banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Aglagla ? Mon nouveau tube de l'été, bien sûr ! [pv Shad Hoshisora]  (Lu 3763 fois)
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« le: Août 04, 2013, 05:40:22 »

MASO ! MASO ! MASO ! Je dois être sérieusement maso pour être venu jusqu’ici. Mais bordel de nom de babouin, qu’est-ce qui m’a pris de venir ici ? J’ai voulu me la jouer aventurier, comme Bob Morane quoi. Et me voilà perdu dans les contrés glacées de Terra. Je crois que c’est le pire coin reculé où j’ai pu poser mon cul de black. Quoique, y’a bien eu ce désert où je m’étais mis dans une bien drôle de situation. Un génie qui arrive à crever de soif, à ne pas supporter la chaleur, c’est pitoyable. Enfin, ça m’a permis de rencontrer Lili…Haaa, Lili. AH MERDE ! Non, faut pas que je me rappelle de tout ça, faut pas que je bave ! Sinon, j’vais avoir des stalactites qui vont se former sur le bord de mes lèvres.

Il est loin cet oasis perdu dans le désert. Il est loin ce cadre de petit paradis sur Terra. Il est loin le point d’eau pour se désaltérer, pour y tremper l’entièreté de son corps, pour se rafraîchir. Elle est loin cette cascade qui fait rêver plus d’une personne, ce petit coin de verdure où on aime se reposer. Ici, tout est de glace. On se croirait dans le royaume de la Sorcière Blanche de Narnia. Oui, j’ai des références merdiques. Je vous emmerde, et je rentre à ma maisooon ! BAH NON ! Je n’peux pas ! Je suis bloqué dans cette partie du monde, tout seul. Seul au monde ! C’est vrai ça tiens. Je n’ai pas croisé âme qui vive depuis des lustres. En même temps, qui arriverait à vivre dans cette mer de glace ?

Même moi, je ne tiens pas. Pourtant, j’en ai vu des vertes et des pas mûres durant ma longue existence, mais ça…CA ! C’est le must. Respirer me fait souffrir. Mes poumons se gèlent à chaque inspiration. C’est terrible désagréable comme sensation. Et je ne bouge plus. Dehors souffle un blizzard apocalyptique. Par chance, sur mon chemin pour déguerpir de cet endroit maudit, j’ai trouvé une grotte, comme ça, je suis abrité de cette tempête de neige. C’est quasi impossible de voir à travers tellement ça souffle ! Je me demande encore comment j’ai pu faire !

L’heure qu’il est ? Je n’en ai aucune idée. Et sérieusement, j’en ai un peu rien à foutre. Mais le ciel à l’air encore bien clair au-dessus de moi. Il ne fait pas nuit, c’est déjà ça de gagner. Recroquevillé sur moi-même, le dos contre l’une des parois de la grotte, j’ai quand même froid. Très froid. J’suis en train de me peler le cul par terre quoi ! Mais rester debout, c’est pas possible quoi. Je dois attendre que le blizzard se calme pour fuir ce monstre de glace qu’est ce pays pourri ! Enfin, j’ai quand même eu la bonne idée de prendre ma forme humaine. Au moins, comme ça, j’ai pu me foutre dans des vêtements. Mais les couches que j’ai ne suffisent, malgré que je ressemble à un putain de bonhomme Michelin ! Le glam total mais…Froid, j’ai froiiiid ! Putain, j’vais me transformer en glaçoooon !
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Août 04, 2013, 06:23:55 »

Le temps avait été calme depuis un moment, permettant à la Terranide de s’avancer plus facilement dans ces contrées gelées et désertique, et les dieux savent combien de kilomètres elle avait déjà parcouru ! N’importe où son regard se posait, elle ne voyait que du blanc, même le ciel gorgée de neige était blanc ! Après on  ne s’étonne plus que des peuples vivant dans pareils environnement voyaient plusieurs nuances de blancs. Elle allait faire une overdose de cette couleur c’était sûr !

Un flocon tomba pile sur le museau de l’Okami qui par réflèxe, leva ce dernier vers le ciel. Un deuxième vint, puis un troisième…les éclaireurs en quelques sortes avant que toute la troupe descend en rafale, accompagnée par un souffle de vent glacial. Un frisson intense traversa l’échine de la louve qui se mit à courir pour chercher un endroit où s’abriter.  Plissant les yeux sous le blizzard glacial, mettant ses bras devant son visage, courbant l’échine afin de ne pas se retrouver expulsé dans les airs par simple coup de vent.  Enfin, miracle ! Elle aperçue au loin une grotte et sans demander son reste s’y engouffra.

Une fois à l’intérieur, et sans faire attention sur le coup si un animal ou autre était présent, l’Okami retira  son manteau, le mettant à sécher. Ce dernier étant trempé, elle risquait une hypothermie à vouloir jouer avec le feu. Et en parlant de feu, elle trouva rapidement quelques morceaux de bois qui jonchés le sol de la grotte,  les mettant en tas  avant d’allumer un feu bien chaud d’un claquement de doigt.  Sauf qu’en faisant cela, ce ne fut pas qu’une paroi qui fit son apparition mais aussi un homme à la couleur d’ébène. La louve sursauta, sa queue lupine dressée et ébouriffée  sous le coup de la surprise.

« Ha bordel, mais vous foutez quoi là vous ? »

Pas très glorieux comme phrase d’introduction, mais bon, que voulez-vous ? Elle n’allait pas lui proposer du thé l’air de rien m’enfin !  Cependant, elle nota rapidement l’état frigorifié de l’homme noir et comme elle ne put s’empêcher d’aider son prochain malgré les sales coups qu’elle avait connu, elle s'approcha de l'homme dans l'objectif de lui porter assistante. C’est ainsi qu’elle se retrouva au côté de l’’inconnu, le frictionnant rapidement afin de faire monter sa température corporelle. Par chance le feu aller également lui servir.

« Quelle idée mais quelle idée d’être venu ici…Là ça va mieux ? »
« Dernière édition: Août 06, 2013, 03:11:44 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Août 13, 2013, 03:44:53 »

Voilà ! Je le savais ! Hein Rafiki ? T’as voulu jouer à l’aventurier et te voilà paumé je ne sais pas où, dans une grotte, en attendant que le blizzard faiblisse…Bah te v’là servi, GROS NAZE ! Que j’ai l’air fin là, recroquevillé sur moi-même, à essayer de conserver le maximum de chaleur possible. J’vais devenir le premier glaçon d’esprit black au monde. Aglagla. PUTAIN ! J’suis sûr que Popole est en train de muter ! MEGA-TRANSFORMATION ! MISTER FREEZE ! Mon bâton gèle ! Froid…Froid…J’vais crever comme un pauvre con ici, tout seul. Attends, est-ce qu’un esprit peut mourir d’abord ? Que je me rappelle, dans Aladdin, le génie ne pouvait pas mourir…Quoique, y’a bien l’autre Jafar de mes deux qui disparaît au bout d’un moment…Et merde, j’suis pas censé être immortel ? Dis-le-moi, connasse de créatrice ! J’suis en train de pétocher là…

Le bruit assourdissant des rafales glacées de vent s’engouffrant dans la grotte ne me rassure pas. Et ça va durer encore longtemps tout ce tintamarre ? Du moins, que la tempête faiblisse un mini peu. Juste histoire que les courants d’air givrés ne sifflent plus dans mon abri du jour, ou de la nuit. Merde, abri du moment quoi. J’ai la tête qui bourdonne. À moins que mes neurones soient déjà en train de geler ? Ca fait combien de temps que je suis là, déjà ? Mince, je crois que je suis incapable de réfléchir correctement. Mon corps est tout engourdi sous la petite masse de vêtements que j’ai. Je suis bien un ancien esprit, mais dans mon état, je suis incapable d’utiliser mes pouvoirs.

Je.
Suis.
Lamentable / Pitoyable / Navrant. ( Veuillez rayer la mention inutile ).

Je ferme doucement les yeux, essayant de me concentrer sur mon souffle qui me brûle les poumons. Je suis bien installé, le dos contre les parois, caché dans l’obscurité de la grotte. Et FRANCHEMENT, je ne pensais pas voir quelqu’un ici, à part moi. Une femme est entrée dans ma maison de troglodyte. Qu’est-ce qu’une jeune gazelle comme elle pouvait bien faire dans un endroit aussi reculé, pardi ? Un soupir de soulagement s’échappe d’entre mes lèvres en la voyant, à vrai dire. Je ne suis pas seul au monde, et c’est ce qui m’importe en ce moment-même. Mais…Je crois bien qu’elle ne m’a pas vu. Du tout. En même temps, un magnifique black, dans des vêtements noirs, et en plus, planqué dans les ombres de la grotte, ce n’est pas ce qu’il y a de plus voyant au monde !

Bref. Je la vois qui se désape, véritablement trempée jusqu’au cou. Elle ne retire que son manteau, qu’elle met bien à plat au sol pour qu’il sèche, ne serait-ce qu’un peu. La voilà qui se balade dans la grotte, ramassant des bouts de bois…Et moi, je n’y ai MÊME PAS pensé quoi. Tss, quel branleur de première je fais. À trois mètres de moi, elle ne me voit toujours pas, et amoncèle ses morceaux de bois pour préparer un feu. Moi qui m’attendais à ce qu’elle cherche deux bons bouts de caillasse et qu’elle les utilise pour faire des étincelles et démarrer un léger feu, je me suis trompé sur toute la ligne. D’un claquement de doigt, cette gazelle égarée fait apparaître des flammes dans le bois sec. De la magie, forcément. Une sorcière peut-être ? Non. Trop belle pour en être une vraie. Quoique, certaines possèdent un charme sans pareille pour attirer les hommes et les utiliser à leur guise.

Ha ! La demoiselle vient enfin de me remarquer ! Bouh ? Le bond qu’elle vient de faire, nom d’un kangourou ! Et cette tête surprise ! C’est à mourir de rire. Sauf que là, glacé comme pas deux, je ne peux pas. Et je n’oserais pas. Il y a mieux comme première présentation. Ah, tiens. Je n’avais pas remarqué mais avec la lumière dansante sur son corps et l’effet de surprise que je lui ai provoqué, mais la gazelle a une queue animale bien touffue. Ce serait donc une terranide ? Elle, sa queue, est bien épaisse, mais ce n’est pas celle d’un renard. Une okami, donc ? Intéressant. Ca fait un bail que je n’en ai pas rencontré sur Terra, sans avoir une laisse autour du cou.

J’ai beau essayé de sourire pour la rassurer, mais rien n’y fait. Ma mâchoire joue en rythme, faisant claquer mes dents comme si j’étais en train d’apprendre à jouer des castagnettes. Olé ! Et la jeune louve le remarque, que je tremble comme une vieille feuille morte ballotée par le vent et prête à tombée. Alors, elle s’approche de moi et passe ses mains sur mes bras et épaules, me frictionnant assez vivement pour me chauffer légèrement. Putain, que c’est bon ! Haaa…Je n’en demandais pas tant, mais ce petit miracle, parce que c’en est un, arrive pile poil. Il me réchauffe le corps, le cœur, et elle est bien gaulée, la petite chérie.

- M…Merci…

Oh putain ! L’effort surhumain que je viens de faire ! J’ai réussi à articuler correctement un mot. Je suis en voie de guérison, m’sieurs dames ! Essayons encore.

- Raf…Moi, c’est Rafiki…

Brr. J’ai encore trop froid pour pouvoir dire plus. Glissant lentement mon petit cul de black gelé sur le sol, je me rapproche du feu de la demoiselle et soupire d’aise. Mieux qu’une nuit de luxure, j’vous jure.
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Août 17, 2013, 05:04:31 »

« De rien.. »

La louve continuait de le frictionnait rapidement, rien ne l’obligeait à le faire aussi, elle ne connaissait rien de cet individu mais vu son état, il ne représentait pas une grande menace. Au pire, elle ferait en sorte que sa peau devienne noire cramée ou qu’une de ses lames se retrouve « accidentellement » dans sa boîte crânienne, c’est qu’elle cachait bien son jeu, la petite !

« Raf…Moi, c’est Rafiki… »

Elle marqua un arrêt net. Rafiki…Rakifi, elle avait déjà entendu ce nom quelque part mais où ? Après avoir fouillé rapidement sa mémoire, elle émit un rire cristallin, signe qu’elle venait enfin de se remémorer où elle avait pu entendre ce nom. Et, cela remontait déjà à quelques années quand elle habitait sur Terre, ce plan étant avancé technologiquement, ils possédaient des appareils électriques nommés «  télévision » qui permettaient de regarder des images filmés de gens réels ou des «  dessins animés ». Le nom Rafiki était présent dans l’un d’eux, nommé le « Roi Lion », une sorte de Hamlet avec des animaux en quelques sortes.

« Suis le vieux Rafiki il connait le chemin ? »

Elle tenta quand même une des phrases cultes du singe du fameux « disney », peut être la connaissait il ? Ou l’utilisait-il ? Elle s’écarta cependant du noir, se mettant face à lui, tendant ses mains vers le feu, se les frottant un instant, avant de se retourner, de farfouiller dans un sac et de trouver quelques morceaux de viandes séchées, elle en lança une tranche au noir.

« Tiens tu devrais manger ou sinon tu n’auras aucune force pour les prochains jours, c’est pas le restaurant cinq étoiles désolé et ha oui, tu peux m’appeler Shad »

Quant à l’Okami, elle s’était repue  il y’a peu et se contenta de fixer un instant les flammes vacillantes, ramenant sa queue contre son corps, l’extrémité de couleur blanche, tapant par à-coup sur le sol de la grotte.

« Ha désolé d’avoir ris, c’est juste que ton nom m’a rappelé un personnage nommé « Rafiki » une sorte de singe dans un dessin animé sur le plan Terre tu vois ? Enfin, c’est un peu dur à expliquer.. »

Elle releva son visage, le fixant droit dans les yeux, par signe de respect et surtout en attendant sa réaction,  la Terranide observait également si son état corporel s’améliorait surtout vis-à-vis de la température ambiante. Vraiment, il fallait être fou pour venir ici et surtout quand on semble avoir plus l’habitude des pays chaud.

« Tiens, au fait Rafiki ? Que viens-tu faire ici toi ? »
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 04, 2013, 02:18:08 »

Attendez. Suis-je en train de rêver ou bien, cette femme-loup vient de sortir une référence à Disney ? Bordel. Une terranide qui connaît les dessins animés de ce cher Walt ! Et l’un des meilleurs en plus, si ce n’est the number one. Ce n’est pas banal. Et putain, sur le coup, j’en reste scotché. Je dois avoir des yeux de merlan frit tellement ils sont grands ouverts face à cette réplique. Mon corps s’est figé devant cette surprise. Mais pas longtemps. Quelques secondes seulement. Après, je pars dans un fou rire incontrôlable, dévoilant mes dents blanches qui tranchent franchement avec l’ébène de ma peau. Je me laisse tomber par terre, le dos sur le sol de la grotte. Mes mains se posent sur mon ventre. Putain, je suis en train de me faire des abdos de bogosse ! Hééé ! Mais j’en suis déjà un !

M’arrêtant de rire, je me relève doucement pour reprendre ma position initiale. Quelques larmes ont l’air d’avoir coulé le long de mes joues frigorifiées. Mais merde, c’était trop bon. Et d’avoir ri ainsi, je crois que ça m’a bien réchauffé ! Ca fait du biiiiien ! Adressant un sourire franc à cette jeune femme qui vient de me sauver la vie, je n’en sais rien si je suis mortel ou quoi, je lui réponds enfin.

- C’est exactement ça ! Enfin, celui du dessin animé est une pâle copie, hé !

Sans attendre, je le lui prouve. Dans un POUF ! imaginaire, perdu dans une légère fumée, je viens me transformer en vieux singe. Mélange entre un babouin et un mandrill, je reste beau et sexy même en animal. Tout en couleurs, please ! Je sors doucement de la petite pile de vêtements qui me recouvraient alors, et fait face à la belle okami. Je lui fais un petit défilé, mine de rien. Je tourne sur moi-même, qu’elle me découvre sous toutes les coutures. Ou sous tous les poils, c’est peut-être plus juste.

- Suis le vieux Rafiki ! Il connaît le chemin !

Et dans un autre POUF ! ne résonnant que dans l’esprit, je me retransforme en beau man in black. Très vite, je reviens mettre le manteau de la jeune femme aux oreilles de louve pour ne pas me cailler un peu plus les meules. Penchant légèrement ma tête sur le côté, un fin sourire aux lèvres, je lui adresse de nouveau quelques mots. C’est juste histoire de détendre l’atmosphère.

- Oui, enfin, là, il ne vaut mieux pas le suivre, le vieux Rafiki. Il a réussi à se perdre tout seul dans les neiges de Terra…L’est un peu con, je crois.

Oui, l’autodérision, je connais également ! Je ne suis pas un moooonstre d’égo non plus, même si j’en ai pas mal. Ne nous prenons pas la tête avec ça. Ce n’est sérieusement pas le moment. Et puis, une p’tite blague, il n’y a rien de mal à ça, surtout dans les circonstances de cette rencontre. Ma sauveuse est plutôt pas mal d’ailleurs. Mais la façon dont elle me lance la nourriture, juste à l’instant, j’ai une sensation de déjà-vu. PUTAIN MAIS JE NE SUIS PAS UN CLEBARD, MERDE ! Quoiqu’il en soit, j’ai trop la dalle pour pouvoir lui crier réellement dessus et de moufter quoi. D’un hochement de tête, je la remercie et ramasse le bout de viande séchée. C’est déjà mieux que rien, je dois dire. Et mon estomac est assez d’accord pour que je ferme ma gueule et que je profite de cette simple nourriture. Lentement, je commence à en arracher un bout de mes dents de sauvage noir. Grr, quelle tension sexouelle ! Non, sans blague. Mâchouille, mâchouille, mâchouille. Et hop, gloup, dans l’estomac ! Je réitère l’opération et je finis en quelques secondes ce…Succulent repas, bordel. Y’a pas à chier, putain ! D’ailleurs, un autre morceau ne m’aurait pas fait de mal, mais je ne vais tout de même pas en réclamer de nouveau à ma sauveuse.

Au fait, c’est quoi son petit nom déjà ? Shad…C’est mignon, je trouve. Tout comme ses oreilles, et sa queue animale. Cela lui donne un certain charme et c’est biiiiien loin de me laisser de marbre. Et puis, même si elle a ri tout à l’heure, à l’annonce de mon fabuleux prénom, je ne l’ai pas pris mal. Tiens, d’ailleurs…

- Pas de souci, belle Shad. Et merci encore pour tout ça ! Mais, je dois t’avouer que je suis agréablement surpris qu’une terranide connaisse Le Roi Lion !

Hé ! Ce n’est pas commun de voir, ou plutôt t’entendre ce genre de choses au sein même de Terra ! Ouais, la télévision, ici, no exist ! Mrr. La façon dont elle me regarde, ses beaux yeux bleus rivés sur moi, avec insistance, ça me fout grave des frissons. Pas de froid, hein ! Non, là, franchement, le froid, je ne le ressens plus. Merci Super-Shaaad ! Et la question tant attendue arrive…Ce que je fous là ? Et bien…

- Je me la joue Indiana Jones sur Terra, en fait. Tu connais Indiana Jones ? Ca vient de la télévision aussi ! Tu sais, c’est un aventurier !

Et là, pris dans mon engouement, je chantonne la célèbre mélodie du film. Avec même la petite mimique du fouet. Écoutez, j’étais dans mon trip et j’me sentais bien. Bon, après, peut-être sûrement que j’avais l’air d’un con, mais tant pis. Et puis, me reprenant doucement, je viens lui relancer la même question qu’elle m’avait posée.

- Et toi, belle Shad, que fais-tu ici ?

Parce que, bon, sur tout mon chemin dans la neige, je n’ai croisé personne. Même pas un animal. Juste des flocons glacés qui me tombaient sur la gueule.
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Septembre 04, 2013, 10:39:14 »

Comment aurait-elle pu penser que le Rafiki devant elle allait comprendre la référence qu’elle venait de faire et que de surcroît il allait se transformer en un magnifique mandrill. Oui car avouons—le, il a la classe ce babouin-là ! Elle profita de la parade,  un sourire amusée aux lèvres.  Décidemment,  manquerait plus qu’elle croise un Mufasa prochainement voir un Zazoo !

- Oui, enfin, là, il ne vaut mieux pas le suivre, le vieux Rafiki. Il a réussi à se perdre tout seul dans les neiges de Terra…L’est un peu con, je crois.

« C’est vrai que venir ici, ce n’est pas ce qui a de plus malin non plus … »


Bon, on pouvait dire pareil pour elle, enfin elle s’y était préparée à ce voyage alors que le black…Ce n’était sans doute pas le cas ! Au vue dans quel état elle l’avait retrouvé complétement gelé au fond de cette saloperie de grotte. Enfin, maintenant il semblait aller mieux et avait également eu un repas ô combien délicieux. Non sans rire, de la viande séchée, c’est vraiment THE regal ! Cependant, elle nota la mine déconfite du schwarte-Mann quant à son lancer de viande et  s’en excusa simplement avant de lui en retendre un. Après tout,  peut- être avait-il encore faim.

- Pas de souci, belle Shad. Et merci encore pour tout ça ! Mais, je dois t’avouer que je suis agréablement surpris qu’une terranide connaisse Le Roi Lion !

« Ha ça…Disons que j’ai passé un petit moment sur Terre, je pourrais dire la même chose pour toi tiens ! Comment as-tu fais pour connaître cette fameuse phrase ? »

C’est vrai quoi ! Il était originaire de la Terre ou ? Non impossible, sinon il n’aurait pas pu se transformer, lesTerriens n’ont pas cette capacité. Alors qui était-il réellement ? Et puis qu’est-ce que  cela avait d’important en ce moment ? Elle était une Terranide lui était …un terra africain ?  Commençant à  se sentir groggy, la louve s’étira et bien évidemment sa poitrine fut mise en avant vu qu’elle arqua légèrement son dos avant de rire de bon cœur en voyant Rafiki imitait Indiana Jones tout en chantonnant le fameux refrain.

« Oh oui, je connais, mais il me semble que lui pars plus dans les pays chaud non ? Tu aurais dû commencer par là au lieu de…te les cailler ici … »

Langage familier maintenant, plus aucune retenue ! Si quand même, elle ne lui sautait pas dessus la petite,  imaginez seulement ! Quoi que, cela  ne déplairait sans doute pas au singe homme ! Cela ne déplait jamais. Sauf si le gars est gay…Mais cela s’est une autre histoire.

Et toi, belle Shad, que fais-tu ici ?

« Oh moi ? Je suis en vacance d’hiver voyons ! Non plus sérieusement…J’aimerais atteindre le village Terranide, on dit que là-bas il n’y a pas tous ces soucis d’esclavagistes Mais bien sûr, il ne se trouve pas sur une île paradisiaque,  mais au pleins milieu d’un univers blanc, froid, et….et je t’avoues, j’aime pas le froid également »

Sur ces mots, elle fit la moue, comme pour souligner ses dires.  La Terranide savait peut être le supportait, elle ne l’appréciait pas pour autant le froid ! Ou alors, elle aurait dû être une Terranide des contrées  froide, plus habituée à ce temps-ci.  Puis sans un mot, elle se leva,  pris son sac où elle avait cherché anciennement les «  succulent » morceaux de viande et le farfouilla avant de brandir un fruit bien rond  et assez gros pour être partagé à deux . Elle se réinstalla en face de Rafiki tout en faisant passer et rouler le fruit entre ses mains.

« J’ai aucune idée s’il est bon, tu veux en manger peut être ?  Après tout, je n’aurais pas su le manger seule et au bout d’un moment, il serait devenu…immangeable ? »

Et cela fera office de dessert après tout.  Elle lança un rapide regard vers l’entrée de la grotte, le blizzard s’intensifiant, chose qu’elle désigna d’un mouvement de tête et d’un geste du pouce dirigé vers la dite entrée.

« En tout cas, Rafiki, il faudra sans doute passer un petit moment ensemble, donc…- elle marqua un temps d’arrêt- chante moi A Upendi ? »

C’était osé et hors contexte, mais allait-il le faire ? Avait-il la même voix que le Rafiki de chez Walt Disney ? Se prendrait-il au « jeu » ?
« Dernière édition: Septembre 05, 2013, 08:29:56 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Septembre 08, 2013, 04:54:36 »

C’est qu’elle me plait de plus en plus, cette louve. J’crois même que ma petite transformation en singe lui a donné le sourire, et même plus que ça. Il suffisait de lire sur son visage que ça l’amusait. Et un point pour moi, un ! Bon, ce n’était pas très fin de ma part de partir à l’aventure comme ça, dans des contrées glacées alors que, sincèrement, je suis bien plus habitué à être presque à poil. Je supporte bien plus facilement le chaud, que le froid. Mais cette petite escapade hors des sentiers tracés m’a permis de rencontrer ce petit brin de femme, et ça ne me déplaît pas du tout. Pas le moins du monde, je ne changerais de place avec quelqu’un d’autre. Shad n’a pas l’air d’être drôle, dans le sens bizarre, ni étrange ou quoique ce soit d’autre dans le genre. Non. Elle est plutôt serviable et détendue. La preuve, elle commence déjà à rire et sourire avec moi !

La belle Terranide a du voir ma mine un peu attristée quand le dernier morceau de viande séchée eut fini sa course dans mon estomac. J’ai encore faim ! Je crève la dalle. Ce n’est pas ma faute ! Bon, si. Il aurait fallu que je prépare un peu mieux mon petit voyage, mais comme je suis du genre à vivre au jour le jour…Je pourrais très bien utiliser mes pouvoirs pour faire apparaître de la bouffe, mais je n’aime pas les utiliser pour moi-même, du moins. Quoique, je ne pourrais pas encore. Je suis trop gelé encore. Aglagla. Dans un élan de gentillesse, Shad me redonne un morceau de viande séchée. De nouveau, c’est un régal. Crounch. J’en ai les papilles qui frémissent à chaque bouchée. Crounch. C’est divin. Crounch. Et mon estomac en semble satisfait. Crounch. Et il n’y en a déjà plus. Me voilà déjà un peu plus rassasié.

Alors, comme ça, la belle Shad avait passé du temps sur Terre. En même temps, je ne pense pas qu’on puisse regarder un film, ne serait-ce qu’un simple dessin animé Walt Disney, sur Terra. Faut dire, c’est encore un peu le Moyen-âge ici. M’enfin, je ne vais pas me plaindre. Ca donne un certain charme à cette terre jumelle à la mienne. Cette belle louve sait-elle faire disparaître ses apparats, ou bien a-t’elle réussi à les cacher durant son séjour sur Terre ? Vu comment elle a allumé le feu, je penche plutôt pour la première solution. Avec de la magie, on peut faire bien des choses. Ah ? Ca a l’air d’être à mon tour de m’expliquer. P’tit smile pour l’occasion.

- Comment je connais Le Roi Lion ? Et bien, c’est parce que je suis né sur Terre. J’viens de là-bas !

Comme un homme et parce que j’en suis un, je tape du poing sur mon torse. Geeenre, j’suis un guerrière moi, ma belle ! Le petit coup de la mélodie d’Indiana Jones avait fait son petit effet auprès de Shad, mais finalement, j’me suis arrêté de chantonner. Elle venait de s’étirer. BORDEL ! Ses seins…NICHONS ! NICHONS EN VUE ! Mes mains ont bien envie de les palper…ZBARF ! Une baffe dans la tronche, mentalement, et ça remet les idées en place. Tss, retiens-toi un peu, vieux ! Il faut que je cesse de voir chaque demoiselle qui m’approche comme une proie, ou au mieux, comme une future femme. Haaa, une louve comme femme, un p’tit rêve ouais. Me faire caresser par sa queue animale…Rien qu’à cette idée, j’en frissonne. ZBARF ! Mais bordel, Raf’, reprends-toi, merde ! Stop d’imaginer des choses lubriques à longueur de temps, surtout quand une belle donzelle vient de te sauver. Oui, Conscience.

C’est-à-dire que je n’ai plus très froid là, c’est déjà un bon point. Mais la belle gazelle ne semble pas apprécier non plus cet air glacial. Alors que faisait-elle ici ? J’ose lui poser la question et, à vrai dire, je ne suis pas très surpris. Ce n’est pas la première fois que j’entends parler de cette terre promise pour les Terranides, terre vierge de tout esclavagisme. Et comme dit si bien Shad, cela ne pouvait être sur une île paradisiaque. Il fallait un endroit assez inaccessible pour dissuader des esclavagistes. Mais bon. Tout le monde ne supporte pas le froid, y compris la belle louve. Surtout à voir sa tronche déconfite, ça me tire un sourire amusé. Aglagla, toi aussi, hein !

- Je t’accompagnerai jusque là-bas, si tu veux bien…

Je la vois se lever et fouiller dans son sac. Qu’est-ce qu’elle cherche ? Encore de la viande séchée ? Oui, ça serait cool et tout, mais je ne veux pas profiter de ses réserves non plus. Oh, un fruit ! Bonne idée ! Ca fera le dessert. À partager, yeah ! Autre sourire à la Colgate.

- Oh oui ! Partageons !

Ses yeux bleus filèrent vers l’entrée de la grotte, et mon regard émeraude suivit le même trajet, pensant à une intrusion. Mais non. Le blizzard s’était intensifié en même temps que la nuit commençait à tomber. Et là, surprise mes amis ! La belle canidé me demande de chanter comme le Rafiki du Roi Lion. Ha ha ! C’est bien la première fois ! Je ne peux m’empêcher d’en rire sur le moment, mais pourquoi pas ! Je tousse légèrement, pour me montrer un peu plus sérieux. J’en prends la voix du vieux sage, tout en prenant ma forme animale. Let’s go !

- Je connais un endroit charmant où les singes sont complètement déments !
Où le lourd parfum des lotus en fleurs vous donne des vapeuuuurs !
Quand l’hippopotame boit du vin de palme, quand le rhino balance au son du tam-tam !
La vie des flamants roses n’est pas morose quand ils volent vers les étoiles ! Où ?
A Upendiiiiii ! Où la passion est un fruit !
Tout le monde est ravi de cette folie quand on plane toute la nuit !
A Upendiiiiii ! On oublie tout, on est heureux !
Mais c’est bien mieux quand on est deux ! Quel pays merveilleux !


Et je continue comme ça, plein d’entrain. Ca m’amuse et ça réchauffe un peu l’atmosphère. Ca me plaît. En fait, j’avais beau avoir froid tout à l’heure, qu’il neige comme pas deux en dehors de cette caverne, je m’en fiche. J’suis bien là, avec ma belle Shad.
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Septembre 17, 2013, 06:12:34 »

Comment aurait-elle pu seulement deviner qu’il chanterait ? Et sous sa forme babouin comme dans le dessin animé en plus !  Si par pur hasard il devrait y avoir des passants, ce qui ne serait sans doute pas le cas, ils se demanderaient s’ils seraient bien dans les contrées gelées à entendre ainsi chanter Rafiki.  La louve eut un baume au cœur, oui cela était peu de chose mais sur Terra on appréciait de se détendre, d’oublier ses soucis. Et quand il entama le deuxième refrain, elle le suivit, y ajoutant sa voix, et par chance elle ne chante pas faux ! Nous sommes dans un RP mes amis ! Nos personnages n’ont aucun défaut !  Une fois la chanson passée, l’okami attrapa le fruit et sortie de quoi l’ouvrir, le découpant en deux part égales, en passant une à Rafiki.


-Et bien merci pour la chanson ! Dommage que tu n’as pas fait tomber des fruits comme  dans le Roi Lion, tu dois en être capable non ? Sinon, si tu le souhaite oui tu peux m’accompagner, je ne vois pas d’inconvénient mais je risque de rester encore un moment dans ces contrées, ça ira tu penses ? »


Peut-être préférait-il rentrer dans des contrées plus chaudes ? Après tout, lui-même l’avait dit ou y avait fait allusion, il n’ était pas fait pour ce genre d’endroit et elle le comprenait !  La louve  croqua un instant dans le fruit, par chance il était bien mûr sucré et juteux. Tellement juteux qu’elle dû s’essuyer les commissures des lèvres d’un  mouvement du revers de la main.

« Tiens au faite, tu viens donc de la Terre ? Mais tu n’es pas humain alors tu es…-elle chercha ses mots » un dieu ?  Un génie ?  Une personne ou un être honoré ? »

Après tous,  les dieux existaient également sur Terre sauf qu’avec le christianisme, les panthéon s’étaient peu à peu éteint, oubliés de tous mise à part de quelques rares fidèles et d’historien. Mais bon ! Elle n’était pas là pour parler histoire de la terre après tout !  Dégustant  le dessert,  elle lança au vieux sage singe :

« Bon allez chacun son tour,  tu as chanté A upendi comme je te l’ai demandé, que veux-tu que je fasse ? Et non, je ne me  mettrais pas nue et je ne danserais pas la Macarena ! »

Elle se doutait qu’il en serait capable le bougre de lui demander une chose aussi fêlée et préférait prendre les devants. Maintenant rester à savoir ce qu’il pourrait lui demander et au pire elle pourrait toujours refusé hein, elle n’avait pas de contrat là-dessus, c’était simplement pour tuer le temps.
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Septembre 28, 2013, 01:44:45 »

Je dois bien l’avouer. Avec cette jeune louve, je vais de surprise en surprise ! Mais je ne vais pas m’en plaindre. Finalement, ce petit voyage improvisé, je l’aime bien ! Trouver quelqu’un dans ces contrées glacées : check. Qui s’avoue être une belle Terranide : check. Qui sait manipuler la magie : recheck. Et qui, en plus, me donne à manger : méga check. Et la belle, en du pour tout ce qu’elle a fait pour moi, me demande de chanter A Upendi. Mais sans problème ma puce ! Allez ! Pour rajouter un petit plus à la chose, d’un coup de baguette magique et je deviens comme ce singe dans le célèbre Roi Lion. J’entonne le début de la mélodie, et je vois que cela lui fait plaisir, à ma petite Shad. Ca va, nous sommes en plein milieu de nulle part ! Je ne risque pas d’attirer la foule de fans, et je pouvais très bien faire ça pour l’okami. Tiens ! Elle me suit même, chantonnant la suite de la musique avec moi. Elle chante foutrement bien, comme un pinson, la bougresse ! Enfin, elle aurait pu chanter comme une casserole, ça ne m’aurait pas dérangé non plus !

Tout ça me met du baume au cœur. C’est fou comme il en faut peu pour être heureux ! Hé, t’as saisi la référence ? Si non, vas réviser tes classiques, cher lecteur ! J’ai beau être entouré que de neige et de glace, je n’ai plus froid. Là, dans cette grotte, je me suis réchauffé. Shad, tu es magique, tu sais ça ? En plus d’être une bonne âme, je veux dire. La petite chansonnette prenant fin, nos visages sont ornés de beaux sourires, francs et sincères. Ca fait foutrement du bien, et je serais prêt à le refaire, sincèrement ! L’okami vient découper le fruit qu’elle venait de sortir de son sac, peu avant la mélodie, afin d’avoir une part chacun. Bibbidi ! Bobbidi ! Boo ! Et me voilà retransformer en ce superbe black man que je suis au naturel. D’un hochement de tête et d’un autre sourire, je viens la remercier de partager, encore une fois, son repas avec moi. Après tout, elle n’était en aucun cas obligée de le faire !

- Pas de problème, ma gazelle ! Je suis ici pour profiter du paysage, alors autant t’accompagner. Un p’tit bout de chemin avec toi ne me dérange pas du tout ! Au contraire…

Un petit clin d’œil pour accompagner le tout, mes paroles étant dignes d’un grand dragueur. Ou pas. Mais elle me plait bien, cette petite chérie. Je ne peux pas en dire le contraire ! À mon tour, amusé, j’entame cette portion de fruit à pleine bouche. Oh ! Ce qu’il est juteux ! Et super bon en plus ! Comme Shad, j’en viens à utiliser le dos de ma main pour éviter de laisser ce jus sucré s’écouler davantage du coin de mes lèvres. Encore un « meurchi » pour Shad, alors que je mâchouille ce met délicieux. Mes émeraudes ne la quittent pas, observant le moindre de ses mouvements, alors qu’elle reprend lentement la parole. Oh ? Alors, cette jeune femme se demande bien ce que je suis ? Fu fu. La curiosité a du bon parfois. Crounch, je finis mon fruit avant de lui répondre, avec empressement.

- Et bien…Je suis…

Je m’arrête un instant, toussotant légèrement, et de prendre l’apparence du Génie dans le film Aladdin, un smile étirant mes lèvres.

- Laisse le génie de la lampe éclairer ta lanterne !

Une simple seconde et je reprends ma forme initiale, tout fier de mon coup. Ma main droite vient se caler dans ma nuque, me la frottant, un peu gêné, pour je ne sais quoi.

- Yeup’, un esprit. Un génie. Sauf que je ne vis pas dans une lampe à huile, moi ! I’m free !

Ah merde. Il ne vaut mieux pas que je parle de liberté. Pour un Terranide, c’est un sujet plus que sensible. PUTAIN ! Raf’, la prochaine, ferme ta gueule, au lieu de dire des conneries ! Enfin, Shad me donne l’impression de ne pas y avoir fait attention, en me demandant ce que je souhaite lui faire faire. Woh ! C’est bien la première fois qu’on me demande de faire un souhait ! Sauf que la belle émet une légère condition. Pas de nu. Roooh, c’est nul. Même si j’avoue que sur le coup, je n’y ai pas pensé. L’idée est fichtrement tentante, mais non. Je ne suis pas salaud à ce point. Doucement, je me lève alors pour me diriger vers elle, me plaçant dans son dos. Mais je ne la touche pas. On ne se connaît pas vraiment, alors je viens la rassurer.

- N’ai pas peur. Aie confiance.

Délicatement, je viens déposer mes deux grandes paluches sur ses yeux bleus pour lui obstruer la vue. En me penchant, mon souffle chaud vient caresser ses oreilles de louve pour lui murmurer quelques mots, tendrement.

- Oublie tout ce froid, toute cette glace, cette neige. Imagine-toi dans une belle île paradisiaque, sur une magnifique plage de sable presque blanc, si…pur. Le soleil tape fort sur ta peau à moitié nue. Tu entends le vent faire vibrer les feuilles de palmiers, les vagues qui viennent écraser l’écume sur la plage…Est-ce que tu vois tout ça ?

Doucement, je retire mes mains pour que la petite gazelle puisse ouvrir ses yeux. Ce qu’elle découvrirait ? Une véritable illusion. Juste avec l’aide d’un peu de magie, j’ai pu transformer cette grotte en petit coin de paradis chaud, une oasis en plein milieu d’une terre gelée. C’est beau. Je m’en étonne moi-même. Et si elle regarde un peu mieux, elle pourra que sa tenue a changé, sans même en ressentir l’étreinte glaciale de l’air ambiant. Shad ressemble à une hawaïenne. Ce qu’elle est magnifique ainsi. Je me dérobe d’elle, fuyant son dos pour me retrouver devant elle, un sourire tendre et les joues légèrement rosies sur ma peau d’ébène. Et sans rien dire, je lui prends une main, l’enfermant entre les miennes.

- Tu voudrais danser pour moi ? S’il-te-plaît…

C’était peut-être trop demandé. Soit. Si la petite chérie refuse, je n’en ferais pas tout un drame. Néanmoins, pour l’entraîner, je viens chantonner une autre mélodie venant de la Terre, et qui, peut-être, ne lui est pas inconnue. La grotte fait résonner ma voix, donnant l’impression qu’il y avait plusieurs Rafiki qui chantaient. Au fond, c’est le cas, mais tout cela ne vient que de ma voix. Magie, magie…
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Septembre 29, 2013, 10:00:00 »

Scronch scronch scronch…slurp. Voici les quelques bruits qui ornèrent la grotte pendant que les deux fans de disney savouraient le fruit. Et..autant dire que Shad s’étouffa presque en le voyant soudainement devenir le Génie d’Alladin. Frappant au niveau du plexus pour faire passer le morceau, elle lança un regard meurtrier à Rafiki.

« Tain Raf m’effraye pas comme ça ! »

Mais ? Tiens c’est un génie ? Alors pourquoi n’a-t-il pas utilisé ses pouvoirs pour s’en sortir ? Hein ? Ou alors il a besoin d’un maître qui lui commande ses vœux ? Un génie limité ? la louve  fixa un instant Rafiki songeuse. Nope, impossible, vraiment impossible, il semblait plus puissant que cela. Peut –être n’y avait pas pensé ?  Perdue dans ses pensées, la jeune lupine ne remarqua pas l’africain se déplaçait et se mettre derrière elle, ayant pour réaction donc à ses paroles un sursaut avant de se détendre.

Faisant comme indiqué, elle s’imagina la plage de sable  blanc et fin, l’eau d’une couleur turquoise et translucide, les palmiers d’où on pouvait  se placer en dessous pour trouver de l’ombre et quand elle ouvrit ses yeux,  la lupine resta bouche bée.   L’Okami avait l’impression de se retrouver en pleins paysage paradisiaque loin de ce maudit froid, jetant un rapide coup d’œil vers sa propre personne, elle put noter que même ses habits avaient changés et sacrée magie ! Car la belle ne ressentait pas le froid, avait même plutôt l’impression de surchauffé.

« Tu voudrais danser pour moi ? S’il-te-plaît… »

Bien avant qu’elle en put dire sa réponse, une mélodie s’éleva dans les airs. La louve remua doucement ses oreilles, replongeant dans une certaine nostalgie..cette musique…l’air joueuse elle tendit la main vers Rafiki avant de la refermer toujours aussi tendue :

« B…bonjoouur… » imita-t-elle avec la voix du héros Stich.

Doucement, après une inspiration, elle laissa son corps suivre la musique, effectuant par mémoire les mouvements que faisaient les danseuses du dessin animé, tapant doucement du pied sur le sable fin, tournoyant sur elle-même, faisant voleter son pagne de feuille, frappant dans ses mains quand elle finissait un  tour sur elle-même, Peu à peu sa voix s’ajouta au geste, et ses mouvements d’abords lents et timides, se faisaient plus sûrs, plus confiant.

Mais toute chose à une fin et après ces quelques minutes de danse, la louve s’arrêta avant d’aller vers Rafiki, déposant une bise  sur sa joue déclarant queue battante.

« Hey merci de m’avoir fait oublier ce froid Rafi ! »

La Terranide se recula, s’assoyant dans le sable d’illusion, prenant une poignée, y laissant glisser les grains entre ces doigts. Touchait elle de la neige en vrai ? Sans doute ! Enfin, vive la magie ! Magie…la louve se rappelle d’un coup d’une question qu’elle voulait poser au singe :

« Au faite Raf, si tu es un génie, pourquoi tu n’as pas utilisé ta magie pour t’en sortir ?  Tu voulais savoir ? Tu voulais voir ce monde qui est différent du tiens ? »

[hrp : Muaha décrire un perso danser > Zéro ]
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Octobre 02, 2013, 10:25:53 »

C’était peut-être trop demandé qu’elle danse pour moi. Mais hé ! C’est Shad qui me l’avait dit ! Je pouvais lui demander tout, sauf souhaiter qu’elle soit nue, même si c’était loiiiiin de me déranger, et qu’elle danse la Macarena. Merde ! J’ai bien cette chanson moi ! Surtout la petite chorégraphie à la fin, avec les bras de chaque côté du corps, et qui font les gestes de Hum-hum ! Bon, une petite danse, ce n’est pas grand-chose n’est-ce pas ? Elle ne va pas en mourir, tout de même ! Ma petite gazelle avait le droit d’être en colère, du moins un peu, contre moi, après le sursaut qu’elle a eu quand je me suis transformé en Génie d’Aladdin, et après lui avoir révélé que j’étais un esprit, comme cette chose bleue qui ressemble à un humain fou à barbiche. Tout à fait dans le droit de refuser ce que je lui demandais. Mais après mon petit tour de magie, l’illusion de cette plage de sable fin lui avait donné des étoiles dans les yeux. Je les ai vues, ces petites étincelles dans ses orbes bleutées ! Et puis, cette tenue que j’ai imaginé que porte désormais la Terranide est tout simplement superbe ! …Oui ! Bon ! Je me rince l’œil aussi, c’est vrai. Je ne suis qu’un homme, après tout. Et c’est que la petite Shad est bien faite, toute en courbes. Miam !

Je m’étais mis à chanter, une mélodie encore une fois tirée d’un Walt Disney. On était partis sur le Roi Lion, alors pourquoi ne pas continuer dans la foulée ? Cette fois-ci, une chanson qui rappelait le tableau que je venais de planter, soit une île paradisiaque. Je dois avouer que j’en ai chié pour apprendre les paroles de cette mélodie ! Il m’avait fallu plusieurs jours pour ça. Une semaine grand max, il me semble bien. Pour la connaître du bout des doigts hein ! Ou plutôt du bord des lèvres. Mais je n’en étais pas peu fier ! Ca en jette clairement en cet instant !

À vrai dire, je ne m’attendais pas à ce que Shad danse réellement. Ma demande avait sonné un peu comme un défi. Ce n’était qu’une envie qu’elle remue son body de louve devant moi. Ca la réchaufferait et moi avec, bien évidemment ! Son imitation n’était franchement pas mauvaise, et ça me fit sourire un peu plus ! J’ai sérieusement une chance de cocu, surtout d’avoir trouvé cette perle dans la grotte, au beau milieu de nulle part. J’aurais pu tomber sur un gros balourd de bûcheron mal-léché et en mal de baise !

Et la voilà qui danse pour moi. Continuant à chanter, je vois sa jupe de feuilles voleter au gré de ses mouvements gracieux. J’ai l’impression de visualiser l’exacte image de cette danse comme dans le film d’animation. Sa jupe se soulève légèrement et moi, ce que je vois, ce sont des ailes d’oiseau, prêt à s’envoler pour voyager et voir le monde. Et encore mieux que la danse, voilà que Shad vient pousse la chansonnette pour m’accompagner. Mes lèvres d’ébène s’étirent davantage, et mon cœur se réchauffe aussi. C’est tout con, c’est tout simple mais c’est beau et je suis foutrement bien. Comme quoi, il en faut peu pour être heureux !

Mais il y avait une fin à toute chose. Ainsi, la mélodie s’arrêta, mes lèvres se soudant dans un sourire fin et satisfait. Avant de ne dire quoique ce soit, la louve s’approche de moi et vient déposer un baiser sur ma joue. Ah ! Je ne m’y attendais pas à celle-là ! Le feu me monte aux jours, merde ! La hooonte ! Raf’, reprends-toi ! Reprends-toi ! Un sourire se dessine sur mon visage, tout gêné. Pfiou, c’est que…Hé ! Elle m’a pris par surprise ! Ce n’est pas du jeu !

- De rien, ma belle !

En mon for intérieur, une autre mélodie résonnait sans cesse. Peut-être celle de ma poitrine bondissante. Embrasse-la, mec ! Et joueur, ou pour me venger, je viens lui en déposer un aussi sur sa joue droite. Hop ! 1-1 ! Je la laisse s’installer dans le sable et jouer avec comme une enfant qui n’avait pas vu la mer depuis longtemps. Bah, ça me fait plaisir aussi alors. Qu’elle profite un peu. Et la question tant attendue arriva. Arf, merde. Je vais passer pour quoi auprès d’elle ? Gnéééééé ! Passant une main derrière la tête, je me frotte la nuque et les cheveux, bien mal à l’aise, et je viens m’installer à côté d’elle, n’osant pas vraiment la regarder, portant mon attention sur le sable qui s’écoule de ses mains. Ma belle louve va me prendre pour un gland.

- Et bien, j’ai pour principe de peu utiliser ma magie. Sauf exceptions, comme maintenant. C'est un peu con, je l'avoue ! Mais...En fin de compte, être dans la mouise, parfois, ça a du bon. Cela permet de faire de belles rencontres.

Hop, le smile charmeur en sa direction, l’émeraude de mes yeux croisant le sien azur. Quoi ? Un peu de drague dans ce monde de glace, ça ne fait pas de mal ! Et au pire, je me prends une baffe et puis basta ! Ou c’était un moyen tout bête d’éviter de revenir sur le sujet qu’elle m’a trouvé en mode Mister Freeze. Enfin, je ne suis pas le seul à faire de la magie hein !

- Tu connais beaucoup de choses en magie, ma gazelle ?

Quoi ? C’était toujours bon à savoir s’il y avait un souci quelconque par la suite. Lequel ? Je n’en sais rien, mais il veut mieux prévenir que guérir !
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #11 le: Octobre 03, 2013, 06:46:08 »

Les joues de la louve se rosirent quand l’ébène l’embrassa à son tour. Elle l’avait surprise et il avait fait de même, le fourbe ! Confiante, elle lui souriait en retour, sa queue battant légèrement elle, en signe de paix et de sérénité.  Le laissant prendre place prêt d’elle, l’Okami écouta son explication, laissant au même moment les grains de sables illusoires glissaient le long de ses doigts.

« Hey au moins tu n’es pas dépendant d’elle, c’est une bonne chose non ? Et puis tu as raison, ça permet de faire de bonne rencontre, pour sûr que toi aussi tu n’aurais jamais pensé chanter du disney sous un soleil en pleins blizzard hein Rafi ? »


Un instant…la louve se répéta mentalement la phrase qu’elle venait de dire. Elle était sûre de déjà l’avoir entendu quelque part mais où ?  Plongeant dans ses souvenirs tout en fixant la mer qu’avait créé Rafiki, elle se mit à sourire et rire doucement, elle était en train de vivre ce que le dieu du temps lui avait prédit ! Et dire qu’elle ne l’avait pas cru au départ, qu’elle avait était septique !  Puis, elle tourna son visage vers Rafiki, s’excusant

« Excuse-moi, un souvenir qui m’est revenu, tu ne vas pas me croire, mais on m’avait prédit cela, c’était un rire..nerveux ? »


Quelle histoire, mais quelle histoire !  La louve se leva par la suite et se mit face au génie africain, sa queue battant doucement de la gauche vers la droite, avant de tendre sa main droite vers lui, l’ouvrant d’un coup, y faisant apparaître une flamme qui brûlait dans le creux de sa main avant de vaciller, s’étirant doucement, prenant la forme d’un loup hurlant à la lune.

« Pour répondre à ta question, cher Raf, je contrôle un peu le feu et tout comme toi.. »


Elle referma sa main, laissant partir le loup de flamme en légère braises dans les airs. Mais le loup ne disparue pas entièrement car l’Okami en revêtit son apparence. D’une taille plus grande qu’un loup normal, abordant trois couleurs dont le bleu, la louve sortait quelque peu du lot. Se mettant en position assise, elle fixait de ses yeux restait azur l’homme-singe avant de se lever et de tourner autour de lui,  le laissant l’observer sous toutes les coutures, sa queue  joueuse allant parfois l’effleurer, passant juste en dessous de son nez, le chatouillant de la même manière, puis elle se replaça face à lui, s’étirant un instant avant de se coucher à même le sol.

« Et je peux prendre cette forme..Du moins c’est une que j’utilise le plus ».

La Terranide ne voulait pas parler de son autre forme, celle qu’elle avait apprise chez l’elfe. La raison ? Elle n’était pas sûre de pouvoir la contrôler parfaitement et préférait  ne l’utiliser qu’en cas d’extrêmes recours, hors là, elle n’en voyait pas l’utilité immédiate, pas en présence d’une personne avec qui on chante du disney voyons !
Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Octobre 10, 2013, 06:31:02 »

Pfiou ! C’est…C’est qu’il commence à faire bien chaud ici, bordel ! Même la petite Shad en a les joues qui rougissent ! Non. Ca, ce n’est pas du à la chaleur ! Mon baiser sur sa joue lui a fait de l’effet ! C’est cute ! Hé hé ! Victoire pour moi ! Je ne la laisse pas indifférente ! Qui pourrait résister à mon charme surnaturel ? PERSONNE ! …En fait, si. Beaucoup de monde même…Mais la louve succomberait-elle à mon charme d’homme à la peau d’ébène ? Mmh, j’espère. La suite est à voir. Enfin, elle semblait contente, la belle gazelle, au vue de sa queue qui remue de gauche à droite et que je n’arrive pas à quitter du regard pendant une bonne dizaine de secondes. Mah, sur ça, elle ressemblait bien à un canidé, qui exprime son contentement en battant l’air avec sa queue touffue. C’est assez amusant. Elle ne peut pas trop mentir sur ce point-là. Fu fu fu, intéressant…

Shad m’avait posée la question du pourquoi je n’avais pas utilisé ma magie plus tôt, pour me sortir de ce pétrin. Je n’avais pas l’air fin en lui avouant que je n’aimais pas m’en servir à tout bout de champs. Moui, je suis peut-être un piètre génie sur ce plan-là. Je pourrais faire de la magie quotidiennement, mais ça ne m’intéresse pas, ou plus, plutôt. Auparavant, au tout début de mon existence d’esprit, je me sentais tellement puissant que j’utilisais mes pouvoirs à tire-larigot, sans gêne. Tout le temps. Et à force, on en a vite marre. C’est ce qu’il s’était passé avec moi. J’étais venu à trouver ma vie bien fade et ennuyeuse. Elle était devenue bien plus passionnante dès que je m’étais restreint sur la magie. Et bien, là, de suite, je peux dire que je suis fier d’avoir pris cette décision ! J’en avais fait des rencontres, mais là, je suis drôlement bien avec la belle Shad. C’est vrai, je n’ai jamais pensé chanter du Disney dans une grotte, à l’abri d’un puissant blizzard, en compagnie d’une belle Terranide qui connaissait la Terre.

Un sourire étire mes lèvres foncées alors que Shad me donne l’impression d’être un peu ailleurs l’espace d’un instant. Je me demande bien à quoi elle réfléchit. La réponse ne tarde pas à venir. Elle se met à rire doucement avant de me regarder, l’air un peu désolé. Oh ? On avait prédit notre rencontre ? Woh ! Mes yeux expriment clairement ma surprise alors que je viens demander la chose à la louve.

- On…On t’avait dit que tu me rencontrerais ? C’est quoi cette histoire ?

C’en est presque louche tout ça ! M’enfin, je me doute bien qu’il s’agissait là de magie. À moins qu’elle soit tombée sur une personne avec des dons de voyance, c’est possible aussi. Tiens, je me demande si Shad en pratique aussi. Je l’ai vu tout à l’heure, allumer ce feu d’un simple claquement de doigt. S’approchant de moi, la Terranide se place devant moi, me faisant face. Elle ouvre sa main et y fait danser une grosse flamme, celle-ci prenant la forme d’un loup. Oh ! Mais c’est qu’elle est douée la petite ! Mais ce n’est pas fini ! Le petit feu disparait, finissant en cendres volantes, alors que la jeune femme se transforme en une louve, aux couleurs peu communes, et légèrement plus grande qu’un loup normal. Je suis sur le cul là ! Et j’avoue que la métamorphose me fait tomber à la renverse, de surprise, littéralement. Mais je me reprends rapidement alors qu’elle tourne autour de moi, venant chatouiller mes narines de sa queue de louve.

- At…Choum !

C’est que ça gratouille, quoi ! La vilaiiiiine ! Hé hé ! Dans un petit chant latin ( Comme je m'y croiiiiis ! ), à mon tour, je viens me transformer en loup, bien plus grand et plus gros que Shad, dans une robe sombre, toute noire. On ne se refait pas ! Un sourire montre mes dents animales, alors que je me rapproche de la demoiselle, venant frotter ma truffe humide contre la sienne.

- Grr ! Je vais te croquer !

Je ris doucement. J'espère qu'elle ne va pas prendre ça au sérieux et m'attaquer, quand même ! Même si la croquer d'une certaine manière ne me déplairait pas...

- C’est intéressant tout ça…Décidément, Shad, tu es pleine de surprises ! Rares sont les Terranides qui savent utiliser une telle magie. Je suis impressionné !

MEGAPOUF ! Et hop, me revoilà devenu Apollon d’ébène, alors que le paysage de cette île paradisiaque disparait petit à petit, laissant place à une légère brume chaude dans la grotte.

- Qui t’a appris tout cela ?

Aheum. Oui, je me montre bien curieux là, mais ça me titille de trop. Ce n’est pas commun de voir ça. Et si la petite gazelle ne me répond pas, et bien, tant pis. Je ferais avec.
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3965



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #13 le: Octobre 10, 2013, 08:00:34 »

Tiens donc, le fait que cette rencontre était  prédite titillait la curiosité du grand sage ? Après tout, c’est vrai que ce n’était pas banal !  Mais allait-il la croire ? Quelle question ! Bien sûr évidemment ! Qui ne croirait pas une personne avec qui on chante du Walt Dinsey au milieu de nulle part ?  Elle fut cependant sortie de ses pensées quand elle entendit un gros « POUF ! » et vit qu’à la place de l’Africain se trouvait un loup. Et quelle taille ! A côté de lui, la louve se sentait bien petite. Les deux museaux se touchèrent et joueuse, l’Okami  donna un léger coup de langue, juste à la base du museau de Rafiki.

« - Grr ! Je vais te croquer ! »
« Vraiment ?  J’ai peur ! »

Riant également, la Terranide se releva, plaçant ses pattes avant sur le sol bien campée sur ces dernières, l’arrière train relevé, la queue battante en position de jeu,  sautillant de temps à autre sur le côté, frappant du bout du museau les côtes de Rafiki. Mais le jeu pris bien vite fin avec la transformation de Rafiki en humain.   Grognant de frustration, la louve vint se coucher prêt du singe, posant sa lourde tête contre ses  genoux, n’ayant pas envie  de reprendre immédiatement une forme plus humaine.  Baillant un instant à s’en décrocher la mâchoire et révélant ses crocs, la louve frotta un instant sa tête contre le corps de Rafiki :

« Pour répondre à ta question sur notre rencontre et bien oui, on me l’avait prédit. Et pas n’importe qui, le dieu du temps, Chronos lui-même ! Le dieu m’avait raconté que je chanterai et danserai sous un soleil au pleins milieu d’un blizzard et..il me semble que c’est ce que nous avons fait non ? En tout cas, je ne me plains pas de cette rencontre, toi non plus Raf ? »

Se relevant, la louve vint se mettre en position assise en face de l’homme d’ébène et dans un souffle reprit  son autre apparence, se trouvant en tailleur, frottant un instant ses bras sous le froid, brr c’est qu’elle supportait mieux les températures basses sous son autre forme.

« Quant à ma magie…On va dire que je l’ai depuis ma naissance, mais j’ai pu l’approfondir grâce à une elfe  rouge…Mais bon,  question flamme je ne peux pas être une torche vivante 24h sur 24. Si par exemple, je manque de sommeil ou que j’ai grave la dalle…disons que je pourrais à peine créer une petite flamme…et non, je ne suis pas une grossbill…dommage ça pourrait aider des fois.. »


Souriant au singe et notant la présence de la brume épaisse et chaude dans la grotte, l’Okami se leva d’un bloc, se dirigeant dans un recoin, reprenant rapidement sa forme animale, elle se mit à gratter le sol frénétiquement, ses pattes avant légèrement enflammée afin de faire fondre la fine couche de glace. Après quelques instants, une cuve était creusée et la neige présente sous l’effet de la chaleur reprit sa forme liquide.

« Tu n’es pas très nette ma mignotette ? Un petit bain chaud Rafiki ? »

La Terranide laissait une de ses mains dans l’eau, chauffant cette dernière. Après le chant dans une île paradisiaque, voilà qu’ils allaient faire trempette dans une cuve d’eau chaude, comme les babouins des montagnes tiens ! Et afin de motiver le singe à prendre part à ce bain chaud au milieu du froid, la Terranide se découvrit. Oui oui, elle se mit nue, de dos à Rafiki sans la moindre once de pudeur. Après tout, maintenant, elle avait pris l'habitude d'être à poil. Puis, sans demander son reste elle rentra dans la source d'eau chaude, s'y prélassant, le liquide lui arrivant juste au dessus de la poitrine.

"Alors ? Tu viens ? Elle n'est pas glacée je te rassure !"

« Dernière édition: Octobre 10, 2013, 08:19:44 par Shad Hoshisora » Journalisée

-Ralentissement RP ! -

-Envie de RP ? MP ! -



Wouf
Pour une idée des différentes tailles, clique ici !
Rafiki
Créature
-

Messages: 91


Ambiance de la brousse !


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Octobre 25, 2013, 02:08:56 »

Elle me plaît de plus en plus, la petite Shad. Le coup de ma petite transformation en loup, en un de ses semblables, l’a impressionné sur le moment. Mais la jeune femme reste elle-même. Ce petit loup de langue sur ma truffe de canidé est…Comment dire ça ? Osé, peut-être. Enfin, je la comprends. Même sous cette forme, je suis un beau mâle. Grand, fort, une belle fourrure noire. Mate-moi ça, Shad ! Dis-le que je suis beau gosse ! La miss commence à s’exciter, à voyager autour de moi, tout en me donnant de coups de museau. Mais je me retransforme en bel homme d’ébène. Voulait-elle jouer ? Ah, désolée, belle gazelle. Ce n’est pas que je n’aime pas être un loup, mais trop utiliser ma magie ne me plaît pas. Alors, je me pose un léger frein. Tu ne m’en veux pas, Shad ? À l’entendre grogner et se rapprocher de moi, on dirait bien qu’elle fait la gueule. Gueule qu’elle vient poser sur mes genoux, d’ailleurs. C’est mignon. Par contre…Cette paire de crocs qu’elle se paie ! Oh my god ! Brr. Un frisson me prend le dos, gigotant légèrement. Elle pourrait tuer n’importe qui avec ça.

Je suis pas mal intrigué par ce qu’elle m’a bien avoué. On lui aurait prédit notre rencontre dans les glaces du royaume terranide ? Peut-être avait-elle déjà fait la connaissance d’un autre génie, un peu comme moi, mais qui avait le don de voir l’avenir ? Je ne saurais dire. Mais la petite louve raconte qu’en réalité, c’est une divinité qui le lui aurait dit. Wh…WHAT THE FUCK ? Ca existe vraiment, ça, les dieux ? Je ne la crois pas folle, alors…Putain, et Chronos en plus. Un dieu…Sérieusement, heureusement que je suis déjà par terre, parce que sinon, je serais littéralement tombé sur le cul. Je n’ai jamais pensé que ce genre de mythologie était bien…réel. Tss, j’veux bien, il y a des centaures, des créatures aquatiques, et cætera…Il y a vraiment de tout et n’importe quoi sur Terra, mais des immortels si puissants, jamais je n’aurais cru. Bon, et bien, moi qui me pensait puissant et tout, mon égo vient d’en prendre un coup, sachant qu’un dieu pourrait me la foutre mal et m’envoyer dans le trou d’un seul coup.

Enfin. On va penser à autre chose. Les dernières paroles de Shad m’étirent les lèvres foncées, franchement. Mais je reste volontairement muet. Un sourire peut dire davantage que des paroles. Bien sûr que je ne vais pas me plaindre de cette rencontre ! Namého ! Une belle jeune femme, ou louve plutôt, la tête sur mes genoux, c’est beau nan ? Une petite caresse derrière ses oreilles de canidé, et la voilà qui reprend sa forme humaine. Non, je ne me trompe pas. Elle est foutrement belle, la petite gazelle. On dirait presque que son corps qui frissonne m’appelle. Merde ! Qu’est-ce que j’imagine là ? Tout doux, Raf’ ! Calme-moi ce début de gaule là ! …Putain.

Heureusement, Shad me rappelle à autre chose, me parlant de sa magie. Elle m’avoue ne pas être une pyromane, et j’espère bien ! Quoique, avoir chaud au cul ne me gênerait pas du tout ! M’enfin. Je la comprends. Dans le fond, elle est un peu comme moi. Ses pouvoirs, sa magie n’est pas constante.

- En fait, sur ce point-là, tu me ressembles. Les facteurs extérieurs influencent sur ta magie.

Je la vois qui se lève, la brume qui s’était formée dans la grotte fuyant sur son passage. Elle me fait penser à une dame blanche, un esprit errant à la recherche de je ne sais quoi. Cette chose, c’est le sol, que la jeune femme se met à gratter vigoureusement. Un petit bassin apparaît alors, la neige fondue devenant eau de bain. What ? Un bain chaud ? L’idée est foutrement plaisante et j’hoche la tête pour accepter son invitation. Bon, je serais en caleçon mais tant p…BORDEL DE BON SANG DE BON SOIR ! La voilà pas qu’elle se désape devant moi et qu’elle affiche sans gêne son corps parfaitement nue. Je dois avoir des yeux de merlan frit, tellement je suis surpris. Oh..Whaoo quoi !

- Tu es…Superbe…

Raah, putain ! Je ne sais pas si elle l’a entendu, mais tant pis ! Et franchement, je ne vais pas faire mon timide ! Ne me faisant pas prier, je retire tous mes vêtements, un à un, assez rapidement. Fringues qui disparaissent dans la petite brume. Putain, j’ai la trique. Une trique d’enfer. Tant pis si Popole n’est pas discret et se tient fièrement au garde-à-vous. Franchement, rien à branler ! Qu’elle le remarque qu’elle me fait de l’effet. Elle est sublime, y’a pas à chier ! C’est d’un pas lent et un grand sourire aux lèvres que je m’approche d’elle, alors que Shad est déjà dans l’eau, ne faisant qu’apparaître ses épaules et son visage hors de l’eau. J’nage même pas dans l’air, alors qu’il fait froid, vraiment. Hop, un bout d’orteil dans l’eau, rien que ça, et j’en soupire d’aise. Raah, putain, c’est bon. J’enfourne mon corps dans le bain chaud, et soudainement, des bulles viennent éclater à la surface de l’eau, comme si elle était pétillante. Genre, nous sommes dans un jacuzzi ! J’adore. Bon, j’utilise un peu de magie, mais pas grave. C’est un petit plus.

- Raaaah…

Mes bras écartés et plantés sur le bord du bain, immergé jusqu’en bas des pectoraux, je jette ma tête en arrière d’aise. Bordel, c’est le Paradis.
Journalisée

Fiche  -  Un petit rendez-vous mes gazelles ?

Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox