banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Jamais deux sans trois [Pv Iruka] (finish]  (Lu 3132 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« le: Septembre 27, 2013, 01:00:27 »

Un plafond, cela peut être très intéressant des fois. La louve était couchée sur le dos, bras croisée derrière sa tête, observant ce dernier, méditant. Oh tiens, un pholque dans le coin en haut à droite, elle irait l’enlever plus  tard. L’heure qu’il était ? Sans doute en fin de matinée, donc proche du repas. Se levant tout en s’étirant, elle partit en direction de la cuisine afin de préparer le repas. Certes, elle n’était plus libre comme elle l’aurait souhaité mais elle n’était pas totalement enfermée non plus.  Une fois arrivée dans la dite pièce, ouvrant l’un des placards, la louve soupira : Vide. Elle devait donc sortir chercher des provisions et en quatrième vitesse. Saisissant la petite bourse qui était prévue à cet effet, l’hybride sortie à toute vitesse.

Au sein de Nexus, elle ne se préoccupa pas des passants, esclaves ou vendeurs d’esclaves. Elle était protégée sur ce dernier point. Serrant la sacoche contenant quelques piécettes d’or, la Terranide  courait vers l’épicier. Elle bifurqua cependant brusquement apercevant un individu qu’elle préférait éviter. Maintenant que sa vie était plus tranquille, la louve ne voulait pas reconnaître l’errance à nouveau . Cependant, il existe sur Terra tout comme sur Terre des portails, liens spatio-temporels entre les deux mondes. On l’avait forcé à en prendre un il y’avait de là quelques années pour repasser sur Terra en tant qu’esclave et maintenant, un autre s’ouvrit brusquement, faisant repasser l’hybride dans le monde des humains.

Emportée par sa course, elle ne put arrêter son élan et percuta de pleins fouet un meuble. Les portières de ce dernier s’ouvrèrent et se fermèrent de manières incessantes et bruyantes avant de laisser tomber leurs contenus. Croisant par réflexe ses bras pour se protéger, Shad fut percutée par quelques assiettes et verres qui se braisaient en morceaux en atteignant le sol. Si des personnes étaient présente, nui doutes qu’elles avaient entendu le vacarme.

Une fois le déluge de vaisselle passées, l’Okami osa jeter un regard aux alentours, se demandant où elle avait pu débarquer. Le son caractéristique d’un moteur au loin coupa court à son interrogation. Elle était de retour sur Terre et sans doute chez un particulier. Voulant se relever, l’hybride grogna, s’apercevant qu’un morceau de verre s’était logé dans son bras droit. Serrant les dents, elle le pris en main et le retira d’un coup sec. La plaie se mit immédiatement à saigner et la louve apposa sa main pour faire un garrot de fortune avant de se relever en titubant. Mon sang, où avait –elle encore atterrit ?
« Dernière édition: Octobre 23, 2013, 11:39:46 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Septembre 28, 2013, 02:20:46 »

Le temps passe et tout change... Pour ma part, je ne changeais pas, je restais encré dans le passé. Une année s'était écoulée depuis ma rencontre avec Arashi, ou quelque chose proche de cette date... Bien des mois. Elle était partit pour être libre, mais malgré tout on s'aimait, du moins je pense que cela était vrai. Un sentiment parfaitement partagé. Je le pensais du moins... Après qui sait ce qui c'est passé durant ce temps. Pense-t-elle encore à moi comme je pense à elle ? Pour ma part, j'espérais, mais il m'arrivait souvent de m'en vouloir de l'avoir laisser partir. Qui sait ce qu'elle est devenu. Jamais elle m'a donné de nouvelles et de ma part, je n'ai pas insisté... Quel idiot j'étais. Elle me manque, cela est évident, son sang, son corps, son âme me manque. Sa personne m'est indispensable.

" ... Arashi.."


La nuit est tombé depuis longtemps. La lune n'est presque pas présente et mon manoir est plongé dans le noir. Mon corps à moitié nu démontrant ma musculature abdominale, je respirais calmement. Une main sur le front, je réfléchissais tandis que l'autre caressait machinalement le drap comme pour se souvenir de la douceur de sa peau... Sa peau lisse et blanche comme la neige. Ses courbes généreuses sans être vulgaire, oui, la belle est le genre de femme que j'apprécie. Pas pour rien qu'elle est devenue une vampire, MA vampire.

Alors que je réfléchissais, voilà qu'un vacarme se fit entendre en bas. Visiblement du monde était entré par magie chez moi sans que je les ressente. Des ou une ... Réfléchissant, je me décidais à aller voir, je me redressais laissant quelques planches grincer. Soupirant, je me sentais d'humeur peu plaisante en ce soir. Si s'était un voleur, j'allais vite l'éliminer pour sûr.
Sortant, je me dirigeais vers le couloir pour alors descendre les escaliers et alors sentir une odeur que je connaissais bien. Du sang. Un sang inconnu à mon répertoire, mais un sang malgré tout. Celui-ci semblait avoir bon goût vu l'odeur. Me pourléchant les lèvres, je me mis à descendre les marches.

" Je ne sais pas qui vous êtes, mais je ne pense pas que cette maison soit un hôtel..."

Mon regard se faisant de braise, je regardais dans la direction où je sentais le sang sans distinguer de forme pour le moment. C'est qu'une fois bien dans la pièce, la descente des escaliers finit que je pu voir une forme, une silhouette. Féminine qui plus est. Soudainement, alors que le moment se fait quelque peu angoissant, je laissais mon aura se dégager lentement. Celle-ci produisait une chaleur tel un feu de cheminé. Rougeoyant, j'éclairais la pièce via cette lueur rouge.  Mes yeux arrivant à percer le noir, je vis la demoiselle qui semblait blessé.

" ... Que fait tu ici ? Comment es tu entré et comment t'es tu bles..."


Regardant la vaisselle de ma famille quelque peu transformé en mosaique, je compris et eu la réponse à ma quasi question. La fixant, je pu voir une sorte de queue derrière elle et des oreilles quelque peu... changeante d'une humaine. Une terranide ?

" ... Fait voir.."


M'approchant de manière rapide, je saisis son poignet, ma main chaude faisant chauffer sûrement la belle bien que je m'en fichais. Pas une chaleur qui la ferait souffrir, mais de quoi chambouler un peu. Son sang souillait doucement ma peau, mais d'un côté, s'était le but cherché.  Qu'allais-je faire ? L'aider ou bien ?
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Septembre 28, 2013, 05:10:10 »

Des bruits de pas, des planches qui grincent, une chose était sûre, l’Okami avait réveillé l’habitant de la demeure. Après tout, avec le vacarme qu’elle avait fait.  Par chance, sa partie animale, lui permettait de  mieux voir dans le noir qu’une personne normale, humant l’air et attentive au moindre bruit, la louve était sur le qui-vive ne sachant du tout sur quoi elle allait tomber.  Puis vint une grande lueur,  par réflexe elle plissa ses yeux, la lueur n’était pas si puissante que cela, mais dans le noir, ses yeux étaient meurtris, aveuglés.

Une voix,  masculine qui plus est, parla, la questionna quant à sa présence ici. Si au moins elle le savait elle-même ! Sans doute avait-elle franchi un portail, c’était sans doute la meilleure explication, mais allez expliquer à un…terrien ? Non, cet inconnu ne pouvait être un humain portail,  l’aura qu’il dégageait, son odeur…la Terranide resta un instant bloquée sur cette dernière, elle était sûre de l’avoir déjà sentie quelque part, mais où ?

Ce ne fut que quand il lui saisissait le poignet que la réponse lui vint, tel un poignard qu’on remuait dans la plaie. Cette odeur, ce n’était rien d’autre que celle d’un vampire. Décidément ! Shad y était abonné !  Elle grogna face à la chaleur qu’il diffusa sur son bras. Chaleur ? Un vampire n’était-il pas censé être froid comme la mort ?  D’un geste rapide, elle recula, retirant son poignet de la poigne de l’inconnu. Lui faire confiance ? Lui demander de l’aide ? Jamais. Pourtant il bloquait la sortie.

Sa queue fouettait l’air d’un air agacé,  tandis que de la peur et surtout de la haine pouvait se lire dans le regard saphir de la Terranide. Pourquoi avait-elle fallu qu’elle tombe sur une de ces créatures ? Pourquoi bon sang ?  Tout en fixant le vampire, ses yeux filèrent dans la pièce, cherchant une issue, un moyen de se sortir de ce guêpier. Lui parler ? Pour quoi faire ?  Sentant le sang couler de nouveau, la louve apposa sa main contre sa plaie. Et en plus elle saignait et face à un vampire…ce n’était pas la meilleure chose à faire. Emettant un grognement sourd, elle lança cependant :

« Comment je suis arrivée ? Par portail sans doute…laisse-moi partir maintenant… »

La lupine n’avait aucune envie de parler serviette et chiffon avec ce…sang-froid, cet être de mort. Mais la laisserait elle partir ? Si ce n’était pas le cas, alors, sans doute n’hésiterait elle pas à se défendre bec et ongle. Merde pour une fois que sa vie était devenue plus calme. Connerie de portail inter planétaire.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Septembre 28, 2013, 06:20:14 »

Intrusion hm ? Cela était le genre d'acte qui m'exaspérait de la part d'humains, cependant dans le cas d'une autre race, cela devenait intéressant. Là, j'avais droit à une terranide, une sorte d'Okami ? Louve ou chienne je m'en foutais, son sang sentait bon et cela allait jouer sur la rencontre. De mauvaise humeur, j'avançais vers elle saisisant son poignet avec force. Son sang souillait ainsi ma main me donnant une sensation jouissive. La colère me faisait oublier les pensées du passés, je ne souffrais plus durant ce court instant. Arashi... Je la retrouverais, mais avant, je me devais de dégager tout ce mal en moi par une activité qui défoule et la violence semblait la première solution envisageable. La miss louve allait-elle être une première victime ? Qui sait...

Pour l'heure, la demoiselle ne semblait pas d'humeur à coopérer à quoi que ce soit. Se reculant brusquement, je l'admirais se mettre sur la défensive. Quelle demoiselle que voilà... Malgré mon aura rougeâtre et la chaleur qui s'en dégage, elle ne semble pas tétanisé comme d'autre le seraient, ni même impressionné au point de trembler un peu. Sa colère semble faire comme moi, à savoir, lui faire oublier quelques détails. La regardant se reculer donc, je la laissais grogner.. Insolente que voilà...
Alors qu'elle parlait, je laissais mon aura s'étendre devenant de plus en plus menaçante. Une légère pression pouvait se faire sentir. L'atmosphère devenant de moins en moins vivable pour un humain, je me demandais bien comment allait réagir la miss. Fronçant les sourcils, avant de répondre à ses paroles, je me contentais de lécher mes doigts ainsi que ma paume de main imbibé de ce délicieux nectar. Rien à voir avec le sang de ma belle Arashi, mais mine de rien, ce sang là est bon.  Un goût qui me donnerait presque envie de déguster un peu plus, mais avant cela...

" Soigne toi d'abords... Prend un tissu, n'importe, sinon je m'en occupe, mais je doute que je ne me permette pas un petit bonus. Je suis clair ? ... Dans le coin, des vampires rôdent et je n'aime pas que les alentours soient un garde-manger à ciel ouvert. "

La fixant, je regardais du coin de l'oeil sa queue battre l'air. Elle était énervé ? Soit, soupirant, je regardais ses yeux qui eux étaient très expressifs à mon goût. De la haine ? M'approchant, ma mauvaise humeur pris le pas. D'un geste, je laissais mes mains se poser sur ses poignets pour alors d'un coup la plaquer contre un mur. L'aura autour de mon corps commençant à chauffer au point que mes poings contre ses poignets pouvaient la brûler à force de rester en contact direct trop longtemps.

" Pourquoi tu me regardes comme ça ? ... Tu as un soucis contre... Le fait que je suis ce que je suis ? Une dent contre les vampires peut-être ? ... Quoi qu'il en soit, cesse de me jeter ce regard, sans quoi, ma gentillesse pourrait vite s'envoler en sachant que c'est déjà le cas..."

De la soumission, voilà ce que je demandais clairement. Dans la situation actuelle, je n'étais plus aussi gentil que d'ordinaire. Sûrement mon lanque d'Arashi qui me changeait... Je la désirais terriblement, je la voulais et pour cela, je serais prêt à tout. Mon regard se faisant froid envers la miss, je vins grogner à mon tour sans que cela soit animal comparé à elle.

" Parle... Ma patience commence à s'abaisser a point critique..."
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Septembre 28, 2013, 07:02:28 »

Elle n’aimait pas du tout cette ambiance, cette sensation d’être prise au piège, se retrouver à nouveau face à face à un vampire. Il lui parla de se soigner, de prendre un tissu.  Super et avec quoi ? Il n’y avait rien à sa portée qu’il pouvait lui aider à se faire un garrot et avant qu’elle ne puisse répliquer, elle le vit s’approcher, trop rapidement pour qu’elle puisse  l’éviter se retrouvant plaquer contre le mur de la cuisine.

Ses poignets la brûlaient, c’est qu’il était brûlant ce vampire !  Et pourtant, elle ne lui faisait ce plaisir de crier de douleur, retenant sa souffrance au fond  d’elle-même, plantant son regard bleuté dans les pupilles ardentes.  N’y avait-il-lui que de la haine dans son regard qu’elle lui lançait ? N’avait-elle pas vu la peur au fond de son regard ?  Après tout, ne se doutait-il se  pas que sa race n’était pas si aimé que ça ? Que certains pouvaient les haïr à un point qu’il ne pouvait s’imaginer ? 

Il disait qu’il allait perdre patience ? Il ne lui avait même pas laissé le temps de parler !  Et ses poignets qui chauffaient, elle allait en garder une marque pour sûr !  Gardant son regard planté dans celui du vampire, elle répondit cependant à ses interrogations.

« Oui, je hais ce que tu es et j’en ai peur ça te va comme réponse ? Tes confrères ne m’ont fait connaître que supplices et souffrances, surtout le dernier…Tu veux peut être que je rentre plus dans les détails ? Je n’ai pas voulu arriver ici et je préférais partir d’ici….Au faite….tes mains me brûlent.. »

Oh, elle savait qu’il savait ce détail, et qu’il devait le faire exprès, mais peut être relâcherait il son étreinte ? Elle lui avait donné sa réponse, la louve lui avait expliqué pourquoi elle réagissait ainsi, pourquoi elle était aussi distante et froide.  Mais allait-il seulement comprendre ? Ou irait-il à aller plus loin ? A la questionner encore plus ? La tourmenter ?
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Septembre 28, 2013, 08:42:08 »

Dominer... Voilà une chose que je n'avais pas l'impression de faire souvent. Il y a dominer et dominer... Après tout, on peut dominer docilement et dominer de façon brutale. Pour l'heure, je laissais libre cours à mon corps et celui-ci le faisait de manière brutale avec cette louve. Mes cicatrices intérieures étaient ouvertes et ma souffrance était sans pareil. Alors que j'étais en colère, je repensais à cette lettre que j'ai gardé. La lettre d'Arashi rappelant notre amour qui se veux éternel ? Qui qu'il en soit, j'acceptais ses dires et j'attendais de la revoir. Mais le monde m'en veux et ne veux pas de cette revoyure. J'en suis convaincu. Sans quoi, Ara serait déjà revenue depuis le temps. Je me faisais un sang d'encre pour elle et cela se sentait. Allais-je laisser libre court à ma colère ou bien ?

La laissant me regarder comme elle me regardait, je me taisais. Le silence commençait à se faire lourd s'ajoutant à l'ambiance peu plaisante.  La belle se mis à parler de façon très claire. Elle n'avait pas peur et était limite insolente. Tenait-elle à la vie ? Me taisant, je la laissais parler avant de finalement lui lâcher les poignets quand elle mentionnait le fait que ça brûlait. Continuant de la fixer, personne n'aurait su ce qui allait se passer. Si j'allais la frapper ou bien si j'allais la laisser partir comme bon lui semblait. Réfléchissant, je finit par finalement abaisser mon aura pour alors lui dire d'une voix se faisant claire et impérieuse démontrant une autorité implacable.

" Assis toi et attends moi... Et essaie pas de fuir, ou jte court après et crois moi, si ça arrive, je serais pas si gentil ..."


Lui tournant le dos, je remontais par les escaliers. J'allais chercher de quoi simplement nettoyer la miss. Redescendant rapidement sans mon aura cette fois, je revenais à elle avec un simple haut. Un haut blanc qui m'appartenait. Un tissu quoi. Soupirant, je m'approchais d'elle pour alors déchirer la manche.

" ... N'y voit pas de la pitié, c'est rien de tout ça...  Reste tranquille, ça risque de piquer..."

Doucement, je me mis à éponger le sang qu'elle avait avec le tissu, puis une fois la plaie nettoyée, je me mordis légèrement le poignet laissant quelques gouttes couler sur sa plaie. Là, elle devrait avoir mal, la guérison étant du même niveau que du désinfectant. Le sang de vampire a parfois des vertues guérisante et le mien oui. Je laissais la plaie se refermer lentement mais surement. Mon regard allant chercher le sien, je tentais d'entrer dans son esprit bien que je n'y arrivais pas. Son regard ne me disait rien... J'aimais pas être dans l'ignorance, mais bon, soit. Me redressant, je finit par m'asseoir à côté d'elle.

" Tu devrais te reposer... Et pas devrais, c'est un ordre, car ce genre de traitement fatigue au bout d'un moment selon le corps. "

Laissant la miss choisir son sort, je restais là, torse nu, regardant dehors un bref instant.

" Comment t'appelle-tu ?"

Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Septembre 28, 2013, 11:02:07 »

L’air était froid, palpable, la seule source de chaleur était liée aux mains ardentes du vampire à sang-chaud. Ce dernier  desserra son emprise comme elle lui avait demandé et elle poussa un petit soupir de soulagement, secouant doucement ses mains meurtris le long de son corps. Il lui donna un ordre, la prévenant qu’elle ne devrait pas s’enfuir sous peine de représailles. Doucement, la louve se laissa glisser le long du mur, observant un petit instant sa plaie tandis que le vampire s’était absenté.

Sur son poignet, elle fit apparaitre la marque de la famille Belmond, soupirant. Allait-il croire qu’elle s’était enfuie ? S’il la retrouverait, qu’aura-t-elle comme représailles ?  Relevant le visage, l’hybride aperçu le vampire revenir, faisant disparaître rapidement  la marque qu’elle venait de faire apparaître puis elle tendit son poignet, le laissant au soin de l’inconnu, grimaçant, fronçant ses sourcils de douleurs, frappant sa queue contre le sol sur la douleur ressentie  La louve était cependant étonnée sur un point ou plusieurs. Premièrement, le vampire dégageait de la chaleur et deuxièmement, elle ne savait pas que leur sang pouvait soigner.

Quant à son ordre, elle hocha simplement la tête, ramenant ses jambes doucement contre elle, posant son menton contre ses genoux,  ses oreilles légèrement tournées vers l’arrière. Relevant ses dernières quand il l’interrogea  sur son nom, la surprise put se lire sur son visage. Portant son regard vers l’extérieur, elle répondit à la question quelques secondes après.

« Shad…Tu peux m’appeler Shad…Et toi ? »

Au moins, cela, c’était fait.   Soudainement, la Terranide sentit comme un coup de barre, une profonde envie de dormir, la louve pouvait sentir ses paupières qui tentaient de se fermer. Secouant doucement la tête pour rester éveillée, elle se criait à tue-tête » non reste éveillée ! Ne t’endors pas ! » et pourtant…elle avait du mal à rester éveillée et  osa  poser son regard vers celui qui la retenait, demandant :

« Au faite…pourquoi m’avoir aidé ? »

De la suspicion s’entendait dans le ton de sa voix, indirectement elle lui demandait : Mais qu’attendras-tu de moi ?  Que me feras tu subir ? Me laisseras-tu partir sans heurt ? Nouveau coup de pompe sur l’organisme de la Terranide et elle eut du mal à retenir à un bâillement.  Comment pouvait-elle être aussi  rapidement fatiguée ?  L’Okami misa sur le fait de son état psychique.

Oh bien évidemment, la lupine était encore fort méfiante envers le vampire. Après tout, on ne pouvait le lui reprocher.  C'est pourquoi malgré son fort état de faiblesse à l'instant, elle tentait de rester éveillée, ne voulant pas être totalement à sa merci. Bien qu'elle savait qu'il pourrait la tuer rapidement, sans qu'elle ait le temps de cligner des  yeux. Mais le ferait-il ?
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Septembre 29, 2013, 06:35:50 »

La louve était soignée maintenant. Que faire hm ? Incroyable, elle n'avait pas bougé comme ordonnée. Cela montrais déjà une légère marque de soumission ? Quoi qu'il en soit, j'étais satisfait  puisqu'elle ne m'avait pas fait perdre de temps. J'allais pouvoir maintenant être tranquille. J'avais rapidement vue une sorte de marque sur son poignet, mais jusqu'à maintenant, je ne m'en étais pas inquiété, je m'en foutais. Quelle ironie que cette marque puisse me mener à Arashi, mais ça, je ne le savais pas encore. Me taisant, j'avais finit de l'aider, la soigner. Le saignement stoppé, je la laissais prononcer quelques mots. Les présentations étant faites, je me contentais de répondre de façon lasse.

" Seishi.. Iruka. "


Un nom sans valeurs de nos jours, mais je m'en fichais. Soupirant de plus belle, je me posais à côté d'elle. La regardant, je vis qu'elle commençait à vasciller un peu. Fatiguée ? Le sang visiblement la fait s'endormir ou assoupir. Je me contentais de me retenir de pas lui donner une baffe ou une pichnette pour la garder éveillé, mais elle gigotait assez la tête pour le faire. Je me contentais donc de l'écouter.  Shad me posant une question fortement intéressante. Pourquoi l'avoir aidé ? C'est avec un certains humour que je lui dit de manière fausse bien entendu.

" Pour éviter que ma maison soit souillée par ton sang..."


Blague à part, je détournais simplement le regard. Le lieu était calme, trop calme. Quoi de mieux qu'un manoir pour se réfugier ? Cependant, seul c'est pas marrant. Arashi me manquait et les membres de ma famille aussi. Mais Arashi plus que les autres. La femme n'était plus là et moi, j'avais mal. Alors pourquoi l'avoir aidé au final ? Pourquoi ne pas l'avoir laissé s'endormir pour mieux la vider de son sang ? Pourquoi ? La réponse est simple et elle ne tardait pas.

" .. Parce que je suis peut-être... gentil. Mais n'imagine pas que cela sera toujours ainsi. Dans d'autre circonstances, tu serais déjà en train de finir vidé de ton sang, que ce soit moi ou d'autres. Je t'ai aidé car je ne voulais pas vraiment qu'il y ait de morts ou de blessés chez moi, c'est tout.. Je sais pas trop, mais ce qui est fait est fait..."


Protecteur alors qu'on dit ne pas l'être ? Cela révélait une envie de protéger dû à un manque. Du moins, tout dépend du raisonnement et de la mentalité de la personne. La regardant du coin de l'oeil, je venais alors voir son poignet.

" C'est quoi ce tatouage ? Hm ? ... Oh, met toi à l'aise, tu va crever de chaud sinon ou de froid... "

Tout dépend d'elle... Le corps s'affaiblis, brûle ou gèle... encore des effets du sang vampirique, du moins certains. Heureusement, elle n'avait pas eu droit à une grosse dose donc elle ne devrait pas avoir de tels effets. Du moins, j'espérais. Le pire effet qui soit, c'est le côté aphrodisiaque quand on le boit directement en étant humain. Une chose bien drôle que voilà... Bref bref, n'ayant pas l'intention de la " droguer, je me contentais de me masser la nuque me redressant.

" Tu veux boire un truc ? ... Jte propose pas de sang, mais plutôt hm... Vin, alcool plus forts ou des soda ?"

Oui oui... Un vampire avec des boissins humaines, ça existe. Mine de rien, j'étais civilisé et non un rustre qui ne boit que du sang humain fraichement ceuillis...
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #8 le: Septembre 30, 2013, 01:50:36 »

L’Okami  dû se faire souffrance pour ne pas rire à la tête du vampire quant à son explication. Au vue de comment il avait léché son sang présent sur son poignet, nul doute qu’il se serait amusé à le récolter et à le lécher dans toute sa maison. Mais elle se retint, regardant à la fois un point invisible et gardant un œil toujours attentif sur le vampire. De toute façon, elle ne pensait pas qu’il l’avait aidé pour l’aider. Non, un vampire n’aide pas ou alors il y’a toujours un prix derrière.

De toute façon, pensa t’elle, elle n’avait aucune dette envers lui. Jamais, la louve ne lui avait demandé assistante, donc si venait à jouer sur ce fait, nul doute qu’elle l’enverrait paître au loin.  Quand il fit mention de la marque, l’étonnement la gagna.  Elle était sûre et certaine de l’avoir fait disparaître ! Posant son regard sur son poignet, elle put la voir, visible aux yeux de tous.  Sans doute cette non-maîtrise était-elle due à son état ?  Posant sa main gauche sur son poignet droit pour cacher la marque, elle répondit en un souffle.

« Ca ? Ca veut juste dire que tu n’as aucun droit sur moi ».

Tout le monde connaissait le rang des Terranides, alors, elle n’avait sans doute pas besoin de lui faire un dessin.  De plus, la louve ne voulait pas rentrer plus dans les détails, jugeant qu’Iruka n’avait pas besoin d’en savoir plus. Quand il lui proposa à boire, elle refusa simplement. Le coup du vampire gentil qui vous aide et qui vous donne de quoi vous nourrir, elle l’avait déjà vécu. Une fois pas deux.

Soudainement, l’hybride fut pris d’un frisson, non pas de peur mais…de froid ?  Décidément, ce n’était nullement son jour.  Prenant appuie, la louve se releva. Rester ici était signe de mauvaise augure. Que pouvait-elle faire ? Sortir ? Elle n'avait pas assez de force pour entamer une course poursuite où elle serait la proie. Lançant un regard vers le vampire, elle le maudissait de tous les noms possibles, dans quel état l'avait-il mise !

"Je m'en irais dès l'aube.."

Elle soupira un instant et se laissa retomber vers le sol de la dite cuisine, non pas sous sa forme hybride mais sous une forme plus animale. D'expériences, la louve avait noté qu'on la laissait plus en paix quand elle arborait cette part animale. Et à moins que le vampire soit d'un penchant zoophile. Se mettant en boule, elle posa son museau contre ses pattes avant, rabattant sa queue contre son flanc, semblant se reposer. Pourtant, les petits mouvements de ses oreilles prouvaient le contraire, l'animale ne dormait que d'un oeil.
« Dernière édition: Octobre 01, 2013, 01:01:23 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Octobre 02, 2013, 10:03:04 »

La lupine semblait calme, sans être sereine à 100% pour autant.  Pour ma part, mon énervement m'avait quelque peut quitté. J'étais piqué de curiosité par la marque qu'elle avait au poignet. En effet, celle-ci avait une marque sûrement qu'un " maître " lui avait faite. L'esclavage... Voilà une chose qui me répugnait totalement. Comment peut-on oser retirer la liberté d'une personne ? Pourquoi ? Du moins, je pense cela, mais je suis une personne qui parfois ose cela. Cependant, je n'ai pas la même définition d'esclavage que les autres. Pour moi, c'est plus transformer les gens en servants et bien les traiter et qui sait, peut-être les " intégrer " à la famille. Mais pas les battre à longueur de journée et les traiter comme des moins que rien. Non.. Durant un instant, une imagination m'avait traversé l'esprit et je secouais la tête. Non. Arashi ne se laissera jamais faire, je le savais.  Revenant à moi, je regardais la miss qui semblait me prendre de haut.  Croyait-elle que cette marque allait m'arrêter et la protéger de quiconque dont moi ?  Voilà une lupine bien naïve. Je me contentais simplement de ricaner lâchant de manière plutôt sèche montrant que cette marque n'était que de l'encre pour moi.

" Crois tu sincèrement que je craint celui à qui tu appartient ? Que cette marque représente quoi que ce soit pour le monde ici ? Tu sais... Je pourrais brûler ton poignet au point qu'on ne puisse plus voir cette marque. Qu'en dis tu ? ... Bref, cesse de trop prendre tes aises. Marque ou non, tu restes ce que tu es à mes yeux. "


La demoiselle semblait m'avoir ignoré, ou bien faisait comme. Quoi qu'il en soit, je la laissais redevenir animal. La belle devenue louve, je l'observais se mettre là. Son pelage allait-il suffir ? Soupirant, je ne pouvais pas accepter ça. Même si elle était une intruse, une femme peu appréciable en ce moment avec moi, je n'oubliais pas quelques bonnes manières et de ce fait, la laisser ici, contre le sol, cela était innaceptable. M'approchant donc, je m'abaissais me mettant accroupis pour alors la regarder elle qui tentait de dormir.

" ... Hm... Je doute que le sol soit confortable. Quand jte dit de te reposer, c'est comme tout le monde, dans un lit. Bien sûr, je suis sûr que tu vas dire non alors... "


Doucement mais lentement, mon aura revenait aux goûts du jour. Avec lenteur, la "pression" de celle-ci s'intensifiait au point de presque faire trembler quelques objets de petite taille. La chaleur s'en dégageait de manière douce et nuancé. Le doux allant parfois au chaud peu agréable quand il était trop élevé. Ma main bien qu'entourée d'aura, elle ne brûlait pas et c'est sans son accord que je l'attrapais par la nuque.
Pas comme un chat, là, j'empoignais sérieusement la nuque de la miss continuant de relâcher continuellement cette aura afin de tenter de la tenir tranquille. Uune sorte d'intimidation. Vu la situation, elle avait plus à perdre en me mordant. Avec lenteur, prenant malgré tout soin de ne pas l'étrangler, je l'emmenais dans une chambre. Celle-ci étant assez spécieuse, deux lits trônaient dans la pièce, proche d'une baie vitrée. La chambre d'amie.

" Voilà ton lit pour ce soir..."


D'un geste, je la relâchais au dessus d'un matelat. pour ma part, je m'assis sur le bord de l'autre lit en face du premier. Ayant fermé la porte, je priais qu'elle n'imagine rien, mais bon.. Ne voulant pas coopérer, autant utiliser la manière forte sans y aller trop fort. Laissant mon aura disparaitre,seul mes yeux d'un rouge sang éclairait quelque peu le noir.

" ... Prend tes aises, tu vas foutres des poils partout sur le lit et ça me ferait chier de nettoyer tout ça... Franchement... Pourquoi es tu ainsi ? Quel est la raison de ce comportement envers les vampires hm ? Simple curiosité. Veux tu bien me raconter toute l'hitoire hm ?"
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #10 le: Octobre 03, 2013, 01:19:14 »

L’Okami ne prit même pas la peine de rétorquer quand le vampire la menaça de lui brûler le poignet.  Qu’il essaye d’effacer ce qu’il croyait être de l’encre, il serait surpris. Enfouissant plus son museau noir et bleuté entre ses pattes antérieurs,  le bout de sa queue tapant contre le sol, comme si cela aurait était des doigts qui frappaient en rythme une table ou un tout autre support. Ne pouvait-il pas la laisser en paix ? Le fait qu’elle se soit transformée et mise ainsi ne lui avait-il pas fait comprendre qu’elle voulait sa paix ?  A croire que non.

Quand il lui fit face, la louve leva son regard azuré vers Iruka et encore une fois, ne répondis pas à sa critique.  Sa curiosité fut cependant piquée quand elle aperçue des objets de petites tailles se mettant à trembler tandis qu’encore une fois, le vampire s’entourait d’une aura rougeâtre. Tiens donc, de la télékinésie ? Les vampires en étaient-ils capables ?  L’hybride eut un mouvement de recul, non pas sous la chaleur de l’aura qu’elle supportait mais à cause de l’intensité de cette dernière. La lumière qu’il émettait était vive et à force, sa rétine était agressée, la louve avait l’impression de se tenir à quelques centimètres d’une grande source de lumière.

Soudainement, elle se sentit quitter le sol, la main du vampire l’ayant agrippé fortement au niveau de la nuque.  Surprenant,  il la soulevait comme si elle ne pesait que quelques grammes alors que son poids avoisiner la centaine de kilo, tout en muscle je vous prie.  La louve se retint de se débattre, étant fatiguée et puis s’il voulait tant la déplacer que cela, peut après la laisserait-il en paix ?  Lâchée sur un matelas, l’Okami se positionna de sorte à faire face au vampire, croisant ses pattes avant devant elle, y posant son museau. La louve eut un étirement de babines, comme un sourire cynique quand le vampire l’interrogea :

« Tu es marrant…Tu me dis de me reposer et après tu me questionnes ?  Quant aux poils…Je te ferais remarquer que c’est toi, qui m’a mise là et ha oui…arrêtes de jouer les lucioles…ça donne mal aux yeux à force… »

Bon, il allait le prendre mal et après ? Elle n’était pas d’humeur à prendre un café-kuchen avec lui.  Pourtant, il semblait curieux, voulant véritablement savoir la raison du comportement de la Terranide en son égard.  Le jugeant un instant, fixant ses yeux de flammes qui luisaient dans la pénombre de la pièce, l’Okami rétorqua :

« Par hasard..Sais-tu voir les souvenirs d’une personne ? Ressentir ses émotions ? Si tu as besoin de boire du sang pour cela je te laisserais faire en reprenant mon autre forme. Pourquoi je te demande cela ? Oh très simple. Si je te raconterais mon histoire, tu ne me croirais pas, pensant que je te mens. Mais si tu ne sais pas faire ce que je t’ai demandé, je te la conterai, mais …ne crie pas aux inepties et mensonges. »

Soupirant, la louve reprit cependant une forme plus humaine, s’assoyant à son tour au bord du lit, attendant la réponse d’Iruka,  elle espérait cependant qu’elle ne devrait pas replonger dans des souvenirs qu’elle souhaitait oublier mais il fallait croire que ces derniers ‘accrochaient et la suivaient sans relâche.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Octobre 03, 2013, 05:27:29 »

La belle était mon invitée malgré tout, je ne pouvais pas non plus la traiter n'importe comment. C'est donc à ma façon que je l'avais amené à la chambre. Pas de façon trop cool, mais bon, je n'allais pas la prendre comme un vulgaire sac... Ainsi déposée, je restais là, laissant mon aura diminuer niveau intensité. Le but ayant été de la calmer, je la regardais désormais attendant sa réaction. Allait-elle totalement se soumettre ou bien simplement continuer à jouer comme elle le faisait ? Me taisant, je me contentais de la regarder du coin de l'oeil. Ainsi donc, la miss osait se moquer quelque peu ? La laissant faire, je la regardais droit dans les yeux jusqu'à ce que mon aura ou mon " mode luciole " comme elle le sous entendait disparaisse. Une fois plongé quasiment dans le noir, seul la lumière de la lune nous éclairait quelque peu. J'attendais une réponse plus précise à ma questions plus importante.  La demoiselle semblait quelque peu flemmarde ou alors avait vraiment un grand truc à dire. Sa proposition était de l'or en barre. Souriant donc, je me redressais alors quelle reprenait forme humaine.  Moi ? Ne pas croire son récit ? Haussant les épaules, je m'approchais du lit en question.

" Je suis un vampire... Niveau histoires, je ne suis pas un humain. Donc je pense que qu'importe ce que tu me dirais, je te croirais. Mais oui... Pour ce qui est de ressentir les choses quand on boit du sang, c'est le cas. Je ne vois pas clairement des images, mais le ressentit oui... Bref, va pour ça..."

M'apprcochant donc, je me mis à côté d'elle. Me plaçant derrière, je laissais ma main puissante parcourir son corps. Sa nuque semblait brûlante et cela me rendait impatient. Souriant, je venais dégager sa nuque de tout cheveux les passant sur un côté de sa nuque. Doucement, avec une lenteur calculée, je me plaquais contre elle un de mes bras venant enlacer doucement la belle au niveau du ventre. Mon visage lui s'avançait vers sa nuque. Une douce respiration quelque peu froide venait glacer la nuque. Ma langue s'ajoutait à tout ceci afin de créer une douce sensation. 
Une fois la peau quelque peu détendue, je vins mordre la belle d'un coup. Ni trop sec, ni trop fort. Juste ce qu'il faut. Son sang se mis donc à couler généreusement dans ma bouche. Aspirant, je me concentrais afin de sonder quelque peu ses souvenirs. Tout ceci était peu clair... Si bien que je ne retenais pas bien les principaux ressentit. De la peur ? De la haine ? De la souffrance ? Tout cela était mélangé. Je me retirais donc avant de trop boire de son sang et vraiiiiiiiiiiiiiiiiment l'affaiblir.

" ... Pas mal... niveau goût... Pour ce qui est du ressentit, ceci n'est pas très plaisant à ressentir hm..."


Me reculant doucement, je l'allongeais contre le lit venant alors doucement lécher la nuque pour effacer le quelque peu de sang qui restait.  Ne voulant pas tâcher les draps... Allait-elle être fatigué comme personne ? Je ne savais pas, mais dans le doute, je me mis à côté d'elle.

" Pourquoi es tu ainsi hm ? Qui a fait quoi ?"


J'avais le ressentis, mais rien de précis. Je voulais en savoir plus pour x raison. Par curiosité maladive.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #12 le: Octobre 04, 2013, 05:31:45 »

Shad attendit patiemment la réponse du vampire, espérant au fond d’elle qu’elle ne devrait pas encore ressasser le passé. Ha ce Liam, si un jour elle le croise, elle n’ hésiterait pas à lui maraver sa sale tronche. Levant ses oreilles comme si la louve serait aux aguets et également de surprise, la lupine suivait du regard Iruka, le voyant s’approcher du lit. Ainsi donc, il pouvait avoir son ressenti en buvant de son sang ? L’hybride espérait que cela serait suffisant.

Elle ne put cependant réprimer un frisson et serra doucement les draps entre ses doigts. Ne pas le taper,  le laisser faire…cette pensée raisonner dans son esprit. La louve devait contenir sa peur, angoisse que le vampire devait ressentir vu que son rythme cardiaque était élevé et sa respiration légèrement saccadée. Quand il vient au plus proche de la Terranide, cette dernière eu un second frisson, sa queue s’hérissant légèrement.  Cependant, elle laissa sa tête allait vers le côté, offrant un plus grand champ de vision sur sa nuque au vampire.

Le fixant du coin des yeux, la louve appréhendait l’instant qui suivrait. S’arrêtera t’il pendant sa dégustation ou continuera t’il enivré par le goût du sang ?  Le souffle froid contre sa nuque la fit raidir plus mais les quelques caresses avec le muscle buccal parvinrent à la détendre assez de sorte qu’Iurka puisse s’abreuver à la source. Se crispant légèrement, les oreilles de la louve se mirent en position basse tandis que son regard se faisait peu à peu vitreux. Son sang, élément de la vie était en train de se faire aspirer hors de son corps.

Fort heureusement pour la Terranide, le vampire se stoppa, la laissant quelque peu pantois. Ne pouvant pas trop se défendre à l’instant elle se laissa coucher sur le lit, passant son regard d’Iruka au plafond de la pièce, reprenant peu à peu ses esprits. Cependant, quand il la questionna à nouveau, elle ne put réprimer un regard  de lassitude. Boire de son sang et ressentir ce qu’elle avait vécu n’avait –il pas était suffisant ? La belle  passa une main au niveau de sa nuque, effleurant les deux marques qu’avaient laissé les canines du sang-froid.

« J’aurais pensé ne pas devoir ressasser le passé…Bien, je vais te raconter dans ce cas… »

Elle aurait pu se mettre assise, mais ne le fit pas, restant comme elle était, ses pupilles allant de gauche à droite rapidement, comme si elle cherchait par où commencer à conter son aventure et surtout comment la résumé, soufflant doucement, elle prit finalement la parole.

« Il y’a de là plusieurs lunes, alors que j’étais dans les Terres Sauvages sur Terra, je fus attaqué par un groupe de loup-garou. Par chance, une personne qui était de passage, me vint en aide et pour la remercier, je lui proposais d’être sa débitrice. Bien sûr étant Terranide cela signifiait le servir mais la durée convenue était de deux mois. »

La louve n’avait pas cherché à expliquer ce qu’était Terra, s’étant rappelé qu’Iruka avait fait mention de la Terre avec les termes «  dans ce monde » ainsi elle présumait qu’il devait donc connaître l’autre plan. Affichant un sourire cynique elle continua son  récit :

« Oh, le travail n’était pas compliqué à la base, je devais surtout m’occuper des Worgs, et avant ma tâche, je fus même convier à table avec le maître de maison, eu ma propre chambre, des habits…Cela semblait parfait non ? Trop parfait…Au lendemain,  la nouvelle de la mort des deux Worgs fut  criés dans toute la demeure et bien évidemment comme c’est moi qui les avait nourris, c’est moi qu’on accusa. A partir de là, le vrai visage de celui que je devais servir fut révélé… »

Bon sang, elle dû se retenir pour ne pas frémir rien qu’en repensant à cette période funeste de sa vie, tournant son visage vers le vampire, elle le questionna :

« As-tu déjà connu la  souffrance ? Je te parle de celle qui limite te fais devenir l’ombre de toi-même ?  Je t’ai dis que cette personne avait changé son fusil d’épaule non ? Et bien, môsieur Liam adore la torture. Mais attends hein, pas la petite torture de pacotille, ce ne serait pas amusant ! Non, je te parle de celle où on te fais disloquer chacun de tes membres, où on te traine nue sur des sentiers tortueux derrière un canasson pendant des heures et à force de fatigue tu te fais trainer à même le sol, raclant roches coupantes et ronces. Une torture où tu te fais amputer des membres puis que ces derniers soient reformés dans la douleur par la magie, où chaque petite faute te vaut par exemple des coups de fouet munis de lames qui t’arrache la peau, où tu es servis comme putain à des gardes qui s’empresseront de suivre les exemples de leur maître,  t’amputant ou pire, faisant leur office avec de quoi te couper l’intérieur … »

Elle n’avait cessé de le fixer pendant son énumération, la louve avait beaucoup trop de chose à conter et avait tenté d’être concise.

« Oh et j’oubliais,  c’était le deuxième vampire que je rencontrais….Le premier lui n’avait était qu’une personne m’ayant achetée sur la place publique et ..Bon tu dois savoir le sous-entendu. Mais le second…à côté de lui malgré ton aura tu n’es qu’un enfant de chœur crois-moi ».


Prendrait-il  mal cette remarque ? Ou comprendrait-il le caractère du vampire qu’elle venait de  décrire ? Avait-il saisi le comportement de ce dernier ? Sa furie sanguinaire ? Son côté bon n’étant qu’une façade pour piéger de pauvres âmes ? L’Okami détourna un instant le regard, fixant un instant la baie vitrée.

« Par chance, j’ai quand même réussi à m’échapper, je crois que si je serais restée là –bas, j’aurais perdu toute humanité, toute espoir » - elle reporta son attention sur le vampire –Tu comprends maintenant pourquoi je réagis ainsi avec toi ou pas ? »

Oh oui, elle espérait qu’il la comprenne, qu’il comprenne enfin sa réaction de haine et de peur à son égard.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Iruka Seishi
Créature
-

Messages: 523



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Octobre 05, 2013, 12:47:02 »

Raconter sa vie, découvrir les souffrances. Intérieurement, je connaissais cela, bien qu'au fond, comparé à des mals qui existent, j'étais bien loin d'avoir connu le pire des cas. Intérieurement, bien que curieux, je ne voulais pas le découvrir physiquement. Bien que vampire, il y a des châtiments qu'il ne vaut mieux pas connaitre, tel celui du grec punis par Zeus qui se tretrouvait ligoté avec chaque jours un charognar qui lui dévorais le foie, bien qu'il repoussait chaque jours... La belle semblait avoir énormément souffert de la main d'un des congénére, mais je ne le connaissais pas. Certes, bon nombre de vampire profitent de leurs statuts, usent de toute sorte de techniques et autre coups pour pulvériser certains. Laissant la demoiselle se reposer, je vins à la regarder doucement. Elle devait se reposer maintenant, pour sûr qu'elle avait du sentir passer mes crocs. Il serait étonnant de la voir péter le feu directement après malgré ma morsure. Attendant, je la vis accepter de répondre à mes questions. Ainsi donc elle acceptait ? Sage décision.

Doucement donc, je me mis à l'écouter attentivement. Sa façon de parler, sa manière d'être et accentuer ses phrases, toutes les sensations que j'avais eu en buvant son sang  s'accordaient désormais. Ainsi donc, la souffrance qu'elle avait ressentit était donc ignoble. D'ailleurs, sa question me fit presque sourire. Sa souffrance à elle était purement physique avant tout, ensuite venait le côté psychique. Pour ma part, la souffrance avait été morale et dieu seul sait ô combien celle-ci peut être aussi terrible que les siennes. Oui, je savais ce que la souffrance, non je ne voulais pas la partager ou même l'échanger.
Vint le moment où elle me lança une pique. Je finissais donc par rire de bon coeur. Allant presque à un rire tournant à celui de la folie, je venais à la fixer plus intensément. Je la comprenais certes, mais je n'aimais pas qu'on se moque de mon pouvoir.

" Sur ce coup là... Tu es amusantes... Un enfant de choeur ? Vraiment Huh Sais tu que mon aura est ma principale force ? Que au fil des longues années, des siècles qui se sont écoulés, j'ai appris à la maîtriser à tel point que si je voulais tout relâcher d'un coup, sache qu'il ne resterait plus qu'un vulgaire cratère bien profond de cet endroit sur un rayon d'un bon kilomètre ? .. Ne me sous estime pas. Nous vampires sommes puissant certes, cependant, il n'y a pas QUE le sadisme qui fait le pouvoir. 
Pour ma part, je ne suis pas du style méchant moralement... Mais si c'est ce que tu veux..."

Doucement, ma main s'envellopait d'une aura légèrement rouge virant presque au pourpre. La chaleur qui s'en dégageait était assez inquiétante, pourtant, je posais ma main sur son front laissant seulement une chaleur digne d'une serviette imbibé d'eau chaude se faire ressentir.

" ... Je pourrais être tout aussi méchant... La sauvagerie, la méchanceté, la pure cruauté, ça tout le monde peut l'avoir. Certains sont plus fort que d'autre à ce niveau là, mais crois moi... Des souffrances j'en ais connu. Et à mes yeux, il n'y a que celle qui est morale qui surpasse les autres. Car malgré tout, de nos jours, tu peux tout refaire. Membres, corps, parties... Mais au fond, il n'y a que l'esprit et les ressentis qui ne se refont pas... "


Dans mes yeux brillait une lueur de compassion et de mélancolie. Par là, je revoyais la mort de ma propre soeur. Tué amérement devant moi, humiliée, torturée... Jamais je ne pourrais oublier et ne pas m'en vouloir.

" Alors ne te prends pas pour le seul cas... Dans ces mondes, personne n'est seul dans la souffrance quelconque..."


Retirant ma main redevenue normale, je vins me placer à côté d'elle, allongé. Restant torse nu, je me mis à admirer le plafond un bref instant soupirant de lassitude.

" ... Pour ma part, j'ai vu des choses qui m'ont détruit comme on ne détruit personne. Oui, un vampire de base est plus fort que la normale, mais au fond, s'il y a bien une chose qui est égale chez chacun, c'est l'esprit. Celui-ci, on l'a violé, détruit, réduit en miette... C'est limite si je ne m'estime pas chanceux d'être encore normale extérieurement, mais intérieurement, je serais toujours triste et j'aurais toujours mal...;"
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #14 le: Octobre 05, 2013, 05:00:30 »

L’Okami ne semblait pas surprise de voir le vampire rire aux éclats quand elle lui lança une pique. Certes, il avait un pouvoir qu’il savait contrôler comme il disait, mas elle n’avait pas parlé en termes de pouvoir mais en termes d’intimidation.  La louve avait pu noter qu’Iruka aimait user de son aura pour tenter de l’intimider, sa critique ne concernait que ce point.  Peut-être avait-elle mal formulé sa phrase ? Dans tous les cas, elle ressentit un léger orgueil dans les dires du vampire.

Quand il approcha sa main vers son front, l’hybride s’apprêta à combattre une douleur vive et fulgurante, mais pourtant, elle n’eut besoin de le faire.  Au contraire, elle se détendit, ayant l’impression d’avoir un chiffon d’eau chaude. Que cherchait-il à faire à la fin ? Allait-il monter crescendo  au niveau de la température ? Elle nota cependant que ce n’était pas le cas et tandis qu’il baissait peu à peu sa chaleur corporelle, la louve l’écoutait parler.

Ainsi donc, lui aussi avait connu la souffrance ? Le regard de la louve était perplexe, lui mentait-il ? Tous les vampires qu’elle avait pu croiser était imbu d’eux-mêmes, orgueilleux, fier et ne semblaient n’avoir connu aucune souffrance.  Alors devait-elle le croire ? Elle fut cependant piquer au vif quand il lui annonça que ce qu’elle avait vécu n’était rien. Se retenant de rire aux éclats, elle tapa juste sur le matelas du lit, avec sa queue, agacée.

Comment pouvait-il dire cela ? Dire que les tourments qu’elle avait subis n’étaient rien à côté des siens ? Certes, sa douleur était d’abord physique mais elle se transformait également en douleur morale au fil des jours. La louve eut un sourire amusée, se demandant si Iruka aurait pu supporter ses tourments. Mais une chose, une phrase attira son attention. Le laissant se coucher à côté d’elle et finir le reste de sa sentence, elle resta dubitative un instant.

« Quelle est ton histoire ? Tu dis  que ton esprit à souffert, oui mais comment ? Est-ce que cela date de ta période avant que tu ne sois vampire quand tu étais encore mortel ? »

Curieusement, l’Okami voulait savoir, c’était bien la première fois qu’elle tombait sur un vampire de ce type et sa curiosité quant à son égard grandissait à chaque instant. Elle avait déjà pu noter que comparée au deux autres, il n’était pas aussi froid, niveau paroles et corporelle, alors peut-être serait-il aussi différent au niveau personnalité ? 

[un peu court, sorry]
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox