banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Open up! Democracy is coming! (PV: Orbrea)  (Lu 398 fois)
S.E.R.F - 23
Legion
-

Messages: 752


Lolicon-ô-mètre


Voir le profil
Fiche
« le: Août 18, 2014, 11:47:24 »

Oh le chant magnifique et apaisant des célestes créatures ailées du monde de la nature... Quand on s'y perd, il est facile d'oublier ses soucis et de simplement s’immerger dans le royaume de mère Nature. Plus les grands bruits désagréables de la grande ville, le chaos incessant du mouvement humain et ses multiples moyens de transport et un air propre. Dans le fond, un milieu où il fait bon vivre. De quoi s'en rendre malade. Autant d'espace utilisé pour rien d'autre que de la putain de végétation pour que ces putains de piaf puissent survivre. Ouaip, le grand air n'était décidément pas pour Kokonoe. Que faisait-elle aussi loin de chez elle? Eh bien, pour connaître l'histoire, retournons à Tekhos, trois jours plus tôt. Comme à ses habitudes, la scientifique vaquait à ses occupations quotidiennes, effectuant quelques avancements sur ses androïdes pendant qu'elle recevait les faveurs sexuelles de Lambda. Malgré le nouveau lien entre son unité et les forces spéciales de Tekhos, sa routine n'avait pas changé, à son grand bonheur.

C'est d'ailleurs à ce moment qu'elle reçut un message urgent de la part du conseil, interrompant dans un moment lééégèrement intime. Pour la première fois depuis des semaines, on lui donnait une mission. Une mission diplomatique qu'elle allait être envoyé en mission diplomatique au nom de Tekhos... En personne. Elle allait devoir sortir. C'est pour garder une bonne apparence qu'elles disaient. C'était pour s'assurer que tout se passe à merveille qu'elles disaient. Ça allait être comme des vacances qu'elles disaient... Eh bien non, ce n’était pas des vacances. La jeune femme maugréait sur la route de terre battue qui la menait à sa destination. La mission promettait d'être mouvementée et la scientifique sentait déjà l'emmerde majeur qu'elle allait causer. D'après leurs informations, une énorme source d'énergie avait été détectée sous un village de Terra. Le boulot de Kokonoe était donc de forcer les habitants du dit village à quitter leur maison, quitter leur vie, simplement parce qu'une bande de connasses avait décidé de creuser directement sous eux pour s'approprier deux ou trois tonnes de matériaux rares. Fidèle à leurs habitudes, on lui avait aussi permis d'utiliser la force si nécessaire. À ses côtés, Serra et Luna semblaient beaucoup plus heureuses d'enfin s'éloigner se Tekhos et gambadaient joyeusement, discutant entre elles. Bien entendu, Izayoi était également du voyage afin que son opération ''respecte la volonté de l'impératrice''. En gros, elle était là pour la faire chier. Finalement, la seule autre membre de l'unité présente était la petite Nu qui s'amusait comme une folle à sauter sur tous les animaux qu'elle voyait.

Ashen n'était pas là. Bien entendu qu'Ashen n'était pas là... Elle avait probablement vu le coup venir, car cette salope avait décidé de prendre ses vacances seulement quelques heures avant que cette obligation tombe sur le nez de la féline.

Alors maîtresse?

De quel genre de village s'agit-il?

Pour la première fois du voyage, l'une de ses accompagnatrices avait enfin osé adresser la parole à la chatte. Elle soupira, retirant la sucette qu'elle avait entre les lèvres.

D'après nos informations, c'est un petit village de terranides. Très reculé du reste de la civilisation, ils vivent pratiquement en ermite depuis des années pour éviter d'attirer le regard des esclavagistes.

Oh... Mais vous êtes une des leurs, non?

Alors, ça rendra les choses beaucoup plus simples!

Kokonoe ne donna pas de réponse. Certes, elle était terranide, ses deux queues et oreilles de chattes en témoignaient sans erreur. Mais elle n'était pas des leurs, elle ne l'a jamais été et elle ne le sera jamais. Elle n'avait rien à foutre de l'esclavage et elle n'avait rien à foutre de ces barbares qui n'arrivent à rien sans qu'on leur place un bon coup de pied au cul. Elle ne s'était jamais impliquée dans toutes ces histoires d'esclavage, ce n'était pas son combat et ce ne sera jamais le sien. Sans coeur? Probablement. Si Kokonoe pouvait paraître comme une salope au coeur de glace, c'est tout simplement parce que c'est ce qu'elle est. Ou ce qu'elle tente d'être. Après de bonnes heures de marche, le groupe pouvait enfin voir un petit village se dessiner entre les arbres de l'épaisse forêt. ''Pas trop tôt'' soupira Kokonoe.

Pas subtil. C'est ce qu'on pouvait déduire alors que le groupe avançait dans le village, attirant excessivement l'attention et les regards d'absolument tous les habitants qui suivait craintivement les ''ambassadeurs''. Personne ne savait quoi dire ou comment réagir en voyant un troupeau de femmes en latex mené par une terranide débarqué à l'improviste et bien franchement, Kokonoe ne savait pas exactement quoi leur dire non plus. Elle allait avoir la peau du Conseil un de ces quatre. Elle se retourna vers la foule, toussotant pour appeler le silence. Tout le monde se tut, curieux d'entendre ce que l'étrangère avait à dire.

Euhm... Est-ce que je pourrais parler à votre chef? Ou je sais pas, n'importe quel crétin avec une figure d'autorité fera l'affaire. J'ai pas toute la journée, j'ai envie de retourner chez moi.

Voulez-vous dire leur shaman? Corrigea Izayoi.

Chef, shaman, mâle alpha, pute de luxe peu importe... Ces animaux ne savent pas s'entendre d'un regroupement à l'autre pour déterminer quel type d'imbécile possède le pouvoir sur les autres.

Très peu semblaient apprécier le commentaire. Avec raison.
Journalisée



« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox