banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre avec le Clan Haulleuad  (Lu 3765 fois)
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 12, 2013, 10:38:39 »

On peut dire que cette fois, ça sentait mauvais... Tinath a toujours été une bonne guerrière, maniant bien la lance, aussi la magie surtout depuis qu'elle a retrouvé sa mère mais cette fois, elle avait eu les yeux plus gros que le ventre. Tout cela mérite une petite explication aussi. Cela à commencer il y a deux jours environ, ayant quitté le harem familiale une nouvelle fois pour avoir une dose d'aventure, de combat et de rencontre, la semi-elfe avait marché dans une direction au hasard et c'était celle qui menait à Zon'da, la capitale terranienne, bien que le territoire était grand, ça n'empêchait pas que grossièrement dit, elle allait dans cette direction. Les premiers jours étaient calmes, pas le moindre chat de rencontrer, à par une ou deux créatures sauvages qui lui avaient servi de repas le soir tombé. Tinath ne cherchait pas spécialement la bagarre, elle était une bonne combattante mais cela ne veut pas dire qu'elle doit tomber dans le cliché de vouloir sans cesse croiser le fer avec quelqu'un.

Bien sur, elle ne marchait pas dans ses terres, elle courait la plupart du temps mais parfois, elle était bien obligée de marcher pour reprendre son souffle et continuer à courir un peu plus tard. Ce fut par pur hasard qu'elle tomba sur un village ou plutôt ce qu'il en restait. Des ruines encore fumantes, des traces de pas de monstre, de pillage, c'était apparemment des monstres qui étaient les suspects. Des démons peut-être? La semi-elfe-succube continua à suivre ses traces avec la seule envie d'écraser cette menace qui semblait aller vers les terres froides de Zon'da. En quelques heures, Tinath avait retrouvé la trace des assaillants, une bande de démon de bas étages avec quelques grosses créatures bien dressées, se confondant rapidement avec ce que les livres de sa mère appelaient des « Dinosaure » mais attention, pas les gros sur deux pattes carnivores et très dangereuses. Vu comme ça, ça ressemblait à de gros alligators, parfois munis de cornes. Bien qu'en face, ils étaient un véritable petit bataillon, elle ne reculait pas, sa lance à la main, la fille de Tinuviel se lança à corps perdu dans la bataille, élimant les démons qui lui barraient la route, ce fut plutôt simple jusqu'à ce qu'ils utilisent le peu de cerveaux qu'ils avaient pour envoyer les créatures sur elle.

D'un bond, elle esquiva le coup de croc pour retomber en piquer sur le crâne de la créature, enfonçant sa lance jusqu'au cerveau de la bête, fracassant son crâne avant de poursuivre le combat. Ce fut de plus en plus difficile. Le froid ne l'atteignait pas, elle bougeait trop pour avoir froid. Elle combattait de plus en plus mais la fatigue de la route était là si bien que parfois, elle parvenait tout juste à esquiver certains assauts des démons ou des monstres. Plus elle en tuait, plus elle était en danger. Elle accumulait les petites coupures dû aux lames ou aux griffes pour finalement réussir à éliminer tous ceux qui étaient encore en vie avec une attaque magie de flamme qui transforma les survivants en rôti tout chaud. Elle s'en était tiré, quelques légères blessures sur son corps, mais ce n'est pas ça qui était gravisime... C'est qu'elle n'avait plus d'énergie, ce combat lui avait trop demandé.

Pourtant, elle était douée mais la fatigue, plus le combat, plus le froid qui se faisait sentir maintenant que la chaleur de l'action redescendait, elle va devoir vite retrouver ses forces, allongé sur le sol froid et sa fine couche de neige... bien qu'il y avait plus de neige autour d'elle, les flammes avaient tout fait fondre. Tinath était allongé sur le sol, à observer le ciel, espérant vite se relever avant qu'une créature ne la trouve... ou une personne mal intentionnée... Elle avait beau résister, elle finit par fermer les yeux doucement sur le ciel blanc, à court de force... Qui sait quand elle va se réveiller? Où? Et... va-t-elle se réveiller ou bien cet acte de vengeance aura été la dernière chose qu'elle aura faite sur Terra? 
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 16, 2013, 01:57:33 »

Personnage présent : Antarkia

Antarkia parcourait de nouveau par mont et par vaux, elle avait quitté les cités de la région intérieur voilà plusieurs semaines et elle n'avait prévu d'y revenir dans seulement deux ou trois mois. Cette fois ci elle n'était pas mandaté pour faire des explorations dans les terres étrangères. Comme elle n'avait pas particulièrement envie d'aller très loin.

Elle se contentait donc de se balader dans les plaines, vivre à la belle étoile et par la chasse. Les plaines étaient très fertile et particulièrement giboyeuse. Contrairement à la savane et plus particulièrement au désert qui se trouvait plus loin au sud ouest. Il n'y avait absolument aucun soucis pour se nourrir de la chasse ici. Antarkia avait donc prévu de prendre des vacances en venant dans les plaines de la région extérieur.

Mais la chasseresse était quand même éloigné de la frontière, qu'elle ne fut pas sa surprise de tomber sur le corps d'une non terrranide humanoïde, les tribus nomade les appellent "peau nue". Même si Antarkia trouve que c'est un terme bien trop péjoratif  et générique. L'exploratrice, ne mit que quelques instant à reconnaître  que la personne est d'origine elfique. Il est bien heureux que ce soit elle qui a trouvé la première l'elfe. Même si les tribus nomades qui étaient les moins proches de la frontière étaient les moins virulentes, cette étrangère se ferait renvoyer manu militari hors des terres du clan Haulleuad voir molester.

La tribu la plus proche, les loups hurlants, était une des plus ouvertes parmi celles ci. Antarkia n'avait donc pas à craindre de tension si elle s'occupait de l'elfe à proximité d'eux. Il commençait à se faire tard, il fallait donc qu'elle prépare un bivouac pour veiller sur l'étrangère jusqu'à son réveil. Elle avait dans sa sacoche quelques bois de cerf qu'elle avait tué il y a quelques jours ainsi que des excrément séché. Elle est moins bien équipé que pour ses voyages dans les terres étrangères, mais il fallait respecter les consignes de discrétion dans la région. Elle est en pagne avec une une brassière en peau, une sacoche de voyage, un couteau de chasse, une lance courte ainsi qu'un arc et des flèches.

Son installation fut très rapide, cette efficacité vient de ses nombreuses d'expériences.  Le bivouac était bien installé, Antarkia avait placé l'étrangère près des flammes en lui mettant par dessus sa couverture, seule luxe qu'elle se permet. Elle s'assit à coté devant le feu et elle réchauffait la viande qu'elle avait chassé un peu plus tôt dans la journée. Elle était quand même un peu éloigné de l'elfe pour avoir assez de portée pour utiliser sa lance sans gêne. L'étrangère pouvait être tout à fait pacifique mais elle pouvait tout aussi bien être hostile. Antarkia n'avait pas survécu aussi longtemps en faisant preuve de naïveté.
« Dernière édition: Décembre 16, 2013, 02:06:27 par Clan Haulleuad » Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 17, 2013, 10:34:24 »

Tinath venait de perdre conscience, épuisée par ce combat, elle avait tout donné et avec la fatigue en plus du trajet pour les rejoindre, elle avait trop puisé. Du coup, elle s'était écroulé dans le peu de neige sur ses terres, pas encore sur les terres des terranides à Zon'da. La chance avait cependant été de son côté puisque la semi-elfe ne sera pas capturé ou dévorer par une créature affamée des environs, elle sera prise en charge par une terranide canidé qui passait par là, heureusement. Tinath se réveilla quelques longues minutes plus tard, bien au chaud. Ce n'était pas un véritable brasier mais elle avait une couverture sur elle puis un feu à proximité si elle ne s'abuse? Elle remua un peu en ouvrant les yeux vers ce feu, cette couverture et cette femme, cette terranide plus loin. Elle pourrait avoir un geste défensif, de recul car qui sait si cette personne est son alliée ou son ennemie? En toute logique, une ennemie l'aurait déjà tué ou au moins ligoté mais elle c'était le contraire. Mais la semi-elfe avait un don pour ressentir les bonnes et les mauvaises personnes et bien qu'elle l'avait observé quelques petites secondes, elle ne lui semblait pas hostile, pas envers elle en tout cas. Elle sortit son bras de sous la couverture mais juste pour observer ses plaies... Rien de bien méchant, un peu de magie blanche dessus et ce sera de l'histoire ancienne. Mais vu son état, si elle fait disparaître une coupure, ça serait déjà un exploit...

Elle tourna sa tête sur le côté, observant la jeune femme paisiblement, sans la moindre animosité dans le regard, sans la moindre menace, elle l'observait, purement et simplement. Son regard analysait surtout les possibilités. Sa lance était près d'elle mais cette femme n'avait rien pour prouver qu'elles jouaient dans deux camps différents. Tinath ne ressentait pas de seconde présence étrangère près d'elle, elle devait donc être seule.

« Merci. Merci de prendre soin de moi. »

Autant commencer par le plus important, des remerciements en bon et due forme. Elle la lâcha du regard en levant les yeux devant elle, au plafond. Serait-il possible que cette femme soit une alliée, une nouvelle ou ancienne conquête de sa mère? Elle la savait adorer les terranides, les furrys surtout mais de là à connaître tout le monde, ça semble un peu gros. Surtout qu'elle était loin du harem ici.

« J'ai suivi une troupe de démon qui continuait vers le nord... ils ont entièrement détruit un village plus au sud... j'ai pu tous les stopper mais malheureusement... je suis en piteux état comme vous pouvez le voir... »

Autant se le dire de suite, les relations sociales ne sont pas le fort de Tinath. Elle s'était amélioré dans sa vie au harem, avec sa mère, sa sœur, les autres femmes mais bon, en général, elle répondait plus aux questions des autres qu'elle ne s'intéressait vraiment au reste. En dehors de ce que Tinuviel pouvait lui apprendre, elle passait le plus clair de son temps en entrainement ou dans un endroit isolé. Elle n'avait pas peur des autres, elle ne savait simplement pas comment réagir à tout ça? Enfant, elle a passé le plus clair de son temps seule à s'entrainer alors être soudainement avec des tas de gens n'était pas facile à gérer.

« Serait-ce trop demander de savoir le nom de celle qui m'a aidée? J'ai à présent une dette envers vous que je m'acquitterais, lorsque vous le désiriez. »

Quand elle sera à nouveau en forme ou dans deux mois, des années, peu importe, l'elfe succube se fera une joie de lui rendre la pareille.
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 21, 2013, 01:53:26 »

Antarkia était contente que la jeune femme venait enfin de se réveiller et elle l'accueillait avec un franc sourire à son éveil. Allez pouvoir lui expliquer les raisons de sa présence ici et comment elle a pu échappé à la surveillance des gardes frontières et des tribus nomades.

« Merci. Merci de prendre soin de moi. »

"Il n'y a pas de quoi, il est normal de s'occuper de voyageur ou voyageuse en  détresse."

« J'ai suivi une troupe de démon qui continuait vers le nord... ils ont entièrement détruit un village plus au sud... j'ai pu tous les stopper mais malheureusement... je suis en piteux état comme vous pouvez le voir... »

Étrange, s'il y avait eu une troupe de démon dans les environs toutes les tribus aux alentours auraient réagit au quart de tour. Même si tu un peu loin à l'intérieur de ce territoire, il n'y a aucun village au sud. Rien de sédentaire du moins, il n'y a que des tribus exclusivement nomade ici et leurs « villages » sont fait de bois et de peau pour être facilement transportable.

"Vous pensez être où ? Car ce que vous viens de me dire ne correspond en rien à la topologie de la région..."

Antarkia regardait tout autours d'elle, il n'y avait à portée de vue que de la plaine non enneigé mais légèrement gris avec l'automne qui commençait à venir.

« Serait-ce trop demander de savoir le nom de celle qui m'a aidée? J'ai à présent une dette envers vous que je m'acquitterais, lorsque vous le désiriez. »

Antarkia tiquait un peu car elle n'avait du tout pensé à se présenter alors que c'est par la qu'elle aurait dû commencer. La candeur de la question rassurait la terranide car elle semblait sincère, elle éloignait sa main de la hampe de  la lance et lui répondit.

« Excusez moi, j'oublie tous mes devoirs...Je m'appelle Antarkia, le votre est ? »

La chasseuse finissait de cuire la viande et commençait à sortir des cendres les racines qu'elle avait fait cuir à l'étouffé. Elle offrait une bonne part à la voyageuse ainsi que sa gourde d'eau.

« Tenez vous en avez bien besoin vous êtes resté longtemps dans le coma, votre corps doit être bien affaiblit. »
Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 22, 2013, 09:54:03 »

Tinath avait beau se reposer paisiblement pour le moment, loin de la violence et de l'action qu'elle avait subis avant de s'écrouler, morte de fatigue, elle appréciait ce genre de moment loin des batailles. Elle était en sécurité – en apparence – et pouvait tranquillement reprendre des forces sans penser au reste. Sa mère serait surement inquiète si elle savait qu'elle s'était écroulé au combat mais la savoir entre les mains d'une furry – ou même d'une autre personne qui l'aide – devrait la rassurer. C'est sûr qu'en rentrant, elle risquait de subir un interrogatoire et même si sa mère Tinuviel ne dirait rien, ce sera Tinath qui viendra vers elle comme une enfant qui vient lui raconter sa journée incroyable à l'école. Elle a trop vécu seule et avec une seule maman, pas deux parents comme la majorité des enfants. C'est ça qui était dommage. Elle gardait un œil sur cette femme qui venait de l'aider et son aspect lui rappelait une des femmes – ou plutôt furry – qui était aussi au harem... Oui, en y regardant de plus près, elle ressemblait quand même beaucoup à Artica. Sauf que si ce serait elle, elle l'aurait directement reconnu. Malgré leur grande ressemblance, il y avait un petit quelque chose de différent. Elle ne saurait dire quoi mais elle le voyait bien.

Cela dit, sa réponse la laissait perplexe? Sa description ne correspond pas à ce qu'elle a vécu? Et les corps plus ou moins carbonisés des démons, de leur monstre? Serait-il possible que dans un élan de survie elle se soit levé pour continuer bien qu'elle ne s'en souvient pas? À moins que quelqu'un ne l'ai un peu transporté pour l'éloigner de la zone? Tinath n'en avait aucun souvenir ni aucune idée. Quant à son nom, c'était Antarkia? Tiens, ça y ressemblait? Peut-être des sœurs ou des cousines? Elle ne préférait pas poser la question, elle n'avait pas envie de mettre le doigt sur un sujet épineux. Elle lui renvoya la question et Tinath eut un léger sourire en l'observant.

« Tinath Lastrim. »

Elle observa l'assiette qui lui était tendue, se redressant doucement en s'asseyant doucement afin de commencer à manger, la remerciant d'un signe de la tête. Parlant de faiblesse, de coma, depuis combien de temps la semi-elfe était ici? Quelques minutes? Heures? Jour? Elle finissait ce qu'elle avait commencé à mâcher avant de lui poser sa question.

« Excusez-moi, depuis combien de temps veillez-vous sur moi? »

Oui, cela avait tout de même son importance. Elle pourrait savoir depuis combien de temps sa mère n'avait pas de nouvelle de sa part ou bien à quel point elle devait remercier la furry pour ses services. Après tout, ce repas était très bon mais il y avait une autre odeur qui vint lui titiller les narines. Une odeur qu'elle seule pouvait sentir ou du moins ceux et celles de sa race. Une odeur liée au sexe... Même si son apparence laissait tout d'une elfe, elle était aussi une semi-succube et cette odeur... Elle la déconcentrait pour manger. Tinath avait beau être une partie démone de luxure, il n'en faisait rien que d'ordinaire, elle voyait le sexe au second plan, préférant l'aventure au reste. Elle ne refusait pas une invitation mais elle n'y courait pas après. Mais sentir cela, d'une furry, ça titillait son instinct de succube... La période des amours avait-elle débuté pour Antarkia?

« Vous êtes très aimable Antarkia, cela me fait plaisir de tomber sur une personne comme vous. Douce, gentille, séduisante... »

Même si Tinath tentait de se contrôler, doucement son instinct reprenait le dessus et si elle commençait à lui faire du rentre dedans avec sa langue qui récoltait doucement la sauce qui coulait au coin de ses lèvres, tôt ou tard, ce sera pratiquement un appel au viol que Tinath risque de lui proposer. Elle débutait doucement mais surement. D'ordinaire, elle n'était pas de ce genre-là mais c'est de famille.
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 16, 2014, 02:00:27 »

Antarkia était rassuré devant la réaction de son interlocutrice, elle semblait sincère et elle ne comprenait pas pourquoi ce qu’elle se souvenait était en total désaccord avec que la terranide lui avait dit. Il y avait surement une explication, mais il est certain que la jeune humanoïde n'était pas une espionne.

« Tinath Lastrim. »

Son nom était bien elfique, pourtant, Antarkia sentait que ce n’était pas tout à fait ça. Chaque espèce à une odeur de base spécifique, quelque soit le membre de cette dite espèce. Elle a côtoyé plusieurs fois des elfes et savait donc les reconnaitre. Elle avait une autre touche dans cette odeur, ce qui voulait dire qu’elle était un hybride elfe et d’une autre espèce. Mais après tout, au clan Haulleuad les hybrides sont nombreux, elle n’était donc pas du tout gêné devant ce fait, juste qu’il est moins courant chez les autres espèces humanoïde.

« Excusez-moi, depuis combien de temps veillez-vous sur moi? »


Tinath lui posait la question au moment où Antarkia avait prit un morceau de viande qui avait fini de cuir. La terranide mâchait lentement avant de finir sa viande et de répondre à la semi-elfe.

Oh je vous ai trouvé il y a de ça quatre jours et cinq nuits que je suis ici à coté de vous. Vous avez de la chance que je sois passé par là, car comme je l'ai dit tu es bien loin dans l'intérieur de nos terres. Les tribus de la région externe ne viennent que très rarement dans le coin, encore moins les gardes frontières à moins que tu ne sois introduit de l'extérieur. Or, j'aurai remarqué si les patrouilles avaient été à ta recherche. On verra plus tard comment tu es apparu ici.
 
« Vous êtes très aimable Antarkia, cela me fait plaisir de tomber sur une personne comme vous. Douce, gentille, séduisante... »

Antarkia s'arrêtait de mâcher au moment ou la demi-elfe lui fit un tel compliment. La terranide ne put s'empêcher de sourire et que ses oreilles se plient sur les côté en signe de contentement. La terranide ne comprenait au début pourquoi Tanith réagissait comme ça, mais Antarkia émettait des phéromones sexuelles et cela depuis quelques minutes déjà. Quand elle est avec une personne qui lui plaît, elle a une fâcheuse tendance à émettre ces hormones. Cela n'a absolument rien de coercitif en terme de séduction, mais elles étaient particulièrement efficace si jamais la personne visée était elle même intéressé.

C'est vraiment très  agréable de recevoir autant de louange de la part d'une femme aussi belle que vous.


Antarkia passait sa longue langue sur ses lèvres qui était légèrement imprégné de sauce, mais elle le vit d'une façon plus lente que d'habitude. La terranide s'approchait tranquillement de tanith sans se lever. Elle se penchait  comme pour écouter plus attentivement la réponse de son interlocutrice, mais elle en profitait aussi pour lâcher une nouvelle bouffée de phéromones.

ça va Tanith?

(dsl pour une réponse plus courte que celle que j'avais prévu et de mon retard ^^")
Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Février 05, 2014, 10:37:40 »

[HRP: Pardon pour les fautes, mon site de correction semble me bouder ce soir ^^'']

Cela faisait donc si longtemps que Tinath était dans cet état? Elle s'étonnait elle-même. Non seulement elle aurait pu être en grand danger si Antartika ne l'avait pas trouver mais en plus, cette terranide veillait sur elle depuis si longtemps, sans qu'elle ne se réveil? Elle aimerait bien savoir ce qui s'était passer entre son repos forcé et l'arrivée de la jolie terranide? Beaucoup de chose ou rien du tout surement. Mais passons. La jeune femme mangeait doucement sa viande, cinq jours sans manger, ça finit forcément par se faire ressentir. La semi-elfe restait curieuse, lui posant quelques questions jusqu'à la complimenter. Ce n'est pas de sa faute, pour une semi succube, on ne pouvait pas dire que Tinath faisait honneur à sa race, elle tenait plus des elfes dans une nature plus chaste. Certes, sa tenue n'avait rien de chaste et quand elle se lâchait, elle se lâchait! Mais en temps normal, elle ne se dévergonde pas si facilement. Mais sans prévenir, comme une simple envie, une simple poussé, cela peut la faire rendre aussi succubique l'une de ses mères. Comme ça, simplement. Ou bien sur, en ressentant cette envie chez cet autre personne. Que ce soit volontaire ou non, une poussée de phéromone, une simple période de chaleur chez une femme et cela peut allumer la mèche.

Et si Antartika jouait avec le feu, naturellement, la partie Succube de Tinath ne tarderait pas à s'éveiller. Elle avait vu sa langue sensuelle essuyer sa sauce, lui donnant un frisson d'envie dans tout le corps avant de la voir se rapprocher, presque au-dessus d'elle. Vu son côté succube, il lui était presque possible de détecter à l'œil nue les différents aphrodisiaque qui pourrait tourner autour d'une personne et la belle terranide en avait. Sa viande lui importait peu, cette envie se consumait comme un brasier en elle, ça devenait de plus en plus fort en elle, voyant des visions de fantasme avec cette terranide, prise contre son lit de fortune avec ce magnifique corps qui la maintenait au sol, cette langue qui s'aventurait sur son corps, en elle et elle ressentait même... oui, cette odeur... Hermaphrodite ou shemale, elle ne savait pas faire la différence entre les deux odeurs mais il y avait bien un sexe chez cette femme, un sexe masculin. Elle attrapa Antartika par les épaules, son nez se collant dans son cou alors que l'on entendait clairement sa respiration nasale très forte.

« Cette odeur... cette odeur aphrodisiaque... haaaaa si délicieuse... »

Ses yeux azur étaient d'habitude comme n'importe quel elfe ou humain mais ses gênes de succubes refaisant surface, son iris de fendait pour devenir plus long, comme celui des démons ou des créatures. Malgré la douleur de certaines blessure, Tinath s'en fichait pour le coup, bien arrosé de cette odeur délicieuse sentant la luxure, la douleur était au second plan. Elle écarta son visage de son cou, relâchant la pression sur ses épaules pour la regarder dans les yeux, son regard comme son expression faciale avait quelque chose d'un peu plus coquin alors que sa main venait passer entre ses cheveux.

« Ne joue pas avec le feu ma jolie, tu risquerait de te brûler. »

Approchant ses lèvres des siennes, elle venait l'embrasser, passant sa langue dans cette de la ravissante créature contre elle avant de rompre ce baiser pour lui sourire en annonçant pourtant une chose.

« Mais maintenant que le feu à commencer, il va être difficile à éteindre. »

Puis elle reprit son baiser, plus vorace de seconde en seconde. La succube prend de plus en plus possession de ce corps.
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Février 24, 2014, 01:32:11 »

Oups

C’était la première pensée qui venait à la terranide hermaphrodite, elle avait compris que la demi-elfe était sensible mais pas au point d’être aussi explosive. Cela lui rappelait fugacement sa période d’apprentissage à l’académie où elle avait une fâcheuse tendance à tout faire exploser en alchimie. Au moins elle pouvait reconnaitre cette autre odeur que porte l’étrangère mainteant, elle est d’origine démoniaque. Mais il n’y avait rien de maléfique dans ce qu’elle sentait, d’où le fait qu’elle n’avait pas reconnu. Ses sens magiques lui confirmaient la chose, Antarkia se demandait juste de quelle façon sa conception à pu se faire. Mais ce n’était pas le moment d’y penser, Tanith s’était accroché à elle et elle respirait très fortement par le nez.

« Cette odeur... cette odeur aphrodisiaque... haaaaa si délicieuse... »


Antarkia avait l’impression d’un dédoublement de la personnalité de la demi-elfe, sa partie démoniaque prenait très clairement le dessus sur elle. Quand celle-ci relâchait la pression pour la regarder dans les yeux, la terranide voyait très bien la modification de l’iris de la jeune femme. Antarkia tablait sur une origine incube ou succube, comme il ne faisait aucun que c’était une femme on aurait tendance à pencher pour la succube.

« Ne joue pas avec le feu ma jolie, tu risquerais de te brûler. »

Je me suis déjà bruler à bien pire !

Antarkia souriait de toutes ses dents et se pourléchait les babines à l’avance, la soirée promettait d’être très active à la grande joie de l’hermaphrodite. Elle se laissait embrasser par la demi-elfe et profitait même de sa très longue langue en comparaison pour enrouler entièrement celle de son amante. Puis celle-ci s’extirpait du baiser pour lui dire.

« Mais maintenant que le feu à commencer, il va être difficile à éteindre. »

Ne t’inquiète pas je suis une experte dans ce type de flamme…

Elles se réembrassèrent encore plus langoureusement que la première. Mais Antarkia comprenait qu’il fallait prendre la direction de l’ébat car la demi-elfe risquait de s’emporter bien trop au mépris de la guérison de ses blessures. Elle faisait mettre sur le dos Tanith, lui bloquant les jambes avec les siennes et maintenant ses bras légèrement écartés. Antarkia penchait sa tête vers le cou de Tanith, elle attrapait avec ses crocs le lobe d’oreille de la jeune femme, lui mordillant fortement sans aller pour autant au sang. La terranide tenait encore quelques instants l’oreille et le léchait du bout de sa langue,  elle relâchait ensuite pour regarder droit dans les yeux son amante.

Tu es particulièrement appétissante, je vais te croquer toute crue ou cuite si tu es ainsi enflammé !

La terranide se repenchait de nouveau vers le cou de sa compagne, lui mordillant très légérement le coup cette fois ci mais n’hésitant pas à lécher pour accentuer l’excitation de la semi-succube. La furry remontait légèrement ses mains pour ouvrir le haut de Tanith. Puis elle laissait glisser ses doigts sur le corps magnifique qu’elle avait à sa disposition.

En ayant son bas ventre collait contre l’hermaphrodite, Tanith pouvait sentir le fourreau de la terranide et que son sexe commençait à s’extraire et se durcir. Antarkia embrassait à son tour son amante jouant avec la longueur de son appendice buccal.

La chasseresse savait qu’elles seraient particulièrement tranquilles, il n’y a aucune tribu aux alentours et le peu de bêtes sauvages présent sur les lieux évitaient comme la peste les feux de camp. En tout cas ce moment allait être intéressant, car Antarkia était plutôt de l’inviter à faire partie du clan. Mais le fait qu’elle soit demi-démone intriguait la terranide, elle ne semblait pas maléfique ce qui aurait été rédhibitoire. De toute manière la dernière des épreuves de passage ne permettaient que la réussite, mais ce n’était pas la peine d’être laxiste sur les postulants. Si la terranide appréciait ce moment intime avec la partie la plus démoniaque de Tanith, il est certain que la partie elfique serait encore plus fait pour l’intégration.
Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Mars 17, 2014, 10:55:43 »

Cette belle terranide avait une odeur des plus appétissantes et ça, Tinath l'avait bien ressenti et maintenant ses instincts de succube réveiller, il faudrait l'enchainer pour qu'elle puisse faire une croix là-dessus. La semi-succube voudrait aller bien plus loin à présent et heureusement, Antarkia ne comptait pas se priver non plus. La belle terranide la laissa sur le dos en venant lui mordre le lobe d'oreille, pas jusqu'au sang mais la pression se faisait bien ressentir et Tinath avait de plus en plus envie de la retourner et de prendre le dessus. La belle la taquinait avec sa longue langue. Elle comprenait sa mère et sa passion des furrys et faut croire que c'est héréditaire. Quand elle était en enfer, il y en avait peu mais là, depuis sa liberté, les furrys ont d'étranges atouts que les autres n'ont pas et pour le moment, c'est n'est pas fait pour lui déplaire. Cette longue langue pourrait bien se loger entre ses cuisses qu'elle ne dirait pas non. Bloquée, elle était à la merci d'Antarkia mais Tina aussi avait de la repartie.

« Alors mange-moi mais vite car sinon je vais finir carbonisée. »

Oui, elle sentait cette chaleur grimper en elle et seul le sexe et la semence pourraient en venir à bout, elle va suffoquer de l'intérieur si elle ne se libère pas de cette pression. En temps normal, elle est très elfique, peu porté sur la chose mais il suffit que ce soit son jour ou qu'il y ait certaines choses pour affuter son odorat et déclencher une réaction en chaine comme avec une chute de dominos. Une fois le premier tombé, les autres suivent la loi de la pesanteur. Ainsi donc, elle était prisonnière de la furry et elle remuait doucement pour venir s'en libérer mais ça ne marchait pas comme ça. Surtout depuis qu'elle ressentait cette chose entre ses jambes, elle avait envie de la serrer contre elle et se faire pénétrer. Oui, Tinath était une pièce à deux visages, tantôt une jeune femme polie et généreuse, tantôt une véritable succube. Elle ne portait déjà plus de haut et elle se serrait contre elle, partageant sa chaleur mais elle voulait plus, plus!

« Tu sais embrasser ma jolie mais viens me prouver que ta belle queue sert à autre chose que me faire languir... Allez, viens choisir ton trou ma belle~ »

Le choix en plus! Quelle chance avait Antarkia car d'ordinaire, la semi-succube agit et ne laisse que rarement le choix. Si elle passe par-devant comme par-derrière, elle devra au moins lui retirer sa culotte, quitte à lui laisser sa jupe. Ce fut à son tour, se penchant en avant pour venir l'embrasser dans le cou alors qu'elle avait réussi à glisser ses mains dans son dos, caressant ce corps velu mais si doux. Ça va la faire couiner de ressentir un tel plaisir après si longtemps. À quand remonte sa dernière fois? C'est toujours une énigme quand elle y repense...
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Mars 27, 2014, 01:55:43 »

« Alors mange-moi mais vite car sinon je vais finir carbonisée. »

Ne t’inquiète pas c’est ce que je compte bien faire de toi !

Avec sa langue, Antarkia jouait encore avec celle de Tanith, ses mains quant à elle s’occupaient de la poitrine de la demi elfe puisqu’il n’y avait plus qui les recouvrait. La terranide sentait son sexe qui commençait à sortir de son fourreau mais qui n’était encore raide. La fille avait la peau très douce et l’hermaphrodite avait  très envie de croquer un peu dedans. Cela faisait un certain temps qu’Antarkia n’avait pas couché avec une non-terranide, mais elle y prenait toujours beaucoup de plaisir.

« Tu sais embrasser ma jolie mais viens me prouver que ta belle queue sert à autre chose que me faire languir... Allez, viens choisir ton trou ma belle~ »

L’hermaphrodite souriait à pleine dents car elle avait décidé de toute façon de profiter de tout en ce qui concernait le corps de Tanith. Elle lui répondit en lui faisant un clin d’œil.

Ne crains rien j’ai bien l’intention de m’occuper de tes trois trous ! Sauf peut être un qui ne sera pas utiliser entièrement si tu n’es pas capable de te décrocher un peu la mâchoire !


La Terranide décidait qu’il était temps d’aller à la vitesse supérieur, elle concentrait sa langue sur les tétons de Tanith. Son appendice linguale se tordait dans tous les sens pour léchait chaque millimètre carré des seins de son amante. Antarkia se permettait même de pressé un peu les tétons, autant pour donner du plaisir à cette terrible succube que pour vérifier si elle avait du lait. Ensuite, la terranide descendait le long de ce corps désirable. Elle s’attardait un petit peu sur le nombril de l’hybride puis elle se concentrait sur ce qui restait de vêtement à son amante.

Je crois qu’il est grand de se débarrasser de ces tissus qui nous gêne.

Avec ses griffes, Antarkia coupa les attaches de la jupe de Tanith ainsi que le sous vêtement, ce qui permettait de voir dans toute sa splendeur l’intimité de la semi-elfe.  La terranide passait la langue sur ses lèvres avec un regard de gourmandise.

Il est temps que je mange ce beau fruit !

La terranide écartait les jambes de Tanith pour pouvoir enfourner sa longue langue à loisir dans l’intimité de son amante. Sa longueur permettait d’allait jusqu’à l’entrée de l’utérus. Sa finesse permettait de s’insérer dans les plis et replis de la paroi vaginale. Antarkia se mettait même à laper pour boire toute la cyprine de sa victime.  Puis elle se remit sur ses genoux en léchant ses lèvres pour ne pas perdre une goute.  Elle avait un regard prédateur envers la demi elfe.

Je pense que tu souhaite autre chose de ma personne…

Antarkia coupait donc les liens de son vêtement pour libérer son sexe, ce qui permettait à Tanith de voir sa particularité physique. On pouvait un sexe canin bien droit et de belle taille sortir de son fourreau, la terranide était équipé d’une paire de testicule aussi.  Mais de par son angle de vue, la fille pouvait voir aussi qu’Antarkia avait un vagin comme. Toute la chair était d’un bleu turquoise.

Voyons voir quel sera mon fourreau à ma lame pour l’instant…

Toujours en maintenant écarté les jambes de Tanith, Antarkia présentait son sexe à l’entré du vagin de celle-ci. C’est avec un immense soupir de plaisir qu’elle enfournait son pénis dans la demi elfe.

Mmmmh comme je les aime…serré !

La terranide n’était pas rentré jusqu’à la garde, car le nœud pour le moment serait douloureux pour son amante. Quand elle commençait ses mouvements, ce n’était pas ses testicules qui claquaient les fesses de son amante mais bien sa boule de chair à la base de son sexe. Antarkia pendant ce temps se collait à Tanith pour pouvoir l’embrasser de nouveau.
Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Avril 23, 2014, 09:36:44 »

Cela faisait un certain moment que Tinath n'avait pas laissé remonté ses gênes de Succubes à la surface. En temps normal, il faut qu'elle en ait envie comme n'importe qui mais dans ce genre de situation, elle n'est pas aussi déchainé qu'actuellement. Elle avait senti cette délicieuse odeur et de plus, avec la date de son dernier rapport qui commençait à se faire ressentir, Tinath avait rapidement laissé son double reprendre le dessus. Non pas qu'elle soit schizophrène mais on remarque facilement un changement entre Tinath avant et maintenant. Sacrée différence même. Se collant à ce corps poilu mais doux, elle continua de l'embrasser pendant que la belle Antarkia la faisait languir. Elle avait une belle queue entre ses jambes mais elle ne la faisait pas encore agir. Tinath n'était pas à son goût? Il ne faudrait pas sous-estimer les Succubes, même les demi-Succubes. Et c'est bien ce qu'elle faisait en mentionnant que sa bouche ne serait peut-être pas capable de la supporter...

« On pourra toujours essayer mais tu me sous-estimes ma jolie... Pour ta belle queue, je lui offrirais ma gorge pour qu'elle se réchauffe un peu, tu m'en diras des nouvelles. »

Antarkia l'avait bien aidé, c'était à son tour de lui rendre la pareille à la façon des Succubes. Son corps était à elle pour l'instant et la belle furry se plaisait à lécher avec plaisir sa poitrine. Tinath soupirait doucement en caressant les cheveux de sa partenaire. Elle allait bien s'amuser avec elle. Tout comme sa mère qui a une certaine attirance pour les furrys en tous genres, Tinath n'y voyait aucun inconvénient à laisser son coter bestiale parler le temps de cette partie de jambes en l'air. Méchant doucement ce qui se trouvait plus bas, son nombril où se trouvait une sorte de piercing mais c'était bien plus que cela mais bon, si ça amusait Antarkia, qu'elle le lèche. Elle allait même déchirer la jupe de Tinath – du moins juste assez pour qu'elle s'y détache avec sa culotte sombre – afin de laisser la jeune femme dans le plus simple appareil. Son petit commentaire l'amusa en la voyant se lécher les babines.

« Viens donc me bouffer la chatte ma belle petite chienne! »

Une chienne qui mange une chatte... originale. Elle la laissait se glisser entre ses jambes pour venir lui lécher l'intimité, faire pénétrer sa belle et longue langue en elle pour venir lui lécher l'utérus, un joli coup de langue de sa part. Il n'y a pas de mal à se faire plaisir après tout. La semi-elfe continuait de passer sa main dans ses cheveux en gardant un œil sur elle, une si belle créature entre ses jambes, ce n'est pas de refus. En pleine action, elle oubliait déjà ses douleurs et tout le reste. C'était après tout sa partenaire le plus important à présent. Et quand elle vint enfin lui présenter sa queue, c'était suffisant pour lui sauter dessus et la violer. Bien qu'elle sera très certainement consentante. Qu'elle choisisse le fourreau à sa lame, elle en avait trois de disponible après tout. Les jambes bien écartées, elle avait choisi son entrée intime et sentir sa belle queue se frayer un chemin en elle, c'était ça que l'on nommait le bonheur! Avec les furrys, il y avait une chose à savoir, comme ils étaient plus proches des animaux que des êtres humains, leur membre avait cette boule à la base de leur pénis mais même si elle ne voulait pas de mal à Tinath, elle avait connu bien pire en enfer. Des Succubes très bien membrées alors ce n'est pas si peu qui va lui faire peur!

« Hum... Voilà ce que j'attendais, haaa... Si tu aimes les coins serrer, je te conseille de me grimper après... Mon petit cul est tout serré~ »

Eh oui, à force de ne pas pratiquer, on ne pouvait pas dire que Tinath soit très dilaté mais elle accueillait volontiers les prétendants dans ce genre de moment. Levant ses jambes, elle les referma dans le dos de sa partenaire en lui souriante alors qu'elles partageaient un baiser ensemble. C'était simple à deviner ce qu'elle voulait... Baiser! Les mains dans son dos aussi, elle gardait contre elle pour l'embrasser le plus longtemps possible, maintenant leur poitrine l'une contre l'autre. Cela avait un petit côté amusant mais surtout agréable. Elle avait bien vu que la chienne avait aussi un vagin et une Succubes qui ne maîtrise pas la magie rose en serait la risée de ses camarades. Tôt ou tard, c'est la chienne qui va se faire prendre mais elle voulait lui laisser encore cet avantage et qu'elle profite de son corps. C'était pour la remercier très chaleureusement.

« Huuuum voiila~ » lâcha-t-elle en sentant son membre venir percuter son utérus alors qu'elle plongea son regard de braise dans celui d'Antarkia « Baise-moi bien.... cela fait han, un moment... que j'ai pas baisé... ne me déçoit pas ma belle petite chiiiieeeene! »

Tinath tentait de plaquer sa tête en arrière malgré le sol, elle adorait cette sensation extra qui rendait une bonne partie de jambe en l'air en quelque chose de divin, avec un peu de courage pour s'abstenir un peu par exemple. Une lourde punition pour une Succube mais il ne faut pas oublier que ses instants où elle est plus Succube qu'Elfe sont plutôt rare, en temps normal, le sexe, ce n'est pas tous les jours avec elle mais dans ses moments-là, elle rattrape bien son retard la coquine!
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Avril 28, 2014, 11:11:30 »

Puisque Tinath semblait tellement en manque et si assuré de supporter le traitement, Antarkia ne voyait pas l’intérêt de se retenir. D’un coup de rein, la terranides insérait les derniers centimètres de son sexe à l’intérieur de la semi succube.  Son nœud écartait les lèvres vaginales de sa partenaire et Antarkia sentait  que sa base se faisait de la place dans la chair de la demi elfe. La terranide ne pouvait s’empêcher d’émettre un gémissement de plaisir, elle adorait quand les muscles de ses amants compressaient son noeud. La terranide se mettait à faire des vas et viens bien plus énergie qu’auparavant, même si elle gardait son nœud encore à l’intérieur. Le vagin de Tinath commençait à recevoir le liquide pré ejaculatoire de la terranide. De plus la pointe de la queue d’Antarkia,  en forme de biseau, commençait à entré dans l’utérus même et déversant du coup le lubrifiant.

Puisque tu insistes tellement, je vais passer la vitesse supérieure.

Elle retirait son nœud d’un coup dans un plop reconnaissable, pour la rentrer aussitôt derrière. L’entrée du vagin de Tinath ne pouvait plus récupérer car elle était toujours sollicitée par les assauts de la terranide.   Antarkia continuait toujours à remplir son amante de lubrifiant, facilitant grandement l’exercice. Mais c’était au point que le liquide transparent ressortait quand la terranide retirait son nœud entièrement. La terranides embrassait langoureusement son amante avant de lui dire :

Est-ce que ça te plait mieux ?!

C’est à ce moment là que la tête du pénis de la furry rentrait complètement dans l’utérus de la demi elfe, tapant même tout au fond. Antarkia accentuait donc  encore plus ses assauts, haletant de plaisir et faisant jouer sa langue sur les tétons de son amante. Dans le feu de l’action, la terranide griffait légèrement Tinath en la maintenant au sol. C’est au bout d’un long moment qu’Antarkia sentait la sève monter en elle.

Attention je vais venir à l’intérieur !

Son nœud s’agrandissait encore sous l’excitation et elle allait encore plus rapidement sur ses vas et vient. Quand la terranides commençait à éjaculer enfin, elle allait au plus profond de la semi succube. Un quart de son sexe était finalement dans l’utérus quand elle s’y répandit dans un long jet continu. Antarkia ne s’arrêtait qu’au moment où toute la cavité était remplit de sa semence, faisant bomber le bas ventre de son amante. Pourtant, quand la furry se retirait, son sexe n’avait pas diminué pour autant. Les terranides mâles sont particulièrement endurant par rapport à l’homme, mais c’est encore plus accentué avec les hermaphrodites. Antarkia regardait avec un sourire son amante au sol avec sa semence qui dégoulinait du vagin de celle-ci.

Il faudrait nettoyer mon pénis maintenant…je verrai comme ça si ce n’est pas que de la vantardise de ta part sur tes capacités orales….

Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Juin 02, 2014, 09:41:31 »

Tinath allait bien s'amuser avec cette chienne en chaleur! Ou cette louve? Oh, peu importe, elle avait du poil, elle était bien excitante et elle avait un très beau sexe entre les jambes, c'est là tout ce qui comptait quand la semi Succube entrait en action. Antarkia pouvait avoir un doute sur ce qu'elle pourrait dire mais quel intérêt elle aurait à mentir, Tinath voulait se soulager maintenant que sa partenaire avait joué avec le feu. Si, elle a sa période de chaleur et pour une Succube, c'est une odeur délicieuse et attirante. Certes, ce n'était pas la faute de la furry mais Tinath tient bien de sa mère Succube pour ce genre de chose et maintenant dans le feu de l'action, elle a plutôt intérêt à assumer ses responsabilités et user de beaucoup de sa semence pour éteindre ce feu en elle. Antarkia y allait donc moins en douceur, usant de sa grosse queue ou du moins de sa boule de chair qu'elle fit pénétrer avec tout le reste. C'est qu'un morceau en plus mais dieu que c'était bon! La jeune femme se cambrait en arrière en serrant un peu plus les épaules de la furry, l'effet de la joie et de l'excitation, quel délice. Elle se retira à peine pour mieux s'y enfoncer à nouveau et cela ne pouvait que lui plaire! Quelle Succube irait s'en plaindre? Aucune. Alors pourquoi ferait-elle une exception?

« Oh oui c'est mieux! Beaucoup miiiieux! »

Qu'elle y aille sans peur de lui faire mal, cela faisait longtemps que la semi elfe n'avait pas eu de rapport avec forcément, c'était déjà si bon alors si Antarkia y mettait du sien, Tinath allait adorer la suite. Elle la sentait en elle, sa queue devenait de plus en plus grosse, de plus en plus grande, elle la sentait pour ses parois intimes aussi, la pointe tapait contre son utérus. Elle la pénétrait même! C'est pour dire la longueur! La jeune femme gémissait sous ses coups comme ses coups de langue en écartant bien les jambes, elle lui faisait toute la place du monde rien que pour elle. Même les petits coups de griffes, ce n'était pas si désagréable que ça. Et une fois qu'ANtarkia avait joui en elle, elle se cambra en levant son ventre, sentant le foutre chaud de la furry en elle. C'était merveilleux, si bon, un pur délice. La furry venait même à la tester, voir si elle pouvait réussir ce qu'elle avait dit. Elle ne sera pas déçue la coquine! Elle se redressa en se tenant sur ses coudes en observant avec un sourire en coin le pénis de la furry.

« Tu va voir ma jolie boule de poile. Je te la nettoie bien et après tu me prends comme une chienne! Ça fait longtemps que je me suis pas éclaté et je compte bien rattraper le coup avec toi. Plutôt deux fois qu'une d'ailleurs. »

Tinath se redressa et poussant doucement Antarkia pour qu'elle soit sur les fesses. Elle se pencha sur elle et lécha d'abord son gland, cette pointe mignonne et juteuse avant de commencer à la loger dans sa bouche. Elle y allait tout en douceur, allant d'abord jusqu'au bord de sa gorge, plusieurs fois avant d'observer sa partenaire avec un sourire qui en disait long. Elle fit glisser doucement ses lèvres sur la surface en faisant aussi glisser son pénis dans sa bouche, s'approchant de plus en plus de sa gorge pour enfin le faire! Une jolie gorge profonde pour Antarkia! Si ce n'était pas gentil ça! Elle maintenait cette position en faisant jouer de sa langue dessus avant de doucement se retirer. Le but n'était pas de lui faire une fellation mais la nettoyer après tout. Et là, elle était quand même bien propre. Tinath se pencha sur elle pour venir l'embrasser doucement, faisant frotter son corps sur le bout de sa queue.

« Une belle queue bien propre que voilà. Avant de jouer avec mon petit cul, j'aurais bien envie de jouer avec tes seins. Ils m'attirent~... »

Tinath se baissa un peu pour commencer à jouer avec en faisant passer sa langue dessus, sa main venait caresser le second au passage. Tinath pourrait jouer avec pendant un temps mais il est vrai qu'elle préférait largement que l'on joue avec son derrière. Mais il fallait bien laisser à la furry le temps de récupérer un peu. Antarkia avait une poitrine généreuse et délicieuse aussi alors autant en profiter au peu au moins.
Journalisée

Clan Haulleuad
Legion
-

Messages: 61


clan furry


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Juin 30, 2014, 11:48:05 »

Tinath était une vraie furie, elle avait réussi à prendre entièrement en bouche son sexe pour la nettoyer, même avec son nœud encore gonflé ! Antarkia était impressionné quand celle-ci arrivait même à passer la langue pour lécher les moindres recoins. Antarkia laissa pendre sa langue de plaisir sur l'instant, quand son amante relachait le sexe de la furry, celle ci se léchait les babines en pensant à la prochaine étape des ébats. Le pénis de la terranide était resté parfaitement raide malgré toutes les jouissances précédentes, Antarkia était bien partante pour pénétrer très rapidement la porte arrière de la semi-elfe. Mais apparemment son amante souhaiter s'amuser avec la poitrine duveteuse de la terranide.

La chasseuse n'était pas contre non plus, cela lui permettrait de jouer aussi avec la petite et délicate poitrine elfique. Elle prenait tendrement entre ses mains les seins de Tinath. Antarkia profitait de nouveau son terrible avantage qui était son appendice linguale particulièrement long. Le bout de sa langue titillait d'abords un des tétons de Tinath, puis la langue s'enroulait directement autour et léchait l'auréole puis le sein entier.

Les mains de la Terranides n'étaient pas inactif non plus puisque ses doigts s'insérait dans le vagin baveux  de la semi elfe de son sperme. Antarkia jouait de ses doigts pendant quelques minutes, histoire d'exciter au mieux Tinath. Ensuite, les doigts pleine de liquide de la Terranide ressortait de ce fourreau pour ensuite étendre sur l'anus de cette personne. Antarkia se permettait même d'y insérer un doigt pour préparer Tanith à la sodomie sauvage qui allait s'ensuivre.
Je te laisse continuer sur mes seins...mais ton cul est à moi maintenant.

La Terranide soulevait son partenaire par les fesses. La furry écartait le postérieur de la semi elfe pour installer la pointe de son pénis dans les intestins de son amante. La chasseuse laissait Tinath s'empaler sur son pénis masculin plutôt que de forcer à coup de hanche. La Terranide ne pouvait s’empêcher un long gémissement de plaisir pendant que son pénis s'immisçait dans les fesses de sa partenaire. Puis arrivait le moment où le nœud tapait contre l'anus de celle ci, elle chuchotait de façon coquine à l'oreille de Tanith.

On va voir si ton cul est aussi capable que ta bouche ou ta chatte...

La terranide donnait cette fois un coup de hanche franche, le nœud à la base du sexe d'Antarkia rentrait à l’intérieur en  faisant un beau blop. 
Journalisée
Tinath Lastrim
Créature
-

Messages: 166


Fille de Tinuviel


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Juillet 23, 2014, 10:06:40 »

La semi-Elfe se réveillait doucement mais surement. Elle qui d'habitude est si calme et sereine, digne d'une véritable elfe, lorsque son sang démoniaque bouillonne, elle redevient petit à petit aussi vicieuse et perverse que n'importe quelle succube. Et autant dire qu'elle était servie avec cette furry. Allez savoir si le fait d'adorer ces êtres était de famille ou un simple hasard mais à vivre entourée de furry, Antarkia se trouvait être aussi charmante que certaines femmes de sa mère. Elle avait d'ailleurs un air de ressemblance avec l'une d'elles. Se blottissant contre elle en léchant sa poitrine en la léchant. Mais rapidement, la belle chienne venait à faire passer ses mains sur son corps, surtout vers ses fesses, avant d'y glisser un doigt, déclarant ouvertement qu'elle allait s'occuper de ses petites fesses. Qu'elle fasse donc si ça lui chante, Tinath ne contait pas rester aussi inactif bien longtemps.

« Profite ma jolie, profite... Après, ce sera à moi de m'occuper de ton joli petit cul. »

Et venant d'une semi-Succube, ce genre de parole n'était pas des paroles en l'air. La belle furry la manipulait de façon à pouvoir enfoncer son pénis en elle tout en continuant à lui faire face. Même si elle y allait doucement, la sensation était exquise! C'est dans ce genre de moment que Tinath regrette d'être si sage d'habitude, ce manque de sexe rendait cela si bon en revanche! Un mal pour un bien du coup. Elle délaissait la poitrine en passant ses mains autour de la nuque de la belle furry alors que cette dernière s'amusait à la narguer en faisant rentrer son noeud d'un joli coup de hanche! Tinath gémi de plaisir face à cela en lui souriant à pleine dent. Un sourire inquiétant en temps normal mais ici... un délicieux sourire pervers.

« Hum... Cela remonte à si loin la dernière fois qu'on m'a prise par le cul... ta intérêt à être à la hauteur sinon je ne te ferais pas de cadeau! »

Elle l'empêcha de parler en venant l'embrasser à nouveau alors qu'elle remuait assez pour venir passer ses jambes autour de sa taille, s'agrippant comme elle pouvait à son cou, ne rompant pas ce délicieux baiser. La furry était mieux loti niveau langue mais elle se fichait de la taille de sa langue tant qu'elle savait la manier. Jouant avec elle, elle remua ses hanches, sans pour autant sortir de son anus cette petite boule de chair, mais remuer autant devait être bien sur ressenti par Antarkia. Non pas que cela soit douloureux mais ça provoquait le plaisir tout ça. Il ne faut pas jouer avec une Succube si on ne sait pas à quoi s'attendre après tout. Sa poitrine pressait contre la sienne alors qu'elle rompait enfin ce baiser, le laissait encore en vie que par un ultime petit pont de bave qui se brisa rapidement.

« Toi ma belle... je vais t'offrir mon cul... Alors savoure-le comme je vais savourer le tien... »

Sa langue passait sur ses lèvres pour donner un petit air plus coquine. Alors que depuis tout à l'heure, elle sous-entendait cela, c'est qu'elle en avait les moyens. Quelle succube ne connaît pas la magie sur le bout des doigts? Surtout en ayant vécu en enfer, elles ont un don pour ça. Elles savent manipuler la magie rose avant même de savoir se battre. Alors oui, Antarkia va en prendre pour son grade ensuite. Pour le moment, elle pouvait savourer cela. Elle montra son index en signe de « pas bouger! » Bah quoi, c'était une chienne, non? Elle retira ses jambes et avec une incroyable flexibilité, elle fit passer sa jambe devant le visage.  Alors qu'elle passait de cette position presque assise, la voilà qu'elle lui tournait le dos en étant à quatre pattes. Ne jamais sous-estimer les succubes. Elle l'avait senti son sexe remuer en elle avec tout ça mais l'une comme l'autre, elles avaient aimé cela.

« Allez ma toute belle, défonce-moi le cul maintenant! »

C'était le moment que ça devienne sauvage tout ça!
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox