banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mh ? On s'connait ? [Alexander Kasparov]  (Lu 656 fois)
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3158



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 09, 2013, 11:55:14 »

Voilà une journée chargée qu’Anéa voudrait bien oublier. La chasse aux démons, à force, ça devient barbant. Toujours la même rengaine. Éliminer, massacrer, décapiter…Pause. Stop. Temps mort pour ce soir. La belle mi-démone prendra sa soirée à ne rien faire, juste profiter de ce qu’elle allait offrir et basta. Elle comptait bien s’amuser. Et en premier lieu, elle souhaitait faire tourner des têtes. Quoi de mieux qu’une tenue affriolante, sans trop l’être non plus. Il ne faut pas tout montrer. Le strict nécessaire pour faire monter l’envie, et après, on utilisera d’autres charmes. C’est pourquoi, l’ange déchue opta pour un mini-short noir, accompagné de cuissardes en cuir noir, et d’un haut couleur taupe, offrant une vue imprenable sur son décolleté plongeant.

Je le redis, l’objectif de la soirée, c’est de s’amuser ! Bon, il est vrai que ce n’est pas vraiment le tempérament d’Anéa, mais de temps à autre, son côté démoniaque est pris d’une autre folie, et non celle de tuer à tout va. Séduire, elle aime. Manipuler, encore plus. Et se rendre inaccessible, c’est d’un grisant ! C’est armée de son corps de rêve, corps d’amazone taillé au laser de précision, qu’elle part en direction d’un bar, plutôt bien fréquenté et assez classe, on va dire. Car oui, depuis que la demoiselle s’est trouvée un appartement (en partage avec un démon, soit.), elle a légèrement pris goût au luxe. Gourmandise, colère, envie, avarice, luxure…Il manque quelques péchés, mais on peut dire que son côté infernal lui a permis de goûter aux joies interdites par le Seigneur. C’est à se demander ce qu’il reste de son côté angélique, à part ses ailes, bien sûr.

Enfin, le bar. Derrière, il y a bien une salle où danser, mais pas encore. Pas de suite. D’abord se faire remarquer au comptoir, limite à ce qu’on lui offre un verre, et ensuite, on avisera. De son déhanché hypnotisant, Anéa voit bien qu’elle fait déjà tourner certaines têtes, et cela la fait sourire. Pire qu’une succube, dites donc ! Elle s’avança alors vers le comptoir, déposant son joli fessier rebondi sur l’un des tabourets et commanda un mojito. Ses yeux bleus firent le tour de la salle, et elle pouvait lire clairement dans leur regard, ce que les gens venaient faire ici : argent, et surtout, sexe. Pour les poivrots, c’est l’autre bar au bout de la rue ! Tout le monde aux tables était accompagné. Tous, sauf un. Et les yeux de la mi-démone s’écarquillèrent de surprise. La même bouille, le même physique androgyne, surtout la même aura…Nom de Di…Alexander ! Il s’agissait là d’un ange que la jeune femme avait connu il y a de ça, mh, deux ou trois ans, et qu’elle n’avait jamais revu. Ils étaient passés tous les deux par la case « sport de chambre » et c’était vraiment super. Chose qui avait aussi marqué la demoiselle car lui qui avait commis l’acte charnel, n’avait pas été banni ni déchu…De quoi foutre les nerfs à la mi-démone, quoi.

Anéa se releva doucement, prenant dans sa main son mojito et se dirigea vers Alexander d’un pas gracieux. Il était en train de siroter une boisson, sûrement un vodka-martini comme il semblait les aimer à leur première rencontre. Un sourire radieux illumina le visage de la jeune femme quand elle arriva à la hauteur de l’ange.


- Bonsoir…

Elle prit le temps de regarder encore autour d’elle, feintant de chercher une place sur une autre table. D’un geste d’une main, elle désigna une place sur la banquette où était assis Alexander.

- Puis-je ?

S’en attendre la réponse, Anéa s’installa à côté de lui. Elle but une petite gorgée de son cocktail, avant de se tourner légèrement vers  le jeune homme. L’avait-il reconnu ?
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Alexander Kasparov
Avatar
-

Messages: 71


Professeur de Sport et mateur professionel.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 09, 2013, 07:46:46 »

Le problème quand on est un ange c’est que bien que notre corps est la vingtaine bien entamée, nous restons de simples immortelles et surtout, on ne connait pas grand monde dans ce monde. Eh oui, bien que j’aie séduit de nombreuses dames, je n’ai jamais vraiment trouvé quelqu’un sur terre à qui parler. Si cela me pose un problème ? Pas vraiment. Disons simplement que ça implique de devoir commencer chaque soirées tout seul avant de me retrouver en charmante compagnie.

Assis donc à ma table, je demande une vodka martini, je ne trouve pas ça spécialement bon mais c’est la boisson de James Bond, du coup je trouve que ça fait classe, surtout que comme à mon habitude, je porte mon costume cintré de marque Gucci. Il me manque que l’accent écossais de Sean Connery pour me la jouer 007. Ainsi, j’attends que quelque chose se produise, regardant autour de moi, cherchant une fille avec qui passer la nuit, disons que je suis comme le chasseur tapis dans un bosquet qui guette sa proie.

Car oui, je dois l’avouer, je suis exigeant et si j’ai recalé deux jeunes femmes aujourd’hui c’est que je ne me considère pas comme n’importe quoi. Bon ok… L’une d’elle était borgne et l’autre bossue mais bon… J’ai quand même dit non ! C’est alors que la porte du bar s’ouvre et là… Une vision angélique, une apparition divine vêtue d’un minishort, de cuissardes et un décolleté qui ferait réfléchir sur sa foi le pape lui-même. Oui heureusement que les apparitions n’arrivent plus avec un voile sur la tête comme ça a été le cas de Marie.

Celle la…Elle sera pour moi ! Mais avant tout il faut se la jouer jemenfoutiste, genre « mouai t’es pas trop mal mais je vais pas passer mon temps à te mater » alors qu’en réalité je mettrais bien quelque chose entre ses deux seins… Hu hu… Bref… Alors que je détourne le regard au moment où elle commande un mojito, je la vois se rapprocher de moi de plus en plus…Bien….très bien.

Et là, comble de la chance, voilà qu’elle me fait son plus beau sourire assortit d’un « bonsoir » à vous faire pâlir l’ange Gabriel qui est déjà très très pâle de nature. Oui elle a une belle voix, heureusement parce que si elle m’avait parlé avec un accent bizarre, je crois bien que je me serai enfuit en courant. Relevant doucement la tête, j’esquisse un sourire.

« Bonsoir à vous belle demoiselle. »

Je sais… je suis parfois un peu lourd dans ma façon de draguer mais que voulez-vous, au paradis lorsque l’on a envie de baiser, on se contente simplement de prendre la main de l’ange que l’on désire et trois minutes après elle est nue à vos côtés afin de se donner corps et âmes. Pourquoi les humains ont-ils besoins de parler autant pour avoir ce qu’ils veulent… c’est vraiment quelque chose que je ne comprendrai jamais.

Ainsi, elle me demanda si elle pouvait s’assoir à côté de moi, je hochai la tête positivement lui adressant un nouveau sourire. Pour le coup, je pensais qu’elle allait s’assoir en face de moi et non à côté. Sa proximité réveillerait presque ma virilité si je n’avais pas connu autant de femmes.

« Je m’appelle Alexander et vous ? »

Et oui… je ne l’avais pas reconnu. Sincèrement il m’arrive parfois de boire un petit coup de trop ou d’oublier le visage de mes conquêtes même si celles si sont aussi bien roulé que peut l’être la demoiselle assise à côté de moi…

Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3158



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 12, 2013, 04:32:43 »

Anéa marque un bon point. Elle est loin de laisser indifférent le jeune ange qui se tient juste à côté d’elle. Mais la demoiselle savait parfaitement qu’un simple décolleté et un beau sourire ne suffirait pas à réveiller les bas instincts d’un ange. De cet ange particulièrement. Il avait l’habitude des femmes, du moins, c’est ce qu’il lui avait raconté lors de leur première rencontre, et son expérience au lit en témoignait bien. Mais comment peut-on autoriser un ange à baiser à tout va, sans qu’il ne reçoit une punition, ou pire, soit déchu ? Grrr…L’espace d’un instant, sûrement que le sourire de la jeune femme se tira un peu plus, sans être très joli sur le moment, avant de s’installer à côté de lui, où elle envoya valser ce genre de pensées dans le fin fond de son esprit.

Il se présenta à elle, le plus simplement du monde, et limite, dans un sourire aguicheur. À vrai dire, Alexander n’était pas vraiment le genre de personnes à prendre des gants quand il voulait quelque chose. Enfin, il faisait des efforts quand il s’agissait d’humaines. Mais quelque chose fit tiquer Anéa : il ne l’avait pas reconnu ? Ou alors, s’agissait-il là d’un jeu de sa part ? De toute façon, que ce soit l’un ou l’autre, la jeune femme commença à bouillir légèrement de l’intérieur. Peut-être qu’en se présentant également, avec son prénom peu commun, il la reconnaîtrait ? Elle tourna lentement son visage vers l’ange, afin de le voir du coin des yeux.


- Enchantée, Alexander. Moi, c’est Anéa.

Tu n’as plus qu’à te rappeler maintenant, sinon, la belle mi-démone va te faire rappeler votre première rencontre, en bien pire aussi. Elle dirigea son verre de mojito vers ses lèvres pulpeuses, en but une fine gorgée, avant de reposer son verre sur la table. D’un geste rapide, elle se rapprocha un peu plus d’Alexander, afin de voir sa réaction face à cela.

- C’est d’un ennui quand on boit seul, tu ne trouves pas ?
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~
Alexander Kasparov
Avatar
-

Messages: 71


Professeur de Sport et mateur professionel.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 13, 2013, 12:01:01 »

La jeune femme en face de moi avait de nombreux atouts et si elle venait me voir, à ma table et dans ce bar plus précisément, ce n’était probablement pas pour me conter fleurette. Après tout, revêtir pareille tenue alors que les hommes ici sont connus pour être plus chauds que la braise, c’est dangereux. Disons simplement que je suis chanceux. C’est ainsi qu’elle m’avouait s’appeler Anéa, un prénom peu commun qui malheureusement ne me disait rien. A vrais dire, au plus loin que je ne me souvienne je n’avais pas mémoire d’une femme dégageant une telle confiance en elle.

« Enchanté de vous rencontrer Anéa. Dites-moi, qu’êtes-vous venu faire ici…seule ? »

Après tout, autant ne pas perdre de temps et obtenir ce que nous voulions elle et moi… Du moins, ce que moi je voulais… Pourtant, il y avait quelque chose qui clochait dans son regard, comme si j’avais oublié quelque chose ou bien qu’elle attendait une parole ou autre de ma part. Pourtant… rien… tandis que je la vis se rapprocher de moi avant de murmurer avec une sensualité qui me fit tressaillir que c’était bien ennuyeux de boire un verre seule. Esquissant un sourire, je me rapprochais de son visage et en particulier de ses oreilles susurrant quelques mots à celle qui était également un ange.

«  Je suis tout à fait d’accord Anéa… Peut-être pourrions-nous…trouver de quoi tromper l’ennui. »

Les toilettes ? Hum… Pas une trop mauvaise idée pour soulager une envie pressante ou du moins pour évaluer son partenaire afin de vérifier si celui-ci mérite de passer une nuit complète avec vous. Pourtant… Je n’imaginais pas une seconde qu’elle le connaisse déjà… Oublier une femme aussi belle était presque un crime dont je me rendais coupable malgré moi. Je vins alors lui mordiller le lobe de l’oreille tandis que mes mains se posaient sur ses côtes, les caressant doucement avant de s’abattre sur ses cuisses que je massai avec un grand intérêt, cherchant à réveiller en elle quelque chose qui s’apparenterait à l’envie…

«  Suis-je trop entreprenant? Si c'est le cas.... n'hésitez pas à m’arrêter. »

Dernière petite provocation comme à mon habitude... Cela dit si j'avais su que j'étais devant un être mi ange mi démon, je me serai peut être abstenu.
Journalisée
Anéa
Cap'taine Jmeféchié \o
Modérateur
-
*****
Messages: 3158



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 14, 2013, 01:12:31 »

Aux vues de ses réponses, Anéa pouvait désormais confirmer qu’Alexander, cet ange plongé dans la luxure, ne se souvenait plus d’elle. L’égo de la mi-démone en prit un coup, et elle se jura intérieurement qu’il paiera de sa mémoire de poisson rouge ! Cet ange…D’ailleurs, en parlant d’ange, le jeune homme avait-il ressenti l’aura de la jeune femme ? Et laquelle ? L’angélique ou la démoniaque ? S’il avait ressenti son côté infernale, il aurait coupé court à la conversation et aurait pris ses jambes à son cou.

Elle s’amusa de la question d’Alexander, en rit un instant sans trop insister. Que faisait-elle ici ? Sûrement la même chose que lui. Scruter les environs pour s’amuser un peu.


- Je suis juste là pour me détendre un peu…Comme à peu près tout le monde ici, je crois, mh ?

C’était aussi sûrement ce qu’il voulait entendre, car à la réponse de la demoiselle, il s’approcha d’elle, murmurant déjà chaudement une petite phrase au creux de son oreille. Pas de sous-entendu, mais rien qui n’était clairement dit non plus. Mais il était simple de deviner ce que recherchait Alexander. Il le démontrait bien d’ailleurs, quand il vint mordiller son lobe d’oreille, posant également ses mains sur les côtes de la demoiselle, pour ensuite filer sur ses cuisses à moitié couvertes par son short noir. Un sourire en coin était apparu sur le visage de l’ange déchue, laissant le jeune homme parler encore une fois. Là, à l’instant, elle lui aurait bien collé un pain dans la figure, non, pas son mojito, on ne gaspille pas un si bon cocktail ! Mais elle lui aurait rappelé qu’on se conduit UN PEU mieux avec une demoiselle. Alors Anéa repoussa sans violence ces mains vagabondes qui souhaitaient découvrir (plutôt redécouvrir en fait) son corps.

- Pensez-vous donc que je suis déjà trop saoule pour vous tomber dans les bras ? Vous ne devez pas savoir y faire avec les femmes…

Et hop ! Une petite pique pour taper au plus profond de son égo de mâle !
Journalisée

~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~

Tags: ange  seduction  
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox