banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] Vente de biens et services [Ishtar Naviento - Theorem - Melinda Warren]  (Lu 3172 fois)
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« le: Janvier 22, 2014, 03:33:55 »

Ishtar fumait tranquillement sa pipe dans un salon de son navire, le Czarina Tiamat. Son gigantesque bateau circulait dans les eaux de Terra sans s'inquiéter des pirates. Il fallait être dingue pour essayer d'attaquer un cuirassé aussi massif que celui de la dragonne qui, depuis quelques temps, se passionnait pour les océans et la mer. Son navire avait été fait par un armateur Infernois et leur technologie embarquée était un mélange entre technologie maîtrisée par le peuple des volcans mais aussi de la magie qui les animait. On racontait qu'il fonctionnait avec l'huile de poisson fermentée, qu'il tirait des projectiles magiques à base d'énergie tellurique, mais rien de bien précis et Ishtar tenait à garder la fabrication de ce navire secrète. La dragonne avait un équipage complet, à l'uniforme en cuir pratiquement similaire au siens. Les esclaves se détachait du groupe comme travailleurs, habillés plus sommairement et travaillant sous la direction de l'équipage pratiquement constitué que de femmes et de rares transsexuelles ou travestis. La vedette d'Ashnard en vue fut éclairée par de nombreux projecteurs et une escorte amena les personnes dans le salon privé où Ishtar fumait. Sa seconde l'avertit de l'arrivée d'une certaine Melinda Warren, d'un petit groupe de garde et d'une cargaison.

"Bien, faites-les venir ici, que les gardes restent dans le couloir et que la cargaison soit amenée ici."

La Capitaine du Czarina Tiamat attendit calmement que l'on amène son invitée ici. Plusieurs femmes en uniformes amenèrent une grande caisse en bois. Ishtar s'en approcha en caressant le bois de la caisse frappée du symbole des Warren. Puis elle s'approcha de Melinda, lui serranr la main chaleureusement. Ce n'est pas parce qu'on allait faire affaire qu'il fallait se conduire comme des gougnafiers. L'uniforme en cuir d'Ishtar, aussi noir que sa peau, luisait à la lumière de ce salon aux parois métalliques rivetés, plusieurs tableaux accrochés au mur et une grande bibliothèque fournissant une multitude d'ouvrages très intéressants. La configuration du salon était simple, une pièce carrée avec plusieurs hublots d'un côté, un grand tapis, deux chaises rembourrées de cuir et une table basse entre les deux sur laquelle reposait une lampe à huile finement ouvragée.

"Bienvenue à bord du Czarina Tiamat, Melinda Warren. Je vois que vous avez apportez la cargaison que je désir tant. Il n'a pas dût être facile à attraper... On m'a dit qu'il avait fondé une ville, alors cette cargaison doit avoir beaucoup d'importance. Mais avant de parler argent et négociations, je souhaiterais voir l'état de ce bien..."

Elle fuma de nouveau à sa pipe et ouvrit la porte du meuble bas, proposant une kyrielle d'alcool d'origines diverses, de vins, de mignonettes précieuses et anciennes avec des verres propres et en cristal. Ishtar ne faisait pas dans la dentelle quand il s'agissait d'inviter quelqu'un de marque. Melinda pouvait faire venir autant de personnes qu'elle voulait pour ouvrir la caisse et présenter l'article qu'elle avait à vendre. Il fallait bien la montrer sous tout les angles pour permettre une vente convenable...
« Dernière édition: Mars 10, 2015, 08:30:30 par Princesse Alice Korvander » Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Janvier 23, 2014, 02:24:55 »

« Le contrat est bien en ordre, j’espère ?
 -  B-Bien sûr, je… J’ai encore tout vérifié ce matin, Maîtresse...
 -  Je ne tolèrerai aucune erreur, vérifie encore.
 -  D’a... D’accord, Maî… Maîtresse…
 -  Et toi, ma belle, continue à me lécher, tu te débrouilles très bien... »

Pour seule réponse, la neko émit un miaulement silencieux, avant de retourner plonger sa langue sous la robe de sa Maîtresse, s’attaquant à son intimité, posant le creux de son menton dans la culotte de sa Maîtresse, culotte que cette dernière avait légèrement abaissé, afin de pouvoir justement permettre à sa petite esclave de s’y attaquer. Tournant la tête, un verre de sang dans la main, Mélinda observa la silhouette élégante de son avocate, Marina. Marina avait été détectée durant son enfance avec un QI de 140. C’était une fille surdouée, qui avait l’avantage d’être la fille d’une esclave de Mélinda, ce qui, de facto, en faisait donc son esclave. Comme certains esclaves de la redoutable et délicieuse vampire, Marina avait subi un traitement à part, car elle n’avait pas été élevée en vue d’être une prostituée, mais en vue de représenter et d’assister, juridiquement parlant, Mélinda Warren, sa Maîtresse, mère, et amante. Elle avait fait des études de droit à l’académie juridique d’Ashnard, et avait appris le droit nexusien, tekhan, ashnardien, ainsi que le droit terrien, notamment japonais. Mélinda avait initialement espéré faire d’elle une juge, mais elle avait échoué, quand on lui avait poliment rappelé que, un magistrat étant indépendant, Marina ne pourrait jamais y prétendre, étant elle-même esclave, à moins que Mélinda ne réponse à sa belle juriste.

À défaut, Marina était devenue son avocate, un fait assez unique au sein du barreau ashnardien, où les esclaves étaient plutôt des secrétaires. Marina avait son cabinet dans les murs de Mélinda, et était l’avocate exclusive et unique de Mélinda, qui la récompensait en la sodomisant, et en lui bourrant joyeusement le cul. Timide et effacée devant sa Maîtresse, la belle avocate sortait les griffes devant les contractants de Mélinda, et avait eu pour tâche de rédiger la convention de vente portant sur un objet figurant dans une caisse, dans les cales du vaisseau.

Tout dans cette affaire était exceptionnel, et remontait à il y a plusieurs mois, lorsque Mélinda, par le biais d’Alice Korvander et de Sylvandell, avait fait l’acquisition d’une étrange créature : Theorem. Le Terranide était devenu son esclave, mais avait réussi à s’enfuir du harem, bénéficiant probablement d’une complicité extérieure. Mélinda avait formulé une déclaration de sinistre auprès de son assureur, et une plainte auprès des pouvoirs publics. Les Ashnardiens n’avaient toutefois pas réussi à retrouver Theorem, jusqu’à il y a une ou deux semaines, où Mélinda avait reçu une lettre de l’administration pénitentiaire, l’enjoignant à se rendre à la prison impériale du Palais, afin d’inspecter un détenu. Le Terranide avait été capturé par les Ashnardiens à proximité, sans être en mesure de fournir une pièce d’identité attestant qu’il était un citoyen, ou un individu étranger disposant de la libre disposition de son corps. L’enquête menée par les Ashnardiens avait permis de remonter jusqu’à Mélinda, qui avait confirmé que son esclave était à elle.

Elle avait récupéré Theorem, et, il y a à peine une semaine, elle avait reçu une curieuse demande de la part de la dirigeante d’un pays qui avait été brièvement en guerre contre l’Empire : Inferis. Ishtar Naviento, la dragonne noire, demandait la possibilité d’un entretien commercial en pleine mer, pour pouvoir acheter Theorem, monnayant une « forte somme ». Mélinda n’avait pas pour habitude de vendre ses esclaves, mais elle ne voyait plus vraiment quoi faire de Theorem. En s’étant enfui de son harem, il n’était pas un homme digne de confiance, et elle avait donc décidé d’accepter cette demande. Mélinda avait rejoint une péniche commerciale, et l’entrevue avait été organisée à proximité d’un fort maritime ashnardien, capable de venir rapidement les défendre, si jamais les marchands devaient être attaqués.

La porte de sa cabine s’ouvrit alors, après qu’on eut tapoté contre cette dernière. Mélinda vit la mercenaire qu’elle avait engagé pour sa défense personnelle, Maksimnova, entrer. À la mode des sorceleurs, la guerrière-mage, partiellement nue, portait son épée dans son dos. Elle appartenait à une guilde, et avait été affectée à la protection de leur cliente.

« Le Czarina Tiamat est en vue, noble dame.
 -  Fort bien. Assure-toi qu’on amène le colis de la cale. Marina, attends-moi sur le pont. »

Marina récupéra ses papiers en hochant la tête respectueusement, puis sortit. Elle rejoignit le pont, et Mélinda s’accorda encore cinq minutes, le temps de jouir dans la bouche de la neko, avant de la laisser se reposer.

Les marins du navire remirent la cargaison aux femmes d’Ishtar, et Mélinda monta sans crainte sur le navire impressionnant de la souveraine d’Inferis. Maksimnova et Marina la suivaient, Marina tenant contre sa poitrine et son tailleur très moulant le contrat, restant près de sa Maîtresse. Les trois femmes se retrouvèrent rapidement dans la cabine personnelle d’Ishtar. Une appétissante créature sexuelle, qui offrit à Mélinda un siège. Cette dernière s’assit sur le fauteuil, croisant les jambes, un sourire ravi sur les lèvres, ses beaux yeux verts émeraude dévisageant cette forte femme, qui avait osé défier l’Empire.

« Bienvenue à bord du Czarina Tiamat, Melinda Warren. Je vois que vous avez apportez la cargaison que je désir tant. Il n'a pas dût être facile à attraper... On m'a dit qu'il avait fondé une ville, alors cette cargaison doit avoir beaucoup d'importance. Mais avant de parler argent et négociations, je souhaiterais voir l'état de ce bien... »

Mélinda esquissa un sourire, et fit signe à Marina de s’approcher, et de lui tendre le formulaire médical. Méinda le prit, et le déposa sur la table basse.

« Marina est mon avocate. Je préfère faire confiance à sa douce voix de velours en ce qui concerne le droit. Au regard des sommes engagés, vous comprendrez que le recours à une avocate me semblait aller de soi pour avaliser cette transaction. »

Marina s’éclaircit la gorge, et parla rapidement, légèrement déstabilisée. On ne pouvait pas le voir, mais on pouvait le sentir : elle mouillait. Sous son étroit tailleur, elle portait une ceinture avec des godes, qui s’enfonçaient lentement en elle. Un plaisir pervers que Mélinda utilisait, tout simplement.

« En vertu des règles applicable sen matière de contrat de vente, expliqua-t-elle, et dans la mesure où la vente s’analyse comme le transfert de propriété d’un bien d’une personne à une autre, afin d’éviter les escroqueries, la loi impose un diagnostic médical complet, réalisé par un expert, tiers aux deux parties. J’ai déposé ici son rapport succinct, le résumé, et vous avez... Ici... Son expertise. »

Elle déposa devant Ishtar un dossier un peu plus volumineux, décrivant en détail Theorem, avec des photographies, des mesures, des calculs biométriques, et de longues observations, notamment des tests pour déterminer d’éventuelles pathologies, les vices cachés.

« Vous avez naturellement le droit d’ouvrir le coffre pour vous assurer que le bien est conforme à ce que nous vous avons indiqué. »

Mélinda sortit une clef noire, et la déposa sur la table.

« Ce sont vos femmes qui ont le bien, il me paraît logique qu’elles l’ouvrent. La caisse vous est offerte, après tout. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #2 le: Janvier 23, 2014, 12:21:09 »

Ishtar regardait de ses yeux dévorants l'humaine qui monologuait sur la vente à venir. Certes, il y avait des enjeux, mais la dragonne noire avait aussi bien envie de sodomiser cette belle avocate sur la caisse devant elles. Elle s'imaginait très bien la faire s'écraser sur le couvercle, fléchie, avant de relever sa jupette et l'enculer avec son gode ceinture avec vigueur pendant qu'elle continuait son discours. Mais cela pouvait être mal interprété... Elle préféra donc en rester là même si son ouïe supérieure et son odorat très fin lui permettait de deviner que l'avocate avait son intimité traitée avec délice sous ce tailleur et son poker face. Mais bon, le fait était que maintenant, elle savait Theorem en état, juste là, dans la caisse en bois. La dragonne lisait le dossier laissé par l'avocate. Il n'avait pas trop changé... Ishtar l'avait connu avec deux pénis mais il n'en avait plus qu'un. Elle pouvait voir aussi pénectomie dans le dossier d'esclavage de Mélinda et donc peut être un lien entre les deux... Ishtar n'avait jamais vraiment acheté Theorem, alors il n'y avait pas d'acte de vente, mais à la base, il était à elle.

"Vous avez remplit votre part avec talent. J'imagine que l'investissement que vous avez placé en lui dans son dressage n'a pas encore été amortit... C'est pourquoi je suis prête à faire un geste. Mais avant, je dois me rendre compte de l'état de la marchandise."

Elle devait se montrer la plus inflexible possible. Montrer des sentiments dans ce monde de requin était juste suicidaire. Mais elle avait développé un attachement anormal à cet esclave. Doucement, elle se redressa et ouvrit le cadenas de la caisse avec la clé noire. Tirant la lourde chaîne hors du couvercle, elle releva ce dernier pour révéler sa cargaison. Theorem remuait faiblement, replié sur lui-même et les mains dans le dos. Une forte odeur de sueur et d'urine piqua les narines d'Ishtar alors qu'elle décrivit mentalement la tenue du soumis. Ses bas, ses longs gants, un gag ring bouché par un bouchon gode, une cage de chasteté et un gode vibrant dans l'anus. Un bandeau sur ses yeux bloquait sa vue. Ishtar sembla en admiration alors qu'une goutte de cyprine coula le long de sa cuisse. La dragonne alla s'installer dans sa chaise.

"Bien, tout a l'air en ordre... Mais je ne paierais qu'après avoir vu qu'il était suffisamment entraîné et dressé. Je demande à ce qu'il soit utilisé devant moi par un de vos garde pendant que votre avocate me décrit les clauses principales du contrat et surtout sa mention d'assurance. Un bien aussi coûteux doit avoir une police d'assurance. D'ailleurs mon délais de rétractation est de combien ?"

On autorisa l'entrée d'un garde alors qu'Ishtar s'installa confortablement, faisant un sourire coquin et pervers à Mélinda. Les ventes d'esclaves d'exception comme ça étaient rarissimes, mais toujours dans des cadres luxueux et mondains. On apporta à la vampire un verre de sang de fée, prélevé à même la fée prisonnière de la dragonne. C'était rare et provoquait aux vampire des orgasmes sur-puissants !
« Dernière édition: Janvier 23, 2014, 05:24:45 par Theorem & Ishtar » Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Janvier 24, 2014, 02:47:15 »

Jambes croisées, Mélinda laissa Ishtar se déplacer. La dragonne noire était délicieuse à voir, et un sourire ravi éclaira les lèvres de la vampire, qui en profita pour loucher sur son corps, observant ses formes. La dragonne noire était très appétissante à regarder. Elle ouvrit le coffre, et aperçut Theorem. Il était ici depuis plusieurs semaines, maintenant. L’oxygène venait d’ouvertures dans le coffre. Il avait été préparé par le voyage, recevant de la nourriture par intraveineuse, à l’aide d’un tuyau qui était relié à la sortie. En revanche, le coffre puait un peu. L’évacuation des déchets du corps était prévu par un tuyau planté dans son anus, filant sous le gode vibrant, et par la cage de chasteté, qui comprenait des espèces de réservoirs abritant l’urine. Des poches spéciales permettaient de récupérer les déchets, dans des sacs, puis de les jeter par la suite. L’homme était attaché. C’était une forme de punition pour avoir envisagé de fuir du harem. Mélinda l’avait mis en coffre dès qu’elle l’avait reçu, en lui assurant qu’il paierait sa désertion. Elle partait du principe, un peu hypocrite, qu’il y avait entre elle et chaque esclave un lien de confiance, un lien que le petit Inu avait rompu. Il n’avait pas vu la lumière du jour depuis plusieurs semaines, maintenant... Dès qu’il avait été arrêté par les Ashnardiens, en réalité, car Mélinda lui avait mis un bandeau autour des yeux en le faisant sortir, une laisse autour du cou, et un gag ball sur sa bouche. Elle ne voulait surtout pas entendre ses excuses pitoyables.

Cette vue sembla visiblement exciter Ishtar, car Mélinda sentit une accélération de son rythme sanguin. Elle sourit, amusée. Marina, elle, essayait de se contrôler, mais, avec les deux godes plantés en elle, le plaisir agissait un peu comme une montagne russe. Tandis qu’Ishtar inspectait la marchandise, elle eut un nouvel orgasme, qui se traduisit, extérieurement, par quelques gouttes de sueur, une main poliment placée devant sa bouche, et un soubresaut de son corps. Le tailleur dissimulait plutôt bien l’excitation qu’elle ressentait. Mélinda avait formé sa belle avocate à ce genre de choses. Elle aurait tout à fait pu venir sans les godes, mais Mélinda connaissait Ishtar, et savait que c’était le genre de détails susceptible de la rendre plus encline à verser l’or promis pour l’insupportable félon se tenant dans la caisse.

« Bien, tout a l'air en ordre., glissa alors la souveraine sombre. Mais je ne paierais qu'après avoir vu qu'il était suffisamment entraîné et dressé. Je demande à ce qu'il soit utilisé devant moi par un de vos gardes pendant que votre avocate me décrit les clauses principales du contrat et surtout sa mention d'assurance. Un bien aussi coûteux doit avoir une police d'assurance. D'ailleurs, mon délai de rétractation est de combien ? »

Marina déglutit, et s’avança un peu, tandis que l’un des gardes de Mélinda entra. C’était un garde vêtu tout de noir, à la mode des gardes de Mélinda. Un uniforme assez seyant, avec un casque recouvrant son visage, laissant voir uniquement ses yeux, quoique dans l’ombre de la visière. Les gardes portaient des pantalons moulants en cuir. Deux des Infernoises sortirent Theorem, débranchant le tuyau, tout en le faisant lentement sortir. Faisant signe qu’elle était encline à marchander, Ishtar offrit à Mélinda un verre de sang de fée. Cette dernière sentit son cœur bondir devant ce verre, d’une grande efficacité, mais qui risquait de la faire jouir sur place. Elle attendit donc un peu avant d’y goûter.

« Le délai de rétractation est le délai légal, tout simplement. Vous disposez d’une semaine pour revenir sur votre achat, annonçait Marina en marchant, ses godes remuant en elle. Naturellement, vous aurez à motiver ce refus, et, si nous l’estimons injustifié, nous pourrons lancer une action en justice, conformément à ce qui figure dans le contrat, la juridiction compétente étant alors le tribunal de commerce d’Ashnard. »

Tandis que Marina parlait, on retira à Theorme le gode dans son anus, et on le mit de manière à ce qu’il soit devant Ishtar. Une laisse était reliée à un collier fixé autour de son cou. Le garde de Mélinda soupira lentement, et défit les boutons de sa fermeture, révélant un sexe tendu. On lui offrit, pour accélérer son érection, un verre aphrodisiaque, qu’il but en abaissant une partie de son heaume. Le garde soupira alors, tandis que son sexe grossit et durcit. Il posa ensuite ses deux mains gantées sur le corps de Theorem, et entreprit de le sodomiser. Marina, poliment, s’était écartée.

« Pour le reste, le contrat comporte les clauses habituelles en la matière. L’assurance prévue est celle qui est prévue par le droit ashnardien. Le droit prévoit une garantie légale d’éviction et des vices cachés valable pendant une durée de trois ans. »

Marina glissa ses doigts dans le contrat, et alla à la section concernant les différentes garanties. Il y avait une clause intitulée « Garantie des vices cachés », qui commençait en citant un article de loi : « Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus. ». La clause continuait ensuite en appliquant cet article au contrat, tout en renvoyant à une annexe pour une présentation plus précise. Il y avait une autre assurance, prévoyant le recours à un tiers-payeur en cas de préjudice commis par l’esclave. La garantie du fait du préposé du commettant était une reprise du principe de responsabilité du commettant du fait de son préposé. L’exemple typique était la responsabilité du parent pour le fait de son fils, ou, dans le cas actuel, la responsabilité du maître pour les fautes commises par son esclave. Là encore, un article de loi illustrait cette section : « On est responsable non seulement du dommage que l'on cause par son propre fait, mais encore de celui qui est causé par le fait des personnes dont on doit répondre, ou des choses que l'on a sous sa garde ».

Le garde bourrait le cul de Theorem, tandis que Marina poursuivit, évitant un jargon trop juridique :

« Il nous reste encore à déterminer le prix.
 -  Vous aviez proposé la somme de 100 000 pièces d’ors pour bénéficier de cet esclave, si j’ai bonne mémoire. Maintenez-vous toujours cette offre ? Bien sûr, rien ne vous engage à répondre dans l’immédiat. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #4 le: Janvier 24, 2014, 08:18:28 »

Ishtar observait longuement son futur amant, Theorem. Le pauvre avait subit une mise en boîte et ce depuis bien longtemps. Il devait se sentir très fatigué et maintenant, un homme viril venait pour se le farcir. La dragonne se mordilla sa lèvre inférieure là où un piercing trônait en plein centre de cette dernière. Visiblement, le spectacle lui plaisait... Elle observa ensuite l'avocate et ses envies perverses revenaient encore plus forte. Qu'est-ce qu'elle avait envie que cette salope lui bouffe la chatte pendant qu'elle regardait son futur soumis se faire violemment enculer après des semaines dans une boîte de transport.

"Cela me plait... Je parle bien entendu de la baise que j'ai sous les yeux... Disons que dans la somme colossale de 100 000 pièces d'or pour un soumis, j'ai bien le droit que votre avocate se dévergonde et vienne sucer mon clito..." Dit-elle en tirant sur sa culotte de latex, affichant sa fente trempée au clitoris percé et aux lèvres intimes possédant quelques anneaux.


Pendant ce temps, Theorem gémissait et couinait sous le regard des autres. Il ne voyait rien et n'entendait pas non plus. On avait mit dans ses oreilles des boule de cire, l'empêchant de savoir ce qui se passait. Il savait juste qu'il était coincé dans une boîte dans un bondage assez serré et que maintenant, il venait d'être sortit de cette toute petite prison pour se faire baiser. Sentant qu'on le mettait à genoux, le gode dans son anus se retira, laissant son orifice propre derrière. Theo n'allait plus aux toilettes... Et enfin, un membre viril le remplaça. Il lâcha un cri sous son bâillon et lâcha un plus gros cri en sentant la prise forte de son baiseur. Il ne savait plus quoi faire à par se laisser faire, lâchant malgré lui des cris excités.

"Mmmmhf !!! Gnuuuu...."

Ishtar se mordilla le pouce de la main qu'il posait sur sa joue, appuyant sa tête dessus et coude fléchit sur l'accoudoire. De sa main gauche, elle écartait sa fente trempée et caressait son clitoris de son majeur. Elle lâcha de longs gémissements, ne quittant pas les yeux de son prochain soumis. Elle claqua des doigts et sans un mot, une kommissar kitsune à neuf queue vint ouvrir une mallette très lourde, montrant les lingots d'or faisant office de pièces d'or et simplifier le transport. Une bagatelle pour Inferis qui amassait les métaux précieux. Mais pour l'instant, elle ne faisait que montrer ses ressources.

"Vous avez vu la couleur de l'argent, montrez-moi votre affection... Vous êtes invité vous aussi, Melinda... On dit de vous que vous possédez un membre masculin..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Janvier 26, 2014, 03:16:04 »

« Cela me plait... Je parle bien entendu de la baise que j'ai sous les yeux... Disons que dans la somme colossale de 100 000 pièces d'or pour un soumis, j'ai bien le droit que votre avocate se dévergonde et vienne sucer mon clito... »

En entendant cette demande, l’avocate se mit poliment à rougir. L’ordre, cependant, était formel, et Mélinda se contenta de hocher la tête, confirmant ainsi qu’elle acceptait cette demande. Vu la somme engagée, on pouvait bien permettre à Ishtar de goûter à la langue de Marina, et ce d’autant plus que la jeune avocate savait y faire. Elle avait été formée à bonne école, après tout. Marina se rapprocha donc, et passa sous le bureau. Elle attrapa la culotte en latex d’Ishtar, et glissa sa tête entre ses cuisses, pour lécher l’intimité de la cliente. Elle mentirait en disant qu’elle n’était pas excitée. Le style sombre d’Ishtar, ainsi que sa passion pour le latex, constituaient deux éléments forts pour Marina. Si elle n’était pas née avec un QI aussi élevé, Marina aurait fini prostituée au sein du harem. On ne perdait pas les bonnes vieilles habitudes. Elle se mit à lécher avidement, enfonçant sa langue dans la mouille d’Ishtar, cherchant son clitoris, afin d’appuyer dessus, de le presser avec sa langue. Mélinda, quant à elle, était de plus en plus tentée par ce verre de sang de fée. C’était vraiment un mets précieux, le genre de collation qu’on ne donnait pas à n’importe qui. Pouvait-elle le gaspiller en buvant tout son contenu d’une traite ? Ce serait une sorte de blasphème que d’agir ainsi ! Mélinda devait être calme, elle devait se retenir.

Theorem, quant à lui, était solidement tringlé par le garde dans son dos. De grosses claques sur ses fesses ponctuaient les mouvements de l’homme. Le caractère très androgyne de Theorem faisait qu’il n’éprouvait aucune difficulté à le sodomiser. Au harem, la sodomie était quelque chose que Theorem avait longuement connu, et les gardes ne se privaient pas pour le prendre. Mélinda percevait les fortes ondulations sanguines que le petit Inu émettait, des signes très clairs qu’il était excité. Mélinda ne l’avait repris que parce qu’il était son esclave. Elle l’avait enfermé dans cette caisse parce qu’elle ne savait pas quoi faire de lui. Il avait fui le harem, il l’avait trahi. Un tel crime méritait la mort, et, si elle l’avait tué, personne ne le lui aurait reproché. Par conséquent, pouvoir recevoir 100 000 pièces d’ors pour ce traître, c’était une somme amplement satisfaisante.

Une Terranide se rapprocha, portant une mallette, et la déposa devant elle, avant de l’ouvrir. À l’intérieur, d’énormes lingots d’or scintillaient. Mélinda se pinça les lèvres, voyant devant elle, sous ses yeux, sa fortune. Elle était déjà riche, mais la vampire mentirait en disant que l’argent ne la motivait pas. Elle était une femme d’affaires, et, bien que sa vie soit déjà aisée, et qu’elle ait quantité d’argent, elle n’allait pas cracher sur cette somme. Elle envisageait toujours d’étendre son activité sur Terra, d’ouvrir des succursales, et une telle fortune représenterait un bon capital à investir dans des locaux, afin d’ouvrir de nouveaux locaux. Peut-être même allait-elle pouvoir racheter le comptoir d’une guilde, avec cet argent... L’escapade de Theorem avait permis à Mélinda de réaliser qu’il pouvait être utile d’avoir ses propres mercenaires.

« Vous avez vu la couleur de l'argent, montrez-moi votre affection... Vous êtes invitée vous aussi, Melinda... On dit de vous que vous possédez un membre masculin... » glissa alors Ishtar.

L’intéressée se mit à sourire, un beau sourire révélant ses dents cristallines, ainsi que ses canines pointues.

« On dit de moi bien des choses, Ishtar Naviento... »

Mystérieuse, Mélinda attrapa le verre à pied, et y trempa ses lèvres. Elle ne but qu’une ou deux gorgées, mais ce fut suffisant. La vampire soupira ne fermant les yeux, des spasmes nerveux secouant alors son corps, à hauteur de son intimité. Comme pour attester de la véracité des dires d’Ishtar, le sexe masculin de Mélinda ne tarda pas à pointer le bout de sa queue, une superbe verge qui déforma sa robe.

« Aaaahh... Dieu, ce sang est toujours aussi exquis, hum !! »

Marina continuait à lécher le sexe d’Ishtar, et Mélinda se releva, tirant sur le lacet noir de sa robe, à hauteur de son décolleté. Ce bout de vêtement se mit ainsi à glisser de son corps, tombant lentement sur le sol, révélant la vampire dans toute la splendeur de sa nudité. Seule une culotte était encore sur son corps, ainsi que ses sandales à lacets. Elle se releva un peu, permettant ainsi à Ishtar de voir, par-dessus son bureau, le membre de Mélinda. La vampire bondit sur le bureau, usant de sa souplesse, se tenant accroupie, presque à quatre pattes, dans une exquise position de prédatrice.

« Alors, où voulez-vous que je vienne visiter votre corps, noble Ishtar ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #6 le: Janvier 29, 2014, 12:21:15 »

Ishtar soupirait d'aise en voyant Theo se faire durement sodomiser. Elle pouvait le voir prendre cher et ça lui plaisait... Il avait été bien entraîné et visiblement il ne poserait aucun problèmes à recevoir un traitement plus drastique. La dragonne serra sa poigne sur la chevelure de l'avocat avant qu'elle ne soupir d'avantage. Bien vite, le bureau d'Ishtar fut visité par la présence de Melinda qu'Ishtar commença à masturber, sortant son pénis de sa culotte pour la branler. Le gant noir et brillant de la dragonne légèrement enduit de shiner rendait ses caresses et son handjob aussi délicieux que si Melinda utilisait un onahole ou même couchait avec préservatif. Même avec juste sa main, la dragonne aurait put faire crier la vampire de plaisir si elle le voulait... et ça se sentait. L'expertise de la dragonne était légendaire. Elle mordilla son index entre ses crocs avant de reculer le visage de l'avocate, la couvrant alors soudainement d'un jet doré et chaud recouvrant son visage. Le soupire de contentement de la maîtresse des lieux laissait entendre que ça lui faisait du bien de se soulager.

"Mon nectar doré est un aphrodisiaque très puissant... A force de consommer toutes ces drogues sexophiles, mon organisme tout entier est devenu une puissante drogue... Le sang de fée dont je me gave n'a certainement pas aidé... Il vous a plut, n'est-ce pas, Melinda ? Peut être en boire à la source vous plairait ?"

Claquant des doigts, une kommissar s'éloigna. Pendant ce temps, Theorem se faisait encore sodomiser violemment. C'était probablement la baise la plus intense des dernières semaines, même s'il n'oublierait jamais l'expertise au gode de Rouge qui l'avait fait grimper aux rideaux en quelques vas et vients. Cet homme n'était pas si mal et quand son cul fut enfin remplit de semence, il lâcha un couinement audible... Il avait été si proche de jouir, à quelques minutes de baise en plus... Frustré, il laissa le haut de son corps chuter, retombant sur le torse alors que son cul était levé, dégoulinant du sperme du garde. Il en voulait plus ! Il voulait jouir... Ishtar le remarquerait en quelques secondes et justement, elle regarda Marina.

"Ma chère, et si vous mettiez mon nouvel esclave dans tout ses états ? Caressez, léchez... pincez ou griffez... Faites-vous plaisir."

Ishtar se leva de sa chaise, embrassant encore Melinda avant de tirer sur le bâillon et le bandeau de Theorem soudainement. Retirant ses bouchons d'oreilles, elle empoigna son cou en le faisant lever le menton avec son pouce. Son regard byzantin se planta dans celui émeraude de son esclave alors que Marina put se mettre dans le dos de Theo et commencer. Bien entendu, Ishtar et Theo se connaissaient. La dragonne lui souria perversement avant de lécher sa joue complètement, léchant salive et larme jusqu'à la transpiration sur sa tempe. Theorem était tout tremblant mais visiblement un peu rassurée qu'Ishtar soit sa maîtresse désormais.

"M... Maîtresse Ishtar..."

"Tu l'auras comprit Theorem, je suis officiellement ta maîtresse maintenant ! Je t'achète, tu es mon bien. Marina te susurrera la chose dans l'oreille mieux que moi. Comme tu as été une vilaine petite chose qui s'est laissé enlever par une zombie yandere, tu vas nous regarder coucher devant toi... Et ta frustration sera gigantesque... Quant à cette cage de chasteté divine que l'on a mit sur toi..."

Elle empoigna son pénis avec violence. Sa poigne était clairement puissante et les énergies sombres de la dragonne enveloppèrent la cage sainte qui se disloqua violemment, libérant le sexe de Theorem qui devait ne pas avoir touché son corps depuis bien longtemps. Mais avec ses mains attachées solidement dans son dos, il était clairement coincé. Son sexe se tendit malgré lui sans pour autant pouvoir se satisfaire... Ishtar regarda Marina avec un sourire confiant avant de se rapprocher de Melinda.

"Votre gros membre nous disions ?... Dans mon cul ça ne serait pas si mal, hahaha... Regarde bien tout, vilaine petite hyène netorare* !"

Elle s'appuya sur le bureau de manière à exposer son anus en tirant d'avantage sur sa culotte en latex. Son uniforme ne gênait absolument pas l'accès à son derrière alors qu'elle caressa sa rondelle humide et déjà bien lubrifiée par la langue de Marina. Ishtar lécha longuement la poitrine de Melinda avant de l'inviter à la prendre en levrette pendant qu'elle s'appuyait sur la table basse. La dragonne eut même le temps de faire une léchouille lente et intense sur cette hampe généreuse. Quand elle put entrer en elle, Ishtar lâcha un grand soupire de plaisir...


"Melinda, que votre pénis est gros et imposant... Rien à voir avec celui de mon petit travelo netorare. C'est à peine si on peut le classifier d'homme avec ça, haha ! N'y-a-til pas une lois ashnardienne sur la taille minimal d'un pénis pour être classé garçon ou sous-homme ?"

*netorare : utilisé pour définir un genre d'Eroge, signifiant "Cocu". Bref, la personne aimée du protagoniste principal est volée ou séduite loin de lui et l'héroïne pourrait être encline ou peu disposé. Ceci doit causer une émotion de jalousie profonde sur le lecteur.
« Dernière édition: Janvier 29, 2014, 12:27:05 par Theorem & Ishtar » Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Janvier 30, 2014, 02:52:04 »

D’un mouvement des pieds rapides, Mélinda ôta ses sandales, avant de s’asseoir sur le bureau, dos à Theorem. Elle sentit la main d’Ishtar jaillir, pour la masturber. La vampire se mit à serrer des dents en soupirant, basculant sa tête en arrière, tout en écartant les jambes. Une main ferme, solide, chaude, et douce. Des doigts de velours dans une poigne d’acier. Ishtar Naviento était fidèle à sa réputation. Une femme terrible et très excitante, très douée. On disait qu’elle avait couché avec plus d’un millier d’amants. Une légende qui, vu la manière dont la femme agissait, ne devait pas être très éloignée de la vérité. Les ongles de Mélinda se transformèrent en griffes, raclant le bureau, alors qu’elle se mettait à soupirer, son sexe enflant et se durcissant sous le contact des doigts noirs d’Ishtar. Elle pouvait sentir le sang de cette femme, un sang délicieux, chargé, qui avait effectivement pour lui d’être particulièrement goûteux. Elle pouvait en percevoir l’efficacité, les effluves, la magnificence. Sa main remuait sur sa verge, jusqu’à ce qu’elle finisse par jouir, sans aucune difficulté, sur le visage de Marina, qui en cligna des yeux, avant de s’essuyer, léchant la mouille de la femme sur ses doigts trempés.

Une ambiance chargée de sexe était en train de progressivement émerger. Ishtar cessa alors de masturber son invitée de marque, pour se retourner vers son esclave, tandis que Marina sortait de sous le bureau, en profitant pour attraper la télécommande des vibromasseurs, et augmenter leur intensité. Ishtar laissa alors entendre à Mélinda que le sang qu’elle avait bu venait de son corps...

« Ma foi, puisque vous le proposez... »

Elle ne serait pas contre l’idée de planter ses dents dans sa chair, de s’asperger de ce sang délicieux, et de jouir longuement. Marina se mit à gémir, devant légèrement s’appuyer contre le bureau. Tandis que le garde se mettait à éjaculer longuement, elle aussi eut un orgasme. Le garde soupira brièvement, avant de se retirer, son sexe tendu, redevenant mou. Il le rangea proprement en s’écartant, laissant un peu de son sperme glisser des fesses ouvertes de Theorem. Mélinda sentait également l’excitation de son petit Inu, et s’était retournée, observant la scène. Elle retira sa culotte, et se masturba lentement, tendrement, tout en regardant la suite des évènements. Elle ne ressentait rien de douloureux à l’idée de délaisser Theorem. L’homme l’avait trahi, après tout. Si Ishtar était contente de le retrouver...

La sombre femme lui rendit la vue et l’usage de ses sens, plantant son visage devant le sien. Theorem semblait perturbé, mais appela instinctivement cette femme « Maîtresse ». Pour Mélinda, il ne semblait faire aucun doute que, jadis, cet homme avait du appartenir à Ishtar. Elle s’en doutait déjà un peu auparavant. Il fallait un lien affectif, pour être prête à lâcher 100 000 pièces d’ors dans l’achat d’un esclave qui risquait la potence. Elle lui ôta également sa ceinture de chasteté, avant de le relâcher.

Marina, quant à elle, s’était placée dans le dos de Theorem, et caressait sa peau, l’embrassant, avant de le gifler, frappant ses fesses, pour ensuite glisser deux doigts dans ses fesses, remuant un peu, tandis qu’elle se frottait contre lui, les joues légèrement rouges, enchaînant les orgasmes sous l’effet des vibromasseurs plantés en elle. Ishtar en profita pour retourner vers Mélinda, lui soumettant une proposition intéressante : la sodomiser. À cette idée, la vampire se mit à sourire, un sourire vicieux et malicieux, découvrant ses belles dents pointues.

« Melinda, que votre pénis est gros et imposant... Rien à voir avec celui de mon petit travelo netorare. C'est à peine si on peut le classifier d'homme avec ça, haha ! N'y-a-t-il pas une loi ashnardienne sur la taille minimal d'un pénis pour être classé garçon ou sous-homme ? »

Marina releva la tête de l’esclave, et répondit, alors que son autre main pinçait le nez de Theorem, pour le punir, l’étouffant à moitié :

« Une loi, non, mais... Hum... Entre les soldats, on dit qu’un homme qui n’a pas une verge faisant... Haaaa... Plus de vingt centimètres... Hum... N’est pas vraiment un citoyen... Un genre de sous-homme. »

Ashnard était terre de démons, et beaucoup d’humains avaient des gènes démoniaques dans leurs veines, ce qui, notamment, se traduisait par une libido développée, et des attributs intimes renforcés. C’était plus une sorte de coutume entre militaires qu’autre chose, mais, dans un pays militariste, les coutumes militaires avaient naturellement une forte influence. En attendant, Mélinda, dont le sexe était bien tendu, posa ses pieds sur le sol, et attrapa les fesses d’Ishtar. Face à Theorem, les deux femmes étaient de biais par rapport à lui, qui les voyait donc sur le flanc.

Elle enfonça alors sa queue dans le cul d’Ishtar, et donna des coups de bassin en soupirant, ses griffes se posant sur chacune des fesses de la femme, sa culotte en latex abaissée à hauteur de ses cuisses.

« Ohhh, Ishtar !! Voilà un cul bien comme je les aime ! »

Marina, de son côté, approcha ses lèvres de l’oreille de Theorem, en souriant :

« Regarde-les bien, traître, fuyard... Tu n’es plus qu’un objet, une pauvre âme qui n’a plus le droit à la parole, un vulgaire objet... Même les esclaves peuvent te pisser dessus... Sans ta nouvelle Maîtresse, tu croupirais encore en prison, en attendant le jour où on t’aurait détruit, comme on se débarrasse d’une table défectueuse. Tu n’es rien de plus qu’un objet, désormais... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #8 le: Janvier 31, 2014, 12:22:42 »

La dragonne noire appréciait grandement le sexe long et tendu de son hôte. Ce n'était donc pas un mythe que cette vampire pouvait à loisir faire apparaître un pénis sur son corps. Ishtar connaissait la magie nécessaire à faire quelque chose de similaire mais elle préférait encore utiliser un gode ceinture, plus... compliqué mais qui lui permettait de faire l'amour à de magnifiques créatures des jours sans s'inquiéter d'arriver à cours. Elle avait des tonnes de modèles qui lui permettait même de jouir elle aussi, et même de simuler des éjaculations. Quand Melinda entra en elle, sa culotte baissée de manière à exposer son magnifique fessier, elle lâcha un long soupire de plaisir, sa mouille coulant sur sa culotte entre ses cuisses, bien que ce vêtement de latex en avait connu des pires. La peau de la dragonne, noire et brillante comme son uniforme, n'était distinguable que par ses écailles légèrement visibles... Sinon la tenue se fondait totalement avec sa peau à elle. La sorte de jupe que possédait Ishtar dont les pans ne couvraient que ses cuisses et exposaient sa culotte de face et de dos s'écarta d'elle-même quand Ishtar s'inclina. Mélinda put donc totalement apprécier la vue de son porte-jarretelles retenant ses bas de latex gainant ses jambes avant de disparaître sous d'épaisses bottes métalliques. Malgré la transpiration excessive dont fit preuve Ishtar pendant la baise, elle ne retira rien de son uniforme et son odeur corporelle puissante mais aphrodisiaque commença à faire tourner la tête de son hôte.

"Allez-y plus fort... Je ne suis pas en sucre... et je vous rendrait la pareil d'ici peu de temps !"

Ishtar lâcha encore des soupires avant de regarder son soumis en replaçant ses lunettes sur son petit museau souplement, d'un doigt entre ses yeux. Son sourire pervers piqua l'intérêt de Theorem qui lâcha un soupire en se faisant teaser ainsi par Marina. Elle caressait son corps hyper sensible et en sueur alors que sa verge s'agitait de léger spasmes. Il voulait se masturber, mais les mains bloquées dans le dos, c'était impossible... Deux doigts envahirent son anus et l'avocate pouvait juger d'elle-même qu'il y avait de la place après avoir été sodomisé si longtemps par le garde. Ses tétons étaient durs et pointaient comme son sexe, les petits anneaux d'argent remuant à chacune de ses respirations saccadées. Il en voulait plus... Qu'elle frustration de ne pouvoir recevoir du plaisir alors qu'il avait passé des mois le pénis en cage ! Le pauvre Haiena (et non Inu) se cambra légèrement pour regarder qui le tourmentait mais il n'arrivait pas à quitter Ishtar des yeux... La dragonne fit d'ailleurs signe à une de ses kommissar qui ouvrit un petit placard, sortant un plateau qu'elle posa à côté de Marina dans son dos. Elle pouvait voir une bouteille d'une huile fine et aphrodisiaque améliorant la sensibilité des êtres. Le contact sur la peau rendait les sensations délirantes sans pour autant permettre la jouissance. Une paie de longs gants en latex l'accompagnait pour éviter de s'intoxiquer en retour. Une petite note lui indiquait que Marina pouvait en enduire totalement son torse et son sexe en insistant sur les zones érogènes, mais qu'elle devait bien le chauffer un maximum sans le laisser venir. Theorem savait qu'il n'était plus qu'une chose, un bien matériel appartenant à Ishtar avec une date de garantis et autres éléments juridiques... Il pouvait juste se vanter de coûter aussi cher qu'un yatch neuf.

"Pitié... Je veux tellement... tellement plus..."

De son côté, Ishtar gémissait, la chaleur de son corps devenant des plus brûlante. Elle savait que sa transpiration excessive lors de l'acte sexuel et sa tendance à avoir des orgasmes fontaines la rendait indésirable pour beaucoup, mais sa seule transpiration aphrodisiaque contrebalançait ça. Doucement, elle ouvrit d'avantage sa veste d'uniforme en cuir, exposant un peu son haut de bikini qui contenait sa poitrine imposante. Elle tira sur les bonnets, faisant sortir complètement sa poitrine aux tétons percés et tatoué d'une belle salamandre sur le sein droit et d'un soleil sur le gauche autour de l'aréole. A l'instar de Theorem, ses deux mamelons transpercés furent visibles. Son décolleté était humide d'huile de massage et de transpiration.

"Imaginez quand ce sera mon tour... On va bientôt faire venir ma fée ici et vous pourrez boire de son sang... Ne vous essayez pas au miens... Mon sang est trop puissante même pour une vampire comme vous... Et ma peau est trop solide... Mais vous, m'offrirez-vous de votre sang vampirique ?"
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Février 02, 2014, 03:10:16 »

Le cul d’Ishtar Naviento était à la hauteur de sa réputation. Délicieux. Mélinda s’y enfonçait avec un plaisir certain, donnant des coups de riens de plus en plus forts, au fur et à mesure qu’elle s’y enfonçait. Les parois internes se dilatèrent rapidement pour s’adapter à la présence de cette verge. Ishtar était loin d’être vierge, et Mélinda se crispait à son uniforme, agrippant le latex entre ses doigts, s’en servant comme appui, tout en la défonçant, haletant et soupirant, ses longs cheveux bouclés remuant le long de son visage et de son dos. Elle y allait de plus en plus rapidement, de plus en plus profondément. La sodomie, c’était vraiment un truc que Mélinda adorait. S’enfoncer dans le cul d’une femme, ou d’un homme, c’était l’explorer intimement, le sentir se déchirer de l’intérieur. Le conduit anal était naturellement étroit, mais suffisamment élastique pour pouvoir s’écarter, si on le dilatait bien. Mélinda avait senti les parois internes de la dragonne se décoller rapidement, lui provoquant d’intenses frissons de plaisir et de douleur. Elle donnait des coups puissants, se sentant de plus en plus envieuse. Son sexe grossit encore légèrement, un effet secondaire lié à la sueur aphrodisiaque d’Ishtar, un élément dont Mélinda n’avait pas vraiment envie parlé. D’elle, tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle était une grande perverse, soit une partenaire de jeu idéale pour la vampire.

Marina, de son côté, continuait à s’occuper de Theorem, appliquant à la perfection les ordres qu’on lui avait donné : le frustrer.  Elle n’avait aucun remords à le faire ainsi languir, et, si ça n’avait tenu qu’à elle, elle l’aurait d’ailleurs remis dans sa boîte. Les esclaves de Mélinda avaient tendance, surtout quand ils étaient éduqués depuis l’enfance, à voir cette dernière comme une sorte de divinité locale. S’opposer à elle était impensable, et la fuir était une trahison, digne de vous envoyer dans le 7ème cercle de l’Enfer de Dante. Elle voyait donc Theorem comme un traître, mais la colère qu’elle ressentait à son égard était compensée par la vue féérique qui se dégageait devant elle : sa Maîtresse, en train de chaudement latter le cul d’Ishtar. Combien de fois Marina s’était-elle donc retrouvée à la place d’Ishtar ? Elle ne le comptait plus, et, à chaque fois, elle avait trouvé ça particulièrement jouissif, exquis. Elle en mouillait comme une folle tout en sentant son cul se faire labourer. Le corps de Maîtresse Mélinda était certes petit et fin, mais il abritait les muscles d’une vampire, une vampire féroce, qui donnait de solides coups, faisant remuer d’avant en arrière le corps imposant d’Ishtar. Un curieux paradoxe, car le corps d’Ishtar était plus imposant que celui de sa Maîtresse. De la sueur s’échappait le long des cheveux de sa Maîtresse, filant sur son corps nu, une sorte d’ode à la beauté.

« Pitié... Je veux tellement... tellement plus... » gémit alors Theorem.

Fronçant les sourcils, irritée d’être ainsi privée de son spectacle, Marina grogna, et pinça douloureusement l’un des tétons de Theorem.

« Tais-toi, sale chien ! »

Elle avait toujours une main enfoncée dans son cul, lorsqu’elle vit une femme s’approcher, en lui tendant un plateau. Surprise, Marina vit une sorte de lotion avec un produit rose, et le reconnut, à l’étiquette. C’était un aphrodisiaque assez puissant, qui amplifiat les nerfs sur la zone du corps où on l’appliquait. Concrètement, il développait l’excitation, et certains l’employaient parfois sur leurs membres, pour accroître les sensations de plaisir. Maîtresse Mélinda, naturellement, n’en avait pas besoin. Marina enfila surtout les gants en latex, qui parachevèrent de l’habiller. Elle remua lentement les doigts, savourant ce contact. Sous son étroit tailleur, elle portait des sous-vêtements en latex, et la culotte armée de vibromasseurs était aussi en latex. En y repensant, Marina se dandina un peu, et se pinça les lèvres, s’appuyant contre le corps de Theorem, avant de lentement soupirer, et de jouir à nouveau.

Marina récupéra ensuite la lotion, et regarda l’étiquette, derrière, indiquant le dosage, et les éléments composant la substance.

*Ah, quand même…*

C’était un aphrodisiaque assez puissant, trop puissant pour être utilisé dans les harems. On devait plutôt s’en servir comme outil de torture, afin de développer la frustration sexuelle des gens. Une sorte de torture assez moderne, et qui produisait souvent des résultats. Marina réfléchit un peu, puis l’ouvrit. Il y avait un système de spray qu’elle fixa à la lotion, avant de l’appliquer sur le sexe de Theorem, aspergeant sa verge tendue.

Elle reporta ensuite son attention sur sa Maîtresse. Ishtar venait de déboutonner son décolleté, laissant pointer ses seins, et se mit à parler, évoquant son sang :

« Imaginez quand ce sera mon tour... On va bientôt faire venir ma fée ici et vous pourrez boire de son sang... Ne vous essayez pas au miens... Mon sang est trop puissant même pour une vampire comme vous... Et ma peau est trop solide... Mais vous, m'offrirez-vous de votre sang vampirique ? »

Mélinda, qui continuait à la sodomiser, se mit alors à légèrement sourire, un sourire sinistre, révélant ses belles dents blanches, ses canines pointues.

« Hum... Si je ne peux pas goûter au vôtre... Il semble logique que vous ne puissiez pas goûter au mien... Haaa... Une vampire n’offre pas facilement son sang... »

En revanche, rien ne l’empêchait de continuer à lui défoncer le cul. Elle sentait bien que le sang d’Ishtar était spécial, chargé. Elle avait du faire des modifications génétiques là-dessus. La vampire doutait que ce soit naturel. Dans tous les cas, son cul était superbe.

En l’état, Mélinda n’en demandait pas plus.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #10 le: Février 03, 2014, 12:31:27 »

Pour ce qui était de la sodomie, la vampire savait y faire, mais comme Ishtar privait tout ses partenaires de lui offrir plus que de la sodomiser. C'est bien simple, la dragonne noire avait une aversion naturelle pour les pénis... Même si elle le tolérait parfaitement sur une femme ou une transsexuelle des plus crédible. Certaines exceptions comme Theorem existaient pour elle cependant. Pendant sa sodomie, elle semblait se régaler mais on sentait une certaine retenue, une volonté de ne pas céder comme ça au plaisir. La puissance de ses muscles anaux était légendaire et quand elle même commença à approcher le plaisir final, fermant les yeux un moment en gémissant plus profondément, elle serra aussitôt ses parois intérieures en coinçant presque le pénis de Mélinda en elle. Pour la vampire ce fut comme un intense mouvement de succion qui absorbait son sexe dans le corps d'Ishtar. Vague après vague, l'éjaculation de la vampire en elle alla de paire avec l'éjaculation féminine d'Ishtar qui était à la hauteur de sa réputation ! On racontait que la dragonne éjaculait plus de fluide que pouvait en contenir un corps humain et même qu'elle en tirait une grande fierté. Le jet transparent qui s'extirpa de la dragonne s'écrasa sur le sol et sous le bureau avec puissance alors que la dragonne vivait un délicieux orgasme comme devait en envier Mélinda. Toutes les modifications génétiques qu'elle s'était faite subir conférait à Ishtar un plaisir sans borne alors que l'équivalent d'une d'une canette venait de se répandre sur le sol entre les cuisses d'Ishtar. La dragonne relâcha enfin sa tension musculaire et la vampire put sortir des fondements de cette terrible femme à la peau noire comme la nuit. Elle garda sa culotte baissée en haut des cuisses avant de regarder Theorem, îvre de plaisir et voulant en subir d'avantage. L'expression de son visage donna à Ishtar une expression de plaisir sadique et d'amour, se formant alors une sorte de regard fou et désireux.

"Mon pauvre travelo... Tu n'en peux plus ? Maîtresse Ishtar va s'occuper de toi..."

Au moment où Marina donna un coup de spray sur le sexe de Theo, se dernier se tendit à l'extrême. Son visage se tordit presque en une grimace de plaisir absolue alors qu'il lâcha un cri à peine retenu qui s'étala en une longue plainte expirée sortant des tréfonds de son être. Il laissait échapper du présperme en bonne quantité, mais il n'arrivait pas à jouir avec si peu de contact ! Il était torturé et frappa plusieurs fois le sol de son genou droit comme pour espérer se stimuler autrement. Quand Ishtar eut terminé son orgasme, elle empoigna la chaîne de sa laisse, le tirant vers elle. Ishtar se mit étrangement douce alors que Theo se tenait debout, le corps en sueur et la verge luisante d'aphrodisiaque et de présperme. La dragonne lécha la joue de son soumis comme s'il s'agissait d'une crème glacée.

"Maîtresse... Mon sexe est en feu !!!"

"Oui je sais mon petit. Je sais exactement ce qu'il faut faire pour calmer de telles ardeurs. Tu es prêt ?"

"Oui ! Oui !"

Probablement dans l'expectative de recevoir une caresse divine de sa main gaînée de latex ou de se glisser entre les cuisses d'Ishtar pour y relâcher sa chaude semence accumulée par des mois de privations... il baissa sa garde. Mais le regard d'Ishtar se durcit alors immédiatement et un puissant coup de genou entre les cuisses de Theo le souleva de quelques centimètres. L'impact fit danser ses testicules alors que le jeune garçon retomba sur ses genoux le souffle coupé, bien incapable de crier. Il garda les dents serrées à l'extrême, le regard presque révulsé alors qu'une douleur colossale venait de le réduire à l'état de larve. De grandes larmes inondèrent ses yeux alors qu'Ishtar tira sur la laisse pour le redresser malgré ses jambes flageolantes... et bang ! Deuxième service ! Cette fois Theorem lâcha un cri terrible de douleur alors qu'Ishtar garda la laisse tendue de manière à ce qu'il pende mollement, genoux pliés et totalement privé d'énergie. Ce spectacle, plus une démonstration de force qu'autre chose, se poursuivit par la dragonne qui poussa une porte annexe de son bureau qui n'était pas la sortie. C'était un endroit bien connu de beaucoup de monde pour le fait qu'il y allait deux à trois fois par jour : des toilettes. Ishtar n'avait cependant pas des toilettes qu'on croisait habituellement, il s'agissait d'un washiki. On devait donc s'y installer accroupie au dessus d'un vasque en porcelaine avec un petit robinet comme chasse d'eau. Theorem fut violemment posé au sol sur le dos, l'arrière du crâne dans le toilette alors qu'Ishtar s'installa en pliant les genoux, sur la bouche de son actuel esclave. Theorem ne put qu'ouvrir en grand les yeux alors que la dragonne relâcha la semence de la vampire en elle pour un nettoyage par sa langue experte. Comme si de rien n'était, Ishtar sortit une petite boîte en métal et en extirpa une cigarette et un briquet, fumant en regardant ses deux invitées.

"Bien bien... Il vaut bien son prix. Mais 100 000 pièces d'or me posera des problèmes vis à vis d'Ashnard et de la fragile paix entre nous. Ce n'est pas une histoire d'argent, cette somme est une bagatelle pour moi... L'or n'a pas de véritable valeur là où on la trouve en profusion. 100 000 pièces d'or s'échangent au taux actuel à plus ou moins 50 000 soldats et une dizaine de mercenaires véritablement entraînés. Je ne compte pas non plus le nombre de succursales que vous pourrez ouvrir avec une telle somme qui auront besoin de ces soldats pour les garder. Mon traité me limite à 800 soldats par mois pour empêcher toute tentative de soulèvement... Raison pour laquelle nous faisons déjà cette échange en eaux libres."

Elle souffla sa fumée de cigarette avant de s'ajuster plus confortablement. Theorem sous elle ne pouvait que lâcher de bref gémissement alors que, sans pudeur, elle continua sa conversation accroupie.

"Si je vous laisse repartir avec 100 000 pièces d'or, Samara va arriver aussitôt dans mon palais et discuter du traité pour me faire cracher une compensation en plus au gouvernement ashnardien en guise de ma bonne foi et de ma volonté de ne pas tenter une manoeuvre politique discrète en injectant de l'économie outrageusement gigantesque pour un gibier de potence. Mais je le veux ce soumis, je le veux !"

Dit-elle en empoignant solidement son sexe, si durement que les ongles de la dragonne menacèrent de transpercer ses gants et la peau du soumis. Son cri étouffé sous Ishtar témoigna sans problème de l'imposante douleur qu'il subissait... Elle relâcha sa queue douloureuse qui n'avait pas perdu de son érection, faute à l'aphrodisiaque hyper puissant. Expirant sa fumée de cigarette par les naseaux, elle observa les deux femmes, dont la vampire modérément nue face à elle.

"Que diriez-vous d'une compensation égale à 100 000 pièces d'or ?... Deux lingots d'adamantium pur... Vous savez la valeur d'une telle cargaison. Je laisse à votre chère Marina le temps de calculer le taux de change mais elle verra qu'au marché noir terrien Japonais, elle en tirera le triple face à ce métal qui les fait bander depuis les X-men... Si elle n'a pas un orgasme en tapotant sur sa calculette."

Ishtar termina sa cigarette, écrasant le mégot sur un cendrier déjà bien remplit à côté des toilettes. Doucement, elle fit signe à Mélinda d'approcher alors qu'on apportait enfin la fée à la vampire. Elle était toujours dans le même état pitoyable qu'avec Samara... Il s'agissait d'une esclave aux ailes trop abîmées pour servir à quoi que ce soit. Un masque en latex sur sa tête, extrêmement moulant, sans trou pour les yeux ou la bouche recouvrait son visage. Un nose hook maintenait son nez dressé et une queue de cheval sortait d'un trou à l'arrière de sa tête. Une ceinture maintenait la cagoule définitivement en place en passant dans des anneaux au niveau du cou avant d'être clos par un cadenas à la boucle du collier. Son corps était marqué de plusieurs seaux sataniques pour retenir ses pouvoirs magiques de fée et ses bras étaient retenus dans son dos par des bracelets retenant des amulettes pour sceller ses pouvoirs. Ses jambes étaient gaînées de la même manière. Une kommissar tirait une laisse pour la conduire devant Ishtar qui caressa son tronc exposé. Elle passa ses mains sur ses seins aux tétons percés desquelles une chaînette faisait le tour de son dos pour revenir à un anneau trônant sur son omoplate, de même que pour son autre sein. Son nombril percé comportait aussi des chaînette rejoignant ses tétons son dos de la même manière.

"J'ai mes préférences pour mordre dans ce corps complètement souillé par le mal sans qu'elle n'ai connu le moindre rapport sexuel. Oui, cette créature est pure, elle a un hymen des plus délicieux quand on le lèche."

Ishtar redressa un peu le pagne en latex de la fée qui tremblait. Deux marques visibles de ces crocs étaient visibles au dessus de son vagin imberbe. La dragonne enfonça sa langue dans sa fente délicieuse et étroite avant de planter ses crocs dans la marque déjà là, cicatrisée. Deux filles retenaient la fée et léchaient ses seins en gémissant alors que la fée couinait de douleur. Le sang coulait jusqu'à sa fente qu'Ishtar léchait, appréciant la saveur mélangée... Ishtar s'arrêta rapidement, retournant la fée pour que Mélinda puisse elle aussi se faire plaisir. Pendant le repas de Mélinda par un cunni ensanglanté, Ishtar mordit à plusieurs reprises les fesses de la fée sans transpercer sa peau.
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Février 04, 2014, 02:33:25 »

La sodomie était intense. Le cul d’Ishtar était clairement à la hauteur de sa réputation, et Mélinda le défonçait joyeusement, sans aucune retenue. Ses mains se crispaient sur sa croupe, et elle donnait des coups de reins de plus en plus forts, haletant et gémissant, poussant des cris de plus en plus forts, pour se donner du cœur à l’ouvrage, pour renforcer la puissance de ses pénétrations. Elle ne comptait pas ménager une seule seconde Ishtar, et elle allait honorer ce cul comme il le fallait. Mélinda continuait à la prendre, lorsque, soudainement, Ishtar contracta ses fesses, immobilisant le membre de Mélinda. Cette dernière siffla et grogna, ses griffes glissant sur la sombre peau dressée devant elle. Elle pouvait toujours remuer sa queue, mais l’exercice était plus difficile, plus douloureux... Et plus excitant. Mélinda sentait la sueur glisser le long de ses cheveux, des plaques rouges décorant son corps. Elle se crispa contre le corps d’Ishtar, et ne tarda plus à jouir, en accordéon avec Ishtar. Mélinda balança toutefois moins de sperme qu’elle.

Quand Ishtar en eut terminé, il y avait une belle flaque sur le sol, presque une petite mare. La vampire s’écarta un peu, faisant sortir son sexe du cul de la femme, et posa ses bras sur le rebord du bureau, respirant lentement. Elle reprenait son souffle, sa poitrine se soulevant et s’abaissant lourdement. Elle observa silencieusement Ishtar récupérer son esclave, pour le conduire dans les toilettes, et elle envoya sa tête s’écraser sur une cuve à même le sol, après l’avoir battu. Tandis qu’elle le frappait, Mélinda se rapprocha de Marina, et lui ordonna de rester assise. Cette dernière, intelligente, comprit ce que sa Maîtresse voulait, et lui fit une généreuse fellation, la main de Mélinda allant ensuite caresser ses cheveux.

« Hummm-hummmm... »

Marina gémissait, en goûtant à cette belle queue, avalant le sperme qui s’y trouvait. Mélinda sourit, et s’avança lentement. Marina libéra son sexe, tandis qu’elle pénétrait dans les toilettes, où elle put reconduire Marina entre ses cuisses, sans que cette dernière ne proteste. Voir sa Maîtresse jouir l’excitait toujours autant, et, durant cette belle fellation, Marina eut un nouvel orgasme, l’acceptant joyeusement. La culotte absorba encore une fois très bien cette mouille, de même que ses collants et sa jupe. Elle n’arrêta nullement sa fellation, enchaînant même les gorges profondes, les doigts de Mélinda venant se crisper sur sa tête.

En train de se vider sur la tête de son Inu, Ishtar tourna sa tête vers Mélinda, pour l’inviter à plusieurs choses. Elle lui expliqua que les cent mille pièces d’ors ne pouvaient être livrées telles quelles. Les Ashnardiens se méfieraient. Mélinda était au courant de cette histoire, de l’existence d’un traité, qu’Inferis devait respecter, si Ishtar ne voulait pas que l’Empire attaque à nouveau. Son volcan était difficile à prendre, mais la vampire était bien placée pour savoir que les Ashnardiens étaient plutôt têtus. Appuyée contre le mur, elle écoutait lentement, se concentrant, ce qui n’était pas aussi facile qu’on aurait pu le penser, quand on avait une petite hyène qui vous astiquait le membre avec férocité.

« Que diriez-vous d'une compensation égale à 100 000 pièces d'or ?... Deux lingots d'adamantium pur... Vous savez la valeur d'une telle cargaison. Je laisse à votre chère Marina le temps de calculer le taux de change mais elle verra qu'au marché noir terrien Japonais, elle en tirera le triple face à ce métal qui les fait bander depuis les X-men... Si elle n'a pas un orgasme en tapotant sur sa calculette.
 -  Faites comme bon vous semble... Du moment que j’ai ma somme, je...Haaa... Je n’en demande pas plus, hummm... Sachez juste que, de toute manière, je devrais m’acquitter des taxes ashnardiennes... »

La vente ayant été conclue sous l’empire du droit ashnardien, il y aurait quelques taxes à payer, comme sur n’importe quelle transaction commerciale. Mélinda soupirait lentement, et remua un peu son bassin. Elle sentait une délicieuse odeur sanguine qui se rapprochait, et vit ensuite une fée entrer... Une fée meurtrie, avec une cagoule en latex sur la tête, des bras reliés entre eux dans son dos. C’était bien une fée, une fée humiliée, torturée, une fée avec un sang délicieux. Un cadeau prestigieux pour une vampire. Marina soupira en sentant le sexe de sa Maîtresse se durcir, et se mit à se tortiller.

Mélinda avait, sous l’effet subite de l’excitation, écrasé la tête de Marina contre son bassin. L’intégralité de sa verge s’enfonçait dans sa bouche, l’étouffant. Marine se débattait, n’arrivant plus à respirer.

« HUUUUMMMM !!
 -  Oops ! Pardon... Continue, ma belle...
 -  Hunnn-hunnnn… »

Un sourire amusé sur les lèvres, Mélinda observa Ishtar lui présenter sa fée. Elle hocha lentement la tête.

« Je dois admettre qu’elle est... Appétissante. »

Si Mélinda devait avoir une fée, elle ne l’aurait sûrement pas traité ainsi, mais elle n’était pas là pour ça. Sa langue glissa sur les lèvres, et elle finit par jouir dans la bouche de Marina, qui soupira, sursautant presque, avant d’avaler ce sperme. Sa maîtresse le repoussa, puis se rapprocha de la fée, et caresse lentement ses épaules. Elle ignorait si, avec sa cagoule sur la tête, la fée pouvait l’entendre. Mélinda remonta quand même ses doigts sur ladite cagoule, caressant délicatement ce visage. Il remua lentement, les chaînes se mettant à cliqueter.

Dans un nouveau sourire, Mélinda fléchit ensuite les genoux. Elle aurait pu mordre dans son intimité, bien sûr, mais, en tant que vampire, elle savait qu’il était plus intéressant de taper dans les veines, là où le sang circulait principalement. Elle planta donc ses crocs dans l’aine de la fée, ne mordant pas trop fort, et effleura légèrement la veine, avant de se mettre à boire.

Le résultat fut explosif.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #12 le: Février 05, 2014, 10:48:16 »

Ishtar savait tout le potentiel du sang de fée sur les vampires. Le plus dur était d'en capturer une. Leur résistance magique et cérébrale était démentielle. Ishtar se doutait même que cette fée garde toute sa tête... Elle la suspectait même d'être parfaitement volontaire... Il y avait des masochistes même parmi le peuple le plus pur de cette galaxie. Quand Melinda s'offrit un peu de son nectar de vie, la puissance orgasmique qu'elle put recevoir allait être effroyable. Ishtar osait à peine imaginer ce que sa secrétaire allait prendre... On fit ramener la fée dans sa propre cellule alors qu'Ishtar quitta enfin son toilette, se redressant du Washiki. Theorem, dessous, tremblotait, la bouche grande ouverte et offert à qui voulait le prendre. Elle le remit sur ses jambes, replaçant sa culotte en latex sans plus de pudeur et essuya la bouche de son soumis pour quitter la salle par une autre porte. Elle amena cette fois-ci aux quartiers de la dragonne et son lit gigantesque. Calmement, elle veilla à ce que personne ne regarde avant de soudainement embrasser Theorem ! Oui, elle l'embrassa, lui roula le patin le plus sensuel et le plus charnel qu'elle pouvait faire. Theorem en fut un instant surpris avant de se laisser faire, pas mécontent de recevoir ça plutôt que des coups.

"Désolée de t'avoir savaté devant cette vampire, mais nous devons préserver un minimum les apparences... Et j'ai bien vu que tu n'y était pas insensible."

"V... Vous allez débourser 2 lingots d'adamantium pour me permettre de vivre avec vous ?"

"Je vais faire mieux que ça... Je vais te permettre de réapparaître à Jûichigai. Cependant, tu vas devoir endurer encore un peu ce traitement le temps que nos invitées ne repartent. Si les ashnardiens apprennent pour nous, ils pourraient t'utiliser afin de faire des pressions. Et ça, je ne peux pas le permettre. Dans tout les cas, tu dois rester miens."

"... Mais... Vous saviez pour..."

"Ta zombie ? Oui. Mais elle t'amenait à Terreaufair pour recevoir ton nouveau pénis. Je n'ai eut qu'à attendre... Mais ton arrestation à Ashnard n'était pas prévue. Assez joué le jeu du soumis itinérant qui change de maîtresse comme d'amante. Tu es à moi, tu le resteras."

"Maîtresse Ishtar... Je suis à vous... Jusqu'à la dernière goutte de mon sang, jusqu'à la dernière particule de mes os..."

Ishtar enlaça fortement Theorem avant de le conduire à la douche. Ils ne firent pas de folies, Ishtar ne participant pas à la douche. Elle devait garder son odeur aphrodisiaque hyper puissante... Puis enfin, elle donna à Theorem ses nouveaux vêtements et lui rendit son masque de hyène oublié à Jûichigai. Une fois prêt, le couple sortit de la pièce pour rejoindre le bureau et constater que les ébats entre Mélinda et Marina avaient été intenses. Le désordre était total et Ishtar enjamba l'humaine au sol avant d'arriver devant la vampire exténuée.

"C'est d'accord, vous pouvez avoir vos lingots d'adamantium. Mais vu votre état, une bonne douche et une journée de repos ne serait pas de trop je pense, non ? Je suis totalement satisfait de mon bien." Dit-elle en serrant son bras autour de lui, faisant rougir Theorem sous son masque blanc et noir.
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Février 06, 2014, 02:56:56 »

« Hum... »

Mélinda soupirait lentement, tout en embrassant le beau torse sur lequel sa tête était posée. La main de son frère vint caresser ses cheveux, glissant dessus, et Mélinda fit descendre sa main, titillant à nouveau le sexe de Bran, gluant. La vampire l’embrassa encore, remontant pour embrasser ses lèvres. Bran y répondit sans hésitation, son membre caressant à nouveau ses cuisses. À côté du couple, contre l’autre bras de Bran, Marina, en sueur, et nue, était posée contre l’épaule de l’homme, reprenant son souffle, en sueur, la main de Bran caressant ses fesses, enfonçant un doigt dans son fondement, glissant dans son propre sperme. Bran était en sueur, la respiration lourde. Il avait du se donner à fond pour défoncer sa sœur et Maîtresse.

Après avoir bu du sang de fée, cette dernière avait réussi à réquisitionner une chambre d’invité auprès d’une des servantes d’Ishtar, afin d’avoir un endroit un peu plus intime pour se soulager avec Marian, et avec l’un de ses gardes... Ce garde, naturellement, était Bran, son grand-frère vampirique, et il avait commencé par la prendre en levrette, avec son sexe puissant, comme il aimait tant le faire. Le trio s’était ensuite retrouvé sur le lit, Mélinda évacuant sa libido du sang de fée dans un concert de sperme et de mouille, jusqu’à finir par se retrouver, toute nue, la respiration haletante, sur le torse de Bran. Bran était un puissant vampire, très vigoureux, un vampire fait pour se battre, et donc endurant.

« Hun... Deux lingots d’adamantium pour un esclave… Rebelle, de surcroît… Cela cache des choses, maîtresse… »

Marina était fatiguée, car elle avait beaucoup donné, mais elle était toujours capable de réfléchir. Mélinda était d’accord avec elle. Il y avait là quelque chose d’étonnant, elle le reconnaissait, mais, du moment qu’on la payait, elle se moquait bien des motivations pouvant pousser Ishtar à agir ainsi.

« On dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu, Marina... Et, vu toutes les rumeurs qui circulent sur cette bonne dragonne, je pense que ce n’est pas là la chose la plus étonnante qu’elle ait jamais faite... »

Une petite moue traversa les lèvres de Marina. La vampire se releva alors lentement, et se mit à califourchon sur Bran, avant de poser une main sur son sexe, pour s’empaler lentement dessus. Son grand-frère soupira légèrement, posant ses mains sur ses hanches, et laissa Mélinda remuer lentement sur lui, savourant cette belle queue plantée dans son corps. Marina en profita pour se redresser, et se hissa un peu, venant embrasser chacun des seins de la vampire, les léchant tendrement, l’un après l’autre. Sa Maîtresse avait deux beaux seins bien tendus, délicieux à attaquer, et Marina les suçait sans la moindre hésitation, les goûtant tendrement, avec un appétit qui faisait plaisir à voir.

« Haaa... Haaa... »

La vampire se faisait plaisir, et le lit grinçait sous ses mouvements, quand elle entendit des bruits de pas dans son dos. Ishtar se rapprochait, et la dragonne ne tarda pas à entrer, au moment où Mélinda venait d’obtenir un nouvel orgasme. Elle resta ainsi, en sueur, les cheveux glissant le long de son corps, offrant la vue de son dos et de ses fesses à Ishtar Naviento.

*Il est évident qu’elle ne me dit pas tout... Aurais-je loupé des choses sur Theorem, ou est-ce simplement affectif ?*

Était-il possible qu’il y ait, chez ce traître, une donnée qui lui aurait échappé ? Quelque chose de suffisamment important pour valoir la somme de 100 000 pièces d’ors ?

« C'est d'accord, vous pouvez avoir vos lingots d'adamantium. Mais vu votre état, une bonne douche et une journée de repos ne serait pas de trop je pense, non ? Je suis totalement satisfait de mon bien." »

Mélinda se retourna lentement. Theorem était également là, un masque blanc et noir recouvrant sa figure. Mélinda cligna des yeux, les observant silencieusement, puis hocha la tête.

« Je ne vais pas refuser votre hospitalité, Dame Naviento, ce serait impoli... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1379


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #14 le: Février 10, 2014, 11:36:20 »

Ishtar laissa à ses kommissar le soin de s'occuper des invités. On donna à Melinda une salle de bain pour qu'elle puisse se décrasser en paix et mettre ses vêtements au pressing pendant sa douche. Le confort à bord du bateau était tout de même digne d'un manoir à l'intérieur. Chaque lit était à baldaquin, meubles en bois de bonne qualité, tapisserie aux murs et tapis épais au sol aux motifs anciens sur un magnifique parquet en chêne. L'armateur de ce cuirassé avait fait un véritable palace flottant dans une carapace de métal infranchissable par des canons conventionnels. En d'autres termes, Mélinda et Marina eurent accès à un confort peu commun à Terra et retrouvèrent leurs vêtements sec et nettoyés sur leur lit refait pendant leur douche. Une bande de soubrettes à la poitrine plate, maquillées et ayant eut d'anciens prénoms masculins venaient faire le ménage et déposèrent un mot bien écrit signalant que la vampire et son assistante étaient invités à la salle de banquet. Une soubrette resta à leur porte, dans le couloir, afin de les guider en cas de problème. La salle de banquet, magnifique salle à presque trois étages circulaires, décorée d'une horloge gigantesque et d'un chandelier à l'ancienne et crystal. Cette salle devait être initialement prévue pour la danse ou les banquets plus guindés. Cependant, Ishtar en avait fait une de ses antres des plaisirs. Plusieurs tables comportait des amoncellements de bouffe recouvrant des esclaves de mets délicieux mais ayant tous pour thèmes la mer et ses fruits. Même d'étranges créatures des profondeurs étaient préparés de manière à sembler délicieuses. Ces nyotaimori n'étaient pas toutes des filles. Certaines avaient entre les cuisses de jolies verges aux repos, à se demander comment un corps aussi féminin pouvait avoir été un homme. La magie d'Ishtar pour ce qui était du changement de sexe était parfaitement au point et elle afficha même parmi ces petits banquets des travestit qui, même nues, auraient put être dites comme filles plates. La dragonne n'avait pas négligé son soumis personnel en ayant fait se coucher Theo parmi le banquet, le corps recouvert de chantilly et autre fruits pour le dessert ou pour la touche sucrée durant le repas. Un petit orchestre jouait une musique discrète faussement bourgeoise. La dragonne n'avait absolument pas d'oreille pour ce genre de bourgeoisies et était restée très populo en matière de goûts musicaux. Non, tout ceci était une mise en scène, un jeu...

"Ah bonsoir Mademoiselle Warren. Maintenant que vous êtes là, le repas peut commencer."

Elle claqua des doigts et la musique commença correctement. Mine de rien, les soumis de la dragonne savaient tout de même bien jouer et plusieurs dignitaires présents à bord se joignirent aux festivités pour bavarder entre eux et profiter des nombreux banquets. Des gens d'Inferis, d'Ashnard... On y croisait aussi Samara et quelques autres créatures qu'Ishtar gardait auprès d'elle. Après quelques mondanités sans importances, Ishtar s'approcha de la vampire avec sa coupe, avalant une crevette préparée à même la cuisse d'une charmante futanari elfe noire à la poitrine respectueuse. La dragonne fit signe à sa maid attitrée, la mèche de cheveux recouvrant son oeil gauche, les lèvres d'un violet profond. Cette maid travestit était là sans arrêt auprès d'Ishtar (vue dans Négociations) et on racontait qu'il était autrefois un champion d'arène à la musculature imposante. La soubrette silencieuse donna un dossier à la dragonne qui le tendit à Mélinda avec un sourire peu farouche.

"Je tenais seulement à vous montrer ceci. Il s'agit d'une enquête faite par certaines de mes connaissances. Vous verrez que Theorem n'est pas un traître. On nomme celle qui l'a enlevé Diurne Van Hammel. Tout au mieux vous pourriez classer donc la perte de Theo comme un vol et non une trahison. Je sais que ça ne change rien à la présente situation d'un rachat. Je tenais juste à clarifier les choses pour la santé morale de mon cher Theorem qui a souffert des allégations contre lui. A la base, Theorem est mon soumis. Mais je vous en prit, profitez donc de mes charmantes soumises et soumis. Dégustez... Nous ne passerons à la suite qu'une fois le dernier sushi avalé."

Ishtar caressa la poitrine d'un soumis à sa droite, un magnifique Salamandre de Feu (croisé aussi dans Négociations) habillé dignement avec un pagne de latex noir, un petit haut de bikini et des brassières et jambières assorties en latex. Le prince avait reprit le contrôle de son pays et détrôné son père qui l'avait vendu comme esclave. Maintenant Ishtar comptait un royaume allié et un soumis au pouvoir d'une nation. Si le silence avait été total, on aurait entendu le bruit de la vibration de son gode anal, sa cage de chasteté retenant sa disgracieuse érection qui aurait levé son pagne.

"Je me demande si Alice Korvander a acceptée mon invitation à ce banquet... Je l'espère. Ca pourrait lui faire plaisir de revoir le Prince Wy-gliff..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T

Tags: fini  bdsm  maitre/esclave  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox