banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 4 5 [6] 7
  Imprimer  
Auteur Sujet: Gladiateurs [Carnivora]  (Lu 8353 fois)
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #75 le: Février 24, 2015, 08:10:30 »

On peut dire que la taille du gourdin de chair de Talon était vraiment de taille impériale. Davinel avait déjà couché avec des Twi'lek mais jamais avec une Twi'lek futanari et encore elle avait toujours été déçue de mâle obsédé certes, mais si insipide comparé à ce qu'elle subissait en ce moment. Talon montra toute l'étendue de sa bestialité en violentant la bouche de Davinel et enfonçant son membre épais dans la gorge de l'humaine. Davinel manqua plusieurs fois de s'étouffer quand la Sith se déchargea en elle, mais il fallait plus pour entamer l'endurance de Davinel. En matière de sucer des queues, elle était la reine. Elle en avait sucé de n'importe forme et de n'importe qu'elle taille et le mieux qu'elle puisse faire alors que sa bouche se faisait violer fut simplement d'apprécier et de continuer à boire ce que Talon lui offrait.

- Mmmm ! Mblll ! Fit Davinel qui regarda Talon avec l'extase d'une chienne en rut, mais au bout d'une demi-heure, ce fut un peu trop pour elle. Talon la noya à moities avec son sperme et quand elle sentis que Davinel devins molle Talon se rendit compte qu'elle était en train d'étouffer les yeux complètement révulsé par réflexe involontaire Talon la lâcha et Davinel tomba au sol crachant du sperme et essayant de reprendre son souffle, mais même à demi-morte Talon se rendit compte vu sa tête de masochiste et sa langue pendante qu'elle avait apprécié et qu'elle en redemandait. Son sexe masculin dressé bandait fort.

- Encore ! Donne-m'en encore ! Fait de moi ce que tu veux Sith ! Je serais ton esclave ! Tes toilettes, ta poubelle, ta truie, Oh, oui, salis-moi. Ça me rend heureuse. Dit elle en rampant aux pieds de Talon et lui lécha les pieds.

Talon se rendit bien vite compte que même si Davinel aimait dominer les autres, elle adorait encore plus se faire dominer. Cela la différenciait de Reaper qui avait un caractère indomptable durant leur partie de jambes en l'air, mais calme et sympathique dans son travail. Davinel était tout l'inverse tyrannique et dominatrice avec ceux qui lui sont inférieurs mais très soumise quand elle as affaire à quelqu'un ayant un fort caractère comme Talon.

Alors que Davinel lui lécha les pieds le regard de talon se porta sur l'esclave resté à l'écart. Il portait une cagoule qui cachait son visage et sa mâchoire était ouverte grâce à un écarteur métallique qui lui empêchait de fermer la bouche. Il n'avait rien perdu de la scène et était en train de se masturber maladroitement sa petite queue juvénile.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #76 le: Février 27, 2015, 02:34:48 »

Talon ne pouvait pas se retenir. C’était tout simplement trop fort, trop violent. Le plaisir éclatait en elle avec fureur, impossible à retenir, impossible à réfréner. Elle le laissait venir, l’inondant totalement, remplissant tout son être. Elle jouissait abondamment, en conséquence, se vidant en elle, encore et encore. La Sith soupirait longuement, ses mains se crispant sur sa tête, empoignant ses cheveux. Elle jouissait furieusement, sans pouvoir se retenir, se déversant en elle, inondant la bouche de Davinel. La Force explosait en elle, expliquant pourquoi elle ne se contrôlait pas. Talon n’avait jamais été membrée, ni même cru qu’il était possible de l’être. Elle se retrouvait dans une situation inédite, et la passion explosait en elle, la rendant incontrôlable, impossible à calmer. Jouir, jouir, jouir, voilà tout ce qui, en ce moment, occupait l’esprit de la Sith. Elle balançait sa sauce, et le fit pendant de longues minutes, qui défilèrent à toute allure, comme un orgasme continuel et permanent, s’étalant dans le temps, où Talon ne pouvait rien faire d’autre que balancer sa crème, en soupirant, gémissant, couinant, et en se perdant en elle.

« Haaaaaaaaaa... Haaaaaaaaaaaaaaa !! »

Au bout de toutes ces minutes, Talon finit par se retirer du corps de Davinel. Cette drogue était terrible, galvanisant ses hormones, la stimulant. Elle vit le sperme jaillir de la bouche de Davinel, qu’elle avait bien failli étouffer en la baisant ainsi. Talon avait, en effet, multiplié les gorges profondes, violant et meurtrissant la gorge de la femme. Talon laissa à Davinel le soin de se reposer, et la femme en profita pour s’observer. Avec ce mandrin jaillissant de son corps, recouvrant son propre sexe, elle se sentait... Bizarre. L’une de ses mains fila instinctivement pour caresser ce sexe. Il était dur, humide, recouvert de salive, ainsi que de foutre. Les yeux légèrement écarquillés, la Sith observait ce singulier spectacle, sentant ce sexe pulser entre ses doigts. Elle soulevait ce dernier, avant de le relâcher avec ses doigts, le sentant bouger et se déplacer.

Ce machin grotesque sur son corps... Papillonnant des yeux, Talon ne savait guère quoi en penser, et se masturbait lentement. Elle mentirait en disant qu’elle ne s’était pas souvent interrogée sur le fait de savoir comment un homme se sentait avec un phallus. Maintenant, elle en avait la réponse. Ce sexe la démangeait, pulsant en elle, et elle comprenait, tout d’un coup, pourquoi les viols étaient si fréquents. Avec un tel appareil, qui pointait en avant, qui défiait la gravité, et qui happait tout le désir de Talon, elle avait du mal à penser à autre chose que simplement vider ses couilles sur le corps de Davinel... Tâche d’autant plus tentante que, assez rapidement, Davinel elle-même l’incita à agir dans ce sens.

Un sourire vorace naquit sur les lèvres de Talon, qui porta son regard vers l’esclave, qui était en train de se masturber.

« Toi ! intima-t-elle. Viens ici. Quant à toi, Davinel... Mets-toi à quatre pattes. »

Davinel avait également un phallus, puisqu’elle s’était dotée de l’injection, mais ce n’était pas cela qui allait déranger Talon. Elle irait même jusqu’à aider Davinel à se mettre en position, grâce à la Force, si jamais cette dernière avait des doutes. La Sith comptait bien agir comme on lui demandait de le faire, n’y voyant, de fait, aucun problème. Une fois en position, elle se glissa dans le dos de Davinel, rapprochant son vit imposant de son postérieur, de sa petite porte arrière... Qui n’était plus si petite que ça, après la séance de sexe intense que Davinel avait eu avec ses esclaves.

Talon rapprocha son membre, et se reporta vers l’esclave.

« Suce ta Maîtresse ! » ordonna-t-elle.

La Sith, elle, en profiterait pour lui défoncer le cul, ce qu’elle fit d’ailleurs, en enfonçant sa queue dans les fesses de la femme, ses mains rougeâtres se crispant sur son cul, palpant et empoignant ses fesses.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #77 le: Mars 03, 2015, 03:38:03 »

Davinel obéissante se mise en position la langue pendante et bavante telle une chienne. Le soumis fut un peu plus rétif à cause de la peur. C'était surtout le visage de Davinel qui le regarda d'un air gourmand qui l'effrayait. Mais l'autorité de Talon fut plus que suffisante pour le faire obéir. Il mit la queue de Davinel dans sa bouche qui se mit à jouir. Dégouté par le goût amer de son sperme le jeune esclave essaya de se retirer, mais Davinel lui agrippa la tête et enfonça son gourdin en lui en poussant un cri et pour cause Talon lui enfonça sa queue dans son fondement.

- RAAAAAAAAH !

Dieu ce que Davinel aimait cela. Elle offrait son cul à de nouveau sévices et d'humide sécrétion vienne perler sur ses lèvres au fur et à mesure que la queue de Talon s'enfonça encore plus profondément dans ce trou avide de tourment et de vice si souvent écarteler, mais encore étroite comme Talon pus le sentir quand elle sentis sa queue se faire aspirer. Quant au jeune esclave, elle fut sans pitié au fur et à mesure que Talon la pilonnait avec violence, elle enfonça avec violence toute sa virilité dans la bouche de l'esclave au risque d'y laisser quelques lambeaux de chair juste pour titiller la glotte convoité malgré l'appareil qui maintenait la bouche de l'esclave ouverte.

Se débattant sous les assauts de Davinel dont le membre turgescent s'immisçait sans effort dans sa gorge et les coups de boutoir de Talon qui enfonçait d'autant plus le membre de Davinel comme le ferait un marteau sur un clou le jeune esclave fini finalement par s'abandonner dans un frisson. Ses yeux se révulsèrent. Débordé de jouissance d'être ainsi par la gorge baisée l'esclave perdit tout contrôle de lui-même pour souiller ses cuisses de pisses et de sperme.

Davinel quant à elle devins folle. Talon avait de la rage à revendre et enfoncer sa queue au plus profond de la salope en chaleur qu'est Davinel est un délice les plus exquis que la Sith accomplissait sans la moindre pitié juste guider par ses plus bas instincts que cette queue énorme exerçait pour elle la forçant à jouir encore sans le moindre remords ni aucune retenue. Le cul de Davinel n'était plus qu'une plaie béante qui supplie de ne jamais se refermer. Maltraitée et brutalisée par les assauts de Talon, Davinel en réclama encore pourvus qu'on lui accorde la douleur qui la soigne.


- AAAAAAAH ! OUI ! OUUIIIIIIII ! ENCORE ! ENCORE ! TUE MOI AVEC TA QUEUE ! Hurla Davinel qui se redressa brusquement lâchant l'esclave évanoui dans ses propres fluides collant son dos à la poitrine de la Sith. Davinel tourna la tête vers celle de Talon qui était au niveau de son épaule et l'embrassa voracement lui mordant une lèvre jusqu'au sang afin de provoquer la Sith pour qu'elle la maltraite encore plus.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #78 le: Mars 05, 2015, 02:22:27 »

Talon pouvait le dire : elle était tombée sur une sacrée chaudasse. Ceci étant dit, elle-même ne pouvait guère prétendre à la chasteté. La drogue que Davinel avait utilisé était terrible, et Talon ne se sentait plus. Par la Force et par tous les Sith de l’Univers, elle ressentait une force terrible en elle, une soif incroyable. Sa queue s’enfonçait dans le cul étroit de Davinel. Elle griffait ses fesses, s’appuyant sur ce beau corps d’humaine, tandis que Davinel pilonnait la bouche du pauvre esclave. Les minutes défilaient à la vitesse de secondes. La sodomie... Talon y avait parfois eu droit, car, par fierté, elle ne voulait se refuser aucun plaisir sexuel. C’était quelque chose d’extrêmement douloureux, même pour elle, et, vu la taille de son vit, l’enfoncer en Davinel était aussi douloureux pour elle que pour Davinel... Même si ça devait surtout l’être pour l’humaine. Ses parois internes bloquaient son membre, la forçant à reculer, à forcer, à se crisper. Ses mains griffaient son cul, elle grognait, hurlait, le corps en sueur, et remontait d’avant en arrière, enfonçant à chaque fois sa verge.

Elle eut rapidement un orgasme, éjaculant joyeusement dans le cul de Davinel, sans que jamais cela ne puisse réduire son érection. Le stimulant continuait à fonctionner, et la Sith la prenait, encore et encore, toujours plus fort, son sperme faisant office de lubrifiant, se glissant sur les parois internes de la femme. Davinel, quant à elle, finit par se redresser. Une main s’agrippa sur sa nuque, et elle se releva, enfonçant davantage la queue de Talon en elle.

« Haaaaaaaaaaaaa... !! »

Par la Force, elle n’avait jamais ressenti une telle chose ! Oh, c’était tellement intense, tellement... Fort ! Le corps de Davinel se soutenait contre le sien, et l’une de ses mains vint empoigner l’un de ses seins, le griffant, le pinçant à hauteur du téton, soutenant ainsi le corps agréable et chaud de l’humaine, doux et en sueur. Experte, Davinel se pencha vers elle, et Talon l’embrassa, frissonnant quand la scientifique la mordilla.

Une douleur pulpa dans sa bouche, et elle sourit, en sentant le goût du sang.

« Hnnn... Petite traînée... »

Elle s’aida de la Force, et, entre ses doigts, des arcs électriques jaillirent, frappant les seins de Davinel. Ils étaient de très faible intensité, et avaient pour but de faire souffrir Davinel, tout en l’excitant. Son autre main se déplaça pour masturber la femme, et elle remua contre elle, usant aussi de la Force pour déplacer les hanches de la femme, la faisant remuer d’avant en arrière. Depuis ses deux mains, des éclairs de Force sifflaient, excitant les seins de Davinel, ainsi que sa verge. Ceci eut pour effet de la faire jouir, et, entre les doigts de Talon, cette dernière sentait ce membre chaud et vorace, crachant des filaments de sperme qui allèrent éclabousser le corps de son esclave.

La Sith soupirait longuement, continuant ainsi à la prendre.

« Làààà... Làààà... !! Jouis, salope, JOUIS !! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #79 le: Mars 10, 2015, 03:31:30 »

Davinel poussa un hurlement quand elle reçut une décharge provenant de l'éclair de force de Talon et cela eut un sacré effet, car au moment où elle se mit à jouir un liquide blanc jailli de ses seins. Le produit qu'elle s'était injecté avait en effet un petit effet secondaire surtout pour Davinel qui utilisait souvent ce produit. Ses seins produisaient en continue du lait maternisé et le choc électrisant l'avait fait jouir autant de ses seins que de sa queue et tout ce liquide blanc, chaud et puant aspergea l'esclave de la tête aux pieds.

Talon quant à elle n'avait pas eu son compte quand elle se mit à jouir en l'humaine. Certe, elle avait joui des hectolitres de spermes, mais c'était loin d'être suffisant, car sa queue était encore bien dure et douloureuse et le cul de Davinel ne lui suffisait plus, car béant comme il était, il correspondait plus au critère d'étroitesse pour pouvoir lui soulager la queue.

Davinel se dégagea de l'étreinte de Talon contrairement à la Sith qui n'avait pas l'habitude de ce genre d'expérience, l'humaine était entrainé et endurante outre cela ce n'était pas pour rien qu'elle avait amené un esclave pour leur jeu. Davinel s'allongea au côté de l'esclave souillé qui respirait difficilement et lui enleva sa cagoule et son appareillage tandis que la Talon encore en proie au désir les regardait. Cette fois, c'était à Davinel d'être son tour un peu dominatrice.


- Mmmm pute tatoué, tu sais t'y prendre ! T'as encore envie hein ? Dit Davinel qui en enlevant la cagoule montra un visage juvénile du même âge que Nao. Le jeune esclave reprenait peu à peu ses esprits tandis que Davinel se mettait sous lui et lui écarta les jambes ainsi que les fesses face à Talon.

- Tu ne trouves pas que sa queue est vraiment petite ridicule et puante ? Pour nous baiser cette petite bite est totalement inutile de toute manière. Par contre, son petit trou de balle mérite qu'on lui administre un traitement spécial, mais il faut bien le lubrifier avant. Dit Davinel qui eu un sourire cruel.

Elle invitait carrément Talon à violer cet esclave. Si Davinel l'as souvent fait cela devait être la première fois pour Talon qu'elle allait violer l'intimité d'un homme avec une aussi grosse queue de chair entre les cuisses et Davinel allait surement elle aussi enfoncer son dard pour une brutale double pénétration.
« Dernière édition: Mars 11, 2015, 01:57:07 par Carnivora » Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #80 le: Mars 13, 2015, 02:40:40 »

Défoncer le corps de Davinel avait été physiquement épuisant, et, quand cette dernière se retira d’elle, le vit de Talon, disproportionné, avait perdu de taille. Il avait maintenant la taille d’un chibre « normal ». Normal, dans le sens où elle n’avait plus l’impression d’avoir avalé les hormones de croissance d’un équidé... Cependant, c’était un sexe bien gros, et bien douloureux. Talon continuait à se masturber et à soupirer, tout son corps tendu et surexcité, comme si ses muscles étaient devenus une corde de violon qui s’apprêtait à se rompre à la moindre occasion. Talon reprenait donc peu à peu son souffle, tandis que Davinel, elle, semblait impossible à arrêter. Tout d’un coup, la Sith comprenait bien mieux pourquoi Reaper lui avait dit de se méfier d’elle. Elle ne payait pas de mine, mais elle était une femme terrifiante. Elle se rendit vers son esclave, et défit sa cagoule, puis le présenta face à Talon. Comme Nao, il était un bel éphèbe, un adolescent qui avait visiblement dû subir des modifications génétiques pour paraître aussi efféminé... Ou alors, c’était juste un phénomène naturel. Les humains avaient une morphologie très particulière, atypique et exceptionnelle. Un sourire sur le coin des lèvres, Talon pensa alors fugacement à Nao et aux autres gladiateurs qui avaient squatté sa chambre. Où étaient-elles, maintenant ? Ce n’était pas que leur sort l’intéressait particulièrement, loin s’en faut, mais, si elles étaient appelées à croiser à nouveau le fer ensemble, la Sith tenait tout de même à se renseigner un peu sur elles, et à savoir ce qu’elles préparaient.

Bah ! Elle rejeta cette idée au fond de sa tête en s’approchant de l’homme, et de ses fesses. Davinel avait en elle un zeste de cruauté, mais Talon n’était guère choquée. Elle-même n’était pas connue pour être une femme particulièrement douce, et ceci allait se confirmer en ce moment. Elle s’approcha donc du dos de l’homme, avisant sa croupe. Davinel, elle, se tenait devant l’homme, à hauteur de sa bouche, et la Sith ferma les yeux. Elle eut une vision, où elle voyait les deux femmes en train de faire délicieusement couiner le petit esclave, en le prenant de part et d’autre... Simple fantasme, ou vision du futur ? En tout cas, ses mains se crispèrent sur ses fesses, les caressant et les empoignant fermement.

« Hum... Je le reconnais, il a un magnifique cul... Un cul de petite salope... »

Son membre caressa ses fesses, mais elle ne le prit pas tout de suite. Elle humecta ses doigts, et les enfonça dans le cul de l’esclave. Ce trou était très étroit, et, à l’idée de la douleur qu’elle allait ressentir en le prenant de cette manière, Talon ne pouvait s’empêcher de ressentir un profond frisson la traverser. Elle continua ainsi à jouer avec lui, puis approcha ensuite son sexe de sa porte arrière.

« Allez... Hurle, ma belle... »

Et, ensuite, son membre s’approcha de ses fesses, et entreprit de forcer le passage...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #81 le: Mars 15, 2015, 06:12:42 »

Si l'esclave était encore à moitié dans les vapes quand la Sith lui fit ses préliminaires, il se réveilla totalement quand Talon et Davinel enfoncèrent leur Dard en même temps dans son anus étroit.

Ce furent seulement Talon et Davinel qui crièrent à l'unisson le cul du jeunot était très étroit et prenaient le sexe des deux femmes devenus futanari comme un étau. Ce fut incroyablement douloureux, mais pas autant que subissait l'esclave. Il n'avait pas crié tout simplement, car la douleur extrême de cet assaut dans son fondement lui avait couper la chique et mis en état de choc. Il se mit à baver et uriner à gros jet sur Davinel avant de tomber dans les pommes à nouveau. Du moins pour quelques secondes, car bien qu'aimant être souillé Davinel détestait les esclaves inactifs et sa chose reçut une violente baffe dans la figure qui le réveilla d'un coup. Davinel l'attrapa par les cheveux et parla.


- Ne t'endors pas et ne reste pas comme une larve laissée les filles faire tout le travail ! C'est très mal élevé ! Dit-elle.

L'esclave se mit à alors à hurler et essaya de s'échapper, mais pris en sandwich par une Sith déchainée et sa maîtresse sadique, il ne pus rien faire hormis griffer le sol alors qu'il se faisait violemment sodomiser.


- NOOON ! HAAAAA ! ÇA FAIT MAL ! ÇA FAIT MAL ! STOP ! AAAAAAAH ! Hurla-t-il alors que le sourire de Davinel s'élargit.

- Oui, cela fait toujours mal de se faire dépuceler et de s'en prendre plein le cul la première fois. Dit-elle alors qu'elle donna un coup de rein plus fort qu'avant faisait hurler d'autant plus le jeune homme.

- Tu vas t'y habituer ! Ajouta-t-elle.

Le traitement dura de longues minutes Talon et Davinel se mirent à nouveau à jouir à répétition dans le cul de l'esclave à tel point que son ventre commença à se remplir de semence et que son trou étroit devienne béant.

Finalement, cela calma suffisamment la libido masculine de Talon qui put se retirer outre cela, elle sentit que l'effet du produit avait cessé de faire effet. Son sexe revint à la normale de même que celui de Davinel. Malgré tout si Talon avait calmé sa libido masculine, elle avait envie maintenant de se faire ramoner la chatte à son tour idem pour Davinel. Un petit effet secondaire de sa drogue sans conséquence.

L'esclave n'avait plus aucune utilité son cul écartelé par contre Talon remarqua que son petit gourdin avait pris une belle proportion. Davinel le remarqua alors qu'elle s'essuyait avec une serviette.


- Finalement, cette petite queue n'est pas si inutile que cela. Si cela te dit, je te la laisse le temps que je prépare le bacta. Reaper est toujours susceptible quand je suis en retard sur le planning. Dit, elle en laissant Talon avec l'esclave en train de gémir par terre sur ses souillures le ventre grossit par les litres de spermes qui avait remonter dans son estomac et le cul tellement béant que Talon aurait pus y glisser sa main en entier.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #82 le: Mars 17, 2015, 01:59:02 »

Le traitement que l’esclave subit en ce moment n’était rien de plus qu’une forme de torture sexuelle, tout simplement. Les deux femmes lui avaient défoncé le cul en long, en large, et en travers, le prenant pendant de longues minutes. Maintenant, l’esclave gisait sur le sol, et Talon était un peu plus épuisée.  Sa respiration était lourde, des gouttes de sueur filant le long de son corps. Elle ne ressentait aucune pitié pour l’homme qui gisait au sol, aucune forme de compassion ou d’empathie pour la manière dont elle l’avait défoncé. Davinel lui dit alors qu’elle allait préparer une cuve de bacta, probablement pour se soigner… Ou pour soigner les partenaires sexuels. Talon, elle, hocha lentement la tête. Elle n’avait nul besoin de bacta, et sa main vint machinalement caresser le ventre et les hanches de Davinel, avant de la laisser filer. Elle se reporta ensuite vers l’esclave, prostré sur le sol, et tendit son pied vers lui, caressant l’une de ses joues, avant d’amener à elle, par la Force, un fauteuil, sur lequel elle s’assit.

Elle prit la pose, soulevant l’une de ses jambes, et, de la main, amena l’esclave à relever son buste légèrement.

« Ne t’endors pas trop vite, petite pute… Lèche-moi les pieds… »

Talon se découvrait une véritable passion pour le fétichisme, et elle était heureuse de pouvoir l’expérimenter à foison. L’esclave trembla lentement, mais, n’ayant visiblement guère envie de contrarier une Sith, il se pencha vers elle, et alla lécher ses doigts de pied, puis remonta le long de sa peau rouge, sa langue glissant sur les tatouages noirs ornant son corps. Elle le laissa ainsi s’approprier son doigt de pied, et, pendant ce temps, déplaçant ses doigts, elle jouait avec le sexe de l’homme, le relevant et l’abaissant. Du fait de l’excitation sexuelle intense qu’elle ressentait, Talon expérimentait de nouvelles choses, des figures et des situations qu’elle n’avait encore jamais eu l’occasion d’utiliser avec la Force. Elle contractait l’air autour de son membre, le frottant et l’appuyant, faisant couiner et gémir le petit esclave.

« Non… Ne te masturbe pas… » ordonna-t-elle, en percevant quelques pensées de l’esclave.

Malgré sa vive douleur aux fesses, il sentait le désir sexuel, se traduisant, chez lui, par une forte envie de se caresser, de se masturber, de laisser le plaisir aller, et de ne penser à rien d’autre. Elle le contrôlait donc, à l’aide de la Force, et la langue de l’homme montait de plus en plus, tandis que sa verge se durcissait. Malicieuse, elle l’empêchait de jouir, et finit par se redresser, se mettant face au jeune homme, un sourire sur le coin des lèvres. L’un de ses lekkus fila vers sa tête, et alla la caresser, se glissant sur son menton, l’amenant à redresser cette dernière, tandis que Talon s’appuyait contre le mur, écartant ses jambes, mettant ainsi en valeur son postérieur.

« Lèche-moi le cul, petit pervers… »

Les ordres étaient donnés, et Talon pouvait sentir l’excitation du bel esclave, qui se hissa sur les genoux, et posa ses mains sur les fesses rondes de Talon, faisant gémir cette dernière… Qui sentit sa langue filer dans sa croupe, s’approchant de sa rondelle.

Oh, si c’était bon !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #83 le: Mars 25, 2015, 04:40:10 »

L'esclave s'exécuta et ce mis à lécher le cul de la Sith. Il avait une langue tout aussi petite que sa queue était de taille standard mais acceptable et Talon se remit à mouiller, mais soudainement la Sith sentit bien vite que quelque chose n'allait pas dans l'esprit du garçon.

Peu être était-il due à son viol de la part de Talon et Davinel car son esprit c'était brisé en mille morceaux. Il était à la limite de la folie suicidaire et ce qu'il fit ensuite surpris la Sith. Le garçon cessa de lécher et Talon sentit soudainement les mains du garçon s'agripper à ses reins. Avant qu'elle eût le temps de dire ouf, elle sentit la queue de l'esclave pénétrer son fondement alors qu'il s'agrippait de toutes ses forces au corps de Talon pour ne pas lâcher prise alors qu'il enculait la Sith de toutes ses forces. Il voulait mourir cela semblait être inévitable, il avait tout perdu, sa famille, sa liberté et maintenant sa virginité. Il n'avait plus rien à perdre néanmoins son esprit était aussi en pleine rébellion, il n'aura surement pas la force de résister à Talon longtemps, mais au moins il lui aura rendu la monnaie de sa pièce même si sa victoire était risible du fait de sa pauvre force. Tout ce qu'il espérait au moins c'est que la Sith la coupe en deux de colère et il fit tout pour provoquer cette colère, car tout en enculant violemment la Sith, il avait réussit avec sa bouche et un peu par hasard à se saisir d'un des Lekku de Talon et sans hésitation il mordit le tentacule de toutes ses forces mais il avait si peu de force qu'il n'arrivait pas à blesser Talon. Cette dernière ressentit néanmoins la cuisante morsure.

Ce fut ce que Talon pus lire dans l'esprit de cet esclave. Il était comme un livre ouvert pour elle un mélange de désespoir, mais aussi un grand désir de vengeance. En y réfléchissant même un esprit brisé où déformer pourrait être façonné. Talon ne savait pas encore si ce garçon était sensible à la force, mais si c'était le cas un maître Sith pourrait prendre cet esclave pour un apprenti. Une chose était certaine, c'est qu'il mettait beaucoup d'entrain pour essayer de violer Talon et il ne voulait plus être l'esclave de personne quitte à en crever.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #84 le: Mars 29, 2015, 02:42:31 »

L’esclave léchait les fesses de Talon, et, dans les yeux de la Force, cette dernière pouvait percevoir son trouble. Le jeune esclave était perturbé, comme un esquif brisé, et elle sentit son envie de mourir, se mélangeant à l’excitation perverse que Talon ressentait. Le sexe, une joie profonde et sincère, se répandait dans ses veines au fur et à mesure que la langue de l’esclave jouait sur ses fesses, se glissant dans son fondement. Talon découvrait des plaisirs simples et exquis que sa formation de Sith, puis ses aventures pour le compte de Dark Krayt, et contre les Formiens, avaient envolé au loin. Elle découvrait les joies simples, sincères, et vibrantes du sexe. L’esclave dansait dans ses fesses, et le fit pendant plusieurs minutes, avant de subitement se relever, et de la sodomiser.

« Que… ?! Haaa !! »

Talon, qui était pour l’heure occupée à gémir et à exprimer son plaisir, se crispa contre le mur, ses poings venant s’appuyer contre la paroi. Elle sentit la verge de l’homme, tendue et durcie, la pénétrer, et elle poussa un hurlement, en sentant ses lekkus être happés par l’homme, qui entreprit d’en mordre une… Ce qui eut surtout pour effet de l’embrasser. Néanmoins, le corps de Talon réagit instinctivement, et l’un de ses lekkus s’enroula autour du cou de l’esclave, serrant un peu, tandis que la Sith se crispait contre le mur, son cul visité par cet esclave intrépide dont elle percevait le trouble… Elle se tortillait contre le mur, et vit, en gémissant, en mouillant, et en hurlant, le passé de cet homme, ses souffrances… Il avait été un simple fermier avant que des pirates ne le capturent, l’arrachant à sa famille, à sa femme, et à leurs promesses de mariage… Il s’était retrouvé ici, esclave de Davinel, et avait été l’esclave sexuel de cette femme. Dans son esprit charpenté, elle voyait les multiples tortures sexuelles que la femme lui avait fait subir défiler dans son esprit, les implants électriques sur son sexe, les seringues dans son corps augmentant son taux d’hormones, les modifications génétiques afin de féminiser son corps, et de lui donner une apparence plus belle… Un petit homme qui avait bien souffert, ce qui, en l’état, ne suscitait absolument pas la moindre empathie chez Talon, qui voyait tout ça avec son propre intérêt.

Elle laissa l’homme la prendre, et ne fit rien pour l’en empêcher, tout simplement parce que c’était bon,    et que cette douleur intense qu’elle éprouvait dans les fesses avait quelque chose de jouissive. Elle le laissa donc aller et venir en elle pendant un certain temps, avant de finir par le repousser. Elle n’eut qu’à utiliser sa Force et ses lekkus, et, après que l’homme eût tiré son coup, et que Talon puisse avoir la délectable sensation du sperme filant dans ses fesses, elle le poussa donc.

L’esclave tomba à même le sol, et Talon se retourna face à lui. Il était toujours au sol, son esprit encore embrumé par les heures et les jours de traitement sur l’appareil chirurgical, à subir les opérations multiples de Davinel. La Sith posa un pied sur son ventre, et se redressa un peu, se mettant ainsi sur lui, le toisant de toute sa hauteur.

« Tu n’as pas tout perdu, esclave… Ou, du moins, il te reste encore des choses… Moi. »

La Sith s’éclaircit la gorge, et poursuivit :

« Tu es un esclave, tu vis pour ta Maîtresse. Tant que tu auras une Maîtresse, tu continueras à exister, et à avoir une importance. Voilà ton rôle, voilà ta raison d’exister, petit esclave… Servir et obéir. »

Tout simplement. Elle avança son autre pied, l’approchant de ses lèvres.

« Montre-moi ta soumission, et lèche… »

Autour de Talon, la Force vibrait et tourbillonnait, afin de corrompre davantage l’esclave, et de le soumettre à sa volonté.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #85 le: Avril 05, 2015, 04:09:27 »

L'esclave eu, un temps de résistance, mais il n'a pas fallus longtemps à Talon pour le soumettre et il lui obéis en tremblant léchant le pied de la Sith essayant d'appliquer sa salive sur la peau nue de la Sith alors qu'il avait la bouche sèche. Malgré son état d'épuisement apparent, il bandait toujours, et même un peu plus fort qu'avant. Cet esclave méritait bien un titre d'étalon, car peu d'entre eux pouvaient se permettre d'avoir encore une trique pareille à moins que ce soit le résultat du viol qu'il a subi par Talon et Davinel qui le fasse encore bander. Il paraîtrait que même un homme était bien plus excité qu'une femme si on lui enfonçait quelque chose en lui.

Toujours est-il que maintenant toutes idée de rébellion avait quitté l'esprit de l'esclave qui continuait à lécher les pieds de Talon avec sa langue sèche. Il avait soif, mais s'efforçait maintenant d'être dans les bonnes volontés de Talon jusqu'à ce qu'il arrête épuisé et assoiffé.


- Pitié ! J'en peu plus ! Couina-t-il d'une petite voie s'accrochant à la jambe de Talon et regarda comme hypnotiser son vagin.

- Soif ! Dit, il en tirant la langue et jetant un regard suppliant à Talon.

Il était vraiment tombé bien bas, il était tellement épuisé et déshydraté, il était maintenant prêt à faire n'importe quoi pour boire y compris de servir de toilette à sa dominatrice.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #86 le: Avril 09, 2015, 01:48:51 »

Qu’il était bon de dominer ainsi les autres ! Se dressant au-dessus de son esclave, Talon ressentait une joie profonde à l’idée de le dominer, en sentant son emprise sur lui. Certes, cet être était un esclave, un être profondément soumis, mais, même avec ça en tête, l’idée de le dompter ainsi, de le voir complètement écrasé sous son autorité, développait en Talon une sorte de profond plaisir jouissif et inconscient... C’était l’ultime preuve dont elle avait besoin pour se rappeler qu’elle était une Sith, et non pas une Jedi. L’homme lui léchait le pied, soumis et écrasé, et elle le laissait faire, en soupirant lentement. C’était moins excitant que de faire l’amour avec Davinel, mais... Disons que c’était une forme différente d’excitation. Talon se mordilla les lèvres, serrant les poings. À ses pieds, le petit esclave léchait, jusqu’à ce qu’il finisse par relever la tête. Dans son esprit, il voyait maintenant Talon comme sa Maîtresse. Elle avait désormais droit de vie et de mort sur lui, et ceci la fit lentement sourire.

« Oh, tu as soif, petit chien... Ouvre bien la bouche, alors... »

Ce que Reaper et Davinel avaient fait avec elle amenait désormais Talon à avoir une vision plus sexuelle de la domination. Elle écarta bien les jambes, et se concentra un peu... Puis, depuis son sexe, elle se mit à uriner, lui pissant dessus. Le liquide doré fila sur la tête de l’esclave, glissant ensuite de part en part, et Talon soupira longuement, courbant son corps vers l’avant. Ça, ce n’était que pour ce sentiment jouissif de dominer quelqu’un. La Sith urina ainsi pendant une dizaine de secondes, avant de soupirer lentement. Talon esquissa ensuite un léger sourire, en observant le corps sali de son esclave... Même si, techniquement, il n’était pas son esclave, puisqu’il appartenait à Davinel. Impossible de le toucher, maintenant, il avait de l’urine partout.

Talon se sentait particulièrement excitée, et elle tourna la tête vers une porte.

« File te laver, maintenant... Une fois que tu seras propre, tu reviendras me faire l’amour. Je te laisse cinq minutes. Si tu n’es pas prêt à me prendre, je te tuerai... »

Elle usa alors de ses doigts, et un goulot d’étranglement s’abattit autour de la gorge de l’homme. Talon laissa passer quelques secondes, laissant ainsi à l’esclave le temps de comprendre ce qu’il était en train de subir. Elle relâcha ensuite sa gorge, et esquissa un sourire supplémentaire :

« ...Et crois bien que ce sera facile. Maintenant, dépêche-toi. »

Talon le laissa filer, puis soupira lentement. Elle aussi avait besoin de reprendre un peu son souffle pendant quelques minutes... Tant de sexe, c’était nouveau pour elle.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #87 le: Avril 12, 2015, 09:18:55 »

L'esclave fila ce qui permit à Talon de souffler un peu. Elle remarqua alors la présence du Cerbère de Davinel. Elle n'avait plus fait attention du monstre à trois têtes, mais elle se rendit compte qu'il avait regardé toutes la scène sans broncher ni agis. Curieuse créature qu'est cette bête. Talon sentis que cette chose était conçu pour obéir, mais obéissante où pas rien ne pouvait empêcher l'instinct naturel d'agir l'affreux cerbère avait une trique de tous les diables. Une queue longue et rouge aussi pointue qu'un aiguillon. Pré sperme coulait en goutte à goutte sur le sol du laboratoire. La bestiole resta néanmoins docile Talon sentis qu'elle pouvait l'approcher sans risque d'être attaquée. Davinel avait surement entraîner ce monstre elle-même à moins que vu qu'elle s'amusait à créer des monstres celui-ci avait été conçu pour obéir. L'esclave parfait en quelques sortes.

Au bout d'un certain temps, l'esclave revint, il était mouillé de partout, mais il n'était plus inondé d'urine. Visiblement, il avait dû galérer pour pouvoir trouver un endroit où se laver. Il n'avait même pas eu le temps de se sécher. Outre cela, il était en retard de 30 secondes selon l'une des horloges du laboratoire. Le jeune esclave crevait de peur et Talon le sentait même s'il n'avait pas de montre pour calculer le temps, il sentit rapidement qu'il avait perdu du temps et commença à pleurer en demandant pardon pour son retard.
Journalisée

Dark Talon
Créature
-

Messages: 203



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #88 le: Avril 13, 2015, 01:32:48 »

Tandis que l’esclave allait se rendre un peu plus présentable, le regard de la Sith se tourna vers la mystérieuse créature de Davinel. Son cerbère restait là, sans bouger, mais elle percevait quelque chose en lui... Voir sa Maîtresse coucher avec Talon, puis cet esclave se faire martyriser, l’excitait passablement. Cependant, docile et obéissant, il ne comptait pas agir sans une autorisation expresse émanant de sa Maîtresse. Or, Talon n’était pas Davinel. Elle se désintéressa donc tout aussi vite de la bête, quand elle entendit son esclave revenir. Elle esquissa un léger sourire. Il avait mis cinq minutes et environ trente secondes, soit un léger retard... Et, dans ses yeux, Talon pouvait sentir la peur... La peur d’avoir déçu celle qui s’instaurait maintenant comme étant sa Maîtresse. La Force était une chose puissante, et elle pouvait sans problème manipuler et contrôler les esprits faibles. Les légendes sith parlaient d’anciens Seigneurs Noirs Sith, si puissants qu’ils pouvaient influencer des foules entières, les forçant à se sacrifier pour lui au combat. Et cet esclave avait un esprit faible, essentiellement parce que Davinel avait fait de lui un être soumis, ou alors parce qu’il l’avait toujours été.

Il se retrouva donc devant elle, et Talon s’écarta un peu. Elle avait repéré ce laboratoire à l’aide de la Force, et s’approcha d’une porte, qui s’ouvrit comme par enchantement.

« Suis-moi, mon mignon... » prononça-t-elle d’une voix sensuelle.

S’engageant dans le couloir, Talon ouvrit une autre porte, et débarqua dans une chambre, où elle alla s’allonger sur le lit. Elle avait rarement l’occasion d’exploiter la féminité de son corps. Or, elle savait que, en tant que Twi’Lek, elle était très belle. Ryloth, la planète originaire des Twi’Leks, était au cœur d’un vaste trafic d’esclavage, généralement commis par les Twi’Leks homme sur leurs congénères féminines, les vendant comme esclaves sexuelles dans le reste de la Galaxie... Parce qu’elles étaient belles. Talon s’assit donc sur le lit, et l’esclave la suivit... Puis la porte se referma derrière eux.

La peur du jeune homme était perceptible. Elle aurait pu le torturer un peu, mais ce n’était pas ça qui la tentait. Sous l’effet de la peur, la virilité de l’homme n’était pas aussi impressionnante que tantôt.

« Sèche tes larmes, et arrête de pleurer... Tu es désolée d’être en retard ? Alors, rattrape-toi... »

De la main, Talon usa de la Force, et l’homme se retrouva assis sur un fauteuil. La Sith se releva alors, et se rapprocha de lui, puis fléchit les genoux, posant ses mains pour écarter ses cuisses. L’une de ses mains se posa sur sa verge, chaude et pulsante, qui se tortillait chaudement entre ses doigts. S’humectant les lèvres, Talon se pencha alors vers cette belle queue, et commença à la prendre en bouche.

« Hum-hmmm... »

La redoutable Twi’Lek entreprit de le sucer, afin de réveiller l’excitation de l’homme, que son sexe soit bien tendu pour pouvoir la prendre.

À genoux devant lui, elle le suçait donc.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Carnivora
Legion
-

Messages: 125



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #89 le: Avril 19, 2015, 04:00:24 »

Si la queue de cet esclave était autrefois petite elle avait maintenant pris un peu de volume et une dureté rêvé sous les coups de langues expertes de la Sith. Le jeune esclave tressaillit et agrippa involontairement la tête de Talon et se mis à jouir une quantité de foutre à la fois amère et délicieuse. Il venait un peu trop vite Talon n'as mis qu'à peine une minute à pomper sa queue mais il restait encore dur comme de la pierre.

A ce moment là Talon sentis une nouvelle présence dans le laboratoire mais elle n'avait pas l'air de vouloir se dissimuler.


- Il y as quelqu'un ? Talon, Davinel vous êtes là ? Héla la voie de Reaper.

Reaper avait terminé ses réparation suite à la partie de jambe en l'air agité avec la Sith et c'était préparé pour le rendez vous au restaurant. Il avait la réputation d'être assez ponctuel dans un rendez vous et fut assez contrarié de se rendre compte que personne ne répondait à ses appels. Il finis par trouver Talon la queue de l'esclave encore dans sa bouche.


- Ah ? Merde ! Finalement on va être en retard. J'imagine que mon associé as réussit à t'embarquer dans ses délires ? Je te 'avait dit qu'elle était redoutable. Elle doit bien t'aimer. D'habitude elle ne laisse personne toucher à ses jouets. Dit Reaper en désignant l'esclave qui c'était crispé en voyant le mecanoide.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox