banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Soucis divers en hiver... [Shad]  (Lu 1472 fois)
Irys Flivya
Créature
-

Messages: 164



Voir le profil
FicheChalant
« le: Août 12, 2013, 12:40:33 »

Irys pestait. Contre la neige, contre le gel, contre le vent, contre le froid. Elle pestait abondamment, bien que ça ne serve à rien, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Quelle idée saugrenue elle avait eu de vouloir se rendre en territoire terranide en cette saison !
La mercenaire semi-démone en était arrivée à cette décision face au manque de travail. En ce moment, c'était la période morte dans le mercenariat. Étrangement, si les pics d'activités correspondaient aux campagnes lancées par tel ou tel pays, ville ou guilde, le creux ne suivaient aucune règle fixe. Ils allaient et venaient comme ça, sans régularité et sans prévenir. Du coup, et faute de mieux à faire, Irys avait décidé d'aller visiter la capitale terranide, un choix dont la conséquence est d'être présentement en train de lutter contre le vent des toundras des terres gelées.

Irys était une habituée des territoires inhospitaliers. En tant que mercenaire, elle avait eu des missions impliquant jungles, marécages, montagnes, et les célèbres terres chaotiques d'Ashnard, mais là, un nouveau palier venait d'être franchi. En dépit des nombreuses couches de vêtements qu'elle portait, et des breuvages ingurgités sensés aider à lutter contre le froid, la mercenaire avait l'impression de geler jusque dans la moelle de ses os. Cerise sur le gâteau, elle avait hier échappé de justesse à une tempête de neige, et maintenant déambulait dans un paysage uniformément blanc. C'est ainsi qu'elle ne vit pas le piège.

Le danger d'évoluer ainsi dans de la neige arrivant aux genoux, c'est que l'on ne voit pas où l'on met les pieds. Du coup, la moindre saillie ou dépression dans le sol est sujet à accidents. Alors que dire d'une crevasse d'une demi-douzaine de metres de profondeur ?
Quand Irys sentit le manteau neigeux céder sous son poids, c'etait déjà trop tard. La mercenaire traversa la couche de neige et chuta, prise par surprise et incapable de de rattraper à quelque-chose. La chute fut rude et dure, mais heureusement de la neige couvrait le fond du gouffre, amortissant l'atterrissage d'Irys et lui évitant le pire.

Quand le semi-démone eu reprit ses esprits, elle entreprit de de relever, mais une violente douleur dans la jambe la renvoya au sol. Baissant le regard, elle prit conscience de la vraie situation.
Les stalagmites. Dans les cavités rocheuses, la condensation de l'eau sur les parois entraine la formation de goutes, celles-ci tombant au petit bonheur la chance. Mais quand ces goutes, chargées de sédiments minéraux, tombent régulièrement au même endroit, l'accumulation de sédiments finit par former une bosse, puis un cône, et enfin une stalagmite.
Une stalagmite, en fonction de son âge, peut former un éperon rocheux acéré. Tomber dessus ne vaut donc pas mieux que de tomber sur un pieu, est c'est exactement ce qui vient d'arriver à Irys : sa chute c'est finie sur une stalagmite, laquelle lui a perforé la cuisse.

Immédiatement après ce constat, la mercenaire ne perdit pas une seconde. De ses vêtements inférieurs, elle déchira une bande de tissu qu'elle noua solidement à l'aine. C'était douloureux, certes, mais face à la perspective de mourir d'une hémorragie, le choix est vite fait. Irys s'installa aussi confortablement que possible étant donné le milieu, et se concentra. L'energie démoniaque qui l'habite renforce son métabolisme, lui offrant une régénération accrue. En ce concentrant et en ciblant l'action de cette énergie, Irys pouvait récupérer de blessures graves jusqu'à cinq fois plus rapidement qu'un humain normal. Et quand son sceau était retiré, elle guérissait alors à vue d'oeil. Le problème, si elle retirait son sceau en étant déjà blessée, la libération soudaine d'energie démoniaque dans son corps aggravait la blessure avant de la soigner. Et dans sa situation actuelle, Irys ne voulait prendre aucun risque. La semi-démone espérait donc pouvoir réussir à guérir cette blessure afin de quitter ce lieu. Elle ne croyait pas trop à la possibilité de recevoir de l'aide : personne ou presque ne traverse ces terres, et personne ne l'entendrait ou ne verrait la faille.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Août 12, 2013, 07:00:37 »

La Terranide avait repris sa route vers la capitale, tenant sa carte de route en main, elle observa cette dernière, recherchant dans les méandres des lignes tracées où elle pouvait se situer. Enfin, elle remarqua un point distinctif présent sur sa carte, un mont enneigé qui lui était visible à quelques centaines de mètres de là. Soupirant et la rangeant, elle entreprit donc de reprendre le chemin, serrant contre elle son manteau, son visage dissimulé dans une épaisse capuche couleur ébène.    Ses pas étaient lourds et la neige fraichement tombée la nuit dernière sous forme de tempête craquait sous ses pieds. Mise à part le son brut de la neige craquante et du vent qui soufflait à une vitesse constante, on aurait pu croire qu’il n’y avait pas âme qui vive ici.

Et ce fut ce que crû la louve avant d’entendre d’un bloc un son différent. Se stoppant dans sa marche, elle agita ses oreilles lupines à moitié écrasée sous sa capuche, cherchant à définir la source du bruit. Debout au beau milieu d’une plaine immaculée de blanc, la Terranide se concentra, laissant le vent lui portait ce qui pourrait se rapprocher à des cris de détresse. Enfin, elle trouva la source  de l’appel et s’y dirigea d’un pas rapide, du moins aussi rapide que cette couche de neige lui permettait. Elle arriva en bordure d’une crevasse, qui à vue d’œil, devait faire dans les six à sept mètres de profondeurs. Elle n’eut  pas la nécessité de demander si  une personne s’y trouvait, les effluves ferreux du sang lui parvenant.

Posant son sac à terre, elle en fouilla le contenu, y cherchant une corde qu’elle avait prévu, au cas-où.  L’Okami n’avait aucune idée de la personne ou de l’être qui se trouvait en contre-bas, mais elle ne pouvait se résigner à la laisser mourir congelé dans ces étendues glaciales.  Et puis, si  l’inconnu montrerait des signes d’agression, il lui suffirait de le repousser et de s’en aller, l’air de rien. Enfin, la corde était nouée et préparée pour pouvoir supporter un certains poids. Ce ne fut que quand elle allait interpellée celle se trouvant au fond du gouffre, qu’un grognement grave lui fit faire volte-face.

Face à elle, se trouvait un ours des contrées gelées. Immenses, blancs comme son environnement et surtout affamé. La bête rugit une seconde fois et frappa de sa patte muni de griffe acérées d’une quarantaines de centimètres. La louve évita de justesse le coup meurtrier qui visa son abdomen, mais donna un coup à la corde qui s’en alla tomber dans le gouffre. La louve pesta  sur le fait, n’ayant eu le temps d’accrocher l’autre partie de la corde, pour ainsi dire, cette dernière ne servait plus à rien.   Mais elle n’eut le temps de s’en soucier plus longtemps, l’ours  fonça de tout son poids vers la Terranide, faisant trembler le sol sous ses pattes velues.

Cependant, il se stoppa net, son museau se tournant d’un coup vers la couche de neige. Un léger craquement se fit entendre, puis ce dernier s’intensifia brusquement. La couche neigeuse ne cachait en réalité qu’une plaque de glace et cette dernière sous les assauts incessants de la créature l’avait fissuré.  Mais ce ne fut pas ce qui arrêta le carnivore affamé qui reprit sa charge et alors que la  patte tentait à nouveau d’atteindre sa cible, la neige et la glace sous les pieds de la louve se déroba.  L’ours hurla de rage tandis qu’il voyait sa proie potentielle dégringoler à toute vitesse les parois gelées de la fosse.
Sa course se termina quelques secondes plus tard et par chance, elle évita de justesse la rencontre avec un des nombreux stalactiques présents dans la crevasse. Reprennant rapidement ses esprits, elle jeta un rapide coup d’œil vers le haut, aucune aspérité n’était présente, ainsi remonter par cette voie ne serait pas possible. Se levant, elle attrapa rapidement la corde, la  mettant contre son épaule à défaut d’avoir son sac. Bagage qui par « miracle » se retrouva expulsé d’un coup de patte dans la fosse de la part de l’ours blanc.  La louve le rattrapa dans sa chute et lança un regard à l'inconnu. Se méfier ? Ne pas se méfier justement ? Telle est la question
« Dernière édition: Août 13, 2013, 01:14:13 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Irys Flivya
Créature
-

Messages: 164



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Août 27, 2013, 03:11:05 »

Irys se concentrait, voulant à tout prix guérir de cette blessure. Le problème, ce n'était pas simple du tout. Dans sa situation présente, le froid monopolisait une bonne partie de son énergie, pour qu'elle puisse y résister, mais cela se faisait au détriment de sa guérison. La semi-démone était réaliste : dans ces conditions, elle n'arriverait jamais à la soigner parfaitement. À la place, elle tentait de la cicatriser suffisamment pour qu'elle puisse reprendre sa marche et gagner la ville ou le village le plus proche.
C'est alors qu'Irys entendit des bruits au dessus de sa tête. En levant les yeux, elle fit une corde être jetée par l'ouverture du gouffre. Ça alors, quelqu'un qui pourrait l'aider ? Puis vint le rugissement caractéristique d'un ours, et la cible de son intérêt se retrouva projetée dans la crevasse à son tour. L'inconnu eut plus de chance que la mercenaire, puisqu'il ne termina pas sa chute empalé comme la mercenaire. Une fois remit de ses émotions, il récupéra son sac, qui avait été entrainé dans sa chute, puis fixa Irys, l'air méfiant. Celle-ci cru distinguer, malgré la lourbe capuche, des traits féminins. La semi-démone entama la conversation.

" Qui que tu sois, tu n'as rien à craindre de moi. Avec une jambe dans cet état, c'est à peine si j'arrive à tenir debout. "
« Dernière édition: Septembre 06, 2013, 10:54:33 par Irys Flivya » Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Septembre 01, 2013, 05:49:37 »

La louve examinait du regard l’inconnue, voyant que cette dernière ne faisait aucun geste brusque. Elle nota rapidement également la blessure dont elle avait fait part et quelle vilaine plaie ! Pour sûr que seule, elle ne sortirait jamais d’ici. Poussant un soupir, elle laissa tomber son bagage au sol, marchant un instant dans la fosse étroite, elle posa sa main contre la paroi. Beaucoup trop glissante, continuant son investigation, elle nota que la fosse n’était pas « fermée » mais continuer dans les méandres. L’Okami se dirigea par la suite vers la jeune femme, se mettant face à elle.

« On trouvera peut être un moyen de sortir d’ici, mais pour cela, il faudrait mieux vous  soignez et pour cela, il faudrait peut-être que je cautérise votre plaie et j’ai de quoi faire un bandage dans mon sac, maintenant, voulez-vous que je vous aide ou ? »

Après tout, certaine personne était  imbue d’elle-même refusait qu’on leur vienne en aide même si elle était à l’article de la mort après elle risquerait de crier de douleur quand elle fermera la blessure mais il valait mieux cela que de ne pas pouvoir se mouvoir au maximum de ses capacités.  Certes, elle allait clopiner mais ce serait toujours mieux que rien.  La louve jeta un rapide coup d’œil vers le haut.


« Il va falloir quand même se dépêcher, la nuit va tomber et le froid va se faire plus intense, alors que décides tu ? »


Elle était passé du vouvoiement au tutoiement, après tout, les marques de politesses n’étaient pas essentielles ici, le seul fait important qui comptait était leur survie,  mais elle attendait bien évidemment l’aval de l’inconnue.

[Hrp : Un peu pourri, j’essayerai de me rattraper au prochain post]
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Irys Flivya
Créature
-

Messages: 164



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 06, 2013, 10:54:16 »

L'inconnu parla, et Irys corrigea : l'inconnue. Ainsi donc, elle avait affaire à une femme. Sans aucun doute, ce devait être une personnalité forte, il fallait au moins ça pour s'aventurer dans ces terres gelées. La mercenaire loua le ciel de ne pas être tombée sur quelqu'un qui aurait voulu profiter de sa faiblesse. Non seulement elle ne pouvait pas se mettre debout et combattre efficacement, mais de plus sa jambe constituait un point faible trop facilement exploitable. En revanche, que cette personne veuille bien l'aider, cela lui ôtait une épine du pied.

" Je veux bien. J'ai quelque pouvoir m'aidant à guérir, mais dans la situation présente, leur efficacité est trop limitée. Il ne serai pas exagéré de dire que tu me sauves la vie. "

Irys parla de pouvoirs, mais sans s'étendre sur la nature de ceux-ci, préférant laisser planer le doute. De toute façon, diminuée comme elle l'était, même si sa nature devait être percée, elle ne présentait pas la moindre menace. La semi-démone laissa ces pensées négatives de coté, et regarda plutôt la femme s'activer à appliquer les premiers soins à sa jambe. Elle semblait savoir ce qu'elle faisait, et Irys l'avait vue examiner les parois de la crevasse. La mercenaire mettrait sa main à couper qu'elle a trouvé une voie continuant sous terre. Si cette femme l'aidait à sortir de là, Irys serait son obligée, et ne la remercierait jamais assez de son aide.
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Septembre 17, 2013, 05:51:36 »

Intérieurement la louve fut soulagée que l’inconnue accepte son aide mais d’un côté si elle aurait refusé et bien, sans doute l’aurait-elle laissé là ..ou pas. Malgré toutes les crasses qu’elle s’était prise en pleine tronche, elle ne pouvait se résigner à laisser une personne dans le pétrin.  L’Okami s’installa face à elle, un genou au sol pour être à la hauteur de sa plaie et s’empressa de défaire doucement le bandage qu’avait apposé la jeune femme.  Ce qu’elle vit n’était pas des plus réjouissant, la cuisse étant bien ouverte et comme elle l’avait supposé, marché dans de pareils conditions étaient quasiment mission impossible.  Par chance, elle avait pris des bandages plus appropriés avant de partir mais elle n’aurait pas pensé les utilisé de sitôt !

Agrippant son sac, elle en sortie les matériels de premiers soin, désinfectant ce qu’elle pouvait également de la plaie, ce n’était pas la peine que cela s’infecte !  Cependant un problème persistait, le sang coulait et pas qu’un peu. Pas le choix, il fallait cautériser pour évider qu’elle ne se vide lentement de son sang.   

« Désolé ça risque de piquer fortement … »

Sur l’extrémité de ses doigts, des flammèches firent leurs apparitions, flammes qui se retrouvèrent vite posées contre la plaie afin de la refermer. La louve fit en sorte que cela ne soit pas trop douloureux  y allant doucement mais également assez vite car elle se doutait que cela pouvait faire assez mal.  Une fois le plus dur passé, elle  plaça le bandage de part et d’autres avant d’aider l’inconnue à se lever, l’aidant à prendre appuie, lui indiquant d’un  mouvement de tête le chemin qu’elle avait vu plus tôt

« je  pense qu’on a pas trop le choix…Au faite ça ira ? »

La dernière question concernait les soins récents mais également la capacité à marcher. Mais pour ce dernier point, la Terranide eut le pressentiment qu’elle devrait l’aider. Qu’à cela ne tienne, cela sera fait.  L’okami  soupira un instant :

« Espérons que l’on trouve vite une sortie…au faite tu peux m’appeler Shad si tu le souhaites.. Dis- moi quand tu te sentiras prête à prendre la route »

Les présentations étaient ainsi faite de son côté, libre à celle qu'elle maintenait de lui donner son nom ou non, après tout ce n'était pas cela qui allait les aider à sortir plus rapidement mais au moins, elles éviteraient de s'appeler par des interpellations de type" hey ! Machin ! Truc bidulle ! Toi là-bas !" non vraiment plus pratique de connaître le prénom de l'autre personne surtout quand il faut passer quelques temps avec.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Irys Flivya
Créature
-

Messages: 164



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Octobre 02, 2013, 09:57:00 »

La jeune femme sortit de son sac du matériel de premiers secours, et commença à s'occuper de la blessure d'Irys. La mercenaire grimaça quand le désinfectant fut appliqué sur la plaie. Peu importe le nombre de fois qu'elle avait été blessée, passer de l'alcool sur une plaie n'a jamais été agréable (et elle doutait grandement que ça le soit un jour...). Mine de rien la jeune femme, ou plutôt la jeune terranide, maintenant qu'Irys la voyait de près, savait y faire. Mais malgré son talent, il restait un problème : le sang continuait de couler. L'okami fit alors apparaitre au bout de ses doigts des flammèches, qu'elle applique sur les chairs de la semi-démone. Celle-ci serra les dents de douleur, pendant que la terranide faisait de son mieux pour limiter la souffrance causée par la cautérisation.
Les soins finis, l'inconnue se présenta sous le nom de Shad, tout en aidant la mercenaire à se mettre debout.
" Enchantée de te connaitre, Shad. Je m'appelle Irys, et je ne te remercierai jamais assez pour ton aide. "

La mercenaire testa sa jambe. Si elle avait été une humaine normale, elle aurait sans doute eu les plus grandes difficultés à se tenir debout, sans parler de marcher. Mais Irys était aussi forte de corps que de volonté.

" Je vais avoir besoin de m'appuyer contre la paroi, mais au moins grace à toi je peux bouger. Rester ici ne nous mènera nul part, essayons de voir où mènent ces conduits. "

Même en annonçant cela ainsi, Irys espérait ne pas aller au devant de grandes désillusions. Ces tunnels pouvaient déboucher à l'air libre au bout de dix mètres, comme les mener dans un dédale de galeries. De même, il ne fallait surtout pas qu'elles de fassent surprendre par la nuit au mauvais endroit, la chute des températures pouvant être fatale dans ces terres...
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Octobre 03, 2013, 05:57:05 »

La louve observa un instant songeuse la jeune femme qui tentait de se déplacer en se tenant contre la paroi. Mauvaise idée. Cette dernière étant glissante, elle risquait de bien vite perdre son appuie et le verglas présent à certains endroits n’arrangeait pas cette question d’équilibre. Doucement, l’Okami  s’approcha de la semi-démone et lu fit faire passer un bras par-dessus son épaule afin qu’elle se serve de sa propre-personne comme support.

« De rien Irys…et ne t’en fais pas pour moi, je t’aiderais à marcher… »

La Terranide leva un instant le regard vers le ciel, soupirant. Cela n’allait pas être une mince à faire. Réaffirmant sa prise, elle entama donc l’exploration des couloirs souterrains en présence d’Irys, prenant garde de marcher d’un pas lent afin de ne pas trop faire souffrir sa cuisse, sa queue de louve bougeant de sorte à leur garantir un équilibre supplémentaire.  Mais bouger en ces lieux n’était  vraiment pas chose aisé. Nombre de fois, la louve dû faire attention où elle mettait les pieds afin de leur éviter à tout deux une chute mémorable.

Le conduit qu’elles  avaient emprunté semblait ne jamais s’arrêter, s’avançant toujours plus loin dans la montagne.  L’Okami jeta un regard furtif par-dessus son épaule, derrière elles, ne se trouvaient que  les ténèbres.  Tout à coup, le chemin se divisa en trois sentiers. Lequel prendre ? La louve interrogea la demi-démone :

« Tout droit, à gauche ou à droite ? Dans tous les cas, je marquerais la paroi au cas où nous repasserons par-là afin de ne pas tourner en rond »

Le choix du chemin pouvait s’avérer primordial, les filles pouvaient en prendre un qui les mèneraient droit vers une sortie, un autre qui les  conduiraient dans une impasse, donc qu’il leur ferait perdre du temps ou bien encore un troisième qui les conduirait encore plus en profondeur. La louve souffla un instant et nota rapidement la présence de buée quand elle expirait. Le froid commençait à se faire de plus en plus sentir, il était donc impératif qu’elles se décident du chemin à prendre.

Passant sa main droite prêt de sa taille tout en maintenant Irys de la gauche, la Terranide sortie d’un fourreau l’une de ses dagues en adamentium. Cette dernière parcourue de runes et de symboles anciens, se mit doucement à luire, comme si des flammes la parcourait, avant de soudainement s’éteindre. L’Okami avait prévu de tailler la roche avec, de graver une flèche surmontée d’un petit numéro.

« Alors ? Je te laisse choisir. »
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Irys Flivya
Créature
-

Messages: 164



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Octobre 14, 2013, 08:48:34 »

Un choix crucial... Et difficile. La galerie avaient menées Irys et Shad a un embranchement, et trois directions s'offraient à elles. Et Shad laissait à Irys le privilège un peu douteux de choisir une direction. La semi-démone était face à une grande responssabilité, de son choix dépendait leur survie. Il lui fallait donc considérer avec soin les différentes options.

La mercenaire quitta l'épaule de Shad pour s'approcher de chaque couloir. Sa longue expérience sur les routes lui soufflait quelques méthodes pour repérer la meilleur option, qu'Irys appliquait avec force sérieux. Tour à tour, la mercenaire scruta l'entrée de chaque conduit. Et elle ne tarda pas à ressentir ce qu'elle cherchait : un souffle d'air. Dans un espace creux, comme ces grottes, un courant d'air n'avait rien d'anodin : il entrait par un point, et ressortait par un autre. Et en suivant un courant d'air, on tombait sur une ouverture. Irys désigna le conduit où soufflait ce vent, qui s'avèra être celui de droite.

" Il y a de l'air qui souffle ici... En suivant ce conduit, on devrait tomber sur une ouverture. "

Irys espérait maintenant que l'ouverture en question n'était pas trop loin... Ni trop étroite. À mesure que la roche défilait lentement sous ses pieds, la semi-démone pensait de plus en plus au facteur "chance" qui pendait au dessus de leurs têtes. Et si Irys n'aimait pas quelque-chose, s'était de n'avoir aucun contrôle sur le fil des événements, cette sensation d'être piégée sans avoir la moindre possibilité de tenter quelque-chose...
Journalisée
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4106



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Octobre 14, 2013, 10:33:51 »

Shad observait Irys qui semblait faire son choix.  Prendre une décision quant au chemin à prendre n’était pas chose aisée et c’est pourquoi elle ne lui en voudrait nullement si sa décision déboucherait sur une impasse. Après tout si elles devaient tâter le terrain pour s’en sortir, repasser plusieurs fois par les mêmes couloirs et bien soit, elle le ferait.   La louve resta silencieuse pour ne pas gêner la semi-démone mais restait tout de même sur ses gardes. Elle était blessée et une chute était vite arrivée.

Finalement, une direction fut choisie, l’Okami hocha la tête et  marqua la roche gelée de sa dague, y dessinant une flèche directionnelle avec un petit « 1 » marqué au-dessus.  Qui sait peut être que cela aidera également de futures victimes de ces contrées gelées ?   Rangeant son arme blanche au fourreau, la louve repris la marche avec Irys aidant cette dernière à se mouvoir sans trop de difficulté.

Mais le parcours ne fut pas du tout aisé, le couloir que les deux filles avaient emprunté devenait de plus en plus étroit et marcher côte à côté relevait presque de l’impossible. Afin de ne pas se tomber l’une sur l’autre, l’Okami se mis en tête de file, ouvrant la voie tout en aidant encore de son possible Irys à avancer. Comment ? Et bien en lui tendant sa main pour l’aider à passer les chemins les plus difficiles. Ses sens étaient toujours en alerte, pour le moment les filles semblaient être seules mais une mauvaise surprise était vite arrivée.

Finalement après avoir parcouru des sentiers tortueux, glissants et très étroits, elles arrivèrent dans une sorte de salle ovale. L’espace qui régnait dans cette pièce soulignait encore plus l’étroitesse du chemin que la louve et la demi-démone venait tout juste d’emprunter.  La louve observait un instant l’endroit. L’air frais semblait provenir de cette salle circulaire. Scrutant la paroi, elle aperçue après quelques temps un petit jet de lumière  Petit bémol, il était situé à plusieurs mètres au-dessus du sol et l’ouverture devrait être dégagée. Le risque d’accident était bel et bien présent.

« On dirait qu’on a trouvé la source du courant d’air par contre…tu préfères t’y attaquer de suite ou faire une petite pause ? »

Les deux femmes avaient marchés des heures dans ce dédale et pouvoir souffler un peu ne ferait pas de mal à l’Okami, ni même sans doute à la semi-démone. Et  puis pour gravir cette paroi, il leur faudrait de la force beaucoup de force surtout pour Irys. La louve la regarda d’un air désolé, arrivera-t-elle à gravir cela sans trop de souci ? Au pire, elle déboucherait l’entrée et elles trouveront un moyen pour s’en sortir toutes les deux.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox