banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Parlons peu. Parlons bien. [PV]  (Lu 1809 fois)
Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« le: Mai 29, 2014, 01:35:02 »

Fin d’après-midi, le soleil commençait déjà à se coucher. Raegan crachait des ordres sur les soldats qui se trouvaient devant elle. C’était l’heure de l’entraînement, enfin il avait commencé depuis un bon moment. La démone portait une armure qui recouvrait tout son corps, sur sa tête un casque laissant quand même apparaître ses deux petites cornes. Raegan avait pour habitude de faire combattre ses soldats ensemble et ainsi évalué les forces.

Devant elle deux énormes monstres étaient en train de s’affronter. Ils poussaient des grognements et le bruit de leurs armes qui s’entrechoquaient résonnaient. Mais tout était trop lent, Raegan perdait patience. C’était simplement des gros balourds qui essayaient de bouger. En même temps la démone ne laissait pas beaucoup de répit à son unité. Elle était toujours sur leurs dos à les pousser dans leurs limites, c’était comme ça qu’on avançait en même temps.

« Plus vite ! Allez !! » Raegan grognait de plus en plus. Serrant les deux et les poings. « C’est pas comme ça qu’on arrivera à conquérir Nexus ! Vous êtes des incapables. Bougez-vous ! » Nexus… Ce mot était toujours dans la bouche de la démone. Toujours dans sa tête. Les gens qui la côtoyaient tout les jours devaient vraiment en avoir marre de l’entendre dire la même chose.

Enfin, Raegan pouvait toujours crier tant qu’elle le voulait ses hommes étaient vraiment à bout de force. Elle soupira alors enlevant le casque qu’elle avait sur la tête. « Stop ! » La démone s’approcha d’un pas léger vers ses soldats, les regardants de haut en bas. Ils étaient en train de se mettre en rang. Même si Raegan était une femme, elle avait de l’autorité. En même temps, elle avait fait ses preuves sur les champs de bataille, ils savaient de quoi elle était capable. Surtout quand elle s’énervait.

Plus un bruit, seulement la respiration lourde des soldats qui profitaient de cet instant de répit qui était vraiment rare. Devant Raegan, des monstres difformes, dégoutants, ceux qui avaient l’air humain ne l’était pas. C’était des démons comme elle, ou autres créatures de la nuit. Rien d’humains… De temps en temps certains arrivaient à rejoindre ses rangs, mais ils disparaissaient assez brutalement dans les jours qui suivaient. La chaire humaine était assez convoitée…

« Ce soir je vous laisse le champ libre, ainsi que demain matin ! Profitez-en pour vous reposez. Demain midi l’entraînement va reprendre. Il sera rude, il faudra me montrer tout ce que vous avez dans le ventre. Et. Ceux qui n’arrivent pas à suivre… » Raegan ne finit pas sa phrase. De tout façon ses hommes savaient très bien ce qu’ils allaient leur arriver… Ils allaient devoir se battre contre la démone. Raegan devait bien se battre aussi pour ne pas rouiller, par contre elle n’hésitait pas un seul instant à mutiler voir tuer ses soldats. C’est pour ça que ses paroles venaient de jeter un certain froid.

« Partez ! » Se fut le dernier mot de Raegan, avant que les soldats qui étaient devant elle se mirent à partir dans un bruit infernal. La démone essayait de maintenir une certaine discipline dans ses troupes, elle ne pourrait qu’avancer dans ces conditions. Elle posa le casque qu’elle tenait sur une murette qui se trouvait non loin. Un peu de temps la place d’entraînement venait de se vider.

Raegan allait aussi profiter de ce petit temps de détente. Elle tapa du poing sur son armure et celle-ci se mit à changer de forme. Déformé. Celle-ci se mit juste à lui recouvrir le haut des épaules, les avants bras et les jambes. Pour le reste c’était très simple. Elle aimait bien être à l’aise et sexy. C’est pour ça qu’elle laissait apparaître son ventre, mettant aussi sa poitrine et ses fesses en évidence. Elle portait des couleurs chaudes, tape à l’œil.

Prête elle se mit en route vers la taverne la plus proche. Un bon verre par moment ça fait du bien, beaucoup de bien. Pourtant quelque chose attira son attention, une présence démoniaque qui approchait. Elle était différente des autres et cette présence approchait. Raegan se mit à sourire, changement de plan, adieu le bon verre ! Elle allait accueillir comme il se devait cette présence. La démone accéléra le pas. Bousculant des personnes sur son passage pour se retrouver rapidement à l’entrée d’Ashnard, alors que soleil finit de se coucher laissant la nuit s’installer.

« Vient à moi… » Murmura Raegan. Elle cacha sa présence et se mit dans un coin. Elle n’avait jamais sentie cette présence dans les environs. Elle s’en serait souvenue. Et cette force. La démone se posait pas mal de question sur la venue de cet inconnu. Pour sur, elle n’allait pas le lâcher pour le moment.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Mai 30, 2014, 12:32:56 »

La nuit tombait, alors que Stephen s’approchait des imposantes murailles d’Ashnard. Un léger sourire naquit à ses lèvres. Car il se plaisait à revoir cette ville infâme, mais aussi parce que le voyage avait été des plus longs, et parsemé de détours intéressants mais couteux en temps.

Dans le ciel, le bleu se fonçait, et le beau diable ne songeait alors qu’à trouver une auberge où il pourrait passer la nuit. Ses affaires urgentes devraient attendre le lendemain, c’était sûr et certain. Pestant intérieurement contre le retard qu’il avait pris, le démon se résigna néanmoins à devoir passer la nuit dans cette ville. D’autres projets devraient également souffrir d’un peu plus d’attente.

Face aux gardes, le noble Nexusien exhiba simplement les papiers qui l’affiliaient à un groupe mercenaire influent dans l’Empire. Bien sûr, le Duc préférait éviter de se dévoiler sous sa réelle qualité. Les nobles de Nexus n’étaient que rarement les bienvenus en ces terres hostiles. Mais le commerce est le commerce, et aucune nationalité n’aurait pu retenir un marchand aux portes.

Alors, les gardiens du poste finirent par autoriser l’accès au démon. Il les remercia d’un simple hochement de tête, suivant alors les rues, jusqu’en direction d’une auberge dont il avait connaissance. Trouver un endroit où dormir était une chose facile à Ashnard. Trouver un endroit où dormir sans avoir à payer trop cher ou à souffrir d’un repas infect… C’était là une tâche bien plus ardue.

« Que… » Murmura le démon en se retournant.

Il ne voyait rien, mais son nez percevait des fragrances particulières, à la fois familières et étrangères. Lentement, le noble descendit de sur son cheval, il venait d’arriver à l’auberge. Pourtant, il ne regardait la porte des écuries que d’un œil distrait. Son nez s’activait à flairer des odeurs délicates. Comme le parfum d’une belle fleur, avec une touche nauséabonde de souffre.

Cette odeur ne correspondait à rien dont se souvienne le mâle. Et elle était forte, bien plus forte que ce qu’il avait put sentir depuis fort longtemps. Mais ce qui intriguait surtout le démon, c’était qu’il ignorait complètement ce qui arrivait droit sur lui. Stephen ne doutait pas un seul instant du fait que cette personne puisse également le sentir, cela paraissait logique.

Et l’odeur délicate s’approchait. Quiconque la portait cherchait visiblement à venir à la rencontre d’un confrère. Ou d’un ennemi. Paré à toute éventualité, le beau diable décrocha les deux lanières qui retenaient son arbalète. Il ne lui faudrait qu’une demi-seconde pour tirer un carreau, si le besoin s’en faisait ressentir.

Cependant, rester planté devant les écuries aurait rendu Stephen encore plus suspect qu’il ne l’était déjà. Alors, le pas faussement tranquille, il s’engouffra dans la bâtisse. Les lieux étaient peu éclairés, voire même pas du tout, sans doute pour éviter des incendies. Calmement, le démon alluma sa lanterne. Il n’y avait personne. Alors, Stephen parqua son cheval, et se rendit en dehors des écuries.

Plus qu’à rejoindre l’auberge, et il pourrait passer la nuit. Probablement à se demander ce qu’était cette odeur inconnue et familière à la fois. Car il ne se sentait pas l’envie de traquer ce parfum. Et quelque chose lui disait que la personne qui portait ces senteurs se présenterait à lui, sous peu.

Alors que le beau diable ne se trouvait plus qu’à quelques pas de la porte, une inspiration lui permit de sentir que l’odeur s’était de nouveau rapprochée. Il haussa un sourcil, pivotant alors lentement sur lui-même. Ses yeux ne peinaient nullement à discerner les formes les plus complexes, même dans le noir intégral. Aussi voyait-il parfaitement les courbes de celle qui le traquait, dissimulées dans l’ombre.

« Voilà qui m’est désagréablement nostalgique. »
Murmura le monstre, marquant un pas en direction de la diablesse qui se profilait derrière les ombres. « Que me veux-tu ? »

Une nouvelle inspiration, et les dires du démon se confirmèrent. Cette créature était une infernale, au même titre que lui. Et quelque chose poussait le monstre à croire qu’elle était loin de n’être qu’une pauvre succube de bas-étage.  Le beau diable s’approcha alors de nouveau, n’ayant pas l’impression de sentir une grande hostilité se dégager de cette femme.

Pourtant, elle ne lui était pas familière, pas le moins du monde. Que ce soit d’odeur ou d’apparence, cette démone était une parfaite inconnue. Chose étrange, sachant que le Grand Duc Infernal avait connaissance de bon nombre de Démons Titrés. A moins que cette diablesse ne soit pas une noble ? Sa force laissait pourtant penser le contraire.

« Qui es-tu ? »
Demanda le beau diable, yeux plissés.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #2 le: Mai 30, 2014, 03:30:25 »

Le regard qui portait loin Raegan observait cet inconnu arriver devant les portes d’Ashnard. Elle était trop loin pour fouiller dans sa mémoire. Les gardes venaient de l’arrêter et sans problème ils venaient de le laisser passer. Pourtant la démone restait méfiante. Pourquoi un démon si puissant venait-il se rendre ici ? En tout cas elle avait bien l’attention de le savoir. Elle le suivait restant sur ses gardes, ne le lâchant pas un seul instant.

Lui aussi avait du la sentir, mais il ne cherche pas à savoir qui elle était. Continuant sa route. Certes d’un pas avisé, mais il avait l’air de se diriger vers l’auberge la plus proche. Raegan se dissimulait encore, se rapprochant dans l’ombre. Elle n’était cas quelques pas de ce démon. Quand celui-ci se stoppa net, se retournant dans sa direction pour pousser un murmure tout en faisant un pas dans la direction de Raegan.

La Générale s’arrêta alors. Dans l’ombre. Sans un mot quand une autre question arriva à ses oreilles. Qu’il était curieux dit donc. Beaucoup trop… Mais, ce qui était sur c’était cas ce moment Raegan était assez proche pour fouiller la mémoire du démon.

Un petit sourire s’afficha sur son visage. Elle venait de s’introduire dans son esprit, c’était indolore la plus part des personnes ne le remarquait même pas. En quelques secondes elle venait d’être au courant de sa vie passé et assez vite son sourire venait de disparaître…

Un noble de Nexus ! De la vermine. La démone n’avait pas retracé toute sa vie pour aller au plus vite. Raegan le savait elle n’allait jamais le laisser sortir d’ici. Elle pensait bien lui soutirer des informations avant de le… Oui c’était un démon tout comme elle, elle ne devrait pas le défier. Mais sa haine envers Nexus était beaucoup plus importante que le reste. Raegan leva son bras toujours dans un profond silence. La petite flamme qui brillait dans la lanterne de Stephen se mit à se déplacer vers la démone pour se poser dans la paume de sa main, éclairant son visage.

Sa peau ambrée brillait grâce à la petite flamme. « Qui je suis ? Tu veux vraiment le savoir ? » Murmura-t-elle à son tour. Raegan qui jusqu’à maintenant regardait le feu danser dans sa main leva les yeux vers le noble, plongeant son regard dans le sien. La flamme prit de l’ampleur, cachant à présent son visage.

« Pourtant je peux te dire que tu me connais… » Le feu éclata alors dans tout les sens, faisant diversion, Raegan en profita pour s’avancer alors pour se coller presque au démon. Puis le feu se mit à s’éteindre, laissant la nuit reprendre ça place.   

« Tu vois tu me connais… » Raegan en avait également profité de cette diversion pour changer de forme.

Sa voix n’était plus là même, beaucoup plus grave. Ca carrure plus imposante. Elle avait prit des centimètres, des muscles… De la barbe aussi. Pour dire elle avait complètement changée… Elle venait de prendre l’apparence de Stephen. Lui ressemblait parfaitement. Une vraie copie. Jusqu’à sa voix, ses empreintes digitales et ses empreintes rétiniennes. « Je suis toi et tu es moi ! » Un sourire narquois apparut sur son visage.

Raegan s’amusait parfaitement de sa capacité de lire dans les pensées des gens et surtout de changer de forme. Et elle avait surtout l’intention de ne pas trop en dévoiler sur sa personne pour le moment. Elle avait l’avantage, autant le garder le plus longtemps possible. Elle ne dirait donc pas son prénom, ni même son statut dans cette ville et encore moins des passages de son passé. Jamais elle ne parlait de son passé. A personne.

Raegan reprit alors la parole. « Je suis Duc à Nexus… » La démone accentua bien sur le dernier mot, ne le disant pas trop fort pour ne pas attirer l’attention quand même. « … Stephen Connor ! »

Raegan leva sa grande main, sa changeait beaucoup de ses mains fines et douces qu’elle avait. Elle l’approcha du visage du Duc, avant de lui attraper fermement la mâchoire, la secouant légèrement. Elle en profita pour sonder encore une fois la mémoire du Duc, récupérant son passé petit à petit. Trop d’informations d’un coup ce n’était jamais bon, elle ne voulait pas en louper une miette.

« Allons chez-nous et tu en sauras peut-être un peu plus. Il n’est pas bon de discuter en pleine rue et encore moins dans une auberge, tu devrais le savoir. » Oui allons chez Raegan… Ils seront plus tranquilles et il n’en ressortirait pas de si tôt.

La démone lui lâcha alors le visage, lui donnant une petite claque sur la joue en guise de provocation. Avant de se retourner et commencer à partir en direction d’une ruelle qui se trouvait sur le côté, toujours aussi sombre. Pour le moment elle gardait l’apparence de Stephen, c’était assez bizarre d’être un homme, fallait s’y habituer et elle avait toujours un peu de mal.

« Viens ! » Insista la Diablesse. La maison de la Générale ne se trouvait pas très loin, dans un coin assez tranquille. C’était une habitation sommaire. En même temps il ne lui en fallait pas plus. Il ne fallait pas qu’elle s’abandonne à la simplicité non plus.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #3 le: Mai 30, 2014, 10:57:51 »

Au milieu des ombres, le démon s’éclairait de sa lanterne. Il observait la diablesse, l’air pensif. Qui était cette femme, et que lui voulait-elle ? Son odeur n’était pas familière aux narines de Stephen. Mais elle ne sentait que peu l’hostilité, d’après ce que pouvait décrire le mâle. Alors, il relâcha légèrement sa garde.

Les questions se bousculaient dans l’esprit du noble. Plus qu’il n’en avait laissé filé entre ses lèvres. Pourtant, même à ce peu d’interrogation, l’inconnue ne semblait pas souhaiter dévoiler d’information. Au lieu de cela, elle appela jusqu’à elle le feu qui alimentait la lanterne de son interlocuteur.

Stephen peinait à en comprendre l’intérêt, dans un premier temps. Car si c’était une quelconque démonstration de force que cherchait à accomplir la diablesse, c’était raté.

Ou plutôt, c’aurait été raté si le Grand Duc n’avait pas été surpris par la suite du programme. Dans la nuit noire, après que les flammes soient mortes, le démon pouvait apercevoir son propre visage, imité à la perfection.

« C’est un impressionnant don que tu manifestes là, mais je peine à en saisir l’intérêt. »
Rétorqua le beau diable, fronçant légèrement les sourcils.

Il n’était pas nombre important d’individus qui auraient pu cacher leur surprise face à une imitation aussi parfaite de leur personne. Mais Stephen était, par chance, de ceux qui ne se trouvent jamais trahis par leurs émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

Alors, il croisa ses bras sur sont torse, froissant les plis de son veston marron. L’inconnue dégageait toujours la même fragrance, malgré sa transformation. Même si cela ne changeait pas l’étrange sensation qu’avait Stephen de regarder droit dans un miroir.

Ce qui suivit fut encore plus impressionnant. Et cette fois, le démon ne put retenir un léger froncement de sourcil, qui trahissait sa surprise et son agacement. La situation était des plus improbables, mais l’idée que quiconque puisse forcer ses pensées ainsi était insupportable pour Stephen.

Mais il fallait savoir tirer autant de bénéfices que possible, même d’une situation désavantageuse. Au moins, le beau diable savait maintenant que celle qui lui faisait face n’était pas à sous-estimer. Et de plus, il doutait qu’elle puisse lui vouloir du mal, pour le moment. Car elle avait tenu là une belle occasion de l’attaquer par surprise.

Stephen ne cilla pas lorsque l’inconnue lui attrapa la mâchoire. Pas plus lorsqu’elle agrémenta sa joue d’une petite tape, après lui avoir proposé de se rendre chez « eux ». Que pouvait bien préparer cette mystérieuse diablesse ? Le beau diable n’était pas des plus curieux, mais son intérêt se voyait réellement piqué à vif.

« Très bien, je vais te suivre. » Répondit-il simplement, sans pour autant hocher la tête.

Le pas lourd, Stephen se mit en chemin. Il se demandait ce que lui réservait cette inconnue, et encore plus, il se demandait pour quelle raison elle gardait cette apparence volée.  Mais ces questions ne tarderaient probablement pas à trouver leurs réponses.

Car les deux démons s’approchaient de plus en plus du lieu où semblait vivre la diablesse. Arrêté devant le pas de la porte, le mâle croisa ses bras sur son torse, observant sa copie d’un air agacé. Comptait-elle faire quelque chose avec le corps de son interlocuteur, ou n’était-ce que pour l’énerver ?

« Me ferais-tu le plaisir de reprendre ton apparence normale ? Si tant est que la forme que j’avais vu était bel et bien la véritable. » Demanda le beau diable. « Tu as déjà bien assez d’éléments sur moi pour que je n’aie pas à supporter l’idée que tu me voles mon apparence humaine. »

Pour l’instant, Stephen ne se montrait pas hostile envers l’inconnue. Il était préférable que des démons puissants ne s’affrontent pas. Les seules exceptions que faisait le beau diable à ce code étant envers les ennemis de Lucifer, et autres variétés de traitres.

Et Stephen ne savait pas, en l’état actuel, si cette inconnue était une alliée ou pas. Tant qu’à se rendre chez elle, le beau diable pensa alors qu’il serait plus que judicieux de dissiper les doutes, des deux cotés.

« En temps qu’Ashnardienne, je suppose que tu n’apprécie pas l’idée que je vienne de Nexus, aussi laisse moi te prévenir que je n’accorde pas d’importances aux titres et honorifiques Nexusiens. » Commença Stephen, la voix calme. « Ce qui est vrai, c’est que je respecte l’autorité suprême de Lucifer. Aussi, il m’est nécessaire de savoir si tu réponds ou non au Commandement du Malin. Alors ? »

Il ne rentrerait pas avant d’avoir eu sa réponse.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #4 le: Juin 01, 2014, 01:08:01 »

Il restait immobile devant son reflet. Raegan fut un peu étonnée bien des personnes affichaient une mine surprise en ce voyant parfaitement copiée. Mais pas lui. Non… Enfin jusqu’aux paroles de la démone quand elle cita son nom et prénom. A un froncement de sourcil, voilà que tout son petit manège commençait à porter ces fruits. Et ce n’était que le début, si le démon n’aimait pas qu’on fouille dans son esprit, il n’était pas tombé sur  la bonne personne. Raegan adore parcourir l’esprit des gens. Surtout quand ceux-ci mienne de Nexus et qu’elle peut en apprendre beaucoup.

Raegan marchait d’un pas léger vers son habitation. Prenant les devants entre les ruelles sombres de la ville. Garder cette apparence ne lui avançait pas à grand-chose à part énerver le démon. Sa n’avait pas l’air de trop lui plaire qu’elle reste ainsi, donc autant s’amuser encore avant de passer aux choses sérieuses. La diablesse faisait tout son possible pour ne pas montrer un brin d’hostilité à l’écart de son interlocuteur. Sous peine qu’il ne vienne pas chez elle ou pire encore…

Les voilà les deux sur le seuil d’entrée, Raegan posa sa main sur la porte prête à l’ouvrir quand Stephen prit la parole. Il ne pouvait pas continuer à ne rien dire. La démone était si prêt du but un petit rien et il allait rentrer dans la maison. Reprendre son apparence normale… Ouais on allait attendre un peu pour cela. La démone poussa la porte d’entrée quand Stephen recommença à parler. Tu m’étonnes qu’elle n’apprécie pas du tout la chose, mais la suite devait un peu plus intéressant.

« Je respecte l’autorité de Lucifier ! » Raegan tourna la tête vers Stephen, sourire aux lèvres. C’était clair, net et précis.

Raegan n’utilisait jamais de grand discours. Jamais elle ne contredirait les ordres de son Maître. Mais elle, elle accordait beaucoup d’importance aux titres et honorifiques Nexusiens comme il le disait. Donc autant profiter de se retrouver en tête à tête avec un Duc de Nexus pour papoter un peu. Même si pour cela elle devait le contenir chez elle à l’encontre de son envie. Ce n’était pas Lucifer, il n’avait pas d’ordre à lui donner.

Raegan poussa la porte de son habitation en grand. « Reprendre mon apparence normale… »

La démone tendit de nouveau le bras pour toucher le visage de Stephen et encore un coup elle sonda son esprit. De base elle n’avait pas besoin de toucher les gens pour lire dans leurs esprits. Mais elle faisait cela pour brouiller un peu les pistes. Pour faire croire au démon qu’il fallait obligatoirement que la diablesse le toucher pour pouvoir savoir son passé.

« Allons-y ! Tu fermeras la porte en rentrant. » Raegan passa le bas de la porte d’entrée, tout en parlant de sa voix grave.

Tournant directement sur la droite, juste avant de disparaître derrière le mur son apparence se mit à changer, sa taille venait de diminuer légèrement et sa carrure était moins imposante. Avant de laisser l’obscurité de la maison prendre le dessus.

Pendant qu’elle marchait contre le mur Raegan se concentrait, posant sa main contre celui-ci. Marmonnant à voix base une incantation, les bruits du bois sous ses pieds cachaient ses paroles. Puis elle se mit rapidement assise à une table au fond de la pièce dans un recoin.

Le silence de nouveau, Raegan n’était pas très causante pour le moment. Quand les deux protagonistes seront installés comme il faut les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. C’était maintenant aux bruits de pas de Stephen de résonner dans la maison obscure et froide et quand la Générale entendit qu’il était bientôt vers elle, elle se remit à parler.

« Allez, Princesse ! » Souffla-t-elle d’une voix froide.

Sa devait lui rappeler des souvenirs… Enfin elle espérait. Raegan était tombé dans sa mémoire sur des souvenirs d’une certaine Hîra. Une terranide lapin. Il avait l’air d’avoir des souvenirs tellement palpitant avec elle. Il allait être content de la retrouver à table, juste en face de lui. La démone tapa du pied dans la chaise qui se trouvait en face pour la pousser et invité Connor à s’assoir.

Qu’il était bon de reprendre une forme féminine. Les deux grandes oreilles blanches qui trônaient au dessus de sa tête remplaçaient parfaitement les cornes qu’elles avaient normalement.

« Je te montrerais ma véritable apparence plus tard, si j’ai confiance en toi ! » C’était également clair.

Stephen avait déjà vue sa véritable apparence toute à l’heure, mais cela pouvait être une simple copie d’une personne totalement inconnue alors autant de rien lui dire. Alors pour le moment autant en profiter et jouer un peu avec les fragments de sa mémoire au bout d’un moment Raegan tomberait bien sur quelques choses d’intéressant à se mettre sous la dent. Et en attendant elle allait observer les réactions de Stephen.

Il ne fallait pas oublier le petit enchantement qu'elle venait de lancer. Il n'avait d'effet que sur la maison, bon c'était déjà pas mal. Nul ne pouvait sortir d'ici ni même rentrer s'en y être convié part la Maîtresse de maison... Raegan ! Les murs, les portes, les fenêtres... Rien ne pouvait être brisés, brûlés ou autre... Rien. Tout allait se jouer au bon vouloir de la Diablesse.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #5 le: Juin 01, 2014, 03:30:26 »

La diablesse parlait peu. Et lorsqu’elle prenait la parole, elle répondait vite, sèchement. Son comportement était un brin exaspérant, même pour Stephen. Mais il était sans doute juste que le démon soit enfin de l’autre coté des manipulations vicieuses qu’il imposait fréquemment à d’autres. Ce n’était pas une situation particulièrement agréable, se devait-il de reconnaître.

Au moins cette inconnue respectait-elle l’autorité absolue du Père des Démons. Ne décelant aucun mensonge dans les paroles de son imitation, le monstre hocha la tête. Cela ne le rassurait nullement sur les intentions de cette étrange démone, mais au moins était-il certain qu’elle ne présentait pas de véritable danger.

Entre fidèles de Lucifer, les conflits étaient fréquents, mais les combats étaient plus que rare. Le Porteur de Lumière avait une tendance systématique à anéantir les mutins trop violents et vocaux. Et même si cela ne rendait pas moins énervantes les attitudes de la diablesse, savoir qu’elle allait au pire rendre son invité fou de rage rassurait ce dernier.

Finalement, les deux pénétrèrent dans les appartements de Raegan. Stephen ne porta pas attention aux décorations et à l’architecture. De toute façon, l’endroit était bien assez sombre pour qu’aucun détail particulier ne puisse sauter aux yeux du monstre sans qu’il se concentre dessus. Quelles étaient les véritables intentions de cette maudite femme ? Puis, une odeur monta.

« Magie… » Murmura le beau diable.

Il n’avait pas besoin d’entendre les psalmodies, il sentait l’odeur de la magie, il la ressentait jusque dans sa chair, car c’était là de la magie démoniaque. Et ce n’était clairement pas la sienne. De par les nuances dans ce fumet magique, Stephen pouvait déduire que la diablesse venait de le piéger. Voilà que ses doutes ressurgissaient alors.

Car c’était là une bien étrange façon de traiter ses invités. Le démon en venait à remettre en question le fait que cette inconnue ne nourrisse aucune intention néfaste à son encontre. Pourtant, il n’avait point décelé de mensonge ou tromperie, lorsqu’elle avait affirmé sa soumission à Lucifer.

Une chose était néanmoins certaine : les pouvoirs de cette femme étaient dangereux. Stephen était un des rares démons de l’Orgueil à privilégier la manipulation, mais force était de constater que les capacités de son interlocutrice étaient plus développées que les siennes.

Ayant déjà fermé la porte derrière lui, le monstre en vint à regretter cette action. Il s’était lui-même scellé dans ces lieux inhospitaliers. Mais il était beaucoup trop tard pour faire marche arrière. Stephen entrait enfin dans ce qui semblait être le salon. Là, il fut accueilli par une voix familière.

« Ainsi tu lis bel et bien dans mes pensées. » Constata le démon, sans afficher autre chose qu’un air neutre. « Ou alors, tu ne peux lire que mes souvenirs ? Sais-tu réellement ce à quoi je pense ? »

A quoi pensait-il ? Eh bien, le maître trouvait judicieux que cette inconnue ait pris le visage d’Hîra, car il ne souhaitait rien de plus que gifler le cul de cette insolente. Et il espérait que la diablesse le ressentait. Pourquoi donc diable fallait-il que Stephen tombe toujours face aux plus insupportables des démones ?

Les paroles de la jeune femme étaient également chargés d’une ironie puissante, et le beau diable n’aurait pu dire si le fait était volontaire ou non. Pourtant, il se montra conciliant, s’asseyant comme le lui avait proposé la maîtresse des lieux.

« Me faire confiance ? Tu n’oses même pas te dévoiler sous ta vraie forme, tu verrouilles ta demeure lorsque j’y entre, et tu t’immisces dans mes pensées. » Gronda le maître en fronçant ses sourcils. « Si quelqu’un a besoin de preuves de confiance ici, c’est bien moi. Tu n’as qu’à lire encore dans mon esprit si c’est une preuve de bonne foi que tu veux. »

Tu y verras à quel point je bouillonne à l’idée de te jeter contre ta table pour te corriger, salope.

« Alors maintenant daigne me répondre. Pourquoi toute cette mise en scène ? » Demanda le monstre, ne trahissant pas son impatience.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #6 le: Juin 03, 2014, 07:19:52 »

Le murmure de Stephen arriva aux oreilles de Raegan. Il venait de découvrir la tromperie, il venait de savoir qu’il se retrouvait maintenant piégé dans la demeure de la démone. Tant pis pour lui, il avait cas faire attention. Sa mère ne lui avait jamais dit de ne pas suivre les inconnues ? Apparemment non du tout. Et le voilà à présent en compagnie de Raegan.

Raegan le sentait un brin contrarié… En même temps la démone ne prenait aucun risque, elle ne savait pas de quoi il était capable. Elle restait juste sur ses gardes et au passage elle l’énervait. Raegan l’attendait assise derrière la table. Toujours sous l’apparence de cette certaine Hîra. Lapine, guerrière. Qui avait aussi l’air d’énerver Stephen.

La constatation du démon la fit sourire, dévoilant des petites canines. Les questions qui venaient de suivre aussi. Raegan s’amusait pour le moment à prélever des parties de son passé ne s’attardent pas sur le présent. Mais suite aux paroles de Stephen, elle en profita pour pénétrer dans ses pensées du moment. Oubliant un peu le passé. Pendant qu’il prit place en face de la démone, Raegan se mit à le sonder encore une fois. Découvrant alors qu’il n’espérait qu’une chose pour le moment… Lui gifler le cul, la jeter contre la table pour la corriger… Salope ! En plus de cela il était entrain de l’insulter.

Comment pouvait-il penser à cela à ce moment… Raegan retenu un soupire en remontant ses mains devant sa bouche. Sale con ! Il devrait bien se soucier d’autres choses plus importantes. Enfin, dans tout les cas s’il essaie de la prendre contre la table pour lui mettre une fessée… Il allait prendre cher ! Il fallait éviter de jouer avec Raegan. Stephen était déjà piégé chez elle, il devrait se tenir tranquille pour éviter dans rajouter un peu.

Toujours exaspéré par ce qu’elle voyait en Stephen, Raegan se leva de sa chaise. Se déplaçant vers le meuble qui se trouvait derrière elle, montrant les fesses de sa nouvelle forme au démon. Il avait envie de les gifler, alors elle ne faisait que les trémousser. Alors qu’il parlait, la démone alluma une bougie qui se trouvait sur le meuble. Puis la flamme se mit à se diviser et des petites flammes se mirent à voler dans la pièce. Et quand le démon eu finit de parler Raegan en profita pour reprendre la parole.

« Nous voyons mieux à présent n’est-ce-pas ? » Raegan avait répondu à côté de la plaque, ignorant ce qu’il venait de dire.

La lumière des flammes éclairaient la pièce. Une petite pièce avec très peu de mobilier, très rudimentaire. Aucunes formes de décoration. Au fond de la pièce on retrouvait différentes armes avec lesquelles Raegan s’entraînait. Les lames de celle-ci se reflétaient contre les murs, oui la démone en prenait soin. Sur la droite encore dans la pénombre, il y avait un garde mangé. Le reste de sa demeure étaient encore dans l’ombre. Mais bon il n’y avait rien de bien intéressant chez elle… Cachant toutes traces de sa personnalité.

Dans son armure noire, elle se rapprocha de nouveau de la table, restant debout. Regardant Stephen de haut sans dire un mot. Son ombre s’imprégnait sur le mur derrière elle. Elle posa sa main sur sa tête, glissant doucement ses doigts entre ses cheveux. Enfin décidé à lui répondre la démone prit enfin la parole.

« Une mise en scène ? Je t’accueille seulement comme tout homme venant de Nexus doit l’être ici. » Raegan se montrait toujours aussi douce, continuant de lui caresser doucement le cuire chevelue. Il devait bien ce douté que ce n’était qu’une façade et au moindre mot ou geste compromettant la situation allait vite changer.

« Tu n’as pas besoin de preuves de confiance venant de ma part, Princesse ! » Raegan marcha pour se mettre dans son dos.

Elle changea de nouveau d’apparence. Prenant enfin la sienne. Me se trouvant dans son dos, il ne pouvait la voir. Et enfin sa vraie voix apparut aux oreilles de Stephen, une voix froide, sèche, mais restant quand même des plus féminine. Serrant sa main sur le crâne du démon pour éviter qu’il ne se retourne. « Tu veux voir ma vraie forme… Il faudra le mérité. Tout ce que je veux savoir… »

Raegan s’arrêta un instant, reprenant la forme d’Hîra et relâchant la pression qu’elle exerçait sur le crâne de Stephen pour lui caresser de nouveau les cheveux.

« Tout ce que je veux savoir... Enfin pour le moment… C’est… Qu’est ce que tu fais ici aussi loin de chez toi ? Le reste des questions viendra par la suite. » La situation de Stephen pourrait déjà s’améliorer à ce moment précis en fonction de sa réponse. « Et si tu as une question intéressante à me poser va y ! Je pourrais y répondre… Si j’ai envie. » Si elle avait envie oui… Car pour le moment elle ne répondait pas franchement à toutes les questions.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #7 le: Juin 07, 2014, 03:24:16 »

Stephen peinait à cerner la démone qui lui tournait malicieusement autour. C’était une situation presque habituelle désormais. A croire que toutes les diablesses qu’attirait le beau mâle ne voulaient que lui nuire, et peut-être était-ce le cas pour cette inconnue. Tout laisser à penser que, si elle ne comptait pas le tuer, la démone ne nourrissait aucun sentiment bien noble à l’encontre du Grand Duc.

Aussi cette femme possédait elle une panoplie de pouvoirs qui mettaient en déroute les sens. Et les sens étaient les meilleurs alliés du démon de l’Orgueil. Le savait-elle ? L’avait-elle lu dans son esprit, aux tréfonds de ses pensées ? Et que comptait-elle faire de ces informations qu’elle recueillait ?

Tant de questions. Trop de questions. Le beau diable n’avait pas la tête à des conversations qui paraissaient dénuées de sens. Mais il était coincé ici. Peut-être sa magie pouvait-elle venir à bout de l’enchantement apposé par l’inconnue, pourtant, Stephen doutait d’avoir le temps nécessaire à un contre-sortilège.

« Tu m’as l’air affreusement bavarde en questions pour une femme capable de lire dans les pensées. »
Rétorqua simplement le monstre face aux interrogations.

Encore une fois, la change-forme se mit à tourner autour de son interlocuteur. Ce dernier ne quitta pas le fauteuil, feignant l’indifférence face à l’intolérable manque de respect que lui témoignait la démone. Pour une femme qui se réclamant de Lucifer, l’inconnue n’avait que peu fait montre de politesse face à l’un des plus éminents démons qui soient.

Mais le mâle contenait sa colère, tant bien que mal. Son poing refermé vint se poser sur sa bouche, alors que le monstre fermait les yeux en fronçant les sourcils, de frustration. Les familiarités de cette Infernale commençaient à empiéter sur les limites qu’imposait Stephen à tous ceux qui souhaitaient partager le même air que lui.

« Le code infernal oblige tout démon dénué de rang à obéir inconditionnellement aux ordres d’un Anobli, j’ose espérer que tu possèdes un titre pour te jouer ainsi de moi ? » Stephen s’apprêtait à finir sa phrase, lorsque vint la mention de Nexus.

Alors, était-ce là l’unique et véritable motif derrière tant d’hostilité ? Cela paraissait insensé, car la Loi Infernale stipulait très clairement que les Enfers passaient avant tout. Autrement dit, même de camps opposés, sur un autre plan dimensionnel, les Fils et Filles de Lucifer se devaient de ne pas s’affronter. Et personne n’aurait jamais désobéit au Père.

Mais en plus, même un titre de noblesse n’aurait su justifier que la diablesse continue cette mascarade. La patience n’était pas le fort des monstres de l’Orgueil, et ceci d’autant plus lorsque l’on se moquait ouvertement d’eux. Et le contact des doigts de la jeune femme sur son crâne, manqua de faire imploser le démon.

Pourtant, il supporta la chose, tant que son esprit le pouvait. Cette femme le sous-estimait elle véritablement à un tel point qu’elle se permettait de le toucher ainsi ? Ou bien n’attendait-elle qu’une preuve de sa puissance avant de finalement se montrer obéissante ?

La réponse ne viendrait probablement jamais. Les paroles de l’inconnue firent se relever brutalement le démon.

C’en était assez.

« ESPECE DE SALE PETITE INSOLENTE ! » Hurla le mâle en serrant les poings. « Tu t’adresses à Gusion, Grand Duc des Enfers, Maître de cinquante Légions, Champion de Lucifer ! »

Tonitruante, la voix du monstre résonnait comme milles orages. Elle était puissante et graveleuse, nettement moins plaisante que les habituelles intonations rauques du mâle.

Lentement, le mâle reprenait son calme. Son torse se bombait au rythme de ses inspirations et expirations, ses bras étaient contractés, leurs veines parfaitement saillantes.

Il fallut quelque temps avant que l’air crispé et énervé du monstre disparaisse. Dans le fond, le démon était toujours à bout de nerf, mais cet accès de colère avait été réparateur pour lui. Il pourrait se contenir le temps de régler cette affaire.

« Je suis à Ashnard pour préparer la prise de l’Empire. Rien de plus, rien de moins. »
Expliqua le Grand Duc en croisant ses bras sur son torse. « Et je tiens à rassurer la petite Ashnardienne que tu es, je n’aurai plus aucun lien avec Nexus d’ici à ce que je renverse l’Empire. »

De telles affirmations pouvaient paraître difficiles à croire. Pourtant, elles n’étaient rien d’autre que la pure vérité, et Stephen le prouvait bien, de par son air calme. Surtout que la démone n’avait qu’à lire dans ses pensées pour s’en assurer.

« Maintenant la question est : vas-tu être un obstacle ? Indifférente ? Ou une alliée ? »
Le monstre préférait aller droit au but.

Il était déjà en train de perdre du temps.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #8 le: Juin 15, 2014, 03:03:01 »

La tension montait dans la pièce. Plutôt Stephen s’énervait tout seul sur sa chaise, Raegan ne prenait cela que pour un simple jeu. Il fallait savoir garder son calme dans n’importe qu’elle circonstance. S’énerver ne menait à rien… Enfin rien de bon. La démone avait arrêté de s’introduire dans son esprit. Pour le moment ! Lui laissant le temps d’analyser les informations pour éviter d’avoir un surplus et de ne plus rien comprendre. Raegan analysait, encore et toujours.

Stephen prit alors la parole. Lui parlant de titre… La démone s’en fichait totalement il venait de Nexus. Sa haine envers ce lieu était hors du commun. Tellement qu’elle se permettait de défier n’importe quelle personne, même un démon. Le seul qu’elle écouterait et qu’elle n’oserait jamais défier était Lucifer. Les autres ? Elle s’en fichait tant qu’il ne lui disait rien.

C’est alors que le démon se leva brusquement de sa chaise. Raegan écarta alors sa main se reculant de plusieurs pas en cas d’attaque inattendue, pourtant il ne fit que crier. Que. Crier. Petite insolente elle ? Elle ne put qu’afficher un petit sourire. Tant de titre se mire alors à voler dans la pièce. Pour finir par Champion de Lucifer. Il devait donc être fort… Très fort, voilà qui devenait intéressant.

Mais ce petit coup de théâtre continuait de faire sourire la démone. Si bien qu’elle posa sa main devant sa bouche pour se mettre à pousser des petits ricanements. Regardant Stephen reprendre son calme, Raegan se mit à se rapprocher de nouveau pour passer en face de lui.

« Ne t’énerve pas Stephen… Rien ne va changer en criant ! »

Raegan se mit à glousser encore un coup, essayant de ne pas se laisser aller. Et elle avait décidé de l’appeler Stephen non pas hasard, car c’était le seul nom qu’il n’avait pas dit tout à l’heure. Et c’était son nom d’humain, le moins important de tous. C’était juste pour signaler qu’elle se fichait de tout ce qu’il venait de dire auparavant.

Raegan continuait de le regarder attentivement, toujours sous l’apparence d’Hîra. Et le reste de la conversation devenait plus intéressante déjà. La prise de l’Empire vraiment. Il comptait prendre Ashnard ? La démone ne regarda alors d’un air surprise. Jamais elle ne se serait imaginée cela… Un ‘homme’ de Nexus ici pour prendre le pouvoir ici.

« Préparer le prise de l’Empire… Rien de plus… Rien de moins… »

Cela était difficile à avaler. Pourtant Raegan le croyait. Stephen était au courant qu’elle pouvait lire dans les pensées, dans aucun cas il lui aurait été utile de mentir sur sa venue.

« Et pourquoi veux-tu renverser l’Empire ? Et aussi… »

Raegan n’avait pas encore prit la peine de répondre à la question du démon, elle viendra par la suite. Elle voulait déjà savoir le pourquoi du comment. La Générale des Armées manqua un petit temps de silence, tournant alors le dos à son interlocuteur.

« Déjà je ne suis pas une Ashnardienne… » Oui, il ne fallait pas oublier que Raegan venait de Nexus à la base. « Et… Avec les pouvoirs que j’ai… Tu crois vraiment que je ne suis qu’une petite citoyenne, faisant partie de la populace ? Sérieusement réfléchit… Mon rôle ici est bien plus grand. Largement plus grand. »

La démone n’en dit pas plus sur son statut ici. Laissant le suspense planer. Ce n’est pas parce qu’elle vivait dans une maison aussi petite et simple qu’elle faisait partie du peuple. Enfin passons.

« Si je vais être un obstacle, indifférente ou une alliée ? Tout cela va dépendre de ta réponse. Et cette réponse je préfère l’entendre venir de ta bouche que de fouiller dans t’es pensées ! »

Raegan était toujours dos à Stephen. C’est alors que sa forme se mit à changer encore une fois. La démone perdit plusieurs centimètres et de la carrure. Une longue cape noire cachait son corps et une capuche était rabattue sur sa tête. Sur le mur en face d’elle dansait les ombres. Et sur ces ombres on pouvait facilement deviner que deux cornes venaient de pousser sur la tête de Raegan. Sa vraie forme.

« Ta réponse… J’attends… »

Dans tout les cas Raegan se retournerait devant Stephen sous sa vraie forme quand elle aura entendu sa réponse. Mais il y avait deux choix possible… La démone continuera à l’écouter, soit elle passerait à l’attaque. La Générale des Armées n’avait pas fait tout ce chemin pour rien du tout. Si Stephen avait pour idée d’entraver ses plans… Il ne sortirait pas d’ici, tout simplement. Qu’importe qu’il soit le Champion de Lucifer… Et si Raegan arrivait à le battre, elle ne prendrait que sa place. Une pierre, deux coups !

Raegan était prête à tout pour gagner du temps pour arriver à son but. Si Ashnard devait tomber pour renaître de ces cendres pour être plus forte... Il n'y avait aucun problème. Tant que la démone arrivait à gagner plus de force et qu'elle y gagnait quelque chose. Raegan était libre, elle n'appartenait cas Lucifer et à personnes d'autres. Les lois, les règles, elle s'en fichait. Elle n'avait qu'un but pour le moment !

Il ne restait plus cas...
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #9 le: Juin 19, 2014, 03:53:13 »

L’inconnue ne semblait pas vouloir abandonner son étrange petit jeu. Stephen n’avait pas l’habitude d’être de ce coté de la farce, et il s’en trouvait rougi de colère. Pourtant, il lui était impossible de s’en prendre à cette femme, car elle reconnaissait la puissance de Lucifer. Le faisait-elle exprès, pour pousser le démon à l’attaquer en premier, le mettant ainsi en tort ?

Il n’en savait rien, mais Stephen avait décidé d’agir malgré tout. D’un mouvement proche du prompt bond de colère, le beau diable s’était levé. Sa taille et son gabarit colossal s’étaient tous deux déployés comme une menace qui n’avait pas besoin d’être énoncée.

Combien auraient frémi de peur face à l’aura de ce monstre ? En tant que démon, il irradiait quelque chose d’incroyable, de charmant et de terrifiant à la fois. Mais l’inconnue n’en démordait pas. Au contraire, elle riait, se jouant un peu plus de celui qu’elle défiait.

Vaincu par la parole, le monstre se contenta de pester en détournant le regard. S’il se forçait à regarder ce visage encore plus longtemps, il finirait par se jeter sur cette insolente. Pour la punir, sûrement. En attendant, la polymorphe semblait peiner à assimiler les paroles de son interlocuteur.

« Oui. » Répondit simplement le Grand Duc. « Renverser Ashnard, rien de plus, rien de moins. »

Bras croisés sur son torse, le démon observait les formes de son hôte. Elles changeaient de nouveaux. Mais cette fois, les flammes dansantes faisaient naître des ombres révélatrices.

Clairement, Stephen pouvait discerner, sur le mur, une forme qui n’était pas tirée de ses souvenirs. La forme que ses yeux avaient entrevue, très probablement la véritable apparence de celle à qui il s’adressait. Avec lenteur, les yeux du monstre s’ouvrirent en un peu plus grand.

Parce que la diablesse avait le dos tourné, et était recouverte d’amples vêtements, le démon ne pouvait se fier qu’aux cornes qu’il voyait, et à la silhouette qu’il discernait. Mais ce geste semblait être de bon augure, néanmoins.

« Mhhh. »
Ce fut la seule réponse de Stephen à la question de son interlocutrice.

Il fallait qu’il en sache un peu plus sur elle avant de se lancer dans des explications. Les choses ne sont que rarement ce qu’elles paraissent être, et cette diablesse pouvait, évidemment, être en train de mentir.

Et l’idée d’établir un dialogue constructif semblait plus que compromise. Cette femme était exceptionnellement avare en informations. Tout ce que savait Stephen, désormais, ne suffisait pourtant pas à ce qu’il se fasse une forte opinion.

«  Je suppose que je n’obtiendrai rien de toi avant d’avoir répondu, pas vrai ? »
Soupira Stephen, l’air profondément dubitatif.

Révéler ses intentions à la diablesse… Etait-ce là réellement une bonne chose à faire ? Stephen n’avait aucune garantie quant aux affirmations de la démone. L’inconnue pouvait très bien ne pas vraiment être une fidèle de Lucifer.

Encore pire, ce petit jeu était à sens unique. Les pouvoirs de cette femme lui permettaient de vérifier jusqu’aux pensées les plus secrètes de son interlocuteur. Autrement dit, mentir ne servait à rien. Alors, pourquoi cette question ?

« Très bien, je vais te répondre. »

Je n’ai pas vraiment le choix, pensa Stephen.

« Je veux le pouvoir, c’est aussi simple que ça. La puissance de l’enfer ? Le libre-arbitre ? Je m’en moque. Tout ce que je veux, c’est un Empire. »
Avoua simplement le mégalomane, les yeux plissés et un sourire aux coins des lèvres. « Le pouvoir est une chose fascinante. Même les démons, ceux qui transcendent les faiblesses humaines, en sont avides. Je veux du pouvoir, encore plus. Je veux dépasser le statut de démon, être digne de me tenir égal aux Princes des Enfers en personne. »

Il marqua un temps d’arrêt.

« Peut-être que mes actions détruiront Terra telle que nous la connaissons, peut-être qu’elle n’en sera que mieux lotie. Peut-être que ma démesure s’effondrera sur moi ou qu’elle fera de moi un être tout-puissant. Peu importe, je veux juste le goût du pouvoir. »
Gronda le monstre, emporté par sa tirade.

Y avait-il autre chose à dire, autre chose à expliquer ? Sûrement, mais Stephen pensait avoir répondu aux principales interrogations. Et Raegan aurait tout le loisir de constater que son interlocuteur était des plus sérieux.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #10 le: Juin 19, 2014, 05:30:43 »

Le silence. Un silence assez lourd régnait dans la pièce.

Reagan avait toujours le dos tourné à Stephen regardant le mur avec un léger sourire remplit de malice. Sous sa longue cape noire, la démone ne portait pas grand-chose. Sur son visage un petit masque en dentelle recouvrait le haut de son visage. Des morceaux d’amures recouvraient ses épaules, ainsi que ses avant-bras. Un fin morceau de tissu recouvrait sa poitrine. Sur son ventre nous retrouvions également des morceaux d’armures pour protéger ses flancs. Au milieu un voile transparent reliait les deux morceaux de l’armure, laissant apparaître son joli ventre plat et un bas ressemblant fortement à un string. Le long de ses jambes courraient encore son amure où étaient accrochées plusieurs armes de jets. Le tout était décoré d’arabesques, de motifs bleus allant parfois sur le violet. Une armure des plus légères pour partir à la guerre, oui il est vrai. En même temps, Raegan pouvait modifier les tissus du corps humain en une substance organique analogue à l’acier, ce qui lui donne une force surhumaine et une grande résistance aux blessures. Alors à quoi bon posséder une armure qui pourrait la ralentir et la bloquer dans ses mouvements. Enfin pour le moment le démon ne voyait qu’une cape noire sans vraiment de forme.

Un bruit venant du démon brisa le silence. Ce n’était pas vraiment la réponse qu’attendait Raegan, mais elle pensait bien que la suite allait venir après. Enfin, après encore la question qu’il venait de poser. La Générale d’Armée prit quand même le temps de répondre. « Vrai. » C’était court, bref, en même temps il devait fortement sans douter. Depuis le début, Raegan ne se montrait pas des plus bavarde, sa n’allait pas changer tout de suite.

La démone le sentait, le Champion de Lucifer était entrain d’hésiter. En même temps il n’avait pas le choix de donner sa réponse. Car de toutes les manières Raegan serait au courant de son plan par un moyen ou un autre. Elle lui laissait juste le choix de s’exprimer comme tout individu. Et si le démon montrait des traces de réticence, la manière dont Raegan allait récupérer les informations qu’elle voulait entendre ne serait pas des plus douces. Enfin Stephen céda quand même et commença alors à tout expliquer.

Juste une question de pouvoir ? La démone afficha un sourire. Elle pouvait le comprendre. Depuis des années, de son côté elle nourrissait une haine envers Nexus. Chacun avait ces propres lubies et pour lui c’était de son créer un Empire. La démone écouta son petit monologue, toujours un petit sourire sur ses lèvres. Et d’un autre côté elle réfléchissait… Comment tirer partie de cette situation !

Elle, ne désirait pas le pouvoir, mais voulait récupérer autant de force que possible pour construire une armée digne de ce nom. Et Stephen, devait déjà être puissant pour être Champion de Lucifer et il devait aussi connaître bien des personnes puissantes. Voilà que tout cela devenait des plus intéressant. Raegan attendit la fin de ses paroles, puis se mit à se racler la gorge, laissant un temps de pause. Avant de se retourner en face de Stephen, elle tira sur la ficelle qui retenait sa cape pour la faire tomber par terre, se dévoilant alors aux yeux du démon, enfin la voilà sous sa vraie apparence.

Prenant Stephen au sérieux, Raegan allait tout simplement entamer un dialogue, ne l’attaquant pas.

« Comme je te l’ai dit je ne suis pas une Ashnardienne… Je me moque d’Ashnard. Comme tu as pu le deviner peut-être je déteste Nexus, pour des raisons qui me sont personnelles. Enfin détester… Le mot est faible vraiment. Tout ce que je veux c’est détruire Nexus, comme toi, c’est aussi simple que ça. »

C’était à présent à Raegan d’avouer le fond de ses pensées.

« En ce moment, je recherche des personnes… Puissantes ! Pour m’aider à accomplir mon but. Je me fou de qui se retrouve au pouvoir ici. Tant que personnes ne se met en travers ma route et me ralentie dans mon ascension. »

Raegan se tenait debout devant Stephen, juste la table les séparait, le fixant dans les yeux après un bref temps d’arrêt Raegan reprit la parole.

« A présent je veux savoir… Vas-tu me ralentir ? Que peux-tu m’apporter si je te laisse prendre le pouvoir ici ? Si je le souhaite, je peux arrêter ton ascension avant même qu’elle commence. Ici dans ma demeure… Si je juge que tu pourrais me nuire. Je ne fais pas partie de la populace. Je suis Générale des Armées ! »

La démone avait parlé. Beaucoup. Mais voilà que la situation était des plus claire. Stephen venait d’apprendre des choses sur le compte de la démone et il savait à quoi s’attendre par la suite en fonction de ses réponses. Raegan de son côté attrapa une dague qui était sur attaché sur sa cuisse juste pour la sécurité.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #11 le: Juin 21, 2014, 02:46:42 »

Enfin face à la vraie forme de Raegan, Stephen se sentait plus à même d’entretenir un dialogue qui ne serait pas teinté d’agressivité. Même si une éventuelle colère ne dépendait réellement que du comportement de cette diablesse mystérieuse. Car jusqu’à présent, le beau diable ne savait ni ce qu’elle était, ni ce qu’elle désirait de lui, le laissant dans l’obscurité la plus totale.

Une chose était certaine, néanmoins : cette femme pouvait être utile. Il suffisait de voir avec quelle aisance la démone s’était introduite dans l’esprit de Stephen. Le beau diable avait côtoyé nombre de mages puissants, qui s’étaient avérés incapable de lire dans ses pensées. Raegan n’avait apparemment eu qu’à toucher son interlocuteur pour y parvenir.

Bien évidemment, des alliés de taille viennent souvent avec des coups au moins aussi imposants. Restait donc la question de ce que voudrait la jeune femme en retour.

Stephen doutait de pouvoir la convaincre en faisant simplement appel au nom de Lucifer. Mais il se doutait néanmoins du fait que la démone exprimerait d’elle-même ses envies.

Le regard du démon se fit plus perçant. Il voyait enfin convenablement la femme à laquelle il parlait. Et elle était d’une grande beauté.

Une beauté telle que la frustration du Grand Duc s’en trouva décuplée. Il serra les poings, impatient de pouvoir trouver une faille dans la demande de Raegan, pour pouvoir en profiter. De la faille comme d’elle.

« Voilà une tenue qui est plus propre à un carnaval ou une chambre qu’à des négociations. » Nargua le monstre, l’air taquin.

Puis, Stephen se tut, écoutant attentivement les paroles de son interlocutrice. Il n’était qu’à moitié étonné d’entendre la diablesse parler de la haine qu’elle éprouvait envers Nexus. Cela s’était ressenti auparavant.

A vrai dire, le Grand Duc était même persuadé du fait que Raegan ne l’aurait jamais accueilli de cette façon si elle avait ignoré qu’il venait du Royaume Blanc. Mais l’heure n’était pas aux rancunes, car elles n’ont place dans des accords que sur la table des négociations.

Mais la haine de la diablesse semblait toute aussi démesurée que les ambitions du démon. Sans doute fut-ce pour cette raison que le maître se trouva plus à même d’écouter les paroles de son interlocutrice. Il appréciait cette folie.

« Voilà qui est intéressant. Je constate que nos deux objectifs peuvent aisément se rejoindre. » Constata le monstre, se frottant doucement la barbe entre les doigts.

Evidemment, la suite ne tarda nullement à se faire connaître. Ainsi, la diablesse était en quête d’alliés puissants, elle aussi. Cette quête sonnait douce aux oreilles du beau diable. Non pas qu’il entretienne une aversion pour le Royaume Blanc. Plutôt, il se moquait du destin de cet endroit.

Un marché ? Raegan n’en avait pas clairement édicté les termes, mais Stephen n’en avait pas besoin. Il comprenait parfaitement de quoi il en retournait. Sûrement la diablesse voudrait-elle de l’aide afin de détruire Nexus.

Mais la révélation de son rang fut un choc pour le démon. La générale des armées ? Ce n’était pas une plaisanterie, et si elle disait la vérité, il avait devant lui un des meilleurs éléments qui soient. Raegan faciliterait grandement la transition.

Désormais, il était impensable de ne pas la convaincre. Car si Stephen ratait son coup, il prenait le risque qu’elle aille faire part des projets du démon aux mauvaises personnes.

« Si je deviens Empereur, j’instaurerai une nouvelle noblesse. Une noblesse qui m’obéira. » Expliqua rapidement le maître, avant de rentrer dans les détails. « Elle sera composé de mes partisans. Certains seront des démons, d’autres seront des humains, voire même d’autres espèces. Mais surtout, ils obéiront au moindre commandement, et je pourrai mobiliser une armée massive pour une quelconque invasion. »

Il marqua une pause, observant que la diablesse venait de se saisir d’une dague. Cela, assorti à toutes les provocations de la femelle, était la goutte de trop.

Si le moment était venu de faire montre de force pour soumettre la Générale, Stephen y était préparé. Raegan était bien plus douée que son opposant, pour ce qui était des pouvoirs de l’esprit. Mais nul démon n’aurait pu prétendre pouvoir tenir tête à la force du Champion de Lucifer.

Le maître ferma les yeux, et balaya l’air de sa main droite. La dague que tenait la diablesse quitta sa paume, se fichant d’elle-même dans le sol. Profitant de l’instant de surprise, Stephen apparut derrière la démone, dans un nuage de fumée grisâtre.

« Et voilà la puissance du futur Empereur. » Gronda le monstre en plaquant le buste de Raegan contre la table. « Vient maintenant la punition qui attend celles qui en défient l’autorité. Je pourrais te convaincre, mais je préfère te soumettre. »

Marquant ses paroles, le démon gifla les fesses de l’insolente, avant de plaquer son aine contre les fesses de la belle Générale. Il venait de poser un sceau sur son dos. Raegean n’était pas le genre de femme qui pouvait être bloquée par de la magie aussi facilement.

Sans doute pourrait-elle encore lire les pensées de Stephen, et user de bien des stratagèmes, mais elle avait perdu en force, et ses magies offensives souffraient du sortilège du Grand Duc. Pour rajouter à l’humiliation, le mâle gifla une nouvelle fois les fesses de la Générale.

Bien rebondies et charnues, juste comme il le fallait.

« Abandonne-toi à ton futur Empereur ! » Grogna le démon.

Il était prêt à se battre, si elle souhaitait lutter.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #12 le: Juin 23, 2014, 03:19:20 »

Mobiliser armée massive pour une quelconque invasion. Voilà qui était intéressant vraiment de quoi arracher un sourire sur le visage de Raegan, un bref instant son visage s’illumina avant que Stephen balaye l’air de sa main.

La dague qu’elle tenait venait de s’échapper de sa main, pour aller se planter dans le sol juste sur le côté, la démone la regarda un instant. Ce qu’elle n’aurait pas du faire, elle n’aurait pas du quitter le Champion de Lucifer des yeux puisqu’il en profita pour disparaître et venir apparaître dans son dos.

Un grognement s’échappa de Raegan quand elle se retrouva plaquée comme la table, elle tourna son visage pour regarder derrière elle le démon.

« Me soumettre moi… Il te faudra bien du courage Stephen ! »

Raegan lâcha un autre grognement de contrariété quand elle sentie la main du démon s’abattre sur ses fesses. Il voulait vraiment la soumettre, d’une façon bien particulière il était vrai. Jamais personne n’avait osé lui faire ça depuis qu’elle était ici et voilà qu’un démon qui voulait prendre le pouvoir lui mettait la fessée.

Champion de Lucifer, rien n’à faire Raegan allait bien se venger de cet affront d’un moyen ou d’un autre.

Juste après la claque, la Générale sentie le bassin de Stephen se colle contre elle et dans son corps une chose bizarre venait de se passer. Une perte, un manque… Raegan le sentie dans son dos, quelque chose qui ne lui appartenait pas, un sceau que le Champion venait de lui imposer, pour réduire sa force. Qu’il était malin, mais ce n’était pas ça qu’il allait arrêter la démone, non il devrait bien s’en douter.

La demeure de Raegan était toujours verrouillée, sans un simple mot de sa part elle resterait ainsi, Stephen aurait mieux fait de la convaincre au lieu d’essayer de la soumettre. Ce n’est pas maintenant qu’il allait pouvoir sortir d’ici…

« La puissance du futur Empereur… » Raegan sortie alors un petit rire.

« La puissance du futur Empereur est d’attaquer dans le dos ses adversaires ? D’imposer un sceau avec sa queue ? Et de mettre des fessées ? Laisse moi rire Stephen tout ça c’est rien du tout. »

Raegan poussa encore un petit rire, pour tourner encore une fois la tête vers le démon, alors que ses deux mains étaient appuyées contre la table.

« Tu comptes me faire quoi à présent ? M’enlever tout mes habits et me prendre par derrière en continuant de gifler mes fesses c’est ça ? »

En même temps qu’elle parlait, la démone se mit à frotter ses fesses contre le bassin du démon, comme si elle cherchait encore une fois à se faire gifler les fesses. Elle n’avait pas besoin de ses pouvoirs pour se défendre, juste la force de ses mots pouvait et son corps pouvait suffire.

« Bon j’attendais quand même mieux du Champion de Lucifer… C’est très décevant de ta pars Stephen. »

Raegan continuait de frotter son postérieur contre Stephen, mais pendant ce temps les tissus de son corps était entrain de se transformer en une matière qui ressemblait à l’acier. A cause du sceau cela prenait beaucoup plus de temps que l’anormal et surtout la Générale n’arrivait pas à transformer tout son corps… Elle opta donc pour transformer sa main droite pour le moment.

Chose faite, elle arrêta de bouger et frappa tout simplement sur la table qui bloquait son chemin. Une fois, deux fois, des coups rapides et le mobilier craqua pour tomber sur le sol du salon. Normalement, juste une simple pichenette aurait du réduire la table en morceau, sa force c’était vraiment affaiblie. Raegan en profitait pour tester la limite de ses capacités par la même occasion et ainsi voir comment elle pourrait se battre contre le démon.

A peine que la table toucha le sol, la Générale en profita pour se laisser tomber en avant, roulant sur son épaule, pour se redresser et faire volte-face à Stephen. Sur son visage toujours un petit air arrogant, comme pour lui montrer que c’était elle la plus forte.

« Toi qui tenais tellement à me violer contre la table voilà que tout est fichu… J’en suis vraiment confuse… Et je suis encore plus confuse de te dire que tu ne me violeras pas… Tu vois… »

Raegan approcha son index contre sa bouche pour venir le suçoter, tournant sa langue autour de celui-ci.

« Tu vois… Si j’ai envie de toi ce n’est plus un viol… J’espère que tu ne vas pas me décevoir encore une fois, car depuis le début ce n’est pas très brillant. Je te laisse encore une chance… Essaie de me soumettre au lit ! Et je retirerais tout ce que j’ai dis sur toi. »

La démone fit un pas en avant, puis leva doucement sa main pour la passer dans son dos, elle tira sur une simple ficelle et cela fit tomber son haut dévoilant ainsi sa poitrine. Que Raegan s’empressa de venir caresser devant Stephen.

« Ah non pardon… Il me semble que tu préférais mes fesses !! »

Sourire aux lèvres Raegan se mit de profil, se penchant légèrement en avant pour tendre ses fesses et ainsi se donner d’elle-même une petite fessée. Ah si ses soldats la voyaient maintenant, elle n’aurait plus aucun respect envers eux.

Enfin, il fallait éviter de penser à eux pour le moment. La Générale se mit à avancer, ondulant à chaque pas qu’elle faisait. Raegan contourna la table brisée pour venir se mettre sur le côté de Stephen, déposant une de ses mains sur son torse et ainsi lui faire des caresses du bout des doigts par-dessus ces vêtements.

« Stephen… » Murmura la démone d’un ton sensuel.

Elle ne finit pas sa phrase que sa main remonta vers le cou du Champion, pour ensuite caresser son visage, ses doigts glissaient dans la barbe de son partenaire avant de passer sa main derrière sa tête se mélangeant aux cheveux. De là, Raegan appuya doucement sur l’arrière du crâne de Stephen pour approcher son visage du sien, elle commença à fermer les yeux et à rapprocher ses lèvres du visage du démon.

« Humm Champion… »

Raegan se mit à lui embrasser la joue, le mordillant doucement. Puis elle approcha ses lèvres des siennes pour venir l’embrasser. Un doux baiser qui dura quelques secondes. Et à peine qu’elle eu retiré ses lèvres, la démone prit la parole de sa voix froide et pas vraiment amical.

« Enlève-moi ce sceau MAINTENANT ! »

Oui, encore un petit pouvoir de Raegan. En embrassant quelqu’un elle pouvait le contrôler et lui donner des ordres… Sa allait être surement d’une courte durée sur le coup justement à cause du sceau qu’elle voulait enlever, mais il fallait essayer.

Jamais elle n’avait eu envie de Stephen, tout cela n’avait servit cas l’approcher et ainsi l’embrasser. Avec ce qu’elle avait pu voir dans son esprit avant, la démone avait remarqué qu’il était assez chaud et qu’il aimait les belles femmes. Avec son corps la démone pensait bien qu’elle avait toutes ses chances.

A présent la Générale espérait qu’il n’allait pas mettre longtemps pour enlever le sceau qu’il lui avait imposé et qu’elle trouverait la force de le contrôler assez longtemps…
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #13 le: Juillet 03, 2014, 06:30:41 »

Il aurait été illusoire de penser que Raegan abandonnerait aussi aisément. Stephen ne pensait pas que la défaite soit possible. Mais il restait prudent, parfaitement conscient du fait que la démone pouvait avoir une foule d’autres cartes dans sa manche.

Cette femme était imprévisible, et le mieux à faire était de la tester. Pousser les limites un peu plus loin à chaque fois que c’était possible. La diablesse n’avait besoin que d’une intrusion dans ses pensées pour cerner son interlocuteur. Lui avait besoin de réfléchir, d’analyser toutes ses réactions.

Et s’il pouvait gifler les petites fesses de la belle insoumise au passage, ce n’en était que mieux.

« Tu parles beaucoup pour une petite salope qui a le cul dressé et la gueule contre une table. » Répondit le monstre, l’air à la fois énervé et moqueur.

Mais, si Stephen devait bien reconnaître une chose, c’était la façon tout à fait inédite dont Raegan gérait ses assauts. Surenchérir dans la provocation n’était pas la meilleure chose à faire pour le moment. Ou peut-être souhaitait-elle profiter d’une des plus évidentes faiblesses du mâle.

La stratégie était payante, en tous cas. Bombées et fermes, délicieusement confortables, les petites fesses de la diablesse poussaient Stephen à répondre. Il n’appréciait pas l’idée de répondre à cette provocation, mais le beau diable ondulait pourtant lui aussi, frottant son entrejambe entre les rondeurs de chair.

« J’avais raison, tu n’es vraiment qu’une petite salope. » Grogna le maître.

Il fallait bien tester les limites de Raegan, encore et toujours. Si elle était un tant soit peu aussi Orgueilleuse que l’était son interlocuteur, ce dernier finirait par avoir raison d’elle. La provocation est un jeu dangereux, qui peut parfois marcher trop bien.

Pour marquer ses propos, Stephen s’accorda une nouvelle gifle sur les fesses de la démone, se régalant de la voir dandiner ses formes. Elle stimulait magnifiquement les envies du mâle, le distrayant effectivement. Car le démon avait, l’espace d’un instant, perdu le fil de ses pensées.

En ce moment perdu, il ne pensait qu’à pénétrer Raegan, de son gros sexe chaud. Il ne pensait qu’à se faufiler entre ses lèvres intimes, jusque dans les confins moites de ses entrailles. Se sentir serré par les cannelures chaudes de ce corps si envoûtant.

« Maintenant, je v… »
Commença Stephen, interrompu par un bruit de bois craquelant.

Une seconde. En à peine une seconde, la table avait comme explosé. Les copeaux et lattes de bois tombèrent au sol en un léger vacarme. Quant à la diablesse, elle s’en était allée, s’esquivant jusqu’à l’autre bout de la pièce en un éclair.


Pourtant, le mâle ne bougea pas. Il observait Raegan, curieux. Elle l’avait cerné, et il ne pensait pas que la diablesse tente une attaque pour le moment.

Un sourire vint alors aux lèvres du démon. En effet, la Générale ne comptait nullement s’en prendre à son interlocuteur. Cette fois, elle semblait prête à se soumettre, se caressant la poitrine pour le plaisir du mâle, qui sourit doucement.

« Si tu crois qu’être suave va t’éviter de te faire baiser comme une chienne… » Gronda le maître en défaisant lentement la boucle de sa ceinture.

Pas le temps de finir sa phrase, Stephen fut interrompu par la saveur fruitée des lèvres de Raegan. Ravit, le mâle répondit volontiers à cette avance, offrant sa langue à celle de la diablesse. Elle jouait magnifiquement bien de sa petite bouche, et le maître avait hâte de lui forcer la gueule sur son chibre.

Vint finalement l’ordre. Il ne surprit pas tellement le démon. Non pas qu’il s’y soit attendu, mais plutôt que tout était arrivé bien trop vite pour qu’il ait le temps de réagir. Et maintenant, le Champion se sentait comme… Obligé d’obéir.

Lentement, sa main droite se leva, passant par-dessus l’épaule de Raegan. Les doigts du beau diable se refermèrent délicatement sur son trapèze, glissant ensuite jusqu’à ses omoplates. Mais là, il se stoppa tout net, fronçant les sourcils, un sourire en coin.

« Allons bon. » Gronda le maître.

Sa main, ne fit que repousser la jeune femme, pour la plaquer dos au mur. Stephen se jeta alors sur sa proie, la toisant de son corps colossal. Les yeux plein de hargne, le mâle soupesa un des seins de la diablesse, sans la quitter du regard.

En réalité, le Grand Duc avait eu un mal fou à sortir de l’emprise exercée par Raegan. Mais il ne le montrait pas, et surtout, il ne le pensait pas. S’étant persuadé lui-même qu’il n’avait eu aucun mal à outrepasser les pouvoirs de la démone, Stephen paraîtrait tout aussi confiant, même si la diablesse venait à s’introduire dans son esprit.

« Écoute-moi bien.
» Dit-il en giflant légèrement le sein de la future soumise. « Maintenant, tu es à mon service, et tu vas t’agenouiller devant ton nouvel Empereur. »

La main de Stephen remonta jusqu’au cou de Raegan, qu’il ne lâchait pas du regard. Son autre main appuyait sur les épaules de la jeune femme, pour qu’elle se mette à genoux. A sa place.
Journalisée

Raegan
Avatar
-

Messages: 29


Nexus tombera.


Voir le profil
Fiche
Description
Raegan partit dans les contrées du chaos, aujourd’hui elle était forte, déterminée. Elle fit ses preuves en tant que soldat grâce à sa force, son agilité, sa vivacité et surtout ses pouvoirs ! Son entraînement avait abouti, la démone gagna rapidement des grades. Aujourd’hui, elle était Générale d’Armée. Raegan commande son armée, les formes. Toujours sur le champ de bataille, elle ne pense cas faire tomber Nexus.
« Répondre #14 le: Septembre 15, 2014, 08:44:13 »

Tout son petit manège semblait bien se dérouler pour le moment, Stephen avait l’air sous son emprise malgré qu’il voulait la baiser comme une chienne. Il rira moins part la suite, une fois que le sceau qu’il avait posé sera lever. Les doigts rugueux du démon passèrent dans le dos de la Générale des Armées. Elle ne put s’empêcher de décrocher un sourire, elle serait bientôt libre… Oui libre et Stephen allait morfler ! Pourtant tout ne se passa pas comme prévu non…

Celui qui se disait futur Empereur s’arrêta alors se mettant à sourire également. Raegan comprit alors que son petit sortilège venait de s’arrêter, que Stephen venait de s’extirper de son emprise. Le sceau qui était dans son dos était vraiment trop contraignant, elle ne pouvait rien faire… Enfin rien faire sur le long terme. Et niveau force, Raegan était vraiment trop affaiblie.

« Putain… » Souffla la Générale des Armées, les dents serrées.

Le sourire qu’elle portait était déjà partie depuis un petit moment. Stephen la poussa alors pour la plaquer dos au mur, pour ensuite la rejoindre. La différence de corpulence était vraiment impressionnante, n’importe qui aurait pu avoir peur de se retrouver dans cette position. Heureusement Raegan en tant que Générale des Armées avait déjà affronté des adversaires beaucoup plus imposants que lui. Que ce démon qui voulait devenir Empereur…

La main de Stephen vint alors gifler la poitrine de Raegan, elle laissa échapper un grognement, avant que le démon se mette à appuyer sur ses épaules pour commencer à la forcer à se mettre à genoux. Il voulait qu’elle s’agenouille devant Son nouvel Empereur. Pour le moment ce n’était pas le cas, la démone n’avait en aucuns cas l’obligation de faire cela. Raegan essaya de résister, d’aller à l’encontre de la force de Stephen. Ses genoux se mettaient à trembler.

« Connard tu vas payer… » C’est alors que son premier genou se mit à toucher le sol, suivit directement du deuxième.

Pourtant, malgré qu’elle se trouvait à terre, Raegan ne pencha pas sa tête en avant, elle continuait de lever le tête en direction de son adversaire. Au moment, où il arrêtera de faire pression sur ses épaules, la Générale se lèvera de nouveau pour lui faire face. En attendant elle devait accepter de se retrouver dans cette position plutôt dévalorisante.

« Tu crois vraiment avoir mes bonnes grâces en me forcent à me mettre dans cette position ? Tu crois vraiment que c’est une bonne chose pour la suite des événements ? »

Raegan avait un petit côté rancunier vis-à-vis des personnes qui osaient la traîner dans la boue. Et Stephen était vraiment entrain d’abuser, de repousser les limites de la patiente de la démone. Dans cette position la femme cherchait encore un moyen de contrer le démon…

Quand un léger sourire provocateur illumina son visage.

« Laisse moi me redresser maintenant, enlève moi ce sceau et parlons comme de grandes personnes veux-tu ? Je ne tiens pas à te faire du mal… »

A cette instant, Raegan attrapa une dague qui se trouvait attachée après une de ses cuissardes. De sa main libre, la démone alla la poser sur l’entre jambe du démon, violement serrant le tout entre ses doigts. Son autre main qui tenait la dague alla se placer juste au dessus. Une menace de lui couper la queue et lui briser les couilles ? Oui, tout à fait ! Tout cela venait agrémenter sa dernière phrase.

Si le démon ne voulait pas la laisser se redresser et parler tranquillement il allait perdre une des choses qu’il aimait le plus. Et parler tranquillement ce n’était pas encore sur… Comme dit Raegan était des plus rancunières, à un moment ou un autre elle essaierait de lui faire payer.

« Si tu tiens à avoir encore des descendants fait ce que je viens de te demander… »

Raegan avait laissé dans sa phrase un ‘encore’. Oui, la démone avait vu quand elle avait sondé la mémoire du démon, qu’il avait mit une femme enceinte.

« Et si tu oses encore me ridiculiser comme tu le fais ainsi, je te fais la promesse que tu ne deviendras pas Empereur. Que je ferais tout pour t’en empêcher. Que j’irais chez toi pour saigner ta pute qui te sert de mère porteuse et de ses entrailles j’arracherais ta progéniture pour lui prendre également la vie. »

Raegan appuya la lame de sa dague pour marquer quelques peu ses paroles. Les paroles qu’elle venait de dire, n’étaient pas des paroles en l’air et le démon devait bien s’en douter. Il ne pouvait pas rester tout le temps prêt de cette femme, surtout s’il voulait prendre le pouvoir dans ces Terres. Et là Raegan pourrait attaquer comme elle, le voulait. Un jour cette femme serait seule, la démone savait se montrer patiente dans certains cas.

Stephen n’avait alors que quelques petites choses à faire. L’aider à se relever, s’excuser comme il se devait en ce mettant à son tour à ses genoux, enlever le sceau qui emprisonnait ses pouvoirs et lui proposer une ou plusieurs choses intéressantes pour qui ferait que Raegan trahirait l’Empereur.

Pour avoir plus de pouvoir et détruire Nexus, la Générale des Armées feraient n’importe, même à tuer l’Empereur qui régnait déjà. Mais pour cela Stephen devait se montrer convaincant et devait brosser Raegan dans le sens du poil.
Journalisée


Tags: demon  erotique  combat  magie  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox