banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mission ... Sauvetage ? [ PV Stephen Connor ]  (Lu 3780 fois)
Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« le: Mars 09, 2013, 04:15:27 »

'' Aidez-moi quelqu'un ! ''

Cette voix, c'était la voix d'une personne en détresse ! Une touche de peur dans la voix, un petit étouffement pendant que tu cries ces quelques mots, une pression contre les cordons vocaux comme si tu allais pleurer. C'était exactement un appel à l'aide ! Jamais je n'aurais fais confiance à cette voix si je le savais ce qui m'aurait arrivé. Je n'étais pas trop naïve, pas d'un seul grain ! Mais ma vocation en tant qu'agente de la B.S.A.A de l'association des S.T.A.R.S ( Section Tactique Armée pour Recherches et Sauvetages) m'avait appris et d'ailleurs j'en avais fait le serment : que lorsque quelqu'un appel à l'aide, c'est vital ! Je dois aller à son secours immédiatement au risque qu'un être humain meurt. L'être humain est une personne importante et il ne faudrait pas perdre une vie ou qu'elle se fasse changer en zombie causé par le virus-G ! Tout d'un coup, tu commences à te sentir faible, tu t'assoies, mais là, la douleur est trop grande sur ton cœur ! Tu crois que c'est une crise cardiaque et là tu t'arrêtes au bon milieu de la pièce, tu ne penses soudainement plus, tu ne vis plus et une faim te prend comme cela d'un claquement de doigt. Il faut que tu manges, de la chair fraîche ! Voilà comment tu deviens un zombie. Mais, je n'allais pas laisser tout cela se produire. Moi, Jill Valentine, j'en ai fais le serment et je tiendrais ma promesse même s'il faudrait que j'y donne ma vie ! Les cris tenaient toujours leur ténacité : '' au secours '' , '' j'ai mal '' et compagnie suivait leur route et devenait de plus en plus claire ! Même que les cris faisaient de l'écho. Je pris mon arme sur la ceinture de mon uniforme d'agente de la B.S.A.A et l'apportais droite au cœur. L'écho se faisait nettement plus fort lorsque j'arrivais proche d'une espèce de petit tunnel en demi-cercle. On pouvait apercevoir ma silhouette dans l'entrée de celui-ci. Je plissais les yeux pour apercevoir à travers la couche de brouillard qu'il y avait dans l'air. Je finis par voir une silhouette d'homme, tête vers le sol. Il semblait mal en point vue de loin. Je courrais maintenant.

« Tenez bon ! J'arrive ... et voilà ! »

Je m'accroupis vers l'homme qui exprimait des gémissements de douleur. Je le retournais et plaçais ma tête contre son torse pour voir si le cœur battait toujours. Il avait un rythme normal ... Mais alors ? Était-il vraiment souffrant ?
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Mars 09, 2013, 05:11:50 »

Décidemment, le monde ne tournait pas rond. Stephen se baladait tranquillement dans la rue, quand, tout à coup et sans prévenir, un énergumène était venu le mordre dans le cou. Avec toutes les étranges bestioles qui trainaient dans les parages, du style vampires et autres monstres, l’américain n’était pas vraiment étonné, mais le type qui lui avait bouffé le cou avait visiblement sale mine. Enfin il devait être sacrément affamé pour avoir tenté de le bouffer sur place comme ça. Généreusement, le boxeur avait filé quelques billets au clochard pour qu’il aille bouffer au Mac Do ou un truc du style. Très heureux de sa bonne action du jour, il reprit donc sa route, tout à fait enchanté par le paysage.

Pas besoin d’être un génie pour comprendre qu’il venait de se faire mordre par un zombie, à la nuque. Heureusement son sang de démon lui permettait d’éviter la transformation, mais ça faisait un mal de chien quand même. Sa tête se mit donc tout naturellement à tourner, son système immunitaire très développé luttant tant bien que mal contre le puissant mutagène. Par chance, il réussit à regagner ses esprits, et ce ne fut qu’à ce moment là qu’il comprit le problème : il venait de se faire bouffer la nuque par un zombi, et non pas un fan trop tactile ou un clodo affamé. Et en plus il l’avait renvoyé dans la nature.

Afin de rétablir le juste ordre des choses, le démon prit sur lui d’aller traquer l’affreuse créature, pour l’empêcher de nuire. Il finit par retrouver sa trace à proximité d’un tunnel. Apparemment le zombi errait sans but dans les rues, ne sachant pas vraiment se localiser, ce qui est effectivement dur quand on a le cerveau qui ressemble à de la pom’potes. Impossible pour Stephen de déterminer s’il avait ou non pu mordre quelqu’un durant la trentaine de minutes où l’américain l’avait laissé filer, mais autant penser et espérer cela. Rapidement, le démon fit cramer le zombi d’un sort. Pris d’une réaction tout à fait compréhensible, le cadavre sur pattes, enflammé, se jeta sur le boxeur qui avait le dos tourné et s’apprêtait à partir, lui bouffant de nouveau un morceau de cou avant de tomber en cendres.

« Oh l’enfoiré. » Murmura Stephen en touchant sa nuque, qui s’était déjà régénérée.

Malgré tout les germes infectieux étaient de nouveaux passés dans son organisme et Stephen s’affala par terre, avant de tomber dans les pommes, s’endormant tout simplement. Une série de cris vint alors le réveiller. Apparemment un jeune homme venait de le voir, et pensait qu’il devait être mort, ou un truc du style. La brume était tombée sur les lieux, et Stephen avait franchement la tête dans le cul. Surtout que le boxeur se tenait allongé à coté d’un squelette à moitié calciné, ce qui n’était pas d’une très grande aide. Poussant un soupir, l’américain se leva, tentant de rattraper le jeune inconnu pour lui expliquer qu’il n’avait rien à craindre, mais celui-ci continuait d’appeler au secours.

De plus Stephen se cassa la gueule, trébuchant sur le cadavre présent pour finir face contre Terre. Sa seule réaction fut un « J’ai mal. » répété plusieurs fois, dans le vent, tant il se sentait trop fatigué pour faire quelque chose à ce propos. Décidemment, il était plutôt claqué aujourd’hui. N’ayant pas la force de bouger, les bactéries du zombie lui bousillant encore un peu le cerveau, Stephen s’apprêta à s’endormir, avant de ne sentir une personne le retourner et poser sa tête sur son torse. Ce fut sûrement ce contact qui réveilla une réaction moléculaire zombie chez l’américain (Excuse bidon no jutsu !) lui donnant très envi de sauter sur celle qui se chargeait de le « sauver ». Ca ou alors il avait très envi de la violer, étant un détraqué lubrique.

« Ah salut ma jolie. En fait tu vois je n’ai rien du tout mais puisque je t’ai sous la main je vais profiter de toi tu comprends. » Dit-il en plaquant brutalement Jill au sol, se plaçant au dessus d’elle. « Eh j’ai touché le gros lot dis moi. » S’amusa le démon en observant les courbes de sa « sauveuse ».
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mars 09, 2013, 06:14:05 »

- Ah salut ma jolie. En fait tu vois je n’ai rien du tout mais puisque je t’ai sous la main je vais profiter de toi tu comprends .

Quoi ? Il n'avait rien ? Pourtant il semblait avoir une légère cicatrice dans le coup causé par un zombie, je le sentais, ça sentait le cadavre. Je me fis prendre par les épaules et plaquer sauvagement au sol me causant bien de la douleur, il me tenait cloué au sol avec sa grande force. Je retournais ma tête vers la gauche et remarquais les os d'un cadavre. Je retenais un cri et stupeur puis je tentais premièrement de lui donner des coups de pied pour me défaire de sa prise, mission impossible #1 ! De lever les bras ? Mission impossible #2. Il était trop bien baraqué pour moi, même si j'avais une bonne force et une flexibilité un tendinet hors de du normal, trop fort. Je le regardai d'un regard à moitié frustré mais à moitié effrayé. Il avait une petite barbichette sur le bout de son menton et un dur regard. Il déclarait sans fausse modestie.

- Eh j’ai touché le gros lot dis-moi !

Ça, c'était de trop, de quoi me mettre en colère ! Je lui donnais sauvagement un cou de tête et lui cracha au visage, de la jolie salive sur la joue, quelle bonne manière j'avais. Il l'avait mérité. Je souhaitais a tout prix prendre la poudre d'escampette !

« Mais mon espèce de connard ! Tu vas me laisser partir oui ou merde ?! On n'abuse pas de la gentillesse des gens comme cela ... Je ... Je vais crier et un des zombies va venir te dévorer !»

Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #3 le: Mars 09, 2013, 11:11:02 »

Stephen tenait Jill fermement plaquée au sol, ses mains posées sur ses épaules pour qu’elle ne puisse pas bouger, la maintenant de tout son poids. Le corps voluptueux de l’agent, tout en courbes et agréablement moulé dans sa tenue, voilà une vue qui ravissait l’œil. Il était d’ailleurs notable que l’américain était très émoustillé par ce corps scandaleusement délicieux, se léchant les lèvres d’impatience, désireux de goûter celles de la chasseuse de zombies. Heureusement, il était bien trop fort pour elle, non seulement son entraînement de boxe lui octroyait une grande force, mais aussi et surtout son sang démoniaque lui assurait de ne pas ressentir réellement de difficultés à la maîtriser.

Celle-ci se débattait avec vigueur, mais elle paraissait prendre petit à petit conscience de la folie de ses tentatives. Impossible pour elle de fuir, il la tenait fermement, obligeant son corps musclé et puissant contre le sien, penché sur elle, il sentait sa lourde poitrine contre ses pectoraux musclés. Sensuellement, il se mordit la lèvre inférieure, approchant doucement sa bouche charnue des lèvres pulpeuses de sa victime. Mais alors que les chairs se frôlaient, un coup de tête puissant partit, le front de Jill cognant violemment le nez de l’américain, qui recula sous l’effet de la surprise. La jeune femme lui avait craché au visage, pourtant il resta calme, encore plus excité qu’auparavant, il les aimait fougueuses.

« Tu es une petite sauvage ma belle, ça me plait tu sais. » Grogna-t-il. « C’est moi qui vais te dévorer. »

A ces mots, il vint presser la poitrine de la chasseuse avec sa grosse et lourde main, massant délicatement celle-ci à travers les vêtements de la victime. Silencieusement, il approcha ses lèvres du cou de Jill, y apposant sa bouche avec lenteur, ses chairs humides glissant avec douceur sur l’épiderme de l’agent. Des fois, il suçotait sa peau, remontant doucement jusque derrière l’oreille de la belle, lui mordillant le lobe. Il aimait se montrer doux, par moments, mais elle devait aussi apprendre sa place. Par clémence, il la laisserait partir après l’avoir bien utilisée, mais qu’elle n’espère pas s’en tirer sans avoir fait son travail. Il lâcha le sein gauche de la femme, allant chercher sa belle main fine, pour l’amener au niveau de son sexe.

« Mais je ne voudrais pas être le seul à me régaler, tu comprends ? » Dit le démon en souriant. « Sois gentille et je n’aurai pas à te la rentrer dans la gorge sans prévenir. » Ajouta-t-il, en lui embrassant de nouveau le cou.

Le contact avec ce corps délicieux rendait l’homme fou, brûlant de désir. Bien sûr il n’était pas au summum de son excitation, mais Jill pourrait sûrement savourer la largeur de son membre au travers du pantalon qu’il portait. D’ailleurs il se faisait de plus en plus insistant, forçant presque les beaux et agréables doigts fins de la chasseuse sur son sexe. Sourire en coin, le démon approcha de nouveau ses lèvres de celles de sa proie, effleurant leur pulpe du bout de sa langue. Les yeux plissés, il s’amusait de la scène, dominant sa proie, lui faisant comprendre qu’elle devait se plier à ses désirs, pour que tout se passe bien.

« Ecoute moi ma belle, il n’y a personne d’autre ici, obéis moi gentiment et tu verras ce que je peux t’offrir. » Susurra le démon, au creux de l’oreille de Jill.
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 10, 2013, 06:03:31 »

Ma poitrine trop volumineuse s'écrasait contre le torse de mon agresseur tout à fait mignon je devais l'avoué. Je clos un œil sous la douleur que cela me procurait sans la petite touche d'excitation qui éveillait mon cœur qui battait à cent mille à l'heure. Sa force était trop surnaturelle pour être celle d'un humain après tout ! Il avait un corps de boxer, mais tout de même, il était trop musclé pour être un humain. Je me demandais s'il n'avait pas pris la même injection d'Albert Wesker qui lui donnait une force surhumaine. Quoique, c'était quelque peu absurde car même cela l'aurait tué ! Heureusement, mon coup de tête avait fonctionné, il semblait un peu grogner mais ... il n'avait pas mal ?!

-Tu es une petite sauvage ma belle, ça me plaît tu sais. C’est moi qui vais te dévorer !

Il était trop tard, ou presque, pour que je tente de m'évader en douce. Il pressait sa main contre mon sein droit le caressant à travers de ma tenue. Elle ne m'avantageait pas tellement cette fois-ci, oui certes elle était superbe pour faire mes acrobaties et courir plus vite, mais elle mettait trop en valeur mon doux corps. Je mordis ma lèvre en exprimant des gémissements qui ressemblait plutôt, à vrai dire, de petits couinements tout aigus qu'une souris que l'on maltraiterait ferait ! Il le lâchait quelques secondes et par la suite forçait ma main à aller se plaquer contre son sexe.

Mais... Wow ! Là, j'étais vraiment impressionné ! Son sexe était si dur et même assez gros que ma main, étant tout de même petite, n'arrivait pas à l'entourer tout de seule. Mon corps était si fragile que l'on aurait peur de me briser en deux en me faisant une accolade. Le démon à l'allure appétissante m'embrassait dans le cou et le mordillait, je levais les yeux au ciel. Stephen embrassait maintenant et léchait le bout de mes lèvres m'arrachant un regard fiévreux d'envie. Il fallait mettre fin à cette comédie maintenant, tout de suite ... Right now !

- Écoute-moi ma belle, il n’y a personne d’autre ici, obéis- moi gentiment et tu verras ce que je peux t’offrir !

Il semblait y prendre goût, me voir embarrasser et geindre de la sorte. Mais le petit jeu serait bientôt fini ! Je regardais à ma gauche maintenant, ou le cadavre n'y était pas et je pus m'apercevoir mon arme, à mes côtés que j'avais dû lâcher lorsqu'il m'avait plaqué au sol, je glissais le plus subtilement possible ma main et l'atteind enfin pendant qu'il continuait ses baisers pas si doux qu'avant. Je mis mon canon vers sa tête. D'ailleurs, je me trouvais un peu stupide car mon fusil n'était pas chargé ! J'espérais qu'il ne le remarquerait point.

« Ok mon beau, tu sais vraiment pas à qui tu as affaire mais je vais résumer cela clairement. Je m'appelle Jill, j'ai 24 ans et je n'obéis pas aux ordres de n'importe qui mais seulement de mon commandant. Et à ce que je sache ... tu les pas ! Voici mon offre, tu te dégages je te laisse en vie... d'accord ? »

Je faisais un sourire par tellement gentil à ce moment. J'étais dans tous mes états !
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #5 le: Mars 10, 2013, 12:47:57 »

Un large pourcentage de gens, sur cette Terre, semblait ignorer l’existence de démons ou d’ange, ou tout du moins en croiser suffisamment peu pour considérer les rumeurs comme de simples bruits de fond. Mais dans un monde où des zombies se baladent tranquillement dans la rue, comment ne pas prêter attention aux rumeurs ? Stephen n’était pas trop calé zombies, mais ces bestioles le répugnaient profondément. Chair en lambeaux, QI à 0, bref esthétiquement parlant il y avait plus joli que ça sur Terre, pour sûr. La femme qu’il retenait, coincée, sous son corps puissant en était un exemple brillant. Dominateur, affamé, le démon semblait vouloir se repaître entièrement du corps en courbes de sa proie.

Il était à califourchon sur elle, retenant son bras droit avec une main, le monstre avait apposé la seule main libre de Jill sur son sexe à lui, au travers de ses vêtements. Bien sûr c’était un message, il aurait aussi bien pu lui ordonner d’ouvrir immédiatement la bouche pour recevoir son sexe dans la gorge- ce qu’il avait, en gros, dit- mais la jeune femme ne l’entendait vraisemblablement pas de cette oreille. Passive, même dans les baisers les plus acharnés et fougueux du jeune homme, l’humaine semblait ailleurs. Stephen ne lui fit pas de remarque en sentant sa main quitter son sexe, continuant de lui dévorer sensuellement le cou.

« Ne crois pas que tu vas t’échapper, tu ferais bien mieux de t’abandonner au plaisir. » Nargua le démon.

Le démon aimait entendre la belle brune couiner comme elle le faisait, se débattant de sa maigre force de femme. Son sourire s’élargissait, à chaque fois qu’elle redoublait d’effort. Il libéra la main droite de sa captive, presque persuadé qu’elle ne trouverait pas d’échappatoire, désormais. Grossière erreur, car il sentit bien vite que quelque chose était pointé dans sa direction, et pas un téton, pour le coup. Il observa l’arme à feu avec un air d’appréhension, mais pas réellement de peur. Le monstre avait déjà pris des balles dans la tête, ça faisait un mal de chien. Mourir pour lui, ça signifiait disparaître pour revenir aux enfers. Au final tout allait bien donc. Bon ça faisait quand même super mal, mais il était prêt à prendre le risque de se faire exploser la cervelle, il avait des choses à faire avec Miss Valentine, après tout.

« Essaie donc de tirer. J’espère que tu as beaucoup de balles sinon c’est moi qui vais te tirer ma belle. » Dit-il, souriant. « Moi je suis un démon. »

Sur ce, il arracha franchement la partie haute de la tenue de Jill, la fendant depuis son milieu jusqu’au nombril, lui permettant d’aller palper un sein nu. Gourmand, excité, et pas réellement effrayé par la menace d’une balle lui transperçant le crâne, le violeur vint apposer ses lèvres charnues, pulpeuses, sur la chair rose, suçotant le téton de sa victime avec plaisir. Avide d’en avoir plus, mais aussi pressé que la chasseuse s’occupe d’elle, il récupéra sa main libre, aidant carrément la jeune femme à ouvrir sa braguette, de sorte à ce qu’elle puisse toucher son membre à travers le fin boxer de l’américain. Il était dur et chaud, n’attendant que de se loger profondément dans la petite bouche de Jill. Si elle ne tirait pas, ou plus simplement s’il était encore en vie dans la prochaine seconde, il irait présenter son sexe turgescent à l’entrée de la bouche humide de Miss Valentine.
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mars 10, 2013, 03:48:14 »

Mais ... Pourquoi ne semblait-il pas effrayer lorsque mon canon, froid comme la glace, se posait sur son crâne ? Il était chaud, était-ce moi qui lui faisais cet effet ? Malgré ma force d'agente de la B.S.A.A, je ne pouvais rien faire, mon chargeur était vide en plus, je laissais tomber celle-ci lorsqu'il déchirait nonchalamment le haut de mon uniforme. Je regardai le tout de bas mais ne pus pas voir son sexe qu'il avait sorti grâce à mon aide puisque mes seins étaient bien trop encombrants ! Mais il ne se gênait pas pour amener ses lèvres à un de mes tétons que lorsqu'il les palpa, devint aussi pointé et dur que son membre que je pouvais sentir sur mon ventre. Je semblais honteuse, je détournais le visage. Il semblait amusé de ma réaction, je ne l'étais pas... Mais ses lèvres faisaient un excellent travail qui m'arrachait soudainement un cri d'extase lorsqu'il le mordillait un peu. Malgré moi, je branlais avec sans difficulté le membre excitant de mon agresseur. Il disait tout d'un coup, qu'il était un démon. Au début, trouvant cela absolument ridicule, je ne peux m'empêcher un ricanement. Il ne semblait pas rigoler lui, pas le moindre petit sourire sur son joli minois. Mon visage s'aggravait et j'haussais un sourcil quelque peu moqueur.

«Un démon ? Mais c'est absurde ... c'est ... c'est grotesque ! »

J'étais sérieuse ! Très sérieuse même si la réaction du " démon " ne me prenait pas au sérieux lui. Ça me frustrait. Je le regardais pas dans les yeux, il s'approchait de ma bouche avec son sexe tout d'un coup, sûrement pour me faire payer. Stephen trouvant mes seins trop encombrants à son tour fit passer son membre durcit entre mes seins me donnant un air de sainte-nitouche tout d'un coup. Ce que je n'étais pas en fait. J'avais eu quelque autre expérience, mais je ne vous en dirai pas plus ! Il approchait maintenant ma tête vers son sexe d'une main pour m'inciter à prendre celui-ci dans ma bouche. Mais je ne commençais jamais par cela, je commençais premièrement par lécher son gland sensuellement. Je l'entourais de ma langue assez agile. Au moins, il avait l'air d'apprécier ! Et ensuite, je m'attaquais au festin engouffrant le pénis de Stephen dans ma bouche pour y faire des va et viens.
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #7 le: Mars 10, 2013, 04:59:06 »

Le démon s’amusait grandement de la situation, appréciant le contact avec la peau douce et enivrante de Jill. Ses doigts, longs et puissants, glissaient sur la peau de velours de la chasseuse avec une lenteur méthodique. Il flattait sa peau de baisers, au creux de son cou, glissant jusqu’à sa clavicule, laissant parfois sa langue humidifier ses lèvres, pour parcourir la chair de sa salive chaude. Du bout de sa pulpe, il s’aventurait jusqu’aux seins, gros et fermes, de sa proie, enrobant les auréoles de chair entre ses lèvres, alternant, suçotant avidement les délicieux petits tétons pointus. Son sexe fut alors flatté par les mains, douces et sensuelles, de Jill, qui semblait enfin admettre sa place.

« Finalement tu la veux, je suis heureux que tu comprennes. » Dit-il, un sourire aux lèvres.

Elle ne semblait pas le croire, quant à son statut de démon, mais il n’avait rien à lui prouver, de toute façon. Il se contenterait de la faire crier, de la baiser brutalement, et cela constituerai leur seul échange. Pas du genre à faire des cadeaux, le monstre espérait pour Jill qu’elle soit douée pour retenir sa respiration. Son membre était long et large, tout à fait apte à la remettre en place. Après tout, elle avait osé brandir une arme sur lui, et il devait bien lui faire payer cette insolence. Impatient de sentir l’étroitesse de sa gorge, mais souhaitant tout de même violer sa poitrine, le boxeur se releva et vint poser son membre chaud et dur entre les seins de l’agent, y mettant de petits coups de bassin pour mieux apprécier leur douceur.

« Ouvre ta petite bouche. » Ordonna fermement Stephen.

Docile, Jill s’était d’abord occupée de lécher le gros gland chaud du démon, arrachant à ce dernier un soupir d’aise. Il se mit à bouger doucement, baisant la poitrine et la langue de la chasseuse avec retenue, n’attendant que l’opportunité de se loger au fond de sa bouche, jusque dans sa gorge. Le beau diable prenait son pied, mais la jeune femme n’avait pas l’air en reste. Voir ce beau visage collé contre un gros membre, le lécher comme une affamée, c’était un véritable bonheur, un cadeau des plus parfaits. Jill engouffra finalement le membre, alors que Stephen se relevait légèrement, délaissant sa poitrine pour se positionner au dessus d’elle. Ainsi, se situant désormais au dessus du visage de sa proie, le violeur pouvait bouger au mieux.

« Tiens, voilà un cadeau pour toi. » Dit-il en commençant à bouger.

Sans pitié, et surtout sans ménager sa partenaire le moins du monde, le bel américain se mit à lui baiser franchement la bouche, poussant au maximum pour aller au plus profond de sa gorge. Son rythme était rapide, presque étouffant, sans doute. Des grognements de plaisir quittaient fréquemment les lèvres du boxeur, qui tenait la tête de Jill pour la forcer à subir tous ses coups de rein dans leur intégralité. Pas moyen d’arrêter, il voulait se vider dans sa petite gorge cannelée, ce serait sa première punition, peut-être se montrerait-il plus clément par la suite. Aucune patience, aucune pitié, le beau brun allait et venait comme une brute, utilisant la bouche de Jill comme un simple trou.

« J’espère que tu te régales. » Dit-il, marquant une pause avant de reprendre.
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Mars 10, 2013, 05:44:29 »

- Finalement tu la veux, je suis heureux que tu comprennes.

Il était lent et flattait mon corps avec douceur me procurant mes frissons qui parcourraient mon corps de haut en bas. Lorsqu'il l'approchait (son sexe) je pus l'observer avec plus de temps avant de me mettre à la tâche bien entendu. Il était très ... large. Je me demandais même si cela allait entrer dans ma gorge ou quelque part d'autres. Et voilà qui me donnait des ordres. Il m'ordonnait d'ouvrir ma bouche pour donner place à son membre et lui donner un accueil chaleureux. Je le faisais, mais son engin n'entrait pas tout dans ma bouche alors avec retenue, je le suçais de ce que je pouvais. Il ne semblait pas assez comblé qu'il entrait son membre jusqu'au fond de ma gorge. Je sentais mes yeux sortir de leurs orbites tout d'un coup. Je criai avec celle-ci dans la bouche. Quelques larmes coulaient sur le côté de mes yeux mais aussi de la salive du côté gauche de ma bouche. Il continuait sans arrêter. Je n'en pouvais plus donc sans gêne je mordis son membre férocement qui lui arrachait un cri. Il tombait de douleur sur le côté alors, c'était une belle occasion pour moi de filer en douce. Par contre, le côté de son corps était toujours contre moi. J'essayai de ramper et réussi à faire quelque centimètre de rampage mais, furieux, il prenait mon bassin pour me ramener à lui. Je ne voulais pas y retourner bon sang !

« Mais ... NON ! Lâche-moi à la fin ! Je ne suis pas ton repas ! »
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #9 le: Mars 10, 2013, 10:50:09 »

Pas moyen de tirer quelque chose de cette jeune femme, pas vraiment douée pour la fellation. Tirant son plaisir sans pitié, au fond de cette gorge, le monstre s’insinuait, de tout son membre large et long. Jill était un objet de plaisir, et il fallait bien la remettre dans le droit chemin si elle se trouvait incapable de le comprendre. Lui baisant violemment la bouche, le monstre gémissait de plaisir, des souffles rauques et bestiaux. Il caressait doucement la chevelure de la jeune femme, contrastant avec la violence de ses coups de butoir. Une envie pressante de se vider en elle montait, mais le boxeur pouvait se retenir, pour le moment.

D’ailleurs la violence des coups de reins du démon finit bien vite par amener une réponse. En un coup de dents bien placé, Jill arracha à Stephen un grognement de douleur, contraignant le gros membre du violeur à s’extirper d’entre ses lèvres. Il se retint de lui envoyer son poing dans le nez, se consolant par le fait qu’elle ne pourrait s’échapper facilement, de toute manière. Rapidement, Stephen roula sur le coté, pour mieux reprendre ses esprits. Ne laissant nullement le temps à la jeune femme de s’enfuir, il se saisit d’elle fermement par les hanches, tirant sèchement pour la ramener jusqu’à lui. Le fessier de Jill calé contre sa queue, le démon savoura le contact.

« Je vais te faire payer ton insolence. » Déclara le monstre, agrippant avec force les hanches délicates de Jill.

Tout en douceur, sensuellement, il frotta son sexe contre le petit cul rebondi de sa victime, grognant de plaisir, une de ses mains venant palper sa poitrine. Ses doigts vinrent emprisonner un des gros globes de chair, le massant avec fermeté, titillant légèrement le téton. La main qui tenait encore Jill, quant à elle, glissa vers son ventre, y répandant sa chaleur, glissant doucement vers son bas-ventre. Son avancée déchirait un peu plus la combinaison, ouvrant le passage vers l’intimité délicieuse de la chasseuse. Certes, l’américain avait hâte de s’y enfoncer brutalement, mais fallait rester prudent avec cette tigresse. Délaissant finalement la poitrine opulente de cette délicieuse jeune femme, la main droite de Stephen vint saisir la nuque de Jill, la massant fermement.

« Tu en as envie, regarde comme tu la touchais tout à l’heure, laisse moi te faire du bien. » S’amusa Stephen.

A ces mots, il se saisit de la main de sa proie, qu’elle touche son sexe encore dur malgré la morsure précédente. Penché sur elle, alors qu’elle était à quatre pattes, le monstre commençait enfin à caresser doucement son entrejambe, faisant vibrer et tourner habilement ses doigts sur les lèvres intimes de la jeune femme. Stephen vint embrasser la nuque de Jill. Il la toisait totalement, son torse musclé, moulé par son t-shirt marron, collé au dos cambré de la belle. Sa main droite tenait fermement la chasseuse par le ventre, tandis que la gauche lui massait le clitoris en douceur. Les lèvres du beau diable s’approchèrent de l’oreille de la jeune femme, susurrant les quelques paroles qu’il avait à prononcer.

« Demande-moi de te prendre. » Ordonna le démon.
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Mars 11, 2013, 02:28:38 »

Je sentais le membre bien dur du démon contre mon fessier. Je gémissais le sentant poussé dans celui-ci, mais là était la question. Est-ce que j'allais finir par me faire avoir et prendre part à mon tour au plaisir ? On allait surement bientôt le savoir. Il venait encore palper ma poitrine, je crois qu'elle lui plaît bien. Mais à vrai dire je n'avais jamais vu aucun homme ne pas les apprécier ! Je sortis la langue de plaisir lorsqu'il s'amusait avec mon auréole au bout de mes seins voluptueux. Je me sentais ridicule, prendre plaisir à ses attouchements. Mais j'y étais pour rien, mon corps me trahissait je le sentais.

Quelques mots plus tard, le démon plaçait ma main contre son sexe qui celui-ci prenait bien de l'espace, j'étais à quatre pattes. Je ne tenterais peut-être plus jamais de m'évader de peur de recevoir un coup de poing bien placé. '' Han ! "' gémissais-je lorsqu'il commençait habilement à jouer avec mon entre-jambes qui était déjà bien humide. Il s'amusait avec mon clitoris de sa main gauche, je serrais les dents pour m'empêcher un peu de crier de mon plaisir. Il me demandait, vers mon oreille, que je lui demande de me prendre, il prenait ma nuque. Je murmurais trop bas que je désirais qu'il me prenne. Il ne trouvait pas cela assez convaincant au début alors je m'écriais.

« Prenez-moi ! Prenez-moi, je veux être prise par tous les trous maintenant ! Je veux gouter au plaisir ! »

Même moi je m'étonnais de ses paroles. Il devait être convaincu, c'était sûr !
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #11 le: Mars 11, 2013, 04:59:33 »

Au fond, Jill n’était qu’une femme comme les autres, une vulgaire chienne. Stephen se satisfaisait grandement de la tournure des évènements. La grosse queue du monstre était confortablement posée sur le gros cul bombé de la jeune femme, caressant celui-ci au travers de sa tenue si érotiquement moulante. Il la tenait à quatre pattes, soumise, entièrement sienne, un véritable petit jouet. Sans vergogne, avec une satisfaction non dissimulée, le démon se mit à caresser l’opulente poitrine de son esclave. Même s’il ne jurait pas que par les seins, le monstre prenait un plaisir presque enfantin à palper ces globes appétissants, à les malaxer, tirant parfois sur leurs tétons, en douceur, lubrique.

Son autre main ne pouvait que constater la force avec laquelle mouillait Jill, un véritable ruisseau de mouille obscène coulant d’entre ses lèvres intimes. Encore plus motivé par cet humide contact, le démon se mit à décrire des cercles du bout des doigts, maintenant le clitoris au bout de son index, appuyant dessus avec fermeté. Il se plaisait à sentir l’excitation liquide de la chasseuse se répandre sur sa main. Preuve ultime qu’elle n’attendait que ça, qu’elle voulait se faire violer brutalement dans une allée embrumée. Quelle belle journée, décidemment. Stephen ne se sentait néanmoins pas prêt à prendre sa petite chienne tout de suite. Délaissant la poitrine de Jill avec sa main droite, le monstre vint se saisir de son sexe.

« Puisque tu me supplies tant, je vais te faire cet honneur. » Dit-il, de sa voix rauque et puissante. « Mais pas tout de suite. »

L’énorme membre du démon pointa alors à l’entrée de l’intimité tant convoitée, poussant, comme pour y entrer. Mais la combinaison de la jeune femme n’était pas assez déchirée pour permettre au puissant sexe de Stephen d’entrer. Et il la torturait ainsi, titillant l’entrée de son intimité humide, appuyant comme pour lui faire comprendre ce qu’elle manquait. Sa main gauche arracha alors violemment le tissu qui couvrait l’entrejambe de Jill, permettant à la queue juteuse du boxeur de toucher le début de l’antre. Malgré tout, le jeu continuait, le démon n’entrant qu’une infime partie de son gros grand chaud dans cette cave à plaisirs. Comme s’il attendait qu’elle s’empale d’elle-même sur sa bite, l’américain faisait claquer la paume de sa main sur le fessier rebondi de la jeune femme, encore recouvert par sa combinaison.

« Tous les trous, commençons par celui là alors. » Murmura le violeur.

En un seul coup de rein, sec, le démon vint se loger au plus profond de ce petit trou si étroit et chaud. Il se sentit butter contre le col de l’utérus, et força un peu plus afin de distendre le vagin de Jill, sans pitié. La douce peau de sa verge se complaisait dans l’antre cannelé de la chasseuse, chauffant l’intérieur par de puissantes allées et venues. Des grognements d’aise quittaient régulièrement la gorge du monstre, tandis qu’il ramonait la petite chatte de Jill, encore lentement mais avec une force de titan. Sa main gauche la tenait fermement par les hanches, tandis que la droite tirait très doucement la chevelure de la jeune femme vers l’arrière, l’obligeant à se cambrer encore plus.

« Remue ton cul pendant que je te baise. » Ordonna le démon, qui commença alors à marteler violement sa proie.
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Mars 11, 2013, 11:19:55 »

Pitié, merde, venez m'aider quelqu'un ! Il se moquait de moi c'était certain. Il devait trouver cela amusant comment je me retenais pour ne pas gémir. Je cherchais à travers le brouillard, un point, seulement pour penser à d'autres choses, peu importe si je pensais au vide ! Mais pensez par pitié à autre chose que ses mains qui me pelotaient et tripotaient tout mon corps sans, ou presque, aucune douceur. Je devais être en enfer. Il y avait de la brume, un démon qui me prenait de ma position et qui riait de mes agissements. Pour une fois, ou presque, je me sentais inférieure. Tellement inférieure ! Tel le minuscule grain de sucre qui était entreposé dans le bac de sel.

Ses paroles que j'avais prononcées avant, elle n'était pas si sincère, je me sentais honteuse et très refermé contre moi-même. Je me maudissais lorsqu'il déchirait le reste de ma combinaison. J'étais nue, devant le regard cruel de ce monstre qui tenait son sexe devant mon entre-jambes. Il allait entrer, je le sentais, il était presque en feu tellement il était chaud ! Il murmurait à mon oreille avec sa voix puissante en commençant à entrer son large et long membre dans mon intimité :

- Tous les trous, commençons par celui-là alors.

« Ça ne rentrera jamais ! ARRG ! »

Il était entré d'un coup sec dans mon intimité m'arrachant un cri de douleur, des larmes coulaient contre mon visage qui devenait de plus en plus moite. Sa queue était si volumineuse, même trop ! Il tirait mes cheveux et me donnait encore un autre ordre. Il me demandait de remuer mon cul lorsqu'il me baiserait encore plus fort dans quelques secondes. Au début, je refusais. Mais ensuite il me tirait encore plus ma soyeuse chevelure en arrière me faisant encore crier. Il me menaçait ma foi ! Je finis par obéir aux ordres bougeant mon cul, doucement, mais surement.
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli
Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2679



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #13 le: Mars 12, 2013, 10:38:55 »

Pour une chasseuse de zombies, Jill sous-estimait grandement la capacité d’infiltration de Stephen. Ce dernier, malgré son membre massif, réussit sans problème à s’enfoncer, d’un coup sec, au fond de l’agent. Un grognement rauque de satisfaction quittant ses lèvres, tandis qu’il obligeait sa chienne à remuer doucement, lui envoyant quelques claques sur les fesses. Elle n’avait pas encore l’air très expérimentée, mais en tous cas elle tentait de mettre, occasionnellement, quelques efforts. Qu’elle souffre ne dérangeait pas vraiment le beau diable, au contraire, ça avait une part d’érotisme sadique. Jill était crispée, ce qui la rendait certes moins sexy, son corps paraissant presque raide, mais qui contractait au mieux les parois de son antre humide, accentuant le plaisir.

Tadam ! Tel un prestidigitateur, le démon fit disparaitre l’intégralité de sa grosse queue dans la petite chatte étroite de sa proie. Il savoura un moment le délicieux contact avec cette cannelure humide et chaude, ne remuant que très légèrement. Se mordant doucement la lèvre inférieure, il vint chercher la douce chevelure de Jill, la tirant en arrière pour l’obliger à se cambrer. La belle jeune femme ne semblait pas très partante pour un peu de plaisir, mais nul doute que le bel américain finirait par lui arracher un cri perçant de jouissance. Son rythme était devenu plus rapide, ne faisant pas montre de la moindre retenue. Il pouvait sentir son gros dard chaud se faire caresser par les aspérités délicieuses de Jill.

« Tu ne t’échapperas pas, alors laisse toi aller et essaie d’en tirer du plaisir. » Remarqua le démon.

Savourant la situation, le monstre plaqua sa main gauche contre les fesses de sa victime, appréciant de la sentir remuer. Comme pour lui indiquer qu’elle faisait un bon travail, il lui dispensait parfois une claque sur le cul, un grognement de plaisir s’échappant de ses lèvres. L’énorme sexe du démon raclait avec puissance et avec une grande vitesse les chairs intimes de la chasseuse, le rythme accentué par les mouvements de bassin qu’entreprenait la jeune femme. C’est alors que Stephen se pencha sur sa proie, l’enserrant fermement de ses deux mains, pour commencer à la baiser comme un animal. Ses coups de reins, puissants et profonds, lui arrachaient des grognements d’excitation, tandis qu’il perdait ses lèvres dans le cou de la jeune femme.

N’ajoutant pas un seul mot, il commença à se relever, entraînant Jill avec lui sans rompre la pénétration. Elle pouvait tendre ses mains pour prendre appui contre le mur, et le fait d’être debout permettait à l’américain de bouger encore mieux. La main droite de Stephen était d’ailleurs posée sur le bas ventre de la sublime chasseuse, tandis que la gauche la maintenait par la taille, l’empêchant de s’échapper. Quelques doigts de la main  la proche du clitoris vinrent s’aventurer dessus, le titillant comme tout à l’heure, alors que le boxeur reprenait un rythme plus lent. A chaque allée et venue, il se sentait buter contre le col de l’utérus, poussant un peu plus pour que Jill sente toute la taille de son mandrin.

« Espèce de salope. » Soupira le monstre.

A peine ces paroles sorties de sa bouche, le monstre arracha la partie de la combinaison qui recouvrait les fesses de Jill. Ce geste dévoila la peau douce et le fessier rebondi de Miss Valentine, arrachant un grognement d’excitation au bourreau. Avide et impatient, il posa sa main gauche sur une des fesses, la malaxant avec une tendresse néanmoins ferme, accentuant volontairement le rythme de la pénétration. Il traitait la jeune femme comme un jouet, mais cherchait néanmoins à lui donner un peu de plaisir, s’acharnant sur son antre chaud sans dépasser un certain cap de violence. De plus, ses doigts, titillant habillement le clitoris de Jill, servaient à faire passer la pilule, ou plutôt l’énorme queue qui ramonait bien profond la jeune femme.
Journalisée

Jill Valentine
Humain(e)
-

Messages: 122


Agente sexy du B.S.A.A


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Mars 12, 2013, 11:22:46 »

Il était vraiment sadique. Il s'excitait lorsque je souffrais, c'était horrible à voir malgré le fait que ses coups de reins devenaient de plus en plus agréables. Je sentais mon intérieur frotté tellement son membre prenait de la place. J'étais raide, au début, j'étais toute crispée telle une tortue qui voudrait entrer chez elle. Entré dans sa coquille pour ne pas faire face au danger. Le danger maintenant, c'était le démon derrière mon qui me claquait les fesses tout en me baisant fougueusement. Je me cambrais lorsqu'il tirait de nouveau ma chevelure brune. La brume m'aveuglait même un peu, mes yeux vert foret commençait à ne plus distinguer le reste du paysage. Je devenais folle, enfin, il allait finir par me rendre folle !

Il s'accélérait toujours de plus en plus chaque seconde ou chaque minute. Je remuais toujours en mordant ma lèvre jusqu'aux sangs. Elle ne pissait pas le sang, mais une ou deux gouttes de sang vinrent mettre un gout de saler dans ma bouche venant titiller mes bourgeons gustatifs. Soudainement, il se penchait contre moi, m'écrasant presque complètement de son poids. Il me baisait comme un animal qui se frotterait sans gêne sur la visite. Puis quelques instants passé, il était debout, avec son nez dans mon cou et moi dans ses bras. Il n'arrêtait pas et ma petite chatte brulait d'envie de plus en plus.

Je criais de plaisir maintenant, je m'appuyais sur le mur l'aidant plus aisément avec ses coups brusque, je balançais mon postérieur de haut en bas ne voulant plus m'arrêter. Il jouait avec ma perle rose de son index et de son pouce, il le roulait entre ses doigts. Je n'en pouvais plus, j'allais jouir, il se frottait contre mon point G ultra-sensible en me malaxant une fesse de son autre main. Il me grognait une insulte, je ne la vis pas de tel, je soupirais à mon tour après ces quelques mots, je ressemblais à une vraie chienne en chaleur, j'étais pathétique !

- Espèce de salope !

« Oooh ... Oui ! Je suis une vraie salope ! Haan ! »
Journalisée

Kit fait par Stephen Connor ! Merciiiii infiniment ! ♥



MP sur le compte de Laelia Heartlie pour RP  ! Merci bien ♥

1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Katherina Wolkoff
4- Panty and Stocking
5-Aliss
6- Adeona
7- Nintendo Girls
8- Fiona Belli

Tags: viol  anal  gang_bang  vaginal  erotique  humaine  demon  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox