banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Maître particulier pour Servant particulier. [validée]  (Lu 1853 fois)
Arielle Lagrini
Legion
-

Messages: 137


Étrange servante de Lust


Voir le profil
Fiche
« le: Mars 12, 2014, 03:19:38 »

Les parties en citation est l'ancienne version de la fiche qui sert de base à la nouvelle. Le texte ajouté est au masculin pour la majorité car ce personnage était un homme avant la mise à jour.


Citation
"... Cela fait aujourd'hui une semaine que le jeune Lagrini a été retrouvé après une disparition de trois ans. Il semblerait qu'il ne se souvienne de rien, nous attendons sa sortie pour avoir plus d'informations concernant ce..."

La radio fut éteinte par un vieil homme du nom de Nanashi, c'est mon grand-père. Un homme assez étrange, mais qui a toujours prêté son aide lorsqu'il s'agissait de la famille.

-Fichus journalistes, au moins ils sont plus stupides que la génération précédente. Ma petite Natacha attendra le bon moment pour s'éclipser. En attendant ils vont en prendre pour leurs grades car, il ne faut pas l'énerver.

Nanashi explosa de rire. C'est un bon vivant ce cher grand-père, il me cachait des reporters dans sa petite maison perdue dans le bois environnant  la ville, cela lui rappelle sa jeunesse qu'il dit. La maison où je réside contient tant de souvenirs. J'ai eu un moment d’absence, trois années s'étaient écoulées, que cela avait dû être long pour eux. Surtout pour maman.
Pour m'éviter trop de problème Nanashi m'avais directement emmené chez lui, puis prévenue ma mère. Mais les journalistes avaient déjà cerné la maison où je devais être. Bien sur elle tenta, telle une lionne en furie, de passer, mais cela avait été peine perdue. Heureusement il y avait le téléphone, je fus marqué par la voix de ma mère submergée par la joie de le savoir vivant et en bonne santé, mais aussi par la détresse de ne pouvoir me serrer dans ses bras.  



Je me nomme Ariel Finnegan Lagrini. Je suis le fils de Natacha Lagrini et d'un parfait inconnu. J'ignore les raisons qui l'ont poussé à agir ainsi et je ne souhaite pas savoir. Même après dix-sept années d'existence, je ne lui pardonne pas car, sans grand-père, nous aurions été à la rue. Mais heureusement Nanashi Jordan Lagrini était toujours présent pour sa famille.

Dans la famille nous somme bénis par une divinité liée à la Nature. Cela grâce à ma mère.
Elle avait menée une vie trépidante et rejoint un groupe de loubard qui se posait souvent près d'un vieux temple en ruine, un peu plus au nord. Elle aimait bien ce lieu et faisait très attention à ce qu'aucun accident n'arrivait, même si elle devait se servir de ses poings et de son autorité. Malheureusement, un jour un jeune con avait mal éteint sa cigarette, le temple et une partie de la forêt environnante brûlèrent sans qu'ils puissent arrêter cet événement. Elle avait dix-neuve ans à ce moment.
Ils firent un petit séjour en prison car ils faisaient pas mal de bêtises. Mais ce jour là ce fut la bêtise de trop. Au lieu de faire de la prison Natacha demanda à reconstruire le temple à ses frais. Cela fut accepté et la reconstruction débuta. Au début elle fut seule, mais cela ne dura pas longtemps car le groupe était soudé.

La divinité vit l'ardeur de la femme qui reconstruisait son temple. Elle continuait même lorsque les autres membres du groupe prenaient une pause et surtout elle y mettait tout son cœur. Pour cette entité ce fut la plus belle offrande qui lui fut donnée. Elle attendis que le temple soit fini pour voir si la volonté de cette humaine tiendrait, ce fut le cas. Elle attendit que Natacha s'endormit, satisfaite du travail fournit et exténuée. La nuit était douce et une forme brumeuse s'approcha d'elle pour apposer sur son front un baiser plein de gratitude et chargé de sa bénédiction. L'humaine en pleura dans son sommeil tant le sentiment transmit était fort et autour d'elle se mit à pousser de l'herbe.
La déesse lui avait transmit le don de beauté, mais aussi de faire grandir tout se qui touchait au vivant.

Ma mère fut étonnée de se réveiller avec de longs cheveux noir alors que la veille ils étaient coupés courts. Elle se rappela alors son étrange rêve et finit par se dire qu'au final les divinités existaient bel et bien.
Elle resta trois ans à prendre soin du temple et apporter des offrandes. Ce fut la troisième année qu'elle croisa mon satané père. Au début cela n'allait pas loin, puis cela évolua, mais un jour elle découvrir qu'elle attendait un enfant. Mon père prétendit aller à un de ses voyages d'affaires, pour ne jamais revenir. Incapable de travailler en me portant elle dû quitter la ville pour rejoindre son père. La bande de loubard ne put suivre et elle abandonnait le temple qu'elle aimait. Ce fût comme une série de coup de poignard pour elle.
Selon grand père ma présence fut l'élément salvateur. « Dans la profonde obscurité où elle avait été jetée tu était une minuscule flamme vacillante. Tu la guidait et elle te protégeais tel une tigresse »

Ma naissance et mes premières années de vie se passèrent bien. Nanashi avait remarqué le don de sa fille et qu'elle lui avait transmit, ainsi qu'à son enfant.

Sans véritable père, Nanashi dût jouer ce rôle, mais son âge avancé ne le rendait pas vraiment crédible. Cela commença à mal tourner pour  moi au collège car, le fait de ne pas avoir de père me donnais droit à des moqueries. De plus je développa très tôt une apparence androgyne, ce qui n'arrangea pas les choses. Je me réfugia dans le théâtre d'abord, incarnant différents rôles, même de fille sans trop de soucis. Mais cela devint rapidement insuffisant et je créa quelque chose

Ainsi Séraphina vit le jour. Mais ce côté sera décrit plus tard.  

Les moqueries durèrent une année, je tins bon, puis  formai un groupe pour prendre ma revanche. L'effet escompté fut réalisé, mais cela ne plut pas à Nanashi qui attendit un peu avant de discuter avec moi.

-Ariel, la vengeance fait certes du bien, mais elle prend son dû. Cela peut être peu comme les personnes qui te sont le plus cher. Il existe d'autres manière de régler les problèmes de ce genre. Par exemple tu peut leurs montrer que tu es doué au foot ou encore au théâtre.
-Il se moque car je joue des rôles de filles.

Nanashi eut un petit rire et posa affectueusement sa main sur ma tête.

-C'est vrai ils se moquent, mais c'est parce qu'ils ne peuvent pas comprendre, pour l'instant, ce qui te permet de réussir, cette émotion qui t'habite lorsque tu joue Cosette par exemple. Tu sais toucher les gens au niveau du cœur et cela peu de personnes le peuvent.

Cela m'avais fait du bien d'avoir discuté avec grand-père. Le fais de cacher mon identité secrète me mit mal à l'aise vis-à-vis de lui car il était toujours là quand on avait besoin de lui. En effet j’accueillais l'âme d'une héroïne en moi et devait faire attention à ce qu'elle ne se montre pas à un moment inopportun, mais elle était intelligente et passait son temps à se reposer.

Peu de temps avant ma disparition il fit une allusion à la Contrée de Wolmerack, un lieu que seule Séraphina pouvait connaître. Il m'avait percé à jour, ainsi que le contrôle que j'avais sur les plantes (réel) et mes autres pouvoirs (fictifs). Je ne savais pas à ce moment qu'il savait pour le don de la déesse. Mon grand-père entra dans mon jeu et se présenta comme le sage Gormilane. C'était un personnage important qui apportait son soutient aux camps neutres.

Cela fut un secret entre nous deux et resserra nos liens.
Malheureusement, le mois suivant je disparu, J'ignore comment, ni pourquoi. Grand-père saura mieux vous conter cette partie.



  
Mon petit-fils ne revenant pas comme à son habitude, je décidai d'appeler sur son téléphone. Bizarrement cela m'avait dit que ce numéro n'existait pas. Natacha fut alors prise de panique et chercha son enfant dans toute la ville. Avec mon vieux corps, je ne pouvais pas la suivre. Elle chercha partout, refusant de dormir et manger convenablement. La police ne faisait rien car les disparition étaient  souvent des petites fugues. Excédée ma fille chercha pendant une bonne semaine avant que la fatigue n'eut le dessus. Elle avait rechuté au temps où elle avait seule et cette fois il n'y avait pas cette petite flamme qu'était Ariel.
Plus le temps passait, plus son état empirait. Elle fut conduite à l’hôpital. Son état se voyait aussi par son don car les plantes trop proches fanaient prématurément. Je lui rendais visite tout les jours, mais elle ne réagissait plus, comme-ci ma fille était devenue une poupée inanimée. Son état se stabilisa, mais elle s'était enfermé dans un monde bien à elle pour fuir la réalité. Seul le retour de son fils pouvait la sortir de cette état.

Pendant trois longues années nous ne désespérions pas, je savais que ma fille espérait le retour de son fils et priait pour lui dans son petit monde intérieur. La bande de Natacha était arrivé et menait des recherches poussés dans toute la région. Ce fut eux qui découvrir Ariel dans une impasse de Seikusu, endormit paisiblement. Une fois la nouvelle assurée je me précipita voir ma fille pour lui annoncer la nouvelle. Cela lui fit comme un électrochoc et elle reprit vie presque immédiatement. Malheureusement des journalistes étaient présent. J'ai dû changer les plan sans informer ma fille pour éviter que mon petit-fils subissent la fougue journalistique.  Ariel ne se rappelait pas les trois dernière années, mais il était vivant et en bonne santé, son personnage fictif aussi d'ailleurs, bien que certaines choses sembles avoir changés. Mais cela ne semble pas affecter mon petit-fils donc je laisse couler pour qu'il puisse reprendre rapidement ses habitudes.


Voici où l'histoire d'Ariel avait finit avant sa rencontre avec la prêtresse Futaba.




Ariel n'avait pas eu le contre-coup de sa nature si étrange et cela se manifesta de manière brutale pour lui. Rien ne semblait calmer sa situation e ce fut désespéré qu'il tenta d'invoquer une divinité. Mais cela ne se passa pas comme prévu et ce fut une prêtresse de Lust qui fut invoquer à la place. Cette dernière haïssait les hommes et ce ne fut que par un quiproquo qu'Ariel eu la vie sauve.
Malheureusement il fut transformé en femme, la prêtresse pensant avoir faire à un esprit de femme emprisonnée dans un corps d'homme. Ariel accepta de se faire transformé, d'une part la souffrance qu'il l'habitait était forte et il aurait été tué s'il avait affirmer être un homme, or il désirait vivre. Il se passa bien des choses par la suite car elle lui fit découvrir son nouveau corps.

Cela fit un choc pour sa famille. Son grand-père fut surprit de voir une fille dans la chambre de son petit-fils, mais Ariel prouva son identité. Sa mère fut sous le choc un petit moment, mais elle avait conscience que son fiston était peut-être plus spécial qu'elle ne l'aurait pensé. Ariel fut officiellement porté malade pendant une semaine, le temps de trouver une solution. Ce fut Séraphina qui trouva ce qu'il fallait faire. Cet esprit était rapide pour prendre des décisions et agir en temps de crise.

Elle prit possession du corps d'Arielle, son nom fut féminisé, utilisa son pouvoir d'effacement d'information et manipula les bonnes personnes pour que les changements provoquées par son nouveau corps soient minimes. De part son endurance inhumaine elle fit cela pendant trois jours, un temps record si l'on comptait le nombre de personnes qu'avait rencontré Ariel. Seul certaines personnes en qui la guerrière avait confiance furent épargnées par cette manipulation mentale.

Bien sûr l'Agence fut mise au courant, car s'ils pouvaient être collants ils pouvaient aussi être utile, pourquoi se priver de possibles forces.





Identité (réel)

Nom/prénoms : Lagrini / Arielle Finnegan
Surnom : Je ne sais pas si je serais toujours nommée "princesse" ou tout autre surnoms féminins.

Age : J'ai dix-sept ans et demi à présent, même si je parais plus jeune.
Sexe : je suis...une nana, c'est chiant.
Orientation : *rougit* D-disons que je n'ai eu qu'une relation avec une femme, donc hétéro...lesbienne.

Race :(Compte Légion)
Humain, bien que je me pose la question maintenant. Le suis-je toujours ? (Ignore toujours sa nature créature)

Description physique:



Citation
Dans la famille ont est tous un peu plus grand que la moyenne japonaise. Cela vient de Nanashi qui est métisse. Autant dire que pour la discrétion on peut oublier. Heureusement on ne dépasse que d'une tête la moyenne. Mon grain de peau est assez doux pour un mec et la couleur de mon épiderme est plus européenne qu'asiatique.. J'ai une chevelure blonde que je tiendrais de mon père. La taille peut varier d'un jour à l'autre, de la longueur d'un bras jusqu'à mi-cuisse. J'ai un visage qui peut être trompeur tant que je ne me met pas en colère car là il est plus facile de deviner que je suis un mec. Nombre de fois que j'entends un mademoiselle pour me désigner, c'est des fois barbant. Concernant un particularité donné par ma mère ceux sont mes yeux. Chez moi la pigmentation est nulle au niveau des yeux, il m'arrive de porter des lentilles spéciales quand la lumière est trop forte, mais sinon j'essaie de m'en passer car c'est contraignant. Mon nez est petit comme Natacha. Concernant mes lèvres et bien elles ont un peu changés en étant plus féminines, mais je me dis qu'au moins je n'ai eu que cela et pas pire.

Morphologiquement il semblerait que mon côté androgyne ce soit légèrement accentué. Mais sinon j'ai gardé un corps plein d'énergie et sportif. D'ailleurs je vais reprendre le football pour garder la forme. J'ai une allure élancé et assez gracieuse. Et si vous ne croyez pas que je suis un homme je peux vous le montrer, comme ça vous serez fixé.
Ma voix est féminine, légèrement grave, et cela induit en erreur les autres. Je pourrais corriger cela, mais cela me mangerait trop de mon temps.

Côté fringue je suis assez sobre,  je porte un tee-shirt et un jean, des fois une veste. Sinon je peux me retrouver avec des vêtements étranges. Cela est soit un pari, soit parce que j'ai théâtre après et que j'ai la flemme de me changer avant d'entrer dans la salle dédié à cette activité. Donc oui il arrive je joue un rôle travestit, la présidente semble aimer me voir ainsi. Du moment que je peux m'amuser je m'en fiche. Et puis cela plait aussi à Séraphina.

"On a toujours besoin d'un plus petit que soit" fichu citation qui indique déjà une belle différence. Avant j'étais plus grand et maintenant je suis plus petit que la moyenne, me donnant un air jeune. Je vais sans doute avoir le droit de me faire traiter de gamine. Côté poitrine...même si cela peut être agréable c'est gênant d'en avoir, un bonnet A sans atteindre le B, heureusement. Côté couleur de cheveux, d'yeux cela ne change pas beaucoup, mes yeux semblent plus grand du fait de mon visage plus petit.
Mes cheveux poussant plus vite je dois souvent les attacher en deux couettes, je n'ai pas encore trouvé le bon rythme pour les couper.

Autre chose, il m'arrive de voir la magie sous forme d'aura, c'est encore loin de pouvoir m'aider à la magie, mais au moins je pourrais peut-être prévenir certains risque ou deviner quand les arts magiques ont été utilisés. Malheureusement ce n'est pas sur commande.

Vestimentairement parlant je m'habille avec ce que j'ai et c'est souvent des robes ou des tenues dans le style gothique. Si j'avais su j'aurais prévue une garde robe plus adaptée, la chance veut que Séraphina ai trouvé des sous-vêtement adaptées à ma taille. C'est plus compliqué de vivre comme une nana.
Elle m'a trouvé un vêtement assez étrange dans le style gothique, selon elle il s'agit d'une armure qu'elle a faite pour moi. J'ignorais qu'elle savait coudre, mais j'ai remarqué que le tissus, bien que paraissant anodin, est incroyablement résistant.

Description mentale :
Citation
Je suis une personne qui suis les normes, jusqu'à une certaine limite. Mais je me fais discret et si je fais un truc voyant c'est pour une bonne raison. Je ne fais pas de trucs pouvant nuire volontairement à quelqu'un, je suis hélas trop gentil pour cela. Mais comme tout le monde je sais sortir mes crocs quand il le faut.

J'adore passer du temps en dehors des cours ou alors en cours de botanique où je m’amuse à user un peu de mon don sur les plantes. Mais pas trop car rien ne vaut la véritable pousse et aussi car je ne sais pas encore maitriser ce pouvoir.
J'aime aussi les défis car je suis capable de faire plus que la majorité des personnes. Sauf dans le domaine du sexe où je me sens attiré, mais cela me fais un peu peur car cela ne me semble pas naturel. C'est comme-ci une partie de moi avait un besoin vital de cela, cela me bloque car je ne sais pas quoi y penser.
Je ne suis plus pudique ou plutôt cela ne me pose plus de problème, encore un changement étrange que je ne comprend pas. Serait-ce mon habitude du théâtre ou autre chose ? Je ne sais pas.

Je peux aussi avoir des absences. Je deviens alors, pour un court temps, Séraphina et vie des aventures brèves mais intenses. J'ai un peu honte de ce côté de moi car la réalité ne l'accepte pas, sauf certains initiés. Dommage, mais bon j'ai d'autres moyens de  faire vivre cette partie de moi. Mais je lui doit bien cela après tout c'est moi qui l'ai invoquée, je devais donc prendre mes responsabilités.

L'une d'elle est de prier la Déesse qui lui ai lié pour que ses pouvoirs restent intacts.


Je me pose aussi beaucoup de questions, sur moi, sur ce qu'aurait été ma vie si mon père avait été là. Bref, beaucoup de questions existentielles.


Caractériellement parlant je suis un peu moins gentil, comprenez-moi, je suis un peu frustré par mon nouveau corps qui m'impose trop de changement. Je suis moins sûr de moi pour pas mal de choses qui coulaient de source avant. Heureusement le théâtre et la botanique restent un bon moyen pour que je garde un certains équilibre et n’envoie pas chier les gens à tout bout de champ.
En plus devoir faire attention à parler de moi au féminin n'aide pas à garder son calme.
Heureusement j'ai des alliés sur qui je peux compter et ils m'aident beaucoup.
Je suis aussi un peu moi porté sur les défis en tout genre car je suis incertain. Je vais me contenter de stabiliser ma vie, puis je verrais pour déconner, mais chaque chose en son temps.

Il y a aussi une chose étrange, des envies, des pulsions que je ne comprend pas. Comme-ci mon changement avait réveillé quelque chose. Couplé avec ma petite taille cela m'a rendu un peu plus craintif car le monde me parait plus grand et je me sens plus vulnérable.

Concernant Séraphina, notre lien a un peu changé, en se renforçant. Je peux avoir confiance en elle et lui laisser le contrôle de mon corps si besoin. Elle a aussi bien apprit sur notre monde aussi elle peut se faire discrète, sauf quand la justice doit être rendu, c'est un point qui ne change pas. Chassé le naturel il revient au galop. *rire*
Elle semble me cacher quelque chose, mais la connaissant cela doit être pour une bonne raison, aussi elle ne m'en parlera que lorsque cela sera nécessaire ou lorsque le moment sera venue.

/!\ Le personnage suivant est une invention de Lagrini. Prenez cela comme un rôle qu'il peut incarner vraiment /!\
Citation
/!\ Passage à la troisième personne /!\



Identité (Fictive au début, mais devenue réelle à son insu)
Nom/prénoms : Juste/Séraphina
Surnom : L’Impératrice des Lames D'argent ou monstre (de la part des deux camps)
Alignement : Loyal Neutre
Sexe : Femme
Orientation : Aime aussi bien la compagnie des hommes que celle des femmes.
Race : Servant (Esprit Héroïque)




Description physique :
Elle est dans la moyenne japonaise concernant sa taille. Sa peau est douce, là où elle n'est pas marquée par des blessures de combat . Elle ne possède pas plus de puissance qu'un être humain sportif ce qui en fait un Servant assez faible. L'Impératrice a une chevelure courte, d'une couleur située entre le roux et le brun. Ses yeux sont comme deux pierres d'ambre et peuvent virer à l'or. Si vous cherchiez une allure androgyne ou avec peu de formes et bien ce n'est pas trop le cas. En effet Séraphina possède une poitrine assez développé et ses vêtements moulants n'aident pas à cacher ses courbes.
Elle porte un tatouage en forme de phénix sur l'omoplate droite. Il s'agit d'un cadeau de la Déesse protectrice de la Dame. Cela lui évite de mourir à condition que des prières lui soit adressé de temps à autre.

Vestimentairement parlant Séraphina sera toujours en tenue militaire. Cela comprend une veste d'officier (noir, brodée d'or), un tee-shirt gris, un pantalon noir  et des chaussures en cuir noir. Elle ne porte pas ses galons pour se montrer sa vision des chose quand au rang sur son navire.





Description mentale :
Cette combattante est bien concernée par l'alignement Loyal Neutre. En effet la Loi lui permet de cadrer certaines choses, mais elle suit plus ses propres convictions. Elle ne respecte pas ses supérieurs en ôtant ses galons en présence de son équipage qui a tout son respect.

Pour elle faire le bien est assez naturelle et celui de ses hommes est primordiale. Une fois que vous avez gagné sa loyauté elle sera votre lame, mais pas tout le temps  car, sa vision des choses primera. Elle peut très bien aider les blessés que partir en première ligne soutenir ses alliés.
Pour son propre bien elle se ballade dans la forêt du vaisseau amiral ou des planètes sur lesquelles elle pose pied. Cela calme son esprit des fois torturés ou juste trop emplit de questions. Elle s'endort souvent dans ses moments de calme et laisse ses hommes veiller sur le vaisseau et prendre un peu de bon temps avant les combats.

Elle a un objectif bien précis. Retrouver le Comte. Un homme qui a abandonné la Dame en laissant la planète à la merci des autres. Séraphina ne sait pas ce qu'elle fera une fois face à lui. Plantera t-elle ses lames de rage ? Pardonnera t-elle cette fuite ? Tant de questions qui sont sans réponse.

Elle fera tout pour être fiable, honorable, mais sait qu'en temps qu''Humain elle a des faiblesses. L'une d'elle est une envie de vengeance envers les forts qui tyrannise les autres. Dans ce cas elle se battra de toutes ses force pour vaincre le tyran, mais elle sait que tout tyran n'est pas mauvais.
Elle aime punir celles et ceux qui font du mal à Lagrini en les enfermant ou autrement.
Elle accorde des prières à une divinité avec ferveur, elle y communique beaucoup d'amour car la déesse est un lien entre sa mère et elle-même.

En Bref c'est une personne Fiable, honorable qui respect l'ordre, mais pas forcément la hiérarchie. Elle est bienveillante, mais peut attaquer en première dans certaines situations.  Elle peut paraitre froide lors des batailles, mais c'est parce qu'elle connait ce milieu.  


Histoire (purement factice)

Séraphina est née sur une petite planète occupé par des forces ennemis. Elle dû combattre dans des arènes pour éviter de finir esclave, voir pire. La Dame mena une armée pour libérer sa planète et l'adopta, la traitant comme ça fille. Cela changea la jeune fille qui changea l'armure qui entourait son cœur en une volonté forte de répandre le bien autour d'elle.
A l'âge de dix ans la Dame visita une planète forestière qui avait été ravagée par la guerre. Un autel de divinité local fut partiellement détruit. La Dame demanda la réparation de ce dernier et la divinité lié à ce lieu apparue devant eux. Pour son geste noble et plein de bonté la dame reçut le pouvoir de donner la vie et de guérir toutes les maladies. Séraphina eut aussi un présent, une sorte d'immortalité, non lié au temps, juste par ce que la petite allait connaître une destinée bien difficile.

A douze ans elle fut séparé de sa mère car la guerre éclata avec rage. Le jeune fille fut menée à une école militaire où elle eut la vie dure. Cela réveilla quelques habitudes d'arène et engendra son lot de punition pour insubordination et bagarre. Beaucoup avaient peur de la guerre, mais quand Séraphina contait ce qu'elle avait vu et vécu cela apaisait souvent les autres.
On la voyait souvent dans le secteur botanique lors des pauses ou lorsqu'elle bravait le couvre-feu pour donner des prière à Madame Alraune. C'était le nom qu'elle avait choisit pour la divinité, cette dernière en fut contente et protégeait la petite humaine lorsqu'elle s'assoupissait contre un arbre.

Les années passèrent, Séraphina avait réussit mes examens facilement et avait déjà pas mal d'alliés parmi les reçus. Ils furent posté sur l'Arianne, un vaisseau médical, pour leur première affectation. Là se fut un choc pour de nombreux promus, la guerre était horrible et voir la vie s’échapper devant eux était cruel. Si certains abandonnèrent, d'autres suivaient Séraphina qui pouvait rester stoïque devant les affres de la guerre. Elle avait déjà prit des vies et en payait le prix en ayant perdue une partie de son humanité.  L'humaine lors des batailles agissait à la manière d'un bouclier en chargent l'ennemi, tombant, se relevant et reprenant le combat. Cela était effrayant car il n'y avait aucune pitié pour l’ennemi de sa part. Elle fut nommée le monstre car elle finissant toujours recouverte du sang de ses ennemis, certains alliés prirent peur d'être si près d'une femme aussi effrayante. Elle fut très vite seule car son immortalité l'isolait des simples humains.

Séraphina continuait à prier Madame Alraune qui décida de faire un geste pour cette humaine fervente à son égard. Un groupe de combattant eut la curieuse idée de passer par le coin botanique et virent celle qui était nommée la monstre prier sous un arbre. Ils virent un autre visage de cette personne et cela les poussèrent à discuter avec elle. Séraphina demanda à ce qu'ils attendent la fin de sa prière.

Petit à petit un groupe se forma autour d'elle et cela lui permis de grimper des échelons, même si elle ne suivait pas toujours les ordres. Sa flotte avait la réputation d'être une rempart infranchissable. La réalité était un peu différente. Comme dans toutes guerre il y avait des blessés et des morts, mais dans sa flotte le taux de mortalité était faible.
L'Alraune était le vaisseau amiral, puis venant trois destroyers lourd, sept frégates et deux vaisseaux hopitaux. La flotte disposait de boucliers modifiés qui pouvaient tenir presque indéfiniment, mais uniquement si aucun tir n'était fait.

Elle fut considérée comme une héroïne par beaucoup de peuples libérés et se fit décerner le titre d’Impératrice des Lames d'Argent par un peuple de guerrier. Ceci pour son habileté aux armes et sa forte volonté de protéger les siens telle une reine guerrière.  

Cette flotte opéra pendant trois années avant de recevoir un ordre de dissolution immédiate. Les supérieurs avaient eut peur que le caractère de Séraphina se retour contre eux. Ils n'eurent pas tord car, elle avait remarqué que des atrocités avaient été commises à son insu alors qu'elle tenait des positions défensives. Son camp avait fait des massacres sans réel fondement juste par vengeance et cela lui avait parut intolérable.

Elle fut donc mutée sur la Terre, une planète isolée à la population assez primitive. Lors du trajet elle tomba dans une embuscade de son propre camp. La bataille dura deux heures, mais hélas un vaisseau amiral seul et désarmé de ses canons lourds ne peut soutenir le tir nourri d'une flotte. Cette trahison sonna la fin de l'Alraune et de tout son équipage. La raison officiel fut une attaque d'une flotte pirate. Une arme étrange avait été utilisé et son immortalité ne fut pas suffisant.


Mais ceci n'était pas la fin de son histoire car, son âme fut appelé par un terrien du nom d'Ariel Lagrini. Cet humain avait cherché à invoquer une âme héroïque et elle vint. Faute de mana elle proposa d’habiter son corps en échange de sa protection et ses pouvoirs. Ainsi se forma le contrat liant ses deux personnes issus de mondes différents.
 
 

Capacités selon le personnage :

Explication des rangs
Lettres :
Le rang E correspond à des compétences d'humains lambdas le rang A est presque un niveau divin. EX est un rang qui ne peut pas être mesuré, soit trop puissant, soit pour d'autres facteurs.
Les + :
Il s'agit d'une augmentation temporaire de la compétence de 100 % x X, X étant le nombre de +. L'augmentation ne peut avoir lieu que dans des situations précises.
Les -:
Baisse de la compétence anormal par rapport au niveau, sauf conditions spécifique. Cela suit le même principe que les +.

 



Lagrini
-Croissance luxuriante (Rang B, mais diminue au rang D faute de connaissance) : Peut affecter la croissance de toute choses vivantes, elle l'use pour ses cheveux comme sa mère, mais elle fait aussi pousser les plantes un tout petit peu plus vite.

- Effacement d'informations (Rang C) Inconsciemment altère la mémoire des gens pour qu'ils ne soient pas choqués par la longueur de ses cheveux qui change du jour au lendemain. Cela agit même sur les photos et autres choses du genre.
Cette compétence agit aussi lorsque Séraphina emprunte le corps d'Arielle, elle passe alors en rang A. Pour les spectateurs ils penseront avoir imaginé ce qui s'est passé tant le jeu d'acteur de la jeune femme était bon

-Masque d'acteur (Rang C +): Lagrini incarne les rôles qu'elle joue au théâtre presque à la perfection si c'est un rôle féminin, cette capacité n'est plus aussi bien utilisé qu'avant suite à sa transformation.

-Séduction (Rang D ++) : De part une origine succube Arielle attire naturellement l'intérêt des inconnus et attise le désir des personnes ayant déjà une attirance sexuelle pour elle, quel que soit le sexe des personnes. Cette capacité peut être désactivée si Arielle se concentre et est calme, mais elle peut prendre de l'ampleur en cas de peur de part son désir d'être protégée.




Séraphina (/!\ ces compétence sont scellés inconsciemment par Lagrini qui ne peut les utiliser sauf exception)
-Poursuite de la bataille (Ranc A): Cette capacité lui permet de combattre pendant deux jours sans le moindre repos et une multitude de blessures.

-Oeil de l'Esprit (Rang C+) : Du fait de sa vie de batailles ses chance de remporter le combat est augmenté, elle peut facilement repérer une faille dans une défense et acculé elle peut encore se défendre, voir changer la situation.

-Création d'un Territoire (Rang EX) : Séraphina peut créer une zone à l'image d'un lieu qu'elle à déjà vue. C'est la seul compétence de magie qu'elle car elle est issu du contrat. Tant qu'il n'est pas levé la zone reste indépendamment de l'extérieur. Elle a tout droit dans cette zone, mais l'invité est immortelle en contre-partie. Elle s'en sert pour se battre ou pour châtier les agresseur de Lagrini.

-Expertise Multidisciplinaire (Rang B). Séraphina possède et maîtrise une vingtaine de compétence non attribuées au combat. (Si besoin je ferais une liste exhaustive)

-Polymorphie (rang A): Séraphina peut totalement changer le corps d'Ariel pour prendre sa forme originelle et refaire la manipulation inverse une fois fini. Elle ne considère pas ce pouvoir comme de la magie.



Autre:
-Arielle a l'obligation de se retirer au moins une fois par semaine pour prier la Déesse, mais il fait souvent des ballades dans les bois.

-Arielle peut s'habiller avec un vêtement protecteur que Séraphina lui a donné (celui de l'avatar actuellement).

-Arielle est une créature ayant de nombreuses origines (Lamia, incube, succube et d'autres choses), mais cela il l'ignore.
-Le précédent point implique qu'elle peut développer des capacités liés à chaque créature.


Ceci est une triplette et je n'ai pas d'autres moyens de plus pour faire de la pub au forum ^^

« Dernière édition: Août 01, 2015, 12:15:52 par Arielle Lagrini » Journalisée

Darthestar
Créature
-

Messages: 3053



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Mars 12, 2014, 08:48:12 »

Mais ce n'est pas trop mal tout ça ^^
Journalisée


Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #2 le: Mars 12, 2014, 08:53:08 »

Bienvenue à toi ! \o/

Et à toi aussi, d'ailleurs. Clin d'oeil
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Lyan Rose
Procrastinateur à plein temps / Connard à temps partiel
Terranide
-

Messages: 2349


Pourquoi vouloir s'accrocher à tout prix ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mars 12, 2014, 12:24:07 »

- A moi ?

Non, pas à toi, abruti. T'es déjà là depuis des années, tu te souviens ?

- Je veux qu'on me souhaite la bienvenue, moi aussi...

....

Bienvenue à toi, en tout cas. Même si je trouve assez étrange l'apparition d'un Master et d'un Servant sans la Guerre du Saint Graal, mais c'est mon côté fanboy, ça.
Journalisée


Nouvelle fiche - Suivi RP/Trames

Thème [Standard] - Thème [Alternatif]

Ça se prononce "Layanne" fils de pute.

Oh, et ce kit génial a été fait par Connor. o/
Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2876


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 12, 2014, 01:00:12 »

re Bienvenue Grimaçant
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grimaçant
Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mars 12, 2014, 03:25:26 »

Bienvenue ! Sourire

Je pense qu'une petite relecture t'aidera à corriger quelques petites fautes.
Sans cela, je n'ai rien de particulier à dire.
Journalisée
Hisali Hanamura
Terranide
-

Messages: 153


Chaton Errant


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mars 13, 2014, 12:07:25 »

Bienvenue Souriant
Journalisée

Arielle Lagrini
Legion
-

Messages: 137


Étrange servante de Lust


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mars 13, 2014, 04:16:42 »

 Darthestar: Merci beaucoup.

Double-Lune: Merci
*Séraphina prend le dessus*
Merci pour cet accueil

Lyan Rose: Merci, Je ne connais que les grandes lignes de Fate/stay night, dont je m'en suis inspiré un peu pour ce personnage. ^^

Cassidy Green: Merci Cassidy ^^

Lucrecia:
Merci pour cet accueil. J'ai fais une relecture et pense en avoir corrigé pas mal, du moins celles qui sautaient aux yeux.

 Hisali Hanamura:
*Trop mimi ♥* Pense Ariel
Merci pour cet accueil ^^
« Dernière édition: Mars 16, 2014, 04:46:35 par Ariel Lagrini » Journalisée

Lucrecia
Créature
-

Messages: 1655



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Mars 13, 2014, 04:36:14 »

Voilà, validé !
Journalisée
Arielle Lagrini
Legion
-

Messages: 137


Étrange servante de Lust


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Mars 13, 2014, 05:03:50 »

Merci pour cette validation ^^
Journalisée

Arielle Lagrini
Legion
-

Messages: 137


Étrange servante de Lust


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juillet 13, 2015, 03:54:41 »

Petite mise à jour de la fiche.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox