banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Encounter with the devil. [PV Stephen Connor]  (Lu 2701 fois)
Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« le: Janvier 15, 2014, 02:22:42 »

Voilà plus d’un an qu’Amy était aveugle. Sa vie au quotidien était venue assez dure. La seule petite chose pouvait devenir un supplice pour la jeune fille. Il y a bien des moments ou elle n’en pouvait plus de ne pas se voir, de ne plus regarder le monde qui l’entoure. C’était vraiment dur. Les voyants ne s’imaginent pas.

Enfin la jeune fille suivait de très prêt toutes les avancées de la médecine sur sa cécité. Et elle faisait également des recherches de son côté… Un peu plus spécial il faut dire. Amy faisait des recherches dans des livres de magie. Ses parents trouvaient ça complètement ridicule, mais il ne pouvait rien refuser à leur fille. Donc ils faisaient imprimer des livres de magies en braille spécialement pour Amy. Le soir, elle les lisaient tranquillement dans son lit.

Un beau jour, elle tomba sur une page qui parlait d’un démon qui avait les pouvoirs de lui venir en aide. De lui faire recouvrir là vue ! C’était bien la première fois, qu’elle lisait ça. Tellement contente elle ne prit pas le temps de lire les lignes en dessous. Ses doigts glissaient pour atterrir directement à la mise en place du rituel. Il lui fallait des bougies, de l’encens et juste réciter une incantation. Parfait !

L’étudiante mit un peu de temps pour réunir le matériel se n’était pas très simple pour elle il faut dire. Mais un soir elle fut prête à invoquer le démon. Son cœur battait fort sous la pression. Est-ce que sa allait vraiment marcher ? Elle espérait que oui en tout cas. Il disposa les bougies en cercle dans sa chambre, sa non plus ce n’était pas facile. Comment faire un cercle potable quand on ne voit rien… Elle alluma ensuite les bougies et des bâtons d’encens.

Amy se mit debout au milieu du cercle… Ovale… Forme bizarre de bougie pour commencer à réciter les paroles qui étaient inscrites dans son bouquin. Vu comme cela sa faisait vraiment sorcière qui invoquait une dangereuse créature. Une fois son petit sortilège jeté Amy attendit, écoutant s’il se passait quelque chose… Les minutes passaient pourtant rien ne bougeait dans la chambre, aucune voix ne lui parla… Rien, nada !!

Tout en jetant son livre dans la chambre la jeune fille se mit à parler : « C’est vraiment n’importe quoi ce bouquin… J’aurais du écouter mes parents ! Moi qui croyait que j’allais retrouver la vue grâce à de la magie. Mais c’est vraiment n’importe quoi. Je suis vraiment pas bien… Pas bien du tout ! C'est ridicule même... »

Amy était en colère, surtout contre elle. Comment elle avait pu croire à des histoires de démon qui venait de nulle part. Surtout à son âge. C’était vraiment n’importe quoi comme elle venait de le dire.

Amy prit le temps d’éteindre les bougies qui l’entouraient histoire de ne pas mettre le feu au lycée c’était pas mal comme idée. Puis elle alla se mettre dans son lit, elle enleva ses vêtements et ses sous-vêtements pour se mettre en chemise de nuit. Assise elle secoua la tête encore énervée de ce qu’elle venait de faire. La jeune fille posa pour finir sa tête sur son oreiller pour trouver le sommeil et oublier tout ce qui venait de se passer. Pourtant ce qu’elle ne savait c’est que son rituel avait bien marché et qu’elle allait être très surprise…
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Janvier 15, 2014, 06:53:56 »

Echos. Scintillements, comme une nuit étoilée, contemplée depuis le plus haut sommet d’une montagne érigée au-delà des nuages. Le livre maudit s’anima. Sa reliure de cuir se mit à vivre, s’imprégner des énergies les plus pures, du plus profond des enfers. Le chant des maudits et des damnés, une hymne à la vie et à la mort, résonnait entre les pages poinçonnées de l’ouvrage.

Mais, comment aurait-elle pu voir la couverture de cuir prendre vie ? Amy, elle qui ne voyait plus rien, rien de plus que le néant abyssal, plus terrifiant encore que la terre de noir et de rouge pavant les enfers. La Caducée gravée, sillonnée sur le cuir de la couverture, s’anima. Maître de la médecine et du savoir ancestral, le serpent, à la fois maudit et sacré, se mit à onduler, autour de son bâton guérisseur.

Un léger murmure, emprisonné par les pages fermées, tentait de s’échapper de l’ouvrage. Ne pouvant contenir son envie de chanter, le grimoire finit par s’ouvrir de lui-même, d’un seul et grand coup. Scindé en son milieu, il répandit un son indescriptible, mais également inaudible. Une louange, une obscure psalmodie dans un langage à la beauté sans pareil. Mais les paroles semblaient chargées d’une intense tristesse.

« Gusion. » Soupira une douce voix, qui émanait d’entre les pages du livre.

Les bougies se rallumèrent d’un seul coup, comme si elles répondaient à l’appel de ce nom antique, vieux comme le monde. Pourtant, point d’odeur de mèche brulée, de feu incandescent, ou de cire fondant. Et les flammes grossissaient, sans que leur aspect inodore ne se trouve altéré. Bientôt, le feu ardent se mit à dessiner un manteau, qui semblait flotter dans les airs, raccordé seulement à la mèche allumée des bougies.

Puis, d’autres vêtements se dessinèrent, inhabités, comme des atours princiers dépourvus de porteur. C’est alors que le grimoire soupira de nouveau, appelant le même nom, avec plus d’insistance, encore plus chargé de peine et de supplication. En réponse à la demande du livre, le feu mourut, ne laissant que des habits d’un blanc immaculé, flottant sans plus aucun raccord.

C’est alors qu’une silhouette se dessina dans l’ombre de la pièce, que les lueurs des bougies avaient quitté. Apparaissant dans les vêtements invoqués se trouvait un puissant corps de mâle, chargé de muscles et de force. Deux yeux brillant naquirent dans la sombre pièce, pareils à des ambres incandescentes. Le démon claqua alors des doigts, parfaitement incarné dans son avatar terrestre.

En réponse à ce geste, le grimoire se referma dans un gémissement profond et orgasmique. Comme si l’ouvrage n’avait attendu que la venue de son maître pour se noyer dans le plaisir, jusqu’à se taire. Un doux soupir quitta les lèvres de Stephen. Son souffle réchauffa toute la pièce, et le beau diable inspira. L’invocatrice était dans le lit en face. Une humaine, vraisemblablement. Elle avait invoqué le démon selon un rituel un peu différent des autres, un des plus obscurs, et c’est ainsi que, d’office, elle l’intriguait.

« Je suis le démon que les invocateurs appellent Gusion, le Grand Duc des souhaits. Tu m’as invoqué, et j’entends répondre à ton appel. » Assura la voix rauque du démon. « En échange d’une compensation, je peux faire d’un de tes vœux une réalité. Alors parle, quel est ton souhait. »

Pour ponctuer sa phrase, le magnifique mâle claqua des doigts. Ceci fit simplement jaillir Amy hors de son lit. Elle fut comme transportée par de l’air, qui tira sa couette et la souleva avec la douceur d’une plume, la laissant debout, face à son invoqué. Il n’y avait que quelques centimètres de distance entre les deux, et Stephen éclaira la pièce d’un claquement de doigts, créant une flamme flottante au plafond.

« Parle. » Ordonna sa voix rauque, d’un ton néanmoins très doux.
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #2 le: Janvier 15, 2014, 10:10:40 »

Amy était couchée dans son lit, toujours entrain de ruminée sa… Hum… Connerie d’avoir cru à de telles bêtises. La tête posée sur l’oreille elle essayait de trouver le sommeil. Mais d’un coup un elle entendit un lourds bruit résonner dans la pièce. Qu’est ce que c’était ? Elle ne savait pas que le livre qu’elle avait jeté toute à l’heure venait de s’ouvrir par lui-même.

La jeune fille resta couchée s’en bouger. Juste sa respiration résonnait dans sa chambre. Son cœur battait très fort. Normalement, elle aurait allumé la lumière pour voir ce qui se passait, mais elle ne pouvait rester que dans l’inconnu… Remontant ensuite sa couverture au dessus de sa tête comme le ferait une gamine pour se protéger du monstre qui se trouvait sous son lit. Amy essayait de se convaincre que ce n’était rien… Rien du tout. Quand d’un coup elle entendit une petite voix : Gusion.

Peut-être la peur lui jouait des mauvais tours et qu’elle entendait des voix. Ou le rituel de toute à l’heure venait de marcher. En rituel à retardement ? C’était assez bizarre… Ou encore dans le pire des cas un esprit malin avait réussi à venir dans le monde des humains. Et tout cela était de la faute d’Amy et cet esprit allait s’en prendre à elle. Dans tout les cas la jeune fille était à deux doigts de faire une syncope sous sa couverture.

Peu de temps après la voix résonna de nouveau. C’était sur ce n’était pas son imagination qui lui jouait des tours. Qu’est ce qui pouvait bien se passer dans sa chambre. Un claquement suivit d’un long gémissement la fit sursauter de nouveau et se recroqueviller sur elle-même. Une voix autre que la première fit maintenant son apparition. Ce n’était plus un mot qui était sortie mais des phrases complètes.

Le cœur d’Amy battait de plus en plus fort, elle avait réussit son rituel en fin de compte ? Un démon était là en face d’elle, dans sa chambre ? Qu’est-ce qu’elle devait faire… Le saluer, quand elle allait prendre la parole le tutoyer ou le vouvoyer… Déjà il fallait qu’elle sorte de sous sa couverture sa serait un bon début. Mais elle n’osait pas, se présenter devant un démon en chemise de nuit ce n’était pas vraiment, la tenue adaptée nous allons dire…

Pourtant, sa chère et tendre couverture partie d’un coup, elle essaya de la retenir mais rien n’y faisait. Elle ferma les yeux comme pour se cacher, encore, essayant de se rassurer. Se fut le comble quand elle sentie se corps se soulever dans les airs… Sa première réaction fut : Mon Dieu je vole ! Sa deuxième réaction : Mon Dieu je ne veux pas mourir ! Même si la sensation n’était pas désagréable c’était toujours bizarre. Surtout qu’elle ne pouvait pas évaluer la distance entre son corps et le sol c’était donc très angoissant. Alors quel soulagement quand ses pieds retrouvèrent le plancher des vaches. Le démon nommé Guison qui était présent avec elle lui demanda de nouveau de parler.

Amy prit une grande inspiration, ses jambes tremblaient comme des feuilles mortes. Elle frottait continuellement ses mains contre sa chemise de nuit blanche, elle essayait d’évacuer le stress comme elle le pouvait. Avant de prendre la parole elle prit alors une grande inspiration.

« Je suis… Je suis Amy Chikako !! Bonsoir ! » Quelle entrée en matière dit donc… Aucune confiance en soit et… Saluer un démon. Il en avait rien à faire sur ment. Enfin il fallait se reprendre du moins essayé. « Mon vœu… Je voudrais retrouver la vue ! »

A cet instant Amy qui avait les yeux fermés depuis le début, les ouvris pour montrer au démon qu’elle était bien aveugle. Ses iris étaient complètement blanches.

« Je voudrais pouvoir me revoir de nouveau dans un miroir, admirer un paysage… Que tout soit comme avant. »

Mais quelque chose la frappa, le démon avait parlé de compensation. Dans le livre ce n’était pas écrit, faut dire qu’elle avait sauté beaucoup de passage… Beaucoup ? La totalité des conditions. Elle allait déjà voir si le démon pouvait réaliser son vœu puis elle verra pour lui apporter ce qu’il voulait.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #3 le: Janvier 16, 2014, 02:22:04 »

Le démon se dressait face à la jeune femme. Du haut de ses 1m94, il la surplombait aisément, mais elle ne pouvait le voir. Sans doute pouvait-elle néanmoins le sentir, comme on sent l’ombre d’une bête imposante sur soi. Elle était grande et belle, parfaitement proportionnée, pas le genre de personne qu’un démon des souhaits a l’habitude de voir. Les belles femmes trouvent rarement le besoin de sacrifier quoi que ce soit pour obtenir quelque chose.

Mais si cette femme avait invoqué Gusion, alors ce dernier se devait d’obéir, si tant est qu’elle pouvait offrir une récompense acceptable. Le monstre se lécha les lèvres, prédateur et carnassier. Elle était dans une tenue tout à fait affriolante, qui mettait en valeur son corps absolument divin. Mais, malgré l’étalage de pure beauté face à lui, l’infernal ne pipait mot. Il était là dans les termes d’un contrat, et ses désirs n’avaient pas lieu d’être. Pour le moment.

Quand Amy le salua, Stephen ne put s’empêcher de hausser un sourcil. Elle faisait preuve d’une timidité incroyable et d’un franc manque de conviction. Le démon soupçonnait ce travail minutieux d’invocation comme étant le travail d’un mage aguerri. Jamais il n’aurait pensé répondre à une jeune lycéenne, surtout une qui, outre sa grande beauté, était parfaitement banale.

Il s’était déjà présenté, et ne jugea pas nécessaire de répondre à la bienvenue de cette ravissante invocatrice. Les rares belles femmes qui appelaient le Grand Duc le faisaient souvent pour obtenir la richesse ou la jeunesse éternelle. Mais celle-ci fit une demande proprement étonnante. Gusion croisa les bras, attendant une explication, qui vint immédiatement.

« Je vois. » Dit-il, sans mauvais jeu de mot. « Ainsi, tu es une aveugle. Et tu souhaites que je rende leur teint d’origine à tes jolis yeux. » Constata l’homme.

Stephen énonçait l’évidence pour faire apparaître un parchemin. Ce dernier naquit dans les airs, flottant, déroulé, avec de nombreux termes édictés, déjà rédigés dessus. Il s’enroula alors de lui-même, et le beau diable le scella d’un tour de ruban rouge, qu’il sortait de sa poche. Puis, d’un claquement de doigt, il fit parvenir le rouleau jusque sur la table de chevet d’Amy.

« Il n’est pas commun d’accorder le souhait avant un paiement, ou une partie du paiement. Mais je vais te donner un avant-goût. » Sur ce, le démon posa son index sur le front de la jeune aveugle. « Voilà. Aussi simplement que cela. » Dit-il d’un air amusé.

Les yeux d’Amy reprirent leur couleur d’origine. De son point de vue, elle devait commencer, très lentement, à discerner des couleurs, une par une, des plus claires aux plus foncées. Ainsi, elle devait voir en premier le blanc immaculé des vêtements de son invoqué, et la bague en argent de l’index qui quittait son front. En une minute, elle pourrait voir, de nouveau.

Mais Stephen se trouvait bien obligé de préciser certains détails. Car sinon, rien n’empêcherait la belle de partir sans payer son dû. Le monstre croisa alors de nouveau ses bras sur son torse, souriant légèrement. Maintenant, Amy pouvait voir les yeux ambrés et scintillants de Stephen, qui l’observait d’un air bienveillant.

« Ce n’est qu’un aperçu, et les couleurs s’évanouiront si tu es à plus de cent mètres de moi. » Expliqua le monstre infernal. « J’ai fait une exception par bonne volonté, car tu m’as l’air d’être une femme raisonnable. Maintenant, j’exige un paiement. » Il jaugea le corps diablement sensuel de la jeune femme, se frottant le menton. « J’estime que la beauté de tes yeux, et l’avantage de retrouver la vue, valent bien une âme. Oui, je veux une âme, celle de quelqu’un à qui tu tiens. » Le verdict était lourd, mais peut-être y avait-il quelque chose à faire. « Bien évidemment, je suis ouvert à d’alléchantes propositions. » Le mâle sourit, l’air satisfait.
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #4 le: Janvier 16, 2014, 04:07:43 »

Le démon prit alors la parole pour mettre les choses aux claires. Amy qui était droite comme un piquet lui fit un signe de tête de confirmation. Ses mains étaient complètement moites elle allait bientôt retrouver la vue. La jeune fille allait enfin pouvoir se regarder. Mon dieu, mon dieu, mon dieu !! Même si ce n’était pas vraiment un dieu qui était en face d’elle mais plutôt un démon. Ce n’était pas grave !

Guison lui expliqua qu’il allait faire un effort pour lui donner un avant goût avant le paiement. Comment allait-il faire ? Récité une invocation dans une langue ancienne ? Invoqué la puissance des ténèbres ? Non il lui déposa juste un doigt sur le front. D’un côté tant mieux sa faisait beaucoup moins peur. Un long frisson parcouru toute la colonne vertébral de la jeune fille. Ses yeux étaient toujours grand ouverts.

Et la magie commença à faire effet… Oui des formes apparaissaient petit à petit devant elle. Le noir du néant disparu pour faire place à du blanc. Devant elle la forme du démon apparaissait vêtue de blanc, il avait l’air vachement imposant. Du jaune maintenant, de l’argent plus précisément. Puis les autres couleurs faisaient leur apparition petit à petit. Amy ne voyait pas encore parfaitement mais elle ne put s’empêcher de courir dans sa chambre en direction de son miroir.

Le flou était encore présent, mais au fur et à mesure tout devait plus net, les couleurs revenaient. Et c’est ça tête qu’elle vit en premier. Ses deux grands yeux verts principalement. Amy ne pouvait pas le croire, elle laissa tomber sa tête en avant… Des larmes coulaient le long de ses joues, des larmes de joies bien sur ! D’un coup elle redressa sa tête se touchant le visage devant le miroir, elle n’en revenait pas… Elle avait une tête à faire peur mais c’était tellement bon. Oui même très bon. L’étudiante prit enfin la parole.

« C’est pas possible… Je me vois enfin !! Merci, merci !! »

Amy se retourna alors vers le démon pour enfin le regarder. Qu’elle surprise il n’était pas du tout comme elle l’imaginait, il ressemblait à un homme. Un homme à la carrure imposante, à qui il ne fallait pas chercher des noises certes. Mais, à un homme quand même. L’étudiante avait envie de sauter dans ces bras pour le remercier, mais un peu de respect.

« Hiiiiiiiii... » Elle ne put s’empêcher par contre de pousser un petit couinement de bonheur.

Amy se mit alors à courir dans sa chambre comme une hystérique, ne répondant pas encore aux contraintes du démon trop contente de pouvoir enfin voir. Elle analysait les moindres détails. Arriver devant son armoire elle arracha les petites étiquettes en braille. Plus besoin maintenant. La jeune fille attrapa ensuite sa canne pour la jeter à travers la pièce.

« Adieu même si tu m’as bien aidé !! »

Amy se rua ensuite vers sa fenêtre avant de l’ouvrir en grand laissant le froid rentrer dans la pièce. Ce n’était pas grave, elle passa sa tête par la fenêtre pour lever les yeux au ciel. Les étoiles !! C’était tellement beau un ciel étoilé. Les voyants ne s’imaginaient pas tout ça. Et Amy était au summum du bonheur. Le démon devait être un peu étonné du changement d'attitude de l'étudiante, mais il ne pouvait comprendre son bonheur.

Mais bon il fallait maintenant remercier le démon. Et Amy revint vite à la réalité quand elle se rappela les paroles qu’il avait prononcé juste avant qu’elle pique sa petite crise d’hystérie.

Une âme d’une personne chère… La jeune fille tourna la tête vers Guison son sourire venait de partir. Elle ne pouvait pas faire cela. Les personnes qui lui étaient le plus cher étaient ses parents qui l’avaient soutenu jusqu’à présent. D’une voix beaucoup moins assuré elle prit la parole face au démon.

« Si je vous paie… Je pourrais toujours voir même si vous n’êtes pas là c’est bien ça ? »

La tentation était quand même accès forte, mais Amy ne pouvait pas le faire. Quitte à devenir aveugle de nouveau.

« Je ne peux vous donnez une âme je suis désolée… Par contre ma famille possède assez d’argent nous pouvons vous payez si vous le voulez ? »

Amy essayait de trouver une autre alternative à la demande du démon. Ne pensant pas à un seul instant à lui proposer son corps. Ce n’était pas vraiment son genre il fallait dire…

« Ou à part une âme, vous ne voulez rien d’autre ? Si vous-plaît… Ne me reprenez pas mes yeux, ni une personne qui mets cher. Je vous en supplie !! »

Amy se mit alors en face du démon pour se mettre à genoux, les bras tendus vers l’avant et sa tête qui touchait le sol. Oui elle le suppliait.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #5 le: Janvier 16, 2014, 07:41:26 »

Stephen ôta lentement son doigt du front de la jeune femme. Elle devait déjà commencer à pouvoir observer certaines couleurs. Le démon observa Amy, qui se mit à courir vers un miroir installé dans la chambre. Et le démon était bien forcé d’admettre que s’il avait été aveugle,  il se serait trouvé au moins autant excité que cette charmante jeune femme, à l’idée de retrouver la vue.

Mais, s’il pouvait se montrer sincèrement heureux, ou en tous cas content, le monstre comptait bien obtenir un paiement. La magie des enfers n’est pas sans prix, et certaines choses ont plus de valeur qu’il n’y paraît. Que la magie du beau diable ait si aisément rendu la vue à l'étudiante ne changeait pas le fait que c’était une demande colossale qu’elle avait formulée.

De plus, elle n’était pas une sorcière, ni une néophyte ou invocatrice habituée. Autrement dit, le mâle se voyait obligé de réclamer un lourd tribut, car, à l’évidence, Amy ne l’appellerait plus jamais pour autre chose. Gusion était un Grand Duc, un des plus hauts échelons de la société des enfers, et même si la candide jeune aveugle était tout à fait charmante, il ne comptait pas lui offrir ce don de vue.

Néanmoins, il fit montre de patience, attendant qu’elle finisse de s’extasier sur les couleurs qu’elle voyait. Prendre le temps d’apprécier la chose, de se rendre compte à quel point le monde est beau. C’était aussi une bonne chose pour le démon. Cela assurerait qu’elle s’attache encore plus à cette vue retrouvée, qu’elle accepte de céder quelque chose de précieux.

Stephen n’offrit aucune réponse aux remerciements de la jeune femme. Elle ne semblait pas saisir ce que lui avait dit son humble serviteur. A quoi bon retrouver la vue, si c’est pour ne plus jamais poser les yeux sur une personne à laquelle on tient ? Le beau diable restait encore suffisamment humain pour s’interroger à ce propos. Mais il ne pipait mot, ce n’était pas son travail.

Le démon sentit la brise fraiche pénétrer la pièce, lorsqu’Amy ouvrit la fenêtre, pour observer le ciel étoilé. Il la comprenait plus que jamais, lui qui aimait tant s’allonger pour regarder les astres parsemant le ciel. Mais une brève empathie était tout aussi inefficace que des remerciements. Jamais un diable n’accepterait de repartir avec les simples sentiments distingués d’une demoiselle, si sublime soit-elle.

Gusion hocha la tête en signe d’affirmation positive, confronté à la question du paiement.

« C’est exact. Si je me considère satisfait, tu verras ainsi même en mon absence. » Affirma le démon, sans rentrer dans les détails.

Il se gardait bien évidemment d’expliquer qu’il était absolument impossible pour un invoqué de revenir sur une action effectuée dans le cadre de ses fonctions. Autrement dit, impossible de reprendre le don offert à Amy, raison pour laquelle Stephen s’était assuré de placer une condition singulière, soit sa présence aux cotés de l’aveugle, pour qu’elle ne recouvre que temporairement la vue. Voilà pourquoi il n’était pas commun de faire des faveurs aux invocateurs.

Les paroles de la jeune femme firent soupirer le démon. Voilà la raison pour laquelle il préférait traiter avec des sorciers sans cœurs, femmes vénales, politiciens sans scrupules et autres vermines vicieuses. Mais il avait déjà trop offert à la belle pour se permettre de repartir les mains vides. Elle avait forcément quelque chose d’intéressant à proposer.

« Il me suffirait d’un claquement de doigts… » Comme pour marquer ses paroles, le monstre claqua des doigts, qui fit se refermer d’elle-même la fenêtre. « Pour être aussi riche que le maire de cette ville. »

Sans aucune arrière-pensée, l’homme ôta son manteau. Ce dernier s’écroula, mais ne toucha pas le sol, s’évaporant plutôt dans l’air, en une douce fumée blanche. Il se retrouvait maintenant en chemise, plus à l’aise. Être invoqué par des flammes, ça donne chaud à l’arrivée, même quand on est un démon habitué au brasier infernal. Réajustant ses manches, le démon poursuivit alors.

« L’argent ne m’intéresse pas, à moins que tu puisses me fournir de quoi racheter la Terre entière. » Dit-il simplement, d’une voix calme et rauque. « Mais j’apprécie ton instinct, ta dévotion envers tes parents. Même en Enfer, chez les traitres et les comploteurs, nous avons l’instinct filial. » S’amusa le démon.

Pas ses parents, pas d’argent, et il semblait évident qu’elle ne possédait pas d’artefact magique intéressant, hormis le grimoire qu’elle avait utilisé pour invoquer Gusion. Ce dernier émit un léger soupir, et s’accroupit. Il se mit au niveau de la belle, lui attrapant le menton pour qu’elle se relève. Lui aimait les femmes avec du caractère et de la confiance en-elles. Il fallait que la belle Amy parvienne à se vendre. A se vendre…

« Je sais ce que tu pourrais m’offrir. » Soupira la voix chaude du démon. « Tu pourrais m’offrir ton âme. » Dit-il le plus simplement du monde. « Ton âme et ton corps. Et lorsque tu mourras, je viendrai récupérer ceci... » Commença le mâle en relevant le buste de l’invocatrice, pour ensuite poser un doigt sur son beau visage.

Son index, qui avait rendu la vue à Amy, vint alors lui caresser le minois, glissant du bout de son nez jusqu’à sa joue, y décrivant un petit arc de cercle, filant ensuite jusqu’à son cou. Il suivit la jugulaire, de son gros doigt chaud, arrivant aux clavicules qu’il agaça, pour partir sur la poitrine, effleurant sans gêne un mamelon appétissant. Son trajet s’arrêta vers le nombril de la jeune femme. Il souleva la chemise de nuit, de par son seul index, et traça quelques petits cercles autour du nombril de son invocatrice, joueur.

« Et tu seras ma propriété, pour le reste de l’éternité. » Conclut-il. « Nul besoin de dire que tu te prives ainsi de Paradis, mais tu t’assures d’avoir la place la plus agréable qui soit, en Enfer. Être la courtisane d’un Grand Duc infernal possède une foule d’avantages. » Argumenta le monstre, se relevant.

Sans ajouter un mot de plus, il tendit sa grande main d’homme à Amy. Il souriait.
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #6 le: Janvier 16, 2014, 06:04:20 »

Amy attendait la tête plantée vers le sol. Alors comme ça s’il était satisfait elle gardera la vue pour toujours. Mais comme il expliqua après il n’avait que faire de l’argent que la jeune fille lui proposait. D’un côté elle aurait du s’en douter plutôt. Le démon avança aussi qu’il comprenait qu’Amy ne voulait pas donner l’âme de ses parents. Ouf, la voilà rassurée…

Mais qu’allait-il demander à  la place c’était plus ça le problème maintenant. Amy était dans une sorte d’impasse, elle avait déjà refusé tout en suppliant le démon d’épargner sa famille. L’étudiante n’allait pas refuser tout ce qu’il allait proposer quand même. Elle avait maintenant peur de ce qu’il pouvait lui demander.

Guison se mit accroupit en face d’elle pour lui relever délicatement la tête. Amy le fixa regardant son visage dans les moindres détails. Elle avait encore du mal à s’habituer au fait qu’elle pouvait voir de nouveau. C’était bizarre. Après plus d’un an plongé dans le noir le plus total.

Et enfin le démon lança son offre. Il voulait maintenant son âme de quoi faire frémir la jeune fille. Il rajouta juste après son corps au passage. Dans quoi Amy c’était-elle lancée, elle le regrettait presque à ce stade. Offrir son âme après sa mort. Elle n’avait cas accepté pour retrouver la vue quand même. Mais le Grand Duc pouvait la tuée juste après pour avoir son paiement. Il n’était pas dur pour un démon de tuer une humaine. Amy bafoua des choses complètements incompréhensibles sous l’effet du stress. Mais, elle ne savait pas ce qu’elle voulait dire en même temps.

L’étudiante n’osait plus bouger au contact du démon, elle le laissa caresser son visage. Pour des mains d’homme si on peu dire elles étaient douces. Mais ce n’est pas cela qui allait la rassurer. Surtout quand il lui caressa un mamelon pour ensuite soulever sa chemise de nuit, certes il caressa son nombril, mais il dévoila également son intimité. C’était donc sa lui donner son corps c’était un avant goût ? Amy n’avait rien d’une nymphomane… Elle n’avait eu que quelques relations sexuels et elles dataient depuis un très long moment il fallait dire.

Le démon finit de parler de son moyen de paiement pour se redresser tout sourire tendant la main à Amy. Elle hésita un instant avant de la prendre pour se redresser à son tour. Tout était mélangé dans sa tête que répondre au démon. Elle n’avait pas vraiment envie de lui donner son âme ni son corps pour le reste de l’éternité il fallait bien l’avouer. Une éternité c’est long… Mais il n’y avait que ça qui pouvait l’intéresser... Elle n’avait rien à part un peu d’argent de ses parents. Amy le regarda se mordillant les lèvres sous l’effet du stress.

« Je… Une fois morte. » Dit comme ça c’était étrange. La jeune fille était encore jeune est elle devait déjà penser à sa mort. « Vous allez venir me chercher, et je serais à vous… Vous allez faire ce que vous voulez de moi… » Amy prit une grande inspiration avant de rajouter.

« Et si je m’offre à vous maintenant ?... Pendant le temps que vous souhaitez vous laisserez mon âme et mon corps tranquille une fois que je serais morte ? »

Une nuit ou un peu plus, cela dépendait du démon, contre l’éternité le deal n’était pas vraiment convenable il fallait dire. Mais au lieu d’attendre des années le temps qu’elle meurt, le Grand Duc pouvait en profiter maintenant. Amy proposait également cela à contre cœur, elle n’avait pas spécialement envie de s’offrir comme elle le faisait. Mais pour l’avenir c’était mieux ainsi surtout s’il acceptait.

Et s’il y acceptait… Amy devrait faire des efforts pour le satisfaire. Comme dit plus haut ce n’était pas une bête du sexe, et elle allait sur ment avoir mal depuis le temps… Pourtant il fallait qu’il accepte ou au moins trouver un compromis autre que l’éternité. Et pour lui montrer sa bonne volonté on va dire, Amy attrapa sa chemise de nuit pour dévoiler son intimité.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #7 le: Janvier 16, 2014, 09:35:13 »

Il aurait été mal vu, de la part d’un invoqué, de tuer son invocateur juste après, pour récupérer une âme promise. A vrai dire, il était bien plus avantageux de laisser les mortels vivre. Car c’était par des clients satisfaits que l’on attirait d’autres intéressés, par la règle, fort commerciale, du « bouche à oreille ». Stephen n’avait, en tous cas, jamais envisagé d’ôter la vie à cette jeune femme.

Alors, il était également compréhensible que Gusion ne puisse saisir les raisons qui poussaient Amy à bafouiller comme elle le faisait. Le beau diable se trouvait plutôt généreux avec elle. Nombre de démons n’auraient jamais accepté de revenir sur leur première offre, à l’inverse du négociant invoqué. Lui savait trouver des compromis. Mais visiblement, la nature du paiement rebutait l’humaine.

Finalement, elle accepta la main tendue, se relevant. Il paraissait évident que le marché ne lui convenait pas. Quelle femme difficile. Les âmes obtenues lors de pactes démoniaques finissaient en général converties en démons, ou alors en tant que serviteur dans les enfers. Stephen aurait volontiers fait une esclave de choix, de cette jolie étudiante. La liberté est une chose précieuse, mais il ne la volait pas, il la lui achetait, proposant une contrepartie d’une valeur inestimable.

Le doigt du mâle ressentait encore la douceur des formes d’Amy, comme des restes de fraicheur et de velours sur la pulpe de son index. Elle sentait aussi très bon, un parfum de jeunesse, de fleur s’épanouissant. Une véritable pièce de collection, qu’il ne pouvait laisser filer. Stephen n’était pas idiot, il savait jouer de son charme et de sa prestance pour obtenir ce qu’il souhaitait. Depuis le début, son intention était de faire sienne cette sublime créature.

Mais, qu’Amy le comprenne ou non, elle pouvait difficilement faire marche arrière. Et quand bien même elle souhaiterait fuir, se moquant de rester aveugle à jamais, le mâle saurait la convaincre. Il la laissa parler. En réalité, elle parlait plus à elle-même qu’à lui. Mais il la laissa faire, écoutant attentivement. La proposition de la jeune femme arracha finalement un soupir au beau diable.

« Ton corps ? Immédiatement, et pour aussi longtemps que je le veux ? » Demanda Stephen, haussant un sourcil. « Voilà une offre bien déraisonnable. » Conclut-il, en observant la petite intimité que lui offrait Amy.

S’interrompant, le démon se lécha l’index. Il l’enduisit de salive chaude, le portant ensuite directement sur le petit pli intime de l’ancienne aveugle. La pulpe de son doigt mouillé releva sans mal le petit capuchon qui protégeait son clitoris. Avec douceur, mais aussi avec insistance, le démon se mit à frotter, d’avant en arrière. Elle avait l’air d’être tout à fait délicieuse, même en bas. Stephen avait hâte de la goûter.

Puis, jugeant qu’il avait assez agacé la petite perle rosée, le mâle cessa son manège, remontant son doigt. Il le lécha de nouveau, appréciant l’odeur et le goût féminin de l’intimité offerte. Alors, Gusion tendit son index, le posant entre les lèvres de son invocatrice. Il imprima un mouvement de va-et-vient, presque imperceptible, mais assez pour que la jeune femme comprenne qu’elle devait ouvrir sa petite bouche et sucer ce doigt.

Souriant, le monstre reprit la parole, tandis qu’il limait les lèvres d’Amy.

« Je refuse ce marché. » Répondit-il de sa voix grave. « J’ai décidé que je voulais faire de toi ma petite esclave, pour l’éternité. Mais ne t’en fais pas, je ne suis pas malhonnête. Comme je t’ai donné un avant-goût, tu vas faire de même, et je vais simplement profiter de ton corps, peut-être que je changerai d’avis. » Il mentait sans le moindre scrupule. « Peut-être même qu’après avoir joui comme une gentille petite chienne, jusqu’à en perdre la voix, tu ne voudras rien d’autre que passer le reste de ta mort au bout de ma queue. » Affirma le démon.

Sur ce, il arracha sa propre chemise blanche, dévoilant l’imposante musculature de son torse. Et sa main libre vint emprisonner un des délicieux seins de la jeune femme. Il cessa de lui fourrer son index entre les lèvres, partant l’embrasser avec fougue, lui maintenant la nuque d’une main.
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #8 le: Janvier 16, 2014, 10:34:36 »

Amy soulevait toujours sa chemise de nuit, dévoilant son intimité parfaitement épilé pour convaincre le démon de changer de moyen de paiement. Elle vit le regard du démon se poser sur son entre jambe, que c’était désagréable d’être reluqué comme ça. Amy se mordilla la lèvre et leva les yeux au ciel pour penser à autres choses. Le laissant réfléchir à sa proposition.

Mais, le démon ne fit pas que la regarder, l’étudiante sentie quelque chose la caresser. Elle baissa directement la tête pour voir que le démon était entrain de passer son doigt sur son intimité. La frottant de haut en bas, insistant sur son clitoris. S’il faisait cela c’est qu’il avait accepté son offre ? Amy le perçut comme ça en tout cas. Et elle ne recula pas continuant à relever sa chemise de nuit pour que le démon en profite. Ses jambes tremblaient encore et elle était tendue. Et son intimité commença à sécréter un peu de cyprine. Pourtant, Amy ne sentait rien d’existant. Elle ne contrôlait pas son corps.

Quand Gusion arrêta se fut comme un petit soulagement, mais Amy savait qu’il allait passer à autre chose. Il posa son doigt sur les lèvres de l’étudiante. Il fallait qu’elle le lèche. Tremblante elle ouvrit la bouche avec hésitation et le démon ne perdit pas de temps pour y insérer son doigt. Il fit bouger son doigt à l’intérieur de la bouche de la jeune fille. Pendant qu’elle donnait des petits coups de langue dessus. Son doigt avait vraiment un goût spécial… C’est sur il mélangeait cyprine et salive.

Amy essayait de son mieux de faire plaisir au démon, quand il reprit la parole. Son visage se décomposa d’un coup. Comment ? Comment il refusait son marcher après ce qu’il venait de lui faire. Et comment il avait droit à un avant-goût ? D’un côté c’était plutôt logique mais Amy n’avait jamais demandé à avoir un avant-goût. La jeune fille avait envie maintenant de lui mordre son doigt et de lui mettre un coup bien placé. Maintenant qu’elle voyait c’était plutôt simple. Mais mettre un démon en colère n’était pas une des meilleurs choses à faire…

D’un côté il n’avait pas dit totalement non. Il pourrait encore changer d’avis s’il était satisfait. Enfin lui faire confiance n’était pas une des meilleures choses… Mais avait-elle vraiment le choix ? Amy ne faisait pas vraiment le poids face à un démon. Surtout quand il arracha sa chemise, révélant toute sa musculature. Elle ressemblait à une brindille à côté de ce géant qui en imposait. Amy ne bougeait même plus sa langue pour lécher le doigt du démon tellement elle était sous le choc. Le démon retira alors son doigt de la bouche de la jeune fille. Elle voulu alors prendre la parole mais n’eu pas le temps.

Le démon se jeta sur elle l’embrassant tout en lui attrapant un sein, alors que son autre main tenait sa nuque. Impossible pour Amy de reculer. Elle posa ses mains sur le torse du Grand Duc pour essayer de le repousser, de mettre fin à se baiser. Elle poussa de toutes ses forces, avant de bouger sa tête dans tout les sens pour se libérer la bouche.

« Je… Je… Je n’ai jamais demandé un avant-goût… » Amy ne savait pas quoi dire d’autre. Le démon l’avait dupé depuis le début. Il avait monté un plan parfaitement rodé. Il était impossible de lui dire non à présent. A si peut-être au fait qu’elle savait d’avance qu’elle ne jouirait pas comme une gentille petite chienne et qu’elle n’allait pas demander de passer le restant de sa mort au bout de ça queue. Mais évitons de lui dire pour ne pas qu’il prenne encore plus les devants. Amy voulait encore gagner du temps. Pourquoi faire en même temps ? Le démon allait la prendre dans peu de temps.

Le seul espoir qui lui restait était ce fameux peut-être que lui démon lui avait dit. Un espoir vraiment minuscule mais auquel Amy s’y accrochait quand même. Baissant à présent la tête Amy murmura une petite phrase : « Faite doucement s’il vous plaît… »

Dans tout les cas le démon y serait allé franco, ne se posant pas la moindre question. Amy espérait qu’avec cette phrase il ne lui face pas de mal pendant l’acte. Mais c’était à double tranchant. Soit il allait l’écouter… Soit s’en amuser !
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #9 le: Janvier 17, 2014, 10:20:57 »

Stephen appréciait grandement la douceur dont faisait preuve Amy. C’était une qualité assez rare chez les jeunes femmes, en ces temps étranges, et surtout chez les jeunes femmes qui invoquaient des abominations démoniaques. Mais être appréciée d’un démon est rarement une bonne chose pour une belle invocatrice, à plus forte raison quand l’infernal est un amateur des plaisirs de la chair.

Il était allé l’embrasser avec fougue, sans grande douceur. Ses lèvres étaient carnassières, possessives. A l’image de Stephen lui-même, elles ne laissaient pas d’échappatoire à Amy. Mais cette dernière apprendrait bien vite que son amant pouvait se montrer plus doux. Pourtant, le démon ne put réprimer un grognement de désapprobation, lorsque l’ancienne aveugle secoua la tête pour se dégager du baiser. Elle prit la parole, et l’on sentait qu’elle avait l’impression de se faire duper.

Le beau diable sourit, face à la supplication de sa future amante. Il était vrai qu’elle n’avait jamais demandé d’avant-goût, mais face à la réaction qu’elle avait eu une fois sa vue recouvrée, il était difficile de nier qu’elle avait apprécié. Gusion ne laissait que peu les choses aux hasards, et la jeune femme devait bien sentir que, dans le fond, elle était piégée.

Ne se donnant alors pas la peine de répondre aux demandes d’Amy, le démon lui caressa le visage. Toujours du bout d’un seul doigt, son index, qui explorait avec légèreté les traits de ce joli minois. Souriant toujours légèrement, le mâle se régalait de voir la soumission dans le regard de sa partenaire. Il s’arrêta un instant, pour déboucler sa ceinture.

« Ne t’en fais pas, j’ai tout mon temps. » Assura le monstre. « Je vais te faire changer d’avis, et tu en redemanderas, je te l’assure. »

Sur ces mots, la main qui s’était affairée à caresser le visage d’Amy se rendit jusqu’à ses cheveux. Elle fila dedans, massant délicatement le cuir chevelu, alors que la bouche charnue et gourmande du démon s’aventurait dans le cou de la jeune femme. Stephen huma d’abord le parfum de son amante, avec douceur, décelant chaque note, chaque fragrance qui indiquait ce que ressentait la belle.

Peur et appréhension dominaient le ballet parfumé. Dans ce cas, Gusion se ferait un devoir de remplacer cette sensation par de doux frissons. Le premier ingrédient, pour changer ce parfum de peur en fragrance teintée de plaisir et de dévotion, serait un doux baiser, au creux du fragile et gracieux cou d’Amy. Stephen y appliqua doucement ses lèvres, d’une tendresse qui glissait de pair avec ses mains, lesquelles caressaient les cheveux et le dos de la jeune femme sous sa chemise de nuit.

Enfin, la langue du démon quitta sa tanière, pour laper avec lenteur la peau tendue de cette appétissante nuque. La grande paluche chaude située dans le dos, quant à elle, glissait de haut en bas, et de bas en haut, le long de la colonne. Elle feintait parfois d’aller sur les fesses, ne laissant glisser que la pulpe de ses doigts sur le galbe sensuel de ce joli cul, avant de remonter. Il la poussait également un peu plus contre lui, et la lourde poitrine d’Amy s’écrasait contre le torse de Stephen.

« Est-ce que c’est assez doux pour toi ? » Demanda le mâle d’un ton joueur, quittant le cou de son amante. « Maintenant que tu as retrouvé la vue, observe mon corps, et observe le tien, regarde les belles formes qui ont dû tant te manquer. » Conseilla le démon.

Afin de marquer ses propos, le beau diable s’empressa de venir soulever un des seins d’Amy, délaissant sa chevelure. Sa main vint ensuite tirer doucement les bords de la chemise de nuit, dévoilant un odieux téton. Plein de gourmandise, Stephen s’humecta les lèvres, se penchant ensuite pour aller savourer la pointe de ce mamelon. Il l’aspira goulument, le coinçant entre ses lèvres, et le léchant dans sa bouche.

Le Grand Duc ne délaissa le joli téton qu’au bout de plusieurs secondes, replaçant l’élastique de la chemise, qui couvrait la dentelle, juste sous le téton. Ainsi, Stephen laissait le mamelon à l’air libre, doucement frotté par le haut de la lingerie, qui poussait lentement sur la pointe, pour remonter, en vain. Contemplant la poitrine alors qu’il reculait son visage et se redressait, Gusion eut un sourire satisfait.

« Viens m’embrasser. » Murmura le démon.

Il caressait toujours le dos d’Amy, alors que son autre main lui chatouillait doucement les fesses, glissant jusqu’à ses cuisses. Parfois, un doigt coquin s’introduisait au creux de l’entrejambe, faisant mine d’aller caresser le petit trou intime par l’arrière, sans toutefois pénétrer ou trop insister.
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #10 le: Mars 06, 2014, 05:29:49 »

Amy n’osait pas bouger sous la contrainte du démon. Elle laissait les mains de celui-ci la parcourir comme bon lui semblait. Mais à chaque fois, la jeune étudiante frémissait sous les caresses. C’est la première fois qu’un homme la touchait ainsi et son corps réagissait tout seul. Sa première fois allait être avec un démon. Amy espérait mieux, beaucoup mieux. Par exemple avec une personne de son âge, après un rendez-vous romantique au restaurant ou au cinéma. Comme les personnes de son âge.

Gusion posa alors sa bouche dans le cou d’Amy. Elle ferma les yeux, baissant la tête en avant. Elle joignit ses mains devant elle. Pendant que son souffle s’accélérait. Elle voulait que tout cela s’arrête. Mais le manège du démon continuait. Il passa sa main dans le dos de l’étudiante s’amusant à lui faire croire qu’il allait caresser ses fesses. Mais il remontait à temps à chaque fois. Amy tremblait de tout son long. Le démon l’avait écouté déjà, c’était pas mal. Il était doux.

La voix tremblante Amy prit la parole. « Pitié… Mo… Monsieur… » Elle remarqua qu’elle ne savait pas comment le nommer. L’étudiante ne voulait pas le vexer ni le mettre en colère. Elle choisit donc de lui dire monsieur. Même si Gusion était un démon. Elle le suppliait d’arrêter ne répondant pas à sa question. Il lui conseilla ensuite de le regarder, profiter des formes de son corps. Amy l’écouta ouvrant les yeux pour le regarder.

Dans le passé, avant qu’Amy soit aveugle. Elle ne regardait pas beaucoup les garçons. D’un naturel timide, elle n’osait pas. Croyant au coup de foudre… Elle attendait que son prince charmant se montre de lui-même. Et Gusion n’avait pas spécialement l’air d’un prince charmant. Pendant qu’Amy regardait le torse du démon s’en oser lever les yeux pour croiser son regard. Lui profitait de sa poitrine. Attrapant un téton dans sa bouche. Un petit gémissement de surprise sortie de sa bouche. A ce moment  précis, Amy voulait redevenir aveugle. Retourner en arrière et ne jamais utiliser ce bouquin de magie.

Et dire qu’après sa mort tout sera pareil. A côté de ce démon. Ce démon qui s’amusa avec l’élastique de sa chemise de nuit. Le coinçant sous son téton qui était à présent durcit, pour le laisser à l’air libre. Lui donnant ensuite l’ordre de l’embrasser, tout en la caressant.

Sur le même ton que toute à l’heure Amy reprit la parole terrifiée. « Monsieur… » L’appeler monsieur lui semblait vraiment bizarre. L’étudiante rétorqua alors. « Comment je dois vous appeler ? »

La jeune fille essayait aussi de gagner un peu de temps avant de passer à l’acte. Amy n’avait pas le choix de se coller contre le torse de Gusion. Sa poitrine s’écrasa sur celui-ci. Prenant une grande inspiration elle leva la tête. Fermant les yeux, elle approcha ses lèvres des siennes. Amy sentait la respiration du démon sur son visage, un souffle chaud. Passant le pas, l’étudiante commença enfin à l’embrasser. Elle aurait voulu lui dire non. Mais elle n’avait pas le courage pour lui faire face. 

Le baiser fut bref. Amy se décolla rapidement de la bouche de Gusion. Voulant se reculer, elle ne pouvait pas. Les mains du démon étaient toujours dans son dos. Amy avait tellement peur que le doigt qui s’amusait vers son intimité aille plus loin. « Je suis… Je… » L’étudiante aurait voulu lui dire qu’elle était vierge, qu’il ne se laisse pas aller à une pulsion quelconque. Mais elle n’osa pas. Elle avait peur de sa réaction…
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #11 le: Mars 07, 2014, 04:08:37 »

Le manque évident de consentement qu’offrait Amy n’était pas du tout rebutant pour le beau diable. Au contraire, il avait hâte de lire la puissance foudroyante d’un orgasme intense sur le délicat minois de l’ancienne aveugle. Persuadé que la pulpeuse jeune femme finirait par abdiquer, le dominateur continuait son petit manège, caressant chaque courbe de cette amante peu consentante.

Elle avait une peau de velours, laquelle couvrait une chair ferme mais pétrissable. Stephen ne se faisait d’ailleurs pas prier, saisissant parfois fermement les hanches pour coller un peu plus le corps de l’étudiante contre le sien. Le démon sentait la lourde poitrine d’Amy se plaquer contre son torse de muscles taillés. La belle n’avait rien à craindre de son mâle. Après tout, il ne souhaitait qu’un plaisir mutuel.

Ignorant les réticences de son invocatrice, Gusion captura la bouche de la jeune femme dans la sienne, scellant un obscène baiser. Si l’ancienne aveugle osait se montrer timide, il n’en était rien de l’odieux diable, qui n’hésitait guère à grogner d’aise en plein baiser. Les lèvres possessives du monstre glissaient contre celles d’Amy, plus délicates et timorées.

Tendrement, la main droite de l’invoqué vint s’apposer contre la chevelure de l’amante, au niveau de sa nuque, en un léger bruit de froissement. D’un geste empreint de douceur, les doigts de Stephen se glissèrent dans les cheveux de jais, massant lentement la nuque au travers. Pendant ce temps, la bouche du démon s’affairait à plaire aux lèvres pudiques d’Amy, ne les caressant que d’une douce lenteur.

« Tu peux m’appeler Connor, ce sera mieux. » Murmura le monstre en rompant le baiser.

Et, il y avait toujours ce doigt, insidieux, discret et fourbe. Lui n’attendait qu’une occasion pour se ficher dans le trou chaud et humide de la jeune femme. Car bientôt, le jeu devrait céder aux envies du monstre, qui comptait bien bourrer la petite chatte qui lui était offerte. Il aurait été judicieux pour la jeune vierge de profiter des quelques instants de tendresse que s’imposait son maître.

Les quelques balbutiements de la belle firent cesser les attouchements du démon, qui l’observa d’un air interrogateur. Haussant un sourcil, le monstre se redressa sans pour autant réduire le rapprochement charnel de leurs deux corps, alors que son doigt quittait les contours de l’intimité moite. Que pouvait bien avoir à dire la belle jeune femme.

Un sourire naquit sur les lèvres du démon. Il n’avait pas la moindre idée de ce que pouvait bien être Amy, mais il n’aurait jamais pensé qu’une jeune femme qui lui avait spontanément offert son intimité puisse être vierge et pure. Ne dissimulant plus son impatience, Stephen posa sa main sur un des seins de l’étudiante, et la repoussa, l’envoyant sur le lit.

« Bien, maintenant, j’ai assez joué. »
Gronda le monstre.

D’une main, il vint défaire sa ceinture. La boucle en fer clinqua, alors que le cuir commençait à filer sur le tissu et les passants du pantalon. Pantalon qui emprisonnait une masse de chair de plus en plus dure et épaisse, comme pouvait le constater Amy, d’un simple regard. Gusion sourit un instant et jeta la lanière de cuir au sol, ôtant un seul et unique bouton de son vêtement.

En se déshabillant ainsi, le mâle observait les courbes de l’invocatrice, ce qui ne faisait qu’attiser les flammes de son désir. Avec insistance, le beau diable se concentrait sur l’entrejambe de la jeune femme, s’imaginant avec plaisir le forcer de toute l’épaisseur de sa queue. Son chibre déformait clairement son boxer et son pantalon, comme une promesse de plaisirs profonds et chauds.

Mais avant cela, il aurait été injuste qu’Amy n’ait pas à s’occuper de son amant. Après tout, celui-ci s’était montré suffisamment tendre, jusqu’à présent. Stephen s’approcha donc du rebord du lit, droit, visiblement impatient.

« Bien. Tu sais satisfaire un homme, pas vrai ? Je veux que tu t’occupes de moi, maintenant. » Ordonna le démon, les bras croisés. « Et tu as intérêt à me sucer, ou je te la carre immédiatement entre les cuisses, que tu mouilles ou pas. Compris ? »
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #12 le: Mars 07, 2014, 06:09:57 »

Amy laissait les grandes mains chaudes du démon la parcourir. Il le regarda d’un air interrogateur quand elle prit la parole. C’était sur qu’il n’allait pas comprendre, enfin il pouvait un peu sans douter. Et elle le cru quand il enleva son doigt de son intimité. La jeune étudiante poussa un petit soupire de soulagement. Mais ce n’était que pour annoncer le pire. Connor déposa sa main sur la poitrine d’Amy pour la pousser lourdement sur le lit.

La jeune fille se fit envoyer balader. Elle tomba les jambes écartées sur le sommier laissant au démon le plaisir de regarder son intimité. De la violence d’un coup. Comme il le dit, le démon avait assez joué. Il voulait passer aux choses sérieuses, enlevant sa ceinture. Il reluquait Amy. Elle allait y passer et elle le savait.

Amy elle ne pouvait pas s’empêcher de regard la verge du démon se dresser dans son pantalon. Impressionnante, elle n’allait jamais passer en elle. Se disait d’elle s’en arrêt dans sa tête. Il se posta devant elle lui demandant de la satisfaire sinon elle se la prendrait directement entre les cuisses. Elle n’avait jamais fait d’elle chose.

La jeune étudiante était entrain de stresser. Elle s’approcha du rebord du lit pour se mettre assise en face de Connor. Sa respiration s’affola. Elle ouvrit la bouche pour prendre la parole mais aucun son ne sortie. Ses mains attrapèrent le pantalon du démon pour le descendre. A travers son caleçon son chibre avait l’air encore plus gros. Alors quand Amy lui baissa son sous-vêtement, se fut une grande surprise.

Dans le plus profond des silences, Amy ouvrit la bouche. Comment faire pour lui faire du bien. L’étudiante attrapa d’une main la verge de l’homme pour la conduire dans sa bouche. Elle posa alors ses douces lèvres autour de son gland. Cette sensation était une première pour Amy. Elle commença des longs vas et viens doucement. Tout en faisant bien attention de ne pas mettre son imposant sexe au fond de sa bouche.

Pendant que la jeune étudiantes essayait de faire du mieux qu’elle le pouvait. Une question trottait dans sa tête. Elle fallait qu’elle lui dise qu’elle n’avait aucune expérience en la matière. Reculant alors sa bouche pour arrêter de le sucer. Amy se concentra. Les yeux baisés elle ne quittait pas des yeux le long pénis de Connor. Puis elle prit enfin la parole déterminée à lui dire son petit secret si on peut dire.

« Toute à l’heure… Je voulais vous dire Monsi… Connor. Je voulais vous dires, que… Que… Je n’ai aucune expérience avec les hommes. Je suis… Vierge. Je n’ai jamais rien fait avec un homme. Même une simple fellation... »

Amy leva les yeux pour le regarder un court instant. Avant de remettre son chibre dans sa bouche pour de nouveau s’en occupé. Qui sait même après qu’elle ait dit ça le démon voulait peut-être encore la prendre avec force. Donc pour éviter de se faire pénétrer à sec. La jeune étudiante préférait répondre à l’ordre donné avant. Le suçant jouant un peu avec sa langue autour de son gland.
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Modérateur
-
*****
Messages: 2491



Voir le profil
FicheChalant
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #13 le: Mars 10, 2014, 04:55:35 »

Amy commençait à prendre de bons reflexes, de quoi s’attirer les faveurs du démon. Bien que cela ne présente qu’un intérêt relativement limité, vu qu’il avait déjà scellé les conditions de son pacte. Quoiqu’il en soit, le beau diable se régalait d’imaginer la jolie bouche d’Amy contre son sexe, l’engloutissant avec gourmandise. Bien sûr, il était loin d’imaginer que la jeune femme ne soit pas une experte. C’était plutôt rare, dans le coin.

Si le chibre de Stephen n’allait certainement pas au fond de cette bouche chaude, le mâle avait en tous cas l’occasion de profiter un peu des talents de l’ancienne aveugle. Afin de l’encourager, le monstre lui lâcha la nuque, allant plutôt caresser sa chevelure soyeuse, glissant parfois ses doigts dans ses cheveux. Sa main allait même souvent jusqu’au cou, massant les trapèzes avec douceur.

« C’est bon. » Soupira le mâle.

Il ondulait très doucement, d’une façon à peine perceptible. Cela lui permettait de gagner quelques centimètres de plaisir, se ressentant en soupirs appuyés et frissons d’aise. La jeune femme se montrait coopérative, et le démon s’assurerait de lui rendre la pareille dès qu’il se serait extirpé de sa chaude bouche. Mais pour l’heure, Stephen profitait à loisir de la bouche accueillante d’Amy, la lui baisant avec douceur.

Puis, la jeune femme décida d’extirper le chibre chaud d’entre ses lèvres. Stephen ne doutait pas qu’elle ait une excellente raison, et l’observa en haussant un sourcil. L’étudiante ne semblait pas vouloir le regarder, comme si elle était gênée. Il était un peu tard pour jouer les timorées, elle venait de lui sucer le chibre, après tout.

Mais ce qu’avait à dire l’ancienne aveugle était proprement étonnant. Une vierge ? Le beau diable ne l’aurait jamais imaginé. Un sourire naquit sur ses lèvres. Si elle pensait que ce genre d’argument allait stopper les ardeurs du mâle… Eh bien, disons que c’était là la preuve qu’elle était bel et bien vierge.

« Pourtant tu es très douée. » Remarqua Stephen, un petit sourire aux coins des lèvres. « Mais soit. Je vais te ménager un peu. »

Sur ce, il ôta son gland d’entre les lèvres de la jeune femme, regrettant immédiatement de ne plus sentir la douce langue d’Amy sur son chibre.

Puis, Stephen posa ses deux grandes mains sur les épaules de l’ancienne aveugle, les lui caressant un instant. Avec douceur, ses doigts se mirent alors à masser de nouveau les muscles du cou et de la nuque. Lentement, les lourdes paluches du démon caressèrent le corps de l’étudiante, pour se retrouver au niveau de sa poitrine.

Le beau diable mit un genou à terre et se pencha sur les mamelons, qui étaient désormais à son niveau. Délicatement, il revint suçoter le téton qu’il avait délaissé peu de temps auparavant. Immédiatement, la bouche gourmande du colosse s’apposa sur la pointe de chair. Ses lèvres charnues et humides emprisonnèrent le mamelon, l’aspirant pour l’offrir à la langue, qui le léchait goulument.

Par chance, Amy n’aurait même pas à ôter sa jolie robe de nuit, qui laissait accès à tout son corps. Stephen remonta le bas de la nuisette, dévoilant le joli ventre de la jeune femme. Se léchant les lèvres avec appétit, le mâle embrassa d’abord les côtes de son amante, couvrant la peau douce de baisers humides.

Il suivit la courbe des hanches, repartant vers le nombril en arrivant à l’aine de sa partenaire. Les grandes mains de l’homme passaient sous les jambes d’Amy pour lui maintenir la taille. Sa petite intimité juteuse était exposée, comme un délicieux fruit sur un étal, mais le maître s’en régalerait plus tard. Pour l’heure, il préparait l’écrin à se faire laper, en caressant le bas-ventre de la soumise, à la sphère de sa langue.

« Et, t’as-t-on déjà léché ici ? Si je suis le premier, je devrai m’assurer que tu n’oublies pas… »
Murmura le monstre, souriant légèrement. « Attention. » Souffla-t-il, joueur.

Alors, avide de ce délicieux goût de femme, l’homme se jeta sur l’intimité de son amante. D’un geste franc de la langue, il trouva le petit clitoris, et plaqua sa bouche contre. Quelques petits bruits de succions se firent entendre, laissant présager l’arrivée d’autres coups de langue, sous peu. Finalement, le muscle rougeâtre fondit contre la perle rosée, l’écrasant et l’enduisant d’un manteau de salive et de plaisir. Les mains qui maintenaient Amy se firent plus lâches, courant à présent sur son ventre et sa poitrine.
Journalisée

Amy Chikako
Humain(e)
-

Messages: 40


Jeune aveugle ♥


Voir le profil
FicheChalant
Description
Jeune fille qui est devenue aveugle suite à un accident, elle à mit du temps à s'en remettre mais maintenant elle souhaite avancer, malgré le monde qui lui fait peur.
« Répondre #14 le: Mars 12, 2014, 01:53:54 »

Connor retira sa verge de la bouche de l’étudiante. Au grand plaisir d’Amy. Ou pas car il n’avait pas parlé d’être doux avec. Seulement de la ménager un peu. Le ‘un peu’ lui faisait horriblement peur. Pourquoi sa tombait sur elle. L’ancienne aveugle aurait du se douter qu’invoquer un démon était à ses risques et périls. Mais surtout Amy n’avait jamais demandé d’avant goût. Elle ne devrait donc pas donner sa virginité à ce moment.

L’étudiante se pinça l’intérieur des lèvres avec ses dents. Sentant de nouveau les grandes mains du démon venir sur elle. Il la dominait. En même temps ce n’était pas trop dur. Amy était complètement terrifiée. Terrifiée d’abord du démon. Et ensuite de se faire prendre ainsi sa virginité. Son cœur tapait de plus en plus fort dans sa poitrine. Le démon posa ensuite un genou à terre pour se retrouver au niveau de la jeune étudiante.  Très vite il approcha son visage de la poitrine d’Amy pour recommencer à jouer avec son téton.

Amy plissa les yeux. Elle voulait le repousser. Ses mains étaient au niveau des épaules de Connor. Mais elle n’osait pas le toucher. Elle n’osait pas le faire reculer. Sous peine de le payer par la suite avec douleur. L’étudiante ferma alors ses mains. Alors que tout son corps se contractait sous les sucions du démon. Son deuxième téton se mit doucement à durcir. Son corps réagissait tout seul. Il en était de même de son intimité qui commençait doucement à s’humidifier. Les bruits de sucions du démon remontait directement aux oreilles de la jeune fille.

Ils s’arrêtèrent au bout d’un moment. Mais la bouche de Connor ne lâchait rien. Il leva sa chemise de nuit, alors qu’il l’embrassait avec douceur. Il passa ensuite ses mains sous les cuisses de la jeune aveugle. Il se trouvait juste en face de l’intimité de l’ancienne aveugle. Amy savait ce qui allait se passer. Maintenant c’était son petit jardin intime qui allait subir les coups de langues répété du démon. La voix tremblante et faible affrontant l’inconnu total, Amy répondit à la question qui lui était posé.

« Noon… Non… Jamais… »

Amy eu à peine le temps de lui dire que le démon se colla contre son intimité. L’étudiante surprise poussa un petit gémissement qu’elle essaya de retenir en maintenant sa main devant sa bouche. Honteuse de faire cela. L’ancienne aveugle était vraiment innocente. Car même elle n’avait jamais essayé seule de parcourir son intimité de ses doigts. Jamais elle ne s’était masturbée. Tout son corps se mit à frissonner et à chauffer. La jeune étudiante posa ses mains dans la chevelure du démon et essaya de lui faire reculer sa tête. En vain… Dans des petits gémissements plaintifs mélangés au plaisir Amy se mit à supplier le démon.

« Pitié… Connor… Arrêtez… Humm ! »

Amy ne put se retenir ce tout petit cri de plaisir. Rouge de honte elle posa de nouveau de sa main devant sa bouche. L’autre main lâcha la chevelure du démon et elle se laissa tomber doucement en arrière sur le lit. Toujours avec sa main devant sa bouche pour essayer d’étouffer ses petits cris. Dans le corps de l’étudiante gêne et plaisir se mélangeait. Elle se tortillait devant Connor. A chaque mouvement de langue Amy donnait un petit coup de bassin. Ne contrôlant pas les pulsions de son corps. En tout cas maintenant son intimité était totalement humide…

Journalisée


Tags: humain  demon  magie  fellation  cunnilingus  perte_de_virginite  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox