banniere
 
  Nouvelles:
LGJ invite les membres motivés à postuler pour les places d'Administrateurs ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Fétichisme ?! [PV Pam Chihara]  (Lu 1024 fois)
Wellan
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
Fiche
« le: Août 01, 2013, 10:34:25 »

Wellan était à la bibliothèque. Il cherchait à se documenter sur un sujet... Épineux. Un de ses amis lui avait parlé de fétichisme, mais Wellan lui ignorait de quoi il s'agissait. Pour ne pas être ensuite la cible de blagues stupides, il avait fait semblant de connaître, et même d'avoir déjà couché avec une fétichiste. Or, Wellan est vierge. Il avait donc décidé de se renseigner... Évidemment, peu d'ouvrages traitaient de ce sujet à la bibliothèque du lycée, et il se voyait mal poser la question à la bibliothécaire. Il préféra donc se servir de l'un des ordinateurs mis à la disposition des élèves.

En rentrant dans le local informatique, il croisa et bouscula presque une élève, Pam, si il avait bonne mémoire. Une étudiante assez rondelette, mais aux formes terriblement excitantes. Mais ce n'était pas le moment de penser à cela. Il s'excusa et entra dans la pièce avant de s'installer devant le seul ordinateur libre. Sans doute celui que venait d'utiliser Pam. Vérifiant que personne ne regardait ce qu'il faisait, il tapa donc le mot-clé "fét..." Et fut stupéfait de voir "fétichisme" s'inscrire immédiatement dans les propositions de recherche. De plus la couleur du mot indiquait qu'il avait été consulté peu de temps auparavant. Il cliqua donc, puis fit de même avec tous les sites déjà visités, et il comprit finalement ce qu'était le fétichisme...

Abasourdi, il ferma la fenêtre, se releva et courut hors du local, cherchant des yeux l'étudiante qui avait consulté de tels sites web juste avant lui. Mais où était Pam ? Il choisit une direction, priant pour que ce soit la bonne, puis se lança à sa poursuite. C'était son jour de chance : à quelques dizaines de mètres devant lui – il l'aurait reconnu entre mille – Pam lui tournait le dos. Il la suivit donc, et au moment où il la rattrapa, il lui prit la main et rentra avec elle dans la première salle de classe vide qu'il trouva. Voulant lui expliquer avant qu'elle ne crie au viol, au meurtre etc, il la prit par les épaules et chuchota :

« C'est toi qui as regardé des trucs sur le fétichisme à la bibliothèque ? »

Il aurait pu trouver une meilleure approche, mais il n'était pas un garçon très subtil...
Journalisée

Pam Chihara
E.S.P.er
-

Messages: 31


Soft and Squishy ( ◡‿◡ ✿)


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Août 01, 2013, 11:55:54 »

Pam contempla avec désolation l'écran bleu qui s'affichait sur son ordinateur. Certes accordé au rose de la coque, il était néanmoins annonciateur d'une terrible nouvelle, qui ne nécessitait pas d'être geek pour comprendre : le système n'allait pas tarder à clamser. Elle se retrouverait sans son portable, l'accessoire qui lui permettait de ne pas s'ennuyer. Voilà ce qui arrivait quand on n'avait aucun ami avec qui sortir... il fallait dire que la jeune rondelette n'était dans cette ville que depuis un mois, et que pendant ce mois, les gens ne devaient pas s'être adressé à elle plus de dix fois. Maximum.

Elle recommençait à se comporter comme avant : à se mettre au fond de la classe, à ne jamais lever la main, à esquiver les clubs d'activités. Quand elle sortait hors du lycée, c'était pour des courses - qu'elle ne parvenait à faire qu'à moitié, puisqu'auparavant c'était ses fidèles nourrices qui s'en chargeaient... voilà quoi ressemblait sa nouvelle vie, pensa la demoiselle avec amertume.

Il est clair qu'occuper un des ordinateurs du lycée ne fut pas une partie de plaisir : Pam n'aimait simplement pas prendre le risque que l'on regarde ce qu'elle trafiquait, surtout maintenant. Elle devait juste envoyer quelques mails à des connaissances sur le web... des connaissances faites via des sites que le personnel n'approuverait certainement pas. Elle y resta le moins de temps possible, pressée de partir...
Tellement pressée de partir, qu'en se levant, l'adolescente oublia complètement de fermer sa session.

Elle ne s'en aperçut qu'après avoir fait quelques mètres hors de la bibliothèque. Figé par le choc de cette découverte, Pam ne s'écarta pas quand quelqu'un la bouscula. Elle se contenta de bredouiller des excuses et de s'enfuir en courant, son sac dans les bras et ses jambes à son cou.
Son endurance étant ce qu'elle était, la blonde s'arrêta pour reprendre son souffle trois couloirs plus tard. Et au moment où elle s'apprêtait à redémarrer, quelqu'un la prit par la main et l'obligea à rentrer dans la salle de classe la plus proche.

Pam leva ses yeux sur celui qui les avait isolé.
Elle le reconnut vaguement comme un garçon avec qui elle avait des cours en commun. Toujours vers le milieu de la classe, souvent seul, comme elle. Il ne devait pas être arrivé ici depuis longtemps, lui non plus, et...


« C'est toi qui as regardé des trucs sur le fétichisme à la bibliothèque ? »

L'ambre des pupilles de la demoiselle se contracta subitement. Elle devint aussi rouge qu'une tomate, en l'espace de quelques secondes.

Oh. Oh là là...

On avait du mal à croire que cette charmante jeune blonde, le visage à moitié cachée derrière son sac en forme d'éléphant bleu, pouvait ne serait-ce qu'envisager de se faire sauvagement bâillonner et attacher avec son consentement. Non pas que c'était uniquement ce en quoi consistait le fétichisme. Mais l'idée première était là, celle qui effrayait les gens, et qui donnerait à la petite nouvelle Pam un statut de créature bizarroïde et glauque.

Si Wellan le répétait. Mais probablement qu'il allait faire ça... personne ne manquait jamais une occasion de l'humilier et de faire de Pam un objet de foire. Pourquoi serait-il hors de la norme ?

Des petites larmes se formèrent au coin des yeux de la blonde, désespérée par les évènements. Elle ne savait pas quoi faire. Nier le tout ? Elle était sortie seule de la bibliothèque, et les autres ordinateurs étaient bondés. Personne ne pouvait être aussi dupe, alors...


« ...Oh, s'il te plaît, s'il te plaît, garde ça pour toi... je-c'était par simple curiosité, c'est tout ! On... on m'avait demandé de... enfin, on m'en avait parlé et... »

Pam s'embrouilla vite dans ses explications, son front cramoisi étant le seul élément de son visage qui dépassait à présent de devant son sac de cours...
Journalisée

Wellan
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Août 02, 2013, 10:45:02 »

« ...Oh, s'il te plaît, s'il te plaît, garde ça pour toi... je-c'était par simple curiosité, c'est tout ! On... on m'avait demandé de... enfin, on m'en avait parlé et... »

Ouf. Elle était dans la même situation que lui. Il avait avoir affaire à une perverse nymphomane et masochiste... Quoique ça aurait pu être sympa. C'est alors qu'il s'aperçut qu'elle pleurait à chaudes larmes. Il décida de la réconforter :

« Ne t'inquiètes pas, je ne vais pas aller le raconter à tout le monde... D'ailleurs, j'étais dans le même cas, hein... Et puis... »

Elle n'avait pas l'air très populaire auprès des garçons... Peut-être à cause de son poids, mais il y avait là un coup à tenter...

« Et puis je te trouve très jolie... J'aurais voulu dire sympa, mais je me rends compte que c'est la première fois qu'on se parle, alors qu'on est parfois dans la même classe... Tu es aussi discrète que moi, je me trompe ? »

Ça avait eu le mérite de la calmer un peu. Wellan ne voulait certainement pas la blesser, loin de là, parce que si elle ne s'enfuyait pas en courant, elle pourrait bien devenir sa seule amie dans le lycée. Et une amie, c'était toujours bien. De plus, si il était aussi son seul ami, elle essaierait de le garder et serait donc plus digne de confiance que les "amis lambda". Et elle avait vraiment quelque chose. Elle lui plaisait beaucoup, alors que la totalité de l'établissement la trouvait grosse. Quant à lui, en attendant qu'elle lui réponde, il faisait son maximum pour que son regard ne tombe pas subrepticement sur l'opulente poitrine de son interlocutrice. Pour lui faciliter la tâche, heureusement, elle avait de beaux yeux...
Journalisée

Pam Chihara
E.S.P.er
-

Messages: 31


Soft and Squishy ( ◡‿◡ ✿)


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Août 02, 2013, 09:47:02 »

Wellan avait en face de lui une personne très émotive. Pam avait toujours pris à cœur tout ce qu'on pouvait lui dire et que ce l'on pensait d'elle... et au bout de tant de temps à être l'objet des vacheries et des persécutions, elle avait fini par développer une sorte de carapace émotionnelle. Inutile de dire que la blonde avait donc du mal à croire ce que lui racontait ce jeune homme, et l'observait d'un air suspicieux.

« Tu-tu dois me prendre pour une horrible personne... » murmura-elle, détournant son regard au maximum.

Les yeux tournés ainsi dans le vide, elle aurait bien été incapable de s'apercevoir que l'on louchait sur sa poitrine. En l'entendant déclarer qu'il la trouvait jolie, Pam regarda le lycéen à nouveau, une expression surprise sur son visage blanc. On pouvait se douter qu'elle n'était pas habituée à de pareilles déclarations.

« Je, heu, merci... oui, je ne suis pas très bavarde... j'ai toujours peur de... enfin, qu'on me prenne pour quelqu'un de bizarre. »

Craintes justifiées, quand on voyait le nombre de personnes qui la regardait d'un drôle d'air, tous les jours. Habitués aux fines formes de mannequin des lycéennes, les gens écarquillaient souvent les yeux en voyant passer la jeune rondelette. Et il lui semblait n'avoir encore jamais vu autant de belles filles que dans Mishima... sûrement son imagination, envieuse de ces corps magnifiques. Pam se sentait tellement laide à côté de toutes ces femmes... c'était aussi sûrement pour ça qu'elle n'avait pas encore noué de relations avec qui que ce soit : persuadée d'être inférieure à tous, son ego en aurait pris un trop gros coup.

Pam n'ajouta rien d'autre, les joues toujours roses, replaçant une mèche de cheveu derrière son oreille. Elle finit par demander :

« Heum... tu avais besoin de quelque chose ?.. »


Journalisée

Wellan
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Août 03, 2013, 09:26:19 »

Wellan se demandait pourquoi elle le dévisageait avec l'air de ne pas trop croire à ce qu'il racontait. Pam détourna le regard en déclarant :

« Tu-tu dois me prendre pour une horrible personne... »

Ce à quoi il s'empressa de répondre :

« Mais non pas du tout, tous les goûts sont dans la nature... T'as le droit d'aimer ce genre de trucs... »

Incapable de résister plus longtemps à la tentation, il profita du fait qu'elle détourne les yeux pour détailler sa poitrine en la regardant d'un air lubrique. Ah, comme il aurait aimé y mettre la main, palper la chair, la faire jouer sous ses doigts, découvrir enfin le plaisir que pouvait procurer la poitrine d'une femme... Et quelle poitrine ! C'était impressionnant de s'imaginer le supplice pour transporter un tel attirail...

« Je, heu, merci... oui, je ne suis pas très bavarde... j'ai toujours peur de... enfin, qu'on me prenne pour quelqu'un de bizarre. »

Elle le regardait, maintenant. Gêné, il chercha à son tour un endroit neutre où poser les yeux le temps qu'elle cesse de s'intéresser à lui... Rougissant, il ne savait plus où se mettre... Elle n'était pas bizarre ! Ce n'était pas parce qu'elle avait quelques kilos de trop et certains fantasmes particuliers qu'elle était bizarre ! Il voulait la rassurer, mais aucun mot ne daignait sortir de sa bouche ouverte. Elle devait le trouver très étrange... Il la vit se rajuster sa coiffure, puis l'entendre dire :

« Heum... tu avais besoin de quelque chose ?.. »

Non, évidemment. Il l'avait suivie uniquement pour savoir pourquoi elle allait consulter ce genre de site au lycée, mais il n'avait rien d'autre d'intéressant à lui dire... Quoique. Là était peut-être sa chance, finalement. Si elle avait un complexe d'infériorité, il avait peut-être une chance avec elle ! Il pouvait très bien faire avec son physique. Et peut-être – qui sait ! – allait-il enfin perdre sa virginité avec elle ! Mais bon, il voyait peut-être un peu loin, pour le coup. Mais c'était le moment ou jamais. Le pas qu'il n'avait jamais osé franchir avec d'autres filles... Il le fallait. Lentement, hésitant, il balbutia :

« Oui, euh... Je voulais... Hm... Je voulais savoir si tu... Tu serais d'accord qu'on se... Enfin, qu'on se voit après les cours ? Genre, ici... Cette classe est vide toute la journée, le vendredi...

Mais quel abruti ! Connaissez-vous un endroit plus romantique qu'une salle de cours vide ? Non, ce lieu intime est la meilleure solution pour un rencard ! Du moins, c'est ce qu'a du se dire Wellan quand il lui a dit ça... Ses mains devenues moites, il attendait sa réaction agec anxiété, persuadé d'avoir encore tout foutu en l'air...
Journalisée

Pam Chihara
E.S.P.er
-

Messages: 31


Soft and Squishy ( ◡‿◡ ✿)


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Août 28, 2013, 12:19:48 »

« Oui, euh... Je voulais... Hm... Je voulais savoir si tu... Tu serais d'accord qu'on se... Enfin, qu'on se voit après les cours ? Genre, ici... Cette classe est vide toute la journée, le vendredi... »
« H-ha ? Heu... »

Elle était franchement surprise. Ce garçon lui proposait quelque chose de très inhabituel, dans son cas, en tout cas. Pam le regarda du coin de l’œil, préférant détourner le regard, trop gênée pour le regarder en face. Oh, ce n'était pas comme s'il n'était pas agréable à regarder... Wellan était un beau garçon. Probablement accosté par des tas de filles, depuis son arrivée ici... Pam ressentait un certain privilège, à se faire inviter par quelqu'un de cette catégorie. C'était peut-être enfin une occasion de sortir de sa coquille.
Que se passerait-il si elle disait non ? Encore une après-midi à traîner chez elle, à lire des livres déjà lues et à vérifier des sites internet où jamais rien de nouveau ne l'attendait...
Mais cette salle de cours... c'est vrai que ce n'était pas l'endroit le plus idéal pour faire... dieu sait savait quoi. La blonde n'était même pas sûre du but de ce petit rendez-vous. Elle sourit tout de même, toujours aussi timidement.


« Oui, heu... on peut se retrouver là, si tu veux, et... eh bien... tu connais le parc, prés du lycée ? J'ai envie d'y aller, depuis longtemps... »

Avec quelqu'un, avait-elle envie de rajouter. Mais elle n'avait pas envie de se mettre trop en avant. C'était déjà un assez grand pas de sa part, d'accepter et d'en plus de proposer par-dessus...
Journalisée

Wellan
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Septembre 07, 2013, 08:19:02 »

Elle avait l'air étonnée que Wellan lui propose un rendez-vous. Ou alors se demandait-elle simplement pourquoi il lui demandait de le retrouver dans une salle de classe. Dans les deux cas, il pouvait la comprendre. Il était tellement maladroit... Il était persuadé qu'elle allait refuser, et comprendrait tout à fait. Qui voudrait sortir avec un type comme lui, qui ne sait pas aligner deux mots sans bafouiller, qui rougit comme une pivoine dès qu'il est en présence d'une fille qui lui plaît, et qui est la risée de la quasi-totalité des garçons du lycée ? Cependant, elle semblait réfléchir... Elle lui décocha même un petit sourire, qui, bien qu'il semblait avant tout destiné à le mettre à l'aise, le rassura un peu. Il le lui rendit avec plaisir.

« Oui, heu... on peut se retrouver là, si tu veux, et... eh bien... tu connais le parc, prés du lycée ? J'ai envie d'y aller, depuis longtemps... »

Le parc ? Bien entendu, il le connaissait, mais cela ne correspondait pas vraiment à ce qu'il attendait... Le parc, ce n'était pas très discret, et tout le monde pourrait les voir... Néanmoins, plus il réfléchissait et plus un autre fait occupait son esprit. Elle avait dit oui. Wellan venait de le réaliser, mais Pam avait accepté son rendez-vous ! À partir de ce moment-là, il n'était plus question de discuter, il fallait foncer !

« Le... Le parc ? Bien sûr, je connais ! Avec plaisir même ! Je m'y rendrais après mon dernier cours, et je t'attendrais si tu as quelque chose à faire avant, comme ça tu n'es pas pressée. »

Incroyable. Vous vous rendez compte ? Elle avait dit oui ! OUI ! Ce mot résonnait à ses oreilles comme le son du triangle d'un ange jouant du triangle à côté de lui. C'était bien trop beau pour être vrai. Ravi, il offrit son plus beau sourire à la jeune fille.

« Merci de ne pas m'envoyer balader... Tu ne le regretteras pas, crois-moi ! »

C'était surement le plus beau jour de sa vie, alors qu'il se rendait compte qu'il n'était peut-être pas un cas désespéré.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox