banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Noyade et le sauvetage (PV: Squall)  (Lu 2144 fois)
Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« le: Août 24, 2013, 01:19:14 »

L’océan! Parfait endroit pour s’y promener lors des jolies journées ensoleillée pour s’y faire dorée le corps et nager tout sereinement sans se préoccuper de rien, ni personne, seulement s’amuser! Arashi ne comprenait pas ce qu’elle faisait là, elle s’avait fait traîner par une gang d’ami(es), enfin disons plutôt connaissance, un garçon voulait lui apprendre à nager, parce que Arashi ne sait pas du tout nager, même si elle se transformait en créature marine, elle coulerait. Ainsi donc habiller d’un joli bikini de couleur blanche, couvrant bien ses formes féminine.

Après deux heures de voyage sur le bateau, les ami(es) d’Arashi sautèrent dans l’eau, ils n’avaient pas emportés de veste de flottaison et vue qu’ils savaient tous nager, ils savaient que si un se noyait, ils pourraient tous sauver cette personne, mais Arashi n’était pas sure, alors elle décida de rester sur le bateau, trop craintive.

Arashi regardait le paysage bleuté qui s’étendaient à perte de vue, elle regarda dans l’eau et vue que cela devait être extrêmement profond, elle en trembla. Sa main vint caresser sa chevelure turquoise et elle regarda ou le monde était partie, elle les avait perdues de vue, bah voilons donc ils étaient où? Ils voulaient lui faire peur cela doit être ça.

La polymorphe s’approcha du bord de l’embarcation qui n’avait pas d’échelle, car lorsqu’ils étaient parties, fallait remonter les échelles, la jeune femme s’assis tranquillement, laissant ses jambes balader dans le vide, car le bateau était assez haut pour qu’elle ne puisse pas toucher à l’eau de ses jambes, même si elle n’était pas loin de la toucher, la jeune femme ferma ses yeux, laissant le vent fouette son visage et ses cheveux courts, elle avait un doux sourire sur ses lèvres… Puis le cauchemar commença.

Elle tomba, comment? Là est la magie du RP, on ne sait pas. Mais disons qu’il a eu une bourrasque de vent et qu’elle a tombée, elle voulut s’accrocher à qu’elle que chose, mais elle ne put point, son corps dans l’eau, elle tenta de battre ses bras, mais l’eau entra dans sa bouche, elle tenta de lâcher un cri d’alerte mais impossible, l’eau commença à l’enfoncer et elle coula, bien sûre elle tentait de luter, mais impossible pour elle, lentement elle coula dans les profondeurs de l’océan, sans qu’aucun de ses ami(es) ne l’aient vues. Son regard fixer vers le l’extérieur de l’eau, lentement son regard se brouillant, tandis que le bateau disparut de sa vue, plus qu’elle s’enfonçait, la jeune femme était en train de se noyer… La fin commençait et la jeune femme paniqua tentant encore de se débattre, mais tout cela enleva ses efforts de survit et elle sombra de plus en plus dans la noirceur, ne s’attendant pas à la suite des choses qui selon elle semblait être la mort, une autre chose seras sa suite des choses.
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Août 24, 2013, 02:46:31 »

J'étais dans l'eau de Terra. La saison des amours avait démarré, chez nous, les terranides requins. Mais, quand on est plus que 50 encore en vie, il est bien difficile de trouver une femelle consentente. Les phéromones que j'expulsais sans en être conscient devait agir. Ces phéromones avaient pour résultat d'attirer n'importe quelle humaine au vice du sexe. C'était la raison pour laquelle on tuait les miens.Leurs actions agissaient comme une envie irrépressible de faire l'amour avec la personne qui les dégageait. Une fois, je m'étais baladé, quand j'étais plus jeune en période de saison des amours et bien le résultat avait était assez catastrophique car chaque humaine voulait coucher avec moi. L'histoire s'était finit par une orgie. Maintenant avec le temps, j'avais appris à résister à leur effets, même si j'avais encore du mal à laisser passer toute une saison des amours sans coucher avec une ou deux femmes.

Le plus dure, dans ma situation s'est de réussir à isoler une femme seule sans pour autant attirer les autres. Le spectacle sinon déraper très facilement. J'vais des vu des humains mâles vouloir se joindre à cette partie de jambe en l'air et bien... Ils étaient morts. Les requins ne partageaient pas. Jamais.

Donc, j'avais avec moi cette petite pierre magique qui me permettait de voyager sur Terre. Dans de tels moments. Le risque était moindre. En effet, sur Terra, j'étais activement recherché pour ces phéromones sur Terre bien moins.

J'avais en plus un petit coin pour isoler mes victimes. Enfin, victimes pas vraiment car je ne coucher qu'à partir du moment que la personne était consentente et je ne faisais jamais le premier geste. J'avais ma fierté, hors de question de violer qui que se soit.

Donc, je disais que je les menais sur une plateforme sous-marine déserte pour que mes futures partenaires puissent respirer. Le portail étant ouvert je le franchis.

Je suis sur Terre l'eau s'est rafraîchie de 5 degrès. En bas, se situe la plate forme sous mar....

Mais, qu'est ce que c'est que ça? Un corps tombe progressivement vers le fond vers la plateforme sous-marine. Je ne pense qu'à sauver cette personne. Je me dirige au plus vite c'est à dire à deux cents kilomètres vers la personne dont je distingue des cheveux turquoises, couleur de l'océan.

Le corps est dans mes bras. Le plus vite pour la sauver (car la personne est une  jeune femme presque adulte) est d'atteindre la plateforme sous marine. J'ouvre très vite le sas, je le referme aussi vite. Je m'installe au centre de la pièce ou l'on peut voir l'eau de la mer sous un dôme. Et je m'apprête à faire un bouche à bouche. La femme crache de l'eau et commence à respirer. Je la laisse souffler, respirer.

-Mademoiselle, c'est dangereux d'aller sous l'eau sans savoir nager. Est-ce que tout va bien? Je m'appelle Squall...

A ce moment là, je ne pense même pas que mes phéromones doivent faire leur effet. Surtout, que ça fait cinq minutes que la femme les respire. D'autant que cette jeune femme est à mon goût, son bikini blanc  mettant en avant ces jolies courbes gracieuses.
« Dernière édition: Août 24, 2013, 02:55:44 par Squall » Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Août 24, 2013, 04:40:13 »

Arashi sentait son énergie la quittée doucement, elle sentait toute force de luttée l’abandonnée, elle ferma ses yeux, attendant sa fin, sentant l’eau entrer dans son corps et l’étouffer et la noirceur la frappa, le silence vint…

Puis ce fut comme une renaissance, elle sentit l’eau s’expulser de ses poumons sortir de sa bouche et recracher l’eau qu’elle avait avaler, elle se tourna sur le cotée, dos à son sauveur, crachant l’eau , tremblant un peu, puis elle regarda au-dessus d’elle et vue l’eau et regarda de gauche à droite et vue qu’elle était dans une sorte de dôme qui donnait de l’oxygène, elle en fut surprise, une sorte d’espace habitable sous l’eau, wow c’était impressionnant, la jeune polymorphe vampirique observa partout et elle attendue une voix :

-Mademoiselle, c'est dangereux d'aller sous l'eau sans savoir nager. Est-ce que tout va bien? Je m'appelle Squall...


Elle se retourna et aperçut le Terranide requin? Elle n’avait jamais croisée de tel Terranide par avant, elle l’observa, l’analysa, elle se racla un peu la gorge, sentant encore l’eau salé à l’intérieur, elle  regarda le plafond qui laissait voir l’eau et elle reposa son attention sur Squall :

-Me…Merci de m’avoir sauvé… J’ai tombée du bateau d’un de mes ami(es) et ils n’étaient pas là… Je vais mieux maintenant, sérieusement merci encore de m’avoir aidé, j’avais peur de ne plus voir la vie… Je me nomme Arashi.

Elle l’observa encore et se sentie rougir, quelque chose d’étrange se passais, c’était… très étrange… Une tentation face à lui, une attirance étrange, ses joues étaient rouge et elle recula un peu et se tourna dos à lui. Elle avança vers un mur du dôme et regarda à l’extérieur, sa main sur le mur, elle ne comprenait pas comment cela pouvait soutenir autant d’eau sans briser. L’eau était magnifique, elle eut un frison qui lui parcourut le dos, elle se sentait attirer vers ce Terranide sans le vouloir, la polymorphe trembla et plaça son bikini mieux, car il semblait un peu croche du haut.
Sa voix se fit tremblante et elle parla :

-H…hum Squall… Pensez-vous… pouvez me rapporter au bateau tout en haut, peut-être que mes ami(es) sont de retour et doive s’inquiéter… Ouf… il commence à faire chaud ici… Vous trouvez pas…?

Elle se demandait si on s’inquiétait pour elle, elle trembla et sentait une chaleur venir l’habiter, elle trembla un peu, c’était véritablement très étrange se qui se passait, elle se sentait attirer vers le Terranide, mais tentait de résister le plus possible à cette force qui l’attirais. Elle ne comprenait sérieusement pas ce qui se passait.
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Août 24, 2013, 05:44:32 »

-Me…Merci de m’avoir sauvé… J’ai tombée du bateau d’un de mes ami(es) et ils n’étaient pas là… Je vais mieux maintenant, sérieusement merci encore de m’avoir aidé, j’avais peur de ne plus voir la vie… Je me nomme Arashi.
 
Je vis la gêne qui occupait l'esprit d'Arashi. Elle s'éloigna pour regarder l'eau ce qui du coup eut un léger effet sur mes phéromones. Mes phéromones agissant de plus en plus fort quand la personne est de plus en plus proche de moi. Elle semblait inspirer par l'eau.  Je m'approcha d'elle doucement mais pour me retrouver derrière son dos.

-Magnifique, n'est ce pas? Je gage que tu as pas dut voir ce spectacle beaucoup de fois.C'est dommage tout de même que tu sois tombé à l'eau... Je t'ai repéré en train de dériver grâce à tes jolies cheveux turquoises... qui dans l'eau me faisait penser à une sirène mais après j'ai vu que tu te noyais et je t'ai donc sauvé.


Elle se retourna. La voix légèrement gênée, elle reprit.

-H…hum Squall… Pensez-vous… pouvez me rapporter au bateau tout en haut, peut-être que mes ami(es) sont de retour et doive s’inquiéter… Ouf… il commence à faire chaud ici… Vous trouvez pas…?

-Je ne trouve pas qu'il fasse particulièrement chaud, non. La température doit avoisiner les 20 degré celsius. Tu n'as pas de fièvre au moins? Cela pourrait se comprendre l'eau est à 10 degrés à cette profondeur...

Ma main gauche lui palpa le front pour voir si elle était chaude. J'avas deviné l'adage humain derrière cette phrase, l'adage humain pour draguer un proche. Mais, je préférais laisser faire les choses, afin que l'union soit consentant et non forcée. Et puis, plus les minutes passées et plus les phéromones agissaient. Certains humains utilisaient ces phéromones pour des philtres d'amour. C'est dire s'ils sont puissants. Je pense bien que si une personne humaine les respire trop longtemps, du genre un mois. Cela pourrait totalement le briser. Ma main se retira.

-Curieux, tu n'as pas de fièvre... Pour répondre à ta question, oui je pourrais te ramener en haut mais il faut d'abord trouver des bouteilles d'oxygène sans quoi tu te noierais. A nouveau. Et je ne peux pas te faire remonter trop vite sinon tes tympans ne le supporteraient pas. Donc,on est coincés tous les deux tant qu'on a pas trouvé ces bouteilles. Et puis, si tu as un coup de chaud. Faudrait peut être que tu te reposes, t'as faillit mourir noyé quand même. Si ça t'intéresse, je suis sur que l'on peut voir toutes sortes de poissons d'ici. C'est un espèce de gros aquarium.

Je souriais pendant ces quelques paroles montrant des dents acérées. Et me demandant jusqu'à quand, Arashi sera t-elle capable de lutter contre l'attirance qu'elle avait pour moi.



Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Août 24, 2013, 11:51:55 »

-Je ne trouve pas qu'il fasse particulièrement chaud, non. La température doit avoisiner les 20 degré celsius. Tu n'as pas de fièvre au moins? Cela pourrait se comprendre l'eau est à 10 degrés à cette profondeur...

Elle sentit alors une main se poser sur son fronts, elle sursauta à la sensation de la main du Terranide sur son front, elle ne pouvait expliquer ce qu’elle ressentie à ce moment, une étrange sensation d’envie et de retenue. Son regard de la couleur du ciel calme fixait le Terranide, ses joues rouges de gêne. Son cœur battant dans sa poitrine, dans sa tête des scénarios se jouant, elle secoua la tête et imagina qu’elle devait partir d’ici. La proximité du Terranide semblait l’affecter, c’était étrange… Comme un sort, elle était attirée vers lui, sa respiration se fit légèrement plus rapide… Il retira sa main avant de parler à la jeune polymorphe.

-Curieux, tu n'as pas de fièvre... Pour répondre à ta question, oui je pourrais te ramener en haut mais il faut d'abord trouver des bouteilles d'oxygène sans quoi tu te noierais. A nouveau. Et je ne peux pas te faire remonter trop vite sinon tes tympans ne le supporteraient pas. Donc, on est coincés tous les deux tant qu'on a pas trouvé ces bouteilles. Et puis, si tu as un coup de chaud. Faudrait peut être que tu te reposes, t'as faillit mourir noyé quand même. Si ça t'intéresse, je suis sur que l'on peut voir toutes sortes de poissons d'ici. C'est un espèce de gros aquarium.


Des bonbonnes d’oxygène, ils devaient trouver des bonbonnes d’oxygène et elle pourrait partir, mais le décor ici, la fascinait, voir les poissons et tout tourner autour de ce dôme de verre, puis une autre sensation me frappa, une envie plus privée, secrète qui naissait… Non, elle ne pouvait tout de même pas… Pas à cette créature qu’elle venait que de rencontrer et qu’il venait de la sauvé… Il lui sourit, montrant une rangée de crocs, elle trembla, ses crocs faisaient peurs, comme pour démontrer que s’il voulait, il pourrait la manger…

-Je… Il faut trouver des bonbonnes d’oxygène… Mais peut-être pourrais-je rester ici un peu… c’est un bel endroit.

Elle repensa à ses paroles, non elle voulait partir et retrouver l’air pur en haut… Mais elle se sentait étrange, enivrée par quelques choses qui l’attiraient, mais en même temps lui faisait peur… Elle avança vers le Terranide pour être un peu plus coller à lui, elle était rouge de gêne et ne semblait pas contrôler ses gestes. Elle sentie ses mains se poser sur le torse de la créature marine.

-Je…comprends pas ce qui se passe…Squall… Mon corps est comme attirée vers le tiens dans un désir étrange que je contrôle point…

Elle ne comprenait pas du tout, son corps tremblant un peu, son regard du ciel regardant Squall, elle cherchait un idée pour ne pas ce laisser emporter vers ce qui la poussait à caresser ce torse, mais lentement ses doigts se mirent à caresser celui-ci, elle trembla, son cerveau commençant à s’embrouiller vers un désir étrange.
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Août 25, 2013, 12:48:12 »

Arashi se rapproche de moi et pose ses mains sur mon torse se rapprochant davantage. Les phéromones devaient faire effet, et Arashi devait avoir du mal à lutter avec ses envies. Ce contact sur mon torse me donnait l'impression qu'Arashi souhaitait se donner à moi mais elle était encore tirailler par l'idée rationnelle de rejoindre l'extérieur.

-Je…comprends pas ce qui se passe…Squall… Mon corps est comme attirée vers le tiens dans un désir étrange que je contrôle point…

-Est tu sur de ne pas le vouloir au fond de toi? Il est difficile pour moi d'envisager que tu ne veuilles pas faire ce à quoi tu t'apprête de faire... J'ai du mal à comprendre, tu veux aller chercher les bouteilles ou caresser mon torse? Parce que tes mains sont très agréables...


C'était vrai le torse d'un homme était une zone érogène et faisait naître en moi une certaine envie mais je voulais qu'elle le veuille vraiment. Toutefois, l'envie était plus forte et mes mains se baladèrent sur le bikini blanc. Ses seins avaient un bon volume pour une humaine et mes mains les pressèrent doucement puis sentirent des petits bouts qui dépassaient et qu'on appelait tétons. Mes doigts titillèrent ses tétons.

-C'est délicieux ses petits bouts qui dépasse...

Puis, la rapprochant de moi, je la pris dans mes bras et je l'embrassa langoureusement ma langue s'enroula autour de la sienne. Et, aussi, soudainement je relâcha la pression.

-Je suis désolé. Je sais pas ce qui m'as pris tu était là à me caresser le torse et tu me raconter que tu avait envie de moi alors j'ai un peu outrepassé mes droits...

Le piège était tendu ce contact avait  rapproché encore plus les phéromones qu'auparavant puisque ils s'étaient rapprochés énormément. Squall attendait de voir si la jeune femme allait succomber totalement ou bien restait t-il encore un peu de raison pour lutter contre ce phénomène.



« Dernière édition: Août 25, 2013, 10:51:40 par Squall » Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Août 25, 2013, 03:32:19 »

-Est tu sur de ne pas le vouloir au fond de toi? Il est difficile pour moi d'envisager que tu ne veuilles pas faire ce à quoi tu t'apprête de faire... J'ai du mal à comprendre, tu veux aller chercher les bouteilles ou caresser mon torse? Parce que tes mains sont très agréables...

Elle sentie les mains du requin venir caresser ses seins à travers son bikini blanc, elle trembla, elle ne voulait pas, mais en même temps oui, c’était étrange, une force qui l’emportait, lui faisait faiblir sa résistance, ce Terranide l’attirait sans qu’elle sache pourquoi, c’était trop étrange… Il lui caressa ceux-ci en les serrant doucement entre ses doigts, elle trembla et il vint pincer le bout de ses seins à travers ce tissu pâle.

-C'est délicieux ses petits bouts qui dépasse...

Elle trembla sous une peur, puis il la serra contre elle, elle allait réagir quand il la souleva et l’embrassa, elle figea sur la surprise et elle sentie la langue du requin caresser la sienne dans une dance tentante, elle trembla et il la lâcha, son visage rouge, elle ne savait pas quoi faire, une attirance vint plus forte.

-Je suis désolé. Je sais pas ce qui m'as pris tu était là à me caresser le torse et tu me raconter que tu avait envie de moi alors j'ai un outrepassé mes droits...

La polymorphe trembla, elle recula et perdit la raison, les phéromones, prenant le dessus d’elle! Elle s’avança vers Squall, ses mains retournant sur son torse qu’elle caressa, elle embrassa la peau de la créature, ses mains caressant se torse, mais n’osant pas descendre, comme si une partie d’elle réussit encore à résister, la jeune femme restait rouge de gêne.

-Je… Je suis une polymorphe, je peux prendre n’importe qu’elle forme… Veux-tu que je me transforme en une femme de ta race?

La respiration de la polymorphe vampirique était légèrement plus rapide et prononcer, l’effet de phéromone l’ayant complètement envahit, son petit corps fragile contre le Terranide, attendant une réponse à sa question, la pointe de ses seins légèrement durent, elle se mordilla la lèvre, envieuse d’un désir qui n’était pas vraiment le sien.


/HRP : Désoler, c'est faible et maigre comme RP T^T Si tu veux une modification avertie moi par MP/
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Août 25, 2013, 08:48:31 »

Les mains d'Arashi se reposa sur mon corps tout en commençant à m'embrasser. C'était agréable mais la jeune femme résistait encore contre ses pulsions. Toutefois, cela se sentait que la jeune femme me désirait étant donné qu'elle n'avait rien dit sur ce que j'avais fait.

-Je… Je suis une polymorphe, je peux prendre n’importe qu’elle forme… Veux-tu que je me transforme en une femme de ta race?

Si je m'attendais à ça.... Une polymorphe? Je ne savais même pas que ça existait c'est vrai que l'idée de coucher avec un membre de ma race était très tentante. Mais...  plus tard, pour l'heure je voulais m'occuper de ce petit corps fragile et jolie. Cela m'aurait coupé l'envie de voir un tel changement. Et puis les terranides requins étaient des endurants ils pouvaient coucher jusqu'à trois fois sans s'épuiser. Elle pourrait se transformer durant ces phases.

- J'aimerais bien mais plus tard. Tu es si jolie dans cette tenue... Ici, ici et aussi ici.

A chaque "ici", je l'embrassa sur le front puis sur la bouche puis dans le cou.

-Tu sens incroyablement bon aussi. Si je m'écoutais, je te soulèverais, te placerais contre la vitre et te ferai l'amour mais on se connait à peine et je ne sais si tu le veux. Que désires-tu? L'idée m'est tentante.


Je passa une main dans ses cheveux bleus turquoise.

- Je pourrais aussi te prendre sauvagement derrière ton dos en levrette ou bien te faire monter au dessus de moi en amazone et tu aurais les pleins pouvoirs... Mais, comment savoir si tu en as envie? Je ne sais pas je t'embrasse et tu n'as pas l'air de me repousser mais tu ne sembles pas vouloir passer à l'action.

Je la regarda intensément. mon autre main caressant doucement du bout des doigts, les tétons de la demoiselle.,tournicotant autour puis touchant le bout d'un seul coup. L'effet devait produire des légères vagues de plaisir.

Mes paroles associées à mes phéromones devaient produire des images qui devaient s'infiltrer dans la psyché d'Arashi produisant, un désir bien plus grand encore qu'auparavant. Je voulais savoir à tout prix jusqu'où elle était capable de lutter. Je sentait toutefois approcher le dénouement.
Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Août 25, 2013, 11:14:10 »

L’attirance que la polymorphe avait à ce moment était indescriptible, étrange, pas réel… Mais elle se sentait attire vers lui, ses mains caressant se torse qu’elle tentait de résister, mais que les phéromones l’emportait à se laisser aller sans qu’elle puisse rien faire pour l’arrêter, elle sentait des frisons parcoururent son dos, ses cheveux coller contre son crâne, ses yeux de ciel l’observant. Le Terranide Requin l’observa et sa voix retentit :

- J'aimerais bien mais plus tard. Tu es si jolie dans cette tenue... Ici, ici et aussi ici.

Elle eut un frison, à chaque ici  il l’embrassait à une place différente, d’abord le front qui lui fit un léger frison, puis ses lèvres qui commencèrent à véritablement l’emporter vers l’abandon d’elle-même par les phéromones du requin, puis le dernier qui l’acheva dans le cou, puissant frison qui la frappa, la rougeur de ses joues se faisant diminuer, elle respirait doucement plus fort, restant contre lui.

-Tu sens incroyablement bon aussi. Si je m'écoutais, je te soulèverais, te placerais contre la vitre et te ferai l'amour mais on se connait à peine et je ne sais si tu le veux. Que désires-tu? L'idée m'est tentante.

La polymorphe frissonnant en s’imaginant la scène, un désir naquit. Elle commença à parler :

-Je…

Mais elle se fit couper par la voix du Terranide qui refit surface quand il commença à me caresser les cheveux :

- Je pourrais aussi te prendre sauvagement derrière ton dos en levrette ou bien te faire monter au dessus de moi en amazone et tu aurais les pleins pouvoirs... Mais, comment savoir si tu en as envie? Je ne sais pas je t'embrasse et tu n'as pas l'air de me repousser mais tu ne sembles pas vouloir passer à l'action.

Un nouveau frison prit surface, la scène se fit voir dans sa tête, elle se mordilla la lèvre, si tentant… Si cruel de se faire attirer ainsi, la main de Squall caressant un de ses seins, près de son bout, caresser ainsi, puis délicatement pinça, la polymorphe en frissonna encore plus, elle allait s’abandonner à cette pulsion qui la dévastait terriblement, elle se mordilla la lèvre, puis son regard vint sur lui du Requin, lentement elle tira sur la corde à son cou puis l’autre corde à son dos pour que celui-ci tombe d’un coup au sol et y laisse découvrir sa délicieuse poitrine, elle se colla à nouveau à lui, son regard bleu étant d’une étrange façon, pouvant facilement démontrer qu’elle n’était pu vraiment elle-même, que les phéromones avait véritablement fonctionner contre elle.  Ses lèvres vinrent se poser sur le torse de la créature et sa voix se fit entendre :

-Je…Prends moi de n’importe qu’elle manière, soulever et plaquer contre la vitre m’excite profondément, me faire prendre sauvagement aussi… Mmmh n’importe qu’elle manière, faites-moi taire cette envie qui m’accable le corps!


La polymorphe plaquant ses mains sur le bas de Squall, mais résista à vouloir quasiment l’arracher et remonta vers son torse, mais elle tira sur une corde son bas pour que celui-ci s’enlève et glisse, pour y laisser découvrir cette endroit cacher, entièrement nue, la jeune femme restait contre ce Terranide qui l’avait attirer dans un piège qu’elle n’aurait pu voir venir.
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Août 26, 2013, 01:06:03 »

Dans un geste très féminin, Arashi décida de passer à l'action. Elle enleve son bikini blanc d'une manière très sensuelle dévoilant une pare de seins souple, d'une grosseur légèrement supérieure à l'humaine de base. Peut être du C.... Cela fait légèrement durcir mon sexe. Je tâte cette poitrine qui se révéla ferme quand Arashi reprit.

-Je…Prends moi de n’importe qu’elle manière, soulever et plaquer contre la vitre m’excite profondément, me faire prendre sauvagement aussi… Mmmh n’importe qu’elle manière, faites-moi taire cette envie qui m’accable le corps!

Et elle enlève la partie inférieure de son soutien-gorge. C'est exquis et je bande complètement. Une main glisse du sein et caresse d'un doigt le vagin de ma future partenaire. Puis, mon doigt remonte et je sniffe l'odeur de ce vagin. L'odeur de ce sexe qui me fait penser aux longues nuits de sexe que j'ai passé avec d'autres partenaires, l'espace d'un instant. Ma part animale veut que je sniffe plus longtemps ce sexe mais je la calme.

-Quand je disais que tu sentais extrêmement bon, je ne mentais pas...

Ses mains hésitent ne sachant quoi faire entre mon torse et mon bermuda. Cette hésitation peut se comprendre, elle veut que j'agisse. Lâchant sa poitrine, je pose mes mains sur les siennes les fait descendre doucement mon corps puis la force gentiment à descendre mon bermuda. Celui-ci tombe à mes pieds et laisse dévoiler une superbe queue de 30 cm en érection. Le spectacle doit sans doute plaire à Arashi puisque la queue dépasse la moyenne des humains.
 
Je considère Arashi comme n'étant pas vierge car même avec l'effet des phéromones, peu de femmes se seraient complètement dévêtue prête à se donner. Il fallait avoir expérimenter le sexe pour agir ainsi.

-J'ai envie de te prendre mais j'ai aussi envie de te faire languir. Je ne vois pas ta petite pêche se languir. Elle ne mouille pas. Je doute... As-tu vraiment envie de moi? Regarde, je suis dur comme le roc. J'ai envie de toi.

Puis, je m'approcha et l'embrassa mes mains se baladant dans son dos c'était lent et suave. Ma verge sentant le contact du ventre plat d'Arashi, sans toutefois la pénétrer. J'avais envie de faire du sexe très hard. Mais, impossible de faire ça tant que ma partenaire ne mouillerait pas. Sinon, la pénétration risquait d'être douloureuse et désagréable pour Arashi car si elle était sous le charme de mes phéromones, mon but n'était pas de la blesser.

Reculant après ce baiser et en la fixant ardemment, je luis dis.

-Tu devrais peut être te masturber, en pensant à moi et quand tu te feras fait suffisamment de bien pour mouiller alors je te pénétrerais ardemment comme tu le désires et comme je le désire.

Je me plaça derrière son dos. Mes bras passant sous ses bras et mains caressant ses seins et ses tétons. Mes lèvres posaient à côté d'elle lui raconta au creux de son oreille.

-Et maintenant, masturbe toi en pensant bien fort à moi et à ce que je pourrais te faire. Et si t'arrives à mouiller je te mettrais mon espadon dans les fesses... Tu la déjà fait dans les fesses ou c'es ta première fois? lui dis-je en mordillant le lobe de son oreille qui souvent procurait du plaisir.

Tout en continuant de malaxer sa poitrine érotiquement soit en ballotant cette poitrine soit en titillant ses tétons. Je regardais le vagin d'Arashi attendant de voir sa réaction et si elle m'obéirait ou pas. J'aimais bien donner des ordres quand je faisais l'amour. Cela devait être le côté dominant du requin qui ressortait.




« Dernière édition: Août 26, 2013, 11:59:40 par Squall » Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Août 26, 2013, 04:53:59 »

Squall caressa d’un doigt sa partie intime, elle frissonna et il sentit son doigt, une envie, une passion naissait, mais elle était légèrement retentissante, peut-être parce qu’elle n’avait jamais fait l’amour à un Terranide? Et surtout parce qu’il était un requin?

-Quand je disais que tu sentais extrêmement bon, je ne mentais pas…

Ses mains se posèrent sur les siennes, elle le regarda et lentement il emporta ses mains à l’aider à descendre ce bermuda, il y allait gentiment, ne voulant pas la presser, cela la rassura, puis lentement il descendit, puis il tomba. Laissant découvrir un membre à sa grosseur maximum, devant mesurer une trentaine de centimètre, elle frissonnant, pensant qu’elle avait cela pour elle seule…

-J'ai envie de te prendre mais j'ai aussi envie de te faire languir. Je ne vois pas ta petite pêche se languir. Elle ne mouille pas. Je doute... As-tu vraiment envie de moi? Regarde, je suis dur comme le roc. J'ai envie de toi.

Elle trembla légèrement, l’homme requin vint l’embrasser, ses mains se posant sur son dos qu’il caressa délicatement, comme un précieux qu’il voulait faire attention, elle sentie son membre sur son ventre elle frissonna, une sentiment d’abandon à lui arriva encore, une envie naquit encore plus, elle ne mouillait pas, mais pas encore, bientôt elle le seras…
Après se baiser, il recula et la regarda.

-Tu devrais peut être te masturber, en pensant à moi et quand tu te feras fait suffisamment de bien pour mouiller alors je te pénétrerais ardemment comme tu le désires et comme je le désire.

Elle fut surprise de ses paroles et frissonna en s’imaginant la scène. Puis le requin se plaça derrière elle, ses mains caressant alors ses seins et la pointe de ceux-ci,  elle se mordit légèrement la lèvre, adorant se faire caresser là.

-Et maintenant, masturbe toi en pensant bien fort à moi et à ce que je pourrais te faire. Et si t'arrives à mouiller je te mettre mon espadon dans les fesses... Tu la déjà fait dans les fesses ou c'est ta première fois?

Elle trembla, la dernière fois et la seul fois qu’elle avait tenté la sodomie, enfin tenter, c’était plus dans son cas, forcer, cela avait fait si mal, elle en souffrait encore, mais peut-être que cette fois cela iras mieux, elle tentera à nouveau l’expérience, elle frissonna. Lentement elle écouta ce que le requin lui avait demander, sa main droite allant lentement entre ses jambes, l’un de ses doigts caressa alors son petit bouton de plaisir qu’elle stimule doucement, elle lâcha un doux soupire, lentement elle porta son doigts à ses lèvres intimes qu’elle écarta légèrement et lentement entra un doigt en elle, elle lâcha une plainte de plaisir et lentement commença à faire de léger va et Vien, puis doucement elle entra un deuxième doigts, commençant à avoir une délicieuse mouille qui coulait, elle lâcha de léger soupir, pour ce stimuler, elle pensait à la suite des évènements qui s’annonçait assez ‘’hard’’ , un frison parcourut son corps, puis un autre soupir vint à ses lèvres et elle enleva doucement ses doigts remplie de sa mouille…

-Je… Je mouille… Mais… Sa serais ma deuxième fois… la première… ses mal passés…

Elle trembla et resta planter là, ne bougeant pas, presque hypnotiser, attendant les paroles ou les gestes du Terranide qui l’avait embarqué dans un vilain piège.
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Août 26, 2013, 01:37:11 »

Arashi s'exécuta et commença à se masturber. De là ou j'étais, je pouvais admirer ce point de vue. Elle savait se masturber aucun doute dessus. Très vite, temps que j'estime à trois quatre minutes, elle mouille. Pour mouiller aussi vite, Arashi devait être vraiment très excité au début et son désir envers moi devait être puissant. Je continue à malaxer cette poitrine et Arashi me répond.

-Je… Je mouille… Mais… Sa serais ma deuxième fois… la première… ses mal passés…

Ainsi donc, ce n'était pas sa première sodomie. Cela me conforte dans l'idée qu'elle n'est donc pas vierge. Sa première sodomie s'était mal passé, cela ne m'étonne pas. Certains mâles jugeant qu'un cul n'est qu'un sac à foutre. Mais en 324 ans, j'ai compris le vrai secret de la sodomie. Une sodomie bine faîte attise encore plus le désir de se faire pénétrer dans le vagin. Cela amène la personne dans un état de presque jouissance.

Ma main descend galopant sur son ventre et touchant la petite pêche d'Arashi, je sens la mouille. Je la goûte donc. C'est exquis, le goût du sexe était vraiment magnifique. Je me délecte de ce goût pendant quelques secondes. Puis je chuchote au creux de son oreille.

-Tu as plutôt bien travaillé, je dois dire. Le goût de ton sexe est exquis. Tu dois vraiment avoir envie que je te prenne dans les fesses. Ne t'inquiètes pas tu vas apprécier. Je vais te faire oublier cette première fois désastreuse.

Puis ma verge tendue toucha doucement les fesses d'Arashi comme pour dire que le moment allait venir. Elle tapota doucement les fesses puis force doucement dans le trou d'Arashi. La pénétration se fit lente et donc moins douloureuse que devait penser la jeune femme. Des légers va et viens se fit sentir doucement. Légère douleur devait se sentir mais très infime.

-Continue donc à te masturber, joint la douleur au plaisir , ressent intimement ce que je te fais.

Mes mouvements de va et viens se font plus vite à une vitesse normale et cherchant à s'enfoncer plus loin sans toutefois enfoncer les 30 centimètres et restant à 15 centimètres. Le but n'était pas déchirer les intestins d'Arashi.

-Tu apprécie, n'est ce pas? Je vais te faire quelque chose qui vas te surprendre mais tu devrais vraiment apprécier cela.

Mes mains se déplacent en dessous des cuisses de la jeune fille. Puis, je soulève le corps d'Arashi. Elle n'est pas bien lourde pour moi. Mon membre droit comme un i est toujours dans le trou d'Arashi. Puis je soulève et baisse le corps d'Arashi espérant qu'elle continue de masturber. La peau de ses cuisse est ferme. Le corps baisse de plus en plus profondément sur ma verge atteignant les 30 centimètres. Ce spectacle dure cinq minutes. Je prends mon pied mais je suis un endurant, je ne jouis pas. Mon but étant d'amener Arashi  à la presque jouissance ce sentiment de se sentir que l'on va jouir mais dernier moment cela ne vient pas.

Sentant les sacadements de ma partenaires, ainsi que les petits cris de douleur et d'excitation m'indiquant qu'elle ne tardera pas à jouir. Je la repose et me retire de ses fesses. Toujours positionné derrière elle, je lui dit:

-Que dirais tu de me faire une fellation, Arashi? Et pendant que tu la feras... Tu vois la queue caudale que j'ai? Et bien je te masturberais moi même avec pour que tu reste concentrer sur ton travail et si tu accomplie du bon travail.... Alors je te prendrais, à ras le sol en levrette comme une petite chienne. Es-tu perverse à ce point Arashi? Je ne te force pas si tu ne le veux pas mais avoue que cela serait dommage, dis je en l'embrassant dans le cou pendant que ma main titillait les parois vaginales de ma partenaire.

Je me demandais si Arashi le voudrait qunad je lui avait évoqué l'idée tout à l'heure cela ne lui avait pas déçue mais est ce qu'elle agirait dans ce sens? Pensez et agir était deux choses différentes.
Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Août 27, 2013, 10:33:55 »

Les mains du requin caresse le corps de la jeune polymorphe qui frissonna sous le plaisir de ce geste, lentement elle descendue entre ses lèvres intimes pour récolter le doux nectar de mouille. Il enleve sa main pour gouter à celui-ci, puis sa voix retentit dans son oreille, provocant à Arashi un soupir plaisant, elle adorait ce faire chuchoter à l’oreille.

-Tu as plutôt bien travaillé, je dois dire. Le goût de ton sexe est exquis. Tu dois vraiment avoir envie que je te prenne dans les fesses. Ne t'inquiètes pas tu vas apprécier. Je vais te faire oublier cette première fois désastreuse.

C’était plus l’envie de la chair qui l’attirait à ce moment, les phéromones du Terranide lui faisait perdre la tête, oubliant même ses propres barrières, un frison agressant sans cesse le corps de la jeune femme qui s’en mordillais les lèvres de plaisir, on parlait souvent que la sodomie était un plaisir au combien plaisant, mais la seul fois qu’elle y avait goûter était par une vampire brutal et qui l’avais profondément blesser, elle trembla, essayant encore d’oublier ce terrible évènement!  Elle sentie le membre de Squall contre ses fesses, un frisson d’incertitude la frappa, la peur commençant à la frapper, elle doutait maintenant, malgré les phéromones qui faisait effet. Puis après qu’elleque moment, ce qui arriva arriva, lentement se membre entra en elle, infiniment doux, elle se mordit légèrement les lèvres sous la douleur qu’elle ressentie,  elle tentait de la faire taire en changeant le mal de place sur sa lèvre inférieur, puis elle sentie les vas et viens du requin lentement débuter, un frison la frappa.

-Continue donc à te masturber, joint la douleur au plaisir, ressent intimement ce que je te fais.

Il avait lentement accélérer le rythme, accélérant  à une vitesse moyenne d’une relation sexuelle. Allant lentement et doucement un peu plus loin à chaque fois, lentement la main de la jeune ce plaça sur ses lèvres intimes qu’elle se mit à caresser pour ressentir du plaisir et non pas plus de douleur que de plaisir. Puis doucement elle entra un de ses doigts, puis un deuxième qu’elle commença à faire doux va et viens, un soupir quittant enfin les lèvres de la polymorphe.

-Tu apprécie, n'est-ce pas? Je vais te faire quelque chose qui vas te surprendre mais tu devrais vraiment apprécier cela.

Le requin posa ses mains sur ses cuisses et lentement la souleva, elle lâcha un soupir, continuant ses caresses à ses lèvres intimes, elle accéléra ses mouvements, sentant lentement la douleur de la sodomie s’estomper, au plus grand bonheur de la polymorphe.  Puis lentement la jeune femme se sentie descendre sur ce membre, elle lâcha un léger gémissement, commençant lentement à s’y plaire. Elle sentait les légers mouvements de va et viens et elle adorait cela, continuant à se caresser, elle avait toujours mal, mais le plaisir prenait le dessus sur la douleur. Elle lâchait des plaintes de plaisir avec quelques une de douleur, mais elle aimait en générale cela.  Le temps passa lentement et la jeune femme sentie une envie la prendre, une jouissance?  Lentement il la reposa au sol et se retira doucement…

-Que dirais tu de me faire une fellation, Arashi? Et pendant que tu la feras... Tu vois la queue caudale que j'ai? Et bien je te masturberais moi même avec pour que tu reste concentrer sur ton travail et si tu accomplie du bon travail.... Alors je te prendrais, à ras le sol en levrette comme une petite chienne. Es-tu perverse à ce point Arashi? Je ne te force pas si tu ne le veux pas mais avoue que cela serait dommage

Elle frisonna au baiser dans le cou, mais fut triste de l’arrêt soudain, elle lâcha un doux soupir en sentant la man du requin sur sa partie intime. Il lui demandait une fellation, elle n’était pas très à l’aise de lui en faire une, surtout après une sodomie, elle hésita, eut un sourire en regardant l’eau au sol, car en entrant un peu d’eau avait entrer, elle eut une idée. Elle se mit doucement à genoux, mit sa main dans l’Eau pour la mouiller et lentement elle vint se poser sur sa verge qu’elle commença à faire de doux va et viens avec sa main pour nettoyer son membre de cette entrer à cette endroit cacher.

-Je… ne veux pas être représentée comme une petite chienne…   Je me sens si étrange… Que je me sens prête à tout… à tout essayer…


Lentement la jeune femme continuait de le nettoyer, cherchant à lui remettre de l’eau et continue à nouveau à lui caresser le membre avec sa main, puis après qu’elleque instant ouvrit la bouche doucement et vint la mettre dans sa bouche, léchant le membre pendant qu’elle l’enfonçait jusqu’au bord de sa gorge, juste assez pour ne pas s’étouffer, car elle n’avait jamais fait de gorge profonde, et ne pense pas à en être capable.  Puis doucement après, elle vint mettre ses lèvres près de son gland que lentement elle mit à user de succion pour qu’il puisse sentir de douce sensation sur son bout de son membre, puis lentement elle se remit à faire des va et viens, pas trop profondément, usant de sa langue sur ce membre pendant ses vas et viens.


Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP
Squall
Terranide
-

Messages: 46



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Août 28, 2013, 09:26:42 »

Ararshi s'accroupit. Je ne comprends pas ce qu'elle voulait puis elle s'occupa de rincer mon membre avec sa main en me masturbant. Peut être éprouver t-elle du dégoût à faire une fellation après une sodomie. Il faut dire que cela est un peu dégoûtant.

-Je… ne veux pas être représentée comme une petite chienne…   Je me sens si étrange… Que je me sens prête à tout… à tout essayer…

Puis elle se pencha et commença à me faire une fellation délicate pas de gorge profonde mais c'était une bonne fellation quand même. Arashi se concentrait et faisait cela très bien.

-Je comprends que ne veuille pas être représenter comme une chienne et tu n'en es pas une. Je me demandais seulement jusqu'où mes phéromones étaient capables d'aller. Car, je suis désolé, Arashi mais tu es ne proie à mes phéromones car c'est la saison d'amour dans mon espèce. D'où le fait que tu te sente drôle, Arashi.

J'arrêta la tête d'Arashi la reculant doucement avec tendresse. Je voulais savoir si elle voudrait continuer d'elle même. J'étais très excitée après cette fellation mais il me semblait juste de voir si Arashi voulait poursuivre dans cette voie.

-Veux-tu que je cesse? Veux tu que j'arrête? Là, maintenant? Ou veux tu que je te prenne brutalement avec ma verge? Si tu veux que je poursuive, je te laisse choisir,Arashi. Je ne veux que tu t'exécutes si ne le veux pas. J'aimerais pouvoir tenlever l'effet de ses phéromones mais je ne peux pas. Donc, que veux-tu?

Ma main passa dans les cheveux délicats et bleue d'Arashi. Mes yeux la fixant. On pouvait voir l'envie dans mon regard. Mais, je ne voulais pas brusquer cette jeune femme. C'était à elle de décider. M'imposer alors qu'elle était sous l'emprise de mes phéromones, n'étaient pas une bonne chose. De plus, Arashi ne semblait pas bien méchante et elle ne méritait pas ça.

-Alors que désires-tu, Arashi? Retrouver tes amis ou rester avec moi? Je ne te cache pas que je ressens du désir pour toi à présent.

J'espérer qu'Arashi décide de rester un peu plus longtemps avec moi. Je ne voulais pas que cela ressemble à un viol mais plutôt qu'Arashi soit consentante.
« Dernière édition: Octobre 05, 2013, 06:52:25 par Squall » Journalisée

Arashi
Maîtresse des câlins
Créature
-

Messages: 609


Polymorphe au sang vampirique


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Octobre 09, 2013, 11:44:39 »

Douce fellation qu’elle faisait, elle appliquait de la patience et de la douceur, malgré qu’elle se sente si étrange, elle se sentait dans le besoin d’assouvir ce désir qui la frappait, elle ne comprenait toujours pas ce qui se passait, mais toute l’attirance et cette pulsion sexuelle qui l’habitait à cette instant, cela pouvait rendre fou de désir n’importe qui! Arashi léchait  le membre jusqu’à ce que Squall parle :

-Je comprends que ne veuille pas être représenter comme une chienne et tu n'en es pas une. Je me demandais seulement jusqu'où mes phéromones étaient capables d'aller. Car, je suis désolé, Arashi mais tu es ne proie à mes phéromones car c'est la saison d'amour dans mon espèce. D'où le fait que tu te sente drôle, Arashi.

Puis il l’arrêta, Arashi le regarda de ses beaux yeux. Des phéromones… La saison des amours… Elle comprenait à présent cette terrible sensation qui l’assaillait, lentement elle se releva pour l’observer, alors elle était un peu comme un test, ce comparer à cela, elle se sentie légèrement vexer, son regards se tourna vers le ciel du dôme, elle regardait pour voir si elle voilait ses amis, mais ils étaient trop loin dans l’eau pour qu’elle puisse voir quoi que ce soit en haut. Squall était exciter sa se voyait, elle-même l’était, surement à cause des phéromones, mais elle ne pouvait oublier cette envie qui la tiraillait tant, elle se mordit légèrement la lèvre, tremblant légèrement.


-Veux-tu que je cesse? Veux tu que j'arrête? Là, maintenant? Ou veux tu que je te prenne brutalement avec ma verge? Si tu veux que je poursuive, je te laisse choisir,Arashi. Je ne veux que tu t'exécutes si ne le veux pas. J'aimerais pouvoir tenlever l'effet de ses phéromones mais je ne peux pas. Donc, que veux-tu?

Sa main caressa ses cheveux, son regard la regardant, en faites… Leurs regards se regardait, l’un avait l’envie l’autre hésiter entre l’envie et la fuite… Arrêter tout cela pour peut-être retourner en haut… Avec ces gens qui ne l’avait même pas entendue pendant qu’elle coulait? Où remercier ce Terranide de la manière la plus délicieuse possible, avec son corps. Elle en avait envie, mais elle ne savait tellement pas si c’était elle qui avait envie ou les phéromones qui voulait…

-Alors que désires-tu, Arashi? Retrouver tes amis ou rester avec moi? Je ne te cache pas que je ressens du désir pour toi à présent.

Elle se mordit la lèvre, elle hésitait, son corps en voulait plus, mais son esprit ne savait pas encore… Elle hésitait, une part d’elle voulait qu’elle en profite et une autre partie voulait qu’elle parte de là et rejoigne ses amis avant qu’ils s’inquiètent. Que faire et si peu de temps pour penser intelligemment. Qu’allait-elle faire? Elle hésitait, elle se mordit légèrement la lèvre à nouveau, ferma les yeux prenant  un temps de réflexion et sourit avant de r’ouvrire ses yeux, elle avait décidée, même si malgré tous les phéromones en était pour beaucoup de sa décision, mais elle avait décidée de rester encore un peu. Lentement Arashi se r’approche de Squall sa main caressant son torse, allant doucement caresser son membre du bout de ses doigts, légèrement tremblante et se mit à parler d’un air doux et quelque peu perverti :

-Et bien Squall… Je pourrais encore rester un peu ici… Ne faudrait-il pas que je remercie mon sauveur?

Un petit sourire illuminais son visage paisible tout en regardant la réaction de du Terranide requin.

HRP: Désoler tout court! Y^Y
Journalisée

Mes Personnages :
01 - Arashi
02 - Kalianna
03 - Valiance
04 - Mïao
05 - Kärnel

Mes demandes de RP

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox