banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Profitons du soleil. [Pv : Sora Walker]  (Lu 861 fois)
Deepali
Terranide
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
Description
Jeune paonne qui avait passé sa vie comme objet de collection chez un Duc, mais à la mort de celui-ci elle se retrouva sur le marché aux esclaves pour que les enfants puissent avoir de l'argent.
« le: Juin 17, 2014, 12:49:48 »

La chaleur, toujours cette même chaleur qui régnait ici. J’avais l’impression de coller avec toute cette poussière sur moi, enfin ce n’était pas qu’une impression mes plumes étaient véritablement collées entre elles. Mes couleurs n’étaient plus aussi belles, le blanc, le gris de la poussière rendaient tout cela terne. Je ne pouvais accepter cela. Non, je me devais dans n’importe qu’elle circonstance être au top de la perfection, toujours propre.

Je n’avais pas envie de rester prêt de mon soit disant propriétaire, j’avais peur qu’on vienne me déranger pendant que je me laverais. Pour chance il n’y a pas longtemps pendant une promenade dans la forêt, j’avais remarqué un énorme lac ! Je voulais y aller pour pouvoir me baigner passer du temps tranquillement, me reposer un peu. Discrètement, sur la pointe des pieds je pris la route vers ce fameux lac.

Je passais les gardes, pour me faufiler dans la forêt. J’avais prit le soin de prendre un linge propre pour pouvoir me sécher part la suite. Le lac était à plusieurs minutes de marche, c’était un bon long, mais c’était le prix à payer pour être tranquille. J’étais en forme, motivée, je ne fis même pas de pause lors de mon petit voyage et devant mes yeux l’eau bleu du lac venait de faire son apparition. Toute cette eau me faisait tellement envie, j’allais pouvoir me rafraîchir un bon coup.

Devant l’étendue d’eau, je lâchai mon linge sur une branche qui se trouvait là et ainsi éviter qu’elle ne traîne par terre et qu’il soit sale. Et une fois chose fête je me mis à avancer dans l’eau, l’eau glissait sur mes plumes. Je ne pus m’empêcher de pousser un gémissement de plaisir c’était vraiment agréable. Mes bras se mirent à s’agiter devant moi ainsi que mes pieds je me mis à nager, m’avançant vers le centre du lac doucement. Je profitais de chaque instant. Je profitais du paysage qui m’était proposé. C’était vraiment beau, un petit paradis, mon petit paradis pour le moment.

Je ne manquerais pas de revenir ici par la suite, c’était sûr. Je n’avais plus pied, je me suis mise à faire la planche pour regarder le ciel, voir les oiseaux qui passaient au dessus de moi. Je tournais sur moi-même, bon j’étais venu ici pour me laver il ne fallait pas oublier. Me redressant un peu je me suis mise à chercher un endroit où je pouvais m’installer et ainsi commencer ma toilette. Une grosse pierre plate ressortait de l’eau, voilà qui était parfait.

Je repris ma nage et à la force de mes bras je me hisse sur cette pierre, il y avait pas mal de place pour tenir à plusieurs. Elle était très bien placée car l’ombre des arbres venait la recouvrir. Je laissais mes pieds traîner dans eau et d’une main j’attrape ma traine de plume pour la ramener devant moi et commencer à la nettoyer. Machinalement, je fis disparaître les plumes qui se trouvaient sur mon corps, laissant apparaître ma peau blanche totalement nue. Il fallait déjà bien commencer à nettoyer la peau avant de passer aux plumes, enfin pour moi c’était plus logique.

Soigneuse, je prenais mon temps, prenant de l’eau dans la paume de ma main pour la laisser tomber sur ma queue. Mes doigts enlevaient toutes les impuretés que je pouvais voir. J’avais tout le temps que je voulais devant moi…
Journalisée

Sora Walker
Avatar
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 17, 2014, 10:46:55 »

Cela fessait plusieurs jours que je marche un peu sans but , peu de contrat en ce moment est la chaleur et de plus en plus lourd maintenant , heureusement je me protège de la chaleur avec la grande capuche de ma veste , bon je reconnais que se n'est pas très pratique car , la capuche me recouvre les yeux mais au moins le soleil ne me tape pas dessus . Tim vol tranquillement prés de moi lui au moins na pas a se soucier de la chaleur et je pense même que sa l'amuse de me voir comme sa . Toute fois je profite d’être dans cette région pour me dirigé vers le lac . J y suis deja venue a de nombreuse reprise et sa me fera du bien de faire trempette dans cette eau magnifique . Je pénétré donc dans cette foret l'air y est deja plus frais mais je décide de gardé ma capuche pour le moment . je sent une douce brise qui traverse la foret , je me dit que si un jour je doit m implanté dans un endroit pour vivre sa sera sans doute dans une foret .

Me voila enfin devant ce magnifique lac je le regarda un instant on pouvais voir un sourire ce dessiné sur mes lèvre . je décida de ne pas me baigné tout de suite je me retira un peu plus loin et je me coucha au pied d'un arbre pour me reposé un peu . je ne mis pas longtemps avant de m endormir , Tim fit la même chose que moi il se posa sur une branche d arbre . Une petite heure passa lorsque j entendis du bruit , par réflexe  je me redressa , et je m approcha du lac . je fus surpris de voir une femme mais pas n'importe qu'elle femme une femme paon , elle nage dans l'eau enfin vus sa trajectoire elle aller vers les rocher . je l'observa un petit moment je fus surpris de voir qu'elle pouvais faire disparaitre ses plumes , mais avec ou sans c’était une femme magnifique en tout point de vue . Au moment de faire demi-tour Tim sorti de la foret est il alla directement vers cette femme , il volait juste devant elle comme si de rien n’était on pourrais crois qu'il l'observe .
Journalisée
Deepali
Terranide
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
Description
Jeune paonne qui avait passé sa vie comme objet de collection chez un Duc, mais à la mort de celui-ci elle se retrouva sur le marché aux esclaves pour que les enfants puissent avoir de l'argent.
« Répondre #2 le: Juillet 25, 2014, 07:40:59 »

Deepali se mit à chantonner un peu pendant, qu’elle nettoyait sa longue traîne de plume, la brise venait effleurer sa peau lui donnant quelques frissons de temps en temps et faisant doucement pointer ses tétons. Elle n’avait pas remarqué la présence de cet étrange jeune homme à la capuche, non, faut dire que la paonne pensait être totalement seule à part bien sur les animaux qui traînaient dans les environs. En parlant d’animaux…

Une petite chose arriva devant le visage de la jeune femme, une bête qu’elle n’avait encore jamais vue. C’était bizarre, une petite boule ronde avec des ailes et une longue queue. Deepali arrêta de passer ses doigts entre les plumes de sa queue pour regarder la petite créature curieuse.

« Je n’ai jamais vue de bête comme toi… » Deepali rapprocha son visage pour mieux la regarder.

Mais c’était assez bizarre comme sensation, elle l’observait certes, mais elle aussi se sentait observer. Elle approcha sa main de l’animal volant pour la repousser un peu.

« Maintenant tu vas me laisser continuer ma toilette et partir petite bête ! » La paonne poussa une nouvelle fois la bestiole volante du revers de la main. « Allez va t’en ! »

Que c’était bizarre… Deepali se retourna comme pour se cacher du regard de la créature et c’est alors qu’elle vit l’homme qui se trouvait prêt du lac. Avec sa capuche il faisait assez peur, la jeune paonne se redressa d’un coup sur son rocher, en même temps qu’elle se leva ses plumes se mirent à apparaître de nouveau pour cacher son corps nu.

« Qu’est ce que… Qui êtes-vous ? » Deepali se mit à cri en direction de l’homme. « La créature volante vous appartient ? »

La paonne avait raison de se sentir observer entre la petite bestiole et l’homme, elle était servit.
Journalisée

Sora Walker
Avatar
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Août 01, 2014, 12:11:54 »

au moment ou j arrive prés de la rive j entend chantonné une douce mélodie alors que mon petit tymcampi s approche de la jeune femme de se que je vois elle a l'aire curieuse , bien sur tymcampi et unique en son genre il n'existe pas deux  golem d'or comme lui . elle semble vouloir le repoussé mais il persiste il est totalement intriguer par la jeune femme , je tente de faire des signe discret pour lui dire de revenir je veux pas qu'elle me prenne pour un pervers surtout que je dormais un peu plus loin derrière les arbres .

elle veux vraiment le faire partir et moi je veux vraiment qu'il revienne , mais d un seul coup elle tourna la tête vers moi je fus surpris et  gêné a la fois car évidement cette jeune femme et nue et je n'est pas l'habitude d en voir nue . mais sans que je comprenne des plumes se mirent a recouvrir le corps de la jeune femme , ce qui la rend encore plus magnifique . elle se met légèrement a crier me demander qui je suis et si tymcampi est a moi .

" oui pardon ce golem d or et mon ami si on veux il a la fâcheuse habitude de partir se promené et il a du mal a laché les personne qui l intrigue ou avec qui il se sent en confiance . " elle peu voir un sourire gêné de ma part en même temps c est tous se qu elle peu voir car la capuche recouvre une bonne parti de mon visage , j'ai les mains levais au niveau de mon visage  comme pour dire que je ne vais rien lui faire .

" Désolé pour sa , je suis Sora Walker mercenaire et clown pendant mon temps libre , je dormais au pied d un arbre et quand j ai entendu du bruit je suis venue par reflex , je ne compté pas vous dérangé. " je retire ma capuche blanche elle peu voir mes cheveux blanc et la marque sur mon visage et surtout voir mes yeux qui pourront lui montrais que je n est aucune mauvaise intension et surtout que je suis gêné puis que je rougi légèrement .
Journalisée
Deepali
Terranide
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
Description
Jeune paonne qui avait passé sa vie comme objet de collection chez un Duc, mais à la mort de celui-ci elle se retrouva sur le marché aux esclaves pour que les enfants puissent avoir de l'argent.
« Répondre #4 le: Janvier 05, 2015, 05:07:27 »

Toujours debout sur son rocher, Deepali ne bougeait plus regardant le jeune homme à la capuche et attendant des explications. Il avait l’air un peu fétiche pour quelqu’un qui lui souhait du mal. Mais peut-être que son arme était la petite bestiole qui volait prêt de son visage, ce machin tout doré. La paonne tapa encore une fois dedans pour le faire reculer, mais il ne faisait que revenir.

C’est alors qu’elle entendit le jeune homme parler, apparemment cette bestiole était un golem. Un golem ? C’était quoi comme animal ça ? Pis c’était son ami, vraiment ? C’était une histoire bien curieuse encore. Deepali restait méfiante malgré tout cela, elle pu apercevoir un sourire sur le visage du jeune homme, mais elle ne souriait pas du tout. Elle venait d’être dérangée alors qu’elle se nettoyait.

Le jeune homme reprit alors la parole, se présentant, ses mains étaient levées vers son visage lui montrant qu’il ne voulait pas faire du mal à la paonne. Et à la fin, il retira sa capuche dévoilant son visage complètement. Il avait les cheveux blancs, pourtant il n’avait pas l’air si vieux. Il avait également une étrange marque sur son visage comme une espèce de cicatrice. Enfin il venait bien de la voir totalement nue, elle pouvait donc le dévisager sans la moindre gêne.

« Tu n’as pas l’air très fort pour un mercenaire ! Et tu m’as l’air bien timide pour être un clown. Rougir autant devant une femme. »

Deepali n’y allait pas avec des pincettes, en même temps il fallait la comprendre, elle le prenait légèrement. Beaucoup pour un pervers qui ne pensait cas la reluquer pendant qu’elle se baignait.

« Peux tu rappeler ton soit disant ami ! Je n’aime pas qu’il vole ainsi à côté de moi. »

La paonne pensait encore que ce golem volant était une arme qui lui voulait du mal. Deepali attendait que cette bestiole parte ainsi que son Maître pour revenir vers le rivage. Non elle n’allait pas se remettre à faire sa toilette, il pourrait encore sa cacher pour la regarder. Et comme pour lui faire peur Deepali reprit la parole.

« Je vis avec une troupe d’esclavagiste. S’il te découvre vers moi ils te tueront ! Tu ferais mieux de partir loin de cette forêt.  »

D’un côté c’était vrai, s’il arrivait quelque chose à Deepali, son Maître n’hésiterait pas à tuer ce jeune homme qui se disait être Sora Walker.
Journalisée

Sora Walker
Avatar
-

Messages: 43



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 05, 2015, 08:34:44 »

« Tu n’as pas l’air très fort pour un mercenaire ! Et tu m’as l’air bien timide pour être un clown. Rougir autant devant une femme. »

c est sur que avec mon allure je n est pas l'air d'un mercenaire et le faite que je rougisse ne me donne pas l aire d un clown non plus . je passa une main derrière la tète et je ri légèrement , j espère qu elle ne me prend pas pour un pervers ou autre chose . je reste un homme malgré tout la vue d une jolie femme nue me fais rougir sais normal mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin . mon bute premier était de rattraper tym qui est parti a vive allure je ne penser pas tomber sur une femme et encore moins une femme qui prenez son bain ici . je soupira un petit coup avant de lui répondre .

" ce n'est pas le physique qui peu prouver ma force je me suis infliger un lourd entrainement pour pouvoir atteindre mon objectif . et même si sa ne ce vois pas je fais le clown dans mon temps libre quand j ai besoin d argent ou juste pour le sourire des enfant . et puis sais normal de rougir quand on vois une belle femme comme vous toute nue . "

j ai dit se que j avais a dire sur sa mes deux métier son du sérieux pour moi si je le voulais je pourrais passer mon temps a plumer des pigeon au poker et j aurais la belle vie hors ce n est pas se que je fais . étend en plein soleil je décide de retirais ma longue veste blanche pour la poser a un rocher a proximité , je fais des mouvement pour m étiré est  je baille un coup car toute de même je viens de me réveiller.

 « Peux tu rappeler ton soit disant ami ! Je n’aime pas qu’il vole ainsi à côté de moi. »

d un geste de la main je l’appela,  tym qui laissa la jeune femme tranquille le petit golem doré vol maintenant au dessus des fleur qu il y a derrière moi on dirais presque qu il les renifle . je n est pas eu le temps de lui présenté mes excuse que la jeune femme se mis a parler .

« Je vis avec une troupe d’esclavagiste. S’il te découvre vers moi ils te tueront ! Tu ferais mieux de partir loin de cette forêt.  »

une troupe d esclavagiste . mon regard léger devin très vite sérieux car de tout les type d homme qu il existe dans ce monde ceux que je déteste et que je méprise le plus son les esclavagiste . j en est tuer a l'appel il y a quelque temps maintenant il évite de me croiser et quand je chasse des esclavagiste il finisse tous par mourir sous mes coup de lames . moi tuer par des esclavagiste cela me fis légèrement rire .

" le jour ou des esclavagiste me tueront n'est pas encore arriver pour le moment c est moi qui les tue , et il n y a rien que je déteste le plus au monde que des esclavagiste sa et le démon qui ma pourri la vie . si il ne son pas loin je me ferais une joie immense de les pulvérise ."

je n avais plus rien de gentil et de doux a se moment la quand je décide de mettre fin a des esclavagiste en général sais se qui se passe . j espéré juste que je ne fais pas peur a cette jeune femme . mon regard redeviens plus doux pour elle et je lui souri tous simplement je ne lui veux pas de mal bien le contraire si je peu lui rendre sa liberté je le ferais avec joie 

Journalisée
Deepali
Terranide
-

Messages: 19



Voir le profil
Fiche
Description
Jeune paonne qui avait passé sa vie comme objet de collection chez un Duc, mais à la mort de celui-ci elle se retrouva sur le marché aux esclaves pour que les enfants puissent avoir de l'argent.
« Répondre #6 le: Septembre 11, 2017, 02:24:45 »

Deepali le regardait un peu de travers... Ce jeune homme l'intriguait vraiment... Ce n'était pas le physique qui prouve la force, c'était bien le genre de phrase que l'on lisait dans les livres, ou le héros arrive à combattre le grand méchant monstre de la fin.

A peine qu'il eut fini de parler qu'il rappela vers lui son golem... Cette chose volante avait une conscience alors ? La paonne avait bien du mal à comprendre à quoi servait ce petit truc volant qui était mettant au-dessus des fleurs.

Et alors qu'elle venait de lui dire de partir de cette forêt à cause des esclavagistes, le jeune homme s'énerva d'un coup... Il lui expliqua que c'était un chasseur d'esclavagiste, qui les détestaient et qu'il se ferait une joie de les détruire. Il s'adoucit un peu pour lancer un sourire à Deepali.

La paonne ne savait pas trop comment réagir, il faut dire que la scène était quelque peu cocasse. Un petit gringalet voulait se battre contre une armée entière d'esclavagiste. Contre l'armée du Roi Bouc... Il ne savait pas contre qui ils voulaient se battre. Et c'est alors que Deepali se mit à rire.

"Tu es trop petit et trop maigre pour battre cette armée ! Je suis désolé, mais je ne crois pas que tu sois un combattant..."

Deepali plongea alors, alors qu'elle allait toucher l'eau toutes les plumes qui se trouvaient sur son corps se mirent à disparaître, elle nagea vers le rivage pour réapparaitre devant le jeune homme, elle sortit alors de l'eau totalement nue. Elle comprit que le petit bonhomme n'était pas un pervers, juste un gamin perdu se croyant fort... Enfin ça c'était son idée, Deepali était quelque peu bornée !

"Je te dis... Part de cette forêt ! Je me suis échappée de mon camp pour passer un moment tranquille, je pense que d'ici une heure ou plus les esclavagistes vont voir que je suis plus là et ils vont venir à ma recherche ! S'il rentre vers le Roi sans moi, il ne va pas être content, je suis son esclave donc ils vont venir me chercher."


Deepali attendait que son corps sèche, elle c'était mise au soleil.

"Petit bonhomme tu es très gentille, je ne pense pas que tu sois un combattant, va continuer de faire sourire les enfants !"

La paonne lui fait alors un large sourire.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox