banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: A la recherche des trésors de kellogg's... [Shad]  (Lu 2801 fois)
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« le: Février 28, 2014, 05:55:53 »

Elle en avait marre, vraiment marre, la lapine n’avançait pas dans sa quête pour retrouver son père. Pour avoir des informations la plus part du temps il fallait payer avec de l’argent, ce que la lapine ignorait complètement l’existence ou les humains demandaient aussi des paiements en nature, Hîra qui ne comprenait rien est partait le plus souvent. Aucune patience, il lui fallait tout, tout de suite.

Mais ce jour là, ce ne fut pas pareil. Hîra était dans une petite auberge pour chercher des informations, elle s’avança vers le comptoir demandant au vieux de lui dire ce qu’il savait sur le marché aux esclaves et sur les esclavagistes. Le vieux demanda à la lapine de le suivre dans l’arrière boutique pour parler plus tranquillement et éviter que des oreilles mal attentionnés n’écoutent. L’homme avant toute chose demanda un paiement en nature… Encore, la lapine en avait marre d’entendre toujours la même chose, elle eu la même réaction que pour habitude et commença à partir. Pourtant le vieux n’a pas eu l’air d’accord, il l’attrapa par le bras pour la tirer vers elle, collant une de ces mains sur la poitrine de la lapine. Hîra écarquilla les yeux jamais personne n’avait osé la toucher comme lui était entrain de le faire.

Elle sentie aussi quelque chose se coller contre sa cuisse, les yeux rouges de la lapine descendirent pour voir ce qu’il se passait, une bosse c’était formé dans le pantalon du vieux. Hîra était encore vierge mais elle n’était pas non plus inculte et savait très bien ce qui se passait. A partir de ce moment elle venait de savoir ce qu’était le paiement en nature et tout cela venait de la dégouter au plus au point. Les humains se prenaient vraiment pour des grands, ils pensaient vraiment qu’il était aussi simple de coucher avec la lapine… Celui-là allait savoir qu’il n’aurait pas fallut la retenir…

D’une poigne de fer la lapine attrapa la gorge du vieux pour le plaquer contre un mur le plus proche. « Tu veux du nature. » Hîra passa sa main dans la pantalon de l’homme qui afficha un grand sourire satisfait, de son autre main elle lui descendit son pantalon, son chibre était à l’air, la lapine faisait des petits mouvements de main dessus pendant que l’homme poussait des grognements de joie. Mais la plaisir allait bientôt disparaître, de son armure la lapine sortie de sa dague fétiche, rapidement et d’un coup sec elle donna un coup sur le membre du gérant de l’aubergiste.

Un hurlement de douleur résonna dans tout le bâtiment, les clients qui se trouvaient dans l’auberge devaient de se demander ce qu’il se passait. Hîra elle souriait, un sourire sincère, elle jeta le morceau de chair par terre alors que l’aubergiste était entrain de se vider de son sang tout en hurlant. Quand d’un coup la porte de l’arrière boutique s’ouvrit, la lapine aurait du se douter que des personnes viendraient voir ce qu’il était entrain de se passer, Hîra se retourna toujours le sourire aux lèvres vraiment contente de son geste.

Des cris de terreurs s’échappèrent alors des femmes qui étaient rentrées dans la salle, le sourire de la lapine se mit alors à partir… Il fallait partir, vite ! Hîra ouvrit la porte de la pièce, une sortie qui donnait directement dans la rue mais des forces de l’ordres étaient déjà présentes autour du bâtiment, avec le sang qu’elle avait sur les mains ce n’était pas discret. La lapine se mit à courir, mais les forces de l’ordre l’encerclaient rapidement, elle sortie son arc et encocha une flèche, sa n’allait pas suffire il y avait trop de monde autour d’elle.

Un vrai remue ménage se créait, des cris de terreur, des ordres des forces de l’ordre en direction d’Hîra pour lui faire lâcher son arme. Elle ne savait plus où donner de la tête et la flèche de son arc partie pour s’enfoncer dans la tête d’un des hommes qui était autour. Tout dégénérait…
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Février 28, 2014, 09:12:40 »

La Terranide s’était retrouvée dans une auberge pour boire un petit coup tout en écoutant les quelques ragots que les habitués racontaient.  Son visage dissimulée dans son ample tunique noire au broderie rouge, la Terranide était en paix. Ses attributs lupins cachés, elle n’était pas importunée par un quelconque humain et pouvait donc boire son breuvage tranquillement. Levant sa coupe, elle ingéra quelques petites lampée, sentant l’alcool lui réchauffait le gosier, la faisant doucement frissonner. Une petite sortie dans une auberge avant de retourner chez soi ne pouvait pas lui apporter un quelconque malheur. Ou alors, comme elle en avait si bien parlée avec Silat quelques jours auparavant, elle attirait les ennuis.

Posant sa coupe, la  Louve continuait à observer et écouter ce qui se déroulait au sein de  la taverne. Son regard se posa sur une Terranide lapine qui semblait chercher des informations.  L’Okami quant à elle, fit un petit mouvement de tête négatif tout en observant l’inconnue et le vieil homme au comptoir partir dans une arrière salle. Cette femme ne savait-elle donc pas qu’il ne fallait pas suivre d’une façon aussi candide un inconnu ? Et surtout quand on était une race censée être l’esclave de l’autre. Pourtant, la lycane avait également l’impression que cette lapine ne se laisserait pas faire.

Il ne faillit maintenant plus qu’attendre. Attendre la suite des évènements. Relevée autant qu’elles le pouvaient sous sa capuche, les oreilles de Shad étaient aux aguets du moindre son provenant de l’arrière salle.  Mais dans une auberge, il n’était nullement aisé de se concentrer sur une seule source de bruit et la Terranide devait tendre l’oreille pour faire fi des bruits environnants,  des bruits parasites.  Elle entendu bien vite un grognement d’aise et n’eut pas besoin de réfléchir longtemps pour savoir de quoi il s’agissait.

Bien que Shad avait accepté son statut d’esclave, elle ne refusait pas d’apporter son aide à quiconque cherchait à maintenir sa liberté. Pourtant, aux gémissements qu’elle entendait, elle déduisait rapidement que cette femme faisait cela de son pleins grès. Et comme elle ne voulait pas s’attirer d’ennuis, la Louve jugea qu’elle n’avait donc rien à faire, qu’elle ne devait pas intervenir. Portant la coupe à ses lèvres, elle commença à en vider le contenu avant de  s’arrêter promptement. Un cri. Un cri de souffrance  Elle ne pouvait se tromper.

Tous se tournèrent vers l’arrière salle, souhaitant savoir quelle était  la source de ce cri. Bien que l’évidence ne faisait aucun doute. La lycane reposa sa coupe sur la table et se leva,  ne laissant que le sur le bois vint pièces d’argent. De quoi payer sa boisson. Si cette lapine avait réellement blessé cet humain, elle allait au-devant de grands souci. L’Okami sortit donc de l’auberge, empruntant une autre voie. Si sa déduction était bonne et au vue des patrouilles qui commençaient à encercler les lieux, cette Terranide devait obligatoirement passer par là.

Un petit sourire orna son visage alors qu’elle observait la scène au loin. Cette inconnue savait se battre, et ne semblait voir déposer ses armes malgré qu’elle fût seule contre des douzaines de gardes. Adossée contre le mur d’une ruelle, cachée dans l’ombre, la lupine attendit patiemment que la lapine arriva à sa portée. Pourtant, un acte la fit changer de tactique. Couper un membre d’un homme qui tentait d’abuser de vous, cela, la Terranide le comprenait mais tirer une flèche en direction d’un garde qui ne faisait que son travail. Cela, elle le comprenait moins. Rapidement,  Shad claqua des doigts, embrasant la flèche meurtrière qui fut réduite en cendre et avant que quiconque ne puisse réagir, elle agrippa le poignet de la Terrranide, l’attirant dans la sombre ruelle.

« J’te tiens ! Ne discutes pas et suis moi, je ne te veux pas de mal, juste t’aider ! »

La Louve marchait à reculons, levant ses mains pour prouver qu’elle ne chercherait pas à trahir la lapine. De plus, elle abaissa rapidement sa capuche pour lui dévoiler ses oreilles de louve qui prouvaient qu’elles étaient de la même race.  Shad  entraîna donc l’inconnue au travers des ruelles des bas-fonds, se stoppant après plusieurs minutes devant un mur, une impasse qui n’avait pas était indiquée.

« Merde.  Il va falloir l’escalader, on dirait qu’il ne nous lâche pas. »

Prenant appui sur ses jambes, la Louve effectuant un bond qui  lui permet de s’accrocher au rebord du mur bloquant le passage.  Hors au même moment où la lapine toucha le mur, ce dernier miroita et aspira les deux Terranides, comme s’il eut était question d’un portail. N’ayant plus aucune prise, l’Okami tomba  et se ramassa sur le sol, dans un petit «  outch » avant de rapidement se relever et d’observer  les alentours.

« Okaaayy…On est où ? »

La vue qui s’offrait aux deux femmes était une immense salle avec plusieurs chemins différents. Une salle semblant être taillée à même la pierre.  Soupirant, la lycane se retourna vers la lapine.

« Je suis désolée, je ne voulais pas t’attirer ici crois-moi, je ne savais même pas que cela était possible. Mais il semble que nous allons devoir…travailler en équipe pour trouver la sortie. Je me nomme Shad et tu es ?  Oh bien sûr, tu n’es pas obligé de répondre, crois-moi, je comprendrais. »


Ce qu’elle voulait surtout comprendre, c’était : Où diable étaient-elles tombées ? Quel était ce lieu ? Et surtout, comment en sortir ?


Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #2 le: Mars 01, 2014, 01:38:51 »

La flèche partie dans un sifflement à peine perceptible, mais juste avant qu’elle touche la tête de l’homme de garde, le projectile s’enflamma, la lapine ouvrit en grand les yeux comment cela était possible, elle n’en revenait pas. Et encore sous le choc, quelqu’un lui attrapa le poignet pour l’attirer dans une ruelle sombre, Hîra ne comprenait plus rien, une voix de femme résonna à ses oreilles. Les mains en avant cette femme lui dévoila son visage, elle aussi était une hybride, elle avait des attributs de loup, elle devait porter une capuche pour se cacher des humains et de la garde.

Elle l’avait aidé à fuir, Hîra ne chercha donc pas à discuter pour le moment il fallait fuir, un mur se présenta droit devant, la lapine prit appuie sur ses jambes et sauta pour s’accrocher, mais au même moment encore un phénomène étrange arriva. Comment décrire le truc… Un aspirateur géant ? Hîra ne se sentie pas partir et se retrouva mangeant le sol dans un endroit fermé, humide, sombre ou des insectes ignobles rampaient sur le sol.

Elle se releva alors frottant ses mains pour ensuite ramasser son arc et ses flèches, regardant les lieux… Cette journée était vraiment bizarre, trop bizarre, serait-elle devenue folle, il fallait pour la lapine mettre les choses au clair rapidement surtout que la terranide louve qui était avec ne savait pas non plus où elles étaient. Hîra prit alors une grande inspiration avant de se tourner vers cette fameuse Shad et de prendre la parole.

« Déjà ma flèche pourquoi brûler ? C’est quoi le truc au mur ? Comment nous sommes arrivés là ? Pourquoi toi m’aider ? »

Tout ses paroles était complètement hachée, elle parlait mal de base, mais étant un peu paniqué c’était encore pire. Tournant en rond regardant les moindres recoins, la lapine avait envie de péter un plomb, de tout casser mais avant elle voulait des réponses à ses questions et elle n’était pas du tout patiente elle reprit alors la parole.

« Tu es magie c’est ça ? Travailler en équipe c’est quoi ? Je ne comprends pas bien le langage humain. »

Hîra s’arrêta alors d’un coup, respirant un grand profondément, ce qui la perturbait le plus dans cette histoire c’était la magie, elle ne pensait pas que cela pouvait exister en vrai. Son père lui racontait des histoires avec des mages, des sorcières, mais jamais ô grand jamais elle aurait pensée en voir de ses propres yeux.

 La lapine se rappela aussi que Shad lui avait demandé son nom, Hîra se pinça un peu les lèvres, elle n’avait pas pour habitude de dire son nom à un inconnu… Pourtant cette louve venait de l’aider et elle n’était pas humaine, elle était comme elle une hybride donc elle ne pouvait être méchante. La logique de Hîra sur se côté était quelque peu bancale, des terranides pouvaient bien sur être méchant… Encore une fois la lapine prit alors la parole.

« Je fais confiance aux mi-humains mi-animaux, je vais te dire mon nom. Je suis Hîra ! »

La lapine attendait maintenant des explications, avant de commencer à chercher un plan pour sortir de cet endroit inconnu, car bon elles n’allaient pas rester ici pour toujours. Le plus dur était le chemin à prendre, car il y avait de nombreux couloirs, elles pouvaient facilement tourner en rond.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Mars 01, 2014, 07:01:58 »

La première impression qui traversa le regard de Shad fut la surprise. Elle savait que certains des seins ne connaissaient que très peu la langue commune des humains, mais là, elle avait la nette impression de parler avec une enfant qui apprenait justement la langue. Enfin, ce n’était pas comme si elle ne s’avait pas se faire comprendre, ni même la comprendre ! Parler la langue des Terranides ne serait également par chose aisée. Chacune des « races » la comportant ayant son propre dialecte, ainsi, la Louve aurait encore plus de mal à se faire comprendre par la Lapine qui déjà débiter ses questions.

La Louve  écouta ses interrogations tout en observant d’un œil furtif la salle où il se trouvait. Cette dernière était d’apparence ovale, comportait plusieurs portes formées dans la pierre et au centre on pouvait y discerner un autel. Une chose disait à la Terranide qu’il faudrait aller voir cet élément de plus près. Mais pour le moment, il fallait répondre aux  questions d’Hîra. D’un côté, Shad était soulagée qu’elle lui fasse confiance, sinon sortir de cet endroit aurait été bien plus difficile que prévu.

« Si tu aurais tué cet homme, tu aurais eu plus de souci. Oui, c’était de la magie, non le mur je ne sais pas ce que c’était, et travailler en équipe c’est…travailler avec une autre personne pour s’aider, comme on va faire là. »

Oui, ses réponses étaient courtes, mais à quoi bon rentrer dans les détails ? Surtout qu’elle risquait fort de devoir à chaque fois tout reformuler. Désignant l’autel central de l’index, la Louve reprit la parole.

« Vient, on va voir cela de plus près, on ne peut pas rester ici à ne rien faire. »

Et sans même attendre qu’Hîra donne sa réponse, la lupine sauta de rebord en rebord pour descendre de la plateforme où elles se trouvaient actuellement. Prenant garde où elle mettait ses pieds, elle s’avança jusqu’à l’autel, l’observant pus en détail. Ce dernier présentait une particularité tout à fait intéressante.  Devant l’autel se trouvait  cinq socles, correspondant au nombre de portes présentes dans la pièce. 

Curieuse, la Louve partit regarder plus en détail l’une de ses portes et pu noter la présence d’un cadre représentant un animal au-dessus de chacune elle.  Shad les observa tour à tour, soupirant par la suite.

« Un lapin, une grenouille, un tigre, une abeille et un singe….On commence par quelle porte Hîra ? »

De toute manière, il était fort probable que chacune de ces portes et donc chacun de ces couloirs soient pris, surtout si au bout de ces derniers se trouvait la pièce à mettre dans le socle prévu à cet effet sur l’autel.  Et Shad laissait ainsi le choix du premier chemin à Hîrai, se demandant sur quel animal se porterait son choix.  Une fois ce dernier choisi,  elle pénétra en compagnie de la lapine dans le premier couloir. Un long et immense couloir qui leur laissait un peu le temps pour faire plus ample connaissance, le temps d’arriver à son extrémité.

« Au faite Hîrai, d’où viens-tu ? »

La porte derrière elles se referma, ou plutôt des pierres apparurent subitement pour empêcher toute retraite. Les deux Terranides n’avaient donc que d’autres choix d’avancer et voir les épreuves qui les attendaient.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #4 le: Mars 03, 2014, 05:25:03 »

Shad avait bien compris que la lapine ne parlait pas très bien, elle utilisait donc des phrases simples et faciles à la compréhension. La louve lui expliqua que si elle avait tué le garde de toute à l’heure, elle aurait eu plus d’ennui, ce n’était pas trop grave au point ou elle en était, enfin c’était le point de vue d’Hîra. La louve aussi lui affirma qu’elle utilisait la magie, c’était totalement inconnu pour la lapine qui était surprise, pour finir elle lui expliqua le travail en équipe… Hîra n’avait jamais travaillé en équipe, le plus souvent elle était toute seule et elle s’en sortait très bien, il fallait bien une première fois.

La louve lui proposa ensuite d’aller voir l’autel qui se trouvait au centre, s’en même attendre sa réponse Sahd partie. Hîra soupira avant de faire de même, cette quête allait être bien longue, très longue même et compliquée. La lapine sauta de rebord en rebord, enfonça ses griffes dans la pierre pour ne pas glisser, ses griffes étaient bien sur très robustes pour pouvoir s’enfoncer aussi facilement. Une fois devant l’autel, Hîra regarda un peu les environs et Shad en faisait de même avant de demander à la lapine qu’elle porte prendre. Hîra avait bien sur remarqué les animaux, mais à part le lapin et la grenouille qu’elle avait déjà croisée dans la forêt les autres lui étaient totalement inconnus.

« On me prend ! Lapin ! »

Machinalement Hîra avait choisit sa race, le lapin, c’était assez prévisible il fallait dire… Les deux femmes avancèrent dans un loin couloir, sur les murs Hîra remarqua des symboles, surement une écriture ancienne, la lapine ne savait déjà pas lire de langue des humains alors une langue qui date d’un temps inconnu, Hîra ne porta pas plus attention que ça. La porte derrière les femmes se refermèrent d’une manière encore très bizarre, la lapine avait eu sa dose de magie pour la journée.

« Je suis d’une forêt loin de vos terres, les humains sont venus et nous ont attrapés moi, ma tribu et mon père le chef… Je veux les retrouver pour aller dans ma forêt après ! Et toi ? Tu vis avec les humains ? Tu es un esclave ? »

Les deux femmes marchèrent encore et encore pour arriver dans une salle, devant elle se trouvait un sol avec plusieurs cases noires, blanches et rouges comme un espèce d’échiquier. Les cases rouges se trouvaient à des distances conséquentes les unes des autres. Hîra ne se posa pas de question et posa son pied sur la première case qui se trouvait devant elle une blanche, mais celle-ci s’effondra directement, dans un petit cri de surprise la lapine s’accrocha juste à temps au rebord du trou pour se hisser devant Shad, au fond de se trou se trouvait des piques très pointus qui aurait pu embrocher Hîra s’en difficulté.

« J’ai faillis me faire mourir par la porte du lapin… »

Hîra afficha un petit sourire, c’était assez drôle de son point de vue, mourir à cause d’un lapin alors qu’elle était lapine, mais il ne fallait pas trop rigoler avec cela, les deux femmes n’étaient cas la première porte et déjà une épreuve se présentait devant elle.

« Il faut penser ! »

En clair, il fallait réfléchir ! Ce n’était pas la meilleure qualité de la lapine qui préférait foncer dans la tas s’en rien demander à personne, en tout cas il était assez simple de comprendre qu’il fallait marcher sur certaines cases, mais pas d’autres… Seulement les qu’elles ?
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Mars 03, 2014, 09:07:00 »

La porte du lapin fut choisie. Ironiquement, la Louve était presque sûre que Hïra ferait ce choix en premier. Pour peu, elle aurait fait une petite remarque sur le fait qu’il n’y avait aucun animal symbole la représentant. Enfin, d’un autre côté, elle était également bien rassurée qu’il n’y avait pas une représentation de chaque animal vivant, ou sinon, elles n’auraient pas été prêtes de trouver la sortie de cet étrange endroit. Tout comme sa compagne de route,  Shad n’avait aucune idée de ce que pouvait dire les étranges symboles situés le long des murs.  Peut-être était-ce des phrases importantes leur expliquant comment bien face à des futures épreuves, mais cela, elle ne pouvait le savoir, ne pouvant simplement les lire.

Finalement, hïra répondit à sa question. Ainsi elle venait d’une forêt loin de Nexus ? Après tout, ce n’était guère étonnant, les forêts étaient un lieu privilégié par les Terranides. Mais tout havre de paix ne connaissait pas ce statut éternellement et la Louve comprit que la lapine et les siens avaient été confrontés à des chasseurs d’esclaves.  Il était donc normal qu’elle cherche à retrouver les siens, dont sa famille en priorité avant de retourner chez elle, reprendre sa vie là où elle l’avait laissé. Bien entendu, la lapine n’attendit pas longtemps pour poser la même question à Shad, rentrant directement dans le  sujet de l’esclavage.

« Je suis désolé, j'espère que tu pourras rentrer cher toi avec ton père. Pour le moment, je vis ici oui et…oui on peut dire que je suis esclave. Mais je ne vais pas te trahir, juste t’aider »

Et c’était vrai. La lycane ne comptait aucunement trahir la confiance de la lapine. Son but était bien de l’aider à sortir de la ville sans encombre, enfin en cet instant de ce temple et non de l’attirer tout droit dans un piège. Après tout, que gagnerait-elle à faire cela ? Rien, absolument rien à part de donner la sensation à l’un des siens  d’avoir été totalement trahis par une personne sur laquelle il avait eu confiance. Or, elle ne pouvait se le permettre. Elle continua donc d’avancer aux côtés de Hîra jusqu’à arriver à une salle plus grande avec un étrange damier sur le sol.

« Non att ! »

Trop tard, la lapine posa le pied sur une dalle blanche qui s’effondra immédiatement. Par chance, la Terranide eut le réflexe de se rattraper et la Louve attrapa également ses mains pour l’aider à sortir de ce piège mortel, ne manquant de noter les piques situés en contre-bas.  La Terranide fit un petit rire jaune quant à la remarque d’Hîra, déglutissant légèrement.

« Haha…Je crois que cet endroit veut notre mort. Il faut faire attention… »

Il faut penser. Effectivement, c’était ce qu’il avait le mieux à faire. L’Okami s’accroupissait près  du damier, posant après un instant sa main sur une dalle noire. Cette dernière s’effondra immédiatement.   Les cases noires et blanches étaient donc synonymes de morts, il ne leur restait plus que les dalles de couleurs rouges.  Pourtant la première demandée déjà de faire un petit saut pour l’atteindre. Soufflant, la Louve se releva désignant la case du doigt.

« Il y’a peu de rouge et je crois qu’il faut toucher que cette case. Je pense que tu bondis mieux que moi, donc ce serait mieux que tu y ailles en première. Moi si j’y vais, je risque de faire tomber les dalles tout autours. Mais si tu ne veux pas, j’irais en première »

Instinctivement, Shad pensait qu’Hîra serait plus apte à franchir cette première épreuve en première.  Elle pensait également  que de par sa nature, ces sauts ne seraient qu’une ballade pour elle, au contraire de l’Okami qui n’avait pas l’habitude de faire des sauts aussi long sous cette forme et adopter son autre forme la gênerait quant à la taille des cases.  Ses quatre pattes ne tiendraient jamais sur la petite surface rouge, donc il fallait sauter sous forme humaine, ou plutôt de Terranide. La Louve se retourna vers la lapine, attendant sa réponse.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #6 le: Mars 04, 2014, 02:25:06 »

La louve lui expliqua qu’elle était une esclave, enfin devant il y avait si on peu dire, ce qui perturba un peu la lapine, enfin ce n’était peut-être pas un choix, Hîra ne pouvait pas lui en vouloir non plus d’accepter cela. Shad insista sur le fait qu’elle voulait l’aider et c’est ce qu’elle fit quand elle tomba dans le trou, la louve lui tendit une main que Hîra accepta avec joie, mais elle ne rigola pas beaucoup à sa blague sur le lapin, c’était rien elle n’avait pas le même humour. Hîra se riait du danger !

Enfin, Shad demanda à la lapine de sauter sur les cases rouges, sa allait être une partie de plaisir il faut bien l’avouer, d’un grand sourire Hîra se tourna vers la louve tout en lui répondant : « J’y vais ! » Hîra enleva son arc pour les poser aux pieds de Shad : « Garde moi mon arc et mes flèches. » La lapine pouvait facilement sauter avec, mais elle avait surtout peur que des flèches s’en aille du carquois pour tomber sur les cases blanches et noires et il n’y aurait aucun moyen pour pouvoir les récupérer.

Elle recula, Hîra prenait de l’élan pour pouvoir sauter, d’un coup elle se mit à courir passant à côté de Shad, de toute sa longueur elle s’étira visualisant la case rouge qui se trouvait le plus proche. Mais le plus dur restait à faire, car la lapine ne devait pas s’arrêter entre les sauts sinon tout son élan serait gâché et les sauts deviendraient plus durs. Tel les lapins que l’ont voyaient dans les champs, la lapine sautait de cases en cases pour arriver à son but passer de l’autre côté, le chemin ne se fit pas facilement, car sur l’avant dernière case Hîra sauta à peine trop loin et fit tomber des cases qui se trouvaient autour de la dalle rouge. Mais elle ne perdit pas son sang franc, arriver de l’autre côté elle se retourna directement pour faire un signe de coucou à Shad, non pas pour lui dire salut je me taille sans toi, mais pour lui dire que tout allait bien.

« Je vais voir bouge pas ! »

Le je vais voir signifiait qu’elle allait jeter un coup d’œil aux environs pour savoir s’il n’y avait pas un moyen pour faire traverser la louve, la lapine regarda les murs pour chercher un interrupteur cacher ou autre et son regard s’arrêta alors sur une statue de lapin. Hîra posa sa main sur les oreilles de celui-ci qui se baissèrent directement, un étrange bruit résonna dans la salle et des casses de l’échiquier se mirent à virer aux rouges. Ainsi, un chemin de cases rouges se dessina comme par magie, il était droit et allait directement d’un bord à l’autre.

« Vient Shad ! » répondit alors rapidement la lapine fière de ce qu’elle venait de trouver.

Pourtant sa n’allait pas être aussi simple que prévu, car en bougeant les oreilles du lapin, Hîra avait du enclencher en un autre mécanisme, et celui-ci était meurtrier. Au loin derrière la louve on pouvait entendre des bruits résonner, des bruits lourds, une forme se dessinait et arrivait très vite sur les deux demoiselles. Oui c’était un énorme rocher, lancé à pleine vitesse qui était entrain de rouler vers leur position, très vite la lapine se mit à crier.

« Derrière toi Shad, court ! »

Hîra pointa du doigt au même moment le rocher, qui se faisait de plus en plus prêt, avant de commencer à courir la lapine attendit que la louve se mette à avancer, pour ne pas la laisser seule et ainsi se séparer. En tout cas ce temps réservait bien des surprises…
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Mars 04, 2014, 03:56:25 »

La Louve fut rassurée de voir que la Lapine ne lui posa pas plus de questions ou lui demanda d’aller vérifier son hypothèse en premier. Quand elle déposa ses armes contre le sol, au pied de Shad, cette dernière les ramassa, les tenants avec une certaine forme de respect. Possédant elle-même des armes, elle savait ô combien ces objets pouvaient être précieux pour son propriétaire. Afin de ne pas gêner l’Usagi, elle fit un pas sur le côté, l’observant faire, espérant au fond d’elle qu’elle ne s’était pas trompée. Ou sinon, elle aurait envoyé une des siennes à la mort.

L’’Okami dût admettre le fait que cette épreuve sied parfaitement à Hïra.  Cette dernière bondissait, telle la lapine qu’elle était de cases rouges en cases rouges.  Pour peu, elle aurait juré qu’elle avait fait cela toute sa vie. Pourtant, elle ne put s’empêcher de tendre sa main en avant, bien sûr ce geste n’aurait servi  à rien en soi, quand la Lapine toucha d’autres cases autours de la dernière rouge, manquant ainsi de tomber dans le piège mortel et de s’empaler sur les piques en contre-bas.

Pourtant, la guerrière s’en sortie saine et sauve et la Terranide poussa un soupir de soulagement. Et sa crainte fut balayée par le fait de voir la lapine lui faire un grand signe à l’autre bout de la saille, soulignant ainsi qu’elle se portait bien. La voyant partir, la Louve eut un petit sourire moqueur. Ne pas bouger, ou pourrait-elle donc aller ? Le chemin du retour était bloqué et elle n’avait que ce damier pour avancer.  En attendant le retour d’Hîra, elle reposa son attention sur les cases rouges, déglutissant. Non vraiment, cette épreuve n’était pas du tout adaptée pour elle, surtout que la dernière case, la même qu’avait manqué Hïra se tenait à une distance plus que conséquente.

En tentant de sauter comme l’Usagi avait fait, elle risquait tout simplement de se vautrer lamentable. Un déclic lui fit relever son visage et Shad put admirer un magnifique chemin de dalles rouges se formant jute devant elle. Un sentier qui la mènerait saine et sauve auprès de sa consœur.  Et cela lui permis de déduire un fait important : Une seule personne avait besoin de traversé pour ouvrir la voie à l’autre. C’était déjà, une bonne nouvelle en soi.  Mais elle fut bien vite sortie de ses pensées, un bruit assourdissant venait de derrière elle, approchant à grande vitesse.

« Oh..oh…COURS ! »

La Louve détaille comme un lapin, traversant le chemin de dalles rouges, arrivant à la même hauteur qu’Hîra, poursuivit par un rocher géant.  Encore une fois, la lycane remerciait le fait qu’elle n’était pas qu’une simple humaine. En effet, il lui était possible de par sa nature de courir assez vite et sur de longues distances. Ainsi grâce à ce petit côté animal, elle parvenait à ne pas s’essouffler trop vite et ne pas être écrasée. Mais le rocher prenait également de la vitesse et la distance qui le séparait des deux femmes se réduisait au fur et à mesure.

« Là ! Saute! »

Une sorte de trou était visible quelques mètres plus loin.  Un trou qui n’était pas évident de voir et qui était pour l’Okami le seul moyen de sortie car à quelques mètres devant se trouvait un autre mur, une impasse.   Shad sauta dans le trou indiqué, espérant que la chute se ferait sans douleur. Elle n’atterrit pas sur un sol rocailleux, des piques ou tout autres matières qu’on était prêt  à s’attendre, mais dans une sorte de bol géant remplit de…carottes.

« Ce lapin ne t’aime pas Hîrà…Ni moi d’ailleurs. »

Sans chercher à comprendre la raison de toutes ces carottes, la Louve s’extirpa du bol géant, faisant craquer en premier lieu ses muscles, avant d’aider Hîra à faire de même, lui rendant son arc et ses flèches.  Elle posa par la suite ses mains contre ses hanches, observant toujours cet étrange monticule de légumes orange avant de  voir une énorme porte comportant plusieurs symboles et une sorte de rouage.  La Terranide attrapa l’une des carottes et mordu dedans, la mangeant. Après tout c’était un peu de la nourriture gratuite non ?

« Une idée pour sortir Hîra ? »

Ce qu’elle ne remarqua pas immédiatement était que le rouage bougea très légèrement quand le légume fut engloutit.


Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #8 le: Mars 05, 2014, 12:52:58 »

Le rocher prenait toujours plus de vitesse, déboulant sur les deux femmes, Shad cria avant de se mettre à courir poursuit par le rocher, elle passa à côté de la lapine qui se m’y directement à la suivre, trop d’émotion d’un coup, beaucoup trop. Les deux femmes courraient pour échapper à une mort certaine, devant elles se trouvaient un mur, elles n’allaient quand même pas finir écraser…

Mais juste à temps la louve indiqua à Hîra de sauter dans un truc, machinalement la lapine suivit Shad, espérant ne pas mourir, la mort par écrasement ne lui faisait déjà pas trop envie, alors s’aplatir sur des piques encore moins, pourtant l’atterrissage se passa très bien, certes dans un lieu hors du commun mais très bien, quoi de mieux pour une lapine de tomber dans un bol de carotte.

« Et c’est que la première porte ! »
souffla la lapine.

Avec l’aide de Shad, les deux femmes sortirent du monticule de carottes, les yeux d’Hîra brillaient tellement c’était beau, autant de carottes d’un coup, son ventre s’empressa de la guider… MANGER ! Alors que la louve ne prit qu’un légume, la lapine s’empressa dans mettre une dans sa bouche, suivit d’une deuxième et une dans chaque main. Si Hîra le pouvait elle nagerait dedans à la manière de Picsou dans son or, sauf qu’elle serait entourée de centaines, de milliers de carottes, si seulement elle pourrait montrer ça à son père, il serait vert de jalousie !

La bouche encore pleine la lapine prit la parole : « Jché pô ! Faut en profiter ! Elles sont trop bonnes !! » De la carotte sortait de sa bouche, Hîra en mettait partout, ne se préoccupant même pas de la porte, après tout ses efforts, elle avait sa récompense, le rêve de tout bon lapin et elle allait se faire péter le bide c’était sur.

Hîra posa son arc à côté de la montagne de carotte avant de se laisser tomber dedans, toujours la bouche remplit de ce délicieux légume ! Pourtant quelque chose attira son attention, un petit bruit gênant pendant qu’elle mangeait son repas, la lapine se redressa alors se dirigeant devant la porte ou un rouage tournait doucement.

« Shad, vient ! » dit-elle tout en crachant sur la porte, une vraie petite cochonne à en mettre partout. « Sa tourne !! » Hîra lui montra alors du doigt le rouage tout en descendant encore et encore des bouchés de carotte, mais dès qu’elle eu finit ce qu’elle avait dans la bouche tout s’arrêta. Pour ensuite reprendre qu’elle, la lapine planta ses crocs dans le légume, ses yeux s’illuminèrent regardant la louve avec un grand sourire !

« Compris ! Faut manger !! »

Hîra augmenta la mastication et le rouage tournait plus vite.

« Allez Shad, cure de carottes ! » fit-elle en plaisantant, voir une louve manger des carotte ce n’était pas tout les jours, il fallait bien le préciser.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Mars 05, 2014, 07:14:28 »

La lycane ne put s’empêcher de rire franchement en voyant l’état d’Hîra. Pour sa part, le bol de carottes ne l’enchantait pas plus que cela, mais pour une lapine, elle devait être en train de rêver, de vivre un pur moment de joie.  Et cela se confirmait par la façon qu’elle avait de manger à toute vitesse ces légumes orangés, mâchant à tout va, en foutant partout. La Louve reçu même des postillons de carottes sur le visage qu’elle essuya d’un revers de la main. Pour sa part, une seule lui suffisait amplement, elle n’était pas vraiment portée sur ce légume et préférerait le laisser à la Lapine qui semblait se régaler.

Shad se mis donc à marcher dans la pièce, laissant Hîra à son petit plaisir. Elle observa les différentes fresques sur le mur, sous le bruit de mastications de sa collègue.  Son attention fut déviée par cette dernière qui l’interpella, la faisant venir jusqu’à la fameuse porte.  L’Okami avait trouvé comment passer la première étape, l’Usagi trouva celle de la deuxième. Le regard de Shad se porta sur le monticule de carottes et par réflexe, elle eut un  mouvement de recul. Jamais elle ne pourrait manger pareille quantité ! Mais à elle toute seule Hîra risquait de mettre beaucoup de temps.

« S’il y’a un lapin derrière cette fichue porte, je te jure, même s’il est de ta famille, j’en ferais mon repas. Des carottes…Mais y’en a une tonne mince ! «

Soupirant, la Terranide en empoigna une, mordant quelques coups dedans, la mangeant, avant d’en prendre une seconde, et ainsi de suite pendant plusieurs minutes. Si la Louve avait besoin de carotide, elle était servie là ! Quoique, autant de carottes à manger d’un coup risquait de la dégouter purement et simplement de ce légume. Plus elle mangeait, plus elle voyait le mécanisme tournait. Mais d’une façon horriblement lente !  Trop lente même. Une trentaine de carottes avait déjà était mangé et pourtant, le rouage ne s’était déplacé que de quelques millimètres. La Louve observa le récipient avant de regarder à nouveau la porte.

« Y’en a trop, on ne peut pas tous les manger, c’est impossible. »

Et surtout, cela prendrait bien trop de temps. Certes elle ne risquait pas de mourir de faim, mais cela n’avait pas d’importance, la quantité était trop importante pour qu’elle s’en débarrasse à deux. Une énième carotte la main, la Louve soupira,  faisant apparaitre une petite flamme qui brûla et réduit en cendre le légume qu’elle tenait. Et comme si elle l’aurait mangé, le petit déclic fut entendu. Une lumière  d’espoir brilla dans les yeux de la Terranide.  Elles n’étaient pas obligé de les manger, elles devaient juste s’en débarrasser !

« Hîra, mange autant de carottes que tu veux, après je les réduis en cendre. Plus rapide »

La lupine tourna son regard vers la porte, se demandant bien ce qui les attendait derrière. Curieuse, elle vint poser l’une de ses oreilles contre le mur, tentant de capter le moindre son.  Se concentrant, elle se recula par la suite, pointant la porte de l’index tout en regardant la Lapine qui continuait à se régaler.

« Y’a quelque chose derrière, j’entends frapper. »

Shad avait réussi à percevoir comme des coups tapés à même le sol, mais cela pouvait être aussi bien son imagination. Après tout, il  n’était pas évident d’entendre parfaitement à travers un obstacle aussi épais. La seule chose qui restait à faire était d’attendre qu’HÎra lui donne le feu vert pour réduire en cendre les carottes restantes. Et après qu’on ne lui parle plus de carottes.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #10 le: Mars 06, 2014, 02:11:03 »

S’empiffrer encore et encore, de toute façon les légumes sa ne fait pas grossir, autant en profiter pleinement, mais si Shad donnait l’impression d’être pressée, elle serait un lapin et non une louve, elle serait avec Hîra entrain de danser autour de cette montagne de carotte, tout en bénissant n’importe quel Dieu pour se cadeau.

Entre temps la louve brûla une des carottes, Hîra fit une petite grimace, adieu délicieux légume, mais au même moment le rouage de la porte se déclencha, sa ne pouvait être la lapine car elle n’avait rien dans la bouche, donc même en les détruisant la porte pouvait s’ouvrir. Hîra se tourna directement vers Shad, elle put voir dans les yeux de la louve une joie intense, elle allait pouvoir se débarrasser des carottes, les légumes qu’elle ne pouvait pas voir. La louve laissa quand même le temps à la lapine de manger autant de carotte qu’elle voulait, déjà bien remplit Hîra continua à manger autant de carottes qu’elle le pouvait, si seulement elle pouvait en garder pour la suite mais ce n’était pas possible sinon la porte n’allait pas s’ouvrir.

Shad parla ensuite d’un bruit derrière la porte, elle entendait quelque chose ou quelqu’un frapper, encore des ennuies Hîra aurait pu en mettre sa main à couper, de toute façon depuis le début tout n’était que problème, sauf là bien sûr. C’était le paradis ! Quand la porte allait s’ouvrir il fallait s’attendre au pire…

Le ventre bien remplit, pour la dernière fois, la lapine regarda sa montagne de carotte, c’était la première et dernière fois qu’elle allait voir cela, baissant la tête en avant comme pour faire un deuil, Hîra prit la parole : « Va-y Shad… Brûle ! » Il ne fallait pas lui dire deux fois, comme elle l’avait fait avec la flèche et la carotte juste avant, la louve enflamma la montagne de carotte qui se consomma rapidement devant le visage de la pauvre lapine. Tant de nourriture foutu en l’air, pendant qu’elle regardait le désastre la lapine pouvait entre le rouage de la porte tourner à une vitesse folle, c’est sur que sa allait plus vite que de manger les carottes unes part unes.

Après son deuil, Hîra attrapa son arc et se dirigea vers la porte encochant une flèche pour être prêt au cas ou si un monstre se présentait, le rouage tournait, tournait pour se bloquer, la lapine lança un regard à Shad : « Prête ? » La porte s’ouvrit tout seul, Hîra braqua son arc sur la chose qui se trouvait dans la pièce et qu’elle fut sa surprise… Un tout petit lapin angora se trouvait dans la pièce, il était gris avec le ventre blanc, les moustaches de la petite bête bougeait dans tout les sens, Hîra regarda alors Shad elle lui balança son arc dans les mains, pour courir attraper le lapin, le serrant dans les bras pour éviter qu’il s’échappe.

La lapine se souvenait des paroles de la louve : S’il y’a un lapin derrière cette fichue porte, je te jure, même s’il est de ta famille, j’en ferais mon repas. Et Hîra ne supporterait pas que la louve s’en prenne au lapin.

« Tu ne le mangeras pas ! »
Rétorqua la lapine, qui s’approcha doucement de Shad pour ensuite reprendre la parole. « Regard le… Le pauvre… Il est mignon ! Faut pas manger le lapin ! » Hîra lui colla le lapin sous le nez pour qu’elle ait pitié de lui, il le regardait de ces petits yeux tout mouillés. « Il faut un nom ! » Pour la lapine, cette petite boule de poils faisait déjà partie du voyage.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #11 le: Mars 06, 2014, 07:53:52 »

La Terranide se demandait bien ce qui pouvait se trouver derrière la porte. Sa première intuition fut une nouvelle source d’ennui. Depuis leur arrivé dans ce temple étrange, les deux femmes n’avaient rencontrés que des ennuis et même la montagne de carottes en était une en soi. S’il fallait toutes les manger pour passer, cela relevait quasiment de l’impossible à elles toutes seules.  Mais pour le moment, la Louve devait attendre le feu vert d’Hîra pour brûler et détruire les légumes vermillon restants.

Elle s’adossa donc simplement contre un mur, soufflant un peu, méditant sur tout ce qu’elles avaient passés, se rappelant également de ce qu’elle avait vu dans la salle principale. Hîra avait choisi la porte du lapin mais il restait encore quatre autres animaux. En songeant aux épreuves qu’elles avaient traversées, l’Okami se demanda si les futures épreuves ne seraient pas liées à l’animal représenté. Après tout n’avaient-elles pas eu une épreuve liée au saut, à la course et..à la dégustation de carottes ?  Tout cela faisait fortement penser  au rongeur dessiné sur la porte empruntée.

« Va-y Shad… Brûle ! »

La concernée releva ses oreilles, se levant par la même occasion.  La Terranide pris soin d’attendre que la Lapine se soit suffisamment écartée pour ne pas la blesser. Rapidement, elle fit apparaitre une boule enflammée dans le creux de sa main, la lançant sur la montagne de carottes, les embrasant directement. Le regard triste et meurtri de  sa compagne d’aventure n’échappa pas à Shad qui posa une main contre son épaule.

« Désolé Hîra, mais on n’avait pas trop le choix »

La Louve s’écarta par la suite, se tournant vers la porte, prête aussi à se défendre contre la chose se trouvant derrière. Quand le mécanisme fit ouvert l’imposant obstacle, l’Okami marqua un arrêt, n’en croyant pas ses yeux, pensant que tout cela était une vilaine blague. Elle attrapa au vol l’arc et les flèches d’Hirà avant de voir cette dernière revenir et lui ordonner d’épargner le lapin qu’elle tenait en main.

Shad sur le coup eu un léger mouvement de recul, ses yeux étaient dardés dans ceux du petit mammifère qui jouait de ses charmes pour appâter son adversaire. Soufflant et tapotant deux trois fois sur son ventre, la Terranide posa sa main sur la tête du lapin, la caressant doucement.

« Je suis pleine de toute façon, je ne peux plus rien avalée. Pour le nom, appelles le soit Panpan ou Nesquik tiens… »


Si les coups provenaient bien du lapin, autant lui donner un nom de personnage de Disney non ? Bien que Shad doutait que la Lapine en ait la moindre connaissance. Mais cela importait peu en cet instant. La Louve fit signe à l’Usage de la suivre, avançant dans le nouveau couloir qui se profilait à l’horizon.  Elle espérait également ne pas tomber sur un énième piège et trouver l’élément qu’elles pourront insérer dans l’autel de la salle principale.  Après plusieurs minutes, elles arrivèrent devant une statue de lapin géant, ce dernier avait les oreilles droites, l’air attentif. Il était sculpté à même la pierre, debout sur ses pattes arrière,  dans une position d’alerte. Entre ses pattes avant un artefact était coincé, une sphère orangé.

« Je crois qu’on a bientôt fini Hîra avec le lapin ! »

Il ne restait plus qu’à attraper cet artefact qui se situait à plusieurs mètres du sol. Encore une épreuve en soi.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #12 le: Mars 07, 2014, 01:22:31 »

La petite boule de poils regardait la louve, lui aussi devait attendre sa réponse, Hîra ne lâchait pas non plus Shad du regard avec des yeux tout mouillés, elle voulait garder le lapin quoi qu’il arrive, la louve donna enfin sa réponse et se fut un oui car elle n’avait plus fin, c’était une réponse un peu bizarre certes, mais une réponse positive quand même.

« Ouiiii !! Alors un nom… »
Shad avait quand même posé une condition elle avait le choix entre deux noms à lui donner, elle ne connaissait pas les significations de ces deux prénoms, ils étaient même très bizarre, après réflexion la lapine donna sa réponse. « Panpan je choisis ! »

La lapine colla donc Panpan sous le nez de Shad, une vraie gamine qui venait d’avoir son cadeau de Noël si on peu dire, bon elle ne connaissait pas Noël dans sa jungle, et elle n’avait jamais de cadeau, mais ce n’était pas grave, c’était une vraie à cet instant.

Shad demanda à Hîra de la suivre dans le nouveau couloir qui s’offrait devant elle, toute contente de son nouveau copain, la lapine avançait aux côtés de Shad, limite pressé de connaître les nouvelles épreuves, qui n’allaient pas tarder à arriver. Dans la nouvelle salle ou les deux femmes se trouvaient accompagnées de la petite boule de poils, se trouvait une énorme statue de lapin, la première chose que vit Hîra fut la grosse boule orange entre ces pattes.

C’était sur, c’était la dernière épreuve et cette boule oranger était la récompense, et Shad l’avait remarqué aussi. « Oui bientôt le lapin finit. A nous les autres portes ! » La lapine regarda la j’espère orange briller, elle était haute, mais elle pouvait l’atteindre facilement, Hîra savait grimper et il était simple pour elle de planter ses griffes dans les briques pour s’aider.

Sur d’elle Hîra posa le lapin au pied de Shad et prit la parole : « Je grimpe. Toi Shad ne mange pas Panpan ! » La lapine lui fit un petit sourire avant de se diriger vers la statue pour commencer son ascension, Hîra planta ses griffes entre deux briques pour prendre appuie, à la force de ses bras et de ses jambes elle escalada la paroi pour arriver en peu de temps au dessus. La lapine attrapa la sphère entre ses mains, la regarda attentivement, tout ça pour une boule orange et il en fallait encore quatre. Du haut de son perchoir la lapine se mit à crier vers Shad : « Tiens attrape ! »

La boule partie en l’air en direction de Shad, c’est à peine si elle ne lui était pas tombée dans les mains directement, la lapine savait viser dans n’importe qu’elle circonstance et elle le montrait encore, puis elle se mit à descendre de la statue à mi chemin elle sauta pour se retrouver par terre pour ensuite avancer vers la louve. A ce même moment un porte s’ouvrit, juste comme ça on pouvait savoir où cette porte conduisait, au point de départ.

« Deuxième porte à toi de choisir ! »

Les deux femmes se dirigèrent vers le point de départ, il ne fallait pas perdre de temps, la lapine laissa Shad placer la sphère sur l’autel qui se trouvait dans la pièce, puis attendit sur la prochaine salle qu’elle voulait prendre, toujours suivit de leur fidèle compagnon Panpan !!!
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #13 le: Mars 07, 2014, 11:31:48 »

Tenant leur petite mascotte et un futur repas provisoire, la Louve observait la Lapine grimpait à toute vitesse la statue du lapin géant.  Et quelle dextérité ! Quelle véocité ! Pour peu, Shad se serait sentie mal à l’aise de n’avoir encore passé aucune épreuve. Du moins aucune qui demandait une réelle aptitude physique car l’épreuve des carottes ne rentrait guère dans cette catégorie.   Elle rattrapa par la suite la sphère orange, tout en faisant attention de ne pas laisser le lapin,  attendant qu’Hîra redescende.

« Bien joué ! Tiens reprends le ! Le pauvre, je le sens trembler dans mes mains. Je ne vais pas le manger encore pourtant ! Enfin… »

Elle fixa le lapin, se pourléchant les lèvres avant de rire, passant le petit rongeur à l’Usagi. Une porte s’était ouverte et la première série d’épreuve était enfin terminée.  La Terranide ne perdit pas son temps pour déposer la sphère orange dans l’emplacement conçu à cet effet sur l’autel, avant de se tourner vers les quatre portes restantes, se demandant bien laquelle elle pourrait prendre. Mais avant cela, elle posa son regard sur PanPan et souffla, réalisant soudainement un point important.

« Hîra tu devrais le laisser ici. Imagine si on se fait de nouveau poursuivre par un rocher géant ou si on doit à nouveau sauter comme avant ! Il risque de..se faire écraser ou pire ! Non, laisse le ici, après tout, on doit retourner à chaque fois dans cette pièce. »

Et elle n’avait pas tort la bougre ! Bien sûr elle se doutait qu’Hîra ferait la moue mais il était bien plus judicieux de laisser le petit lapin ici, en sécurité. En attendant qu’elle daigne le pose et lui dire au revoir, la Louve passa devant les portes restantes une à une avant de s’arrêter, espérant ne pas avoir fait un mauvais choix. Bien qu’elles devront passer par toutes  les portes, mais autant faire que la difficulté allait crescendo et non dans un désordre  chaotique.     

« J’ai envie de faire des singeries. Va pour le singe cette fois. »

Porte du singe les voilà ! Shad s’engouffra dans cette dernière suivit par Hira. Les mêmes phénomènes se répétèrent. A savoir : Portes qui se scelle et long couloir garnie de symbole ancien et d’écriture d’un temps révolu. Des écrits que les deux Terranides ne savaient pas lire donc il n’était pas nécessaire de s’épancher sur ces derniers. Tout en marchant, la Louve questionna sa compagne de route :

« Tiens, tu crois qu’on aura à chaque fois un animal à la fin ? Et surtout si oui, on va en faire quoi ? Et comment ils ont fait pour survivre jusque-là sans rien ? «

Avoues le, ce fait était quelque peu étrange et énigmatique.  Shad s’arrêta soudainement, manquant de tomber dans le vide, ou du moins dans une étendue d’eau.  Ce qui n’avait vraiment pas l’air dangereux, jusqu’à ce que quelques petits gravillons frôlent la surface de l’eau et que de son abîme surgisse une puissante mâchoire appartenant à un crocodile.  Par réflexe, la Louve s’écarta du rebord.

« On oublie la nage ! »

Observant la pièce, elle aperçut soudain au plafond des cerceaux accroché à ce dernier, suspendu à plusieurs mètres de distance l’un et l’autre.  Il s’agissait donc d’une épreuve d’acrobatie à effectuer à la force de ses mains et de ses bras. Pourtant la distance qui séparait chaque cerceaux démontrait qu’il s’agissait d’un travail en équipe.  Les deux Terranides devront donc traverser la salle à la manière de trapézistes.

« C’est un travail en équipe, on doit traverser ensemble. Tu préfères être en haut ou en bas ? »

Le choix de la position changeait la donne. Celui qui tenait le cerceau devait supporter le poids de l’autre tandis  que le second devait tout faire pour atteindre le suivant sans faire choir son compagnon. Un travail de timing, de confiance et de force également. Bref, du pur délire en perspective.


Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Hîra
Terranide
-

Messages: 120



Voir le profil
FicheChalant
Description
Terranide lapine, la jeune demoiselle à un très fort caractère même si elle ne parle pas très bien la langue des humains. Grâce à un événement elle est devenu une démone. Elle éprouve une grande haine envers les humains pour avoir détruit son village et sa famille.
« Répondre #14 le: Mars 16, 2014, 10:50:35 »

Les deux femmes n’avaient pas le même humour concernant les lapins, Hîra ne rigola point quand elle se lécha les lèvres comme si le petit Panpan lui donnait envie, certes Shad n’avait pas eu de chance avec tout les carottes de l’avant dernière épreuve, la lapine attrapa alors la petite bête pour la serrer contre son armure grimaçant devant la louve. Hîra suivit alors Shad pour déposer la sphère orange sur l’autel, puis quand la louve reprit la parole la lapine fit encore une fois la grimace, Shad demandait de laisser Panpan au point de départ la lapine n’avait pas spécialement envie, mais les arguments qui venaient de suivre étaient totalement justes. 

La petite bête pouvait courir d’énormes risques s’il venait avec elles, Hîra se mit alors à genoux pour le déposer au sol, lui tapotant délicatement la tête comme pour lui dire de rester ici et d’être sage, la lapine se rapprocha de l’oreille de Panpan pour lui glisser quelques mots avant de partir : « Je reviens après. Bouge pas ! » Hîra était un peu triste de quitter aussi tôt son nouvel ami, mais elle n’avait pas le choix si elle voulait sortir d’ici, elle entendit ensuite la voix de Shad qui proposa de faire des singeries, la lapine se retourna donc pour la suivre dans le couloir du singe, animal qui lui était totalement inconnu au passage. Sur la route Shad engagea la conversation, Hîra s’empressa de lui répondre.

« Oui tout plein d’animal ! Panpan ne sera pas seul. Il faudra les ramener avec nous. Dans ta maison ils seront ! » Oui Hîra ne lui demandait même pas la permission, c’était son côté rentre dedans. « Je viendrais les voirs et m’occuper. Et te voir aussi ! Et te sauver de ton Maître comme sa la maison sera à nous ! » Hîra n’avait pas oublié que Shad était une esclave, et comme la lapine s’entendait bien avec la louve elle voulait mettre fin au Maître de Shad pour lui rendre la vie plus belle si on peut dire. « Et la magie a donnée à manger aux animaux ! » Cette réponse était plutôt logique, depuis le début la magie était présente partout donc un peu plus un peu moins c’était pareil. Hîra allait de nouveau prendre la parole quand Shad s’arrêta d’un coup devant elle, la lapine remarqua l’étendu d’eau avant qu’un énorme crocodile se mit à ouvrir la gueule, Hîra tout comme Shad s’écarta et se mit à rire à sa réflexion.

« Oui… Pas de nage ! »


Tant mieux car Hîra n’aimait pas du tout nager avec son armure, elle était trop lourde et elle avait tendance à la trainer vers le fond, la lapine se rapprocha quand même de nouveau de l’eau pour voir le crocodile, n’aillant qu’une idée en tête le tuer pour en faire son repas et à Shad au passage pour éviter qu’elle ne mange Panpan à son retour. Mais la voix de la louve la fit revenir à la réalité, qui en haut ou en bas, la lapine ne comprenait pas tout sur le coup, puis elle leva les yeux pour enfin voir les cerceaux au plafond, elle avait l’habitude de sauter dans sa forêt elle passait souvent d’arbres en arbres, mais dans sa forêt elle était seule.

« En haut… »

La lapine n’était pas spécialement sur d’elle sur le coup, elle recula pour prendre son élan et sauta pour s’accrocher après le cerceau au même moment le crocodile ressortie sa gueule de l’eau pour essayer de l’attraper en vol, mais Hîra réussit quand même à attraper son objectif. La lapine se hissa ensuite, passa ses jambes dessus pour avoir une prise et se laissa tomba la tête à l’envers bras tendu vers Shad.

« Va y Shad ! »

La louve s’élança à son tour, visant les mains de la lapine qu’elle réussit à attraper son difficulté, mais maintenant il fallait prendre de l’élan, se balancer d’avant en arrière pour pouvoir permettre à Shad d’attraper l’autre cercle. Les deux femmes trouvèrent rapidement une bonne synchronisation pour faire bouger le tout, mais il fallait se dépêcher car la lapine commençait à fatiguer ainsi et le sang lui montait à la tête. 

« Shad… Je glisse… »


Hîra se mordilla la lèvre inférieur pour résister encore un peu, mais s’en était trop pour elle, Shad lâcha alors les mains de la lapine pour sauter bras tendu vers l’anneau, la première main qu’elle posa lâcha l’objet convoité, Hîra ne put s’empêcher de pousser un cri de terreur, mais heureusement la louve réussit à poser sa deuxième main. A la force de son bras, Shad réussit à reprendre le dessus et à monter sur le cerceau, la lapine la voyait déjà tomber avec le crocodile et elle poussa un long soupire de soulagement, c’était maintenant à son tour de se balancer. C’était plus simple maintenant qu’elle était seule, Hîra prit de la vitesse pour s’élancer vers Shad qui la rattrapa et s’en attendre un instant pour garder de la vitesse la lapine se mit à se balancer pour sauter de nouveau sur la terre ferme, passant l’étendu d’eau. Sahd se redressa pour faire de même et se trouver aux côté d’Hira.

« Pardon j’ai faillis te lâcher ! »

La lapine s’en voulait d’avoir faillait lâcher la louve dans un moment aussi critique et avant de continuer leur chemin il lui semblait logique de s’excuser.
Journalisée


Tags: action  social  louve  usagi  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox