banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Agent Eve au rapport ! [Adramelech]  (Lu 3514 fois)
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Octobre 04, 2013, 10:17:06 »

Il était temps de rattraper le temps perdu. Il regrettait grandement de ne pas avoir contacté la jeune femme depuis si longtemps. Il sentit ses ongles venir caressait sa colonne vertébrale. Cela lui procurait d'agréable frissons et il rentra plus profondément en elle, accélérant un peu plus ses mouvements de va et vient. Elle vint lui croquer le lobe de l'oreille.

- Crois moi, ma beauté, tu ne va pas le regretter !

Il commença à la pilonner plus violemment, venant peloter vigoureusement ses seins qui s'écrasaient contre son torse. Il vint mordiller ses lèvres en l'embrassant, avant de passer sa langue sur sa bouche, descendant dans son cou. Sa langue s'allongea s'insinuant entre ses courbes comme un serpent, glissant sur le sable. Il vint lui chuchoter quelques cochonneries à l'oreille.

- Montre moi, tes vices...laisse ton coté luxure remonté

Il continua à pilonner son amante à un rythme soutenu avant de s'enfonce une dernière fois en elle et de d'éjaculer une grande quantité de semence en elle. Il la regardait recevoir dans les yeux alors qu'il finissait de jouir. Puis il vint l'embrasser.

Il bascula sur le dos, enlaçant toujours sa partenaire alors qu'il était toujours en elle. Son membre restait dur malgré le fait d'avoir joui juste avant. Il pouvait le faire plusieurs fois de suite sans temps mort si il le voulait.

- Sa n'était que le début, on a plein de temps pour sa maintenant.

Il vint agripper ses fesses, avant de les pétrir. Il ondula du bassin, remuant son sexe en elle, son membre frottant contre les parois de son vagin. Il n'était pas complétement rentré en elle, celui çi pointant contre l'entrée de son utérus. Il était prêt à tout les vices ce soir, prêt à la faire jouir comme jamais.

- Allez ma petite succube, montre moi comment tu en veux plus.

Il voulait la rendre folle, qu'elle lui demande de la pilonner encore et encore et de la remplir de son sperme de démon. Oui il était un démon et rien ne l'excitait plus que ses amantes ne lui parlent crûment. Lui qui était d'habitude assez distingué, courtois, respectueux devenait obscène, vicieux, pervers lors de l'acte. Alors quoi de mieux que de rentrer dans son jeu !

« Dernière édition: Octobre 04, 2013, 10:44:27 par Adramelech » Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3136



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Octobre 23, 2013, 05:22:03 »

Mon dieu ! Que c’était bon de sentir la queue de son maître entre ses cuisses, raclant ses chairs intimes avec insistance et délice ! Depuis tout ce temps, cela lui avait terriblement manqué ! Mais ça, elle se le gardait bien de le lui dire, n’osant pas le lui avouer. Quoique, il pouvait le sentir ô combien Anéa était excitée, remuant des hanches tout contre le bassin d’Adramelech, alors que son aine tapait de plus en plus fort contre les lèvres intimes de la jeune femme. D’ailleurs, l’archange déchue en réclamait davantage à son amant démoniaque, le lui susurrant à son oreille, dans un murmure de braise. La belle brune le sentait frissonner sous le passage de ses ongles, comme une panthère qui en grifferait à sang sa proie, laissant sur la peau du démon des trainées rougies.

L’être infernal répondit aux attentes de sa compagne, accélérant les vas et vient dans son antre à plaisir, cherchant toujours à la faire gémir un peu plus fort. Et c’est ce qu’elle faisait. Des plaintes de plaisir s’échappaient sans mal d’entre ses lèvres pulpeuses, qu’Anéa se mordillait parfois pour se taire, en vain. L’envie était trop pressante et forte pour se retenir. Même ses gémissements ne couvraient pas les bruits obscènes de leurs ébats qui résonnaient dans la chambre. Tout ceci était mêlé aux chaudes paroles de son amant et à ses soupirs d’aise incessants. Quelle merveilleuse symphonie.

Sa bouche, ses seins, son intimité, rien n’était laissé à l’abandon par le corps de son maître. Sa langue, ses mains et son membre tendu s’en occupaient à merveille. Le bassin de la jeune femme se soulevait parfois dans des spasmes incontrôlables. Les mains de l’hybride, alors dans le dos de son maître démoniaque, à le lui lacérer tendrement, glissèrent sur ses flancs avant de tomber lourdement sur le lit. Ses doigts enserrèrent les draps environnant, le tissu tendu, tordu sous le plaisir que prenait la belle brune.

Mais, avant qu’elle n’atteigne le septième ciel une seconde fois, le démon se déversa en elle en de longues giclées de foutre crémeux, qui lui remplissaient lentement mais sûrement son jardin secret. Ce n’était que le premier round, et pour sûr, ils n’en avaient pas fini tous les deux. Cette nuit risquait d’être longue et torride, et les prochaines aussi. C’était histoire de mettre toutes les chances de leurs côtés pour donner un héritier digne de ce nom à Adramelech.

Légèrement épuisée, haletante, son cœur battant à tout rompre, son corps tremblait doucement entre les bras de son amant. Celui-ci vint basculer sur le dos, la jeune femme tout contre lui, alors qu’elle se retrouvait désormais au-dessus du démon. Elle se rabaissa lentement sur lui, l’allure féline, venant capturer sa bouche avec ses lèvres, lui offrant un baiser brûlant encore d’envie. L’être infernal remua du bassin, son membre encore dans l’intimité de sa partenaire, lui raclant ses délicates chairs. Alors qu’ils étaient prêts pour continuer leur jeu de luxure, les dernières paroles du démon résonnèrent aux oreilles de l’archange déchue, qui se releva sur coup, s’asseyant sur son maître. Elle plaqua ses mains sur le bas-ventre de son partenaire pour qu’il cesse ses mouvements. Un fin sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Un petit rire étouffé ne s’entendit que par l’air expiré par son fin nez.


- Pardon ? Succube ? Ne me confonds pas avec ce genre de femelles, s’il-te-plaît.

Aurait-il piqué son égo ? Apparemment oui. Grr. Qu’on ne la prenne pas pour une putain des enfers ou elle verrait rouge. Néanmoins, cette remarque ne lui coupa son envie, loin de là. Les mains de la jeune femme s’évertuaient à lui griffer la peau, au niveau de son torse, alors que son bassin se mit à onduler avec grâce, pas totalement empalé sur son pieu de chair. De légers gémissements filèrent dans l’air, alors qu’Anéa se laissait doucement aller pour le second round…


[ Quelques jours après… ]


Droite comme un « i », nue comme un ver, l’archange déchue observait son reflet dans un long miroir accroché au mur de la chambre de son maître. Cela faisait déjà plusieurs nuits, plusieurs jours qu’ils s’adonnaient au plaisir de la chair, se sautant littéralement dessus, afin d’engendrer un héritier hors du commun pour Adramelech. Sauf que la jeune femme ne sentait rien du tout. Pour sûr, c’était peut-être un peu tôt pour savoir s’il avait réussi à la mettre enceinte. Anéa restait inquiète et ne pouvait s’empêcher de penser au pire. Et si, à cause de sa demi-transformation, elle était devenue stérile ? Ou bien, tout simplement parce qu’il était un démon, et elle, une ancienne créature du Divin, elle ne pouvait porter son enfant ? Ses mains se posèrent sur son ventre, qu’elle gonflait volontiers pour se donner un genre, ou pour se rassurer, caressant ce bidon tout tendu. Impossible de ne pas stresser. Son esprit se posait mille et une questions, sans réponse. Son visage se tordit légèrement, ne sachant que faire. En parler à son maître et qu’il en trouve une autre à engrosser ? Ah non…Anéa s’était faite à l’idée d’avoir cet enfant, alors qu’on ne le lui retire pas ce désir de grossesse hors du commun…
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Novembre 11, 2013, 06:14:16 »

Après quelques jours passés à copuler comme des lapins, ils firent une pause. Le démon s'était levé afin de faire un petit brin de toilette, sa compagne restant somnoler. Après avoir pris une bonne douche, il essuya sa chevelure argenté, avant de parcourir son corps musclé avec la serviette. Il étendit ensuite sa serviette avant de se regarder un moment ans le miroir. Puis il revint dans la chambre majestueuse. Anéa s'était levé et se contemplait dans le miroir.

- Je t'assure, tu n'as pas grossi et tu es toujours aussi belle, mon amour !

Il vint l'enlacer, mais il vit que quelque chose la tracassait.

- Dis moi ce qui ne va pas ?

Il rassura sa compagne avant de l'embrasser et la démone lui raconta ce qui l'angoisser. Il écouta avec attention. Elle avait donc peur de ne pas pouvoir concevoir d'enfant. c'était légitime et il pouvait très bien aller voir ailleurs si il voyait que sa ne fonctionnait pas avec elle.

- Pourquoi crois tu que je t'ai choisi toi ? Ce n'est pas pour rien. Tu es la candidate idéale pour me donner un héritier qui aura toutes les compétences nécessaires pour me succéder. Cela fait des années que je cherche quelqu'un qui correspondrait et je l'ai enfin trouver en ta personne.  C'est avec toi que je veux faire un enfant et pas une autre.

Il l'embrassa de nouveau.

- Mais si tu es si inquiète, on peut aller voir quelqu'un qui pourra nous renseigner et nous aider. Même si je ne vois pas pourquoi sa ne marcherait pas

Il repensa à la transformation de la jeune femme en démone. Oui sa avait bien marché, le rituel avait été correctement réalisé. Mais peut être qu'il y avait un blocage quelque part, quelque chose lié à la transformation en elle même.

- Il y a une vieille démone, Aconita. C'est une sorcière spécialisé dans la magie sexuelle et les problèmes de couples. Elle est également sage femme et s'occupe des accouchements des nouveaux nés. Elle saura surement quoi faire.

......


C'est ainsi qu'ils partirent voir la démone en question. Elle habitait une vieille demeure d'aspect gothique. Ils durent patienter leurs tours dans une salle d'attente, car il y avait d'autres personnes avant eux. Une jeune femme les appela et ils suivirent la jeune femme jusqu’à la salle de consultation. Une vieille femme qui ne faisait pas plus d'un mètre de haut les accueillit.

- Monsieur Adramelech et mademoiselle Anéa ? Asseyez vos je vous en prie. qu'est ce qui vous amène ?
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3136



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Janvier 30, 2014, 12:58:10 »

- Où es-tu ?

Cela ne servait à rien de gonfler ce ventre. Ce n’est pas après quelques jours à se faire l’amour, quasiment sans cesse, que le physique de l’ancien archange allait se transformer. Rien n’allait changer en faisant ça. Pourtant, même sans ça, la jeune femme sentait bien que quelque chose clochait. Une petite voix résonnait dans son esprit, lui avouant, la persuadant que tout était de sa faute. Les caresses qu’elle affligeait à la peau de son ventre faussement tendu s’arrêtèrent nettes. Ses bras tombèrent le long de son corps nu, lestés par leur propre poids. Violemment, elle serra ses poings de rage. Alors, elle ne pourrait porter cet enfant ? Réellement ?

Anéa n’entendit guère les paroles de son maître à son intention. La belle mi-démone ne reprit ses esprits seulement lorsque son amant vint l’enlacer de son corps nu aussi. Adramelech interrogea sa compagne, voyant clairement que quelque chose la tracassait. Elle qui ne voulait surtout pas en parler de peur qu’il la jette pour se trouver une autre femme infernale capable de porter son héritier, elle ne pouvait désormais rien cacher au démon. Bien. Alors la belle brune passa aux aveux. Elle lui dévoila sa peur d’être dans l’impossibilité de lui donner un enfant, craignant qu’un ancien être du Divin ne puisse donner naissance à un hybride démoniaque. Pire encore, elle craignait d’être stérile. Mais l’homme à la chevelure argenté vint la rassurer, l’embrassant doucement. Ses paroles l’apaisèrent un instant, alors qu’il déposa un autre baiser sur les lèvres pulpeuses de la jeune femme.


- Voir quelqu’un ?

Son maître l’informa qu’il existait en enfer une sorcière qui pourrait les aider, celle-ci spécialisée dans tout ce qui tout la magie sexuelle, également sage-femme. C’était ce qu’il leur fallait. Anéa ne rajouta rien d’autre, hochant simplement la tête pour acquiescer. Se détachant de son compagnon, elle se dirigea vers l’armoire que le démon lui avait mise à disposition et y choisit une robe longue bordeaux et de petites ballerines noires, pour se vêtir et apparaître convenablement, et non pas simplement comme une espionne ou une servante, aux côtés d’Adramelech.

C’est ainsi qu’ils se rendirent vers le seule endroit où ils obtiendraient des réponses à leurs questions. Il s’agissait là d’une bâtisse de taille moyenne, à l’aspect un peu lugubre, d’architecture gothique. Rien de très extraordinaire dans ce monde de feu. L’intérieur fit hausser un sourcil à la belle brune qui se mit à sourire en coin, avant de ricaner très légèrement, se cachant de sa main. Une salle d’attente, comme chez les mortels. Et bien, pour des démons, ils paraissaient bien à des hommes, juste sous les yeux de l’ancien être angélique. Le couple démoniaque s’installa et attendit patiemment qu’on les invite à rentrer dans le bureau de cette sorcière.

Vint alors leur tour, quand la jeune femme entendit qu’on les appelait. Une voix de petite vieille d’ailleurs. Chose que remarqua Anéa en voyant pour la première fois cette femme. La sorcière Aconita n’était pas ce qu’on pouvait appeler un beau fruit mûr. Minuscule, elle devait à peine mesurer un mètre de haut. Après l’avoir saluée poliment, le maître et sa compagne prirent place sur les sièges face à la magicienne. Celle-ci leur demanda la raison de leur visite. L’archange déchue regarda un instant son amant avant de finalement prendre la parole.


- Et bien…Nous essayons de concevoir un enfant, mais…

Instinctivement, la demoiselle aux yeux de glace posa ses mains sur son ventre définitivement plat.

- Je sens que quelque chose ne va pas…

Son regard azur croisa celui de son maître. Devait-elle parler à cette sorcière qu’elle n’était pas entièrement démoniaque, que du sang angélique coulait dans ses veines, et que c’était probablement la cause du souci de grossesse ? Mais ce fait est secret au sein des enfers, et divulguer une telle information, même à une sage-femme, était peut-être risqué.

- Levez-vous, mademoiselle. Je vais vous ausculter.

La demoiselle haussa un sourcil, avant que la vieille dame ne fasse apparaître un stéthoscope noir autour de son cou. Anéa se leva alors, s’installa un peu plus loin, sur un brancard fixe, sûrement tout droit venu d’un asile psychiatrique. Brr. La jeune femme leva alors sa robe, assez pour découvrir son ventre. L’ancêtre s’approcha alors, se postant sur une chaise pour être à bonne hauteur, avant de déposer son outil noirâtre sur la peau de nacre de l’hybride. Les yeux de la jeune femme ne quittaient pas cette magicienne, en particulier lorsque son stéthoscope se mit légèrement à scintiller d’une lueur violine. Qu’était-ce ? La déchue ne savait pas vraiment, n’y connaissant que trop peu de la magie. Mais, à vrai dire, elle n’était pas vraiment rassurée…
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Janvier 31, 2014, 03:39:37 »

La vieille démone commença donc a ausculter Anéa, le démon l'observant. Il espérait juste que sa ne soit pas grave et qu'elle ne soit pas stérile. il avait vraiment envie d'avoir un enfant avec elle. La démone posa son stéthoscope sur son ventre à plusieurs endroits. Elle lui demandant ensuite d'aller s'allonger sur un lit et d'écarter les jambes pour qu'elle puisse examiner son vagin, elle ferma le rideau pour cela. Puis une fois cela fait elle posa quelques questions à la jeune femme, lui disant qu'elle pouvait se rhabiller.

- Dis moi mon enfant, as tu toujours tes règles ?

Elle nota la réponse avant de poser ses mains sur le bas ventre de la jeune femme et de dire trois mots en langue démoniaque. Ce sort lui permettait de voir l’intérieur du corps.

- Je vois que tu es une ancienne ange déchu, cela pourrait tout expliquer. Il y a effectivement un problème...mais rien de grave.

La démone se retourna vers le chancelier

- Qui est ce qui  a effectué le sort de transformation ?

- Le sorcier en chef, Léonard, pourquoi ?

- Ah ce vieux bouc ! sa ne m'étonne pas, il est temps qu'il passe la main... Il n'a même pas vérifier si le sort avait bien été effectué !

La démone soupira avant de se retourner vers la jeune femme

- En fait il arrive que quelque fois le sort de transformation altère quelques peut les capacités internes de la personne. C'est assez rare, mais sa peut arriver et malheureusement les causes ne sont pas vraiment connu. Pour ce qui te concerne, ton cycle ovarien s'est bloqué lors de ta transformation. Ce qui explique que tu ne puisses procréer pour l'instant, mais je vais débloquer cela...

La vieille démone inscrivit une formule en langue de démon ainsi que trois symbole sur le bas ventre de la jeune femme avant d'apposer ses mains et de prononcer une formule étrange. Il y eut une aura mauve qui sortit de ses mains et qui se transmettait à la jeune femme.

- Eh voila, maintenant le cycle va reprendre son cours.

La vieille femme descendit de son escabeau avant de revenir vers son bureau, elle chercha une fiole dans son étagère derrière elle avant d'en prendre une et de la confier à la jeune femme.

- Voila pour toi jeune femme, cette potion va accroitre ta fertilité. Tu prendra une cuillère à soupe trois fois par jour pendant trois jours. Vous pouvez dés lors vous remettre à l'ouvrage... je suis sur que tu va engendrer un beau bébé !

La vieille femme retourna ensuite s'assoir avant d'écrire quelque chose et de donner la facture au démon qui lui remit plusieurs pièces d'or.

- Ah au fait chancelier, vous êtes toujours en bon rapport avec Léonard, non ?

- Euh oui c'est exact !

- Bien, pourriez vous lui dire de passer prendre ses affaires, j'en ai marre de les voir trainer à la maison, je lui donne encore une semaine avant de tout mettre à la poubelle !

- D'accord...je lui ferais la commission...

La vieille femme descendit de sa chaise avant de raccompagner le couple.

- Allez au revoir et amusez vous bien, les jeunes !

Adramelech et sa compagne quittèrent le bureau de la sage femme en la saluant et en la remerciant. Ils rentrèrent chez le démon...
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3136



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Février 18, 2014, 07:07:16 »

C’était un mauvais pressentiment qui avait « forcé » Anéa à dévoiler ses soucis à son maître. C’était un mauvais pressentiment de sa part qui avait conduit le couple à voir une spécialiste de la grossesse, en particulier chez les démons. Adramelech les avait amené chez une vieille femme, une sorcière, qui  selon lui, les aiderait à procréer cet héritier si extraordinaire, aux capacités sûrement hors du commun. La jeune femme n’osait rien dire à cette guérisseuse qui puisse trahir sa véritable d’identité d’ange déchue. Mais au bout d’un moment, il allait bien falloir le lui avouer pour expliquer ce qui clochait avec son corps.

La vieille dame lui avait demandé de s’allonger sur le lit médical, ce que la brune avait fait. Son stéthoscope en main, Anéa l’observait sans être rassurée. La magicienne l’auscultait lentement et avec précaution, posant nombre de questions auxquelles l’hybride répondit. Ses joues prirent une teinte rouge, gênée autant par les demandes de la sorcière, que par la position qu’elle devait prendre. L’ange qu’elle était n’avait jamais pris rendez-vous chez un quelconque gynécologue pour savoir si elle pouvait concevoir. Jamais elle n’aurait pensé avoir un enfant, surtout par rapport à ses fonctions angéliques puis démoniaques, qui rendaient la tâche difficile. Après tout, elle pouvait passer l’arme à gauche à tout moment.

Quand l’ancêtre récita quelques mots dans un langage qu’Anéa ne connaissait pas, la demoiselle ne se sentit pas vraiment à l’aise. Sûrement des paroles lucifériennes que la disciple d’Adramelech n’avait pas encore pris le soin d’apprendre. Aconita afficha un léger sourire tout en avouant à la jeune femme allongée sur le lit qu’elle avait compris qu’elle était anciennement un ange. La surprise put se lire sur le visage de l’hybride, en particulier dans ses yeux de glace. Si cela se lisait si facilement en elle, à quoi cela servait de le cacher au reste des Enfers ? Anéa ne se posa pas plus la question, la balayant de son esprit quand elle vit la magicienne ouvrir légèrement le rideau et s’adresser au maître de la brunette. Elle se retourna enfin pour lui annoncer qu’il n’y aurait aucun mal. La transformation de l’ancien être créé du Divin avait perturbé le corps de la jeune femme, ce qui empêchait toute grossesse, mais la vieille dame vint arranger ça. Elle posa sa main sur le bas-ventre de l’hybride et fit apparaître une légère aura mauve qui surprit légèrement la demoiselle. Et puis basta.

Aconita demanda à la mi-démone de se rhabiller, chose qu’elle s’empressa de faire. Elle laissa alors la magicienne et son maître discuter ensemble, alors qu’elle enfilait sa robe et remettait doucement sa longue chevelure brune en place. Revenant vers le bureau, la sorcière offrit à Anéa une fiole au liquide vert fluo. Encore une chose qui ne donnait vraiment pas envie à la demoiselle. À prendre comme un traitement médical ? Mh…Ce n’est pas vraiment pour séduire la mi-démone, elle qui n’est jamais tombée malade.

Adramelech paya alors la vieille dame et prit le bras de sa partenaire pour quitter le cabinet. Le couple démoniaque se rendit de nouveau chez le chancelier infernal. Anéa resta muette tout du long, mais semblait toujours inquiète pour la suite, ne sachant pas réellement si tout ce manège de sorts et de potions réussira à faire disparaître ce mal qui la ronge et qui l’empêche d’avoir un enfant. Sur le chemin, la belle hybride ne cessait de poser une main sur son ventre et de le caresser doucement. Pour elle, du moins pour l’instant, rien n’avait changé.

Arrivés à bon port, Anéa se dirigea vers la chambre de son maître, peut-être un peu trop à son aise pour y entrer sans son autorisation, mais elle ne voulait guère rester seule dans sa chambre après ce passage chez la vieille sorcière. Sortant la petite fiole de la poche de sa robe, elle la secoua un brin pour étudier le liquide. Du service privé de son maître, elle prit un verre, histoire de s’en verser une portion comme l’avait demandée la magicienne. Sauf qu’en ouvrant la fiole, l’odeur du liquide agressa l’odorat assez fin de la mi-démone. Un haut-le-cœur la prit, alors qu’elle reboucha assez rapidement le récipient.


- Je ne boirai jamais cette chose ! Rien que l’odeur m’horripile !

L’archange déchue posa alors la potion sur le meuble, près du verre qu’elle avait préalablement sorti. Si le goût était de même niveau que l’odeur de cette chose…Eurk.
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Février 19, 2014, 06:56:16 »

La nouvelle démone ne paraissait pas pour autant rassuré, comme si elle n'avait pas confiance ou qu'elle doutait. Bien que le démon lui ait mit une grande chambre confortable à sa disposition, elle le suivit dans la sienne. Cela ne le gênait nullement, bien au contraire. Il vit que quelque chose l’inquiétait et il vint l'enlacer avant de caresser sa longue chevelure brune en souriant.

- Qui a t il mon ange, tu semble inquiètes ? Quelque chose ne va pas ? La vieille nous a dit que tout était rentré dans l'ordre, pourtant.

Il la câlina un peu pour la rassurer avant de venir l'embrasser. Après quelques minutes, la démone paru se sentir soulagé et elle décida de prendre la potion. Sauf que la potion sus dite était apparemment infect. Le démon qui se servait une coupe de vin revint vers sa compagne avant de regarder le flacon et son contenu.

- Voyons voir...C'est vrai que c'est pas très engageant...Au pire on peut le diluer, elle m'a dit que la potion ne perdait pas ses effets même diluer dans de l'alcool.

Bon la elle avait une sale couleur la potion. Le démon déboucha la fiole avant de sentir et de reculer dans un air de dégoût.

- Ouah...C'est vraiment fort ! On dirait des cadavres décomposés...


Le démon referma la bouteille avant de la poser sur une table loin du lit.

- Bon, je crois que tu as raison, on va peut être attendre un peu pour ça. En même temps c'est de la sorcellerie. Aconita a toujours eu des remèdes infects mais très efficaces...

Le démon s'assit a coté de sa compagne sur le lit.

- Pour te dire, j'ai déjà eu a la consulter pour un problème plus général car elle fait également médecin généraliste. C'était quand j'étais encore jeune démon, je ne devais pas avoir plus de 500 ans...je me rappelle encore de l'odeur du médicament qu'elle m'avait donné pour un empoisonnement...N'empêche que au bout d'une nuit de sommeil j'étais complétement remis, alors que trois autres médecins me donnait un mois de recuperation avec leur traitement.

Il ne savait pas trop pourquoi il lui disait cela, sans doute pour la rassurer, mais peut être aussi car il commençait à avoir de réel sentiment envers elle, ce qui était rare pour une de ses amantes. 

Pour l'instant elle n'était que l'une de ses agentes, mais pourquoi pas viser plus haut par la suite si ses sentiments évoluaient par la suite. Il pourrait en faire sa nouvelle femme...Il effaça tout cela de sa tête pour revenir à la réalité. Il embrassa sa compagne avant de l'allonger sur le lit et de la câliner.

- De toute façon, maintenant que tout est redevenu normal nous n'avons pas besoin de la potion, juste l'envie de faire un enfant nous suffit.

Ils se déshabillèrent avant d'aller nues sous les lourdes couettes en soie et en Cotton. Le démon caressa la jeune femme, l'embrassant tendrement et la câlinant avant de la prendre dans ses bras. Ce soir la, il décida de la laisser tranquille pour laisser un peu de temps à son organisme. Il l'enlaça avant de s'endormir.

...

Le lendemain, il fit venir deux de ses serviteurs afin de leur porter le petit déjeuner au lit. Il y avait bien entendu des choses classiques que mangeaient les humains mais aussi des plats démoniaques plus exotiques comme des langues de grenouilles broyés et mixés en une sorte de pâte à étaler, du riz rouge ayant baigné dans l'un des huit cercles de l'enfer, du jus de légumes et de fruits frais venant des champs du dragon et enfin une soupe aux herbes sucrés du royaume. Le démon embrassa sa compagne en lui souriant...

- Ne t’inquiètes pas, des fois cela peut mettre plusieurs mois avant que la fécondation ne se fasse. Il ne faut pas que tu stresses pour autant, détends toi et tout ira bien. Si je t'ai choisi et pas une autre, c'est bien pour certaines raisons que je ne retrouves actuellement nulle part ailleurs et qui sont très rare...

Le démon reprit après avoir bu une gorgée de café.

- Peut être as tu peur que je t’abandonnes pour une autre, c'est compréhensible, car je suis un démon. Mais non, ce n'est pas dans mes habitudes et c'est d'ailleurs pour cela que mes adversaires me raillent, pour ce coté trop humain pour eux...romantique ou fidéle. Il est vrai que c'est l'une de mes faiblesses...Mais c'est ce coté la que j'ai toujours aimé chez les humains...

Il se tourna vers sa compagne se rapprochant d'elle avant de chuchoter.

- C'est pour cela que je te veux comme compagne et que nous ayons une descendance ensemble. Je commence à avoir certains sentiments pour toi...Je ne sais pourquoi...

Il préférait lui dire cela presque à l'oreille afin que personne ne le sache pour l'instant

 
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3136



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Mars 01, 2014, 04:21:07 »

Il fallait vraiment que la semi-démone boive de cette potion ? Pour elle, il en était hors de question. C’était peut-être nécessaire pour que la belle puisse porter un petit en elle sans souci, mais…L’odeur était vraiment pestilentielle et Anéa n’osait imaginer le goût qu’elle pouvait avoir. Cela semblait infect, vraiment. Adramelech remarqua la tête horrifiée de la jeune femme, dégoûtée à l’idée de boire une telle chose. Il vint se placer derrière elle, passant ses bras autour de sa taille et de l’enlacer doucement. Quand la belle brune se plaignit de la potion de grossesse, elle passa la fiole contenant la dite potion à son maître, afin qu’il prenne conscience par lui-même que c’était une chose horrible qui macérait dans ce récipient. Le recul que le chancelier infernal eut, fut une bonne réponse pour l’archange déchue pour ne pas toucher à cette fiole.

La belle se détacha alors de son maître pour s’éloigner et prit place sur le bord du lit. Adramelech prit soin de déposer la fiole contenant la potion sur une table éloignée du lit conjugal, avant de se diriger vers celui-ci et s’installer à côté de l’archange. Il était persuadé que le couple n’avait pas besoin de ça pour procréer. Soit. Ils essayeront sans, et si vraiment cela ne fonctionne pas, alors l’hybride prendrait ce « médicament » pour avoir la chance d’être enceinte. Quand il lui raconta sa petite anecdote, dans laquelle il dut utiliser un remède élaboré par la vieille Aconita, la mi-démone ne fit que le fixer, se demandant si, en fin de compte, elle ne devait pas prendre la potion maintenant, pour ensuite repartir sur une folle partie de jambes en l’air.

Anéa ne put réfléchir davantage, sa bouche prise d’assaut par son maître, la forçant à s’allonger sur le lit et lui, la suivant dans cette course. Il se rapprocha d’elle pour la câliner et la jeune femme se laissa faire, caressant tout doucement les bras du démon. Il la rassura une nouvelle fois. Il se défit de ses vêtements et la jeune femme se déshabilla également, n’aimant pas porter ne serait-ce qu’une culotte pour dormir. La belle ondula gracieusement pour se faufiler sous les couettes, l’ange suivie alors par le démon. Il harcela le corps de la jeune femme de caresses, celle-ci se tortillant un peu sur le lit. Ses lèvres se déposèrent tendrement sur celles de la belle brune, les soudant dans un baiser, avant de les relâcher. Le maître prit l’hybride contre elle, l’enlaçant et ne fit rien d’autre. Anéa haussa les sourcils, surprise qu’il ne tente rien ce soir. Elle s’attendait à ce qu’il lui saute dessus, mais ce ne fut pas le cas. Bien. Elle ne s’en plaindrait pas. Elle posa son visage sur le torse du chancelier, avant de fermer les yeux et de plonger dans les bras de Morphée.

L’archange déchue était encore dans ses songes lorsqu’elle entendit comme des petits tintements de verre. Elle ouvrit lentement les yeux, avant de s’étirer franchement sous les couettes sans faire attention à son voisin de lit. Deux personnes, sûrement des serviteurs, étaient là, dans la chambre. Ils avaient apporté de quoi prendre un petit déjeuner. Voilà une chose qu’Anéa n’avait pas l’habitude de voir. Qu’on lui apporte à manger. Normalement, c’est elle qui sert, même si son domaine n’était au niveau domestique de la chose, qu’elle ne sert que grâce à ses armes. Elle se releva doucement, tirant sur le drap pour couvrir le haut de son corps. Ses yeux filèrent sur ce que les serviteurs du démon avaient ramené et elle fit un peu la grimace. De drôles de mets étaient disposés sur le plateau et ne lui donnaient clairement pas envie d’y goûter.

Adramelech vint alors l’embrasser comme pour lui dire bonjour, ce que la jeune femme lui rendit. Prenant plusieurs gorgés de café, il prit la parole pour, une nouvelle fois, rassurer la jeune femme sur les choix qu’il avait fait, le pourquoi l’a-t’il choisi. La jeune femme avait bien compris que c’était en grande partie grâce à ses antécédents angéliques que le démon l’avait pris sous son aile en tant qu’assassin, mais aussi en tant que future mère de son héritier, voire ses enfants. Mais ce que l’hybride n’imaginait pas du tout, ce que son maître éprouve des sentiments pour elle. Elle qui était en train de prendre un verre vide, le fit tomber sur le plateau.


- Ah…

La surprise était telle qu’Anéa se demandait si elle avait bien entendu ou non. Il s’était approché de son oreille, alors oui, elle ne pouvait pas se tromper. L’archange s’était mise à rougir un peu, mais plutôt gênée par la chose, plus qu’autre chose. Elle se mit à tousser un peu pour chasser son malaise, avant de répondre à son maître, les yeux fixant la couette qui la recouvrait.

- Je…J’ai une certaine affection envers toi, car tu es mon maître, et ce, même si tu es un démon. Mais…

Il y a toujours un « mais » qui gâche tout…

- Je ne peux pas t’aimer comme toi tu le vois, parce que justement, tu es un démon. Quoique, même si tu ne l’étais pas, ça ne changerait rien à la chose. Je ne suis pas faite pour aimer. Je ne veux plus aimer. Une fois, pas deux. Ca m’a suffit.

Anéa avait profondément aimé ce lycéen alors qu’elle était encore un être divin et qu’elle était en mission. Elle se sentait profondément aimée. Mais la jeune femme avait été dupée, trahie, déchue. Tout avait changé à partir du moment où Samaël l’avait trompée. Elle s’était jurée de ne plus penser à ce genre de sentiments. Et si Adramelech pensait faire d’elle plus qu’une simple mère porteuse, et bien, il se trompait. Cela ne changerait pas le fait que la mi-démone n’était pas une femme aimante et fidèle. C’était pourtant connu que la belle demoiselle aimait sa liberté sur le plan sexuel, et qu’elle était du genre volage, même si elle n’était pas une femme facile…
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #23 le: Mars 23, 2014, 04:51:53 »

Le démon fut un peu déçu par la réponse de la jeune femme. Néanmoins il lui souria venant caresser son visage

- Tant pis, au moins j'aurais essayé ! Je ne te demanderais pas les détails...Mais sache que si un jour tu changes d'avis, il y aura une place pour toi...

Ils terminèrent leur petit déjeuner tranquillement avant que l'on ne vienne les débarrasser. Puis le démon vint embrasser Anéa à pleine bouche. Le démon se leva ensuite avant de s'étirer.

- Bon eh si on allait prendre une bonne douche chaude tous les deux ?

Il tendit la main à Anéa avant d'aller dans la salle de bain. La il commença par se raser avant d'aller sous la douche. Il fit couler l'eau chaude sur son corps et son visage passant une main dans ses cheveux. Bien entendu, ce n'était pas qu'une simple douche qu'il voulait. Son appétit se réveiller peu a peu pour autre chose. Il regardait Anéa  se rincer et il s'approcha d'elle pour venir la caresser.

- J'ai envie d'autre chose que d'une douche...


Il vint l'embrasser, venant mêler sa langue à la sienne. Puis il caressa ses seins généreux, venant les empoigner et lécher ses tétons. L'une de ses mains descendit le long des courbes de la jeune femme avant de venir empoigner ses fesses fermes et rebondies. Le membre du démon commençait à grossir, prenant vite une forme redressé alors qu'il caressait la jeune femme. Il ne prit pas bien longtemps pour que sa queue soit fièrement dressé. il vint caresser le bas ventre de la jeune femme, descendant effleurer son sexe avant d'y insérer un doigt. Il était temps de se mettre à l'ouvrage....

- Je veux te prendre ici


Sa queue vint frotter contre le bas ventre de la jeune femme pour l'exciter, alors qu'il continuait a caresser son sexe. Il prit une des mains de la démone pour l'amener sur on sexe avant de descendre sur ses bourses pleines. Avec ce qu'il avait en réserve, elle finirait bien par tomber enceinte....


Journalisée

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox