banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: (Divini)thé au grand air {Pv Karuta Aurion}  (Lu 1766 fois)
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« le: Février 09, 2014, 11:07:09 »

Les gosses s'amusaient à l'embêter avec leur balle de foot, et lui ne trouvait rien de mieux que la leur renvoyer gentiment, avec un petit sourire narquois qui laissait entendre que non, ils n'arriveraient jamais malgré tout leurs efforts à lui faire un de ces "petits ponts", même si ils utilisaient toutes les techniques possible et imaginable pour réussir. Ce n'était pas du à leurs incompétences, mais juste que le clochard qu'ils essayaient de confondre en cette fin de matinée n'était rien de plus qu'un de ces légendaires seigneurs de la nuit, et qu'il voyait cette balle se déplacer avec la vitesse d'une grosse limace sur le point de mourir d'indigestion. Donc à chaque tentative, il la déviait d'un coup de talon, la faisant rebondir juste avant, ou juste se décalait de côté comme si il comptait faire ce geste depuis un petit temps, prenant toujours les enfants au dépourvu, et les faisant tous plus rager les uns que les autres. Finalement, l'heure du repas rappela tout le monde chez soi, et le clochard le plus apprécié de ce coin ci de la ville partit faire son petit brin de marche, laissant derrière lui un ballon et un ou deux autres gosses qui n'avaient pas voulu abandonner avant le déjeuner. Au moins son départ leur évitera de s'écrouler suite à une anémie.

Commençant à se balader, le jeune homme, car c'est bien à cela qu'il ressemblait malgré ses 35 années, partit vers la zone la plus intéressante de la ville à son goût. Contrairement à bon nombre de ses collègues, ses connaissances des passages entre Terre et Terra lui permettaient de se laver, de manger à sa faim, et de faire autre chose de ses journées que de chercher survie et nourriture, ce qui lui donnait enfin un aspect plus que convenable, et un air avenant qui lui permettait de ne pas être refoulé aux portes des infrastructures comme le métro, la bibliothèque, ou aussi, le centre commercial. Après qu'y ferait-il, lui le sans le sou, le non-dôté d'un statut social suffisant, ou de la moindre rentrée de monnaie ? Eh bien il vagabondait, il observait les personnes qui allaient et venaient, se prenant de jeu de deviner qui parmi tout ceux ci pouvait venir ou non d'un territoire de Terra. Car oui, il avait peu à peu compris l'état des êtres qui comme lui venait de Terra, et peu à peu se questionnait-il sur une chose : Quel était le vrai monde, la Terre, ou Terra ? Alors bien sur il observait tout le monde, répertoriait les échanges et les coutumes, pour le plus grand plaisir de sa curiosité.

Mais là c'est une autre sensations qui s'empara de lui alors qu'il venait de passer les portes fenêtres de l'entrée, superbe portes automatisées qui s'étaient ouverte sur un violent vent d'air chaud. Dans la galerie, où normalement le vampire pouvait sentir quelques origines Terranes, quelques petits sangs de nekos, de démons, et autres êtres qui bien sur se dissimulais ici à la perfection, il ressentait à l'instant même une présence écrasante, forte, une de ces présences qui normalement rendent humble quiconque dans l'autre monde où la présence psychique et magique est facilement reconnaissable. Oui ce qu'il sentait dans cette galerie marchande bondée à cette heure par nombre de couples, de familles, de curieux qui profitait d'un jour un peu beau pour sortir de chez eux et aller se ré-enfermer sous des vitres pour faire moults courses, c'était la présence implacable et inestimable d'une divinité. Bloqué sur le palier, interloqué par ce qu'il venait de ressentir, c'est la vigie qui finalement le taquine un peu, et le vampire feint la gêne, un peu rieur dans le fond, avant d'entrer clairement dans la galerie marchande avec une seule idée en tête, une idée somme toute des plus simple et radicale : Trouvez la dite divinité.

S'avançant dans les allées, soudainement bien moins vagabond et tête en l'air qu'avant, il scrute un peu tout autour de lui en essayant de déchiffrer les variations d'énergie présente dans l'air, afin de trouver l'épicentre de celle-ci, et donc de trouver le dieu ou la déesse qui était venue faire sa petite séance détente au milieu du magasin. Sa recherche lui prend malgré tout une bonne moitié du centre commercial, jusqu'à ce qu'il prenne un des grands escalators pour monter au premier étage, et atterrir devant un troquet duquel l'énergie s'échappe en masse. Pas besoin de douter plus longtemps, le vampire s'en approche et voit en effet celle qui devait exulter tant de puissance : Il s'agissait d'une jeune fille, cheveux longs, air froid, ou endormi peut-être ? En tout cas elle semblait se perdre dans les méandres d'une boisson quelconque, à réfléchir. D'un pas léger, le vampire entre, tranquillement, et se dirige sans hésiter vers la table de la demoiselle, pour s'y installer sans le moindre doute, comme si le tout était naturel. Maintenant commençait la phase la plus intéressante : Combien de temps mettrait-elle à comprendre que le vampire à deviner ses origines, et combien de temps mettrait-elle à remarquer que celui qu'elle en face d'elle est tout sauf humain.

- Bonjour, pardonnez moi de m'installer ici, mais la place manque, et quitte à boire quelque chose, je préfère le faire en face de quelqu'un qui me semble agréable.
Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #1 le: Février 10, 2014, 01:39:54 »

C’était une journée magnifique. Le Soleil brillait de mille feux sur la Terre, et plus particulièrement sur la ville de Seikuzu, au Japon. Karuta se promenait dans les rues de la ville. Elle aimait se promener et découvrir des endroits intéressants, voire rencontrer des gens intéressants. Ce fut le cas aujourd’hui. Mais pas tout de suite. Très bientôt.

Elle marcha un peu au hasard et ses pas la guidèrent jusqu’à cet immense bâtiment qu’était le « centre commercial », et qui semblait être un rassemblement de boutiques. Karuta y entra et continua de marcher, regardant tout autour d’elle avec curiosité et intérêt. Elle arriva devant un lieu plus intéressant que les autres. Un lieu où l’on pouvait boire quelque chose, très appréciable du fait de la soif grandissante qu’elle ressentait.

La jeune déesse entra et s’installa. Quelqu’un vint rapidement lui demander ce qu’elle désirait. Quelle efficacité ! Jetant un bref coup d’œil à la liste des boissons disponibles, elle demanda quelque chose qu’il lui semblait reconnaître. Et en un clin d’œil, avant même qu’elle ait eu le temps de bien observer les yeux, on lui apporta sa commande. Un grand sourire et un « merci » poli indiquèrent que Karuta était aux anges. Elle ne pensait pas trouver un tel endroit et n’était vraiment pas déçue d’être entrée.

Elle but tranquillement le jus de fruit qu’on lui avait apporté. Le goût lui était familier, elle avait eu de la chance dans son choix. Son verre à moitié vide, elle le reposa et mit sa tête dans ses mains, fermant les yeux pour laisser vagabonder ses pensées.

Quelqu’un lui parla. Karuta ouvrit les yeux et regarda le jeune homme qui s’asseyait en face d’elle. Un sourire apparut au coin de ses lèvres.

-Je vous en prie. Je vous paye un verre ?
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #2 le: Février 11, 2014, 09:00:56 »

Son arrivée semblait ne pas l'avoir déranger, et même, elle semblait assez enclinte à sa venue, accueillant son approche par un sourire et un air tout à fait enjouée. Quiconque sur terre lui aurait normalement dit qu'il n'avait rien à faire dans un tel lieu, ou même lui aurait dit qu'il était bien peu poli de s'installer à la table d'un autre sans d'apparente bonne raison, et en ce sens lui aurait demander de trouver une autre place, ou bien aurait accepter sa présence mais avec la mine la plus renfrognée du monde. Pas elle, la jeune fille qui d'apparence était sa cadette semblait tout à fait heureuse d'avoir de la compagnie et même, il n'y avait pas la plus infime pointe de frustration ou de gêne, ce qui prouvait qu'elle ne concevait même pas le fait d'être dérangée dans ses petites affaires comme une atteinte à son intimité. En somme, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, et lui qui craignait que son approche se résolve par une jeune fille farouche qui lui aurait demander tout haut si il était venu la draguée était bien à son aise avec cette jeune déesse qui l'acceptait volontiers. Il se préparait à se chercher quelques sous pour ordonner au moins une boisson quand il l'entendit parler :

-Je vous en prie. Je vous paye un verre ?

-Oh euh je ne souhaiterais vous gêner pour cela. Est-il si facile de remarquer que je suis sans le sou ? J'accepte en ce cas mais de grâce, ne prenez rien de trop dépensier pour vous d'accord ?

Ce n'est pas parce qu'il était un clochard dans ce monde qu'il ne savait pas se tenir, et même si ses mouvements fulgurants lui permettaient de voler sans même se faire voir de l'humain lambda, il ne souhaitait jamais abuser de la gentillesse d'inconnus. En ce sens, il préférait voler et se faire un jour attraper et remarquer pour ses propres erreurs plutôt que de subir, et il s'agissait bien là de subir, la gentillesse et la douceur des autres par le biais de dons et autres petites piécettes offertes par la pitié ou la mauvaise conscience. Aussi il attendit que le serveur repasse près de la jeune femme pour que celle-ci prenne une nouvelle commande, écoutant d'une oreille distraite ce qu'elle venait de prendre, avant de se rabattre sur son but premier : nourrir sa curiosité. Observant la frêle jeune fille, l'idée lui vint qu'une si jeune et petite demoiselle ne pouvait pas vraiment posséder de tels pouvoirs, mais il ne s'était pas trompé, ce flot de puissance provenait bien d'elle, de tout son être, et elle était donc une sorte de divinité ou, du moins, un être qui s'en approchait beaucoup. Qui sait, peut-être que l'enveloppe même de la jeune femme n'était qu'un trompe l'oeil fait pour dissimuler une apparence autrement plus démonstrative en terme de puissance :

- Je me présente, Darthestar, je viens d'une ville un peu lointaine, pleines de cendre, et suis actuellement dans les rues de Seikusu pour me reposer, et vous ?

Bon le jeu de mot n'était pas tout à fait évident, mais il parlait bien là d'"Ash"nard, le lieu depuis lequel il avait pris son portail, atterrissant dans la petite forêt d'un des parcs de cette belle ville du Japon. Vu comme il était partie dans cette discutions, il comptait envoyer petites énigmes sur petites énigmes pour parler de Terra et des environs, amenant la jeune femme à se dévoiler par ses connaissances ou ses doutes. Oui il aimait jouer aux devinettes, et même si dans son cas il n'était pas un grand expert, il n'avait pas son pareil pour sortir des petites devinettes un peu farfelues, un peu biscornues et adorait voir la tête des gens quand ils comprenaient tout ce qu'il avait sous-entendu depuis le début de la conversation. Là il allait juste faire mention de Terra, puis surement allait la taquinée un peu sur sa nature supérieure. Tout était de savoir si elle allait se monter la tête, ou prendre cela comme une attaque personnelle et se vengée. Au pire il allait surtout devoir être très réactif. Son niveau, au fur et à mesure, s'était mis à égaler celui de divinités mineures, aussi devrait-il surement pouvoir éviter quelques coups.
« Dernière édition: Février 12, 2014, 09:24:39 par Darthestar » Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #3 le: Février 11, 2014, 11:55:34 »

Il parut un peu décontenancé par la proposition de Karuta.  N’avait-il à ce point pas l’habitude que l’on soit aimable avec lui ?

-Oh euh je ne souhaiterais vous gêner pour cela. Est-il si facile de remarquer que je suis sans le sou ?

-Non, je proposais juste par courtoisie…


Il accepta tout de même, visiblement très embêté. Il insista pour qu’elle ne dépense pas trop. La jeune déesse était surprise du langage châtié qu’il employait. Il n’était pas d’ici, c’était évident. Et « ici » ne désignait pas forcément Seikuzu…

Le serveur de tout à l’heure repassa et Karuta lui demanda le même jus de fruit que celui qu’elle venait de finir, mais cette fois deux bouteilles, pour que son camarade de table puisse boire lui aussi. Elle espérait qu’il aimait ça, le goût était assez particulier. Comme le disent les humains, « on aime ou on n’aime pas ».

Elle surprit le regard fixé sur elle mais ne s’en offusqua pas. Elle aussi était curieuse, elle sentait bien qu’il n’était pas « normal ». Elle comprenait parfaitement qu’il tente de déterminer qui elle était, même si sa façon de faire était un peu ridicule. Il dût s’en rendre compte car il revint aux bases de la politesse :

- Je me présente, Darthestar, je viens d'une ville un peu lointaine, pleine de cendre, et suis actuellement dans les rues de Seikusu pour me reposer, et vous ?

Le nom Darthestar n’était clairement pas terrien, ou alors il s’agissait d’un surnom. Mais en ajoutant son langage, c’était l’hypothèse de Terra qui était la plus plausible. Karuta décida d’attendre avant de lui poser des questions. Pour l’instant, elle allait jouer un peu à discuter avec ce séduisant jeune homme.

-Une ville pleine de cendre ? Ne me dites pas que vous êtes de Pompéi !

La plaisanterie n’était qu’une façade derrière laquelle elle cachait son jeu. Par cendre elle avait deviné ash, et par ash elle avait deviné Ashnard. Rien de plus simple pour la déesse régissant les jeux que de répondre à une devinette. Mais elle ne le fit pas savoir tout de suite. Darthestar l’avait lancée sur son propre terrain, elle comptait bien y rester.

-Pour ma part, je me nomme Karuta. Je viens d’un lieu proche des nuages, mais je n’y suis pas retournée depuis un certain temps. Je voyage beaucoup et mes errances m’ont amenée jusqu’ici.

Si son interlocuteur maîtrisait suffisamment le japonais il reconnaîtrait le jeu de mots du nom Karuta, signifiant littéralement jeu de cartes. Quand au lieu proche des nuages, il s’agissait bien évidemment de l’Olympe, terre des dieux.
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #4 le: Février 12, 2014, 11:12:53 »

Le vampiroïde l'observait distraitement tandis qu'elle avait pris sa commande auprès du serveur, celui-ci réagissant rapidement pour retourner deriière le bar et prendre les bouteilles. Le même jus de fruit qu'elle ? Très bien, cela lui convenait parfaitement, et l'avantage des fruits et des dérivés de ce genre était qu'ils ne lui faisaient pas mal à la gorge, contrairement à plusieurs autres aliments qu'il ne pouvait tout simplement plus ingéré suite à sa lente transformation en roi de la nuit. Aussi il attendit tranquillement que sa boisson arrive, accumulant déjà des observations sur la gestuelle de la jeune femme, sur son habillement, ou encore ses manières. Elle était très bien élevée, c'était une évidence, mais il ne pouvait pas vraiment en attendre autrement d'une divinité, aussi se cala-t'il plus à la recherche d'éléments particuliers, de petites singularités qui différencierais la déesse de ses confrères, même si sa présence même sur terre restait une preuve de sa curiosité personnelle. Ses recherches cessèrent néanmoins quand elle se retourna vers lui, alors même que le serveur s'approchait pour leur déposer deux bouteilles de jus de fruit aux saveurs exotiques. C'est alors que le vampire avait pris la parole, et attendais désormais la réponse de Karuta :

-Une ville pleine de cendre ? Ne me dites pas que vous êtes de Pompéi !

-Non pas le moins du monde.

Soit elle plaisantait, soit elle jouait très mal la comédie. Le vampire le prit plus comme une tentative de jouer son jeu, et cela sous-entendait qu'elle avait déjà des doutes sur sa personne et ses origines. Décidément, soit il avait été bien trop directe quand il avait prononcé sa petite énigme, soit il faisait face à une déesse spécialisée dans le domaine. Une déesse de la connaissance, des énigmes, du jeu ? Il n'en avait dans le fond aucune idée, et préféra se focaliser sur ce dont il était certain : Elle n'avait pas du tout mentionner Ashnard, et son visage ne s'était pas obscurci, ou changé, donc peut-être avait elle tout simplement crue ses paroles et prise au premier degré l'information, c'était possible. Cela n'était de toutes manière pas très important, il n'allait pas non plus passer son temps à réfléchir à tout cela, le but était de s'amuser là, et elle semblait être enclin à discuter avec lui, aussi n'allait-il pas ses priver d'une telle possibilité de discussion. Tranquillement il prit sa boisson d'une main quand elle même répondit à son geste de politesse, répondant de la même façon, avec le même type de jeu : C'est donc qu'elle avait très bien compris le jeu, parfait, ça promettait :

-Pour ma part, je me nomme Karuta. Je viens d’un lieu proche des nuages, mais je n’y suis pas retournée depuis un certain temps. Je voyage beaucoup et mes errances m’ont amenée jusqu’ici.

-Un lieu proche des nuages, et Pompeï plus tôt ... Venez vous de Grèce ? Il parait que les paysages y sont magnifiques, et les montagnes hautes, d'où le lieu dans les nuages n'est-ce pas ? Je crois même qu'autrefois, les grecs considéraient que les dieux vivaient sur une très haute montagne, l'Olympe si mes souvenirs sont bons.

Si elle jouait la comédie il n'allait pas la priver en ne le faisant pas non plus n'est-ce pas ? Etant un serviteur divin, il connaissait bien l'Olympe existant en Terra, et profitait de sa similitude avec celui de la Terre pour provoquer la déesse, faire mention de ce lieu de repos pour divinité afin de voir si elle allait s'en sentir touchée, ou si elle allait réagir d'une manière tout à fait étrange juste parce qu'il avait fait mention de ce lieu féerique. Le vampiroïde par contre n'avait pas l'impression qu'il s'agissait d'une divinité des plus importantes étant donné qu'elle avait eut, selon elle, toute la possibilité de voyager et de découvrir le monde, comme le font généralement les relais divins ou les serviteurs. Enfin si elle avait de quoi voyager et profiter, le vampire ne pouvait qu'apprécier cela, considérant le voyage et le profit des multiples rencontres et paysages comme étant la meilleure des manières de grandir et d'évoluer, même quand on est une divinité. Ouvrant alors sa bouteille, il remplit une première fois son verre, pas trop, et l'amène à ses lèvres pour en boire une bonne gorgée, dans un geste tout en délicatesse et en mesure. Reposant le verre sans un bruit, il place ses coudes sur la table et croise ses main pour se faire un repose-tête :

-Je suis enchanté en tout cas, demoiselle Karuta. Merci pour la boisson, je vous en suis gré, vous avez bon goût d'ailleurs. Donc vos pas vous ont mené à Seikusu ? Voyage particulier qui vous a mené dans cette ville aussi plaisante que dangereuse. Un conseil, évitez donc les quartiers de la Toussaint le soir, seuls les clochards comme moi et les violeurs s'y baladent une fois la nuit tombée... Et parfois même en plein jour.
Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #5 le: Février 13, 2014, 09:36:00 »

Une chose était certaine, Karuta n’avait jamais rencontré quelqu’un d’aussi aimable. Et encore moins un « clochard ». Il cachait bien son jeu. Mais elle avait plus d’un atout dans sa manche, elle finirait bien par trouver.

-Un lieu proche des nuages, et Pompéi plus tôt ... Venez vous de Grèce ? Il parait que les paysages y sont magnifiques, et les montagnes hautes, d'où le lieu dans les nuages n'est-ce pas ? Je crois même qu'autrefois, les grecs considéraient que les dieux vivaient sur une très haute montagne, l'Olympe si mes souvenirs sont bons.

-Pompéi est en Italie. Mais vos souvenirs sont bons. Le mont Olympe est immense, et à son sommet se trouve, selon la mythologie grecque, le lieu de résidence des dieux.


Ce petit jeu plaisait beaucoup à la jeune déesse, qui était vraiment dans son élément. L’individu qui lui faisait face semblait lui aussi apprécier le duel verbal qu’ils se livraient. Elle était heureuse d’avoir trouvé un compagnon de jeu aussi doué qu’elle aux devinettes. Mais il y avait toujours ce point d’ombre qu’était son identité. Il avait dû la démasquer, au moins en partie, alors qu’elle ne savait toujours rien de ce Darthestar. Qu’à cela ne tienne, elle trouverait ! Buvant une gorgée de son jus de fruit, qui était vraiment délicieux, elle s’attela à la tâche difficile de cerner son interlocuteur.

Une autre chose surprenante : il était totalement silencieux, excepté bien évidemment quand il parlait. Karuta avait du mal à concevoir que l’on puisse être assez doué pour ne faire aucun bruit.

- Un conseil, évitez donc les quartiers de la Toussaint le soir, seuls les clochards comme moi et les violeurs s'y baladent une fois la nuit tombée... Et parfois même en plein jour.

Et encore une devinette. Cette fois, il semblerait qu’il se dévoilait un peu. Il avait parlé de la nuit, or il avait le teint pâle. Karuta supposa donc qu’il s’agissait d’une créature de la nuit, hypothèse qui renforçait encore celle de Terra. C’est peut-être un peu tiré par les cheveux, voire beaucoup, mais Karuta lisait dans les yeux de Darthestar ce qu’elle ne devinait pas dans ses mots. Comment ? Elle n’en avait pas la moindre idée.

-Oh, vous êtes donc un nocturne ? C’est vrai que se promener la nuit est bien agréable.

Elle aperçut alors quelque chose au niveau de la bouche du jeune homme. Son sourire dévoilait une dent trop longue pour être humaine. Le visage de la déesse s’illumina. Elle venait de trouver l’élément manquant.

-Bien ! Vous m’avez percée à jour depuis longtemps, n’est-ce pas ? Jouons cartes sur table, je pense savoir qui vous êtes. Ou plutôt, ajouta-t-elle à voix basse, ce que vous êtes.
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #6 le: Février 15, 2014, 01:59:05 »

-Pompéi est en Italie. Mais vos souvenirs sont bons. Le mont Olympe est immense, et à son sommet se trouve, selon la mythologie grecque, le lieu de résidence des dieux.

Oups. A croire que ses connaissances de la terre étaient encore un peu trop approximatives. Eh bien tant pis pour lui, cela pouvait être une nouvelle indication à la déesse pour comprendre qu'elle avait en face de lieu un de ces êtres qui ne provenait pas de la terre qu'elle foulait actuellement, mais du monde catégorisé en celui de la Terre comme heroic fantasy, le monde de Terra. Après le vampire n'attendait qu'à ce qu'elle résolve cette énigme entre eux deux, mais il espérait qu'elle allait mettre un certain temps, temps qui lui permettrait d'en savoir un peu plus sur la divinité, et peut-être de jouer un peu avec ses ressentis. Mais ça c'était une autre histoire, l'histoire de Darthestar, ce vampire un peu charmeur qui aimait à en chambouler les coeurs et les esprits avec quelques douces attentions, juste par plaisir de voir les autre rougir d'un compliment ou d'une flatterie bien placée. Bien sur cela n'était pas le comportement naturel de l'homme, mais malgré tout ses tendances vampiriques avait pour habitude de remonter à la surface quand il était en face d'un grand sujet d'intérêt, comme l'était actuellement la divinité en face de lui. Une ravissante jeune femme, doué de pouvoirs inconnus, dans un lieux qui ne lui était pas familier, comment pouvait-il résister à un tel appel après tout ?

En tout cas il avait jugé bon de la mettre en garde contre tout les dangers que pouvait abriter la grande et merveilleuse cité de Seikusu. Car si la ville avait cette étrange sonorité japonaise qui ressemblait aux mots sexe ou sex des autres langues, ce n'était pas pour rien, et les cas de viols, d'abus sexuels, ou les légendes de situations plus farfelues les unes que les autres en rapport aux rapprochements charnels étaient courant dans cette ville étrange. Le vampire s'était un jour demander si il y avait un rapprochement à faire avec le fait que la ville était en grande partie le lieu connectant tout les portails qui partaient vers Terra, ou en tout cas si il y avait des portails menant à d'autre lieux, il ne les avaient pas découverts, mais ses réflexions n'avaient rien donner, et il n'avait jusqu'ici rencontrer personne qui aurait pu le guider dans ses élucubrations. En tout cas toute divine qu'elle était, le vampire savait que certaines divinités étaient pacifique, ou ne possédaient aucuns pouvoirs offensifs, aussi avait-il prit le partie de la prévenir avant qu'il ne lui arrive quoi que ce soit de fâcheux. Qui voudrait qu'une aussi adorable demoiselle connaisse les touchers ignobles d'un violeur en manque dans le coin d'une ruelle ? Personne de mentalement sain du moins.

-Oh, vous êtes donc un nocturne ? C’est vrai que se promener la nuit est bien agréable.

- La nuit est l'une des plus belles femmes, cachant les amants et les solitaires sans préférences, les couvrant d'un manteau de douceur. Je suis quelqu'un qui normalement se balade peu au grand jour en effet, je préfère la couverture de la plus sombre des dames.

Bon elle ne semblait pas avoir retenue le plus important de sa précédente phrase, à savoir sa mise en garde contre la population illégale de Seikusu, mais bon il ne pouvait pas vraiment faire grand-chose face à ça et préfère donc prolonger le jeu comme elle semblait l'avoir en tête, en ne retenant de sa phrase que l'information comme quoi qu'il était un homme qui ne souhaitait pas aller sous les feux ardents de l'astre solaire. Alors qu'il se confondait en pensées inutiles ou bien superflues, la déesse elle ne semblait pas s'être arrêtée de réfléchir, de l’ausculter de haut en bas pour en savoir plus sur lui car quand il releva la tête vers elle, il fut accueilli par cette expression, ce sourire victorieux qui sous entendais qu'elle avait enfin la clé du mystère. Intrigué, il se redressa bien comme il faut alors que la jeune femme, Karuta pour être précis, se mit à lui parler avec cette voix de détective intriguant dont les paroles sont empruntent d'un mystère qui se veux légitime du point des vues des révélations qui vont être faites avec celle ci. Tendant l'oreille, le vampire accueillit les quelques paroles avec un air amusé :

-Bien ! Vous m’avez percée à jour depuis longtemps, n’est-ce pas ? Jouons cartes sur table, je pense savoir qui vous êtes. Ou plutôt, ce que vous êtes.

Ricanant un peu le vampire prit une nouvelle gorgée de la boisson avant de la reposer délicatement sur la table, une nouvelle fois sans faire le moindre bruit, même le plus infime. Jouer cartes sur tables n'est ce pas ? En voilà d'une sacrée joueuse avec ses termes de jeux d'argent et autre primes à haut risque. Mais finalement le fait qu'elle en ai parler venait de donner une idée au vampiroïde qui lui donnait envie de jouer un peu plus ou, du moins, de donner un autre fond à ce jeu : Un vrai pari avec des mises. Amusé par l'idée, il prit un léger instant de réflexion pour lui en faisant une légère petite moue, comme pour faire semblant de dire : zut, je suis repéré, qu'est-ce qu'il vas donc m'arriver ? Dans le fond ce n'était que de la comédie, il attendait juste qu'elle fonce dans le petit piège gentillet qu'il venait de lui tendre, lui faire croire qu'elle avait raison alors qu'elle avait en face d'elle le seul représentant d'une race unique. Il prit donc une inspiration avant de jouer en effet "cartes sur table" attendant donc que la divinité accepte ce qu'il allait lui proposer. Peut-être qu'elle allait deviner sa tentative de tromperie, mais si elle était bien une divinité affilié à ce à quoi il pensait, cela allait devenir très intéressant.

- Vous voulez jouer cartes sur table ? Dans ce cas il nous faut des paris n'est-ce pas ? Très bien, je fais le paris que j'ai deviné ce que vous êtes, demoiselle Karuta, mais que vous ne savez pas ce que je suis, et ma mise est une journée à votre service : Me suivez vous pour ce jeu ? Bien sur cela entend que si vous perdez, vous êtes à mon service pour une journée jeune demoiselle, faites votre choix judicieusement.
Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #7 le: Février 17, 2014, 01:19:20 »

- La nuit est l'une des plus belles femmes, cachant les amants et les solitaires sans préférences, les couvrant d'un manteau de douceur. Je suis quelqu'un qui normalement se balade peu au grand jour en effet, je préfère la couverture de la plus sombre des dames.

Karuta applaudit discrètement. C’était beau. Dégoulinant à souhait de poésie, et parfaitement inutile, mais très beau quand même. Ce Darthestar était un roi de la prose poétique, un empereur des belles phrases ampoulées.

Et après les devinettes vint le théâtre. Son interlocuteur se redressa en entendant la déclaration de la jeune déesse. Il semblait aimer ce nouveau jeu. Et pire encore, il paraissait évident qu’il allait prendre l’avantage. Que pouvait-il bien avoir comme atout caché dans sa manche ?

Il ricana. Karuta, pas plus inquiète que ça, était très curieuse de connaître la suite des événements. Elle sentait que les prochaines minutes seraient très intéressantes, instructives et divertissantes. Il appréciait apparemment la métaphore du jeu de cartes, puisqu’il alla encore plus loin :

- Vous voulez jouer cartes sur table ? Dans ce cas il nous faut des paris n'est-ce pas ? Très bien, je fais le pari que j'ai deviné ce que vous êtes, demoiselle Karuta, mais que vous ne savez pas ce que je suis, et ma mise est une journée à votre service : Me suivez-vous pour ce jeu ? Bien sûr cela entend que si vous perdez, vous êtes à mon service pour une journée jeune demoiselle, faites votre choix judicieusement.

Un large sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme. C’était un pari risqué mais très intéressant. Il était vraiment sûr de lui. Karuta adorait la tournure que prenaient les événements.

-Va pour les paris. Et j’accepte également l’enjeu, votre mise me plaît bien. Je vous suis, Darthestar. Pour ma part, je pense que vous êtes un vampire, mais votre assurance et certains détails dans vos paroles me font dire qu’il y a autre chose, même si je ne parviens pas à déterminer ce que c’est avec exactitude.

Elle regarda le jeune homme dans les yeux, attendant sa réponse avec une certaine excitation enfantine.
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #8 le: Février 18, 2014, 11:23:56 »

C'est avec un grand sourire amusée qu'elle accueillit la nouvelle de la possibilité d'un pari, de se mettre un peu en "danger" dans ce petit jeu qu'ils s'étaient bâtie tout les deux en cette journée, et le vampire y vit pour lui la meilleure des occasions possible pour gagner facilement face à la divinité. C'est vrai que dans le fond, usé de sa nature pour faire un pari était un très grand piège plus qu'une vraie mise en danger pour sa part, étant donner que personne ne pouvait connaitre ce qu'il était. Aussi la déesse, si elle acceptait, et cela semblait bien partit pour, allait foncer tête baissée dans la gueule du loup, pour finalement se retrouver avec une journée à passer obligatoirement selon l'amusement et les envies du vampire. De toutes manières il l'avait appris autrefois, malgré tout ses pouvoirs essayer de vaincre une divinité était chose quasiment impossible, aussi fallait-il rusé pour espérer obtenir quelque chose de ces êtres, et comme il l'avait remarquer avec sa maîtresse, Unazhaal, cette ruse devait se porter sur les petits défauts de chacun afin d'être sur de s'octroyer le maximum de chances possible :

-Va pour les paris. Et j’accepte également l’enjeu, votre mise me plaît bien. Je vous suis, Darthestar. Pour ma part, je pense que vous êtes un vampire, mais votre assurance et certains détails dans vos paroles me font dire qu’il y a autre chose, même si je ne parviens pas à déterminer ce que c’est avec exactitude.

-Perdu

Il le dit avec un certain plaisir et ricane. Et voilà elle avait acceptée et était tombée droit dans le piège qu'il avait tendu pour elle. Souriant doucement, et sachant que la première partie du pari avait été remportée, il se détendit et observa la déesse qui était apparemment plus que désireuse de comprendre et de savoir ce qu'il était réellement, et ce qui lui permettait de posséder encore maintenant une telle assurance face à la déesse joueuse. Se plaçant bien comme il faut, il finit son verre rapidement puis le pose sur la table une nouvelle fois, sans le moindre bruit qui n'en puisse s'échapper. Elle avait pourtant eut des indices qui contredisait largement la théorie du vampire, et peut-être n'y avait-elle pas réfléchie parce qu'elle n'avait vue et enregistrée que les apparences communes, celle qu'il avait obtenu des vampire justement. Mais un vampire ne peut boire que du sang, comment aurait-il pu boire un jus de fruit avec une telle aisance ? Son déplacement assez aisé au soleil est aussi peu commun chez les suceurs de sang, alors que ferait-il ici aux heures les plus lumineuses de la journée ? Eh bien pour cette raison très simple :

-Je suis ce que j'ai moi-même appelé un vampiroïde et je n'ai pas de semblable à ma race. Je ne vampirise pas le sang, mais les capacités des autres êtres, et ayant obtenu avant tout le vampirisme, j'en ai conservé plusieurs apparences et capacités. Vous avez été trompée par mes apparences déesse, et votre nature à prendre des paris aussi risqué me fais me demander si vous n'êtes pas une divinité du jeu, ou du hasard, peut-être même les deux.

Pour Darthestar la victoire était acquise. Elle pouvait le targuer de tricherie, mais il ne se laisserait pas prendre à de telles accusations, et se savait bien supérieur à une telle provocation si bien qu'il prendrait surtout cela pour l'aveu de la défaite de la déesse, qui se perdrait alors surement dans un sursaut d'orgueil ou de vexation tout à fait compréhensible chez un être sensé faire partie des meilleurs des êtres des différents mondes. Néanmoins maintenant que les paris avaient été validés par les deux partis, elle ne pouvait pas vraiment se sortir de cette relation, si elle avait perdue elle allait être bien obligée de se soumettre à ce jeu, et donc de l'accompagner toute la journée en tant que servante. Cela pouvait être plis qu'intéressant, être le maître d'une divinité, surtout qu'il avait au fond de lui quelques particuliers fantasme qui pourrait être tout à fait utilisable avec une divinité, mais allait-elle réellement réussir à se soumettre à un homme qui aurait du lui être inférieur. C'était l'une des choses qui sur l'instant l'amusait le plus, la possibilité de découvrir chez cette jeune femme toute les petites nuances au cours de la journée. Enfin avant toute chose il fallait qu'elle réponde à ses suppositions.

-Ai-je bon demoiselle Karuta ?
Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #9 le: Février 19, 2014, 09:19:25 »

-Perdu.

Ce simple mot aurait pu, à lui seul, mettre la déesse dans une colère noire, la rendre agressive et même violente. Mais il n’en fut rien. Karuta était une déesse humble. Et bonne perdante. Ainsi, c’est une expression étonnée qu’elle présenta à Darthestar.

Oh, bien sûr, elle avait remarqué toutes les incohérences de son raisonnement, mais elle avait déjà vu des exceptions à bien des règles, y compris celle des vampires. Mais pour le moment elle écoutait attentivement l’explication de son interlocuteur, ainsi que sa propre hypothèse :

-Je suis ce que j'ai moi-même appelé un vampiroïde et je n'ai pas de semblable à ma race. Je ne vampirise pas le sang, mais les capacités des autres êtres, et ayant obtenu avant tout le vampirisme, j'en ai conservé plusieurs apparences et capacités. Vous avez été trompée par mes apparences déesse, et votre nature à prendre des paris aussi risqués me faitme demander si vous n'êtes pas une divinité du jeu, ou du hasard, peut-être même les deux. Ai-je bon demoiselle Karuta ?

-Que voilà une habile manière de contourner les règles… Tabler sur l’ignorance de votre adversaire, c’est très malin, toutes mes félicitations.


Elle termina son verre et sourit chaleureusement pour montrer qu’elle acceptait totalement la défaite.

-Et vous avez bon, encore bravo. Je suis en effet une divinité du jeu, mais vous devrez deviner vous-même quel type de jeu. Je vous donne simplement un indice : je recouvre deux domaines.

Une seconde de silence suivit, pendant laquelle Karuta réfléchissait à la façon de présenter ses arguments qui l’avaient fait pencher en faveur de l’hypothèse du vampire.

-Vous savez, j’ai connu des vampires qui supportaient la lumière du jour. Et de même, ils pouvaient occasionnellement se  nourrir d’autre chose que de sang. Je pensais que vous pouviez être de ceux-là. Mais votre vraie nature étant bien plus complexe, je m’incline devant votre victoire évidente.
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #10 le: Février 20, 2014, 09:47:48 »

-Que voilà une habile manière de contourner les règles… Tabler sur l’ignorance de votre adversaire, c’est très malin, toutes mes félicitations.

Cynisme ou véritables félicitations ? Le vampire observait la déesse vaincue avec une certaine appréhension, ne sachant comment elle pouvait réagir dans la situation, surtout après qu'il lui est ainsi expliquer qu'il se savait gagnant avant même de réellement commencer le jeu. Elle aurait pu l'accuser de tricherie, lui dire qu'il l'avait clairement piégé en usant de son caractère hors normes pour ne pas vraiment se mettre en danger, mais le principal pour le vampire était de gagner dans la situation qu'il avait mise en place, aussi ne s'était-il pas vraiment demander si ce qu'il faisait était vraiment éthique ou non. Pourtant elle ne sembla pas partir dans ce genre de crise hystérique, et elle accueillit même la défaite avec un calme et une joie qui semblait lui convenir parfaitement, le radieux sourire qu'elle arborait sur son visage étant un véritable rayon de soleil tant celui-ci était chaleureux et agréable. Son verre à la main, elle eut le temps de finir le jus de fruit qui y restait encore avant de reprendre ses explications, ayant devant elle ce vampiroïde vainqueur qui l'écoutait avec respect, ravi de voir que malgré sa défaite, elle le prenne aussi bien et choisisse plutôt d'en discuter au lieu de s'enflammer.

-Et vous avez bon, encore bravo. Je suis en effet une divinité du jeu, mais vous devrez deviner vous-même quel type de jeu. Je vous donne simplement un indice : je recouvre deux domaines.

-Votre habitude à "jouer au cartes" me fait dire que vous recouvrez ce type de jeu mais vous n'avez pas fais référence à d'autres moyens de s'amuser. Par contre les cartes ont pleins de sens notamment celle du Tarot ... Seriez vous affiliée à la divination ? Je dis ça parfaitement au hasard et n'ai aucune preuve, je le sens juste ainsi.

Un petit temps de silence, surement lui répondrait-elle après étant donner qu'elle semblait perdue dans ses pensées, en train de chercher telle ou telle manière d'exposer les mots qui allaient suivre. Darthestar en profitait pour réfléchir comment il allait profiter de sa victoire et donc de son prix, la servitude de la déesse pour la journée. Plus il y réfléchissait et plus l'envie lui était de faire toute la situation comme un jeu perpétuel, de faire de cette journée une journée dédiée au hasard, et de voir ce qui allait en découler de bon. Surement allaient-ils tout les deux passer par des phases de déception et de joie en ce sens, mais la journée allait être réellement amusante et motivante du coup. Une espèce de frisson du parieur lui courait le long de la colonne vertébrale alors que cette idée venait de germer dans son esprit. Cette journée allait être plus qu'amusante finalement, et lui qui s'était déjà bien amusée ce matin voyait dans l'après-midi et la soirée une réelle occasion de profiter de la présence de la divinité au travers d'une journée de choix fait sur le plus pur des hasards, que les choix soient gênant, amusant, ou particulièrement étrange.

-Vous savez, j’ai connu des vampires qui supportaient la lumière du jour. Et de même, ils pouvaient occasionnellement se  nourrir d’autre chose que de sang. Je pensais que vous pouviez être de ceux-là. Mais votre vraie nature étant bien plus complexe, je m’incline devant votre victoire évidente.

-Vous me flattez déesse, mais en ce cas j'en reste à me dire, ma récompense m'est-elle allouée ? Je dois dire que votre servitude pour la journée n'amènerais que d'autres jeux bien plus trancher et évident, certes, mais qui pourraient vous placer dans de gênantes situations. Après je serais un peu triste de ne pas avoir droit à ce qui me reviens de droit désormais.

Il sortit une petite pièce de sa poche et la tendit au milieu de la table avec un grand sourire. Encore une fois il comptait bien jouer un peu sur l'envie de pari de la demoiselle, mais il allait surement agir plus simplement ce coup-ci et juste se contenter de lui expliquer ce qu'il comptait faire pour la journée. Souriant, il ôta son chapeau et le posa sur le bord du siège avant de prendre la pièce et de la retourner, montrant qu'il y a bien un pile et un face, prouvant par là qu'il ne pouvait pas vraiment y avoir de tromperie durant leurs petit jeu. Enfin, il se place bien dans le canapé et se détends en cherchant les mots les plus clairs possible pour pouvoir lui expliquer comment aller se passer cette journée si en effet elle accepte de devenir sa servante pour la durée sus-exprimée. Trouvant rapidement les éléments qu'il allait lui expliquer, il en fait des règles simples, ne cherchant pas à créer des choses trop compliquée, puis se décide enfin à lui expliquer pourquoi la pièce de monnaie trône au milieu de la table depuis maintenant une bonne minute:

- Voici l'outil avec lequel se déroulera la journée. Pour chaque choix, étant le maître, je choisirais un pile et un face, puis lancerais la pièce pour trancher entre ses deux choix. Etant la servante, vous pourrez me demander de faire un jet de choix, mais seul moi choisira de le faire ou pas. Bien sur, une fois la pièce lancée, le choix est bloqué, et vous serez obligée d'accomplir le choix, et moi aussi. Par exemple, si je propose ce choix là : Pile-Vous ramassez mon chapeau à quatre pattes; Face-Je le ramasse tout seul, je lance la pièce et nous sommes obligés de faire ce qui est choisis par le hasard.

Il récupère lentement la pièce, pousse le chapeau de sa cuisse sur le sol, puis jette la pièce en l'air avant de la rattraper et la collée sur le dos de sa main :

- Les jeux sont fait, voici le résultat.

Et il découvre la pièce.
Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #11 le: Février 22, 2014, 10:07:12 »

S’il avait de prime abord semblé inquiet de la réaction de son interlocutrice, Darthestar s’était ensuite rassuré en voyant qu’elle prenait aussi bien la défaite. Karuta était de fait très bonne perdante. Et pour cause : on ne peut pas gagner toujours, ni avec les cartes ni avec n’importe quel autre jeu de société. À moins, bien sûr, de tricher, mais Karuta était loyale. Cependant elle savait tricher lorsque les circonstances l’y forçaient. Et personne ne peut rivaliser en matière de tricherie avec la déesse qui recouvre ce domaine…

-Votre habitude à "jouer au cartes" me fait dire que vous recouvrez ce type de jeu mais vous n'avez pas fait référence à d'autres moyens de s'amuser. Par contre les cartes ont plein de sens notamment celles du Tarot ... Seriez-vous affiliée à la divination ? Je dis ça parfaitement au hasard et n'ai aucune preuve, je le sens juste ainsi.

L’hypothèse du vampiroïde était des plus intéressantes. Et très proche de la vérité, aussi. Mais elle ne lui répondit pas immédiatement, elle voulait d’abord lui expliquer en quoi elle n’avait fait aucune incohérence dans son raisonnement. Après cela, elle l’écouta parler de sa récompense avec un léger froncement de sourcils. Doutait-il d’elle ? Bien sûr qu’il aurait sa récompense ! Et dans le pire des cas, Karuta pouvait se permettre quelques infractions à la règle si jamais il la mettait en échec. Il n’y aurait pas de mat à cette partie.

-Je vais répondre à vos deux questions dans le même temps. Tout d’abord, je suis en effet déesse des cartes. Mais dans leur sens global, c’est-à-dire que je gère à la fois la divination par le tarot et les jeux comme la belote et le solitaire, mais aussi les cartes à jouer Magic, Pokémon ou que sais-je encore. Et je suis très respectueuse des règles, donc évidemment votre récompense, quelle qu’elle soit, vous revient de droit.

Elle le vit sortir une pièce. Voulait-il décider de sa récompense à pile ou face ? Songeuse, elle se demandait si ses pouvoirs comprenaient aussi ce type de jeu.

- Voici l'outil avec lequel se déroulera la journée. Pour chaque choix, étant le maître, je choisirai un pile et un face, puis lancerai la pièce pour trancher entre ses deux choix. Etant la servante, vous pourrez me demander de faire un jet de choix, mais seul moi choisirai de le faire ou pas. Bien sûr, une fois la pièce lancée, le choix est bloqué, et vous serez obligée d'accomplir le choix, et moi aussi. Par exemple, si je propose ce choix-là : Pile-Vous ramassez mon chapeau à quatre pattes ; Face-Je le ramasse tout seul, je lance la pièce et nous sommes obligés de faire ce qui est choisi par le hasard.

Le visage de la déesse s’illumina. Ce jeu-là était parfait ! Des milliers de jeux potentiels réunis en cette seule toute petite pièce ! Elle n’y avait jamais pensé auparavant, mais elle se promit de le faire dès que l’occasion se présenterait à nouveau.

Darthestar laissa tomber son chapeau, lança la pièce et la sur le dos de sa main. Un frisson d’excitation parcourut la colonne vertébrale de Karuta, elle avait hâte de connaître le résultat.

- Les jeux sont faits, voici le résultat.

Face. La déesse regarda son « maître » dans les yeux, sans le narguer ou quoi que ce soit. Elle le regardait juste et attendait qu’il agisse, puisqu’il avait perdu cette manche.
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #12 le: Février 24, 2014, 12:40:31 »

Face. Sans un mot il se baisse et récupère tranquillement son chapeau pour le replacer sur sa tête après avoir fait un chignon avec ses longs cheveux argentés, pour enfin les placer sous le chapeau afin qu'ils ne partent pas en tout sens. Il observa la demoiselle qui semblait ravie de ce jeu, prête à recommencer dés que la situation s'y prêtait. Tant mieux, c'est avec un charmant sourire qu'il prit la pièce et la rangea dans sa poche délicatement, lui laissant comprendre que c'est bien lui qui maitrisait le jeu malgré tout, puis il regarda au dehors du café par les vitres pour observer la galerie marchande et avoir une petite idée quand à leur relation de maître du jeu et servante de la pièce. Se tournant vers elle, il l'observa un moment sans s'en cacher, imaginant un peu quels tenues marcheraient le mieux sur elle, puis repars dans ses pensées durant un court instant, se demandant où déjà se trouvait ce magasin dans lequel il souhaitait amener la déesse. Ce n'est qu'une fois qu'il se souvient bien de l'itinéraire qu'il se retourne une énième fois vers Karuta, puis finalement ressort la pièce et s'exprime enfin de manière claire :

- Je viens d'avoir une idée. Tu es ma servante désormais mais rien ne permet de le voir aussi nous allons aller te chercher une tenue qui se vaut. Pile seras pour une tenue de Neko, et face pour une tenue de Soubrette. Je nous amène au magasin, puis lancerais la pièce d'accord ? Allez debout nous y allons ma servante.

Il se leva du siège et attendis que la jeune fille paye les consommations pour enfin sortir du café avec elle, cette nouvelle connaissance si appréciable avec qui il allait jouer durant de longues longues heures. Beaucoup pourraient penser que ses idées n'étaient pas des plus pures, mais dans le fond le vampire n'avait en aucun cas dans l'idée de l'obliger à lui offrir son corps via le jeu, cela était un coup bas qu'il ne se permettrait pa, et puis tout simplement parce qu'il ne considérait pas la jeune femme en terme d'une sexualité mais bien d'une possibilité d'amitié dans la taquinerie et le jeu. Après si il arrivait à la faire rougir de gêne, cela lui éclairerais la journée, mais il n'allait pas aller trop loin juste pour ça, il voulait aussi respecter la déesse qui avait osé jouer face à lui alors qu'il était sur de gagner, et ce ne serais pas la respecter que de l'obliger à accepter certains comportement anormaux. Après avoir fait une partie de la galerie marchande, ils arrivent devant une boutique en partie érotique, vendant costumes et délicates lingeries notamment, et en entrant la déesse pourras voir Darthestar jeté la pièce et la récupérée, avant de la montrer à la déesse :

- Face encore, je vous laisse donc prendre la tenue de soubrette qui vous plait le plus, ma jolie servante.

Il la laissa vaquer dans le magasin, l'observant de loin prendre ou regarder les affaires avec un certain doute. Lui de son côté ne bougeait pas, attendant un peu alors que les tenanciers et tenancières l'observait, trouvant surement cela bizarre qu'un homme de son âge soit avec cette femme qui faisait bien plus jeune physiquement que ce qu'elle était vraiment. Il gardait son calme, ne se laissait pas mal voir et continua d'observer bienveillamment la jeune demoiselle quand il la vit alors se diriger vers les sous-vêtements. Là, il eut une idée pour gêner un peu la déesse, et il s'approcha alors vers elle avant de lui tendre la pièce délicatement, laissant entendre qu'elle devait donc la lancer. Attendant qu'elle le fasse, c'est quand elle la jeta en l'air puis voulut la regarder que le vampire bloqua immédiatement les deux mains de la demoiselle et lui dit d'une voix basse, d'une voix délicate et discrète pour que les tenanciers n'entendent pas, les deux conditions qui étaient départagées lors de ce jet de dés :

- Si c'est pile, tu ne portera pas un seul sous-vêtement sous ta tenue de soubrette. Sinon, face te permettras d'aller voir dans tout ces corsets plus ravissants les uns que les autres. Maintenant tu peux regarder la pièce.

Celle ci était tombée sur pile.
Journalisée


Karuta
Dieu
-

Messages: 80


Cartomancienne descendue du ciel


Voir le profil
FicheChalant
Description
Miku Hatsune ? Pas vraiment... Bon, d'accord, elles se ressemblent, mais Karuta est quand même beaucoup plus badass, non ?
« Répondre #13 le: Février 25, 2014, 06:12:15 »

Rattachant sa longue chevelure à la couleur peu courante, Darthestar la cacha ensuite sous le chapeau qu’il venait de ramasser. Il regarda ensuite Karuta, l’air de vouloir lui rappeler sa « supériorité ». Il n’en avait vraiment pas besoin. Elle savait que c’était lui le meneur de jeu. Il la regarda longuement. Puis il ressortit la pièce de sa poche et annonça le choix suivant :

- Je viens d'avoir une idée. Tu es ma servante désormais mais rien ne permet de le voir aussi nous allons aller te chercher une tenue qui se vaut. Pile sera pour une tenue de Neko, et face pour une tenue de Soubrette. Je nous amène au magasin, puis lancerai la pièce d'accord ? Allez debout nous y allons ma servante.

La déesse se leva, laissant sur la table la monnaie qu’il fallait pour payer leurs boissons. Bon, une pièce d’or c’était peut-être beaucoup, mais elle n’avait pas moins sur elle alors au moins, ça ferait un petit supplément…

Elle suivit le vampiroïde jusqu’au magasin qu’il avait mentionné. Une fois arrivés, il lança la pièce. Elle retomba sur sa Face. Ce serait donc une tenue de soubrette. Karuta s’engagea donc dans les rayons concernés. Elle prit quelques costumes, les examina d’un œil critique, les reposa… Le choix était difficile. Elle jeta finalement son dévolu sur un ensemble qu’elle trouvait particulièrement joli.

Alors qu’elle se dirigeait par curiosité vers un rayon qu’elle n’avait pas encore identifié, Darthestar l’arrêta. Il lui tendit la pièce. Elle comprit assez vite qu’elle devait la lancer, et le fit. Mais, avant qu’elle n’ait eu le temps de voir le résultat, il avait bloqué ses mains pour l’en empêcher. Elle lui jeta un regard surpris.

- Si c'est pile, tu ne porteras pas un seul sous-vêtement sous ta tenue de soubrette. Sinon, face te permettra d'aller voir dans tous ces corsets plus ravissants les uns que les autres. Maintenant tu peux regarder la pièce.

Ce qu’elle fit. Et c’était Pile. Karuta eut une légère grimace de dépit. Heureusement tout de même qu’elle n’avait pas pris une tenue avec minijupe…

-Pas de chance. Bon, eh bien… Je suppose que c’est vous qui payez, pour ma part n’ayant pas de monnaie terrienne je risquerais de me faire mal voir.

Elle sortit discrètement de sa poche une pièce d’or, pour que Darthestar voie bien qu’elle ne pouvait pas payer. Au café c’était différent, elle n’avait pas eu à parler avec le serveur, mais là elle n’aurait pas le choix…

-Oh, et puis, dois-je vous appeler Maître ? Nous pourrions jouer aussi cela avec la pièce, qu’en pensez-vous ?

Karuta eut un petit sourire accompagné d’un regard malicieux. Autant aller jusqu’au bout du jeu…
Journalisée

La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Et merci à Lyan Rose pour ce petit dessin.
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #14 le: Mars 03, 2014, 09:07:44 »

La tenue qu'elle avait prise était soldée, cela allait parfaitement au vampire qui n'aimait pas montrer qu'il devait avoir plus d'argent que n'importe qui malgré ses allures de clochard, voir même son allure, son attitude, sa manie à dormir dehors sur les bancs, sa précarité sociale et autre petits trucs qui faisait que personne ne pourrait l'imaginer avec une réelle fortune. De plus la tenue était bien plus sobre que toute les autres un peu fanfreluchée et malgré tout, tout à fait hors de propos quand ce qu'ils recherchaient était un simple jeu de pari, et non un jeu de recherche sexuelle comme à peu près les trois-quarts de la clientèle de cette boutique. Ce que Karuta avait prit lui irait très bien dans le fond, le vampiroïde en était certain, et cela rendait légitime le fait qu'elle ne porte pas un seul sous-vêtements, lui permettant d'éviter toute gêne à se traînée avec les versions jupe réduite de la collection été et de manquer de montrer son fruit intime à tout le monde au moindre mouvement un peu trop prononcé. Après si elle tombait ce n'était pas la même chose mais on parlait d'une divinité là, si elle chutait aussi lamentablement, Darthestar devrait surement réviser son jugement sur les différentes divinités.

-Pas de chance. Bon, eh bien… Je suppose que c’est vous qui payez, pour ma part n’ayant pas de monnaie terrienne je risquerais de me faire mal voir.

- Ne vous en faites pas pour cela je paierais. Et puis si mon argent doit servir c'est bien en de pareille occasion, on ne fais pas souvent de si intéressante rencontre sur terre, et les temps ne sont pas toujours propice à en profiter quand celle ci se produit. J'ai assez pour la robe et l'accessoire de votre choix ma servante. Faites juste votre choix, essayez le tout, puis nous passerons en caisse.

Il la vit prouver ses dires en sortant une pièce d'or rutilante, typique des pièces qui circulent sur les marchés d'Ashnard, reconnaissable des autres par la précision de son moulage et des détails, alors que celle se trouvant à Nexus ou en d'autre contrées sont plus hasardeuses, moins régulières. Toute la différence se faisait dans la technologie d'Ashnard et sa nécessité à créer une valeur monétaire précise pour tous les échanges marchands, alors que d'autres villes se faisaient moins d'idée sur la rigueur de l'économie et visait avant tout l'obtention rapide et efficace de richesses, se moquant ainsi pas mal de savoir si il y avait ou non une escroquerie. L'argent était là, obtenue, et plus rien d'autre n'avait d'intérêt après tout ! Un système que Darthestar observait aussi un peu sur Terre d'ailleurs, qui voyait parfois certaine choses dénués de tout travail à des prix défiant l'imagination. La lingerie notamment lui donnait le tournie rien qu'à voir les prix, dans le fond il était un peu rassuré que la pièce soit tombée sur pile, même si il n'y avait pas penser au début. En tout cas Karuta éleva de nouveau la voix :

-Oh, et puis, dois-je vous appeler Maître ? Nous pourrions jouer aussi cela avec la pièce, qu’en pensez-vous ?
-Mais bien sur ma servante. Disons que pile sera pour l’appellation maître et ... Face sera pour le nom de votre choix, n'importe lequel, celui qu'il vous plaira d'utiliser.

Il lance la pièce en l'air, la déportant un peu sur la droite pour la rattraper en tendant le bras et la plaçant dés lors sur sa paume. Un peu surjoué, un peu théâtrale, mais le sourire rieur sur le visage du vampire et son attitude dénoncent un peu son envie de divertir sa "servante", même si ils ne se connaissent que depuis peu. Il espérait tomber sur pile du coup, se faire appeler maître sans qu'il y ai cette histoire d'esclavage classique en Terra lui plaisait énormément, surtout si la dites personne qui lui disait ces mots était une si ravissante et agréable divinité que la jeune Karuta. Il ôte sa main doucement puis soupir de dépit en voyant le résultat : il était tombé sur face. C'est donc la déesse qui choisira le nom qu'elle donnera au vampire, et il frémit un peu à l'idée qu'on l'appelle "sangsue", "esclavagiste" ou encore "charmeur". Certes se serait pour rire mais il n'aimait pas tant ce genre de choses et préférait ne pas avoir à les entendre, de peur de se sentir un peu blesser et du coup de perdre son goût pour le jeu. Toutefois le vrai maître de ce jeu était la pièce, et il n'allait pas contester le résultat, il rangea donc la pièce en discutant avec sa servante :

-Eh bien le résultat est clair n'est-ce pas ? Je vous laisse donc finir vos emplettes pendant que vous réfléchissez au nom que vous me donnerez. Moi je vais attendre pas loin des caisses, il vous suffiras de donner vos affaires et je paierais. A de suite.
Journalisée



Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox