banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Fin des postulats aujourd'hui, si vous êtes intéressés n'hésitez pas !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: « The Wonderful One »  (Lu 612 fois)
Maman
-

Messages: 17



Voir le profil
FicheChalant
« le: Mars 20, 2013, 02:37:49 »

Le bar marchait du tonnerre. Comme d'habitude. Mais ce soir, il y avait un client qui n'était pas comme d'habitude. Un client qui noyait sa peine dans de l'alcool, au point de frôler le coma éthylique. Un client qui manqua de tomber de son tabouret quand il hoqueta. Alanna, qui patrouillait pour veiller à ce qu'il n'y ait pas de débordement, posa son regard sur lui.

Alanna : « Diego... Tu pourrais le monter à l'étage ? Le pauvre homme ne va vraiment pas bien. »
Diego : « Tu m'étonnes qu'il n'aille pas bien. Il a surpris sa femme en train de copuler avec un garde de la ville. Et quand il lui a demandé de se justifier, elle lui a annoncé qu'elle le quittait, parce qu'il la trompait aussi. »
Alanna : « Sérieusement ? Mais... Il n'a jamais couché avec une fille d'ici ! »
Diego : « Je sais bien. C'est justement le plus injuste. Il ne venait que pour la bonne ambiance. »
Alanna : « Bon. Tu l'emmène au second ? Dans ma chambre. Il pourra se reposer. »

Diego acquiesça, et partit aider l'homme titubant à se redresser. Il le conduisit prudemment aux escaliers du fond de la salle et l'aida à monter. Ils passèrent le premier étage, dont les chambres étaient dévolues aux prestations pour les clients, et l'amena au second. Cet étage-là était destiné aux chambres des Filles, de Diego, d'Alanna et de Maman.

Diego : « Allez bonhomme. Allonges-toi ici. Tiens, prend la bassine, au cas où tu décides de vomir. Et tâches de dormir. »

Le client ivre hocha vaguement la tête, et s'effondra sur le matelas, avec la bassine non-loin. Diego le laissa là, refermant doucement la porte de la chambre.

Quand il redescendit, une sorte de rixe s'était développée dans un coin du bar. Alanna s'en chargeait très bien. Elle assomma les deux protagonistes, et les traîna dehors. Diego l'y aida. Ils déposèrent les deux assommés à deux rues de l'établissement, avant d'y retourner. Ils ne craignaient pas d'abandonner leur poste pour quelques minutes. Maman était dans son bureau, elle veillait.

En revenant, ils croisèrent un nouveau client. Ils le saluèrent d'un signe de tête, et reprirent leurs postes.
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Mars 20, 2013, 09:21:30 »

Quel nouveau et prudent client que voilà. Vêtu de ses habituels vêtements de sortie, le vampire avait choisi de se balader dans les grandes rues de Nexus quand une nouvelle fois encore, l'envie lui fut de passer par les bas-fond de cette belle et si particulière cité. Les bas-fonds restaient ses endroits favoris, ensemble de coupe-gorge, de crève-faims, et de ce petite quelque chose qu'on appelle le grand luxe, ce que l'on ne trouve pas dans les rues pavés d'or et les beaux étalages. Quel est l'expression ? Les plus belles des roses naissent quand on les blessent ! Et c'était ça le grand luxe, ces boutiques, ces bars, qui au plus profond de la misère fleurissent pour offrir aux désoeuvrés et aux connaisseurs les plus belles couleurs de la vie sur cette Terre. Tant mieux pour le vampire, il fais partie des deux à la fois, étant un voleur, un mange ce qu'il trouve, et un de ces hommes qui écument les moindres recoins de Nexus pour dénicher les perles rares.

Il avait observer cette devanture plusieurs fois d'ailleurs. Un doux parfum en ressortait, de ces fragrances qui ne peuvent que s'échapper du cou d'une belle femme, même si un liquide parfumé ou de l'encens tente d'en cacher la provenance. Il était particulièrement intéressé par le lieu jusqu'il y a peu, mais n'osait y pénétrer par peur de perdre contrôle sur l'instinct vampirique qui avait pris une place prédominante dans son corps et son mental. Aussi était-il rester dehors, dans un coin de rue, pour observer, et ne s'était fait voir pour l'instinct, en tout cas l'espérait-il. Peu à peu il prit le soin de faire descendre les tremblements d'excitation sanguinaire qui le prenait en sentant les douces odeurs des occupantes du lieu, puis une fois sur de ses mains et de ses crocs, il avait fait le choix d'entrer, profitant d'ailleurs que deux personnes charmantes sortent ce qu'il devait rester d'une bataille de bar classique pour lui passer sans ticket d'entrée... Après tout il ne savait pas si le lieu était sélectif sur ses arrivants.

Une fois sur le pas de la porte il s'était arrêté pour observer l'endroit, fort coquets, mais en repérait pas encore les auteurs de ces très agréables fragrances qui lui chatouillait les narines depuis temps de temps. Tant pis, il se contentera d'observer jusqu'à repérer le cou qui lui donne tant envie, en espérant qu'il ne tombe pas sur quelqu'un de récalcitrant. Surprit par un bruit de porte, il dû s'écarter pour laisser passer les deux membres du lieu qui eurent l'amabilité de le saluer en passant près de lui, braves personnes que voilà ! En tout cas cela suffit au vampire pour leur sourire et les saluer à son tour, avant d'aller s'installer à une table vide tranquillement, remarquant que plusieurs verres y trônent encore, surement le passage d'un soifard ou d'un torturé. En tout cas il s'y assois, à l'autre extrémité, et regarde la salle d'un air un peu inquisiteur, mais jovial, après tout le lieu est plus qu'agréable et cet amont de senteurs dans lequel il baigne le mettent dans un état des plus propices à la douceur. Il attend que quelqu'un passe pour s'essayer à une commande et peut-être à une petite discussion pour en apprendre plus, qui sait ?

-Mademoiselle, s'il vous plait ?
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox