banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Agent Eve au rapport ! [Adramelech]  (Lu 3827 fois)
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 09, 2013, 06:09:53 »

Sa mission était des plus simples. Anéa, ancien archange, devenue mi-démone sous les ordres du chancelier démoniaque Adramelech, devait accomplir une première mission juste après sa transformation. Elle devait prouver ce qu’elle valait en tant qu’assassin et pouvoir ainsi faire partie du Clan des Ombres. À vrai dire, l’ange déchue ne faisait pas vraiment dans la dentelle ni dans la discrétion lorsqu’elle effectuait les missions, envoyée par Dieu pour que les démons comprennent le message du Tout-Puissant. Alors, faire dans la finesse et se faire quasi invisible restaient délicat. Pour la première fois sous les ordres du chancelier démoniaque, elle devait faire tomber dans une grosse magouille de rébellion un ennemi de son nouveau « maître », et d’éliminer un messager de cet Alocer pour le remplacer par un agent du Clan des Ombres. Choses faites à brio, bien évidemment.

Et c’est à partir de ce moment-là qu’Anéa intégra le groupe et devient un membre du Clan des Ombres. On commença à lui donner des missions plus délicates, qui se terminèrent toutes sur un succès de l’ange déchue, dont l’aura était toujours cachée par le pouvoir de son maître. Son nouvel équipement offert par Smoke était composé d’une grande cape noire, à capuche, où elle pouvait simplement cacher ses armes et autres objets dessous. Ses actes étaient devenus plus discrets au fur et à mesure de ses travaux pour Adramelech. Néanmoins, il lui arrivait parfois de couper dans sa mission, la folie meurtrière la prenant trop fortement et devant s’éloigner de son objectif un instant pour ne pas attirer les regards sur elle. Mais tout était fait parfaitement bien à la fin et c’était le principal.

Le chancelier démoniaque avait même offert des appartements personnels à la jeune femme, qui avait désormais une petite « résidence », un lieu de repos aux Enfers. Quelle drôle de sensation pour quelqu’un qui a vécu une partie de sa grande existence à lutter contre les démons sous le service des Hauts-Anges, et avait piétiné le sol du Paradis. Drôle de sensation que de se retrouver dans un lieu si brûlant et chaotique que les Enfers du grand Lulu. Seule dans ses quartiers, elle restait toujours sur le qui vive, prête à repartir en mission aux moindres ordres d’Adramelech, ou d’apparitions de Smoke. Cette fois-ci, c’était une servante qui vient taper à sa porte, rapportant un message à la mi-démone toujours dans ses habits d’archange, son pantalon large et ses quelques bandelettes qui lui couvraient son opulente poitrine. La servante l’invita à la suivre, alors qu’Anéa prit avec elle son sabre arabe, au cas où. Elle la suivit jusqu’à une porte entrouverte, où la servant la laissa entrer seule. Anéa savait très bien où elle était : dans les quartiers privés du chancelier démoniaque. C’est alors qu’elle s’avança doucement dans la pièce, posa un genou au sol, un poing l’accompagnant et salua le démon.


- Vous m’avez appelé, maître ?
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 11, 2013, 12:53:30 »

le démon, toujours occupé par de nombreuses affaires de ci de la aux enfers, ainsi que ses activités annexes en surface n'avait pas de nouvelles de la nouvelle agente qu'il avait engagé. Enfin nouvelle agente, cela faisait tout de même presque un an qu'elle faisait partie de son ordre d'assassins. Que le temps passait vite ! Depuis lors, il n'en avait entendu que du bien, aprés le succès de sa première mission. Son chef des forces spéciales venait lui faire un rapport régulier de la situation de tout les jours, des affaires secrètes engagés et des contrats et mission réussis.

Il ne manquait pas de temps en temps, de parler d'Anéa qui surpassait ses attentes. Sa capacité d'adaptation était tout simplement remarquable et elle s'entrainait maintenant directement avec Smoke, de temps à autre. Elle était rapidement monté en grade, passant de novice, agent, agent expert et enfin à chef de section ou agent en chef. Elle dirigeait des lors un groupe d'une dizaine d'agent de l'ombre ninja, directement sous les ordres de Smoke.

Le démon était satisfait et il ne regrettait décidément pas son choix. C'est pourquoi, il avait demandé à l'une de ses servantes de faire venir l'agent en chef en question. Son travail méritait une récompense et pour le coup il ne lésinerait pas sur les moyens. Il n'était pas avare envers les sujets qui le servait particulièrement bien.

le démon se situait dans ses appartements, dans son bureau plus particulièrement. Celui ci était rempli d'artefact, d'objets de collection en tous genres et de grandes étagères rempli de livres de toutes sortes. Le démon, bien que riche, n'était pas une personne qui aimait montrait un luxe clinquant. Il préférait acheter ce qu'il aimait, vouant un faible à l'architecture gothique et détaillé ainsi qu'a l'architecture classique. Le tout mélangé, rendait assez bien et donnait un aspect majestueux et chaleureux, mais également bien entendu, macabre et sombre. Il était attelé à finir de rédiger un document sur son bureau, quand la porte frappa.

- Entrez !

Il continua d'écrire avant de lever la tête, suite à la présentation de la personne.

- Ah voila ma jolie espionne préférée ! Relève toi donc !


Il se leva de sa chaise, se dirigeant vers la jeune femme. Il portait pour le coup, une sorte de costume du 19 éme siècle, et par dessus une lourde cape en peau de fourrure, relié par une chaine en or. Une pendentif en or orné d'un rubis en forme de pentagramme se trouvait autour e son cou. Sa cape arborait également plusieurs insignes et décorations.

- Eh bien ma chère, je n'ai entendu que du bien de toi. Tu remplis apparemment tes missions avec brio. Tu as même réussi a étonné Smoke, ce qui n'est pas aisé, crois moi.

S'appuyant contre son bureau, il se rapprocha encore de son agent, lui souriant, avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

- Tu m'aurais presque manqué.

- Comme je te l'ai déjà dit la dernière fois, je ne suis pas un ingrat. Tu as très bien travaillé, plus que je ne l'imaginais, surtout pour un ancien archange. C'est pourquoi j'ai décidé de te récompenser. Ainsi, demande moi ce que tu veux et je te le donnerais, excepté te défaire de ta condition, bien entendu...et dans la mesure du possible.


Après, elle mériterait bien une punition pour ne pas avoir donné de ses nouvelles...


Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 12, 2013, 05:04:26 »

Genou au sol, Anéa s’était inclinée face à son maître, comme tout guerrier face à son chef, à son roi, pour représenter tout le respect qu’elle lui doit, avant de finalement se relever sous les ordres de celui-ci. Le maître était bien habillé, comme toujours (ou comme les rares fois où elle a pu le voir), avec une classe certaine due à son rang démoniaque. Adramelech s’était approchée de l’ange déchue, toujours droite comme un « i », afin de déposer un léger baiser sur ses lèvres pulpeuses. Auquel elle ne répondit que d’un fin sourire.

Apparemment, Smoke, le plus puissant chef du Clan des Ombres, n’avait que des éloges à propos du travail d’Anéa effectué lors de ses missions. Elle était devenue un membre à part entière dans ce clan d’assassins et dirigeait parfois son propre groupe d’assassins, des sous-fifres en quelque sorte. Mais le plus souvent, elle préférait effectuer ses missions en solitaire. C’est comme cela qu’elle faisait au temps où elle travaillait sous les ordres des Hauts-Anges, et cela n’avait pas vraiment changé depuis. À part son grand patron, bien évidemment.

Le puissant démon souhaitait alors, après n’avoir entendu que du bien de la jeune femme, la récompenser pour son travail accompli. Mais la jeune femme ne semblait pas vraiment toucher par le fait de recevoir quelque chose. D’ailleurs, elle répondit franchement à son maître.


- Je ne veux rien. Je n’ai fait que ce qu’on me demandait.

Jamais on n’avait pris le temps de féliciter la jeune femme pour ses missions réussies à l’époque où elle était pleinement un archange au service de Dieu. Et c’était la première fois qu’on lui faisait des éloges, chose qui la perturba mais qu’elle ne montra guère à son maître. C’est pour cela aussi qu’elle refusa la récompense qu’il lui offrait. Elle était un genre de soldat, et pour elle, effectuer ses missions jusqu’à réussite était sa principale motivation et sa principale récompense.

Mais au fond, elle ne souhaitait pas contrarier son maître en lui refusant son offre, elle pensa sérieusement à son statut de mi-démone, dont elle pouvait se défaire maintenant, mais dont elle n’avait que l’aura. Pas de pouvoir, rien.


- Maître, est-il possible, dans ma condition, d’apprendre une quelconque magie ? Car d’une démone, je n’ai rien. À peine le physique d’ailleurs. Je n’ai gardé en grande partie, mes spécificités angéliques pour le combat…

Et si Adramelech pouvait lui apprendre quelque chose, comme manipuler le feu, ou un autre élément, c’était un autre don dans sa poche pour effectuer plus de missions.
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 14, 2013, 03:41:15 »

Le démon se servit un verre de vin. Il prit un deuxième verre et il servit un verre à la jeune femme. Il fut étonné par sa réponse. Il pouvait lui accorder bon nombre de choses, mais elle ne semblait pas vouloir profiter de la situation. Tant pis pour elle.

- Comme tu voudras...

Il bu une gorgée de liquide, ne la quittant pas des yeux. Elle portait toujours ses vieux vêtements, les même que lorsqu'il l'avait rencontré la dernière fois.  Elle pourrait faire un effort, de temps en temps, tout de même. Lors des missions cela lui était égale, mais devant lui...ce n'était pas très correct.

- Tu portes toujours les mêmes vêtements a ce que je vois ? Tu ne veux pas une tenue plus approprié comme une tunique de combat, une armure légère ou un vêtement sombre ?

Elle lui parla ensuite de magie, se plaignant de ne pas avoir de pouvoir. Elle lui demandait si c'était possible d'apprendre la magie.

- Eh bien, oui je pense. Ce ne sera pas aisé, mais en ta qualité de non humain, tu disposes de capacité latentes qui sont grandement utiles pour la magie. Le tout est d'avoir un entrainement adéquate avec un bon mentor. Après, tout dépend du type de magie que tu désires apprendre. Certaines branches sont plus difficiles que d'autres.

Au niveau physique et endurance, elle avait déjà ce qu'il fallait. Elle pouvait des lors passer directement à l'entrainement mental et la pratique. Il ne restait qu'a trouver un maître.

- Suivant ce que tu voudras apprendre, je peux t'envoyer voir de grands maîtres, à condition qu'ils t'acceptent. Certains d'entre eux sont très strictes sur le choix de leur disciples.

Il réfléchissait aux personnes les adéquates et surtout a ceux avec qui il s'entendait bien. Puis il tourna autour d'elle avant de s'approcher par derrière.

- J'ai une chose à te demander...

Il posa ses mains sur ses épaules, avant de descendre sa main droite sur son ventre.

- J'aimerais que tu me donnes un enfant. Je n'ai que peu d’héritiers...et tu serais parfaites pour le rôle. 

Bien sur, cela resterait secret. Il ne pouvait pas la forcer à accepter, bien qu'il soit son maître mais il aimerait qu'elle accepte.

- Cela ne changeras en rien tes fonctions et le temps de la grossesse te permettra de te concentrer sur l'apprentissage de la magie.
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 15, 2013, 08:11:43 »

Un travail bien fait méritait récompense. C’est ce qu’Adramelech disait, mais Anéa ne prétendait pas à tout cela. C’est pourquoi elle refusa l’offre de son maître. Qui avait l’air un peu déçu d’ailleurs de cela, mais aussi de la tenue, il faut le dire, miteuse de son espionne. Son pantalon large comme pour les kendoka, et son opulente poitrine était toujours bandelée. Il est vrai que ce n’était pas vraiment sexy ou adéquate pour se présenter devant son maître. Mais ces habits étaient confortables pour toute situation, en particulier pour les missions, durant lesquelles ses fringues lui permettaient des mouvements aisés. Mais si ça ne plaisait pas au chancelier, alors…

- Ceci est juste ma tenue de travail, si je puis dire. Mais je peux me changer, si le maître le désire…

Il lui avait servi un verre de vin, et elle le remercia d’un geste de la tête. Cependant, elle n’y toucha pas. Elle était davantage plongée dans ses pensées par rapport à son statut de mi-démone. Pas de cornes, pas d’ailes façon chauve-souris, pas de pouvoirs surnaturels, rien de démoniaque en somme, à part peut-être le « développement » de certains péchés capitaux, comme la luxure. Rien d’autre sinon. C’est pourquoi elle avait posé la question à Adramelech si elle pouvait, avec son statut, apprendre la magie. Ce serait un atout de plus dans sa poche, que ces ennemis ne devineraient pas forcément. Un effet de surprise, en plus de la rendre plus puissante. Le chancelier démoniaque lui indiqua alors qu’il consulterait et donnerait certains noms de grands maîtres de magie mais qu’il resterait compliqué de les convaincre à prendre Anéa sous leurs ailes pour qu’elle apprenne la magie.

- Mmh…Vous ne pourriez pas m’apprendre ? À moins que vous n’ayez pas le temps…

Sincèrement, elle préférerait tout de même que ce soit lui qui lui apprenne la magie. Elle aurait davantage confiance. Et puis, au moins, il pourrait suivre son évolution sans aucun souci. Il s’approcha d’elle, tournoyant légèrement autour de la jeune femme, avant de se placer dans son dos, déposer ses mains sur ses épaules, et glissa une main sur le ventre dénudé de la déchue. Ce qui vint ensuite surpris Anéa. Quelque chose auquel elle ne s’y attendait pas. Porter son enfant ? Devenir mère, avoir le ventre rond…Elle posa alors sa main droite sur celle d’Adramelech posée sur sa peau. Son visage se tourna légèrement pour qu’elle puisse voir l’homme du coin des yeux. Puis, un soupir…

- Même si je me doute un peu du choix, pourquoi moi ? Et qu’adviendra-t’il de cet enfant par la suite ?

Anéa ne disait pas non, loin de là mais, elle souhaitait en savoir plus. Déjà, se sentirait-elle capable de porter un petit être en elle, et peut-être de l’élever ?
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 16, 2013, 04:19:42 »

- Pour tes missions, je ne dis pas, libre a toi de choisir celle qui te plait. Mais lorsque tu te présentes devant moi, j'aimerais que tu mettes  une tenue un peu plus distingué. En plus tu as les arguments à mettre en valeur.

Elle lui demanda ensuite, si il ne pouvait pas lui apprendre, lui même.

- Eh bien, oui si tu veux, mais je n'ai pas énormément de temps libre, je suis pas mal prit avec mes fonctions. Et puis, je ne suis pas non plus un grand sorcier, je n'ai encore jamais formé quelqu'un, juste prodigué quelques conseils. Je ne sais pas si je pourrais te formé correctement

C'est vrai qu'il était encore il y a peu, un sorcier novice. Son mariage avec Melisende qui avait disparu depuis quelques temps sans lui donner de nouvelles, lui avait permis de décupler sa puissance magique. Après sa proposition, le démon pu lire l’inquiétude que la jeune femme avait au sujet de la maternité. Il essaya de la rassurer

- Eh bien déjà parce que tu me plais beaucoup. Deux êtres comme nous ne peuvent que donner naissance à un être qui aura du charme. Sans compter le fait que ta condition physique et tes compétences et mes capacités démoniaques en feront un être puissant par nature.

Il déposa un baiser sur ses lèvres.

- Es ce la première fois pour toi ? N'as tu jamais eu d'enfant auparavant ?

Il savait déjà la réponse, il était clair que non, les anges n'avaient pas pour habitude de se reproduire entre eux.

- Tu es forte et je sais que tu peux y arriver. Ne t’inquiètes pas, je serais avec toi. Nous pourrons l'élever ensemble jusqu’à ce qu'il atteigne l'âge adulte. Et puis je dispose de tout un tas de servantes qui pourront s'occuper de l'enfant si nous sommes absent. Pour son éducation, j'ai également nombres de personnes spécialisé dans bien des domaines.
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 17, 2013, 12:02:54 »

Anéa avait vu juste. Sa tenue ne plaisait guère à son maître, et avouait que ce n’était pas une façon de se présenter devant lui, en particulier quand on possède un corps presque parfait comme celui de l’archange. Bien, sur cela, elle fera attention la prochaine fois qu’elle aura à le voir, et prendra soin d’elle pour lui plaire. Ou elle se changera plus tard. Elle inclina alors légèrement la tête pour s’excuser.

- Pardonnez-moi, maître.

L’archange déchue en était venue à demander à Adramelech pour apprendre la magie. Il lui avait proposé de faire appel à des maîtres en la matière. Mais la jeune femme demanda alors à ce qu’il lui apprenne directement. Mais le chancelier démoniaque lui avoua qu’il n’était pas vraiment doué en magie et qu’en plus, il n’était que très rarement libre, trop occupé par son statut aux Enfers. Soit, ce n’est pas grave. Anéa s’instruira auprès de spécialistes, sûrement pour manipuler du feu démoniaque ou de l’électricité, ou autre chose encore. Enfin, elle avait intérêt à se préparer à faire bonne impression devant eux pour pouvoir devenir leur disciple.

- Il est donc préférable que j’aille voir ces maîtres pour apprendre. Je ne tiens pas à être un « poids » en plus du travail que vous faites déjà.

Pour ce que Adramelech lui avait demandé, il est vrai que la demoiselle était encore légèrement sous le choc et ne cessait d’être perturbée par les pensées et les moult questions qui lui traversaient l’esprit en cet instant. Les réponses que lui adressa le démon pour la rassurer passèrent par une oreille et ressortirent par l’autre. Ce n’est que le baiser qu’il déposa sur ses lèvres qui la ramena à la réalité. Elle se mit à rougir un peu, alors que son maître essayait encore de la rassurer sur l’avenir de cet enfant, et le pourquoi de son choix. Un fin sourire se dessina sur son visage.

- Il est rare de voir un ange avec le ventre rond, qui plus est, un archange. Mais si l’enfant venait à posséder une part d’ange en lui, cela ne dérangera pas vos plans ?

Car si le digne héritier d’Adramelech venait à posséder une part angélique en son âme, est-ce que cela se remarquerait ? Et sera-t’il vraiment désigné comme héritier si c’était le cas ? Non pas que le rang de son futur enfant lui importe, juste qu’elle ne souhaite pas qu’il risque sa vie déjà tout bambin. Anéa s’approcha de son maître, attrapa délicatement une de ses mains pour la poser sur son ventre nu. Ses lèvres pulpeuses vinrent prendre possession de celles du démon, tendrement, avant de les glisser vers son oreille, pour lui murmurer quelque chose, tout doucement, un sourire aux lèvres.

- C’est d’accord. À une condition : pas de servante, ni de nounou, ou autre chose de ce genre. Ce sera moi sa mère, et je ferais en sorte de l’élever moi-même. Avec vous aussi, bien évidemment…
« Dernière édition: Janvier 17, 2013, 11:27:08 par Anéa » Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 18, 2013, 12:07:02 »

Anea s’excusa pour sa tenue un peu négligé. Elle se décida ensuite à aller voir l'un des maitres en magie qu'il lui conseillerait.

- Je pourrais éventuellement en parler à Leonard, le sorcier qui t'as transformé en démone. Tout dépendra de son humeur.

Elle continuait à se poser des questions au sujet de l'enfant.

- Non, les démons pourront sentir une aura d'ange, mais ils le prendront pour un ange déchu, car il n'aura jamais mis les pieds sur les terres des anges. Il n'y a pas d’inquiétudes de ce coté la. De toute façon, je ferais en sorte d'être discret, seul mes hommes de confiances seront au courant.

Elle vint l'embrasser, avant de lui glisser un mot à l'oreille.

- Comme tu veux !

Il lui rendit son baiser, avant de la soulever et de la porter dans ses bras. Il se dirigea vers a pièce vers la droite. Après être passé par deux autres pièces, il ouvrit la porte, arrivant dans une grande chambre. Il ferma la porte avec son pied, avant de déposer la jeune femme sur le lit.

- Tu voulais voir mon chez moi la dernière fois ? Voici ma chambre ! Comment trouves tu ?

Un grand lit à baldaquins avec plusieurs types de couvertures et des rideaux, permettant de rester intimes. Plusieurs étagères rempli de livres et d'objets de décorations, des tableaux et statues classiques et gothique un peu partout, un barnum dans un coin et un grand dressing dans un autre coin. Une autre porte sur la droite menant à une grande salle de bain en marbre.

Puis il décrocha sa lourde cape, avant de l'accrocher à un porte manteau. Il retira également sa veste et son veston, avant de s'assoir a coté d'Anéa. Il l'embrassa, commençant à la caresser doucement.
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 22, 2013, 09:09:09 »

Il était clair et net pour Anéa qu’elle élèverait son enfant, seule avec le chancelier démoniaque, sans l’aide de nounou ou autre serviteur à la botte du démon. Quitte à faire passer les missions et les démons au second plan, son bébé deviendrait sa priorité. Adramelech semblait avoir compris l’envie de la jeune femme et était d’accord avec cela. Il embrassa la demoiselle une nouvelle fois, avant de la prendre dans ses bras à la manière d’une jeune mariée. La mi-démone plaça ses bras autour du cou du grand homme. Presque comme un prince charmant avec sa princesse, sauf que la princesse n’était pas vraiment d’une très grande classe. Tout le contraire en fait du démon et de sa chambre. Spacieuse, d’un luxe sans pareil, impériale, c’est certain. Non pas que la demoiselle n’aimait pas cela mais elle n’en avait pas vraiment l’habitude.

- Sympathique. Elle est digne d’un grand roi, cette chambre…

Un sourire étira doucement les lèvres pulpeuses de la demoiselle. Adramelech la déposa alors sur le bord du lit délicatement. Ce lit à baldaquins était moelleux à souhait et plutôt grand pour quelqu’un de son acabit, quoique, le maître ne devait pas dormir souvent seul. Le démon délaissa l’ange déchue quelques secondes, le temps de se défaire de sa lourde cape, sa veste et son veston, avant de revenir auprès de la jeune femme. Il se colla tout contre elle, l’embrassant à multiples reprises. Ses grandes paluches parcouraient le corps de la mi-démone. Anéa se leva doucement du lit, s’éloignant du chancelier démoniaque sensuellement. De son déhanché, elle se retourna vers son maître.

- Laisses-moi réparer mon erreur de tout à l’heure.

De sa main habile, elle défit l’attache de son pantalon large et le fit dévaler ses jambes d’amazone pour finalement terminer sa course au sol. Son sous-vêtement en lin tomba lui aussi, dévoilant son intimité aux yeux du démon. Ses deux mains s’activèrent à libérer son opulente poitrine de son écrin de bandelettes. Désormais, elle s’exposait nue devant le démon et espérait que le séance de déshabillage et la nouvelle vue lui plaisait. Son regard de glace se fit plus vicieux et pervers, et tout en se mordillant la lèvre inférieure, faisant rouler son piercing entre ses dents, elle s’approcha félinement d’Adramelech. Elle l’enjamba, s’asseyant sur lui, ses jambes blanches de chaque côté des cuisses de l’homme. Ses mains glissèrent sur le torse encore vêtu du démon, et en agrippa le tissu tout en soupirant longuement. Sa bouche vint flirter dans le cou de son maître, pour que ses lèvres en agacent la peau quelques secondes, avant de remonter mordiller son lobe d’oreille.

- Serait-ce une tenue plus appropriée pour me présenter devant toi maintenant, mh ?

Anéa espérait bien que oui. Alors qu’elle se collait davantage à lui, ses mains passèrent dans le dos de l’homme, s’infiltrant sous le tissu qui le recouvrait encore, et le caressa du bout de ses ongles, griffant et marquant légèrement sa peau au passage. Ses lèvres remontèrent jusqu’à celle de son maître, déposant plusieurs baisers sur ce chemin, et l’embrassa avec envie.
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Janvier 22, 2013, 11:23:25 »

Les goûts du démon semblaient convenir à la jeune femme. C'est vrai qu'il aimait le luxe, le clinquant, mais attention, toujours avec goût et classe. Car avoir des vêtements chics, un bel appartement était à la portée de n'importe quelle personne ayant assez d'argent pour se les payer, savoir comment accorder les choses sans que cela ne fasse vulgaire, c'était beaucoup plus difficile. Le démon était un spécialiste du design et de  la mode, mais il n'aimait guère le contemporain et encore moins le moderne, même si il pouvait se trouvait ça et la quelques bonnes idées, rien ne valait le classique, le gothique, le renaissance voir le style empire.

- Content que sa te plaise, Je pourrais te faire une chambre pour toi toute seule si tu le désires, peut importe les moyens, j'ai ce qu'il faut. Tu n'as qu'a me dire ce que tu veux et ce sera fait.

Si elle voulait élever leur enfant, elle ne pourrait faire de mission pendant quelques temps, il préviendrait Smoke de son "indisposition particulière". Il était l'une des rares personnes en qui il pouvait avoir confiance à 100 %. Le ninja renégat avait été banni de son clan il y a de cela des centaines d'années pour un acte désavoué. Il s'était enfui et les membres de son clan l'avait retrouvé et tuer. Le démon avait repéré son âme et son désir de vengeance quand l'âme du ninja était arrivé aux enfers. Il lui avait promit la vie éternelle et surtout le moyen de se venger, en échange de son âme. Le ninja avait accepté et il avait alors rallié un clan de ninjas banni, le clan de l'ombre. Il était revenu dans son ancien clan par la suite et il avait tué ses anciens maîtres et commanditaires, exterminant tout le clan. Il avait ensuite monté en grade, devenant enfin le maître et chef du clan des ombres. Il avait également intégré la garde du démon, avant de devenir le chef aujourd'hui.

La jeune femme voulut s'excuse de son accoutrement et elle se leva pour lui faire un petit strip tease. Il se délecta de voir la jeune femme bientôt nue. Elle s'approcha de lui, avant de le chevaucher. Bon sang, elle arrivait déjà à lui filait une érection.

- Oh oui, tu es pardonné, j'avais oublié à quel point ton corps était à se damner ! Mon ami ici bas te pardonnes également, il est ravi de te revoir, comme tu peux le constater...

- Tout dépend, du contexte, quand nous sommes entre nous, te voir nu ne m'indispose pas au contraire, mais en public et surtout lors de réceptions, veille à te vêtir suivant le protocole. Je vois déjà bon nombre de sous vêtements coquins qui pourraient t'aller à merveille.


Il lui rendit son regard coquin. Ses mains parcoururent ses cuisses pâles mais fermes et musclés. Puis il remonta le long de ses hanches, assez larges et sa taille de guêpe. Ses hanches étaient parfaites pour porter un enfant. La jeune femme étant athlétique, nul doute qu'elle n'aurait pas de mal à retrouver sa ligne après sa grossesse. Il eut quelques frissons en sentant les mains de sa partenaire glisser sous sa chemise et parcourir son torse, le griffant par endroit. 

- Oh, je sens que je vais être vicieux ce soir, très vicieux.

Il la laissa faire avant de l'embrasser à plein bouche. Il roula sa langue  autour de la sienne dans sa bouche, mordant ses lèvres. Il sentait son piercing sur la langue, ce qui était plutôt agréable. Puis il caressa ses seins, avant de les malaxer et de les lécher, les prenant à plein main. Il les suçota, avant de mordiller ses tétons et d'en lécher le pourtour, laissant un filet de bave dessus. Il retira sa chemise. Il ne savait pas si ce soir la elle était féconde, mais au pire il le ferait plusieurs soirs de suite. Sa semence accélérait et augmentait les chances d'ovulation et donc de fécondation, si elle atteignait les trompes et les ovaires.

- J'ai déjà plein d'idées de jeu...Si tu as des idées n'hésites pas, j'aime les nouveautés et les surprises !

Il n'allait pas tout dévoiler tout de suite. Il préférait y aller au fur et a mesure. Il avait cependant tout un tas de jouet érotique. Il re embrassa Anéa, caressant le dos de la jeune femme en la collant contre lui.

Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Avril 20, 2013, 10:02:27 »

Anéa n’était pas une prétentieuse, mais elle se savait désirable. Une femme de son acabit ne pouvait que faire tourner la tête d’hommes. De femmes aussi, peut-être, même si elle n’avait jamais testé la chose, et que cela ne la tentait pas. Une guerrière qui savait parfaitement manier les lames, au corps presque parfait, créée par le divin, déchue par le malin. Quel mélange agréable et envoûtant. La demoiselle savait comment attiser la flamme de désir, surtout chez un démon. Et son maître ne faisait pas exception à la règle.

Ses vêtements tombés au sol, entièrement nue comme un ver, Anéa offrait une vue complète de son corps pâle à Adramelech. Un sourire pervers aux lèvres, elle s’était approchée de lui pour le chevaucher, prenant place sur ses cuisses, se collant tout contre lui. Ses mains flirtaient sous le haut de son maître, marquant sa peau du passage de ses doigts. Ses lèvres charnues se posaient sur celles du démon pour l’embrasser lentement. Elle pouvait déjà sentir l’excitation de l’homme tout contre son intimité dénudé, une bosse déformant le pantalon de prince machiavélique. L’instinct lubrique de la jeune femme commençait déjà à prendre le dessus, lui ordonnant de sauter sur son maître et le dévorer, de se comporter comme une insatiable.


- Je saurais me montrer digne pour t’accompagner lors de réceptions.

À peine eut-elle fini sa phrase qu’Adramelech déposa ses mains sur le corps dénudée de son agente, redécouvrant ses courbes, qu’il connaissait assez peur d’ailleurs. Après tout, cela faisait un long moment que les deux êtres démoniaques ne s’étaient pas croisés. C’était en grande partie à cause de l’ange déchue, qui avait trop peur de déranger son maître alors qu’elle pouvait profiter d’un temps de repos entre deux missions. Mais ces moments-là étaient rares, la mi-démone ne cessant de courir après son devoir, toujours active. La grossesse lui obligerait à apprendre la patience à rester à ne rien faire, bien qu’elle prendrait des cours de magie pour accroître son potentiel démonique.

Vicieux ? Il compte n’être que vicieux ? Mmh, mais la demoiselle semblait déjà fort en appétit, sachant pertinemment ce qu’allaient être les prochaines nuits, peut-être même journée, en compagnie de son maître. Elle l’embrassa avec fougue, son piercing à la lèvre donnant toujours ce petit côté « en plus » dans un baiser. Les mains du démon vinrent empoigner les gros seins d’Anéa, soupirant longuement d’aise lorsqu’il les suçota, maltraitant ses tétons pour les faire pointer et rougir.

Il s’arrêta un instant pour retirer sa chemise, dévoilant son torse nu à la jeune femme. Elle en profita pour déboutonner son pantalon, écartant l’ouverture pour faire apparaître la bosse bien visible sous son caleçon. Elle s’en mordit doucement la lèvre inférieure, déjà impatience. Ses mains s’appuyèrent de nouveau sur les pectoraux de son seigneur, ses ongles se plantant dans la chair avec envie. Le démon souhaitait des nouveautés, des surprises, mais la jeune femme n’avait pas vraiment d’expérience en la matière. Ce n’était qu’une toute jeune mi-démone dévergondée, alors pour surprendre un homme tel que lui…


- Je ne sais pas trop comment m’y prendre pour te surprendre mais, peut-être que ceci te fera plaisir…

Adramelech la plaqua un peu plus contre lui, passant ses grandes paluches dans le dos de l’archange. Elle poussa légèrement ses mains vers le creux de ses reins, pour qu’elles ne gênent en rien à…En une infime seconde, Anéa fit apparaître ses attributs angéliques. Ses deux superbes et gigantesques vinrent entourer le seigneur démoniaque, formant presque une coquille autour du couple, les douces plumes caressant très lentement sa peau. Frissons garantis, et encore plus quand la demoiselle déposa plusieurs baisers mordants et chauds dans le cou du démon. Est-ce que cela plairait à son maître ? Elle ne savait pas vraiment. Avait-il déjà fait l’amour à un ange avant elle ? Aucune idée. Après tout, elle n’était encore qu’une novice dans les jeux du sexe.
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Avril 23, 2013, 09:07:53 »

- Oh mais je n'en doute pas, tu as toujours su me satisfaire jusqu'ici

Nul doute que cela continuerait, surtout sur le plan relationnel. Il sentait sa peau douce et sans défaut alors qu'il parcourait son corps de ses doigts. Elle se frottait contre l'entrejambe du démon qui ne pouvait rester insensible, car même un démon à ses limites, surtout face à de tels atouts. Celle çi grossissait au fur et a mesure. Il avait oublié qu'elle avait un piercing à la langue, un aspect métallique qui n'était pas désagréable. Il sentait ses ongles venir griffer son torse, lui procurant de délicieux frissons.

- Ce n'est pas compliqué, je suis très ouvert, donc tu n'as qu'a laisser court à ton imagination et tes fantasmes, même les plus pervers !

A peine le démon eut il dit cela, que les ailes d'Anéa se déployèrent. c'était la première fois que le démon les voyais. Elles étaient noires comme l’ébène, signe de sa déchéance mais les plumes étaient douces et soyeuses, venant entourer  le couple. Adramelech eut un sursaut de surprise, avant d'offrir son cou à la jeune femme.

- Sa j'aime bien ! J'aurais bien voulu avoir la même pair d'ailes que toi.

Les siennes tenaient plus de la chauve souris, bien qu'elles n'étaient ps accroché à ses bras et qu'elle étaient recouvertes de plumes de paons, ce qui esthétiquement parlant, n'était pas désagréable à regarder. Le démon caressa les ailes d'Anéa, pendant que celle çi l'embrasser sur le torse et le cou. Puis, il revint chercher sa langue, avec la sienne, avant de faire basculer la jeune femme sur le lit. Le démon décrocha ensuite la boucle de sa ceinture avant de l'enlever et de la plier. Il caressa ensuite la peau de la jeune femme avec le cuir.

Il ne mit pas longtemps à enlever son pantalon et son caleçon pour se retrouver lui aussi nu comme un ver, la queue à moitié en érection. Il fit sortir ses ailes à son tour, avant de se jeter sur la jeune femme, se collant contre elle. Il caressait ses cuisses et ses fesses rebondies, avant de venir frottait sa main sur son bas ventre et son pubis, descendant sur son intimité, caressant l’extérieur de ses lèvres. L'un de ses doigts vint frotter contre son clitoris, avant d'introduire un doigt dans son vagin, déjà humide.

Ils allaient surement passer plusieurs nuits à faire l'amour, jusqu’à ce que la jeune femme soit enceinte. La semence du démon était très fertile, augmentant les chances d'ovulation et de fécondation. Il avait décidé d'alléger son planning pour les prochains jours, afin de passer plus de temps avec son amante.

Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Juillet 16, 2013, 12:19:35 »

Ses ailes. Le dernier reflet de son antécédent d’archange, de sa vie d’antan à servir le Paradis. Elles qui étaient d’un blanc poudreux, d’un blanc immaculé, les ailes d’Anéa étaient aujourd’hui toujours blanches, mais beaucoup moins éclatantes, aux plumes profondément noires à chaque extrémité de ses apparats d’ange. Elles n’en restaient pas moins très douces au toucher, et au vue du petit sursaut et frisson qu’eut son maître, cela avait l’air de lui plaire. Il la complimenta sur leur beauté d’ailleurs ce qui eut pour effet de faire sourire la jeune femme et de lui faire prendre quelques teintes rouges au niveau des joues.

Son maître revint rapidement à l’assaut de ses lèvres, faisant valser leurs langues dans une danse plus enflammée, plus chaude. Anéa ne pouvait s’empêcher de passer ses mains sur le torse du démon, dessinant des sillons rougeâtres sur sa peau à l’aide de ses ongles à chaque passage. C’est alors qu’il la fit basculer sur le lit, la mi-démone se retrouvant sous le chancelier. Si cela faisait déjà quelques minutes que la demoiselle était en tenue d’Eve, le démon vint suivre le mouvement, se déshabillant lentement devant son amante, qui s’en mordait la lèvre inférieure d’impatience. Cela faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus. Un moment qu’ils ne s’étaient pas adonnés au plaisir de la chair ensemble. Mais l’ancien archange comptait bien rattraper ce petit retard…

Rien qu’à la vue de son membre, à moitié tendu, Anéa en perdait la tête. Vite, vite. Qu’il se jette sur elle et qu’ils s’unissent dans ce lit. Plein, de nombreuses fois…À son tour, Adramelech s’approcha de la jeune femme, présentant ses ailes, toutes dehors. Oh…Des plumes de paon…La mi-démone en était bien surprise. Agréable surprise. D’habitude, les démons ont des ailes qui tiennent de la chauve-souris, mais là…C’était beau, sincèrement. Perdue dans sa contemplation, elle en frissonna intensément.

Elle ne reprit ses esprits que lorsqu’elle sentit son maître se jeter sur elle, venant coller son corps contre le sien. Eve en profita pour caresser, à son tour, les ailes du chancelier. De nouveau, un frisson lui parcourut l’échine. C’était si doux, autant que les siennes. Lui redécouvrait son corps, ses courbes, du bout des doigts, avant de rapidement atteindre son intimité. Un petit gémissement s’échappa d’entre ses lèvres piercées. L’archange ondulait doucement, jusqu’à couiner un peu plus fort lorsqu’il la pénétra d’un doigt dans son intimité, déjà luisante d’envie. Instinctivement, Anéa en écarta un peu plus les cuisses, comme pour l’inviter à plus. Une main agrippant le drap du lit, l’autre vint à l’encontre du visage du démon, effleurant ses lèvres du bout des ongles. Elle en ronronnait presque.


- Mmrrr…

Haussant les sourcils, malicieuse, fixant son maître intensément, elle plongea son visage dans son cou, croquant fraîchement sa chair, y faisant couler légèrement du sang. Anéa vint laisser traîner le bout de sa langue sur la petite morsure, récoltant le fameux liquide, se sentant perdre un peu plus la raison, plongeant dans les méandres de son côté démoniaque et lubrique. Son côté fan et fort pratiquant de luxure. Elle recula un peu son visage, ses yeux d’un bleu si pâle qu’on aurait presque dit qu’ils étaient blancs, dans ceux d’Adramelech. Un sourire étira ses lèvres pulpeuses, d’où gouttait une larme de sang, en la commissure.

- Tel un paon, tu déploies tes ailes pour plaire un peu plus à l’un de tes promises, et l’attirer dans tes filets ?

La mi-démone vola un baiser à son maître, enfournant sa langue, fiévreuse d’avoir quitté sa compagne et de la retrouver, gémissant tout contre sa bouche. Oh, il n’allait pas être en reste. La main qui se baladait sur le torse du chancelier, filant doucement vers son nombril, en griffant le pourtour, finissant sa course sur le membre tendu. Elle l’effleura d’abord, taquine, avant d’englober le dit membre dans sa main et commencer un vas et vient doux sur toute sa longueur.
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Adramelech
Avatar
-

Messages: 799



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Juillet 22, 2013, 11:52:34 »

Le démon eut un frison de plaisir  quand il sentit les crocs de la jeune femme venir le mordre dans le cou, Il l'incita à continuer en tendant sa chair, caressant sa longue chevelure. Un filet de sang perla le long de son cou, ce que la démone ne mit pas longtemps à venir lécher. Il continua à la caresser, pénétrant deux doigts dans son antre humide qu'il avait hâte de pénétrer avec autre chose...

- Tu sens comme j'ai envie de toi ?

En effet son membre fut vite en érection, sous les caresses de la jeune femme. Il venait le frotter contre la cuisse droite d'Anéa. Il échangea d'autres baisers avec sa partenaire, sentant son souffle se réchauffait petit a petit. Puis il décida de lui faire plaisir, un petit cadeau pour leurs retrouvailles !


Il descendit embrassant ses seins, puis son ventre, ses cuisses avant de venir lécher son sexe. Il écarta les lèvres de son vagin, d’où perlait une goutte de cyprine qu'il vint lapait. Puis il caressa ses lèvres avec ses doigts, avant de venir caressait son clitoris avec son pouce. Il vint ensuite le lécher, celui çi était déjà durci. Il fourra ensuite sa langue dans son sexe, lapant la cyprine de son antre. Il revint un instant embrasser l’intérieur de ses cuisses avant de revenir vers son sexe, le léchant plus vigoureusement, suçotant son clitoris et s'aidant de ses doigts. L'odeur et le goût de son sexe était plutôt agréable et il s'activait intensément sur son intimité avec divers mouvements de langues

Il continua son petit manège concentré sur ce qu'il faisait, levant la tête de temps à autre pour voir l'expression qui se lisait sur le visage de son amante sans s'arrêter, bien entendu.

Puis une fois qu'elle eut un orgasme il s'arrêta avant de remonter à son niveau et de venir l'embrasser. Puis il lui écarta les cuisses avant de venir se coller contre elle. Il frotta son membre contre son intimité avant de rentrer son gland à l’intérieur de son vagin. Puis il rentra le reste en poussant un gémissement de plaisir, sentant les muscles de son sexe se contractaient autour de sa verge. Il resta ensuite un un petit moment sans bouger, caressant le visage d'Anéa et l'embrassant avant de commencer à se mouvoir en elle.

Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o [HS]
Avatar
-

Messages: 3143



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Septembre 06, 2013, 02:10:36 »

Cela faisait combien de temps qu’elle n’avait pas vu son maître ? Combien de jours s’étaient écoulés depuis la dernière fois qu’ils avaient fait l’amour ensemble ? Une éternité. Tout cela remontait assez loin, sans être énorme, mais c’était de trop pour la mi-démone. Le revoir, nu, pouvoir l’embrasser, le sentir tout contre elle, Anéa se sentait transportée. Elle en tremblait légèrement. Sa main s’activait en des vas et vient de plus en plus rapides sur le pieu de chair du chancelier des Enfers. De légers frissons secouaient son corps agréablement. Elle ne put s’empêcher de soupirer d’aise et d’impatience lorsque son amant lui fit remarquer son envie d’elle en pointant son membre chaud et dur entre ses doigts. Du bout de sa langue, elle vint chercher cette larme de sang qui perlait à ses lèvres pulpeuses pour en récolter ce jus de vie et s’en rassasier lentement. D’autres baisers furent échanger, leurs langues valsant l’une contre l’autre, éprises dans une danse endiablée.

Mais l’archange déchue du relâcher sa prise sur le membre tendu de son maître. Celui-ci se faufila lentement le long de son corps d’amazone, y déposant volontiers un baiser par ci, un autre par là, parsemant la peau de nacre de l’ange de ses lèvres humides. Il ne s’attarda pas vraiment, se jetant sur le fruit juteux de la jeune femme. Le premier coup de langue extirpa un gémissement rauque à Anéa, qui se releva sur les coudes. Ses prunelles glacées restaient plantées sur le diable dont le visage disparaissait entre ses cuisses. Que le contact de sa bouche sur son intimité gonflé lui avait manqué ! Tantôt il passait sur sa perle d’amour, à la chatouiller, la faire gonfler davantage, la faire rouler de plaisir sous sa langue, tantôt caresser sa vulve humide de ses doigts. La belle brune rejeta sa tête en arrière, sa chevelure de jais ruisselant sur le drap. Des gémissements de plus en plus saccadés s’échappaient de sa bouche pervertie. Dieu qu’il savait y faire pour la faire vibrer. Adramelech la tenait entre ses griffes démoniaques, serrant les cuisses de la demoiselle pour qu’elle ne puisse faire autrement que de subir cette agréable torture. Encore un peu et…


- Ha…Mmh, putain ! Haaaan !

L’explosion. La jouissance. Son bassin, sur le coup, se releva de plaisir, pressant le visage du démon encore plus contre sa vulve luisante de salive et de mouille. Suffocante, l’archange déchue se laissa retomber lourdement contre les draps du lit princier. Mais, un sourire béat aux lèvres, elle se savait prête à recevoir son maître comme il se devait désormais. Adramelech vint écarter les cuises de la jeune femme, s’immisçant doucement en elle. Nouveau soupir, presque un râle qui résonne de sa bouche. Il laissa un instant à la belle brune pour s’habituer à la grosseur de son membre, écartelant ses chairs intimes avec plaisir, avant de finalement se mouvoir lentement en elle. Fougueusement, la mi-démone vint souder ses lèvres à celles de son maître, frottant volontiers avec insistance sa langue contre la sienne. Parfois, elle s’arrêtait pour respirer chaudement contre sa bouche, tout en fermant les yeux pour profiter de l’instant. Son bassin se mit à danser instinctivement de lui-même, se mouvant dans de douces ondulations, sentant le gland chaud d’Adramelech frotter agréablement ses chairs.

Comment résister ? Non, elle ne pouvait pas. Passant ses bras autour du cou du démon, Anéa revint lécher tendrement la chair préalablement mordue, d’où le sang s’écouler encore finement. Son sang l’enivrait comme un bon alcool. À chaque vas et vient, sa poitrine frottait le torse du chancelier, ses pointes de chair durcissant davantage sous ces caresses. Haaa, bon dieu, qu’elle avait de se laisser aller…Et bien, pourquoi ne pas le faire, en fait ? Coquine, elle approcha ses lèvres de l’oreille du démon, venant croquer son lobe, pour le suçoter par la suite. Anéa y susurra quelques mots chaudement.


- Prend-moi encore plus fort…Encore plus…

Ajoutant un geste à sa parole, l’archange déchue descendit une main, ses ongles griffant la peau de son compagnon le long de sa colonne vertébrale, s’y plaquant dans sa chute de reins. Elle pressa à cet endroit pour l’inciter à y aller plus fort, plus profondément. Qu’il ne la ménage pas. Le sang de son maître lui montait lentement à la tête, son côté démoniaque et lubrique ressortant, et, c’est certain, ce n’allait pas déplaire à son amant…
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~

Tags: ange  demon  erotique  vaginal  
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox