banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 11 12 [13] 14
  Imprimer  
Auteur Sujet: Heureuses retrouvailles [Tinuviel Lastrim]  (Lu 16984 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #180 le: Mai 16, 2016, 01:38:06 »

La douce petite Alice que Tinuviel avait rencontrée il y a des années à Sylvandell, en aidant un petit dragon qui avait perdu ses parents, avait bien grandi depuis. Elle s’était construite auprès de ses amis, et au fur et à mesure de ses rencontres. À son corps défendant, on pouvait arguer que le sang de dragon bouillonnant dans ses veines ne l’avait clairement pas aidé à conserver une vie chaste et vertueuse, une vie qui aurait fait plaisir aux zélotes de l’Ordre Immaculé. De fait, et il était important de le signaler, les Korvander étaient des gens qui avaient toujours été pleins de passion. Tywill Korvander, son père, l’était aussi, même si sa passion ne s’exprimait plus à travers une soif sexuelle, mais à travers un goût immodéré pour les combats. Chez Alice, ce sang qui bouillonnait en elle avait été le parfait réceptacle pour ses rencontres pleines de perversion. Tout ceci avait contribué à façonner la Alice actuelle, une jeune femme pimpante, pleine d’énergie et de désir, qui ne voyait plus le sexe comme une grande inconnue, mais comme une grande passion, comme un loisir adulte à part entière.

Et là, face à Tinuviel, face à sa Maîtresse et femme, elle offrait à nouveau son corps. Elle sentit la virilité de Tinuviel se raidir encore un peu, sa queue se durcissant. Son membre frotta ses lèvres intimes, faisant gémir Alice. La tête blonde se mordilla doucement les lèvres, remuant sur le lit en sentant ce phallus approcher de sa fleur. Cependant, Tinuviel choisit, à la surprise de la jeune femme, de ne pas la pénétrer. Au lieu de ça, avec une sorte de sourire insolent et moquer, elle s’écarta alors, et demanda plutôt à Alice de lui montrer tout ce qu’elle avait appris au contact de Mélinda.

« Oh… »

Alice, qui s’attendait à se faire joyeusement prendre, et à sentir une belle queue venir la défoncer, se redressa lentement, en papillonnant des sourcils. Puis, elle finit par se mordiller les lèvres, et un sourire amusé vint éclairer son visage :

« Eh bien… Si vous voulez, Maîtresse. »

La Princesse se redressa de nouveau, et posa ses mains sur les hanches de Tinuviel, la poussant légèrement, l’asseyant sur le rebord du lit… Puis, en lui souriant, Alice alla se mettre à genoux, tombant sur le sol, face au lit, et, plus précisément, face aux jambes de sa Maîtresse. Là, elle posa ses mains sur les genoux de l’elfe rouge, et les écarta, révélant ainsi l’accès à sa magnifique verge. En souriant, elle s’approcha alors, et lécha un peu cette verge, donnant quelques coups de langue sur sa queue, puis y frotta son nez.

« Mélinda m’a appris que, pour pénétrer une fleur intime, le sexe devait être bien tendu. Le vôtre est bien gros, Maîtresse, mais… Je suis sûre que je peux le durcir encore… »

Elle parlait d’une voix douce, empreinte d’un zeste de sensualité. La délicieuse blonde soupira alors, et se redressa un peu, saisissant la hampe de sa chair de sa main, à la base de cette dernière… Et, ce faisant, elle entrouvrit les lèvres, baissant les yeux pour voir ce mandrin, ce serpent impatient, et l’enfourna dans sa bouche.

C’est ainsi qu’elle entama sa fellation.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #181 le: Juin 16, 2016, 10:25:13 »

Oui, sa petite Alice, n’était plus la jeune femme pure qu’elle avait autrefois connue. La jeune fille était désormais une vraie femme. Une femme qui savait se servir de ses charmes.  Une femme qui était désormais à elle.  Elle laissa ainsi la princesse commencer ses caresses,  lui laissant la possibilité de lui montrer ce qu’elle avait appris avec le temps.  L’elfe était d’ailleurs très satisfaite, sa petite Alice montrait un talent important pour les jeux de l’amour mais il restait encore quelques points à évoluer.
Elle soupira de bonheur alors que sa verge s’enfonçait lentement dans sa bouche.  Si le visage de sa belle était angélique, sa bouche était divine  et l’elfe profitait de chaque seconde dans celle-ci.  La langue de la demoiselle commençait lentement à faire son office, alors que l’elfe rouge lui caressait tendrement la joue en lui disant.


-Ma petite esclave, ta bouche est divine.  Je vois tu as bien apprise tes leçons…


Elle eut un petit sourire, continuant à la caresser avant de resserrer légèrement son étreinte sur sa chevelure et de la prendre lentement. L’elfe rouge n’avait pas besoin d’y aller de forcer et ce n’était pas son but,  sa petite Alice la prendrait quand elle serait prête. Il s’agissait plutôt de  lui faire comprendre que l’elfe rouge était prête pour la suite.  Oui, bientôt son petit ange serait couverte de jus.  Et l’idée rendait l’elfe rouge folle d’envie. Simplement car c’était un des gestes d’appartenance les plus fort à son avis,  par ce geste, l’elfe rouge possédait encore un peu plus sa petite Alice. 
Et cela depuis le temps qu’elle le souhaitait mais plus que cela, l’elfe rouge avait trouvée une véritable épouse. Elle savait qu’elle pourrait compter sur Alice et la réciproque était vraie.  Elle continua lentement, caressant doucement ses caresses en incitant la petite princesse à continuer.

-   Va y alice… fait moi jouir. Donne moi tous ce que tu as.

L’ordre était donné.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #182 le: Juin 17, 2016, 01:59:31 »

Alice avait grandi, elle avait mûri. Le sexe n’était plus cette grande inconnue qui l’effrayait, mais un élément avec lequel elle manœuvrait. Elle n’avait donc plus peur du sexe, et était particulièrement heureuse de coucher avec Tinuviel, d’être là, dans son harem. Rien ne semblait devoir la fatiguer, tant elle était heureuse d’être avec elle. L’elfe rouge était magnifique, aussi belle que perverse, aussi sensuelle qu’aimante. Avec elle, Alice se sentait vraiment en sécurité, autant que quand elle était avec Mélinda. L’elfe rouge était toujours aussi talentueuse, toujours aussi énergique, et sentir sa virilité, sa queue remonter dans sa bouche, c’était délicieux. Voilà bien une chose dont Alice n’aurait jamais cru devenir accroc, et, pourtant, Tinuviel avait vu juste en jouant de l’hermaphrodisme avec elle. Alice était totalement bisexuelle, aimant autant les simples chattes que les verges, mais il fallait bien reconnaître que, dans tous les cas, sentir un sexe en soi, c’était... C’était particulièrement magnifique. Des sensations très plaisantes, qui s’enfonçaient longuement en elle, qui faisaient vibrer tout son corps, où elle ne faisait alors plus qu’un avec l’autre. Et puis, c’était quand même très agréable, de goûter à une belle verge, surtout quand elle faisait partie d’un corps aussi magnifique.

« Hmmm... !! »

Les mains de sa Maîtresse se posèrent sur sa tête, et elle posa ses mains sur ses cuisses, continuant à filer, d’avant en arrière, en s’accaparant peu à peu ce membre. Elle pouvait sentir le plaisir affluer en elle. La femme clignait des yeux, tout en multipliant le même geste. Avant, arrière, puis un coup en avant, et retour en arrière. Encore et encore, elle glissait le long de ce membre, poursuivant ses coups, les mains de Tinuviel se crispant sur ses cheveux comme pour exprimer le plaisir qu’elle était en train de ressentir.

Alice continuait à remuer sa tête, donc, les minutes défilant, sa langue filant sur ce mandrin. Ce sexe glissait dans sa bouche, remplissant tout l’espace, et elle essayait, autant que possible, de s’enfoncer le plus loin possible, sentant ainsi cette belle virilité taper contre sa gorge, filant en elle, avant qu’Alice ne reparte en arrière, respirant par le nez. Toutefois, les mains de Tinuviel l’empêchaient de sortir, de trop se replier, de telle sorte qu’elle ne pouvait que continuer ses mouvements buccaux, d’avant en arrière.

« Mmhmmmmm... !! »

Tout ce qu’elle attendait, maintenant, c’était de sentir sa femme et Maîtresse jouir en elle...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #183 le: Juillet 13, 2016, 02:08:50 »

Elfe rouge possédait littéralement son épouse. Elle prenait possession d’elle et c’était une preuve de cette possession que l’elfe était actuellement en train de faire subir à la petite blonde.  Ainsi, elle plongeait lentement dans la bouche et la gorge de la jolie blonde, l’empêchant de se retirer, prenant ainsi son pied.   Tot ou tard, elle finirait par jouir marquant ainsi un peu plus sa petite princesse de son emprise mais pour l’instant  il fallait se contenter de cela.   
L’elfe rouge continua donc ses mouvements,  frottant tendrement la tête de la blondinette dans un étrange mélange de luxure, de tendresse et de domination.  Ce petit jeu dura un certain temps bien court aux yeux de l’elfe mais  elle était désormais à sa limite et elle ne tarderait pas à jouir.
Cependant, plutôt que de jouir comme cela, l’elfe rouge se retira, présentant son membre encore tremblant à la jeune princesse.  La moindre stimulation ferrait sans doute jouir l’elfe rouge. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle s’était retirée, elle avait une idée pour la suite. Plutôt que de jouir dans la gorge de la petite princesse, elle comptait faire en sorte que la blonde soit responsable de sa jouissance  d’une manière plus perverse ou romantique…

-Comme tu peux le voir ma petite chérie… je suis à la limite. Je pourrais jouir dans ta gorge bien sûr. Mais j’ai envie d’autre chose…  Embrasse mon membre et fait moi jouir sous tes baisers.

L’ordre était donné et nul doute que la princesse ferait tout pour la satisfaire.  Elle soupira donc sous les baisers de son épouse esclave, gémissant de bonheur sous chacun de ses baisers alors que la jouissance montait tout doucement… Ce fut finalement un baiser sur le gland qui provoqua l’apothéose. L’elfe rouge dans un rale de plaisir  fini par jouir sur le visage de son épouse, la couvrant ainsi de son jus. Elle devait reconnaitre que la voir comme cela, couverte de son jus était extrêmement excitant… Il suffisait de voir son membre se redressait lentement pour comprendre que ce n’était pas une jouissance qui allait mettre l’elfe rouge hors combat.  Non, cette nuit serait longue et les jouissances multiples…. Mais il faudrait un petit coup de main de la part de la jolie blonde pour passer à la suite.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #184 le: Juillet 18, 2016, 10:15:32 »

Jadis, dans sa naïveté enfantine, dans son innocence de jeune Princesse, Alice voyait les fellations avec un mélange de surprise et de dégoût. Comment pouvait-on sucer un sexe ? Comment une femme pouvait-elle avoir l’idée de prendre un membre en bouche pour le ponctionner ? Elle, elle trouvait ça absolument dégoûtant. Du moins, à l’époque, ça lui avait semblé être dégoûtant. Et maintenant… Maintenant, elle goûtait au mandrin de sa femme et Maîtresse avec la plus grande des passions. Alice sentit la queue de Tinuviel remuer en elle, ses douces mains posées sur ses longs cheveux blonds, elle-même s’appuyant sur les cuisses de la femme, ainsi que sur ses fesses, n’hésitant pas à en effet à ceinturer le bassin de l’elfe de ses mains pour les poser sur sa chair moelleuse. Yeux clos, elle savourait ce contact, avec sa tête qui filait d’avant en arrière, goûtant ainsi à la virilité tendue et assoiffée de Tinuviel, une virilité qu’elle suçait à sa manière, en aspirant de l’air, comme on sucerait une glace. Ceci avait pour effet de légèrement creuser ses joues, tandis que, en faisant ainsi, sa salive, abondante, frottait la peau nue de Tinuviel, glissant dessus, excitant au mieux son amante.

Faire plaisir à Tinuviel, voilà là ce que cherchait à faire Alice. Lui faire plaisir, et se faire plaisir en même temps. Car, pendant qu’elle jouait avec cette grosse sucette, Alice n’hésita plus très longtemps, et aventura l’une de ses propres mains entre ses cuisses, venant se caresser intimement. Elle soulageait ainsi cette chaleur qui croissait entre ses propres cuisses, un feu ardent qui n’appelait qu’à étendre ses flammes.

« Hmmmmmm… »

De longs soupirs de plaisir s’échappaient des lèvres serrées d’Alice, qui, encore et encore, sentaient ce sexe filer d’avant en arrière. Oui, elle avait vraiment bien changé en ces quelques années… Cette position, elle à genoux devant sa puissante Maîtresse, à sentir ses mains sur sa tête, et son corps qui filait d’avant en arrière, le tout contre elle… Comment ne pas adorer ça ? Le corps de Tinuviel continuait à remuer, sa queue à s’enfoncer en elle, durcissant encore, et Alice la frottait avec sa langue, relevant cette dernière pour essayer de l’enrouler autour de cette hampe de chair, avec un succès plus ou moins mitigé.

Tinuviel, elle, aurait tout à fait pu jouir dans sa bouche, mais, au dernier moment, et comme pour surprendre la jeune tête blonde, elle choisit de se retirer, faisant soupirer Alice, qui vit sa salive tournoyer un peu autour de la queue de Tinuviel, et cligna des yeux, assez surprise. Pourquoi avoir fait ça ? Sa bouche n’était-elle donc pas assez accueillante ? La réponse, en réalité, ne tarda pas à émaner, quand Tinuviel lui indiqua être sur le point de jouir. Ça, effectivement, c’était visible. Grosse et tendue, sa queue avait l’air assoiffée, mais, pour jouir, elle voulait, non pas qu’Alice la suce, mais… Qu’elle la couvre de baisers.

Cette demande, inattendue, amena les sourcils d’Alice à légèrement se dresser, puis elle releva la tête, et sourit, répondant à Tinuviel sur un ton malicieux et sensuel :

« À vos ordres, Maîtresse… »

Alice souriait joyeusement, et entreprit alors de lui obéir, déposant sur sa hampe de multiples baisers. Elle glissait dessus, et en profitait aussi pour lécher ce sexe, le frottant avec le nez. La Princesse sentait la queue de Tinuviel se redresser sous ses multiples baisers, et, encore et encore, elle embrassait ce sexe, glissant dessus, le léchant, soupirant, et gémissant.

« Hmmmm… Haaaaa… »

La tête blonde se faisait vraiment plaisir, savourant ce membre, comme une sorte de grosse et agréable sucette qu’elle léchait et suçotait, avec amour. Les baisers se multipliaient dessus, et Alice finit par sentir le membre de l’elfe rouge tressauter, avant de jouir contre son visage, explosant dessus. Une délicieuse crème qui fusa de sa queue comme de l’alcool jaillissant d’une bouteille. Elle s’en retrouva recouverte, et, surprise, toussota même un peu, avant de rouvrir les yeux, pour observer son œuvre.

« Vous avez bien joui, Maîtresse… »

Alice se mordilla les lèvres, conservant le sperme sur son visage, comme une signature de Tinuviel. Elle savait que ce n’était pas fini. La journée allait encore se poursuivre, là, dans cette chambre. Alice avait couché avec les femmes de Tinuviel hier, et elle voulait maintenant passer du temps avec elle, avant d’aller voir les autres, pour lui montrer combien elle l’aimait, et, surtout, combien elle était heureuse ici, où elle pouvait laisser parler ce qu’elle était vraiment.

La main d’Alice appuya alors sur le membre, qui avait perdu de sa splendeur, gagnant en mollesse.

« Mais votre membre est tout mou, il faut y faire quelque chose, Maîtresse, si vous voulez encore continuer à profiter de mon corps… »

Ayant une idée, Alice se redressa alors un peu, et posa ses deux mains sur ses seins, puis, tout en se penchant davantage vers Tinuviel, entreprit de caresser son sexe entre ses seins, venant doucement et tendrement le masser, sentant ce dernier remuer contre son corps. Elle s’en pinçait les lèvres, appuyée sur ses genoux, son regard oscillant entre cette queue qui se frottait contre ses seins, dressée à la verticale, à tel point que ses tétons caressaient le ventre de sa Maîtresse, et le visage de cette dernière…

…Espérant que Tinuviel appréciait ce qu’Alice lui faisait.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #185 le: Juillet 18, 2016, 02:12:53 »

Oui, sa petite princesse avait changeait. Elle était une femme pleinement consciente de la beauté de l’amour.  Et cela faisait plaisir à l’elfe rouge qui avait sans doute en partie  participait à ce changement.   Elle pouvait encore de se souvenir de leur première rencontre, à l’époque la jeune femme n’aurait sans doute pas fait la moitié du quart de ce qu’elle était en train de lui faire aujourd’hui.
Elfe rouge avait remarqué que la jeune femme faisait son maximum pour lui faire plaisir, c’est pour cela qu’elle ne dit rien, lorsque la petite princesse prit la liberté de jouer avec son intimité.  La vue était d’ailleurs  plaisante, mais l’elfe rouge remettrait tout de même les pendules à l’heure. Après tout, le plaisir d’une esclave devait être dirigé vers celui de sa maitresse. 
Enfin, en théorie, car dans la réalité l’elfe rouge n’approuvait pas réellement cela  et  c’était plutôt l’occasion pour l’elfe rouge de renforcer son emprise qu’une vraie punition.  La jouissance ne tarda pas sous les baisers de sa petite chérie. Elle sentit son membre cracher son jus, couvrant ainsi sa petite soumise.  Elle eut un petit sourire en voyant la tête de sa petite princesse couverte comme cela..  Personne ne pouvait se douter que sous cette apparence de petite ange, se cachait une perverse digne des succubes. 
Mais cela avait bien sur eut des conséquences sur sa dureté.  Cependant sa petite soumise s’occupa rapidement d’elle trouvant une solution des plus efficaces à son problème.  La poitrine de la jolie blonde était très confortable et l’elfe rouge ne regretta pas de l’avoir laissé faire. Elle devait reconnaitre que la poitrine de la jeune femme était des plus délicieuses… Son membre ne tarderait pas à retrouver de sa vigueur.  Elle eut un petit sourire caressant lentement la joue de sa petite chérie avant de lui dire tendrement.


-Je t’ai vu tout à l’heure ma petite catin… Tu devrais être une petite chienne dédiée uniquement à mon plaisir tu comprends ? Alors quand tu te caresses au lieu de t’occuper de moi, c’est que tu néglige ta fonction.

Elle continua de profiter des attentions de la jolie blonde sur son membre. Elle eut un petit sourire avant de commencer à donner des coups de reins.. Oui cette poitrine prenait désormais le rôle de l’intimité de la princesse qu’elle ne tarderait pas à aller honorer.  Elle eut un petit sourire avant de caresser sa joue et de lui dire doucement.

-   Bien, va te mettre en place ma chérie. Tu as fait du bon travail, va te mettre en position que je puisse t’honorer comme il se doit ma petite pute.

Elle eut un petit sourire avant de déposer un baiser dans son cou. Elle savait que la demoiselle n’attendait que cela. L’elfe rouge devait le reconnaitre, elle avait hâte de prendre sa petite chérie afin de lui faire gouter à toute sa virilité…  Il n’y avait plus qu’à attendre que la demoiselle se mette en position.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #186 le: Juillet 18, 2016, 03:00:45 »

Caresser un sexe avec ses seins était une chose qu’elle avait appris avec Mélinda. Ce n’était pas la première fois, en effet, qu’elle faisait un geste de ce genre, et, avant ça, c’était sur la queue de Mélinda qu’elle s’était exercée. Il fallait bien reconnaître que son amante vampirique avait veillé à entraîner Alice, à préparer cette dernière, et la jeune femme était ravie de montrer à Tinuviel ce qu’elle était capable de faire. Elles s’étaient vues il y a longtemps, et Alice avait beaucoup changé entre deux, comme l’elfe continuait à le constater. Elle sentait ainsi son membre remuer contre ses seins, et rougit quand l’elfe indiqua avoir vu Alice se caresser, lui reprochant d’avoir négligé de satisfaire sa Maîtresse pour se satisfaire elle-même... Il y avait de la mauvaise foi là-dedans, mais ça n’empêcha pas Alice de rougir, gênée et honteuse.

« Dé... Désolée, Maîtresse, je... Vous êtes si belle que... La petite esclave que je suis n’a pas pu se retenir... »

Elle s’excusait platement, tout en sentant Tinuviel commencer à suivre les mouvements de sa poitrine, donnant en effet des coups de reins. Alice s’en pinça les lèvres, et frotta plus énergiquement ses seins contre le sexe de sa Maîtresse, allant jusqu’à approcher ses lèvres pour lécher le bout de ce membre, qui pointait entre ses seins serrés. Elle sentait, en tout cas, le membre de Tinuviel se durcir, devenant plus dur à caresser, plus fort... Et, quand Tinuviel sembla, elle aussi, le constater, elle lui ordonna de s’écarter.

Silencieusement, Alice, qui s’était appuyée sur ses genoux, s’exécuta, restant néanmoins agenouillée devant Tinuviel. Avec sa magnifique chevelure blonde, et sa petite mine de soumise avec ses grands yeux bleus, elle devait être magnifique à voir. Une petite bouille adorable, avec des plaques rouges ici et là, des gouttes de sueur, et des seins tendus, qui trahissaient toute l’excitation de la jeune femme. Constatant cela, Tinuviel caressa la joue d’Alice, la complimentant comme on féliciterait un chien venant ramener la balle... Ou une chienne, en l’occurrence.

Le cœur battant la chamade, Alice se mordilla doucement les lèvres, et se redressa.

« Oui, Maîtresse... »

Mais comment était-elle censée se mettre en place ? Redressée, elle hésita un peu. Tinuviel lui avait dit de se mettre en place pour se faire baiser comme une « petite pute ». S’il était frappant de voir combien les insultes glissaient sur le corps d’Alice et l’excitait, elle réfléchissait à la suite. Que devait-elle faire, exactement ? Un doigt se posa sur ses lèvres, et elle regarda à droite et à gauche, avant de finir par se lancer.

Alice fléchit alors les genoux, et se mit à quatre pattes sur le tapis, tournant le dos à Tinuviel, lui offrant la vue de son bassin, de son intimité, légèrement luisante après qu’elle y eut trempé ses doigts, et de sa croupe. Encore une fois, se rappelant ce qu’on lui avait enseigné, elle creusa son dos, courbant ainsi ce dernier, ce qui eut pour effet de bomber ses petites fesses, les rapprochant ainsi de Tinuviel, de sa force, de son excitation... Se mordillant les lèvres, Alice pencha la tête sur le côté.

« C-Comme ça, Maîtresse... ? »

La jeune Princesse ne lisait pas dans les esprits, alors elle espérait avoir choisi une position qui lui convienne.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #187 le: Juillet 25, 2016, 11:38:54 »

Elfe rouge était resté volontairement vague sur la position que la jeune femme devait adopter. Elle permettait ainsi à sa petite princesse de prendre la position qui lui semblait la plus approprié pour la suite.  Ainsi, la petite princesse se mit presque naturellement à quatre pattes, sa position faisant ressortir ses divines courbes que l’elfe rouge prit le temps de regarder.
Elle eut un petit sourire, caressant du bout des doigts chacune de ses délicieuses courbes avant de l’embrasser lui embrasser tendrement l’épaule.


-C’est très bien ma petite chérie. Tu es dans la position idéale pour recevoir ma queue. Je compte sur toi maintenant pour me combler correctement.


Elle eut un petit sourire avant de se rapprocher lentement de sa petite Alice.

Elle caressa lentement les fesses de la demoiselle, frottant lentement ses cuisses. Elle n’avait qu’une seule envie, plongeait dans cette intimité qui perlait de désir. Elle eut un petit sourire avant de déposer un baiser sur son intimité, caressant légèrement son anus d’un doigt.  Elle pouvait prendre sa petite chérie par n’importe quel trou. Elle  eut un petit sourire avant de  laisser en plan sa petite soumise.  Oui, l’elfe rouge venait de laisser sa pauvre petite soumise seule… Elle n’en aurait pas pour bien longtemps, certes mais elle jouait encore avec les nerfs de la blonde qui n’attendait que cela se faire prendre. 
Mais l’attente ne fut pas bien longue car l’elfe fut bientôt de retour avec sur son membre une pièce en dentelle de couleur blanche.  Cet objet avait la particularité d’être couvert de petites perles, bordée dans le tissu. Ainsi lorsqu’elle la pénétrerait, la petite princesse pourrait sentir en plus de son membre, chacune de ses perles dans son intimité.
Tinuviel eut un sourire avant de coller le bout de son membre contre les lèvres intimes de sa petite princesse. Elle attendit quelques instants, ne bougeant plus, se contentant de frotter les fesses de celle-ci.. 
Puis après quelques secondes qui durent paraitre bien longue pour la pauvre petite Alice, elle entra enfin.  Sa petite esclave n’eut aucun mal à l’accueillir tant elle était trempée. Ainsi, Tinuviel commença à profiter de son intimité si chaude et accueillante, elle soupira retenant avec peine son plaisir alors qu’elle ne se retenait plus, imposant à la petite princesse ses coups de reins.


-Alors ma petite Alice? tu aime que je te prenne comme cela ?  comme une chienne, une vulgaire pute??

Oui, c'était bien meilleur encore de rajouter ces quelques mots entre deux mouvements de bassin.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #188 le: Juillet 25, 2016, 03:57:38 »

C’était sans la moindre restriction, et sans la moindre plus petite forme de gêne, qu’Alice s’offrait à Tinuviel. Son amante, sa Maîtresse, sa femme... Ici, dans ce harem, dans le refuge de Tinuviel, elle se sentait autant en sécurité que quand elle était dans son Château, ou dans le manoir de Mélinda. Pour elle, c’était tout simplement une nouvelle forme de foyer, une maison dans laquelle elle aimerait passer du temps. La perversion était comme un mauvais démon qui s’était emparée d’elle, de son corps, et ne la quittait plus. Là, à quatre pattes, elle courbait son ventre, filant vers le sol, de manière à pouvoir redresser son cul, comme on lui avait appris. Ses joues étaient rouges, autant de honte, que d’un plaisir vicieux et fort, qui remontait progressivement en elle, s’insinuant dans tout son corps. Elle serrait ses poings sur le sol, soupirant lentement en sentant sa Maîtresse se rapprocher d’elle, commençant à caresser son corps, avec sa verge qui caressait son bassin, heurtant ses fesses. Prête à se faire prendre, Alice ferma même les yeux... Mais sentit soudain la pression des mains de Tinuviel s’affaiblir, tandis que cette dernière se redressait, et s’approchait de la sortie.

« H-Hein... ?! »

Confuse, Alice tourna la tête. Elle, qui commençait à mouiller sous le contact des mains de Tinuviel sur son postérieur, vit cette dernière brièvement lui sourire, avant de partir. Alice resta là, comme deux ronds de flans, clignant des yeux, en regardant autour d’elle.

« Euh... Maîtresse ? »

Elle... Elle venait de partir ?! Troublée, Alice se convainquit que ce n’était qu’un jeu, qu’elle était partie chercher quelque chose. Un appareil photo, peut-être ? Mélinda aimait souvent la filmer en lui faisant l’amour, et prenait ensuite un malin plaisir à attacher son amante, et à lui faire visionner le film de leurs exploits sexuels. Alice pouvait s’entendre hurler, gémir, et même s’injurier, ce qui la faisait toujours rougir confusément. Alice réfléchissait donc, avant d’entendre des bruits de pas, et entendit la porte s’ouvrir.

Tournant la tête, elle constata que Tinuviel était revenue, seule, avec un petit ajout. Sur son sexe, une sorte de fin drap blanc le recouvrait, en épousant la forme, avec de multiples perles brillantes. Alice cligna des yeux, constatant que l’objet formait comme une sorte de brassard, recouvrant ce phallus, laissant néanmoins l’extrémité libre. La Princesse crut alors se souvenir de pièces de broderie papuanne fonctionnant comme ça. On les enroulait autour du sexe pour magnifier davantage les sensations. Rougissant en voyant Tinuviel se rapprocher, Alice ne dit rien, et se mordilla ensuite les lèvres en sentant le sexe de la femme s’approcher de sa fleur intime.

« Hmmm... »

De fines gouttes blanches commençaient déjà à décorer le tissu de Tinuviel, et ses doigts s’enfonçaient contre le tapis, tandis que l’elfe, maîtresse de la situation, continua à la titiller, palpant ses fesses, les malaxant pendant de nombreuses secondes.

« Haaa... Maî-Maîtresse, haaaa... ! »

Inutile de le nier, Alice était en manque, avec une envie furieuse de sentir cette queue se perdre dans son corps. Alice soupirait donc lentement, puis sentit alors Tinuviel donner une impulsion à son corps, et... Alice, qui était alors en train de serrer ses lèvres, yeux clos, les rouvrit soudain en soupirant, crachant même un peu de salive quand cette verge remonta en elle, s’enfouissant dans son corps. Des frissons la traversèrent, et elle commença à gémir et à soupirer, le rouge continuant à orner son visage, tandis que Tinuviel la prenait, et qu’Alice sentait, outre sa queue, de multiples perles former comme des caresses dans son corps, maximisant et amplifiant sensiblement les sensations de plaisir qu’elle ressentait.

Le corps de Tinuviel commençait à remuer de plus en plus fort, et, devant ses propos, Alice, qui se sentait ailleurs, ne put que répondre positivement :

« Oh ouiii... Ouiiii, Maîtresse, haaaaa... Haaaaaaaaaaaaaaa... Hmmmmm... Haaaaaaaaaaaa... »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #189 le: Août 08, 2016, 02:25:10 »

L’elfe rouge put sentir le corps de sa compagne se crisper légèrement lorsqu’elle commença enfin à honorer sa pauvre petite princesse.  Son corps se détendit ensuite, lentement au fur et à mesure que son membre pénétrait la petite princesse.    Au final, l’elfe rouge ne tarda pas à s’enfoncer en elle sans aucun mal grâce à l’excitation de sa petite princesse.
Cependant une fois bien en elle, l’elfe rouge ne bougea plus, elle se contenta de rester dans sa petite princesse jusqu’à sa garde, lui caressant lentement la courbure du dos.  Elle faisait durée les choses, comme pour bien faire comprendre à la blonde, qu’elle était la seule à avoir les rênes.
Elle eut un petit sourire avant de se pencher lentement sur son dos, passant lentement ses ongles sur la peau de la jeune femme laissant sur sa peau quelques légères traces blanches.  Elle continua ce petit jeu un petit peu descendant sur les fesses de la princesse.

En ce moment, elle se trouvait presque horrible. Alice voulait sans doute être prise, être possédée comme la pire des catins, comme une femelle…  Et l’elfe rouge la faisait languir de plus en plus en plus.  Elle  lui caressa lentement les fesses glissant à son oreille une petite phrase.


-Rassure toi ma petite chérie. Je vais bientôt te faire l’amour … Mais tu es une princesse et je me dois donc de te traiter comme tel. Je ne peux donc pas te prendre comme une catin, te remplir de mon membre avec de nombreux coups de reins alors que je me tiens à ton bassin.  Je ne peux pas non plus te traiter comme un vide couille en jouissant en toi dès que j’en ai envie n’est ce pas ?


Elle commença de très lent va et viens, comme si la petite princesse était faite de porcelaine.  L’elfe rouge s’amusait sans doute plus que la pauvre Alice. Pourtant, cela ne voulait pas dire que celle-ci ne profitait pas des coups de reins de la princesse. Après tout, le bout de tissus autour de son membre provoquait des sensations dans l’intimité de la belle blonde. 
Mais il était désormais temps de finir son jeu. Elle attrapa la chevelure de la belle blonde l’utilisant pour prendre appuis et la prendre bien plus puissamment. Désormais Alice subissait les mouvements de bassin d’une furry. Elle la prenait sans aucun ménagement, contrastant avec ce qu’elle lui avait fait quelques secondes avant cela.  L’elfe rouge la pénétrait sans ménagement, frottant ses mains contre les divines fesses de sa femme, alors que son membre s’enfonçant sans peine au plus profond de sa petite princesse. 

Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #190 le: Août 09, 2016, 11:44:24 »

Pendant quelques secondes, Alice sentit le train démarrer. Les machines se mettaient en marche, et le membre de sa Maîtresse s’enfonçait tendrement en elle, ne rencontrant presque aucune résistance. Il faut dire que, depuis qu’elle était ici, Alice avait passé presque l’essentiel de son temps à faire l’amour. Le sexe était comme un voile qui s’était enroulé autour d’elle dans ce harem, et, en conséquence, elle était très chaude, sexuellement parlant. Tinuviel n’eut donc aucune difficulté à s’enfoncer en elle, remontant son sexe, faisant doucement soupirer la jeune femme. Le membre s’enfouissait en elle, la remplissant... Ah ! Quelle merveilleuse sensation ! Tout le corps de la jeune femme en frissonnait. C’était bien elle qui, jadis, avait eu peur du sexe. Et maintenant... Maintenant, tout son corps, ce magnifique corps aux formes angéliques et parfaites, se dandinait contre cette impériale virilité qui se tortillait en elle. Alice se préparait à ce rodéo, à ce plaisir intense... Mais il ne se passa rien. Au contraire, elle sentit Tinuviel remplir tout son sexe, son membre s’installant en elle... Et elle cessa de remuer. Tout simplement.

« Hmmm... ! »

Les joues rouges, Alice se tortillait faiblement sur le sol, crispant ses mains sur le tapis, tout en sentant les mains de sa Maîtresse caresser et grattant son dos, griffant sa peau, douce et tremblotante, en sueur. Elle gémissait, fermant et rouvrant les yeux, soupirant profondément, se tortillant sur sa queue, mais bien incapable de faire quoi que ce soit.

*Elle s’est arrêtée... Pourquoi ?!*

Le sang-froid de sa Maîtresse était, au demeurant, très impressionnant. Pouvoir se retenir, comme ça, avec une telle érection, qui traduisait une féroce excitation... C’était bien la preuve que, en matière sexuelle, Tinuviel n’avait rien à envier à Mélinda. Elle pouvait rester calme, même dans les moments les plus intenses, comme un coït. Alice comprit très rapidement que l’idée était de la provoquer, de la titiller davantage, de lui montrer qu’elle avait le contrôle. La jeune femme gémissait, frémissant à chaque contact des doigts de sa Maîtresse sur sa peau, cette dernière revenant fréquemment sur sa croupe, malaxant ses belles fesses, avec son mandrin niché en elle, ce mât qui, planté en elle, était à l’image du drapeau qu’on plantait sur le sol pour annoncer avoir conquis un endroit. Tunivle l’avait conquis, et ne tarda pas à parler, justifiant sa position par le fait qu’on ne baisait pas une Princesse comme une vulgaire chienne.

Un soupir de frustration s’échappa alors des lèvres de la jeune femme.

« Maî... Maîtresse ! » gémit-elle, presque sur le point de la supplier.

Cette sensation était vraiment atroce, insoutenable ! Lui faire ça, c’était presque une forme de torture ! Et, soit Tinuviel ne pouvait plus tenir, soit elle s’était finalement décidée, mais ses mains se crispèrent davantage sur son corps, et elle tira ses cheveux en arrière, s’appuyant dessus, tout en coulissant dans son corps, d’avant en arrière. Les soupirs d’Alice se prolongèrent, et la femme sentit le corps de Tinuviel accélérer très rapidement ses coups de reins, multipliant les coups et les pénétrations. Ses mains se posèrent à nouveau sur ses hanches, puis sur ses fesses, et Tinuviel se mit à remuer en elle, d’avant en arrière, encore et encore... Alice soupirait et gémissait, sentant enfin le train s’ébranler, se mettant pour de bon en marche.

Le corps de Tinuviel remuait dans son dos, et les couinements devinrent des cris, tant les coups de reins de sa Maîtresse étaient puissants. Oui, c’était bien elle, la Tinuviel qu’elle avait toujours connu, cette femme énergique et insatiable qui lui avait fait l’amour à Sylvandell, à une époque où Alice était encore une jeune femme naïve, avant qu’elle ne rencontre Mélinda, et tous les autres amants qui avaient suivi...

« Haaaa... Haaaaaannn... Maî-Maîtresse, haaaaa... !! »

Son corps remuait joyeusement, car le plaisir déferlait furieusement en elle. Mélinda lui avait dit que le bonheur n’était pas que spirituel, mais aussi corporel. C’était un enseignement qu’on pouvait tirer du shintoïsme, qui prônait autant le bonheur spirituel, que le bonheur physique. Quelque chose qu’Alice comprenait volontiers, maintenant, alors que sa Maîtresse continuait à la prendre, à la remplir, et à la satisfaire. Le corps de la Princesse se tortillait sur le tapis, en accompagnant les mouvements de Tinuviel.

« Oh, Maîtresse, vous... Vous êtes si douée, haaaa... !! »

La sentir en elle, c’était magique !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #191 le: Août 31, 2016, 09:06:55 »

L’elfe rouge  encourageait par les cris et les gémissements de son épouse continuait ses mouvements de va et viens en elle.  Elle pouvait sentir à chacun de ses coups de hanche, le corps de sa femme se contracter légèrement  sous la passion et le plaisir.
Chaque mouvement de bassin ne faisait qu’amplifier l’envie de l’elfe rouge, la petite princesse était déjà conquise, elle lui appartenait déjà  mais pourtant il était toujours aussi bon de raffermir ce contrôle sur sa petite princesse.   
Le plaisir du corps, oui bien sûr, mais c’était surtout au niveau de l’esprit que l’elfe rouge prenait son pied.  La posséder comme cela était ce qui rendait cette situation si savoureuse. Elle continuait de la prendre, jouant avec elle, caressant son corps, surtout ses petites fesses puisque c’était ce que l’elfe rouge pouvait facilement avoir en même. Ainsi, elle malaxait un peu les jolies fesses de sa princesse.
L’elfe continua pendant quelques instants alors que le plaisir devenait de plus en plus important. Les premiers signes de son orgasme approchaient et la petite princesse pouvait sentir le membre fébrile de sa maitresse.   Et ce fut le final,  une jouissance puissante dans l’intimité de la pauvre petite princesse qui était désormais remplie des graines de sa maitresse, alors que l’elfe émit un gémissement gutturale.
Elle eut un petit sourire avant de se retirer, déposant un baiser dans le cou de sa petite soumise. Elle caressa lentement les courbes de la jeune princesse.

-Ma petite Alice, tu étais délicieuse…
Elle eut un petit sourire en lui disant.
-Je pourrais m’habituer à te posséder comme cela tu sais ? Oui, te prendre tous les soirs pour te remplir de ma semence… je pense que je pourrais me faire à cette idée.
Elle déposa un autre baiser dans son cou avant de l’aider à se relever, lui disant tendrement.
-Viens, nous allons prendre une douche. Nous sommes couvertes de sueurs et j’aimerai bien profiter d’un bain avec toi ma chérie…
Elle eut un petit sourire avant de lui prendre la main et de la conduire sous la douche.  Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’elfe rouge serait sage et n’abusera pas de son statut pour profiter de la pauvre petite princesse… Enfin, si la demoiselle ne la poussait pas trop..
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #192 le: Septembre 01, 2016, 08:18:17 »

Sentir sa Maîtresse la pénétrer était vraiment quelque chose de délicieux. Après l’avoir tant nargué, Tinuviel lui faisait maintenant vraiment l’amour, et allait même au-delà de ça… Elle était en train de la baiser, de la prendre avec force et avec talent, d’honorer le corps d’Alice en la butinant… Et ça, Alice adorait. Ses soupirs, ses couinements, ses gémissements, et même ses cris, venaient ainsi emplir l’habitacle, pendant que, dans son dos, Tinuviel continuait à la prendre goulûment, avec cette énergie et avec cette passion qu’Alice avait toujours aimée chez elle. Elle aimait l’expérience de Tinuviel, le fait que cette dernière soit capable de se retenir en plein élan, tout en faisant preuve d’une passion dévorante, preuve que l’on pouvait faire l’amour depuis des siècles à quantité de personnes différentes sans jamais véritablement se lasser. Alice, en un sens, admirait cette femme, son énergie, sa passion, son talent…

Elle la prenait donc, ses mains glissant sur son corps, revenant fréquemment vers sa croupe, comme pour s’y appuyer, pour mieux la caresser. Les coups de reins vinrent à se poursuivre pendant de nombreuses minutes, la queue de Tinuviel se glissant dans l’intimité luisante de la femme, jusqu’à la pousser au plaisir suprême. Alice, en réalité, atteignit l’orgasme quelques instants avant Tinuviel, qui se vida joyeusement en elle, répandant sa chaude semence dans son ventre.

« Haaaa… »

Se faire remplir… Encore une chose qui émoustillait tout particulièrement la Princesse, qui frémit en sentant le sperme remonter en elle, au fur et à mesure que Tinuviel se libérait. Elle se relâcha en elle, dans un profond soupir, puis invita Alice à se redresser. Cette dernière, après avoir été prise pendant tant de minutes, chancela brièvement, mais se rétablit rapidement, souriant malgré la sueur et les rougeurs qui dessinaient et ornaient son visage.

« Et je pourrais aussi très bien m’y faire, Maîtresse… »

Elle en sourit sincèrement. Oui, si Tinuviel voulait la prendre tous les soirs, au demeurant, ça ne dérangerait guère la première intéressée, bien au contraire. Alice s’en mordilla même les lèvres, mais n’eut pas le temps de badiner davantage, Tinuviel proposant de prendre une douche. La jeune Princesse acquiesça donc. Elles étaient dans cette chambre depuis plusieurs heures, maintenant, et, à force de faire l’amour, elles devaient être en sueur. Une douche s’imposait donc, et, main dans la main, elles s’y rendirent donc, sans prendre la peine de s’habiller.

Nue, Alice s’aventura ainsi le long des couloirs du harem, jusqu’à rejoindre la salle de bains la plus proche, sans croiser personne, et rentra dans une belle cabine avec Tinuviel. L’eau ruissela alors sur elles, et Alice poussa un soupir au contact de ce liquide bienfaiteur, qui éclaboussa ses cheveux, et dégoulina rapidement sur tout son corps.

« Haaaa… Ça fait du bien !! »

Reprendre des forces, ce n’était pas un luxe qu’Alice allait refuser, après avoir utilisé son corps pendant tant d’heures.

Et quoi de mieux qu’une douche pour ça ?
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tinuviel Lastrim
Créature
-

Messages: 3446



Voir le profil
Fiche
« Répondre #193 le: Septembre 10, 2016, 05:33:05 »

Elfe rouge rentra lentement dans l’eau accompagnée par son esclave. Elle soupira de plaisir en sentant la chaleur du liquide.  Elle observa quelques secondes Alice, Depuis son arrivait, la jeune femme semblait avoir changeait. Elle était rayonnante, comme si elle avait véritablement trouvé sa place.  Elle pouvait également voir son ventre légèrement rond, puisque celui-ci était rempli de l’œuf de la Lamia.  Naya était trop jeune pour créer des œufs viables, véritablement capable de donner naissance, et pourtant cette fois ci, il semblait qu’un des œufs avaient réussi à s’implanter en elle.   D’ici peu de temps aurait le même ventre que lorsqu’elle porterait ses enfants… Peut-être un peu moins grand, moins rebondit.

Elle avança lentement vers Alice, l’embrassant doucement, en lui caressant la joue. Elle avait dans les yeux, une tendresse infinie pour son épouse, et il était clair que l’elfe rouge n’avait pas d’idée

-Puisque tu vas encore passer quelques jours en notre compagnie Alice ? J’aimerais savoir si tu as quelques envies particulièrement. Je sais que tu as déjà passé la nuit avec quelques-unes de mes amantes…

Elle eut un petit sourire en caressant le ventre de la jeune femme.

-   Demain, je passerai la journée avec Lorna, donc je pourrais peut être demandé à d’autres de mes amantes de s’occuper de toi ? Sauf si bien sur tu préfère être le jouet de tout mon harem ?


Honnêtement, l’elfe rouge pensait que sa petite princesse avait déjà ses préférences. Elle ne lui en voulait d’ailleurs nullement de rejoindre Naya Talia ou Lyrinda ? A moins que la jeune femme ait une autre idée en tête ?  Après tout, le harem pouvait combler les fantasmes de presque n’importe qui en matière de diversité.  La princesse pourrait donc trouver de quoi la satisfaire.
Elle eut un petit sourire avant caresser doucement sa petite soumise.


-Je suis sur que Naya serait heureuse que son jouet soit de retour. A moins que tu ne préfères la nouveauté ma petite chérie ? Alors dit moi, qui sont tes favorites… A qui te donnerais-tu si jamais tu n’étais déjà pas mienne ma chérie ?

Elfe était curieuse de savoir à qui sa petite soumise ce donnerait demain. Bon, elle pouvait toujours demander à sa maitresse la permission de ce reposé. Mais il était probable que ce ne soit pas pour cela qu’elle soit venue ici.


Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7942



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #194 le: Septembre 11, 2016, 10:10:42 »

La douche lui faisait un bien fou. L’eau glissait sur son corps, la faisant agréablement frissonner de toute part, et c’était particulièrement agréable. Après les heures de sexe qu’elle avait eu avec sa Maîtresse et amante, Alice était épuisée. Dès lors, il était très plaisant de sentir l’eau sur elle, et ce moment de calme permit également à ses muscles de se reposer. Mine de rien, cette activité de sexe intense était particulièrement sportive, et la jeune tête blonde se surprenait à pouvoir tenir la route. Face à elle, Tinuviel profitait également de l’eau, et ne profita pas de la situation pour lui faire à nouveau l’amour, même si la main de l’elfe s’attarda sur son ventre, un ventre qui avait maintenant un bel embonpoint. Est-ce que les œufs de Naya survivraient à cette grossesse ? Alice n’en savait trop rien, en réalité. Elle avait le sentiment qu’ils étaient toujours en vie, mais elle n’était pas gynécologue. D’après Tinuviel, Naya était encore trop jeune pour engendrer des œufs suffisamment résistants pour vivre... Mais peut-être avait-elle suffisamment vieilli ? Et puis, n’y avait-il pas aussi des questions de compatibilité génétique et de hasard qui rentraient en jeu ? La procréation entre les ressortissants d’une même espèce était déjà une affaire complexe, avec de nombreux critères à prendre en considération, alors, entre individus de race différente, la chose devait être encore plus compliquée.

Tout ça pour dire qu’Alice ne savait pas si les serpents de Naya survivraient. En revanche, elle sentait que l’accouchement était imminent, et aurait certainement lieu ce soir. Pour s’en rendre compte, il suffisait de voir combien son ventre avait grossi depuis la veille. Alors, elle pensait que ça se rapprochait. Néanmoins, ce n’était pas de ça que Tinuviel voulait parler, mais de ce qu’Alice ferait demain. Sa femme serait avec Lorna la journée, et, curieuse, l’elfe lui demanda donc avec quelle personne Alice voulait passer la soirée.

« Oh, je, euh... »

Impossible de nier les sous-entendus sexuels derrière la curiosité de Tinuviel, ce qui, de manière amusante, ne manqua pas de faire rougir Alice, elle qui, pourtant, était en ces lieux emportée dans une véritable spirale de sexe et de stupre. Elle restait toujours la timide jeune femme que, fondamentalement, elle était, et ce quand bien même, quand on faisait sauter les pans de cette nervosité, c’était une femme extrêmement perverse qui se révélait.

Revoir Lyrinda et Naya était effectivement tentant, mais Alice se mordilla les lèvres.

« Hum... Eh bien... Je pense que je devrais déjà aller m’excuser auprès de Talia pour lui avoir rappelé de mauvais souvenirs, et... Ensuite, je... Oui, ce serait... Ce serait très bien de revoir Lyrinda ou Samia, ainsi que Naya, mais... Ton harem comprend d’autres personnes qui m’intriguent, et... Après tout, je me dois bien de voir mes autres rivales. »

Elle sourit légèrement, encore rouge, se pinça de nouveau ses belles lèvres, et reprit à nouveau, baissant les yeux, avant de regarder Tinuviel :

« J’aimerais bien voir Amy, et... Et Minako... »

Alice déglutit un peu, toujours gênée en affirmant qu’elle voulait voir une Slime et une dominatrice sadique, et en tortillait nerveusement ses doigts entre eux.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags: yuri  
Pages: 1 ... 11 12 [13] 14
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox