banniere
 
  Nouvelles:
La nouvelle Gazette est en ligne !
Bonne lecture !



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'art de la discrètion (Cassidy Green)  (Lu 601 fois)
Mikazuki Yozora
Humain(e)
-

Messages: 20


Amoureuse des animaux


Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 19, 2013, 02:42:10 »

Belle et chaude, c'était le genre de journée que Yozora appréciait le plus. Le Soleil, haut dans le ciel, dispensait une chaleur qui était la bienvenue, et le ciel était dénué de tout nuage, ce qui faisait que rien ne masquait son éclat. C'était le genre de journée qui appelait à sortir dehors. Si Yozora aimait les bibliothèques, ou même son petit studio d'étudiante, pour relire ses cours, elle ne résistait pas à l'envie de le faire dans le grand parc de la ville lorsque l'occasion se présentait.
Même si il y avait plus de bruits, car il y avait beaucoup de monde, Yozora avait certains emplacements dans le parc qui étaient bien plus isolés. A l'abri derrière des fourrés, la jeune fille dans son uniforme de lycéenne  était assise dans l'herbe, et adossée à un gros arbre qui lui servait de soutien. Les discussions et les rires d'enfants ne lui parvenaient que sous la forme de lointains échos, car elle était loin des endroits les plus fréquentés, et c'était l'idéal pour sa concentration.

« Même avec des gens à proximité, ça reste plus agréable qu'à l'intérieur » songea-t-elle.

Yozora relisait ses cours de biologie. Même si elle était une élève très douée avec d'excellentes capacités de mémorisation, la jeune fille ne prenait jamais ces choses comme définitivement acquises, et se replongeait régulièrement dans ses notes de cours complètes. Elle venait tout juste de finir de relire, avec la satisfaction de n'avoir rien oubliée et du travail bien fait. Yozora prit un moment pour profiter de ce calme, en s'adossant complètement contre l'arbre et en fermant les yeux.
Une légère brise se leva, faisant flotter ses cheveux ainsi que sa mini jupe d'écolière. Elle frissonna au contact du vent sur ses cuisses. Le vent soulevant les jupes de filles, c'était un classique dans les littératures un peu érotiques, dans les mangas notamment, et cette pensée simple mais subite lui rappela encore une fois qu'elle était seule dans les environs.
L'idée de se carresser dans un lieu public lui effleura l'esprit, et l'excita un peu plus qu'elle ne l'aurait crû. Elle avait passée plusieurs heures à revoir de très nombreuses pages de cours qui se trouvaient maintenant dans son sac, et elle avait un besoin de se détendre un peu. Elle regarda discrètement autour d'elle, et elle ne discerna personne. Alors elle glissa ses mains sous sa jupe pour se saisir de sa petite culotte blanche, qu'elle fit glisser le long de ses jambes. Puis elle les écarta, et avec l'une de ses mains elle commença à se caresser.

Hum...

Mais était-elle si seule que ça ?
Journalisée
Cassidy Green
Avatar
-

Messages: 2849


Une femme, un homme ? Ou bien les deux ?


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 20, 2013, 05:48:56 »

La journée était belle, et chaude, c’était une belle journée de fin de printemps, bientôt, on reprendrait les cours, mais pour l’instant, j’étais heureuse dans le parc, à regarder le ciel à travers le feuillage de l’arbre sur lequel j’étais perchée. J’y étais depuis le matin, mes parents étant encore absent, d’ailleurs, ils l’avaient été pendant toutes les vacances. Oh, je ne m’en plaignais pas, j’avais passé une partie des vacances avec Iinuki, ma chérie. J’avais grimpée sur cinq mètres et je m’étais adossée sur contre le tronc d’un arbre et mes jambes pendaient autour d’une branche suffisamment solide pour supporter mon poids. J’étais plus ou moins cachée par les feuilles perchée ou j’étais. Quand j’étais à Miami, et que je voulais échappée à mes camarades de classe, je grimpais dans les arbres jusqu’au jour où elles me trouvèrent. Je frissonnais à ces souvenirs. L’arbre, sur lequel je me trouvais, était situé dans un coin calme et à l’abri des fourrés. 

Soudain, je vis une jeune fille qui pouvait avoir seize ans, très mignonne et surtout qui s’installa au pied de mon arbre, enfin mon arbre c’était un bien grand mot. Celui-ci ne m’appartenait pas vraiment, mais j’y étais très bien. Elle déposa son sac et se mit à lire ses cours, apparemment. Ici, les bruits des gens du parc arrivaient comme étouffés, ce qui justifiait son emplacement. Je l’observais, elle semblait vraiment studieuse.

Je la vis finir de lires ses notes de cours tout en s’adossant à mon arbre, je la regardais au moment où une brise souleva ses cheveux et sa mini-jupe. Je me léchais les lèvres avec ma langue, ce devait être un coup du destin. Elle me plaisait cette petite… enfin petite, elle devait à première vue faire la même taille que moi, ce qui n’était pas pour me déplaire, même si j’ai toujours préférée les filles qui étaient plus grande que moi. Je la vis frissonner, tandis que je m’allongeais sur ma branche. Elle regarda autour d’elle discrètement comme si elle cherchait à voir s’il y avait quelqu’un. Un grand sourire apparut sur mes lèvres, elle n’avait même pas eut la présence d’esprit de regarder dans l’arbre.

Je la vis glisser ses mains sous sa jupe et faire glisser le long de ses jambes sa petite culotte blanche. Ça m’excita, mon membre masculin se dressant doucement dans ma propre culotte. La voir écarter les jambes et commencer à se caresser et à gémir doucement fit se dresser d’un coup mon pénis. La jeune fille voulait se faire plaisir dehors, ici et maintenant. Aurais-je la possibilité de la rejoindre et de lui faire l’amour ?

Discrètement, je fis le tour de mon arbre sur les branches à proximité de la mienne et commençait à descendre. Une fois en bas, rien de venait cacher mon érection, je montais ma jupe de manière à ne pas la tâcher, puis retirait discrètement ma culotte. A quatre pattes, je m’approchais d’elle.

_ « Tu fais ça souvent dehors ? »

J’avais murmurée mais j’étais suffisamment proche pour qu’elle puisse me voir, même si ma jupe cachait encore mon sexe masculin. Je lui souriais en la regardant avec envie.

_ « Je peux t’accompagner ? Tu m’as excitée en te touchant comme ça… »
Journalisée

Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre Grimaçant

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox