banniere
 
  Nouvelles:
La nouvelle Gazette est en ligne !
Bonne lecture !



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 8
  Imprimer  
Auteur Sujet: Petit job pour neko [PV Luna Earthwell]  (Lu 14493 fois)
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« le: Mars 07, 2013, 06:44:44 »


Izumi

Cela était tout de même étrange? Cela faisait des années qu'elle n'avait pas eu de nouvelle de sa cousine et la voilà débarquée comme ça à Edoras! En soi, ça n'a rien de vraiment bizarre, mais ce qui était étrange, c'était le service qu'elle lui avait demandé, surveiller une neko! Surtout que ce n'était pas tellement faisable pour l'edorassienne, c'est qu'elle vivait pour commencer au palais et ça, ça n'ouvrait pas forcément la porte aux inconnues. Mais bon, elle devrait pouvoir y arriver, leur princesse était quand même très gentille et si c'est une affaire de famille, elle allait surement accepter? Le hic étant qu'Izumi vivait avec les cadettes, faisant leur instruction jour comme nuit, toujours auprès d'elles pour leur apprendre la vie d'une guerrière – même si certaines aspiraient à d'autres branches que celles des combats – mais elle ne pouvait pas non plus habiter avec les servantes, elles avaient à peine de la place puisque certaines pièces étaient en rénovation. La place, elle en aurait mais pour le moment, il n'y avait pas de réponse. Le jour suivant, la réponse était enfin là! Cette neko habitera au palais mais deviendra servante. Sauf que comme c'est temporaire, elle  servira Hinata plutôt que nettoyer le palais ou l'entretenir, ça serait trop de travail pour quelque chose qui allait durée quelques jours.

Pour l'hébergement, elle utilisa une des chambres d'amis du palais, là où d'ordinaire, il y avait la grande sœur de la princesse, et quelques têtes pensantes du royaume. Le tout étant fin prêt, il ne restait plus qu'à accueillir la neko pour lui offrir un petit travail le temps que sa cousine ai « quelque chose » à faire. Quand vint le jour J, les cadettes du palais se réveillaient avec une autre de leurs Chef était exceptionnellement absente pour la matinée mais sera de retour dans l'après-midi. Ce n'était pas la fête pour autant chez les jeunes! En dehors du palais, Izumi avait accueilli sa cousine Mirei et lui présenta la jeune neko, Luna. Elle l'avait adopté apparemment lors d'une mission qui avait plutôt mal tourné. Beaucoup de perte mais surtout la perte de son frère et de son cousin aussi. Mais elle avait réussi à faire son deuil. Après une mâtinée à parler famille, entre cousines, d'avenir et de passé, il était temps de se séparer et que Mirei lâche sa neko quelques jours. Ce n'était pas vraiment adopté mais elles étaient tout de même proches, ça se voyait. Une chance que Luna ne soit pas une petite neko, elle devait avoir plus de quinze ans au moins, ça se voyait. En allant vers le palais de la lune, Izumi se permettait de lui parler un peu plus de ses tâches.

« Tu n'auras pas grand-chose de vraiment fatigant à faire. Tu seras la servante de notre princesse, tu devras donc obéir au moindre de ses désirs mais ne t'inquiètes, elle est plutôt du genre à ne pas demander grand-chose, pas comme certains enfants gâtées qui en devenant grand sont malpolies avec n'importe qui sous prétexte qu'ils sont puissants ou qu'ils possèdent beaucoup d'argent. La princesse est très gentille, tu verras, tu auras surement l'occasion d'apprendre des choses et de te faire de nouvelles amies? »

Izumi continua de bavarder avec elle quelque temps jusqu'à passer les grandes portes du palais, une fois les longues marches grimpé. Maintenant, direction l'académie des jeunes, Izumi avait déjà préparé une tenue plus aux normes à Edoras, cela sera sa tenue pour ses quelques jours. Dans la chambre de la jeune femme, bien rangé, rien en désordre, pas même une poussière, elle lui présenta une tenue blanche et rouge. Le haut était blanc avec de longues manches et le pantalon plutôt ample et rouge. Le tout avec une ceinture rouge et des scandales avec des chaussettes.

« Tu t'en sortiras où tu as besoin d'aide? Une fois prête, on ira te présenter à la princesse Kaguya, d'accord? À moins que tu n'as faim d'abord? »

Hinata n'était pas à ça prête puis elle lui avait dit de prendre son temps après tout.
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #1 le: Mars 09, 2013, 11:13:00 »

Pour Luna, une nouvelle page de sa vie se tournait.

« Izumi est ma cousine, une femme de confiance, lui avait dit Mirei. Et je reviendrais te voir dans une semaine, si jamais tu veux retourner dans l’appartement. »

Luna était un peu triste à l’idée de quitter Mirei, avec qui elle vivait depuis plusieurs semaines à Tekhos Metropolis. Cependant, elle devait bien admettre que la perspective de quitter cette immense ville, cet appartement étouffant, ces voitures infernales, ces bruits, et tous ces gens, lui faisait du bien. Luna, après tout, était passée d’un palais souterrain peu rempli, à une ville surpeuplée. Mirei, la soldate tekhane, avait rapidement noté qu’elle ne pouvait pas s’occuper de la neko qu’elle avait adopté, parce qu’elle n’avait pas le temps, et parce que son mode de vie n’était pas vraiment adapté à une neko pleine d’énergie. Mirei ne comptait plus le nombre de couverts cassés, de lits défaits, et de traces de griffes sur les murs de son appartement. C’était presque par hasard qu’elle avait réussi à obtenir d’Izumi la possibilité de loger Luna à Edoras. En réalité, sa cousine l’avait appelé pour lui demander si Mirei pouvait l’héberger le temps qu’elle accomplisse un séjour dans la capitale. Mirei, naturellement, avait accepté, et c’était à cette occasion qu’Izumi avait rencontré Luna, réalisant rapidement que cette dernière était très câline. Il ne s’écoulait pas une journée sans que Mirei ne doive faire à Luna de longs câlins, qui devenaient fréquemment des jeux sexuels. Elle avait expliqué à Izumi que Luna était une ancienne esclave, et probablement une ancienne esclave sexuelle, vu la manière dont elle passait très facilement d’un simple câlin affectueux à un câlin sexuel.

C’était Izumi qui avait promené de l’emmener à Edoras. C’était une région calme, boisée, et très agréable pour les Terranides. Luna avait hésité. Mirei se souvenait encore de cette scène, où Luna, allongée sur le canapé du salon, mâchouillait sa queue, en regardant les deux femmes, surtout Mirei, qu’elle appelait toujours « Maîtresse », même après des semaines. Luna avait donc hésité, et Mirei avait fini par accepter pour un stage de courte durée, d’une semaine, à Edoras, sans elle. Luna travaillerait directement pour la Princesse d’Edoras, et, quand Mirei reviendrait, elle verrait si Luna était heureuse ou non, et aviserait à partir de là. Mirei n’hésiterait pas à transférer l’acte d’adoption à ses nouvelles propriétaires. Elle aimait bien Luna, mais, en étant soldate, elle ne pouvait décemment pas se permettre de l’éduquer. Plutôt que d’essayer de lui apprendre à être libre, elle avait estimé qu’en faire une servante pourrait être un bon compromis. Mirei avait lu suffisamment d’études sur l’esclavage pour savoir que la rééducation, surtout chez les Terranides sauvages, était virtuellement impossible, devant les méthodes très sophistiquées que les esclavagistes employaient.

Voilà comment Luna se retrouvait, à quatre pattes, en train de suivre Izumi à travers les rues pavées et agréables d’Edoras. Elle aimait bien l’air qui se dégageait de cette ville, l’absence de ces tours énormes et affreuses. Elle écoutait silencieusement Izumi lui parler de ses différentes tâches à venir à Edoras. Luna hochait la tête, évitant de trop s’éloigner d’Izumi. Plus que tout, elle craignait d’être abandonnée. Depuis que sa première Maîtresse lui avait fait découvrir les prédateurs du monde extérieur, cette peur était plus forte que tout, et dominait Luna, ayant totalement annihilé son envie de liberté. Elle ne voulait plus jamais retrouver ces cinglés avec les colliers explosifs ! Elle veillait donc à se coller à Izumi, tout en se rapprochant d’une immense structure, qui la fit frissonner, lui rappelant ces palais qu’elle regardait sur ces drôles d’engins cubiques avec des gnomes, ou dans les livres que Mirei lui lisait la nuit, alors qu’elle était uniquement préoccupée par frotter sa tête contre les seins de la femme.

Luna hochait la tête tandis qu’Izumi parlait, lui expliquant que la Princesse était « très gentille », et qu’il faudrait obéir à tous ses désirs.

« Luna est une neko obéissante. Elle obéira aux ordres qu’on lui donne. »

Elles grimpèrent de longues marches qui la fatiguèrent un peu, avant de s’aventurer dans des coursives. Comme à Tekhos, il n’y avait quasiment que des femmes, qui sentaient généralement très bons. Luna adorait renifler le parfum des femmes, même si ça l’amenait parfois à devoir frotter sa queue entre ses cuisses. Chez sa deuxième Maîtresse, elle s’était shootée avec certains parfums, les inhalant, jusqu’à avoir un orgasme. Il fallait dire que l’odorat était très développé chez les nekos, et Luna ne dérogeait pas du tout à la règle. Continuant à suivre Izumi, Luna débarqua dans une belle chambre, sa queue remuant de droite à gauche, alors qu’Izumi lui présenta une robe assez propre, et plutôt compliquée à mettre. Depuis sa première Maîtresse, elle portait, soit des vêtements longs et soyeux, faciles à mettre, soit des vêtements très courts et terriblement moulants.

« C’est... C’est ma future chambre ? »

Chez sa première Maîtresse, Luna avait aussi eu une grande chambre, même si elle n’avait jamais vraiment réussi à faire une nuit plus complète, sa Maîtresse la dérangeant toujours pour lui faire sauvagement l’amour. Elle avait du apprendre à dormir en ayant un sexe planté dans le vagin, vu que sa Maîtresse adorait dormir ainsi. Mine de rien, dormir avec une queue dans le corps, c’était tellement difficile. Elle y songeait, se rappelant cette fois où elle avait été prise en sandwich dans son lit, ou quand elle avait eu droit à une orgie de Lunas clonées, avec sa Maîtresse en plein milieu, son délicieux corps noir semblant comme flotté au milieu de tous ces nekos. Chassant ces souvenirs qui la rendaient curieusement nostalgiques, Luna se mit à parler rapidement :

« C’est plutôt grand, ici. Elle est belle, la Princesse ? Elle me ferait des câlins ? Et il y a une grande forêt ? Et il faudra m’aider à mettre cette robe, j’ignore totalement comment la mettre... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mars 15, 2013, 10:32:00 »

Izumi

Izumi avait offerte une petite balade à Luna, non pas que ce soit son intention mais cela permettait de prendre un chemin agréable pour lui montrer le palais. La ville était belle mais les rues n'étaient pas si large comparées au palais. Le grand chemin menant au palais, les petits bancs, le grand dojo où s'entrainaient les futures éventuelles soldates. Arrivant dans la chambre de la jeune femme, la neko était impressionnée et très crieuse vis-à-vis de la princesse qu'elle allait devoir servir dans peu de temps. Il était normal d'avoir des questions à se poser mais il n'y avait rien à craindre de la princesse, elle était aussi douce que timide.

« Ceci n'est pas ta chambre, c'est la mienne. Toi tu dormiras dans une chambre d'amies, près de celle de la princesse. Avec un peu de chance, tu dormiras avec elle? Elle n'aime pas vraiment la solitude, surtout le soir. »

Oui, la nuit, toutes ses peurs étaient plus présentes qu'en journée et la solitude était vraiment horrible. Bien sur, elle se forçait à dormir seule pour ne pas être trop petite fille mais peut-être qu'elle y arrivait car elle savait qu'elle n'était jamais seule? Nora était toujours près d'elle et une porte la séparait de celle de son ange gardienne tout comme Taki qui vivait dans les zones d'ombre de sa chambre. Plafond, placard, son assassin personnel était une deuxième garde du corps même si ses moyens sont plus radicaux que l'ange. Mais il faut bien un équilibre entre les deux. Izumi venait à l'aide de la neko pour l'aider à enfiler la tenue qui servira à mieux se fondre autour des autres mais qui sera aussi sa tenue de servante. Izumi aidait Luna à retirer ses vêtements tout en installant d'abord le long pantalon rouge, se demandant s'il ne serait pas préférable de lui faire un trou pour sa queue?

« Tu voudrais un trou pour laisser ta queue se balader ou ce n'est pas grave si elle reste sous le pantalon? »

C'était à Luna de voir mais le problème pouvait vite se régler. Elle n'était pas la seule servante neko après tout, il y en avait des tas. Manque de chance, la tenue était pour ceux qui n'ont pas de queue. Elle aidait la neko, attachant la ceinture de tissu autour de la taille de la neko pour que le pantalon puisse tenir tout seul avant de lui mettre sa veste sur l'épaule et attacher le nœud – encore un – autour de la taille. Pour ce qui est des chaussette et sandale, elle devrait s'en sortir, au pire, elle pouvait toujours aider une nouvelle fois.

« Voilà! Maintenant pour répondre à tes questions, oui, Hinata est une belle princesse. Elle est jeune, je suis sûr qu'elle doit avoir ton âge? »

Malgré son tempérament mature, Izumi était un peu plus jeune que la princesse du haut de ses seize ans. Mais Izumi se fichait de la différence d'âge et même si Luna aussi était un peu plus âgée qu'elle, son comportement de petite neko était attendrissant.

« De même qu'elle adore câliner les autres mais ce n'est pas à toi de réclamer ça, elle te le demandera avant. Mais ne t'étonne pas si elle reste silencieuse ou qu'elle ne te demande rien, en général elle travaille à cette heure-ci et elle est du genre à se plonger vraiment dans son travail. De plus, elle est plutôt timide avec les inconnues. Elle s'habituera à toi mais elle va éviter de trop t'en demander au début. Pour ce qui est des balades en forêt, il faudra le lui demander mais c'est possible en effet. Voilà, tu es maintenant prête à la rencontrer! Ça te va plutôt bien! »

Oui, Luna était très mignonne dedans, il ne lui manquait plus que la pratique et elle pourrait faire une splendide neko Edorassienne. Marchant avec elles, les deux jeunes prenaient le chemin du palais, entrant par les grandes porte de cette tour centrale au milieu de ce palais. La grande salle était vide, quelques gardes qui surveillaient malgré tout, des tapisseries au sol, des portraits au-dessus des grandes portes, un tapi rouge moelleux menant à une estrade. Dans un coin de l'estrade, il y avait une nouvelle garde qui veillait à ce que personne n'entre mais Izumi et la neko pouvaient, elles étaient attendues. Montant les marches, ce fut à l'étage supérieure qu'Izumi s'arrêta avec Luna devant une porte à laquelle elle toca avant d'entrée une fois qu'une petite voix les y autorisa. À l'intérieur, il y avait la princesse agenouillée devant un petit bureau avec une tonne de papier à sa droite comme à sa gauche. Même contre les murs, il y avait quelques armoires, quelques documents aux murs mais comme cet endroit servait surtout au travail, il y avait peu de distraction. Derrière Hinata, il y avait une fenêtre d'ouverte, la vue était sur un grand cerisier en fleur et il y avait même une seconde femme à côté de la fenêtre, son unique œil regardant la chute de ses pétales roses. La princesse Kaguya afficha un petit sourire en voyant Izumi et la jeune neko.

« Hime-sama, je vous ramène la jeune femme dont je vous ai parler. Votre nouvelle servante temporaire. »
« Ha oui... Approche, veux-tu? »


Hinata patienta que la neko arrive à elle, se mettant à sa taille.

« Tu veux bien me dire ton nom? » une fois que ce fut chose faite, le sourire de la princesse resta intact et demanda une nouvelle chose. « Bien. As-tu compris ce que tu devras faire? Tu as des questions peut-être sur ton travail ou autres? Mais avant de répondre, j'aurais moi-même une question. Est-ce que ça te dérange que je te caresse la tête ou si je te câline de temps en temps? »

Hinata était la douceur même. Sa voix ne mêlait aucune colère, aucune crainte, elle était douce et on pourrait même dire ravissante, comme elle!
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #3 le: Mars 16, 2013, 04:58:41 »

Intimidée, Luna était naturellement nerveuse. Un nouvel environnement se présentait à elle, avec de nouvelles règles, et une nouvelle Maîtresse. Quelle esclave devait-elle être, pour que, successivement, ses Maîtresses l’abandonnent ? La petite Luna avait vu du pied, passant d’un manoir souterrain à un appartement dans un enfer urbanisé, avant de se retrouver dans un palais. Elle aimait bien l’air qui était ici. Il était sain, et non pas chargé de toutes ces odeurs nauséabondes de chez Maîtresse Mirei. Ici, l’air était bon, pur, lui rappelant curieusement sa vie ancienne, dans la forêt, où elle vagabondait, heureuse, au sein de son clan. Elle y songeait évasivement, avant qu’Izumi ne la ramène à la réalité. Elle lui expliqua que Maîtresse était gentille et belle, tout en lui demandant si elle voulait un trou pour sa queue.

« Ce serait préférable, mais je peux faire avec. »

Ne jamais contredire les ordres de Maîtresse, c’était une leçon que Luna avait appris fermement. Néanmoins, elle se devait bien d’admettre qu’avoir la queue coincée sous le pantalon était désagréable. La queue était toute contorsionnée, et il arrivait parfois que plusieurs poils se coincent, ce qui était relativement douloureux. Et, du reste, sentir le bout de la queue se poser contre vos fesses était toujours assez dérangeant. Elle laissa Izumi l’habiller, et choisit d’enrouler sa queue autour de sa taille, afin qu’elle ne la dérange pas. Elle se retrouva ainsi avec la robe, et cligna des yeux en comprenant qu’elle allait probablement devoir marcher sur ses pattes arrières. Les robes humaines ne se prêtaient malheureusement que fort rarement pour les nekos. Tandis qu’elle s’habituait à cette robe, Luna écoutait Izumi lui parler, lui disant que Maîtresse était timide, ce qui la surprit un peu. Sa première Maîtresse, Alaunriina, n’était pas vraiment timide, et Maîtresse Mirei encore moins.

« M-Merci... »

Un frisson la parcourut à l’idée de rencontrer sa nouvelle Maîtresse, et elle suivit Izumi, se rappelant les conseils de Maîtresse Mirei. Maîtresse Alaunriina ne lui avait jamais appris à marcher sur ses pattes arrières, et, pourtant, Luna savait, pour en avoir vu à Tekhos, qu’il y avait des nekos qui se débrouillaient très bien sur leurs pattes arrières. Elle s’était même fait snobée par plusieurs d’entre eux. Elle essaya donc de se dresser, se sentant basculer, devant résister à l’envie de mettre ses pattes avant sur le sol, et en glissa une dans la main d’Izumi, tout en la suivant, claudiquant à moitié. Ce n’était pas vraiment facile, et c’était pour elle contre la logique. Si on avait bien quatre pattes, pourquoi uniquement en utiliser deux ? Il n’y avait que des imbéciles d’humains pour agir ainsi ! Elle suivit Izumi, et le duo atteignit une sorte de grande pièce avec de la tapisserie, et un tapis rouge fort moelleux. Chez Maîtresse Alaunriina, elle avait toujours adoré les tapis de ce genre, y faisant parfois ses griffes, au risque d’être ensuite punie par cette dernière. Il y avait quelques gardes, et elle nota qu’il y avait beaucoup de femmes. Elle s’avança timidement, se blottissant un peu plus contre la femme, et grimpa des marches en bois, essayant de lever une jambe, s’appuyant énormément à la rampe. Elles arrivèrent finalement devant une porte, dans un endroit moins vaste, moins oppressant, que ce grand hall. Izumi tapa à la porte, et Luna entra, son cœur bondissant lourdement dans sa poitrine. Sa Maîtresse était de l’autre côté !

Baissant craintivement les yeux, elle la vit. Plutôt belle. Très mignonne, en effet. Elle avait de superbes yeux azur et une chevelure noire d’encre. Elle la tutoya, ce qui troubla Luna, qui se mit à rougir, et s’avança lentement. Elle se rapprocha d’elle, et fléchit les genoux, en signe de respect, baissant la tête. Intimidée, elle sentait sa queue se resserrer autour d’elle.

« Tu veux bien me dire ton nom ? » demanda la femme.

Maîtresse avait une douce voix, ce qui surprit Luna. Elle releva la tête, se rappelant qu’il  était impoli de parler à sa Maîtresse sans la regarder, et répondit lentement, nerveuse :

« L-Luna, Madame… »

La femme lui souriait, et reprit rapidement.

« Bien. As-tu compris ce que tu devras faire ? Tu as des questions peut-être sur ton travail ou autres? Mais avant de répondre, j'aurais moi-même une question. Est-ce que ça te dérange que je te caresse la tête ou si je te câline de temps en temps ? »

Luna cligna des yeux, surprise par cette question, et s’humecta les lèvres.

« Je... J’ai bien compris, Maî... Maîtresse, et... Vous pouvez me câliner quand vous voulez, ça... Ça ne me dérangera jamais... »

Elle baissa la tête, rougissant comme une machine à vapeur.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 31, 2013, 09:49:54 »

Maintenant que tout semblait se passer parfaitement, Izumi s'inclina respectueusement en quittant la pièce, laissant Luna aux bons soins d'Hinata et de son ange gardienne. La princesse était ravie de voir un nouveau visage par ici, un visage qui ne se retrouvait pas ici à cause de la guerre, d'un abandon ou autre malheur. Non, c'était juste le temps que son amie finisse ce qu'elle avait à faire. Des sortes de vacances avec un petit job! Il est vrai que Luna était loin d'avoir vécu une vie tout en rose mais Hinata l'ignorait et préférait laisser le passé au passé. La neko semblait bien nerveuse, consciente que devant elle, ce n'était pas seulement une fille de son âge environ mais bien la personne la plus importante et la plus grande de cette cité annexe à Tékhos. Nerveusement, elle affirma n'avoir aucune question et qu'elle acceptait d'avoir des petites caresses et câlins quand la princesse en avait envie. Hélas, il y avait une chose qu'Hinata refusa chez cette neko, c'était son surnom. Ici, il n'y avait pas de Maîtresse, il n'y avait pas d'esclave non plus! Tékhos en avait un peu mais ici, il n'y a jamais eu d'esclave dans cette cité prospère. Il y avait eu bien assez de soucis comme ça en rajoutant des gens capturés dont on avait tranché leur liberté.

« Bien. En revanche Luna, ici, je ne suis pas ta Maîtresse. Ici, il n'y a aucune esclave, les gens sont libres, tu comprends? Malgré tout, il faut tout de même avoir du respect envers moi donc appelle-moi princesse ou madame si tu veux mais jamais, maîtresse. »

Hinata passa le bout de ses doigts sur sa joue pour regarder ses yeux. Elle était ravissante et sa timidité ne la rendait que plus attirante, une véritable petite neko à croquer! La voyant ainsi, elle avait envie d'une pause pour caresser Luna et la câliner comme elle lui avait demandé la permission. Ha oui, une belle petite pause tranquillement en écoutant le bruit du vent et des ronronnements... Elle n'osait pas vraiment faire cela car les quelques nekos ici présentes étaient plus âgées qu'elle et parfois assez intimidante – pour ne citer que Nero. Tandis que Luna, c'était la touche jeunesse des nekos du palais! Pour peu qu'elle aurait eu quatre ou cinq ans en moins ici, Hinata aurait eu du mal à accepter de la voir quitter le palais et l'aurait surement adopté, elle aurait même pas pu se concentrer pour travailler actuellement. Mais c'était aussi le rôle de Nora de faire en sorte que la princesse se concentre sur ses papiers, les choix et solution qu'elle devait trouver toute seule. Au pire si elle bloque, elle en parlera avec son conseil restreint mais elle devait d'abord chercher toute seule.

« Princesse, continuez encore un peu à travailler. Vous ferez plus ample connaissance avec Luna après. »

Oui, bientôt elle aura une petite pause, de quoi se changer les idées en partageant surtout cette pause avec la neko mais pour l'heure, c'était avec ses papiers qu'elle devait passer du temps. Trouver comment régler cette affaire de vol de plus en plus fréquent auprès des commerçants, voir si le nombre de personnes réside au sein du palais n'était pas trop élevé pour le nombre de place maximales ou au contraire, si elle avait trop peu de monde? Si les hommes avaient une meilleure opinion du royaume depuis le dernier bilan, des tas et des tas de choses à vérifier jour après jour, ça ne finissait jamais! Comme cette haute personne de la société aristocratique Tékhane qui sera là dans quelques jours! Il va falloir voir les choses en grand et trouver de quoi la distraire ce qui n'était jamais facile avec ce genre de personne habituée au luxe. Autant ses invités étaient aimables, autant dès qu'il s'agissait de personnes aisées, ce n'était plus pareil. Nora tourna son regard de la fenêtre pour sourire à Luna en tapotant le sol à côté d'elle pour lui demander de venir. Sans la neko à ses côtés, il lui sera plus simple de se concentrer. Nora avait un petit quelque chose d'intimidant mais elle restait aussi gentille que le reste des gens ici. Elle était simplement un peu plus franche et crue parfois mais ça se limitait à ça seulement. Une fois à ses côtés, elle se pencha pour murmurer à son oreille.

« Ne t'en fais pas, elle n'en a plus pour très longtemps, reposes-toi un peu. »

Nora posa sa main sur sa tête en grattant derrière l'une de ses oreilles pour passer le temps, un sourire innocent sur le visage en la voyant toute ravie de ce petit geste. Parfois, elle regardait de nouveau les pétales de cerisier tomber sous les assauts d'un petit coup de vent aléatoire. C'est sur qu'ici, ça changeait du boucan de Tékhos. Luna devra bientôt commencer son travail donc un peu de repos ne sera pas de refus bien que son travail était loin d'être pénible.
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #5 le: Mars 31, 2013, 10:56:47 »

« Bien. En revanche Luna, ici, je ne suis pas ta Maîtresse. Ici, il n'y a aucune esclave, les gens sont libres, tu comprends? Malgré tout, il faut tout de même avoir du respect envers moi donc appelle-moi princesse ou madame si tu veux mais jamais, maîtresse. »

Nyu ? Luna pencha la tête sur le côté, troublée. Elle hocha rapidement la tête. Après tout, si Maîtresse voulait qu’elle l’appelle ainsi, Luna n’allait pas s’en formaliser. Elle ne pouvait pas l’appeler autrement, en son for intérieur. Elle devait servir Hinata, donc Hinata était la « Maîtresse », qu’elle préfère qu’on l’appelle autrement ou pas. Luna allait donc devoir faire attention à ne pas fourcher, car elle ne voulait pas l’énerver. Elle se devait d’être obéissante et servile. La neko était naturellement intimidée, car elle venait de tomber sur une nouvelle Maîtresse, et ne savait pas comment l’aborder. Serait-elle autoritaire et exigeante comme Maîtresse Alaunriina ? Ou plutôt douce et gentille, comme Maîtresse Mirei, qui ne hochait jamais la voix à son égard, et acceptait qu’elle dorme avec elle, entre ses bras ? Luna n’en savait rien, mais, instinctivement, elle penchait plutôt pour Maîtresse Mirei. Elle le sentait dans le regard de Maîtresse Hinata. Il n’y avait pas ce fond de perversion et de cruauté qu’il y avait dans le regard de Maîtresse Alaunriina. A cette idée, en repensant à la sombre et terrifiante Drow, Luna sentit un petit élancement de nostalgie lui pincer le cœur. Maîtresse Alaunriina avait été sa première Maîtresse, et elle en avait été séparée.

Maîtresse Hinata était visiblement bien tentée par l’idée de lui faire un câlin, ce qui ne dérangerait évidemment nullement Luna, mais une autre femme rappela à Maîtresse Hinata ses devoirs. Elle avait une sorte de curieux morceau de tissu lui recouvrant l’un des yeux, et une allure plus autoritaire que Maîtresse Hinata. Luna s’amusa à brièvement la renifler, et se dit qu’elle sentait également bon. Sûrement une espèce de contremaître, comme les Drow de Maîtresse Alaunriina... Mais elle serait certainement moins dangereuse qu’eux, qui la méprisaient ouvertement, et la violaient constamment, sous le regard amusé de sa Maîtresse drow. La seconde femme se rapprocha de l’une des fenêtres donnant sur la cour, et fit signe à Luna de venir. Silencieusement, elle obtempéra, comprenant qu’elle devrait aussi obéir aux ordres de cette femme.

*Tu as intérêt à ne pas faire d’erreur, Luna, la sermonna une voix dans sa tête, je n’ai pas envie qu’on nous délaisse encore. Sois une bonne esclave !*

Se débrouillant pour marcher sur ses pattes arrière sans tomber, ou sans trop battre des bras, Luna rejoignit la seconde femme, près de la fenêtre. A travers cette dernière, elle cligna des yeux, émerveillée, en voyant de magnifiques arbres. Des pétales volaient devant la fenêtre, et sa queue se mit à se serrer contre son corps, la faisant frissonner. De beaux arbres ! Elle avait hâte de pouvoir se balader dans ce parc, planter ses griffes, et savourer l’air pur de la Nature ! Cette forêt la changerait de cette forêt affreuse où sa vie avait basculé. Elle en fut tellement absorbée qu’elle sursauta légèrement quand la main de l’autre femme lui caressa la tête... Avant de rougir à nouveau, gênée.

*Idiote de neko ! Contrôle-toi mieux que ça, ne leur donne pas mauvaise impression dès la première rencontre !*

Elle rougit encore, se mordillant les lèvres, puis hocha la tête.

« Maî... Madame Hinata peut prendre tout le temps qu’elle souhaite, Luna attendra sagement. »

Elle avait failli fourcher, et se mordilla les lèvres, baissant les yeux. Il allait falloir qu’elle fasse plus attention que ça.
« Dernière édition: Avril 08, 2013, 12:34:26 par Luna Earthwell » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Avril 08, 2013, 10:39:21 »

Alors que la pauvre Hinata devait encore un peu s'occuper des papiers en tous genres, Nora devait prendre son mal en patience, surveiller Hinata, la protéger mais jamais personne ne tentait de venir la tuer, surtout en plein jour. Tant mieux mais parfois, elle aimerait que sa princesse n'en soit pas une pour faire autre chose qu'observer le ciel. Même jouer aux cartes serait plus passionnant car laisser son esprit vagabonder au rythme lent des nuages, c'est amusant une journée mais tous les jours, c'était un peu trop. De son seul œil valide, elle vit la nouvelle servante neko avoir du mal à marcher sur deux pattes. Serait-elle arrachée trop tôt à son domaine de neko ou bien ne savait-elle pas tellement marcher comme une humaine. Nora irait bien faire un tour avec elle pour lui apprendre une ou deux petites choses pour bien marcher. C'était important après tout, pas seulement ici. Peut-être en ferait-elle la proposition à Hinata ensuite? Prendre l'air lui plairait surement, surtout si c'est pour Luna. La gentille petite neko voulait bien attendre le temps qu'il faut mais de toute façon, c'était pour bientôt. Nora pencha la tête derrière la neko, ne voyant aucune queue remuée ou même posée le long de ses jambes. Ouvrant sa main gauche, elle fit apparaître un petit couteau de combat qui allait avoir une autre utilité cette fois.

« Ne bouge pas, Luna. »

Elle tira un peu avec sa main gauche – ayant transféré l'arme dans l'autre main – le pantalon de la neko avant de faire une entaille au niveau de la queue avant de faire passer son doigt pour caresser les poils le long de sa queue, tirant doucement dessus pour commencer à l'extraire de son pantalon avant de laisser Luna finir de laisser son membre sortir tout seul.

« Voilà qui est mieux pour toi, hein? »

Nora commenta le tout avec une nouvelle petite caresse entre ses deux oreilles avant de s'étirer et de bailler en jetant un œil vers sa protégée.

« Bien, il est temps de faire une pause Hinata! »

Un soupir de plaisir s'échappait de la princesse qui s'éloignait doucement de son bureau en s'étirant à son tour. Non pas qu'elles voulaient dormir mais rien faire comme trop en faire, ça fatigue! Hinata se retourna vers Luna, tout sourire en lui demandant une petite chose d'abord. Un petit plaisir égoïste mais elle en demandait si rarement qu'on ne pouvait pas le lui refuser.

« Ma petite Luna, est-ce que tu sais faire les massages? »

La neko avait habité chez une drôle de Drow pendant quelque temps alors il était évident qu'elle maitrisait ce genre de chose et Hinata retira sa veste – du moins de ses épaules pour laisser son dos presque entièrement nu en plaçant ses cheveux sur son corps pour ne pas gêner la petite neko. Fermant les yeux, Hinata profitait des petites mains de la chatte pour prendre un peu de bon temps et décompresser un peu. La princesse laissait faire la petite neko au moins cinq bonnes minutes, prouvant les biens faits de la neko par quelques soupirs ou court gémissement avant d'ouvrir la bouche de nouveau pour faire plaisir à la neko pour cette fois.

« Luna, viens t'asseoir sur mes cuisses, j'ai envie de te câliner et te caresser un peu. »

Elle laissait la neko blonde s'installer sur elle avant de la prendre dans ses bras, posant sa joue sur ses cheveux d'or et passer un petit moment de pur plaisir en la berçant un peu. Jamais elle n'avait eu de neko de son âge ou plus jeune donc elle n'avait pu agir ainsi durant sa vie. Même pas un chat n'avait égayé son enfance mais qu'importe. À présent, elle avait Luna pour quelques jours.

« Si tu as faim Luna, il faut me le dire. Je ne suis pas comme celle que tu as pu servir auparavant, jamais je ne te punirais pour quelque chose de futile. Tu as faim, c'est normal alors parle-moi quand tu en as besoin, ne t'inquiète pas, il ne t'arrivera rien ici. Et puis... ça sera aussi l'occasion pour moi d'aller manger un petit quelque chose. »

Hinata retira sa joue de ses doux cheveux en souriant, attendant de savoir de quoi pouvait se nourrir cette adorable petite chatte!
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #7 le: Avril 10, 2013, 09:00:31 »

Restant tranquillement dans son coin, Luna essayait de suivre un mot d’ordre simple : ne pas se faire remarquer. Éviter les bêtises, comme tout à l’heure, et suivre les directives de sa nouvelle propriétaire. Dans l’esprit simpliste de la neko, toute relation entre un employeur et un salarié ne pouvait être qu’une relation d’esclavage, car elle n’avait fondamentalement connu que deux types de rapports : le rapport égalitaire et libéral, et le rapport inégalitaire, où elle était en position d’infériorité, et où la moindre contestation se résolvait dans la douleur. Elle avait donc appris la servitude, à tel point qu’il lui était impossible de concevoir autre chose. Le travail de rééducation avait déjà été entamé par Mirei, mais sans franc succès. Il fallait bien dire, pour la défense de Mirei, qu’elle avait été très occupée, entre ses obligations militaires, ses recherches sur le lieutenant-colonel Caldwell, et sur les mystérieux individus qui avaient payé les Sans-Nom pour libérer Luna de l’emprise d’Alaunriina. Le peu de temps qu’elle consacrait à son temps libre était généralement absorbé par Luna. Oh, Mirei ne se plaignait nullement d’avoir Luna comme camarade, mais elle n’avait pas le temps de pourvoir à son éducation, d’où le choix de la confier aux femmes d’Edoras. Pour l’heure, les Edorassiennes devaient commencer à apercevoir l’étendue de la tâche qui les attendait. Luna n’osait regarder personne, de peur qu’on prenne ça pour un manque de respect, et fixait timidement ses yeux, les joues légèrement rougies, sans oser rien dire. Elle aurait bien aimé pouvoir s’allonger sur le sol, afin de soulager sa colonne vertébrale et ses pattes arrière, mais elle n’osait pas le demander. Ce fut à cet instant que Maîtresse Nora sortit quelque chose. En voyant le couteau, Luna blêmit, surtout en voyant Nora se rapprocher, et se mit à craindre qu’elle ne cherche à l’occire pour ses erreurs. Au lieu de ça, elle s’attaqua à sa robe, et Luna poussa un faible gémissement, avant de la sentir tirer sur sa queue, qui se crispa involontairement, avant que Luna ne se force à se détendre. Sa queue était une zone sensible, et elle se rappelait du nombre de fois qu’elle avait du l’enrouler autour de verges, avant de sentir le sperme éclater dessus. Son ancienne Maîtresse aimait bien faire ça quand elle se dotait d’une verge.

Maîtresse Nora lui avait tout simplement libéré sa queue, et cette dernière remua dans l’air. Luna tourna sa tête vers la femme qui avait un œil caché, et baissa respectueusement la tête, avant de la remercier :

« M-Merci... »

Maîtresse Nora lui caressa ensuite la tête, et Luna remua la queue, avant d’ordonner à Maîtresse Hinata de faire une pause. C’était curieux, car, d’après ce que Luna avait compris, Maîtresse Hinata était la dirigeante ici. Pourtant, Maîtresse Nora lui avait donné un ordre, sans subir aucune réprimande. Il fallait croire qu’entre maîtresses, elles étaient sur un statut égalitaire. La Princesse d’Edoras se rapprocha de Luna, un sourire innocent et merveilleux sur les lèvres, avant de lui poser une question :

« Ma petite Luna, est-ce que tu sais faire les massages ?
 -  Bien sûr, Maî... Madame ! » répondit rapidement cette dernière.

C’était une autre chose qu’elle avait appris chez Maîtresse Alaunriina. Elle se rappelait du nombre de fois où elle avait du frotter le dos nu de cette dernière, ce genre de massages finissant toujours dans de longues et étouffantes fellations. Pour Luna, un massage était une invitation sexuelle, car elle ignorait totalement qu’un massage pouvait se faire sans connotation sexuelle. Ainsi, quand Hinata retira sa veste, Luna se glissa dans son dos, caressant sa peau douce. Elle avait, comme Maîtresse Alaunriina, une belle peau, même si Luna se languissait un peu de la peau sombre et attirante de sa belle Drow. Elle frottait le dos avec ses griffes, lentement, tout en approchant sa queue, prenant son temps.

*Pourquoi ne s’est-elle pas déshabillée ? Est-ce qu’elle attend que je fasse mes preuves ?*

Luna devait-elle se caresser devant elle ? Se déshabiller ? Ou être plus audacieuse ? Elle savait, de mémoire, que Maîtresse Alaunriina aimait bien quand Luna s’allongeait progressivement dans son dos, et glissait sa queue sous elle, afin de titiller son intimité. Ici, la tâche serait plus ardue, car Hinata n’était pas dans une position allongée. Luna y réfléchissait encore lorsque la Maîtresse lui demanda de s’asseoir sur ses cuisses. Ne sachant pas trop si elle avait apprécié son massage, Luna obtempéra rapidement, et s’assit sur ses cuisses, sa tête près de ses confortables seins. Maîtresse Alaunriina lui aurait intimé de sucer son sein. Au lieu de ça, Maîtresse Hinata la serra contre elle, lui faisant... Quoi donc ? Luna n’avait jamais été bercée ainsi, et, si elle ignorait ce qu’était cette prise, elle était assez agréable, car elle lui permettait de partager la chaleur corporelle de Maîtresse Hinata, ce qui la fit frissonner, sa queue se redressant dans son dos. Maîtresse Hinata lui fit alors quelques précisions :

« Si tu as faim Luna, il faut me le dire. Je ne suis pas comme celle que tu as pu servir auparavant, jamais je ne te punirais pour quelque chose de futile. Tu as faim, c'est normal alors parle-moi quand tu en as besoin, ne t'inquiète pas, il ne t'arrivera rien ici. Et puis... ça sera aussi l'occasion pour moi d'aller manger un petit quelque chose. »

Luna hocha la tête. Celle qu’elle avait pu servir auparavant ? Faisait-elle allusion à Maîtresse Alaunriina ? Comment diable avait-elle pu en savoir sur elle ? Était-ce Maîtresse Mirei qui lui en avait parlé ? Luna ne savait quoi en penser. Maîtresse Alaunriina l’avait souvent puni, c’est vrai, surtout avec son fouet à serpents, mais Luna ne pouvait pas avouer qu’elle avait fini, au bout d’un moment, par adorer ça. Elle était perturbée qu’on lui demande quelque chose, et rougit furieusement, tout en sachant qu’elle devait dire quelque chose... Mais quoi ? Aucun mot ne venait dans son esprit, rien. Elle finit par relever la tête, et trouva quelque chose à dire, essayant de parler d’une voix forte, alors qu’elle se mit à parler sur un ton plutôt piteux et faible. Quémander n’était pas dans ses habitudes.

« Je... Je n’ai pas faim, Madame Hinata. Mais... Accepteriez-vous que... »

Réalisant son outrecuidance, sa phrase mourut dans sa gorge, et elle baissa les yeux. Ses oreilles se hissèrent sur sa tête, et elle finit par reprendre, terminant sa demande :

« Je... J’ai du mal à marcher avec... Avec mes pattes arrière de... De dressées... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Avril 21, 2013, 11:00:46 »

Hinata ne pouvait qu'avoir le sourire avec cette neko pour lui tenir compagnie. Et contrairement à une majorité de personne, ses pensées n'étaient en rien tourné vers le sexe, juste la joie d'avoir une nouvelle – éventuellement – amie. Elle la servait mais ce n'était qu'un petit travail pour la neko, lui éviter de dormir à longueur de temps chez la cousine d'Izumi, ici au moins, elle était en sécurité. Peut-être aussi à Tékhos? Mais ici au moins, elle n'était pas seule dans une pièce. La princesse d'Edoras se laissait faire, sentant les petites papattes de la neko la masser doucement. Elle ressentait un certain doute ou hésitation de sa part mais elle ne pensait pas à ce que Luna pouvait bien croire. Juste qu'elle avait encore du mal à se faire à sa nouvelle patronne. Puis vint ensuite le moment où Hinata la prenait dans ses bras pour juste profiter d'un petit moment doux entre elles. Elle qui n'avait pas eu de chat ou autres animaux de compagnie étant jeune, elle se rattrape! Manque de chance, ici, les nekos sont toutes plus âgées qu'elle dans la majorité des cas. Au moins là, il n'y avait pas de quiproquo. Quoique? Non, c'était juste un service et puis Luna était d'accord. Si la neko n'avait pas faim, c'était le cas de la princesse de ce royaume qui ne serait pas contre un petit quelque chose à manger ou à boire. Mais la neko avait une autre demande qui étonna un peu Hinata? En général, les nekos qu'elle connaissait savaient déjà marcher sur deux pattes et marchaient même comme n'importe quel humain? Qui diable à pu arrâcher une si jeune neko à son habitat naturel pour ne pas qu'elle sache marcher normalement?

« Eh bien s'il n'y a que ça pour te faire plaisir, tu es libre de marcher à quatre pattes si tu préfère. Cependant tu sera tout de même parfois obligé de marcher sur deux pattes si tu auras besoin de porter certaines choses pour moi. »

Ce n'était pas dit méchamment mais c'est vrai. Mais après tout si elle veut marcher ainsi, elle n'allait pas le lui refuser. Ce n'est pas comme si elle demandait à se balader nu. Elle caressa un peu plus la tête de Luna, ses cheveux blonds si doux et mignons, plus jeune, elle l'aurait croquée!

« Bien ma petite Luna, tu vas avoir ta vraie première tâche. Peux-tu aller aux cuisines cherchées du thé, du lait et quelques biscuits? Nora fera route avec toi pour t'habituer au trajet, d'accord? »

Elle déposa une bise dans ses cheveux avant de lui faire comprendre de descendre pour aller l'ange. Déjà debout, elle observait la neko avec un petit sourire avant de la laisser approcher pour aller ensemble vers les cuisines. Comme la chambre d'Hinata – et d'autres personnes – étaient dans cette partie du palais, il y avait sa cuisine personnelle. Refermant la porte derrière elle, Nora vit route doucement avec la neko, gardant un peu le silence en regardant Luna trotter gentiment sur quatre pattes. Ce n'était pas commun et ça rendait cela mignon et amusant à la fois. Elles passèrent par un couloir pour descendre des marches mais pas par le même chemin qu'Izumi et Luna en venant, un autre chemin un peu plus loin. Nora faisait attention à la neko, attendant qu'elle prenne son temps pour la rejoindre car ce n'était pas urgent non plus. Elle brisa le silence en espérant que la neko comprenne ce qu'elle allait lui dire.

« Tu sais Luna, j'ai une idée de ce que tu as pu ressentir ou subir chez tes anciens propriétaires mais tu n'es plus une esclave alors je ne sais pas si tu le sais, mais ne cherche pas un sens caché quand Hinata te demande quelque chose. Elle veut un câlin, ça en restera là. Elle veut un massage, elle veut juste sentir tes mains sur la partie à masser, c'est aussi simple que ça! Après bien sur, si elle te demande un peu plus... voilà. Mais elle est plutôt timide donc elle n'irait pas te le demander comme ça, surtout si vous êtes plusieurs. Quoi qu'il en soit, même si elle viendrait à te demander ça, tu seras libre de lui refuser. Cela ne fait en rien partie de ton travail ici, c'est plutôt un service. »

Est-ce que la neko comprenait? Elle espérait que oui. Si ce n'est pas le cas, elle pourrait tenter de le lui redire avec des mots plus simples? Le temps de bavarder un peu, Nora ouvrit deux grandes portes pour voir quelques femmes en train de cuisiner mais ce n'était pas grand-chose. À cette heure-ci, il devrait y avoir le gouter des jeunes, sinon, peu de chose. Passant sa main dans le dos de la neko comme pour lui demander de se lever, elle invita la neko à faire sa requête pour la princesse. Nora restait-là pour la guider, l'aider si besoin mais elle devrait apprendre ce genre de petite chose.
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #9 le: Avril 22, 2013, 08:20:04 »

La demande avait à peine franchi les lèvres de Luna qu’elle se sermonnait déjà de l’avoir prononcé. Qu’est-ce qui, par tous les enfers, lui avait bien pris de demander quelque chose à sa Maîtresse ?! Ceci était contraire à tout ce que Maîtresse Alaunriina lui avait, de force, inculqué ! Une esclave idiote n’exigeait rien, et se contentait de recevoir, d’obéir. Toute forme de demande nécessitait, par défaut, des compétences intellectuelles, ce dont une neko était, par définition, incapable de faire. Elle n’était qu’une peluche humaine, et c’était ainsi que Maîtresse Alaunriina l’avait forgé. Elle lui avait érigé une prison faite de plaisir et de souffrance, une prison aux barreaux mielleux et roses, mais étanches et solides. Mais, pour autant, Luna avait bel et bien formulé une demande... Alors, soit le passage avec Maîtresse Mirei lui avait fait du bien, lui avait ouvert l’esprit, soit, et c’était également une hypothèse à envisager, Maîtresse Alaunriina n’avait pas cherché qu’à la broyer, mais à en faire une sorte d’esclave autonome. Elle rougissait donc faiblement, mais sa Maîtresse l’autorisa à marcher à quatre pattes. Luna en fut indiciblement soulagée, même si, apparemment, elle devrait parfois se dresser sur ses pattes arrières.

« Il... Ce sera comme vous voulez, Maî... Madame... » répondit Luna, son cœur battant follement dans sa poitrine.

La neko sentit sa peur diminuer progressivement, alors que Maîtresse Hinata vint lui confier une mission : aller chercher de la nourriture aux cuisines. Le seul problème, c’est que Luna ignorait où se trouvait cette pièce, et qu’elle n’avait pas vraiment eu le temps de se livrer à des recherches profondes sur cet endroit. De ce qu’elle avait vu, sa nouvelle demeure avait l’air immense, peut-être même encore plus grande que le palis de Maîtresse Alaunriina. Le palais de la Drow, souterrain, comprenait de nombreux étages, et même Luna n’avait pas vu tous les étages inférieurs, ainsi que les sections condamnées du palais. Celui de Maîtresse Hinata avait l’air plus apaisant, plus agréable, mais également immense... Et, surtout, il y avait des arbres, dont la simple vue rappelait à Luna son enfance lointaine et insouciante. Elle suivit sa seconde Maîtresse, Maîtresse Nora, avançant le long des couloirs, heureuse de marcher sur ses quatre pattes. C’était tellement mieux ainsi ! Elle n’avait plus mal dans son dos ! Honnêtement, Luna ignorait totalement comment les autres nekos faisaient pour marcher sans problème sur leurs pattes arrières. C’était pour elle un grand mystère.

Elle suivait donc Maîtresse Nora dans les couloirs du palais, résistant contre l’envie de se dresser sur ses pattes arrières pour voir, par les fenêtres, la cour bordée d’arbres. Elle avait honte de l’admettre, mais elle avait très envie d’aller les voir, de respirer l’air frais, et de planter ses griffes dans l’écorce des arbres. Chez Maîtresse Alaunriina, il y avait une serre, où Luna pouvait se rendre, mais ce n’était pas comme une véritable forêt. Perdue dans ses pensées, elle suivait Maîtresse Nora le long d’un escalier, jusqu’à ce que cette dernière s’arrête, et ne lui fournisse quelques explications. Silencieusement, Luna l’écoutait. Elle pencha lentement la tête sur el côté, en essayant de comprendre où Maîtresse Nora voulait en venir. De ce qu’elle comprenait, Maîtresse Hinata, quand elle lui demandait un massage, ne demandait rien de plus qu’un massage.

*Me prend-elle pour une idiote ?*

Ce que Nora ne comprenait pas, c’était que, pour Luna, un « massage était indéniablement lié à quelque chose de sexuel. Elle ne connaissait pas de massage n’impliquant pas une partie de sexe. Elle ne répondit donc pas sur le coup à Maîtresse Nora, en penchant la tête sur le côté. Elle n’arrivait clairement pas à comprendre où cette dernière voulait en venir.

« Je ferais tout ce que Madame souhaite que je fasse » répliqua simplement Luna.

Elle avait soudain peur d’avoir fait une nouvelle bêtise durant ce massage, et sentait son cœur s’emballer. Être abandonnée encore une fois... Elle ne saurait pas si elle le supportait. La liberté était quelque chose qui l’effrayait, tout simplement. Seule, elle savait qu’elle était incapable. On ne lui avait jamais appris à être intelligent. Tout ce qu’elle savait faire, c’était obéir, et faire la poupée. Par conséquent, il n’était pas question qu’on la délaisse encore. Elle allait, en somme, devoir se surpasser, afin de plaire à ses nouvelles Maîtresses. Elle suivit Maîtresse Nora dans les cuisines.

Les cuisines de Maîtresse Alaunriina comprenaient généralement des gobelins et des gnomes, et, quand Luna devait s’y rendre, il arrivait constamment que toute l’équipe lui fasse sauvagement l’amour, sous le regard amusé des Drows qui la surveillaient. Il y avait quelques femmes dans la pièce. Luna s’avança un peu, avant de sentir la main de Maîtresse Nora se poser sur son corps, la forçant à se redresser. Elle se concentra, afin de ne pas faire de nouvelles erreurs, et fit un effort de mémoire, avant de lâcher :

« Ma... Madame Hinata souhaite que je lui apporte... »

Qu’elle lui apporte quoi, déjà ? Luna se concentra, et revit Maîtresse Hinata, en train de donner ses instructions :

« ...Du thé, du lait, dit-elle en comptant sur ses griffes, et... Et... Ah oui, des biscuits ! Je les lui apporterai moi-même ! »

Elle espérait sincèrement que tout se passerait bien, même s’il n’y avait aucune raison que ça dérape.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Avril 30, 2013, 09:27:48 »

Pouvait-on appeler cela une mission? Pas vraiment mais bon, Hinata était en sureté et il fallait habitué cette neko au plus vite à devenir autonome et se détacher de ses principes d'esclaves. Elle était une neko, certes, mais elle était une femme, une femme libre. La jeune princesse refusait d'avoir dans son pays des esclaves, même les quelques ingrat/es qui se ramenaient avec des esclaves à Edoras, aucune chaine, aucun collier, aucune blessure ne leur sera faite dans son pays sinon c'était leur propriétaire qui trinquerait. Et ils ne peuvent prétexter ne pas être au courant, elle envoie cette information avec sa réponse quand elle accepte une « grande » personne dans sa ville, voir son palais. Et Luna ne faisait pas exception. Lors de leur séparation, elle espérait voir la neko sûre d'elle, agir comme une véritable jeune fille! Quitte à ce qu'elle reparte à quatre pattes, ce n'était que le cadet de ses soucis. Elle voulait la voir agir par elle-même, sans peur, sans se soucier de son passé en tant qu'objet. Nora s'en rendait compte aussi mais pour le moment, elle devait juste l'habituer au chemin qui mène vers la cuisine. Une fois dedans, la neko se redressa pour donner les instructions et une jeune femme qui semblait plus ou moins avoir l'âge de Nora préparait le tout, deux tasses de thé à la menthe, un bol de lait froid par ce temps et quelques biscuits à trempé dedans. Elle posa le tout sur un plateau en le poussant vers Luna sur la table afin de lui laisser les poignées pour qu'elle puisse le prendre sans gêne.

« Et voilà ma petite. »

Un grand sourire avant de commencer de nettoyer son petit coin de travail. Sans la presser, elle poussa la porte pour laisser Luna passer en lui indiquant que si elle avait un petit doute sur le chemin, elle pouvait lui demander pour la guider dans la bonne direction. Elle ne la pressait en rien, la neko avançait à son rythme puisque sur deux pattes, elle avait un peu de mal mais là, à moins de savoir porter le plateau en équilibre sur son dos ou sa tête, elle allait devoir se servir de ses mains. Une fois de retour dans la petite pièce, Hinata n'avait pas bougé de sa place, elle avait juste les jambes écartées devant son petit bureau, ça faisait tellement de bien à ses jambes après avoir subi la position en seiza si longtemps! Plus de papier sur le bureau, elle invita sa nouvelle servante temporaire à déposer le tout dessus. Hinata s'empara d'une des tasses de thé pour y boire doucement une première petite gorgée en souriant.

« Luna, veux-tu bien donner la seconde tasse à Nora s'il te plaît? »

Une fois que ce fut fait, elle indiqua d'un signe lent le coussin près d'elle pour qu'elle puisse y prendre place alors que la princesse prit le bol de lait froid en le tendant à la neko. Pour elle? Tout à fait. Hinata n'avait rien contre le lait mais elle savait que dans sa petite tête, elle se fixait des barrières et elle-même n'irait rien demander même si elle en avait envie alors Hinata supposait qu'elle devait quand même avoir soif ou faim. Le lait était liquide mais il pouvait aussi remplir un estomac. Au pire, il y avait des gâteaux pour accompagner.

« Prends le Luna. Je l'ai demandé pour toi alors prend ton temps pour le boire et prend des biscuits si tu as faim. »

C'était idiot mais Hinata était heureuse ainsi, en partageant simplement cette petite pause avec une nouvelle neko. Ça manquait de conversation mais la princesse n'avait pas vraiment d'idée. Luna était une esclave et dans le meilleur des cas, elle a vécu depuis toute petite en esclave, dans la pire situation, elle fut arrachée à sa famille et ses amis. Elle ne préférait pas savoir ce que ses anciennes propriétaires ont pu lui faire alors elle hésitait un peu à lui poser des questions mais elle savait que de son côté, Luna n'allait pas lui poser des questions ou parler de ses quelques moments de joie qu'elle a pu avoir dans sa vie. Et comme une idiote elle remarqua une chose. Elle prenait en principe ses goûts mais si ça se trouve, la jeune neko n'aimait pas le lait ou les biscuits?

« Zut, si tu n'aimes pas, tu n'es pas obligé de boire le lait ou manger les biscuits! »

Hinata se faisait du mouron pour un rien. Mais après tout, elle ne voulait pas la forcer à faire quoi que ce soit, a part son travail mais c'est différent, elle aura de l'argent et apprendra de véritables choses. La princesse reprit une gorgée de thé avant de reprendre avec sa bonne humeur habituelle.

« J'aime bien prendre l'air quand j'ai une pause, aimerais-tu prendre l'air ensuite avec moi? On pourrait te faire un peu visiter le palais tout entier? C'est un peu grand mais tu pourrais voir beaucoup de choses même si l'on n'aura pas le temps de tout voir... »

Elle retira une de ses mains de sa tasse pour passer une main sur sa tête et la caresser. Vraiment dommage qu'elle ne soit pas plus jeune de quelques années... elle l'aurait carrément adopté tellement elle était choupinette.
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #11 le: Mai 01, 2013, 05:19:37 »

La servante remit à Luna le plateau, et cette dernière l’attrapa, avant de se mettre, prudemment, à marcher. Elle se rappelait que certaines nekos portaient les plateaux avec leurs queues, mais elle en était personnellement incapable. Elle avança lentement, gauchement, sur ses pattes arrières, évitant de renverser le plateau et les tasses se trouvant dessus. Luna rebroussa lentement chemin, revenant vers sa Maîtresse. Le plateau, fort heureusement, n’était pas très lourd, et elle n’eut donc aucune difficulté à le porter. Elle devait surtout veiller à ne pas tomber par terre. Progressivement, Luna réussit ainsi à retourner dans le bureau de Maîtresse Hinata, qui avait opté pour une posture plus souple. Lentement, Luna posa le plateau sur la table, heureuse de voir qu’elle n’avait renversé aucune goutte ! Néanmoins, quand sa Maîtresse lui proposa de se mettre sur un gros et confortable coussin, une sorte d’édredon, elle obtempéra, et se roula en boule. Sa queue remuait lentement, sur ce bel édredon, et elle se dit qu’elle aurait volontiers dormi dessus, tant il avait l’air confortable. Cependant, sa Maîtresse ne lui en avait pas donné l’autorisation, aussi Luna allait-elle rester bien droite et éveillée.

*Ce n’est pas le moment de faire une bêtise... Mes nouvelles Maîtresses ont peut-être encore besoin de mes services. Tu dormiras après, feignante !*

Vu le stress du voyage, cette tension qu’elle avait ressenti dans son ventre à l’idée de retourner chez de nouvelles maîtresses, Luna avait naturellement été inquiétée. Cette inquiétude tendait maintenant à s’affaiblir, car elle réalisait que son insertion se passait plutôt bien. Maîtresse Hinata sembla alors lui offrir un cadeau, en lui disant qu’elle pouvait boire dans le lait, et éventuellement, si elle le voulait, utiliser des biscuits. Devant cette invitation, Luna rougit, et se rapprocha de la table, près du verre de lait. Elle le prit entre ses mains, et contempla le lait, lorsque Maîtresse Hinata vint se sermonner. Luna secoua alors rapidement la tête, et se mit à parler :

« N-Non, Maî... Madame... Je... J’aime beaucoup le lait... Ainsi que les biscuits. Merci... » rajouta-elle.

Luna se pencha donc vers le lait, et prit le verre, et glissa sa langue, le léchant, buvant ainsi le lait. C’était bon... Le lait était un peu trop froid, elle qui aimait bien le lait chaud, mais elle n’allait pas s’en formaliser. Maîtresse Alaunriina savait que Luna aimait bien le lait chaud, alors, parfois, elle lui avait mis un bandeau autour des yeux, en lui faisant boire du lait chaud mélangé à du liquide bien plus intime, notamment de la cyprine ou du sperme. Elle avait même du faire une fois l’amour avec un clone d’elle-même dans un bassin rempli de lait, satisfaisant ainsi les fantasmes très tordus (et très excitants !) de son ancienne Maîtresse. Le lait lui faisait du bien, et elle attrapa aussi un biscuit, le trempant dedans, avant de croquer dedans. Pour cela, elle utilisait sa queue pour tenir le verre de lait, tout en veillant soigneusement à ne pas laisser des poils dans le lait. Ce n’était pas bon, autrement !

*Hum... Ces biscuits sont très bons...*

Elle frissonna alors en sentant la main de Maîtresse Hinata se glisser sur sa tête, caressant ses cheveux entre ses oreilles. Elle lui demanda également si, après ce repas, elles ne pourraient pas sortir se promener. Luna bondit sur l’occasion :

« Oh, mais j’en serais ravie, Madame ! J’aimerais visiter le parc, et... »

Elle s’arrêta soudain, en réalisant son impertinence. N’était-elle pas en train de demander ? D’exiger ?! Elle baissa les yeux, et enchaîna rapidement, sur un ton un peu plus bas, plus poli, plus respectueux, plus craintif :

« ...Si vous en avez envie, bien sûr... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Mai 13, 2013, 02:28:08 »

Hinata ne se lasserait jamais d'observer la petite Luna! Elle était si mignonne, encore un peu timide, craintive et un peu trop prise par ses anciens rôles d'esclave mais la princesse espérait que lors des séparations, la neko sera libre et se conduire plus comme une fille normale, pas une esclave. Mais comme il est difficile d'effacer ce genre de souvenir et comportement, Hinata ne s'inquiétait pas de la voir encore un peu comme ça. Buvant son thé, elle s'amusait à la voir tenir son lait avec sa queue, c'était parfois pratique d'être une neko! Hop, une troisième main! Caressant sa servante, elle s'étonna de la voir si réjoui lorsqu’elle proposa une petite balade ensuite. C'était étonnant de sa part, elle qui était toute discrète mais un bon signe pour la décoincer et la voir plus heureuse que coincée. Elle tentait de se rattraper ensuite mais ça ne servait à rien. Hinata préférait largement la voir réagir avec enthousiasme ou inquiétude plutôt qu'une attitude neutre.

« Puisque je te le propose Luna, c'est que j'en ai envie. »

Elle souriait devant son attitude. Elle préférait la voir trop sérieuse dans son rôle plutôt qu'une ancienne esclave mais ça sera difficile de toujours voir cela. Luna avait dû vivre pas mal d'expérience néfaste dans son passé mais elle n'était pas là pour en parler. Elle finissait de boire son thé tranquillement et une fois que Luna en avait fait de même avec le lait et les biscuits, elles pouvaient quitter son bureau – Nora avait surement fini aussi mais la souveraine ne s'en inquiétait pas. Se relevant, elle s'étirait un peu après avoir passé tant de temps assise par terre, ça faisait bizarre mais ça faisait du bien, surtout dans les jambes. Hinata réajusta sa veste avant d'être sur de pouvoir quitter cette petite pièce bien sombre comparée au beau soleil qui inondait les jardins dehors.

« Viens Luna, on va prendre un peu l'air. »

Nora restait dans leur dos, s'assurant que rien ne puisse leur arrivée, ça allait être à Luna d'ouvrir la porte et de les guider même si Hinata pouvait la corriger sur le chemin à suivre puisqu'il était différent de leur arrivée. Mais ce n'était pas grave, c'est pour cela qu'elle restait au même niveau qu'elle pour éviter que la pauvre ne s'inquiète de trop sur son comportement. En descendant l'escalier, l'accès aux jardins étaient derrière une double porte non loin des marches et en les ouvrants, c'était un immense jardin de cerisier en fleur qui s'offrait à elles. Sur la droite, bien éloigné de ce paysage magnifique, il y avait la stèle avec ceux qui sont mort lors des dernières guerres ainsi que la plus récente tragédie, celle de la lune rouge. Il y avait aussi un cimeterre pour les clans alliés aux Kagura depuis de ombreux temps, comme les Huyga. Plus loin dans le fond, il y avait le cimeterre plus privé, celui de la famille d'Hinata ou reposait sa famille, ses ancêtres et donc aussi sa petite sœur. Inutile d'y aller, elle avait déjà été les voir ce matin. Plutôt qu'une visite, Hinata prenait l'air avec Nora et Luna, arrivant près d'un banc en pierre où elle allait s'asseoir en observant ce spectacle de la nature, c'était si beau. Parfois il y avait quelques personnes qui trainaient dans les jardins, servantes ou autres personnes vivant dans le palais, ça pouvait être une soldate d'une des six divisions – la zéro comptant pour la sixième division – mais à part quelques salutations, rien de bien importants.

« Tu peux en profiter aussi Luna, je n'ai pas besoin de toi pour le moment alors va te balader près des arbres si tu veux. Je t'appellerais si besoin. Tu as aussi besoin de liberté alors fait donc ce que tu as envie ici. »

Qu'elle s'endorme près d'elle, s'amuse à courir entre les arbres, les regarder, attraper les pétales roses, elle avait besoin de liberté, un mot qu'elle ne devait pas connaître depuis longtemps. Depuis qu'elle était avec la cousine d'Izumi surement? Loin de Tékhos, elle pouvait respirer ici, qu'elle savoure cet air bien plus pur que la cité technologique. Maintenant que la neko prenait un peu de plaisir, seule, Nora en profitait pour bavarder un peu.

« Je ne comprends pas Hinata. Tu as des tas de servantes à tes ordres, pourquoi elle? »
« Je n'ai que peu de temps mais j'espère pouvoir lui faire oublier ce qu'elle était jadis. Je veux qu'en quittant Edoras, elle se sente et sait qu'elle est une neko libre. Pas besoin de propriétaire ou autres, elle fait ce qu'elle veut dans le respect des lois bien sur. Cela ne va pas être facile mais je suis sur qu'en y mettant un peu du mien, ma technique va fonctionner et elle aura oublié peu à peu son passé d'esclave. Je veux la voir sourire, rire et aimer la vie par elle-même, sans qu'on lui en donne l'ordre ou l'autorisation. »
« J'espère que tu y arriveras. Elle n'a pas l'air méchante mais ça se voit que ce n'est pas la première fois qu'elle sert quelqu'un même si ici, elle ne risque pas de coup de fouet ou autres. »
« Oui, ici elle est libre et elle n'est pas une esclave. Elle a juste un petit travail et elle recevra un peu d'argent en nous quittant. »


Hinata restait assise, continuant de bavarder avec son Ange gardienne en observant Luna s'amuser, elle était libre ici, elle pouvait donc lui parler, se renseigner ou rester dans son coin, savourant le fait de n'avoir personne à servir près d'elle.
Journalisée

Luna Karistal
Terranide
-

Messages: 306



Voir le profil
Fiche
Description
Miawwww <3 !!
« Répondre #13 le: Mai 16, 2013, 07:10:55 »

Maîtresse Hinata ne sembla, fort heureusement, pas choquée par l’excès d’enthousiasme de sa protégée. Luna en fut un peu rassurée, et entreprit de boire son lait chaud, trempant les biscuits dedans, avant de les grignoter. C’était bon, et son ventre émettait, en réponse, des gargouillements de plaisir. Elle termina assez rapidement de manger, puis entreprit de se rendre vers les jardins. Elle avançait à quatre pattes, devant ses deux maîtresses, et devait se dresser sur ses pattes arrière pour appuyer sur les poignées des portes. Malheureusement, ces imbéciles d’humains s’amusaient à mettre les poignets bien trop haut. Suivant les instructions de sa Maîtresse Hinata, Luna descendit des marches, en suivant une direction qui finit par la mener à son objectif : les jardins. De très beaux jardins se présentèrent devant elle, et elle les observa, émerveillée, voyant toute cette herbe, cette pelouse, ces innombrables arbres... C’était un très grand jardin, découpé en plusieurs parties, et elle observait surtout les arbres. Les balancements de sa queue traduisaient le vif plaisir que ce spectacle lui inspirait. Il y avait de très beaux cerisiers avec des feuilles roses, un véritable enchantement visuel. En regardant autour d’elle, Luna vit qu’il y avait plusieurs autres personnes qui se promenaient dans le grand jardin. Elle voyait essentiellement des femmes, mais, pour elle, ce n’était pas surprenant. Chez Maîtresse Alaunriina, il y avait bien des hommes, mais tous étaient soumis à l’autorité de la Drow. Et, chez Maîtresse Mirei, Luna ne voyait quasiment que des femmes. En somme, elle était dans cet état d’esprit qui considérait que les femmes étaient plus nombreuses que les hommes, et donc supérieures en nombre. En réalité, pour elle, les clivages sexuels étaient insignifiants.

Quand Maîtresse Hinata lui donna l’autorisation de se détendre, Luna obtempéra, et planta ses griffes dans l’écorce d’un arbre à plusieurs reprises, se frottant contre ce dernier, avant de bondir dessus. Elle s’appuya sur une branche, se frottant contre le bois de l’arbre, puis bondit sur le sol, et se mit à courir, filant vers un buisson. Elle fourra sa tête à l’intérieur, en prédatrice, voyant plusieurs oiseaux et plusieurs papillons s’enfuir, et se mit en tâche d’en poursuivre un. Elle bondissait vers le gros papillon, essayant de le saisir avec ses pattes avant, mais ce dernier s’écartait subitement, filant dans son coin. Luna retomba sur le sol, et continua à courir, en secouant la tête, essayant d’en attraper un autre, qui se mit à filer.

*Comme j’aime ça !*

Être dans une forêt, sentir l’air frais sur son échine, l’odeur de la nature... Tout ça était vraiment délicieux pour elle ! La neko adorait vraiment sentir la forêt autour d’elle, la nature... C’était dans un endroit comme ça qu’elle était née, après tout ! La neko se mit à nouveau à enfoncer ses griffes contre l’écorce du tronc, savourant ce contact, puis vint se rouler dans l’herbe. Il était presque tentant pour elle de se déshabiller, d’autant plus que, dans la serre de Maîtresse Alaunriina, c’était une chose que la Maîtresse lui ordonnait. Ceci avait l’avantage de ne pas salir ses vêtements, et Maîtresse Alaunriina utilisait ensuite sa magie sur les arbres. Les branches se transformaient en tentacules, et elle était violemment baisée, sous le regard pervers et amusé de la Drow. Allongée, Luna y repensait, et des frissons la traversaient.

Pour résister à l’envie de caresser avec sa queue son antre intime, ayant appris, avec Maîtresse Mirei, qu’il était impoli de le faire, elle se remit à courir, à profiter de la nature... Ce qui, bien malgré elle, la conduisit près du cimetière jouxtant le jardin, où elle regarda avec curiosité les tombes, avant de les renifler.

*Qu’est-ce que c’est que ces cailloux ? se demandait-elle dans sa tête. Je n’en ai jamais vu des comme ça...*

Intriguée et étonnée, elle observait l’une des dalles en penchant la tête sur le côté.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Mai 28, 2013, 09:10:26 »

C'était un petit rêve comme un autre auquel Hinata rêvait, faire en sorte que Luna quitte Edoras comme une jeune femme épanouie et non pas comme une esclave. Quel mal y avait-il contre ça? Hinata et ses parents, arrières grands parents et ainsi de suite n'ont jamais voulu être pour l'esclavagisme! Il leur arrivait parfois d'avoir en ville quelques Celkhanes en vacances, comme pour les tékhanes. À la différence que la princesse redoute les problèmes à les voir débarquer un jour, surtout si elles croisent des Ashnadiens ou Nexusien ici... Certes, ici, même « leur » esclave ont des droits et des interdictions pour leur propriétaire mais quand même... Alors il était logique pour elle que cette neko avait le droit d'avoir une vie normale même si elle a passé dieu sait combien de temps être traités comme une esclave et non comme une jeune femme. Finissant de bavarder, Hinata sortait de sa bulle en observant les cerisiers en fleur. Luna? Où était-elle passée? Avant même qu'elle n'ouvre la bouche, Nora l'avait ressenti près du cimetière. La seule chose de grave qui pouvait lui arriver dans le palais c'est d'être perdue ou tomber dans le ruisseau, ni plus, ni moins. Hinata et Nora se remirent en route pour rejoindre la neko, il ne faudrait pas qu'elle aille vraiment se perdre. Même si le cimeterre familial était moins glauque que les cimetières occidentaux, ça restait un lieu de calme et de silence, de respect. En rejoignant cette partie du palais, elles trouvèrent la petite neko près de la grande stèle à la regarder bizarrement. Serait-il possible qu'elle ne sache pas ce que c'est? Après tout, elle avait peut-être passé sa vie en esclave? Ou de là où elle vient, il n'y a pas de tombe comme ici?

« Ma petite Luna, viens par ici. »

Comme d'habitude, sa voix était très douce, sans aucune colère, brutalité, rien, à croire que la princesse n'avait jamais élevé la voix. Elle prit Luna par les épaules en la tournant vers la stèle, restant à ses côtés. Dessus étaient inscrits les noms et dates de tous les Kaguya qui sont ici depuis la naissance d'Edoras et il y avait trois photos au pied de la stèle. Sa mère, son père et Kagami, sa petite sœur. Une petite fille d'environ dix ans sur la photo, les cheveux courts et un grand sourire angélique. Elle est morte à treize ans mais c'était son époque préférer, quand elle avait dix ans. Hinata voulait pouvoir voir leur visage chaque fois qu'elle venait ici sinon en rien poser la photo était obligatoire. Même si dans sa chambre, elle avait un petit autel pour prier avant de se coucher.

« Tu te trouves devant la stèle de mes ancêtres, tu vois, ici repose toute ma famille, ceux et celles qui étaient là avant moi. »

Sauf Jin, lui il avait eu sa tombe dans un coin du cimetière commun et bien que sa tombe soit en un seul morceau par respect, aucune fleur n'est déposé dessus, elle reste poussiéreuse et à peine nettoyer. Derrière la stèle se trouvait des marches pour descendre dans les caveaux où étaient déposés les corps mais personne n'avait le droit d'y entrer sans l'autorisation d'Hinata. Qui irait dedans après tout? Passant ses bras autour du cou de la neko, elle continuait de lui parler avec douceur, une pointe de tristesse malgré tout dans sa voix.

« Tu vois ses photos, ce sont mes parents et ma petite sœur... Ils sont partis bien trop tôt... surtout elle... Tant que nous sommes là, est-ce que tu voudrais prier avec moi? Cela n'a rien de compliquer, tu joins tes ensembles et tu récites dans ta tête des vœux. Tu souhaites les savoir qu'ils repose en paix, qu'ils soient heureux, pleins de bonnes choses... Cela pourrait t'être utile un jour? »

C'est un peu bête, ils sont morts alors pourquoi leur vouloir des bonnes choses? Mais bon, c'est la tradition. Que Luna le fasse ou non, Hinata se rapproche pour se placer devant la stèle pour prier en silence, maintenant ses yeux clos et un silence profond pendant une vingtaine de secondes avant de retourner auprès de Nora. Elle essuya une larme sur sa joue avant de prendre Luna par la main et retourner dans les jardins.

« Luna... j'aimerais te poser une question plutôt personnelle... tu n'es pas obligé de me répondre mais... pourrais-tu me parler de ta famille? »

Peut-être la neko ne se souvenait pas des siens? Si elle a été arraché à eux étant jeune après tout? Ou alors elle a grandi seule?
Journalisée


Tags: edoras  yuri  anal  vaginal  fellation  
Pages: [1] 2 3 ... 8
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox