banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Respecte mon autorité ! [Pv Satellizer]  (Lu 500 fois)
Deanna Campbell
Humain(e)
-

Messages: 35



Voir le profil
Fiche
Description
Deanna est une surveillante avec une grande gueule. Elle aime bien faire la fête, boire, se droguer, la mode... Mais surtout... LES COUPS DE MARTINET ♥
« le: Septembre 23, 2014, 10:59:33 »

« Bon je vais une fumer une clope, si vous me cherchez je suis devant l’établissement ! »

Deanna ferma les dossiers qu’elle était entrain de remplir, elle demanda à quelques collègues de se bouger un peu pour la laisser sortir du bureau. Il fallait vraiment qu’il pense à ré agencer l’endroit. Quand tous les surveillants étaient présents c’était un peu dur à circuler. La jeune femme sortie du bureau s’arrêtant au passage à la machine à café, il lui fallait beaucoup de caféine pour tenir… Car entre le boulot et les sortir du soir, part moment Deanna avait un peu de mal à suivre.

En cette matinée, elle devait encore avoir un peu d’alcool dans le sang. Enfin, elle tenait quand même le coup, malgré les cernes qui se promenaient sous ses yeux, les mains un peu tremblantes, sa bouche qui se trouvait horriblement sèche et le mal de casque encore présent. Oui, malgré tout ça elle tenait. Un peu… Le café, la clope et le silence allait lui faire un peu de bien en tout cas.

Deanna sortie alors de l’établissement se posant dehors se mettant assise sur une murette allumant sa cigarette, crachant directement la fumée. Qu’il était bon d’être au calme, il y avait trop de bruit dans la salle des surveillants, beaucoup trop… Et elle n’avait pas la tête à traiter ses dossiers. Dehors elle était mieux. L’air frais caressait la peau de ses jambes, soulevant légèrement une jolie robe noire légèrement moulante. Juste de quoi mettre en évidence ses jolies fesses. En haut elle portait un chemisier blanc, les boutons du dessus étaient ouverts, laissant apparaître le haut de sa poitrine, qu’elle avait mit en valeur grâce à un collier. Le pendentif représentait une jolie montre à gousset, un peu terne, comme si le temps l’avait abîmé. Pour finir, chose rare Deanne c’était attachée les cheveux, c’était surtout qu’elle n’avait pas eu le temps de se coiffer. M’enfin !

Le temps passait, Deanna consumait sa cigarette doucement quand la sonnerie du lycée se mit à sonner. C’était la pause ! Ca va ce n’était pas elle qui gérait cette fameuse pause, au moins elle n’allait pas entendre les étudiants brailler. Oui, la surveillante ne foutait pas grand-chose, elle était un peu tir-au-flanc. Enfin, elle n’allait pas faire un boulot qui n’était pas le sien, fallait la comprendre !

Deanna laissa la pause passer, terminant une deuxième cigarette et son café. Elle attendit quelques minutes avant de se décider à montrer signe de vie auprès des collègues de boulot. La jeune femme se leva de la murette, frotta sa robe de sa main et repartie dans l’enceinte du lycée. C’est alors qu’elle entendit derrière le bâtiment des cris, des rires…

« Qu’est-ce-que c’est encore… »

La surveillante savait déjà qu’elle allait avoir affaire à des étudiants qui n’étaient pas en cours et qui étaient entrain de faires les imbéciles. Elle aurait très bien pu faire comme si elle n’avait rien entendu, mais cela ne se faisait pas quand même… Elle devait vérifier si tout allait bien, un rôle d’adulte quoi ! Deanna fit donc le tour du bâtiment est à peine arrivée, elle se mit à gueuler !

« C’est quoi ce bordel ici ! »

Bonsoir, je m’appelle Deanna et je pose mes couilles sur la table avec une voix un peu grave qui part en vrille à cause de la soirée de hier soir ! C’était presque choquant sur le coup, mais au moins elle réussit à capter l’attention de la petite foule. La surveillante avança dans le groupe pour voir ce qu’il était entrain de se passer… Et quand elle vit, Satellizer au milieu, Deanna comprit assez vite. Il était encore entrain de montrer ce qu’il savait faire en roller, il était encore entrain de se  la péter quoi !

« NAGARE ! Qu’est ce que je t’ai déjà dit ! »

Deanna était presque une des seules à l’appeler par son nom, voir son prénom et non par Satellizer. Pourquoi ? Juste pour le faire chier, elle trouvait que le roller était un sport de tapette, c’est tout. La surveillante était bornée qu’est ce que vous voulez y faire.

« Les autres vous partez d’ici toi Nagare tu restes avec moi, nous allons avoir une petite discutions… Encore ! »

Le petit groupe se mit à partir laissant la surveillante avec l’élève.

« Rappelle moi le règlement qui dit que les rollers sont interdit dans l’enceinte de l’établissement s’il te plaît ? Et rappelle moi aussi la sanction que tu peux avoir ? »

Deanna croisa les bras attendant sa réponse, elle avait une tête de mort vivant… De quoi faire plus peur que la normal !
« Dernière édition: Septembre 23, 2014, 11:05:15 par Deanna Campbell » Journalisée

Satellizer
Humain(e)
-

Messages: 9



Voir le profil
FicheChalant
Description
Ryoma Nagare est un rider surtout connu sous le pseudo de Satellizer. Capable des figures les plus folles, ce casse-cou remuant est également coursier pour le Stormriders Express, une boîte de livraison embauchant des jeunes dans son genre. Membre du gang éponyme formé par quelques collèges, Sat' est souvent embarqué dans des affrontements entre riders. Son tatouage facial semble être une marque de naissance qui le lie, sans qu'il le sache encore, à Terra.
« Répondre #1 le: Septembre 24, 2014, 12:34:12 »

Pour Satellizer, le travail de l'image était d'importance. En tant que Rider qui aspirait à entrer dans un wheel gang pour participer à d'intenses battles acrobatiques à travers la ville afin de contrôler des territoires, le blondin avait besoin de soigner sa réputation. Les bruits qui couraient sur vous se devaient d'être aussi bons et rapides que vos propres roues, sinon vous n'iriez pas loin. Bien sûr, sur les milliers de riders à Seikusu, tous ne jouissaient pas d'une aura particulière. Mais Ryoma visait justement la sortie de l'anonymat de façon définitive. Son étoile, Satellizer la voulait plus brillante que n'importe quelle autre au firmament des disciplines de glisse urbaines underground. Pour ça, le lycée constituait un excellent tremplin : la masse grouillante des élèves connaissait beaucoup de monde et divers réseaux à travers la métropole. Se donner en spectacle dans la cour (ou dans les couloirs, Satellizer s'étant plusieurs fois livrer à quelques figures de styles à travers les dédales de corridors, pas toujours vides d'ailleurs) était donc un de ses exercices favoris.

Ce jour là, le blondinet à la gueule tatouée avait retrouvé quelques amis et fans de lui devant les grilles à la fin de ses cours. Entraîné par leur bonne humeur, Satellizer s'était vite retrouvé derrière un des bâtiments les rollers aux pieds (il se trimballait toujours avec eux, alors qu'il oubliait bien plus facilement ses cahiers de cours) à multiplier les figures et à en tenter de nouvelles en avant-première pour son petit parterre d'admirateurs . Le manège durait bien depuis trois bons quart d'heure quand une voix rocailleuse se chargea de vite casser la bonne ambiance. Les têtes se tournèrent vers Deanna et les regards filèrent curieusement fixer le bout des chaussures tandis que les petites mouettes s'éparpillaient sans demander de leur reste, saluant vite fait Satellizer. Comme une petite rebellion envers l'autorité, somme toute assez dérisoire. Comme le tatoué, ses amis n'étaient pas des voyous et comptaient parmi ces élèves simples pour qui les pions avaient toujours une aura de flic.

Ryoma, quant à lui, s'était immobilisé sur ses rollers. Vêtu de son uniforme réglementaire d'élève, il se gratta l'arrière du crâne en regardant en l'air et en soupirant copieusement. Campbell... C'était bien sa veine. C'était un pitbull, cette meuf. Elle n'allait certainement pas le lâcher facilement avec un bête petite sermon.

- Les autres vous partez d’ici toi Nagare tu restes avec moi, nous allons avoir une petite discutions… Encore !

- On peut éviter si ça vous soûle, mam'zelle. Vous faîtes comme si vous n'avez rien vu et hop, on en parle plus ! Nan ?

- Rappelle moi le règlement qui dit que les rollers sont interdit dans l’enceinte de l’établissement s’il te plaît ? Et rappelle moi aussi la sanction que tu peux avoir ?

Visiblement si, on allait en parler encore. Le blondin écrasa un petit juron en avançant un peu vers Deanna. Sur ses rollers, Satellizer la dominait d'une bonne tête. D'ailleurs, cette sale manie qu'elle avait d'utiliser son vrai nom ! Si c'était pour le rendre dingue, ça marchait bien. Bien peu désireux de lui faire le plaisir de répondre à la provoc', le rider rongea son frein en plongeant les poings dans le fond de ses poches.

- Je le connais pas par coeur, votre règlement, mam'zelle. Et puis bon, je suis plus près du bord de la rue que de l'enceinte du lycée, là ! Vous pourriez être cool, non ? Je me suis déjà tapé quatre heures la dernière fois et j'ai raté une battle à cause de ça !

Il connaissait assez bien Campbell pour savoir que lui dire ça était foncièrement une mauvaise idée. Ce n'est pas comme si elle accordait de l'importance aux plaisirs de Satellizer, ou qu'elle n'avait pas un certain petit kiff à le coller quelques heures tout seul dans une salle, de préférence les jours où il n'avait généralement que peu de cours. Si on avait dû comparer le rider à un héros, il aurait été Batman. Et cette emmerdeuse (okay, cette jolie emmerdeuse) serait le Joker. Les boobs en plus et le sens de l'humour en moins.

- Ou alors, c'est que vous adorez l'idée de me garder rien que pour vous ? Les hommes tatoués vous plaisent ?

Un petit sourire style pub de dentifrice plus tard, il adoptait l'attitude nonchalante dont il était persuadé qu'elle plaisait à toutes les filles. Et quoi ? Il n'avait jamais tenté l'approche "charme" ! Peut-être qu'après l'humour noir, l'humour tout court, la rébellion, les tentatives d'esquiver et les excuses foireuses, il allait trouver LE point faible du dragon-surveillant ? Avec un poil de chance en plus, tout cette histoire finirait rapidement avec la culotte de Deanna à moitié baissée et Satellizer qui lui ferait son affaire dans ce petit coin discret.
Mouais, non, en fait. Ça allait encore finir en heures de colle, cette histoire.

Et puis bon, même si Campbell lui avait collé le groin sur sa culotte, il n'aurait pas su quoi faire. Ce mec était peut-être le seul dernier puceau du lycée, ce qui était digne d'éloges autant que complètement improbable.
Journalisée


Tags: eleve/prof  humain  
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox