banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tour de cristal [Copperhead]  (Lu 4501 fois)
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Février 16, 2015, 12:43:22 »

Souriant, Copper doit bien l'avouer, elle ne pensait pas que sa question allait recevoir une réponse aussi facilement. Pour une justicière, il paraît évident que son identité secrète est quelque chose de précieux qu'il ne faut dévoiler qu'à ceux que l'on juge digne de confiance. Sinon on se retrouve à risquer la vie de ceux qui nous sont proches par ceux qu'on pourchasse. Et en l’occurrence Copperhead fait partie de cette dernière catégorie sauf erreur de sa part. Il n'y a pas quelques heures, elle et Batgirl se livrait à un combat qui allait sans doute finir dans le sang au vu du comportement normal de la jolie borgne. Seulement, depuis elle avait sans vraiment savoir la raison décidé de sauver la vie de l'héroïne. Aussi même elle restait perplexe vis-à-vis de cela, se demandant pourquoi elle avait sauver la vie de celle qui voulait au mieux la livrer aux autorité et au pire l'arrêter définitivement.

Fallait-il comprendre que Laura la considère comme une alliée ? Ou qui sait, plus encore... Car elle aussi de son côté aime tout particulièrement profiter de ce corps à la plastique parfaite qui se tortille de plaisir sous l'assaut de ses caresses. Or pourtant Laura représente le quasi contraire de ce qu'est la Mercenaire, une femme qui se bat pour la justice non pas pour l'argent ou l'orgueil mais par altruisme et abnégation. On dit souvent les opposés s'attirent, aussi cette maxime n'a jamais eu autant de sens que dans le cas présent. C'est donc avec le plus grand plaisir que la jolie blonde se laisse pour le moment faire, savourant le baiser tout en y participant activement. Sa langue chaude glisse dans la bouche de sa captive, qui n'en est plus vraiment une, pour jouer avec sa jumelle alors que leur salive se mélange. S'allongeant complètement sur le lit sous la douce contrainte de Laura, cette dernière lui demande alors timidement comment elle doit la nommer. D'ordinaire le caractère dominateur de Copperhead lui aurait dit de l'appeler "Maîtresse", mais chose étrange cela n'est pas le cas.

_ Appelle-moi simplement par mon nom... Aurélia...

Avec elle, la mercenaire n'est pas à la recherche d'un domination mais plus d'une relation tendre et voulue qui l'attire irrémédiablement. Quant à son nom, Copper le prononce presque comme un soupire. Souvenir lointain d'une époque révolue et qui lui donne d'avantage l'impression qu'elle donne le nom d'un mort disparu depuis bien longtemps. Mais comme pour chasser de déprimantes pensées, elle attrape Laura par les hanches et l’entraîne sur le côté. Tournant avec elle, le duo échange alors ses places et c'est maintenant la jolie borgne qui se retrouve sur le dessus. Allongée entre les cuisses de sa brunette, elle l'embrasse une nouvelle fois avant que ses lèvres ne se quittent de nouveau. Se redressant sur ses genoux, la mercenaire fait doucement glisser sa combinaison, retirant tout d'abord ses épaules puis ses bras ce qui bien évidemment laisse sa généreuse poitrine libre de toutes attaches. Celle-ci rebondit un instant lorsqu'elle est enfin libérée de l'étroite combinaison qui la maintenait jusqu'à maintenant.

Marquant une première pause dans se défeuillage, Copperhead laisse sont vêtement au niveau de ses hanches. Ne souhaitant pas encore la retirer complètement malgré que son entre-jambe qui tire pour lui aussi être libéré de l'étreinte moulante, elle s'allonge de nouveau sur la demoiselle. Bien calée entre ses cuisses ouvertes, elle l'embrasse de nouveau avant que ses lèvres de descendent progressivement sur ce corps complètement nu. Elles rejoignent tout d'abord le menton de sa belle, avant qu'elle ne remplace sa bouche par sa langue qui glisse sur tout la surface de sa gorge jusqu'aux os de la clavicule. Le reste de son corps se frotte tout en descendant à son tour, et le visage d'Aurélia se retrouve alors face aux seins de sa compagne. Fourrant sa tête entre eux, elle commence par embrasser, lécher et appliquer ses lèvres tout en aspirant comme pour effectuer une suçon sur la partie intérieur de sa douce poitrine. Sentant que les mimines de Batgril ne vont pas rester sans rien faire, elle saisit de sa propre main l'élastique qui maintient sa queue de cheval et le retire d'un seul coup. Libérant sa magnifique chevelure blonde celle-ci se déploie sur le corps de la brunette en lui offrant une délicieuse sensation de chatouille.

Toujours occupée par les seins de la demoiselle, Copperhead les traite avec une extrême tendresse qui pourrait paraître étrange à Laura si elle connaissait les habitudes plutôt brutales des ébats de la Mercenaire. L'une de ses mains entoure l'un d'entre eux et le malaxe doucement alors que son téton se fait sucer et que sa langue tourne sans cesse pour s'enrouler autour. Mais s'étant déjà bien occupée d'eux il y a peu, la jolie borgne continue sa course, rejoignant cette fois le ventre de sa compagne. Déplaçant son visage pour que ses baisers couvrent une importante zone, ses cheveux blonds caressent et ondulent eux aussi sur ce corps aux formes parfaites, produisant une douce sensation. Les mains d'Aurélia glissent entre les cuisses de la justicière pour se placer sous l'articulation de ses genoux. Agrippant ainsi ses jambes elle les soulève légèrement tout en les écartant d'avantage pour lui offrir une vue complète sur le vagin encore ruisselant de Laura. Lançant alors une petit regard amusé et lubrique en direction de son visage pour y croiser ses yeux, la bouche de Copperhead rejoint finalement l'autre paire de lèvres qu'elle commence à littéralement embrasser passionnément.
Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Février 19, 2015, 02:51:57 »

Laura avait divulgué son nom bien rapidement, ce qui, effectivement, pouvait surprendre, quand on savait combien l’identité civile d’un super-héros était secrète... Cependant, pour comprendre cette décision, il fallait revenir dans le passé de Laura. Elle était une ancienne esclave, et, même si elle abhorrait l’esclavage, elle conservait encore ce fond de soumission, comme si le fait d’être une esclave pendant son enfance l’avait profondément et inconsciemment marqué. Sous le masque et le costume de Batgirl, cette soumission disparaissait, mais, sans ce masque, elle revenait, ce qui faisait que, au travail, Laura était relativement effacée. Une sorte de dédoublement de personnalité, qui n’était toutefois pas si inhabituel que ça en matière de personnages costumés. De base, pour mettre un costume moulant et bondir sur les toits de la ville, il fallait en avoir une couche. De plus, en disant son prénom, elle estimait qu’il n’y avait pas trop de risques, « Laura » étant un nom courant à Tekhos. Elle avait choisi elle-même de s’appeler ainsi, préférant porter un prénom, plutôt qu’un numéro d’identification. Laura, c’était personnel, et elle ne risquait rien en le disant. Cependant, difficile d’expliquer tout ça quand on était face à une belle blonde qui enchaînait sur vos lèvres des baisers magnifiques et excitants.

Copperhead lui expliqua s’appeler Aurélia, et, tout en continuant ses baisers, et en poussant Laura sur le lit, cette dernière vit quelque chose qui la fit sourire. Quand Copperhead, ou Aurélia, se releva, Laura se pinça les lèvres, et vit, à hauteur de ses cuisses, un spectacle bien alléchant... Celui d’une verge en train de pointer, de déformer sa combinaison. Une Futanari... Une lueur se mit à briller dans les yeux de Laura. Tekhane, elle adorait les hermaphrodites, et elle-même avait déjà réfléchi sur l’opportunité d’aller à une clinique pour se doter d’un tel membre. C’était quelque chose qui était extrêmement courant à Tekhos, car les hermaphrodites permettaient d’éviter le recours aux hommes. Laura n’était pas profondément sexiste, c’était juste qu’elle avait du mal avec la gent masculine, ses bourreaux d’enfance ayant été des hommes. Dès qu’elle voyait un homme, elle avait instinctivement peur... Ce qui, là aussi, évoluait quand elle mettait le costume. Elle avait l’impression de faire peau neuve, de ne plus être une simple esclave, mais bien une guerrière... Laura Witters, alias Batgirl... Batgirl ! Une justicière qui se devait d’être un exemple pour la jeunesse. Elle défendait aussi bien les hommes que les femmes... Et, pour l’heure, seul dominait en elle une furieuse envie de faire l’amour avec cette femme.

Après avoir brièvement retiré le haut de sa combinaison, en laissant la majeure partie, confirmant l’attrait de Copperhead (et aussi de Laura) pour le fétichisme, la mercenaire revint vers elle, Laura se trouvant sous le lit, et rapidement, de nouveau, en position allongée :

« Ohhhh, Aurélia, haaaaannnn... »

Papillonnant des yeux, Laura se pinça les lèvres, et ses mains vinrent caresser les cheveux de la femme, son corps se pressant contre le sien. Clairement douée dans ce domaine, la femme borgne s’attaquait joyeusement à ses seins, titillant le corps de Laura, excitant son plaisir. Cette femme, oh Seigneur, cette femme terrible ! Elle excitait Laura, la faisait vibrer, et elle sentit ses mains, à nouveau, encore, effleurer son corps, le caressant, comme si elle savait parfaitement comment la faire jouir... Oui, oui, voilà la situation, précise, dans laquelle elle se trouvait, et dans laquelle elle pensait y voir Copperhead. La mercenaire glissa jusqu’à son intimité, souleva son corps, et Laura releva les mains, agrippant les oreillers, se crispant dessus, gémissant et soupirant encore.

« Hunnnn... »

Vulgaire poupée de chiffon, elle se laissait faire, et mouilla encore plus quand le visage de Copperhead alla caresser ses lèvres intimes, ses mains retournant se poser sur sa tête, caressant et empoignant fermement ses tendres cheveux.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Février 19, 2015, 07:23:28 »

Savourant les caresses de la justicière dans ses longs cheveux blonds, Copperhead maintient toujours les cuisses de la jeune femme bien ouvertes. La tête calée entre les jambes de Laura, sa bouche pulpeuse vient à la rencontre de ses lèvres intimes et humide de leur liquide chaud et érotique. Apposant tout d'abord sa bouche avec un infime chasteté, cela se transforme assez rapidement en un baiser langoureux et passionné. La mercenaire n'hésite pas à se focaliser dans un premier temps sur le bouton rose de l'héroïne, refermant sa bouche tel un étau de chair pour doucement le sucer. Ses joues se creusent sous l'effet de cette délicieuse succion, puis tout en le gardant en bouche c'est sa langue qui vient le titiller. Celle-ci s'enroule, l'écrase et se frotte pour stimuler au maximum ce bout de chair si sensible.

Sentant un nouvel orgasme poindre le bout de son nez, elle relève doucement la tête pour ne pas presser d'avantage les choses. Jouir, outre l'infini plaisir que cela procure, fatigue aussi énormément le corps et autant dire que Copperhead ne souhaite pas achever trop tôt ses ébats qui viennent tout juste de commencer. La tête désormais relevée, elle prend un instant pour doucement passer sa langue sur ses lèvres, se léchant sensuellement les babines pour récupérer le jus intime de sa compagne. Le visage face à celle-ci, elle lui fait profiter du spectacle scabreux de sa gourmandise tout en lui lançant un regard des plus érotique couplé à un petit sourire. Son oeil presque pénétrant se plante dans les prunelles dilatées de la jolie brunette qui témoignent du plaisir intense qu'elle ressent. Se mordant la lèvre inférieure tout en gardant son petit sourire en coin, elle fait une nouvelle fois redescendre son visage entre les cuisses de Laura toujours grande ouvertes.

La mercenaire s'attaque cette fois-ci au plus gros morceau en commençant par faire doucement effleurer le bout de sa langue directement contre le sexe dégoulinant de la justicière. Petit à petit le bout de chair lingual applique des caresses de plus en plus franches qui glissent entre les lèvres au point de les écraser. Soudainement insatisfaisante de la position, Copperhead agit sur la prise qu'elle a sur les jambes de la jolie brunette et rabat les cuisses de celle-ci d'avantage contre son buste. Son bassin se relève alors ce qui, d'une part, facile les choses mais aussi dévoile tout cela au regard de l'héroïne. En effet, elle peut d'ores et déjà apercevoir le scène de son vagin contre lequel la jolie borgne lui appose sa langue. Et comme pour faire taire toute protestation lié à une possible honte, elle enfonce son petit bout de chair lingual entre les lèvres chaudes et humides de son sexe. Pénétrant ainsi son intimité juste devant ses yeux, la mercenaire fait jouer sa langue habile en elle, la remuant contre les parois internes alors que dans sa bouche se mélange sa salive et la mouille qui ne tarde pas à déborder avant de couler le long de son menton et continuer sa course entre les fesses de sa captive.
« Dernière édition: Février 19, 2015, 07:29:22 par Copperhead » Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Février 21, 2015, 02:36:15 »

Laura était coincée sur le lit, piégée face à cette redoutable Aurelia. Aurait-elle voulu se faire appeler « Maîtresse » que l’ancienne esclave savait qu’elle aurait succombé. Vaincue face à cette femme, elle ne pouvait guère qu’obéir. Copperhead était aussi belle que talentueuse. Une Tekhane solide et fière, et, en ce moment, qu’elle ait du sang sur les mains ne parvenait pas vraiment à réfréner Laura. Barbara lui avait dit qu’une Batgirl ne devait jamais tuer, que c’était la « ligne grise ». Si la violence légère était parfois nécessaire pour appréhender et neutraliser des menaces, sans parler des atteintes à la vie privée, il y avait une limite à ne pas franchir. Barbara lui avait longuement expliqué à quel point cette ligne serait difficile à franchir, à quel point elle devait s’y accrocher... Laura n’avait pas encore vraiment compris toute l’étendue de cette exigence... Mais, tôt ou tard, elle le comprendrait... Et elle commençait, de fait, à le percevoir un peu, avec cette femme. Aurelia était une tueuse, et Laura était incapable de lui en vouloir, car, fondamentalement, Batgirl savait qu’elle avait tué des personnes que nul ne regretterait. Elle ne voyait donc aucune objection à lui faire l’amour, autant physiquement que mentalement. Elle était belle et forte, et douée... Très douée, même. La manière dont sa langue filait sur elle était merveilleuse, et, doucement, mais sûrement, Batgirl sentait la jouissance approcher.

Cependant, Aurelia la refusa, se redressant, et se plaçant face à elle, face à une Laura exsangue et assoiffée. Papillonnant des yeux, elle vit cette dernière se pourlécher les babines devant elle, et Laura, croyant initialement qu’elle comptait l’embrasser, entrouvrit les lèvres, ses mains, elles, allant rapidement se positionner sur ses fesses. Elle pressa ainsi le corps d’Aurelia contre le sien, à hauteur de ses cuisses, afin de sentir, tout contre elle, le sexe chaud et la peau tendre et mielleuse de la belle blonde.

« Haaaa... !! »

Se pinçant les lèvres, elle rapprocha ses lèvres, les ouvrit encore... Mais Aurelia, comme pour la frustrer, choisit de se retirer. Les mains de Laura, qui s’étaient crispées sur le postérieur d’Aurelia, se retirèrent, glissant le long de son dos, puis de ses cheveux, jusqu’à arriver à hauteur de ses cuisses, où elle recommença à les lécher. Elle s’attaqua à son sexe, enfonçant dans son corps sa délicieuse langue, et Laura, encore et encore, la laissa faire. Sa main se crispa à ses cheveux, et elle continuait à haleter, à gémir, et à transpirer. Aurelia continua à la lécher, jusqu’à la soulever légèrement. Laura cligna des yeux à plusieurs reprises, et continua à se cramponner aux cheveux de la femme, continuant à gémir et à soupirer.

Elle l’avait soulevé, ce qui fit que, en regardant devant elle, Laura pouvait voir le visage de la femme, remuant sur son bassin, titillant joyeusement et voracement son sexe, caressant sa vulve avec sa bouche et sa langue. C’était... Haaa... C’était tellement intense, tellement... Tellement magique ! Plus le temps passait, et plus Laura succombait au désir, à la joie et à la passion.

« Haaaaannn... Au... Aurelia-haaaaaaaaaaaaaaannnn !! »

Dans ces conditions, l’orgasme éclata, et, dans de longs soupirs, Laura, se dandinant sur le lit, aspergea de sa belle mouille le tendre visage de Copperhead...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Février 22, 2015, 01:17:46 »

Copperhead prend énormément de plaisir à ainsi torturer Laura, même si les sévices qu'elle lui inflige sont loin d'être désagréable. La preuve en est que le petit bout de chair lingual profondément enfoncé dans la chair tendre et intime de Batgirl, réussi à la faire jouir. Fermant donc les yeux, elle savoure le liquide chaud qui asperge son visage et coule dans sa bouche comme un délicieux nectar. De son côté la justicière ne cesse de gémir et de soupirer le véritable nom de la borgne qui s'affaire à la faire plonger corps et âme dans les abysses d'un pur plaisir. Une chose, cependant, ne cesse d'amuser Amélia : Celle-ci est en présence  d'une héroïne qui passe ses nuits à corriger du Bad Guys et pourtant la voilà complètement désarmée et soumise face à la luxure.

Faisant retomber le bassin de sa compagne sur le lit, Copperhead se lèche une nouvelle fois les babines tout en massant ses seins et pressant ses tétons. Tout ceci commence à véritablement l'exciter au plus au point et Batgirl va sans aucun doute en faire les frais. Agrippant la combinaison toujours arrêtée sur ses hanches, elle la fait désormais complètement descendre ce qui dévoile à nu son membre d'ores et déjà dur. Celui-ci se dresse fièrement et pointe son gland vers la jeune femme encore groggy de son orgasme. Jetant hors du lit le reste des ses affaires, la mercenaire se retrouve elle aussi dans le plus simple appareil. Se mordant la lèvre inférieur elle commence à se masturber alors qu'elle est toujours placé sur ses genoux et entre les cuisses de Laura. Appuyant sur son pénis elle fait frotter le bout de son gland sur le bas-ventre de la jeune femme, espérant ainsi réveillé ses ardeurs.

Pratiquant de petites caresses avec sa verge, elle la fat doucement descendre entre les jambes de sa captive. Ainsi, les deux sexes ne tardent pas à se rencontrer, et Copperhead sourit tout en faisant frotter le sien entre les lèvres rose et humide du vagin de la justicière. S'appliquant à le faire bouger de haut en bas pour suivre la forme de cette caverne intime, il lui arrive aussi de le fouetter sur le bouton rose de la jeune femme afin de la stimuler d'avantage. Toujours prête à délicieusement torturer sa compagne, elle renonce à lui offrir un pénétration profonde qui aurait sûrement abréger ses souffrances. À la place, elle s'avance et se place à califourchon sur le buste de Laura, son membre se retrouvant par la même occasion posé entre ses seins tandis que le bout de son gland effleure son menton. Souriant toujours d'un air carnassier qui ne demande qu'à se repaître de ce corps nu et appétissant, la mercenaire bouge légèrement son bassin pour inviter sa jeune amie à ne pas rester inactif.

Les mains poser sur ses propres seins qu'elle malaxe avec une certaine brutalité, elle savoure la chaude pression que Batgirl produit sur son membre grâce à sa poitrine. Le gland quant à lui ne demande qu'à se faire emprisonner entre les lèvres de Laura. Pour cela, Copperhead se saisit de la chevelure brune de la jeune femme et lui la tire légèrement vers elle pour que la tête suive. Le visage ainsi relevé, la pointe du membre poke l'entrée de la bouche alors qu'une goutte de pré-sperme perle au bout de son gland avant de se répandre sur les douce lèvres de la justicière.

_ Aller ma petite chauve-souris... Soit une bonne fille...
Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Février 24, 2015, 02:34:45 »

Apaisée, couchée sur le lit, vautrée dans les méandres du plaisir et du désir, Laura reprenait peu à peu son souffle. Peu à peu, elle revenait à elle. Un orgasme... Cette femme l’avait fait jouir, et, au lieu de la calmer, de la réfréner, elle sentait le désir être là, comme un démon insatiable. Elle avait encore envie de cette femme, et elle se redressa légèrement, en s’appuyant sur ses avants-bras. Face à elle, Aurelia l’observait, enfoncée dans sa combinaison grise moulante, qui commençait à glisser le long de son corps, dévoilant ses seins, ses hanches, son corps parfait... Cette blonde était Tekhane jusqu’au bout des ongles, que ce soit dans son approche du sexe, ou dans cette beauté sculpturale qui la définissait à la perfection. Magnifique, elle se tenait face à elle, et Laura, qui avait senti son excitation, la vit achever de retirer sa combinaison. Sa tenue glissa le long de son corps, et, de ce spectacle, en apparence anodin et banal, Laura n’en perdit pas une miette. Elle observa ce corps, elle observa ses formes, elle observa le glissement de la combinaison le long de ses jambes fuselées, ses joues rouges, sa bouche légèrement entrouverte, ses yeux grands ouverts témoignant de la beauté visuelle du spectacle... Et les frissons, qui remontèrent le long de son corps. Elle se pinçait les lèvres, et vit, au milieu de ce corps parfait, un sexe bien raide, droit et fier, qui exprimait toute l’envie d’Aurelia...

Incapable de la repousser, Laura était comme son esclave, et Aurelia retourna contre elle, venant frotter son corps avec sa verge. Des gémissements et des couinements s’échappèrent de la justicière, qui se tortilla sur les draps, sans arriver à trop parler. Elle soupirait, fermait les yeux, couinait de plaisir, se tortillait, remuait, avant de sentir ce sexe se rapprocher de ses cuisses, de son intimité, de cette porte spéciale, cet endroit où il ne fallait surtout pas aller sous peine de voir les choses s’emballer et exploser. C’était là qu’Aurelia se risquait, mais toujours dans le but évident de narguer Laura, de l’exciter, de l’échauffer... Ce en quoi elle prêchait une convaincue. Au bout de ce temps, Laura continua à la laisser faire, et elle finit par se retrouver relevée, avec le sexe d’Aurelia glissant le long de ses seins, le bout se rapprochant de ses lèvres, les mains fermes de Laura tirant sur ses cheveux pour l’amener.

« Haa... ! »

Elle avait vu Aurelia se masser les seins, après avoir massé ses propres seins. La belle blonde avait ainsi pu sentir que les seins de Batgirl étaient tendus, pointant vers l’avant, chargés de désir, gorgés d’une profonde envie. Copperhead s’était ensuite relevée, et lui offrait son sexe, en lui ordonnant de le masturber avec ses seins, et de le sucer. C’était une grosse queue, si long qu’il était tout à fait possible de le faire, et, tandis que Laura y pensait, et qu’elle déposait un petit baiser sur le bout de ce membre gros, de ce vit turgescent, elle sentit un peu de sperme venir caresser ses lèvres. Instinctivement, sa langue fila sur sa bouche, et entreprit d’avaler ce morceau.

Comme pour la motiver, et tout en tenant ses cheveux, lui faisant un peu mal (ce que Laura, sur le coup, adorait totalement), elle dicta ses ordres, sur une voix sensuelle et autoritaire :

« Allez ma petite chauve-souris... Sois une bonne fille... »

Elle opina de la tête, et entrouvrit les lèvres, et cueillit ce membre, tout en déplaçant ses mains. Laura n’avait jamais fait ça... Elle l’avait vu et en avait entendu parler, oui, mais, de là à faire un jour une cravate de notaire... Elle était étonnée, et fière (même si elle n’osait pas l’admettre) de voir que ses seins pouvaient servir. Tout en remuant sa bouche sur le bout de ce membre, elle déplaça ses mains sur ses seins, pinçant ses tétons, et s’en servit pour les déplacer, d’avant en arrière, puis de haut en bas, cherchant à les frotter contre le sexe de cette femme. Dans sa tête, Laura voyait Aurelia comme une sorte de « Maîtresse », ce qui trahissait ses origines de soumise. On n’oubliait jamais d’où l’on vient, et, en ce moment, Laura était bien incapable de faire outre, ce qui se prouvait en ce moment. Le sexe, un domaine dans lequel elle était peu expérimentée, réveillait en elle cette personnalité profonde, celle qui n’apparaissait quand elle était Batgirl.

Tout en masturbant ce membre avec ses seins, elle suçait donc sa queue, remuant sa tête d’avant en arrière, incapable de parler, respirant par le nez. Ses dents mordillaient cette verge tendue, et elle appréciait la résistance de la femme. Aurelia semblait parfaitement maîtriser son sexe, et Laura était admirative devant une telle énergie, devant une telle performance. Sa langue remuait sur sa hampe de chair. Qu’il était dur, qu’il était bon ! Qu’est-ce qu’elle aimait ça ! Sentir cette queue contre elle, la sucer, jouer avec... Oui, oui, c’était un régal sans fin !

Aurelia continuait donc, avec une joie et un plaisir forts.

« Hmmmm-hmmmm... »  gémissait-elle joyeusement.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Janvier 05, 2016, 03:53:21 »

Dominant sa partenaire, Copperhead fait glisser une de ses mains dans les cheveux de la jeune femme. Caressant son crâne avant de refermer doucement ses doigts, elle saisit son cuir chevelu pour lui faire doucement descendre la tête. De son autre main, elle saisit entre son pouce et son index l'un de ses tétons, se mettant alors à le pincer et à le tirer pour la stimuler plus encore. Décidant d'enfin reprendre les chose en main, la mercenaire commence par doucement bouger son bassin d'avant en arrière. Sa queue dure et veineuse se frotte alors entre les seins pressés l'un contre l'autre et qui forme un canal de chair tendre et étroit. Son gland s'enfonce quant à lui dans la bouche de Batgirl, allant de plus en plus profondément au rythme du bassin dont l'amplitude du mouvement augmente petit à petit.

_ On dirait que tu n'attendais que ça... D'avoir une vraie maîtresse à qui obéir... N'est-ce pas ma belle... ?

Lui lance-t-elle avec un sourire tout en faisant retirer son membre de sa bouche, pour le faire frotter sur son visage. Son gland gonflé et couvert de bave, glisse sur ses joues rouges pour en étaler le liquide gluant qui le recouvre. Se redressant alors sur ses genoux, elle avance son bassin pour se retrouver au dessus de ses seins, sa queue s'allongeant de tout son long sur le visage de sa partenaire. Lâchant son sein, elle pose ladite main sur le mur face à elle contre lequel le lit est plaqué. Son corps ainsi penché vers l'avant, elle la domine complètement tout en continuant de bouger son bassin. Plus seulement son membre mais aussi ses couilles lourdes et chaudes se frottent contre ses lèvres tandis que le nez de la justicière se retrouve plaqué contre la base de sa hampe.

Souriant de toutes ses dents alors qu'elle a la tête penchée vers le bas pour profiter du spectacle, elle laisse à Laura le plaisir de s'enivrer de son musc puissant. Lâchant alors les cheveux de sa belle pour venir saisir son sexe par la base, elle s'amuse dans un premier temps à gentiment le faire tapoter avant de finalement l'aligner avec ses lèvres. Doucement mais sûrement elle l'appuie pour le faire progressivement entrer en elle, réalisant de petit va-et-vient dans l'optique d'habituer sa bouche à son bâton de chair. À chaque pénétration buccale, Copperhead force et appuie un peu plus pour s'enfoncer de plus en plus profondément. Elle s'assure bien évidemment de se retirer complètement par moment pour permettre à la jeune femme de reprendre son souffle, et pourquoi pas de la lécher un peu, avant que cela ne recommence de plus bel. Prenant son temps, la mercenaire habitue la bouche de Batgirl tout en s'aventurant toujours plus loin vers sa gorge, bien décidée à marquer son territoire en lui faisant entièrement gober sa queue jusqu'aux couilles.
Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Janvier 07, 2016, 11:51:25 »

Ancienne esclave, Laura avait toujours eu, en elle, un fond de soumission inconsciente. Cette belle policière était devenue une Batgirl en se rapprochant de Barbara Gordon, quand la femme était venue sur Tekhos, mais, en son for intérieur, elle n’avait jamais pu oublier sa matrice profonde. Elle était contre cet esclavage sauvage et barbare qu’on réalisait dans les Badlands de Tekhos, mais la soumission sexuelle l’avait toujours attiré. Était-ce ce qui, fondamentalement, expliquait pourquoi elle était ainsi agenouillée devant Aurélia ? Aurélia et son énorme queue ? Ça, en plus du fait qu’elle soit une Futanari, soit un autre fantasme de Laura ? La jeune fmeme était perdue, désorientée, et se réfugiait dans le sexe, et... Et dans la délicieuse odeur de cette queue, qu’Aurélia lui posa en plein sur la figure, tout en lui demandant si elle n’avait pas envie d’avoir une « vraie Maîtresse ».

Les joues rouges, Laura frottait son nez contre cette énorme queue tendue, un membre en érection, un mât de chair qui caressait sa peau, barrant son visage en deux.

« Hmmmm... Haaaa... O-Ouuiii... Je... Hmmm... J’aime ça, Aurélia... »

Un esprit observateur aurait pu noter qu’elle n’avait pas spécialement répondu à la question de Copperhead, mais Laura avait aussi besoin de réfléchir. Elle avait déjà rompu plusieurs règles d’utilisations de la tenue de Batgirl, notamment en dévoilant son identité... Même si, compte tenu du fait qu’Aurélia l’avait prise, retrouver son identité n’aurait pas été compliqué pour elle. Et puis, de manière plus simple, Batgirl n’était actuellement pas en état de parler, et préféra donc sucer cette grosse queue quand Aurélia, après avoir nargué la femme, se décida finalement à l’enfoncer dans sa bouche.

Aurélia avait, ceci dit, tout pour plaire à Laura. Elle était belle, très belle, mais aussi terriblement forte. C’était une ancienne militaire, visiblement riche, et, contrairement à Barbara, Laura ne respectait pas autant qu’elle la « ligne grise » de la Bat-famille, qui impliquait de ne tuer personne. Tekhos, ce n’était pas Seikusu, c’était un endroit sauvage, surtout dans les Badlands, où l’autorité n’avait aucune place, et où le meurtre était la seule réponse. Laura avait donc un peu moins de scrupules, et, pour l’heure, elle soupirait de plaisir en sentant cette queue s’enfoncer en elle.

« Hmmmmm-Mmmmhmmm... !! »

Quand la grosse queue de Copperhead se retirait, Laura allait évidemment la lécher, ou juste l’embrasser, la reniflant, en adorant cette odeur, cette forme, cette taille... Pue à peu, c’était elle-même qui venait sucer son mandrin, ses mains venant malaxer ses fesses, se crispant sur son délicieux cul. Elle malaxait sa chair, et venait pomper sa queue, essayant de l’enfoncer le plus loin possible. Une odeur très particulière se dégageait d’un chibre. La première fois qu’on la reniflait, elle était repoussante, mais ensuite... Et bien...

On ne pouvait tout simplement plus s’en passer !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Janvier 07, 2016, 02:18:01 »

Littéralement aux anges avec cette délicieuse bouche suçant et gobant son membre avec gourmandise, Copperhead ferme doucement les yeux tout en se mordant la lèvre inférieure. Bougeant toujours son bassin dont l'amplitude se fait désormais de plus en plus grande, elle laisse quelques doux gémissements étouffés sortir d'entre ses lèvres à demi-closes. Son membre veineux et dur s'enfonce avec de plus en plus de facilité et de profondeur, glissant avec toute cette généreuse bave qui le recouvre. Ainsi lubrifier, elle n'hésite pas à forcer d'avantage sur la gorge de Laura, commençant enfin à y faire pénétrer son gland. La couronne de ce dernier écarte les parois encore étroites et humides de son oesophage, tout en le raclant sur quelques centimètres.

La mercenaire reste ainsi planté dans la cavité buccale de Batgirl, souriant alors qu'elle commence doucement à l'étouffer. Elle soupire d'aise de sentir les muscles de la gorge presser et masser son membre à cause de l'à-coup dû au réflexe de régurgitation. Après quelques secondes, elle finit par se retirer pour frotter voir même essuyer son membre sur le visage haletant de la justicière. Entrouvrant d'avantage ses lèvres pour laisser apparaître ses dents blanches, elle passe doucement sa langue dessus avant de recommencer le dressage minutieux de Laura. Bien décidée à la remplir complètement cette fois-ci, elle pénètre sa gorge et bute encore au même endroit. Elle lâche alors les cheveux de sa belle, pour faire glisser sa main entre ses cuisses imbibées et dégoulinantes de mouille. Agissant par surprise, elle n'hésite pas enfoncer directement trois doigts au fin fond de son vagin. Elle en profite sans attendre pour faire entièrement avaler son membre à Batgirl, lorsque la gorge de cette dernière s'ouvre soudainement d'elle-même comme si elle cherchait à pousser un cri ou un gémissement de plaisir.

Son bas-ventre contre le visage souillé de la jeune femme, la mercenaire se crispe en laissant échapper un long râle de plaisir d'être ainsi enfoncée jusqu'aux couilles. Ces dernières sont d'ailleurs écrasées contre le menton coulant et couvert de bave de Laura. Rigolant, elle rouvre les yeux et baisse la tête, fixant alors intensément la jeune femme dont sa verge l'envahit et la remplit. Savourant la détresse de la justicière ainsi empalée, elle continue toutefois de faire agiter frénétiquement ses doigts profondément en elle. Patientant sans bouger d'un poil pendant de longues secondes qui semblent paraître une éternité, elle finit par tout doucement se retirer, offrant l'accès à l'air pour sa belle compagne.

Mais bien loin de vouloir se calmer, Copperhead ne tarde pas à ré-investir la bouche de Laura, pour en profiter cette fois-ci comme un délicieux orifices à bourrer. Bougeant son bassin, elle ne cesse d'entrer et sortir son membre qui s'enfonce avec aisément, dans de longs et profonds mouvements de pénétrations. Martelant avec férocité et bestialité la cavité buccale de Batgirl, son bas-ventre claque inlassablement contre son visage au rythme de plus en plus effréné des coups de reins. Très rapidement, la salive déborde et gicle tandis que des bruits de clapotis obscènes se font de plus en plus fort. Ce traitement en tout point intensif continue encore et encore et encore, pendant plusieurs minutes. Puis enfin, dans un long râle de soulagement et tandis qu'elle s'enfonce au maximum, le gland de la jolie borgne se gonfle de sang avant de cracher pas moins d'un litre et demi de foutre épais et chaud. Inondant sa gorge, il s'éjacule dans de longs et copieux jets alors que la mercenaire se maintient plantée et crispée. Le remplissage dure et dure, jusqu'à ce que Copperhead décide de doucement se retirer pour terminer le reste de son orgasme à recouvrir généreusement le visage de Laura avec son sperme à l'odeur enivrante.
Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Janvier 08, 2016, 01:59:49 »

Ceux qui disaient que le sexe entre femmes était doux et tendre n’avaient jamais vu une Tekhane futanari faire l’amour à une autre femme. Les Tekhanes étaient très loin d’être douces entre elles, et c’était précisément le cas en ce moment, où Laura était en train de faire une fellation royale. En tant que pure Tekhane, et même avec son passé d’ancienne esclave, Laura avait toujours été une femme aimant les tendresses, les câlins, et le sexe. Généralement, elle se satisfaisait auprès de prostituées, ou de rencontres du soir, mais elle n’avait jamais vraiment donné dans le jeu de la domination et de la soumission. Ça, elle le faisait plutôt dans des clubs, comme un moyen de soulager des pulsions inconscientes. C’est ce que sa psychologue lui expliquait, en lui disant que Laura avait un besoin primitif d’être contrôlée et d’être dominée. C’était ce qui s’exprimait en ce moment, où Aurélia enfonçait sa queue en elle, jusqu’à la garde, la faisant couiner et soupirer. Elle gesticula en gémissant, crispant ses mains sur les fesses de la femme, puis Aurélia se recula, la laissant respirer, avant de caresser son visage avec son sexe.

« Hnnn... »

Ensuite, Aurélia retourna la prendre, enfonçant de nouveau sa queue dans sa bouche, et, peu à peu, accélérait le rythme, excitant Laura, qui mouillait sur place, continuant à malaxer et à tenir l’adorable cul musclé et rembourré de la mercenaire Sans chercher à la ménager, Copperhead y allait de plus en plus vite, la prenant de plus en plus fort, faisant couiner et gémir Laura, qui ne devenait plus qu’une petite poupée, la gorge étouffée par son impériale grosse queue Un mandrin phénoménal qui se plantait en elle, remuant d’avant en arrière, lourdement et profondément

« Hmmmmmm !! Mmmhmmmhhh... »

Son corps se tortillait sous les assauts de la femme... Et Aurélia finit par jouir, une jouissance phénoménale, qui se termina sur son visage, l’aspergeant de foutre... Laura resta pantoise, la gorge en feu, toussant légèrement, avant d’avaler ce sperme, la tête penchée vers le bas. Elle avait déjà couché avec des Maîtresses dans des clubs... Et, dans ces clubs, elle jouait toujours le rôle de soumise. Elle releva la tête, et vit que le sexe d’Aurélia, massif, était encore recouvert de sperme, ce qui l’amena à cligner des yeux, et à venir le lécher, dans le but de le nettoyer.

« Haaannn... Maîtresse, hummmm... »

Laura continuait à lécher goulûment le sexe, totalement absorbée dans son fantasme... Batgirl n’était plus qu’un souvenir, il ne restait plus que Laura, il ne restait plus qu’une perverse qui adorait le sexe et la domination sexuelle... Ça, et rien d’autre !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Janvier 08, 2016, 02:25:01 »

Affiche un grand sourire qui laisse apparaître ses dents blanches, Copperhead savoure la vue. Après tout ce n'est pas tous les jours qu'elle a l'occasion d'avoir entre ses cuisses le visage d'une justicière recouvert de son foutre chaud, tandis que celle-ci semble l'accepter et la réclamer comme sa Maîtresse. Attrapant sa verge, elle la frotte une nouvelle fois sur sa face mais cette fois afin de récupérer un peu de sperme avec son gland, l'apportant ensuite aux lèvres de Laura pour qu'elle s'en délecte. Doucement mais sûrement, elle lui fait nettoyer son visage de la sorte, ne lui en laissant que très légèrement pour que Batgirl n'oublie pas sa nouvelle place.

Abandonnant son visage, elle bouge avant de revenir se placer entre ses cuisses grandes ouvertes entre lesquelles sa chatte inonde littéralement le lit de mouille. Gloussant en voyant ce spectacle, elle fait claquer son gland contre le clitoris encore sensible de la jeune femme, avant de venir lui saisir les cuisses. Elle les lui relève alors, calant les jambes tendues de Laura contre son buste pour que ses pieds se retrouvent au-dessus des épaules de la mercenaire. Sa queue reste quant à elle poser contre son bas-ventre, son gland dépassant largueur le nombril de Batgirl tandis que ses couilles chaudes viennent se coller contre les lèvres gonflés de plaisir de son vagin.

Copperhead s'allonge alors sur elle, tout en maintenant tendues les jambes de celle-ci. La pliant littéralement en deux elle commence à bouger son bassin pour que sa hampe vient se caler dans le sillon de son vagin, se frottant contre celui-ci sans le pénétrer. Torturant ainsi sa belle partenaire, elle ne cesse de continuer ses ondulations sensuelles pour la maintenir à un niveau d'excitation maximal. Inlassablement son bâton de chair vient de frotter entre les lèvres de sa chatte, tandis que le gland percute son petit bouton rose à chacun de ses mouvements. L'entendant gémir et couiner, la jolie borgne sourit alors qu'elle fixe intensément Laura dont le visage se tord littéralement de plaisir. Attrapant alors la mâchoire de cette dernière, elle la serre avec autorité pour la contraindre à maintenir sa bouche ouverte, faisant par la suite couler un long filet de bave dans sa cavité buccale. Et tandis qu'elle réalise ce geste parfaitement lubrique, son bassin se recule un peu plus qu'à l'accoutumé. Sa queue échappe à l'emprise du sillon de ses lèvres vaginales pour plutôt venir s'aligner avec son entrée, appuyant alors dessus.

_ Alors ma belle... On hésite toujours m'accepter comme ta maîtresse... ? Tu veux peut-être que j'arrête... ? Où préfères-tu que j'appose ma marque... mon territoire...

Souriant, elle est désormais bien consciente que la jeune femme ne saurait résister plus longtemps. Pourtant, elle s'y tient, continuant son manège tant qu'elle n'aura pas accepter... assumé... réclamé... supplié...

Alors. Lorsque les fameux mots sortiront de la bouche de sa belle, elle pourra enfin la pénétrer dans un unique et puissant coup de reins qui lui ferra facilement atteindre le fond et le col de son utérus.
Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Janvier 13, 2016, 02:19:14 »

Laura avait sucé cette queue, elle l’avait avalé et gobé, jusqu’à la sentir se vider en elle. Aurélia n’avait nullement cherché à la négliger, balançant en elle toute sa purée. Laura avait encore le goût du sperme sur sa bouche, et se caressait délicatement ses lèvres, toujours un peu perturbée, un peu hagarde. Puis Aurélia la redressa, tirant sur ses jambes, et vint caresser son gros membre contre son ventre. Malgré son épaisse érection, Aurélia était encore en manque, et avait encore une envie furieuse de son corps. Cette envie, Laura la sentait, la voyait, la ressentait, que ce soit par le contact avec le physique de cette femme, ou avec ses expressions faciales. Elle avait envie d’elle, elles avaient toutes les deux envie de l’autre, mais c’était Copperhead qui menait le tempo, et qui était bien décidée à amener la jeune Batgirl à prononcer le mot, le fameux mot que tout le monde cherchait dans une relation sadomasochiste.

« Hummm… »

Presque allongée contre elle, Aurélia frottait sa queue monstrueuse contre ses cuisses, puis contre ses lèvres intimes, la provoquant, la titillant

« Je… Je n’hésite pas non, haaaa… »

Laura savait que Barbara n’apprécierait pas ça, mais c’était plus fort qu’elle. Sa mentalité de femme soumise avait tendance à resurgir régulièrement, surtout en matière sexuelle. Aurélia avait trouvé son point faible, et on pouvait voir la jeune femme rougir et se mordiller les lèvres en remuant sur place, déplaçant son bassin de gauche à droite en soupirant, encore et encore.

« Je… Haaaa… »

Un nouveau soupir. Sa mouille coulait le long de ses cuisses, et elle se mordilla encore les lèvres, avant de reprendre, en s’avouant, définitivement, vaincue :

« Prenez-moi… Prenez-moi bien fort, Maîtresse… Haaaannn… Baisez-moi !! »

La frustration avait cru en elle, explosant, comme à chaque fois que ses Maîtresses, dans les clubs SM, jouaient avec elle. Elles la battaient, mais elles s’amusaient aussi à la frustrer, à jouer avec elle, jusqu’à ce qu’elle finisse par les supplier… Et c’était exactement ce que Copperhead avait fait, en ce moment.

Sa supplication ne resta pas sans réponse, car elle sentit alors la délivrance finir, la jouissive libération…

Quand sa Maîtresse s’enfonça en elle !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Janvier 13, 2016, 01:06:39 »

Progressivement, inlassablement, l'imposant membre de Copperhead s'enfonce dans le tunnel étroit et intime de Batgirl. L'écartant, le dilatant sur son passage qui semble interminable jusqu'à ce que ses couilles chaudes viennent taper contre les fesses de la justicière. L'empalant de tout son vi, la mercenaire se fait littéralement gober, avaler par ce vagin humide à souhait et particulièrement vorace. Pliant toujours la jeune femme en deux, elle reste ainsi enfoncée tout en la regardant avec un sourire, le bout de son gland forçant sur le fond tant il la pénètre si profondément.

Puis, petit à petit, elle bouge enfin son bassin, se retirant doucement malgré que l'intimité de sa compagne ne semble pas vouloir la laissant sortir. La couronne de son gland racle et caresse les moindre centimètre carré de sa paroi vaginale. Mais alors qu'elle s'apprête à sortir, Copperhead sourit et l'empale une nouvelle fois avec force, s'enfonçant d'un seul coup de reins bestial. Une fois à l'intérieur, jusqu'à la base, elle commence à doucement bouger son bassin dans de petits mouvements circulaires, permettant ainsi à son imposant membre de s'agiter en elle. Tout en continuant ces petite rotations, elle commence enfin à entamer de longs et profonds va-et-vient. Se mordant la lèvre inférieure, elle savoure l'étroitesse de sa compagne, notamment grâce à cette position si atypique et à son corps entraîné de combattante du crime.

Petit à petit, ses hanches s'agitent de plus en plus puissamment, bondissant limite contre elle. Ainsi, les pénétrations langoureuses du début ne tardent pas laisser leur place à de véritables coups de poignard phallique. Laissant sortir sa langue, Copperhead penche son visage vers celui de Laura pour la lui offrir à sucer, l'introduisant doucement entre ses lèvres d'où s'échappent des gémissements de plus en plus forts. Souriant en l'entendant s'égosiller de plaisir à son traitement de plus en plus intense, elle continue sans faiblir, la possédant complètement de son membre. Visiblement décidée, elle ne cesse de marteler son intimité avec passion et précision, visant ses points les plus sensibles et les plus érogènes avec dextérité. Entre les cuisses de l'héroïne, des bruits de clapotis de plus en plus obscènes s'élèvent en même temps que les claquements que l'arrière de ses cuisses produisent lorsqu'elles s'entrechoquent avec les hanches de la mercenaire au rythme de ce coït sauvage.
Journalisée

Batgirl
Legion
-

Messages: 371



Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Janvier 14, 2016, 01:57:22 »

Totalement convaincue et séduite par Aurélia, Laura était en train de se faire prendre avec la puissante queue de cette femme. Copperhead était en train de rattraper tout le temps perdu chez Laura, toute sa frustration sexuelle explosant contre cette hampe de chair. Ce vit tendu s’enfonçait joyeusement en elle, remuant dans son corps, et, quand Copperhead se pencha vers elle, Laura répondit à son approche, sa langue venant lécher celle de la femme. Un geste ridicule en temps normal… Mais, quand on avait une grosse queue bien plantée dans le corps, ce genre de détails apparaissaient bien différents.

« Haaaaaa… Hmmmmmm… !! »

Le corps de Laura glissait d’avant en arrière, sa tête rebondissant contre le lit. Elle clignait les yeux, ayant du mal à garder la tête froide. Cette queue… Han, cette queue était si grosse ! Elle remuait joyeusement en elle, s’enfonçant dans les tréfonds de son corps, se tortillant en elle. Laura entendait les bruits de claquement de la chair, se mélangeant aux soupirs des femmes, et la main de Laura se posa sur la nuque d’Aurélia.

Malgré son état d’excitation, et sa mouille qui fusait, Laura avait encore quelques traces de conscience, quelques réminiscences, et ce fut à elle qu’elle en appela, en venant tirer sur la nuque de Copperhead, usant de sa force… Et Copperhead tomba sur elle, se couchant contre son corps, sa queue restant nichée en elle, fermement plantée en elle. Laura l’embrassa fougueusement, et déplaça l’une de ses mains. Elle en maintenait une sur sa nuque, et glissa l’autre le long du dos de la femme, puis la leva, et l’abattit, venant gifler ses fesses, avant de les pétrir, tout en soupirant et en l’embrassant.

« Hmmmm… !! »

Laura remuait contre son corps, crispant ses mains sur son cul. Elle l’embrassait goulûment, savourant le corps de Copperhead s’abattant lourdement sur le sien, l’enfonçant de plus en plus contre le lit. Avec sa main posée sur le cul de la femme, Laura l’aidait, donnant des coups supplémentaires, comme pour que la femme vienne encore mieux la prendre.

« Haaaaa… »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Copperhead
E.S.P.er
-

Messages: 69



Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Janvier 14, 2016, 11:56:43 »

Les coups de reins rythmés de Copperhead continuent de poignarder les bas-ventre de Batgirl, l'empalant à répétition encore et encore. Son gland frappe avec force le fond de son vagin, écrasant son col qu'elle n'hésite pas à martyriser avec application. À chacune de ses pénétrations, ses couilles viennent fouetter la base de ses fesses, faisant claquer leur chair l'une contre l'autre. Ralentissant un peu la cadence, elle entame alors un coït plus sec, s'enfonçant d'un seul coup jusqu'au fond en la laissant profiter du moindre centimètre de son membre, avant de se retirer quasiment entièrement pour recommencer. Passant de longues secondes à l'empaler complètement de la sorte, elle finit par se maintenir à l'intérieur après s'être une nouvelle fois enfoncée violemment.

_ Tu l'aimes ma queue... hein ma belle petit chauve-souris !?

La pénétrant jusqu'à la base de ses couilles, elle s'écrase encore plus sur la justicière tout en gloussant et gémissant à l'attention qu'elle donne à ses fesses bien fermes. Se mordant la lèvre inférieur sous cette délicieuse sensation, elle recommence à bouger frénétiquement. Enchaînant alors toute une série de micro-pénétrations très très rapide, se focalisant sur le matraquage constant de son col de l'utérus contre lequel son gland agit tel un pilon. Répondant au baiser de Laura dans le même temps, la mercenaire y ajoute assez rapidement sa langue et sa salive dont l'une et l'autre s'entremêlent avec celle de sa compagne. De ses deux mains, elle les glisse sous les cuisses complètement relevées de Batgirl, lui saisissant à pleine poigne ses deux seins, commençant à les presser et les malaxer avec force comme si elle cherchait à la faire couiner encore d'avantage.

Se sentant en feu, et de plus en plus excitée, Copperhead finit par se redresser sur ses genoux, lâchant alors les seins pour venir saisir les chevilles de l'héroïne. Les maintenant toujours fermement rabattue au-dessus des épaules de cette dernière, en profitant de sa souplesse. Ses coups de hanches reprennent petit à petit leur amplitude plus élevée, ré-enchaînant sur le pilonnage intensif qui secoue la pauvre jeune femme comme une vulgaire poupée de chiffon. Le traitement ne cesse pas, au contraire il s'intensifie en continue. Le vagin de Batgirl dégouline, gicle même vu la fore et la vitesse avec lesquelles il est pénétré. Puis enfin après de longues, d'interminables minutes de copulation bestiale, la mercenaire l'empale intégralement pour y jouir. Avec la force de cette ultime coups de reins, son gland perce légèrement le col de son utérus avant de cracher directement à l'intérieur de celui-ci son foutre. Plus d'un litre et demi de semence chaude et épaisse viennent inonder le temple le plus intime de la justicière. Les éjaculations continuent pendant de longues secondes, dans de copieux et puissant jets saccadés qui ne cessent de l'emplirent abondamment.

_ MHmmmm... Haaaaaaann... !!!
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox