banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Que donnent deux boules de poils qui se rencontrent ? [Garn]  (Lu 652 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Janvier 17, 2014, 04:10:51 »

L’Okami prenait l’air, et à la place de seulement le prendre en restant dans la cour de la demeure Belmond, elle était sortie à l’orée de la ville. Bien entendu, elle dû montrer pattes blanches pour qu’on la laisse en paix. Néanmoins, depuis un certain moment, elle ne sortait plus sans ses armes, on n’était jamais assez trop prudent. En guise de vêtements, elle avait jeté son dévolu sur une tunique de couleur noir à capuche. Le seul vêtement qui n’était pas une robe et possédait un pantalon au sein de la demeure du démon en soi. Pour la Louve, ce genre d’habit était beaucoup plus pratique quand elle sortait en ville, elle se sentait plus à l’aise.

D’autant plus que sa dernière excursion en dehors de Nexus lui avait fait rencontrer Aelfric et avec ce dernier bon nombres de soucis et d’aventures. Entre la forêt de la chimère Linda, la forêt des Toiles gouvernait par une femme araignée nommée Elise où elle avait dû batailler contre un monstre d’humain nommé Brahmin ainsi que la rencontre avec un fossoyeur et un combat contre le fameux Grand Méchant Loup, Shad avait pu s’estimer heureuse de ne pas porter de robe en cet instant. Ces petites aventures lui avaient donc renforcer dans son idée de sortir vêtue d’un pantalon, mieux valait être présent.

La Terranide était montée dans un arbre pour en cueillir le fruit, s’installant sur une branche massive et s’adossant contre le tronc. Mordant à pleins crocs dans la chair juteuse du fruit, elle en dégusta sa saveur, tout en observant tranquillement les environs. De là où elle se situait, elle avait une vue imprenable sur Nexus et ses habitants. Elle pouvait discerner le quartier marchand, le quartier noble, la place publique ainsi qu’une partie des bas-fonds.  La ville était comme de coutume animé, artisan, noble, esclave, vendeur d’esclaves vaguaient à leurs occupations. En bref, une journée monotone.

La louve s’étira un instant, laissant tomber le trognon de pomme qu’elle avait en main, ce dernier  rebondissant une fois sur le sol, roulant un instant avant de finir sa course contre le tronc du pommier. La jeune lupine s’adossa un peu plus contre le tronc, laissant un de ses bras pendre dans le vide pendant que sa queue fouettait l’air. Elle s’autorisa à fermer quelques instants les yeux, profitant de la légère brise, du chant des petits oiseaux, des flagrances diverses et variées qu’elle pouvait décéler. Oui, elle prenait un peu de bon temps, après tout ce qui lui était arrivée ces derniers jours, mieux valait pour elle, qu’elle souffle un bon coup.

Entre la rencontre avec Simba, pardon Lorenzo un Terranide lion mage qui n’avait pas cessé de lui faire la morale quant à son choix de vie mais qui lui avait également  permis d’accroître ses capacités en magie et la rencontre avec un Incube, un démon de la Luxure, la Louve ne savait plus où donnait de la tête. La rencontre avec le Parangon du désir lui avait laissé un goût amer en bouche et quand elle recroisa le regard du marchand où elle avait acheté l’ouvrage permettant à l’invocation, elle n’avait pipait mot. Pourtant, si elle aurait pu, elle le lui aurait lancé le livre en pleine figure. Mais, cela aurait pu attirer l’attention des gardes et donc quelques ennuis qu’elle avait préféré éviter. L’ouvrage était donc resté sur l’une de ses étagères, en attendant.
Shad resta donc quelques heures sur sa branche, observant le temps changeant, scrutant les habitants de Nexus sans mot dire. De temps à autre on l’interpellait et afin d’être tranquille, elle montrait son appartenance à l’une des maisons nobles de la ville. Ainsi, les importuns la laissaient en paix, continuant leur chemin. Qu’il était bon de ne pas avoir à se cacher ! Ce fait, elle ne pouvait le nier.

Mais tout temps de repos avait une fin et il était l’heure pour la Louve de rentrer.  Observant le ciel encore un court instant, Shad put y voir la lune, certes,  elle n’était pas très apparente mais elle était là, dans le ciel azuré. Un sourire orna son visage, ce soir, elle serait pleine. En tant que Terranide louve, cela avait de quoi lui mettre du baume au cœur. Certes, ce n’était pas grand-chose, mais une lune bien pleine était toujours un plaisir pour les yeux de l’Okami.

Cette dernière entama finalement sa descente, sautant sans plus de cérémonie de son perchoir, se rattrapant au sol, avant de se relever et de retirer le peu de poussières qui s’étaient déposés sur son habit pendant sa chute. Un bref mouvement de main rapide sur les bras et le devant. Elle ne remonta pas cette fois la capuche noire sur sa tête, rien ne l’empêchait de se balader avec ses attributs lupins à l’air de toute manière.

Finalement, elle se dirigea vers les portes de la ville, comptant bien rentrer chez elle. Cependant quelques cris  la firent stopper. Tendant l’oreille, elle reconnut sans la moindre difficulté, l’ambiance d’une course-poursuite. Cela confirmait que la ville était et resterait une ville animée. Une silhouette se prolongea au loin, à l’entrée de ladite ville, et afin de ne pas être dans le chemin, l’Okami  fit un pas de côté, s’écartant du sentier principal. Oui sauf que ça, comme par hasard, n’allait pas suffire.
Journalisée

Garn
Terranide
-

Messages: 33


"La retenue c'est pour les pédales !"


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 18, 2014, 03:07:46 »

Lorsque Garn s'est enfuit de l'arène, il savait qu'il n'y avait pas de retour en arrière possible. S'il était capturé il n'y avait que deux options, soit Eternum et ses conditions de détention inhumaines, soit une mise à mort dans l'arène pour l'exemple. Autant dire que c'était fuir ou mourir et qu'il n'allait pas faire dans la diplomatie. Malgré les enjeux, il restait calme et pertinent dans son approche, s'il se mettait à tout détruire sur son passage les gardes auraient alors de grandes motivations pour l'arrêter. Il devait au contraire être une cible sans importance, ainsi il ne tuait pas les gardes qui se trouvaient sur son chemin, il se contentait de les bousculer violemment pour leur faire comprendre qu'il pouvait le faire, c'était suffisant. Démotiver son adversaire en le faisant courir dans toute la ville et en intimidant ceux qu'il croisait, le tout en restant suffisamment lucide pour voir le moment idéal pour passer la porte. Son principal handicap dans cette affaire étant son corps massif, décidément très peu discret. Il savait qu'il ne pourrait pas les semer.

Après avoir fait quelques fois le tour de la ville, le loup sentit un début de fatigue, hors de question de continuer dans ces conditions. Ses adversaires étaient éreintés, démotivés, éparpillés, c'était le moment idéal pour foncer vers la porte la plus proche et dire adieu à ces guignols. C'est alors qu'un ennemi inattendu fit son apparition, un ESPer membre de la garde qui était bien décidé à stopper l'ex-gladiateur. C'était un homme d'un age avancé, mais pas vraiment diminué physiquement, au contraire. Garn n'avait aucune envie de l’affronter et se servait de son huile à base de poudre d'obsidienne pour se protéger de ses attaques magiques à distance. Passer la porte ne fut pas très difficile, les gardes de Nexus faisaient rarement face à d'anciens esclaves aussi récalcitrants et avaient négligés la sécurité de la porte qui n'était même pas fermée, notre fuyard n'en espérait pas tant. Les habitants avaient l'habitude des courses poursuites et s'étaient tous cloitrés chez eux, hors de question de prendre un otage donc. Il n'avait pas de quoi leur tendre un piège non plus, il n'était parti qu'avec son arme, il n'avait même pas prit de nourriture ou d'eau. Nul besoin d'être un génie pour comprendre que cette histoire sentait la fin tragique faute de préparation suffisante.

D'un regard bref sur sa droite, Garn vit une jeune terranide qui attendait là, finalement l'otage restait une option viable. Sans lui laisser le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait il a bondit sur elle, maintenant ses deux bras joints grâce à son énorme patte, tandis que l'autre, rabattait sa capuche pour masquer ses attributs canins et tâtait les vêtements de la demoiselle pour s'assurer qu'elle ne porte rien de dangereux. Vérification agréable et nécessaire puisqu'il trouva sur la jeune femme quelques ustensiles potentiellement mortels. Les gardes n'avaient pas eut le temps de voir la louve sans sa capuche, impossible pour eux de savoir de qui il s'agissait. Le vieil ESPer ordonna aux soldats plus jeunes de s'arrêter, il n'allait pas risquer sa carrière en mettant en danger une jeune femme qui pourrait être une noble ou une marchande.

"Si vous essayez de me suivre ou de m'arrêter je lui brise la nuque. Et vous feriez mieux de ne pas sous-estimer mon odorat, nous avons un vent de dos."

Garn prit sa hache et les armes de la jeune femme d'une main et souleva la louve pour la transporter sur son épaule comme un vulgaire sac avant de se mettre en marche. Il ne connaissait rien du monde extérieur et ne savait donc pas où il allait, trouver une forêt qui était son habitat naturel serait une bonne idée. En tout cas il ne pouvait pas demander à son otage, elle voulait probablement se libérer et l'orienterait vers un piège, il allait devoir se débrouiller seul. Afin de rendre le voyage plus agréable, il demanda à voix haute :

"Je dois t’appeler comment ? "Otage" ça ne sonne pas très bien et on est partis pour passer un moment tout les deux, donc autant prendre nos aises. Moi c'est Garn, plutôt simple à retenir. Oh et, histoire que tu sois au courant, je n'ai ni eau, ni nourriture, donc si tu ne veux pas mourir de faim ou de soif il va falloir m'aider à en trouver sur le chemin."
Journalisée

~~ Mon histoire ~~
Merci d'envoyer vos MP à mon compte principal : Inuko
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Janvier 19, 2014, 04:18:12 »

La Terranide pouvait aisément entendre les cris propres à une course poursuite provenir de l’enceinte de la ville. A savoir maintenant qui était le poursuivit.  Ce dernier pouvait être tout et n’importe quoi, mais dans la plupart des cas, il s’agissait habituellement de Terranides esclaves en fuite. Certains parvenaient à s’enfuir, d’autres se faisaient rattrapaient et subissaient d’ignobles corrections pour enrayer leurs incorrections. La Louve ne put réprimer un petit frisson. Bien qu’elle avait accepté son nouveau statut, elle savait encore qu’elle était parfaitement bien tombée et jouissait de plus de chance que bon nombre de ses pairs.

Ainsi, indirectement, elle espérait que la course-poursuite se solde par un échec, que le fuyard parvienne à s’enfuir.  Shad s’était donc mis de côté afin de ne pas le gêner dans sa course, autant ne pas servir d’obstacle. Mais, il semblerait que sa présence était au contraire appréciée. Sentant la main du Terranide loup se refermait contre ses bras pour les serrer comme dans un étau, la Louve émit un léger grognement de mécontentement, observant le mâle du coin de l’œil par-dessus son épaule.

Sa capuche fut relevée pour cacher ses attributs lupins, astucieux, très astucieux. Ainsi les gardes ne pouvaient savoir qui elle était réellement et dans le bénéfice du doute, ne préférait pas attaquer.  La jeune Okami se fit violence pour ne pas crier sur son ravisseur de lui rendre ses dagues, mais cela aurait pu également éveiller les soupçons chez la milice locale. A la place, elle se mit à parfaitement jouer la comédie, feintant d’être une noble comme les gardes pouvaient penser.

Et elle continua la comédie, même quand il la passa sur son épaule, la portant comme un vulgaire sac à patate. Tiens, ça lui rappelait  un ancien évènement ça.  La fausse noble donnait des coups, bien sûr relativement retenue,, elle ne frappait pas réellement et criait à l’aide, jusqu’à ce que  la milice ne soit plus à portée de vue, d’odorat et d’ouïe. 

« Ah Enfin ! »

Enfin elle s’arrêta, poussant un grand soupir, tout en fixant l’horizon dans le dos du loup, écoutant ce dernier. Bon, au moins, elle avait son nom et aux dires de ses paroles, il n’était pas difficile de deviner qu’il n’avait pas dû passer beaucoup de temps dans les Terres Sauvages. Alors si tel était le cas, d’où pouvait il venir ? Dans tous les cas, l’Okami poussa un soupir, et dire qu’elle venait tout juste de rentrer d’une grande excursion dans ce milieu aride et hostile ! Finalement, elle prit à son tour la parole.


« Bien bien bien….Garn c’est ça ? Tu peux me nommer Shad à la place d’otage ce serait mieux…Et se serait aussi mieux si tu me déposait au sol, je sais marcher. Oh, à propos… »


La Terranide bougea légèrement, faisant passer son bras en arrière pour que son poignet et sa main frôle la nuque et le cou de Garn. D’un rapide mouvement de ces derniers, elle fit sortir une lame en adamentium qui effleura la peau du Terranide, la faisant légèrement saigner. Le métal qui avait servi à forger les lames était réputé pour être incassable et  extrêmement coupant. Il ne lui fallut qu’à effleurer son porteur pour déjà créer une petite entaille. Une blessure bégnine mais qui pouvait aussi signifiait «  si j’appuie un peu plus, c’est ton artère que je sanctionne »

« Je te serais grès de me rendre mes dagues, ce sont des présents, j’y tiens….Quant à la question de la nourriture et de l’eau, tu sais chasser non ? »

En réalité, Shad avait un peu de mal à s’imaginer que Garn ne sache pas faire cela, au vue de sa stature et de son gabarit.  Pour sa part, il devait savoir le faire, ou du moins, avait déjà dû vivre en autonomie dans la nature. Elle retira finalement sa main, le remettant à sa place initiale, la lame rentrée dans sa cache. Puis, l’air de rien, en attendant la réponse du loup, elle tapota un peu sur le dos, pour faire passer le temps, oui c’était complétement con, mais elle s’en foutait.

« Bon, tu me déposes ou je sautes de moi-même grand méchant loup ? »

Une petite transformation animale devrait facilement servir à faire perdre l’équilibre au Terranide, mais la Louve n’avait aucunement envie de se battre, elel voulait juste sa paix là, aujourd’hui.
Journalisée

Garn
Terranide
-

Messages: 33


"La retenue c'est pour les pédales !"


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 20, 2014, 11:58:07 »

Lorsque la lame de la jeune louve effleura son cou, ce ne fut pas la douleur qui fit vraiment mal à Garn, mais la frustration de ne rien contrôler. L'otage aurait pu s'enfuir n'importe quand et faire capoter son évasion, elle venait de montrer qu'elle en avait la capacité. En d'autres termes, s'il était tombé sur une "victime" moins compréhensive il serait peut-être mort à l'heure qu'il est. De toute façon elle avait raison, à quoi bon continuer à jouer la comédie ? Il n'avait pas spécialement envie de se battre tout de suite, le plus important actuellement c'était d'apprendre à survivre ici. Cependant ce n'était pas une raison pour ne pas profiter de la situation.

"Je dois vraiment te reposer ? Moi qui commençait à apprécier le contact avec ces jolies cuisses. Soit !"

L'ex-gladiateur posa un genou à terre avant de lâcher la louve pour qu'elle puisse marcher d'elle-même. Après tout, elle avait l'air de vouloir qu'il s'en sorte. Sitôt la demoiselle débarquée, Garn se redressa et lui tendit ses dagues.

"Je suppose que tu pourrais te défendre sans ça de toute façon, je n'ai aucun intérêt à les garder. Pourquoi m'as-tu aidé au fait ? Une sorte de solidarité entre esclaves ? Ou bien autre chose peut-être ? En tout cas si tu tiens tant que ça à m'aider j'accepte avec joie, c'est la première fois que je sors de Nexus vois-tu. En plus je ne me suis pas spécialement préparé pour ça. Donc si tu m’apprenais à chasser et à trouver de l'eau je serais sûr de m'en sortir par la suite, surtout avec une aussi jolie prof'."

Il n'était pas du genre à tourner autour du pot, Shad lui plaisait, elle avait l'air intelligente, débrouillarde et expérimentée. De plus, ses attributs canins réveillaient chez Garn des instincts endormis, il avait toujours été le toutou des bourgeoises humaines et se demandait ce que ça faisait de baiser avec sa propre espèce. Ça devait être plus sauvage, plus intense, plus jouissif, bref, il faudra tester tout ça plus tard. Pour l'instant le plus important c'était la survie et aussi qu'elle ne retourne pas immédiatement à Nexus, si elle repartait directement en sens inverse les gardes se lancerait immédiatement dans la direction qu'elle indiquerait ainsi. Plus elle restait longtemps avec lui, plus ses chances de s’en sortir augmentaient. Si elle tenait absolument à partir tout de suite, il n'aurait pas d'autres choix que de la retenir de force et il n'y tenait pas particulièrement.

"Alors Shad ? Vas-tu m'aider jusqu'au bout ou bien me laisser en sachant que je n'ai quasiment aucune chance de m'en sortir seul dans mon état actuel ?"

La réponse à cette dernière question allait décider de l'attitude de Garn à l'avenir. Soit elle est son alliée, sa complice et tout se passe bien, soit elle devient gênante pour lui et doit être stoppée de force.
Journalisée

~~ Mon histoire ~~
Merci d'envoyer vos MP à mon compte principal : Inuko
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Janvier 20, 2014, 05:24:48 »

Une fois que Garn eut posé un genou au sol, Shad se laissa glisser en arrière, se réceptionnant sur  ses pieds.  Elle recula d’un petit pas, afin de faire face au Terranide qui se redressait, l’observant sans mot dire. Le fait qu’il soit largement plus grand qu’elle ne semblait pas la gêner ou l’intimidait plus que cela. Attrapant les dagues et les rangeant dans leur étui prêt de ses hanches, la Louve hocha  la tête dans un signe de remerciement, avant de prendre la parole.

« Effectivement, je pourrais aussi bien me défendre sans comme tu l’as deviné. Quant à mon aide, disons que bien que j’ai choisi mon style de vie, rien ne m’empêche d’aider ceux qui tentent de fuir Nexus – Elle hocha les épaules – Je peux t’aider oui à apprendre à chasser et à trouver de l’eau, par contre, saches que tu me retiendras pas et surtout..- Elle leva son regard azuré vers le sien, lui faisant ainsi front, montrant ainsi qu’elle ne souffrirait pas qu’il s’oppose à ce qu’elle allait dire – Je refuse d’entamer le sujet de l’esclavage est-ce-clair ? J’en ai plus assez des leçons de morales, je  t’aiderais, je ne te trahirais pas, mais en retour, tu me laisseras rentrer à Nexus, d’accord ? »

Une main contre sa propre hanche droite, la queue fouettant doucement l’air, l’Okami attendait une réponse de la part de Garn. Dans tous les cas, elle rentrerait, nul n’avait réellement sut la maintenir en captivité quand elle ne le désirait pas. Après quelques instants, elle fit volte –face et marcha un peu, observant les alentours.  En réalité, elle cherchait à déterminer si elle connaissait cette partie des Terres Sauvages et, pour une fois, la chance semblait lui sourire. La lupine connaissait la région et savait donc exactement où ils se trouvaient et  que par ailleurs, une forêt n’était pas loin. Enfin, la distance était relative, le bois se situait à quatre heures de marches. Autant dire qu’il faudrait de suite se mettre en route pour ne pas perdre de temps.  La louve s’accroupit un instant, prenant une poignée de graviers fins dans sa main, le faisant glisser entre ses doigts.

« Il y’a une forêt, à quatre heure de marche à l’Est d’ici. Je pense que t’y amenais serait le mieux. Car si tu resterais dans  les Terres Sauvages, tu risquerais de …devoir vite t’habituer, autant t’emmener dans un endroit où tu as le plus de chance de trouver  gibier et eau non ? »

Elle se releva, retournant prêt de lui. En réalité, Shad aurait bien aimé retourner à Nexus, mais d’un côté, elle ne pouvait le laisser ainsi. De plus, avec un peu de chance, il apprendrait vite. Au moins, ces quatre heures de voyages lui permettront d’apprendre s’il possède des capacités comme elle, à savoir, la métamorphose. Un pouvoir bien utile quand on chasse, cela va sans dire. Après il restait aussi le lancer d’armes, où la dextérité et la précision était de mise.  L’Okami fit signe à Garn de la suivre ouvrant la marche.

« J’ai besoin de savoir, que sais-tu faire ? As-tu des dons particuliers ? J’aurais besoin de ces informations pour essayer de trouver le meilleur cours approprié. Car si je t’apprends comment chasser et que tu ne peux pas réitérer  mes techniques, cela ne servira à rien »

Au moins, elle était sûre d’une chose, il avait un bon odorat. Et cela pour flairer une piste était un atout primordial. L’odorat permettait de détecter les effluves de proies potentielles et de suivre la destination qu’elles avaient prise jusqu’à tomber sur ces dernières. Ainsi, Shad savait déjà que Garn avait déjà cet atout, il lui suffirait juste à lui montrer comment l’utiliser. Mais tout cela, elle le verrait quand ils atteindraient la dite-forêt, pour le moment, il fallait marcher.

« Au fait, c’est quoi ton histoire ? Comme tu as dit, on est parti pour passer un petit moment ensembles, autant tuer le temps »

Et cette randonnée pédestre pouvait passer plus rapidement ainsi. Discuter de tout et de rien permettait de passer le temps et d’agrémenter le parcours de petites anecdotes.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox