banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 6 7 [8]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Future étoile [Aoki Kou]  (Lu 6989 fois)
Aoki Kou
Humain(e)
-

Messages: 643


Agent of S.H.I.E.L.D.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #105 le: Décembre 29, 2017, 04:52:42 »

Ce n'était là que le début d'une très longue soirée pour Doutzen, elle avait connu Aoki en douce et violente maîtresse mais elle ne l'avait pas connu soumise ou toujours dominante, mais pour plaire à sa petite amie. Comme un chien, elle tentait de faire plaisir à Felicia en lui montrant des choses qu'elles n'avaient pas vraiment l'occasion de faire ensemble. Quand Aoki se retrouvait au milieu des amies de Felicia, elle ne sortait pas vraiment de son rôle habituelle car Harley et Ivy étaient deux femmes fortes qui, bien que moins sévère que la Black Cat, pouvaient facilement dresser Aoki, par la force brute ou celle des plantes. Il en était de même face à ses autres supers amies ou juste agent du SHIELD, Aoki restait encore une novice dans cette organisation et face à des femmes qui savaient maîtriser des gens avec deux doigts comme la Blak Widow, Aoki n'en menait pas large. C'était à croire qu'Aoki avait un faible pour les noms de code en Black ?

Même quand elle tentait de plaire à Felicia en devenant la White Cat, elle ne pouvait résister à la puissante Black Car, ce qui était d'autre plus vrai maintenant qu'elle avait un membre qui poussait à volonté entre ses jambes. Mais revenons en à la petite Doutzen, punie d'avoir posé une question ridicule. Aoki se posa donc sur son visage en lui laissant son fondement à lécher. Qu'elle se rassure, Aoki avait un faible pour les golden shower mais elle n'ira pas plus loin dans le domaine scatophile, elle avait des limites quand même entre excitant et dégotant. Assise sur son élève, elle s'excitait et venait partager cela avec Felicia chez qui la queue venait déjà pointer le bout de son nez pour se faufiler entre les jambes de Doutzen. Elle sentait le plaisir et la surprise entre ses fesses et ce serait mentir de dire que ce n'était pas agréable. Aoki avait mimé des choses pour juste inciter Felicia en venir la pénétrer, pas forcément la sucer même si elle n'aurait pas été contre.

C'était aussi ça leur amour car la Black Cat sortie un nouveau jouet qu'Aoki n'avait jamais vu ici. Pourquoi se contenter de ça quand elle pouvait sucer une vraie grosse queue ? Mais elle enfila le jouet quand même, un peu surprise, surtout quand cela vibrait. Mais voir sa maîtresse se faire plaisir avec Doutzen en la baisant, venant même la féliciter – plus ou moins – en complimentant le minou de son élève. Aoki aurait gloussé si possible mais elle remuait la tête positivement en gémissant, se penchant sur elle retirer ses fesses du visage de Doutzen. Elle venait blottir son visage entre les seins de sa petite amie, ne pouvant ni lécher, ni mordre, elle pressait son sein avec une main, savourant le moelleux du second sein avec sa tête. Aoki était comme Doutzen, aussi vilaine que gentille en esclave et Félicia avait le parfait mélange sous les yeux. Sa petite chose à elle, et la maîtresse de Doutzen. Autant la petite langue de Doutzen lui faisait du bien sous la ceinture, autant de simples caresses ou même uniquement son regard lui suffisait au-dessus de la ceinture.

« Mmmmhhhhh ! »


Elle pouvait jouer la petite esclave, Doutzen ne voyait que son cul sur son visage, au mieux le bas de son dos, pas de quoi paraître faible devant son esclave. Cette soirée allait rester graver dans la mémoire de Doutzen, à ne pas en douter. Mais même elles vont se faire une joie de prendre leur pied et se faire de bons souvenirs.
Journalisée

Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #106 le: Janvier 01, 2018, 04:31:55 »

Félicia orchestrait cette séance à trois. Jadis, à New York, elle aurait pu être surprise de tomber sur une lycéenne si dévergondée, mais, depuis que Félicia travaillait à Mishima, elle avait compris que les élèves de ce lycée étaient de redoutables pervers sexuels. Doutzen en était une digne représentante, et, après tout ce qu’Aoki lui avait dit sur elle, Félicia n’avait clairement aucune gêne à agir ainsi. Et il en était de même pour Doutzen, absolument ravie de coucher avec ses deux femmes. Elle ne sut pas trop ce qui se passait à hauteur du visage d’Aoki, mais sentit les fesses de cette dernière s’écraser davantage sur son visage, l’étouffant presque. Les hurlements de Doutzen étaient étouffés par les moelleuses fesses de sa Maîtresse, tandis que Félicia la pénétrait vigoureusement. Quelle énergie, quelle force ! Doutzen n’avait pas Hardy-sama comme prof’ de sport, mais les camarades lui en avaient parlé, décrivant une femme énergique et sportive. Visiblement, cette bonne forme trouvait une utilité très pratique en matière sexuelle, où Félicia labourait ses amantes avec énergie. Une grosse queue s’enfonçait en elle, et Doutzen ne pouvait que gémir longuement à ce contact.

« Hmmmm… !! »

Son corps se soulevait et s’abaissait au gré des coups de reins de la femme. Les doigts de Félicia se crispaient sur ses cuisses, griffant légèrement sa peau. Doutzen sentit alors Kou-san se pencher sur elle, frottant son visage sur ses seins, son ventre, ne la léchant étrangement pas. Là encore, Doutzen ignorait que Kou-san en était incapable. Félicia, de son côté, sourit malicieusement, et releva sa main, venant caresser la joue de son amante, avant de glisser son pouce sur ses lèvres, ou, plutôt, sur le strapon noir qui s’y trouvait.

En souriant malicieusement, Félicia se pencha vers elle, et l’embrassa là, sur ce bandeau noir.

« Je… Hmmm… Je pense à t’enfiler ça depuis plusieurs jours, haaaa… Tu-Tu aimes, hmmm… ? »

Félicia sourit à nouveau, et continua à prendre Doutzen, revenant se concentrer sur elle. Oh, ses coups de reins ! Prise par elle, Doutzen se dandinait sur place. Coincée entre Kou-san et Hardy-sama, elle était une véritable poupée de chair, qui se laissait joyeusement et docilement faire, adorant sentir les belles femmes jouer sur son corps, la narguer, la titiller, l’humilier… Oh oui, comme c’était bon ! Qui aurait cru que Doutz’ puisse à ce point se complaire dans ce genre d’activités ? C’était sale, dégradant, humiliant, mais… Eh bien, c’était terriblement excitant !

La Chatte Noire continuait à la bourrer, et Doutzen, elle, avait toujours le visage niché dans le cul de Kou-san. L’image était particulièrement fameuse, et elle mouillait énormément, très excitée. Et, naturellement, ce qui devait arriver arriva. Au bout de plusieurs minutes, Doutzen, après avoir déjà eu un premier orgasme, se relâcha encore, et sentit Félicia s’abandonner en elle, se déversant généreusement.

« Hmmm… Haaaaa… Putain, c’est bon ! »

Félicia se relâcha lentement, et retira sa queue du corps de la femme, en souriant malicieusement.

« Bon… Alors… Que vais-je faire de vous deux, mes salopes ? »

La Chatte Noire se tapotait les lèvres, pendant que Doutzen, reprenant ses esprits, vit le curieux objet bloquant les lèvres d’Aoki.

« Maî-Maîtresse… ?
 -  Tu ne trouves pas qu’Aoki est bien comme ça, Doutzen ? »

Doutzen rougit, peinant encore à croire que sa Maîtresse puisse être ainsi humiliée par cette femme. Félicia retira néanmoins le gode, et le jeta au sol. Il était trempé de la salive de la femme, puis la Chatte Noire s’assit sur les fesses.

« Allez, mes petites chattes, arrêtez de dormir, et venez vous attaquer à ma queue ! Usez vos belles langues dessus, en piste ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Aoki Kou
Humain(e)
-

Messages: 643


Agent of S.H.I.E.L.D.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #107 le: Janvier 16, 2018, 02:20:22 »

Pauvre Aoki, elle était prise entre joie et frustration. La joie de sentir une délicieuse langue entre ses fesses, de voir sa belle Felicia se faire plaisir à baiser Doutzen qui prenait elle aussi son pied. Mais cette chose dans al bouche, elle préférait évidemment en avoir une vraie, et de sa petite amie, naturellement. Mais pour le moment sa queue était ailleurs et elle lui accordait que peu de regard. Bien entendue, elle la regardait, elle lui faisait face mais elle préférait être traitée comme un petit chaton en manque de tendresse mais la belle Black Cat lui accordait que quelques caresses jusqu'à ce qu'enfin, elle puisse se soulager en Doutzen. Aoki aimait ce visage ravie qu'elle montrait mais alors qu'elle venait s'asseoir en retirant son nouveau jouet, elle se fit une joie de respirer à pleine bouche, surtout, de voir cette belle queue encore humide en demi-molle.

Presque impatiente, Aoki se jetait dessus, venant prendre sa queue à deux mains pour enfoncer dans sa bouche, suçant cette délicieuse chose, un peu de la semence de Felicia au bout, et le petit goût de chatte de Doutzen. Exquis ! Aoki n'oubliait pas qui dominait ici et maintenant sa soif calmée, elle pouvait partager.

« N'espère pas te reposer maintenant, je t'ai fait subir bien plus fatiguant ! »

Peut-être rien a trois pour le moment mais Aoki savait se dépenser quand elle le voulait. Elle laissait la petite blonde se rapprocher pour goûter à sa queue, venant à son tour, donner de long coup de langue partant du bas pour remonter au haut. Mais se contenter de si peu serait bien ennuyant, même pour Felicia alors il était temps de passer au niveau au-dessus. Passant la main sur la joue de Doutzen, elle lui souriait avant de venir l'embrasser sans pour autant être gêné par la queue de Félicia. Leur bouche se fermait autour de son gland et dans leur baiser, son gland était caresser par deux langues à la fois. Les trois femmes y trouvaient leur compte comme ça. Mais après un petit instant, elle rompit le baiser, passant sa main dans les cheveux de Doutzen.

« Montre lui comme tu sais bien sucer. »

Aoki la laissait la sucer doucement, à son rythme mais elle n'oubliait pas d'y imposer sa petite touche en forçant sur la fin, lui faisant faire une gorge profonde. Elle y avait déjà eut droit avec Aoki, alors maintenant, place à Felicia. La maîtresse de Doutzen ne relâchait la pression que lorsqu'elle entendait les bruits de suçon s'intensifier, lui faisant recommencer quelques fois.

« Bien, mais il est temps de te montrer comment on fait ça bien. Regarde bien. »

Ce fut à son tour d'engloutir la queue, la faisant passer dans sa bouche puis dans sa gorge, doucement mais sûrement le long de sa gorge. Elle aussi faisait entendre les bruits de gorge, la bave coulant autant autour de ses lèvres que de sa queue. Mais après un exemple, elle fit une belle fellation rapide et énéregique car Doutzen avait eut la semence de Felicia, pas elle. Chacun son tour, non ? Gémissant en se montrant insistante sur cette queue, Aoki montrait que même une maîtresse pouvait faire de bonnes pipes. Car si elle dressait Doutzen, elle restait la chose de Felicia. Quand elle retira sa bouche, sa main branlait cette dernière avait toujours autant de passion et de vigueur, laissant son gland près de ses lèvres.

« Huuum allez Maîtresse... Arrose-moi la bouche... Je veux ton foutre... »

Aoki laissait sa langue sortir, caressant son gland en laissant quand même une petite place à Doutzen. Elle tenait à Felicia mais elle savait quand même partager un petit peu. Quand même. 
Journalisée

Doutzen Kroes
Humain(e)
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #108 le: Aujourd'hui à 08:48:20 »

Doutzen avait vraiment du mal à croire que sa Maîtresse puisse être l’esclave d’une autre Maîtresse, mais c’était pourtant bien tout ce que cette scène disait. Le choix des tenues, les positions, les ordres... Et même le strapon mis sur la bouche d’Aoki... Et là, leur position. Elles étaient toutes les deux assises sur le tapis, devant les jambes de Hardy-sama, avec sa queue dressée, dégageant une odeur de sexe, recouverte de sperme et de mouille. Doutzen rougit donc, et laissa sa Maîtresse agir, la queue d’Hardy-sama, bien dressée, se faisant engloutir par ses lèvres. Doutzen se pinça les lèvres, rougissant de plaisir, et crut même entendre d’étonnants frissons émanant du corps de Félicia... Comme des vibrations, des...

*Des ronronnements ?!*

Mais qui était donc cette femme ? Doutzen était confuse, et se mordilla la lèvre inférieure, avant qu’Aoki ne vienne l’embrasse. La jeune blonde réagit alors, sortant de sa torpeur, et répondit à ce baiser, sentant l’une des mains d’Hardy-sama caresser ses cheveux, tirant un peu dessus, la forçant à bien embrasser Aoki, la queue de Félicia formant comme un barreau de chair entre leurs lèvres respectives, ce membre tendu recevant les coups de langue des deux femmes.

« Hmmmm... !! »

Yeux clos, Doutzen soupirait longuement, jusqu’à ce qu’Aoki ne l’amène à s’attaquer à la queue de cette femme. Doutzen fit alors une fellation, enfournant ce membre entre ses lèvres, posant ses mains sur les cuisses de Félicia, et fila d’avant en arrière, yeux clos, sentant la salive de sa Maîtresse, sa mouille... Un ensemble très excitant, et ce d’autant qu’elle sentait la main de Doutzen la forcer, amenant rapidement Doutzen à faire une gorge profonde. La belle blonde rougit à nouveau en gémissant. Fort heureusement, elle avait été entraînée à ce genre de choses. Sucer Aoki était l’une des choses qu’elle faisait fréquemment, et, en la matière, Doutzen savait se montrer à la hauteur. Elle en fit d’ailleurs aisément la démonstration, mais finit par remuer un peu devant le manque d’air.

Aoki la remplaça ensuite, alternant avec elle, et, tandis qu’Aoki léchait ce membre, Doutzen s’attaqua aux testicules de la femme, léchant ses belles boules, les embrassant, ou revenant s’attaquer à la queue, embrassant et léchant les parties qui n’étaient pas recouvertes par la bouche d’Aoki, tout en caressant avec sa main le dos de sa Maîtresse.

« Haaaa, mes chéries... Vous êtes douées, toutes les deux... Ma petite chatte a formé une très belle chienne, à ce que je vois, hmmm... »

Aoki demanda alors, tout en léchant le sexe de sa Maîtresse, à recevoir son foutre, ce qui ne manqua pas de faire doucement sourire Félicia.

« Vraiment ? Quelle impatience, ma petite salope... Tiens, je sais... Doutzen-chérie, masturbe ma queue. Branle-moi, et fais-moi jouir sur cette petite salope, que je lui arrose le visage... »

Doutzen rougit sur place, mais acquiesça, bien évidemment, et sa main saisit le chibre de Félicia, avant de le caresser. Elle sentit Félicia soupirer, gémissant longuement. Son membre était bien tendu, très dur, prêt à cracher sa semence. Ça, Doutzen pouvait le sentir, et Aoki, en position faceà cette queue, avait bien ouvert la bouche... Mais, pour autant, quand Félicia jouit, ce qui finit par arriver, le foutre éclata surtout sur le visage d’Aoki. Une très belle éjaculation faciale, tandis que Félicia se crispait sur son fauteuil, bandant ses muscles tout en jouissant généreusement, se relâchant contre le visage de son amante.

« Hmmmmmmmmmm... !! »

Doutzen continua à la masturber, mais Félicia se redressa ensuite brusquement, et posa ses mains sur la tête d’Aoki.

« Ne t’inquiète pas, ma salope, tu vas quand même pouvoir boire... »

Sa queue s’enfonça alors dans la bouche d’Aoki, et Félicia se concentra... Puis se vida une seconde fois dans sa bouche, non pas avec du sperme, mais avec sa propre pisse. Elle lui urina dans la bouche, lui offrant ce liquide doré pendant une bonne dizaine de secondes, avant de se retirer. Il y avait des traces d’urine sur son sexe, et elle ordonna à Doutzen de venir nettoyer, ce que cette dernière fit avec sa langue, son organe lingual filant le long de sa queue, avalant tout le liquide qu’elle trouvait, et déposant ici et là de tendres baisers.

« Je me demande vraiment laquelle de vous deux est la plus salope... L’élève a-t-elle dépassé la Maîtresse ? C’est très difficile à dire... » commenta ensuite ironiquement la Chatte Noire.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 6 7 [8]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox