banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Belle au lit dormant [Shinu Detsuka]  (Lu 963 fois)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« le: Décembre 03, 2013, 03:24:51 »

Ukiko ne s’y était pas trompée, et avait parfaitement accompli sa mission.

« Je n’échoue jamais dans les tâches qu’on me confie, moi ! » s’expliqua-t-elle, fièrement, en croisant les bras, le regard hautain.

Elle avait endormi Shinu Detsuka, une élève récemment arrivée, en l’accueillant à la sortie de son cours de tutorat avec une autre esclave de Mélinda, Shii, qui était une fille très intelligente. Pour les élèves effectuant leur première année au lycée Mishima, et accusant un léger retard scolaire par rapport aux autres, l’administration organisait parfois, pour certains d’entre eux, des tutorats. C’était le même système qu’à la fac’, et le retrouver au niveau du lycée illustrait bien le caractère fortement élitiste de l’éducation japonaise. Quoiqu’il en soit, Shinu s’était inscrite à ces cours de tutorat, et s’était retrouvée, comme Mélinda l’espérait, avec Shii.

Shinu, en effet, était une femme qui intriguait Mélinda depuis qu’elle était arrivée dans une salle de cours. Mélinda, qui était sur Terre depuis un certain temps, maintenant, avait son petit réseau, et avait ainsi appris que Shinu était une nouvelle, timide et réservée. Son intuition lui avait soufflé, quand elle avait vu la photo dans son dossier scolaire, qu’il y avait quelque chose de spécial avec elle, et elle avait mené ses recherches. Pour une raison qu’elle ne s’expliquait pas, l’administration de Mishima connaissant l’existence d’un autre monde, et acceptait assez facilement les individus venant de Terra. L’administration montait des dossiers scolaires fictifs pour le rectorat, et Mélinda, qui restait sur Terra une femme d’affaires, savait distinguer le vrai du faux. Elle avait ainsi compris, en obtenant le dossier scolaire de cette jeune femme, qu’elle venait de Terra, et avait donc envisagé de se rapprocher un peu plus d’elle... D’en faire sa petite protégée.

Aussi, pendant que Shii lui faisait un cours particulier, Ukiko attendait dehors. Ukiko était une autre lycéenne, beaucoup moins timide que Shii, comme en témoignait le fait qu’elle portait souvent du latex ou du cuir quand elle allait dans le confortable et vaste manoir de Mélinda, planté dans les hauteurs de la ville, près d’une épaisse forêt. Ukiko portait d’ailleurs en ce moment des gants en latex, et rien de plus sur le corps que des sous-vêtements noirs, en latex, avec des collants... Mélinda avait chargé Ukiko d’endormir Shinu, et de la conduire ici. Oh, Mélinda aurait pu le faire toute seule, mais elle préférait impliquer ses esclaves, afin de mieux les insérer dans son petit monde. Ukiko avait accepté avec joie, et avait traîné, avec l’aide de Shii, le petit corps endormi de Shinu vers une voiture. Le chauffeur était une femme qui travaillait aussi pour Mélinda, et la voiture avait filé vers les hauteurs de la ville, s’éloignant du lycée. Shinu se reposait maintenant dans l’une des chambres du manoir, allongée dans un lit, avec un collier autour du cou, et une robe blanche qui moulait ses formes, notamment ses seins*.

« Oui, Ukiko, tu as très bien œuvré. Ça te plaît, hein, de capturer des gens ?
 -  J’aime surtout l’idée de vous les apporter, Maîtresse. »

La petite vampire sirotait un verre de sang, et esquissa un léger sourire.

« Vraiment ? Je suis convaincue que l’idée de la fesser doit aussi te tenter... Elle a un joli petit cul, non ? »

Ukiko rougit légèrement. Elle était assez âgée, car elle avait redoublé deux fois au lycée. Redoubler n’était pas rarissime au Japon, du fait du niveau assez élevé et compétitif, mais le caractère élitiste de l’éducation japonaise faisait que le fait de redoubler renforçait le sentiment d’être nul. Ukiko souffrait d’un complexe d’infériorité, qui avait entraîné chez elle une déscolarisation. Mélinda l’avait retrouvé, et l’avait aidé à s’améliorer. Ukiko revenait en cours, et travaillait un peu mieux... Et elle pouvait abattre sa cravache sur ses camarades le soir.

Mélinda reposa son verre, et sourit.

« Je vais aller la voir. »

Ukiko hocha la tête, et Mélinda s’avança vers un escalier, quittant le grand salon de son manoir. Elle rejoignit ainsi l’une des chambres dans lesquelles Shinu se trouvait. On la disait timide, gentille, réservée... La soumettre serait donc assez facile. La vampire ouvrit la porte menant à la chambre.

Elle était plongée dans l’obscurité, car il faisait nuit dehors. La chambre comprenait un confortable lit, des meubles, et une fenêtre donnant sur la forêt. Mélinda s’assit sur un fauteuil, et alluma la lampe de chevet. Elle aurait pu enchaîner Shinu, mais elle estimait que ce n’était pas nécessaire. À défaut, elle avait un collier autour du cou. Croisant les jambes, drapée dans sa belle et longue robe dorée, Mélinda attendit que Shinu se réveille, pour la saluer.



* : Il s’agit du vêtement sur l’avatar de Shinu. Je pense qu’il s’agit d’une robe, mais, si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à me le dire, et j’éditerai en conséquence.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Shinu Detsuka
-

Messages: 32



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 03, 2013, 08:31:30 »

Pour son premier cours à Mishima la jeune fille s'était inscrite dans des cours de tutorats pour ne pas avoir l'aire d'une quiche et tenter de prendre le peu de chose qui lui manque pour avoir le même niveau que les autres élèves. Afin d'avoir une scolarité tout à fait comme les autres  il fallait se remettre à niveau, car ce lycée est quand même très sélectif au niveau des élèves. Et pour se sentir intégrée il est nécessaire qu'elle suive ces cours de rattrapage. 

Shinu aime les places dans le fonds pour ne rien faire. Elle écoute le cours et retiens tout dans sa tête. Avec elle il y a quelques autres personnes en difficulté qui suivent le cours. Mais pour Shinu elle se contente juste de faire le stricte minimum et de noter le nécessaire. Sinon elle passe son temps à faire un tour de stylo entre son pouce et son index et elle a une main appuyée sur sa joue comme pour montrer qu'elle s'ennuie. Puis une fois le cours terminé la voila qui soupire bien contente que ce soit fini et range ses affaire dans son sac de cours. Elle se dirige vers la sortie de la salle en disant "bye bye" au professeur et franchis la porte, mais là elle remarque une jeune femme qui semblait attendre l'une de ses amies et au moment ou elle la  dépasse, la voila qui s'écroule au sol. 

La lycéenne de toute à l'heure aide sa complice à transporter Shinu dans une voiture et elle semble complètement désorienté et dans les vappes. Mais la voila partie pour une destination : inconnue. La voiture parcours la ville un long moment avant de la quitter et elle se rend dans une zone boisée. La voiture s'arrête et laisse place a un bruit métallique, comme si... Un portail s'ouvrait ? C'est le seul souvenir qu'à la jeune femme lors d'un de ses micros réveils.  Puis c'est le néant absolu et tout ses souvenirs sont confus.   

Lorsqu'elle se réveille elle ouvre les yeux lentement et la première chose qu'elle remarque c'est qu'elle est dans un lit, mais elle a des sensations bizarres au cou et tâte avec sa main. Cela ressemble à un genre de collier avec un anneau métallique au bout... Shinu commence un peu à paniqué  elle regarde avec une certaine rapidité la pièce où elle est, mais elle n'est pas chez elle. Elle ne reconnait aucun détail de sa chambre et le lit lui même est plus grande que le sien.  Elle regarde enfin la personne assise dans un fauteuil... Puis ne comprenant rien de la scène elle replace un peu la couette sur elle pour se cacher... On ne voit juste que ses yeux.  Elle demande alors avec une petite voix tremblante... 

"Que m'est-il arrivée ? M'avez vous sauvée de quelque chose ? J.. Je me suis soudainement endormie..."

Shinu se pose bien des questions maintenant, mais elle aura la réponse plus tard pense t-elle, mais pourquoi on lui fait porter un collier ? Et encore, ce qui va lui arriver ? Elle a milles, questions, car tout est confus. Lorsque la roche deviendra plus claire elle aura satisfaction a ses réponses, mais pour l'heure elle cherche surtout à savoir où elle est et si elle peut retourner chez elle. 
« Dernière édition: Décembre 04, 2013, 12:16:46 par Shinu Detsuka » Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #2 le: Décembre 04, 2013, 02:56:40 »

Lentement, Mélinda sentit la petite Shinu se réveiller. Lentement, elle sentit le sang de cette dernière s’animer, témoignant qu’elle était en train de sortir du profond sommeil dans lequel Ukiko l’avait plongé. Elle aurait pu laisser l’une de ses esclaves se charger du dressage de Shinu, mais, pour cette fois, Mélinda avait eu envie de se charger. Le petit air mignon et la petite taille de cette jeune femme lui plaisaient à ravir. Elle voulait donc s’en charger, car elle avait aussi le sentiment que ses esclaves seraient un peu trop autoritaires. Parfois, la soumission impliquait un peu de doigté, et, pour avoir vu ses jeunes à l’œuvre, elle savait que, par inexpérience, elles étaient assez autoritaires et violentes, se prenant bien trop à ce jeu délicieux qu’était l’exercice du pouvoir. Le sang de Shinu bouillonnait lentement, jusqu’à ce que, d’un bond, la jeune femme se redresse. Shinu retourna alors se filer sous la couette, toute gênée, confirmant son caractère très soumis. Mélinda retint un sourire en l’entendant parler :

« Que m'est-il arrivée ? M'avez vous sauvée de quelque chose ? J.. Je me suis soudainement endormie... »

La vampire s’extirpa de son fauteuil, et lui sourit, avant de la contourner, cherchant quoi dire, comment l’aborder. Elle s’avança sans rien dire, silencieuse, ses doigts glissant le long du lit, puis elle s’assit sur le rebord du lit, près de la petite bouille innocente et timide de la jeune femme.

« Hum... Tu ne te souviens de rien ? »

Mélinda esquissa un sourire, et décida de lui mentir un petit peu. Shii lui avait dit que Shinu dormait à moitié dans son cours. Elle essaya de partir là-dessus :

« Tu t’es endormie durant le cours privé tenu par Shii... Tu risques d’être exclue du lycée si ce genre de choses venaient à s’apprendre... C’est très irrespectueux, et c’est une chose que l’Éducation Nationale apprécie peu. »

Elle pencha sa main, et caressa sa tête, ses doigts glissant dessus.

« Je suis Mélinda Warren, Shinu, et, outre être une riche femme, je suis également très instruite. Plutôt que de t’éviter un renvoi, j’ai voulu t’emmener chez moi... Afin de te proposer mon aide. »

Il fallait toujours commencer à par tâter le terrain, afin de trouver les failles de sa partenaire. Ce n’est que quand Mélinda commençait à avoir l’ascendant psychologique qu’elle avait gagné. Elle ignorait de quoi Shinu se rappelait, mais, dans la mesure où elle avait subitement sombré dans le coma, elle ne devait plus se rappeler très bien du moment précis où elle s’était endormie. Mélinda avait hâte de voir sa réaction, alors que ses doigts, avec de très beaux ongles pointus, continuaient à tendrement caresser le visage de Shinu, glissant sur son front pour tapoter son nez, comme pour jouer avec elle.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Shinu Detsuka
-

Messages: 32



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 05, 2013, 08:45:31 »

C'est alors que la jeune femme quitte son fauteuil en affichant un sourire radieux, bien qu'elle soit en profonde réflexion elle vient s'assoir près de Shinu et se permet alors de coller son visage à celui de Shinu de très près. Elle obtient une phrase avant qu'elle ne se remette à rayonner, comme si elle magouillait quelque chose dans le dos de la jeune fille. Alors elle se serait endormie en pleins cours ? Shinu pense qu'elle ne devait pas dormir et qu'elle en a retenu mot pour mot jusqu'à la fin du cours...  Et puis c'est sa méthode de travail à elle... Mais elle risque de se faire viré, si cela venait à ce savoir qu'elle avait dormie. 

-P... Pourtant je saurai retranscrire mot pour mot de ce que Shii à dit pendant le cours... Je n'en est pas l'aire, mais je suis du genre à tout retenir. Je ne sais vraiment pas ce qui c'est passé cette fois-ci...

C'est alors qu'elle plisse un oeuil en voyant la main ce rapprocher d'elle. Mais elle se détend quand elle voit que ce ne sont que de simples caresses. Elle laisse échapper un petit soupire et est vraiment très rouge gênée. Car en plus ce qu'il ne faut pas oublier c'est qu'elle a le collier au tour du cou et qu'elle ignore toujours pourquoi elle a ça..

Mélinda reprend la parole et se présente à son tour à Shinu, mais un détail intrigue beaucoup cette petite dernière. Comment elle connait son prénom alors qu'elle ne le lui a même pas encore dite ? Mais le marché semble à priori attrayant. Un non renvoi, contre un peu d'aide. Et qui plus est elle a des connaissances sur terre.  Cela pourrait peut-être intéresser Shinu. La voila qui se redresse pour prendre la parole a son tour.

-J je préfère éviter le renvoi... Je... Si vous pouviez m'aider je ne dis pas non.
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #4 le: Décembre 07, 2013, 03:08:13 »

Brave petite... Ses rougissements étaient trop craquants. Ce brave petit bout de chou fit sourire Mélinda, qui continuait à tendrement caresser son visage, glissant sur ses belles joues. Elle souriait légèrement, jusqu’à ce que la jeune femme n’entreprenne de se hisser un peu. Mélinda loucha sur ses seins, restant près d’elle, dans une posture qui aurait déjà fait fuir toute personne normalement constituée, du fait de sa proximité avec la femme. Que Shinu n’ose pas parler, ou remettre Mélinda à sa place, était un signe que la jeune femme était très soumise, très timide, et n’osait tout simplement pas se heurter à la femme. Mélinda marquait donc déjà des points dans son objectif de contrôler la jeune femme, de la dominer, et, en définitive, de s’imposer sur elle.

« J-je préfère éviter le renvoi... Je... Si vous pouviez m'aider je ne dis pas non. »

Le sourire de Mélinda s’accentua, et elle se blottit contre le corps de la femme, caressant ses joues avec une main, tout en avançant sa bouche pour embrasser sa joue, se collant contre elle, ses seins heurtant ceux de la jeune femme. Elle était suffisamment jeune pour être encore vierge, une situation qui excitait beaucoup Mélinda. Coucher avec des vierges était une chose qu’elle adorait, car elles étaient beaucoup plus faciles à séduire. Elle se blottit donc légèrement, et remonta le long de sa joue pour lécher un peu son oreille, la suçotant. Un tel comportement ne manquerait certainement pas de surprendre, et, en insistant un peu avec ses mains, Mélinda força Shinu à s’allonger, et Mélinda s’étala peu à peu sur elle, avant d’écarter la couverture, afin de se glisser à l’intérieur, pour la rabattre.

Peu à peu, toujours sans parler, Mélinda se retrouva donc très proche de la femme, dans une position très sensuelle, qui laissait assez peu de doutes sur ce que la vampire voulait.

« Alors, tu ne seras pas renvoyée, Shinu... Quant à mon aide... Tout dépend de savoir quelle aide tu veux. Je peux t’offrir tout ce que tu veux. »

Mélinda parlait par prétention, mais pas uniquement. C’était une riche vampire, une femme suffisamment puissante pour avoir des connexions et une solide influence. Elle pouvait faire plaisir à Shinu, et lui obtenir bien des choses. Les doigts de Mélinda glissèrent ensuite sur le collier qui était enroulé autour du cou de la jeune femme, le titillant, glissant délicatement dessus.

« Je te propose de vivre chez moi, Shinu... Car je sais que tu ne viens pas de ce monde, et que tu ne dois avoir aucune autre option pour te loger que les dortoirs communs du lycée... Je te propose une chambre chez moi. Tu auras tout ce dont une jeune femme peut rêver : des amies, un grand lit, des vêtements, de la nourriture, une grande salle de bains... Et, en échange, tout ce que tu dois payer, c’est ce collier. N’est-ce pas avantageux ? »

C’était dit de manière un peu abrupte, et Mélinda se rapprocha alors, venant embrasser sa partenaire sur les lèvres, tout en continuant à maintenir le collier. Ce fut un bref baiser, et elle comptait surtout sur la gêne et sur l’excitation naissante de Shinu pour l’amener à ne pas repousser en bloc les propositions de Mélinda. La vampire le rompit ensuite, et conserva sur ses lèvres un léger et délicat sourire.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Shinu Detsuka
-

Messages: 32



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 07, 2013, 09:01:09 »

Cela soulage Shinu de savoir qu'elle ne sera pa renvoyée du lycée, mais un détail la chiffonne quand même bien assez. Pourquoi la jeune femme ce colle à elle et lui fait des gestes très provoquant ou très sexiste ? Allant même jusqu'à embraser la joue de cette pauvre Shinu complètement démunie de la situation actuelle. De plus elle s'impose de plus en plus sur elle et  La jeune femme commence à avoir de sérieux doutes quant à la provenance de Mélinda. Elle lui répond alors suite à son carton d'invitation à répondre...   

-C... ce que je veux ? J... je peux me l'offrir aussi étant donné que je suis assez riche de mon coté, mais...   

Shinu se fait alors plaquée contre le lit de force et la voila obligée de se baisser si elle ne veut pas avoir mal au cou, car elle utilise la force pour la faire descendre. Puis la jeune femme vient dans le lit avec elle. Ce qui fait rougir instantanément Shinu. Il n y a pas mieux pour la mettre mal à l'aise et dans ce genre de situation elle n'a qu'une envie : ce cacher sous la couette.  Malheureusement le fait que l'autre fille s'y trouve déjà n'y changerai effectivement pas grand chose à la situation actuelle.     Elle lui fait alors une révélation et proposition confirmant certains doutes de Shinu. 

-Humpf, je ne vois qu'une seule possibilité pour que vous soyez au courant pour ma provenance....  Vous aussi vous venez de terra n'est-ce pas ? Vous en savez beaucoup trop pour une simple terrienne...

Puis la jeune fille tourne alors les yeux vers un chandelier de trois bougie, elle se concentre en fermant les yeux un instant et une étincelle sors de nulle part pour venir allumer les bougies, histoire d'y voir un peu plus claire. Ce n'est pas du feu même si on pourrait le pensé au premier plan, mais bien de la foudre. Car l’électricité à très haute tension génère des étincelles très chaudes.  Et c'est ce que viens d'utiliser Shinu pour allumer les bougies avoisinantes.   

La vampire vient alors lui faire un doux baiser très sensuel, marquant définitivement son envie à elle. Et  Shinu dans sa tête, commence déjà à reconstituer les pièces du puzzle. Même si dans sa tête encore floue et gêner par la situation du moment il subsiste encore des zones d'ombres, même si l'important à été découvert. Toutefois la ou Mélinda se trompe c'est qu'elle a déjà un appart pour elle pour justement éviter les dortoirs des chambres communes. Cette fois c'est au tour de Shinu de sourire. Car c'est elle qui marque le point, la provoquant un petit peu, mais de manière non méchante. 

-Et bien à ce propos du logement, je n'ai... A... aucun souci et je ne dors pas dans les dortoirs du lycée. J'ai mon appartement moi aussi et je suis en mesure de p payer les impôts.  Toutefois la ou vous avez raison, c'est que je suis toute seule et je n'aime pas être seule... Alors je vais accepter votre proposition... 

Dit-elle à Mélinda, elle lui avait laisser le feu comme indice, quant à la nature de ses pouvoir, mais elle sait très bien que c'est une fausse piste et qu'en réalité le feu n'est qu'un mixte de la foudre. De plus elle a juste laisser l'étincelle visible et à moins d'avoir aussi des pouvoirs elle aurait pas pu s'apercevoir de l'existence de la foudre en la jeune femme.  Elle sourit a nouveau en se demandant comment  Mélinda pourrait faire pour trouver son vrai pouvoir. 

-S... Si je vis chez v... Vous Mélinda, qu'en est-il de mon appartement et de m... mes affaires ?  J'aimerais b...bien garder certaines choses... 

En effet, certaines choses compromettante quant à sa provenance dormais chez Shinu et elle voulait bien récupéré ce qui lui appartenait. Outre mesure la jeune femme se cala contre le lit comme elle le peut pour être le moins mal à l'aise possible, mais quoi qu'elle fasse Mélinda à une main sur l'anneau de son collier et peu si elle le désire faire ce qu'elle veut d'elle vu qu'elle n'oserait pas la frapper de peur de sa réaction. Elle est coincée au lit avec la vampirette.
« Dernière édition: Décembre 07, 2013, 11:39:27 par Shinu Detsuka » Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #6 le: Décembre 08, 2013, 03:11:27 »

La manière dont le chandelier venait subitement de s’allumer étonna un peu Mélinda, qui, après son baiser sur les lèvres de Shinu, pencha sa tête sur le côté, l’observant. La vampire n’était pas partisane de la théorie de la combustion instantanée, et le sang ne mentait pas : mis à part elle et Shinu, il n’y avait personne d’autre. Or, Mélinda n’avait pas le pouvoir d’allumer le feu par la simple force de sa pensée. La seule explication possible était donc que c’était Shinu elle-même qui avait déclenché ce jet de feu... Ce qui laissait entendre qu’elle n’était pas qu’une simple humaine, mais qu’elle avait aussi des pouvoirs magiques.

Shinu lui assura disposer d’un appartement, et être en mesure de payer ses impôts. Cette remarque fit naître sur les lèvres de Mélinda un petit sourire. Avait-elle un emploi à côté ? Ou était-elle une riche héritière ? Ce petit bout de femme avait en tout cas l’air de savoir se débrouiller. Mélinda ne dit rien, sur le coup, jusqu’à ce que Shinu accepte de vivre chez elle... Sans que ça ne surprenne vraiment la vampire. Elle avait cependant encore l’esprit préoccupé par le subit allumage de ses chandelles.

« S... Si je vis chez v... Vous Mélinda, qu'en est-il de mon appartement et de m... mes affaires ?  J'aimerais b...bien garder certaines choses... »

Mélinda cligna des yeux, et reporta son attention sur la jeune femme, son regard croisant le sien. Elle esquissa un léger sourire, et remua un peu son corps, le posant contre celui de la jeune femme, glissant ses mains de part et d’autre de sa tête, caressant ses joues, puis l’embrassa à nouveau. Elle avait bien senti toute la gêne de Shinu suite à ce baiser, une gêne qui trahissait un désir naissant. Il fallait dire que Mélinda ne faisait rien pour que la jeune femme la repousse.

« Tu conserveras ton appartement, petite fleur... C’est juste que tu n’y iras plus... Tu n’en auras plus besoin. Quand on goûte à mon hospitalité, on ne peut plus s’en passer. Nous pourrons amener tes affaires dans ta nouvelle chambre. »

Après tout, Mélinda n’allait pas se priver d’un appartement en plus ; elle pouvait toujours trouver une quelconque utilité à ce genre d’endroits. La vampire vint frotter son nez contre la tête de la femme, souriant lentement, et avança sa langue, léchant sa peau, tendrement, délicatement, avec une délicatesse infinie, tandis que ses mains glissaient le long du corps de la femme, caressant ses hanches, avec une incroyable douceur, et une assurance de soi qui trahissait son expérience. Cette situation ne l’effrayait nullement, et elle retourna l’embrasser, à nouveau, goûtant encore une fois à la saveur délicieuse de ses lèvres, s’en imprégnant, en mordillant un peu cette dernière. La vampire savait y faire, et, une fois le baiser rompu, elle esquissa un léger sourire.

« Vivre chez moi t’offrira une chambre, des amies... Mais tu devras respecter mon autorité, les règles de savoir-vivre, indispensables... Nous sommes plusieurs petites dizaines, après tout, et, sans un minimum d’organisation, mon beau manoir ne ressemblerait plus à rien. C’est pour ça que nous t’avons mis ce beau collier... Parce que tu viens de rejoindre notre petite communauté, et que tu es encore en apprentissage. »

Son ton était calme, mielleux, enchanteur. Mélinda parlait sans hésitation, avec une assurance et une douceur très encourageantes. Comment croire qu’une telle femme pouvait vous vouloir du mal ? Mélinda ne cherchait que son bonheur, et celui des femmes qu’elle prenait sous son aile. Aucune femme ne s’était jamais plainte d’être son esclave, et Shinu ne s’en plaindrait pas non plus. Mélinda restait confortablement allongée sur elle, épousant la forme de ses seins, et l’embrassa dans le creux du cou.

« Quand tu seras prête, tu pourras le retirer... Ou le conserver, si tu l’aimes bien. Dans tous les cas, tu devras respecter mes règles. Rassure-toi, elles ne sont guère contraignantes, et visent tout simplement à m’assurer que toi et mes autres pensionnaires savent que je suis bien la propriétaire de ces lieux. Aussi devras-tu, quand tu t’adresses à moi, toujours commencer par utiliser le terme ‘‘Maîtresse’’. C’est une exigence à laquelle je tiens beaucoup. »

Elle y tenait autant par fierté personnelle, que parce qu’elle savait que c’était en disant les choses qu’on prenait conscience de leur réalité. En forçant Shinu et les autres esclaves à devoir toujours l’appeler ‘‘Maîtresse’’, ce qui pouvait paraître anodin, ses petites chéries apprenaient en fait à respecter l’autorité de leur Maîtresse. En revanche, elles pouvaient l’appeler ‘‘Maîtresse Warren’’ ou ‘‘Maîtresse Mélinda’’, la vampire ne s’en formalisait pas.

Mélinda précisa alors :

« Et je viens de Terra, oui... Je suis une femme influente. Tu l’as peut-être remarqué, je suis une vampire... Mais je ne veux pas te tuer, rassure-toi. Et toi, qu’es-tu ? Tu n’es pas tout à fait comme les autres, n’est-ce pas ? C’est toi qui as allumé mes bougies, hein ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Shinu Detsuka
-

Messages: 32



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 08, 2013, 11:25:40 »

Comme Shinu l'avait pensée, son petit tour de magie avait réussi à faire son petit effet, mais la vampire semblait un peu songeuse et à présent, les deux étaient plongées dans une petite réflexion personnelle. Mélinda devait se demandé comment Shinu avait fait ça et du coté de Shinu elle se demandait si elle allait lui dire pour la foudre. Après tout elle aussi avait quelque chose de pas humains. Et les deux cachaient bien leurs jeux. Quand soudain la vampire pris la parole faisant allusion à son hospitalité. Elle avait l'air bien sur d'elle et c'est ce qui faisait sourire Shinu  à présent et elle ne put s'empêcher d'y répondre. 

-Si l'hospitalité est si propice que vous ne le dites alors je ne devrais pas avoir de raisons de m'en faire Mélinda... 

Mais pour l'instant ce qui  gênait le plus Shinu, c'était la façon dont ce comportait la vampirette, elle s'agitait sur Shinu de manière assez provocante en allant même jusqu'à caresser son corps dans tout les sens. Ce dont Shinu était sûre, c'est que Mélinda en savait long sur les choses de ce genre.  Puis elle vint même  à nouveau embrasser la jeune fille qui rougit définitivement pour de bon. D'un certains coté cela la gênait un peu de savoir qu'elle allait habiter ici dans l'une des chambres d'un manoir, mais l'autre avantage c'est qu'elle pourra s'entrainer magiquement sans que d'autres humains ne la voient utiliser ses facultés. De plus le fait que ses affaires soient transférés  lui procuraient un apaisement par rapport à la situation dans la quel elle se trouvait.  Après avoir rompu le baiser la vampirette lui expliqua alors encore deux ou trois bricoles sur ce que vivre ici allait pouvoir lui apporter.   Quant à l'explication du collier elle savait que quelque chose n'allait pas, mais elle ne saurait dire quoi alors elle joue le jeu tout en cherchant à comprendre même si pas mal de zones d'ombres ont été éclaircies.   

-Je vois et c'est pour ça que j'ai ce collier au cou...  De plus, comme je le pensais vous êtes la maitresse des lieux. 

La maitresse des lieux oui. Comme elle le pensait  Shinu  ne c'était pas trompée en pensant que cette femme était la patronne.  Car si elle lui proposait de vivre ici déjà ça paraissait suspect. Mais elle ignore toujours pourquoi elle s'est faite kidnappée. Saurait-il possible que la vampire est des vue sur elle ?  Pourtant Shinu bien qu'elle soit jolie elle ne se trouve pas si   craquante que ça au final. Et ne comprend pas pourquoi non plus tout le monde passe son temps à mater sa poitrine qui n'est pas spécialement généreuse, mais qui les formes  sont bien visibles malgré la robe.  Puis elle écouta alors encore la vampire parler  pour rassurer Shinu et elle  faisait des efforts pour paraitre le moins rouge possible même si ce n'était pas gagné d'avance. 

-Bon d'accord Maitresse, quant au collier je ne sais pas ce que je ferai de lui plus tard... Nous verrons bien avec le temps.

En plus des caresses de la vampire elle lui révéla d'ailleurs sa nature. Ce qui fit sourire Shinu assez distinctement, comme elle le pensait elle ne s'était pas trompée . Elle avait des déductions, mais celle du vampire primait le plus. Un tel comportement et de pareilles dents ne peuvent trahir le raisonnement de la petite lycéenne.   Cela la  surpris un peu, mais elle devait ne pas avoir peur, car elle a dit elle même qu'elle ne la tuerait pas.  Mais bon... Shinu  va finalement lui montrer sa nature électrique.

-B... bon d'accord, alors... voila mon vrai visage : je suis une esper de foudre.   

Dit-elle en se penchant sur le coté pour attrapé sa sacoche et ce qui semble être une gameboy tout ce qu'il y a de plus classique.  Cependant Shinu  ne l'allume pas, mais de sa main droite  un éclair jaillis entre son majeur et son index de couleur bleu turquoise et blanc au milieu.  Puis elle le fait rentré dans la console. L'écran s'allume alors et ce n'est pas le jeu qui est affiché, mais des données confidentielles...     

-Ce pouvoir me permet outre mesure de faire ça.. Le hacking. Même si j'ai d'autres possibilités amusante.
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #8 le: Décembre 10, 2013, 02:19:10 »

Tout se déroulait comme un phallus se glissant dans la chatte d’une prostituée, comme on avait coutume de le dire au harem. Shinu l’appela sans hésitation « Maîtresse », ce qui la fit délicatement sourire. Le collier, en revanche, resterait sur son joli cou pour encore un certain temps. Shinu allait découvrir les joies de la soumission, les plaisirs innés qu’il y avait à suivre des ordres... Car elle était une humaine, et que les humains, comme les Terranides, avaient naturellement été conçus comme des êtres faibles, des êtres qui ne pouvaient survivre sans l’aide des autres, et qui, partant de là, étaient fondamentalement enclins à la soumission. Pour Mélinda, ce constat était sans appel, car il était logique. Les vampires, eux, étaient des prédateurs, des chasseurs, des êtres naturellement supérieurs. C’était pour cette raison que Mélinda se refusait à asservir ses propres congénères de sang, car ils étaient son égal. Comme quoi, la doctrine d’asservissement de Mélinda suivait, une certaine logique, et n’était pas un argument hypocrite. Elle croyait en ce qu’elle faisait, et c’était probablement ça qui expliquait pourquoi sa petite entreprise ne cessait d’engranger des bénéfices, avec une croissance qui était presque à trois chiffres.

Rassurée, Shinu présenta alors ses particularités, ce qui ne surprit nullement Mélinda :

« B... bon d'accord, alors... voila mon vrai visage : je suis une esper de foudre. »

Une mutante, donc... Une mutante dont le pouvoir était lié à l’électricité. C’était ainsi qu’elle avait du allumer les bougies, en provoquant une sorte de choc électrique qui avait provoqué des étincelles, et allumé les chandeliers. Un pouvoir très intéressant, et Shinu lui en fit alors une petite démonstration, saisissant l’une de ces consoles portables dont le fonctionnement était incompréhensible pour l’Ashnardienne. Elle vit l’écran apparaître, et Shinu se mit à le trafiquer, faisant apparaître sur ce dernier une série de symboles incompréhensibles. Clignant des yeux, parce qu’elle n’y comprenait rien, elle finit tout de même par saisir le principe : le pouvoir de Shinu portait sur les systèmes électriques, et lui permettait de les dérégler.

*Les Terriens ne sont pas habitués à fréquenter des mutants... Je suppose que ce pouvoir peut être utile sur Terre.*

Sur Tekhos, Mélinda doutait que les Tekhanes n’avaient pas protégé leurs systèmes informatiques contre de telles attaques. Shinu ne devait pas être la seule mutante manipulant l’électricité qui existe, et les Tekhanes étudiaient les mutants depuis des années. Concrètement, Mélinda était en train de réfléchir aux implications concrètes d’un tel pouvoir, lorsque Shinu rompit le silence :

« Ce pouvoir me permet outre mesure de faire ça.. Le hacking. Même si j'ai d'autres possibilités amusante. »

Mélinda l’observa, et se mit à lui sourire, avant de l’embrasser à nouveau sur les lèvres, tout en écartant la GameStation (elle avait du mal à l’épèlera). Ce fut un bref baiser, tendre, délicat, avant qu’elle ne retire sa bouche. La langue de Mélinda s’avança alors, et vint se frotter contre les lèvres de Shinu.

« Tu es une femme pleine de surprises, ma petite Shinu... Évite juste de faire sauter les plombs de mon manoir, d’accord ? »

Elle lui sourit, un autre sourire délicieux révélant ses dents, et l’embrassa dans le cou, glissant ses mains le long de sa robe, épousant ses formes, glissant vers ses cuisses, filant le long de ses hanches. Elles étaient toutes les deux allongées dans le lit, et Mélinda sentit une subite poussée de désir la saisir. La vampire retourna l’embrasser, tandis que ses mains, tout en glissant, s’approchèrent du bassin de la femme, filant sous sa robe pour attraper son sous-vêtement.

« Je sais être très généreuse avec mes protégées, Shinu...Tu veux que je montre ? »

Mélinda ne voyait pas trop pourquoi Shinu dirait non, car elle estimait que toute personne intéressée un tant soit peu par la beauté ne pourrait être qu’enthousiaste à l’idée de coucher avec Mélinda. La modestie était loin d’étouffer la vampire, et, si elle voulait que Shinu parle, c’était avant tout pour lui donner un rôle, et pour qu’elle prenne clairement conscience qu’elle aimait bien la soumission. C’était, en quelque sorte, une forme de soumission active, et non passive. Mélinda voulait que Shinu prenne conscience du fait qu’être soumise à elle était quelque chose de merveilleux... Et le sexe était toujours un bon argument.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Shinu Detsuka
-

Messages: 32



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 10, 2013, 08:20:23 »

« Tu es une femme pleine de surprises, ma petite Shinu... Évite juste de faire sauter les plombs de mon manoir, d’accord ? »

-O... Oui maitresse ! Cela n'arrivera pas.

Comme le pensait Shinu son petit tour de magie avait plongée Mélinda dans une réflexion intense, les espers de foudre sont plutôt rare ces temps-ci et Shinu en était une très puissante.  Malheureusement  cela ne changeait pas le cour de l'action et Mélinda continuait ses petites caresses frénétiques à droites et à gauches. Pour Shinu elle pensait qu'elle avait les mains baladeuse. Et  cela allait dans l'empirement. Car  les mains descendaient de plus en plus bas. Pour attraper le sous vêtement de Shinu. Ce qui la fit rougir instantanément. C'est alors que  la vampirette se mit à lui dire qu'elle était généreuse et qu'elle invitait Shinu à lui montrer diverses choses amusante. 

Shinu sembla hésiter un moment en y réfléchissant si elle n'était pas en train de faire une bêtise, mais il était un petit peu  tard pour faire marche arrière de toute façon la lycéenne ferma un instant les yeux et les rouvris pour donner sa réponse d'une voix toute timide toute mignonne. 

-O... oui Maitresse s'il vous plait, montrez moi vôtre générosité.   

Dit-elle avec un petit sourire en coin de lèvre comme pour attendre la suite du programme. Sauf que pour une fois la fille entre-prit de caresser le doux visage de la vampire. Puis de tâté directement les seins avec ses mains histoire de connaitre un peu mieux ce milieu la. Elle avait fermer les yeux en le faisait, mais une fois encore cela montrait de sa timidité et qu'elle prenait un peu de risque.  Elle avait les mains paralysée à présent sur les seins de Mélinda en se demandant comment celle-ci allait réagir à cette petite tentation.  Elle était alors devenue très rouge et sa respiration était devenue un peu plus accélérée. Signe d'excitation. 

-J...je suis ...

Tellement Shinu était gênée par la situation qu'elle ne put prononcer la fin de sa phrase.  Elle n'avait qu'une envie actuellement c'était de se cacher sous la couette et d'y rester, car elle est vraiment très rouge et elle ne voulait pas se montrer comme ça à Mélinda. C'est comme si son cerveau actuellement avait buger et c'était mit sur off. Tout ce qu'elle fit c'est de s'enfoncer au maximum contre le matelas et les yeux fermer par la timidité qui la gagnait à présent de plus en plus.



Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #10 le: Décembre 12, 2013, 02:15:26 »

« O... oui Maitresse s'il vous plait, montrez moi vôtre générosité. »

Nouveau sourire magique sur les lèvres de l’intéressée. Fort heureusement, Mélinda était une femme qui aimait bien montrer sa générosité à ses récentes acquisitions. Son manoir était suffisamment grand pour qu’elle ait toujours une place à offrir aux nouvelles arrivantes. Shinu était sienne, et ce constat était tout simplement grisant. Le fait d’exercer sur quelqu’un un contrôle, une autorité... C’était là l’expression-même du pouvoir : le fait de dominer une autre personne, de dicter sa loi. Shinu était monstrueusement gênée, probablement à l’idée d’avoir donné son consentement pour faire l’amour avec une femme qu’elle ne connaissait pas... Mélinda aimait cependant se dire qu’il n’y avait pas que ça. Elle le savait : sa beauté avait quelque chose de surnaturel. L’héritage de sa mère, renforcé par sa nature de vampire. Ses yeux émeraudes étaient éblouissants, et, outre ça, elle estimait, avec toute sa modestie habituelle, que son visage ne souffrait d’aucun défaut, et était l’incarnation-même de la perfection. Comment ne pas succomber devant ses belles joues fines, son menton arrondi, ses belles lèvres tendres, sans être chargées ou pulpeuses ? Mélinda s’estimait belle, de cette beauté dont on saisissait la grâce par des sculptures et des tableaux, et qui enchantaient l’imaginaire collectif. Il était donc normal que Shuni rougisse : c’était la preuve que, instinctivement, elle comprenait toute la chance qu’elle avait de coucher avec une femme comme elle.

Timidement, Shinu alla se rapprocher du corps de sa Maîtresse. Ses mains, délicatement, se relevèrent pour caresser sa joue. Sans avoir cette peau froide et glaciale qu’on associait traditionnellement aux vampires, Mélinda avait malgré tout une peau assez fraîche. La blancheur de son visage lui donnait des allures de sainteté, ce qui était tout de même assez ironique, quand on savait tout le peu qu’il y avait d’angélique dans son comportement. De la joue, Shinu glissa vers les seins de Mélinda, optant pour quelques discrets attouchements... Gênée, la jeune femme avait toutefois du mal à réellement se lâcher, et à profiter pleinement du corps qui se lovait contre le sien. Mélinda n’était pas télépathe, mais, à voir la manière dont Shinu se recroquevilla, elle sembla vouloir éviter que la scène suivante n’arrive, que cette séance se poursuive.

*Sans doute est-ce pour ça qu’elle m’a montré son GameToy... Elle voulait que je m’intéresse à ses pouvoirs, plus qu’à son corps... Brave jeune fille.*

Shinu était mignonne, oui, et elle ne put finir sa phrase. Mélinda sourit à nouveau, et se rapprocha un peu d’elle. Si Shinu était gênée, Mélinda, elle, était en terrain familier. Ses belles griffes maîtrisaient le corps féminin à la perfection, et le sexe ne l’effrayait plus depuis des décennies.

« Hummm... Tuuuu... Es ? »

La vampire vint frotter son nez contre le sien, et posa un doigt sur les lèvres de Shinu, l’empêchant ainsi de finir cette phrase qu’elle avait vaguement tenté de commencer.

« Laisse-moi deviner, mon petit bout... Tu es... Vierge ? Follement excitée ? Amoureuse de moi ? Hypnotisée par mon regard ? Ne crois pas que je ne le sens pas... Ton sang carbure comme les Walkyries de Wagner. Pour une vampire comme moi, c’est une offrande... »

Elle lui sourit, mais ce sourire était différent des autres... Car Mélinda avait fait pousser ses canines, deux dents pointues sur la dentition du haut. Elle se rapprocha du cou de Shinu, et l’embrassa un peu, goûtant à sa belle peau, venant la lécher, tout en s’écrasant contre elle.

« On appelle ça l’Étreinte, Shinu… Normalement, ce terme n’est réservé que quand l’un d’entre nous offre le Don, mais, vu les effets que mes morsures provoquent chez mes pensionnaires, j’ai pour habitude d’en avoir une conception plus globale. »

Ses canines vinrent titiller la peau de la femme, alors que la suite, logiquement, était en train de s’amorcer.

« Tu peux me caresser, et je t’invite à m’enlacer... Voire même peloter mes fesses, si ça te tente. »

Pour le coup, Mélinda ne s’y opposerait pas, et planta ses crocs. La douleur était généralement assez brève, car Mélinda atteignait très rapidement la veine, et l’effleurait très légèrement, suffisamment pour pouvoir aspirer le sang avec son souffle, sans trancher la veine, de manière à éviter une hémorragie. Le sang de cette délicieuse jeune fille se mit à filer entre ses lèvres. Bien que ce ne soit pas une règle absolue, généralement, la morsure était quelque chose de très érotique chez ceux qui en bénéficiaient. Cette sensation de perdre son sang donnait lieu à une sorte de quiétude, de félicité, comme si on se mettait à planer. Naturellement, il arrivait aussi qu’il y ait des personnes réfractaires.

Il fallait bien de tout pour faire un monde.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox