banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Découvertes sur ses origines (PV PAK)  (Lu 1123 fois)
Yumi Makishima
Humain(e)
-

Messages: 16


Lycéenne de noble origine Ashnardienne


Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 06, 2014, 08:01:35 »

- Et n'oubliez pas de réviser vos cours pour la prochaine fois, il y aura de fortes chances que je vous fasse faire une interrogation écrite.

Le prof continuait de parler, alors que la moitié des élèves était déjà sortie dans le couloir. Une longue journée de cours touchait à sa fin, et ces derniers allaient, pour la plus grande majorité d'entre eux, rentrer chez eux et passer plusieurs dizaines de minutes dans les transports. Pour les autres, ils allaient se réunir dans un café bien connu de Mishima, certain pour se détendre autour d'un verre ou du billard, d'autres, à la mezzanine pour réviser ou discuter à une table, assis dans de gros fauteuils confortables. Le café n'était qu'à 5mn du lycée, si bien que les élèves s'y rendaient aussi bien le matin pour compléter le p'tit dèj' que pour y manger leur bento à midi. Et Yumi n'échappait pas à la règle, mais pour une toute autre raison.

En effet, la propriétaire de ce café n'était autre que la mère de la jeune fille, aidée de son frère et, parfois, de sa fille. Leur appartement était situé juste au dessus du café. De fait, Yumi était bien souvent la seule élève de Mishima à être présente sans son uniforme scolaire. Par ailleurs, celle-ci était elle aussi plutôt bien connue au lycée, pour le café convivial de sa famille, mais aussi pour être la photographe du journal du lycée. Tout les clichés présents dans les pages étaient issus de son appareil photo, qu'elle trimbalait toujours dans son sac, avec ses accessoires. Du vrai matos de professionnelle, car c'était la carrière dont elle rêvait.

Mais revenons à l'instant présent. Après avoir noté les devoirs et les révisions du cours d'histoire, Yumi descendit à son tour jusqu'à son casier, dans lequel la lycéenne troqua ses souliers contre ses chaussures, avant de sortir. Dehors, il y'avait d'autres camarades de classes qui semblaient l'attendre, dont quelque uns que la jeune fille connaissait depuis le jardin d'enfants, et qui partageaient la même passion qu'elle pour la photographie.

- Eh, Yum ! Encore à trainasser ? Un jour, j'vais finir par croire qu'tu veux rencard avec le prof.

Sa remarque fut suivit d'une tape derrière la tête et de quelque rires, lorsque "Yum" arriva à leur hauteur.

- Et toi Hiroshi, Tu vas t'retrouver tout seul au lit si t'insiste !

- Bah, j'aurais Hina pour me consoler...


Seconde tape derrière la tête alors que la Hina en question, une petite blonde, rougissait sous l'allusion. Dans sa bande d'amis, il n'y avait pas de tabou et Yumi avait même couchée avec chacun et chacune, il y a de ça un moment, lors d'une pyjama party. Pour sûr, cela resserrait les liens et faisait tomber bien des barrières. C'est donc dans cette joyeuse ambiance de fin de journée que tous se rendirent au café familial, où les lycéens furent accueillit par un étudiant de l'université à leur arrivé, qui y travaillait comme serveur.

Le café était déjà bien remplis et, pendant que ses amis allaient s'installer à une table pour réviser, Yumi elle, grimpa dans sa chambre pour s'y changer, croisant au passage une tête blonde assez populaire elle aussi à Mishima, mais pour avoir réussie l'exploit de se lier d'amitié avec une peste, selon les rumeurs. Cette dernière se trouvait bien entendu au café elle aussi, avec un groupe de filles, non loin de la table de ses amis.
Journalisée


Tu veux jouer avec moi ?
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #1 le: Juillet 07, 2014, 01:16:47 »

La moto de Minami rugissait à toute allure, filant très au-dessus des limitations kilométriques en vigueur. Si Maîtresse Mélinda l’avait vu, elle se serait profondément énervée, car elle ne supportait pas que ses esclaves se mettent en danger, a fortiori dans un monde où elles ne connaissaient rien. Minami était cependant une femme pimpante, qui adorait la vitesse, et qui, depuis que sa Maîtresse lui avait offert une moto, ne se privait pas pour en faire.

Mélinda Warren était une redoutable esclavagiste ashnardienne, une femme qui avait établi, sur Terre, un manoir, d’où elle concentrait ses activités sur Terre, reliant le manoir à son harem, au cœur de l’Empire d’Ashnard. La moto vrombissait en se rapprochant du café, près du lycée, où Minami devait y conduire sa passagère, une petite tête blonde emmitouflée dans un casque, qui se pressait contre la combinaison moulante de Minami en tremblant, guère habituée à une telle vitesse. Il fallait bien dire qu’Alice venait de Sylvandell, une région de Terra où il n’y avait pas de voitures, et encore moins de motos. Elle n’était pas habituée à une vitesse aussi ébouriffante, et elle se pressait donc contre le corps de Minami. La Princesse de Sylvandell avait pour habitude de se rendre au lycée Mishima, afin de se renseigner sur la Terre, un monde d’où était originaire sa femme. Elle en profitait pour se faire héberger chez une amie de longue date, Mélinda Warren, avec laquelle Sylvandell avait, depuis des années, un contrat d’esclavage portant sur les prisonniers de guerre capturés par Sylvandell. C’était un contrat très juteux pour les deux parties.

Alice avait envie d’en savoir plus sur Seikusu, et elle savait que plusieurs des filles de Mélinda, des lycéennes devenues ses esclaves, se réunissaient dans un café pour réviser ensemble. Mélinda y serait aussi, et Alice avait décidé de s’y rendre. Cependant, comme le café était plutôt loin, elle n’avait aucun moyen de transport... Jusqu’à ce que Minami se propose, et ne lui mette un casque sur la tête. Minami était originaire d’Ashnard. Elle était née dans le harem de Mélinda, y avait grandi, et servait fidèlement cette dernière. Depuis qu’elle avait découvert les motos, elle avait passé son permis moto, et roulait assez longtemps, le long de la côte japonaise, participant même à des courses de motos... Sans rien dire à sa Maîtresse, bien sûr. Minami lui était fidèle et soumise, bien sûr, c’est juste qu’elle était... Accroc à la vitesse. Elle fonçait sur sa moto, et souriait en sentant Alice se serrer contre elle.

La jeune femme finit par ralentir en approchant du café. Elle conduisait une moto de sport, très puissante, et elle s’arrêta le long du couloir, avant de sortir sa béquille, et d’ôter sa casque. En la voyant, un homme qui était en train de porter des sacs-plastiques oscilla entre sa grosse poitrine, confortablement moulée par sa combinaison, et son beau visage.

« Nous y sommes, Alice... Tu peux arrêter de m’étouffer, maintenant. »

Elle parlait de sa voix sensuelle, et Alice hocha la tête, avant de se mettre à descendre tranquillement, ses pieds atterrissant sur le sol. Minami l’aida à ôter son casque, et la Princesse gémit en sentant ses oreilles se frotter contre le casque.

« C’est vraiment inconfortable, ce truc...
 -  Au moins, tes cheveux ne sont pas décoiffés ! » s’exclama Minami en lui ébouriffant les cheveux.

Alice rougit légèrement, puis rentra dans le café. Elle ne tarda pas à trouver, dans un coin, Mélinda, ainsi que Clara, occupée à mâcher un chewing-gum, Shii, occupée à réviser tout en étant embêtée par Clara, et Kioko, une étudiante à la fac’ qui buvait un café en faisant également ses devoirs. Alice les rejoignit rapidement, tout en laissant Minami s’asseoir dans un coin.

La Princesse s’assit donc, saluant ses amies, et ces dernières ne tardèrent pas à voir Yumi rentrer. Mélinda la suivit du regard, en la voyant filer rapidement.

« Elle, je la prendrais bien... » glissa Mélinda, avec un léger sourire sur le coin des lèvres.

Alice rougit légèrement. Il n’y avait plus qu’à attendre que Yumi descende, et Mélinda la hèlerait, afin de se rapprocher d’elle.

Pour ça, elle avait un don inouï. Alice, quant à elle, regardait les livres et les cahiers étalés sur la table, afin de se renseigner, se sentant heureuse d’être entourée par un groupe d’amies. Mine de rien, se sentir dans un cercle, c’était particulièrement réconfortant.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yumi Makishima
Humain(e)
-

Messages: 16


Lycéenne de noble origine Ashnardienne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 07, 2014, 10:24:11 »

Yumi grimpa rapidement les escaliers menant aux étages supérieurs, et ne tarda pas à se retrouver dans l'appartement, avant de se rendre dans sa chambre. Celle-ci était un peu fouillis, avec ses clichés favoris accrochés aux murs et ses vêtements qui trainaient sur son lit, qui furent rapidement rejoints par son uniforme. Lorsqu'elle fut en sous-vêtements, Yumi opta pour une tenue plus décontractée, avec un pull et une petite jupe, puis redescendit les étages avec ses livres et son cahier, pour rejoindre ses amis et participer ainsi aux révisions.

Ces dernières portaient principalement sur la seconde guerre mondiale et ses conséquences économiques sur le pays. Inutile de dire que Yumi ne s'intéressait à l'histoire que par le biais des photos d'époques, qui racontaient bien mieux la situation à l'époque que n'importe quel texte. D'ailleurs, lors des intéros, la jeune fille s'en sortait bien mieux en détaillant et décrivant les images, plutôt qu'en balançant bêtement les leçons. En fait, Yumi retenais bien mieux ses cours par la photographie, tout simplement. C'était une des raisons qui expliquait pourquoi elle n'était pas très douée en Maths.

De retour dans la mezzanine au dessus de la salle principale du café, la lycéenne se dirigea tout naturellement vers la table de ses amis. Mais à peine eu t-elle le temps de poser toutes ses affaires sur la dite table, que la peste connue et reconnue dans tout le lycée l'interpella, depuis sa table. Dans d'autres circonstances, elle l'aurait probablement ignorée, mais vu qu'elle s'entendait plutôt bien avec certaines des filles à sa table, comme Alice et Clara, elle fini tout de même par les rejoindre, après avoir dit à ses amis qu'elle n'en avait pas pour longtemps.

Lorsqu'elle arriva à leur hauteur, Yumi avait la main gauche sur sa hanche et, avant de parler à la blonde, regarda Clara, avec un sourire qui signifiait clairement qu'elle la mettrait bien dans son lit.

- J'peux faire que'chose pour toi Warren ?
Journalisée


Tu veux jouer avec moi ?
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #3 le: Juillet 08, 2014, 01:08:16 »

Alice vit qu’il y avait d’autres groupes de lycéens occupés à réviser. Il fallait croire que les examens approchaient. Au Japon, pour rejoindre l’université, il fallait passer par le biais de concours universitaires extrêmement sélectifs et difficiles. Ces concours étaient la hantise des lycéens, car ils étaient réputés pour être très difficiles, et pour conditionner la vie des adolescents. Bien des lycéens japonais en faisaient des cauchemars, mais l’ambiance, ici, semblait plutôt détendue. Kioko, qui avait réussi les examens, passait une grande partie de son temps à rassurer Shii, tandis que Clara avait l’air de royalement s’en foutre. Le contraste était plutôt amusant, car Shii était l’une des meilleures élèves du lycée, et avait donc toutes ses chances pour réussir les concours. Clara, elle, s’en moquait. Grâce à sa Maîtresse, elle avait une carrière assurée à Ashnard, dans le dressage de monstres, et c’était un domaine dans lequel elle rencontrait le plus de succès.

Yumi finit par redescendre, et Alice la salua de la main. Minami, de son côté, restait dans son coin, buvant tranquillement du café en lisant un magazine de motos, et en envoyant des SMS, probablement à d’autres motards. Yumi avait mis un pull et une minijupe, et se rapprocha de son cercle d’amis, avant que Mélinda ne finisse par l’appeler. Se relevant, Yumi se rapprocha alors d’elles, regardant surtout Clara et Alice. Clara louchait sans aucune hésitation sur ses seins, et Alice, elle, se contenta de lui sourire. Elles avaient travaillé ensemble sur un exposé au lycée, il y a quelques semaines. Il était curieux de se dire que, pour une Princesse, Alice consacrait autant de temps à une chose comme le lycée, qui semblait, pour elle, totalement inutile. En réalité, tant qu’elle n’était pas Reine, elle était théoriquement toujours en formation pour devenir une bonne souveraine. Alice s’entraînait donc, à sa manière.

« J'peux faire que'chose pour toi Warren ? » demanda rapidement Yumi.

Mélinda esquissa un léger sourire, se faisant d’humeur taquine :

« Ouah, j’ai carrément l’impression de te faire chier, là... Je croyais que tu étais serveuse dans ce café... »

Alice se pinça les lèvres. Elle se demandait ce que Mélinda avait derrière la tête, mais, la connaissant, il n’était pas trop difficile de deviner ce qu’elle voulait. Sur ce point, Mélinda était très prévisible, car elle ne faisait rien qui ne soit pas dans son propre intérêt. La vampire se pencha légèrement sur sa chaise, et esquissa un léger sourire à l’intention de Yumi.

« On aimerait boire un truc, mes amies sont en train de réviser durement, et elles ont... La gorge assoiffée. Alors, si tu avais quelque chose pour les booster un peu, ce serait adorable. »

Alice était suffisamment douée pour saisir les doubles sens dans ce que Mélinda était en train de dire.

Pour elle, ses intentions étaient claires.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yumi Makishima
Humain(e)
-

Messages: 16


Lycéenne de noble origine Ashnardienne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Octobre 14, 2014, 06:16:22 »

- Ouah, j’ai carrément l’impression de te faire chier, là... Je croyais que tu étais serveuse dans ce café...

Yumi roula des yeux vers le plafond. Ce n'était pas que Mélinda l'énervait, elle particulièrement, mais plutôt qu'elle ne supportait pas les filles qui faisait étalage de leur argent et se permettaient de jouer de cette influence pour faire leur chieuse en toute tranquillité. Les rares fois ou du personnel s'en était pris directement à elle, il leur était arrivé des bricoles, après avoir été absent un bon moment. Et elle mettait les Karistal dans le même panier. Puis elle n'était serveuse dans ce café que durant les weekend, jamais en semaine.

- On aimerait boire un truc, mes amies sont en train de réviser durement, et elles ont... La gorge assoiffée. Alors, si tu avais quelque chose pour les booster un peu, ce serait adorable.

La lycéenne fit mine de réfléchir. Elle avait parfaitement saisie les sous entendu, mais faire ça en plein milieu du café... Non, ce n'était pas une bonne idée. Et même si elle s'entendait bien avec Clara et Alice, elle n'allait certainement pas faire ce genre de plaisir au milieu de tout le monde. Puis elle avait des exams' en approche, elle aussi.

- On doit avoir ça en réserve, j'vais jeter un œil.

Sitôt dit, qu'elle dévala les escalier et contourna le comptoir pour regarder les différentes bouteilles en dessous. Il n'y avait bien entendu aucune boisson de ce genre au bar, mais Yumi connaissait quelques mélanges non alcoolisés, qui permettaient pourtant d'obtenir des effets étonnants, sans que cela soit chimique pour autant. A force de bosser dans un bar/café et de surfer sur le net, on fini par apprendre beaucoup de choses.

Elle revint une demi dizaine de minutes plus tard, avec un plateau comprenant plusieurs verres, et les disposa devant chacune des filles présentes à la table, avant d'annoncer le contenu des verres.

- C'est un cocktail à base de jus de citron, de jus de cranberry, de lait d'amande et de miel. Ça va tellement booster votre mémoire que vous pourrez bien apprendre le livre par cœur, sans même vous en apercevoir.

Elle afficha un demi sourire, comme pour dire que ce ne sera pas le seul effet, avant de retourner s’asseoir à sa table. Si la boisson augmentait effectivement les capacités de mémorisation sur le court terme, elle était en revanche, à long terme, très aphrodisiaque. Les filles autour de cette table auront donc une très forte envie de sexe d'ici deux petites heures, peut être même un peu moins, pour les plus affamées.
Journalisée


Tu veux jouer avec moi ?
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #5 le: Octobre 16, 2014, 01:32:43 »

« Sérieusement, j’trouve ça trop spé’ de venir juste sur Terre pour réviser ! Les princesses sont vraiment crâmées... »

La remarque de Clara, tout en scepticisme, amena sur les lèvres d’Alice un léger sourire contrit. Certes, elle avait bien compris que réviser n’était pas spécialement ce que les Terriens aimaient beaucoup, mais elle, elle fonctionnait de manière différente. Elle n’avait jamais eu à réviser, tous ses cours ayant été assurés par des formateurs privés. Elle voyait la Terre comme un monde très différent de Terra, et Mélinda savait qu’elle commençait à faire des progrès, et à comprendre de plus en plus ce monde étrange... Ce qui était d’autant plus amusant que, aux yeux de Clara comme pour ceux de Shii, Terra était un monde incompréhensible. Mélinda connaissait ce sentiment, l’ayant elle-même ressenti à bien des reprises. Sur Terre, il fallait faire attention à ce qu’on disait, et à ce qu’on faisait. Les êtres humains étaient majoritaires, et relayaient toutes les créatures non-humaines à des espèces fantasmagoriques issues de leur propre imaginaire. Si puissante et si présente sur Terra, la magie avait déserté en grande partie la Terre, amenant ainsi Mélinda à devoir se cacher, à dissimuler ce qu’elle était vraiment, et ainsi à se faire passer pour une adorable lycéenne. Adorable... Tout dépendait du point de vue, en fait.

Mélinda ne savait pas grand-chose de cette Yumi, si ce n’est qu’elle était relativement proche de Clara... Ce qui, en soi, voulait déjà en dire beaucoup. Elle n’était aussi plus vierge, ce dont Mélinda avait pu se douter, et elle finit par revenir, leur apportant des boissons exotiques :

« C'est un cocktail à base de jus de citron, de jus de cranberry, de lait d'amande et de miel. Ça va tellement booster votre mémoire que vous pourrez bien apprendre le livre par cœur, sans même vous en apercevoir. »

Les femmes la remercièrent, et tous se mirent à boire, parlant de tant de choses et d’autres. L’aphrodisiaque ne fonctionnait pas trop sur Mélinda, car, étant une vampire, son organisme était très développé, la protégeant contre tout type d’empoisonnement, sauf des empoisonnements très poussés conçus spécialement pour les vampires. Néanmoins, elle sentit progressivement la tension sexuelle monter, que ce soit par les regards, les rougeurs, les tortillements sur les chaises, ou par l’accroissement sanguin chez ses partenaires... Un accroissement qui eut pour effet de doper l’excitation de Mélinda. La vampire se mordilla les lèvres en regardant Yumi, comprenant que cette dernière avait probablement dû les droguer avec sa boisson. Plus les minutes passaient, et plus les filles avaient du mal à se retenir.

« Nous... Euh... Nous devrions peut... Peut-être ren... Rentreerr, Maî... Mélinda... » soupirait Shii.

Sous l’effet de l’excitation, elle avait du mal à se retenir, et Alice était toute rouge, serrant les cuisses en commençant à mouiller sa culotte. Mélinda regarda Yumi en fronçant lentement les sourcils.

*Est-ce que tu veux que ton café se transforme en orgie ?* semblait-elle être en train de lui dire.

Son organisme avait beau la protéger, l’aphrodisiaque semblait tout de même réussir à défier ses barrières... Ce qui eut pour effet de perturber ses hormones. Sous sa jupe, une bosse se mit à se former quand sa verge jaillit des profondeurs de son corps, déformant ses vêtements.

« Haaaaaannnn !! »

Alice rougit, se mordillant les lèvres en voyant cette verge pointer.

*Ohlàlà, mais qu’est-ce qu’il se passe ?!* se demandait-elle de son côté.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yumi Makishima
Humain(e)
-

Messages: 16


Lycéenne de noble origine Ashnardienne


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Septembre 29, 2015, 07:51:24 »

De nouveau à la table de ses amis, Yumi continua de réviser tout en regardant du coin de l’œil la table de Mélinda et notant les réactions des autres filles, affichant un très léger sourire. Ce n'était là que la première étape, mais nul doute qu'après cela, elles auront véritablement la gorge desséchée... et auront très envie de boire une chose en particulier. L'aphrodisiaque augmentait progressivement leur libido, mais la jeune fille avait suffisamment bien dosée les ingrédients, pour que l'excitation des filles soit à leur paroxysme peu avant que ses amis à elle ne rentrent chez eux, une fois les révisions terminées.

Lorsque ce moment arriva enfin, Yumi retourna à leur table une fois ses amis partis, un sourire innocent accroché aux lèvres. Alice et Shii semblaient toutes rouges, Mélinda soupirait doucement et Clara était déjà en train de se doigter, aussi discrètement que possible.

- Vous semblez avoir très chaud dites moi... la clim' est en panne ici, mais j'pense qu'elle fonctionne encore en haut... Si vous v'lez bien m'suivre...

Yumi leur fit un clin d’œil avant de leur ouvrir la voie, grimpant les marche et ouvrant la porte de service, qui menait aux appartements privés de sa famille. Une fois qu'elles furent toute passées, elle referma à clé et monta les marches, les conduisant jusqu'à sa chambre, fermant une fois de plus la porte à clé derrière elle. Au moins, elles ne seront pas dérangées ni par sa mère, ni par son oncle. Yumi avait noté au passage la bosse relevant la jupe de Mélinda, et s'en était lécher les lèvres. Les Futa étaient relativement rares et Yumi n'en comptait qu'une seule dans ses relations. Sans prêter attentions aux réactions des filles, Yumi retira sa jupe puis sa culotte, avant de s’asseoir sur son bureau, cuisses écartés.

- Parais qu'vous aviez "la gorge assoiffée" pour r'prendre les mots d'vot' copine... Z'avez d'la chance, la Happy Hour vient d'commencer.

Les filles pouvaient voir qu'elle aussi mouillait beaucoup, non pas à cause d'un quelconque aphrodisiaque, mais belle est bien parce que la situation l'excitait grandement... Même dans ses plus gros délires, elle ne s'était jamais retrouvée dans une partouze avec cinq autres filles, dont une futa.
Journalisée


Tu veux jouer avec moi ?
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6438



Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #7 le: Octobre 06, 2015, 10:22:50 »

Alice comprit assez rapidement qu’elles avaient été droguées par Yumi... Cette serveuse n’avait pas l’air si innocente que ça, et, au vu du regard amusé et enjoué de Mélinda, la vampire avait visiblement compris de quoi il s’agissait... Le cocktail que Yumi avait filé. C’est depuis qu’elles l’avaient bu qu’elles commençaient à réagir bizarrement, et, quand Yumi leur proposa d’aller dans sa chambre, Alice se pinça les lèvres en comprenant ce que cette jeune fille proposait : une séance de sexe crapuleuse. Mélinda fut la première à accepter, et le quatuor suivit Yumi, la vampire ne cherchant nullement à dissimuler son érection, et profitant du fait qu’elles grimpaient, elle en profita pour palper leurs fesses. Alice rougit en sentant la main de Mélinda se crisper contre sa croupe, et, quand elle tourna la tête, la vampire lui fit un sourire mielleux.

Pour que l’aphrodisiaque puisse aussi toucher la vampire, c’est qu’il devait être très efficace... Cette Yumi était-elle une sorcière ? En tout cas, elle les conduisit rapidement dans sa chambre, puis ferma la porte à clef. Est-ce qu’elle-même avait goûté à son propre breuvage ? Ou est-ce qu’elle avait juste les ovaires en feu ? À Seikusu, tout était possible. En tout cas, il était impossible de se méprendre sur ses intentions, a fortiori quand elle retira sa jupe de lycéenne, ainsi que sa culotte, en arborant un sourire excité, en fixant la bosse qui pointait sous la minijupe de Mélinda.

Les quatre femmes regardaient donc cette femme, et Mélinda fit le premier pas... En retirant sa cravate, puis les boutons de sa chemise. Elle le fit tomber sur le sol, et dégrafa aussi son soutien-gorge, puis, toujours en souriant, opta pour ses chaussures et sa minijupe... Ne laissant plus, sur elle, qu’une culotte verte assez belle, avec son sexe qui pointait au-dessus. Et, toujours en souriant, la femme glissa ses mains dessus, et fit tomber le sous-vêtement...

« Alors, tu me trouves à ton goût ? »

Question purement rhétorique, évidemment... Dans son plus simple appareil, Mélinda était magnifique. Tout son corps était parfait, au niveau des proportions, des courbes, de sa poitrine généreuse, de sa chute de reins, ou encore de ses belles fesses rondes... Mais la seule chose semblant fasciner Yumi, c’était ce membre érigé qui pointait. Si Yumi mouillait, c’était aussi le cas pour les autres filles, et la vampire ne tarda guère à s’approcher de la femme, avant de se retourner vers Clara.

« Fais-là sortir, ma belle... »

Clara acquiesça en souriant, puis se déshabilla à son tour... Et une verge se mit également à pointer hors de son corps. Devant Yumi, deux Futanaris, nues, se dressaient, et Mélinda se rapprocha de la femme, puis glissa ses mains contre ses cuisses, et l’embrassa tendrement, rapprochant son sexe de ses cuisses, tandis que Clara se déplaçait. Elle vit ainsi Mélinda décoller la femme du bureau, pour la maintenir contre elle, une main sur ses cheveux, l’autre allant caresser ses fesses.

« Hummm... J’ignore pourquoi tu as voulu nous chauffer, ma belle... Mais je ne suis pas le genre de femme qui refuse une invitation... »

Mélinda fit ensuite signe à Alice de venir, et cette dernière se déplaça dans le dos de Yumi, et aida Mélinda à ôter le haut de la femme, tout en venant caresser ses fesses, avant d’y glisser un doigt. Alice ausis était toute nue, et, pendant ce temps, Shii (la seule à avoir conservé ses vêtements), fut chargée d’humidifier le sexe de Clara... En la suçant.

Dans le dos de Yumi, Alice frissonnait, et embrassa le creux du cou de cette dernière... Avant de voir le sexe de Mélinda pénétrer la femme, sans plus attendre.

« Haaaa... Oui, voilà ce que je cherchais, hummm... »

Et la séance pouvait commencer...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox