banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Boire pour oublier [PV Nathan]  (Lu 1511 fois)
Nathan Joyce
E.S.P.er
-

Messages: 303



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Octobre 02, 2017, 01:20:14 »

Qui aurait cru qu’on pouvait associer le mot sexy à une salopette ? Nathan devait bien admettre être surpris, mais c’était bien ça qu’il avait sous les yeux. Ada, de plus, n’avait pas une gueule de porte d’amour, avec ses balafres. Pour autant, Nathan lui trouvait un charme assez masculin, assez sauvage. Il l’aimait bien, oui, elle était... Très belle. Et elle ne se priva pas de le titiller, en dégrafant brièvement l’une de ses sangles. Nathan sentit sa gorge s’assécher, et la Bête en lui se mit à grogner, se réveillant doucement, ce qui se manifesta par une tension croissante entre ses cuisses. Il observa son sein, en voyant la forme généreuse, arrondie, avant qu’Ada ne la stoppe. La sangle l’empêcha donc de voir le téton, et, mutine, elle sourit, le provoquant, avant de remettre sa salopette en place.

« Oui... Ne rajoute pas à ton ardoise l’exhibitionnisme... »

Nathan grommela ensuite, conscient qu’ils n’allaient plus rester longtemps dans ce bar. Ceci étant dit, il s’agissait bien d’une « corruption », ce qui le fit doucement sourire.

« J’espère que tu seras à la hauteur, alors... Pour me corrompre... »

Le policier se releva alors, posant ses pieds sur le sol. Son érection ne faiblissait pas, bien au contraire, et il s’approcha de la femme, puis se glissa dans son dos, en attrapant son poignet.

« Mains dans le dos, c’est plus sûr... » siffla-t-il contre ses oreilles.

Et tout, en l’attachant dans le dos, Ada put aussi sentir, contre le renflement de ses fesses, le sexe de Nathan, bien érigé sous son jean. Il fit même exprès de bien s’appuyer contre elle,  afin qu’elle sente bien son érection, pendant que, suivant la pose des menottes, il se livrait à une palpation corporelle. Ses mains se posèrent sur les hanches de la femme, puis remontèrent lentement, jusqu’à palper brièvement ses seins.

« Ça va... Je ne sens rien d’anormal... »

Mais, pendant qu’il l’avait ainsi palpé, et, surtout, massé ses seins, Nathan avait commencé à sentir son érection se raffermir, grossir encore, et il s’avança ensuite, sous le regard surpris de quelques clients. Néanmoins, l’homme fut tellement rapide que personne ne put vraiment voir ce qui se passait, et le duo se retrouva ensuite dehors. L’air frais assaillit l’esprit de Nathan, mais ne calma nullement ses ardeurs, et il se dirigea vers sa voiture.

Rapidement, Nathan ouvrit la portière passager, et assit la femme à côté de lui, puis attacha sa ceinture de lui-même. Ada, du reste, allait peut-être réaliser que Nathan, s’il avait bien serré les menottes, ne les avait pas fermées, de sorte que la jeune femme blonde pouvait tout à fait se libérer. Nathan grimpa ensuite à bord, et démarra rapidement. Sans aucun respect pour les limitations de vitesse, les sirènes hurlantes, il rejoignit rapidement son domicile, dans un immeuble assez miteux, et s’arrêta devant.

« Je te préviens, Ada, je ne suis pas facile à corrompre, il va falloir que tu y mettes du tien... »

Il sortit ensuite, puis ouvrit la portière de la jeune femme... Et, quand cette dernière sortit, et se releva, Nathan posa une main sur ses hanches, et poussa en avant, tout en l’embrassant. Le dos de la femme s’écrasa contre la portière, et il plaqua copieusement ses lèvres sur les siennes, prolongeant volontiers le baiser, savourant le goût des lèvres voraces de la femme, en continuant à l’embrasser, longuement, et intensivement...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: alcool  humain  policier  
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox