banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une intéressante information. [PV Mélinda]  (Lu 1595 fois)
Corina
-

Messages: 30



Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 07, 2013, 07:56:14 »

"Pfou... La journée c'est plutôt bien passée." Murmura discrètement Corina pour elle-même.

Elle ferma d'un petit geste sec et plaisant le bouquin qu'elle avait terminé de lire. Un très cours roman, pour reposer son esprit emplis de ses cours de biologie. Elle avait un bouquin sur ce thème, ouvert juste devant elle, accompagné par deux autres qui parlaient eux de maths et de physique. La jeune fille croisa les bras derrière la tête, tandis qu'elle se balançait paisiblement sur sa chaise. Peu d'élèves étaient encore présents et ceux qui l'étaient rangeaient déjà leurs affaires.

"Je vais rester. Encore un dernier chapitre..." Continua-t-elle, reprenant une position de travail et déposant son roman sur les deux autres livres.

Cependant, malgré sa volonté à rattraper le programme qu'elle avait en retard, l'esprit de Corina commençait à vagabonder. Elle ressassait tout ce qui c'était passé : son arrivée quelque peu particulière au lycée la veille, la découverte en partie du lycée, la rencontre avec ses camarades... Elle s'était bien débrouillée et les nombreuses nouvelles expériences qu'elle avait pu vivre rassasiait sa curiosité insatiable et son envie de découverte extravagante.

... Elle devait tenir ça de sa famille. Cela la surprenait qu'au final elle ait absorbé ce caractère-ci en elle-même. Elle pensait autrefois que cela ne lui ressemblait pas. Mais les gens évoluaient. Et elle avait besoin de ça pour l'aider dans son handicap... Qui malheureusement allait justement lui jouer un nouveau mauvais tour.

Poussant un marmonnement durant sa reflexion, elle se reconcentra à nouveau sur ce pourquoi elle était venue... Mais elle se raidit soulevant un peu plus le livre pour le rapprocher de ses yeux.

"Bordel..."

S'étant laissée aller à la reflexion, Corina était devenue aveugle. Elle ne voyait plus rien. Un mouvement de panique lui souleva le coeur, mais elle eut le sang froid de rester immobile, crispée sur son livre. Habituellement elle se permettait ses pertes de vue une fois confortablement installée dans son lit. Cela pouvait passer auprès des autres. Mais actuellement elle avait baissé son attention trop tôt.

Elle tendit l'oreille... Apparemment, les derniers élèves avait enfin quitté la bibliothèque. Il fallait donc qu'elle profite de cette tranquillité pour retrouver son entière faculté à voir.

*Voyons, quel passage ai-je déjà lu dont je me souviens ?* Pensa-t-elle. *Photosynthèse ! Il faut que je me concentre sur le mot photosynthèse ! Comme si je le voyais...*

Puisant dans toute ses forces pour se concentrer, elle était entièrement focalisée sur son livre et rien d'autre.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Janvier 10, 2013, 06:57:31 »

*Bon... Je vais chercher les livres à la bibliothèque, et je retourne chez moi...*

Les lumières s’éteignaient, et les élèves s’agglutinaient hors du lycée, s’apprêtant à quitter l’établissement pour rentrer chez eux. Dans son uniforme de lycéenne, la vampire envisageait également un repli dans son manoir, mais, avant ça, il lui fallait encore aller à la bibliothèque du lycée, une grande et très riche lycée. Elle avait besoin de recueillir des informations sur l’Histoire de la Terre, et avait, pour cela, décidé de trouver des livres à la bibliothèque. Elle savait où se rendre, pour avoir fait des recherches sur l’Intranet du lycée. Mélinda quittait donc le bâtiment où elle avait eu cours, et entra dans la bibliothèque, alors que beaucoup de lycéens sortaient. Ceux qui restaient dans la bibliothèque résidaient au rez-de-chaussée, mais ce n’était pas là que Mélinda voulait se rendre. Trouvant l’escalier, elle monta rapidement, atteignant le deuxième étage, et se dirigea vers l’aile historique. Elle cherchait des informations sur l’esclavage terrien, et cherchait un roman historique qui, d’après ce qu’elle en savait, traitait plutôt bien de la question : La Controverse de Valladolid.

S’avançant au milieu des étagères, elle se rendit à la lettre « C », les livres étant rangés par auteurs. Elle cherchait donc à « Carrière », et finit par le trouver. Satisfaite, la petite vampire le prit. Il n’était pas très long, et, d’après ce qu’elle avait compris, il reprit un important débat historique sur le statut à accorder aux Indiens. Étaient-ils ou non des êtres humains ? Les Terriens pouvaient être amusants, mais elle savait que ces questions étaient plutôt importantes pour eux. Mélinda rebroussa chemin, et arriva devant la table de lecture... Où son regard glissa sur une jeune femme qui semblait nerveuse.

Extérieurement, elle était en train de lire, la tête soigneusement penchée sur les pages d’un livre. Intérieurement, son sang palpitait de manière anormale. Soit ce livre était passionnant, soit il y avait quelque chose qui la tracassait. Impossible d’en savoir plus, Mélinda n’était pas encore télépathe. Fornçant les sourcils, elle déposa le livre sur une table de lecture, et s’approcha lentement de la jeune femme, notant alors d’autres choses étonnantes. Elle ne tournait pas la page, ni ne remuait la tête ! Mélinda se rapprocha lentement, de plus en plus suspicieuse. Qu’est-ce qu’elle fabriquait ? La vampire était le genre de personnes qui avait une bonne analyse corporelle, et qui pensait que l’essentiel du langage humain ne s’exprimait pas par la langue, mais par le reste du corps. Elle s’humecta les lèvres en se rapprochant de la jeune femme, et s’assit sur le rebord de la table, près d’elle, ses fesses dessus, ses jambes tapant dans le vide.

« Tu vas bien ? » s’enquit-elle d’une voix douce et curieuse.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Corina
-

Messages: 30



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 11, 2013, 12:09:57 »

"AH !" Sursaut Corina qui fit un bond sur sa chaise.

Elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un vienne ! Pourtant il lui avait bien semblé que les derniers élèves s'en étaient allé. Elle les avait vu. Mais elle s'était trompée et elle était maintenant dans de beaux draps... Elle se frotta le visage nerveusement en profitant pour cacher ses yeux. Elle laissa son visage dans sa main naturellement pour se remettre de sa peur, comme quand on pouvait se saisir le front de l'idiotie d'un de nos camarades.

"Aah... Tu m'as fait peur." Dit-elle.

Elle mit ensuite à nouveau son visage à découvert, toute tremblante, en s'appuyant sur sa main. Tentant de fixer ses yeux sur le livres qu'elle ne pouvait voir. Elle pensait que ça convaincrait la personne qu'elle était concentrée. Mais elle était bien obligée de quitter le livre du regard pour pouvoir bavarder avec une personne qui semblait être une camarade...

Elle tourna la tête vers. Elle avait compris qu'elle s'était assise sur la table et que donc ses yeux devaient être haut. Elle leva son regard, essaya de le fixer sur un point imaginaire, pour éviter que ses yeux ne tournent dans tous les sens.

"Oui, oui. Juste fatiguée par mon travail. A qui ai-je l'honneur ?"

Elle se frottait  l'arrière du crâne tout en parlant. Elle essayait d'imaginer un élève quelconque devant elle pour tenter de retrouver la vue. Mais elle aurait peine à se concentrer à la fois sur une conversation et sur ses images qu'elle visualisait dans son esprit...

Elle avait peur aussi de ne pas cligner assez souvent des yeux : Vous avez sans doute déjà eut ce réflexe d'ouvrir de façon exorbitée les yeux alors que vous vous trouviez dans le noir. La jeune fille lutait contre cet automatisme.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Janvier 11, 2013, 01:44:41 »

Mélinda savait qu’elle pouvait procurer un certain effet chez les autres, mais, là, pour le coup, c’était plutôt violent !  La jeune lycéenne avait crié, bondissant sur place, et Mélinda pouvait sentir l’excitation de son sang. Elle avait une voix si effrayante ? La vampire en était surprise ! Elle vit la lycéenne, une très belle adolescente, relever la tête pour croiser son regard. Fronçant les sourcils, la vampire essayait de comprendre ce qui n’allait pas avec cette femme. Elle agissait de manière très particulière.

« Oui, oui, finit-elle par répondre. Juste fatiguée par mon travail. A qui ai-je l'honneur ? »

La vampire ne répondit pas sur le coup, essayant de comprendre ce qui n’allait pas avec cette femme. Elle était belle, mais son cri, totalement inattendu, avait mis Mélinda aux aguets. Il y avait quelque chose d’anormal, mais quoi donc ? Elle réfléchissait, et remarqua alors quelque chose de curieux. Elle avait de beaux yeux, mais ses pupilles ne bougeaient pas ! Ils restaient fixés sur un seul point, sans vraiment trop y varier. C’était discret, mais Mélinda était une femme qui faisait très attention aux détails. Le sang excité de cette femme témoignait qu’elle avait peur, mais peur de quoi ? Mélinda ne l’avait jamais vu, et ça ne pouvait donc pas venir d’une hypothétique relation entre elles.

*Soit c’est une cintrée, soit il y a quelque chose qui m’échappe...*

Mélinda cligna des yeux, et releva un peu la tête.

« Je m’appelle Mélinda, répondit-elle. Je venais chercher un livre, et, comme je suis d’un naturel assez curieux, j’ai décidé de voir ce qui pouvait te concentrer à ce point. »

C’était, pour le coup, honnête. Mélinda se dit qu’elle devait voir des images partout... Les Terriens étaient du genre à paniquer pour n’importe quoi, après tout. Un coup de vent qui fait claquer une fenêtre, et ces bourricots sont persuadés qu’il y a un fantôme, ou un violeur psychotique multirécidiviste, qui tente d’entrer. Mélinda lui montra la couverture du livre.

« Tu en penses quoi ? demanda-t-elle. Tu as l’air d’être une dévoreuse de livres, et on m’a conseillé ce livre… Pour des recherches en cours. Tu peux me conseiller ? »

La vampire, naturellement, était loin de se douter dans quel état de gêne elle devait plonger la femme. Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, réalisant en effet qu’elle avait oublié une chose :

« Et... Tu t’appelles comment, au fait ? J’espère que je ne te dérange pas... Mais j’aimerais vraiment rendre un devoir complet, alors, si tu connais d’autres livres similaires à celui-ci, je suis preneuse ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Corina
-

Messages: 30



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Janvier 14, 2013, 01:56:21 »

Aïe. Corina était mal... Très mal... Elle ne pouvait pas voir le livre que lui tendait Mélinda. Ni de quelle manière elle le lui tendait. Elle allait devoir jouer au hasard, en espérant que le compte de la fatigue l'aiderait à faire passer les choses. Elle prit le temps de réfléchir quelques secondes essayant d'imaginer la scène... Soit elle tenait le livre au-dessus de son épaule, la possibilité la moins probable selon elle, soit au niveau de son ventre, ce qui semblait naturel, soit elle le tendait à la hauteur de son visage.

Elle paria que Mélinda tenait son livre au niveau du ventre et baissa son regard à ce niveau. Mais il fallait maintenant qu'elle réponde aux questions de sa camarade... Ce qu'elle ne pouvait pas faire. Elle ignorait comment réagir. Devait-elle simuler une fatigue trop grande pour pouvoir l'aider ? Ou simplement dire qu'elle ne pouvait pas l'aider sur ce sujet ? Les deux pouvaient bien être tout aussi risqués l'un que l'autre. Elle détourna ce problème pour augmenter le temps qui lui restait pour résoudre ce soucis.

"Je m'appelle Corina. Tu ne me déranges pas vraiment, j'étais en pleine concentration et la fatigue m'a empêché de faire attention à ce qu'il se passait autour de moi."

Si elle débutait avec cet argument, la suite devait en être logiquement lié. Elle détourna le regard de l'endroit où elle supposait le livre se trouver pour mettre sa tête face au sien. Elle frotta ses tempes nerveusement poussant une légère plainte en essayant de jouer au mieux quelqu'un que la fatigue malmenait.

"Tu m'excuseras, je suis vraiment exténuée..." Poursuivit-elle, laissant toujours en suspend la question sur le thème de ce foutu bouquin.

Elle était très nerveuse et elle sentait qu'elle n'allait pas vraiment pouvoir tenir son rôle à cause d'une vague d'angoisse qui risquait de la saisir d'ici peu. Elle devait empêcher toute curiosité ou demande d'aide de l'esprit de Mélinda, ce qui n'allait pas être chose simple. Mais pourtant elle essaya :

"Je pourrais difficilement t'aider dans cet état, je ne vais pas trop traîner dans cet endroit encore bien longtemps. Je rassemble mes esprit set je vais aller ranger tout ces livres."

Elle tentait de rester le plus poli qu'elle le pouvait. Si elle froissait l'autre jeune fille cela allait encore plus mal se passer. Mais les faits l'obligeaient de prendre le risque. Elle cligna très rapidement des yeux qui fixaient toujours en direction du livre de biologie. Elle avait du mal à contrôler ses réflexes humains.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Janvier 15, 2013, 09:51:02 »

Corina... Ma foi, c’était un prénom plutôt agréable. La jeune femme semblait toujours aussi nerveuse, son sang ne cessant de s’affoler. Elle observa la couverture, un emplacement assez approximatif. Pour l’heure, Mélinda ne se doutait pas qu’elle était aveugle, mais commençait à avoir des soupçons. Elle était observatrice, et vit que les pupilles de Corina ne remuaient pas. Elle ne lisait pas. Mélinda n’aurait pas su comment expliquer ça, mais elle avait nettement l’impression que Corina ne lisait pas du tout la couverture. Cette impression se confirma quand elle lui répondit évasivement :

« Je pourrais difficilement t'aider dans cet état, je ne vais pas trop traîner dans cet endroit encore bien longtemps. Je rassemble mes esprits et je vais aller ranger tout ces livres. »

Fatiguée ? Vraiment ? Ce n’était pas ce que son sang disait, pourtant... Au contraire, elle semblait tout, sauf fatiguée. Que diable se passait-il donc ? L’instinct de Mélinda se trompait rarement, et lui soufflait que quelque chose n’allait pas. Cette femme, cette Corina, lui cachait quelque chose liée à ses yeux. Ses yeux... On dirait ceux d’une espèce de robot, fixés, figés sur le livre de biologie. Non... Il y avait décidément quelque chose qui n’allait pas. Fronçant ses sourcils, Mélinda réfléchit. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui cacher ? Avait-elle un problème de vue ? C’était curieux. Clignant des yeux sous la surprise, la vampire hésitait sur la marche à suivre. Bien sûr, elle pouvait la laisser, mais ce ne serait pas dans son tempérament. Mélinda était bien trop curieuse pour ça.

S’humectant les lèvres, elle continuait à réfléchir à une nouvelle approche. Elle pouvait mettre à l’épreuve la vision de Corina, mais elle pouvait aussi tout simplement lui demander ce qui n’allait pas. Corina était une bonne actrice, mais Mélinda était également douée. Et, face à un vampire, on devait contrôler autre chose que ses sens : le rythme de son sang. Ce n’était pas facile, surtout pas pour une Terrienne.

« Okay, finit par dire Mélinda. Ça te derange que je t’accompagne ? J’ai quelque chose à aller prendre à l’aile scientifique. »

Elle avait une autre idée derrière la tête. Si cette femme avait vraiment des problèmes de vision, le simple fait de marcher, et de devoir ranger le livre, suffirait à la confondre.

« Et puis, rajouta Mélinda à voix basse, comme pour la convaincre, je n’aime pas marcher toute seule dans la bibliothèque le soir... »
« Dernière édition: Janvier 17, 2013, 10:35:59 par Mélinda Warren » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Corina
-

Messages: 30



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 16, 2013, 10:39:22 »

L'adolescente ne bougeais plus. Elle était coincée maintenant. Difficile de trouver quelque chose à répondre à ça. Elle pouvait tenter quand même quelque chose : la moquerie. Elle pouvait se moquer du fait que Mélinda n'aimait pas marcher seule le soir dans la bibliothèque pour pouvoir la vexer et l'éloigner d'elle. Mais ce n'était pas du genre de Corina de faire une telle chose. Elle s'en voudrait à mort et perdrait la possible amitié d'une de ses camarades. Mais elle ne voulais pas non plus lui révéler son problème...

Elle commençait à perdre son moral... Elle soupira doucement en fermant les yeux. Elle essaya au moins de se féliciter d'avoir réussi à visualiser correctement le livre. Mais le résultat ne changeait pas.

"Misère..." Murmura-t-elle.

Elle se frotta doucement le haut de la tête. Elle n'avait pas envie de faire tout ce chemin à pied. Plus simplement, elle ne le pouvait pas. Elle se cognerait partout et ne saurait pas où ranger les livres. Autant essayer de cacher l'éléphant derrière la souris, elle serait vite découverte.

Elle pouvait essayer la conversation. La lasser ? Non, ça ne fonctionnerai pas. Mais si elle pouvait utiliser cet argument juste le temps de récupérer sa vue, cela pourrait fonctionner. Elle fouilla dans une de ses poche de pantalon en se redressant un peu.

"Ça ne me dérange pas." Commença-t-elle sur un ton plus "joyeux" "Qu'as-tu à aller chercher dans l'aile scientifique ?" Demanda-t-elle poliement.

Elle trouva ce qu'elle cherchait dans sa poche : son pendule, qu'elle garda dans son poing fermé tandis qu'elle décida d'empiler les livres qu'elle avait à l'aveuglette. Heureusement qu'elle avait bien ça en tête, cela lui arrangea les choses. Même si elle donna un coup malencontreux à un des livres qui fut légèrement décalé. Elle les rassembla devant elle, posa les coudes sur la table en mettant son pendule juste en face d'elle.

"Vas-y je t'écoute." Ajouta-t-elle pour essayer de faire croire à Mélinda que malgré ce qu'elle faisait, elle l'écoutait.

Elle fixa son pendule, qu'elle connaissait parfaitement et se concentra de toute ses forces pour retrouver sa vue. Elle devait faire ça au plus vite...
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Janvier 19, 2013, 12:01:56 »

Mélinda essayait de coincer Corina, de l’amener dans une situation où elle serait amenée à lui dire ce qu’elle avait. La vampire ne comprenait pas tout, mais, plus le temps passait, et plus elle était persuadée que cette belle femme avait un problème, un problème, dont, pour une raison difficilement compréhensible, elle refusait de s’entretenir. Elle sentit son sang s’agiter à nouveau, se demandant si Corina n’avait pas un nœud dans la gorge, cette sensation quand on commence à paniquer, et où le rythme sanguin s’affole. Mélinda était-elle donc si effrayante ? Elle vit cette dernière tenter de remettre ses livres, tout en remuant brièvement ses lèvres. Mélinda n’entendit pas ce qu’elle disait, et supposa qu’il devait s’agir d’un genre de juron. Corina était très polie, et Mélinda aurait peut-être du se sentir responsable de la faire souffrir à ce point... Mais, à vrai dire, cette situation l’amusait bien plus qu’autre chose.

« Qu'as-tu à aller chercher dans l'aile scientifique ? »

Rien, mais elle allait quand même devoir dire quelque chose. Sa langue passa sur ses lèvres, claquant dessus, alors qu’elle essayait de trouver une justification quelconque. Elle vit alors Corina sortir un pendule. Curieux... Mélinda cligna légèrement des yeux. La surprise l’empêchait de réfléchir à ce qu’elle lui avait demandé, et il fallut que Corina réitère sa question pour que Mélinda se réveille. La petite vampire sursauta, et répondit rapidement :

« Oh, j’ai besoin de trouver un livre pour un devoir à la maison de biologie, c’est tout... »

Elle descendit de la table, et se rapprocha de Corina, se mettant près d’elle, et croisa lentement les bras, avant de pencher la tête. Devait-elle y aller franc jeu, ou continuer à la narguer ? Mélinda était de plus en plus sûre que Corina était troublée. Le fait qu’elle soit belle la condamnait, car, si elle avait été un laideron, Mélinda l’aurait laissé seule. De plus, le fait qu’elles soient également seules toutes les deux ne l’encourageait pas à partir, bien au contraire. C’était un délicieux cocktail qui ne pouvait que l’attirer. Mélinda eut alors une idée, une idée qui, normalement, devrait lui permettre de mettre Corina dos contre le mur. Elle en eut presque un sourire carnassier en se rapprochant d’elle, observant son pendule.

*Un pendule, ça remue... Et, si tes yeux sont opérationnels, tu le verras bouger...*

C’était presque une sorte de réflexe animal. Quand on vous mettait quelque chose de petit sous le nez et qu’il remuait vite, l’œil humain l’observait intuitivement. Mais, si on ne pouvait voir cette chose, l’œil humain ne pouvait remuer. Il lui restait donc juste à s’emparer du pendule, ce qu’elle fit le plus simplement du monde en approchant sa main, et en lâchant :

« Oh, tu as un pendule ?! s’exclama-t-elle donc. Fais voir ! »

Elle ne lui laissa même pas le temps de répondre, et le prit, le tenant par la ficelle. Il se mit à rapidement tourner, et elle observa attentivement le visage de Corina.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Corina
-

Messages: 30



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 21, 2013, 10:36:27 »

Corina eut un blocage. Mélinda venait de dire quelque chose d'illogique et cela mit la jeune fille sur ses gardes : Elle avait besoin de chercher un livre. Elles étaient dans une bibliothèque et l'école proposait les mêmes bouquins scolaires que l'on possédait en cours. Elle venait de mentir. Ce n'était pas pour arranger les affaires de Corina, comme si ce n'était pas déjà assez compliqué ! Mélinda insistait pour une autre raison.

La jeune adolescente eut le coeur serré en pensant comprendre que sa camarade sentait quelque chose qui n'allait pas et cherchait le moyen de le découvrir. La colère gronda cependant au fond de son coeur. Elle n'aimait pas à ce qu'on joue avec elle comme ça, lorsque ça touchait son handicap. Et sa colère augmenta encore plus lorsque la vampire se saisit de son pendule. Ce n'était pas seulement qu'il lui servait et qu'elle en avait absolument besoin, c'était aussi le fait qu'on le lui avait offert et que c'était précieux.

"Rend-moi ça tout de suite ! J'y tiens !" Protesta-t-elle d'un ton froid, tandis qu'elle fit un geste devant elle pour tenter de le récupérer.

Sa cécité et le fait que Mélinda était bien trop rapide pour elle, en tant que vampire, l'en empêcha. Et maintenant que l'adolescente sentait que la rouquine lui racontait des fables elle devait faire face. Corina était pratiquement sûre que son secret allait être découvert quoi qu'il arrive. La jeune fille qui était en face d'elle n'avait pas l'intention de partir et Corina ne pouvait pas le faire seule. Elle se mit alors en face d'elle, croisant les bras et le visage plein d'un reproche froid.

"Mélinda... Cesse donc ce Baratin. Qu'est-ce que tu veux ?"

Une dernière chance subsistait. Si la manière dont Corina la prenait - de front - pouvait rebuter sa camarade, cela pourrait peut-être lui permettre de s'en sortir. Mais elle doutait vu le caractère fort auquel elle faisait face.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Janvier 23, 2013, 09:41:03 »

Elle avait visiblement touché un point sensible. Corinia était en train de perdre patience, et essaya de récupérer son pendule, énervée, agacée. Mélinda l’évita, mais, ce faisant, le pendule tomba sur le sol, sur la moquette, ce qui étouffa le son. Mélinda poussa un inaudible « Oops », suivi d’un léger sourire particulièrement malicieux. Voilà qui se précisait ! Elle était proche de Corina, maintenant, et n’avait malheureusement pas eu le temps de vérifier, vu la réaction de cette dernière, si elle était vraiment aveugle, ou si elle avait un autre problème. Néanmoins, le comportement de Corina allait offrir à la vampire une sortie de secours, une autre approche. Corina finit par se placer devant Mélinda, croisant les bras, le visage fermé.

« Mélinda... Cesse donc ce Baratin. Qu'est-ce que tu veux ? »

La vampire aurait pu tout lui avouer, mais il était désormais temps de vérifier si elle avait raison ou non. Si tel était le cas, elle disposerait visiblement d’un efficace moyen de pression sur cette femme, qui lui permettrait sans doute d’avoir droit à quelques gâteries, ce contre quoi Mélinda n’était nullement opposée. Cependant, il fallait encore réussir à la mettre en faute. Dans une partie d’échecs, Mélinda dirait qu’elle était sur le point de faire échec et mats. Au prochain coup, le roi tomberait, et la joueuse d’en face n’aurait plus qu’à se coucher.

« Désolée, désolée ! Je ne pensais pas que ce pendule était si important pour toi... »

Elle continuait à feindre l’ignorance. Il fallait aussi dire qu’elle aimait bien voir les filles s’énerver. Généralement, sous la colère, elles étaient encore plus belles à regarder. Corina ne serait pas l’exception. Ses joues rouges étaient un délice à regarder. La vampire s’humecta délicieusement les lèvres.

« Tu n’as qu’à aller le ramasser, il est là... »

Mélinda désigna du doigt l’emplacement. Cette fois-ci, Corina ne pourrait plus se cacher derrière des faux-semblants. Le pendule était au milieu du sol, visible de n’importe qui... Mais, si on ne pouvait pas voir, par définition, on ne pouvait pas le trouver. Corina était piégée, et Mélinda ne voyait pas comment elle pourrait s’en sortir, cette fois.

*Tu as bien joué, ma grande, avait-elle envie de lui dire, mais je suis une experte à ce petit jeu...*

La vampire ne voyait pas comment Corina pourrait encore continuer à nier.

« Juste là... Tu le vois, non ? » rajouta-t-elle encore, comme pour mieux la narguer.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox