banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le destin fou d'un être anormal. (Mania)  (Lu 2318 fois)
Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« le: Avril 15, 2013, 01:22:58 »

Enfin depuis le temps qu'elle attendait ça, Mélinda cette maudite vampire s'absentait enfin suffisamment longtemps pour laisser un moment de liberté à son esclave. Xia avait enfin sauté sur l'occasion pour mettre son plan à l'œuvre. En fermé dans une sphère métallique qu'elle avait dû forger elle-même et à l'aide d'un mage qui était maintenant mort, elle avait réussi ce qu'un peuple entier avait échoué.

Il y a quelque temps de ça, Xia avait après de longues recherches dans les archive de d'Ashnard retrouvé la trace d'un objet oublié. C'était une relique d'une puissance dangereuse qui diffuser des vagues continue et irrégulière de folie. Les êtres vivants, les animaux, les gens comme les plantes se trouvaient alors corrompue par la folie. Un objet puissant créé par la Déesse Mania. De puissants mages avaient réussie à voler l'objet à la déesse et au prix d'innombrables sacrifices, à isoler l'objet et le camouflé à la déesse. Mais la puissance de l'objet était telle qu'il avait corrompue touts les gardiens du lieu et transformé l'endroit en tombeaux a aventurier qui s'imaginait trouvé un trésor. Xia avait réussi avec difficulté à s'emparer de l'objet. Depuis elle avait conservé l'objet dans sa sphère qui contrairement au temple où il était gardé, isolé parfaitement l'objet et ses vagues. Bien sûr Xia avait du se protéger elle aussi des effets de l'objet et pour cela, elle avait profité de l'avantage unique de son corps, les machines. Se servant des ordinateurs complexes, couplé à sa magie, elle avait enregistrée leur personnalité qui se réinstallait quand elle était trop atteinte.

C'est donc avec cette sphère dans sa main et une épée dans son dos qu'elle se dirigea vers l'un des temples dédiés à la folie. Xia depuis toujours et même avant de se retrouver dans ce corps, avait toujours combattu qu'avec son corps et sa magie. Mais voilà, maintenant sa magie était bien plus faible que dans le temps et même si ses chaînes et son corps était plutôt efficace, quand sa magie était épuisée, elle pouvait se trouver désavantagé face à un adversaire armé. C'est pourquoi, elle s'était maintenant mit à l'escrime.

Le voyage pour arriver au temple lui prit plusieurs jours, si elle aurait encore ses ailes, tout aurait été plus rapide. Xia arriva donc à un village bien étrange. Imaginé un village de paysan avec des maisons de pierre et de pailles, une petite bourgade accueillante, avec leur villageois à l'accent qui ferait rire n'importe quel étranger. Et bien c'est exactement ça, sauf que vous trouvez sur les murs d'étrange trace de miel partout. Le sol en était réduit à une boue sucré et collante. Les humains étaient chacun prit a leur activité et l'ignoraient complètement, comme si elle n'existait pas. Xia s'avança dans le village, sans chercher à comprendre quoi que ce soit, après tout elle n’en avait rien à faire. Arrivé au centre du village, elle fut quand même surprise par ce qu'elle trouva. Une fontaine vide. Pas une fontaine magnifique et magnifique sculpté, non juste un basin avec un petit jet ridicule. Sauf que là rien n'était en marche et dans le bassin vise de trouver une chose horrible. Une mouche gigantesque avec une couronne semblait y dormir.

Xia ce servi alors des scanners de son corps pour étudier la créature. Pour commencer l'espèce était inconnue, rien de bien surprenant. Mais les données qui suivirent étaient encore plus surprenant. L'étrange mouche d'après information semblait disposée de cinq ailes ou lieu de deux. Elle avait également des branchies ? La créature avait tout d'un insecte, mais aussi tout d'une créature amphibie et semblait même disposé d'un cerveau très développé. Xia en était maintenant persuadé, il s'agissait forcément d'une créature de la folie. Comment un être si hideux pouvait avoir autant de qualité ? Si elle se fiait au donner la créature pouvait survire dans n'importe quel genre d'environnement, comme si son existante était indispensable.

La créature se réveillât et se tournas vers elle. Mais qu'elle était hideuse et moche. La voir en mouvement ne faisait que développé ce sentiment de dégout en la voyant. La mouche fit bouger ce qui pouvait être une bouche et étrangement se mit à parler.


-Je suis le roi Bivnir. L'être parfait qui commande toutes les créatures qui n'existent que dans le but d'emmerder toute autre forme de vie. Que veux-tu petite chose ?

Xia du se retenir, de lui crier de mettre fin à cette vision horrible.

-Je cherche le temple de la déesse Mania, je sais qu'il se trouve dans cette région. Mais je ne sais pas où. Je suis certaine qu'une créature comme vous le sait.

Les ailes de la créature se mirent alors à bouger. C'est là qu'elle remarque que la cinquième aile, se dressait comme un aileron, surement pour la nage. Le bruis que produisait le mouvement de ses ailes géante était si fort et insupportable, que Xia s'écroula au sol en se bouchant les oreilles. Elle senti alors une vibration dans tout son corps, une vibration si intense qu'elle ut peur que ses os ne le supporte pas. Finalement la vibration se calmât et les ailes également. La démone se releva avec difficulté encore choqué par ce qu'elle venait du subir de la par de la créature qui pourtant n'avait à peine bougé.

-J'ai sondé ton corps, tu as ce qu'il faut pour mériter de t'y rendre. Poursuit ta route vers le nord et traverse la grotte au pied de la colline. Au bout tu trouveras le temple.

Sans attendre une seconde de plus Xia parti en courant dans la direction indiquée, soulagé de s'écarter de cet être immonde et repoussant. Après une bonne heure de marche qui lui suffit tout juste à se remettre de ses émotions, elle arriva enfin au temple. Xia fut alors surprise qu'il n'ait rien de bien différent des autres temples. Elle cru même être au mauvais endroit. Une femme un peu rondelette arriva en courant vers elle et lui donna un petit bout de papier.

-Prenez ce ticket et faite la queue. Attention sortait bien tout de vos narines avant d'entrer dans le temple. Vous passerez quand se sera au tour de votre numéro.

Xia regarda le bout de papier qui portait un 1 bien visible. Elle s'avança vers la porte du temple au-dessus du quel un 1 était affiché. Elle poussa donc les portes du temple prête à enfin rencontrer la déesse.
« Dernière édition: Mai 07, 2013, 10:30:22 par Limma Darts » Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 16, 2013, 10:21:26 »

- Dé-déesse, v-vous devriez me-me-mettre –v-votre r-robe

Mais qu’est-ce qu’il me veut ce lapin ? Brrr ces derniers temps orageux où le temps pète, le cat à Clysme éveille son vol quand je ne suis pas là. Maudit chat de gouttes ! Hier j’ai eut des soucis similaire avec une mouche à cinq ailes de pavillon ébranlé. Du sexe ? Peut-être mais à défaut de branler, Mania tanguait de droite à gauche en regardant le chambellan qu’il est Si la robe était n’était pas plus propre qu’elle était salopée, sa crasse sanglante n’aurait put qu’être lavée de tout soupçons. Un petit peu de travail pour un manque au devoir et le tour est joué ! Hi hi hi comme Mania est nulle de ses qualités inutiles autant que ses dons sont bien passables. Ouste le lapin sort de là ! Ou la magie t’ensorcellera come par enchantement. Non mais ho…

Grrrrr il est partit. C’est génial ♥. C’en est ridicule et plaisant à la fois. Parole de volaille qui fait pouet ! … Pouet ? Ou poète ? Raaaaah peut importe qui emporte la porte du cloporte. Où qu’il est mon livre ? Par ici où là-bas ? A moins que ça soit plus proche que la lointaine distance qui écarte le trajet de cette proximité. J’ai bon hein !? Mania à toujours des gens bons pendus à ses plafond, à défaut de sols arrondit au centième. Donc comment se passe la vie dans les temples ? Ahum…  Non Mania n’est pas bouddhiste. Elle ne sait même pas ce qu’est un Iste. Donc à Fort Nik il ne se passe rien pendant la traversée… Chez les cons Temple  Assion est toujours plein de vide… Ah mais j’ai trouvé une petite Âme qui à besoin de moi. Hum un cheval émulé aurait besoin de plus d’une année pour en arriver là. Je ne connais pas très bien cette petite pas très grande. Allons voir !

Zou qu’à Mania qui à le droit à des pagnes qui lui rentre dans le derrière par ici ! Mais non pas par là. Grrrr…. Donc voilà quelque chose de très intéressant La euh…. Qu’Réha ture des humain stupide ça passe, donc Mania très passe vite sinon ça ne va pas ! Hu hu hu… J’ai peur. Ou pas ? Ou des courses venant de Super marché en cape et slip. Brefouille qui pendouille sa rouille avec les couilles, Mania n’est pas là pour lui mais pour la demoiselle. Observation…. Ah oui c’est vrai qu’elle ne peut pas me voir. Il faudrait qu’elle avance un peu plus. Disons... Là-bas ! Oui dans la grande pièce vide avec une statue de canard ninja. Rentre allez… Rentre !
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #2 le: Avril 21, 2013, 11:26:43 »

Xia s'avança dans se temple dédié à la folie. Quel étrange temple pour représenter la folie. Il était si normal que c'était perturbant. Seul les peintures et les statuts témoignaient qu'elle était au bon endroit, ou peut être ce système de ticket d'attente. La démone s'avança jusqu'à ce qui ressemblait à une salle de prière. Si elle ne c'était pas trompé, pour invoquer la déesse d'après les archive il fallait montrer sa folie à la divine. Chose qui n'était pas évidant, car il fallait déjà identifier sa folie et également admettre l'être. Qui s'exclamait fière d'être fou et ne cherchait pas à s'en justifier ? Montré sa folie, ça non plus se n'était pas évident. Un fou de sexe devait faire quoi ? Se donné du plaisir dans la salle ? Violé la statue du canard furtif ? Pour Xia, sa folie se trouvait dans deux sources précises, qui étaient autant écartés que relier. La première son addiction au sang, qu'elle aimait autant qu'elle en avait besoin et la seconde sa soif de puissance pour rien en faire à par récolter du sang.

Xia s'avança donc au centre de la pièce et déposa la sphère au sol qui ne peut s'empêcher de roué dans la pièce pour aller sa calé contre un mur. Elle n'y porta pas attention et commença à animer les chaînes qu'elle avait d'enrouler au tour de ses quatre membres. Chacune des chaînes métalliques se dressèrent comme des serpents prêts à passer à l'attaque et subitement aussi vif que l'animal cité, elles s'abattirent sur la démone. Le corps de la démone fut alors transpercé. Une chaîne plantée dans un bras, une autres créant une entaille dans une jambe, une déchirant une épaule et l'autre planté dans l'un de ses pieds. On aurait pu s'attendre à un cri de douleur de la par de la démone, mais ce qui sortit de sa bouche était tout autre. Un rire fou et démoniaque, un rire que bien des morts souhait ne plus jamais entendre, un rire qui leur faisait craindre que celle qui le produit les rejoins un jour en enfer. Xia s'amusait de voir son sang, ce sang noir comme de l'encre. La démone avait utilisé le même procédé qu'elle avait appris à l'esclave, c'était Xia qui contrôlait le corps, mais c'était l'esclave qui ressentait la douleur. La pauvre âme qui dormait hurlait de douleur en elle. Ce qui amusait aussi la démone, après tout jamais elle ne lui avait dit qu'elle ne l'utiliserait pas elle aussi.

Maintenant que son sang s'écoulait sur le sol, elle espérait que sa preuve suffirait à attirer la Divine folie à elle. Il restera plus qu'à la convaincre de lui rendre sa puissance, même si parlementé avec la folie serait surement pas facile. Mais elle préférait ça à le faire avec se Bivnir immonde.


-Mania ! Êtes-vous là ? Regardé tout ce sang noir rien que pour vous. Je vous fais don de ce que j'ai de plus précieux et j'ai même un autre cadeau pour vous.
Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 07, 2013, 11:32:18 »

Hmmmmmmm ça m’excite. Ou pas en fait. L’en-tête de ce journal ne satisfait pas tant que ça les fait divers créé par la petite mise en page dans cette histoire. Si elle veut vraiment me voir, il va falloir qu’elle touche ce gazon là-bas dans un but arbitrairement personnel. Après tout, qui ne pense pas à lui en regardant les autres dans leur monde ? Celui de la folie leurs est grand ouvert à défaut de fermer la brèche qui leur sert de fondement. Donc, elle fait quoi ? … ELLE FAIT QUOI !? Ah elle fait joujou avec ses trucs et ses machins bidulifiés. Boarf rien de bien croustillant. Ca mériterait une bonne tarte dans la tronche bien gratinée dans cette quiche. Euh ou pas. Peut-être que si en fait. Ou l’inverse opposé au miroir retourné à l’envers de son endroit ? Peut-être. En tout cas, ça me plait de voir cette petite démonesse s’activer pour MOI. Allez zou, c’est l’heure de travailler dans cette danse ensanglantée dans cette robe qui l’est tout autant. Au temps passé les nouilles en cuisine pour faire s’égoutter le sablier du temps :

- Bouh ! Mania est enfin visible pour tes yeux petite Xia

Allez hop, je ferme toute la pièce en rendant l’ambiance très rouge et oppressante. Un peu comme si du sang coulai à l’envers. Comme Mania oui ! Vous avez perdu la manche, belle mer de candidate ! Ah mais euh… Hi hi hi. HA HA HA HA !!! Je suis une idiote qui à oublié qu’elle ne peut toujours pas me voir. Avoir Mania n’est pas de tout repos qui fatigue au réveil. Donc je rentre dans son esprit et là, elle peut me voir. Ou pas. Est-ce qu’il est possible d’avoir des yeux aux fesses ? Bien sûr que oui ! Si les hommes pensent par la bite les femmes voient avec leurs fesses. Vous en pensez quoi ? Mania à raison bien sûr. Ah mais euh… Elle ne m’apas entendue donc. Il faut que je me répète comme dans ce théâtre sanglant qui ne l’était pas plus que s’il l’était :

- Comme Mania disais… Bouh ! Je suis visible pour toi petite Xia

Puis je re-regarde ce sang couler en train de former une mauvaise pizza au chaud rizo tôt. Hum je sens que ça va me plaire tout ces dons. Sa folle soif de puissance et de sang me fait cligner des yeux hummmmmm… Comme c’est nullement intéressant ! J’aime cela :

- Tu m’apporte quelque chose de précieux. Ai-je tord ? Non car si Mania avait raison, elle se tord dans la vérité de son mensonge faussé par la vérité de son euphémisme
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #4 le: Mai 11, 2013, 12:19:00 »

L'odeur du sang flottait dans la pièce et même si c'était le sien, Xia sentait la faim lui monter. Déjà elle se disait que si la déesse ne se montrait pas elle pourrait toujours se calmer sur la fille de l'entrée. Heureusement pour l'autre il se passa quelque chose, qui montra que la Divine n'était pas restée insensible à son appel. La pièce se referma et la lumière se teinta de rouge, les murs semblaient se recouvrir de sang, une ambiance à réveiller la peur de bien des êtres, mais pour une démone de la destruction c'était apaisant comme un rayon de soleil.

 C'est alors qu'elle senti une telle douleur dans sa tête qu'elle cru qu'elle allait exploser. Une présence écrasante de supériorité c'était infiltré dans son esprit, mais la douleur ne venait pas de là. Les machines de se foutu corps avaient senti l'altération de l'esprit et voulut chasser l'intrusion pour réinitialisé l'être d'origine. Sauf qu'une machine aussi puissante soit tel ne pouvait rien face à une déesse. Xia dut une nouvelle se replonger dans elle-même pour piraté cette technologie, qui avait beau être très utile lui causai beaucoup de problèmes. Heureusement elle n'ut aucun mal a désactivé tout ça et la douleur disparue, si elle avait su elle n'aurait pas désactivé le lien de douleur avec l'esclave.

Tout cela n'avait duré en réalité qu’a-peine trois secondes. Maintenant Xia put se rendre compte, ses sensations avaient changé. Elle ne savait pas comment l'expliqué, mais tout lui semblait différent et pourtant en y regardant rien n'avait changé. La démone cligna des yeux et observa la fille qui était devant elle. Malgré une apparence humaine qui pouvait paraître fragile, Xia perçut tout le danger qu'elle pouvait représenter, c'était la déesse il ne faisait aucun doute. Le sang qui se trouvait sur sa robe lui donnait tout de même un côté appétissante qui ne calmait pas sa soif de sang. Xia n'était pas là pour assouvir ses instincts primaire, il y avait plus important que pensé à manger. Mania se mit à parler, même si son langage était un peu étrange, ce qui surprit Xia, c'était que Mania semblait déjà savoir ce qu'elle lui avait apporté.


-Non c'est exactement ça.

Se servant de ses chaînes plutôt que de ses bras, elle attrapa la sphère qui avait roulé plus loin stoppé par l'un des murs. Xia la tendit alors à Mania. La sphère bloquait totalement la diffusion de la folie dont rayonnait l'objet à l'intérieur. Xia espérait que rendre cet objet que les humains avaient volé à la déesse l'aiderais à obtenir ce qu'elle voulait. Retrouvé la relique de la déesse n'avait pas été de tout repos, même si elle s'y était bien amusé.

-Je crois que cet objet vous revient de droit. Il est drôlement puissant, le temple qui as servie à l'isoler de votre influence à était transformé en puits de folie. Le temple était si corrompu que des créatures très charmante s'y était installé. Que je me suis bien amusée pour vous le rapporter !

Xia affichait un sourire qui montrait clairement son enthousiasme à se souvenir. C'est là qu'elle comprit pourquoi ses sensations étaient différentes. Dans son dos elle sentait ses ailes qu'elles n'étaient plus sensée avoir. Surprise elle se regarda. Elle était plus grande, sa peau était blanche et elle reconnue tout ses tatouages qui parcourait son corps. Elle passa ses mains sur le haut de son crâne retrouvant ses cornes. Elle avait donc retrouvé son vrais corps ? Xia savait parfaitement que se n'était pas possible, c'était donc soit une hallucination produite par la Divine ou alors elle lui avait rendu son corps sans qu'elle lui demande. En tout cas c'était plaisant de retrouver son corps plutôt que ce petit corps corrompu par la technologie. Elle remarqua aussi qu'elle ne sentait plus la présence de l'esclave, même endormit. Xia se sentait complètement isoler avec la déesse, comme si rien d'autre qu'eux se trouver dans ce monde. C'était peut-être vraiment cas, un monde particulier à travers lequel, elle communiqué avec la Déesse de la Folie. Sa expliquait peut être tout ça.


-Nous ne somme plus vraiment dans votre temple pas vrai ?
Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juillet 10, 2013, 12:23:06 »

J’ai BON !!! Un goût prononcé pour cette histoire avec une belle faim ouvre la petite bouche de la reine. Au menu, une boule de gomme avec l’artefact et une récompense aux petits oignons. Je n’aime pas les oignons… Donc j’en mange au petit déjeuner ♥. Avec de la nitroglycérine et des dés de jeu de rôle c’est super bon !!! Hmmm Mania en vomirais si elle savait ce que c’est qu’un vibromasseur. Il parait que ce n’est pas un type attribué à son cadre. Bref, je m’éloigne ! Donc je fixe cette chose qui me reviens de droit et par conséquent de justice. Elle a bien fait de s’amuser ! … Qui ne l’aurait pas fait d’hivers en été. Le passé simple n’apporte que des futurs composés de mauvais augures. Je m’occupe de déplacer cette chose qui ne m’appartient pour ranger et moi je m’y attelle. Non Mania ne pleure pas d’un bandage à l’autre, cette momie saurait maudire son passage sur le styx. Ah mais la petite Xia me parle ! Oups cette folle était distraite pour ne pas entendre ce que ses yeux sentent :

- Si nous y sommes. Du moins si j’en crois la multiplication qui ajoute ce qui a été divisé, mais ça m’est égal.

Puis j’apparais brusquement devant elle. Du moins devant si son arrière serait à égale distance de ses pieds. En revanche, contre cette riposte j’offense sa réalité et ça, c’est une attaque directe à ses points de vie. C’est donc sur sa tête que je lui prends les tempes, tant pis que les Tampax gênent le tempo, et lui redresse son visage… Euh visagé ? :

- …Mais je tiens à dire que nous somme plus proche de ton monde que de celui des mortel. Je trouve d’ailleurs que la couleur de ces égouts dégoûte les plus ragoûtants.

Hop là voilà ce qui ressemble à une attaque d’art martiaux. Ces karatékas spatiaux ne battront pas cet ange de métal démoniaque. Jupiter et Vénus en serons témoin ! Oups je lui ai tordu le cou… Ah qu’importe ce que Jean porte dans sa cohorte !!! Grrrr. Pas glop… Bon, c’est mauvais cette perfection dégueulasse, elle ne devrait rien sentir la Xia, ni voir le cou tordu, du coup. C’est donc en flottant sur de l’azote, oui car l’Oxy gêne, que j’éteins en partit les lumières. Une odeur de sang devrait chatouiller les narines de la miss, erreur ou non, car ça représente mieux ce qui présentement est le présent de la demoiselle présente. Par ailleurs si elle regarde bien, elle remarquera des ombres de corpulence différente… Comment ça aucun rapport !? Mania est sexuelle donc elle fait ce qu’elle veut :

- Pour te remercier, tu vas affronter un de mes enfants… Qui sont aussi des créatures championnes dans leurs domaines ! Je t’ai offert un peu de quoi te donner de la force
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #6 le: Juillet 19, 2013, 01:32:02 »

Xia regarda la Déesse récupérée sa relique. La démone, espérait vraiment s'attirer les faveurs de la déesse avec ce qu'elle avait accompli pour elle. Mais Mania était folle, normal pour la déesse de la folie après tout, elle était donc imprévisible et pouvait très bien en resté là sans rien lui donné en retour. En tout cas Mania accepta le présent et le fit disparaître d'une bien curieuse façon.

La déesse répondit alors à sa question se téléportant devant elle dans une curieuse position. Sa façon de parler n'était pas évidente à comprendre et demandé de la concentration pour suivre. Elle devait faire attention de ne mal comprendre ses propos. C'est alors qu'il se passa quelque chose d'étrange. La déesse lui tordit subitement le cou, mais aucune douleur ne se fit sentir. Par réflexe, Xia passa sa main sur son cou vérifiant que tout était bien en place et c'était parfaitement le cas. Quelle étrange sensation. Elle ne chercha pas à comprendre davantage.

La démone se tourna vers la Déesse qui flottait maintenant dans le vide. La luminosité avait diminué et une odeur de sang flottait dans l'air. Cette odeur donnais faim a Xia, avec sa robe tâché de sang, elle pourrait avoir envie d'attaquer la jeune fille. Cette dernière étant une déesse, se n'était surement pas à faire. Elle expliqua alors qu'elle allait affronter l'un de ses enfants. Ses enfants ? Elle parlait de créature, se n'était peut être donc pas les déesses ou dieux, mais des créations de la déesse elle-même. Si elle avait bien comprit il y avait de la puissance à la clef et c'est ce qu'elle recherché.


-Très bien je suis prête à faire face à votre épreuve.

Des ombres se rapprochaient, il ne restait plus qu'à voir ce qui l'attendait.
Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Octobre 18, 2013, 01:33:48 »

Et boom ! Elle accepte bien entendu. Après tout elle n'a pas le choix de sa décision indécise ciselant en ciseaux incisant à l'Ain six ails plus tard. Ho que l'on va bien s'amuser !!! Grrr c'est nul ? Tant mieux on va dire, ci ce n'est que pour parler en pourparler, je parie que la pâle va les plier. Donc un dé fit ce que je voulais faire, la Reine se couvrira de sang pour le plaisir jouissif des combattants. Mais comment va t'on procéder cette action à faire avant l’interaction de cette icône... ? Ho je sais ! Enfin Mania sait :

- Et c'est partit ! De droite à gauche en parlant par la proue de sa poupe inversée au milieu de son centre, j’appelle... Zbouby !

Ho vous avez vu !? Dés que je parle la lumière c'est éteinte. Complètement. Totalement... Vraiment !? Et oui, Mania sait tout faire tant qu'elle ne connais pas. La pièce change pile de face au bon moment tiens... Reçoit mon pouvoir de faire l'acier dans une ambiance de métal... Et pouf ! La pute remet un décor porno aux thon roses et fond blanc. Poissons animés japonais défilant comme des pom-pom fraîchement tombées de leurs arbres. Et on aperçoit... Ho mon fils pingouin adoré de 800 kilos ♥. Hum personne ne le connais de toute façon... Moi non plus ! En fait divers, il est dans les deux mètres avec un béret. Un pingouin normalement anormal non ? Surtout qu'il a un sexe qui lui arrive jusqu'au niveau du coup. Pratique pour gliiiiiiiiiiiisser !. Enfin à ce qu'il m'a dit. D'ailleurs le voilà en train de glisser dans tout l'endroit de son envers. Allez zou on tape des pied pour éteindre la lumière et on recommence :

- On passe à la suite de ce commencement terminé... En passant par la traverse de cette route acheminée à... Mohamed !

Hop-là ! Cette fois lé décors ressemble à... Rien ? Dix tingues que c'est une huître là-bas. Par-ici un caniche et au fond... Une cagoule de ninja sur un véhicule à deux roues modernes sentant l'olive ? Ah je reconnais. Ou pas. Peut-être ? Il semblerait. Quel idiot on envoie du semble au lieu du sable de nos temps !!! Rhooooooo quel pet dégoûtant. Oups... Voilà que je me retrouve avec des cas pités sous un laser. J'en ai la tête qui flotte à coté du corps de Mania ! Brrrr comme c'est intéressant. En parlant de sang, voilà que ça coule un peu beaucoup... Comme un flot de flot ! Oui ça veut dire quelque chose. Oups j'avais oublié Mohamed pendant ce temps qui raconte sa vie.  Pas pour longtemps !:

- Chute d'eau, t'es toi et pas moi.

Et voilà ! En claquant des mains avec mes joues, on retourne dans du silence noir de son obscurité bruyante. L'arabe en barbiche, turban, short et tong est assez nul comme ça ! Il faut que je fasse à tension au prochain... La suite débute à la fin de ce milieu alors que l'épilogue se termine quand commence l'intermède. Ce qui veut illogiquement dire que l'on enchaîne à corde ces ficelles nouée ! :

- Blablabla... Ho tiens ma tête parle toute seule et en verlant. Brefouille de ses couilles qui pendouillent comme des nouilles, passons à la passoire ! J’appelle un nain cube !

Non pas un incube rooooh. Un nain culte que tu es toi, alors au lieu de dire nain porte quoi, pense que c'est pas nain possible : regarde.. Touche ! Sens. Ouh là ça pue bon ici... Le décors ressemble à... De la neige !? Ah je me disais bien que ça parlait correctement. C'est tout a fait classique que la neige moderne grésille dans le poste de tes laits. On diras une espèce de truc ressemblant vaguement à un machin. Pas vrai !? Non bien sûr. Un mode de laids, go en créer ! Il doit bien faire 8 bites dans sa console de salon privé rendu public :

- Vrstrstrstrstrstsrtsrtsrtsr !! Frsrst ? Fstrstrsrt...

On se tait ! Voilà on retourne dans le noir le plus absolu, et on passe à Mania. C'est pas bien de couper la parole de la déesse avec un jambon nucléaire :

- Au précédent ! Avec ses antécédents suivant l'arrière-goût de son passé futur, Bivnir !

Cette fois-ci, de la lumière mais pas de décors.  Juste plein de bestiole volantes qui volent partout en faisant un boucan d'enfer dans ce paradis mental. Elle se pose, volent et font tout pour ennuyer tout en divertissant ce public privé ! Pas besoin de présenter la star inconnue avec sa célébrité disparue, surtout que toutes les bestioles fusionnent pour former ce beau roi. Hmmmm ! Je me demande quant-est ce que j'ai violé pour la dernière fois celui-là... On s'en fiche ! C'est pourquoi je pose la question. Donc je le fait vite disparaître. Pouf ! Plus rien. Du vide avec du plein tout mignon ♥ :

- Et on termine par... Celle par qui tout à commencé dans cette triste histoire contée par la troubadour de ces écrivains... Mamie Caca !

Ah non pas elle ! Je la refais disparaître comme les autres. Cette petite jeune toute fripées avec son sac énorme dans le dos qui peut tout tuer d'une prise de catch... Brrrr comme c'est lourd de légèreté. Surtout qu'elle a tendance à vendre des excrément en tout genre à tout le monde, les emmerdant jusqu'à ce qu'il craque à tel point ça les fait chier. Brrr.... :

- Petite erreur trompée par une faute... A toi de briller pour choisir qui combattre !

Oui parce que Mania brille quand elle pense. Pourquoi pas L ?
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #8 le: Octobre 24, 2013, 02:33:45 »

Quel étrange endroit alors que l'odeur du sang flottait dans l'air réveillant la faim de Xia, tout disparut subitement passant dans le noir total avant de nouveau changer. L'ambiance devient alors rose, des sortes de poissons flottaient tout au tour d'elles. Xia ne comprenant pas trop ce qui se passait quand la déesse présenta alors une créature impressionnante. Jamais la démone n'avait croisé un animal ressemblant à celui-ci, à voir son bec, il avait l'air d'un volatil, mais sa taille était surréaliste et se... La créature avait un pénis monumental qui à lui seul était plus gros et plus grand que Xia elle-même. Etrangement elle ne ressentait pas cette haine habituelle à la vue d'un sexe masculin. Pourtant, en temps normal, c'était comme une impulsion de violence, elle sortait les griffes et ne pouvait se retenir de le déchirer, de l'écraser de le réduire à rien, le tout dans les cris de douleurs de sa victime. Xia en conclut que cette violence venait donc de l'esclave et non pas d'elle. Ce qui la fit sourire ressentant une sorte de fierté d'imaginer que l'esclave pouvait aussi être violente.

Mania fit disparaître la créature et le décor se replongea dans le noir total. Xia s'attendait pourtant à l'affronter, mais non. Surprise elle écouta la suite. Le décor changea alors de nouveau, une forte odeur marine apparut avec des sortes de caisses contenant des huîtres. Un peu loin se tenait un étrange canidé, c'était une petite espèce au pelage bouclé rappelant certain animaux servant à confectionner des vêtements chauds. Xia trouvait ce chien bien ridicule, loin de la noblesse des loups. Puis il y avait cette étrange machine, elle ignorait complètement ce que ça pouvait être, surtout avec cette odeur végétale forte qui lui titillait le nez. C'est alors que la créature suivante fit son apparition. Enfin créature c'était vite dit, se n'était en apparence qu'un humain dans un accoutrement ridicule. Il parlait et parlait, encore et encore. Xia ne comprenait rien de ce qu'il disait c'était plus compliqué à saisir que les paroles de la déesse elle-même. C'est alors qu'une décharge d'énergie surprenante sorti des yeux de l'homme se dirigeant sur la déesse qui vue sa tête se faire arracher de son corps. Une fois de plus la surprise s'empara d'elle, la démone n'avait jamais été autant déroutée en si peu de temps. Xia observa le corps de Mania regardant cette fontaine sanglante, c'était un véritable appelle pour son estomac. La démone en tremblait de plaisir et d'envie. Elle ne rêvait que d'une chose à se moment là, sauté sur le cadavre et en boire tout ce sang divin. Mais voilà, elle était comme paralysé, ses jambes refusaient de bouger et ses ailes ne se dépliaient pas. C'était comme si elle était enchaînée devant son désir le plus puissant, comme si son fantasme était là à la faire languir.

La tête flottante de la déesse reprit parole mettant le silence en roi sur les lieux. L'homme disparut cessant enfin de parler et de raconter des choses incompréhensibles. Le noir annonça surement la prochaine créature, au moins elle ne voyait plus le sang ce qui la calma légèrement, mais l'odeur était toujours là. Le décor changea une nouvelle fois. C'était encore plus étrange que les précédant. Tout était point et crépitement. Des points gris, des points blancs, des points noirs, tous disparaissait aussi vite qu'ils revenaient. C'était une véritable torture pour ses yeux. Au moins ça la forçait à fermer ceux si, car le corps de la déesse était toujours cette fontaine de sang. Quand elle la regardait, elle sentait son estomac gargouiller, mais aussi des goutes couler le long de ses jambes. Son esprit s'embrumait et réfléchir devenais compliqué. Son instinct prenait le dessus et se contrôler devenait compliqué. Un bruit étrange plus fort que les crépitements annonça la présence de la créature suivante. Xia se devait d'ouvrir les yeux pour voir ce que c'était. Finalement ça ne l'aida pas plus, la chose était comme une bouillie de couleur, un assemblage de petits cubes cherchant à former une forme sans vraiment arriver à faire quelque chose définie. C'était tout aussi violant pour ses yeux qui n'étaient habitués à ça.

Heureusement la déesse fit vite revenir l'obscurité et le son étrange de la créature indéfinie disparut. Xia ouvrit de nouveau les yeux. Regardant toujours avec envie le corps de la déesse. Dans un sens heureusement que son corps refusait de bouger, sinon elle se serait écarté de sa voie et se serais déchainé sur ce corps privé de sa tête. Le noir fut remplacé par la lumière, un nouveau choc visuel pour la démone. Heureusement elle s'y habitua plus rapidement qu'avec le décor précédent. C'est alors que d'innombrables bourdonnements lui torturèrent les tympans. Un nombre impressionnant de petites créatures volantes, se regroupait les uns sur les autres comme attiré par cette lumière. La masse grossit formant petit à petit un seul être. Se fut sans surprise qu'elle reconnut l'être immonde Bivinir. La chose affreuse qui avait conduit Xia vers le temple de la déesse. Le mouvement de ses ailes déclenchèrent tellement de bruit qu'elle sentit ses tympans se déchirer et elle hurla de douleur alors que du liquide noir s'écoula de ses oreilles.

La déesse mit fin rapidement à sa présentation, forte heureusement. Comme plus tôt la douleur avait disparu et elle entendit parfaitement les paroles de Mania comme si rien ne lui était arrivé. Pourtant, une goutte de sang noir, lui tomba sur l'épaule témoignant que se n'était pas que son imagination. La dernière créature fut présenté, cette fois c'était aussi en apparence une humaine. Petite et âgée, mais ce qui était surprenant c'était ce sac démesuré qu'elle portait dans son dos. Tout comme ses déplacements qui étaient bien trop vif pour son âge et sa corpulence. La petite vieille s'était approché d'elle plus vite qu'elle ne l'aurait imaginé et tentait par différent argument et nom de lui vendre de la merde, véritable des excréments cherchant même à lui faire goûter pour mettre en valeur son goût. Mania la fit disparaître juste à temps, alors que la petite vieille allait lui mettre de force la merde en bouche.

C'était donc maintenant l'heure de faire son choix. Mania la regardait avec sa tête flottante attendant sa décision. Xia devait choisir lequel de ses être improbable allait être son adversaire. Un choix déjà pas évident, mais qui en plus était perturbé par son état actuel. Xia était toujours exciter par le corps décapité de la déesse, si son cou était une fontaine de sang, la démone était une fontaine de transpiration et aussi de mouille. C'était la première fois qu'elle était vraiment exciter sexuellement. D'habitude c'était une sensation qu'elle ne ressentait qu'as travers l'esclave. Pourtant, la sensation n'était pas la même, car autant elle avait envie sexuellement de la déesse, autant elle avait envie de la dévorer en même temps. Alors, faire un choix dans une telle situation était très compliqué, sans compter les troubles qu'avaient causés les différents êtres la torturant que par leur simple présence.

Portant son regard sur son fantasment qu'était la déesse, elle se décida enfin et prononçât son choix. Sa voix était déformée par son désir et montrait très bien son état actuel. Même si c'était déjà évidant au bruit de son estomac et à son entre jambe trempé et bien visible étant nue.


-Je vais affronter le premier...hum...Zbouby...

Le combat s'annonçait difficile, si Xia était en temps normal un être fait pour le combat, une combattante sadique, cruel et efficace. Dans l'état actuel des choses elle ne pensait qu'à Mania et ce qu'elle avait envie de lui faire. Il fallait espérait que ses instincts de combattante reprennent le dessus et que la déesse ne soit pas visible pendant le combat, sinon elle risquait fortement de subir une défaite humiliante.

La créature nommée Zbouby fit son retour dans la pièce attendant le début du combat. Xia cherchât tant bien que mal de chasser l'image de la déesse de ses pensées et se mit en position de combat. La démone avait retrouvé son corps original dans ce monde fou, ainsi elle allait pouvoir se battre comme au bon vieux temps. Elle se pencha en avant, une jambe en avant l'autre vers l'arrière comme pour un départ de course. Ses bras étaient écarté comme si elle s'apprêtait à enlacé le monstre devant elle. Ses griffes étaient sortie menaçante de leur taille de plusieurs centimètre chacune. Dans son dos sa queue fouettait le vide, le bout de cette dernière étant aussi tranchante qu'un rasoir. Mais le plus impressionnante était ses ailes. Chacune bâtaient dans le vide prêt à la faire décoller. Ces ailes faisaient un craquement sinistre qui déclenchait la peur facilement chez ses victimes, ses craquements étaient dus à la texture rocheuse des os qui composaient ses ailes. Entre les os une membrane se déployât formant la surface qui lui permettait de voler, au repos la membrane se repliait laissant que les os visibles dans le dos de la démone.

Tout le corps de Xia était fait pour le combat, n'importe qui pouvait trembler de peur devant son corps ainsi en position que ce soit par le bruit sinistre de ses ailes, le son de la lame de sa queue, la taille de ses griffes ou encore son regard excité et la mouille qui coulait sur ses jambes. Xia n'avait pas totalement réussi à ignorer la déesse. Le combat commençant enfin, Xia s'appuya sur ses jambes et se propulsa avec une vitesse impressionnante dans les aires. Ses ailes la soulevèrent sans difficulté, craquant toujours à chaque mouvement de celle-ci. Fonçant vers Zbouby, elle mit ses griffes en avant prêtes à lui trancher de ses griffes son sexe bien en évidence. S'il arrivait à éviter ses griffes il y avait toujours sa queue qui s'allongeait grasse son pouvoir, elle filait derrière comme un fouet tranchant, prête à s'abattre au moindre changement de direction.

Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Février 14, 2014, 10:04:30 »

Zbouby !!! Son choix de chute tombée à la renverse est fait dans la une. Allez on rend tout noir une nouvelle fois, et on replace le décors précédent la suite de ce présent. Du poisson rose !! … C'est d'un mauvais goût très appréciable. Il attends, dans sa posture aussi droite que son érection pui-pui-pui-puissante et veineuse... Ho la petit démonesse prends sa posture de guerre. Un con bat, la guerre riait. Ho mais... Mania remarque qu'elle n'est pas la seule à couler. La déesse cramoisie coule rouge tandis que la maléfique blanche coule transparent.Ma seuuuuuuuuuw !!! Ou pas. Ça marche pas assez bien dans cette course pour sauter les étapes étant en nage. 

Et c'est partit ! Dés le départ, elle essaye de griffer et trancher ce zboub... Mais elle ne doit pas faire beaucoup de dégât. Ho oui des gars ! Ça ne suffira pas mais ça pourrait être amusant. C'est drôle... L'engin de mon machin me rappelle celui de certains Dire... Donc des attaques standards serons pas plus efficaces que du rien face à du quelque chose. Ho je sais! Oupla on arrête de faire couler ce sang rouge et on va mettre... Hum... Oh je sais ! Des tentacule de pieuvre des deux morceaux de cou. Bon ce n'est pas mauvais de combattre les pieds dans du sang... Mais j'adore Tante Acule ! Allez go, on va voir de plus près. Juste la tête :


- Coup de zboub !

Il rit, poste et donne des coups d'aile comme des griffes, le zboub partant dans le coté inverse de la pente. Comme un azur os les coup d'aile en griffe. Il est vif et fait mal si on touche, pas vrai que c'est faux ? La réalité n'est mensongère quand la naissance met au monde un faussé réel. Après ? Ho et bien en mal, il fait le pain de gouin en imitant Bob Sleigh sans la luge. Il fait des squive et des attaques en boule blanche pour des dix émulés... Oùlà Mania s'y perdrait si elle avait une carte entre les patates. Donc maintenant, il faut chercher le meilleur point de vue pour observer une vue d'ensemble. Ah j'ai trouvé ! Entre les cuisses de ses jambes humide de transparence, ou dans ce genre là ? Oui bien sûr. Les tentacules risquent lui faire bien du mal ou l'envers de son endroit :

- Attention ! Il va fumer noir de chaud si tu continue comme ça

Comment déjà... Des villes "Jho" je crois de crucifix.
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #10 le: Février 24, 2014, 12:19:16 »

Concentré sur son attaque son esprit de combat reprit le dessus. Xia volait vers sa cible dans les craquements sinistres de ses ailes. Enfin à porter elle abatit avec toute sa force ses griffes sur l'engin de la créature, mais cette chose était bien plus solide que prévue. Ses griffes ne l'entamèrent même lui arrachant du coup une douleur imprévue. La créature n'apprécia pas cette première attaque et riposta rapidement en donnant des coups d'ailles, que Xia évita en voletant dans différente directions. Son engin si solide était donc une sorte de bouclier par sa taille ce qui signifiait qu'un point faible pouvait se cacher derrière, mais faut oublier qu'il est une créature de la folie la logique n'était pas la meilleure option. Alors qu'elle s'était reculer pour réfléchir Zbouby se mis sur son zboub et glissa dans sa direction dans une charge bien plus rapide que sa taille aurait laissé pensé. Xia se prit l'attaque de plein fouet et fut projeté au sol.

Heureusement la démone était solide et elle se releva. Puis subitement elle poussa un gémissement, sentant un plaisir soudain entre ses jambes. Surprise, elle baissa la tête, pour voir des tentacules se glisser dans son intimité pour venir y fixer la tête de la déesse. Sa remuer en elle procurant une sensation très agréable. Xia remarqua alors une nouvelle attaque de la créature qu'elle esquiva par réflexe. La démone fut alors surprise de remarquer que la présence d'une tête entre ses jambes n'entravait pas ses mouvements et que malgré les sensations en elle, elle arrivait à resté concentré pour se battre.

Tout en gémissant sous les mouvements des tentacules, Xia craqua de nouveau des ailes pour s'envoler et passé de nouveau à l'assaut. Cette fois elle fendit sur la droite prenant le plus de vitesse possible. Elle passa volontairement à côté de la créature. Utilisant sa magie, sa queue c'était allongé de plusieurs mètres pour s'enrouler au tour du zboub de la créature, permettant ainsi à Xia de conserver sa vitesse tout en effectuant un tour dans son dos et frappa de ses griffes sous l'aile gauche de la créature, cherchant à lui déchirer celle-ci. Cette fois ses griffes arrivèrent à pénétrer la chaire et blessa Zbouby.

Xia se laissa retomber redonnant sa taille normale à sa queue et retomba sur ses jambes en poussant des petits cris de plaisir. Se battre comme ça avait un petit côté plaisant. Mais dans la réalité, elle doutait de pouvoir prendre son pieds et gardé son esprit combatif en même temps. Mais la démone ne s'attarda pas au sol, profitant d'avoir déstabilisé son adversaire, Xia prit son appuis sur le sol et bondit vers la seconde aile dans le but de lui couper avec la partie tranchante de sa queue.
Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Mai 09, 2014, 11:09:41 »

Holà holà ! La toreador ne lésine pas sur les couches de nouilles de mon bébé. Un peu comme ma tête de néné entre les cuisses blanche de l'inconnu célèbre. Mania fait splotch quand elle bouge. C'est rigolo non ? Ou gigolo, je sais plus quel diabolo à dit ça...  Bref de lenteur ! La voilà qu iatatatatatataque !!! Vive la défense morte de l'assaillante protégée qui marche d'escalier accoursée. La glissade à deux bout assise avec ses jurés veulent gagner ce con de bas ! La déesse observe de son point de vu olfactif que Zbouby commence à... Euh en avoir marre de canard ? Ça va sentir le roussi ! Non pas que le vol à Till soit nul à zéro, mais un cale-cul ne saurait détruire mon gros bébé. Xia est forte ? Ho mais non ! Elle est Xia que je suis bête d’animalisme.

La voici qui voilà la vue de son ennemi en passant sur le coté... Des côtes ? C'est très maritime cette affaire d'armoire à roulade et sqives et vasions. Ah bhé me demandez-pas ce que c'est, le dés du... Euh... Roooh on s'en fiche de ce papier qui coule ! Je la voit qui trace de café qui... Roule autour du zboub ? Ho mais c'est que le pain de gouin va péter un câble nucléaire s'il continue à s'arrêter. Regarde avec les yeux de boule pétanquée de fer ce qu'elle va faire où tu va y perdre. Dressée comme une tour, le zboub et l'animal semblent.. Euh... Paumé ? Pourtant il sne ressemblent pas à des mains. Peut-être aujourd'hui ? A moins que c'était hier... Toutefois, elle blessa l'aile de sa cuisse, ce qui fait jaillir du sang marron-merde ♥. Comme est excitant ! Même sans chauffeur. Elle peut continuer, mais la berge ne fleurira pas sur une tombe à la renverse de cette dernière :


- Couvre-toi le chou-fleur ma belle, et la bête aussi !

Youplà boum. A peine l'exécution de la sentence promulguée par les juges comptent les voix muettes que ça commence ! Zboubi gonfle tout ses muscles et les veine veineuses de son zboub pour devenir encore plus gros ! Pas comme un obèse, mais Jho d'Alton qui fumerais un dark Holy Wood. Le truc à machiner dans la bouche. Et il cri... Comme le dernier technologique. Il cri comme un Diable en os dans le désert qui creuse comme René la taupe. Un de mes fils ♥. Un dernier cri si fort qu'il pourrait faire trembler l'air autour. Bien qu el'oxy gêne, il peut être malade en ayant froid à la tête e taux couilles, non ? … MANIA A TOUJOURS RAISON !!! Bouh. Déesse de la raison, ce n'est pa smoi, c'est Mania. La première renifle Toi qui Lui avec sa cagoule en bouse de baleineau. Ho il a finit de gueuler sa bequée.  Maintenant, il peut cracher plus loin et glisser plus vite en faisant mal avec sa femelle.

Le voilà qu'il recule, même s'il à pas culé juste avant en plus de son moins, et se met à faire une de ses ultime attaque ! DARK HOLY WOOD ! Il balance une fumée noire de son mec devenue plus rouge , plus que celle qu'il a maintenant en permanence... Faut que je la retrouve celle là aussi. Attention car ça fait bobo le petit robot. Mais c'est évitable ! Il suffit de rouler un renifleur trop naif, se chier dessus comme un soldat guflaxé ou faire la technique du pet-S-eau


- Zbouby ! Ho il est devenu tout vert et rouge. Attention, son poivron n'est pas comestible de satiété

Jean remue tante Acule pendant que je suis au cul du pet. C'est un tantinet con et fortable à la fois là dedans.
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #12 le: Mai 26, 2014, 01:42:56 »

Xia la démone destructrice, celle qui terrifia les populations humaines pendant des années, tuant et dévorant des milliers d'humain aussi facilement qu'un enfant serait un carnage dans une fourmilière, effectuait l'un de ses plus dangereux combats. La créature en face d'elle était certainement l'un des trois adversaires les plans dangereux qu'elle avait affronté. Le plus dangereux étant l'un des anges purificateur de l'apocalypse. Après ce combat Xia sorti vainqueur avec le corps terriblement endommagé, par réflexe, elle avait alors mutilé le corps de l'ange pour s'abreuver de sang, l'une des plus grosses erreurs de sa vie. Le sang de l'ange au lieu de la soigner la blessa davantage, ce jour là elle avait perdu une partie de sa magie et ne pouvait plus utiliser une partie de ses pouvoirs d'origine. C'est alors qu'une idée fit surface.

-Oh, mais j'y pense !

Si dans ce monde elle avait retrouvé son corps perdu, peut être qu'elle avait aussi sa magie perdue. Mais elle n'ut pas le temps de tester quoi que ce soit. Zbouby avait esquivé son attaque porté sur sa seconde aile et il se mit soudainement à pousser un cri. Xia crut sentir sa tête explosé, l'intensité du cri était si puissant que son corps entier vibré avec l'air, elle ut même peur de sentir ses os se briser comme une vitre de verre. Si bien qu'elle s'effondra par terre mettant ses mains griffues sur ses oreilles dans l'espoir d'en atténuer l'effet. Xia elle-même était capable de pousser des attaques sonores dévastatrices, mais là c'était bien plus puissant que se d'ont elle était capable. Le cri enfin fini, Elle se releva salement perturbé par cette attaque, elle constata alors un changement chez son adversaire. Ses couleurs vert rouge le rendait disons, plus moche que ce qu'il était de base, mais le pire était cette fumée étrange qu'il crachait de son bec. Xia n'avait pas besoin de l'étudier pour deviner qu'il était dangereux. De plus son regard était devenue brillant et d'un rouge démoniaque. C'était une vison cauchemardesque et ridicule à la fois.

Zbouby ne lui laissa pas le temps de réfléchir et lui fit un souffle de sa fumer noir qui se propagea rapidement dans sa direction. Rapidement Xia sauta en l'air et déplia ses ailes pour s'envoler et évité cette attaque qui avait une portée impressionnante, mais la créature lâchait rien, bougeant la tête, elle dirigea son souffle suivant sa trajectoire avec aisance. Le souffle devait être sacrément corrosif, car l'odeur qui flottait maintenant autour d'elle lui piquait les narines. Dans son vol destiné qu'a esquivé n'arrivant pas approcher son adversaire, la tête de la déesse agréable accroché dans son intimité devait avoir droit d'être sacrément secoué. Quand enfin, la créature arrêta de souffler Xia put se poser au sol, il était enfin temps de se déconcentrer sur son idée. Avant d'être interrompu par la colère de son adversaire après sa blessure, une idée lui était venue. Si elle avait retrouvé son corps perdu avec ce monde, peut être qu'elle avait aussi retrouvé sa magie perdue par le sang de l'ange. Xia se mit face à son adversaire à quand même une bonne distance et se concentra pour préparer sa magie, si tout se passait bien des lames de vent partirait sur son adversaire et allait l'entailler de toute part. Sauf que rien ne se passa, aucune des sensations nostalgiques ne parcourut sont corps. Déçut, Xia jura et décida de reprendre le combat normalement.

Volant les griffes en avant, Xia chargea la créature, mais Zbouby était devenu plus vif et ce dernier la repoussa d'un violant coup de son gros machin, ce qui la projeta plus loin. Elle s'écrasa au sol sentant l'un de ses bras craqué. Une forte douleur la parcourait, la démone se releva et tenta de bouger son bras ce dernier ne bougeai plus et n'était que douleur. Avec un bras en moins pour se battre le combat s'annonçait bien compliqué. Xia décida alors de faire quelque chose de complètement fou, se servant de sa magie, elle fit grandir son bras blessé, le faire grandir de façon a âtre énorme et largement plus grand que son corps tout entier. Au final son bras était pratiquement aussi gros que le machin de son adversaire. XIa se servit alors de sa queue toujours tranchante pour se couper ce bras devenue géant. Heureusement qu'elle gardait son esprit de combat, malgré les sensations de plaisir des tentacules en elle, sinon sa queue serais devenu un instrument sexuel et non une arme pour se battre. Après un cri de douleur à cet acte fou, avec sa main valide, elle attrapa l'os du bras coupé et se mit à tourner sur elle-même comme un athlète au lancer de poids. Prenant de plus en plus de vitesse, elle finit par lâcher son projectile qui volât vers Zbouby. Aussitôt, elle s'envola à sa suite et pris le plus de vitesse possible, avec sa queue tranchante, elle forma une vrille et se mit à tourner sur elle-même tant l'espoir d'arrivée enfin à lui portée un gros coup.

« Dernière édition: Mai 26, 2014, 01:50:01 par Limma Darts » Journalisée

Mania - La folie
Dieu
-

Messages: 110


Déesse de la folie - Pitchoune de la démence


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Octobre 08, 2014, 12:45:28 »

La déesse galère autant qu’un phénicien à … Phénicier ! Si ça existe, Mania le sait. Elle le C car l’A B I A D L ! Mouahahahah elle est trop nulle comme folle à lier au lait par sa beauté à en faire un fromage… Mais si cela était le cas du mexicain bourré, celui n’aurait eu droit qu’à se transformer ne gorille à cravate devant un pain de gouin cornichon. En rouge et vert… ! Non ce n’est pas ça ? On va dire que le muet parle trop aphone quand il chante. Puisqu’on parle de cornichon, la petite oisillone qui n’a pas connu la couleur semble être de plus en plus désespérée que l’autre chose. Un coup par-ci, un coup par-là… Et on dit que Mania est pornographique ! Non, elle ne regarde pas des canards cagoulés se la toucher ! Ou juste via le câble à bonnet. S’amouracher, le mou en moins-moins puisqu’on parle de bec, le bras quand on l’a long c’est… Très bien pour les affaires du démon de minuit ! A moins que ça soit l’enfer du fer à faire avec de la fer… Aïe ! Voilà que je suis ballotée comme un ballon :

- Un peu de tenue ! Mania ressemble à pas grand-chose !

Peu me chaud le chauve et sa chaux chaude, Zbouby ne craint que de peu de travailler dans le bâtiment. Preuve en est, il a un béret. C’est génial non !? Mais si ça ne l’est pas. Donc de ma place peu visuelle, je constate que la petite va taper relativement fort de café. De café, son adversaire qui est mon fils de fer, et bien, ça n’a aucun rapport sexuel. Le temps que ce premier régisse le son, il se fait surprendre par devant. Xia est plutôt cochonne en faits divers ! Preuve en nez, Zbouby se fait projeté en arrière en faisant un roulé-boulé d’enfer… Jo le savait et avait fait pareil, pas frais ? Il est tellement castré dans le mur qu’on voit plus que son zboub. S’il ne serait pas retombé sur le parterre de carreau, il aurait perdu de vue l’émission. D’ailleurs, il n’a tellement pas compris ce qui lui est arrivé que le temps d’une grosse squive Ines Quivable de devenir un gorille à cravate.

Sauf que ça ne lui avait pas plu. Dommage colla Terhal du mur au monstre, il repoussa encore un cri, jusqu’à être soudainement interrompu. Mais Mania ne voit rien ! Idiote imbécile dans sa bêtise stupide…. S’il fait le cri couinant du chien plastifié en rut, c’est qu’il a du se fracturé la boule de son machin. Ma disciple peut admirer sa tête cliché de mascotte de livre japonais ainsi que son corps redevient normal. Et oui, point faible de maillon, elle a visé juste quand ses boules ont touché le mur. C’est que quand ça craque, ça craque très fort ! Allez, on fait vibrer puis tournoyer la tante à cule pour essayer de sortir de là et retourner sur le bon corps de déesse ! :


- Ah ça va bien mieux que si ça allait pas mal ! Ou presque. Qu’est-ce que tu en pense petite ?

Oups, j’oubliais. La raie qu’on pense viendra d’ici sous peu. Donc il faut chercher d’un mélange d’arc et aux logs pour que l’on dîne aux ors :

- Alors je te dois quelque chose il parait de son invisibilité… Le tout de rien est de savoir comment ne pas connaitre cette compréhension.

Je m’approche à coller la petite monochromée, je ne parle pas de princesse, et passe à l’action du feu. Je me baisse de bassesse pour aller boire cette fontaine de vie qui coule entre ses jambons. Mania en a besoin pour la suite des opérations chirurgicales des quatre renifleur skinés dans cette foutu ligue. Et il y en a pas moins que le minimum que Mania est capable de faire, de liquide ! La bouche un peu désacuti… Euh Désatri… RAAAAHHH !!! Des arts ticulé, j’y suis arrivé sous un drapeau de soie plein de vers. Ho j’ai fait ça avec le mât choir pour prendre le plus de place possible et ne pas révéler le cache de la cavité ! Mais vu qu’une seule langue de serre paon, ouais car Mania a transformé sa langue en celle du reptile verre de terre, elle en rajoute une deuxième ! Bah oui puisqu’il y a deux endroits où rentrer donc même s’il n’y a qu’un trou d’où coule la cascade de l’alchimie, Mania préfère passer pour une idiote ! Logique, ou pas de papa barbe à papa. La chair extensible va aussi profondément qu’elle le peut en frottant de partout pour tout récupérer ! Mania absorbe les fluides comme un aspirateur, même si elle ne sait pas ce que c’est.

Maintenant, on passe à l’autre. Oui car devant c’est en train de se faire très facilement, mais l’autre ça va être un con pliqué contre le mur comme histoire à fin débutée. Mais Mania à plus d’un sac dans sa tour. Elle se sert de sa langue comme un vent qui touse dans ce derrière bien organisé en forme. Sachant que j’aspire une grande partie de la salive, me demandez pas comment, c’est une technique Mania, qui se trouve dans la bouche ! Génial hein !? Mais oui c’est ridicule. Comme cette déesse qui parle en rouge et noir ! Quelle cruche grecque comme divinité absurde… La démonesse doit aimer je pense de confiture. Allez on termine tout ça, et on retire les deux langues en vibrant, oui Mania est un sex toy story, et elle se retire de ces fentes et de ce putter de chair. Cela à dut bien durer ce que les petits mortels appelle un demi de bière ? Ou de beurre ? Non d’Eure ! Et de Loire. Bah oui une déesse ça doit prendre bien son temps :


- Ça, c’est effectué dans cette manufacture de chair. A la suite !

Hop là, on ouvre la bouche dégoût après celle de plaisir et on fait une bulle de tout ce qui a été récolté. Une bulle pas plus dessinée qu’écrite qui prend une forme aléatoire, même si on n’a rien à faire à Toire. Donc, on ne bouge pas de devant et on plonge une main bien ferme dans la bite de la miss… Euh l’or de bite pardon. Bah oui car Mania aime bien l’or… C’est tellement naze. Il y a du sang qui se saigne aux quatre veines pour irriguer ce qui servira plus tard. Pour l’instant du moment, ça fait un maquillage symétrique, oui Mania est une déesse de la mort n’oubliez pas, et une partie va flotter pour mon plan exécuté par le bourreau. Dans la bave et cyprine. Oui. C’est dégueulasse diraient les puristes impurs de brutalité.

Maintenant, il reste le plus mou. Toucher le cerveau de la démonesse qui n’a pas dut sentir grand-chose d’arraché, surtout que Mania ignore complètement de quelle zone il s’agissait, ça va un court moment. Donc on retire cette main qui ne sert à rien, on ouvre la bouche et on gobe l’œil ! Miam ça croustille… Hi hi hi. Oignon ! Une dent de moins. Tant pis, ça donnera peut-être plus de pouvoir que prévu. Ho oui je le sens gliiiiiiiiiiiiiiiiisser en moi ! Mania pendouille et se déforme partout où ce globe enculaire, si si ça se dit, passe. On pourrait croire que pour une déesse elle sait bien danser mais non !  Et il ressort par devant… Ou pas. Chaussure à cent dalles sans bottes secrète ! C’est resté bloqué. Tapis, on lève cette fichue robe qui montre,… Rien du tout puisque Mania ne porte rien dessous, comme une vraie-fausse divinité, et il ressort en différent de ce que les mortels appellent Anti-mité. Dernière et tape du pied comme ça balance ! On rajoute l’œil dans le mélange liquide et on sort la carte maitresse ! :


- J’active Polymérisation !

La carte fusionne avec tout le reste en faisant pouic-pouic. Brrr comme c’est horrifiant comme bruit… Mania en tremble d’excitation. Et à la fin, on obtient trois formes féminines aussi pareilles que pareilles. Faut expliquer ce qu’il y a à parler… :

- Terminé ! La raie qu’on pense est maintenant à toi. Mania a vu qu’il n’y avait pas qu’une mais deux disciple à l’intérieur, donc elle a utilisé des morceaux de Xia pour créer trois corps pour elle. Celui de Xia, celui de Limma et une  fusion de toutes ! L’autre est une erreur donc ça donnera ce que ça donnera

Hop là, Mania flotte pour plus de confort, et vu qu’elle est fatiguée, elle ne va pas passer de l’autre côté de la gravité pour éviter que sa jupe et ses cheveux tombent au plafond :

- Il y a beaucoup de pouvoir partout en plus pas moins ! A toi de voir ce qui arrivera. A part l’œil qui parlera à voix haute d’une pensée au hasard des quatre personnalités

Allez on s’approche des corps et on les place avec Xia en carré. Qui a retrouvé son œil au passage clouté de cette circulation au carrefour. Ah Mania a oublié quelque chose de très important ! Si le corps existe sans personnalité, cela ne marchera pas avec les mains :

- Alors les Âmes… Blablabla de la raison pure Mania par ici… Pouic-pouic du très sexuel par jour et nuit pour celle-là… De l’athlétique sens pour elle… Et du reste pour la dernière.

Oups, j'ai oublié Zbouby qui se tient les boules. Hi hi hi hi... HA HA HA HA HA !!!
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 843


Démone soumise et dominante


Voir le profil
Fiche
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #14 le: Octobre 20, 2014, 12:22:26 »

Cette attaque aussi improbable que douloureuse pour elle, fonctionna mieux que prévue. Sous l'impact du bras arracher devenue projectile, la créature roula sur elle-même finissant contre un mur. Avant même qu'il réussit à s'en remettre, Xia arriva sur lui comme une torpille et frappa à ce qui sembla être un point faible. Zboubi poussa un cri horrible, mais de douleur cette fois, avant de reprendre sa forme. Xia s'envola pour se poser plus loin essoufflé par ce combat qui sembla fini. Le sang noir coulait flot de sa blessure où son bras manquait, puissant dans sa réserve de magie, elle referma la blessure se retrouvant amputé mais victorieuse. Ça n'inquiétait pas la démone qui savait que de toute façon, après une bonne quantité de sang avalé, elle serait capable de le faire repousser. La douleur disparue lui permettant de reprendre ses esprits et ressentir le plaisir qui s'agitait entre ses jambes. La tête de la Déesse sortit enfin d'entre ses jambes après avoir remué ses tentacules en elle et retourna à sa place.

Dans son langage si particulier, Mania parla de lui devoir quelque chose. Surement qu'elle avait donc réussi son teste, à moins qu'elle parlait par rapport à la relique rapportée. Sa tombait bien, Xia avait une demande à lui faire. Si la Déesse pouvait séparer les deux âmes qui partageaient son corps et enfin retrouvé sa liberté...mais Mania semblait avoir déjà quelque chose en tête. La déesse s'avança vers elle et se mit à genoux devant elle ? Qu'es qu'elle faisait ? Sa mâchoire sembla se décrocher alors qu'elle glissa sa tête entre ses jambes, comme si elle cherchait à la manger en l'avalant à partir de là. Aune morsure ne se fit, mais plutôt une étrange intrusion. Quelque chose se glissait entre ses lèvres intime et même dans son second troue et remuant contre les parois. Surprise, Xia sursauta légèrement. De nouveau le plaisir s'empara d'elle, c'était étrange, quand elle y pensait, c'était la première fois qu'elle ressentait du plaisir sexuelle dans son propre corps. En réalité, elle avait découvert ça à travers l'esclave. Ne sachant quoi faire, elle laissa la déesse faire, profitant du plaisir que ça lui procurait, après tout c'était plutôt agréable.

Dans ce monde étrange, Xia avait totalement perdu la notion du temps, se laissant à la fois porté par le plaisir qui était encore une chose nouvelle pour elle. Le plaisir chez elle se retrouvait dans le sang, dans le massacre, dans le combat et là elle découvrait une autre forme de plaisir qui était plutôt agréable. Peut être qu'elle allait plus s'y intéresser maintenant. Après un temps qu'elle serait incapable de déterminer, Mania fini par se retirer. Plusieurs fois Xia avait sentie une sensation plus forte la parcourir comme un frisson qui lui avait fait perdre le contrôle de ses sens. Décidément c'est quelque chose qu'elle devra étudier pour mieux comprendre. Xia se sentait à la fois bien et épuisé, elle s'écroula presque se retrouvant les fesses au sol et les jambes pliées de chaque côté, elle ne tenait plus sur ses jambes. Mania c'était elle redressée se trouvant face à elle, une sorte de grosse bulle sortie alors de sa bouche. La couleur de cette bulle était étrange limite écœurante. Subitement, elle vit la main de la déesse approchée, puis disparaître, sa vue se réduire et même une intense douleur qui lui arracha un cri. Qu'es qui c'était passé ? Quelque chose de chaud coulait le long de son visage descendant de son œil gauche. Se n'était pas des larmes. Avec sa vue réduite elle vit la main de Mania réapparaitre à sa vue et compris. Entre ses doigts se tenaient un œil couvert de sang noir. Elle lui avait donc arraché. Sauf que cette fois, Xia n'avait vraiment plus de réserve de magie, elle ne pouvait pas se soigner et devait supporter cette douleur. Cherchant à ignorer la douleur en se concentrant plutôt sur ce que Mania fait, elle l'observe avalé son œil. Le corps de la Déesse se mettant à bouger d'une étrange façon, comme porter par une musique inaudible. C'était presque le spectacle le moins étrange qu'elle avait vue pour l'instant, puis la déesse souleva sa robe montrant ses partie intime pas du tout dissimuler et en sortie alors l'œil d'entre ses lèvres vaginal. Comment il avait bien pu se retrouver là ? L'œil ressortir en différent est alors finit plonger dans l'étrange bulle. Mania fit apparaître une sorte carte qui se mélangea aussi à la bulle et dans une sorte de formula magique donna un nouvel œil. Puis enfin la Déesse se lança dans une sorte d'explication, pas du tout évidente à comprendre.

La suite fut alors plus floue, la douleur se clama, la déesse expliqua, son corps se retrouva dans un sens anormal, tout se mélangea, un tourbillon de penser, sa vue se troubla et finalement tout deviens noir.

Le réveil se fit dans le temple, la mystérieuse fille qui lui avait donné un ticket n'était pas là, elle était seule. La compréhension de tout était effectuée. Actuellement elle était le parfait mélange de l'esclave Limma et de la démone Xia. C'était compliqué, mais elle ressentait de grands changements en elle, des nouveaux pouvoirs, des nouvelles capacités et une étrange présence supplémentaire. Au final elles n'avaient pas obtenue ce qu'elles avaient voulu, mais leur condition était déjà meilleure. Bien il était temps de renter au harem, puis de tester ce nouveau corps à la fois léger, athlétique et puissant.

Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox