banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4 ... 8
  Imprimer  
Auteur Sujet: Petit job pour neko [PV Luna Earthwell]  (Lu 14499 fois)
Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #15 le: Juin 02, 2013, 11:18:22 »

Ces drôles de pierres rectangulaires étaient vraiment bizarres ! Chez Maîtresse Alaunriina, Luna n’en avait jamais eu, pas plus qu’à Tekhos Metropolis, dans la mesure où Mirei ne résidait pas près d’un cimetière. Il y avait plusieurs rangées de petites pierres rectangulaires, et elle les reniflait silencieusement, ne sentant rien de particulier, voyant des bouquets de fleurs et d’autres objets. Pourquoi donner des fleurs à des cailloux ? Était-ce un genre de superstition ? Une sorte d’autel magique dédiée à une quelconque divinité ? Luna avait du mal avec le concept de « divinité », mais elle en avait entendu parler. Elle avait compris que les Dieux étaient les maîtres ultimes, mais ne comprenaient pas pourquoi, selon les discours, soit ils n’existaient pas, soit ils existaient. Dans son clan natal, il n’y avait pas de divinité. Du moins, pas qu’elle s’en souvienne. Et, ni Maîtresse Alaunriina, ni maîtresse Mirei, n’avaient chez elles de quelconques monuments à l’honneur de divinités.

*Ce doit sûrement être ça, des anfractuosités naturelles devant lesquelles on prie pour obtenir des faveurs...*

Prierait-elle devant ? Pour demander quoi ? Elle-même n’en savait rien. Que Maîtresse Alaunriina revienne ? Qu’elle ne soit jamais devenue une esclave ? Elle était incapable de faire consciencieusement le bilan de ses années de servitude avec Maîtresse Alaunriina. Les regrettait-elle ? Oui, évidemment. S’en souvenait-elle avec nostalgie ? Désirait-elle y retourner ? Voilà des questions à laquelle elle avait envie de répondre un « NON » franc, mais, si c’était ce qu’elle pouvait dire devant les autres, au fond de son cœur, ce « NON » franc ressemblait plus à un murmure, à un « Non ? » mal assuré. Certes, Maîtresse Alaunriina avait été cruelle et sadique avec elle, Luna l’admettait volontiers, mais elle lui avait aussi fait découvrir bien des plaisirs forts, bien des délices qui l’avaient marqué. Elle avait adoré les parties de sexe avec elle, et avait même fini par adorer toutes les fois où elle la balançait en pâture à ses hommes, à ses monstres, à ses lianes tentaculaires qui la prenaient de partout. Elle avait fini par adorer être réveillée en pleine nuit en sentant quelque chose dans ses fesses, elle avait adoré s’endormir sur le sexe dressé de Maîtresse Alaunriina, après lui avoir fait l’amour pendant des heures et des heures. Maîtresse Alaunriina était aussi cruelle qu’attirante, bénéficiant d’une perversion sans égale. Elle avait montré à Luna qu’il existait tout un pan de plaisir dont elle ignorait l’existence, une facette incroyablement riche et diversifiée, intense et profonde, dans laquelle elle avait fini par se plonger avec envie. Avec joie, elle était devenue la poupée sexuelle de Maîtresse Alaunriina, car cette soumission lui procurait des plaisirs immenses. Il ne s’était pas écoulé une seule journée sans qu’elle ne doive faire des « trucs », comme elle les appelait. Des « câlins ». Elle savait que c’était du sexe, mais, pour elle, tout ça, c’était un peu la même chose, à des variations différentes.

Perdue dans ses pensées, elle n’entendit pas sa nouvelle Maîtresse approcher, jusqu’à ce qu’elle lui demande de s’approcher. Luna sursauta, craignant d’avoir fait une bêtise, craignant d’avoir été dans un endroit interdit, et sentit alors Maîtresse Hinata se glisser dans son dos, commençant à lui faire quelques explications sur ce qu’elle avait devant les yeux. Elle lui expliqua qu’il s’agissait de « stèles », et Luna comprit qu’elle s’était légèrement trompée... Elle pensait que ces stèles servaient à prier des Dieux, mais il s’agissait plutôt de prier les morts. C’était curieux, mais, en toute honnêteté, venant de la part d’humains, qu’est-ce qui n’était pas curieux ? Elle sentit Maîtresse Hinata poser ses bras autour de son cou, la poitrine de sa Maîtresse glissant contre son dos. Un frisson parcourut le corps de Luna, qui étouffa un petit miaulement, ses joues rougissant légèrement. Maîtresse Alaunriina la prenait parfois dans cette position... Mais Luna ne sentit rien s’enfoncer dans ses fesses. Au lieu de ça, Maîtresse Hinata lui demanda si elle voulait prier avec elle, requête qui étonna un peu la neko.

*Prier ? Mais je n’ai jamais fait ça, moi !*

Maîtresse Hinata s’écarta un peu, avant de s’agenouiller devant la stèle, Luna la regardant avec curiosité. Elle se mit à fermer les yeux, sans rien dire. La neko pencha la tête sur le côté, surprise. Que faisait-elle ? Qu’est-ce que tout cela signifiait ? Elle peinait à y comprendre quoi que ce soit, et eut la surprise de voir une larme s’échapper de l’un des yeux de Maîtresse Hinata. Elle... Pleurait ? Pourquoi pleurait-elle ? Elle ne s’était pas fait mal... Il devait s’agir de cette autre douleur, celle dont Maîtresse Alaunriina ne voulait jamais entendre parler, quand elle avait le cœur qui lui pinçait, généralement quand elle pensait à son clan. Pour effacer cette douleur, Maîtresse Alaunriina lui défonçait sauvagement les fesses, si fort que toute sensation était occultée de l’esprit de Luna, qui ne pensait à rien d’autre que ce gros sexe enfoncé en elle.

Maîtresse Hinata finit par se relever, et invita Luna à la suivre. Ensemble, elles quittèrent les stèles, retournant dans les jardins, et Maîtresse Hinata lui posa alors une question très personnelle. Luna, qui marchait à quatre pattes, releva la tête pour la regarder, avant de la rabaisser. Sa famille... Comme Maîtresse lui avait posé une question, elle était obligée de répondre.

« Je... Je suis née au sein d’un... Euh... Un clan, je crois... Nous étions... Nous étions beaucoup. Des nekos qui vivaient dans les profondeurs d’une forêt, et... Nous ne portions pas de vêtements. »

C’était une précision qu’elle jugeait utile de faire, car Maîtresse Hinata, comme toutes les personnes qu’elle côtoyait depuis sa capture, étaient habillées.

« J’avais des nekos plus âgés qui s’occupaient de moi, dont une... On m’a appelé ‘‘Luna’’ parce que je suis née un jour de pleine lune. Elle, elle s’appelait Rosa. Je... Je suppose que c’est ce qui ressemble le plus à une mère. »

Luna se renfrognait, baissant toujours la tête. Il lui suffisait de prononcer son nom pour se rappeler d’elle. Une femme sympathique, charmante, avenante, qui lui faisait de gros câlins le soir, enroulant sa queue contre elle pour l’aider à s’endormir, et la rinçait dans les rivières.

« Je ne me souviens plus de grand-chose... »

C’était un mensonge, et elle avait honte de mentir à sa Maîtresse, mais repenser à son clan lui faisait mal. Elle n’osait pas regarder Maîtresse Hinata, sachant que son mensonge était trop gros pour se cacher. Elle s’attendait donc à recevoir quelques coups pour sa désobéissance, et pour avoir menti à sa Maîtresse.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Juin 07, 2013, 10:38:58 »

En retournant dans les jardins, Hinata s'était autorisé à lui poser une question plus personnelle. Non pas pour la mettre mal à l'aise mais pour en apprendre un peu plus sur Luna. Il est fort possible qu'elle aussi lui parle de sa famille mais pour le moment, elle voulait en savoir plus sur cette neko. Peut-être y trouvera-t-elle un indice pour débloquer Luna et son « éducation » d'esclave? Au moins la bonne chose, c'est qu'elle avait un passé, elle n'avait pas toujours été enchainé à un propriétaire. Cela lui faisait peut-être bizarre de parler des siens mais cela faisait souvent du bien, parfois du mal aussi mais en général, du bien. Ainsi la petite Luna avait vécu dans un clan – même si ce n'était pas sur selon ses dires – et son nom lui vient de son jour de naissance, un jour de pleine lune? Malheureusement pour Hinata, la pleine lune lui rappelle cette triste nuit mais elle ne voudrait pas préciser cela. Elle voulait rendre Luna heureuse, pas malheureuse. Le détail sur le fait qu'elle vivait nue aurait pu être masqué, Hinata ne voyait pas bien l'intérêt de l'information mais bon, si ça lui semble utile... Et une certaine Rosa avait pris soin d'elle, comme sa mère? La pauvre petite n'avait pas connu sa mère? Si elle n'indiquait rien, ça voulait dire qu'elle ne l'avait même surement pas connue? Pauvre petite. Enfin, si une autre neko a voulu la voir comme sa fille alors tant mieux.

Mais pour ce qui est du reste, c'est le trou noir! Ce n'est pas grave, elle ne voulait pas un rapport sur sa vie d'antan, juste parler un peu ensemble. Elle plissa ses genoux pour se retrouver presque à la même hauteur qu'elle puis elle déposa sa main sur sa tête avec un petit sourire si jamais elle tournait la tête.

« Ce n'est pas grave, Luna. Tu sais, tout le monde ici, dans ce palais, sont un peu comme ma famille. Elles veillent toutes sur moi, je veille sur elles. Bien sur, nous n'avons pas de liens de sang et je ne les connais pas toute mais... c'est suffisant pour que je les vois plus que de simple personne. Ce qui veut dire que pendant que tu seras ici, tu seras toi aussi un peu comme ma famille. »

Elle se redressa en continuant un peu le chemin pour retourner à peu près là ou elles étaient à la différence que la princesse se posa dans l'herbe près d'un arbre, toujours sous le regard de son ange gardienne bien qu'il n'y ait aucun danger ici pour le moment. Les genoux replié vers sa poitrine, elle s'adossait à l'arbre en observant ce paysage vraiment magnifique. L'herbe bien verte, des pétales roses un peu partout, un ciel bleu, ça donnerait presque envie de faire une petite sieste. Observant la neko, elle tapotait la place à côté d'elle pour être – une fois encore – plus proche de Luna.

« Est-ce que tu as un rêve Luna? Moi j'en ai pas vraiment... Mis à part espérer que mon peuple vive heureux aussi longtemps que possible puis bien plus tard avoir une famille à mon tour... Mais je ne suis pas un bon exemple, j'ai pratiquement vécu toujours ici et je sors très peu de ma ville. N'aie pas peur de me parler, tu sais, contrairement à ce que tu as pu vivre avant, je ne te punirais pas. Il faut bien comprendre qu'à présent, tu n'es plus une esclave. »

Il faut penser à la lui rappeler, elle sentait sa gêne ou sa crainte depuis le début. Elle était peut-être un peu timide mais la timidité c'est une chose, penser qu'elle risquerait d'être battu ou pire, ça non, elle ne la laissera pas penser ça! Elle se colla à elle pour l'enlacer et la prendre dans ses bras. Hinata ne lui ferait jamais de mal, elle doit se fourrer cela dans sa petite tête de neko!

« Tu sais, moi je t'aime bien Luna. Alors si je t'aime bien pourquoi est-ce que je voudrais te faire mal? C'est illogique. Alors parle sans crainte avec moi, pose-moi des questions si tu en as envie, demande-moi. Personne ne te fera du mal ici. Même Nora. Elle a l'air un peu sévère mais elle est très gentille. Mais d'abord, répond à ma dernière question s'il te plait. »
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #17 le: Juin 09, 2013, 02:36:03 »

Luna espérait sincèrement que tout se passerait bien, même si elle n’était guère confiante. Maîtresse Hinata fut visiblement satisfaite par ses réponses, et lui proposa de marcher. Luna obtempéra silencieusement, sentant la boule dans son ventre se décoincer progressivement. Elle ne serait visiblement pas punie, ce qui suffisait à la rendre plus heureuse. Maîtresse Hinata lui expliquait que, ici, Luna serait au sein d’une famille. Ce concept de « famille » intriguait Luna, qui en avait souvent entendu parler, mais sans savoir à quoi il correspondait. Là où elle était née, il n’y avait pas de famille, seulement une société, chaque nouveau-né s’insérant à cette dernière sous la tutelle d’un neko plus âgé, qui faisait office, si elle avait bien compris les mots qu’on lui disait, de « parent ». Cependant, les tuteurs changeaient. Chaque neko âgé était en fait le tuteur potentiel d’un neko plus petit. Du moins, c’était comme ça que Luna avait toujours envisagé les choses au sein de son clan. Il n’y avait pas de huttes secrètes, pas d’intimité, pas de jardins secrets à cacher. Chaque neko communiquait totalement avec les autres. Luna était replongée dans son passé, quand Maîtresse Hinata s’assit contre un arbre, et fit signe à Luna de s’approcher, de se mettre à côté d’elle.

Avançant toujours sur ses quatre pattes, Luna obtempéra, et se posa à côté de Maîtresse Hinata, assise en position de chatte, soit avec les fesses sur le sol, les pattes avant redressées, et ses pattes arrière recourbées. Un léger vent remuait ses cheveux, et elle huma l’air. Il était bien plus pur que dans l’endroit où elle avait séjournée avec Maîtresse Mirei. Elle respirait avec plaisir. Maîtresse Mirei lui manquait un peu, mais, étrangement, son esprit revenait plutôt vers Maîtresse Alaunriina. Comment expliquer cette fixation sur elle ? Ainsi que cette légère douleur au cœur ? C’était énervant ! Elle voulait se forcer à penser à autre chose, mais son maudit esprit, retors et taquin, s’efforçait à revenir droit dessus, comme pour continuer à la narguer, à la titiller.

Maîtresse Hinata demanda alors à Luna si elle avait des rêves. Un rêve... C’était quelque chose de curieux pour elle. De ce qu’elle en avait compris, il s’agissait de visions qu’on avait en dormant... Rien que ça lui semblait anormal, car, pour elle, quand on dormait, on avait les yeux clos ! On ne pouvait pas voir quelque chose ! Et, pourtant, elle voyait... Elle n’avait jamais osé poser ses questions à Maîtresse Alaunriina, mais Maîtresse Mirei lui avait expliqué que les rêves étaient un phénomène normal. Elle lui avait expliqué qu’il ne s’agissait pas de visions venant de forces divines, mais des messages émanant de l’inconscient de l’esprit. Luna n’était pas sûre d’avoir bien compris, mais elle avait retenu qu’un rêve était un message d’un désir profond. Cependant, elle avait bien du mal à interpréter les siens... A comprendre ce qu’ils voulaient dire, et elle en oubliait d’ailleurs la plupart.

La femme lui expliqua qu’elle n’était pas une « esclave », ce qui étonnait un peu Luna. Que voulait-elle dire par là ? Si elle n’était pas une esclave, qu’était-elle ? Certes, elle n’avait pas de collier autour du cou, mais la neko se demandait ce qu’elle était, alors... Maîtresse Hinata attrapa alors Luna, qui rougit, et frissonna, en étant blottie contre elle. Elle ferma les yeux, frottant l’une de ses joues contre l’un des seins de Maîtresse Hinata. Son corps était chaud, doux, et tendre, lui rappelant un peu celui de Maîtresse Alaunriina. Chaque fois qu’elle la prenait entre ses bras, c’était pour la pénétrer fort, pour lui faire l’amour. Luna se mit à frémir, se disant que ce câlin allait se poursuivre, comme à chaque fois. Sa queue s’enroula alors autour de la taille de Maîtresse Hinata, juste comme Maîtresse Alaunriina l’aimait.

« Hum... Le dernier rêve dont je me souviens était un rêve où... »

Elle rougit des joues, et baissa la tête, n’osant pas croiser le regard de Maîtresse Hinata. Cependant, elle lui avait posé une question, et elle se devait d’y répondre.

« Je... Euh... »

La queue de Luna se serra un peu plus, et elle ferma les yeux, respirant longuement, avant de répondre.

« Il y a... Beaucoup de mes rêves que je ne comprends pas, et que j’oublie... Et d’autres où... Où j’ai envie... Où j’ai envie d’uriner, de fortement uriner... Mais rien ne sort, alors... Alors, je me réveille, et... Et je file au petit coin... »

Elle se souvenait de certains rêves, et en oubliait d’autres. Elle respira à nouveau. Son nez frottait entre les seins de Maîtresse Hinata.

« Maîtresse, je... »

Elle rougit encore, et releva la tête, se dépêchant de parler. Sous la gêne, elle avait oublié qu’Hinata ne voulait pas qu’elle l’appelle « Maîtresse ».

« J’ignore précisément ce... Ce qu’est un... Un rêve... »

Elle avait terriblement honte d’avouer son ignorance.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Juin 17, 2013, 09:27:21 »

Hinata n'avait pas vraiment conscience qu'elle parlait parfois de façon trop poussés avec Luna? La pauvre petite savait parler et comprendre mais certaines choses, certaines notions lui étaient inconnues comme les rêves par exemple. Elle voyait par rêve les choses que l'on pouvait voir et entendre en dormant. Elle ne voyait pas par là la réalisation d'un but, une chose que l'on aimerait voir accomplir dans sa vie. Elle ne se sentait pas gênée quand elle se câlinait contre sa poitrine, elle y voyait juste là un geste qui prouve qu'elle veut de la tendresse, que l'on s'occupe d'elle. Même sa queue s'enroulait autour de sa taille. La princesse voyait cela comme une enfant qui viendrait lui tenir la main. Non, il n'y a pas à dire, elle est décidément craquante cette petite neko! Dommage qu'elle n'avait pas quelques années en moins, Hinata en aurait fait sa petite princesse personnelle. Timidement, Luna venait lui raconter ce qu'elle entendait par rêve. Ce n'était pas faux mais ce n'était pas la bonne définition de ce qu'elle demandait. Elle ne dit rien non plus cette fois pour l'avoir appelé « Maîtresse » mais si elle recommence, elle va le lui rappeler. Sa petite bouille gênée était attendrissante. Bien sur, il y avait de quoi être gêné à parler d'urine mais ce n'est pas comme si elle parlait d'un fantasme. Elle annonçait elle-même finalement qu'elle ignorait ce qu'était un rêve. Pauvre Luna... Si elle aurait eu dix ou onze ans, la princesse d'Edoras l'aurait immédiatement adopté vu son attitude!

Elle passa sa main dans ses cheveux blonds avant de lui baiser doucement le front en rappuyant sa tête contre elle. Elle ne devait plus s'inquiéter, Hinata n'allait pas la punir parce qu'elle ne savait pas faire une chose ou parce qu'elle ne comprenait pas. Ce n'est pas comme si elle détruisait la stèle où repose sa famille, elle n'a aucune raison d'élever la voix ou même froncer les sourcils.

« Ce n'est pas grave ma petite Luna, je vais t'expliquer. Un rêve, c'est aussi ce que tu m'as raconté mais ça, c'est des choses qui viennent sans qu'on le décide quand on dort. C'est parfois agréable, parfois ça fait peur, parfois ça n'a même pas de sens. »

On pouvait voir sans problème deux épées en train de prendre une tasse de thé en observant un coucher de soleil qui ressemble à s'y méprendre à une paire de fesses! Les rêves étaient parfois bizarres, le subconscient qui agit de lui-même... Drôle de phénomène mais passons. Elle continua à caresser ses cheveux en la gardant contre elle.

« Et ce que je te demandais comme rêve, c'est... hum... quelque chose que tu souhaites voir ou vivre plus tard? Peut-être rêves-tu d'avoir des enfants? Peut-être rêves-tu de vivre une aventure extraordinaire? Ou vivre sur Caelestis? Un rêve, ça ne te concerne pas forcément, ça peut aussi être quelque chose concernant une autre personne ou d'autres gens? Je ne sais pas... »

Les exemples, il y en avait des tas mais elle ne voulait pas quelque chose de trop compliqué pour Luna.

« Tu peux rêver que plus tard, il n'y ait plus aucun esclave sur Terra par exemple? Ou bien tu rêves peut-être de retrouver ceux de ton clan? Cette Rosa par exemple? »

Celle qu'Hinata voyait comme la mère de la petite neko. Parfois un rêve était inaccessible mais ça, Hinata ne préférait pas lui en parler. À quoi ça sert de savoir que l'on ne pourra pas revoir certaines personnes? Bientôt, elle devra retourner travailler un peu dans son bureau, deux heures plus tard, ce sera l'heure de manger mais après, elle pourrait faire ce qui lui chante! Enfin, elle le pensait. Une jeune femme en tenue de soldate arriva et posa un genou devant Hinata, Luna et Nora en délivrant un message.

« Pardon de vous déranger Kaguya-Hime mais le conseil restreint a besoin de vous pour une réunion urgente. »
« Bien. Allez les prévenir que j'arrive. »


Aussitôt dit, aussitôt reparti. Elle demanda à Luna de se dégager d'elle avant de l'emmener avec et son Ange gardienne vers la salle de réunion. Passant quelques couloirs, cette salle se trouvait au rez-de-chaussé , plutôt à l'opposé des cuisines. Une fois dans la salle, une table ronde et grande était au centre. Quelques gardes près des portes et cinq jeunes femmes autour de la table, la tête tournée vers Hinata et les autres. Hinata s'avança vers le fauteuil de libre en se posant dessus, saluant les cinq autres d'un signe de la tête. Avant de commencer, elle observa Luna en lui souriant, tapotant ses cuisses pour lui demander de venir. Oh elle n'avait pas honte de demander cela, elle devenait juste accroc à cette neko! Puis le fauteuil est assez grand pour qu'elles tiennent à deux sans être trop serré, même si la neko se tient sur ses cuisses. À cette table, celles que l'on nomme le conseil restreint. La cheftaine de la division Zero, Nero. Pas de nom de famille? Secret. Quoi qu'il en soit, en étant la cheftaine de cette division de shinobi, elle avait le droit à tous les secrets qui se tapissaient dans l'ombre d'Edoras. C'était aussi une neko comme Luna pourrait le remarquer. Tamaki Noya, la conseillère de la princesse, ses conseils valaient de l'or pour elle. Une ravissante blonde qui louchait sur Hinata et sa neko, Tsukasa Nishina, une Tékhane venue habiter à Edoras. Son intelligence fait d'elle une valeur sure pour un plan de bataille. Yami, une jeune femme qui fut le maître d'armes de la princesse de de beaucoup de nouvelle recrue aussi. Ses conseils sont tout aussi bons. Sa famille était proche de celle d'Hinata – lorsque les deux familles étaient encore glorieuses – elle mérite sa place ici. Et enfin, Kobato Suzuna, l'argentière d'Edoras. Sa tenue était plutôt légère mais contrairement à Tsukasa, elle portait cela par plaisir, pas pour faire avoir les regards sur elle.

« Huuuum... Vous avez décidé d'adopter les mignonnes petites nekos à présent, Princesse? »
« Tsukasa-san, ne dites pas n'importe quoi. Luna, que voici, est ma nouvelle servante temporaire. Elle sera toujours avec moi ses prochains jours. »


Quelques-unes faisaient un bref signe pour saluer la neko mais Nero ne bougeait pas d'un poil, le regard fermé, les bras croisées.

« Bien, puis-je savoir la raison de ma venue? Autant commencer par un tour de table alors, ainsi je serais au courant de chaque chose, bonne ou nouvelle. Tsukasa-san? »
« Eh bien rien de bien nouveau ni d'inquiétant. Je suis plutôt disponible en ce moment, aucune division ne viens me voir, donc aucune bataille, donc tout vas bien! »
« Certes mais trop calme est une mauvaise chose parfois... Nero-san? »


La neko ouvrait enfin les yeux, les tournant vers la princesse, sa bouche camouflée par son col, elle ne semblait ni joyeuse ni colérique. Plutôt froide. Mais Hinata avait l'habitude. Rare étaient les personnes qui se vantaient de l'avoir vu sourire.

« Des rumeurs circulent en ville à propos d'un futur attentat. Fantasme ou réalité, mes shinobis sont sur le coup, chaque mur à une oreille et aucune information ne nous échappera. »
« Je ne veux que personne ne rentre au palais tant que nous n'avons pas de suspect ou de preuve! Chaque entrée et sortit du personnel devra être contrôlé. »


Hinata ne prenait aucun risque avec cela, elle avait même cessé ses caresses sur la petite neko le temps de ce rapport. Mais non loin d'elle, l'ex-Tékhane cherchait à attirer l'attention de Luna, cherchant à obtenir quelques caresses par la même occasion. Elle était certes une excellente stratège mais elle penchait un peu trop vers la perversion au goût d'Hinata. Évidemment, elle s'intéressait à Luna, ce n'était pas pour ses beaux cheveux...
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #19 le: Juin 20, 2013, 10:23:28 »

Luna était un peu confuse. Voire même très gênée. Elle venait d’avouer à Maîtresse Hinata qu’elle rêvait d’uriner ! Certes, c’est ce que Maîtresse Hinata lui avait demandé, mais, quand même... Gênée, elle n’osait pas la regarder, jusqu’à sentir Maîtresse Hinata se pencher... Pour lui embrasser la tête. Sursautant légèrement, Luna releva la tête, clignant des yeux en observant sa Maîtresse, qui entreprit posément de lui expliquer en quoi consistaient les rêves. Visiblement, elle n’avait pas compris, et Maîtresse Hinata lui expliqua que, pour elle, un « rêve » désignait aussi un projet d’avenir. Le futur... Encore une notion compliquée, foi de neko ! Elle fronça les sourcils, tandis que Maîtresse Hinata lui parlait de choses compliquées. Caelestis ? Ce nom lui disait quelque chose... Elle avait entendu Maîtresse Mirei en parler une fois, mais elle n’avait pas trop compris... Une histoire d’île flottante, qui lui avait fait penser à un gâteau. Elle avait cru que Caelestis désignait un plat de cuisine, mais, visiblement, il fallait croire que ce nom faisait référence à autre chose. Elle fut chagrinée de son inculture, de son manque de connaissances du monde... Aucun des rêves de Maîtresse Hinata ne lui parlait. Avoir des enfants ? Quelle drôle d’idée ! Elle se croyait stérile ! Vivre une aventure extraordinaire ? Abolir l’esclavage ? C’était bien trop ambitieux pour Luna !

Rosa, en revanche... Ça, pour le coup, elle ne savait pas... Si elle avait la chance de revoir son ancien clan, la saisirait-elle ? Quand elle se rappelait du clan et de Rosa, des lunes, des grandes forêts, elle ressentait une joie silencieuse, qui la faisait souffrir, une souffrance différente de celle qu’elle avait en repensant à ses années de service auprès de Maîtresse Alaunriina. Oui, Maîtresse Alaunriina lui manquait, mais ce manquement n’était pas le même. Comment l’expliquer ? Elle en était incapable, malheureusement. Elle baissa les oreilles, en peinant à trouver une réponse convenable. Mais Maîtresse Hinata lui avait posé une question, alors elle devait répondre ! C’était aussi simple que ça, et ce constat ne souffrait pas la moindre forme de contestation.

« Je... »

Elle n’eut pas le temps de poursuivre qu’une femme les rejoignit, en parlant d’un « conseil restreint » et d’une « réunion urgente ». Maîtresse Hinata se releva, et Luna entreprit de la suivre, avançant à quatre pattes, sa queue se dandinant de gauche à droite. Elle suivit sa Maîtresse, retournant dans le beau palais. Elle se demandait ce qu’était cette réunion, et elles débarquèrent dans une nouvelle pièce, où Luna, avec son nez, reconnut d’autres odeurs. Maîtresse Hinata se posa sur un fauteuil, au bout d’une sorte de table large et circulaire. Il y avait des gardes dans les coins, et Luna bondit sur les cuisses de Maîtresse Hinata, enroulant instinctivement sa queue autour de sa taille, tout en se blottissant contre elle, faisant dépasser sa tête. Il y avait cinq femmes qui les regardient, dont une neko... Et une belle blonde avec des lunettes, qui semblait très intriguée, avec une lueur dans le regard qui lui rappela des lueurs familières. Consciente d’être le centre de l’attention, Luna rougit légèrement, et se blottit un peu plus contre le corps de Maîtresse Hinata.

Les différentes femmes se mirent à parler entre elles, Luna écoutant silencieusement, sans rien dire. De toutes ces femmes, c’était surtout l’autre neko qui l’intriguait... Pour elle, les nekos étaient des esclaves ! Et, pourtant, elle était assise ! Et, pire encore, elle parlait à Maîtresse Hinata comme si elle était une égale ! Luna n’arrivait pas à le comprendre !

*Peut-être que ce n’est pas une neko ?*

C’était impensable ! Elle avait reniflé son odeur ! Elle ne pouvait pas se tromper ! Et cette neko parlait avec assurance, sans cet accent miaulant que les nekos avaient.

*C’est sûrement une esclave d’importance...*

La petite neko ne voyait aucune autre explication, et, tandis que les dames parlaient, elle entendit plusieurs mots qui lui firent se hérisser les oreilles... Surtout de la part de l’autre neko... « Attentat »... Qu’est-ce que ça signifiait ? Elle ne voulait pas encore se retrouver mêlée à des problèmes ! Elle en avait déjà trop eu, avec Maîtresse Alaunriina ! Son regard fut soudain attiré par une femme se trouvant à côté de Maîtresse Hinata : la blonde avec les lunettes. Elle lui faisait signe d’approcher en lui souriant. Luna cligna des yeux, se demandant si elle avait le droit de venir... Maîtresse Hinata pourrait se fâcher... Mais, d’un autre côté, elle ne serait pas très éloignée... Elle leva la tête, et vit que Maîtresse Hinata semblait plongée dans la conversation.

*Ces dames sont probablement ses servantes... Je ne ferais rien de mal en me rapprochant d’elles... Non ?*

Luna suivit cette idée. De plus, la femme blonde avait une très bonne odeur. Elle descendit sur le sol, et n’eut qu’à faire un pas pour que la femme l’attrapa, se retrouvant entre ses bras. Comme d’habitude, presque machinalement, sa queue vint s’enrouler autour de la taille de la femme, afin d’y avoir un appui, et elle se blottit contre elle, en sentant la femme la caresser, provoquant quelques frissons, et de discrets ronronnements...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Juin 22, 2013, 10:40:24 »

Hinata était très concentrée sur ce sujet. Elle gardait Luna dans ses bras en la câlinant même si le nombre de caresse avait diminué depuis cette histoire d'attentat dans Edoras. Ce genre de chose était monnaie courante, si elle passait un mois sans en entendre parler, c'était un miracle. Mais depuis qu'elle est au pouvoir, pas une seule fois il n'y a eu d'incident. Pour le coup, Nero l'avait inquiétée mais au moins il falait plutôt être inquiète que laisser passer et se réveiller en pleine nuit avec la peur au ventre. Pendant qu'elle s'occupait avec elle de certains détails, la neko se détachait d'elle et même si la princesse gardait un œil sur elle, elle la vit aller vers Tsukasa. Tiens donc? Elle pouvait approcher les autres sans avoir peur? Ses petits mots sur le fait qu'elle est libre l'auraient convaincu? Enfin, du moment qu'elle ne gêne personne, elle peut la laisser aller voir Tsukasa. Mais elle restait un peu jalouse, c'est vrai. Elle n'avait pas eu de petits ronrons elle. Puis c'était sa neko servante quand même... Enfin, elle ne lui appartenait pas, elle veillait juste sur elle. Puis bon, elle avait du travail à faire. En revanche l'ex-Tékhane était heureuse de voir sa queue s'enrouler autour d'elle alors qu'elle passait ses bras autour de la neko. Elle était si charmante, elle aurait presque envie de la croquer! Mais elle devait laisser ses pulsions de côté, elle n'était pas dans sa chambre mais devant des gens alors seulement des caresses mais pas à des endroits intimes. Elle se chargeait de lui caresser la tête et le bas du dos aussi même si elle ne faisait que caresser des vêtements.

« Tamaki-san, qu'avez-vous à me dire? »
« Que de bonnes nouvelles Kaguya-hime. Peu de personnes sont venues se plaindre de quelque chose, quelques petits litiges entre voisins commerçants sinon, rien de bien grave. Au moins de ce côté, vous n'avez aucune mauvaise nouvelle. »
« C'est tout? Pas de rumeur, de bruit qui court? »
« Rien de rien princesse. »
« Yami-san? »
« Pareil de mon côté. Les quelques recrues que j'entraine se débrouillent très bien, de même que les vices-capitaines. Elles font toutes de petits progrès mais je ne m'attend pas à voir une formidable poussé de puissance du jour au lendemain. »
« Bien. Et enfin vous, Kobato-san? »


Tournant ses yeux verts vers elle, contrairement à la majorité du peuple d'Edoras qui avait des cheveux noir ou châtains, elle était blonde et pure souche d'Edoras. La jeune femme gardait ses bras croisés ce qui remontait un peu sa poitrine, lâchant enfin des yeux Tsukasa et Luna.

« Les comptes se portent bien pour le moment. Nous avons plus de rentrées au niveau des mariages. Apparemment plusieurs visiteuses viennent se marier ici, abandonnant les robes dernier cri de leur ville pour de jolis kimonos de chez nous. Alors entre les cérémonies et les hôtels pour les familles, sans compter les balades touristiques et autres lune de miel pour les nouvelles marier ou nouveaux marier, je pense que de tête, notre budget à fait un petit bond de vingt pour cent. »
« Et c'est... bien? »
« Plus que bien princesse! Croyez-moi, pour le moment nous n'avons rien à craindre pour le budget! À moins d'une catastrophe, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles ce soir, l'argent est bien au chaud. »
« Dans ce cas je ne peux que me réjouir! Mais ma venue était juste pour les rumeurs d'attentats? »


Personne n'osait dire quoi que ce soit et ce fut Nero qui continuait de garder son sérieux qui tendait vers elle un dossier, gardant sa main dessus pour éviter qu'elle ne l'ouvre trop vite.

« Cela concerne ceci. Vous pouvez l'ouvrir mais ne passer pas de suite la première page. J'ai la mauvaise tâche de vous annoncer que dans l'une de nos forêts, un petit centre pharmaceutique se trouve caché en réalité un centre esclavagiste. Ils y font des tortures sur les esclaves et vente de leurs organes. Ne tourner pas les pages si vous ne voulez pas voir cela, Kaguya-hime. »

Hinata observait les quelques données sur la page de garde, des chiffres incroyables, le relever du peu de la conversation qu'elles avaient eu avec la personne qui les a contacté. Elle avait peur et elle prenait la page en tournant doucement. Nora veillait par-dessus son épaule. En tournant, l'on y voyait une jeune elfe amputé de ses deux jambes, les paupières cousues ensemble l'on y mesurait sa langue pour Dieu sait quelle prochaine torture? Elle plaça une main sur sa bouche en refermant cela rapidement après avoir vu cette horrible image.

« Quelle horreur... »
« Ne vous en voulez pas, d'après nos recherches, cela pourrait être le cas depuis quelques années, peut-être déjà à l'époque de notre ancienne souveraine, il se pas... »
« Si je m'en veut! C'est même pire ce que vous me dites! Combien de personnes souffrent dans ce centre? Combien de ses pauvres personnes sont privées de leur membres, organes, liberté! Se rappellent-ils seulement du mot liberté ou bonheur? »


C'était plutôt rare de la voir se mettre en colère mais voir cela était horrible. Tsukasa continuait de câliner Luna, pour éviter qu'elle n'ait peur alors que la princesse plaçait ses mains sur son visage, cachant ses larmes et sa colère. Quelques instants de calme, toutes regardaient Hinata avec une certaines empathie sauf Nero qui restait impassible en toutes circonstances. Elle n'avait pas bougé un cil même en étant la cible des remarques de sa souveraine. Retirant ses mains elle se calait dans son dossier, reprenant doucement.

« Pardonnez-moi Nero, je... j'ai perdu mon sang-froid... »

Voir cette pauvre fille qui devait à peine avoir l'âge qu'aurait pu avoir sa petite sœur était peut-être la raison? Ou bien tout simplement cette histoire de torture?

« Avez-vous une quelconque solution? »
« Ce message nous a été envoyé en réalité par Caelestis. Étant donné que cette zone se trouve près d'Edoras, elles nous ont demandé la permission de toute urgence de venir le plus tôt possible afin d'agir au plus vite. »
« Bien. Nous pourrions envoyer un petit bataillon au moins pour aider les esclaves en étant de marcher? Elles se chargeront de combattre ses terroristes avec leurs armes et nous pourrions leur rendre la tâche moins pénible? »
« C'est une bonne idée. D'autant plus que selon leur dernière retransmission, leur base abriterait des armes venant de Tékhos, arrivée en contrebande donc ce n'est pas vraiment de notre ressort? Disons qu'elles auront plus de facilité que nous. D'ailleurs, ceux qui restent en surface travaillent vraiment pour des recherches pharmaceutiques, ils ignorent même ce qui se trame sous leurs pieds. »
« Donc nous aideront à dégager ses gens-là et les esclaves. Tsukasa-san. Votre avis sur une division en particulier? »


La jeune femme cessait de caresser la petite neko, laissant ses mains immobiles et relâchant l'oreille qu'elle s'amusait à mâchouiller avec ses lèvres. Elle releva la tête et remonta ses petites lunettes en montrant un peu ses talents.

« Eh bien la division Zero se charge déjà des rumeurs d'attentat mais je pense que la division Quatre  menée par Sakura Soraya et un petit nombre de soldates. Pas exagéré mais pas en sous nombre non plus. Entre quarante et cinquante, ça me semble être un bon nombre? On leur demande de les guider, d'aider autant que possibles les Celkhanes. »
« Cela me semble être un bon plan... Il ne faudra pas oublier de faire passer le message que les Celkhanes présentes pour cette mission auront le droit de venir se reposer ici après leur mission. Elles auront toute notre gratitude et surement une cérémonie pour les remercier de leur geste? »
« Nous verrons cela ensuite princesse. Pensons d'abord aux esclaves. »
« Oui, tu as raison. Peux-tu envoyer quelqu'un envoyer ce message à Sakura, avec tout ce que l'on viens de dire? Plus vite arrivera le message, mieux ce sera. »


Hélas, vu l'heure qu'il était, le temps d'envoyé ce message aussi là-haut et qu'elles trouvent un plan pour venir ici, ça se fera surement dans la matinée, très tôt. Hinata se relâchait un peu sur son fauteuil. Cette mauvaise nouvelle lui avait démoli son humeur. Et Tsukasa en voyant cela voulait bien relâcher la charmante Luna mais sous une condition. Elle approcha sa bouche pour lui parler à voix basse dans son oreille.

« Va donc revoir Hinata, fait lui un petit bisou sur la joue et dis-lui que tu l'aimes. Ça va lui faire très plaisir! »

Contrairement à Hinata qui restait proche mais pas trop de Luna, l'ex-Tékhane déposa un petit baiser rapide sur les lèvres de Luna avant de l'inciter à délivrer ce message de la plus haute importance!

HRP: Pour avoir une idée et savoir ce qui se passe lors de cette mission entre Edoras et Caelestis, rendez vous ici
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #21 le: Juin 24, 2013, 07:14:24 »

Entre les bras de Madame Tsukasa, Luna recevait de délicieuses attentions. Elle frottait son petit nez contre son cou en fermant les yeux. Les câlins, voilà bien une chose que la petite neko adorait, et ce en n’importe quelle circonstance. Elle tremblait légèrement, tout en poussant de discrets miaulements. Elle ne voulait pas se faire remarquer, d’autant plus que la conversation entre les femmes avait l’air particulièrement sérieuse. Elle le fut d’ailleurs au point où Maîtresse Hinata vint hausser le ton. Luna baissa les oreilles en enfouissant sa tête contre le corps de Madame Tsukasa, ayant tout d’un coup subitement peur d’être à l’origine de son courroux. Cependant, personne ne vint la gronder, et elle entendit encore parler de « Caelestis ». Ce n’était donc probablement pas un plat de cuisine... On mentionnait aussi un esclavagiste, une espèce de « centre ». Des propos assez énigmatiques pour elle, qui ne comprenaient pas tout. La neko n’y comprenait rien, et n’essaya pas de comprendre. Ce n’était pas son rôle, elle était une poupée, dont l’unique but était de satisfaire physiquement sa propriétaire. C’était sa raison d’être, Maîtresse Alaunriina le lui avait inculqué. Elle ne devait utiliser son cerveau que pour satisfaire aux pulsions sexuelles et érotiques de ses propriétaires. Maîtresse Alaunriina l’avait dressé ainsi, et la leçon était profondément inscrite dans son corps, marquée dans sa chair.

La réunion semblait se terminer, et Madame Tsukasa, qui avait des mains chaudes et très douces, proposa à Luna d’aller voir sa Maîtresse... En l’embrassant sur les lèvres. Luna hocha la tête, rouge de honte. Elle avait tellement pris plaisir à ce câlin qu’elle en avait oublié sa Maîtresse ! C’était l’une des pires choses qu’elle pouvait faire ! La queue de Luna se défit du corps de Tsukasa, et elle retourna sur le sol, ses quatre pattes atterrissant sur la moquette. Maîtresse Hinata était sur son fauteuil, et Luna se rapprocha rapidement d’elle, faisant remuer sa queue de droite à gauche. Elle ne voulait pas déranger, mais il est vrai que Maîtresse Hinata n’avait pas l’air d’aller bien... Et si c’était son devoir de petite neko docile et servile de l’aider à aller mieux ! Il arrivait souvent, jadis, que Maîtresse Alaunriina se porte mal, qu’elle ait des contrariétés... Luna intervenait alors pour l’aider à aller mieux, ce qui, concrètement, se résumait en intenses coups de fouet et brutales sodomies qui la faisaient couiner de plaisir.

Elle se rapprocha des jambes de Maîtresse Hinata, sous la table. Seule sa tête ressortait, et elle clignait des yeux en regardant Maîtresse Hinata, hésitant à s’approcher. Certes, Madame Tsukasa lui avait dit de le faire, mais, pour autant, Maîtresse Hinata n’avait donné aucune directive... Et Luna ne voulait surtout pas la déranger. Elle hésita un peu, et vint frotter sa tête contre l’une des jambes de Maîtresse Hinata, la léchant timidement. Une chose que Maîtresse Alaunriina adorait qu’elle fasse. Luna pouvait volontiers passer un quart d’heure à lui lécher ses pieds.

« Je... Je vous aime, Princesse Hinata... » glissa ensuite Luna en relevant la tête vers elle.

Elle avait à nouveau relevé la tête pour la regarder en lui disant cela. Elle avait les joues rouges, et sa queue tapait sur le sol. Cette fois, sa rougeur n’était pas seulement l’expression de sa timidité, mais aussi de quelque chose d’autre. Lécher les pieds et les mollets l’excitait, depuis qu’elle faisait ça avec Maîtresse Alaunriina. C’était comme une sorte de réflexe inconscient, et, instinctivement, Luna serrait les cuisses, en rougissant comme une pomme.
« Dernière édition: Juin 24, 2013, 12:21:55 par Luna Earthwell » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Juin 25, 2013, 10:13:42 »

Elle était fatiguée. Si encore ce n'était que les rumeurs en ville, Hinata aurait balayé cela en renforçant la sécurité et en laissant les shinobis de la division Zero régler cela mais cette histoire d'esclave, de vent aux organes, voilà qu'elle risquait d'avoir peu faim tout à l'heure! Au fond de son fauteuil, elle avait l'air un peu avachi, fatigué. D'ordinaire elle restait sérieuse mais cette histoire, ça lui montrait aussi son incompétence. Elle ne savait pas combien d'années exactement cela durait, elle ne voulait pas le savoir. Mais cela se passe sous son règne, elle est donc aussi responsable de cela. Combien de personnes son morte ou torturé actuellement? Rien que d'imaginer cela, ça la fatiguait et la démotivait. Mais sans se rendre compte que Luna avait quitté les bras de Tsukasa pour se glisser sous la table. Personne ne disait quoi que ce soit à ce silence soudain et le petit coup de langue de Luna l'avait réveillée, presque fait sursauté mais elle observa ce petit visage tout mignon entre ses jambes et sa petite voix lui dire cela. Bon, sans les autre autour, ça aurait été mieux mais voilà qui lui remontait bien le moral. Elle remplaçait son expression fatiguée par un petit sourire en  tendant les mains vers la neko pour l'inviter à reprendre sa place, la laissait de blottir contre elle. Ce n'est rien, mais ça fait du bien quand même. Caressant sa tête, elle reprenait doucement le sourire.

« Vous pouvez disposer, désolé de mettre légèrement emporté... »

Une à une, les filles quittaient la pièce, Tsukasa ayant une dernière petite caresse pour Luna avant de quitter Hinata, même Nero posa son regard sur la petite neko sans la toucher par contre. Il était difficile de savoir ce qu'elle pensait. Au final, il ne restait qu'elle et Luna, Nora aussi et les gardes que Nora congédia avant de prendre place sur un des sièges vacant en le déplaçant à côté de sa princesse. Elle caressa brièvement Luna avant de parler.

« Ne t'en fais pas pour cela Luna. Les Celkhanes vont rétablir la situation et ils vont payer pour leur crime. Caelestis ne laissera pas passer cela. Quand bien même ça serait toi qui les juges, ça en reviendrais au même. »
« Ils me faisaient confiance... Combien de personnes ont dû prier pour que j'envoie des gens, que je les tire de ce cauchemar... Je n'ai rien pu faire pendant tant d'années et c'est même Caelestis qui est prévenu en premier... Je suis une mauvaise souveraine, voilà tout... »
« Tu ne pouvais pas savoir Hinata. Tu veilles sur ton peuple, eux, ils étaient cachés en forêt sous une fausse identité, comment tu pouvais savoir que certaines disparitions était liée à ça? »


Hinata gardait le silence, ne voulant pas répondre à cela ou n'ayant plus la force. La photo lui avait coupé tout appétit. Elle continuait de caresser la neko, cela avait un petit quelque chose de relaxant au moins.

« Je... je ne vais pas manger ce soir. Je n'ai pas faim. Je pense que je vais prendre un bain et m'isoler un peu, ou dormir, je ne sais pas... »

Nora était un peu sa nounou parfois et donc, c'était à elle de dire si oui ou non elle pouvait faire ce dont elle avait envie. Mais elle comprenait qu'elle se sente coupable, qu'elle ne veuille pas manger après avoir vu ce genre de photo. Nora accepta en passant une main sur son visage afin de la réconforter un peu. Elle l'invita à se relever. Plus vite elle se reposera, mieux ce sera pour elle. Hinata levait du coup Luna pour qu'elle marche près d'elle. En sortant, Nora donna le message concernant l'absence d'Hinata dans la salle commune ce soir puis elles se dirigeaient ensemble vers l'onsen. Un petit bain avant puis un peu de relaxation, ça lui fera du bien. Mais Hinata pensait à une chose, elle ignorait si c'est véridique ou non?

« Luna, tu n'as rien contre les bains j'espère? Tu sais te laver comme nous d'ailleurs? »

Elle savait que les chats n'aimaient pas beaucoup l'eau mais elle était une neko donc en partie humaine? Le trio arriva dans la salle de bain privée d'Hinata. Quelques paniers pour déposer leurs vêtements et l'onsen qui était généralement fermé quand elle était là, sauf parfois mais vu son humeur, il n'y aura que trois personnes dedans. Nora ferma la porte en y plaçant un verrou avant de vérifier que personne ne s'y trouve déjà.

« Tu sais te déshabiller toute seule je pense? Si tu n'y arrive pas, demande-le moi, ou à Nora. »

Elle n'avait rien à craindre. Hinata commença par retirer sa veste en la déposant dans le panier, elle retira doucement un à un ses vêtements avant de se retrouver entièrement nue, Nora aussi dans un coin mais elle conserva encore son cache-œil et avait une serviette à la main. L'Ange se dirigeait vers un des petits tabourets et alluma la douche pour se rincer et bientôt utiliser savon et shampoing. Hinata prenait une serviette, attendant Luna. Peut-être devra-t-elle jouer la grande sœur? La cousine d'Izumi lui avait surement appris à se laver comme une humaine?
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #23 le: Juin 30, 2013, 11:28:09 »

Maîtresse Hinata avait l’air particulièrement choqué… Était-ce le comportement de Luna qui la troublait à ce point ? Cette perspective était très inquiétante, assurément ! Pour Luna, il n’y aurait rien de pire que de devenir une gêne pour sa Maîtresse ! Une esclave, en effet, devait toujours être un cadeau pour sa maîtresse, et non un fardeau dont on aurait envie de se débarrasser. Et, quand on avait déjà eu deux Maîtresses derrière soi, le doute était permis. N’était-elle donc pas à la hauteur ? Ne méritait-elle même pas d’être une esclave ? Que deviendrait-elle, alors ? Que pouvait-elle devenir ? Cette perspective la terrorisait plus que tout, et elle se refusait même de simplement l’envisager ! Elle ne pouvait pas se concevoir autrement qu’en étant une esclave, qu’en remettant la direction de sa vie entre les mains d’autres personnes. Elle fut donc un peu inquiète en voyant que Maîtresse Hinata ne réagissait pas, avant que son coup de langue ne la surprenne.

Ayant tout d’un coup peur d’avoir mal agi, les oreilles de Luna se baissèrent, et elle se recroquevilla sur place, mais ne vit aucun air sévère sur le beau visage de Maîtresse Hinbata, qui, au contraire, invita Luna à bondir sur elle. La neko obtempéra sans aucune difficulté, posant ses pattes avant sur le rebord du dossier, s’en servant comme soutien pour bondir. Sa queue retourna instinctivement s’enrouler autour de la taille de Maîtresse Hinata, et elle se blottit contre cette dernière, sentant machinalement Maîtresse Hinata la câliner.

*Ses mains ont beau être douces, je sens bien qu’elle n’y met aucune passion… Mais ce n’est pas à cause de toi, Luna, alors ne va pas flipper pour rien ! Au contraire, ton rôle est de l’aider à aller mieux !*

Il y avait cependant trop de monde qui les observaient, et Luna avait vraiment trop peur de faire une erreur. Elle enfouissait sa tête contre le torse de Maîtresse Hinata, toute rouge, avant d’entendre les chaises racler le sol, les différentes femmes partant. Madame Tsukasa fit une petite caresse sur la tête de Luna avant de s’en aller. Il ne resta finalement plus dans la pièce que Luna, Maîtresse Hinata, et Maîtresse Nora, qui se mirent à discuter entre elles, la caressant de temps en temps, comme si elle était une espèce de peluche. Être une peluche était pour elle un grand honneur.

Les deux femmes se remirent à parler de ce drôle de sujet, parlant encore de Caelestis, d’une forêt, d’un cauchemar… Luna ne comprenait pas tout, mais elle se doutait que ce sujet devait être grave et préoccupant… Comme quand Maîtresse Alaunriina recevait parfois des Drow. Luna avait appris que son rôle n’était pas d’essayer de comprendre, mais simplement d’être une distraction sexuelle pour les invités, qui lui faisaient volontiers l’amour en discutant. Il lui suffisait de fermer les yeux pour se rappeler de cette lointaine soirée où Maîtresse Alaunriina avait invité plusieurs Drow, de belles femmes, et, tandis qu’elles parlaient, Maîtresse Alaunriina avait fait sortir son phallus, pénétrant douloureusement Luna, assise sur ses cuisses, un gag ball sur les lèvres pour qu’elle ne dérange pas les femmes par ses gémissements et ses cris. En y repensant, elle sentit encore des frémissements singuliers le long de son sexe, et sa queue se raffermit un peu plus sur le corps de Maîtresse Hinata, ce corps chaud, tendre, et doux, aux formes arrondies et courbées…

Ce fut à cet instant que Maîtresse Hinata la souleva, l’arrachant de ses pensées, en invitant Luna à prendre un bain.

« Je… Euh… Bien sûr, Maî… Princesse ! » lâcha-t-elle.

Des bains, elle en prenait deux fois par jour avec Maîtresse Alaunriina, afin qu’elle soit toujours propre. Il y avait son propre bain, mais aussi celui de Maîtresse Alaunriina, où elles faisaient encore l’amour. Généralement, Maîtresse Alaunriina était lascivement allongée sur le dos, dans un énorme bassin avec des colonnes dorées en marbre, et Luna la rejoignait, s’asseyant à califourchon sur elle, s’empalant sur son sexe. En revanche, dans son propre bassin, quand Luna recevait la visite de Maîtresse Alaunriina, c’était souvent pour une sodomie brutale.

Le trio se dirigea vers un onsen, une sorte de piscine à ciel ouvert dans un milieu naturel. C’était un endroit vraiment très particulier. Maîtresse Nora referma la porte derrière elles. Luna n’avait jamais vu une piscine comme ça, et continuait à suivre Maîtresse Hinata, lorsqu’elle lui demanda si elle savait se déshabiller. Luna rougit silencieusement, et répondit en hochant la tête de haut en bas :

« Bien sûr ! »

Devant ses petits yeux, elle vit alors Maîtresse Hinata se déshabiller intégralement, finissant toute nue, avant de se diriger vers la douche. Luna déglutit, observant ses longues jambes fuselées, sa chute de reins magnifique, et son superbe fessier. Elle vit alors Maîtresse Hinata attraper une serviette, ce qui la réveilla. Clignant des yeux, Luna entreprit de se déshabiller, et finit également toute nue, puis la rejoignit au milieu des douches, à quatre pattes, sentant l’eau chaude affluer sur son corps.

« Hummm… C’est agréable, Luna aime l’eau bien chaude ! »

Tout en parlant, elle frottait sa tête contre le haut des jambes de Maîtresse Hinata, ayant en effet adopté une posture assise. Elle lui léchait également le haut des jambes, près de son aine, yeux clos, sa queue remuant de droite à gauche en tapant sur le sol…

…Et sa démangeaison à hauteur de son bassin venait tout d’un coup de se réveiller.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Juillet 07, 2013, 10:33:48 »

Un bon bain devrait lui faire du bien, cela va l'apaiser puis elle s'endormira ce soir plus facilement. Pour le moment, elle était nue et s'apprêtait à se laver avant de se détendre un peu dans les sources chaudes de son palais. Elle vit la petite neko se rapprocher d'elle, ne se gênant pas pour dire ce qu'elle pensait de cette eau chaude qui lui coulait dessus. Hinata était heureuse, montrer ses sentiments même si ce n'est que de l'eau, ça prouve qu'elle fait des efforts et qu'elle se libère peu à peu de ce comportement d'esclave. Quand sa tête se frotta sur sa jambe, elle ne disait rien non plus mais en sentant sa langue, elle fut surprise de cela. Était-ce une pratique neko pour prouver qu'elle aimait bien Hinata? Peut-être que oui? Ou alors non? Quoi qu'il en soit, c'était bien trop proche de son entrejambe pour qu'elle se laisse lécher de la sorte. Elle posa sa main humide sur la joue de Luna en lui souriant.

« Attention ma petite Luna, tu t' approche de ma zone intime. »

La pauvre petite devait savoir à quoi elle faisait allusion? Savoir qu'elle n'est pas vierge ne serait pas vraiment une surprise non plus. Hinata prenait le gant avec le gel douche pour se nettoyer le visage et ensuite ses fesses afin de pouvoir s'assoir sur le petit tabouret en plastique en posant le pommeau de douche à côté d'elle. Au moins comme ça, elle pouvait se laver tranquillement sans risquer de glisser, surtout quand elle devra laver ses pieds car tenir sur un pied n'était jamais simple. Elle passait le gant sur tout son corps, que ce soit la poitrine en passant par les bras, jambes ou ventre, elle n'oublia rien du tout avant de reprendre le jet d'eau pour laisser toute la mousse couler et filer dans le grillage pour s'écouler. Néanmoins, il restait une zone bien souvent une zone pratiquement infaisable sans l'aide de quelqu'un ou d'un outil vraiment pratique, le dos! Oui, elle se lavera les cheveux après. Pour la neko, sa queue devait être vraiment pratique dans ses moments-là mais d'ordinaire, elle demande à Nora et chacune se frotte le dos mais autant profiter d'être à trois pour une fois. Hinata se tourne vers Luna en lui tapotant l'épaule.

« Luna, tu pourrais te tourner dans cette direction... » en montrant son doigt « je vais te laver le dos d'abord, tu laveras le mien ensuite, d'accord? Et toutes les deux, nous le ferons pour Nora. »

Un petit jeu sans en être un. Elle passa le gant dans son dos, frottant doucement sa peau qui devait être si douce, c'est difficile de juger avec un gant sur la main après tout. Mais Hinata mettait autant de douceur que d'habitude dans son geste en lui lavant le dos doucement. Elle prit ensuite le pommeau de douche pour le passer dans son dos. Elle se pencha sur elle pour déposer un petit baiser dans son dos en le caressant, cette fois, ressentant sa douceur.

« Et voilà! Ton dos est tout propre à présent. »

Elle se tourna dans la direction opposée en ramenant ses cheveux devant elle avant de laisser toute la place du monde à la petite neko pour lui laver le dos avec le gel douche et le gant. La princesse retrouva un semblant de sourire, oubliant quelques instants les horreurs qui se sont passé par si loin de chez elle, de sa ville. Elle se cambra un peu en avant en sentant l'eau ruisseler dans son dos avant de se redresser en tendant la main à Luna.

« Viens, nous allons en faire autant pour Nora. »

L'Ange était assise juste à côté de la princesse et n'était pas sourde mais avec la magie, elle aurait très bien pu le faire seule. Mais bon, quand Hinata avait une idée en tête, ça ne servait à rien. Elle tenta quand même de lui dire non mais...

« Hinata, tu sais très bien que je peux le fair... »
« Non, Nora. C'est un ordre cette fois. »


Aucune autorité, juste une bonne humeur et malgré un soupire de la part de l'Ange, elle poussa ses cheveux en avant pour laisser son dos de libre. Pas une seule plume dans le dos, ni marque. Elle pouvait déployer ses ailes à volonté mais hors nécessité, c'était inutile de déployer cela pour amuser la galerie. Hinata confia un côté à la neko, elle se chargeait de l'autre en recommençant la même opération. Une fois fini, elle prenait la main des deux demoiselles pour les rapprocher devant elle. Elle replaçait ses cheveux correctement avant d'embrasser sur la joue les deux demoiselles.

« Voilà pour vous. Venez me rejoindre ensuite. »
« Mais, et tes cheveux? »
« Déjà fait Princesse. »


Et c'était vrai, sauf qu'elle n'avait rien vu. Hinata récupéra sa place pour se laver les cheveux et aider Luna si elle avait besoin d'aide? Une fois rincée, elle rejoignait Nora dans l'Onsen, se relaxant déjà avec l'eau chaude. Sur la surface se déplaçait doucement un petit plateau avec une petite bouteille de saké et une coupelle que Nora dégustait tranquillement en fermant les yeux. Cela détendait, c'était une évidence et ce n'était pas la princesse d'Edoras qui dirait le contraire alors qu'elle étirait ses bras en poussant un petit gémissement de plaisir. Elle se tourna vers sa neko domestique temporaire pour continuer avec ce même ton joyeux qu'elle avait la plupart du temps.

« Tu as déjà été dans ce genre de source? C'est reposant, n'est-ce pas? »
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #25 le: Juillet 08, 2013, 07:25:39 »

La jambe de Maîtresse Hinata était douce et chaude, tendre et onctueuse. La lécher était, pour la petite neko, un pur bonheur. Un vrai régal. Elle la léchait ne fermant les yeux, ronronnant légèrement, glissant ses seins contre ce morceau de chair. Avec Maîtresse Alaunriina, elle s’amusait souvent à faire ça, à lui lécher la jambe et à se frotter contre cette dernière pendant des heures. Maîtresse Alaunriina avait de longues jambes fermes et douces, absolument magnifiques. Luna avait toujours adoré s’y frotter, Maîtresse Alaunriina jouant alors avec elle. Elle remontait son autre jambe, faisant preuve de sa dextérité incroyable pour titiller Luna, attendant que sa peluche réagisse, utilisant sa queue pour emprisonner l’autre jambe de Maîtresse Alaunriina, tout en frottant son intimité contre ses doigts de pied. Était-ce ce que Maîtresse Hinata voulait ? Luna avait du mal à savoir ce que sa nouvelle maîtresse voulait, car elle était assez énigmatique. Maîtresse Mirei aussi avait été difficile à comprendre, mais la nuit, quand elle faisait des câlins à Luna, elle avait fini par comprendre que Luna avait également des besoins de câlins plus poussés.

Maîtresse Hinata lui dit alors de faire attention, car elle se rapprochait de son intimité. Surprise, Luna cligna des yeux. N’était-ce pas ce qu’elle devait faire ? La petite neko n’y comprenait plus rien, et pencha la tête sur le côté, sans comprendre... Pourtant, tous les signes avant-coureurs étaient là ! Les caresses, les demandes, les corps nus... Même l’eau ! Luna ne comptait plus le nombre de fois où elle avait fait l’amour avec Maîtresse Alaunriina dans l’eau, que ce soit dans des douches, à être plaquée contre un mur, ou dans un bain. Et, tout d’un coup, voilà que Maîtresse Hinata se refusait à elle !

*Je n’y comprends plus rien... Ces humains sont si compliqués...*

Qu’était-elle supposée faire avec son feu dans le bas-ventre ? Maîtresse Alaunriina lui avait toujours dit de se soulager avec sa queue. Elle la sermonnait quand elle utilisait ses doigts, mais jamais la queue, que ce soit en public ou non... Et, pour être honnête, Maîtresse Alaunriina aimait bien que Luna se fasse du plaisir en public. Mais Maîtresse Hinata était visiblement différente... Ce qui n’enlevait rien aux problèmes de Luna. Comment se soulager ? Comment se faire plaisir ? C’est que ça commençait à la démanger ! Elle avait de plus en plus envie d’utiliser sa queue, mais, quand Maîtresse Mirei l’avait vu faire, dans la rue, elle l’avait sermonné, en lui donnant une tape sur la tête, en lui ordonnant fermement de ne plus jamais recommencer « ça ». Luna n’avait toujours pas tellement compris. Maîtresse Mirei lui avait expliqué qu’il s’agissait de « respect des convenances sociales élémentaires », de « pudeur et d’intégrité », mais elle n’avait pas tout compris...

Maîtresse Hinata lui demanda de se retourner, afin qu’elle lui lave le dos. Elle aurait pu le faire avec sa queue, mais elle obtempéra silencieusement, avant de sentir les chaudes et tendres mains de Maîtresse Hinata sur son dos. Luna se mit à gémir, ses petites griffes jaillissant de ses pattes, tandis que son corps se mettait à ronronner, traduisant les vibrations de plaisir qui ressortaient de son corps. Yeux clos, elle se mordilla les lèvres, tentant de retenir ses soupirs et ses gémissements, ses petites joues rosissant de plaisir. Ce câlin fut interminable, et, quand il se termina, Maîtresse Hinata lui demanda d’en faire autant, lui montrant son dos magnifique.

Les griffes de Luna ne lui obéissaient plus, mais Maîtresse Hinata ne la regardait plus... En manque, on se sentait audacieuse, audacieuse au point de prendre des risques. Maîtresse Nora pouvait la voir, mais ce n’était pas une certitude. Luna se rapprocha lentement, louchant sur le fessier magnifique de Maîtresse Hinata. Elle avait pris une pose extrêmement sensuelle, qui la hantait. Elle soupirait silencieusement, et enroula sa queue autour de sa taille, l’extrémité se rapprochant de son intimité. Elle se hissa sur ses pattes arrière, et entreprit de frotter le corps de Maîtresse Hinata avec ses mains, tout en utilisant le bout de sa queue, le glissant dans son intimité, afin de frotter son clitoris.

« Rrrr-rrrr... » vibrait-elle joyeusement.

Elle se retenait de soupirer, devant faire de gros efforts pour se mordre les lèvres, afin de ne pas gémir. Ses joues étaient toutes rouges, et elle se blottissait un peu contre le corps de Maîtresse Hinata, le bout de ses seins glissant sur son dos. Et ces fesses... Oh, ces fesses ! Elle avait envie de les caresser, de les embrasser, d’enfoncer ses doigts dedans... Pourquoi diable Maîtresse Hinata ne voulait-elle pas que Luna passe aux choses sérieuses ? Pourquoi ne voulait-elle pas qu’elle lèche son intimité, qu’elles se fassent plaisir ? La torturait-elle pour avoir rejoint la femme blonde tantôt ? Était-ce une forme de punition ? Les doigts de Luna glissaient le long des cotes de Maîtresse Hinata, et elle avait très envie de lécher sa peau chaude et trempée. La situation fut encore plus terrible quand Maîtresse Hinata se pencha en avant, ses fesses heurtant son ventre.

Luna avait bien du mal à se concentrer, à se contrôler, et ses doigts glissaient amoureusement le long des hanches de Maîtresse Hinata, se rapprochant de son bassin. Sa respiration était de plus en plus lourde, et sa langue se rapprochait aussi de son corps... Elle allait l’embrasser... Se frotter contre elle... Sa queue se retirait de son intimité, frottant son postérieur... Elle avait les yeux clos...

Et Maîtresse Hinata se retira. Luna rouvrit des yeux, surprise, et se retrouva ensuite à frotter le dos de Maîtresse Nora, avec son sexe qui semblait en feu, comme s’il abritait une cheminée intense, qui se réveillait. Diable, elle n’en pouvait vraiment plus ! Le raisonnement de Maîtresse Hinata était obscur, difficile à cerner. Elle alla même jusqu’à l’embrasser sur la joue, ce qui n’arrangea en rien le feu interne qui brûlait dans le corps de la neko. Luna suivit ensuite Maîtresse Hinata et Maîtresse Nora, qui allèrent s’installer dans l’eau chaude. Elle resta sur le rebord du bassin, assise en position de chatte, les joues toujours aussi cramoisies.

« Tu as déjà été dans ce genre de source ? demanda alors Maîtresse Hinata. C'est reposant, n'est-ce pas ? »

Rougissant de plus belle, Luna baissa les yeux, en cherchant une excuse. Elle n’en pouvait plus ! Des gouttes glissaient hors de son intimité.

« Je... Euh... O-Oui, Ma... Princesse Hinata... » réussit-elle à articuler.

Parler était difficile. Elle avait l’impression d’être complètement épuisée, de sentir toute sa force physique être compressée et comprimée.

« Je... J’aimerais... Euh... Est-ce que... Est-ce qu’il y a des... Des toilettes... ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Juillet 19, 2013, 08:50:54 »

Pour la princesse, il n'y avait rien de mieux que passer un peu de temps dans l'Onsen pour se vider l'esprit, oublier un peu cette nouvelle concernant ce centre de vente d'organes, oublier tous ses problèmes le temps de vivre un petit moment de paix. Demain les Celkhanes seront là, une équipe sera là pour les assister autant que possible, tout ira bien. Pourquoi ça n'irait pas? Elle n'avait jamais eu l'occasion de parlementer avec les filles de l'archipel céleste, ce fut sa mère mais elle n'avait jamais eu de soucis avec elles, même depuis qu'elle est à son poste. Elle tentait d'oublier tout cela en parlant avec sa petite Luna, si mignonne et adorable mais cette dernière agissait bizarrement. Elle se tourna un peu vers elle mais annonçait, embarrasser qu'elle avait besoin d'aller aux toilettes. Oh, ce n'était que ça. Oui, c'est naturel. La pauvre devait se retenir depuis si longtemps, elle aurait dû lui préciser qu'elle pouvait s'absenter pour ce genre de chose mais même si Hinata lui avait de lui demander quoi que ce soit, ça devait être trop pour elle, elle ne devait pas comprendre et la princesse devrait surement énumérer cas par cas ce qu'elle peut et ne peut pas faire?

« Oui bien sur, les toilettes sont dans le fond. »
« Hinata... »
répondit Nora, l'air fatigué soudainement en déposant sa coupelle de saké « Je veux bien que tu soit un peu naïve sur les bords mais ce n'est pas parce qu'une neko est mignonne qu'elle est forcément bien éduquée. J'ignore ce que Luna a vécu avant de venir ici ou même chez la cousine de je-ne-sais-plus-qui. Là n'est pas la question. Je suis prête à perdre mon deuxième œil qu'elle a été abusé ou au moins dressé pour ce genre de chose. Alors non pas que je soutienne ce genre d'action, surtout pas moi mais en attendant qu'elle soit plus... normal, il faut aussi penser à elle. Si tu veux lui faire plaisir, il suffit de lui rendre la pareille. J'aurais pensé qu'elle aurait pu attendre ce soir, quand vous seriez seule mais quelque chose à dû soudainement augmenter son envie, surement de ta faute, Hinata? Ou alors c'est arrivé soudainement? Je ne sais pas. Mais toi, ma chérie, viens voir par ici... »

Nora esquissa un sourire assez transparent sur son intention alors que son index se repliait pour lui demander d'approcher. Elle avait beau avoir perdu un œil, elle avait reconnu les signes chez elle. Elle n'était pas la première esclave qui avait du mal à retrouver des habitudes d'avant son calvaire. Ça ne se faisait pas en deux jours et même si Mirei avait surement aidé à la socialiser, elle était encore loin d'être une ancienne esclave qui se comporterait comme des nekos en société. Elle lui fit signe de la rejoindre dans l'eau avant de l'attraper doucement pour coller son dos contre sa poitrine, caressant doucement son corps sous l'eau. Cela avait de quoi embarrasser Hinata mais Nora faisait aussi cela pour le bien de la neko en quelque sorte, la princesse le savait.

« Cette petite neko n'attendait que cela depuis tout à l'heure et même si on est sous l'eau, je sens bien qu'elle mouille rien qu'en caressant son corps, si doux, si agréable. Regarde comment elle est heureuse la petite Luna? »

Nora pencha sa tête vers elle pour lui embrasser la joue pendant que sa main se logeait doucement entre ses jambes, passant à quelque chose de plus sérieux. Elle n'était pas méchante Nora, loin de là et Luna ne pourrait pas dire le contraire vu la façon d'où ses doigts caressent ses lèvres intimes, sa poitrine à moitié cacher par l'eau, elle aimait enfoncer doucement ses doigts en elle pour la rendre heureuse. Avec ce poids en moins, elle profitera pleinement de l'Onsen mais pour l'heure, elle avait encore ce feu qui la consumait à l'intérieure. Hinata rougissait devant cela mais, c'était aussi normal? Elle savait que dans un sens, Luna était heureuse comme ça et elle aurait surement aimé que ce soit elle qui agisse à la place de Nora. Hinata se rapprochait un peu, faisant attention au petit plateau de saké qui flottait sur l'eau, se rapprochant de Luna et son visage torturé par le bonheur, c'est vrai qu'elle était mignonne comme ça mais Hinata aurait pu faire cela ce soir, quand elles seront seules? Disons que les choses tombent plus tôt que prévues. Elle avait un petit sourire, à la fois heureuse et désoler que cette pauvre neko soit si en manque. Elle n'aurait pas cru qu'elle fut esclavisé jusqu'à ce point? Elle passait sa main trempés sur la joue de la petite Luna qui était si rouge mais si mignonne.

« Tu voulais vraiment ça, Luna? »

Ce ne fut que quelques instants plus tard, après son orgasme que Nora retirait ses mains, en gardant une sur son ventre, la seconde pour lui caresser la tête.

« Voilà une petite neko plus calme tout d'un coup? Est-ce que tu veux encore jouer Luna? Dis-moi tout. »

Nora avait parfois l'air froide au premier regard mais n'oublions pas que c'est une ange et qu'elle a de nature un caractère très doux si l'on est aussi doux avec elle.
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #27 le: Juillet 20, 2013, 02:02:59 »

Il fallait comprendre la petite neko. Luna avait des pulsions sexuelles irrépressibles, d’autant plus que, au service de Maîtresse Alaunriina, elle n’avait pas appris à les masquer. Ses inhibitions, elle ne les devait qu’avec Maîtresse Mirei, qui lui avait expliqué que c’était une manière obscène de se comporter en société. En réalité, Luna avait eu bien du mal à comprendre ça. Pourquoi était-ce mal de montrer aux autres qu’on aimait les voir, qu’on se procurait du plaisir ? Était-ce mal d’être heureuse ? Luna n’arrivait pas à le comprendre, mais Maîtresse Mirei avait été formelle. Elle avait vu Luna se fourrer sa queue de manière explicite dans les rues, attirant des regards outrés, et Maîtresse Mirei était intervenue pour lui dire d’arrêter, menaçant même de la gifler. Luna s’était fait grondée, ce à quoi elle n’était pas habituée, et elle avait pleuré toute la soirée, en craignant que Maîtresse Mirei ne l’abandonne. Depuis lors, elle avait compris, sans en comprendre les raisons, qu’il ne fallait pas toucher son sexe et ses seins en public. Maîtresse Mirei lui disait que c’était impudique, mais ce n’était pas très clair pour Luna. Peut-être que Maîtresse Hinata pourrait le lui expliquer...

Pour l’heure, la priorité de Luna était de rejoindre les toilettes pour fourrer sa queue dans son vagin, mais, alors qu’elle comptait y aller, Maîtresse Nora lui barra le chemin. Luna se mit à rougir, et baissa la tête, ayant peur que Maîtresse Nora ne se fâche. Elle aurait voulu rapetisser sur place, devenir une petite souris invisible, craignant de se faire punir, ou jeter dehors. Mais ce ne fut pas ce qui arriva, bien au contraire. Au lieu de ça, Maîtresse Nora l’attrapa, et, à l’heureuse surprise de Luna, elles se retrouvèrent dans l’eau... Où Maîtresse Nora vint caler sa tête entre ses confortables seins, tout en enfonçant ses doigts dans son intimité.

« Hîîîî... » gémit Luna, rougissant de plaisir.

Oh, si c’était bon ! Mraaawww... Elle sentait les deux doigts de Maîtresse Nora jouer en elle, dans l’eau chaude, délicieuse, et ses petites mains vinrent se poser sur les genoux écartés de la femme. Elle était douée de ses doigts, et Luna se mettait à ronronner joyeusement, en remuant faiblement dans son coin, poussant de longs miaulements silencieux, alors qu’elle sentait le plaisir, ce plaisir divin qu’on lui avait refusé pendant tout ce temps, exploser enfin. Elle en aurait presque pleuré de soulagement, tant ça faisait du bien, tant ça la soulageait, tant elle se sentait mieux. Oh oui, c’était bon ! Que dire, c’était divin, même ! Luna fermait les yeux, transportée dans un autre monde, frottant son dos contre le ventre de Maîtresse Nora. Oh, c’était magique ! Luna miaulait encore, avant de sentir Maîtresse Hinata se rapprocher.

Luna rouvrit les yeux, sentant la main de Maîtresse Hinata sur sa joue, qui lui posait une question :

« Tu voulais vraiment ça, Luna ?
 -  O-Oui, Maî... Haaa... Haaaaaaann !! »

L’orgasme venait, et Luna se tortilla un peu plus, fermant les yeux, avant de soupirer.

« NYYYYYYYYYYYUUUUUUUUUUUUUUUU !! »

Ah, ce que ça faisait du bien ! Luna se sentait tellement mieux, maintenant ! Elle posa sa tête contre le flanc du gros sein droit de Maîtresse Nora, en sentant comme une tension s’évacuer de tout son corps. Elle sentit ensuite la douce main trempée de Maîtresse Nora caresser ses cheveux, un peu d’eau glissant le long de sa tête, et elle répondit à l’affirmative.

« Oui... Luna aime bien... Les câlins comme ça... Elle les aime même beaucoup... »

Jouir la détendait un peu, l’amenant ainsi à se confier légèrement plus vis-à-vis de Maîtresse Hinata.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Juillet 27, 2013, 10:51:04 »

Nora avait bien fait. Elle savait que ça gênait Hinata de voir ce genre de chose comme ça mais l'eau camouflait bien et puis elle devait bien comprendre que malgré ses bonnes intentions de civiliser Luna, la petite neko avait encore tant de besoin primaire à assouvir, dont le sexe en grande partie. Jouant avec ses petites lèvres sous l'eau, l'Ange avait calmé la petite neko qui se calait un peu sur sa poitrine en parlant un peu plus. Bah voilà, il suffit de la faire jouir un peu et Luna devient un peu plus bavarde! Reste à savoir si c'était les câlins tout nu qu'elle aimait ou bien avec ses doigts magiques. Mais Nora s'en fichait, posant ses lèvres sur ses cheveux, l'embrassant avant de la tenir sous l'eau au calme. Mais maintenant qu'elle avait une neko si bien, Hinata la jalousait un peu, elle aussi elle voulait une Luna toute contente comme ça dans ses bras.

« Allez ma mignonne, va voir Hinata un peu, elle te veut dans ses bras. »

Elle poussa doucement la petite vers la princesse qui, en effet, la voulait bien dans ses bras puisqu'elle s'adossa à son tour au rebord du bassin pour la tenir dans ses bras. Mais elle avait à peine eu le temps de la regarder dans les yeux que l'Ange venait se rapprocher pour embrasser sa princesse, sans la permission, juste par surprise. Mais une surprise qui faisait plaisir à voir! Elle se laissait faire, répondant à son appel alors que ses mains caressaient doucement Luna, plus par inattention que volontairement mais ce n'est pas comme si elle allait s'en plaindre après tout? Elle avait même le droit à un joli spectacle sous les yeux, si ce n'est pas de la chance, ça! Quand Nora en finit avec le baiser, elle laissait sa main caresser son petit menton avant de poser son regard sur la petite neko. Avait-elle savouré la scène?

« Prends biens soin de la princesse, toi. »
« Mais... Nora, pourq... »
« C'est que ça faisait longtemps que j'avais pas profité d'une petite pause comme ça. »


De plus, elle voulait lui faire oublier les horreurs qu'elle a vues et qui la préoccupait. Oui, un peu de sexe ne serait pas plus mal, pas forcément avec elle mais au moins pour lui faire oublier la réalité, qu'elle se plonge un peu dans quelque chose de bien, qui la soulage. S'écartant un peu, elle attira le plateau vers elle pour se servir une nouvelle petite coupe de saké en observant les deux filles. Hinata caressait les cheveux de Luna en la regardant. Oui, c'est vrai que cette scène, ce baiser, cette neko, ça lui donnait envie mais... elle était un peu gênée! Elle ne connaissait pas vraiment Luna puis... comme ça, soudainement dans l'onsen? Elle n'était pas dans un film érotique après tout! Elle continuait de la caresser mais elle hésitait un peu...

« Je... tu en as envie Luna? Je veux dire... faire ça? »

Elle ne cessait pas de la caresser mais elle restait quand même hésitante. Elle n'avait pas envie de se croire que comme ses pétasses et ses connards qui profitent des gens pour les traiter en esclave. Chose que Luna était en plus avant, ça devient vraiment compliqué d'y réfléchir! Nora soupira dans son coin avant de faire face à Hinata et donc se mettre près de Luna.

« Te pose pas de question. Je sais bien que tu en as envie alors te turlupine pas! Luna avait bien aimé, elle avait l'air abusé? Alors pourquoi ça serait le cas avec toi! Fais-le ou je participe avec elle. »

Cela ressemblait un peu à une menace mais son Ange personnelle devait savoir lui mettre les points sur les « I » des fois. Elle serait capable de le faire mais pour le moment, elle veillait à ce qu'elle et Luna commencent à faire des choses sinon elle va trop y penser pour se torturer l'esprit. Cette princesse ne savait pas se lâcher parfois!
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #29 le: Juillet 28, 2013, 12:51:00 »

Les caresses de Maîtresse Nora lui avaient procuré un bien fou, un grand et vaste plaisir, intense et fulgurant. Son corps avait été tellement en manque que ces caresses discrètes avaient été pour la moins intéressantes. Luna avait mouillé comme une petite folle, jouissant trop vite, mais cet orgasme, s’il était le bienvenu, était encore largement insuffisant pour épancher toute sa soif. Elle avait été éduquée par Maîtresse Alaunriina, après tout, et avait appris à ne pas savoir se contenter d’un seul orgasme (ce qui était, après tout, bien plus facile quand on était une fille). Elle remerciait Maîtresse Nora, mais n’eut pas vraiment le temps d’y réfléchir qu’elle se retrouva blottie contre le corps chaud et délicieux de sa véritable maîtresse, Maîtresse Hinata. En cas de conflit entre les deux, la loyauté de Luna devrait, en théorie, aller auprès de Maîtresse Hinata, mais c’était quelque chose de difficile pour elle. Elle n’avait jamais réussi à s’imposer face à une maîtresse, ce n’était pas sa manière d’agir, tout simplement. C’était inconcevable, pour elle, après la redoutable formation que Maîtresse Alaunriina avait utilisé.

Maîtresse Hinata avait un corps chaud et tendre, et la queue de Luna vint s’enrouler autour de sa taille, comme d’habitude. Elle blottit sa tête entre les confortables seins de Maîtresse, remuant son petit nez, avant de la relever, quand elle vit ses deux maîtresses s’embrasser, sous l’impulsion de Maîtresse Nora. Luna avait eu le sentiment que c’était Maîtresse Hinata qui commandait, vu qu’on l’appelait « Princesse », mais la réalité semblait plus... Nuancée. Les humains étaient décidément des êtres biens compliqués ! Luna avait le sentiment que c’était, en réalité, Maîtresse Nora qui semblait la commander. Maîtresse Hinata répondit au baiser, tout en caressant le dos de Luna. Ses tendres et chaudes mains la firent frissonner, provoquant une montée de ronronnements et de délicieuses vibrations, sa queue se tortillant et se serrant un peu plus fort autour du corps de sa maîtresse. C’était si agréable... Même si elle sentait bien que l’attention de Maîtresse Hinata était surtout préoccupée par ce baiser, mais c’était bien normal. Après tout, Luna restait leur esclave, et elle n’aurait, de toute façon, pas compris que Maîtresse Hinata préfère s’intéresser à elle, plutôt qu’à sa conjointe.

Le baiser, magnifique, finit par se terminer, et Maîtresse Nora s’écarta, buvant un peu, laissant Luna entre les bras de Maîtresse Hinata. Cette dernière retourna lécher tendrement la peau de sa maîtresse, près de ses seins, à hauteur de son torse, déposant de petits baisers tendres et innocents sur sa peau, son petit corps de neko se serrant contre le sien. Maîtresse Hinata finit par lui poser une question, et Luna releva la tête, son menton se nichant entre les seins de sa Maîtresse. Si elle en avait envie ? Quelle drôle de question ! Mais Maîtresse Mirei lui avait aussi posé ce genre de questions, avant de finir par comprendre que Luna avait toujours envie. C’était assez difficile à comprendre, mais Luna fonctionnait ainsi. Elle hocha donc la tête.

« Bien sûr, Madame Hinata. Évidemment, vous... Vous êtes très attirante... »

Elle l’avouait en rougissant légèrement, mais sans vraiment être choquée. Maîtresse Nora proposa alors de participer si Maîtresse Hinata n’agissait pas, ce qui fit rougir Luna, provoquant un nouveau frisson d’excitation. Les deux en même temps... Sa queue se serra un peu plus autour de la taille de Maîtresse Hinata, alors que chacune de ses mains vint se poser sur ses seins, se cramponnant à ses tétons.

« Hum... Madame Nora peut nous rejoindre, si elle le souhaite, la petite Luna n’y sera pas contre... Au contraire... Plus il y a de gens s’occupant d’elle, et plus Luna est heureuse... »

Elle parlait lentement, d’un ton langoureux, assez excitée par ce qui lui arrivait. Deux belles maîtresses s’occupant d’elle, c’était incroyable ! Que demander de plus ?



Dans la nature, il y avait quantité d’insectes qui se promenaient. Longeant l’onsen, une petite araignée s’avançait. On aurait pu, de loin, la prendre pour une vulgaire araignée se contentant d’avancer sur sa toile, et il aurait fallu aller plus loin pour remarquer, au milieu de ses poils, une petite puce, discrète, invisible, si petite qu’elle échappait à la plupart des détecteurs de métaux. Cette puce était une puce de contrôle extrêmement sophistiquée, qu’on utilisait sur les araignées pour pouvoir les contrôler, dans une moindre mesure, et qui disposait d’un objectif faisant office de caméra.

L’araignée était discrète, mais la caméra permettait clairement de voir la Princesse d’Edoras, qui câlinait une neko, tout en ayant sa protectrice.

« Elle est bien là...
 -  Qui est cette neko ? Vous avez des informations ?
 -  Est-ce important ? Sûrement une esclave, une prostituée, ou quelque chose comme ça...
 -  Vous tenez vraiment à ce que nous négligions la moindre piste ?
 -  Non, bien sûr que non...
 -  Est-ce qu’elle se doute de quelque chose ?
 -  Je l’ignore...
 -  Alors, tâchez de le découvrir, c’est pour cela qu’on vous paie, non ? »

C’était plus facile à dire qu’à faire.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: edoras  yuri  anal  vaginal  fellation  
Pages: 1 [2] 3 4 ... 8
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox