banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Au fond du gouffre [Shad]  (Lu 875 fois)
Nova
-

Messages: 20



Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 02, 2014, 02:40:49 »

Sa tête le lançait horriblement et dans sa gueule, le goût du sang lui excitait les papilles. Dommage que l'hémoglobine fut la sienne, mais ce détail gênant pour ses instincts primaire fut salutaire; cela le poussa à s'éveiller pour cracher. Sa longue et fine langue violacée de reptile passa péniblement sur ses babines et ses crocs, ses muscles s'activèrent un peu pour sortir de l'engourdissement qui les avait anesthésiés. Lentement, le dragonnet remua sur le sol poussiéreux où reposait son corps endolori et ses petites ailes écailleuses s'agitèrent en de concert avec son long et puissant appendice caudal dont la pointe fouetta l'air tandis que le reste de l'anatomie se mettait en branle pour que Nova parvienne -enfin- à se dresser sur ses pattes. Le petit dragon lâcha un glaviot mêlant salive et sang avant de s'essuyer la gueule d'un revers de main, touchant la zone de sa tête qui lui faisait mal. Ses doigts y trouvèrent du sang qui commençait à peine à sécher et qui lui avait coulé sur l'épaule. Ses fringues de cuir ? Des fripes déchirées dont les lambeaux pendouillaient lamentablement. Nova ôta la veste devenu inutile et garda le pantalon, bien qu'il fut zébré de lacérures qui dévoilaient de petites plaies encore sanglantes.

Nova gronda de colère et ses naseaux exhalèrent un peu de fumée, mais il convint de vite se calmer pour regarder alentours. L'endroit était plongé dans une pénombre qui n'était percée que par la lumière du clair de lune qui pointait au-dessus de sa tête, dans l'ouverture bâtarde culminant à une bonne soixantaine de mètre au-dessus de ses petites cornes sombres. Inutile de songer à passer par là-haut pour sortir, puisqu'il ne pouvait guère que planer grâce à ses ailes.
Le reste du coin évoquait une grotte, cavité grossièrement circulaire aux parois qu'on devinait taillées par l'homme. Le sol était couvert d'éboulis et des restes explosés du chariot dans lequel il avait chuté dans le gouffre... Au fait, il n'était pas seul dans la chute ! Le dragonnet n'eut pas à chercher longtemps pour trouver la forme humanoïde qui gisait à une petite dizaine de mètres de lui. Il la rejoignit en quelques foulées et entreprit de l'aider à émerger après avoir palpé son corps pour s'assurer qu'elle n'était pas blessée.

Elle, c'était Shad "quelque chose", sa compagne d'infortune. Ils s'étaient rencontrés dans le chariot d'un marchand de terranides qui était parvenu à leur mettre la main dessus. Au cours de la route, Nova était parvenu à se libérer de ses liens et avait tenté de faire sa fête à l'esclavagiste, mais le cheval qui tirait le chariot s'était emballé et avait prit de la vitesse. L'attelage fou avait dérapé alors qu'il attaquait un col de montagne et il avait basculé dans le vide... Pour se retrouver fracasser Dieu seul savait où. Cheval et marchand étaient morts dans la chute, Nova ayant put trouver durant sa rapide inspection du lieu leurs corps détruits. Restait Shad, qui avait eu au moins autant de chance que lui. Du moins relativement, considérant que leur situation n'était pas très brillante.

- Réveille toi, frangine. Il faut bouger. Faut se tirer de là... Enfin, trouver comment faire, déjà.

Dommage que le dragonnet n'eut rien connu aux sorts de soin. Toutefois, l'okami ne semblait pas trop mal en point. D'une constitution bien moins robuste que celle du dragon pourpre, elle peinait juste plus à émerger. Nova n'en perdit pas l’occasion de lui étreindre un sein.

- Remue toi.

Il continua son office sans vraiment sembler s'attarder sur la position de faiblesse de Shad, ses doigts griffus jouant avec la chair mammaire. Pourtant, ses yeux ne s'intéressaient pas au corps vulnérable de l'okami : ils scrutaient la pénombre après que le dragonnet ait senti courir sur ses écailles un léger courant d'air. Peut-être qu'il y avait un boyau praticable, quelque part dans la paroi ?
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Décembre 02, 2014, 09:05:20 »

L’esprit à moitié endormi de la Louve émergeait doucement.  Quelle chute ! Comment en était-elle arrivée là ? Allongée sur un sol dur et rocailleux tout au fond d’une crevasse dont la sortie culminait à plusieurs mètres au-dessus de leur tête ? Comment le savait-elle ? C’est la constatation qu’elle fit en ouvrant les yeux, soupirant. Son regard se porta par la suite sur la main palpant l’un de ses seins et au contraire de la repousser violemment, elle y porta tout simplement sa main, écartant sans hâte l’indésirable avant d’entamer de se relever. Son corps était zébré de plaies d’où s’écoulaient encore le sang, ce dernier marquant le sol terreux de petites marques éparpillées. L’état de ses habits n’’étaient pas plus grandioses que ceux de Nova. La moitié était déchiré, zébré, ne cachant à peine que le nécessaire.

Nova. La Louve l’avait rencontré dans une cage à esclave. Comment était-elle arrivée ici ? Aux détours d’un sentier, elle était tombée sur une troupe de chasseurs. S’ennuyant et voulant un peu voir où elle serait amenée, elle s’était laissée capturer, prévoyant de s’échapper sous peu. Non sans couper quelques gorges au passage. Elle ne s’était donc pas défendue, jouant la petite Terranide faible et apeurée. Etant les premières heures seule, elle fut rapidement rejointe par le jeune dragonnet pourpre avec lequel elle échangea quelques paroles, faisant tout simplement connaissance. Histoire de tuer le temps. Mais elle ne s'était guère attendue à ce qu’il passe à l’action alors que leur chariot s’engageait dans un sentier étroit où les roues du convoi sortait de temps à autre du chemin, roulant dans le vide pendant quelques secondes avant de se rétablir.

Le meurtre fut rapide et la  chute dans la fosse le fut tout autant. Lors de cette chute soudaine, l’Okami s’était à plusieurs reprises cognée contre les parois abruptes, cela ayant pour effet de couvrir son corps de diverses blessures. Par chance, elle y avait survécu. Nova aussi d’ailleurs mais elle ne tarda pas à découvrir rapidement qu’ils étaient les seuls survivants. Ou du moins, les seuls à devoir trouver un moyen pour sortir de ce trou à rat. Elle fit craquer ses articulations, émettant un grognement quand une plaie la tiraillait. Levant son regard, elle observait la fine ouverture. Pouvait-elle sortir d’ici ? Oui. Facilement ? Evidemment, elle pouvait voler ou bien créer un portail. Le ferait-elle ? Pas immédiatement.  Cet endroit semblait abritait des secrets cachaient depuis des temps anciens et y jeter un œil ne coûterait rien. De plus, cela mettrais un peu de piquants dans sa vie devenue monotone depuis quelques temps.

« La prochaine fois, préviens quand tu voudras assassiner quelqu’un aux bords d’un ravin. Histoire que je me prépare. Ca fait mal putain. »

L’Okami avait prononcé la phase sur un ton presque amusé, preuve qu’elle ne lui en voulait pas, que ce n’était que de l’histoire ancienne à présent. Bougeant un peu, ayant retrouvé l’usage de ses membres, elle nota rapidement que ses poignets étaient toujours reliés entre eux par un carcan de métal et de chaînes. Soufflant d’exaspération, elle fit monter sa chaleur corporelle au niveau de ses poignets, faisant rougir le métal. Ce dernier devenant de plus en plus chaud se mis à fondre, ruisselant sur la peau de la Terranide sans la blesser avant de finir sur le sol.  La louve se massa par la suite les poignets avant de faire quelques pas, observant les alentours et de se retourner vers Nova :

« Bien, une proposition de direction ? »

Des chemins possibles, il en avait des tas. Le petit courant d’air fut également perçu par la Lycane mais de là à en déterminé son origine, ce n’était  pas encore gagner ! Pour l’heure, elle se tournait vers les choix du dragon, se disant qu’ils n’étaient pas aux débuts de leurs surprise.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Nova
-

Messages: 20



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 02, 2014, 11:40:03 »

Le dragonnet ne se formalisa pas de sa main doucement chassée du sein; il ne prêtait aucune espèce d'attention au globe de chair et avait agit davantage par habitude que par vice. Son attention était tournée vers la satané cavité qui semblait les retenir prisonniers et le temps que Shad avait mit à se réveiller tout à fait, Nova l'avait surtout passé à capter les moindres parcelles de lumière pour habituer ses yeux à l'obscurité. Les dragons n'étaient pas spécialement nyctalopes mais étaient à l'aise dans le noir et le petit pourpre n'échappait pas à la règle. Ses pupilles étant parvenues à faire un point somme toute arbitraire, Nova se senti un peu plus à l'aise et s'écarta tandis que l'okami se dressait sur ses deux jambes et faisait un point situationnel sûrement semblable à celui qu'il avait dressé quelques instants avant.
Le bipède à écailles laissa la terranide sur place, préférant farfouiller dans les restes du chariot. Arrachant deux lattes de bois, il en enroula l'extrémité dans du tissu arraché sur les vêtements du marchand d'esclaves et fut satisfait de trouver un tout petit peu d'huile à brûler dans les propres victuailles qui avaient survécu au crash. Nova en imbiba les étoffes avant de les poser dans un coin, se dirigeant vers le cadavre du canasson. Couteau piqué à l'esclavagiste dans la main, le dragonnet se mit à découper méticuleusement quelques morceaux de viande dans la chair qu'il estimait encore mangeable. Dans le bruit spongieux des muscles tranchés, il répondit à Shad.

- L'idée, c'était que je plane au-dessus du gouffre après l'avoir égorgé, ce porc. Je t'aurai récupérée au passage. Seulement, ça a merdé.

Il haussa une épaule, bien qu'elles fut toutes les deux occupées à faire jouer ses bras qui s'occupaient de débiter une cuisse de cheval pour en mettre les morceaux dans ce qui restait d'un petit sac en toile de jute, qu'il avait trouvé dans le chariot en faisant les torches. Nova avait bien imaginé s'en tirer en planant, quand il s'en était prit à l'esclavagiste... Seulement, une chute de pierres impromptue était tombée sur lui et lui avait douloureusement blessé une aile, ce qui avait annulé d'emblée son plan. Du coup, tout s'était cassé littéralement la gueule. Il estimait néanmoins avoir de la chance que son aile ne soit pas cassée, bien qu'elle lui faisait un mal de chien et semblait ne s'agiter que péniblement par rapport à sa jumelle.
Son ouvrage de boucher terminé, Nova avait enfourné sa viande dans le sac et avait passé l'attache de ce dernier en badouillère. C'est un sourcil arqué qu'il vit Shad se débarasser des lourdes menottes par ce qui semblait être une pure utilisation de chaleur. Pouvoir plus qu'interessant, en vérité.

- Autant dire que tu pouvais faire ça bien plus tôt. Il releva le regard vers celui de Shad. Les terranides ont rarement ce genre de pouvoir. J'ai dans l'idée que t'as encore d'autres as dans ta manche...

Qu'importait ? Nova n'était pas du genre à redouter les surprises et s'estimait capable de contrer Shad si elle tentait de la lui faire à l'envers tandis qu'ils essaieraient de se sortir de ce mauvais pas. Le dragonnet était avant tout un guerrier qui ne rechignait jamais à se battre et qui ne craignait pas les adversités tardivement déclarées. Que Shad soit son alliée ou pas le laissait indifférent; il l'appréciait assez pour supporter sa présence mais il lui casserait le dos si elle s'avisait de vouloir le niquer. Néanmoins, Nova avait l'impression persistante qu'ils étaient loin d'être sortis d'affaire. Aussi valait-il mieux évoluer en bon terme, si les deux se retrouvaient à passer un peu plus de temps que prévu ensemble. Le pourpre ne l'interrogea pas plus avant et se contenta de répondre à la question de l'okami alors qu'il allait récupérer les torches pour lui en tendre une en désignant une paroi précise d'un mouvement de tête sec.

- Par là. C'est la seule ouverture dans laquelle on puisse se faufiler et j'espère qu'elle aboutira à quelque chose... Sinon, on verra ce qu'on pourra faire.

Soufflant une flamme légère, il alluma les torches et prit la tête de leur petit duo, s'enfonçant dans l'ouverture qu'ils furent obligés d'emprunter de côté : impossible d'y entrer de face, même pour un gabarit comme celui de Shad. L'okami se trouverait sûrement un peu plus à l'aise que le dragon dans le boyau qu'ils se mirent à remonter, puisqu'elle était un peu plus fine que lui. Grognant et respirant bruyamment, Nova avançait comme il le pouvait. Sa main tendue devant lui supportait la torche crépitante, qui annonçait heureusement un léger élargissement des parois après un coude que le pourpre négocia en jurant dans sa langue persiflante. Plusieurs mêtres plus loin, après avoir crapahuté dans l'étroit corridor rocheux pendant ce qui aurait pu leur sembler plusieurs heures, Shad put voir Nova complètement disparaître sur l'ouverture qui la fit déboucher, comme lui, sur un petit promontoire.

Torche à la main, Nova se tenait au bord de la saillie et ne dévoilait de sa flamme qu'une petite partie du gigantisme de la pièce dans laquelle les deux venaient d'arriver. Le plafond était perdu dans les ténèbres mais laissait apparaître de menacantes et plusieurs fois millénaires stalactites, dont certaines avaient fusionné depuis des lustres avec leurs pendants ascendants pour former de formidables colonnes rugueuses qui jonchaient l'horizon de cette titanesque salle naturelle. Mais le plus étonnant reposait sous leurs pieds, à une dizaine de mêtres en contrebas. Là se trouvait un immense lac naturel dont l'étonnante phosphorescence baignait l'invraisemblable cathédrale caverneuse d'une douce lueur émeraude.



- Au moins, on ne manquera pas d'eau, glissa le dragonnet.

D'une lente volte-face, il se retourna vers Shad tout en balayant de sa torche l'obscurité qui pouvait subsister entre eux.

- Qu'est-ce que tu veux faire ?

C'était une fausse question, en vérité. Ils pouvaient bien rebrousser chemin, mais pourquoi faire ? Attendre des secours qui ne viendraient jamais en se nourrissant de ce qui restait de leur esclavagiste et de son canasson ? Non. Peu probable, du moins pour Nova. Restait donc la possibilité d'avancer et d’espérer que, quelque part, une rive potentielle offre une nouvelle ouverture praticable ainsi que la suite du voyage. Cependant, Shad avait peut-être un autre plan.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Décembre 04, 2014, 09:08:03 »

Penser à débiter la viande de l’étalon mort avait été une excellente idée. Il était impossible pour les deux Terranides de prévoir le temps qu’ils passeraient dans ces souterrains et prévoir de la nourriture pouvaient leur être salutaire. En réalité, la Louve n’y avait pas directement songé, faisant le point sur l’endroit où elle se trouvait, comme l’avait dû faire Nova avant elle. Par ailleurs, elle ne serait pas contrainte de manger pour subvenir à ses besoins, ce qui laissera plus de viandes pour le dragonnet. Mais tous aliments n’était pas éternel et si leur séjour devrait se prolonger en ce lieu, mieux valait qu’ils tombent plus tard sur une quelconque source de nourriture.  Après s’être débarrassée de ses carcans de métal, l’Okami s’avançait à son tour, observant les décombres, soulevant de temps à autre des lattes de bois pour s’assurer qu’aucun objet intéressant ne s’y serait glissé.  Face à la remarque de Nova, elle haussa tout simplement les épaules :

-   Je pouvais le faire bien plus tôt oui, à vrai dire, j’attends la nuit tombée pour agir. Mais ça a merdé.  Tiens… »

Elle ne fit aucune remarque quant à la dernière illusion de Nova. Chacun avait ses capacités et s’il viendrait à lui demander ce dont elle était capable, elle lui ferait un rapide résumé. Mais pour l’heure, ce n’était pas dans ses priorités. Un objet avait capté son attention et renversant une des lattes du chariot explosé en morceau, la Louve put se saisir d’une gourde de métal.  Le goulot était toujours en place, il ne restait plus qu’une action à effectuer : La secouer.  La Lycane agita un instant la gourde et put constater au son qu’elle produisit qu’un liquide était présent à l’intérieur. Restait seulement à savoir s’il s’agissait d’eau ou d’alcool. Mais importe ! Ils avaient de quoi manger et se désaltérer pour les prochaines heures.  Fouillant encore dans les décombres, Shad trouva une fine corde qu’elle utilisa pour attacher la gourde à sa ceinture. Un peu archaïque comme méthode mais fonctionnel.


La Louve empoigna la torche de fortune qui lui était tendu avant de porter son attention vers le chemin indiqué par Nova. C’était abrupt et s’y faufiler ne serait pas fait aisé. Une chance encore que leur gabarit ne soit guère important. Tenant sa torche à présent allumé par le dragonnet devant elle, Shad suivit Nova dans un étroit corridor de pierre. Comme elle l’avait redouté s’y faufiler n’était pas chose aisée et la pierre glissante et coupante sur sa peau eut tôt fait d’élargir ses précédentes blessures et de mettre encore plus en lambeau ses vêtements. Et pourtant, elle continua à avancer, suivant Nova, laissant des traces de sang derrière elle. Au moins, s’ils se perdaient et qu’ils voudraient rebrousser chemin, ils n’auront qu’à suivre le sillage des flaques rouges.

Après plusieurs minutes, Nova disparut complétement du champ de vision de Shad, mais elle le rejoignit bien vite, tombant sur le même spectacle que lui. Une chose était à présent sûre : Cette grotte était bien plus grande qu’elle ne l’avait imaginé, mais elle ne pouvait dire que le spectacle qui s’offrait à ses yeux était magnifique. Pourtant, s’extasier sur cela ne les aiderait pas à avancer.  Torche en main, la Louve s’approcha du gouffre et porta son regard sur le lac aux reflets d’émeraudes :

-Au moins on ne manquera pas d’eau non. Sinon, il faudrait voir déjà comment descendre jusqu’en bas, si il y’a des chemins et aussi si ce lac aurait également une sortie plus loin. Reste à savoir si oui, si on pourra y arriver avant de finir noyer. »

De combien de mètres était la profondeur du lac ? IL y’avait-il seulement une quelconque sortie située plus loin en profondeur ? C’était là un risque à prendre. Penchée au bord de la falaise, la Louve se pencha légèrement, les flammes de sa torche vacillante sur les parois rocheuses. Quand soudain, une ombre traversa la surface de l’eau. Rapide et floue. Mais cela ne rassurait guère la Terranide qui fit un pas en arrière.

« Il y’a quelque chose dans ce lac et j’aimerais bien savoir quoi. Tu peux m’envoyer une petite bouchée de viande ? »


Sa requête formulée, elle attendit quelques secondes, le temps que le Dragonnet foule dans le sac et y ressort un morceau de viande crue, une petite bouchée qu’il envoya à la Louve. Rattrapant ce dernier, elle se dirigea à nouveau vers le lac et laissa tomber l’appât, attendant. Si une créature vivait dans ce lac, l’appel de la nourriture devrait la faire surgir. Fixant la surface de l’eau, la Lycane attendit quelques secondes avant de voir émerger une imposante mâchoire garnie de crocs. La créature apparue quelques instants à la  surface, laissant quelques secondes aux deux protagonistes pour la contempler : Un  imposant serpent de mer , dont il était parfaitement sûr que la piètre pitance qui lui fit envoyée ne l’avait absolument pas rassasié.  Cependant à présent, la Louve était certaine d’une chose : Plonger dans le lac serait que pure folie.

« On va éviter le lac pour le moment. Mais autant descendre et voir s’il y’a pas un autre chemin. »

Après tout, ce n’était pas comme si ils avaient le choix. Et faire demi-tour ne leur servirait strictement à rien.

« Dernière édition: Décembre 05, 2014, 06:47:47 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Nova
-

Messages: 20



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 05, 2014, 11:29:59 »

S'étant retourné sur l'okami pour la regarder après leur découverte du lac souterrain, Nova avait prit le temps d'inspecter un peu plus avant le corps de cette dernière dont il avait déjà tâté d'un sein -ferme et agréable, au demeurant. Mais bien que Shad fut assez dévêtue face à lui, ses courbes ne l'attirèrent que peu et le temps qu'il passa à lorgner sur la peau de la terranide fut dédié à l'inspection de ses blessures. Contrairement à lui dont les écailles fines passaient pour être une sorte de cotte de mailles naturelle, la jeune femme n'avait qu'un épiderme fin et tendre que ses restes de vêtements ne couvraient plus que très sporadiquement, protégeant surtout sa pudeur. Et encore. Pas étonnant donc qu'elle se trouve si amochée et couverte de blessure que leur passage difficile dans le boyau avait aggravées un peu tout en ne manquant pas d'en créer de nouvelles. Rien qui ne risquait d'être mortel au demeurant, mais un peu handicapant, si. Et puis, elle pouvait toujours risquer une infection. Si une fièvre la prenait ici...
Le dragonnet n'en dit pour l'instant rien, pour ne pas couper la parole que Shad avait prise pour proposer une façon de sortir comme une autre. Nager ? C'était jouable dans l'idée, mais de combien pouvait s'étendre le lac ? Si ils se lançaient dans l'expédition, les deux compères trouveraient-ils une rive pour se reposer en cours de chemin ? Quant à une sortie dans les profondeurs, si elle existait très probablement, l'atteindre paraissait des plus complexes au pourpre. Ni lui ni elle ne disposaient de sac de voyage en guise de poumons.

Nova lâcha Shad du regard pour le porter sur l'horizon vert et aqueux, surprenant comme elle le passage de l'ombre dans le bassin. Son oeil de combattant était trop exercé pour ne pas voir le déplacement, qui si il le surprit ne le fit pas reculer. Juste gronder de méfiance. A la demande de Shad, le dragonnet acquièsa d'un mouvement de tête avant de plonger une main dans son sac de fortune pour en tirer un filet de viande saignante pour le lancer à l'okami. Le morceau de cheval jeté dans l'eau ne tarda guère à attirer une bestiole tout bonnement énorme qui sembla bondir hors de l'eau en refermant sèchement ses mâchoires qui évoquaient clairement le piège à loup avant de replonger dans les entrailles du lac.

- Wow. Ce truc est énorme ! Ce qui veut dire aussi que le lac doit s'étendre tant en largeur qu'en profondeur, puisqu'il lui sert d'habitat. Nova se pencha un peu au bord de la saillie rocheuse, percevant un nouveau mouvement d'ombre furtif. Il doit bien se nourrir de quelque chose. De poissons, peut-être... Donc il y a un accès sous-marin quelque part. Sinon, il n'aurait pas pu se développer. Ceci étant, inutile de penser à le trouver. On se ferait bouffer bien avant.

Le dragonnet se targuait de ne connaître ni la peur ni la perspective de la défaite, en temps normal. Néanmoins, il n'était pas suicidaire et n'était pas assez bête pour penser qu'il pourrait combattre le serpent de mer dans son habitat naturel et gagner. Même simplement l'occuper pour que Shad puisse fuir était ridicule à imaginer. C'est ainsi que le pourpre concéda de mauvais coeur la victoire à l'animal tapi dans le lac, préférant l'oublier pour hocher la tête à la proposition de Shad de pousser plus avant leurs explorations. Pour un temps, du moins.

- On va pour le moment se contenter de trouver un refuge en hauteur. Nous avons besoin de repos tous les deux et toi de soins. Même en admettant que tu ne craignes pas les infections, qui sait ce qu'attirera l'odeur de ton sang ? La salive de dragon est un bon cicatrisant, on va se débrouiller comme ça. Et bouffer un truc, aussi. J'passe devant.

Son idée était de rejoindre une des aspérités rocheuses qu'il lui semblait apercevoir de loin, assez haute et repliée dans la roche pour qu'ils soient tranquilles le temps de prendre soin d'eux. Exténués, ni le dragon ni l'okami ne seraient totalement efficace et il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu'ils auraient besoin de tous leurs moyens pour parvenir à bout de l'épreuve.
A l'aise dans la roche grâce à ses griffes épaisses, Nova se laissa descendre sur un côté de leur plateforme et s'y agrippa le temps de trouver un chemin praticable. Heureusement s'étendait sous eux une sorte de berge, qui bien qu'accidentée de stalagmites et de creux était apparemment ouverte à la marche. De plus, elle était assez étendue pour ne pas avoir à trop se rapprocher de l'eau. Le dragonnet descendit tranquillement et découvrit à mi-chemin un détail dans la paroi qui lui attira l’œil. Curieux, le pourpre déporta son corps vers la droite et avança latéralement de quelques petits mètres, pour s'assurer qu'il avait bien vu : dans les bords de l'espèce de falaise sur laquelle lui et Shad avaient été perchés, des marches grossièrement taillées et polies par le temps se dessinaient à la lueur des torches et de celle du lac. Nova s'y rendit, pour découvrir un escalier tout entier, qu'on ne pouvait douter avoir été façonné de mains d'homme. Seulement, le temps l'avait abîmé et dissimulé à la vue. Le dragonnet l'indiqua alors à Shad, s'y rendant lui-même.

- Il y avait des gens dans ces grottes, autrefois... La caverne dans laquelle nous avons atterri m'avait semblé étrange, je comprends pourquoi à présent. Ses parois semblaient comme lisses. Une sorte d'aménagement à coups de burin et de marteau. Pourtant, rien de ce qu'on a vu ne ressemble à des logements, de près ou de loin.

Nova continua de s'interroger alors qu'il ouvrait la marche sur les escaliers, se méfiant assez pour ne pas risquer de glisser et de se tordre le cou après une mauvaise chute. Leur visite était fortuite et guère anthropologique, s’intéresser à ces découvertes ne ferait en rien évoluer leur situation. Le dragonnet se concentra sur son cheminement jusqu'à atteindre le bas des marches, s'assurant de réguliers coups d’œil que Shad lui emboîtait le pas. Ils arrivèrent donc au niveau du lac -chose qui ne fut pas pour plaire au pourpre- et commencèrent à arpenter les rives non sans un certain accès de prudence et, pour Nova, de réguliers coups d'oeil sur la surface verdâtre et clapotante. Si le mâle pensa y capter plusieurs fois le passage de l'ombre, rien ne les attaqua durant leur périple. Ils ne pouvaient qu'espérer la prolongation de cette accalmie...
 Leur avancée, pénible par le côté fatiguant des aspérités du chemin et parfois des passages complexes entre deux rangées de colonnes pierreuses, se fit toutefois sans encombre. Ils marchèrent ainsi près de deux heures, avant que Nova ne finisse par repérer en hauteur une niche qui lui sembla adéquat. La désignant à Shad, le dragonnet se colla aux parois et en entama l'escalade, s'assurant davantage en ôtant ses bottes pour profiter également des griffes qui terminaient ses pieds. L'okami devant le suivre, Nova enroula autour de sa taille sa queue musclée : si la terranide ratait une prise, le membre lisse ferait office de corde de grimpeur.

Il n'y avait qu'une petite vingtaine de mètres à gravir mais Nova y alla lentement, ne parlant que pour désigner à Shad les meilleures prises. Lorsqu'ils arrivèrent finalement à bon port -non sans avoir manqué une fois de chuter, le dragon s'était attrapé de justesse à une petite saillie qui leur avait été salutaire- le duo put découvrir une niche assez confortable. Elle ne menait à rien, mais s'enfonçait d'environ cinq mêtres dans la paroi et leur permettrait de se sentir à l'abri le temps nécessaire. Bien sûr, une fois remis, les compagnons devraient quitter leur petit cocon... Mais chaque chose devait se faire en son temps. Pour l'heure, Nova se laissa tomber sur le sol assis en tailleur, soupirant profondément en massant ça et là les muscles rendus saillants par l'effort et brillants d'une pellicule de sueur dont de grosses gouttes filaient entre les dessins virils. Si le spectacle était attirant en soi, il était douloureux pour le dragon dont les courbatures le lançaient.

- Mets toi nue, Shad. Je vais m'occuper de tes plaies. Ensuite, on mangera et on essaiera de dormir.

Ferait-elle la pudique ? C'était à craindre. Mais dans leur intérêt à tous les deux, Nova la forcerait à se laisser aller à ses bons soins. Ses blessures avaient besoin d'être nettoyées pour leur éviter à tous deux des ennuis futurs. Comme pour l'encourager, le dragonnet se releva et entreprit de déboutonner son pantalon (déchiré) de cuir noir et de le laisser choir. Il ne laissa filer aucune intimité : son membre était naturellement dissimulé dans un fourreau de chair qui ne figurait sur lui qu'un léger renflement qui n'avait rien d'obscène entre ses cuisses.
D'un geste de la main qu'il voulu rassurant ("A toi"), il encouragea Shad à l'imiter.

Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Décembre 06, 2014, 06:23:06 »

Penser à traverser le lac ou même à l’explorer n’aurait apporté que  la mort. La Louve se savait forte mais pas imbattable. Se jeter à corps perdus dans cette immensité liquide n’aurait été que pure folie. Mais  la Lycane ne pouvait qu’acquiescer sur l’une des questions posées par Nova : Comment cette bête se nourrissait-elle ? Mise à part l’ombre de cette dernière, aucun autre mouvement n’avait été perçu par la jeune démone. Il y’avait-il des poissons cachés plus dans les tréfonds du lac ? Ou ce lac n’était en réalité qu’une niche d’air pour la créature marine et tenter de découvrir ce qu’il y’avait au bout de ce dernier ne ferait que conduire le duo en pleine mer ? Quoiqu’il en soit, ces questions étaient bien futiles car ni Shad, ni Nova ne pouvaient prétendre nager assez vite pour échapper au serpent de mer, ni même de pouvoir rester des heures en apnées. Et ne parlons pas de la pression sous-marine. Ainsi, le passage par le lac était donc à proscrire.  La Terranide s’avança de nouveau vers le bord de la corniche et observa l’étendue d’eau luminescente, pensant voir filer de temps à autre l’ombre de la créature d’un autre temps.

« Comme tu voudras, ce sera le mieux à faire après tout. Je t’attends, mais fais gaffe de pas glisser. »

Se reposer, manger, soigner ses blessures. C’était là les meilleures actions à faire en temps normal quand on se retrouvait pris au piège. Le temps que Nova entamait sa descente, la Louve se mis à explorer les environs. Du moins, ce qu’elle pouvait voir. La torche tendue devant elle,  elle éclairait les parois singulièrement lisses  du gouffre.  En les effleurant de la pulpe de ses doigts, elle put y sentir quelques légères aspérités. Etranges…Quel était donc en réalité cet endroit ? Frottant contre l’une des parois avec sa main libre, la Lycane y retira quelques mousses et lichens, découvrant sous la surface végétales quelques  symboles d’antan.  Une mosaïque ancienne semblait graver à même la roche et alors que la Louve éclairait le bas-relief avec sa torche, elle fut soudainement interpellée par Nova qui venait de trouver un escalier enchâssé dans la pierre.

Dans un coin de son esprit, la Louve mémorisa ce qu’elle venait de voir. Peut-être que ces dessins archaïque lui serviront plus tard mais leur priorité à présent était de sortir d’ici.  Ce lieu enfouie depuis des lustres pourraient intéressés quelques férues d’histoire mais ce ne seront pas des gravures qui allaient aider le duo à s’extirper vivants du gouffre. S’éloignant donc de la paroi, la Louve rejoignit en toute hâte le Dragonnet, prenant garde de ne pas glisser pendant sa descente sur cet escalier lisse et étroit. Tout comme Shad, Nova avait également découvert que cet endroit était bien plus qu’un simple lieu naturel. Des êtres doués de consciences et d’intelligences semblaient être passés par ici. Peut-être même  lors de différentes époques, certaines les séparant de quelques centenaires.

« Si il y’avait des personnes, ils ne sont plus là pour l’heure. J’ai pu découvrir un bas-relief sur la paroi où nous étions tantôt. Et si d’autres étaient venus explorer ce lieu avant nous, reste à savoir ce qu’ils recherchaient.  Gaffe à l’eau. »

Elle suivait son compagnon d’infortune, prenant garde à ne pas s’approcher trop de la berge. Bien qu’une distance de sécurité les tienne éloigner de cette dernière, mieux valait rester prudent et ne pas risquer inutilement sa vie. Qui sait si cette créature ne pouvait tout simplement pas jaillir de la surface du lac et les happés sans le moindre effort ?  Une chance encore que le passage qu’ils empruntaient s’éloigner de cette zone de danger et de mort. Mais malheureusement, ce n’était que pour aboutir à un espace confiné et restreint où se frayer un passage était plus que fatiguant. L’espace entre deux colonnes de pierres était réduite, la roche taillée en pointe esquintait la peau lisse de l’Okami, aggravant ses blessures. Ces dernières n’étaient pas mortelles, plus handicapantes. Et l’odeur du sang s’élevait dans ce lieu fermé. Une raison de plus pour au moins panser les plaies.

Parvenant enfin à sortir de ce dédale étroit, la Louve ne put retenir un grognement. Face à eux se tenait une paroi de  plusieurs mètres de hauteur. Une paroi qu’ils devraient escalader pour arriver à une niche située plus haut. Sentant la queue reptilienne de Nova s’enroulait autours de sa taille, la  Lycane compris qu’il était également temps pour elle de commencer l’escalade. Elle-même possédée des petites griffes. Pas aussi impressionnantes que celle du reptile, mais qui lui permettait d’avoir une meilleure prise sur la roche.  Elle se servait également de sa queue en tant que balancer, s’assurant un certain équilibre lors de son ascension. Nul besoin de parler et la Louve suivait les indications du Dragon, utilisant les prises qui lui indiquaient.

Mise à part une chute qui aurait pu les faire passer de vie à trépas, cette « petite » escalade se déroula sans encombre. Arrivée enfin sur une surface plate et horizontale, la Lycane massa ses muscles endoloris, portant son regard sur Nova.  L’effort qu’ils avaient dû faire ces dernières heures était parfaitement visible sur son corps. Et en parlant de corps, la Louve, sous la demande de Nova, devait retirer le reste des vêtements qu’elle portait. Elle ne put qu’hausser un sourcil quand le dragonnet se déshabilla également.  Elle s’étira, lançant un juron au passage avant de se dévêtir sans pudeur.

Pudique, la Louve l’avait été par le passé mais à présent, cela était bien révolu. Les temps changent. Elle  se retrouva ainsi complétement nue face au Dragonnet, sa queue fouettant l’air derrière elle. La sueur perlait sur son corps, filant le long de ses courbes et ses plaies, multiples, étaient bien visibles, certaine sèches et commençant déjà  à cicatriser, d’autres suintant encore de sang frais. Shad  passa une main sur l’une de ses plaies, observant par la suite le sang qui trônait sur sa paume, soupirant :

« Au moins, tu n’as pas ce souci avec tes écailles hein ? – Elle s’installa en tailleur, lui présentant son dos  - Je te laisse faire Nova et pendant qu’on y est, passes moi ce que tu veux manger, je m’occupe de la cuisson »

Pendant que le Dragonnet s’occuperait de lui faire cicatriser ses plaies, rien n’empêcherait la Louve d’user d’un peu de pyrotechnie pour cuire quelques petits morceaux de viandes pour la collation du soir. Ou bien du matin ? Quelle heure était-il réellement ? En y repensant, rien ne permettait au duo de savoir à quel moment de la journée ils se trouvaient, le gouffre ne laissant filtrer aucune lumière extérieure.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Nova
-

Messages: 20



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 06, 2014, 09:06:30 »

- Les dragons ne sont pas de vulgaires terranides. Nos corps sont ceux des conquérants destinés à s' approprier Terra et pas ceux d'une race soumise à la volonté du plus fort.

La réponse avait fusé naturellement, sur un timbre sec. Nova avait glissé derrière l'okami en un mouvement feutré qui avait laissé son appendice caudal traîner sur la roche à la manière
d'un serpent. Le dragonnet plaça ses mains sur les épaules de Shad et la fit asseoir à même le sol, sa langue baveuse venant entamer son ouvrage au niveau de la nuque de la louve. Tandis qu'il passait l'organe sur l'épiderme de Shad, Nova marquait quelques petites pauses pour s' assurer de saliver suffisamment. Il profita d'un de ces moments pour répondre à sa partenaire, sa langue se faufilant sur les noeuds des muscles blessés entre deux mots.       

- Je mange toujours cuit à point. La semelle de steak, y'a rien de meilleur. Quand ça a en plus un goût cendré, c'est l'extase.

Officiant sur le dos de Shad, Nova lui saisit les hanches pour se caler les mains. Sans qu'il n'y ait réellement pensé, sa queue s' était calée sur la cuisse de la louve et son extrémité était remontée haut sur cette dernière. Paisiblement, le cinquième membre ondulait, signe que le dragonnet était au repos. Le pourpre la fit se pencher en avant de façon à ce que le bas de son dos devienne accessible. Sa langue continua donc à déposer sa salutaire -mais un peu pétillante- couche de bave. Tout comme sa partenaire, la présence dans leur prison d'une vie intelligente par le passé intriguait Nova. La révélation quant aux dessins le laissa perplexe et il en fut quitte pour gamberger en silence de longues minutes tout en léchant le corps de la terranide. Pour autant, ce qui semblait se dessiner comme un mystère le passionnait de plus en plus et il ressentait une délicieuse excitation intellectuelle poindre quelque part dans son cerveau, excitation qui ne manquait pas de transformer la contrainte de la sortie de la grotte  en sortie archéologique. La séduisante perspective d'une découverte rendait leur emprisonnement plus supportable. Il n'en fit part à Shad, se contentant de remonter ses mains vers la poitrine ferme de l'okami afin de la saisir pleinement pour la masser entre ses doigts griffus, sa langue ophidienne s'étant attardée sur la joue de la jeune femme.

- Le fait est que nous sommes seuls, hormis le serpent du lac. Ces traces de passage humain m'intriguent tout autant que toi. Il marqua un temps d'arrêt, pressant les deux seins l'un contre l'autre avec vigueur. Il doit exister, quelque part, un autre accès que celui que nous avons emprunté à l'aller.

L'envie du dragonnet était à présent littéralement palpable. De son fourreau écailleux avait pointé contre les reins de l'okami en une verge longue et épaisse parcourue de belles veines palpitantes. Entre les cuisses de Shad s'activait la queue de Nova, qui fouillait depuis quelques secondes maintenant les lèvres intimes de la jolie louve. En bon prédateur issu d'une race supérieure, le pourpre s'appropriait de plus en plus le corps lascif de la femelle qu'il tenait contre lui.

Les considérations archéologiques et les suppositions attendraient que soient comblées les envies féroces du dragon, décidé à ne rien laisser de sa proie.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Décembre 07, 2014, 03:58:32 »

« Ne sous-estime pas ceux que tu appelles inférieure Nova »

Sa réponse avait également filé, sans qu’elle retienne ses mots, spontanément.  La Louve savait par expérience qu’une personne à l’apparence faible pouvait s’avérer bien plus redoutable qu’au premier coup d’œil. Nova était un Dragon et de ce fait, il partait déjà avec un sacré avantage, celui de sa race. Les dragons  étaient de tout temps considérés comme de puissantes créatures et le Pourpre pouvait ainsi donc bien se vanter de faire partie de cette majestueuse lignée. La Lycane quant à elle arqua légèrement son dos, baissant la tête afin que sa nuque soit accessible à la langue de Nova. L’application de la bave sur son épiderme lui arracha un petit frisson.

« Mais c’est vrai que ma bave n’a pas des vertus cicatrisantes. Bon ta viande. »


Elle tendit sa main, se penchant légèrement en avant, son bassin se collant l’espace d’un instant contre celui de Nova. Puis elle se redressa, les morceaux de viandes en mains, lâchant un petit soupir de bien-être. Hey, cette langue qui lui parcourait le corps était sacrément agréable !   Et ses griffes ! Armes mortelles mais avec un peu de parcimonie, elles pouvaient facilement être utilisés afin d’aiguiser les sens, de provoquer maintes tremblent sur le corps de la Terranide. Et c’est ce qui était actuellement en train de se passer. La queue de la Louve se mis à onduler sur le sol, preuve qu’elle appréciait le traitement, ne cherchant pas à repousser Nova.  Au creux de ses mains, la viande fut soudainement enveloppée d’une flamme, la cuisant petit à petit. Le rouge du muscle brûlant, devenant de plus en plus noir, comme le Dragonnet l’avait demandé.

Et puis, comment aurait-elle pu cuire la viande autrement ? A part de la roche et de l’eau il n’y avait rien ici. Faire un feu avec du bois inexistant ? Purement impossible.  Shad utilisait donc les moyens du bord, sa magie donc. Dans un même mouvement de main, elle avait éteints les torches. Nul besoin de les laisser se consumer inutilement. La viande cuite à point, elle posa ses mains contre celle de Nova, esquissant un léger sourire carnassier. Ses cuisses s’étaient  légèrement écartées afin de permettre à son cinquième membre de se faufiler entre ses lèvres.

« Nous aurons tous le loisir de découvrir cet endroit. Et de trouver sa sortie. »

Mais pour l’heure, elle sentait qu’une autre idée traversait l’esprit du pourpre. Lâchant une de ses mains, elle tendit le bras en arrière, passant ce dernier derrière le cou du Dragonnet, rapprochant son museau de son visage, l’embrassant sans gêne. Sa queue touffue se mis également en branle, s’activant contre le membre du Dragonnet qui était partiellement sortie de son fourreaux écailleux. Une façon très précise de dire que la Louve ne le repoussait pas. Il la voyait ? Il l’aurait. Son appendice caudal vint s’enrouler contre le chibre du Dragonnet, s’y pressant contre, le caressant.
Sortant sa langue, la Louve se plaqua plus contre le torse du Reptile, son autre main allant caresser l’appendice caudal qui fouillait entre ses cuisses. La langue sortie, elle gratifia Nova d’une longue caresse sur le museau, sentant les écailles sous son muscle. Avait-il également ressenti quelque chose ? Elle en doutait, mais elle s’en foutait également un peu.

« Bien et maintenant ô puissant prédateur ? »

Elle le narguait, ce que voulait Nova en faisait aucun doute. L’exploration et le repas pourront attendre encore quelques minutes.  Un autre type de repas allait être servi prochainement, sous peu.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Nova
-

Messages: 20



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Décembre 08, 2014, 12:24:08 »

Embrasser Nova qui n'avait en guise de lèvres que de fins replis de peau recouvrant sa dentition carnassière n'était en soi pas agréable, mais le dragonnet avait depuis des éons déjà apprit à compenser ce fait. Quand les lippes de l'okami s'était approchées de lui, le reptile avait tendu ce qu'il avait pu du bout de la gueule avant de présenter sa langue fine et longue, qu'il avait passé lentement sur les lèvres de Shad avait de cueuillir la rosée râpeuse de la terranide. Il avait distinctement perçu le mouvement de l'appendice lupin de l'okami et en avait émit une petite flamme nasale de contentement, le bout de sa queue venant à présent écarter les lèvres intimes de la belle pour se faufiler entre, singeant une pénétration légère qui n'allait pas au bout des choses. Expert dans le maniement de ce membre arrière, Nova n'en utilisait l'extrémité que pour attiser davantage sa partenaire en la frustrant sans la contenter. Quand les doigts de Shad avait rejoint les siens, la pression qu'il exercait sur les seins ronds n'en fut que plus forte. Les globes se retrouvèrent mieux sollicités encore, frottés l'un contre l'autre quand leur pulpe charnelle ne roulait pas obstinément entre les doigts rugueux de l'animal écailleux.
Animal lui-même, Nova comprit sans peine que le mouvement de la queue de Shad contre sa tige veinée n'était pas anodin. L'attention claire l'excita un peu plus et son membre, se gorgeant d'une pulsation sanguine supplémentaire, dévoila de nouveau centimètres qui firent atteindre au glaive de chair sa pleine puissance virile. Et tandis que la louve le flattait, le gland violacé frottait délicieusement contre le creux de ses reins.

Les langues des amants s'enroulèrent l'une contre l'autre dans un ballet coquins et lascif, la queue arrière de Nova se réfugiant un peu plus profondément entre les cuisses de Shad, le passage facilité par l'humidité suintante. Se déplaçant de façon à se mettre à genoux -alors qu'il avait été jusque là assis derrière la louve, l'encadrant de part et d'autre de ses jambes- Nova ne perdit rien de l'étreinte. Bientôt, il se dressa un peu en entraînant la louve dans son geste, ses doigts malaxant férocement la poitrine aux pointes dressées de sa partenaire. Finalement, le dragonnet sembla caler ses reins.

- Maintenant ? Je vais te donner une bien meilleure médecine que la salive.

Sa queue raide avait eu le loisir de se glisser entre les fesses de Shad, s'y logeant en longueur. D'un mouvement, il la fit descendre et ne tarda pas à présenter le gland au bord du vagin entre-temps abandonné par son appendice verso. D'une poussée brutale, le reptile empala la louve sur son chibre palpitant et ce jusqu'à la garde. Les explorateurs forcés étaient ainsi assis et soudés l'un à l'autre, l'okami profondément fouillée par un dard aux proportions agressives. Nova s'activa alors, remuant sous les fesses de Shad pour entamer ses frottements contre les parois intimes de la louve. Ses mains délaissèrent les seins durcis pour se poser sur ses hanches afin d'imposer un rythme clair, son appendice caudal venant reprendre le relai en s'enroulant autour de l'un des fruits du buste. Son extrémité humectée de cyprine étant assez libérée pour remonter jusqu'à la bouche de Shad, elle s'y faufila alors que la pression s'exerçait plus sèchement contre le sein prisonnier.
Plus bas, la pine vigoureuse de Nova se noyait dans les entrailles brûlantes de l'okami, le dragonnet préférant rester bien au fond d'elle pour ne jouer que de tours de reins plus ou moins appuyés.

Il n'avait qu'une réelle envie, se vider. Se libérer de la tension animale qui lui vrillait les tripes. Shad allait devoir se plier à ce désir, qui ne serait pas sans revenir à la charge... Plus tard. Pour l'heure, mieux valait se concentrer sur le traitement à réserver à cette délicieuse fente entièrement ouverte pour recevoir le pilier qui la remplissait dans un bruit moite.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Décembre 11, 2014, 11:26:21 »

Embrasser un reptile n’était pas une chose amusante et agréable en soi, mais  le couple avait dû trouver une parade à cela. Soupirant d’aise, la Louve laissait au Dragonnet le soin de choisir leur rythme, de choisir la  cadence de leur danse endiablée. Les langues se cherchaient, se quereller également pour savoir laquelle des deux prendraient le dessus sur l’autre. Un petit jeu ponctué de gémissement et de soupir.  La queue caudale de Nova avait cessé de caresser les lèvres intimes de la Terranide pour aller plus  loin, mimant une pénétration. Tel un serpent agile, la Louve pouvait facilement sentir le membre glisser le long de ses parois internes, les frottant, l’excitant. Mais sans jamais aller jusqu’au bout des choses, lui arrachant de ce fait quelques soupirs de mécontentement. Sa  propre queue, longue et touffue n’avait cessé de flatter le membre érectile du Pourpre, lui permettant de ce fait d’atteindre sa pleine longueur et vigueur.

Mais le temps des préliminaires allaient bien vite êtres révolus. Sans chercher à se débattre, à l’en empêcher, l’Okami laissa le Reptile changer de position, se retrouvant ainsi assise sur lui,  le chibre du Dragonnet  placé entre ses fesses, le gland violacée frottant agréablement contre ses lèvres et son dos étant plaqué contre  son torse robuste. Un simple mouvement de hanche et la jonction fut faite, un soupir plus long s’extirpant des lèvres de la jeune femme.  Malencontreusement, dans une telle position, se mouvoir était une chose bien difficile et la Lupine ne pouvait ainsi que « subir » les assauts répétés de Nova.  Son bassin, tentait néanmoins de se mouvoir au rythme des coups de reins donné, cherchant à approfondir ces derniers, à donner au couple le maximum de sensations.

Lorsque le bout de la queue de Nova se présenta aux abords de  ses lèvres, la Lycane ne réagis pas immédiatement, les gardant close. Du moins, jusqu’à un coup de bassin plus appuyé que les autres qui  lui fit ouvrir la bouche dans un gémissement qu’elle ne saurait stimuler. La queue en profita alors pour se faufiler entre ses lèvres, glissant par la suite sur la langue de la Louve, simulant une fellation.  L’une des mains de la Terranide se déplaça ainsi pour caresser ce cinquième membre, le faisant de temps à autre se resserrer plus autours du sein prisonnier.  En réalité, le propre goût de sa cyprine écœurait la Louve mais ce petit désagrément était vite mis sur le côté grâce aux efforts de Nova. Et surtout grâce à son imposant membre qui ne cessait de ramoner l’intérieur de Shad.

Au fin fond du tréfonds du gouffre profond, des bruits moites se faisaient échos.  Telle une poupée de chiffon, la Louve se faisait docile entre les griffes du prédateur, accueillant son épée de chair dans son fourreau de velours. Sa langue s’activait contre sa queue verso tandis que sa propre queue avait réussi à se faufiler dans un petit espace entre les deux bassins, frottant contre la partie du membre du Dragonnet qui restait en dehors, lui apportant ainsi la chaleur dont il n’avait pas accès.  L’attention de ce dernier n’était pas difficile à deviner et sa partenaire n’était pas d’humeur  à l’en empêcher. Car malgré tout, elle aussi en profitait et cette petite séance permettait également d’apaiser  les esprits, de penser à autre chose. Les exercices cognitifs et autres interrogations pourront attendre un peu.

Mais le destin en décida autrement. Alors que les coups se faisaient plus puissant, plus profond et plus rapide et que les gémissements de plaisir qui les ponctuaient faisaient de même, un bruit sourd fit relever subitement les oreilles de la Louve. Un bruit d’une roche que l’on déplace, un frottement lourd contre le sourd durant l’espace de quelques secondes. Attrapant la queue du Pourpre, la Lycane fit en sorte de la faire sortir,  pouvant ainsi se permettre de parler, ses paroles étant entrecoupés de quelques gémissements.

« Haa.Je crois que tu as…que tu as…aussi entendu… »

Mais ô diable ce fichu bruit ! La Lycane laissa ce souci de côté, se concentrant à nouveau sur les sensations qui l’assaillaient de toute part. Et puis, ils étaient sur une niche à plusieurs mètre au-dessus du sol, si une quelconque personne viendrait les déranger, ils auraient tôt fait de leur voir arriver.  L’intérieur de la Lupine brûlait littéralement et dans un mouvement de bassin plus prononcé qu’un autre, elle finit par atteindre l’orgasme. Ses parois internes se resserrent contre le vit de Nova, vibrant contre, cherchant à la fois à le retenir et à le vider.  Bon sang que c’était bon !
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox