banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible!

Vous pouvez y accéder ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 9 10 [11]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Romance interdite [Décatis Cryptinna]  (Lu 11544 fois)
Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 95



Voir le profil
Fiche
« Répondre #150 le: Mars 05, 2018, 02:00:23 »

Après la rencontre surprenante d’Izaël, Juliette avait retrouvé sa timidité naturelle, ce qui n’échappa guère à Décatis, qui en profita pour la perturber davantage, en invitant Mélinda à ce que Juliette essaie une tenue ! La jeune femme rougit, en repensant effectivement à tout ce que Maîtresse Cryptinna lui avait déjà fait enfiler ! Surtout, il était surprenant de voir à quel point elle se faisait si facilement à son rôle, et au fait de devoir servir la femme à côté d’elle. Mais le fait était là, indéniable. Juliette aimait sa situation, et n’avait nullement envie d’en changer !

« Hum... »

La redoutable vampire qui les accompagnait détailla provisoirement Juliette du regard, puis hocha la tête.

« C’est un programme sympathique, Décatis ! Viens, je connais justement un stand pour ça ! »

Et la vampire s’avança donc. Elle était visiblement très connue ici, puisque beaucoup de gens venaient la saluer. Il fallait bien admettre que celle qu’on considérait il y a encore quelques années comme une simple tenancière de bordel bien roulée avait su manœuvrer dans les eaux politiques pour s’imposer. Auprès de Sylvandell, déjà, mais aussi et surtout plus tard, en s’imposant auprès d’Inferis. Une belle victoire, qui s’était ensuite accompagnée par la promotion de son clan vampirique, la récupération de Castlevania... Autant d’éléments qui avaient permis à Mélinda de se hisser au sommet de la hiérarchie, et de rayonner.

La femme continua à s’avancer, rejoignant un élégant stand avec une série de mannequins portant de ravissantes tenues. Ce n’était pas du latex, mais de la fine broderie, de la dentelle, de la lingerie fine...

« Je pense que cette série devrait te plaire, Juliette... »

La jeune Ashnardienne observa les tenues en rougissant légèrement, et se pinça doucement les lèvres. Finalement, son regard fut capté par une mannequine dans une incroyable tenue bleue avec un ensemble de cordes sophistiqués épousant ses formes à la perfection. La jeune femme avait un regard de braise, et sourit en captant le regard de Juliette, qui rougit benoîtement en baissant les yeux, son cœur s’emballant rapidement.

Mélinda sourit alors malicieusement.

« Tu sens son pouls qui s’emballe, Décatis ? Son cœur qui s’enflamme ? C’est cette tenue-là qu’elle veut... Et c’est un excellent choix, je trouve... »

Bien consciente qu’elle devait le confirmer, mais affreusement gênée, Décatis répondit en hochant la tête de haut en bas, confirmant ainsi la théorie de Mélinda. Elle hocha donc la tête de haut en bas, acquiesçant à l’idée de Mélinda.

« O-Oui, Maîtresse... Ça... Ça me plairait beaucoup ! »
« Dernière édition: Avril 05, 2018, 12:48:13 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 207



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #151 le: Avril 05, 2018, 12:23:45 »


Le choix était donc fait et le trio se dirigea vers un stand vestimentaire. En chemin, plusieurs personne s’approcha pour saluer Mélinda, mais pas seulement car Décatis croisa aussi des clients. Décatis depuis qu’elle était installer à Ashnard c’était commencé à se faire une petite réputation, sa boutique tournait bien et son lien récent avec le Clan Warren y jouait aussi.

Le stand qu’avait choisie Mélinda était sur des tenues sexy et érotique. Des ensembles de lingerie et des tenue SM élégante.  Décatis regarda avec beaucoup d’intérêt les tenues sur les mannequins. Elle aimait les tenue SM avec des lanière, des crochets pour faire des attaches, des chaines, mais elle appréciait également la beauté et le raffinement de la lingerie. Il y en avait plusieurs qui attirait son attention, mais elle remarqua vite qu’un ensemble en particulier plaisait à Juliette, Mélinda aussi ne tarda pas à le remarquer. Un bel ensemble bleuté avec des corde qui donné un agréable visuel. Oui c’était beau et ça lui irais surement très bien.


-Parfait, je te le prends alors. Je suis certaine qu’il t’ira à la perfection.

Décatis s’approcha d’une responsable du stand et commença à discuter de l’achat et finit par lui prendre connaissant parfaitement ses mensurations. Sa faisait déjà un achat d’effectuer et ne se serrais surement pas le dernier. En venant dans se genre d’évènement c’était le risque de dépensé. Elle fit un petit tour de plus voir se quelque chose d’autre pouvais lui plaire pour elle-même. Bien sûr il y avait tout un tas de chose à son gout, mais pas un coup de cœur en particulier. Vue tout se qui pouvait l’attendre dans se salon, il était bon de garder son argent pour justement un coup de cœur.

-Pour la suite j’irais bien voir le stand de ton harem ou peut être un qui propose du mobilier.

A voir au plus prêt.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 95



Voir le profil
Fiche
« Répondre #152 le: Avril 09, 2018, 01:14:54 »

C’était en tout cas un très beau choix pour Juliette. Un ensemble à la fois sensuel et élégant, et en même temps très osé. Il irait à merveille sur son corps, elle qui, après tout, était une Beaumont. Juliette devait donc bien admettre, en voyant cette tenue, qu’elle était conquise. Juliette avait très envie d’être dedans, et de se présenter devant sa Maîtresse ainsi. L’idée l’excitait tellement qu’elle se mit à rougir, en sentant une certaine chaleur, de plus en plus familière, pointer entre ses cuisses... Mais Décatis l’arracha à ses pensées en demandant à voir le stand de Mélinda. L’intéressée sourit, mais, avant de lui répondre clairement, elle observa Juliette, et reprit :

« Tu le sens, Décatis ? Le sang de ta petite soumise tambourine en elle, et se concentre... À hauteur de son sexe. »

Juliette ne put que déglutir, baissant les yeux, n’osant rien dire, affreusement gênée. Comme quoi, ce qu’elle avait entendu sur les vampires était exact ! Ils étaient bel et bien capables de sentir les ondulations sanguines. Mélinda reprit ensuite :

« Allons, suivez-moi, mes chéries, mon stand n’est pas très loin. »

Juliette était intriguée, car, outre la tenue, sa Maîtresse avait parlé de « mobilier ». Qu’avait-elle donc en tête ? Car il ne s’agissait évidemment pas d’un mobilier classique... La jeune femme avait très envie de lui en parler, mais, au lieu de ça, Mélinda se contenta de marcher. Elle avait un beau stand, assez grand, avec plusieurs hôtesses, le tout tenu par une superbe créature, Ozora. Elle portait une élégante combinaison moulante ressemblant à une tenue tekhane.

« Oh, Maîtresse ! Vous venez nous rendre visite ?
- Oui, ma chérie... En compagnie de personnes de renom ! »

Elle présenta sommairement Décatis Cryptinna. Ozora la connaissait, et savait qu’elle était membre du clan, et s’inclina donc devant elle, puis sourit à Juliette. Mélinda évoqua ensuite le « mobilier », et Ozora hocha la tête, se tournant vers une sorte de grande roue en bois avec des sangles et des vibromasseurs.

« Ce genre d’équipement, vous dites ? »

Ozora le fit tourner.

« Les emplacements sont précis pour que la tête soit à hauteur des cuisses... Certes, la tête tourne, mais, avec les vibromasseurs, le sujet ne ressent pas tant l’effet de désorientation. C’est une roue de plaisir ! »

Mélinda observa Décatis en souriant, tandis que les joues de Juliette devenaient écrevisses.

« C’est à ça que tu pensais, Décatis ? » demanda Mélinda d’une voix moqueuse.
« Dernière édition: Mai 01, 2018, 12:37:46 par Juliette Beaumont » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 207



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #153 le: Avril 29, 2018, 11:45:15 »

Les pas du petit groupe les conduit donc à la suite. Décatis avait acheter un joli ensemble pour Juliette et lui avait donné la poche ensuite. Mélinda les guida donc vers le stand du Harem. Rapidement, elle reconnue quelque tête déjà croisé, mais elle n’avait pas encore tous les noms en mémoire. Mélinda représenta Ozora celle qui s’occupait donc de gérer le stand. Une femme plutôt attirante dans sa combinaison. Le genre de tenue qu’elle n’arriverait pas à portée, trop habituer aux grandes robes surement.

Mélinda lui parla alors de son envie de voir du mobilier et cette dernière leur présenta une roue un peu particulière. Décatis s’approcha pour la voir de plus prés remarquant vite l’effet que ça procura à Juliette. La pauvre n’avait pas fini en venant ici.


-Je pensai plus à des chevalets ou des croix. Mais c’est très intéressant également.

Décatis toucha la roue de la main testant la rotation, tout en regardant Juliette, puis avec un sourire malicieux se tourna vers Mélinda.

-Tu crois qu’on peu avoir une petite démonstration ? Après tout peut être que ta petite chienne à besoin de se dégourdir autre chose que les pattes et la langue ?


Elle parlait bien sur de Limma qui continuait à les suivre à quatre pattes depuis le début. Encore une fois, elle voulait à travers elles voir les réactions de Juliette. Mais ce n’était pas tout, depuis le début il y avait cette œil flottant qui semblait suivre Limma, elle voulait voir s’il réagirait à quelque chose.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 95



Voir le profil
Fiche
« Répondre #154 le: Avril 30, 2018, 06:23:03 »

Cette roue sexuelle était très étrange, et inspirait à Juliette des sentiments diamétralement opposés. Elle avait envie d’être attachée dessus, et en avait paradoxalement un peu peur. Malheureusement, il fallait bien s’attendre à ce que sa Maîtresse daigne s’intéresser activement à ce mécanisme, mais, fort heureusement, ne suggéra pas que Juliette aille dessus. En pleine exposition publique, il serait mal vu qu’une Beaumont se retrouve attachée à une roue, mais, en privé... Juliette rougit légèrement, n’osant rien dire, tandis que Décatis faisait signe de mettre la petite Limma dessus. La « chienne » de Mélinda restait blottie contre sa Maîtresse. Mélinda la regarda silencieusement pendant quelques secondes, puis observa Décatis, et hocha finalement la tête.

« Ma foi, pourquoi pas ? Limma sera ravie de me faire plaisir, n’est-ce pas, ma choupette ? »

Ozora sourit doucement, et aida Limma à rejoindre la roue. Elle s’aida d’un marche-pieds pour attacher la jeune femme, veillant à bien positionner ses cheveux, les attachant à l’aide d’une barrette pour éviter qu’ils ne tombent, puis elle mit ensuite sur les yeux de Limma un bâillon, et fit ensuite tourner la roue. Ses poignets et ses chevilles étaient attachés, et, après un tour de la roue, Ozora arrêta l’instrument. Juliette, silencieuse, rougit encore plus furieusement en voyant des trappes s’ouvrir depuis la roue, libérant des vibromasseurs qui vinrent caresser les parties intimes de Limma.

En souriant malicieusement, Ozora fit encore tourner la roue. Limma continua à gémir doucement, tandis que le vibromasseur à hauteur de son sexe s’enfonça en elle, venant la pénétrer doucement, vibrant dans son corps.

« Avec la désorientation, le plaisir finit par s’installer. L’essentiel est que la roue ne tourne pas trop vite pour ne pas donner un sentiment de haut-le-cœur. »

Limma se dandinait sur place, et, avec le mouvement de la roue, les godes pouvaient la pénétrer plus intensivement encore. Un autre s’enfonça également dans son fondement, et, pour faire taire ses cris, un troisième se perdit dans sa bouche. Les vibromasseurs continuèrent ainsi à s’enfoncer en elle. Juliette, elle, se mordilla les lèvres, et Mélinda tourna la tête vers elle, un léger sourire sur le coin des lèvres.

« Est-ce que tu sens ses battements cardiaques, Décatis ? Ta jeune amie est très emballée par tout ce qu’elle voit... »

Juliette rougit benoîtement, ne cherchant même pas vraiment à nier la réalité... Et se contenta de baisser nerveusement les yeux.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Décatis Cryptinna
Créature
-

Messages: 207



Voir le profil
FicheChalant
Description
Enchanteresse vivant à Ashnard

Vampire dissimulé
« Répondre #155 le: Mai 16, 2018, 11:31:35 »


Depuis le début Décatis avait demandé à Mélinda de venir avec une de ses esclaves traités en chienne. Le but était de voir un peu comment elle se comporterais et comme ici de testé des choses devant Juliette.

Limma les avait sagement suivies s’adaptant sans trop de problème à sa condition, marchant à quatre pattes tenues par la laisse de sa Maitresse et se tenant contre elle quand elles ne marchaient pas. Mélinda lui détacha sa laisse pour qu’elle fasse la démonstration.


-Bien sur Maitresse.

L’esclave se leva et monta sur le tabouret se laissant attacher comme il le fallait. Il y avait pas mal de monde autour et forcément une démonstration n’intéressa pas que les trois femmes. Rapidement des passant du salon s’arrêtèrent pour la regardé. Heureusement elle n’en était pas trop dérangée et puis lui coupa la vue de toute façon. Elle sentie alors son corps emporté par la rotation, perdant le sens de l’orientation par les yeux banda ne sachant pas trop comment elle avait été arrêtée. Elle senti alors quelque chose venir vivré contre son sexe, la faisant gémir. Elle savait que sa Maitresse était là et c’était tout se qui l’importait pour supporter ça. De nouveau elle se senti emporté mais c’était encore plus dur à se repéré avec la sensation entre ses jambes, puis ça rentra même en elle…puis d’autre s’ajoutaient, d’abords entre ses fesses…puis sa bouche. Elle avait perdu ses repères et se faisait littéralement emporter dans se tourbillon de plaisir…

Décatis regarda ça avec un certain plaisir, c’était une roue très intéressante, un peu trop volumineuse pour chez elle, mais très sympa. Elle ne manqua pas l’effet que cela produisait sur Juliette. Peut-être qu’elle pourrait lui faire tester au harem ? Après tout il devait y en avoir une là-bas et elle pouvait comté sur Mélinda pour que ça reste discret.

-Oui j’en prend note, je pense que je pourrais la faire venir avec moi pour tester quelqu’une de tes installations dans le harem dans les prochains jours.


L’œil flottant c’était approché de la roue et semblait observé Limma de prés. Décatis se demandait se qui l’intéressait et surtout se que se crée chez lui. Car il semblait réagir à ce qu’il voyait. En tout cas en voyant l’état et en le ressentant Limma semblait autant embrouillé qu’apprécier tout ça.

-Mélinda je crois que tu as une belle petite chienne. Qu’es que tu as donc d’intéressant sur se stand ?

Après tout il n’y avait pas que la roue.
Journalisée

Juliette Beaumont
Humain(e)
-

Messages: 95



Voir le profil
Fiche
« Répondre #156 le: Mai 17, 2018, 10:17:05 »

La roue sexuelle était en réalité assez dangereuse, et nécessitait de l’expérience. Et, même quand on était expérimenté, il ne fallait pas en abuser, car, à force, la sensation de tournis finissait par se faire sentir. Juliette ne savait clairement plus où donner de la tête. Sa Maîtresse était impressionnante, et, avant même de rencontrer Mélinda, elle était déjà... Une femme dotée d’un comportement très osé. Alors, maintenant... Juliette se pinça doucement les lèvres, et sa Maîtresse demanda ensuite à Mélinda ce qu’elle avait encore en réserve. De son côté, Juliette aperçut un curieux œil rouge qui continuait à tournoyer autour de Limma, se rapprochant d’elle.

*Je me demande vraiment qui est ce truc et cette esclave... Elle est vraiment particulière.*

Mélinda demanda à Ozora de relâcher Limma, et, pendant ce temps, elle présenta à Décatis différents instruments. Il y avait des sex toys particuliers, venant de Tekhos, avec des lumières fluorescentes, et plusieurs niveaux, ainsi que des réservoirs à sperme qui pouvaient, grâce à des capteurs, se relâcher lorsque la porteuse atteignait l’orgasme. Un ensemble assez sophistiqué. Mélinda présenta aussi des combinaisons moulantes avec des godes orientés vers l’intérieur. Des combinaisons extrêmement bien faites, en latex de Nachtheim.

« Sens comme ils sont agréables... Et moulants. C’est un latex de qualité très rare, presque unique en son genre. »

La vampire les mettait donc en avant. Silencieuse, Juliette continuait à les observer, se demandant si Décatis ne comptait pas en plus lui mettre une combinaison... Surtout que certaines étaient très complètes, avec des pinces à hauteur des seins, et des vibromasseurs, ainsi que d’autres gadgets et sex toys permettant de jouer avec son corps. L’intéressée se pinça donc les lèvres, rougissant sur place, et ne dit rien, confuse, gênée... Car son esprit s’imaginait encore se glisser dans l’une de ces combinaisons.

*Ohlàlà, mais qu’est-ce qui m’arrive donc ?*

Après quelques secondes, Mélinda reprit encore :

« Tu aimes ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 9 10 [11]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox