banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Entre les griffes du vampire. [Pv Mélinda]  (Lu 5171 fois)
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« le: Juillet 24, 2013, 12:31:50 »

Echo & Yue était en ballade sur Terre avec leur maître, celui-ci avait des choses à faire. Ils recherchaient en faite des jeunes filles innocentes pour qu’elles deviennent leurs esclaves. Echo était à droite de son maître alors que Yue se tenait à sa gauche, les deux esclaves marchaient les yeux baissés vers le sol. Mais d’un coup leur maître s’arrêta en face d’une magnifique maison entourée d’un portail qui scintillait au soleil. Les deux sœurs n’en revenaient pas. Le portail s’ouvrit d’un coup et leur maître commença à avancer les deux hybrides se mirent à le suivre quand d’un coup il écarta les bras pour les stopper : « Mes chéries ce n’est pas un endroit pour des esclaves ici. Vous allez donc vous trouvez une occupation pendant mon petit séjour ici qui devra durer quelques jours. Je vais vous laissez un sac dans celui-ci vous allez trouver des cartes d’étudiantes, des uniformes pour rentrer dans un lycée et également un peu d’argent pour vous logez. Faite attention où  vous fourrez votre cul je ne viendrais pas vous sauvez. » Les deux nekos prirent le sac avant de remercier leur maître.

Celui-ci s’en alla alors vers la maison alors que le portail venait de se refermer devant le nez des deux hybrides. Elles s’écartèrent un peu pour se mettre assissent sur une murette à l’écart des gens et pour regarder dans le sac. Maintenant elles connaissaient ce que c’était un lycée et qu’il fallait vraiment faire attention surtout si elles y restaient plusieurs jours. Echo sortie du sac deux uniformes. Elles se cachèrent derrière un buisson pour se changer, elles portaient chacune une mini jupe plissée bleue claire rayé, un chemisier blanc avec devant un gros nœud papillon de la même couleur que la jupe. Et sur leurs tête également un nœud pour cacher leurs oreilles. Elles prirent les cartes pour trouver l’adresse du lycée avant de les glisser dans une poche pour se dirigées vers celui-ci.

« Faudra faire attention Echo ont va rester plusieurs jours dans ce lycée. Et Maître nous à achetez tout cela ont ne peux pas ne pas y aller… » Les deux sœurs marchaient côte à côte vers le lycée. La pause de midi était déjà passé et les cours avaient déjà du commencer quand elles arrivèrent en face du bâtiment. Echo se sera un instant contre sa sœur passant délicatement une main sur son visage avant de lui voler un baissé. « Oui Yue nous ferons attention, ont ne craint rien tant que nous sommes ensembles. » Les deux sœurs se mirent à sourire avant de rentrée dans l’établissement se dirigeant vers la salle du directeur qui était indiquées. Celle-ci se présentèrent devant lui il leur coupa la parole : « Je vous attendais mesdemoiselles, on m’avait prévenu de votre arrivées ! Nous allons vous faire rejoindre une des salles de cours suivez-moi ! » Le directeur se leva avant de partir du bureau en direction d’une salle Echo & Yue marchaient sur ces talons pour pas le perdre de vue. Celui-ci s’arrêta frappa à une porte et y entra suivit des deux nekos.

Devant les sœurs se trouvait des étudiants qui les regardaient de haut en bas. Des murmures se faisaient entre au fond de la classe quand d’un coup le directeur prit la parole. « Silence au fond de la salle ! Aujourd’hui et pour quelques jours vous allez accueillir deux nouvelles élèves, au cause du travail de leur père elles voyagent beaucoup et passent donc d’établissement en établissement. Soyez donc au petit soin avec elle. Ce sont deux sœurs jumelles celle aux cheveux roses et Yue l’autre et Echo. » Leur maître avait monté un joli petit manège pour les faire rentrer ici. Echo & Yue saluèrent la salle d’un geste de la tête. « Allez mesdemoiselles allez-vous mettre assissent  il y à des places derrière Mélinda ! » Il pointa du doigt la jeune fille Echo & Yue allèrent se mettre assissent à une table juste à côté de cette Mélinda. « Mélinda si tu as un peu le temps également pourras-tu faire visiter l’établissement à Echo et Yue je t’en remercie ! »

Le directeur partie de la salle laissant maintenant la prof reprendre son cours. Les élèves se mirent à reparler sur les deux sœurs. Elles sentaient les regards se poser sur elles.  Echo qui était à côté de Mélinda se tourna vers elle pour lui adresser un sourire avant de prendre la parole tout doucement pour ne pas trop déranger le cours. « Euh… Bonj… Salut ! Vous savez… Enfin tu ! Tu sais si tu n’as pas le temps pour nous faire visiter le lycée ce n’est pas grave. Ont ne va pas rester longtemps. Par contre si vous… Tu sais où se trouve un hôtel pas trop cher vers le lycée ? Car notre Maî… Père !! Dois travailler tard ils nous à juste laisser de l’argent pour nous trouver un hébergement… » Echo ne voulait pas rester trop de temps avec des élèves où des enseignements. Elle ne voulait pas qu’elle et sa sœur ce face remarquer, c’était assez dangereux de rester ici.

Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Juillet 24, 2013, 11:44:41 »

Journée de lycée classique... Morne et ennuyeuse, comme toutes les journées de lycée. Mélinda était tranquillement assise sur une chaise, seule. Comme d’habitude, les élèves la craignaient, tout en étant attirés par elle, par ce charme sensuel et sauvage qui se dégageait de son corps, de sa belle poitrine, de sa peau pâle, si réussie pour les Japonais, et de ses longs cheveux châtains soigneusement bouclés. Les Japonaises aimaient avoir le teint pâle, c’était quelque chose de culturel... Mélinda était donc encore plus attirante. Si elle allait en cours, c’était dans l’unique objectif, outre trouver des esclaves, même si elle avait tendance à laisser ses filles s’en charger, sentir les hormones des humains. En tant que vampire, Mélinda pouvait sentir les groupes sanguins des autres, les fluctuations sanguines, le taux d’adrénaline... Le sang, contrairement à ce que les humains pensaient, avait un goût, une odeur... Un parfum subtil que seuls les vampires pouvaient sentir. Ceci leur conférait un avantage fondamental sur les autres espèces : comment se cacher d’un vampire, quand on pouvait sentir son sang ? Aucune école magique ne permettait réellement de cacher son sang, et la seule technique existante consistait à ralentir énormément son rythme cardiaque. Ce n’était pas donné à tout le monde. La plupart des vampires pouvaient le faire au bout d’un certain temps, ce qui faisait tout simplement de cette race une race prédatrice par nature.

Mélinda, cependant, n’était pas une vampire guerrière, préférant user de son intelligence pour soumettre ses proies. Elle se débrouillait plutôt bien, là-dedans. Dans le cours, elle pouvait sentir quelques érections, et s’imaginait à visualiser les dessins d’elle que certains lycéens devaient faire. Les lycéens japonais étaient extrêmement sérieux en cours, bien plus que les élèves occidentaux... Mais les hormones restaient les hormones, et, dans un pays aussi paradoxal que le Japon, il était difficile de résister au charme de Mélinda. Plus que tout, Mélinda aimait ces petits plaisirs innocents : repérer ceux qui bandaient en pensant à elle, et se débrouiller pour faire ces gestes coquets et irrésistibles chez les femmes qui excitaient fondamentalement les hommes : glisser ses doigts dans ses cheveux pour les remuer, secouer la tête en révélant sa nuque, ou encore remettre son chemisier, en en profitant pour toucher subrepticement ses seins... Oui, Mélinda savait y faire, et sa récompense venait de cette concentration sanguine qu’elle percevait à hauteur du sexe... Une concentration exquise, en réalité, même si elle se privait, du fait du lieu, de l’explosion sanguine annonçant la jouissance... Sauf avec les filles. Les filles, elles savaient y faire. Elles se débrouillaient pour frotter leur vagin contre le rebord de la chaise, jusqu’à heurter le clitoris, et jouir en mordillant silencieusement leur stylo... Ouais, une fille, ça savait y faire.

La petite vampire y songeait, quand la porte s’ouvrit, annonçant le directeur-adjoint*. Immédiatement, tous les élèves, respectueux, se levèrent, au garde-à-vous, tandis que le directeur-adjoint amenait deux femmes... Outre leurs seins énormes, et le fait qu’elles soient jumelles, Mélinda fut aussi attirée par leur sang... Un sang félin et mielleux qu’elle connaissait plus que bien.

*Des nekos... Mais qu’est-ce que des Terranides fabriquent ici ? Elles ont caché leurs attributs physiques...*

Le prof’ qui occupait ce cours était un prof’ remplaçant venant de Tokyo, suite au congé maternité d’une prof’, l’identité du père divisant les élèves... Quoiqu’il en soit, ce prof’ était un jeune prof’, qui estimait n’avoir pas de chance... On lui avait dit que Mishima était l’un des pires lycées de Mishima, ayant une réputation mal famée, et que l’inspection du travail tentait depuis des années, sans succès, de fermer. Il était strict, mais ignorait encore tout de Mélinda, qu’il voyait comme une fille plutôt douée... Et c’était normal, car Mélinda n’avait encore fait aucun esclandre devant lui...

Les deux filles allèrent se poser dans son dos. Chez les jumelles, il y avait toujours une femme qui était plus dominante que l’autre, la sœur protectrice, devant laquelle l’autre se dissimulait. Cette jumelle-là devait être Echo, puisque ce fut elle qui se pencha vers Mélinda en lui parlant, sur un ton hésitant, et avec des truchements qui firent comprendre à Mélinda qu’elles étaient des soumises :

« Euh… Bonj… Salut ! Vous savez… Enfin tu ! Tu sais si tu n’as pas le temps pour nous faire visiter le lycée ce n’est pas grave. Ont ne va pas rester longtemps. Par contre si vous… Tu sais où se trouve un hôtel pas trop cher vers le lycée ? Car notre Maî… Père !! Dois travailler tard ils nous à juste laisser de l’argent pour nous trouver un hébergement… »

Tant d’hésitations... Le fait de ne pas savoir comment la saluer, de la vouvoyer instinctivement, et ce « Maî... » révélateur... Tous les signaux étaient évidents. De belles petites esclaves qu’on lui offrait sur un plateau. Contrairement aux idées reçues, il n’y avait pas de respect entre esclavagistes. L’esclavage était un marché commercial strict et rude, où voler la marchandise des autres était courant. Si leur maître n’était pas un Ashnardien, elle pouvait en faire ses esclaves sans craindre de représailles. Et, même s’il était Ashnardien, Mélinda pouvait encore s’en sortir à l’aide du droit ashnardien, afin d’obtenir l’annulation du contrat d’esclavage. Beaucoup d’esclavagistes ne s’y connaissaient pas énormément en droit, et ignoraient que le droit ashnardien, certes libéral, pouvait aussi se montrer très strict, afin de marquer l’influence de l’Empereur sur ces gens.

Mélinda leur fit le plus ravissant des sourires, tandis que le prof’ retournait dans de longues élucubrations mathématiques.

« Salut, vous deux ! lâcha-t-elle. Je m’appelle Mélinda ! Et il existe des hôtels, mais les moins chers se situent dans la Toussaint... Et ce n’est pas un quartier recommandé pour vous... Pour les jeunes étudiants, il est possible de se loger aux dortoirs, mais il y a des formalités administratives à remplir, et, si vous ne les avez pas faites... »

Elle maintint un moment de silence, afin de leur faire comprendre qu’elles n’auraient aucun endroit où se loger !: Pour des nekos, il n’y avait généralement rien de pire que de se sentir abandonnés, car ils étaient alors complètement abandonnés. Un neko était le Terranide en situation de dépendance la plus totale, s’il avait été éduqué. Et même un Terranide sauvage, sans son clan, avait tendance à se faire capturer. Elle rajouta alors, avec un doux sourire :

« Bien sûr, je pourrais vous héberger... Chez moi... J’ai un grand manoir... Très confortable...
 -  Warren-shi, ne perturbez pas vos petites camarades ! » gronda le professeur.

Elle leur sourit à la volée, avec un clin d’œil.

« Je vous laisse y réfléchir et me dire ce que vous en pensez à la fin du cours, mes trésors. »

Mélinda était confiante.

Qui pouvait lui résister ?



* : Vu que le directeur est censé être Aphrodite, je préfère considérer, par souci de conformité, que la personne qui accueille Echo & Yue est en fait le directeur-adjoint ^^
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #2 le: Juillet 24, 2013, 03:43:02 »

Un cours de maths, Echo & Yue n’avaient jamais rien compris à cela. Dans le laboratoire elles voyaient souvent les scientifiques, qui écrivaient des longues formules sur les tableaux… Des formules incompréhensibles et là ce n’était pas mieux. Echo ne s’en préoccupait pas vraiment car elle parlait avec Mélinda mais Yue essayait de suivre un peu laissant une oreille quand même vers la conversation.

« Salut, vous deux ! lâcha-t-elle. Je m’appelle Mélinda ! Et il existe des hôtels, mais les moins chers se situent dans la Toussaint... Et ce n’est pas un quartier recommandé pour vous... Pour les jeunes étudiants, il est possible de se loger aux dortoirs, mais il y a des formalités administratives à remplir, et, si vous ne les avez pas faites... »

Echo écouta Mélinda attentivement… Et que dire à part qu’elles étaient dans de beaux draps… Leur Maître n’avait pas du penser aux dortoirs comme il leur avait donné de l’argent pour se loger. Et d’avoir entendu que la Toussaint n’était pas un quartier recommandé sa voulait tout dire. Yue qui avait également entendu lança un regard de détresse à sa sœur. Du genre qu’allons nous faire. Mais Mélinda reprit la parole pour leur proposer de dormir chez elle. Et pas n’importe où dans un manoir ! Comme une jeune fille pouvait d’elle avoir un manoir ? Enfin la question n’était pas là, Echo lança un petit sourire à Mélinda après que le prof’ l’ai rappelé à l’ordre.

« Je vais en parler avec ma sœur… »

Donner une réponse avant la fin du cours, Echo chercha directement une horloge sur les murs de la classe. Il restait environ 15 minutes pour trouver une idée ou alors aller dormir chez Mélinda. L’hybride se tourna directement vers sa sœur et commença à lui parler à voix basse pour que personne ne puisse entendre.

« Tu as entendu Yue ?  Mélinda nous propose de dormir chez elle… » Yue se rapprocha alors du visage de sa sœur pour lui parler. « Oui j’ai cru comprendre… Mais on pourra se faire repérer. Si elle voit nos attributs nous sommes mortes. Les humains feront… » Echo lui coupa la parole. « Je sais bien qu’ils feront des expériences sur nous pour nous mettre dans des bocaux. J’y avais déjà pensé ! » Echo avait été un peu dur sur le coup mais elle était paniquée. Elle posa alors une de ses mains sur la chaise de Yue pour lui caresser du bout des doigts la cuisse. « Je suis désolé Yue… Mais je ne sais pas quoi faire, soit nous allons au quartier de la Toussaint avec les risques qui vont avec soit chez Mélinda nous auront peu être plus de chance là bas… » Yue baissa la tête ses yeux cachés par sa frange. Un moment de silence s’installa entre elles. Que faire… D’un coup Yue reprit la parole. « Oui c’est peu être mieux chez Mélinda… Et au pire des cas… Nous pouvons toujours nous transformer en chat pour fuir les lieux et aller retrouver notre Maître. Ce n’est qu’une fille il sera aisé de s’échapper.  Alors qu’au quartier de la Toussaint nous pouvons tomber sur une bande entière….» Pendant encore un moment les deux sœurs parlèrent entre elles pour être sur de le choix. Mais il convenait que chez Mélinda c’était l’endroit le plus approprié.

Echo tourna un instant la tête vers Mélinda et lui adressa un sourire tout en baissant les yeux comme à son habitude. Les minutes avaient la fin du cours passaient tout doucement, les deux sœurs n’étaient pas rassurées de tout cela… Echo & Yue se voyaient déjà découvertes, puis leurs organes baignant dans des bocaux d’un laboratoire. Mais d’un coup la cloche sonna tout les élèves se levèrent pour sortir de la salle c’était la pause. Echo & Yue tournèrent la tête dans tout les sens comme si elles venaient de se réveiller d’un mauvais rêve avant de croiser du regard Mélinda. Les deux sœurs se mirent à la regarder. Yue était un peu en recule caché derrière Echo lui caressant le bas du dos comme pour déjà se rassurer elle mais, également Echo.

« Nous avons réfléchit et… Nous sommes d’accord pour venir chez… TOI ! » Echo prit une grande inspiration baissa les yeux vers le sol et reprit la parole. « C’est possible d’avoir une chambre que pour les deux ? » Il était rare qu’Echo demande quelque chose à son avantage et celui de sa sœur. Ses joues étaient devenues rouges et elle ne se sentait à l’aise du tout. Mais il fallait cela pour conserver leur secret. Il fallait qu’elles soit seules. Le soir elles diront qu’une longue journée était passée et qu’elles seraient fatiguées pour aller se coucher directement s’en avoir à croiser personnes. Car Mélinda ne devait pas être seule à vivre dans un manoir quand même. Des servantes devaient s’en occuper aussi. Echo & Yue commençait vraiment à regretter leur maître et ce n’était que le début… Les dés étaient jetés…
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Juillet 24, 2013, 04:56:35 »

En souriant, Mélinda retourna à ses notes. Elle entendait les deux petites nekos chuchoter, visiblement paniquées, comme leur subite accélération sanguine semblait en témoigner... Oui, les nekos étaient loin d’être des créatures audacieuses. Comme un chat domestique digne de ce nom, ils étaient très farouches, et aimaient qu’on s’occupe d’eux. Elle entendit le ton d’Echo se durcir, ce qui confirma son impression. Echo devait être celle qui veillait sur les deux, celle qui, en cas de dispute, avait le dernier mot. C’était inévitable, chez les jumeaux. Il y avait toujours, en situation de désaccord entre les deux, l’un des deux qui avait le dernier mot. Tant qu’Echo obéirait, Yue suivrait. Les jumelles, c’était du pain béni pour Mélinda. Elles étaient dociles, et les clients en raffolaient. Encore un peu, et elle irait presque jusqu’à se dire que, là-haut, une divinité vicieuse devait veiller sur elle pour lui envoyer ainsi autant d’opportunités dans la vie. La vie n’était-elle pas belle ? Mélinda profita de la fin approchante du cours pour appeler l’une de ses voitures. Ce serait mieux pour les deux petites nekos nerveuses et timides.

La sonnerie sonna, et les élèves se levèrent pour profiter de la pause. Contrairement aux lycées occidentaux, au Japon, il y avait généralement une seule salle par classe, ce qui incluait, entre chaque cours, des pauses, où les élèves préparaient le prochain cours en attendant la venue du senseï. Mélinda se retourna vers les deux nekos, et sourit légèrement devant cette scène mignonne. Yue, dans le dos d’Echo, la caressait tendrement, sans doute autant pour se rassurer que pour la rassurer. Visiblement, elles avaient du mal à communiquer, car Echo prenait sa respiration, avant de formuler une requête qui amena un nouveau sourire innocent sur les lèvres de Mélinda. Elle hocha la tête, de haut en bas :

« Bien sûr ! J’ai de belles chambres avec plein de peluches, vous devriez apprécier... Chaque chambre contient un ordinateur dernier cri pour que vous puissiez vous détendre, des livres, une garde-robe... Et j’ai aussi pas mal de chats qui devraient être très attirés par vous. »

La référence aux chats n’était pas anodine. Est-ce qu’elles la saisiraient ? Mélinda pensait que ça les ferait réfléchir. Connaissaient-elles leur secret ? D’emblée, Mélinda agissait, en suivant le bon vieux principe du bâton et de la carotte. Suivez mes ordres, et vous serez traités royalement. Désobéissez, en revanche, et là... Il restait encore une heure de cours avant que la journée ne soit terminée. Plusieurs élèves observaient les nekos, et Mélinda leur sourit, avant de se pencher vers elles.

« Le garçon assis, là, Etsuji... Il est en train d’avoir une érection depuis que vous êtes entrées. »

Mentait-elle ? Comment le savait-elle ? Mélinda voulait voir si elles étaient du genre coquines ou timides, à faire des blagues coquines, ou à rougir comme de jeunes filles effrontées. Elle n’avait encore aucun droit sur elles, mais la vampire agissait déjà instinctivement comme si elle était leur Maîtresse. C’est qu’elle adorait ça ! Les nekos, c’était le pied pour les esclavagistes, ça vous rappelait à quel point ce métier était génial.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #4 le: Juillet 24, 2013, 06:36:21 »

Les deux sœurs attendaient la réponse de Mélinda qui ne se fit pas attendre.

« Bien sûr ! J’ai de belles chambres avec plein de peluches, vous devriez apprécier... Chaque chambre contient un ordinateur dernier cri pour que vous puissiez vous détendre, des livres, une garde-robe... Et j’ai aussi pas mal de chats qui devraient être très attirés par vous. »

Tout d’abord un magnifique sourire venait de s’afficher sur les visages des deux sœurs. Elles auraient une chambre pour elles. Avec plein d’accessoires ! Les hybrides n’avaient jamais eu de peluches ! Alors un ordinateur n’en parlons même pas, elles ne sauraient le faire fonctionner. Par contre elles savaient lire donc les bouquins feront l’affaire. Une garde robe… Pourquoi pas elles n’ont presque jamais choisit leurs vêtements toutes seules, le plus souvent leur Maître leur disait comment s’habiller. Et des chats… DES CHATS attirés par les sœurs ! C’était quoi cette allusion ? Echo eu un mouvement de recule Yue, qui était derrière elle, recula aussi et se tapa la table, un léger cri de douleur s’échappa de sa bouche. Echo tourna ensuite rapidement sa tête vers sa sœur pour la regarder. Non on ne voyait ces oreilles dépasser ni sa queue ressortir de sous sa jupe… Alors c’était elle ? L’hybride posa directement ses mains sur sa tête. Son nœud était encore en place dissimulant ses oreilles. Tout devenait confus dans la tête des deux sœurs. Mélinda savait elle la supercherie ? Comment l’aurait elle deviné ?... Echo & Yue n’avaient presque rien dit depuis le début, bon à part les hésitations d’Echo pendant sa prise de parole tout allait bien. Elles avaient prit soin de dissimuler leur secret. Mais pourquoi cela ?...

D’un coup Mélinda s’approcha avant de dire qu’un garçon de la classe était en plein érection depuis l’arrivé des sœurs. Machinalement  Echo & Yue se retournèrent pour regarder l’élève mais à cause de sa position on ne voyait pas si ce que disait Mélinda était vrai ou non. Mais bon ce n’est pas le mot érection qui allait faire rougir les deux hybrides. Elles avaient grandit dans un laboratoire et pendant une très grande partie de leurs jeunesses différents hommes étaient venue les voir histoire de s’amuser avec elles. Echo & Yue avaient été dressées pour assouvir n’importe quels désirs venant de leur maître même les plus inhabituels.  En tout cas tout devenait bizarre et les deux sœurs étaient de moins en moins confiantes. Echo se retourna de nouveau pour regarder Mélinda ne savant pas quoi dire, par où commencer elle était en plein bug. Elles venaient de donner leurs accords pour aller chez elle si maintenant elles refusaient sa serait encore plus bizarre. Déjà vue la réaction de toute à leur avec les chats qui n’était pas du tout approprié pour des humaines il fallait faire attention. Pendant ce temps Yue descendit sa main vers les fesses de sa sœur et les lui pinça. Sa avait pour but de la faire réagir ! Du genre fait quelque chose maintenant. Echo prit alors rapidement la parole paniquée.

« C’est gentil vraiment de nous inviter… Par contre nous n’aimons pas les chats, ont en a une peur bleue d’où la réaction hors normes de toute à l’heure. » Echo lâcha un petit rire nerveux. « Oui c’est pas courant… » Mon dieu l’excuse aussi bas que terre mais que dire sinon. Yue se rapprocha tout en attrapant le bras de sa sœur pour se coller à elle afin de parler à voix base à Mélinda. «Pourquoi nous dire que Etsuji est en érection ? Et comment le savez-vous ? »

Echo leva la tête pour regarder l’heure. La pause allait bientôt être terminée les étudiants allaient revenir dans la classe pour le dernier cours de la journée. L’hybride poussa un long soupire pensant à toute à l’heure à cette Mélinda qui avait l’air dans savoir beaucoup. Pourquoi ne pas essayer de partir en feuj pendant le dernier cours ? Plaidé un mal de ventre atroce pour partir de la salle… Parce que Mélinda serait capable de les suivre… Que faire…
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Juillet 25, 2013, 12:44:13 »

Leur réaction était exquise. Dommage que Mélinda ne soit pas au fait de la technologie, elle aurait été obligée de les filmer. C’était... Juste dément ! Elle dut se retenir de ne pas rire en voyant leur réaction paniquée. Elles se regardèrent entre elles, afin de vérifier qu’on ne voyait pas leurs oreilles, leurs cœurs se mettant à battre à vive allure. Deux petites nekos effrayées... Mélinda s’attendait presque à les voir fuir à toute allure, et elle sut, sans le moindre doute possible, que ces deux nekos étaient des esclaves, terrorisées à l’idée de se faire griller. Il avait fallu qu’elles tombent sur une vampire. Comme quoi, la vie pouvait être vache. Echo balança la première excuse qui lui vint à l’esprit, faisant sourire Mélinda, afin de justifier leur peur panique.

« Ça a l’air d’être une vraie phobie, ma foi... » plaisanta une Mélinda guère dupe.

Elles enchaînèrent ensuite sur ce brave Etsuji, et Mélinda comprit que le sexe ne les choquait pas, et qu’elles trouvaient ça normales. Aucune surprise, donc. Elles étaient des esclaves sexuelles... Mais pourquoi leur maître les avait-il envoyés là ? Le lycée de Mishima était une foire à esclaves, c’était une chose bine connue au sein des esclavagistes connaissant la Terre. Envoyer deux belles nekos ici, c’était un appel au viol. Peut-être voulait-il se débarrasser d’elles ? En tout cas, elles avaient trouvé, avec Mélinda, une épaule accueillante... Et même deux. La vampire ne comptait pas les laisser partir si facilement. Oh ça non ! Maintenant qu’elles les avaient sous le nez, ces belles nekos étaient sa propriété... Et, quand on était dans les griffes de Mélinda, dans ses belles griffes pointues, on en sortait pas facilement.

Elle décida toutefois de les rassurer, ayant bien compris qu’elles étaient craintives. La vampire ne voulait pas qu’elles se rebiffent, et elle se mit à leur parler, rajoutant quelques informations, sans toutefois trop en dire :

« Je ne suis pas une fille comme les autres, mes amours... Mais ne vous inquiétez pas, vous êtes bien trop mignonnes, toutes les deux, pour que je vous pose des problèmes. Je veux juste... Devenir votre amie, et vous montrer que vous pouvez avoir confiance en moi. »

Elle aurait bien continué, mais la porte s’ouvrit, annonçant le retour du prof’. Respectant la tradition, Mélinda se leva, au garde-à-vous, et le senseï leur fit signe de se rasseoir.

« Bien... Nous allons donc reprendre, hum... Les fonctions exponentielles... »

Mélinda soupira, et décida de passer l’heure à faire un dessin. Elle s’amusa à dessiner Echo et Yue, et y passa l’heure, se désintéressant totalement des exercices sur les fonctions exponentielles. Mélinda, en réalité, dessinait plutôt bien, et elle dessina une image particulièrement mignonne, où les deux nekos se faisaient un câlin, tendrement. Lorsque la fin de l’heure approcha, elle se retourna, et le leur offrit, ayant dessiné un beau cœur autour des deux nekos.

« Tenez... C’est pour vous prouver toute mon affection à votre égard, les filles. »

Elle espérait surtout que ceci achèverait de convaincre ces timides et fort expressives nekos.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #6 le: Juillet 25, 2013, 04:16:17 »

Echo & Yue avaient compris que Mélinda n’avait pas trop cru à leur histoire de phobie des chats. Enfin qui aurait pu croire cela vu leurs réactions assez extravagantes sur le coup. Et surtout les chats c’est tellement mignons, avec leurs petites oreilles, leurs pelages tout doux, leurs petits queues qui se baladent au gré du vent. Enfin… Elles ne pouvaient pas non plus rejeter leurs origines de chat. Mais la question n’était pas là. Mélinda leur faisait peur. Pour une humaine elle avait l’air de savoir beaucoup de choses à moins que c’était du hasard complet mais les deux sœurs étaient mal à l’aise en tout cas.

« Je ne suis pas une fille comme les autres, mes amours... Mais ne vous inquiétez pas, vous êtes bien trop mignonnes, toutes les deux, pour que je vous pose des problèmes. Je veux juste... Devenir votre amie, et vous montrer que vous pouvez avoir confiance en moi. »

Comme ça elle n’était pas une fille comme les autres ? Elle disait cela car elle possédait un manoir ce qui voulait dire qu’elle était riche… Atrocement riche ? Et ce n’était pas la première fois  qu’elle utilisait des petits mots doux pour leur parler. Mes amours, mes trésors, mignonnes… Les humains utilisaient des mots comme ça pour se parler couramment ? Entre Terre et Terra il y à un gouffre alors. De temps en temps leur maître leur disait des mots doux aussi. Mais le plus souvent c’était des mots comme chiennes, petites putes ou autres insultes que les hommes avaient l’habitude de prononcés à l’écart d’Echo & Yue. Enfin Mélinda parlait également de confiance et de devenir ami ! Amie… Un mot également bien étrange dans les oreilles des deux hybrides. Personnes leurs avaient jamais proposées cela. Ca leur fit bizarre sur le coup. Bien plus que de parler d’érection, de sodomie, de membre et encore plein d’autres mots qui sonnaient à leurs oreilles comme habituels. Mais là ami c’était une première. Echo bafouilla un peu ne sachant quoi répondre à cette demande. Le visage de Yue affichait un large sourire. Mais le retour du prof’ leurs fit reprendre leurs esprit. La classe se leva d’un coup Echo & Yue firent de même machinalement se demandant ce qui arrivait avant de se rassoir. Une coutume ? Enfin les deux sœurs n’avaient pas bien compris mais sa n’avait pas vraiment d’importance quand même.

Le cours de maths reprit son cours. Echo & Yue avait un peu la tête ailleurs en début d’heure repensant aux paroles de Mélinda. Elles étaient heureuses ! Comme si leurs méfiances étaient partie grâce à un simple mot. Mais ce n’est pas non plus pour cette raison qu’elles iraient voir Mélinda pour le dire : ‘coucou nous sommes des hybrides !’. Ce soir elles iraient chez la jeune fille pour dormir le temps de retourner chez leur maître. Pour le reste du cours Echo & Yue essayaient d’écouter un peu le cours se retournant de temps en temps discrètement vers Etsuji pour regarder son entre jambe. Mais rien n’y faisait elles ne voyaient pas si Mélinda ou non disait la vérité pour sa petite érection. Enfin Yue tapa sur la cuisse de sa sœur et fit un signe de la tête pour lui montrer la pendule afin de lui signaler que c’était bientôt la fin du cours. Echo poussa un soupire de soulagement vivement car vraiment les maths ce n’est pas fait pour elle. D’un coup Mélinda se retourna pour leur tendre un morceau de papier. Yue se précipita pour le prendre elle le posa au milieu de la table pour le regarder avec sa sœur.

« Tenez... C’est pour vous prouver toute mon affection à votre égard, les filles. »


Les deux sœurs affichèrent des grands sourires. Mélinda dessinait vraiment bien. Echo & Yue c’étaient tout de suite reconnu sur le dessin. « C’est magnifique ! » - « Merci beaucoup c’est vrai qu’il est très beau… » Recevoir un cadeau n’était pas courant chez les deux sœurs même si ce n’était qu’un dessin ca leurs faisaient chaud au cœur. Echo & Yue regardèrent le dessin le restant de l’heure quand la cloche se mit à sonner. Les élèves de la classe attendirent les dernières instructions du prof’ avant de se lever et de partir voguer à d’autres occupations que les maths…

Echo & Yue se levèrent également. Yue prit le dessin avec elle, elle était vraiment contente d’avoir eu un cadeau on aurait dit une petite gamine. Toutes deux allèrent vers Mélinda qui se trouvait dans le couloir le cœur léger.

« Voilà nous sommes prêtes pour vous accompagnez… Et… Nous… Aussi ont voudraient devenir votre amies ! »

Les deux sœurs se mirent alors à rougir de gêne, elles ne pensaient pas dire un jour quelque chose du genre. Il n’y avait bientôt plus d’élèves dans le couloir où se trouvaient les demoiselles, le prof’ avait également fermé la salle à clef est était partie les saluant au passage.  Comme à leurs habitudes Echo & Yue se mirent à se tenir la main attendant tranquillement que Mélinda donne la marche à suivre pour aller chez elle.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Juillet 28, 2013, 12:56:23 »

Leur sourire ravi était un enchantement pour Mélinda. Qu’elles étaient mignonnes, ces deux-là ! Elles avaient bien la chance de tomber sur Mélinda. Elle saurait comment s’occuper d’elles, et elle s’imaginait déjà en train de les fouetter, de les sodomiser avec toute la force dont elle était capable, enfonçant son sexe masculin en elles, sans le moindre ménagement... Elle dut fermer les yeux pour rester calme, ne pas se laisser aller. L’affaire était bien amorcée, mais les dés n’étaient pas encore joués. Elle avait la confiance d’Echo et de Yue, et ça lui suffisait pleinement, pour le moment. Son dessin leur faisait plaisir, et c’était tant mieux. Mélinda avait hérité du tallent de dessinatrice de sa mère. En fouillant dans le harem familial, elle avait retrouvé un vieux carnet, soigneusement conservé par son père, qui comprenait tous les dessins que sa mère avait fait, montrant essentiellement des couchers de soleil, ainsi qu’un bébé, probablement Bran, son père, et quelques autoportraits où la ressemblance entre elle et Mélinda était frappante. Mélinda avait donc appris à dessiner, engageant des professeurs, et s’était révélée assez doué, payant ces derniers en les invitant dans son harem.

Mélinda sortit de la salle, les attendant patiemment dans le couloir. Yue semblait aux anges, un sourire épanoui sur les lèvres, un sourire qui traduisait tout le plaisir qu’elle ressentait. Elles se rapprochèrent de Mélinda, tellement mignonnes que cette dernière devait se retenir de ne pas les violer sur place. Elle se contrôlait, attendant d’arriver dans sa limousine pour exposer un peu plus clairement les règles du jeu, sans pour autant les effrayer. Si elles étaient déjà des esclaves, la tâche ne serait pas trop ardue.

« Voilà nous sommes prêtes pour vous accompagnez… Et… Nous… Aussi ont voudraient devenir votre amies ! »

Cet aveu, fort, les fit rougir, et Mélinda ne put s’empêcher de rire que parce que le senseï sortit au même instant, en les saluant. Mélinda le laissa s’éloigner, puis regarda à nouveau les deux belles nekos à la forte poitrine. Elle vit qu’elles se tenaient la main, ce qui renforça encore l’affection qu’elle éprouvait pour elle. Elles étaient tellement mignonnes... De vrais petits anges, indéniablement ! La vampire était sous le charme, conquise. Elle se rapprocha d’elle, et tendit ses mains, attrapant l’une des mains des deux nekos dans chacune des siennes, les caressant tendrement, formant comme un trio, ses seins effleurant ceux des deux nekos.

« Vraiment ? Mais, dans ce cas... Vous pouvez déjà considérer être mes amies, mes petites chéries. Une amie veille sur ses copines, et je vous promets de veiller ardemment sur vous deux, mes puces... »

Elle remonta ses mains, et caressa leurs joues, puis leur fit un clin d’œil. Elle s’écarta ensuite, et alla aux vestiaires, mettant ses vêtements en allant dans les toilettes. Elle sortit ensuite du lycée, les deux nekos sur ses pas, ces dernières veillant à ne pas trop s’éloigner. Dehors, devant le lycée, attirant l’attention de bien des élèves et des surveillants, il y avait une superbe limousine noire de sport. Mélinda s’y rapprocha avec un léger sourire, avançant au milieu de la foule. Son chauffeur était une très belle femme s’appelant Gia, qui était l’une de ses esclaves. Elle était sur son téléphone portable, et le referma en voyant Mélinda approcher.

« Bonjour, Maîtresse » lâcha-t-elle en baissant respectueusement la tête.

Mélinda lui sourit, fan des lèvres magnifiques de Gia. Cette dernière s’écarta, et ouvrit la porte de la limousine. Mélinda fit signe aux deux nekos de pénétrer à l’intérieur, et Gia fila ensuite à la place du conducteur, se mettant à démarrer. L’intérieur de la limousine était très particulier, puisqu’il comprenait, outre une banquette avec un petit frigo réfrigérant, un beau matelas prenant la moitié de la place. Mélinda alla s’y installer lascivement, en s’étirant. Elle se redressa ensuite, tandis que la limousine s’étirait.

« Hum... J’ai une demande un peu atypique à vous faire, les filles, mais... Pourriez-vous vous faire un gros câlin, toutes les deux ? Je vous trouve tellement mignonnes... »

C’était une chose que la vampire aimait bien : voir deux jumelles, surtout des nekos aussi tactiles, s’offrir mutuellement un tendre et affectueux câlin.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #8 le: Août 14, 2013, 10:09:08 »

Les deux hybrides prirent les mains de Mélinda sans aucunes hésitations, se sentant en sécurité au près d’elle. La jeune fille était si douce avec les deux sœurs, si attentionnée. Echo & Yue étaient aux anges.

« Vraiment ? Mais, dans ce cas... Vous pouvez déjà considérer être mes amies, mes petites chéries. Une amie veille sur ses copines, et je vous promets de veiller ardemment sur vous deux, mes puces... »

Et les paroles de celle-ci venaient encore renforcer le tout. C’était vraiment la première fois que les sœurs entendaient des paroles aussi douces. Les mots : amies, copines, veillé… Résonnaient encore à leurs oreilles quand Mélinda commença à se diriger vers la sortie. Echo & Yue marchait derrière la jeune fille toujours en se tenant la main, regardant de droite à gauche, de gauche à droite pour mémoriser les lieux et analyser cet environnement qu’elles ne connaissaient pas forcement.

Mais ce fut une énorme surprise quand elles arrivèrent dehors. Une magnifique voiture les attendait. Echo & Yue n’avaient encore jamais vue une voiture comme cela. Devant se trouvait de nombreuse personnes qui regardaient la limousine. Il y avait bien sûr des élèves du lycée mais également des passants qui c’étaient eux aussi approchés. Mélinda fila entre la foule, Echo tira un peu sur le bras de Yue pour la traîner également dans la foule pour arriver devant la limousine de la jeune fille. Yue avait un peu de mal à avancer perturbée par tout ce monde. Elle avait peur que le nœud qu’elle portait dans ses cheveux tombe et que ses oreilles de neko apparaissent. Mais Echo était la pour la faire avancer et que cela n’arrive pas justement. Plus les deux sœurs quitteraient la foule vite plus elles seront à l’abri.

Arrivé à la voiture, Echo & Yue virent une magnifique jeune fille qui venait d’ouvrir la portière de la limousine et au même moment Mélinda fit signe aux sœurs de monter à l’intérieur. Sans se faire prier les hybrides allèrent à l’intérieur de celle-ci. Mais une fois dedans la surprise s’installa dans les yeux des nekos. Elles n’étaient jamais montées dans un véhicule comme celui-ci ne sachant pas trop où s’installer elles prirent la première chose qui arriva. La banquette se mettant assises l’une à côté de l’autre. Mélinda arriva ensuite pour se mettre sur le matelas… Un  matelas ? Jamais Echo & Yue n’aurait pensé que c’était possible de trouver un matelas dans cet endroit. Yue laissa échapper un peu soupire de soulagement et Echo en profita pour lui caresser du bout des doigts sa cuisse pour la rassurer encore. Quand d’un coup Mélinda prit la parole.

« Hum... J’ai une demande un peu atypique à vous faire, les filles, mais... Pourriez-vous vous faire un gros câlin, toutes les deux ? Je vous trouve tellement mignonnes... »

Un câlin ? Seulement un câlin. Bien sûr ! D’habitude des choses un peu plus extravagantes leurs étaient demandées. Echo & Yue affichèrent un grand sourire à Mélinda.

« Bien sûr on peu rien te refuser… » - « Tu es notre amie ! »

Les deux sœurs se mirent alors à se regarder avant de coller leurs corps. Ecrasant alors leurs poitrines l’unes contre l’autre. Echo passa alors doucement une de ses mains autour de Yue pour la déposer dans son dos, son autre main alla caresser du bout des doigts la poitrine de Yue tout en  déposant sa tête contre son épaule pour y laisser quelques baisers. Yue quand à elle fit glisser aussi une main dans le dos de sa sœur et son autre mais glissa sur la cuisse d’Echo faisant remonter un peu sa jupe et la caressa tendrement. Elles restèrent quelques minutes comme cela, elles adoraient se câliner. Puis quand elles se décollèrent Echo & Yue s’embrassèrent un court un instant. Juste le temps de sentir les lèvres de l’autre. Normalement entre sœurs tout cela n’était pas permit, mais elles ne savaient pas. On les avait dressées comme ça et pour elles c’étaient normal.

Une fois finit, elles se retournèrent vers Mélinda le sourire aux lèvres espérant que le câlin qu’elle avait demandé lui avait plus. Attendant alors une réaction de sa part…


Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Août 15, 2013, 02:29:41 »

Elles obéirent assez rapidement, confirmant, s’il y avait encore besoin de confirmer quoi que ce soit, qu’elles étaient des esclaves... Et, vu la taille de leurs poitrines, leurs silhouettes enfantines, et la beauté de leurs visages, elles étaient très certainement des esclaves sexuels. Mélinda sourit en les voyant se faire un câlin. N’était-ce pas mignon ? Oh oui, ça l’était ! Et Mélinda, naturellement, aimait ce qui était mignon. Les deux nekos se câlinaient tendrement, mais aussi sensuellement, probablement comme leur maître le leur avait appris. En tout cas, ce câlin tendre était également très excitant, et Mélinda laissa un petit soupir s’échapper de ses lèvres, remuant un peu ses jambes quand elle vit la main d’Echo titiller les seins de Yue, Yue, de son côté, faisant brièvement remonter la jupe de sa sœur, ne permettant même pas de voir sa culotte.

*Elles sont douées... On dirait qu’elles le font instinctivement. Leur maître les a bien formés... Elles sont dociles, obéissantes, et très câlines...*

Décidément, elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi leur maître avait eu la folle idée de les abandonner dans la nature, deux belles nekos... Des jumelles, de surcroît ! Mélinda fondait en les voyant ainsi, si désirables, tellement belles... Elle eut l’impression que ce câlin, tendre et délicieux, durait des heures... Comme elle les imaginait, dans la salle, échauffant ainsi les désirs des clients ainsi, ces deux beautés... Elles étaient vraiment magnifiques ! Elles conclurent en s’embrassant, et c’en fut assez de la résistance de Mélinda. La vampire avait du mal à contrôler ses pulsions, surtout en ce genre de situation, après avoir perdu des heures au lycée. Elle se mordilla les lèvres en les regardant, ses ongles s’enfonçant dans la couverture du lit inclus dans la limousine.

Elles la regardaient en souriant, et Mélinda entreprit de se redresser.

« Mes petits anges, vous êtes décidément des créatures adorables ! Approchez donc... »

Elle leur fit signe de la main, et caressa chacune de leurs joues avec ses mains, tendrement, glissant dans leurs mèches de cheveux.

« Je crois qu’il est temps de cesser la comédie, mes trésors... Je l’ai su dès que vous êtes entrées dans la salle de classe. Vous êtes des nekos. »

C’était dit sans aucun ton incisif. Mélinda ne faisait qu’énoncer une simple constatation, et poursuivit donc, continuant à les caresser. Là où elle aurait normalement du trouver des oreilles humaines, il n’y avait rien d’autre.

« Votre passivité face au sexe, vos manières, m’amènent à penser que vous êtes même des esclaves sexuels. »

Elle leur parlait en souriant, sachant que ces révélations amèneraient très certainement les nekos à chercher à nier, ou à paniquer... Et ce n’était pas ce que Mélinda voulait. Tout en leur parlant, elle s’était mise au bord du lit, et ses pieds en dépassaient, tapant contre ce dernier.

« Quant à moi, je ne suis pas une simple humaine... Je suis une vampire esclavagiste, et je me suis inscrite au lycée Mishima pour trouver des acquisitions, des filles pour me servir. Je ne vous ai pas menti, mes trésors. Je ne vous dénoncerais jamais, car vous m’excitez grandement. J’ignore pourquoi votre maître vous a emmené à Mishima, mais sachez que, maintenant, vous êtes toutes les deux à moi. »

C’était dit. Elle caressa leurs nuques.

« Soyez d’adorables nekos, maintenant, et enlevez mes chaussures... Puis léchez mes petits pieds. »

Les dés étaient lancés. Il n’y avait plus qu’à voir comment les deux curieuses et adorables nekos réagiraient à cette situation.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #10 le: Août 20, 2013, 06:24:15 »

Echo & Yue virent Mélinda se redresser de son matelas. Elles ne savaient pas trop quoi penser de leur câlin jusqu’à que la jeune fille prennent la parole. Toujours sur le même ton que d’habitude en mettant en avant des mots doux. Les sœurs étaient contentes que leurs petit câlin est plus à leur amie. Sous les paroles de Mélinda les nekos se levèrent pour aller la rejoindre sur le lit Echo à sa droite et Yue à sa gauche, pour une fois elles c’étaient séparées. Bon une toute petite séparation mais pour elles c’était déjà beaucoup. Echo & Yue avaient pour habitude de toujours être ensemble, de toujours se tenir la main sauf quand leur maître le demandait bien sur. Mais dans ces moments elles n’étaient pas très bien… Enfin elles laissaient Mélinda caresser leurs joues quand elle reprit alors la parole.

« Je crois qu’il est temps de cesser la comédie, mes trésors... Je l’ai su dès que vous êtes entrées dans la salle de classe. Vous êtes des nekos. »

Echo et Yue écarquillèrent les yeux, sous l’effet de la surprise elles ne bougèrent même pas laissant les mains de Mélinda glisser sur elles. Ces mains qui allèrent directement où normalement devait se trouver des oreilles humaines. Echo & Yue auraient du rester sur leur première impression et ne pas se laisser embobiner par les douces paroles de la jeune fille. Sa ne servait plus à rien de nier maintenant elle savait le poteau rose.

« Votre passivité face au sexe, vos manières, m’amènent à penser que vous êtes même des esclaves sexuels. »

Des esclaves sexuels ? Car il y a différent type d’esclave ? Echo & Yue ne le savaient même pas. Pour elles touts les esclaves étaient comme elles. Les esclaves doivent obéir au doigt et à l’œil à leur maître pour assouvir leurs désirs.

« Quant à moi, je ne suis pas une simple humaine... Je suis une vampire esclavagiste, et je me suis inscrite au lycée Mishima pour trouver des acquisitions, des filles pour me servir. Je ne vous ai pas menti, mes trésors. Je ne vous dénoncerais jamais, car vous m’excitez grandement. J’ignore pourquoi votre maître vous a emmené à Mishima, mais sachez que, maintenant, vous êtes toutes les deux à moi. »

Echo tourna la tête dans le dos de Mélinda pour regarder Yue qui avait eu la même réaction. Dans les yeux des deux sœurs on pouvait lire de la détresse. Qu’allaient-elles faire maintenant ? Leur maître les avaient prévenu que si elles avaient des problèmes il ne viendrait pas les aider. Depuis le début il leur disait qui fallait faire attention aux inconnus. Mais les paroles de Mélinda avait su les toucher et voilà maintenant ou elles en étaient… Et ce toucha le plus Echo & Yue se fut le mot vampire… Elles avaient bien sur déjà entendu parler de ces monstres buveurs de sang. Mais pourquoi elle était sur Terre ? Pourquoi elle n’était pas morte alors qu’il y avait du soleil comme dans les films ? Enfin ce qui était clair c’est qu’elle voulait maintenant les posséder et que leur maître n’allait pas venir les sauver.

Yue leva sa main dans le dos de Mélinda pour la tendre vers Echo, elle était térroriser et le fait d’être séparé n’arrangeait pas les choses. Normalement Echo aurait prit sa sœur dans ses bras pour former un cocon de protection autour d’elle. Mais en ce moment elle ne pouvait pas Mélinda était entre elles. Sa n’aurait été qu’une fille passe encore. Mais malheureusement c’était une vampire. Un être à la force herculéenne qui pouvait les casser contre du sucre. Même si elle avait dit qu’elle ne voulait aucun mal, il fallait mieux l’écouter pour ne pas se retrouver en repas du soir. Et le fait de sentir la main de la vampire caresser leurs nuques ne les rassuraient pas du tout.

Et pour combler le tout le premier ordre de Mélinda arriva aussi tôt. Lui lécher les pieds. Echo & Yue l’avaient fait de nombreuses fois déjà, mais elles étaient perturbées. Ne sachant pas quoi faire, mais la peur prit le dessus sur elles. Echo baissa la tête devant sa sœur pour lui montrer qu’il fallait être soumis à Mélinda. Les sœurs descendirent du lit pour se mettre à genoux par terre, elles attrapèrent chacune un pied pour enlever les chaussures de la vampire. Les sœurs se regardèrent un instant et Yue prit la parole sans réfléchir.

« Je croyais qu’on était t’es amies ? »

Echo donna un petit coup à sa sœur pour lui dire de se taire. Puis elle plongea son regard dans le sien. Ce n’était pas le moment de faire des manières. Yue pensait vraiment que Mélinda était devenu une amie Echo aussi. Mais ce n’était pas la première fois qu’elles se faisaient mener en bateau… Sur ce coup-ci c’était une première et la pilule avait un peu de mal à passer. Mais il fallait s’y faire. Mélinda était une maîtresse et non une amie. Une amie n’aurait pas demandé cela.

« Pardon… »

Yue s’excusa alors dans la fouler et regarda le pied de Mélinda avant de se pencher en avant pour pouvoir le lécher. Echo assurée que sa sœur n’allait plus faire de gaffe fit de même. A quatre pattes les fesses en l’air les sœurs léchaient les pieds de leur nouvelle Maîtresse. Elles déposèrent dans un premier temps des baisers sur le haut de son pied pour ensuite sortir leurs langues et la faire glisser vers les orteils de Mélinda pour la passer doucement entre ceux-ci. Et pour finir elles mirent le gros orteil de la vampire dans leurs bouches pour passer leurs langues autour et firent de même avec les autres.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Août 21, 2013, 04:09:16 »

Mélinda pouvait lire en elles comme dans un livre ouvert, grâce à ses affinités vampiriques... Et grâce à son sens de la déduction. La vampire sentit ainsi la surprise exploser dans le cœur des nekos quand elle leur expliqua qui elle était, et qui elles étaient, puis la déception, la peur, et probablement même la colère, cette colère qu’on ressent quand on réalise qu’on s’est joué de vous. Tout cela, Mélinda le pressentait, et voulait voir comment les deux nekos réagiraient, voir à quel point elles étaient bien éduquées. Elles auraient tout à fait pu se rebeller, car Mélinda, malgré sa beauté, n’était pas une femme très grande. Partant de là, on pouvait estimer, ce qui serait une erreur de tactique, qu’elle n’était pas dangereuse. Les deux nekos obéirent donc, tandis que Yue, la soumise, glissa quand même une petite remarque qui aurait pu, en d’autres circonstances, lui valoir le fouet :

« Je croyais qu’on était tes amies ? »

Il était curieux de voir que, face à l’adversité, ce n’était pas la jumelle qui se mettait en avant qui protestait, mais l’autre. Ceci rappela à Mélinda ce proverbe que tout esclavagiste se devrait de connaître : « Qui se soumet n’est pas faible ». Ceci dit, les deux nekos se penchèrent, ôtant les chaussures de Mélinda, et entreprirent chacune de lui lécher les pieds. Mélinda se mit à soupirer, serrant ses maisons sur les draps. Encore une fois, les nekos, avec leurs dents acérés de félins, auraient pu se venger en la mutilant... Mais elles n’en firent rien, éternellement soumises. Mélinda les laissa donc jouer avec ses pieds un certain temps. Malgré leur déception, elles étaient capables de très bien agir, confirmant leur statut d’esclave sexuel. Le sexe était tellement bien ancré en elles qu’elles arrivaient à le faire même en ayant le cœur lourd, et probablement l’envie de pleurer. Elles léchaient plutôt bien, et Mélinda se laissa aller à quelques gémissements de plaisir, en les laissant faire, ne cherchant jamais à les interrompre. Elle continua ce petit manège pendant une ou deux minutes, les sentant sucer ses gros orteils, avant de récupérer ses pieds, les retirant rapidement.

« C’est très bien, mes petites puces... Maintenant, asseyez-vous toutes les deux sur le lit. »

Elle avait un plan derrière la tête, mais elle voulait agir, plutôt que de leur dire, car elles ne le croiraient pas. Mélinda se releva donc, tandis que les deux esclaves obtempérèrent. Elle se retourna, leur souriant, puis se rapprocha d’elles, et probablement à leur surprise, se mit à fléchir les genoux. Elle se retrouva ainsi devant les jambes des nekos, et retira les chaussures d’Echo. Mélinda était une grande fétichiste, mais, si elle aimait bien qu’on lui lèche les pieds, l’inverse était vrai, même si elle le faisait rarement. Elle attrapa avec sa main le pied d’Echo, et entreprit de lécher sa chaussette, glissant sur ses doigts de pied, sans rien dire, et sans regarder les nekos. Les palpitations sanguines que leurs corps émettaient fournissaient le meilleur indice qui soit. Mélinda y prit une bonne minute avant de lentement se relever, embrassant le collant de la femme, puis le bout de peau dépassant du collant et de la minijupe, avant d’aller l’embrasser sur les lèvres, croisant rapidement son regard avant le baiser. Un tendre baiser, avant qu’elle ne se tourne, pour embrasser Yue.

Ce faisant, elle se releva un peu, sentant ses articulations craquer, et les observa, son regard glissant d’Echo à Yue, avant de parler :

« Je suis votre Maîtresse, asséna-t-elle, mais je ne suis pas une maîtresse comme les autres... Pourquoi ne pourrais-je pas aussi être votre amie ? Croyez-vous donc que je vous ai menti au lycée ? N’ai-je pas, au contraire, fait preuve d’honnêteté en vous annonçant ce que j’étais, et ce que je voulais de vous ? »

Plus que la confiance, Mélinda savait manipuler les sentiments et les émotions humaines, et elle savait que la culpabilité était un très bon élément. Elle voulait leur montrer qu’elles avaient eu tort de la mésestimer, de voir en elle une simple esclavagiste qui voulait les bafouer. Bras croisés, elle continuait à parler, leur posant alors une question :

« À quoi ça sert, les amis ? » demanda-t-elle donc.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #12 le: Août 30, 2013, 10:42:33 »

Mélinda avait l’air d’aimer qu’on s’occupe de ces petits pieds. Elle laissa aller quelques gémissements ce qui fit quand même plaisir aux hybrides même si le cœur n’y était pas. Oui elles étaient déçut et faisait cela à contre cœur. Mais avec le temps elles allaient s’y habituer à reprendre du poil de la bête. D’un coup Mélinda enleva ces pieds et demanda aux sœurs de ce mettre assise sur le lit. Sans dire un mot Echo & Yue se redressèrent pour poser leurs fesses sur le matelas très confortable il fallait le dire de la limousine, attendant de voir ce que la vampire allait leur demander.

Et qu’elle grande surprise quand elle se mit à genoux devant d’elles. Yue regarda sa sœur la bouche à moitié ouverte d’étonnement, Echo ne put que lever les épaules ne sachant pas quoi dire n’y quoi faire sur le coup. Et Mélinda n’allait pas s’arrêter là. Car elle attrapa le pied d’Echo pour le porter à sa bouche. L’hybride eu un léger geste de recul sur le coup mais laissa son pied dans les mains de Mélinda. C’était une première fois qu’une personne lui léchait les pieds. Et que dire à part que ce n’était pas si désagréable, elle comprenait maintenant pourquoi de nombreux maître lui demandait de faire cela. Yue regarda la scène se dérouler, voyant que cela plaisait à sa sœur. Voilà une idée pour quand elles seront que les deux. Si cela arrive maintenant… Mélinda remonta alors doucement embrassant la cuisse d’Echo pour ensuite l’embrasser tendrement, après avoir croisé le regard de la vampire l’hybride ferma les yeux se laissant aller à ce baiser plutôt plaisant. Puis se fut le tour de Yue pour le bisou. Les cœurs des hybrides battaient très vite et tout se bousculait dans leurs têtes. Jamais un maître ne se serait mit à genoux devant des esclaves surtout pour lécher des pieds. C’était peu être vraiment une amie alors… Et les paroles que Mélinda prononça n’arrangeaient pas les choses.

« Je suis votre Maîtresse, asséna-t-elle, mais je ne suis pas une maîtresse comme les autres... Pourquoi ne pourrais-je pas aussi être votre amie ? Croyez-vous donc que je vous ai menti au lycée ? N’ai-je pas, au contraire, fait preuve d’honnêteté en vous annonçant ce que j’étais, et ce que je voulais de vous ? »

Echo & Yue ne se sentaient pas très bien devant Mélinda et celle-ci en rajouta encore une couche en leur demandant à quoi servait les amis. Très bonne question. Les sœurs n’avaient jamais eu d’amis et baissèrent donc la tête cherchant des réponses à toutes ces questions. On peu avoir une relation maître / esclaves et être amis ? C’est ca que voulait dire la vampire… Leurs anciens maîtres invitaient souvent des amis à venir boire un coup à la maison mais aucuns n’étaient des esclaves. Ils étaient même eux aussi des maîtres. Echo se lança pour prendre la parole en première.

« Oui Maîtresse vous nous avez tout de suite dit votre identité, vous avez êtes franche avec nous alors que nous… Nous nous cachions de vous… Des amies doivent s’appeler par leurs prénoms je crois ? Alors que nous devons vous appelez Maîtresse…  Pourquoi ? »

 Yue en profita pour enchaîner encore elle qui avait été le plus touché.

« Des amies servent aussi à se dire des secrets je crois, à rigoler et à boire ensemble ! Des amies non pas de relation normalement ? »
« Notre ancien maître n’avait pas de relation avec ces amis lui… Il avait des relations qu’avec nous ou les autres esclaves. Et nous étions des petites chiennes disait-il… »

 Yue attrapa la main d’Echo avant de reprendre la parole.

 « Mais comme vous avez toujours été sincère avec nous… Ont veux bien vous croire si vous dites que c’est toujours possible qu’ont soient amies ! »
 « C’est possible encore ? »

Tout était remit en cause dans leur tête et les sœurs avaient un peu de mal à ne pas perdre le fil. C’était une maîtresse en face d’elles. C’était une personne de supérieur, elle avait donc raison. Mais c’était bizarre en tout cas. Enfin si les sœurs pouvaient rester amies avec Mélinda elles seraient super heureuses et mettraient plus de cœur à l’ouvrage. Assez naïves du monde qui les entouraient et obéissantes elles avalaient sans réfléchir toutes les paroles qu’elles entendaient. 
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3497



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Août 31, 2013, 03:21:40 »

Elle pouvait sentir le trouble des deux belles nekos. Son petit tour les avait bluffés, et Mélinda le comprenait. Rares étaient les maîtres qui s’abaissaient ainsi à lécher les pieds des esclaves. Mélinda le faisait très rarement, mais elle avait l’habitude de laisser ses esclaves la sodomiser, ce qui, dans le fond, constituait une belle forme de soumission. Les deux petites nekos étaient toutes troublées, toutes excitées, et Mélinda restait près d’elle, un sourire ravi sur les lèvres. Elle ne leur avait même pas encore présenté officiellement le manoir, leurs nouvelles demeures, qu’elle les adorait déjà ! Des jumelles, en même temps... Des jumelles mignonnes, sexy, et soumises, qui avaient du mal à se sociabiliser, et étaient incapable de vivre de manière autonome. Leur maître les avait bien formés. Pour Mélinda, la meilleure manière d’éduquer un esclave était de le placer en situation de dépendance, c’est-à-dire de lui apprendre suffisamment de choses pour qu’il puisse avoir un minimum de savoir-vivre, sans toutefois lui apprendre de quoi survivre en société. Contrairement à ce que certains esclavagistes pensaient, on ne formait pas une affaire d’esclavage uniquement à l’aide du fouet. Leur maître les avait donc très bien formés, et il était curieux, d’une part, que Mélinda n’ait jamais entendu parler de ces deux jumelles adorables, et, d’autre part, qu’il les ait laissés seules, sans aucune protection.

Les nekos lui répondirent, commençant à s’avouer vaincues, tout en faisant preuve d’une certaine forme de résistance. La manière dont les jumelles parlaient ensemble était toujours troublante, comme si elles se comprenaient intuitivement, enchaînant naturellement les phrases entamées par l’autre. Mélinda était incapable d’en placer une, et les laissait donc parler, enchaînant leurs questions, jusqu’à ce qu’elle pense discerner la fin de leurs paroles :

« C’est possible encore ? »

Elle sentit l’inquiétude perler dans cette phrase. Un sourire éclaira à nouveau les lèvres de Mélinda, et elle embrassa Echo, lui caressant les hanches, puis retira un peu sa tête, et s’assit sur le lit.

« Je veux être votre amie, votre confidente... Mais je ne veux pas que mon rôle se résume ça. Je suis une femme qui tient beaucoup à ses proches. Une amie est là pour vous écouter, vous aider, vous soutenir, mais ce n’est pas le rôle d’une amie d’héberger ses copines perpétuellement, de leur offrir le logis, la nourriture, le bain, une protection... Je veux être votre amie, oui, mais pas que ça... »

Elle se redressa un peu, s’appuyant sur ses avant-bras, et croisa langoureusement ses jambes devant les deux nekos. La limousine continuait à rouler, et Mélinda fit signe aux nekos de se rapprocher, afin qu’elles s’allongent à droite et à gauche d’elle. Sa main caressa les cheveux de Yue, et elle l’embrassa tendrement, se blottissant contre elle, lui caressant les joues, jouant avec quelques mèches de cheveux, et se retourna vers Echo, pour l’embrasser également, avec une tendresse infinie, leurs lèvres claquant ensemble. Mélinda aventura sa main, afin de la poser sur les fesses d’Echo, les pressant.

« Je veux être le pilier de votre vie, mes beautés... Votre amie, votre mère, votre amante... Et, pour ça, il n’y a guère que le statut de ‘‘Maîtresse’’ qui convienne. Vous devez m’appeler ainsi, pas par obligation, mais par respect... Un enfant n’appelle jamais sa mère par son prénom, et il en va de même pour vous. Je suis votre Maîtresse, celle qui régulera vos existences pour le mieux, celle qui vous protègera, vous aimera, et vous chérira... »

Son ton était sensuel, et ses paroles mielleuses.

Comment y résister ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Echo / Yue
Terranide
-

Messages: 65

Echo & Yue à votre service ♥


Voir le profil
Fiche
Description
Echo et Yue sont deux soeurs terranides chattes. Très proches, elles restent très naïves et très dociles avec les personnes qu'elles croissent.
« Répondre #14 le: Septembre 03, 2013, 10:12:56 »

Les sœurs attendaient la réponse de leur Maîtresse espérant au plus profond de leurs cœurs qu’il soit encore possible d’être amies avec Mélinda. Tout ce qu’elles voulaient c’était être avec elle. Jusqu’à aujourd’hui c’était la seule qui avait eu des paroles réconfortante à leurs écarts. Et quand celle-ci posa ces lèvres sur celle d’Echo elle ne put que fermer les yeux pour apprécier ce doux moment sentant également les mains de celle-ci sur se hanches. Ces lèvres étaient si douces c’était ci agréable mais pas autant agréable quand même que les lèvres de Yue il faut le dire. Et elle fut un peu déçue quand elle retira ces lèvres des siennes.

Puis Mélinda expliqua sa vision des choses sur le rôle des amies. Dans un premier temps c’était ce que les hybrides pensaient. Sur le soutien, la confiance… Mais quand elle leur dit qu’une amie ne pouvait pas héberger ses copines pour toujours ca les fit réagir. C’était totalement vrai et les sœurs n’avaient pas pensées à cela. Bon à la base elles ne devaient rester qu’une soirée chez elle mais le destin en avait joué autrement. La fin de sa phrase rassura grandement Echo & Yue elle voulait quand même être leur amie après tout ce qui c’était passé. Yue poussa un petit soupire de soulagement jettent un regard vers Echo avec un sourire aux lèvres.

La vampire invita ensuite les hybrides à s’allonger vers elle. Déjà conquise elles se mirent directement sur le lit à côté de leur Maîtresse. Mélinda était douce dans ces gestes et restait très sensuelle dans sa manière d’agir. Allant embrasser Yue celle-ci ferma les yeux, un peu jalouse du moment que Mélinda avait eu avec Echo toute à l’heure là voilà enfin heureuse de pouvoir goûter les lèvres de sa Maîtresse à son tour. Et que de bonheur encore quand Mélinda se blottit contre Yue du bout des doigts elle lui caressa le bras. Elle n’osait pas vraiment la toucher sans son autorisation de peur de faire quelque chose de mal donc elle y allait tout doucement.

Et puis ce fut encore au tour d’Echo avec un petit supplément  cette fois-ci. Echo ne put s’empêcher de tourner sa tête vers sa sœur avec un petit regard coquin. Echo quand à elle prit un peu plus les devants en caressant une des cuisses de Mélinda avec sa queue de chat, Yue voyant cela se mit à faire de même sur l’autre cuisse. Elles faisaient remonter leurs queues de plus en plus hautes s’arrêtant justes au niveau des fesses de leur Maîtresse. Pour finir Mélinda leur expliqua l’importance de l’appeler Maîtresse et les sœurs avaient très bien compris. Surtout avec l’exemple sur la mère. Mélinda les protègerais, prendrait soin d’elle dans les moments les plus durs, les nourriras… Oui elle avait raison c’était bien plus qu’une amie. Et en chœurs les sœurs prirent la parole.

« Nous vous aimons Maîtresse ! »

Echo & Yue se rapprochèrent de Mélinda pour se blottir contre elle. Pressant leurs corps contre le sien passant chacune un bras autour de leur Maîtresse comme pour faire un gros câlin avec la vampire au milieu. Continuant de la caresser avec leurs queues elles venaient dès à présent d’atteindre les fesses de leur Maîtresse.

« Nous serons obéissante envers vous Maîtresse… Nous mettrons tout en œuvre pour vous satisfaire et ainsi vous faire plaisir. » - « Merci, nous savons dès maintenant que vous êtes bien plus qu’une amie Maîtresse… »

Les sœurs étaient aux anges.
Journalisée


Tags: neko  vampire  yuri  maitre/esclave  futanari  fellation  anal  vaginal  inceste  soeur/soeur  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox