banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Attaque sur la Maitresse des Poupée. (Pv)  (Lu 1566 fois)
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 202


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« le: Mars 22, 2013, 12:52:37 »

Dans le village :

Un homme avait perdu son fils depuis maintenant quelque semaine. Comme beaucoup d'autres personnes, il avait disparu du jour au lendemain. Dans le village et toute la vallée, les disparitions étaient nombreuses depuis que le manoir était installé. L'homme était persuadé que la disparition était liée à la Maitresse des Poupées. Cette femme qui s'était emparé de vallée et les dirigeait malgré eux. Il y avait peu de temps son fils c'était rebellé contre son autorité et maintenant l'homme était sûr que pour cette raison elle l'avait fait disparaître. C'est pourquoi l'homme avait quitté la vallée pour faire partir un message. Il avait envoyé une lettre pour engager des mercenaires pour tuer ou chasser la Maitresse des Poupées et rendre au village sa liberté. Il attendait maintenant leur venu et prié pour leur réussite.

Au Manoir des Poupées :

Echo se leva comme tous les matins de bonne heure. Elle parcourra le manoir pour distribuer à chaque esclave et serviteur les ordres de la Maitresse. Certaines poupées devaient s'occuper du ménage, d'autre devaient s'occuper de la garde et un groupe de poupée armé devaient partir en mission pour rapporter des gens pour faire des offrandes à la déesse. Les ordres distribué, Echo s'empressa à partir en cuisine pour préparer le petit déjeuner de Maitresse Evangeline. Des petites brioches, du lait frais et un jus de fruit, le tout sur un petit plateau, Echo se dirigea vers sa chambre. Pour se présenter devant sa maitresse, elle devait être bien habillée. Elle enfila une robe et se coiffa, pendant quelque minute, il fallait que maitresse la trouve mignonne au réveille. Une fois prête elle reprit le plateau pour cette fois rejoindre la chambre de sa maitresse.

Echo rentra doucement à l'intérieur, la pièce était encore dans le noir, signe que la maitresse dormait toujours. Soulager d'être dans les temps, Echo s'avança posant le plateau sur la table guidée par la lumière du couloir. La servante s'approcha de la fenêtre et l'ouvrit doucement pour que la lumière du jour ne soit pas trop agressive. Le soleil ne suffit pas à réveiller l'endormie. Echo s'approcha donc du lit et s’accroupit devant sa maitresse. Elle se pencha au-dessus d'elle et lui glissa à l'oreille.


-Maitresse, il est l'heure de ce réveillé.

Evangeline ouvrit lentement les yeux et regarda lentement sa servante penchée au-dessus d'elle.

-Tu es mignonne ce matin. Attrape-moi mes vêtement s'il te plaît.

-De suite maitresse.

Echo se releva et commença à cherché dans l'armoire de sa maitresse une tenue élégante comme à son habitude. En attendant Evangeline sorti du lit et s'approcha de la table pour prendre ses brioches et commencé à manger. Malgré que la maitresse soit levée les draps continuèrent à bouger et sortie alors une poupée. La seule poupée de tout le manoir à ne pas être à taille humaine. C'était la Folle, la seule poupée qui n'était pas liée au pouvoir d'Evangeline et qui était aussi entièrement libre. La petite poupée fit apparaitre des ailes d'ombre et s'envola pour rejoindre la table d'Evangeline.

-Il va y avoir de l'action aujourd'hui.

Evangeline la regarda intriguée.

- Que veux-tu dire ?

-Tu verras bien, se serais pas drôle sinon.

« Dernière édition: Juin 01, 2013, 06:08:45 par Evangeline et Echo » Journalisée

Emi / Akido
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mars 23, 2013, 05:32:45 »

La matinée était fraîche, presque froide, dans la petite vallée où le village se trouvait. Une dense et obscure forêt entourait ce lieu de vie, remplissant la zone d'ombre et d'une pesante obscurité. Deux ombres se découpèrent soudain a plusieurs centaines de mètres du village endormis et les ombres se mirent à parler :

«_Broooar, frissonna la première, cette vallée file la chair de poule ...

_On n'y restera pas longtemps je pense, le contrat devrait aller vite »

Du moins c'est ce qu'il pensait. La personne ayant dit cela était plus qu'étrange c'était une grande silhouette, encapuchonnée et dont on ne voyant ni le visage ni aucune partie du corps, tout comme la silhouette à sa gauche était plus menue, mais portait la même capuche. Sous ces capuches les deux personnes étaient des Terranides, des hommes-animaux, se cachant de la population humaine, par peur des représailles. En effet ils étaient chassés depuis des années et éraient de village en village toujours à la recherche de nourriture. C'est cette constante recherche qui les amenaient là. Cette denrée était de plus en plus rare et ne possédant ni argent, ni bien, le seul moyen d'en gagner avait été pour Akido de vendre sa force dans un contrat d'assassinat. Ça ne le réjouissait pas, mais il le devait. L'enrôlement de l'homme loup avait été rapide : une simple demande à un tavernier et le Terranide avait reçu le lieu du contrat, le village précédemment cité, bien qu'il ne connaisse pas encore sa cible. Ils étaient maintenant à l'orée de la forêt a cent mètres des premières habitations. Akido s'arrêta et souffla à Emi :


«_ On ne se fait pas remarquer. On file directement à la maison du vieux dès que l'on sait où il se trouve. Laisse-moi parler ... »

Ils continuèrent à avancer et atteignirent rapidement les bords du village, où ils redoublèrent de prudence. Rapidement ils se retrouvèrent sur la grande place, où ils rentrèrent dans la première taverne venue. L'air été enfumé, bien que l'établissement était vide et ils se dépêchèrent de prendre les informations voulues et de partir vers une maison excentrée, où ils tapèrent à la porte.
Aucune réponse n'arriva. Alors qu'ils s'apprêtaient à s'en aller la porte tourna sur ses gonds. Avec suspicion, ils entrèrent et découvrirent une petite pièce mal éclairée, ou deux personnes étaient attablées, un vieil homme et sa femme, a l'unique table délabrée. Les deux Terranides retirèrent leurs capuchons et sourirent devant l'air surpris des clients. Ceux-ci les invitèrent à s'asseoir et seul Akido acquiesça, pendant qu'Emi s'accroupissait pour jouer avec le chat.

« _Qui est la cible ? Fut la première chose que dit l'homme chien

_ Une femme,
murmura l'homme, intimidé

_Une femme ?! Vous voulez que je tue une femme ?

_Pas n'importe laquelle. Une meurtrière ! La meurtrière de mon fils !

_Peu importe. Qui est-elle je dois savoir tout ce que vous savez ... »

L'homme lui expliqua donc tout, le manoir, le règne d'une main de maître sur la vallée, les poupées et les enlèvements ou les meurtres des opposants. Cette Evangeline avait l'air d'un véritable monstre. Quand Akido eut assez d'élément il se leva sans un mot et ressortit, accompagné par Emi. Arrivé à l'extérieur, Akido chuchota à Emi,


«_ La mission sera plus difficile que prévu. La femme a des pouvoirs. Je ne veux pas que tu restes avec moi, ni que tu risques ta vie. Tu vas donc rester au village.

_Hors de question !
Hurla-t-elle. Si tu n'es pas d'accord, je te suivrais contre ton grès. »

Après une disputes qui dura de nombreuses minutes, Akido du se résigner à accepter de prendre sa compagne avec lui.


Ils partirent vers le manoir, en prenant un long détour, pour arriver sur la propriété par l'arrière. Une fois la première haie escaladée, ils s'arrêtèrent dans un coin du jardin. Observant l'allée et venue des gardes, ainsi que la mise en route des lumières sur le château. Le matin allait bientôt se lever. Ca allait être une longue journée ...
Journalisée

Bleu : Akido
Rouge : Emi
Vert : Les deux.

Ma fiche
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 202


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #2 le: Mars 26, 2013, 01:06:44 »

Dans le manoir :

Evangeline c'était habillé d'une élégante robe noire et sa servante l'avait coiffé de longues minutes. Il était donc l'heure de s'occuper des affaires pour commencer les dernières affaires concernant la vallée. Evangeline c'était peut-être imposé comme dirigeante de la région, elle en oubliait pas pour autant qu'un domaine sans peuple ne servait à rien. C'était pourquoi elle en prenait soin. Un message l'attendait dans son bureau apportant une réponse importante. La réponse était donc positive. Evangeline avait négocié avec d'important commençant Du royaume térranide, tout un stock de graine pour l'agriculture. Ainsi la vallée allait pouvoir cultiver des céréales résistantes au froid des montagnes. Ainsi le village pourra mieux survivre à la famine et même peut-être en faire un commerce. Se n'était pas la seule action qu'elle menait pour le bien du village, en ce moment une équipe de ses serviteurs parcouraient le monde à la recherche d'un médecin qui accepterait de venir s'installer au village. L'an passé une épidémie avait fait beaucoup de dégât et elle ne tenait pas à ce que cela se reproduise. Après avoir traité plusieurs dossiers

Cela terminé Evangeline devait s'occuper d'une autre urgence, l'offrande à Mania. La déesse tenait à ce qu'elle lui offre des âmes corrompu par la folie régulièrement en échange de sa vie actuelle.


-La folle vient avec moi.

La petite poupée se mit à rire en faisait des gestes obscènes, debout sur le bureau d'Evangeline. La Maitresse des Poupées soupira devant se spectacle idiot.

-Je fais ce que je veux tu n'as pas d'ordre à me donner, j'ai bien envie d'embêté ta chère Echo.

-C'est pour l'offrande que je te demande de venir et Echo est dehors.

La petite poupée se quittait jamais Evangeline, c'était juste son caractère de rejeter ses demande juste pour montré qu'elle n'était pas l'une de ses créations. La Folle était une créature de la folie dévouée à Mania et qui devait plus ou moins surveiller et aidé la Maitresse des Poupées. Evangeline arriva donc dans une grande salle magnifiquement décoré. De grandes vitres donnaient à la pièce une luminosité parfaite. Le long des murs se trouvait des poupées immobiles, portant de magnifiques vêtements. C'était des décorations, mais pas seulement. Chacune de ses poupées était des êtres vivants avant de devenir des objets décoratifs. A l'intérieur de chacune d'elle se trouvait encore la personne transformée, vivant encore en elle, condamné à rester immobile depuis plusieurs années pour certaine, sans pouvoir mourir. Ils peuvent juste entendre et voir ce qui se passe au tour d'eux, sans pouvoir réagir. Ainsi privé de tout, leur âme plongeait dans la folie et c'était le but recherché.

-Dit moi lesquelles sont prêtes ?

La Folle fit un tour de pièce en volant, examinant une à une chaque poupée. La petite poupée regardait le niveau de folie atteint par chacune d'elle, pour déterminer lesquelles étaient prête. Elle fini par en désigner trois.

-Celles là sont parfaites.

-Merci.

Evangeline se mit donc au centre de la pièce et utilisant ses pouvoirs, elle arracha les âmes des trois poupées. La Folle les dévora et ainsi Mania reçut sa dose de folie réclamée. Les trois corps vide de leurs âmes furent alors regroupés. La Maitresse des Poupées se servit de son pouvoir pour les animer de nouveau et de nouveaux serviteurs étaient nés.

A l’extérieur du Manoir :

L'extérieur du manoir était divisé en plusieurs partis. Le devant était un chemin que relié le manoir au village. Il était grandement entretenu et remplie de jolies plantes et statue rendant l'endroit magnifique. Le domaine était entour de grandes haies au tour du quel circulaient régulièrement des serviteurs qui surveillaient les alentours. Chacune d'eux était une poupée à taille humaine, équipé d'une armure légère qui les protégeait suffisamment de projectile tout leur offrant une mobilité suffisante pour agir rapidement. Si on ne connaissait pas la particularité des serviteurs d'Evangeline, il était impossible de deviner qu'ils n'étaient pas humains.

Il y avait ensuite le derrière du manoir, l'endroit le plus beau du domaine. Au plus proche du manoir se trouvait une terrasse richement décoré, régulièrement utilisé pour la détente de la Maitresse ou encore pour recevoir du monde. Ensuite se trouvait un jardin de roses parfaitement entretenu. Il y avait une seconde entrée, qui donnait sur la grande forêt de la vallée, entré bien sûr gardé. Puis traversant le jardin, partant des montagnes et rejoignant le village, se trouvait une magnifique rivière.

Echo ainsi que cinq poupées servante se trouvaient dans le jardin de roses. Elles étaient toutes occupées à entretenir les fleurs que la maitresse aimait tant. Traversant le jardin trois poupées s’approchèrent d'Echo. L'une d'elle était une femme habillée en soldat portant une lance, une arme à la fois décorative et efficace. Une seconde poupée était un homme avec de grandes ailes sombres dans le dos, il était habillé d'une tenue noire mélangeant cuire et pic de métal. Il tenait en main une grande épée, qui à elle seule était aussi impressionnante que la carrure de l'homme. Puis la dernière était un jeune homme dans une tenue banale, avec un arc de chasseur dans le dos et un carquois sur le côté.


-Mademoiselle Echo, la Maitresse redoute que quelque chose se produise aujourd'hui. Avez-vous remarqué quelque chose ?

Echo se releva une rose à la main et se tourna vers les poupées gardiennes.

-Non je n'ai rien vue de plus que les habituelles animaux de la forêt qui sont venues manger, ce que je leur ai offert. Par précaution continué à inspecté.

Le petit groupe se courba devant la servante et reparti à surveiller le jardin à la recherche de ce qui as pu perturber leur Maitresse.

Journalisée

Emi / Akido
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Avril 03, 2013, 07:30:53 »

//*HRP : Désolé pour l'attente et pour la taille de la réponse, j'ai été pas mal malade >.< *//


Les deux compères étaient toujours à l'affût. Sur un petit talus, ils apercevaient une grande partie du domaine. A leurs droites était l'entrée, bien trop à la vu et bien trop gardée pour nos amis, ils cherchaient quelque chose de plus discret. L'espace en face d'eux ne donnait sur aucune porte et à leurs gauches se trouvait le jardin arrière. Celui-ci était très grand, mais pas beaucoup moins gardé que l'avant. Pour l'instant on y voyait personne, seuls des gardes, nombreux et souvent en groupes, patrouillaient en long et en large du domaine.
Akido avait beau chercher, il ne trouvait pas de faille dans le système de défense, du moins pas sans meurtre. Et s'il devait tuer quelqu'un, le faire sans se faire remarquer serait quasiment impossible, même pour deux créatures n'existant que dans les ombres, tels qu'eux.


Le regard d'Emi se porta sur une partie plutôt agréable du jardin, un endroit ou des rosiers fleurissaient en masse, et ou les roses arboraient de jolies couleurs. Elle nota les six serviteurs en train de s'en occuper, mais ne s'intéressa qu'aux trois gardes qui vinrent leur parler. Ceux-ci était impressionnant d'assurance et de force retenue en même temps. La peur titilla l'estomac de la Neko, elle ne voulait surtout pas les affronter. D'un coup de coude, elle montra à Akido ces trois hommes. La mission allait être plus difficile que prévue.


//Quelques minutes plus tard//


Après avoir ramassé leurs armes, les deux compères s'étaient dangereusement approché de la haie, et miraculeusement ils n'avaient pas été découverts pour l'instant. Ils épierrent pendant quelques minutes le moment propice, qui arriva bientôt. Deux gardes passèrent non loin et dépassèrent nos amis. D'un même mouvement, Akido et Emi plaquèrent leurs mains sur la bouche des gardes. L'un posa ses griffes sur la gorge du premier, tandis que la jeune fille pointât une dague vers le dos du pauvre bougre.Ils détalèrent rapidement, avant de se cacher dans l'un des nombreux creux de la forêt.
 Le souffle haletant, et le coeur tambourinant, ils cherchaient à savoir s'ils étaient poursuivit ou repéré. Vu le calme apparent, il semblait que non, mais il faudrait rester prudent pour la suite. S'en suivi une longue discussion entre les compères, pour savoir si on devait tuer ces deux gardes. Emi gagna la bataille et les deux victimes furent rapidement attachés et bâillonnés, sans compassion pour leur épiderme, mis a mal par les liens et le froid grandissant.

Ils déshabillèrent les pauvres bougres pour enfiler leurs armures, et s'acharnèrent a camoufler leurs parties animales sous les casques. Manquant de temps, ils n'examinèrent pas les corps, et repartirent dans le jardin, pour reprendre la ronde a leurs places. Connaissant plus ou moins le tracé de celui-ci grâce a leurs observations, ils le continuèrent jusqu'au moment ou ils arrivèrent non loin de la porte arrière du manoir. D'un coup de coude Akido montrât la porte a Emi, et tout deux s'y engouffrèrent d'un même mouvement.
Ils ne s'attendaient pas vraiment à voir ceci ...
« Dernière édition: Avril 12, 2013, 10:27:04 par Emi / Akido » Journalisée

Bleu : Akido
Rouge : Emi
Vert : Les deux.

Ma fiche
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 202


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #4 le: Avril 13, 2013, 12:34:27 »

A l’intérieure du manoir, Salle des Poupées :

Evangeline à l’aide de La Folle, retiraient une à une les âmes à offrir à la Déesse de la Folie. Extraire des âmes était un exercice long et épuisant. Il fallait par commencé par sortir l’âme de son corps, l’âme était rarement consentante à quitté son corps. Il fallait ensuite la conditionné pour que l’âme ne s’évapore pas. Puis enfin, une fois sous forme de perle remplies de folie, elles étaient téléportées et offertes à la Déesse.

Alors que la dernière âme était enfin sortie de son corps et qu’elle était remodelée, quelque chose perturba le rituel. Les portes extérieures de la sale s’ouvrirent laissant rentrer deux gardent. Evangeline surprise par leur arrivé fut déconcentré et l’âme se brisa alors. On put alors entendre un cri horrible de douleur et une vague de folie traversé la pièce brisant même quelque vitre.

Après avoir sorti ses mains de devant ses oreilles, Evangeline regarda les deux intrus avec colère. Parmi ses serviteurs et ses esclaves, pas même Echo n’oserait perturber le rituel comme ça. Les deux réalisant se qui venait de se produire, se mirent tout de suite à genoux réclament pardon.  Ils étaient tout les deux des esclaves D’Echo, des hybrides qu’elle avait converti il y encore peut de temps. Echo maitrisait encore mal se pouvoir et ne contrôlait pas suffisamment bien ses serviteurs.


-Maitresse, nous venons de trouvé deux de vos gardes attaché et sans leurs armures. Il y a surement une intrusion.

Evangeline s’approcha d’eux d’un pas lent. Elle s’accroupit devant eux.

-Vous venez de gâcher quelque chose de très important. Il a fallut des années pour brisé cette âme et vous ! Vous avez tout détruit en quelques secondes. Mais vous avez de la chance je suis généreuse. Retrouvez moi ses intrus et j’offrirais leur âme pour remplacé la perte. Mais si vous échouez, je vous torturais pour vous envoyez dans la folie et offrir vos âmes à la place.

Les deux gardes paniqué sortir rapidement dans le jardin et commencèrent leur recherche des intrus.

A l’intérieur du manoir, la cuisine :

La porte donnant sur la terrasse, qui servait en temps normal à servir le thé de la Maitresse, s’ouvrit à la grande surprise de toutes les personnes se trouvant dans la cuisine. Il y avait une chef cuistot, des servant et servant, tous se monde était en pleine préparation du repas du midi de la Maitresse. Ils furent donc surprit de voir surgirent ainsi deux gardes de la Maitresse dans la cuisine. La chef un peu déstabilisé, s’avança quand même.

-Que signifie cette entré ? Que se passe-t-il ?

Journalisée

Emi / Akido
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Avril 22, 2013, 08:28:05 »

Les deux compères restèrent quelque peu ébahi devant l'assemblée de cuistot présent devant eux. A voir l'agitation qui y régnait, ils venaient de perturber la préparation d'un repas. Ils prirent quelques secondes pour regarder autour d'eux.

Une grande cuisine s'étalait devant eux, une cuisine moderne, qui n'aurait pas décrié dans un grand restaurant, mais qui ici, dans un manoir antique, rendait le tout proprement irréel. De nombreux cuisiniers travaillaient ici, et tous semblaient identiques, leurs traits effacés par la tenu, blanche immaculée, et leur toque ridicule. Akido nota, rapidement et avec une froide distanciation que la pièce ne possédait aucune arme, ou objet utile, les couteaux présents étaient bien moins performant que ses griffes, et que seule deux portes y donnaient accès, celle qu'il venait d'ouvrir avec fracas, et une autre à l'autre bout de la pièce, qui semblait fermée.

Alors qu'ils allaient partir vers celle-ci sans un mot pour les travailleurs, un homme s'avançât. L'homme était manifestement le chef, et était un bonhomme plutôt rondouillard. Un nez assez rond et gros, recouvrait une fine moustache, et des lèvres charnues, rendant le personnage aussi caricatural que possible. Quand celui-ci ouvrit la bouche, une voix grave leurs demanda :


« Que signifie cette entrée ? Que se passe-t-il ? »


Au ton de sa voix, le chef était surpris. Emi ouvrit la bouche pour répondre, mais Akido lui donna un léger coup de coude et répondit a sa place :


« _ Nous avons d'importantes nouvelles pour ... »

Akido hésita. Il ne connaissait pas le nom de la cible, mais il improvisa :

«_ Pour la maîtresse. Savez-vous où est-elle ? »

Sans attendre la réponse, ils traversèrent en trombe la cuisine, pour ne pas leur laisser le temps de comprendre, ou de réagir. Ils ouvrirent la porte, s'y engouffrèrent et longèrent le couloir sur lequel donnait la porte. Ils déboulèrent dans une sorte d'énorme Hall, ou de nombreux couloirs et des escaliers partaient dans tous les sens. Il s'arrêta quelques instants pour souffler et entendit un garde parler un peu plus loin.

« _ Vite, il faut trouver les deux intrus, c'est notre priorité ! »

Quelques gardes s'en allèrent dans certaines des issues, mais d'autre partirent à l'autre bout du hall, discutant entre eux. Emi fit un clin d'oeil a Akido, et pris en commandement la suite. Elle le fit la suivre silencieusement, tous deux accroupis, et ceux-ci montèrent a l'étage, voyant moins de gardes. Ils arrivèrent en haut sans heurt, mais ne savaient pas s'ils étaient repérés ...
Journalisée

Bleu : Akido
Rouge : Emi
Vert : Les deux.

Ma fiche
Evangeline et Echo
Avatar
-

Messages: 202


La Maitresse des Poupées


Voir le profil
FicheChalant
Description
Evangeline : La Maitresse des poupées, dirige la vallée indépendante d’Ancarla. 
Sorcière transformant les gens en poupée pour en faire ses serviteurs.

Echo : Servante principale d’Evangeline, elle lui ressemble  physiquement, mais en plus jeune. Ne montre aucune émotion et n’a pas d’âme.
« Répondre #6 le: Avril 27, 2013, 12:06:48 »

Dans le salon du manoir :

Evangeline s’installa dans son divan et regarda l’assemblé qui était devant elle attendant les ordres. Il était cinq, trois hommes et deux femmes. Il y avait une femme dans une robe noir portant une grande faux, c’était une femme effrayante et pas que d’apparence. A coté d’elle se trouvait un homme plutôt petit, mais qui semblait agile et surtout qui avait une sacrée collection de couteau sur lui. Ces deux là étaient des poupées gardienne et par conséquence restait ici pour protégé leur maitresses. Tout deux étaient très habille au combat. Les trois autres portaient des armures légères avec une lance, ils étaient chacun responsable d’un groupe de gardes du manoir.

-Vous, vous aller diriger les recherches à l’intérieur et vous l’extérieur. Je veux dans la mesure du possible, les intrus vivant. D’après ceux qui les ont remarqué ils serraient deux, mais resté prudent, rien de dit qu’il non pas d’autre complice. Ils on voler des armures de la garde des murs, donc si vous en voyez en dehors de leur poste méfier vous. Ils peuvent aussi, changer d’armure s’ils comprennent le fonctionnement des groupes.

Evangeline fit donc signe au deux groupes de partir et d’entamé les fouilles. Elle se retourna pour regardé La Folle qui depuis qu’ils étaient dans la pièce n’arrêtait pas de rire sans raison.

-Mais tu vas te calmé oui ?

-Je ne reçois pas d’ordre de toi ! Laisse moi m’amusé.

Elle soupira et se tourna vers le dernier commandant qui restait debout attendant à son tour ses ordres. C’était surement le plus jeune de la pièce et il semblait un peu nerveux. En étant le dernier à recevoir ses ordres, alors que les autres étaient déjà sortis, il se doutait que sa mission devait être plus importante.

-Toi, je veux qu’avec tes hommes, tu me retrouve Echo. Au dernière nouvelle, elle était au jardin à travailler les fleurs. Quand tu l’as retrouvé tu lui explique la situation et qu’elle envoie ses esclaves au flair le plus développé à chercher les intrus. Ensuite tu la conduit en sécurité et avec tes hommes, vous la protéger au péril de votre vie. S’il lui arrive quoi que se soit, je punirais personnellement le responsable. Aller trouve là et vite.

Le jeune sorti rapidement de la pièce pour cherché Echo. Les deux gardiens, se placèrent pas loin de leur maitresse. Suffisamment pré pour intervenir et suffisamment écarté pour lui laissé son intimité.

Dans les couloirs du manoir :

Les trois servants qui se trouvaient un peu plus tôt dans le jardin circulaient maintenant dans les couloirs du manoir. La lancière, le démon et le chasseur étaient un groupe de serviteur qui en temps normal était affecté aux missions en dehors du manoir, que se soit comme messager, traqueur et chasseur d’esclave. Aujourd’hui alors qu’ils n’avaient pas d’ordre particulier, ils préféraient participer aux recherches également. En chemin dans les couloirs, ils croisèrent plusieurs groupes de grades occupé à inspecté chaque recoin. Des personnes interrogeaient et informaient les serviteurs et les esclaves qui n’étaient pas fait pour combattre, leur demandant de signaler tout se qui était suspect à la première troupe croisé.

Les trois servants remarquèrent alors une des cuisinières approchées d’un groupe de garde en courant. Intriguer ils s’approchèrent touts les trois pour écouté. Il y avait donc un homme et une femme, et tout deux hybride qui c’était introduit. Ils en avaient pas de peuvent, mais à écouté la femme, leur attitudes avait été suspecte.


-Cherchons en priorité des gardent hybride à l’armure des murs. A l’intérieur il doit pas en avoir des masses.

-Il faut surtout inspecté tout les lieux qui peuvent les cacher.

-Il faut espérer qu’ils n’ont pas de plan du manoir sinon, il risque de trouvé rapidement la Maitresse.

-Si c’était le cas, ils ne serraient pas passé par la cuisine.

Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox