banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Que trouve-t-on sous l'eau? [PV Lyli]  (Lu 1435 fois)
Rouge
Terranide
-

Messages: 90


Voleuse professionnelle


Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 09, 2013, 10:45:39 »

Quelle douce odeur. Une odeur délicieuse, Rouge sentait le trésor à plein nez, oh que oui. Comme bien souvent, cette odeur venait d'une rumeur, vraie ou fausse, une rumeur reste une hypothèse. Mais cette fois-ci, la voleuse avait pris ses précautions pour savoir si elle risquait de se déplacer pour rien ou pour quelque chose de gros. Ou petit mais beau et cher à la fois. Tout le monde sait que les pirates raffolent de l'or autant que des pillages et viols à chacun de leurs assauts et justement, en balade sur Terra pour suivre une piste de diverses cartes trouvé voire rarement acheté ou volé, Rouge avait entendu échos d'un navire qui avait coulé non loin du bord à cause d'un récif trop invisible dans la nuit pleine. C'était ce même récif qui pourrait lui faire augmenter sa collection de pierre sprécieuses ou au moins d'or. Rouge n'était pas cupide... mais qui n'aime pas le bruit de l'or qui tombe sur une montagne de pièce d'or? De plus, vaut mieux avoir plus d'argent que pas assez par les temps qui court.

Les gens ne savent pas que ça coute cher de s'acheter des vêtements, de la nourriture? Elle ne classait pas les bijoux dans ce qui est cher car elle le volait dans quatre-vingt-dix-neuf pourcents des cas. Les un pourcent étant des cadeaux de quelques admirateurs/admiratrices qui lui faisaient la cour lors de quelques soirées amusantes à Tékhos ou ailleurs. En général, elle repartait avec plus de cadeaux que prévu, il suffit d'un instant pour que ses mains se baladent... et dégrafe discrètement un collier et tel le vent, le bijou en question n'était plus sur la personne. Cleptomane, un peu, c'est vrai. Elle ne dirait pas le contraire cette fois. Rouge avait suivi les traces à la lettre, les rumeurs parlant de récif dans tel coin plutôt que par là, nord, sud, chaque information était capitale surtout que le bateau avait bien coulé et que du coup, le trouvé était impossible sans se mouiller. Mais impossible n'est pas Tékhane. D'un prix assez onéreux mais pouvant rapidement être remboursé, il y avait un appareil d'une grande efficacité. Si les lunettes à détection de chaleur existaient, une version existait autrement. D'autres appareils permettant de voir à travers les murs eh bien mesdames et messieurs, un nouvel appareil est né et c'est celui qui permet de voir à travers l'eau! Ridicule dit comme cela mais quand cela scan chaque particule, chaque mouvement, chaque chose entasser dans l'eau, cela à son utilité!

Rouge avait tout suivi au pied de la lettre pour survoler les eaux et observer un coin, voyant parfaitement quelques poissons comme partout dans cette mer mais une énorme quantité de bois, signe qu'un rafiot à couler ici. Elle ne voyait pas encore l'or mais ce n'était qu'une question de temps. Bien que ce ne soit pas non plus ce qu'elle préfère, Rouge allait devoir se mouiller pour récupérer cela même si d'abord, elle devait voir à quoi ressemble cet or. Si c'est des ragots... elle va mal le digérer. Bien. Il était temps d'utiliser aussi le second appareil qui lui sera utile, un petit masque à oxygène qui lui permettra sans difficulté de fouiller ce bateau en quête du trésor sans avoir à penser à l'oxygène. Plongeant en pique depuis le ciel, la chauve-souris plongea dans l'eau en cherchant le chemin le plus rapide dans le bateau pour trouver le trésor... Trésor, où étais-tu caché, telle était la question...
Journalisée


merci à Kõya Breathless ^^

01- Hardos/Harmony
02 - Sya
03 - Ordre Céleste
04 - Aoki Kou
05 - Suki Tetsuhiko
06 - Yuko/Yuka Karistal
07 - Kiriko Hattori
08 - Hinata Kaguya/Nora
09 - Konata Izumi
10 - Neferia Di Lussuria Dragonica
11 - Tinath Lastrim
12 - Tessou Tsuzuri
13 - Chainsaw
14 - Harleen Quinzel
15 - Rouge
16 - Ai Aihara
17 - Rachel Foley
18 - Nadia Elekya
19 - Poison
20 - Ayame Himetora

Merci à Alice car j'y serais jamais arrivée sinon ^^"
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 12, 2013, 03:35:14 »

C'était une journée tout ce qui semblait de plus banale en pleine mer, le vent frais du large ou plutôt frigorifique au vu de la saisons, quelques gros bateaux de cargaison qui passaient... tout suivait paisiblement son cours à une exception prêt. Ces temps ci une recrudescence de plongeur dans cette zone avait éveillé ma curiosité, ils ne ressemblaient en rien à des touristes venus pour explorer les fonds marins et quand bien même ça aurait pu en êtres l'hiver approchant rendait cette hypothèse peu probable. J'avais décidé dans un premier temps d'en apprendre plus en me tapissant entre les récifs, et après tout ce temps à observer ces plongeurs j'en étais venu à la conclusions qu'ils cherchaient simplement quelque chose, mais quoi ? Pour le découvrir j'étais remonter à la surface pour fouiller leur barque et en apprendre un peu plus, ce que j'y trouvais fut un plan, un plan des fonds marin sur lequel il y avait un grand cercle rouge définissant une zone... Ils cherchaient donc bien quelque chose, sans en savoir l'emplacement exact.. mais quoi ?

Je me décidais de mon côté à me lancer dans cette investigation, seule bien entendu et avec beaucoup plus d'efficacité. C'est seulement le lendemain après plusieurs heure de recherche que je trouvais au fond d'une crevasse une vieille épave de navire, d'une autre époque à en juger par le sa forme et ses décorations. Celui-ci ressemblait plus à un bateau pirate, voir viking... je comprenais alors que ce que ces humains cherchaient était juste sous mes yeux, et que si cela était bien le cas c'était bien évidement qu'il devait y avoir de l'or ou tout autre objet de valeur à l'intérieur de cette antiquité. Pas besoin de réfléchir un instant de plus, je me ruais vers l'épave en bois et déplaça sans difficulté une lourde poutre qui bloquait le trou principal de la coque. L'intérieur était lugubre, angoissant même... Digne de ces grand film d'épouvante ou un requin surgirait de nul part pour vous dévorer. J'en aurais presque eu un frisson pour le coups si je n'étais pas la créature la plus vif et la plus dangereuse de ces eaux, c'était comme parcourir un territoire hostile en y étant la reine.

Les salles vides et les couloirs en mauvais états continuaient à se suivre jusqu'à ce qu'une pièce se trouvait être beaucoup moins hostile que les autres... une pièce semblant tout droit sorti de l'imaginaire. Il y avait de l'or, pas des montagnes de plusieurs mètres comme on pouvait le voir dans les dessins animés pour enfant, mais assez d'or pour émerveillé n'importe qui, y compris moi. Même si tout cet argent ne me servait à rien ici, il m'arrivait de me rendre sur terre lorsqu'il pleuvait ou que le soleil ne cognait pas trop, les joies d'être maudite et de posséder des jambes à la place d'une nageoire ! Rien que d'imaginer alors tout ce que je pourrais faire avec cet argent me laissait un agréable sourire, et puis hors de question qu'un humain puisse s'emparer de ce trésor ! il appartenait à l'océan désormais ! Il ne restait maintenant plus qu'à trouver un moyen de le cacher ailleurs, là ou il serait en sécurité de toute convoitise... mais alors que je réfléchissais à un moyen devant la lueur de ces pièces d'or mon instinct réagit de manière étrange... j'avais comme le sentiment de ne plus être seule.

Parano ? Peut être, je venais de mettre la main sur un gros butin après tout, c'était le genre d'évènements qui faisait accroitre sa garde... Je me faisais alors surement des idées et pris quelque pièces en main, j'allais devoir les déplacer dans un endroit sure hors d'ici poignée par poignée... quelle corvée ! Cependant je n'eus pas le temps de sortir de l'épave, un bruit à l'étage m'interpela... un bruit sourd affaiblit et amorti par l'océan que je pu distingué... Quelqu'un venait de faire tomber un gros objet sur ce vieux bois presque pourrit... Je lâchais sur le coups mes pièces sur le sol, ouvrant mes mains d'une traite et m'apprêtant à prendre ma plus grosse voix.

Je sais que je ne suis pas seule ! Sortez d'ici sur le champs ! Si vous continuez ce sera au péril de votre vie ! Il n'y-aura pas de second avertissement ! Sortez et ne revenez pas !

Entendre une voix aussi clairement sous l'eau devait normalement interpeler n'importe qui et l'effrayer, surtout s'il s'agissait d'un humain, j'espérais alors que ma petite poussée de colère ne fasse effet... tandis que j'essayais de surveiller les 3 entrée possible vers ce trésor que je protégeais...
Journalisée

Rouge
Terranide
-

Messages: 90


Voleuse professionnelle


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 16, 2013, 10:50:46 »

Sa cible était là, bien grosse, ne bougeait pas d'un pouce... encore heureux! Rouge nageait dans cette eau, le masque bien fixé autour de sa bouche et de son nez, elle s'apparentait à un masque à oxygène que les hôpitaux Tékhans se servaient. Sa présence sous l'eau éloignait la plupart des petits poissons, il n'y avait pas de créature aquatique dangereuse ici, ce rafiot était trop près du bord pour que des requins ou autres ne tentent de venir chercher de la nourriture dans ce coin. Remarque, elle n'était jamais trop prudente alors elle fit attention. Ayant coulé presque à l'horizontale, Rouge trouva cela plus simple de chercher le trésor dedans, il lui suffira de se guider comme dans un navire sur l'eau – et non sous l'eau – pour trouver la salle où était cacher le trésor. Cela ne devait pas avoir tellement bougé? De plus ce sera l'occasion de voir si ce dicton est vrai dans la piraterie, qu'une capitaine coule avec son navire? Non pas que trouver un cadavre de pirate dont les poissons seraient amusés à lui grignoter les globes oculaires l'aguiche mais autant prouver ce fait ou non?

Hélas, une fois qu'elle avait poussé la porte sous l'eau, elle entendit une voix la mettre en garde. Un fantôme? Certainement pas. Ceci devait être une créature humaine ou du moins, capable de parler sous l'eau, laquelle? Il existait tellement de créatures qu'il serait difficile de dire laquelle est-ce? Néanmoins Rouge restait encore plus prudente. Hélas, elle n'avait pas pris d'arme car elle pensait être seule sous l'eau mais là, on vient de lui prouver le contraire. Elle se défendait pourtant bien en règle générale mais il y a un détail important qui change tout, elle se trouve sous l'eau... Rien que ça, ça fausse tout un tas de choses. Elle ne saura pas aussi forte qu'au-dessus, surtout face à quelqu'un qui aurait l'habitude de se mouvoir dans l'eau. Mais comme la plupart des choses que l'on raconte sur les différentes créatures, ici aussi, c'était peut-être la même chose? Après tout, cette voix avait surement plus peur de Rouge que Rouge n'avait peur d'elle? C'est bien beau d'avoir une voix qui porte parfaitement sous l'eau, faut-il encore savoir s'y défendre comme il faut?

Rouge s'avançait donc d'un pas déterminé vers la source de la voix, n'oublions pas que c'est une chauve-souris et qu'elle est sensible aux ultrasons. Quoi que avec la bouche enfermée dans son masque, ça sera difficile. Mais ça ne l'empêche pas de recevoir les autres. Nageant doucement dans les couloirs, elle descendit vers la cale, elle était derrière... la voix était derrière cette porte... Une fois encore, on dit que c'est la première impression qui compte. Elle bondit sur place pour faire un salto et donner un puissant coup de pied double dans la porte pour la faire voler de ses gangues. Le temps que la porte tombe, Rouge était de nouveau debout, les mains sur les deux côtés de la porte, du moins, là où elle se trouvait et ce qu'elle vit était aussi surprenant qu'agréable à l'œil.

« Une femme? Ne t'en fait donc pas ma jolie, je suis pas là pour toi mais plutôt pour ce que tu caches derrière toi. Tu ne m'intéresse pas du tout. En affaires du moins. »

Rouge n'était pas un vulgaire esclavagiste, elle était une voleuse de talent et à choisir entre de belles esclaves ou de beaux rubis, le choix est vite fait.
Journalisée


merci à Kõya Breathless ^^

01- Hardos/Harmony
02 - Sya
03 - Ordre Céleste
04 - Aoki Kou
05 - Suki Tetsuhiko
06 - Yuko/Yuka Karistal
07 - Kiriko Hattori
08 - Hinata Kaguya/Nora
09 - Konata Izumi
10 - Neferia Di Lussuria Dragonica
11 - Tinath Lastrim
12 - Tessou Tsuzuri
13 - Chainsaw
14 - Harleen Quinzel
15 - Rouge
16 - Ai Aihara
17 - Rachel Foley
18 - Nadia Elekya
19 - Poison
20 - Ayame Himetora

Merci à Alice car j'y serais jamais arrivée sinon ^^"
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Mars 04, 2014, 09:36:09 »

Sous l'eau il y avait bien des trésors enfuit dont beaucoup restés encore à découvrir, mais il y avait aussi ces trésors inestimables dont on ne s'attendait pas à en voir l'apparition, ce genre de trésors totalement inattendus. Ce trésor n'était pas un coffre, pas une montagne de pièces d'or ou de bijoux mais une sublime créature nageant avec presque autant de sensualité que moi, c'était pour dire ! Ce que j'avais alors pris pour un vulgaire voleur était en faite une bien belle voleuse ! Mais également une étrange créature qui ne semblait pas humaine, de longues oreilles pointus, une paires d'ailes... elle devait surement appartenir à la race dites des terranides.

« Une femme? Ne t'en fait donc pas ma jolie, je suis pas là pour toi mais plutôt pour ce que tu caches derrière toi. Tu ne m'intéresse pas du tout. En affaires du moins. »

" En affaire du moins" voila qui pouvait en dire long si on y réfléchissait un peu, mais là elle voulait s'emparer de l'immense fortune derrière moi et je n'étais pas spécialement d'accord... même que pour peu, je lui en aurait bien céder une petite partie.

Ca aurait été avec plaisir mais vois tu, ce trésor appartient à l'océan maintenant... et puis au passage, ce n'était vraiment pas utile de fracasser la porte comme ça tu ne m'as pas fait peur une seule seconde, après tout... les êtes vivants sur la terre fermes ne représentent aucun danger pour moi ici.

Il fallait avoué qu'elle était sacrément mignonne et que sa voix ferait frissonner n'importe qui de bonheur, mais elle semblait déterminée à ne pas remonter à la surface les mains vides et ça, c'était un réel problème pour mois, surtout qu'elle ne semblait pas disposé à me faire le moindre mal.

A moins que... nous pouvons peut être nous arrangés... quel est ton nom sublime terranide ?

Je m'approchais d'une lente nage avant de brusquement accélérer et passé derrière elle, lui montrant par ce geste que j'étais bien plus rapide et qu'elle ne pourrait pas faire le poids si l'idée de se rebeller et de m'attaquer lui venait à l'esprit.

Je pourrais peux être te donner une partie du trésor qui sait... on peut faire 50/50, et c'est plutôt bien payer puisque je l'ai trouvé la première... Lui dis-je de ma voix la plus envoutante en passant mes bras autour de ses épaules.

Je la tournais ensuite lentement et la dévisagea plus amplement, traversant son regard d'un clair pure, son visage et ses courbes si féminines... ainsi que sa chevelure flottant autours de sa tête. Une de mes main se posa contre son bas ventre et l'autre retira son masque à oxygène lentement, lui laissant le temps de prendre une grande bouffée d'air frais avant d'envoyer voler le masque en arrière

Enfin moyennant échange bien sure...

Le regard toujours profondément plongé dans le sien, ma bouche embrassa sans tarder le bout de son museau, avant de me retirer pour gouter à ses douces lèvres dans la foulés, un cours instant.

Si tu trouve le deal à ton gout tu n'as cas répondre à mon baiser... sinon je peux aussi te rendre ton masque à oxygène pour que tu puisse partir.. et remonter à la surface les mains vides.
Journalisée

Rouge
Terranide
-

Messages: 90


Voleuse professionnelle


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 11, 2014, 10:44:27 »

Certes, ce n'était pas un endroit à son avantage face à une sirène, elle était dans son élément, pas elle. Une superbe nageuse qui n'aurait aucun mal à venir la rattraper. En usant de ses jambes et de ses ailes, pas sur qu'elle peut réussir comme ça à choper le trésor et partir comme si de rien n'était. En temps normal, ça peut être un jeu d'enfant mais pour le coup mais ici, le pari était risqué. Rouge avait son appareil pour respirer sous l'eau et donc communiquer mais sans ça, ce ne serait pas si simple que ça déjà. Un gros trésor bien aguichant, une sirène et ensuite, le chemin retour. Bon, elle n'avait pas les meilleures cartes en mains mais Rouge avait connu pire comme situation après tout, tout n'était pas à son désavantage après tout. Même elle, se vantait d'avoir l'avantage du terrain ici et puis... ce n'était ni son trésor, ni à l'océan! Non mais, rien n'est jamais à personne. Sauf à elle, une fois qu'elle a mis la main dessus après tout. Comme elle disait, il y aussi la possibilité de négocier mais face à un tel appât, pas sur que la belle sirène se contente d'un baiser et Rouge du trésor. Allez, elle était prête à lui en mettre un peu plein la vue si elle lui laissait le trésor. Oui, elle était plutôt dure en affaires. Continuant de remuer les jambes pour nager et se maintenir à une certaine hauteur, alors que la sirène lui demanda son nom. Moui, voilà une chose qu'elle pourrait lui accorder au moins.

« Rouge ma chère, et toi? »

Oui, Rouge comme la couleur, comme celle du rubis aussi, comme le sang, comme sa couleur de dessous préférer, le rouge était tant pour elle. Faire cinquante, cinquante, ce n'est pas vraiment ce qu'elle préférait, ça voulait dire que la seconde moitié était pour cette jolie sirène mais il y avait des choses à ne pas oublier concernant Rouge, surtout si on ne la connaît pas.

« Il faudrait me laisser le temps d'y réfléchir... »

Oui, tout le trésor c'est mieux mais la moitié, dans ce cas de figure, c'est déjà pas mal mais la belle sirène était elle aussi dure en affaire alors qu'elle agrippa doucement son masque, lui laissant quand même le temps de prendre une dernière bouffée. La garce, elle la distrait en ayant les mains baladeur et voilà le résultat. Elle pense avoir les rênes en mains alors? C'est ce qu'elle verra! Elle se rapprocha d'elle avec un léger sourire pour venir coller ses lèvres aux siennes en espérant ne pas avoir d'eau dans la bouche avant de l'embrasser en passant doucement sa langue dans sa bouche, contre la sienne. Son corps se pressant contre le sien alors que seuls ses jambes continuaient de bouger pour se maintenir en place. Sa main réussit tout de même à attraper son masque à oxygène qu'elle mit sur sa bouche en appuyant sur un bouton pour évacuer l'eau dans le masque.

« Il va être difficile de négocier sans ça si c'est toi qui risques d'avoir le dernier mot ma jolie. »

Oui, dans une négociation, avoir le dernier mot est souvent essentiel. Elle pencha un peu sa tête en gardant ses bras autour d'elle en la regardant dans les yeux.

« Quitte à jouer ma mignonne, tu préfères pas faire ça dans un lit? Si tu veux, je trouve facilement une chambre avec un matelas à eau, tu te sentiras comme chez toi. »

Elles peuvent se départager sur la terre ferme après tout, Rouge y serait tellement mieux dans un lit bien moelleux. Certes, là, elle serait dans son élément mais au pire, elles peuvent faire ça dans une piscine où elle peut facilement sortir la tête hors de l'eau sans nager des mètres et des mètres. Mais après, si elle insiste pour rester ici, pas beaucoup de choix pour rester auprès du trésor. Puis dans le pire des cas, c'était bien partie, non?
Journalisée


merci à Kõya Breathless ^^

01- Hardos/Harmony
02 - Sya
03 - Ordre Céleste
04 - Aoki Kou
05 - Suki Tetsuhiko
06 - Yuko/Yuka Karistal
07 - Kiriko Hattori
08 - Hinata Kaguya/Nora
09 - Konata Izumi
10 - Neferia Di Lussuria Dragonica
11 - Tinath Lastrim
12 - Tessou Tsuzuri
13 - Chainsaw
14 - Harleen Quinzel
15 - Rouge
16 - Ai Aihara
17 - Rachel Foley
18 - Nadia Elekya
19 - Poison
20 - Ayame Himetora

Merci à Alice car j'y serais jamais arrivée sinon ^^"
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Mai 20, 2014, 04:47:10 »

J'appréciais sa langue qui tournoyait en moi et j'en profitais au mieux avant qu'elle n'y mette fin pour récupérer son masque. Un soupir de déception s'entendit à peine pour se perdre dans l'eau tandis que nos regard restaient scotchés l'un dans l'autre, ses jolies yeux et son sourire charmeur étaient des atouts indéniables qu'elle savait surement utiliser au mieux. Seulement voila si j'étais charmé et si elle aurait presque pu me demander n'importe quoi en me regardant de la sorte, je n'étais pas stupide et n'allais pas lui laisser pour autant le trésor. Sa proposition de le faire dans un lit tenait la route mais un soupçons me ramenais tout de suite à l'ordre... sortir de l'eau voulait dire être vulnérable... plus faible qu'une simple humaine. Continuant de la fixer et en restant à l'intérieur de ses bras sans me débattre j'affichais alors un sourire amusé.

Désolée chère Rouge mais malgré votre charme indéniable je ne vous fait pas confiance, sortir de l'eau signifierais être aussi vulnérable qu'un bébé, qui sait ce que vous pourriez alors faire ensuite pour collecter la totalité des gains.

Je passais une main dans sa chevelure mi longue et venait caresser ses drôles d'oreilles, toujours souriante d'un air amicale et charmeuse.

Moi c'est Lyli

Je poussais d'un petit coups mon corps en avant pour écraser ma poitrine contre la sienne, déposant au même moment une légère petit bise sur sa joue, descendant bien vite sur son superbe cou que je ne me retenais pas de couvrir de baisés à son tours. Son corps me rendait totalement dingue, donnant l'impression que la belle hybride était une source de plaisir infinie, un aphrodisiaque naturel. Je voulais l'embrasser encore et encore, absolument de partout mais pas que... j'avais bien d'autres idées en tête et lui attrapait une main pour la serrer dans la mienne.

Il sera certes difficile de négocier pour toi sans ça, mais il sera encore plus difficile pour moi de gouter à tes lèvres si tu garde ce masque... tu veux vraiment me priver de ce plaisir ?

Arrêtant tout ce que j'avais commencé je plaquais mes mains contre ses épaules et la collait lentement contre le mur, entourant ses jambes avec les miennes et en recommençant à couvrir de baisés son cou si doux.

On va donc rendre les négociations simple et beaucoup plus clair. Plus je prendrais mon pieds entre tes mains plus grosse sera ta partie du trésor...

Après tout je n'avais pas spécialement besoin de tout cet argent et c'était plutôt un caprice pour ne pas le laisser entre les mains des créatures terrestres, ce qui était à l'océan appartenait à l'océan ! Mais je comptais tenir parole et elle aurait le droit à sa partie du butin, cherchant à la motivé à faire de son mieux pour acquérir une part plus ou moins grosse sur l'or derrière nous.

Et puis j'ai une façon plus.. sexy et agréable pour te permettre de respirer quand tu en aura besoin, ce masque n'a aucun intérêt.

Je déposais lentement une main sur son masque et attendait qu'elle prenne son souffle au mieux avant de lui retirer, le laissant à nouveau tomber sur le sol, juste derrière moi. Voyant ses lèvres désormais libre je ne pouvais m'empêcher de bondir sur celles-ci qui semblaient être une véritable invitation, embrassant avec la plus grande des passions cette créature au corps semblant sculpté par une déesses. Nos lèvres s'écrasaient l'une sur l'autre et j'attendais de voir de quoi elle était capable désormais pour avoir la plus grosse partie possible du trésor, restant tout de même confiante sur le fait qu'elle avait envie de moi avec ou sans la récompense. Dans tout les cas j'étais bien prête à lui céder toute l'or qu'elle voulait, elle valait largement ces montagnes de trésors...
Journalisée

Rouge
Terranide
-

Messages: 90


Voleuse professionnelle


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juin 30, 2014, 09:37:36 »

Ce butin était à elle, naturellement non? Rouge était une célèbre voleuse dans Tékhos alors ce n'était pas de l'eau et une sirène qui allait l'effrayer. Elle n'avait d'yeux que pour cette montagne d'or mais la belle créature aquatique avait de quoi attirer les regards aussi, disons la vérité. La belle Lyli était à son goût c'est vrai mais quitte à vouloir faire des galipettes sous l'eau, autant choisir un endroit moins risqué pour elle. Elle ne se fait pas à être aussi profondément allé sous l'eau, une piscine ferait l'affaire par exemple mais là... Sachant que la belle sirène voulait lui retirer son masque. C'est plus pratique pour s'embrasser, elle veut bien la croire mais Rouge était de base, une chauve-souris, pas un poisson. La belle sirène ne se privait pas déjà de gouter à son corps, la collant en lui baisant le cou. Elle lui faisait autant d'effets? Hum, elle n'allait pas s'en plaindre après tout, la jolie Lyli était agréable à voir et à sentir contre elle, même quand elle vint la plaquer contre le mur, Rouge se méfia un peu quand même un peu... A entendre sa nouvelle offre, Rouge se sentait presque comme une prostituée... c'était un peu insultant... et excitant. Il y a peu de chose qu'elle refuserait de faire pour de l'argent se taper une jolie sirène pour avoir une plus grosse part d'or, ce n'était pas pour lui déplaire.

« Compte pas sur moi pour t'appeler Maîtresse ou te donner des petits noms supérieurs. »

Rouge était loin d'être une soumise après tout alors ce genre de plan ne fonctionnerait pas. Elle serait même du genre à vouloir prendre les rênes en mains pour dompter cette belle sirène mais chaque chose en son temps. Plus elle va prendre son pied et plus elle céderait sa part du butin. Dommage qu'elles soient dans l'eau, Rouge n'aurait rien eu contre le fait de le faire contre un tas d'or, ça a un petit quelque chose d'excitant, si, essayez, vous verrez. La terranide prit son souffle avant de voir le masque doucement tomber au sol... Elle en avait un de secours dans sa sacoche, juste au cas où mais elle se laissait embrasser avec joie par la sirène. Mignonne et en manque, elle avait déjà couché pour moins que ça. La belle lui donna l'oxygène dont elle allait avoir besoin mais du coup, plus question de surnom ou de petits mots salaces... Seule Lily pourrait le faire à présent, Rouge n'avait pas la faculté de parler sous l'eau ou dans son esprit après tout.

Rouge laissa donc ses mains gantées se balader sur le corps nu de la sirène, caressant ses hanches pour venir palper ses adorables petites fesses. Bien moelleuse et croquante... Raison de plus que l'eau n'était pas idéale, comme elle ferait pour croquer des petites fesses pareilles! Et lui lécher son petit minou? Ha ses sirènes et leur envie aquatique! Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour de l'argent. Elle garda ses yeux ouverts en observant la jolie sirène, elle avait un petit sourire en coin, même si elle ne pourrait pas l'apercevoir surement, ce n'était pas grave. Dans son dos, Rouge avait ses ailes de chauve-souris mais juste au-dessus de ses fesses se trouvait aussi sa petite queue. Lily l'avait remarqué? Peut-être pas encore. Posant ses deux mains sur son postérieur, Rouge l'attirait contre elle en ayant un large sourire en décollant ses lèvres, son corps nue contre le sien, leur poitrine se collant l'une contre l'autre, voilà qui va donner de nouvelles idées à cette petite coquine.

Les mains baladeuses de Rouge restaient sur ses fesses mais l'une d'elles s'approcha de son petit trou que la terranide commençait à vouloir explorer avec ses doigts. Rouge était encore habillé mais que Lily ne croit pas que ce sera simple de déchirer sa tenue, c'était su sur-mesure et en plus, résistant donc. Elle se retirait normalement en revanche mais quelques doigts et ongles bien taillé n'y viendront pas à bout facilement. La sirène voulait jouer, elles vont jouer...
Journalisée


merci à Kõya Breathless ^^

01- Hardos/Harmony
02 - Sya
03 - Ordre Céleste
04 - Aoki Kou
05 - Suki Tetsuhiko
06 - Yuko/Yuka Karistal
07 - Kiriko Hattori
08 - Hinata Kaguya/Nora
09 - Konata Izumi
10 - Neferia Di Lussuria Dragonica
11 - Tinath Lastrim
12 - Tessou Tsuzuri
13 - Chainsaw
14 - Harleen Quinzel
15 - Rouge
16 - Ai Aihara
17 - Rachel Foley
18 - Nadia Elekya
19 - Poison
20 - Ayame Himetora

Merci à Alice car j'y serais jamais arrivée sinon ^^"
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #7 le: Juillet 02, 2014, 12:00:50 »

Passer un moment entre les bras de cette superbe créature valait bien tout les trésors de l'océan, qui n'avaient de toute façon aucune valeur pour moi puisqu'une sirène n'avait pas besoin d'argent. De plus le véritable trésor était son toucher expert qui visitait les moindres parcelles de mon corps, jusqu'aux plus intimes... Alors que je sentais sa main gantée de latex se poser sur mes fesses en me faisant frémir j'écoutais ce qui était ses dernières paroles, non pas qu'elle ne pourrait plus jamais en prononcer mais tant qu'elle serait sous l'eau elle ne pourrait plus dire un seul mot et si jamais elle essayait cela ne se solderait que par d'incompréhensibles bulles éclatantes d'entre ses lèvres. Souriant simplement à sa dernière remarque je passais une main sur sa joue, dont le visage était totalement à découvert maintenant sans son masque à oxygène.

De toute façon même si je le voulais tu aurais bien du mal à me donner un surnom, tu ne crois pas ? Mais ce n'est pas dans mes plans ce sera juste une relation consentit entre deux créatures ayant toute les deux envie de l'autre...

Ne pas la considérer comme une soumise ou un être inférieur à moi était en soit déjà une bonne chose pour elle, la belle Rouge pouvait s'en estimer heureuse. C'était un traitement de faveur dont mes partenaires n'avaient habituellement pas le droit. Aucun jeu de soumission de ma part donc à moins qu'elle ne soit elle même consentante et qu'elle ne me le réclame, et puis je n'avais pas vraiment besoin de cela, l'océan lui rappellerait chaque seconde qu'elle n'était pas le maillon fort ici puisque cette vaste étendue d'eau l'obligeait à retenir sa respiration, rendant ma présence indispensable à sa survie. Le fait de savoir que mon baisé lui était si indispensable et représentait là son seul moyen de respirer entre 2 apnées rendait la choses quelque peut.. plus excitante en un sens. De plus ce petit jeu d'endurance sous l'eau faisait indirectement partie de mes moyens de soumissions habituelle, éveillant en moi mes pulsions sadiques de sirène. Et si on pouvait trouver sadique le fait de priver d'air ses partenaires sous l'eau ce n'était rien comparés à la plupart des autres sirènes qui elles noyaient leur proies jusqu'au bout après s'être assez amusés. Me concernant elle pourrait repartir bel et bien vivante.

Mmmmh !!!!

Un grognement de plaisir se perdit dans l'océan alors que je sentais ses doigts gantés s'introduire entre mes jolies fesses. La sensation était plus qu'agréable et le latex qui recouvrait ses doigts pour glisser sur mes parois anales était pour moi une nouvelle sensation, étonnante et réveillant en moi des désirs. Tout le reste de sa tenue était d'ailleurs faite de cette matière et un large sourire se dessinait sur mon visage tout en posant mes mains sur sa poitrine douce et rebondit, cherchant du regard une quelconque fermeture ou autre choses qui me permettrais de la dévêtir lentement. Mais en jetant un regard vers on antre jambe j'eus une autre idée.. une meilleur idée encore alors qu'un petit rire éclatait avant de tremper mes lèvres contre les siennes.

J'imagine qu'il n'est pas simple de déchirer une telle matière même pour moi... mais j'ai une bien meilleure idée de toute façon.

C'était à mon tours d'explorer son corps et je commençais en décollant ma poitrine de la sienne, caressant du bout des doigts son tétons quelque instant avant de le pincer à travers le latex. Mes cuisses se frottaient légèrement et lentement contre les siennes au rythme de mes envies alors que ses mains baladeuses exploraient toujours mes fesses et on intérieurs, m'arrachant plusieurs gémissements répétés. A a fin d'un de mes gémissements je jetais mes lèvres contre sa poitrine et l'embrassait avec fougue à travers cette matière qui recouvrait la majeure partie de son corps, mordillant même ses tétons jusqu'à ce qu'ils pointent enfin fièrement.

Cette tenue me plait bien finalement je n'ai pas envie de la retirer tout de suite... par contre toi... combien de temps tiendras tu avant de devoir la retirer ?

Si elle ne comprenait pas encore pourquoi je disais cela elle allait très vite le ressentir par elle même. Immédiatement je longeais tout son corps du bout de mes doigts en ne quittant pas son regard bleu turquoise de mes yeux, préférant la surveiller au mieux durant sa première apnée, ne sachant pas combien de temps la belle créature hybride était capable de retenir sa respiration. D'ailleurs une volée de petites bulles s'échappaient de sa truffe. Tout en restant vigilante sur ce point je continuais de parcourir son corps d'un regard malicieux et de geste sensuelles, caressant à plusieurs reprises ses fesses avant de tomber sur sa petite queue que je caressait également, pinçant même un instant pour voir si celle-ci était sensible... Toute information sur son corps était bonne à prendre pour la suite. Mais je venais ensuite aux faits en écartant ses cuisses, délicatement de mes doigts avant de faire des mouvements circulaires sur son clitoris, toujours au travers du latex qui moulait les fermes de ses lèvres inférieures.

Voyons voir combien de temps tu supporteras de porter cette tenue avant de me supplier d'aller au bout de mon idée... avant de ne plus supporter mes attouchements et de devoir retirer ta tenue par toi même...

Peu de temps après mes mots c'est son intimité que je caressais à travers sa tenue, de ma main qui n'était pas entrain de s'amuser avec sa queue. Pendant tout ce traitement ma bouche elle restait collé à sa poitrine en stimulant toujours ses tétons, les quittant parfois pour déposer un ou deux baisers occasionnelles sur son jolie cou et avant de revenir couvrir de bonheur ses deux globes de chaires avec mes lèvres affamés. Plus bas les simples caresses sur ses lèvres prenaient une intensité un peu plus élevés au moment ou un de mes doigts feintait une pénétration, poussant à l'intérieur de ses lèvres intime à travers le tissus, commençant ainsi à la doigter à travers le latex qui retenait son corps prisonnier. Une douce prison dont je ne me lassait pas pour le moment. Comment allait elle réagir à tout cela ?
Journalisée

Rouge
Terranide
-

Messages: 90


Voleuse professionnelle


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Août 08, 2014, 10:11:30 »

[hrp Désolé pour la qualité, j'ai un peu de mal à rp depuis que je suis en vacance (enfin, pas chez moi plutôt)]

C'est vrai que c'est bien amusant de jouer avec cette créature aquatique mais Rouge ne délaissait pas trop vite son or. Oh non, elle pouvait mêler plaisir et travail mais Rouge ne voulait pas se faire avoir par un piège banal. Elle préférait rester prudente car après tout, la sirène était à soin avantage ici donc il serait facile de distraire Rouge et hop, elle embarque le trésor! Cela ne sera pas facile vu la quantité mais... Qui sait? Dommage qu'elle soit privé de parole mais la jeune terranide allait s'y faire et entama le jeu en commençant à jouer avec elle, l'une de ses mains palpant ses fesses avant de doucement trouver le petit trou secret qui, même chez les sirènes était le même. D'ailleurs, comment faisait elle pour avoir sa longue queue de poisson? Elle pouvait l'avoir et la retirer à volonté ou bien elle ne choisissait pas et cela se faisait selon certains cas? Ce n'était pas le moment de se poser des questions sur l'anatomie des sirènes – quoique – mais elle avait une sirène a combler pour avoir sa part du butin. Embrassant la belle pour avoir son oxygène, elle continua de passer son doigt dans son petit trou, laissant sa seconde main lui caresser la hanche pour débuter sobrement.

Lyli s'en donnait à cœur joie en tout cas de son côté, jouant à travers sa combinaison, la narguant un peu, caressant son entrejambe au passage, Rouge résistait mais cela ne l'empêchait pas de gémir sans ouvrir la bouche. Pas question de boire la tasse, encore moins avec de l'eau salée. On voyait bien que la belle fausse humaine était dans son élément, jouant avec sa poitrine, à travers le latex alors que Rouge tentait tant bien que mal de titiller ce petit trou secret. Délaissant finalement ce petit trou, rien ne l'empêchait de changer de façon de lui faire plaisir après tout... Elle qui la narguait à propos de sa combinaison, la belle terranide se défit de ses pattes pour plonger un peu plus, plongeant sa tête entre les jambes de la belle créature aquatique. Bien qu'y passer sa langue serait risquer, elle commença avec son nez, sa petite truffe se frottant de haut en bas, passant ses mains sur ses belles cuisses bien douces – elle le supposait vu que sous l'eau, c'était difficile à dire. Au fil des passages de son nez, elle fini par sortir le bout de sa langue pour la passer juste sur ses lèvres intimes sans forcer pour le moment avant de remonter une dizaine de secondes plus tard pour avoir besoin d'un peu d'oxygène.

Une fois qu'elle avait refait le plein, son regard, malgré la situation laissait sous-entendre clairement, purement et simplement que Rouge était d'un naturel dominante. Battant des ailes sous l'eau, elle plaqua Lyli sur le tas d'or en gardant ce petit sourire en coin avant de plaquer sa bouche sur sa poitrine avant de l'ouvrir en s'assurant que l'eau ne s'y infiltre pas ou très peu avant de passer sa langue sur sa poitrine. Et c'est tout? Non. La terranide la doigtait doucement en passant deux doigts entre ses jambes, les passants doucement en elle pour la doigter, c'était dommage qu'elle ne puisse sentir sa mouille sur ses doigts ou sur sa langue... enfin bon, si jamais Lyli voulait commencer à la déshabiller, elle va devoir observer son dos où la fermeture éclair s'y trouve. Si Lyli voulait jouer, elle allait être servie.
Journalisée


merci à Kõya Breathless ^^

01- Hardos/Harmony
02 - Sya
03 - Ordre Céleste
04 - Aoki Kou
05 - Suki Tetsuhiko
06 - Yuko/Yuka Karistal
07 - Kiriko Hattori
08 - Hinata Kaguya/Nora
09 - Konata Izumi
10 - Neferia Di Lussuria Dragonica
11 - Tinath Lastrim
12 - Tessou Tsuzuri
13 - Chainsaw
14 - Harleen Quinzel
15 - Rouge
16 - Ai Aihara
17 - Rachel Foley
18 - Nadia Elekya
19 - Poison
20 - Ayame Himetora

Merci à Alice car j'y serais jamais arrivée sinon ^^"
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #9 le: Septembre 20, 2014, 07:55:42 »

Je sentais déjà que nos échange allaient être amusant, un échange entre deux femmes fortes et terriblement sexy bien que j'avais pleinement l'avantage du terrain. Elle semblait néanmoins pas en tenir compte et me lança un regard que je connaissais bien, le genre de regard que lançait les êtres indomptables et bien qu'en ce milieu aquatique elle n'était rien de plus qu'une proie j'aimais ce regard. Oui, j'adorais cette expression qui était bien plus amusante qu'un visage apeuré et soumis, j'aimais les femmes de caractères tel que l'était Rouge et il n'en fallait pas plus pour réveiller complètement ma libido, affichant désormais un large sourire le long de mes lèvres. Je lui ferais toutefois comprendre qui était la patronne et pourquoi l'eau était mon élément, et pas le sien.

Mais il y avait aussi autre chose dont je devais me venger, le doigt qu'elle avait entrer si brutalement dans mon fondement bien qu'appréciable était pour moi presque tabou. Bien sure je ressentais un certain plaisir et je le cachais pas puisque je gémissais plusieurs fois de manières incontrôlé, elle avait d'ailleurs du sentir le gout de ma cyprine sur sa langue en me léchant. Mais lorsque qu'un doigt ou un objet pénétrait mon anus je me sentais presque soumise, et c'est bien là cette sensation que je réprimandais... Il fallait toutefois avoué qu'elle était douée en plus d'être sexy et qu'elle savait faire plaisir bien que ce n'était encore que les préliminaires. Sa petite truffe qui caressait mon clitoris et mes lèvres intimes par exemple était douce et j'aimais particulièrement.

Rouge... si tu es sage je pourrais te laisser continuer tout ceci ailleurs que dans cette épave, dans le matelas d'une auberge ou n'importe ou ailleurs... mais ici pour le moment... c'est moi qui commande ma belle petite Rouge.

Je serrais mes mains dans les siennes qui étaient encore gantés et la repoussait doucement en arrière, collant mes lèvres sur le bout de sa petite truffe pour y déposer un baiser tout en plongeant mon regard dans le sien. Ses yeux étaient un véritable délice dans lequel s'y perdre était facile, d'une couleur envoutante et d'un charme indéniable... j'imaginais facilement quels genre de ravage elle pouvait faire hors de l'eau auprès de la gente masculine comme féminine. Puis je descendais en embrassant brièvement ses lèvres, trempant ensuite ma bouche le long de son superbe cou afin de continuer vers ses épaules dénudés.

Et... je pourrais peut être te montrer une autre particularité de mon corps... un autre jouet avec lequel t'amuser...

D'un coups sec et sans prévenir j'agrippais ses ailes tout en les caressant du bouts des doigts et inversais nos positions, la plaquant à mon tours contre le tas d'or.

Faudra t-y faire ma belle, ici c'est moi la patronne et toi.... et bien tu es là pour me divertir, pour l'instant...

Les ailes étaient normalement une parties très sensible chez les hybrides de ce type, d'expérience, alors je ne me faisais pas prier pour les caressés avec insistance jusqu'à reprendre les baisers là ou je les avaient arrêtés. Je descendais bien vite jusque sur la naissance de sa divine poitrine et j'en mordillais longuement les tétons entre divers coups de langues. Mes lèvres exploraient ensuite son bas ventre encore capturé à l'intérieur du latex jusqu'à donner un grand coup de langue le long de son intimité. La seconde d'après mes mains longeais ses fesses et venaient écartés ses cuisses d'un coups toujours aussi sec.

Mais si tu veux essayer de prendre ma place de patronne en ces lieux, et bien j'attends de voir ça... Je suis curieuse de voir comment tu va respirer sans moi.

Je mordillais ses lèvres intimes à travers le latex, et je léchais sa fente de la même manière que je l'avais stimuler avec mes doigts précédemment. Mon but était de la faire mouillé dans sa tenue moulante avant de l'enlever, je voulais la faire languir par ce contact et les pénétration de ma langue qui étaient retenues par sa combinaison. Je faisais mine plusieurs fois de rentrer ma langue mais le latex avait ses limites mais m'en empêchait bien entendu, alors je passais sur le clitoris quelques instants avant de remonter sur sa cuisses, donnant plusieurs fessées sur ses superbe fesses sans brider ma force. Mes doigts reprenaient la relève sur son intimité et je la doigtais ardemment, réussissant à rentrer mes doigts dans sa petite fente ne poussant le latex vers l'intérieur. Pendant ce temps ma bouche allait vers son bras et descendait vers le bout de son index en frottant mes lèvres tout le long. J'attrapais des dents le bout de son gant et tirant en arrière pour le faire glisser hors de son bras, le laissant retomber sur le sol en ouvrant les lèvres. Je faisais exactement pareil avec son deuxième gant en accélérant le mouvement de mes doigts et les fessées tandis que son corps privée d'air durant un bon moment maintenant me faisait comprendre qu'il était temps que Rouge puisse respirer.

Quoi ma belle déjà à bout de souffle ? Tu ne va quand même pas t'évanouir maintenant alors qu'ont commence à s'amuser, pense à ce fabuleux trésor.

Je n'en fit pourtant rien pour lui donner une petit leçon, lui faire comprendre à quel point le milieu dans lequel elle nageait était hostile et que sans moi, c'était la noyade assurée. Elle comprendrait au moins que la patronne était bel et bien moi dans cette épave, et surement pas elle et son charmant regard de femme fatale et dominatrice. A la place de soulager son besoin en oxygène je retournais fourrer ma langue dans son intimité comme je le pouvais, jusqu'à lui en faire mouiller son intérieur encore prisonnier de cette superbe tenue moulante. Mes mains quant à elles remontaient sur ses magnifiques seins rond pour les malaxer tendrement puis avec de plus en plus de fougue, pinçant même ses tétons entre mes doigts quand je le pouvais pour les tirailler en arrière et les stimuler. J'aurais pu continuer ainsi de nombreuses heures mais il fallait se rendre à l'évidence, les bulles qui se multipliaient étaient un vrai appel à l'aide, autant que la couleur de ses joues passant lentement au rouge vif. Si elle ne respirait pas très vite elle étoufferait à n'en pas douter et je me relevais alors en la fixant dans les yeux, tout sourire aux lèvres et malaxant ses seins sans m'arrêter.

Je pense que je t'ai plutôt bien travailler... tu dois en avoir marre que je te doigte comme ça sans pouvoir atteindre ce qui doit l'être... Mais d'un autre côté cette tenue me plait tellement. Enfin, ma fois, il faudra bien que tu l'enlève... j'imagine facilement que ça doit être tout mouillé entre tes cuisses maintenant, tout comme j'imagine aussi que tu as compris que c'était ici mon territoire. Alors voila ce qu'ont va faire, tu va retirer le reste de ta tenue toi même pour me montrer à quel point tu n'en peux plus de devoir la garder... à quel point tu n'en peux plus de ne pas sentir mes doigts aller au fond de ta petite fente humide. Et une fois que ce sera fait, une fois que tu ne porteras plus rien, tu auras le droit de venir m' embrasser pour avoir autant d'air que tu le souhaite, je suis sure de ne pas me tromper en disant que tu en as terriblement besoin. Et après ça, seulement après... tu pourras venir te frotter à ta " maitresse " et lui donner assez de plaisir pour qu'elle ait envie de te le rendre en retour...

J'accentuais le mot maitresse entre mes lèvres pour l'exagérer, faire pousser en elle une colère noir. Mais m'écouterait elle vraiment après qu'elle ai eu le droit à sa ration d'air ? Car malgré que son corps montrait tout les signes d'une excitation grandissante de moins en moins soutenable, et malgré le danger, il n'était pas sure qu'elle accepte le nouveau statue que je lui avait fixé. Dans tout les cas, un jeu des plus amusant et plaisant prenait forme.
Journalisée

Rouge
Terranide
-

Messages: 90


Voleuse professionnelle


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Octobre 08, 2014, 09:33:51 »

Ce jeu était risqué, Rouge n'était pas contre un petit jeu ou même un autre, elle avait après tout à sa ceinture un second masque à oxygène au cas où, une voleuse sous-marine digne de ce nom sait prendre ses précautions. Mais si la belle chauve-souris voulait garder un semblant d'autorité, elle va devoir bien peser le pour et le contre. Mais en venant fourrer sa langue entre ses cuisses, c'était une façon de lui faire plaisir et réussir peu à peu à se rapprocher du trésor. Autant faire d'une pierre, deux coups avec cette sirène mais bon, Rouge devait bien avouer qu'elle n'allait pas cracher dans la soupe. Elle était bien jolie cette sirène, son or aussi mais bon, faire dans l'eau, ce n'était pas ce qui la rassurait. SI encore elles étaient près de la surface, cela la rassurait mais ici, sachant qu'elle lui avait retiré son masque... Soit cette sirène aimait jouer avec le feu – même sous l'eau – soit elle n'était vraiment pas partageuse. Après tout, la sirène était prête à faire ça ailleurs mais pas pour le moment... Elle parlait d'un autre jouet, elle avait une petite idée de ce que ça pourrait être mais elle ne lui laissait pas le temps de se faire des films qu'elle changeait de position. Si ce n'était pas la provoquer que de lui dire ça en venant la plaquer sur le tas d'or...

C'est vrai que sous l'eau, c'était elle qui avait l'avantage du terrain, elle qui pouvait facilement renverser la situation comme elle venait de le faire, longeant son corps pour se rapprocher entre ses jambes. Déjà elle commençait à jouer comme à la provoquer, ce qui n'allait pas aller en s'arrangeant. Au début, il était aisé de retenir sa respiration même si ça faisait déjà un petit moment qu'elle avait pris une dernière fois une respiration grâce à la sirène. Cela ne faisait pas longtemps mais quand la réserve d'oxygène est limitée, quelques secondes peut être déjà long. Elle était douée en plus, mordillant ses tétons au passage, venant se concentrer plus bas, laissant ses doigts ailleurs pendant qu'elle la léchait plutôt que la doigtait. Lyli était douée, vraiment. Jouer à qui porte la culotte ne va pas être une mince affaire dans cet endroit. Elle pouvait toujours l'avoir pour l'oxygène en montrant celle qu'elle avait sur elle mais ça retirait du piment au jeu et de plus, dans le pire des cas, cela doit rester une botte secrète. Lyli ne semblait pas lui vouloir de mal, juste avoir le dessus mais les apparences peuvent être trompeuses.

Malgré ses petites douceurs sur sa combinaison, le plaisir n'augmentait pas pour autant sa réserve d'air malheureusement, au contraire, ça provoquait ses lèvres à s'ouvrir un peu et ça voulait dire libérer de l'oxygène aussi... Rouge tentait de tenir tant bien que mal mais la sirène savait y faire. La demoiselle chauve-souris mettait uns main à la bouche pour se retenir mais elle avait l'idée farfelue de lui retirer ses gants? Pour quoi faire? Elle se laissait faire mais bon, elle remarqua quand même qu'un peu d'air ne serait pas de refus. Mais cette garce la provoquait encore un peu plus. Oui elle voulait ce trésor mais elle avait compris, elle possède de quoi respirer, pas elle en théorie, allez, qu'elle lui file de l'oxygène cette radine! Mais la stimulation reprenait de plus belle, elle venait fourrer sa petite langue sur son pantalon entre ses jambes et ses mains malaxaient sa poitrine, faisant augmenter un peu plus pressement le besoin d'oxygène. Cette petite garce continuait en plus à lui caresser les seins alors qu'elle la regardait, tout sourire en continuant son petit marché. Oh oui elle allait se déshabiller rapidement et l'embrasser mais surtout car elle n'en pouvait plus, ce n'était pas elle sa maîtresse et personne d'autre! Rouge était libre et ce n'était pas elle qui allait changer grand-chose. Lyly n'avait même pas fini que Rouge retira sa tenue, d'abord le haut en dévoilant donc sa poitrine puis le bas, sauf qu'elle avait déjà retiré ses bottes assez facilement et elle se retrouva en culotte. Elle n'avait pas dit à poil alors ça compte! D'un battement d'ailes, elle se retrouva lèvre contre lèvre, d'abord à retrouver son souffle, avec tant de plaisir avant de reprendre un peu le jeu aussi, venant l'embrasser goulument.

Sauf que Rouge comptait bien l'avoir à son propre jeu. En l'embrassant, elle attrapait ses mains qu'elle glissa sur son string noir, elle lui faisait glisser ses doigts en dessous pour la lui faire retirer. Avec son agilité, sous l'eau en plus, il était assez simple pour Rouge de continuer le baiser en lui faisant retirer sa culotte. Rouge, docile? Pas du tout, juste lui faire plonger le nez dans le piège. Alors qu'elle pressait son corps contre le sien, elle prit une nouvelle grande bouffée d'air avant d'un peu se reculer en se mettant à l'envers. Elle gardât ses mains sur ses hanches avant de battre ses ailes pour faire face à la petite intimité de la sirène, alors qu'elle aussi se retrouvait face à elle. Rouge allait un peu jouer à pile ou face mais pas de suite... Elle enfonça sa langue entre ses jolies lèvres, le museau près de son anus alors qu'elle commençait à enfoncer sa langue entre ses jambes, la remuant entre ses chaudes lèvres. Dommage qu'elle soit sous l'eau, elle aurait aimé avoir le goût de cela quand même. Mais bon, après avoir faussement joué les soumises pour arrivée dans cette position, Rouge préparaient la suite en venant souffler quelques bulles d'air le long de son intimité, sacrifiant donc son oxygène mais elle voulait quand même tenter quelques choses. Après ce court mais surement agréable essai, la voleuse colla sa bouche entre ses jambes, replantant à nouveau sa langue mais dans le but de tenter de voir si elle pouvait y avoir un peu d'oxygène si jamais elle aspire?

Hélas non, il n'y a avait pas d'oxygène de ses lèvres-là mais Rouge se vengea en quelque sorte amenant sa main à enfoncer son doigt, à nouveau entre ses jolies petites fesses. Elle n'avait qu'à être moins radine en oxygène! Il n'y avait pas urgence pour le moment mais dés que le moment s'en fera sentir, elle va à nouveau récupérer son bien dans sa bouche, ça, elle ne doit pas courir après une Rouge soumise. Rouge n'était pas le genre de femme à se laisser marcher sur les pieds, elle avait après tout toujours un différend avec toute forme d'autorité, d'où son rôle de voleuse...
Journalisée


merci à Kõya Breathless ^^

01- Hardos/Harmony
02 - Sya
03 - Ordre Céleste
04 - Aoki Kou
05 - Suki Tetsuhiko
06 - Yuko/Yuka Karistal
07 - Kiriko Hattori
08 - Hinata Kaguya/Nora
09 - Konata Izumi
10 - Neferia Di Lussuria Dragonica
11 - Tinath Lastrim
12 - Tessou Tsuzuri
13 - Chainsaw
14 - Harleen Quinzel
15 - Rouge
16 - Ai Aihara
17 - Rachel Foley
18 - Nadia Elekya
19 - Poison
20 - Ayame Himetora

Merci à Alice car j'y serais jamais arrivée sinon ^^"

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox