banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Panne d'inspiration ? Idées pour vos RPs  (Lu 2317 fois)
Andrea Leevi
Divine Insensible
Humain(e)
-

Messages: 507


I dare you


Voir le profil
Fiche
« le: Juin 05, 2014, 11:10:04 »

Bon bon bon. Je reviens d'entre les morts (ou presque) pour poster ici quelque chose que j'avais écrit pour un de mes anciens forums. Je ne savais pas trop où le poster, d'un commun accord avec Law je le fais ici puisque ça me semble logique qu'il suive le post d'Enora sur les fautes d'orthographe. DONC. Le vif du sujet, je vais tenter de vous donner quelques clés pour :

Comment débuter un poste RPG ?

Débuter un post est souvent ardu pour quelqu’un qui a du mal dans le RPG. En effet, on ne peut interagir avec un autre joueur puisque, par définition, c’est le premier poste. Mais, même pour ceux qui ont du mal, il est possible de faire une bonne ouverture en début de topic !


Premièrement, et ce pour respecter une chronologie cohérente durant l’avancée de votre personne, vous pouvez expliquer pourquoi votre personnage se trouve là, comment il y est arrivé, dans quel but, ce qu’il a fait avant, etc …

Ex :
D’un simple : William s’était dirigé vers les terres originelles et il était arrivé à Elysios.

On peut passer à quelque chose comme ça : William avait chevauché toute la journée pour enfin arriver sur les terres originelles et atteindre ainsi la cité d’Elysios. En effet, il avait quitté le village de son adolescence tôt dans la matinée, après s’être plus ou moins battu avec les deux enquiquineurs qu’il y avait rencontré. A présent, au cœur même de la Cité, il marchait dans les rues à la recherche d’un commerce où il pourrait enfin se mettre quelque chose sous la dent. Ainsi, il aurait repris des forces pour repartir enfin et atteindre son objectif : le cœur de la forêt Silves, sur ses terres natales.

Si on regarde attentivement, j’ai parlé de ce que j’avais fait avant, comment mon personnage est arrivé à Elysios, ce qu’il y cherche, et enfin ce qu’il compte faire après. La chronologie est donc importante dans un poste, pour gagner en cohérence (et en plus on gagne des lignes :p).



Deuxièmement, décrire ce qui vous entoure. Généralement, vous choisissez un lieu dans le RPG parce qu’il vous plaît. Alors n’hésitez pas à le décrire largement ! Pensez à parler de l’endroit en général (la ville, la forêt, un cimetière …) pour enfin décrire ce que votre personnage voit dans l’immédiat (la couleur des bâtiments, constructions qui vous entourent … ) Par exemple, dans une forêt, vous pouvez parler de la couleur des feuilles en fonction du moment de la journée, des bruits d’animaux que vous entendez, si les arbres sont rapprochés ou s’ils laissent apercevoir un chemin … Au contraire, si vous vous trouvez en ville, il y a encore plus de choses à dire ! Comment sont les maisons ? Y en a-t-il beaucoup ? Voyez vous des gens autour de vous où êtes vous tout seul ? Êtes vous dans une rue sombre ? Une allée commerçante ? […] Vous pouvez aussi détailler la météo et reparler du moment de la journée, et même, pourquoi pas, faire intervenir un personnage autre que vous inventerez.

Ex :
On peut passer d’une description sommaire comme par exemple : William se trouvait enfin dans la ville. Il était entouré de boutiques et se dirigea vers l’une d’entre elle.

A quelque chose de plus élaboré comme : William avait pénétré dans la Cité, et se dirigea vers son centre. Il se trouvait à présent dans une ruelle commerçante qui coupait la place centrale de part en part. C’était là que la majorité des riverains aimaient faire leurs courses et c’est pourquoi, même à une heure aussi matinale, on pouvait apercevoir nombre de personnes autour des boutiques. Le jeune homme se dirigea vers une petite ruelle adjacente où il était certain de trouver son bonheur. La ruelle était étroite et sombre, malgré les rayons du soleil qui enlaçaient la ville de leur lumière en cette douce matinée. De chaque côté de Will, les murs étaient lisses, froids, de brique noire et crayeuse. Tout cela conférait un aspect glauque à l’endroit, impression renforcée par l’apparition d’un homme au bout de l’allée. Ce dernier lui murmura quelques mots incompréhensibles et se détourna, laissant le soin à William de le suivre. Quand il l’eut fait, le jeune homme tomba sur une échoppe prometteuse, tenue par l’étrange homme qu’il avait rencontré. Ici, c’était sûr, il trouverait ce dont il avait besoin.

Si on analyse en détails une fois de plus, on remarque que j’ai parlé de la ville en globalité (l’organisation du centre de la Cité), des gens qui se trouvaient aux alentours, du moment de la journée que j’ai associé à la météo. Après avoir établi ce contexte, j’ai détaillé l’endroit dans lequel se trouvait mon personnage en usant d’adjectifs et de comparaisons pour imager la description et la rendre plus vivante. Enfin, j’ai fait intervenir un personnage extérieur qui m’a été utile pour la mise en place de mon action.



Troisièmement, vous allez parler de la personne que vous connaissez le mieux : Vous ! Ou du moins votre personnage. Essayez d’imaginer ce qu’il peut faire, ou éventuellement dire. Ainsi, les autres joueurs peuvent se représenter ce qu’il fait et peuvent interagir avec lui. Si vous avez fait intervenir un autre personnage, vous pouvez aussi le décrire physiquement.

Ex :
On peut facilement passer du : William se tenait debout dans la ruelle quand il décida de suivre l’inconnu.

A quelque chose comme ça : William était adossé à la pierre froide depuis de longues minutes déjà quand l’inconnu se manifesta. Il était difficilement visible, à contre jour, et le jeune homme dut plisser les yeux pour tenter d’apercevoir son visage, en vain. Alors il se contenta de remarquer le pantalon de toile brune qu’il portait, assez semblable à son propre pantalon noir. Toutefois, William était tout de même mieux vêtu. Le morceau de tissu blanc qui lui couvrait les épaules était en effet immaculé, et s’accordait parfaitement au noir du reste de son habit. On voyait bien la qualité de l’étoffe, qui accompagnait merveilleusement bien l’aspect aristocratique que lui conférait la finesse de ses traits. En cet instant, les beaux yeux verts du vampire étaient teintés d’or, et ses sourcils étaient froncés, toujours dans le but de reconnaître l’homme au bout de l’allée. Will finit par se décoller de la pierre d’un coup d’épaule, et il se dirigea nonchalamment vers l’homme, balançant ses bras de chaque côté, prêt à saisir son arme.

Ici, j’ai détaillé l’aspect de sa rencontre, ce qui m’as permis d’embrayer sur le physique de mon personnage, puis enfin de sa réaction. En toute circonstance, on peut détailler chaque geste de quelqu’un et le lier avec ce qui l’entoure (un froncement de sourcil devant quelque chose d’étrange, un geste de recul instinctif devant une arrivée impromptue …)



Quatrièmement, vous pouvez (encore) parler de vous. Mais cette fois ce de l’état d’esprit de votre personnage. Ses réactions par rapport à telle ou telle situation (que vous décrirez, bien sûr). Vous pouvez aussi lui faire se souvenir de bribes de son passé, ou bien réfléchir longuement sur ce qu’il va faire.

Ex :
Au lieu de ça : William se demandait s’il devait suivre cet homme ou pas.

Vous pouvez aisément passer à ça : William regardait l’inconnu avec une certaine curiosité mêlée de méfiance dans ses beaux yeux émeraudes. Devait il le suivre, comme ça, sans savoir qui il était ni où il l’amenait ? C’était peut être stupide, de se poser ce genre de question … Après tout, William Amnell n’avait peur de rien, et ce n’était pas maintenant qu’il allait commencer ! Ne s’était il déjà pas retrouvé confronté à ce genre de situation par le passé ? Si, bien sûr. William avait déjà suivi des inconnus et, dans tous les cas, il en était sorti indemne. Certes, certains d’entre eux ne lui voulaient pas que du bien, mais ces derniers devaient regretter d’être tombés sur un vampire plutôt puissant pour son jeune âge. Toujours, il en était sorti vainqueur. Aujourd’hui ne serait pas différent. C’est pourquoi il allait suivre cet homme, où qu’il l’emmène, sa curiosité le poussant à se laisser guider.

On voit bien que mon personnage s’est posé des questions, a réfléchi, s’est souvenu d’épisodes de son passé et ses émotions sont passées par ces lignes. Cela s’applique également face à un paysage : se souvenir d’avoir déjà contemplé quelque chose de semblable, penser à une personne en voyant ceci ou cela …



Exemples de mots de liaisons à utiliser : Mais, cependant, pourtant, ainsi, tandis que, malgré que, bien que, soudain, (tous les adverbes de temps à placer pour faire des coupures dans la description : autrefois, à présent, aujourd’hui, plus tard, en cet instant …) puis, encore, après que, alors que, en effet, effectivement, donc, quoique, après tout, car, une fois que … [Pourra être édité quand j’aurai plus d’idées !]


Pour résumer un peu, dans un début de post, pensez à la chronologie (avant, pendant, après), à votre environnement (lointain puis proche, météo), à l’allure physique de votre personnage (habits + positions), à ses pensées et réflexions (humeurs …) et surtout, liez le tout avec des mots de liaisons qui gardent un fil conducteur durant votre post.


Le plus important dans un post RPG, c’est la précision de la description pour permettre aux gens d’IMAGINER ce qui vous a passé par la tête. Ils peuvent ainsi se représenter la scène et y répondre de manière plus précise.

NB/ Pour continuer et répondre, il en va de même. Sauf que l’on peut intégrer dans la description celle de la personne qui nous a rejointe sur le RP. On peut citer ses paroles, relever ses gestes, faire réfléchir … Mais je le développerais dans un prochain post si ça vous intéresse.
Journalisée

Tomorrow comes to take me away
[Eagle Eye Cherry]

>  On ne devrait pas vivre que pour le plaisir. Rien ne vieillit comme le bonheur.
>  L'émotion nous égare : c'est son principal mérite.
[Oscar Wilde]

Law
Tyrannus Imperator / Castor Junior en Chef
E.S.P.er
-

Messages: 5184



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 05, 2014, 11:12:29 »

Après soudoiement de rigueur, ce post est reconnu d'utilité publique et épinglé.
Journalisée


Despote adjoint, admirateur de Moumou la Reine des Mouettes, président/trésorier/unique membre de l'association des cultistes de Frig, directeur du club des Persos Vitrines, Roi des Bas-Fonds de Nexus, grand-maître de l'ordre du caca masqué, membre des Jmeféchié, médaille triple platine de l'utilisation du Manuel des Castors Juniors, premier gérant de l'association "Cthulhu est votre ami", vénérateur de la cafetière, seigneur de la barbe et des cheveux, chevalier servant de ces dames, pourfendeur de l'anarchie, extrémiste de la Loi.

 

Je suis pour la réhabilitation des Userbars.
Les userbars sont VOS amies. Elles sont gentilles.
Utilisez des userbars. <3

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox