banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Petite mortelle où crois-tu marcher ainsi ...[Pv Abigahëlle]  (Lu 1434 fois)
Miura Azusa
-

Messages: 110


Femme passionée par la fougue de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« le: Juillet 25, 2013, 11:29:26 »

Pour Miura débutait une nouvelle journée. Le soleil était là, pas un nuage à l'horizon, la météo au journal télévisé avait annoncée une journée radieuse et chaude, quoi demander de mieux pour débuter une matinée avec le sourire et plein d'énergie. Si, Miura pouvait demander une chose ne plus, que son boulot d'aujourd'hui se passe bien. Elle avait été appelé par un jeune photographe qui voulait une femme ayant ses mensurations environs son âge pour poser dans un magazine. Cela allait permettre à la femme mature d'arrondir la fin de son mois.  Elle se mit à lire son horoscope :

santé : Vous avez une santé de fer, veuillez cependant à ne pas surestimer votre état
amour : Vous pourriez rencontrer une personne avec un fort caractère, il vous faudra faire preuve
           de patience et de gentillesse.
Travail : Votre charisme vous donneras l'avantage, veuillez cependant à vous méfier de la facilité,
           qui pourrait vous donner des difficultés.

Votre affinité astrologique est avec les Vierges, attention les lions
 essayerons de vous imposer ses choix.

Miura ne croyait pas tellement en l'astrologie, certes elle pouvait admettre que les astres avaient un rôle dans le comportement des personnes, comme par exemple la lune qui rend agressifs ou lors des éclipses, mais aller jusqu'à croire qu'avec des astres ont peut prédire l'avenir, c'était tout bonnement idiot.  L'humaine allait regretter d'ignorer les signes annonciateur de ce qui allait se passer. 

La femme se mit à choisir une tenue, comme tout les matins, mais aujourd'hui elle avait envie de porter quelque chose qui attire le regard sans être vulgaire. Aussi sortit-elle un bien ancien costume, qu'elle dû retoucher un peu pour pouvoir entrer dedans. Il s'agit à la base d'une tenue d'hôtesse un peu modifié sur les ton, qui donne une allure surréaliste tout en étant dans des couleurs fluo, de quoi marquer. Ce fut dans cette tenue qu'elle alla voir le photographe, qui eut le souffle coupé en voyant cet ensemble assez rare, mais lui comme Miura savait que ce n'est pas dans ses vêtements qu'elle allait se faire photographier. La séance prit toute la matinée, mais Miura fut contente, elle avait fait de jolie photo et reçu le paiement de ses services, paiement qu'elle comptait utiliser pour acheter  d'autre vêtements.

C'est alors qu'elle reçu un appel d'une  de ses amies, une lycéenne qu'elle avait accueillit chez elle une nuit. Un fille un peu trop mordue de magie, même si Miura n'aimait pas trop voir la jeunesse se tourner vers une chose aussi futile que la magie. La milf se mit à s'inquiéter quand la jeune fille parlait de faire un portail vers les enfers pour parler avec Satan, cela pouvait aller loin et surtout être dangereux pour la lycéenne d'autant plus quand Miura apprit qu'elle n'était pas seule. La femme se mit à prévenir qu'elle viendrait et qu'il fallait l'attendre.  Elle se mit à se dépêcher d'aller vers l'adresse du lieux de l'invocation du portail, il s'agissait d'un entrepôt désaffecté qui menaçait de s'écrouler à tout moment, un endroit trop dangereux pour y faire quoi que se soit  Dès qu'elle fut là, elle se mit à entrer dans le cercle formé par les personnes, elle ne croyait pas en la magie, mais savait que ce genre d’événement pouvait tourner en viol, elle n’était là que pour protéger la lycéenne dans ce cas là, ayant un tazer et une bombe au poivre dans son sac.  Mais elle se dit que protéger la fille serait facile, un boulot qui ne serait pas dure, vous vous rappelez de l'horoscope ?

L'invocation se mit à commencer, Miura ne fit pas attention et marcha sur un des signes. Comme tout pentacle, le changement d'une lettre peut avoir des conséquences désastreuses et Miura allait en être la victime. Une lumière rouge se mit à apparaître au centre du cercle et Miura se sentit comme saisit par un tentacule invisible, elle voulut crier, mais aucun son ne put sortir de la bouche, puis plus rien.

Miura se mit à se relever, ne sachant pas où elle venait d'atterrir. L'humaine put voir que les murs étaient noire, un noir qu'elle connaissait pour avoir vu une exposition de marbre il y a peu, bon elle ne pouvait pas dire d'où cela pouvait provenir, mais elle savait que ce marbre existait sur Terre, autant dire qu'elle pensait avoir été emmené dans un endroit glauque pour al faire peur. La tenture rouge et bordeaux donnait un aspect un brin gothique, d'autant que les lustre sombre diffusant al lumière n'avait rien de rassurant, même s'ils semblaient bien fixé Miura ne put s'empêcher d e penser qu'ils tomberont à son passage.

- Hala On dirait un château de boss dans un jeu vidéo, à moins que cela soit l'antre d'un vampire ?

La pensée la fit rire, mais elle n'était pas du tout rassurée.  Elle se mit à prendre une profonde inspiration.

- Hohé ! Il y a quelqu'un ? !

Aucune réponse, Miura se mit à avancer dans le couloir, ouvrant les portes ouvertes, certaines furent rapidement fermé en croyant voir du mouvement, d’autre refusèrent tout bonnement de s'ouvrir. La pas lent de l'humaine se fit de plus en plus rapide, la panique commençait à la prendre au cou. Elle faisait un peu tâche dans ce décors sombre.  Elle se mit à demander plusieurs fois s'il y avait quelqu'un, cherchant désespérément une âme qui  réponde à ses appels et ne pas avoir des monstres ou un taré en guise d'interlocuteur.
Journalisée

Abigahëlle
Avatar
-

Messages: 297


l'Archange Antéchrist


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juillet 26, 2013, 10:31:29 »

Sous la lumière diffuse des candélabres et des lustres noirs Abigahelle était affalée sur son lit à baldaquins en ébène incrusté de rubis. De grande tenture rouge bordées le lit de la belle, belle qui était vraisemblablement une nouvelle fois plonger dans la lecture d'un livre philosophique.

 Cigarette à la mains elle tournait les page du livre qui semblait être un des ouvrage de Friedrich Nietzsche, plus précisément celui relatent de la théorie du surhomme, ouvrage qu'Abigahelle avait lu mainte et mainte fois.
Ce fut dans un grand soupir qu'elle déposa son livre sur sa table de nuit tout en tirant une grande latte sur sa cigarette.
 
 Haaaan... que j'aimerais me divertir d'une autre manière... dit elle d'une voie teintée d'ennuie.

 Elle se leva ensuite, se dirigeant vers son étagère où sont soigneusement disposés plusieurs ouvrage tous aussi divers les un que les autres, la plupart relatant de sujets tel que la philosophie, la politique, l'histoire ou encore les sciences on peut néanmoins entrevoir si l'on cherche bien, quelques très bon romans érotiques.

Faisant délicatement glisser son index droit sur la reliure des bouquins, Abigahelle semblait ne pas trouver son bonheur parmi la tripoter de livres qui ce présenter à elle, Laissant fuir un grand soupir, soupir qui fut suivit d'un grand éclat de voix.

EINRIELLE ! ! VIENS ICI !DE SUITE !

cet alors qu'une petite chérubine fit sont entré dans la pièce. L'ange en question était la "favorite" d'Abigahelle, de ce fait elle rester toujours plus où moins à portée de voix de sa "maitresse".
Einrielle fit une belle révérence avant de répondre d'une voix douce et respectueuse à sa maitresse.

Vous m'avez demandez dame Abigahelle ?

Oui, je désire que tu me rapporte un ouvrage qui ce trouve dans l'une des étagères de la grande salle.

Lequel madame ?

Hmmm rapporte moi "Une mère aimante" je te prit et vite

L'Angelote rougie quelque peut avant de reprendre d'une voix timide :

Hum...désirez vous quelques accessoires en plus de votre lecture madame ?

Abigahelle esquissa un petit sourire avant de rétorquer :

Voilà une initiative fort plaisante ma petite, mais nan c'est bon, j'ai tout ce qu'il me faut ici.

Bien Madame, je vous apporte le livre de suite.

Elle fit un belle révérence, avant de partir en veillant à fermer silencieusement la porte. D'un pas vif la petite ange se dépêcha de rejoindre la grande salle, afin de pouvoir rapporter dans les plus brefs délais le romans en question. Une fois sur les lieux elle n'eu pas grand mal à trouver le livre, sachant qu'il n'y à dans cette pièce qu'une seule étagère et que les livre qu'elle supporte sont quant à eux rangés par ordre alphabétique.

Alors, alors, une mère aimante...une.. u, u, u, u, u  AH ! voilà ! "Une mère aimante" !

Ce livre d'une modeste épaisseur relatait l'histoire d'une mère âgée d'une trentaine d'année qui, par une fin de soirée estivale eu des rapports avec sa fille, un livre qu'Abigahelle aimait beaucoup de part son coter très érotique et
le fait que l'Archange demande se genre de bouquins était le signe d'une petite séance de masturbation éminente.

L'angelote une fois le livre en mains se dépêcha d'aller rejoindre Abigahelle dans sa chambre afin de lui rapporter le précieux bouquins. Mais à mit parcourt elle aperçue une étrange femme qui sembler quelque peut perdue dans l'immensité du palais de l'Archange, intriguer par cette intruse, Einrielle décida d'aller à sa rencontre. La femme en question porter une étrange tenue plutôt flashy, le genre de tenue particulièrement rare au paradis.

Euh... excusez moi, vous êtes perdue ? Vous désirez peut être vous entretenir avec l'Archange Abigahelle ?

   

 
« Dernière édition: Juillet 28, 2013, 05:30:37 par Abigahëlle » Journalisée


Fiche d'Abigahelle
Thème d'Abigahelle
Requiem for a savior

Merci à Stephen Connor pour ce Kit :3

Si vous voulez RP avec ce compte, merci de contacter mon compte principale.

DC de Lucrezia.H.Nietzshe
Miura Azusa
-

Messages: 110


Femme passionée par la fougue de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Juillet 27, 2013, 11:38:18 »

Miura était clairement paniquée, elle se mettait à courrir de porte en porte, comme si ralentir serait fatal pour l'humaine, heureusement elle n'était pas dans un donjon, malheureusement elle n'était pas non plus au meilleur des endroits pour faire du tourisme. Elle avait prit l'habitude de regarder furtivement dans l'entrebâillement des portes, refermant quand cela ne semblait pas être la sortie. Elle eut cependant un moment ù la cadence n'était plus tenable, se retenant sur ses genoux, le dos vouté et le souffle traduisant sa fatigue.

- Bon dieu que cette bâtisse est grande et toujours personne à l'horizon. Ce n'est pourtant pas une maison à l'abandon ?

Miura pouvait dire que cette maison était habité, les lustres étaient allumé et les quelques meubles, d'une grande richesse par le bois utilisé et la décoration, n'avaient pas de poussière, ce qui démontrait qu'au moins une personne se permettait de faire l'entretient du mobilier, elle n'avait juste pas eut la chance de rencontrer la personne en question.

C'est alors qu'elle vit une personne apparaitre, avec un bouquin dans les mains, pour Miura elle était tombée sur une jeune fille qui aimait se déguiser, à moins qu'elle était dans un événement de jeux de rôle grandeur nature, ce qui expliquerait ce lieux fort bizarre. Une chose vint interroger l'humaine, l'angelote parlait d'un archange qu'elle ne connaissait pas, ayant comme la plupart des personnes de son âge lu au moins une fois la Bible, que ce soit par obligation ou simple curiosité.

- L'archange Abigahelle ? Les organisateurs on vraiment donné un coups de pieds aux classiques.

Miura se mit à regarder la favorite de l'archange sous toute les coutures, s'empêchant de la toucher, même si elle était très mignonne. Elle ne put cependant retenir l'envie de poser une main affectueuse sur la tête d'Einrielle.

- Très réussi ton costume surtout pour ton anneaux angélique, on ne voit pas le fil de fer qui le retient.  Moi c'est Miura Azusa, mais tu peux m'appeler Azusa si tu le souhaites. J'aimerais rencontrer ce fameux archange ... Abigaehelle c'est ça ? Le prénom est un peu féminin à l'oreille, il doit être assez androgyne.
Journalisée

Abigahëlle
Avatar
-

Messages: 297


l'Archange Antéchrist


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juillet 30, 2013, 05:31:30 »

La belle demoiselle sembler complétement paumée au sein de cette immense palais. A vrai dire sa tenue quelque peu "édulcorée" trahissait sa non-appartenance au paradis, ce qui poussa évidement l'ange à quelques interrogations. La belle lui posa une mains affectueuse sur la tête accompagné d'un large sourire pour ensuite se mettre à dire des choses bien... étranges.

  - Très réussi ton costume surtout pour ton anneaux angélique, on ne voit pas le fil de fer qui le retient. Moi c'est Miura Azusa, mais tu peux m'appeler Azusa si tu le souhaites. J'aimerais rencontrer ce fameux archange ... Abigaehelle c'est ça ? Le prénom est un peu féminin à l'oreille, il doit être assez androgyne.

 A ses mots la petite ange fronça quelque peut les sourcils avant de répondre :

 Costume ? Mais voyons ! ceci n'est pas un costume je... je suis une ange ! Plus précisément une chérubine !
 Et je vous êtes priez d'avoir un peut plus de respect envers dame Abigahelle ! Car elle n'est en rien "androgyne" dame Abigahelle est une ange tout ce qu'il y à de plus féminin, ses attribues en son la preuve !
 Elle est la plus sage et la plus noble des anges du paradis, sachez aussi qu'entrez ainsi dans son palais sans même avoir prit la peine de frapper à la porte est une marque d'impolitesse !


 La petite ange regarda alors l'humaine droit dans les yeux puis elle soupira avant de rétorquer sur un ton un peut plus calme.

 Bon... veiller me suivre mademoiselle... Miura, s'est cela ?

 L'angelote amena alors l'étrange jeune femme aux portes de la chambre de l'Archange.

 Bien, veiller rester ici le temps que j'informe dame Abigahelle de votre présence, par contre je ne garantie en rien le fait que ma maitresse veille à vous parlez...

Einrielle toca légèrement aux portes d'un noir profond, attendant l'autorisation de rentrer. Elle lança au passage un petit regard à miura, une regard quelque peut gênée du fait que sa maitresse devait avoir déjà commencer sa séance intime.

Entre Einrielle !

La petite ange déglutie timidement avant d'entre ouvrir les portes de la chambres de sa maitresse.

M... Madame... une personne désire s'entretenir avec vous.

Ah oui ?... es bien... qu'elle entre ! dit elle avec un certaine agacement.

Einrielle ouvrit alors les porte de l'Antre d'Abigahelle présentant à elle la jeune intruse.
Journalisée


Fiche d'Abigahelle
Thème d'Abigahelle
Requiem for a savior

Merci à Stephen Connor pour ce Kit :3

Si vous voulez RP avec ce compte, merci de contacter mon compte principale.

DC de Lucrezia.H.Nietzshe
Miura Azusa
-

Messages: 110


Femme passionée par la fougue de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Juillet 31, 2013, 01:57:18 »

Pour Miura il n'y avait rien de choquant à ce qu'une enfant soit totalement prise dans le rôle de son personnage, car généralement un rôle choisit par eux est en vérité l'envie de devenir le rôle qu'ils ont choisit de leurs plein gré. Mais cela n'était rien par rapport à la ferveur de la chérubine envers Abigahëlle, Miura se dit que la petite ange devais soit considérer cette archange comme sa mère soit en être amoureuse,  la seconde idée ne se fit pas sans avoir un léger rire, les jeunes étaient si frivole quand il est question de différencier amour et amitié . Mais cela ne s'arrêta pas, l'humaine vint à se faire un peu remettre à sa place, venant d'une sei petite bouche et d'un visage angélique, cela passa très bien, Miura continua à sourire. La chérubine aurait limite put penser que l'humaine était trop débile pour comprendre ce qu'elle venait de dire. L'humaine commençait à bien comprendre le jeu de rôle qui était en cours, elle devait être dans une des nombreuses scène dans la demeure d'une archange, elle en avait vu beaucoup sur internet ses dernier temps, mais elle ne comptait pas agir comme la plupart des joueurs, Miura comptait voir sur "l'archange" serait capable de gérer l'humaine dans la vie de tout les jours, elle ne comptait prendre aucun rôle si ce n'est être normale.  Elle se retint de câliner Einrielle, cette dernière était décidément trop mignonne, mais bon Miura aurait sans doute eu des problème avec la dénommée Abigahëlle qui semblait être l'un des maître du jeu incarné dans le jeu, on n'aurait pas laissé un joueur lambda incarner un rôle aussi haut.

Elle suivit de très près la chérubine, ses yeux ne quittèrent pas la petite, pour la simple raison qu'elle était belle, sa chevelure brillaient et était clairement entretenu, la peau semblait douce, une fille que Miura aurait aimé avoir comme enfant, mais bon on ne choisit pas aussi facilement et puis rien n'interdisait après le jeu de rôle de lui demander son numéro de téléphone ou encore son mail, voire son facebook. Elle stoppa quand la chérubine ordonna d'attendre, c'était trop kawaï de voir la gamine donner des ordres avec sa petite voix charmante. La femme mure vit bien la gêne de l'angelotte, sans doute de la timidité ou était-ce la présence de l'humaine qui dérangeait, ce qui serait normal si Einrielle voulait rester tranquillement avec l'archange. La voix de cette dernière parvint aux oreilles de Miura, une voix clairement féminine et qui semblait assez dominateur, avec un peu de chance elle serait elle aussi jeune.

L'humaine se mit à attendre patiemment que l'échange se termine pour découvrir l'archange, au passage elle se mit à poser une main sur la tête de la chérubine, pour frotter un peu la tête d'Einrielle en guise de remerciement et en vérité pour retoucher la tête de l'enfant qu'elle taquinait gentiment par ce geste.

- Bien le bonsoir ou le bonjour Madame Abigahëllle, je ne sais pas l'heure qu'il est ici et je doute que vous soyez quelqu'un attentif au temps, vu que je n'ai croisé aucune horloge. Je me présente Miura Azusa, j'habite à Seikusu, cette charmante demoiselle m'a présenté à vous, même si je ne connais son prénom que part votre agréable voix.

La sous-entendu était que Einrielle avait manqué à ses obligations de guide en ne  prenant pas la peine de se présenter. Avec un peu de chance l'archange offrirait à l'humaine un petit temps en plus avec la jeune ange.
Journalisée

Abigahëlle
Avatar
-

Messages: 297


l'Archange Antéchrist


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Août 02, 2013, 05:54:53 »

Une milf, une putain de grosse milf ! Voila sur quoi Abigahelle était tombée en se jour pourtant si tranquille, avec des habits flashy et un air de sainte nitouche cette bonne femme d'une trentaine de balais avait à peine commencer à ouvrir sa bouche que l'Archange roula déjà des yeux. Bordel, à chaque fois qu'elle entreprenait de gentiment se faire des papouilles il fallait qu'un connard ou une connasse vienne l'emmerder... d'ailleurs un regard avisé aurais remarquer le gode fraichement humidifié qui trônais sur le lit juste à coter d'Abigahelle.

l'Archange soupira un grand coup avant de répondre en gardant néanmoins son sang froid.

Einrielle... tu à le livre ?

Oui madame... dit elle en baissant les yeux de honte.

Pose le sur mon lit et barre toi.

L'angelote déglutie avant de s'exécuter en silence.

Je...vous aurez besoin de quelque chose madame ?

Nan s'est bon... casse toi...

bien madame...

Elle ferma alors la porte laissant la trentenaire seul avec l'Archange.

Bon ! que veut tu ?  hm ? sache que je ne fait pas les confessions, ni les miracles encore moins les mariages... dit elle en prenant le livre et en commençant sa lecture.

Abigahelle était loin d'être avenante, si il y à bien une chose que l'Archange détester c'était bien qu'on la dérange durant ses petits moments intimes. Elle lança par la suite un regard à cette inconnue avant de soupirer un grand coup.
 
Journalisée


Fiche d'Abigahelle
Thème d'Abigahelle
Requiem for a savior

Merci à Stephen Connor pour ce Kit :3

Si vous voulez RP avec ce compte, merci de contacter mon compte principale.

DC de Lucrezia.H.Nietzshe
Miura Azusa
-

Messages: 110


Femme passionée par la fougue de la jeunesse.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Août 03, 2013, 05:39:08 »

Miura put sentir l'hostilité de l'archange, mais cela ne changea en rien le sourire de l'humaine, qui comptait bien rester polie, tant que cette demoiselle savait aussi se tenir correctement. Le soupir d'Abigahêlle fut traduite par Miura par un certain agacement, l'oeil baladeur de l'humaine avait put voir l'objet qui trainait, sachant pourquoi l'archange semblait d'aussi mauvais poil. C'était donc un jeu de rôle à caractère érotique ?  Cela amusait intérieurement l'humaine qui se disait qu'elle avait été trainé là par des personnes voulant sans doute qu'elle aille plus loin que le simple blabla traditionnel et ennuyeux.

L'humaine se mit à voir la scène en face d'elle, dommage que la chérubine ne sois pas aussi soumise à l'archange, sans parler qu'il y avait clairement une différence de langage, là où Einrielle était très respectueuse, Abigahêlle elle semblait beaucoup plus d'un style garçon manqué, ce qui faisait rire intérieurement Miura. Ce qui la faisait moins rire par contre c'est que la chérubine soit en quelque sorte chassée après avoir accomplit son devoir, même pas un "merci". Elle se mit à observer l'archange qui lisait un livre au drôle de nom "Une mère aimante", elle l'avait entendu quelque part, mais ne se souvenait plus du contenu.  Sa réflexion ut visible par une mimique, son index droit était posé sur le côté droit de sa mâchoire et elle avait le regard dirigé vers le plafond.

Quand l'archange se mit à parler à l'humaine, cette dernière eut un léger temps de latence avant de réagir, avant de la regarder et avoir un léger rire.

- Je ne suis pas croyante, à vrai dire je ne crois pas aux créatures ou à la magie, donc je n'ai pas besoin de demander une confession ou un miracle, quand au mariage, j'en ai déjà eut un à l'église et je n'ai personne en vue pour l'instant.

L'attitude contrastait avec celle de l'archange, l'humaine était calme et souriante, on aurait put facilement la prendre pour une idiote, mais Miura était intelligente, pas un génie, mais elle avait l'expérience de la vie.

- Excusez moi d'être entrée chez vous sans le vouloir, une de mes amies faisait une séance d'invocation et j'étaie présente pour la protéger de possible pervers. Il y a eut comme un lumière rouge et puis je suis tombé dans les pommes ... je pense.  Quoi qu'il en soit vous tenez bien votre rôle d'archange, même s'il m'avait semblé lire que les anges n'avaient pas de sexe et plutôt masculin en apparence. L'organisateur de ce jeu de rôle est vraiment doué pour surprendre les invités. J'ai une question cependant ... Vous avez un évènement à me faire passer ? Dans les jeux de rôle les personnages d'un haut rang ont tendance à poser des énigmes ou faire passer des épreuves avec à la clé un objet ou une information importante. 
Journalisée

Abigahëlle
Avatar
-

Messages: 297


l'Archange Antéchrist


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Août 22, 2013, 07:34:05 »




- Je ne suis pas croyante, à vrai dire je ne crois pas aux créatures ou à la magie, donc je n'ai pas besoin de demander une confession ou un miracle, quand au mariage, j'en ai déjà eut un à l'église et je n'ai personne en vue pour l'instant.

 Abigahelle se contenta d'hausser son sourcil droit en lançant un vague regard à la femme mature, femme particulièrement bien gaulée au passage. Cette dernière esquissais toujours un grand sourire beta, ce qui énervait fortement Abigahelle. Puis la milf décida encore une fois d'ouvrir la bouche, sauf qu'avec Abigahelle, il y a un certain quota de connerie à pas dépasser, et là visiblement, ça allait être du lourd.

 - Excusez moi d'être entrée chez vous sans le vouloir, une de mes amies faisait une séance d'invocation et j'étaie présente pour la protéger de possible pervers. Il y a eut comme un lumière rouge et puis je suis tombé dans les pommes ... je pense. Quoi qu'il en soit vous tenez bien votre rôle d'archange, même s'il m'avait semblé lire que les anges n'avaient pas de sexe et plutôt masculin en apparence. L'organisateur de ce jeu de rôle est vraiment doué pour surprendre les invités. J'ai une question cependant ... Vous avez un évènement à me faire passer ? Dans les jeux de rôle les personnages d'un haut rang ont tendance à poser des énigmes ou faire passer des épreuves avec à la clé un objet ou une information importante.

 Là... C'était juste... nan, là il n'y avait aucun mots pour décrire dans qu'elle état de... de... nan il n'y à vraiment aucun adjectif pour démontrer avec exactitude à qu'elle point abigahelle était... confuse... troublée... Mais bordel ! c'est qui cette greluche !? Abigahelle posa alors son livre sur son lit avant de fermer les yeux et de poser sa mains gantée de cuir sur sont front

 Je... Qu...

 Là, ça aller gueuler... c'est sur, et gueuler sec ! De 1 cette gourde l'avais déranger en pleine séance de papouilles mais en plus, voilà qu'elle se met à débiter un flot de conneries incalculable... Aller ! courage abigahelle, prend sur toi et tout ce passera pour le mieux... ou pas.

 Je... J'ignore par où commencer... tu...PUTAIN T'AS FUMEE QUOI SOMBRE CONNE ! s'exclama envoyant le livre en plein dans le mur, juste à quelque centimètres de la milf. "il m'avait semblé lire que les anges n'avaient pas de sexe et était plutôt masculin en apparence." Et gnagnagna ! Nan mais tu est sérieuse là ! est ce que tu croit aussi que dieu existe et qu'un connard de fils de pute à marcher sur l'eau !? CONNASSE VA ! Et puis, ces quoi cette histoire de jeux de rôle là, bordel mais tu es complétement paumée, salope ! ici, tu est au paradis, grognasse ! et dans mon palais, sale pute ! Alor de 1 tu vient m'emmerder pendant que je me gode, mais en plus tu ose venir souriante en racontant par la suite des connerie plus grosse que ton cul de chienne en chaleur ! Mais putain tu te crois où, CONNASSE ! Regarde ! Je vais t'en foutre du jeu de role moi !

 Cet alors qu'Abigahelle enleva nerveusement son manteau avant de déployer ses 4 gigantesques ailes.

 Tien ! et tu veux savoir si je suis un bonne femme aussi et bas voilà ! Et oui... là, elle écarta ses jambes, montrant son intimité à la pauvre milf.

Heureuse !?

 Là décidément... Abigahelle était foutrement vénère, furax, mais d'une puissance...
Journalisée


Fiche d'Abigahelle
Thème d'Abigahelle
Requiem for a savior

Merci à Stephen Connor pour ce Kit :3

Si vous voulez RP avec ce compte, merci de contacter mon compte principale.

DC de Lucrezia.H.Nietzshe

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox