banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Formation aquatique [Club Féminin de Natation]  (Lu 1218 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7759



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« le: Octobre 22, 2013, 01:33:13 »

Les îles commerciales du Gondchire formaient un ensemble maritime assez complexe, un archipel délicat, où chaque île était souveraine par rapport aux autres, et généralement en proie à des luttes d’influence, qui se caractérisaient par des affrontements entre pirates et corsaires le long de leurs zones d’influence respective. Le Gondchire avait en effet la mainmise sur l’exploitation de ressources océaniques importantes, généralement de précieux minerais qui étaient utilisés dans la confection d’armements lourds. Ceci faisait du Gondchire une puissante indépendante de premier plan, un ensemble de royaumes maritimes qui, tout en étant généralement désunis, arrivaient fréquemment à s’unir quand des envahisseurs tentaient de les envahir. Tekhos s’y était risqué il y a plusieurs siècles, tout comme Nexus, et le Gondchire avait toujours tenu. Outre sa puissante armada, chacun des neuf rois des îles du Gondchire pouvaient se réunir sur une île centrale, une sorte de petit sanctuaire comprenant une tour magique, et, de là, utiliser un artefact magique, la Clef des Vents, qui permettait d’augmenter ou de diminuer la puissance des vents, pouvant ainsi créer d’immenses tempêtes. La Clef des Vents avait assuré la victoire du Gondchire contre tous leurs envahisseurs, le dernier en date ayant été l’Empire d’Ashnard, qui avait espéré pouvoir, grâce à ses magiciens, repoussé la puissance magique de la Clef des Vents, et assiéger les îles. Ce fut un échec consternant, qui avait forcé les Ashnardiens, comme les Nexusiens et les Tekhanes, à se lancer dans une guerre d’influence, en obtenant le soutien d’une monarchie gondchirienne contre une autre. En définitive, Gondchire devenait un complexe échiquier politique où des conflits d’intérêts internes et externes se mélangeaient, le tout pour assurer le contrôle des mines océaniques.

Quel était le lien entre le Gondchire et le fait qu’Alice se trouve dans la piscine municipale, à tâter du bout du pied l’eau, en bondissant en arrière, comme si elle craignait que l’eau ne l’agresse ? Sylvandell s’était retrouvée impliquée dans les processus impliquant Ashnard et une monarchie gondchirienne, renommée par les services diplomatiques ashnardiens « Gondchire IV ». Gondchire IV était intéressée par les dragons dorés de Sylvandell, car leurs espions avaient appris au roi de Gondchire IV qu’une autre monarchie du complexe d’îles, Gondchire VII, comptait recevoir des troupes et des armes nexusiennes, dissimulées à travers un convoi de navires de touristes, afin d’assiéger un allié de Gondchire IV, Gondchire II. L’idée était donc d’attaquer le convoi maritime à l’aide des dragons, mais, pour ça, une délégation diplomatique allait devoir aller à Gondchire IV, afin de s’assurer que le roi de cette île respecte ses obligations. Comme il s’agissait d’une île, et qu’Alice ne savait pas nager, et qu’elle avait peur de l’eau, elle s’était dit qu’il pourrait être intéressant d’apprendre à nager, de dompter sa peur de l’eau. Or, Sylvandell ne proposait pas de maîtres-nageurs, et elle se voyait mal aller à Ashnard pour apprendre à nager... Elle n’avait pas envie que des nobles ashnardiens tentent de la séduire, ou que la rumeur se répande que la Princesse héritière de Sylvandell était terrifiée à l’idée de prendre un bain un peu trop profond. Ashnard n’était pas Nexus, mais il y avait une Cour impériale, et les démons, aussi bien que les humains, adoraient papoter, et se moquer des autres. Et Alice était déjà assez mal vue au sein de l’Empire pour avoir épousé une esclave.

À défaut, Alice avait donc décidé d’apprendre à nager sur Terre. Elle y était depuis plusieurs mois, depuis qu’elle s’était mariée avec Sakura, et qu’elle avait appris que sa femme venait de Terre. Comme une Princesse se devait d’être curieuse, elle avait décidé de se renseigner sur ce monde, notamment pour comprendre ce curieux concept de démocratie, dont on entendait tant parler à Nexus. De nombreux rapports ashnardiens sur les activités révolutionnaires à Nexus mentionnaient en effet le fait que bon nombre de révolutionnaires ne voulaient pas de la monarchie, ni d’Ashnard, mais d’une démocratie, en pensant que ce système serait plus égalitaire, et permettrait d’avoir des dirigeants qui songeraient au bien-être de la population avant de satisfaire la classe dirigeante d’où ils étaient issus. Ce genre de débats passionnait la Princesse, qui avait après tout grandi au sein des livres, et avait donc justifié le fait qu’elle se fasse passer pour une lycéenne. Ainsi, elle pouvait entrer dans un lieu de savoir, et brandir sa petite carte étudiant quand elle se rendait aux bibliothèques.

Elle était hébergée par une amie assez intime, Mélinda Warren. Cette dernière assurait un rôle à Sylvandell : elle était chargée de l’éducation des prisonniers de guerre que Sylvandell faisait, et en ramenait une partie au royaume, afin de servir, soit comme majordomes, soit comme fermiers, conservant le reste pour elle, soit pour son propre harem, soit pour les vendre. Cette pratique avait toujours choqué Alice, même si Mélinda l’avait assuré qu’elle ne maltraitait pas ses esclaves, et qu’elle s’assurait de les revendre à des individus qui n’étaient pas des tortionnaires. Cependant, Mélinda avait une telle propension à mentir qu’Alice doutait parfois que tout soit aussi angélique que ça... Néanmoins, elle avait pu constater, à maintes reprises, que les esclaves terriennes de Mélinda n’avaient pas l’air spécialement malheureuses.

« Ce maillot moule plutôt bien tes fesses... »

Alice sursauta, arrachée de ses pensées, et se retourna. Mélinda était derrière elle. La vampire faisait à peu près la même taille qu’Alice, et arborait un léger sourire. Elle lui avait donné un maillot de bains 1 pièce en lycra. Alice se sentait assez serrée dans un tel uniforme, et porta instinctivement la main à ses fesses, sur la lanière du maillot.

« Ça... Ça me serre..., avoua-t-elle confusément, les joues légèrement empourprées.
 -  Ah oui ? Ça, c’est parce que tu n’as pas l’habitude de porter des vêtements comme ça... »

La Princesse portait en effet plutôt des robes. Elle regarda autour d’elle. La piscine municipale avait vraiment de grands bassins, si profonds qu’Alice n’osait même pas s’y aventurer. Quand elle était venue voir Mélinda pour lui demander des cours de natation, elle avait craint que Mélinda ne lui rie au nez. Curieusement, Mélinda avait immédiatement fait le rapprochement avec le Gondchire, signe que la vampire, tout en ne travaillant pas directement dans l’administration impériale, avait ses sources. Elle lui avait alors présenté l’une de ses filles, Ayumi Nasegawa, la « Sirène de Mishima ». Une nageuse très douée. Mélinda avait espéré qu’Ayumi puisse la former. Les deux filles s’étaient intimement rencontrées, puisqu’elles avaient fait l’amour (ce qui restait relativement normal dans l’entourage de Mélinda), et Ayumi lui avait conseillé de se rendre à un club de natation, en lui disant que Sakura s’y était aussi rendue. L’idée de se rendre dans un endroit où sa femme avait été excitait doucement Alice, et Mélinda s’était finalement chargée de l’introduire, après quelques leçons sommaires d’Ayumi pour apprendre à Alice à ne pas couler comme une pierre.

Le principal problème d’Alice était sa peur innée de l’eau, un peu comme une phobie. C’était lié à sa nature. Les dragons, sauf les dragons aquatiques, n’aimaient pas l’eau, car ils s’y engluaient. Le dragon dominait le Ciel, pas la Mer. Mais un humain se devait d’être polyvalent. Alice devait se sacrifier pour les intérêts de son pays, car les ressources minières du Gondchire permettraient d’améliorer l’équipement sylvandin, ce qui n’était pas négligeable.

C’est donc ainsi que les deux femmes se tenaient dans la pièce principale de la piscine municipale, Mélinda dans le dos d’Alice. Si Alice avait un maillot de bains bleu, Mélinda, elle, en avait un qui était vert, comme la couleur de ses yeux. Mélinda s’était inscrite au club en même temps qu’Alice. Comme elles étaient toutes les deux lycéennes, elles pouvaient le faire, et, contrairement à Alice, Mélinda savait nager.

*N’empêche que j’ai peur...*

Agenouillée sur le rebord, ses mains en appui, sa tête était penchée au-dessus de l’eau... Ça avait l’air terriblement profond ! Le bout de plusieurs mèches de ses longs cheveux trempait dans l’eau, et elle se rapprochait lentement, relevant ses fesses... L’appel était irrésistible, et Mélinda, qui avait parfois tendance à être très espiègle, se rapprocha rapidement, et posa un pied sur les fesses d’Alice, la poussant.

« Hîîîî !! » s’exclama l’héroïque Princesse.

*PLOUF !*

Mélinda resta sur le rebord, se disant que, si Alice ne remontait pas, elle irait la chercher... À moins que quelqu’un d’autre ne se dévoue. Mélinda plongea donc à son tour, afin de pouvoir l’empêcher de se noyer si jamais Alice, ce qui était fort probable, se mettait à paniquer.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Tachibana Miya
Humain(e)
-

Messages: 99

avatar

Hummaine "furrysée" en tigresse :3


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Novembre 23, 2013, 11:23:27 »

Aujourd'hui, c'était Mercredi après midi. Et, comme tout les mercredi après midi, le club féminin de natation se réunissait à la piscine municipale pour un entrainement intensif en vu des futures compétitions inter-lycées. Aussi, toutes les filles du club étaient présentes dans les différents bassins, chacun gérés par une membre triée sur le volet. Ainsi, Yoshika, la présidente du club, se chargeait directement de suivre les deux favorites pour la prochaine compétition sportive, tandis que sa secrétaire, Ayako, se chargeait au contraire de l'entrainement réguliers des autres membres, allant de la seconde à la terminale, qui savait nager.

Généralement, les membres du club ne prenaient que des filles sachant déjà nager, mais exceptionnellement, elles avaient acceptées une nouvelle d'une très grande beauté, mais qui souhaitait néanmoins apprendre à nager pour vaincre sa phobie. C'était sa détermination à vaincre cette peur qui avait pousser la présidente à l'intégrer au club. Et pour prévenir plus rapidement tout accident, c'étaient les deux demi-sirènes, Hanako & Riya, qui étaient chargée de l'aider. Hanako, bien que timide au possible, était bien déterminée à réussir sa mission, alors que Riya elle, se demandait d'avantage si la blonde goûtait bon. Les deux demi-sœurs se disputaient un peu sur ce sujet, lorsque Riya vit Mélinda pousser du pied Alice, qui se penchait un peu trop au dessus de l'eau, et ne put que sourire de façon parfaitement espiègle.

- Quoi ? Pourquoi tu... ?

- Hîîîî !!


«PLOUF !»

Tandis que Hanako se retourna et plongea aussitôt dans l'eau, cette dernière vit Mélinda en faire de même. Nageant rapidement sous la surface de l'eau, elle vit Alice se débattre de façon inespérée, menquant de se noyer, jusqu'à ce que la brune n'arrive à son niveau et n'use de sa capacité pour lui insufler de l'air dans ses poumons, après quoi elle la ramena à la surface.

- Ça va ? lui demanda t-elle, pendant qu'Alice reprenait son souffle.

- Voilà pourquoi il ne faut jamais se pencher comme ça au dessus de l'eau, répondit Riya, qui arrivait tranquillement en s'asseyant sur le rebord, à coté des filles.

Hanako leva les yeux au plafond, avant de s'adresser de nouveau à Alice.

- Lorsqu'on plonge dans l'eau, il faut toujours penser à prendre une bouffée d'air. De même, n'oublie pas que le corps humain flotte. Dans le pire des cas, pousse sur le fond de la piscine, tu remonteras automatiquement à la surface.... D'accords ?

Elle lui fit un petit sourire timide, et Riya en profita pour se relever et aller chercher une planche en mousse bleu et blanche, avant de revenir vers le trio.

- Pour commencer, tu va apprendre à nager en te tenant à ça et faire quelques longueurs. Et si tu as vraiment du mal, on peut aussi te filer des brassards et une ceinture.

Il fallait vraiment bien connaître Riya pour savoir qu'elle faisait de l'humour, bien que celui-ci soit assez particulier...
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7759



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Novembre 25, 2013, 03:10:39 »

Dans l’eau, Alice sentait la panique l’envahir, et battait ridiculement des bras et des jambes, sans aucune coordination. Elle ne s’é »tait que rarement retrouvée dans l’eau et n’était du coup pas du tout habituée à cette sensation d’oppression. Elle n’entendait plus rien, et ses cris étaient silencieux, étouffés par cette espèce de cape invisible que constituait l’eau. La lumière semblait venir de loin, et elle était la tête en bas, remuant dans tous les sens, en cherchant à remonter. La surface lui semblait si proche, et pourtant si éloignée... Elle craignait de finir noyée, et trouvait que ce serait une mort ridicule, pour une Princesse. Bien sûr, Mélinda viendrait la sauver, mais, sur le coup, Alice n’y pensait même plus. L’eau l’avait toujours effrayé, et, pourtant, elle ne s’était jamais retrouvée noyée en étant petite. Ce n’était pas un traumatisme d’enfance, simplement une appréhension... Une sorte de phobie contre laquelle Sakura essayait de lutter en transformant Alice en sirène, mais il y avait une nette différence entre le fait d’être une sirène, et celui d’être une être humaine. Ses jambes étaient incapables de remuer, et, concrètement, si Alice ne remontait pas, c’était tout simplement parce que ses membres remuaient dans tous les sens, sans aucune coordination. Alors qu’elle gaspillait inutilement son air en hurlant furieusement, et que Mélinda s’apprêtait à intervenir, quelqu’un d’autre intervint, et la souleva gracieusement.

Le délicat corps de la blonde s’envola, et sortit miraculeusement de l’eau. Alice inspira une grande goulée d’air en s’agrippant contre le rebord, ses cheveux plaqués sur sa tête, sa poitrine se soulevant et s’abaissant lourdement, alors qu’elle clignait des yeux à toute allure, haletant en récupérant son souffle.

« Ça va ? » lui demanda-t-on.

Incapable de répondre, occupée à respirer comme un coureur athlétique qui venait de finir un marathon, Alice se contenta d’hocher la tête de haut en bas, tandis qu’une autre femme se mit à lui parler. Alice releva la tête, et commença à noter que deux autres femmes venaient de les rejoindre. Celle qui venait de la sauver avait une belle combinaison rouge, l’autre une combinaison bleue, et leurs maillots mettaient très bien en valeur leurs formes, puisque leurs seins étaient moulés à la perfection. Alice pouvait voir les tétons.

« Lorsqu'on plonge dans l'eau, il faut toujours penser à prendre une bouffée d'air. De même, n'oublie pas que le corps humain flotte. Dans le pire des cas, pousse sur le fond de la piscine, tu remonteras automatiquement à la surface.... D'accord ? »

Alice se tourna vers la femme, hochant la tête.

« D’a... D’accord, merci... »

En même temps, elle n’avait pas vraiment choisi de plonger dans l’eau. Mélinda l’avait honteusement poussé ! Si elle avait su, elle n’aurait pas plongé la bouche ouverte. Alice avait bu la tasse, et éternua à plusieurs reprises, se raclant la gorge, reprenant peu à peu son souffle, avant de fusiller Mélinda du regard. La vampire était dans l’eau, et lui fit un joli sourire, révélant ses belles dents blanches, comme si elle la narguait. Alice se promit de trouver un moyen de se venger. La Princesse vit alors la jeune femme à la peau basanée revenir, avec une planche, la balançant dans l’eau. Alice rougit légèrement devant cet instrument. De mémoire, on l’utilisait pour les bébés.

« Pour commencer, tu va apprendre à nager en te tenant à ça et faire quelques longueurs. Et si tu as vraiment du mal, on peut aussi te filer des brassards et une ceinture. »

La Princesse fronça les sourcils. Elle ne connaissait pas cette femme, mais elle était suffisamment instruite pour discerner le sarcasme. Cette femme la prenait pour une nulle... Et elle n’avait pas tort. Si ce club avait été géré par Sakura, alors le niveau devait être élevé... De ce qu’Alice avait vu, ces jeunes femmes participaient à des compétitions, des concours difficiles. Elle tenait ces informations de la part d’Ayumi Nasegawa, qui, entre plusieurs entraînements sexuels dans la piscine, lui avait parlé de ce club.

Alice réfléchit donc rapidement, afin de trouver un moyen de rabattre le caqsuet de ces femmes, car, après tout, elle était une Princesse. Elle se détacha un peu du rebord, et se mit à flotter, tendant lentement les bras en les remuant, tout en bougeant ses jambes. Elle resta ainsi pendant quelques secondes, avant de sentir, encore une fois, la panique, s’emparer d’elle. Elle avait l’impression (fausse) de couler, de perdre pied, car elle ne sentait pas le sol, et s’agrippa à la planche d’une main, en appui, puis observa la femme basanée, et lâcha alors :

« Ça ira, merci... Je sais nager, c’est juste que... »

Elle se mordilla les lèvres, et regarda l’autre femme, qui avait l’air moins ironique.

« J’ai toujours peur de me noyer, alors... Ben, je me noie. C’est pour ça que Mélinda a décidé de m’emmener ici, car mes formatrices individuelles estimaient que m’emmener dans un endroit spécialisé m’aiderait à mieux appréhender ma peur... »

Elle avait presque envie de leur parler de Sakura, mais elle savait que sa femme ne voulait pas qu’on évoque la Terre devant elle. Une situation toujours frustrante pour Alice, à chaque fois qu’elle voyait des affiches pour Sakura Konoe. Avec la planche, elle pouvait très facilement nager, remuant les jambes en les brassant. Les pieds se rapprochaient, avant de s’écarter, ses jambes formant des boucles l’aidant à se déplacer.

Mélinda, de son côté, restait près des deux autres filles, et leur parla brièvement :

« Si vous ne voyez plus trop Ayumi Nasegawa, c’est normal, elle s’entraîne généralement chez moi. C’est elle qui m’a conseillé d’inscrire Alice ici. »

Là où Alice ignorait que ces belles femmes n’hésitaient pas à se faire l’amour, Mélinda, elle, était mieux renseignée que la Princesse.

« Elle m’a beaucoup parlé de toi, Riya... »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox