banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Expériences dangereuses [Marena]  (Lu 3096 fois)
Marena
Créature
-

Messages: 98



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Mai 07, 2014, 08:47:16 »

Marena avait observer la jeune larve se lier au sol afin de créer un cocon et éventuellement la ruche. Elle observait ce spectacle avec sa sœur. Ce qu'elle pouvait aimer sa sœur. Elle se sentait liée à elle, après tout elle l'avait créée, mais depuis elle ne pouvait plus imaginer sa vie sans elle. Cette dernière avait commencer à la caresser et Marena adorait cela. Elle lui répondait par des baisers et des caresses, lui souriant tendrement. Elle lui massait la poitrine, lui caressait le dos, elle se laissait aller dans ses bras puis, soudainement, tout cela cessait. jenny avait sentie la vie remuer dans son ventre déjà bombé. Marena lui sourit grandement avant que ça sœur ne lui parle.

« Je crois qu’il aime l’idée que je fasse l’amour... Zeke doit être reposé, maintenant. »

Marena réfléchit à cette idée et lui répondit par une caresse et un doux sourire avant de lui répondre à son tour.

 «Je crois également que nos enfants aiment cela, je sens que ça frétille en moi à cette idée ! Mais laissons nôtre mâle se reposer, profitons de se moment à nous deux, comme deux sœur, comme deux reine !»

Puis elle attira Jenny un peu plus à l'écart sur un lit organique. Elle se coucha sur le lit et prit une pose aguichante, une main sur son ventre gonflé de vie. Il était indéniable que l'environnement présent, saturé par les phéromones des deux jeunes reines, aidait grandement à la vie présente en elle à se développer. Elle l'invita ensuite à venir se coucher à ses cotés puis commença à lui jouer dans les cheveux tout en lui déposant des petits baisers dans le cou. Elle continua ensuite ses caresse, lui massant le bas du dos afin de la soulager du poids de son ventre.

« J'espère que cela te fais du bien ma sœur, car c'est tout ce que je souhaite pour toi !!»

Lui dit-elle avant de lover sa tête dans le creux de son épaule, tout en approchant une de ses mains vers son entrejambe afin de la caresser tendrement.
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 653



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Mai 09, 2014, 02:05:49 »

Zeke devait effectivement se reposer... Jenny était empressée, mais elle savait que le jeune homme devait aussi être ménagé. Des femmes pouvaient se féconder entre elles, mais Jenny et Marena manquaient encore d’expérience sur ce point, et avaient besoin que leur Mère vienne pour les éduquer... En attendant, elles pouvaient néanmoins toujours continuer à se faire l’amour. L’atmosphère de cette grotte était terrible pour elle, l’excitant toujours plus... Le fait d’être enceinte ne contribuait qu’à l’exciter encore plus, et Marena la poussa vers un lit organique, dans un coin de la salle, l’embrassant et la caressant, ses lèvres agissant sur elle comme des rivières de perles, la faisant frémir, l’excitant grandement.

« J'espère que cela te fais du bien ma sœur, car c'est tout ce que je souhaite pour toi !!
 -  Haaaa... se contenta de gémir l’intéressée. Oh oui... »

Évidemment qu’elle aimait ça ! Comment aurait-elle pu ne pas l’aimer ? Les Formiens étaient des créatures sexuelles, et Jenny couchait avec sa sœur, une magnifique Formienne, qui lui avait offert la chance unique de devenir comme elle. Jenny ne s’était jamais sentie aussi libre, et elle était en train de mouiller, sentant les lèvres de Marena glisser sur son corps, sentant ses mains la caresser. Marena blottit sa tête contre son épaule, son nez glissant sur sa peau, et, quand l’intéressée sentit ses doigts se rapprocher de son entrejambes, Jenny écarta les jambes, en savourant le contact.

Zeke, de son côté, reprenait peu à peu son souffle, et put entendre Jenny hurler et gémir. Bien que coucher avec ces deux femmes soient fatigants, l’homme était aussi résistant. Kerrigan ne l’avait pas choisi pour rien. Son érection revint, une belle raideur, et l’homme se releva, se mettant à marcher lentement. Il traversa le couloir menant au cœur de la grotte, et vit, interdit, une petite ruche être en train de se former. La larve ouvrière s’était elle-même sacrifiée pour devenir une ruche, et le Creep avait déjà recouvert toute la paroi. Comme toujours, Zeke était sincèrement surpris par la vitesse à laquelle les Formiens pouvaient modifier leur environnement. Il ne leur connaissait aucun équivalent, et tourna la tête vers le spectacle s’offrant à lui.

Les doigts de Marena remuaient dans le corps de Jenny, et cette dernière l’embrassait à pleine bouche, enfouissant sa langue dans sa bouche. Elle avait une main sur sa nuque, et l’autre caressait le bas de son dos, pressant l’une de ses fesses, s’y appuyant lourdement. Ces deux beautés avaient toutes deux voulu le tuer, et il savait qu’elles le feraient s’il se révélait inutile... Mais c’était tout à leur honneur. La Nature n’aimait pas l’inutilité, il n’y avait que les humains qui promulguaient des choses inutiles. Son sexe recommençait à lui faire mal. Zeke se pinça les lèvres, spectateur muet et silencieux, et sentit alors une voix dans sa tête, un souffle lui dire d’y aller. Sa Reine ? Ou simplement sa perversion ? À ce stade-là, Zeke ne faisait guère de différence.

« Vous êtes tellement... Magnifiques... Toutes les deux... »

Jenny continuait à embrasser Marena, avec passion entrecoupant le baiser de soupirs et de gémissements. Leurs seins se frottaient entre eux, et Jenny sentait sa larve être écrasée sous les mouvements de Marena, ce qui, toutefois, était bien loin de déranger le bébé. Zeke continua à se rapprocher, et posa ses mains sur les hanches de Marena. La femme avait accouché, non ? Il ne voyait donc aucune objection à la prendre à nouveau, et c’est précisément ce qu’il fit. Zeke n’avait pas trahi Tekhos pour qu’on le sous-estime par la suite. Son rôle était de les enfanter, et sa Reine pourrait lui en vouloir si elle apprenait qu’il avait préféré dormir, plutôt que d’accomplir sa mission.

Le trio continua donc à se faire l’amour, leurs cris et leurs soupirs étant inaudibles au-delà des réconfortantes parois de la caverne.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marena
Créature
-

Messages: 98



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Mai 15, 2014, 07:55:06 »

La larve qui s'était sacrifier et avait formée un cocon avait bien grandit. En effet, alors minuscule bourgeon au départ le cocon avait grandement grandit au point de ressembler maintenant à une véritable colline dans les souterrains du complexe. Énorme et pris de convulsions, cet énorme amas de chaire vivante continuait de croitre encore et toujours, véritable forteresse vivante en devenir.

Pendant ce temps, Marena s'amusait comme une petite folle avec Jenny, son amour, son âme sœur. Jenny couchée sur le dos, Marena était à quatre patte entre ses cuisses, lui léchant ses parties intimes afin de lui offrir tout le plaisir qu'elle méritait. Il était en effet maintenant impossible pour l'hybride d'être face à face avec elle, au dessue d'elle, au vue de la rondeur du ventre de Jenny qui était maintenant bien imposant. Le ventre de Marena l'était tout autant, remplie de vie. C'est à se moment, toujours à quatre pattes, que Zeke l'empala de son membre tout en posant ses mains sur ses hanches généreuse, résultat de sa première grossesse. Zeke avait cru en effet que la reine avait donnée vie, ne voyant pas son ventre au vue de sa position.

Marena cria de plaisir par cette pénétration surprise et tourna la tête afin de sourire à pleine dent à Zeke, lui intimant l'ordre de continuer son œuvre alors qu'elle recommença son œuvre entre les cuisses de Jenny afin de l'amener à l'orgasme, ce qui se produisit dans un cri d'extase alors que Zeke de son coté déversait sa semence dans le corps gonflé de sa reine. Marena se releva donc, avec quelque difficulté et aida ensuite sa compagne à faire de même.

Ma sœur, mon prince, je sens que nôtre ruche va naître, allons observer cela de plus prêt !

Ils prirent alors la route, malgré une démarche quelque peu perturbé pour les deux reines par le poids supplémentaire sur leur hanche par les vies grandissant en elle, vers le cocon qui était maintenant prêt à éclore. Marena se plaça alors face à ce cocon gigantesque qui explosa libérant ainsi la ruche, leur demeure. Elle sourit grandement et fit signe à ses compagnons de la suivre à l'intérieur. L'intérieur était grand et spacieux, comme une grande pièce ou en son centre siégeait deux trônes de chaire. Elle sourit à sa sœur et ensemble elles vinrent s'assirent sur ses chaises royales tout en souriant à Zeke.

Observe nôtre ruche ! Regarde comme elle est belle ! Cela ne serait pas ainsi sans toi et pour cela, nous te remettions grandement. Dit nous ce que tu désires et cela te sera accordé !  

Puis elle lui fit un sourire coquin avant de grimacer et poser une main sur son ventre gonflé et regarda sa sœur.

Ma sœur.. je croie que nôtre essai va grandir de nouveau !
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 653



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Mai 16, 2014, 01:20:31 »

Zeke ne tarda pas à jouir à nouveau en elle. Il se déversa dans l’intimité de Marena, l’engrossant à nouveau, fatigue et plaisir se mélangeant en un seul sentiment unique et transcendant. Zeke était épuisé, oui, mais, en aucun cas, en aucune manière, il ne comptait s’arrêter. Faire l’amour à ces deux femmes, voilà désormais quelle était sa mission. Il avait aidé Marena à s’évader, et, si Jenny n’était pas prévue dans le plan, ils avaient rapidement su l’incorporer. Leur Mère ne semblait pas déçue par la décision opportune de Marena, et Zeke savait qu’elle n’avait plus qu’une envie : les retrouver. Malheureusement, Gemesis était un complexe solide, lourdement défendu, ce qui nécessitait une bonne stratégie pour réussir à en venir à bout. Zeke était là pour accomplir la volonté de la Reine, mais ce n’était pas pour autant qu’il n’appréciait pas ce qu’elle faisait. Le charme bestial de ces deux femmes était délectable, et il pénétra donc à nouveau Marena, jouissant plutôt rapidement. Son sexe se dégonfla rapidement, et il suivit ensuite les deux femmes.

La ruche de Marane venait en effet de naître, recouvrant la majeure partie d’une grande caverne, des tentacules reliant la ruche au plafond, aux murs, et au sol, formant comme des racines qui se nourrissaient des ressources minérales. Marena entra la première, suivie par Jenny, et par Zeke. Une porte organique s’ouvrit devant le trio, menant à une belle pièce organique, aux murs qui pulsaient. Des larves remuaient sur le sol, et des tentacules grouillaient le long de murs qui semblaient être en train de respirer. Zeke approcha l’une de ses mains, caressant cette texture, la sentant pulser, vivre... C’était une structure incroyable et magnifique. Il rehaussa ses lunettes, et vit ensuite les deux femmes s’asseoir sur leur trône organique

« Observe notre ruche ! Regarde comme elle est belle ! Cela ne serait pas ainsi sans toi et pour cela, nous te remettions grandement. Dit nous ce que tu désires et cela te sera accordé ! «  lui offrit Marena, avec un sourire vicieux sur les lèvres.

La verge de Zeke était recouverte d’un mélange de sueur, de sperme, et de cyprine, et il se masturba lentement en se rapprochant. Les deux femmes étaient enceinte, et le ventre de Marena gronda rapidement. Sans rien dire, Zeke se mit à genoux devant elle, et embrassa tendrement son estomac, son sexe venant caresser l’une des jambes de la Formienne.

« Mon seul désir est de vois cette Ruche grandir, et de vous voir retrouver votre Mère. Je suis là pour vous servir. »

Il parlait avec le ton d’une profonde dévotion dans la voix, et se releva lentement.

« Ne vous souciez pas de ma fatigue, vous êtes mes maîtresses, et je suis votre serviteur. Les choses sont aussi simples que cela. »

Zeke était effectivement dévoué, et il vit Jenny sourire lentement, à son tour. Son bébé était en train de pousser.

« Tu en sais plus que nous sur notre race, Zeke... Tu seras donc notre conseiller et notre serviteur. Nous t’userons sans hésitation, sois-en sûr... Mais il n’en est pas moins vrai que ta dévotion mérite une récompense. Sans toi, je n’aurais jamais acquis cette magnifique existence, et ma sœur n’aurait jamais été libérée. »

Jenny regarda Marena, puis s’avança alors, et se mit à genoux devant Zeke. Sa virilité se roidit davantage, et il sentit la main de la femme se poser sur son chibre, le caressant lentement, de la base vers le gland. Elle en frotta la partie interne avec son pouce, puis le prit alors en bouche, commençant à le sucer, levant ses yeux vers Zeke, qui posa une main sur la tête de Jenny, et, de l’autre, attrapa Marena par la hanche, l’embrassant, tout en glissant sa main pour caresser ses fesses. Zeke soupira de plaisir, sentant la bouche de Jenny avaler son sexe, entamant une magnifique gorge profonde. Il soupira faiblement, mordillant les lèvres de Marena sous le contact grisant du plaisir.

Zeke gémissait lentement, tandis que Jenny, elle, était en train de perdre les eaux. On l’entendit gémir, et elle mordilla même la verge de Zeke, qui poussa un soupir de douleur, fermant les yeux, mais sans retirer la bouche de la femme. Il se mit même à remuer son bassin, remuant ses hanches, sa queue s’enfonçant dans la bouche de la femme, tapant contre son gorge.

« Hunnn... !! »

Zeke jouit dans la bouche de la femme au moment où cette dernière donnait naissance à une nouvelle larve, dans un flux de mouille et de sperme. Un sourire pervers éclairait Jenny. Elle semblait à peine fatiguée, et avala tout ce sperme.

« Tu es sûr de tenir, Zeke ? » demanda-t-elle sur un ton malicieux.

C’était une chose qu’ils auraient largement le temps de vérifier.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marena
Créature
-

Messages: 98



Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Juin 26, 2014, 05:51:20 »

Marena était toujours assise sur son trône, observant Zeke se faire faire une gâterie par sa sœur. Elle aimait voir cela. Zeke se dévouait tellement à sa nouvelle tâche ! Elle pinça un peu les lèvres en sentant son ventre se contracter de nouveau alors qu'elle crevait ses eaux. Elle sourit a son amant avant de pousser un grand coup, expulsant les nouvelles larves qui avaient grandit dans ses entrailles.

Elle se leva ensuite et vint embrasser sa sœur dans le cou pour ensuite prendre sa place alors que celle-ci passait dans le dos de l'homme. Elle se coucha ensuite sur le dos et ouvrit ses cuisses invitant le membre de Zeke a venir la pénétrer avec vigueur, ce qu'il ne tarda pas a faire. Jenny pour sa part était dans son dos, lui bécotant le cou tout en le caressant de ses seins. Visiblement, cette séance de baise intensive n'était pas sur le point de se terminer de si tôt !

Le temps passant donc dans la ruche. Celle-ci grandissait un peut plus chaque jour, de nouveau bâtiment faisant leur apparition. Les ouvrières travaillaient d'arrache pied, récoltant toutes les ressources disponible pour le bien être de la ruche. De nouvelles créatures avaient également fait leur apparition et celles-ci n'était point des ouvrières. Ces créatures étaient faites pour tuer et elle n'attendait visiblement que ça. Elles s'entrainaient pour le moment mais bientôt ce serait les force tékhanes qu'elle réduiraient en charpie.

Pendant ce temps au centre de la colonie, devant la ruche, une foule de créatures de toutes sortes attendait. Zeke était également parmi ses enfants. Il avait changé depuis le temps. En effet, le creep avait commencer à le faire changer, le transformant peu a peu également en formien. Il semblait inquiet, tout comme le reste des forces en présence d'ailleurs. Les deux reines avaient en effet interdit l'entré a tous dans la ruche car quelque chose se préparait.

Marena était couché dans le lit royale. Elle était en sueur et souffrait visiblement. Elle était entrain de reprendre sa respiration lorsqu'elle poussa un nouveau cri en prenant son ventre entre ses mains. Elle était visiblement entrain d'accoucher et contrairement aux larves cette fois cela semblait la faire bien souffrir. Jenny était entre ses cuisses, l'encouragent a continuer de pousser tout en posant une main sur son propre ventre, aussi rond que celui de Marena en sachant que ce serait très bientôt son tour de souffrir ainsi.

Pourquoi donc cela était si difficile? Les deux reines avaient passé un long moment dans le bassin génétique. Après avoir été fécondé une nouvelle fois par leur mâle elles avaient estimé qu'il était maintenant temps de donner a la ruche la dernière arme qu'elle aurait besoin afin de combattre les tékhannes, deux commandantes. C'est ainsi que leur longue session dans le bassin avait transformer les larves qu'elle portait pour en faire les deux commandantes de terrain qui conduirait leur force à la victoire et la première de celle-ci était entrain de naître.

La reine poussa un nouveau cri et poussa de toute ses forces et sentie son intimité s'ouvrir lentement. La tête de la jeune commandante venait de sortir sous les yeux ravie de Jenny.

Ça y est ma sœur, tu y est presque ! Sa tête est la, elle est magnifique ! Continu !

Marena sourit a cette nouvelle, bientôt cette douleur serait du passé. Mais ce fut a Jenny cette fois de gémir soudainement. Un déluge se déversa soudainement de son intimité et elle regarda Marena dans les yeux.

Ma sœur... mon tour commence !
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 653



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Juin 28, 2014, 02:21:34 »

« Avons-nous des nouvelles sur Marena ? Sur le professeur Zeke ?
 -  Pas la moindre... »

Une réunion du conseil d’administration du Complexe Gemesis venait d’avoir lieu. Il y avait de nombreuses personnes assises autour d’une table ronde, incluant le Professeur Sitka, ainsi que le Commandant Katrina, responsable suprême du Complexe Gemesis. Elle avait une tête d’ange, et, avec sa combinaison moulante, Sitka rêvait de lui faire l’amour. Plusieurs des femmes fumaient autour de la table, tout en inspectant le rapport rendu hier suite à l’évasion de Marena et au piratage informatique qui avait ébranlé les systèmes. Le rapport était présenté par la responsable de la sécurité formienne, le Capitaine Noëlle. Noëlle était une femme forte et belle, qui avait une bonne expérience militaire, et qui avait mené des recherches depuis les centres de tests, où bon nombre de Formiens s’étaient échappés. Kiwi avait réussi à tous les récupérer, et à en supprimer la plupart, contenant les dégâts. Malheureusement, en faisant des recherches, il s’était avéré que trois personnes manquaient à l’appel : le docteur Zeke, responsable d’une attaque informatique ayant provisoirement court-circuité les systèmes de défense du Complexe, Jenny, une ingénieure... Et Marena, le bébé de Sitka. Pour Sitka, il était clair que ce Zeke avait aidé Marena à s’enfuir, mais ils n’avaient aucun enregistrement vidéo potable.

Noëlle avait mené des recherches, sans rien trouver, et avait conclu que les Formiens avaient du tuer Zeke, et que Marena avait du être incinérée dans un conduit d’aération en cherchant à fuir. Sitka n’était pas d’accord avec cette conclusion. Tandis que les femmes en parlaient, Maé, une délicieuse secrétaire qui passait son temps libre à regarder des films pornos, notait la discussion.

« Le fait est, Mesdames, que nous ne pouvons pas prendre de risques. J’ai demandé une enquête approfondie sur Zeke, afin de découvrir pourquoi cet homme nous a trahi.
 -  C’est un mâle, soupira Sitka. Inutile de chercher de plus amples explications : c’est ses hormones qui l’ont corrompu ! Je ne partage pas votre optimisme. »

Elle soupira lentement, inhalant sa fumée, et secoua la tête.

« Marena n’est pas morte, et elle ne s’est pas échappée. Nous n’avons pas retrouvé leurs corps, et nous savons très bien quelles sont les capacités mutagènes de Marena. Ce que nous avons entre les mains est une Annexienne, Mesdames. Et ce complexe est grand.
 -  Mes équipes ont fouillé le complexe de fond en comble ! Nous n’avons rien trouvé, pas plus que les détecteurs !
 -  Il existe assurément des parties du complexe qui ne sont pas surveillées... Je pense notamment à toutes ces grottes souterraines. Avez-vous pensé à consulter les vieilles archives ?
 -  C’est en cours, mais, avec tout le respect que je vous dois... »

Katrina fuma légèrement, et regarda brièvement Maé. Elles avaient déjà fait l’amour ensemble. Katrina ne rêvait que d’une chose : être affectée ailleurs. Pour son jeune âge, elle était très en avance, ce qui était lié, non seulement à ses capacités intellectuelles, mais aussi à sa capacité à procréer avec les membres de l’état-major. La commandante continua à écouter Noëlle, et proposa de poursuivre les recherches.

« Je veux qu’on retrouve le corps de Marena, même s’il n’en reste plus que des traces... »



Plus d’une semaine venait maintenant de s’écouler. Zeke ne cessait de faire l’amour, et leur Reine leur parlait fréquemment, par le biais de messages télépathiques, rassurant Jenny et Marena, leur disant qu’elle était en train de réunir une force de frappe pour assiéger Gemesis, et qu’elles pourraient bientôt se réunir. Elle leur disait qu’elle était fière d’elles, et les encourageait à continuer à faire l’amour.

Le nid était devenu une belle ruche, et ce n’était maintenant plus qu’une question de temps avant que les Tekhanes ne s’en rendent compte. Le siège était imminent, tout le monde le sentait. Kerrigan avait réuni ses troupes, et leur expliqua qu’une dizaine de vers de Nydus s’approchaient, en amenant une multitude de Formiens pour soutenir Marena. L’attaque commencerait dans la jungle, fonçant sur les troupes du complexe, et Marena en profiterait pour attaquer de l’intérieur.

Quant à Zeke, il couchait désormais avec les quatre Formiennes. Marena et Jenny avaient eu deux filles, de véritables Formiennes, qui avaient subi, dans des incubateurs, une croissance accélérée. Les deux Formiennes étaient de belles Cérébrates. La première s’appelait Aleni, et la seconde, plus formienne, s’appelait Tamara. Zeke, de son côté, avait subi des aphrodisiaques le maintenant perpétuellement en forme, et il continuait à leur faire l’amour. Aleni et Tamara étant jeunes, presque des bébés, d’un point de vue intellectuel, elles lui faisaient l’amour à deux, sans relâche. Tamara se dandinait sur lui, et Aleni l’embrassait goulument. Le brave homme n’avait jamais été aussi heureux.

La ruche s’était bien remplie, de nombreuses larves ayant construit des bassins génétiques, permettant de produire de nombreux Zerglings et Hydralisks. Les Zerglings avaient commencé à patrouiller dans les grottes, sans trop oser s’aventurer, de peur de tomber sur les patrouilles tekhanes ou sur leurs machines.

La bataille était imminente.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marena
Créature
-

Messages: 98



Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Juin 30, 2014, 06:32:46 »

La ruche était plus vivante que jamais. Partout entre les bâtiments vivants courraient des zerglings et des hydralisques. Marena avait entendu l'appel, l'attaque allait bientôt débuter. Elle courait partout, préparant les troupes afin qu'elles soient prête pour la prise du complexe. Jenny également y travaillait. A deux, les reines de la colonie semblaient parfaitement maîtriser la situation. Les troupes de leur côté obéissaient aux doigts et a l'œil. Il le fallait bien ! Elles s'avaient que si elle rechignait une punition pire que la mort les attendaient.

Marena fit une dernière tournée d'inspection mais elle semblait visiblement bien sur les nerfs. En effet, elle ne trouvait nul part sa fille et sa nièce. Elles devaient pourtant mener elle même l'assaut qui conduirait les troupes à la victoire ! Elle grogna une nouvelle fois puis fini par lâcher un long soupire avant de se diriger vers le centre de la ruche.

Elle pénétra dans le grand bâtiment et se dirigea vers la chambre des reines. La était Zeke accompagner des deux jeunes filles qui visiblement prenait grand soin de lui. La reine se dissimula derrière le pant de porte, observant le trio dans leur ébat amoureux. Les deux jeunes filles prenaient chacune le relai, s'asseyant sur cette grande verge en le chevauchant jusqu'à se qu'il jouisse dans un grand gémissement. Marena soupira longuement en observant se spectacle même si elle commençait a mouiller. La vision de ces ébats réveillant ses instincts reproducteurs qu'elle avait grande peine a contenir.

C'est alors qu'elle s'approcha et regarda Zeke et les deux jeunes filles avec un regard un peu sévère mais également emplie de compassion pour les deux filles.

Zeke... je t'avais dis de ne pas t'accoupler avec elle tout de suite ! Elles doivent conduire nos troupes ! tu sais ce qui arrive lorsque nous nous unissions... elle ne pourront pas conduire les troupes en fabriquant des petits... je voulais attendre que le complexe soit prit avant de leur expliquer ce rôle *elle soupira de nouveau puis observa les deux jeunes filles qui la regardait avec de petit yeux innocents.* Bon Zeke, je te laisse leur expliquer ce qui va leur arriver maintenant...

Puis elle s'approcha de ses deux filles et vint s'asseoir entre elle et passa ses bras derrières leur épaules, leur caressant chacun un seins tout en les rapprochant d'elle.

Ne vous en faite pas mes filles, tout ceci est normal, n'ayez crainte.
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 653



Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Juillet 01, 2014, 01:20:54 »

L’alarme résonna à six heures du matin. Tous les capteurs extérieurs du Complexe Gemesis s’affolèrent en détectant la présence de Formiens. Ils étaient nombreux, et les premiers capteurs explosèrent. Les vers de Nydus ne cherchèrent pas à filer directement sous le complexe, car les infrastructures souterraines de la base étaient protégées. Ils jaillirent dans des plaines, au beau milieu de la jungle, et les Formiens attaquèrent. Des bandes de Zerglings affamés jaillirent en tout sens, s’enfonçant rapidement dans la jungle, attaquant les patrouilles tekhanes et les avants-postes de sécurité. Ils bénéficièrent de l'effet de surprise pour les prendre en traître, massacrant les femmes et les robots. Les tourelles de sécurité répliquèrent, ouvrant voracement le feu. Les Zerglings avaient l'avantage d'être très rapides, mais ils souffraient aussi de leur faible constitution. Beaucoup moururent durant ces assauts commandos, mais réussirent à détruire un groupe électrogène, court-circuitant une partie des murs lasers électriques qui entouraient la jungle.

Sarah savait que la plus redoutable protection du Complexe venait de ce mur laser. Les générateurs se trouvaient le long de cette ligne, et, maintenant qu’elle avait un accès, d’autres générateurs allaient s’enclencher. Sarah se déploya rapidement, envoyant des Hydralisks en soutien, ainsi que des ribambelles de chancres. Ces créatures se roulèrent en boule, dévalant sur le sol. Ils abritaient en eux de puissantes charges explosives, et filèrent vers la partie désactivée du périmètre extérieur. L’alarme de sécurité continuait à résonner, et la bataille commençait à faire rage, des gatlings et des explosions soufflant les Formiens.

*Protégez les chancres !* ordonna Sarah.

Des Mutalisks s’envolèrent, canardant les Tekhanes depuis le ciel. Leurs tirs acides malmenèrent les armures blindées et cinétiques de plusieurs soldates. Des Goliaths apparurent alors, leurs puissantes sulfateuses soutenues par des batteries de lance-missiles provoquant des explosions, et soufflant les Formiens comme des épis de blé. Plusieurs chancres explosèrent, mais réussirent à atteindre leur cible, défonçant la barrière électrique.

Sarah se concentra alors à rapidement faire une colonie, usant des ressources amenées depuis les vers de Nydus. Elle avait déployé les vers à plusieurs endroits, formant plusieurs ruches, et planta les racines de sa Ruche dans le sol, se nourrissant des ressources minérales, tout en commençant à utiliser ses larves pour créer les infrastructures de sa Ruche. Un aérodrome militaire se trouvait à proximité, et Sarah veilla donc à faire pousser des Aiguilles, de grandes structures tentaculaires permettant de produire des troupes aériennes.

*Je suis là, mes filles, communiqua alors Sarah à l’intention de Marena et Jenny. Tenez-vous prête à agir.*

La Reine des Lames ne prendrait pas Gemesis en quelques secondes, ni même en quelques heures. C’était une opération très risquée, et elle avait déjà perdu beaucoup de Formiens.



« Vous allez sortir d’ici, afin de rejoindre notre Reine... »

La voix de Zeke était lourde et épuisée. Il fallait se mettre à la place de l’homme pour le comprendre. Depuis des jours, la vie de ce scientifique ne se résumait plus qu’à du sexe, que ce soit avec Marena et Jenny, ou avec leurs respectives filles. Grâce aux incubateurs formiens, elles avaient grandi très vite, devenant rapidement de belles et torrides jeunes femmes., Les maintenir vierges était un vœu pieux, quand on connaissait leur affiliation. Elles lui avaient fait l’amour, et il n’avait su s’y opposer. Ce que Zeke vivait s’apparentait à un rêve.

Épuisé, il s’était assis face à Marena, voyant les deux filles de la Formienne embrasser leur mère, se lovant contre elle. Elles étaient encore jeunes, et avaient du mal à réfréner leurs pulsion sexuelles. Zeke, qui avait étudié pendant des années les Formiens, savait qu’il n’y avait pas grand-chose à faire contre ça.

« Vous aurez pour tâche de guider les Formiens de cette ruche dans la base, afin de neutraliser rapidement plusieurs sites. »

Il fallait s’attaquer à quatre sites en particulier, afin d’affaiblir Gemesis de l’intérieur : le centre pénitentiaire, l’armurerie secondaire, un réfectoire, et l’un des générateurs auxiliaires. Quatre positions à prendre et à fortifier, afin d’égratigner le complexe de l’intérieur. Marena et Jenny auraient deux des quatre cibles les plus dangereuses, en raison de leur âge, laissant à Tamara et à Aleni le réfectoire et le générateur auxiliaire.

« On ne vous décevra pas, Mère... Hum...
 -  Oh non, sûrement pas ! »

Elles continuaient à embrasser leur mère, en profitant, leurs doigts s’enfonçant en même temps dans l’intimité de la femme, caressant ensuite son ventre. L’inceste était une notion inexistante chez les Formiens. Il était au contraire tout à fait naturel de faire l’amour avec ses géniteurs, la culture formienne n’établissant aucune réelle différence entre le cercle familial et le cercle sociétal.

Et elles pouvaient sentir leur Reine en train d’approcher.

« Il est temps d’agir » décida Zeke.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Marena
Créature
-

Messages: 98



Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Juillet 07, 2014, 06:07:54 »

Le moment était enfin venu. Marena regroupa ses troupes ainsi que sa sœur et ses filles afin de leur exposer le plan. L'attaque allait surement durer quelque heures et ils faudrait sans doute des renforts. Marena avait réfléchis à ce problème et avait finalement trouver une solution, des avants postes.

Mes filles, ma sœur. les forces que nous allons affronter son forte et nombreuse. Voici ce que nous allons faire. Lorsque nous ne pourrons plus avancer, nous formerons des avants postes. Dans ceux-ci nous amèneront les tekhanes prisonnières et nous les forcerons à produire des larves qui formerons les renforts. Bonne chance. Je formerai le premier avant poste avec Tamara, vous deux formerez le second. En route !

Marena et Tamara partir donc de leur côté, accompagner de nombreux zerglings et hydralisques ainsi que des chancres qui ferait exploser les premières défenses. La bataille commença. La mère et la filles fonçait dans les troupes tekhanes, les démembrant dans des cris de douleurs et d'horreur, le sang giclant contre les murs. De leur côté les troupes n'avait pas réellement plus de pitié. Elles avancèrent ainsi rapidement avant d'atteindre un point de défense beaucoup plus renforcé. C'est la que les chancres eurent leur utilité.

Les boules vertes kamikazes firent exploser les défenses face a l'attaque et les zergling purent ainsi pénétrer dans le petit poste avancé et créer un véritable massacre avant que le duo mère-fille puisse y entrer. Marena observa le lieu et décida que cet endroit serait le premier avant poste. Elle ordonna mentalement à ses troupes de réunir les tékhanne encore en vie. Elle fit signe ensuite à sa fille d'approcher, elle allait lui enseigner.

Elle posa sa main sur les murs du petit fortin et du creep apparu et commença rapidement à s'étendre sur les murs transformant le fortin en petite ruche. Les zerglings de leur côté ramenait des prisonnières qu'elles attachaient sur les murs couvert de creeps avant de commencer à les violer sans aucune pitié. Marena rigola de tout cela lorsqu'elle aperçu un prisonnier mâle et sourit.

Ma fille, celui la est pour toi. Tu est prête !

Elle s'approcha du jeune homme terrorisé et lui arracha son pantalon avant de venir caresser son membre afin de le faire grandir et fit approcher sa fille qui mouillait déjà d'envie et cette dernière sauta sur le jeune homme, le violant sans pitié. Marena observait sa jeune fille a l'œuvre, grand sourire sur le visage. Elle la laissa faire avant de s'approcher dans son dos et passer ses mains autour d'elle alors qu'elle violait toujours le jeune homme et caressa le ventre de sa fille qui commençait lentement a gonfler.

N'ai pas peur ma fille, pense fortement à la vie que tu désire créer, laisse ces tékhannes créer des larves, toi pense a quelque chose de mieux !

À ses mots, Tamara se figea un instant et regarda son bedon qui s'était arrondie et regarda sa mère surprise de cela, une petite lueur apeuré dans les yeux. Elle était encore une enfant dans sa tête, elle ne comprenait pas trop ce qui se passait en elle alors que sa mère lui souriait.
Journalisée
Sarah Kerrigan
Créature
-

Messages: 653



Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Juillet 09, 2014, 01:39:56 »

SARAH KERRIGAN

Sarah n’avait pas le temps de coucher avec les prisonnières, de les violer, ou même de faire des prisonnières. Elle menait une bataille âpre et ardente, consolidant son entrée dans le complexe de sécurité. Les Goliaths se ruaient sur les positions de Sarah, véritables machines à tuer, pulvérisant les Formiens, qu’ils soient au sol, ou en l’air, soutenus en ce sens par des Tekhanes équipés de combinaisons ignifuges et de redoutables lance-flammes. Très sagement, les Tekhanes avaient déboisé la zone autour des portails électriques, transformant ainsi le lieu en véritable coupe-gorge meurtrier. Sarah contre-attaquait avec ses Mutalisks, harcelant les Goliaths, mais, pour un Goliath détruit, elle perdait vingt de ses Formiens. L’alarme avait résonné dans tout le complexe, amenant des renforts ennemis depuis des fourgons et des véhicules militarisés. Ces femmes se battaient avec une ardeur féroce, et Sarah fit appel à ses troupes lourdes : des Brutalisks. Ces énormes monstres, semblables à de gros mammouths, s’avançaient lentement à travers les arbres, les renversant sur leur passage, avant de charger. Ils écrabouillèrent quelques Zerglings sur leur passage, mais se heurtèrent aux Goliaths et aux véhicules militarisés, les renversant. Les lance-flammes ne parvenaient pas à percer leur carapace, et les Goliaths concentrèrent le feu sur ces monstres, balançant une pluie de missiles, soutenus par des Tekhanes équipées de lance-missiles. Sous l’impact d’une série de missiles, un Brutalisk s’effondra sur le sol, son corps pissant le sang

*Continuez l’assaut ! Il faut passer !!*

La Reine des Lames restait prudemment en retrait, et déploya des renforts supplémentaires. Des vers de Nydus filèrent sous terre, et rejaillirent de l’autre côté, deéfonçant le sol, libérant une flopée de Zerglings avant que les Tekhanes ne leur tirent dessus. Des robots de combat se rapprochaient, et c’était une chance que l’attaque initiale de Sarah ait brisé les tourelles lasers. Avec ce soutien défensif en plus, le périmètre aurait été réellement inviolable. Sarah peinait à s’installer, et le renfort providentiel des vers de Nydus permit d’ébranler la défense, mais pas d’établir une tête de pont. Les Tekhanes qui défendaient Gemesis étaient entraînées, et avaient concentré le tir sur les vers, sachant qu’ils étaient peu résistants.

Sarah profita de cette diversion pour lancer un nouvel assaut, envoyant ses Zerglings, ses Hydralisks, et ses chancres, soutenus par des Mutalisks supplémentaires. Elle tuait les Tekhanes, ne pouvant pas se permettre de simplement les blesser. Les jets d’acide des Hydralisks formaient des trous béants dans leurs corps, et Sarah se joignit à la bataille, usant de sa vitesse surdéveloppée pour fondre sur elles. Elle en frappa une à la mâchoire, brisant cette dernière, et ses pattes se plantèrent dans le ventre d’une autre soldate, l’empalant. Une balle l’atteignit alors sur le flanc, faisant couler un peu de son sang, et Sarah tourna sa tête vers la Tekhane, ses yeux se mettant dangereusement à luire. Elle fondit alors sur elle, et l’attrapa par la gorge, la soulevant du sol. La soldate tenta vainement de se débattre, remuant des jambes en essayant de respirer. Sarah esquissa un léger sourire, et serra, jusqu’à entendre ce délicieux craquement.

« Allez ! Tuez-les ! Il nous faut sécuriser cette position !! » hurla-t-elle ensuite.

Il fallait motiver ses Formiens, et les morts continuaient à s’enchaîner. Néanmoins, tandis que Sarah souffrait, elle avait envoyé discrètement quelques ouvriers. Rampant sur le sol, ils se plantaient dans le sol pour commencer à répandre du Creep, ou s’écartaient pour construire des bases avancées plus loin. De fait, on retrouvait aussi, à l’extérieur du périmètre électrique, d’autres larves, en train de répandre le Creep, notamment en construisant des nids sous le sol

Sarah avait plus d’un tour dans son sac.



TAMARA

Tamara se tenait face à un prisonnier, dans les niveaux inférieurs du vaste complexe Gemesis. La bataille se répandait dans des couloirs, et le Complexe venait d’activer le système de sécurité maximal, d’énormes portes coupe-feu fermant les couloirs, tandis que des rayons lasers s’enclenchaient dans les conduits. Ces barrières ralentissaient d’autant plus les Formiens que certains couloirs étaient piégés par du gaz, ce qui tua les troupes avancées, offrant aux Tekhanes le temps de reformer leur défense. Il fallait détruire les solides portes coupe-feu, et les Formiens balançaient de multiples jets d’acide pour fragiliser la porte, jusqu’à faire un trou suffisamment grand pour l’ouvrir.

Pour Tamara, c’était sa première bataille, et elle avait déjà tué deux femmes. Elle les avait affrontés dans le combat dans la grande pièce. Elles lui avaient tiré dessus, tuant ses bébés, et Tamara avait senti l’adrénaline brûler dans ses veines, ainsi que la rage, la fureur. Des sentiments qu’elle n’avait encore jamais ressenti jusqu’à présent, et dont l’intensité l’avait surprise. Elle s’était ruée sur elles, et les avait proprement tuées, plantant ses griffes dans leurs chairs, les sentant hurler, leur sang venant éclater sur son corps avec jouissance.

Elle se tenait maintenant devant un homme, nu, et, pour mieux l’exciter, on lui injecta dans les veines un aphrodisiaque. Il gémit, tandis que sa verge se redressait et grossissait, une veine saillant à sa surface. Son corps était rouge, et Tamara se dressa au-dessus de lui, puis s’empala. Elle poussa des hurlements de plaisir en sentant le désir exploser en elle, et remua d’avant en arrière, sentant les mains de l’homme sur son corps. Il n’était pas particulièrement beau, mais une Formienne se moquait de ça. Elle couchait avec n’importe quelle personne sexuelle, laide ou non... Et, de toute manière, pour elle, seules les femmes pouvaient être belles. L’homme soupirait, couché sur le sol, et elle dansait sur lui, sentant cette verge disparaître dans son corps. Elle la griffait, serrant son torse,

« Haaaa !! Haaa !! »

Elle sentit la vie pointer dans son ventre quand l’homme jouit généreusement, répandant son foutre chaud en elle.

C’était divin !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox