banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mauvais endroit, au mauvais moment [Pv John] [Arrêt John parti]  (Lu 1137 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Novembre 10, 2013, 02:25:43 »

L’Okami marchait d’un pas rapide dans le quartier mal famé de la ville de Seikuzu Encore une fois, elle s’était vu obligé de quitter le sous-bois pour s’aventurer dans la fameuse ville et ses pas l’avaient conduit jusqu’au fameux quartier de la Toussaint. Cependant elle avait prévu le coup et ne se baladait pas auprès des humains oreilles et queue à l’air. Passant près d’une demeure, la louve avait gentiment emprunté un manteau  qui trainait non loin de l’entrée, négligemment délaissé sur le sol. Elle le remettrait à sa place sur le chemin du retour, ni vu, ni connu.

Pourtant, bien que la lupine fût passée mainte fois dans ces ruelles, un frisson lui parcourait l’échine cette fois-là. Rabattant la capuche du manteau contre son visage, elle se mit à empresser le pas,  son instinct lui criant qu’elle était en mauvaise posture. Dissimulées sous la lourde capuche noire, ses oreilles se mouvaient par à-coup discernant plusieurs sources de bruits qui semblaient divergées vers elle. Des sons tels que des murmures, des ricanements, des bruits de pas pressants. Rien de bon en somme.

Ne cherchant pas à comprendre plus longtemps, l’hybride se mis à emprunter plusieurs ruelles, notant rapidement quelques points de repères pour se retrouver dans ce fichu dédale. Elle pesta intérieurement, se maudissant d’être venue en ville, elle le savait pourtant que c’était une mauvaise idée !  Sa course se fit donc plus rapide, plus hâtive, tournant son visage pour observer par-dessus son épaule, la louve paya cher cette distraction, frappant de pleins fouet un obstacle humain.

Quelque peu sonnée, Shad tituba en arrière, secouant doucement sa tête de gauche à droite comme si elle tentait de remettre ses idées en place.  Erreur, grosse erreur car la capuche s’abaissa dévoilant ses oreilles de canidés à la vue de tous.  Son poignet fut immédiatement saisi par une main ferme et rêche qui fit un mouvement de traction qui rapprocha la louve contre  son poursuivant.

« Ohh regardez ! Un monstre ! On n’aime pas les monstres hein les gars ? »


Des ricanements vinrent en réponses suivit de quelques « ouai ! »  Furent lancés en guise de réponse. Au nombre des voix, la louve en décompta une dizaine. Et avant qu’elle ne puisse répliquer à  la remarque sanglante, le poing de l’homme vint s’abattre contre son visage, lui  écrasant son nez, le bruit de l’os se brisant se faisant entendre et une gerbe de sang s’y écoulant.

« Putain enfoiré ! »

Exit les mots doux. La louve ramena sa main contre son appendice nasale, sentant l’ichor qui s’en échappait contre son poignet. Fronçant les sourcils, hérissant sa queue, elle observait ce groupe qui l’encerclait, certains tapant dans leurs poings, d’autres sortant quelques armes blanches. Décidemment, ils n’allaient pas lui proposer de boire le thé.

Retirant sa main,  la Terranide se mis plus droite, toisant ses adversaires. Ils étaient nombreux, trop nombreux même et utiliser sa magie des flammes risquaient d’attirer encore plus l’attention d’autres humains. Une première attaque fut lancée, la louve l’évita facilement mais ne put éviter une attaque venant dans son angle mort. La lame effleura son flanc, faisant perler le sang. Un léger grognement de douleur suivit l’attaque. Elle n’allait pas crier pour si peu, pas pour leur faire plaisir. Mais elle n’eut le temps de  prendre son souffle qu’une nouvelle fois une autre attaque était lancée.

Ces dernières étaient pour la plupart facile à éviter mais il ne s’agissait que d’une distraction.  Trois hommes  s’étaient dispersés du groupe, montant par des échelles de secours, arrivant ainsi au-dessus de la zone de combat.  Là ils pouvaient voir Shad qui était plus sur la défensive que l’offensive et qu’elle n’attendait que de trouver une faille dans le cercle d’hommes qui l’entourait. Une faille pour partir, un petit espacement, voilà ce qui lui fallait, après, elle les devancerait.

L’un des hommes posté en hauteur se mis à jongler avec une brique dans le creux de sa main qu’il avait ramassé sur le chemin,  son objectif était tracé.. La hauteur et la vitesse allait les aider pour son office.  Calculant son coup, l’homme lança le projectile  visant l’arrière de la tête de l’Okami. L’impact fut brutal et la louve tomba en avant, mais sa chute fut rattrapée par un coup de poing dans le sternum, coupant ainsi net sa respiration, rendant la chute encore plus brutale.

Immédiatement, sans laisser à l’Okami de reprendre son souffle, les coups s’abattirent sur cette dernière. Coup de pieds dans les flancs, le visage, le ventre, tiraillement d’oreilles et de queue. Prostrée en position défensive la louve tremblait de douleur. Elle ne pouvait pas se laisser faire, elle ne devait pas se laisser faire Le souffle court, l’hybride entre-ouvrit ses yeux, émettant un grognement qui au fur et à mesure se faisait plus profond, plus rauque.

« Woh ! »

Un homme se recula rapidement,  l’air hagard par le spectacle qui se passait sous ses yeux. Devant lui, à ses pieds ne se trouvait plus une femme possédant une queue et des oreilles de loup, mais une créature ressemblant au fameux loup-garou des légendes La bête frappa rapidement la jambe d’un de ses harceleurs, le griffant jusqu’à l’os,  Ce dernier tomba à la renverse mais n’eut le temps d’émettre le moindre son que déjà la mâchoire puissante de l’hybride se refermait contre sa gorge, l’arrachant d’un coup sec.

Levant son museau, elle observa les trois hommes qui s’étaient planqués en hauteur entre ouvrant sa gueule garnis de canines acérées. Ils allaient payer et la bête comptait bien faire couler le sang. En retour, en guise de réponse, les hommes présents au sol observèrent un instant le corps de leur ami gisant au sol avant de tous sortirent une arme, empoignant cette dernière avant de se jeter vers la créature. Cette dernière ne faisait maintenant plus de différence entre ses agresseurs et un potentiel passant.
« Dernière édition: Avril 01, 2014, 01:40:22 par Shad Hoshisora » Journalisée

John Rosewood
Créature
-

Messages: 522


Mi-humain, Mi-spectre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Novembre 14, 2013, 03:51:19 »

Que pouvait bien faire John pendant la nuit selon vous ? Et bah trouver de la gonzesse et pour cela, il avait des destinations bien précises. Cette fois, il se dirigeait vers le quartier de la Toussaint. Tout en marchant, il pensait à Quetz qu'il devait revoir prochainement, son esprit en était chamboulé bien que pour le moment il décidait de continuer à draguer à gauche et à droite. Ahlala cette Quetz, une bombe qui fait l'amour comme une déesse, peut-être était-ce la bonne... Le mieux c'est de profiter encore et encore avant de se caser pour de bon si cela devait arriver.

Des femmes, il y en avait un tas pour revenir à elles. Il suffisait de marcher et hop, une demoiselle par ci, une autre par là... Comme dirait John, le mieux c'est d'être franc, direct et se ramasser un râteau de suite plutôt que d'attendre un an et de se le ramasser quand même et puis, vous savez, tout a changé, plus d'une femme attend patiemment qu'un homme vienne l'enlever pour lui faire l’amour sauvagement dans un coin de la ville.

Certains ne s'oseraient pas à passer par les petites ruelles du quartier alors que le rouquin ne se gênait pas. Il était un peu connu et la plupart des gens évitait de lui causer des ennuis. Bon, il en a déjà eu sur sa gueule comme tout le monde, mais cela devenait rare. Comment réagiriez-vous si vous entendiez des bruits de lutte dans le quartier chaud de la ville ? Bah John il fonce, rien à foutre, la curiosité avant tout ! Quelle surprise de voir plusieurs hommes s'en prendre à une femme. Au départ, le rouquin n'avait pas vu que cette demoiselle était différente et se décidait à l'aider, donnant des coups de poings en traître à n'importe quel mec passant par là, par derrière. Il fallait être sûr de les dégommer direct quand ils sont plusieurs comme ça. Ils tombaient tour à tour et bizarrement, aucun d'eux ne se préoccupaient de John. On ne réfléchit pas vraiment dans des moments comme celui-ci, sauf quand on ramasse une giclée de sang sur la tronche... Oh tiens, une femme animal... Et puis pas contente... Première option, fuir, deuxième option... Fuir ! John courait quand il se rendait compte qu'elle n'avait pas compris qu'il l'avait aidée, mais il n'était pas assez rapide... il laissait échapper un énorme cri de douleur alors que les griffes de la bestiole lui transperçaient le dos, se retournant sur le coup pour donner un bon coup de poing sur la tronche de la demoiselle, celle-ci ne tardait pas à le mordre une ultime fois, mettant fin à sa vie...

Oh non... Pauvre John, vous qui aimiez tant ce rouquin pervers... Serait-il mort ? Non, pas comme ça, ce n'est pas possible, pas dévoré par une sorte de dame bestiole... Il était encore trop jeune pour mourir, vous pensez bien... Une impression que son corps se divise en deux parties, voilà ce qui pourrait troubler la lycanthrope. La partie bien humaine, blessée restait là, comme morte alors que s'élevait une sorte d'esprit qui avait le même physique que John, sauf qu'il n'était coloré que de noir et blanc. La couleur de ses yeux était devenue d'un jaune effrayant alors que sa voix semblait venir du mauvais côté de l'au-delà. Il riait à ne plus pouvoir s'arrêter et puis... l'émotion de ce nouveau John changeait d'un coup, ses yeux grandissant alors que sa bouche s'ouvrait comme celle d'un serpent.

« PUTAIN DE SALOPE DE MERDE ! »

Machinalement, John tentait un coup de poing qui traversait la jeune femme avant de soupirer.

« Putain... Je t'aidais à dégommer les mecs et voilà... T'as vu ma forme humaine ? Elle est toute bousillée ! »

Il se déplaçait, réfléchissant tout en faisant les cent pas.

« J'suis pas dans la merde... J'peux rien foutre comme ça... Hé, du conne... J'espère que tu va m'aider maintenant. »


John se laissait tomber par terre, assis, il fixait Shad de ses yeux jaunes. On peut se demander si qu'il était vraiment en cet instant même si par logique on pourrait penser à un fantôme ou une sorte d'esprit... Mystère, mystère...
Journalisée



John Rosewood
Le Manipulateur
Torwell
Lorgain Raigorn
Logan De Barentorn
Mitsukane


Pour toutes demandes, laissez-moi un mp sur John Rosewood.
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Novembre 14, 2013, 02:46:12 »

La créature effectuait un véritable carnage dans la petite ruelle du quartier de la Toussaint. Maintenant plus rapide, plus agile, plus forte que ses adversaires, elle se faisait une joie de les éviscérer vivants d’un coup de griffe bien placée, il ne fallait pas venir la faire chier.  La bête ne lâchait que sa « proie » une fois que cette dernière était à terre. Que l’homme qu’elle poursuivait court et se cache, cela ne faisait aucune différence pour la bête qui avait laissé la peur la submergé et guidait ses actes.

Faisant gicler le sang de la trachée d’un de ses agresseurs, les yeux de la bête se posèrent sur le rouquin, le fixant  sans ciller. Lâchant l’homme inerte au sol, la créature se lança à la poursuite de celui qui l’avait aidé. Mais comment pouvait-elle le savoir ? Après tout, sous cette apparence, Shad ne faisait pas réellement de grandes différences, sa forme hybride  elle, ne voulait qu’une chose. Se venger et tuer, rien de plus. Alors bien évidemment, elle se jeta sur le pauvre John qui n’avait rien demandé et s’occupa de sa mise à mort sans d’autres somations.

Pensant qu’il avait rejoint le monde des esprits pour de bons, la créature le délaissa et partie s’occuper du dernier de ses agresseurs. Ce dernier qui avait fait le malin il y’a quelque minute, pleurait sa mère en tentant de fuir, ne cherchant même plus à combattre, juste à fuir. La lycanthrope le rattrapa en quelques pas de courses rapide et mis fin à sa vie, hop là, juste comme ça, parce qu’il l’avait fait chier. Et aussi parce qu’elle ne se contrôlait pas.

La voix du spectre atteignit les oreilles de l’hybride et cette dernière se figea, restant comme un moment stoïque avant de tomber à genou sur le sol, reprenant une apparence plus humaine malgré ses attributs d’animaux. Posant ses mains à plat dans l’une des petites flaques de sang, l’Okami tremblait comme si elle venait de reprendre ses esprits, observant le carnage qui régnait maintenant dans cette ruelle. Un véritable bain de sang avait été versé. Oh, elle ne craignait pas de se faire retrouver par la police vu que dans ce monde, elle n’existait pas. Pas de traces dans un quelconque fichier en sommes. Pourtant, elle était tétanisée par la vision qu’elle avait devant ses yeux, comment avait-elle pu ?

« Oh putain de putain de putain de merde de sa mère…. »

Oui, elle avait le droit de dire des jurons non ?  Sentant un frisson lui parcourir l’échine, elle posa ENFIN ses yeux sur le spectre avant de voir son corps inerte sur le sol.  La louve avait peut-être perdu momentanément la raison, pendant un laps de temps mais elle était sûre d’une chose, le rouquin n’était pas avec la troupe qu’il l’avait agressé. Un passant peut être ?

« Oh chi… »


Se levant, elle alla vers le corps, posant sa main dessus pour voir son état. Mort. Merci au revoir tu peux supprimer ton perso. Cependant, le fait que son esprit soit là pouvait encore signifier qu’il y’avait une chance minime qu’il réintègre son corps non ?  Relevant les oreilles, l’Okami perçu le bruit distinct des sirènes de police se dirigeant vers l’endroit où elle se trouvait.  Avec tous ces cris, il fallait bien que cela rameute les autorités.

« Oh et puis…merde ! »

Soulevant le corps du rouquin, la Terranide le mis sur son dos, pliant un peu sous son poids, jetant un œil au spectre. Son regard semblant dire «  tu préfères que je le laisse ici et que tu sois amené à  la morgue peut-être ? ». Rapidement, la louve grimpa par des escaliers de secours  et s’engouffra dans un entrepôt  désinfecté posant le rouquin contre un des pilliers, se tournant par la suite vers sa forme spectrale.

« Bon sang pourquoi tu étais passé quand je…rha putain merde, j’ai l’air fin moi ! »

Faisant les cent pas, elle réfléchissait à toute vitesse. Jamais l’Okami n’avait voulu faire du mal à cet étranger, surtout qu’à la base il l’avait aidé. Inspiration et expirant un bon coup. Il lui avait demandé de l’aider, c’était en toute somme logique après ce qu’elle lui avait fait.

« Bon…une petite idée ? Et pas la peine de me gueuler dessus putain… »

La louve affichait un air déterminé, elle souhaitait, elle devait aider cette personne, mais comment faire réintégrer son corps à un esprit ? Surtout quand ce dernier semblait mort et hors service ?
Journalisée

John Rosewood
Créature
-

Messages: 522


Mi-humain, Mi-spectre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 13, 2014, 08:22:08 »

Ahlala, voyez, on va pour aider les gens et on s'en prend plein la gueule. C'est une bonne leçon de morale, ce à quoi le monde ressemble aujourd'hui, mais si ça touche même les loups-garous on est pas dans la merde moi je vous le dis. Enfin, la faute était à moitié pardonné car il était qu'à moitié mort si on pouvait dire ça comme ça. Il pouvait chercher après des amies fantômes tiens, vu qu'il ne pouvait toucher que des esprits... Il prenait alors une mine dégoutté en pensant à toutes des choses du genre, ça ne tourne pas rond dans l'esprit du rouquin. Il n'écoutait pas vraiment Shad, restant bloqué sur cette image de rapport sexuel entre fantôme. Il se réveillait un peu en entendant le son de sa voix.

« Euh... Ouais ouais ! Faut emmener mon corps à la Pyramide de Ibsalakou en Egypte et prier le dieu de la Mort de me redonner la vie pour que je puisse reprendre ma forme initiale »


Il la regardait d'une manière sérieuse avant de prendre une mine blasée.

« Mais non j'en sais rien... Sinon je serais déjà parti là... Il faut juste trouver un moyen de me soigner, si mon corps est en vie je peux y retourner si le dieu de la mort le veut bien. »

Il la regardait plus en détail, se remettant un peu de tout ce bazar.

« Au fait, j'suis John. Désolé d'avoir gueulé mais bordel, voilà... »

C'est sur que l’énervement tu l'as quand tu crèves, enfin, un petit peu quoi s'pas cool de crever. L'esprit semblait pensif, fixant la louve et son corps, cherchant une idée pour aller au plus vite et éviter tout un bordel.

« Ou alors on va direct au temple pour lui demander au Dieu de la mort... Ça peut être risqué, mais bon...A toi de choisir. Soit on va au temple direct soit on fait revivre mon corps et on va au temple. La seule différence c'est que j'aurais le contrôle de mon corps si tu le fais revivre, mais bon, j'peux pas rester indéfiniment dedans sans avoir l'accord de l'autre là. En attendant que tu choisisses, je vais profiter un peu de ma forme spectrale. »


Aussitôt dit, John s'amusait à traverser le corps de Shad un peu pour la faire flipper, puis il passait les murs, poutres et tout ce qui se trouvait à portée.

« Sois pas trop longue non plus car ce petit jeu risque de vite me faire chier. »
« Dernière édition: Janvier 13, 2014, 12:27:23 par John Rosewood » Journalisée



John Rosewood
Le Manipulateur
Torwell
Lorgain Raigorn
Logan De Barentorn
Mitsukane


Pour toutes demandes, laissez-moi un mp sur John Rosewood.
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Janvier 13, 2014, 09:19:34 »

La louve avait questionné le spectre si par le plus grand des hasards il avait la moindre idée de comment se sentir de l’impasse et sa première réplique fit hausser un sourcil à la Terranide tandis qu’elle croisait les bras, balançant sèchement sa queue derrière son dos, poussant un long soupir après qu’il se soit plaint.

« Ça va, ça va calmes toi….Je demandais juste….Bon… »


L’Okami posa par la suite son regard sur le corps inerte. Le soigner ? Oui pourquoi pas, cela serait un bon début. Elle se mit donc à regarder aux alentours pour voir si elle trouvait de quoi faire un bandage de fortune en attendant des mieux adaptés. Tout en vacant à sa quête, elle écoutait d’une oreille le spectre qui planait autours d’elle. Et tiens ? Il s’excusait d’avoir crié ? Bha ! Sa réaction avait été normal après tout, qui n’aurait pas crier envers celui qui lui aurait déchiqueté le ventre ?

« Pas de souci John, tu peux m’appeler Shad  et désolé aussi, mais t’es passé au mauvais moment…J’voulais pas l’utiliser cette forme en fait... »


Elle poussa finalement un soupir de frustration, frappant limite d’un coup sec son pied au sol sous le coup de la colère avant de retourner prêt du cadavre. Sa quête n’avait pas porté ses fruits, mais elle se devait de quand même bander les plaies qui ornaient le corps du rouquin. Croisant le regard  du spectre, elle le laissa parler, avant de rétorquer :

« On a pas trop le choix, j’ai tenté de trouver de quoi te faire un bandage mais y’a rien ici, j’vais donc t’en faire un avec ce que j’ai et t’emmener au temple…Ce sera sans doute la meilleur solution, par contre, si tu pouvais me guider pour éviter le plus de personnes possibles ce serait sympa. Je doute que je passerais inaperçue avec ton cadavre sur mon dos. »

Terminant sa requête, elle se prépara à arracher un large morceau de tissu de son haut, s’arrêtant subitement, frissonnant quand John passa à travers elle. L’effet était glacial et très déplaisante.  Fusillant l’esprit du regard pendant que ce dernier semblait s’amuser et tester ses capacités, elle ne put s’empêcher de rétorquer :

« Bordel, évite de faire ça, c’est un truc à te rendre malade…- Elle arracha finalement un morceau de sa tunique et l’appliqua, cessant l’hémorragie, créant une sorte de bandage de fortune – On peut espérer qu’au temple, j’ai de quoi mieux te soigner, y’a rien ici alors autant partir vite fait. »

L’Okami se saisit donc du corps inerte et le porta à son dos avant de siffler pour attirer l’attention du fantôme. Puis sans attendre plus longtemps et faisant en sorte de bien maintenir sa charge, elle s’élança, redescendant dans la rue, attendant les directives de John. Ces  dernières lui permirent ainsi d’atteindre le temple sans croiser trop de personnes, mis à part quelques vagabonds qui ne se préoccupaient pas trop de voir une femme porter ce qui ressemblait à un cadavre.

Ils arrivèrent finalement au temple convoité et la Louve y rentra en hâte avant de déposer le corps de John sur ce qui pouvait ressemblait à un autel avant de se retourner et de la questionner :

« Bon, et maintenant ? »


La lupine avait l’amer impression que tout n’allait pas être bien simple, non qu’il aurait sans doute quelques complications.

[Hrp : Désolé, je n’aime pas faire agir les personnages de l’autre d’habitude, si ça dérange, je modifierais ^^]
« Dernière édition: Février 08, 2014, 02:52:59 par Shad Hoshisora » Journalisée

John Rosewood
Créature
-

Messages: 522


Mi-humain, Mi-spectre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mars 22, 2014, 01:42:40 »

A la belle situation... Enfin, John pouvait être content que cette... femme... chose ? L'aide. Dans d'autres cas son corps serait resté sur place jusqu'à ce qu'un pauvre innocent gueule, que la police vienne et face son enquête, que des scientifiques viennent style expert. Je vois bien Horatio enlever ses lunettes de soleil avec toute la classe qu'il peut avoir et dire « Cet homme a été tué par... Un animal ! » et puis, pour faire une blague... « Un loup peut-être... Peut-être un phoque, mais alors on aurait traîné son corps jusqu'ici... Avouez que la situation est quand même... Loufoque... » YEAAAAAAAAAAAAH.

Trêve de plaisanterie vu que tout cela n'était pas le cas et que la dame l'aidait, il se demandait quand même quelle décision elle prendrait et il avait eu rapidement sa réponse, direction le temple ! Bon bah, comme elle le souhaite... On risque de rire... Le spectre ne lui disait rien pour l'instant, lui indiquant par où passer, mais dans le fond, il se demandait si elle savait vraiment où elle va mettre les pieds.

Le temple n'était pas loin et il était caché. Comme nous sommes original et pour un temple de la mort, il se trouvait dans un cimetière. Il y avait une tombe avec un mécanisme caché qui servait à reculer cette même tombe pour y découvrir un passage avec des escaliers menant sous le sol... Et donc, la louve prenait ce chemin, sans crainte, quel courage ! Sauf que oui, en-dessous se trouvait une sorte d'autel, d'ailleurs bien dégueulasse, pas entretenu... Mais quand le sol se dérobe sous vos pieds, il ne vous reste plus qu'une chose à faire... Attendre l'atterrissage et puis avoir honte de vous faire prendre dans ce genre de piège à con. Enfin, le spectre aurait pu prévenir, mais vu que de base il faut quand même tomber, il n'en a pas pris la peine. La chute n'était pas haute, mais sous forme humaine il n'est pas possible de remonter à la surface... Même en mode lycanthrope en fait.

Les deux se retrouveront dans une pièce, plutôt sombre. L'odeur n'y est pas agréable et on comprend vite pourquoi en voyant pas mal d'ossements humains et aussi un cadavre en décomposition. Y'en a un qui est venu y'a pas si longtemps ! A partir de là, John était aussi dans l'inconnu et il regardait partout. Dans cette pièce se trouvait trois portes. Une sur le mur de gauche, une sur le mur de droite et une pile devant eux, mais rien derrière. Au milieu de la pièce se trouvait une chaise, une table et une sorte de maquette sur la table. En s'y approchant, on pourra remarquer que cela est la pièce où il se trouve en ce moment, une réplique parfaite... Peut-être un peu de trop lorsque l'on remarque Shad et John en miniature, représenté comme dans la réalité... On a l'impression de regardé un écran branché sur une caméra qui filme au dessus d'eux, donc au niveau du trou par où ils étaient tombé. Ceci ne serait-ce qu'une illusion ? Un maléfice peut-être ? En tout cas, sur la table, il était gravé dans le bois... « Comment faire réapparaître la quatrième porte ? ». Tout cela était une sorte de casse tête mais plutôt simple apparemment, vu que la porte manquante se trouvait à côté de la maquette, le simple fait de la prendre et de la remettre à sa place suffirait-il à la faire apparaître derrière eux ? Tout n'était pas si simple, vous vous en doutez, sinon il n'y aurait pas tant de cadavre... En tout cas, dès que Shad entrera sa main dans la maquette, elle pourra sans doute remarquer que sa main, version géante, descend doucement vers eux... Si elle touche un mur, la pièce en tremblait, si la maquette bouge un peu, la pièce bouge aussi... Attention petite louve, chaque geste doit rester minutieux si tu ne veux pas rester aux oubliettes...

Pendant ce temps-là, John ne faisait que la regarder, plutôt silencieux, la laissant faire. C'est à elle de se d'emmerder après tout, il s'en foutait il était déjà crevé... Peut-être qu'elle finirait en spectre comme lui, écrasée par sa propre main... L'idée ne l'enchantait pas des masses bizarrement...
Journalisée



John Rosewood
Le Manipulateur
Torwell
Lorgain Raigorn
Logan De Barentorn
Mitsukane


Pour toutes demandes, laissez-moi un mp sur John Rosewood.
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Mars 22, 2014, 10:58:46 »

La lycane avait suivi les indications données par le spectre pour se rendre au temple qui permettait à son esprit de réintégrer son corps. Par chance, le chemin qu’elle avait pris  était à l’écart des grandes voies publiques et permettait ainsi de croiser que très peu de monde.  Personne en réalité. Ce n’était bien sûr pas l’Okami qui allait s’en plaindre !  Quand ils arrivèrent au cimetière, elle crut d’abord à une mauvaise blague. Mais face à l’insistance de John et ses indications, la lupine dû bien admettre que l’établissement qu’ils recherchaient était bien dans ce lieu remplit de pierres tombales.

Et c’est dans l’une d’elle que la lycane et son fardeau cadavérique durent rentrer.   Shad déplaça la pierre, activant un mécanisme permettant de dévoiler des escaliers qui descendaient dans les profondeurs obscures et peu accueillante d’une crypte, d’un lieu mortuaire. Ravalant sa salive, elle s’y engouffra, trouvant le fameux autel où elle déposa le corps inerte de John. L’odeur était insupportable, surtout pour son odorat bien plus développé que celui d’un simple humain et la Terranide fit une mine renfrognée, mettant son bras devant son nez pour bloquer le maximum d’odeurs.  Cependant, ce n’était pas ce à quoi elle devait s’inquiéter le plus. Le sol se déroba soudainement sous ses pieds et la lupine cru bien sa dernière heure arrivée. Elle se voyait déjà, atterrir en contrebas, aplatie comme une crêpe sur le sol.

Mais étrangement, la chute en fut que douloureuse que pour ses fesses sur lesquelles elle avait atterrie.  Maugréant, elle massa en vitesse ces dernières, se relevant, jetant un œil en levant le visage sur l’endroit d’où elle était tombée. C’était haut. Bien trop haut. Il n’était donc possible de remonter par cette voie. En observant la pièce, elle nota trois portes. Trois choix de directions ?  Mais quelle était la bonne porte à prendre ?  Un petit objet attira son attention et la Louve s’approcha du centre de la salle, trouvant une maquette miniature de cette dernière.  Elle recula subitement, en notant qu’elle se voyait, ainsi que John. Qu’était-cet endroit ?

Ses yeux se posèrent par la suite sur la phrase, avant de voir la fameuse quatrième porte posée à côté de la maquette, comme si elle attendait sagement qu’on la prenne et qu’on la mette. La Terranide s’en saisit et avança doucement sa main dans la reproduction miniature avant de la retirer subitement. Sa propre main s’était matérialisée dans la pièce et  la surprise fut de mise. Curieuse, elle donna une pichenette contre la maquette, avant de regretter son geste. La pièce entière se mis à trembler,  Bon, au moins, elle avait la confirmation que la maquette était belle et bien liée à la pièce.

La lupine tourna son regard vers John qui semblait être plus observateur qu’une personne aidant une autre.  Vraiment sympa l’aide. La Terranide soupira, marchant un peu dans la pièce. Mettre la quatrième portes semblait bien trop simple, dangereux et à faire avec parcimonie mais bien trop simple. Alors pourquoi diable il y’avait-il autant de cadavres disposés ici et là ? Des personnes anciennement piégées qui n’avait su faire apparaître cette dernière porte.  Main sous le menton, la lycane cogitée avant de désigner du doigt l’une des portes déjà présente :

« Pourquoi faire apparaître une quatrième portes quand trois sont déjà à explorer ? Je suis sûre qu’il y’a quelque chose à faire dans ces trois pièces pour réussir à mettre la quatrième porte. Ce serait trop simple sinon. »

C’était  quitte ou double. Soit la lycane avait raison et elle devrait passer avec le spectre derrière chacune des portes pour avoir un indice sur la façon de faire apparaître la quatrième porte, soit, elle se trompait lourdement et risquait sa vie. Enfin, ce n’était pas comme si elle l’avait déjà, le couteau sous la gorge actuellement.  Inspirant un coup, elle se dirigea vers la porte de gauche et l’ouvrit. Etrangement, le corps de John avait disparu pendant leur chute et l’Okami s’imaginait qu’ils le retrouveront plus loin dans ce dédale souterrain. Du moins, elle l’espérait. 

La porte de gauche ouverte, elle s’engouffra dans la pièce, espérant ne pas avoir fait un mauvais choix. John n’avait rien à craindre sur ce fait lui, il était mort et pouvait se déplacer à son aise dans ce temple maudit.  La pièce où elle arriva était complétement plongée dans le noir et la Terranide ne bougea pas, essayant avant toute chose de s’habituer au noir. C’était une chose à se faire piéger par du vide ou tout autre joyeuseté.

« Dis-moi…vois-tu quelque chose John ? Tu ne saurais pas me guider par pur hasard ? »

Le fantôme pourrait très bien faire office de yeux pour la Terranide, si ce dernier pouvait bien sûr voir dans la pénombre des plus totale de la pièce et s’il n’était pas taquin au point de dire à Shad de se débrouiller toute seule.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox