banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'inconscient et la méfiante [Laïrana Rhenis]  (Lu 1217 fois)
Jim Ë-Kabaria
E.S.P.er
-

Messages: 239

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Le malchanceux ultime, qui l'assume tellement qu'il passe son temps à aller au-devant des problèmes. En manque d'adrénaline ? Peut-être bien...
« le: Mai 27, 2014, 02:42:30 »

Il se promenait, comme d’habitude. Il ne faisait jamais grand-chose d’autre, surtout en ce moment. Il n’avait rencontré personne depuis de longues semaines. Et il commençait à s’ennuyer. Le jeune esprit errait sans but, allant un peu n’importe où çà et là sur Terra. Ses dernières rencontres avaient eu lieu sur Terre, mais il s’était lassé et voulait découvrir autre chose. Alors il était revenu sur Terra, à la recherche de nouveauté.

Le Cavalier était sur sa monture, avançant sur les chemins en regardant tout autour de lui. Du haut de sa jument il avait un champ de vision très étendu. Mais il n’y avait rien, nulle part. Juste lui et le paysage exclusivement composé de plaines et de quelques arbres.

Et soudain il vit quelque chose. Des bâtiments. Et pas comme ceux de Nexus ou ceux de la Terre. Non, ceux-là étaient différents. Thibault fit accélérer sa jument, sa curiosité piquée à vif lui commandant d’aller voir et d’en savoir plus très rapidement. Cette curiosité lui permettait d’apprendre toujours de nouvelles choses, mais il était bien conscient que c’était son plus grand défaut, et que ça le mettait bien souvent dans des situations assez compliquées. Mais ça lui était bien égal, il voulait savoir, et il saurait, quelles qu’en soient les conséquences.

Arrivant près des bâtiments qu’il avait aperçus, le Cavalier s’arrêta. Il n’avait jamais vu de tels édifices. Il descendit de sa monture et la renvoya en lui. On obtient plus facilement les informations en allant au contact des gens, et c’est plus facilement faisable quand on est à pied. Il marcha donc entre les bâtiments, promenant son regard partout où il voyait quelque chose, et cherchant quelqu’un. N’importe qui, qui pourrait assurément répondre à ces questions.

Il finit par trouver. Une jeune femme plus petite que lui, portant une tenue qui lui collait au corps comme une deuxième peau. Intéressant, très intéressant… Il décida de la suivre un instant pour se renseigner. Mais sans se faire voir dans un premier temps. C’est donc sous sa forme originelle, celle d’un courant d’air, qu’il talonna la jeune femme et l’examina très attentivement. Puis au bout d’un moment, il estima qu’il pouvait lui parler. Ce qu’il fit, sans pour autant reprendre forme humaine :

« Bonjour. Ça vous dérangerait de répondre à quelques questions ? »

Il s’attendait bien sûr à des réactions assez excessives, comme il avait l’habitude d’en voir assez souvent. Peut-être allait-elle paniquer, peut-être allait-elle se mettre en colère, ou bien prendre la fuite…auquel cas il la suivrait encore, ce serait dommage de perdre son informatrice potentielle.
Journalisée


(Kit par Kira)

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Laraïna Rhenis
-

Messages: 30



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 29, 2014, 02:57:18 »

L'humaine en question était un petit bout de femme planté en plein milieu d'une rue passante. Elle portait effectivement une tenue assez classique pour Tekhos, une combinaison moulante qui offrait que peu d'espace à l'imagination. Il y avait d'ailleurs plusieurs orifices dans la combinaison pour brancher un câble ou quelque chose d'approchant, si tant est que l'on ait des connaissances en informatique. Elle ne semblait pas armée, mais accompagnée de divers engins. Il y avait tout d'abord une sorte de voiture high-tech totalement unique dont les portières ouvertes semblaient se lever plutôt que de s'ouvrir sur les côtés. Il y avait tout sortes d'appareils informatiques, des écrans, et les places arrière étaient occupées de divers matériels et des caisses. Elle avait autour d'elle trois drones autonomes et volants en forme de sphère de vingt à quarante centimètres, qui tournaient autour d'elle. Seul un spécialiste en cybernétique pouvait tenter de savoir à quoi pouvait bien servir ces drones.

Devant la jeune femme semblaient flotter dans les airs deux claviers virtuels avec des écrans tout aussi fantomatiques. Tout ce matériel semblait réagir uniquement aux doigts fins et délicats de cette fille, sinon cela se traversait très simplement. Il défilait à toute vitesse sur les écrans des lignes de code, des tableaux, des séries de chiffres et des diagrammes. C'était du très haut niveau en codage informatique, et elle semblait être très alaise avec tout ceci.

Dans sa vision périphérique, Laïrana eut un rapport d'un de ses drones sur un changement de la pression de l'air qui semblait se rapprocher. Immédiatement, elle lança un scan pour détecter des dispositifs électroniques, mais rien ne fut trouvé. Elle était assez occupée dans son travail, alors elle négligea contre son habitude sa sécurité, laissant aux drones le soin de la protéger en trouvant l'intrus, et de lui régler son compte. Peu de temps plus tard, une voix proche sembla lui parler.       

« Bonjour. Ça vous dérangerait de répondre à quelques questions ? »

La génie en systèmes high-tech ne sembla guère être surprise. Discrètement, elle lança un programme qui allait mettre en couleur dans sa vision cybernétique, l'anomalie de la pression de l'air. Il avait beau être seulement de l'air non visible à l'oeil nue, il n'était pas simplement de l'air, mais bien une forme vivante qui était décelable. Sans avoir besoin de donner des ordres, les drones autour d'elle s'étaient déjà préparé à bloquer une arme, un projectile ou même un pouvoir, ce ne serait pas la première fois. Un autre drone se chargeait du scan complet du jeune homme pour savoir s'il était armé. Elle releva ses lunettes de soleil avec un léger sourire, ne semblant pas être perdue de sa position. Très calmement, elle lui parla comme ci de rien n'était en attendant le résultat des recherches.

  "Bonjour,

Vous savez que je vous vois, alors si vous voulez tenter quelque chose d'idiot, je vous le déconseille avant que je trouve comment je vais pressuriser cet gaz étrange. vous n'avez aucun dispositif électronique, sinon vous seriez déjà visible. On peut penser à un projecteur holographique à distance, mais c'est peu crédible. Alors qui êtes-vous ? 

vous vous demandez ce que je suis en train de faire ? C'est ça ? Vous ne devez pas être du coin pour venir me parler comme ça. Ce serait trop compliqué que je vous explique, mais pour faire simple, je fais une mise à jour.  "


Laïrana avait beau venir d'une autre planète, rien ne la différenciait d'une humaine de Terra. Elle était seulement très intelligente, ce qui d'ailleurs était mondialement connu. Elle était réputée pour être une chercheuse en cybernétique, dont certaines inventions cybernétiques que tout le monde s'arrache à prix d'or. Sur le réseau, on pouvait voir qu'elle travaillait également pour les militaires de Tekhos, sans pour autant dire exactement en quoi.
« Dernière édition: Mai 30, 2014, 10:44:26 par Laraïna Rhenis » Journalisée



RP en cours :

 1 -




Mes personnages :


01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Jim Ë-Kabaria
E.S.P.er
-

Messages: 239

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Le malchanceux ultime, qui l'assume tellement qu'il passe son temps à aller au-devant des problèmes. En manque d'adrénaline ? Peut-être bien...
« Répondre #2 le: Juin 06, 2014, 11:43:33 »

Elle était accompagnée de tout un tas de petits ou gros appareils bizarres, cette humaine que le jeune Esprit avait décidé de suivre. Et ça la rendait d’autant plus intéressante. Mais pour l’instant, il se concentrait sur elle seule, les objets viendraient après. Il avait tout son temps… Il observait la réaction de la dame. Et pour le coup, c’est lui qui était surpris. On pouvait dire qu’elle n’en avait aucune, de réaction. Pas même la moindre once d’étonnement ! Un peu pris au dépourvu, Thibault ne remarqua pas tout de suite les appareils qui étaient tournés vers lui et l’examinaient, le sondaient.

"Bonjour,

Vous savez que je vous vois, alors si vous voulez tenter quelque chose d'idiot, je vous le déconseille avant que je trouve comment je vais pressuriser cet gaz étrange. Vous n'avez aucun dispositif électronique, sinon vous seriez déjà visible. On peut penser à un projecteur holographique à distance, mais c'est peu crédible. Alors qui êtes-vous ? "


La réponse aussi le prit au dépourvu. De quoi pouvait-elle bien parler ? Et comment pouvait-elle être aussi sûre d’elle alors qu’une voix sortie de nulle part lui adressait la parole ? Décidément, il était vraiment bien tombé, ça s’annonçait passionnant ! Elle ne lui laissa cependant pas le temps de répondre, enchaînant immédiatement :

"Vous vous demandez ce que je suis en train de faire ? C'est ça ? Vous ne devez pas être du coin pour venir me parler comme ça. Ce serait trop compliqué que je vous explique, mais pour faire simple, je fais une mise à jour.  "

Une mise à jour… Ça, il savait à peu près ce que c’était, donc de ce côté pas de questions. Par contre, une mise à jour sur quoi ?

« Il y a quelques mots que je ne comprends pas dans ce que vous dites… Enfin ! Peu importe. Si je vous donne mon nom, me donnerez-vous le vôtre ? Sinon, je ne suis en effet pas de la région, je voyage beaucoup. Comment s’appelle cette ville d’ailleurs ? »

Au risque de passer pour un imbécile, il préférait se renseigner. Il avait une montagne de questions en tête, restait à espérer qu’il saurait retenir le flot de ses paroles plus tard dans la conversation.
Journalisée


(Kit par Kira)

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Laraïna Rhenis
-

Messages: 30



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juin 09, 2014, 11:43:58 »

Avec sa vision intégrée, elle voyait grâce aux relevés de ses drones l'emplacement approximatif de l'individu. Elle ne savait pas trop ce qu'elle devait faire, s'il était une menace ou pas. Comment se défendre contre le vent ? Est-ce qu'il pouvait interagir avec le monde physique sous cette forme ? Qu'est-ce qu'il était exactement ? Ces questions passaient dans sa tête, alors qu'elle imaginait déjà une pompe avec un réservoir à haute pression pour le garder prisonnier. Cependant, elle n'était pas vraiment dans l'étude des êtres vivants. Elle n'était pas armée, mais les drones avec leurs armes à énergies n'étaient guère utiles face à cette chose au besoin. Elle avait toujours à cœur se mettre dans une sécurité absolue, elle aimait bien tout contrôler.

Ce que l'on pouvait dire sur cette jeune femme, c'était qu'elle était une génie doté une terrible intelligence. Elle avait créé grâce à une aide extérieure et fort lointaine, un ordinateur quantique. C'était un ordinateur classique, sauf que son échelle était les atomes. On pouvait donc imaginer une colossale puissance de calcul dans un petit espace. Ce genre de produit informatique était totalement révolutionnaire et il n'existait nulle part ailleurs. Elle lui avait demandé plusieurs scénarios d'extraction face à cet être s'il venait à représenter un danger. Aucun n'était encore parfait, mais son ordinateur était en train de calculer les probabilités. Selon elle, on pouvait parfaitement voir l'avenir, si l'on pouvait calculer l'emplacement et le déplacement de chaque élément.   

« Il y a quelques mots que je ne comprends pas dans ce que vous dites… Enfin ! Peu importe. Si je vous donne mon nom, me donnerez-vous le vôtre ? Sinon, je ne suis en effet pas de la région, je voyage beaucoup. Comment s’appelle cette ville d’ailleurs ? »

"Je m'appelle Laïrana Rhenis, je suis dans la recherche cybernétique, informatique, ce genre de choses. Je ne suis pas certaine que cela vous parle vraiment. Vous êtes dans la métropole de Thekos, sur le territoire Tekhan. Nous sommes la nation la plus avancée technologiquement parlant de la planète. Ce que vous verrez ici, vous ne le verrez nulle part autre.

Je peux savoir qui vous êtes, et surtout ce que vous êtes ? Je n'avais jamais vu un camouflage de ce genre, si s'en est un bien entendu.  "


Laïrana était plutôt ouverte d'esprit, après tout, elle était une extraterrane. Elle pouvait fort bien imaginer que d'autres formes de vie pouvaient exister. Il ne semblait guère être très agressif, davantage très curieux. Elle était en train de faire dans sa tête la fiche de cette personne. Elle semblait réagir comme un adolescent, peut-être qu'il était assez jeune. Elle enregistrait les différents relevés au cas où, cela pourrait toujours être utile
Journalisée



RP en cours :

 1 -




Mes personnages :


01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Jim Ë-Kabaria
E.S.P.er
-

Messages: 239

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Le malchanceux ultime, qui l'assume tellement qu'il passe son temps à aller au-devant des problèmes. En manque d'adrénaline ? Peut-être bien...
« Répondre #4 le: Juin 15, 2014, 05:11:35 »

"Je m'appelle Laïrana Rhenis, je suis dans la recherche cybernétique, informatique, ce genre de choses. Je ne suis pas certaine que cela vous parle vraiment. Vous êtes dans la métropole de Thekos, sur le territoire Tekhan. Nous sommes la nation la plus avancée technologiquement parlant de la planète. Ce que vous verrez ici, vous ne le verrez nulle part autre. "

Ce qui était rassurant, c’est qu’elle répondait à ses questions sans rechigner. Ce qui l’était moins, c’est qu’elle était particulièrement assurée. Les appareils flottant autour d’elle indiquaient clairement qu’elle faisait attention à sa sécurité, et pourtant elle était détendue. Pourquoi ? Est-ce que toutes ces choses qui étaient en train d’analyser Thibault pouvaient aussi le neutraliser ? Comment neutralise-t-on de l’air, d’ailleurs ? Encore des questions qui se bousculaient dans son esprit, mais il se força à ne pas les poser à voix haute. Pas tout de suite. Il avait le temps, et apparemment elle aussi. Donc les questions attendraient. Par contre il avait des réponses à donner. Elle s’était présentée, avec une petite liste de mots qu’il ajouta à ceux qu’il devait apprendre, et c’était maintenant à son tour.

« Je me nomme Thibault Melinka. Ce que je suis, c’est un secret que je ne révèle pas. Mais je n’ai aucun camouflage, ceci est mon apparence naturelle. Dites-moi, comment fonctionnent tous ces appareils ? »

Il tourna autour de chacun alternativement, essayant de comprendre ce qui pouvait les animer, comment ils pouvaient rester en lévitation…tout, en fait.

« Et à quoi servent-ils ? Je suppose que vous êtes en train de m’analyser, vous ne trouverez pas grand-chose d’intéressant, juste de l’air. Est-ce que vous avez l’intention de me capturer pour m’étudier ? Si c’est le cas je vous souhaite bien du courage… »

Ça y est, il commençait à être bavard. Très mauvais signe, ça voulait dire qu’il allait avoir de plus en plus de mal à se retenir de poser toutes ses questions d’un bloc. Pour l’instant ça allait à peu près, mais bientôt Laïrana allait devoir trouver un moyen de le faire taire si elle n’aimait pas les bavards.

« Combien de temps ça vous a pris, de les fabriquer ? »

Il parvint enfin à s’interrompre, et recommença à tourner autour de son interlocutrice, ce qui lui permettrait de ne plus trop s’intéresser à tous les bidules qui voletaient autour d’eux. Enfin, un peu moins…pour l’instant. Et dans tous les cas, il n’allait pas tarder à devenir très pénible, si ce n’était pas déjà le cas.
Journalisée


(Kit par Kira)

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Laraïna Rhenis
-

Messages: 30



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juin 18, 2014, 10:28:57 »


Laïrana était légèrement souriante malgré sa concentration évidente. Elle était rassurée dans cette situation, car elle savait beaucoup de choses comme toutes scientifiques dignes de ce nom. Elle était toujours à pianoter sur son clavier virtuel pendant qu'elle discutait avec cet être inconnu.

« Je me nomme Thibault Melinka. Ce que je suis, c’est un secret que je ne révèle pas. Mais je n’ai aucun camouflage, ceci est mon apparence naturelle. Dites-moi, comment fonctionnent tous ces appareils ? »

"Et bien enchanté alors Thibault, ce que tu es, je le saurai bientôt. Je suis juste étonnée de rencontrer une forme de vie comme toi, douée de conscience avec un système non organique,  enfin pas comme on le conçoit. Il me faut juste un peu de temps pour comprendre, mais je m'intéresse peu à la biologie. Comme tu le vois, je suis davantage dans l'électronique et la cybernétique. T'expliquer en détail leur fonctionnement ne sert pas à grand-chose, tu ne comprendrais rien. Pour faire simple ce sont des appareils autonomes répondant grâce à un code informatique de mon cru, on les appelle plus communément drone. Ils sont alimentés par une batterie à haute densité, ils sont bardés de différents analyseurs, capteurs, armes et autres selon le besoin. Tu sais que je suis une mauvaise professeur ?"

« Et à quoi servent-ils ? Je suppose que vous êtes en train de m’analyser, vous ne trouverez pas grand-chose d’intéressant, juste de l’air. Est-ce que vous avez l’intention de me capturer pour m’étudier ? Si c’est le cas je vous souhaite bien du courage… »

"Et bien en ce moment, ils me servent à analyser si tu dis la vérité,  je scan la région pour un appareil distant capable de d'occulter,  mais tu as l'air de dire la vérité. Surtout avec les relever de densité que je peux relever, je découvre beaucoup de choses. De l'air n'est jamais simplement de l'air,  c'est un gaz qui peut se composer de différentes manières,  oxygène, co2, hydrogène, etc ... chaque gaz peut donc être traité d'une manière ou d'une autre. Cela ne m'intéresse guère de te capturer à part pour assurer ma sécurité,  et pour te capturer ce n'est pas si difficile que cela. Par exemple, on peut penser à une simple pompe avec un compresseur assez puissant pour t'empêcher de sortir. Ou encore si je veux juste que tu partes ou t'empêcher de t'approcher m'entourer d'un gaz plus lourd que toi. Ou encore une réaction chimique avec quoi tu es composé,  ce qui je crains pourrait causer ta mort si cela est concevable pour quelqu'un comme toi. Mais encore une fois, je ne fais cela que pour ma sécurité."

Tout en expliquant, ce qu'elle était en train de faire,  cela lui permettait de réfléchir également à haute voix. Il ne semblait guère être agressif ou pressant, mais elle était obsédée par sa propre sécurité. Elle se demandait jusqu'à quel point ses capacités s'étendaient.

« Combien de temps ça vous a pris, de les fabriquer ? »

"Une fois que l'on connaît la technique,  que l'on a réfléchi à les construire intelligemment, c'est-à-dire à bien poser les composants pour gagner de la place, donc, du poids, donc moins chère et plus endurant, cela va très vite. À la main cela representerait des mois, mais avec des machines,  deux ou trois semaines. "

Alors que l'être aérien se déplaçait,  les drones semblaient le suivre de près; et Lairana ne semblait pas perdue dans les déplacements. 
« Dernière édition: Juin 18, 2014, 07:23:54 par Laraïna Rhenis » Journalisée



RP en cours :

 1 -




Mes personnages :


01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Jim Ë-Kabaria
E.S.P.er
-

Messages: 239

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Le malchanceux ultime, qui l'assume tellement qu'il passe son temps à aller au-devant des problèmes. En manque d'adrénaline ? Peut-être bien...
« Répondre #6 le: Juillet 01, 2014, 05:37:44 »

Plusieurs choses : déjà, elle le tutoyait. Alors que jusque là elle le vouvoyait. Un changement dont il ne connaissait pas la raison…peut-être était-ce parce qu’elle connaissait son nom. Oui, c’était sûrement ça. Ou alors elle avait juste décidé qu’elle pouvait se permettre de lui parler comme à un ami. Est-ce que ça signifiait qu’ils étaient amis ? Non, probablement pas.

Ensuite, elle affirmait qu’elle saurait bientôt ce qu’il était. À ces mots il avait lâché un « je vous souhaite bien du courage » qu’elle n’avait peut-être pas entendu puisqu’elle n’avait pas répondu. En tout cas, il n’était pas près de le lui dire ! Si elle voulait savoir, elle allait devoir trouver elle-même, et il mettrait sa main au feu qu’elle ne connaissait pas son espèce. Beaucoup trop rare…

Enfin, elle continuait de parler un charabia incompréhensible pour le pauvre Thibault, qui ne comprenait pas beaucoup plus. Mais bon, au moins elle essayait de lui expliquer, c’était déjà bien gentil de sa part, alors qu’elle aurait pu simplement le tenir à distance ou le tuer. Ce qu’elle avait clairement les moyens de faire, vu ce qu’elle disait ! Autant de détails, c’était d’autant plus passionnant, mais Thibault était trop…naïf ? pour se rendre compte que ça aurait aussi dû l’inquiéter.

Pour l’instant il se contentait de tourner en rond autour de Laïrana, pendu virtuellement à ses lèvres, buvant la moindre de ses paroles… Il constatait aussi que les « drones » le suivaient à la trace, du coup ils tournaient tous autour de leur créatrice, ça avait quelque chose d’amusant.

Une idée lui traversa alors l’esprit, et déclencha une nouvelle série de questions au moment où il reprit la parole :

« Pour quelqu’un qui cherche à se protéger, vous êtes étrange, vous me révélez tous vos points forts, ce qui pourrait me permettre de trouver vos faiblesses, par déduction, si j’en avais envie. Pourquoi me dites-vous tout ça ? Oh, et d’ailleurs, qu’est-ce qui vous fait être aussi méfiante ? Avez-vous un secret à protéger ? Je ne vous demande pas de me le révéler, mais admettez tout de même que votre attitude peut être déconcertante… »

Il s’interrompit une seconde pour réfléchir. Il en avait assez de tourbillonner bêtement autour de la jeune femme… Devait-il prendre forme humaine ? Mauvaise idée sûrement, même s’il était incapable de dire pourquoi. C’était instinctif. Il sentait qu’il devait rester immatériel. Mais pourquoi ? La curiosité l’emporta sur la prudence, comme toujours.

« Dites, ça vous dérange si je prends une autre apparence ? Parce que là, je commence à me lasser un peu de tourner en rond, vous comprenez. Je ne peux pas rester immobile sous cette forme. »

L’un des grands inconvénients de sa forme originelle. Il ne pouvait pas s’arrêter. C’était impossible. C’est pourquoi il restait le plus souvent sous forme humaine, l’une ou l’autre aléatoirement. Oh d’ailleurs, laquelle allait-il prendre, s’il se transformait ? Il aimait beaucoup les deux, le choix était difficile.
Journalisée


(Kit par Kira)

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Laraïna Rhenis
-

Messages: 30



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juillet 20, 2014, 01:20:04 »

Laïrana se trompait, mais il semblait si jeune, qu'elle ne pouvait pas faire autrement que de le tutoyer. Il posait tout le temps des questions, cela lui rappelait la même période des enfants. Heureusement, elle n'avait jamais eu d'enfants, elle ne saurait pas trop qu'en faire d'ailleurs.

 « je vous souhaite bien du courage »

"Je suis un chercheur, je ne baisse pas facilement les bras. Savoir et découvrir sont une puissante source de jouissance."

Elle continuerait à analyser autant qu'elle pourrait avec ce qu'elle avait sous la main. Il ne représentait pas un danger réel, mais elle n'avait pas l'habitude de subir sans rien faire.

"Vous semblez être constitués d'un gaz, qui doit être peu commun, vous êtes doué de conscience et d'une intelligence qui ne se forme pas comme la nôtre, c'est-à-dire dans un échange de signaux électriques entre différentes synapses. Il y a toujours des explications, il suffit seulement de les trouver."

La génie en robotique n'était pas quelqu'un d'agressive ou qui faisait du mal gratuitement. C'était faire bien trop de bruit, et elle n'aimait pas avoir l'attention sur elle, de plus, elle ne voulait pas se permettre de tuer une vie, alors qu'elle reprochait à certaines personnes de l'avoir fait. En effet, sa race entière avait été décimée, et elle n'était qu'un vestige d'un passé révolu.

« Pour quelqu’un qui cherche à se protéger, vous êtes étrange, vous me révélez tous vos points forts, ce qui pourrait me permettre de trouver vos faiblesses, par déduction, si j’en avais envie. Pourquoi me dites-vous tout ça ? Oh, et d’ailleurs, qu’est-ce qui vous fait être aussi méfiante ? Avez-vous un secret à protéger ? Je ne vous demande pas de me le révéler, mais admettez tout de même que votre attitude peut être déconcertante… »

"Sans doute par ce que je ne crains pas grand chose de toi ? Ou peut-être que je ne te dis pas toute la vérité ? Que peux-tu savoir de moi uniquement par les mots que je te dis ? Peut-être que je n'ai pas de failles ?

Je n'ai rien contre le fait d'enseigner ce genre de choses assez basiques, et cela me permet de t'étudier également. Tu ne resterais sans doute pas bien longtemps si je t'ignorai. Bon après, les gens pensent sûrement que je parle toute seule, mais ce n'est guère important. Le jugement des autres ne m'intéresse en rien.

Pourquoi suis-je tant sur la défensive ? Sans doute que je tiens à mon intégralité physique. "


Laïrana n'allait certainement pas reconnaître qu'elle avait plus d'un secret au premier venu, et encore moins ce qu'il était. Malgré son innocence certain, l'élémentaire d'air semblait être assez perspicace. Il ne faudrait pas qu'il commence à raconter cela à tout le monde, le doute provoquait souvent des enquêtes, et elle n'avait pas besoin de cela. Elle devait trouver quelque chose sur cet être afin d'avoir un moyen de pression au cas où. C'était une manière de se défendre en cas de dernier recourt.

« Dites, ça vous dérange si je prends une autre apparence ? Parce que là, je commence à me lasser un peu de tourner en rond, vous comprenez. Je ne peux pas rester immobile sous cette forme. »

"Ca ne me dérange pas non, mais ne fait pas ça en plein milieu d'une ville. Suis-moi plutôt. "

L'extraterrane cherchait à être discrète, ce n'était pas pour le piéger. Elle prit son matériel et elle se dirigea vers une voiture noire aux vitres teintes, il était impossible de voir quoi que ce soit à l'intérieur. Elle semblait être extrêmement solide, et elle était blindée capable de résister à de petites charges, balles et autres munitions énergétiques. Elle n'eut qu'à poser la main sur la poignée de la porte pour qu'elle s'ouvre. Elle entra et elle attendit qu'il se manifeste. 

"Ici tu peux ..."

La voiture était de sa pure conception, et elle était donc unique. À l'intérieur, il y avait tout un bazar électronique, de boutons, de voyant. Tout était encore éteint. Une voix masculine charmeuse semblait accueillir un certain docteur Rhenis avec une chaleur dans la voix.
Journalisée



RP en cours :

 1 -




Mes personnages :


01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Jim Ë-Kabaria
E.S.P.er
-

Messages: 239

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Le malchanceux ultime, qui l'assume tellement qu'il passe son temps à aller au-devant des problèmes. En manque d'adrénaline ? Peut-être bien...
« Répondre #8 le: Août 02, 2014, 10:35:36 »

"Je suis un chercheur, je ne baisse pas facilement les bras. Savoir et découvrir sont une puissante source de jouissance. Vous semblez être constitué d'un gaz, qui doit être peu commun, vous êtes doué de conscience et d'une intelligence qui ne se forme pas comme la nôtre, c'est-à-dire dans un échange de signaux électriques entre différentes synapses. Il y a toujours des explications, il suffit seulement de les trouver."

Mot inconnu : synapse. Définition possible : morceaux de cerveau, donc strictement réservé aux créatures physiques, ayant pour caractéristique principale de permettre le passage d’ondes électriques formant l’intelligence des êtres physiques. Donc l’intelligence est un phénomène électrique.

Voilà à peu près à quoi ça ressemblait en ce moment dans la tête du jeune Esprit. On peut dire qu’il était bien loin de la vérité, le pauvre garçon… Mais il faisait vraiment de son mieux pour comprendre ce que Laïrana lui disait. Après tout, son manque flagrant de connaissances était souvent largement compensé par sa bonne volonté et sa curiosité à toute épreuve.

Dans tout ce petit bout de discours, il avait également retenu ceci : elle savait parvenir à ses fins. Mais bon, il lui manquait toujours un élément majeur, à savoir la magie, or la jeune femme n’avait pas l’air de bien comprendre la magie. Un partout…

"Je n'ai rien contre le fait d'enseigner ce genre de choses assez basiques, et cela me permet de t'étudier également. Tu ne resterais sans doute pas bien longtemps si je t'ignorai. Bon après, les gens pensent sûrement que je parle toute seule, mais ce n'est guère important. Le jugement des autres ne m'intéresse en rien."

Elle n’avait pas entièrement tort… Peut-être que si elle l’avait simplement ignoré il serait parti, mais il serait quand même resté le plus longtemps possible pour essayer d’attirer un minimum son attention. Puis il aurait laissé tomber, au bout de…oh, peut-être bien une petite heure !

Quand il demanda à changer de forme, elle lui conseilla de faire ça ailleurs. Par souci de discrétion, sûrement. Quand elle ouvrit la porte de son…truc, il entra à sa suite, prit quelques instants pour tout regarder et puis se transforma. Il avait maintenant sa deuxième apparence humaine (cf. avatar). Il vérifia immédiatement qu’il avait bien son épée à la ceinture, plus par habitude que par impression de danger.

« Bon… Voilà. Oh, vous pouvez vérifier, je suis toujours constitué de gaz, comme vous le disiez tout à l’heure. En fait cette apparence n’est qu’une sorte de façade peinte pour donner l’illusion d’un être humain. Sauf que… (il lui toucha l’épaule) je suis capable de me matérialiser vraiment. »

Donner ces informations n’allait pas le tuer, il pouvait bien se le permettre. Et puis de toute façon, qu’avait-il à craindre ? Elle n’avait pas l’intention de lui faire du mal, elle l’avait dit elle-même, pourquoi continuerait-il d’en cacher le plus possible ?

« Qu’est-ce que c’est, cette machine ? Un autre drone, plus gros que les autres ? Quelle est son utilité ? »

Un nouvel objet d’intérêt venait de se présenter à lui : la voiture. Une autre chose qu’il n’avait jamais vue, même quand il était allé sur Terre, où il y avait étonnamment « échappé ».
Journalisée


(Kit par Kira)

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Laraïna Rhenis
-

Messages: 30



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Août 15, 2014, 10:30:27 »

Laïrana ne croyait pas à la magie, elle pensait que c'était simplement une réaction naturelle ou un phénomène à expliquer. Elle était une chercheuse après tout, elle ne pouvait pas croire que cela fonctionnait parce que c'était le cas. C'était totalement absurde, elle n'était satisfaite uniquement lorsque tout était limpide comme de l'eau de roche.   

C'était une machinerie assez impressionnante, même si cela avait l'air d'être une voiture classique. Elle n'avait pas la forme habituelle, et tout était pour être fonctionnel et utile. Il n'y avait pas de chichi en trop ou quelque chose juste pour faire beau. Elle avait tout fait  elle-même tant elle se méfiait de tout le monde. On était si bien servit que par soi-même après tout. C'était une voiture blindée ou pour l'attaquer, il fallait vraiment sortir la grosse artillerie. Elle souhaitait la bienvenue a chaque personne qui entrait. Il y avait tout un tas de boutons, de voyants, de diagrammes qui pouvaient apparaître dans les airs ou sur la vitre par moments, mais tout semblait ne répondre qu'à l'extraterrane. Un inconnu pouvait appuyer sur les boutons, cela ne réagissait pas. On pouvait facilement penser que cela pouvait reconnaître la personne qui actionnait les commandes.

"Direction le labo."

Dit alors la petite génie dans le vide. Est-ce qu'elle parlait à l'élémental d'air ? À une personne invisible ? Quoi qu'il en soit, la voiture semblait avoir compris et elle se conduisait toute seule dans les rues de la ville. Autour dans la circulation, il y avait des regards étranges vers les deux personnes et surtout la voiture qui bougeait toute seule avec une parfaite maîtrise. Laïrana pouvait ainsi se préoccuper d'autre chose. D'ailleurs, elle pianota dans le vide, et plusieurs images apparurent sur le pare-brise. On pouvait voir la place où ils se trouvaient il y a peu, et des milliers de lignes de code semblaient défilées sous ses yeux. Elle les parcoura rapidement du regard en laissant échapper des petits bruits de satisfaction.

"Cela répond bien, tant mieux. J'en ais fini avec ce petit travail, comme cela on en parle plus."
 
La jeune femme se tourna vers Thibault lorsqu'il lui traversa l'épaule, ou du moins, que ce qu'il le constitue fasse le tour de son corps. Elle hocha la tête en regardant l'épée que le jeune homme portait. Elle appuya sur un bouton de sa ceinture, et presque immédiatement après, on pouvait sentir dans l'air une petite tension. L'élémental d'air put sentir une résistance partout autour d'elle et invisible. Elle venait de déployer un champ de forces, elle faisait extrêmement attention à sa sécurité. Elle continua de lui parler toujours  sur le même ton, l'air de rien.

"Oui je vois, en effet."
 
Laïrana leva un sourcil perplexe en se frottant les cheveux, cela semblait si naturelle pour elle, qu'elle ne comprenait pas. Cependant, l'élémentaire d'air semblait être bien sérieux dans sa question.

"Et bien .... généralement cela sert surtout au transport, mais avec moi, cela devient un laboratoire roulant, un  centre de renseignement et une arme géante tout en étant une protection."
Journalisée



RP en cours :

 1 -




Mes personnages :


01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox