banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Compétition aquatique [Lyli]  (Lu 4973 fois)
Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 04, 2013, 02:27:07 »

Deuxième place. Shani était légèrement déçue d’avoir raté de si peu la palme d’une compétition aquatique organisée à la plage de Seikusu. Elle s’y était inscrite afin de vérifier si son niveau en natation était toujours aussi bon. La natation était l’un de ses sports préférés, où elle avait indéniablement un certain talent. Elle nageait vite, et savait contrôler son rythme cardiaque ainsi que sa respiration, ce qui était indispensable quand on nageait vite. Dans l’eau, elle avait toujours été un petit poisson. Par conséquent, quand elle avait appris au bureau qu’un club nautique organisait une compétition, avec à la clef deux billets d’entrée pour la piscine privée du Dauphin, la piscine la plus en vue de Seikusu, Shani avait bondi sur l’occasion. Elle avait rejoint la plage, et avait participé à la course, consistant à rejoindre une bouée, puis à revenir. Une course qui misait autant sur la rapidité que sur la durée, car la bouée était à une bonne centaine de mètres. Shani s’en était plutôt bien sortie, mais avait été doublée par une femme qui était bien plus talentueuse qu’elle, et qui semblait à l’aise dans cet élément. Elle s’appelait Lyli, et nageait en étant presque nue, ce qui avait troublé Shani, qui avait louché sur son superbe corps. Une femme au corps parfait, en tout point. Elle l’avait quand même battu à plate couture.

Un peu plus sèche, Shani avait remis ses lunettes, mais portait toujours son maillot de bains une pièce. Elle avait nagé sans lunettes, ce qui n’était pas trop difficile, la bouée étant visible. Et elle n’aimait pas les lentilles. Ses cheveux étaient toujours trempés. Après la compétition, le club organisait une espèce de soirée-cocktail digne d’une ambiance hawaïenne. Il y avait un bar de plage, cette espèce de construction hétéroclite avec de la paille et des bouts de bois, et on y servait des boissons fraîches. Shani, quant à elle, cherchait la mystérieuse Lyli, et commanda un cocktail fruité et alcoolisé. Le soleil se couchait, donnant à la scène une visée très romantique. Seikusu, parfois, était vraiment une belle ville.

Shani ne tarda pas à retrouver Lyli, et son visage s’éclaircit. Elle la vit de dos, et observa tout naturellement le très agréable fessier rebondi de la jeune femme. Elle avait un superbe petit cul, et Shani dut se retenir pour ne pas se glisser dans le dos, et la gifler. La jeune femme aurait pu ne pas apprécier. Shani se rapprocha suffisamment jusqu’à ce que la belle femme se retourne, et lâcha :

« Je vous félicite pour votre victoire ! Je m’appelle Shani ! »

Elle lui tendit la main, pour qu’elle la serre.

« Je suppose que je ne serais pas très originale, mais vous êtes une vraie sirène, vous ! »

Pour le coup, Shani ignorait à quel point elle tapait dans le vrai.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 04, 2013, 02:42:40 »

Il y avait chaque année à Seikusu une grande compétition de natation organisée sur la plage, et si je le savais c'est parce qu'elle se déroulait précisément sur la baie ou j'avais élue domicile. J'évitais durant ces journées encadrées de me montrer, entendre les récits d'une jeune femme ayant été capturer par une sirène ça allait, mais tout un groupe entier d'habitant avec dans le lot, une poignée de personnes respectable c'était déjà plus embêtant.
Toutefois je m'ennuyais énormément ces temps-ci et commençais à tourner en rond dans cette immense étendue d'eau salée, je me sentais parfois très seule même par moment...
Inutile de préciser alors que chaque évènements aussi petits soient-ils étaient la bienvenue pour ressourcer mon morale... c'était d'ailleurs pour cette raison que j'avais inscrit 2 jours plus tôt mon nom aux participants pour cette compétition et je me retrouvais sur la plage à cet instant, entrain d'observer le départ es premières participantes.

Inutile de se presser j'étais sure de gagner, mais il fallait également éviter d'attirer l'attention sur moi, je voulais simplement faire forte impression, non nager en déployant toute l'étendue de ma vitesse. Je plongeais donc à mon tours avec sur moi une tenue qui n'avait rien d'un maillot de compétition... et bien évidemment je n'eus aucun mal à terminer à la première place, malgré la seconde nageuse qui possédait un talent indéniable. Il fallait dire que les humains par rapport à moi nageaient lentement, je n'avais eu aucun mérite.

Cependant personne n'était au courant et je devais faire face aux acclamation de certains spectateur ainsi qu'à un appareil photo, surement pour la presse locale. La suite de la journée était heureusement bien plus agréables que les sifflements et les applaudissements de la foule. Sous une ambiance de couché de soleil l'air était frais et me permettait de rester en dehors de l'eau pour profiter de la fête. Un des organisateur impressionné par ma prestance avait tenu à me payer un cocktail puisque je n'avais aucun centime sur moi... c'était bien la première fois que j'en buvais un et j'étais partagé entre ce superbe gout sucré et ce drôle de gout alcoolisé que je découvrais...

Mon corps n'était pas habitué et ma tête avait sur le coups légèrement tournée malgré le faible degré d'alcool, je préférais donc refuser le deuxième verre et m'éclipser seule face au coucher de soleil, tout en regardant les deux billets que j'avais gagné.

« Je vous félicite pour votre victoire ! Je m’appelle Shani ! »

Je m'étais retourné juste au même moment et failli être surprise... mais je tendais la main pour répondre à son geste de politesse bien que je mis quelques secondes à la reconnaitre.

Ah ben.. heu merci. C'est vous qui êtes arrivé deuxième ? Je ne vous avait pas reconnu tout de suite, excuser moi.

En tant normal ça aurait été le genre de femme sur laquelle j'aurais immédiatement sauté pour passer de longue heure de distraction avec elle, mais il fallait au moins un peu de tenue, et puis pour une fois que j'avais une journée un peu près normal.

A force de l'entendre je vais finir par croire que je suis vraiment une sirène Dis-je d'une voix amusée

Moi c'est Lyli

Je regardais encore une fois ces deux billets que je m'apprêtais à jeter à la mer... mais une chose m'intriguais, le nom... " la piscine privée du dauphin"...

Je ne savais pas qu'il y avait un lot à la clé... j'ai gagné deux tickets pour aller voir un dauphin dans une piscine (*)... tu veux venir le voir avec moi ? Puisque tu es arrivée deuxième, ce serait plus juste. Et puis je m'apprêtais à les jeter sinon.

Aller voir un dauphin dans cette piscine ne m'intéressais pas, quel genre d'idiot pourrait avoir l'idée de foutre un dauphin dans une piscine premièrement... Mais il fallait dire que la seconde concurrente du concours était par chance une vraie déesse en son genre... Alors plutôt que de m'ennuyer tout seule dans mon coin, pourquoi ne pas en profiter pour sortir un peu.

Et puis j'aurais besoin d'un guide, je suis nouvelle en ville... Vous voulez qu'ont y aille demain matin ? Je serais sur cette plage ici même jusqu'à onze heure. Vous ne devriez pas avoir de difficulté à me trouver.

Bien, si elle acceptait par contre, il faudrait au moins me procurer une tenue un peu plus correct pour m'aventurer en ville jusqu'à cette piscine...

(*)= Oui Lyli a mal compris, elle croit que y-a vraiment un dauphin xD
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 04, 2013, 10:31:00 »

Lyli... Ma foi, c’était un prénom plutôt joli. Shani restait près d’elle, buvant à la paille le contenu de son cocktail. Il y avait un peu d’alcool, mais de manière très légère. Elle était vraiment belle... Belle et sexy... Shani s’imaginait déjà s’amuser avec elle dans son appartement, et envisagea de calmer ses hormones, toujours prompts à se réveiller. Lyli considéra ces billets, et se mit à parler, amusant un peu Shani.

« Je ne savais pas qu'il y avait un lot à la clé... j'ai gagné deux tickets pour aller voir un dauphin dans une piscine... tu veux venir le voir avec moi ? Puisque tu es arrivée deuxième, ce serait plus juste. Et puis je m'apprêtais à les jeter sinon. »

Un dauphin dans une piscine ? Shani fronça les sourcils. Elle allait lui répondre, pour rectifier cette erreur, quand Lyli lui avoua alors qu’elle venait d’arriver en ville, et lui proposa d’elle-même une date pour y aller. Encore plus facile que prévu ! Ouf ! Shani avait eu peur qu’elle soit, comme la majorité des belles femmes de cette planète, rangée avec un mec, et refuse donc, fort logiquement, de partager son lot. Non pas, en réalité, que le lot soit si intéressant, la porteuse l’était encore plus. Sans savoir pourquoi, savoir qu’elle était nouvelle, et donc probablement célibataire, rassura Shani.

*Je crois bien que je n’aurais aucune difficulté à la reconnaître... Elle est tellement belle que je la reconnaîtrais entre mille.*

Shani se mit à sourire, et hocha la tête.

« Aucun problème ! Onze heures, ça m’ira tout à fait ! En revanche... Dauphin est le nom de la piscine. Si vous voulez aller voir des dauphins, il vaut mieux aller à l’aquarium de la ville. »

De plus, l’aquarium de la ville était très impressionnant, et très grand. Un véritable complexe, qui comprenait aussi le musée maritime. Shani, du reste, n’était pas surprise que Lyli vienne d’arriver. Elle ne ressemblait pas vraiment à une Japonaise. Balayant rapidement son erreur au sujet de la piscine, elle enchaîna :

« Le Dauphin est une piscine assez privée. C’est le club de cette piscine qui a organisé cette compétition. »

Elle rajouta assez rapidement, en buvant encore un peu de son cocktail :

« Pour le reste, je suis à Seikusu depuis une ou deux semaines également. Cependant, mon poste me permet de me tenir au courant de toutes les actualités concernant la ville... L’avantage d’être secrétaire au lycée... »

Shani marcha un peu dans le sable, essayant de ne pas trop loucher sur la grosse et ferme poitrine de Lyli.

« Vous nagez vraiment très bien, en tout cas... Sauf indiscrétion de ma part... Pourquoi êtes-vous venue à Seikusu ? »

Autant faire plus ample connaissance, quitte à la draguer. Shani ne croyait pas le Destin assez cruel pour avoir fait de Lyli une hétérosexuelle convaincue. Et elle n’était pas vraiment une femme timide, qui éprouverait de la honte à l’idée de séduire quelqu’un rapidement.
« Dernière édition: Janvier 05, 2013, 01:57:11 par Shani Stevens » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 05, 2013, 02:48:32 »

La piscine du dauphin n'était finalement qu'une simple piscine pour y nager et donc... aucun dauphin à l'horizon. Ce n'était pas plus mal, nous irions donc finalement nager toute les deux toute seule dans une piscine privée, l'idée était nettement plus intéressante que d'observer un animal marin en captivité, ce que je n'appréciais pas particulièrement...

Je vois... tant mieux, je n'aurais pas été fan à l'idée de voir un dauphin retirer à son habitat naturel, leur places sont au sein de la mer, pas dans un bocal...

Mais bon ne nous égarons pas sur mes opinions, onze heure me conviens parfaitement.


J'avais donc tout le reste de la matinée pour me procurer des vêtements normaux et me fondre dans la masse, je devrais également prévois une ou deux bouteilles d'eau pour boire au cas ou le trajet serait long, ma résistance hors de l'eau était après tout limité.

« Vous nagez vraiment très bien, en tout cas... Sauf indiscrétion de ma part... Pourquoi êtes-vous venue à Seikusu ? »

Tu peux me tutoyer si tu le veux, je me sentirais même plus à l'aise. Pour ce qui est de mes compétence en natation tu l'as toi même dit, je suis une sirène Lui dis-je amusée.

Les raisons de ma venue à Seikusu était par contre une question délicate je ne pouvais raconter la vérité et il faudrait mentir sans forcer le doute.

Heu et bien, je viens d'Italie, je m'étais déplacer pour une affaire familiale Il y-a 3 jours tout d'abord, et puis comme le Japon est un pays qui m'as toujours fasciné je me suis dit qu'il serait dommage de partir. Je compte bien essayer de faire ma vie ici, même si je ne sais pas encore comment je m'y prendrais pour m'en sortir.

La secrétaire était également nouvelle en ville, depuis deux semaines, ce qui permettait de me sentir presque moins seule sur ce coups, même si pour ma part c'était très différent, j'avais tout à découvrir de ce monde...

Alors comme ça tu es étrangère toi aussi, tu viens d'ou ?

Le soleil se couchait lui plus vite que prévu et le coucher de soleil allait bientôt se transformer en magnifique voile noir étoilée, en parallèle le bar se vidait petit à petit et il serait surement plus judicieux pour moi d'en faire de même avant de commencer à me sentir mal. En effet j'avais peut être passé une bonne partie de la journée à nager, mais j'avais aussi passé une autre bonne partie hors de l'eau...

Je crois que nous devrions rentrer chez nous avant qu'il ne fasse totalement nuit, de nos jours les rues ne sont pas sure aux heures tardives pour des femmes... Je ne voudrais pas qu'il arrive un soucis à ma guide personnelle. Dis-je en agrémentant ma dernière phrases d'un clin d'oeil.

Cette jeune femme très sexy et aux courbes dont il était dure de défaire son regards avait en plus l'air d'être très gentil. J'allais en profiter pour régler l'un de mes problème... si elle le voulait bien sure.

Par contre... puis-je te demander un dernier service ? Enfin si ce n'est trop demander... Une valise contenant la plus grande partie de mes vêtement a été perdue à l'aéroport et... je n'aimerais pas sortir comme ça demain... Je sais que ça peut être une demande bizarre, mais tu pourrais me prêter des vêtements... juste pour la journée de demain.
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 10, 2013, 06:26:10 »

D’Italie ? Shani fut un peu sceptique. Elle était belle, certes, mais elle avait la peau un peu trop pâle pour être une Italienne... Ceci dit... Pourquoi pas ? Shani décida de la croire, n’ayant de toute façon aucune raison de soupçonner qu’elle cherche à lui mentir. Pourquoi diable, d’ailleurs, chercherait-on à lui mentir ?

« Alors comme ça tu es étrangère toi aussi, tu viens d'ou ?
 -  De France », répliqua-t-elle.

Shani n’était pas un nom très courant. Sa mère, une Américaine, l’avait appelé ainsi, car, quand Shani était née au monde, sa mère avait une crise spiritualiste, et se renseignait beaucoup sur les anciennes religions orientales : le taoïsme, l’hindouisme, etc... Dans l’hindouisme, Shani était une divinité identifiée à Saturne, ou au Samedi. Le Dieu du Samedi... Ça lui correspondait plutôt bien ! Elle ne développa pas cette question. La France était un pays qui, parfois, lui manquait, mais elle avait trouvé de quoi rebondir à Seikusu, après les nombreux scandales sexuels dont elle avait été à l’origine là-bas. Elle ne développa pas. C’était une partie de son histoire sur laquelle elle ne tenait pas vraiment à s’étendre.

La fête se terminait. Le soleil se couchait, et Lyli suggéra de rentrer chez soi. C’était une bonne idée. Seikusu n’était pas l’East End londonien, mais, pour une jeune femme, se promener seule le soir n’était jamais vraiment recommandé, peu importe la ville. Alors que Shani allait lui répondre, Lyli lui posa alors une curieuse question :

« Par contre... puis-je te demander un dernier service ? Enfin si ce n'est trop demander... Une valise contenant la plus grande partie de mes vêtement a été perdue à l'aéroport et... je n'aimerais pas sortir comme ça demain... Je sais que ça peut être une demande bizarre, mais tu pourrais me prêter des vêtements... juste pour la journée de demain. »

Euh... Ça ressemblait à un mensonge inventé sur le pouce, et Shani pencha la tête. Si elle n’avait rien à se mettre, comment avait-elle fait pour sortir de l’aéroport ? Et pour se retrouver ici ? Car, si cette tenue était très seyante à la plage, dans la rue, se balader avec un maillot de bain n’était pas admissible, encore moins au Japon, pays très conservateur par excellence. Shani était troublée, mais se dit qu’il devait y avoir une explication logique, que Lyli ne lui disait sans doute pas tout. Et puis... Bah, qu’importe ! Elle était une véritable beauté, un canon, et rien que ça suffisait à la disculper aux yeux de Shani.

« Okay... Mais, si tu n’as rien à te mettre, le mieux, ce serait que tu passes chez moi tout de suite, non ? »

La scène était un peu incongrue, voire même surréaliste, mais ce n’était pas Shani qui serait contre l’idée d’avoir une belle femme chez elle.

« Surtout qu’en exhibant un si beau corps, tu risques de t’attirer des ennuis, sourit Shani. Les habitants de Seikusu ne sont pas tous aussi galants que les Italiens. »

Shani se mit alors à marcher, revenant vers son sac de sport, puis vers sa voiture, garée sur le parking.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 16, 2013, 11:45:35 »

La nuit tombait vraiment vite sur Seikusu et je m'apprêtais à partir pour de bon, mais ce n'était visiblement pas dans les plan de la jeune femme.

« Okay... Mais, si tu n’as rien à te mettre, le mieux, ce serait que tu passes chez moi tout de suite, non ? »

C'était moi ou elle voulait m'allumer là ? On propose rarement à une fille qu'ont connait à peine de passer à la maison pour lui donner des vêtements... Enfin on ne demandais pas non plus habituellement à une femme de se faire prêter des vêtements... C'était une drôle de situation mais il n'y avait aucune raison de refuser, surtout pas à une si belle femme... surement l'une des plus sexy que j'avais pu croiser depuis cette malédiction qui avait supprimer cette longue queue de poisson que j'arborais fièrement.

Hum et bien.. oui pourquoi pas, j'ai le temps. Mais je ne peux pas rester toute la nuit, j'ai quelques obligations qui m'attendent ensuite.

Pas que passé la nuit en compagnie de cette charmante jeune femme me freinais, bien au contraire, mais si j'avais cerné ses intention et qu'elle comptais m'inviter à rester toute la nuit, je me voyais mal lui demander de dormir dans une baignoire pleine d'eau...

J'en viendrais presque à croire que mon corps te plait... si c'est le cas, j'aurais plus à craindre en restant avec toi, non ? Lui dis-je en souriant suivis d'un clin d'oeil.

Et puis les italiens ne sont pas tous galants, ils sont même plutôt machos.

Ca je n'en savais rien, mais je l'avais entendu quelque part, alors autant être la plus crédible possible sur mon mensonge.

Je la suivais en ne regardant qu'une seule chose, ses jolies petites fesses qui roulaient légèrement sous mon nez, un véritable plaisir pour les yeux.

J'eus presque envie pour peu de les tapés d'une petite claque mais je me contentais de monter dans la voiture, les pieds encore légèrement mouillé et parsemés de grains de sable.

Tiens je te laisse les billets pour demain, je te fais confiance. De toute façon tu n'as pas envie d'y aller avec quelqu'un d'autre que moi ? non ?

Ce n'était pas vraiment dans mes habitudes de suivre une femme pour une autre raison que le sexe et l'imposition de mes jeux sadiques, de ce fais je n'avais jamais eu d'amis proche jusqu'ici et ce n'était pas plus mal selon moi. En tout les cas c'était la première fois que je me surprenais à agir de la sorte, bien que je ne dirais toutefois pas non à une petite séance poussée avec celle là... elle était vraiment une femme de toute beauté.

Je te remercie d'avoir accepter, tu ne va pas en profiter pour me filer une tenue trop sexy juste pour me regarder la porter, hein ?

Cette idée ne me déplaisait à vrai dire pas, j'avais juste envie de voir ses réactions.
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Janvier 19, 2013, 11:55:06 »

« J'en viendrais presque à croire que mon corps te plait... si c'est le cas, j'aurais plus à craindre en restant avec toi, non ? »

La question fit sourire Shani, qui répondit de manière assez énigmatique :

« Lirais-tu dans mes pensées ? »

Ce numéro de drague était presque digne du scénario d’un film porno, mais, pour être honnête, Shani n’avait jamais eu de mal à séduire d’autres individus, hommes ou femmes. La séduction était plutôt facile pour elle, car elle était tellement belle qu’on la suivait sans trop avoir envie de refuser. Du moins, c’était comme ça que ça se passait. Les deux femmes atteignirent rapidement la voiture de Shani. Ce n’était pas franchement une voiture tape-à-l’œil, mais elle n’était que secrétaire. Même si son boulot était plutôt bien payé, elle ne roulait pas sur l’or. Elle n’avait donc pas une Lamborghini flambant neuf, mais, tant que sa voiture roulait, elle n’en demandait pas plus. Shani s’assit à sa place, avec ses cheveux toujours trempés, dans son maillot de bain. Lyli se mit à côté d’elle. Elle lui avait annoncé qu’elle devrait partir pour la nuit, ce qui était un peu gênant... Shani avait en effet plutôt prévu de la conserver avec elle, mais elle ne doutait pas de réussir à la faire changer d’avis. Il fallait dire qu’elle était plutôt persuasive.

Lyli se tourna vers elle, lui offrant les billets, sortant Shani de l’observation de son corps :

« Tiens je te laisse les billets pour demain, je te fais confiance. De toute façon tu n'as pas envie d'y aller avec quelqu'un d'autre que moi ? non ?
 -  Je ne connais qu’une seule sirène dans mes fréquentations » répondit Shani en souriant légèrement, attrapant les billets.

Elle les rangea dans la boîte à gants, de manière à ne pas oublier. Pour le coup, la secrétaire était loin de se douter à quel point elle tapait dans le mille. Elle attacha proprement sa ceinture, essayant de se concentrer sur la conduite, et non sur la poitrine magnifique de cette femme. De toute façon, résumer sa beauté à sa poitrine, ce ne serait pas lui faire honneur. Tout en elle était beau et harmonieux. A dire vrai, Shani pensait être tombée sur l’une des plus belles femmes qu’elle eut jamais rencontré. Elle déglutissait lentement, et enfonça la clef dans le moteur, avant de faire démarrer ce dernier. La voiture toussota, avant que le moteur émette ce petit ronronnement si caractéristique.

« Je te remercie d'avoir accepter, tu ne va pas en profiter pour me filer une tenue trop sexy juste pour me regarder la porter, hein ? » lâcha-t-elle alors.

Shani tourna la tête vers elle en souriant. Des tenues sexy, ça, elle en avait...

« Ma foi, c’est une idée... »

Elle démarra ensuite, passant la première, quittant le parking pour s’enfoncer dans la circulation. La voiture fila le long de l’autoroute urbaine longeant la ville. A droite, une mer bleuâtre idyllique. A gauche, une série de buildings et d’immeubles qui réfléchissaient les rayons de soleil. A la radio, on diffusait une musique occidental plutôt bien adaptée à cette scène, Karma Chameleon. Le genre de musique qui vous donnait envie d’aller dans une petite île tropicale, à siroter une noix de coco en observant la mer vous lécher les pieds.

Shani rejoignit assez rapidement son appartement, de plus en plus excitée. Elle s’arrêta sur le parking de l’immeuble, se garant rapidement, puis tourna sa tête vers Lyli. Elle résista à l’envie de l’embrasser, et sortit. Les deux femmes étaient en maillots de bain, mais elles ne croisèrent personne sur le parking. Elles entrèrent dans l’immeuble, puis rejoignirent l’ascenseur, où elles étaient encore seules. A croire que les Dieux voulaient qu’elles s’embrassent. A l’intérieur, Shani appuya sur le bouton menant à son étage, et les portes se refermèrent. Elle se retourna vers Lily, et se rapprocha d’elle, venant lui attraper les mains. Elle la poussa légèrement contre le mur, plantant son regard dans le sien.

« Je suis heureuse de t’avoir rencontré, Lyli... »

S’étant retenue dans la voiture, Shani se laissa aller, et posa ses mains sur les hanches tendres de la sirène, l’embrassant sur les lèvres. Ça avait été plus fort qu’elle, mais cette femme était tellement attirante qu’elle ne pouvait rien y faire.
« Dernière édition: Janvier 19, 2013, 04:23:27 par Shani Stevens » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #7 le: Janvier 19, 2013, 04:53:29 »

Lire dans ses pensées ? bien sure que non. Mais il aurait fallut être stupide pour ne pas comprendre que la jeune femme avait des vue sur moi, d'abord l'invitation chez elle puis ensuite ces mots alignées l'un après l'autre... ses pensées étaient claires comme du cristal il était inutile d'être devin.
Pour peu je lui aurais même sauté dessus pour capturer ses lèvres attirantes qui semblaient murmurer mon nom, si seulement elle ne conduisait pas.
D'ailleurs c'était bien la première fois que je montais dans ce genre de machine et c'était ... bizarre, je me retrouvais à avoir légèrement mal au coeur à mi voyage, surement ce que les humains appelaient le mal des transports.

Encore une fois elle parlait de sirène tout naturellement, comme si elle était au courant de ma véritable nature, en réponse je n'osais afficher qu'une petit sourire amusé, elle ignorait à quel point elle était proche de la réalité.

Et bien qui sait... j'en suis peut être une.

Le trajet n'était heureusement pas bien long et je pouvais admirer l'ensemble de la ville et de l'océan d'un tout autre point de vue, puisque j'empruntais cette route pour la toute première fois. Le soleil lui n'était toujours pas couché et continuer à sombrer derrière l'horizon en offrant de magnifique dernier rayon qui venaient percuter les building et le jolie visage de la conductrice qui me paraissait à ce moment plus belle que jamais.

Calme toi... ce n'est pas raisonnable, on risquerait d'avoir un accident...

Pouvoir regarder une beauté si parfaite du coin de l'oeuil sans avoir le droit de la toucher était un véritable supplice mais heureusement le trajet pris fin et nous étions vite arrivé sur le parking donnant à son appartement.

C'était un grand immeuble plutôt chic, sans être dans le luxe toutefois, mais la seule architecture qui avait intérêt à mes yeux s'appelait pour le moment Shani. D'ailleurs une fois l'ascenseur atteint les envies de la jeunes femmes plus tôt soupçonnaient se révélèrent êtres juste. D'une simple poignée de seconde je me retrouvais appuyé contre le mur et les lèvres complètement prise par les siennes. Ma première réaction fut d'écarquiller les yeux, si ce n'était pas dans mes habitudes d'être surprise par un baiser, il fallait dire que j'avais en face de moi, surement la plus sexy et la plus belle femme que j'avais rencontrer, sirène comprise. Mais si je fut surprise ça ne dura qu'un instant avant qu'une main se glisse sur la partie basse de son dos, à la limite de ses fesses. Elle embrassait divinement bien et mes lèvres répondaient parfaitement à ce baiser mené par cette bouche aux lèvres douces et attirantes. D'instinct mon autre main se posait à l'arrière de sa tête pour y caresser sa longue chevelure brune et lisse, ce qui eu pour effet de pousser son corps un peu plus vers le miens, comme deux aimant attirés l'un vers l'autre... Ce baiser me faisait oublier tout le reste, et même l'espace d'un instant le fait que j'aurais besoin de d'hydrater mon corps au bout d'un moment.

Tu en as mis du temps... Lui dis-je sensuellement sans la quitter ne serait-ce qu'une seconde des yeux après avoir reculer de quelque centimètre pour décoller mes lèvres.

Ma première envie dans un premier temps fut de me rejeter contre elle pour finir ce qu'ont venait de commencer, puis je repensais aux billets et à cette piscine.

Le soleil n'est pas encore coucher, quelques rayons perdurent encore... tu pense que cette fameuse piscine prisée est encore overte à cet heure ? Je me disais qu'ont pourrait s'y rendre toute les deux tout de suite, je n'ai pas envie d'attendre...

L'ascenseur finit lui par s'arrêter et allait bientôt s'ouvrir. j'en profitais pour approcher mes lèvres au plus près d'une de ses oreilles pour y murmurer sensuellement quelques mots.

Et puis on irait pas se baigner tout de suite... on resterait cacher avant la fermeture... pour avoir la piscine tout le restant de la nuit, rien que pour nous deux... tu ne trouve pas ça excitant ? Je pourrais même t'apprendre un secret ... très intéressant sur moi, si tu es sage

Je n'eus pas le temps de reculer que la porte s'ouvrit déjà, dévoilant la silhouette d'un homme qui attendait surement l'ascenseur pour descendre, peut être son voisin ? Pour le coups en tout cas, on venait de lui offrir une belle vision, celle de deux superbes femmes dans les bras l'un de l'autre.
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Janvier 19, 2013, 07:08:02 »

La première réaction de Lyli fut la surprise. Shani le vit dans ses yeux, mais c’était une surprise prévisible, légitime. La secrétaire l’avait embrassé sans prévenir, alors que l’ascenseur montait. Tout était possible. Lyli pouvait la repousser, s’offusquer, la gifler, mais elle réagit comme Shani l’avait pressenti : elle répondit à son baiser, et glissa ses mains dans son dos. Un frisson remonta le long de l’échine de Shani, qui frotta ses seins contre ceux de cette mystérieuse nageuse. Leurs seins lourds et confortables se touchaient, et le baiser se prolongea pendant quelques secondes, ponctué par quelques soupirs et gémissements. Lyli embrassait à la perfection, ayant de superbes lèvres. Elle finit par décoller ses lèvres, et Shani sentit sur son nez et sur ses lèvres le souffle chaud et précipité de la jeune femme.

« Tu en as mis du temps... la nargua-t-elle.
 -  Il fallait bien que quelqu’un conduise... » se justifia Shani, sur un ton faible et langoureux.

Il y eut un espace de flottement, pendant lequel les deux femmes se regardèrent mutuellement, le même désir brûlant dans leurs lèvres. La secrétaire avait encore sur sa bouche le goût de Shani, et rêvait de l’embrasser à nouveau. Elle allait d’ailleurs le faire, quand cette dernière lui fit une curieuse proposition. La secrétaire en cligna des yeux. Aller à la piscine, et passer la nuit avec Lyli ? Shani ne disait pas non à la seconde partie de cette proposition, mais...

*Ma parole, mais elle est obsédée par l’eau !*

Shani réalisa que l’ascenseur s’était arrêté, et rougit faiblement. Elle sentait les mains douces et fermes de la jeune femme sur son dos, l’enfermant dans un délicieux étau. Comment refuser ? La secrétaire se mordilla les lèvres, et faillit répondre, quand un homme entra. Shani tourna la tête, et vit ce dernier cligner les yeux de surprise, sans savoir quoi dire. Shani ne l’avait jamais vu, et elle le vit loucher sur ses fesses. Dans leurs maillots de bains, Lyli et Shani devaient être belles. Lui, en revanche, ne l’était pas spécialement. Il portait plusieurs sacs plastiques, signe qu’il allait probablement faire les courses. Shani attrapa la main de Lyli, et la prit avec elle, sortant de l’ascenseur rapidement. Ce n’est pas que la secrétaire était gênée, mais elle n’avait pas spécialement envie qu’un homme vienne les rejoindre. Elle s’écarta avec Lyli, s’éloignant de l’ascenseur, pour se retrouver dans le couloir.

Ne disant rien, Shani avança rapidement vers sa porte, sortit ses clefs de son sac à main, l’ouvrit, attendit que Lyli rentre, la referma rapidement, et retourna embrasser la belle. Elle la colla contre le mur, et l’embrassa langoureusement, gémissant de plaisir, enfonçant sa langue dans sa bouche. Elle optait pour un baiser bien plus passionnel, pour qu’il n’y ait aucune méprise. Et, comme elle avait senti la main de Lyli s’aventurer près de ses fesses, elle descendit de poser la sienne sur son postérieur, agrippant sa culotte, glissant ses ongles près de sa croupe. Tout son corps tremblait fiévreusement. Ce baiser dura un certain temps, avant que Shani ne s’écarte rapidement.

*Ne louche plus sur ses lèvres, ne louche plus dessus !*

Autrement, elle risquait de lui faire l’amour sur le sol. Cette fille était d’une telle beauté ! Sa peau était d’une douceur incroyable. Elle n’avait jamais vu ça, et sentait son cœur battre follement dans sa poitrine. Elle se racla la gorge.

« Si je peux passer toute la nuit avec toi, je veux bien la passer dans un bassin. Il n’y a qu’une seule question à laquelle nous devons répondre... »

Dans le fond, en effet, il n’y avait qu’une seule chose qui était réellement importante :

« Est-ce que nous réussirons à tenir jusqu’à là ? »

Pour Shani, en tout cas, ce serait dur !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #9 le: Février 13, 2013, 02:39:39 »

On ne s'attardait pas plus devant cet homme qui aurait surement volontiers pris part à la scène s'il en avait eu l'occasion, mais hors de question de partager avec un homme ! On se dirigeait donc aussitôt vers la porte d'entrée de son appartement qu'elle ouvrit avant de me prendre ensuite par surprise dans un nouveau baiser. Je l'acceptais bien évidemment sans broncher tout comme sa main posé sur mes fesses qui laissait pensé que cette fois-ci les évènements iraient plus loin, il en était pourtant rien puisqu'elle mis fin à ce baiser pour me poser une question.

« Si je peux passer toute la nuit avec toi, je veux bien la passer dans un bassin. Il n’y a qu’une seule question à laquelle nous devons répondre... « Est-ce que nous réussirons à tenir jusqu’à là ? » »

En guise de réponse je longeais l'index sur son sein gauche et arrêta ma main là ou se trouvait son coeur. Je le sentais affolé, battre la chamade, même moi qui n'attendait que le moment ou nous nous jetterons pour de bon l'une sur l'autre n'affichait pas une telle réaction.

Si c'est moi qui te fait cet effet je comprends mieux pourquoi tu ne pense pas pouvoir tenir, mais crois moi je te montrerais quelque chose, un secret... qui en vaudra le détour et l'attente.

J'aurais bien pu la plaquait contre le mur et lui faire sauvagement l'amour tout de suite, mais je ne devais pas céder à cette pulsion tout de suite. Pour couper cours à toute idée de ce genre je lui dit que j'allais prendre un verre d'eau pour me désaltérer, et que pendant ce temps si elle avait des affaires à prendre elle en avait le temps, je faisais comme qui dirait un peu comme chez moi... peut être même un peu trop. Je me dirigeais vers les salles voisines sans attendre une permission et après m'être tromper avec les toilettes je trouvais la salle de bain ou je pris quelques bonne gorgée pour me désaltérer. Passant mon bras sur mes lèvres pour m'essuyer, j'étais maintenant prête et me redirigeais vers la porte d'entrée.

Oh du coups, inutile de nous habiller d'avantage, n'est-ce pas ?

Rester en maillot de bain était une option, la meilleur selon moi puisque nous serions ainsi déjà prête à nous jeter à l'eau sur place.

Bon, ben je te suis, c'est toi qui connais le chemin.
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Février 14, 2013, 07:01:57 »

« Si c'est moi qui te fait cet effet je comprends mieux pourquoi tu ne pense pas pouvoir tenir, mais crois moi je te montrerais quelque chose, un secret... qui en vaudra le détour et l'attente. »

Tenir, effectivement, était difficile... Shani n’aurait pas su comment l’exprimer, mais il se dégageait de cette femme un charme certain, un charisme qui ne se résumait pas qu’à sa beauté. Il y avait... Autre chose, mais Shani ne savait pas comment l’exprimer. Lyli caressa son sein gauche du bout de son index, avant de poser sa main sur son cœur, faisant rougir Shani. Elle s’écarta alors, allant dans la salle des bains, et la secrétaire entendit l’écoulement de l’eau. Fermant les yeux, elle reprit alors son souffle, essayant de calmer les battements affolés de son système nerveux.

*Shani, du calme, du calme...*

Elle secoua la tête, se massa les cheveux, et Lyli revint. Un secret... La curiosité de Shani était éveillée, et elle se demandait bien de quoi il pouvait s’agir. Les deux femmes se regardèrent silencieusement, pendant quelques secondes, avant que Lyli ne propose d’y aller en maillot de bain. Shani baissa la tête, s’observant sans rien dire, se mordillant les lèvres, avant que la femme ne reprenne, la ramenant à la réalité :

« Bon, ben je te suis, c'est toi qui connais le chemin. »

Shani cligna des yeux, puis hocha la tête.

« O-Oui... Repartons ! »

Décidée, elle se retourna, et, avant de rouvrir la porte, décida tout de même d’opter pour une tenue un peu plus discrète. Elle attrapa alors un manteau qui traînait sur le porte-manteaux, et en balança un autre sur Lyli.

« Enfile ça, je ne tiens pas à ce que la police nous arrête. »

Une fois vêtue, Shani ouvrit la porte, la referma, et se dirigea vers sa voiture, avançant en compagnie de Lyli, aussi anxieuse que nerveuse. Se rendre dans cette piscine privée allait être difficile, et elle avait presque l’impression d’être une espèce de James Bond girl. Sauf qu’elle avait plus à la tête à songer à la poitrine de Lyli, ou à la dimension moelleuse de ses fesses, qu’à une infiltration dans la piscine. Shani roula assez rapidement vers la piscine, et l’atteignit vers 18h, cette dernière fermant à 19h. Elle s’arrêta sur le parking, et tourna la tête vers la femme, résistant difficilement à l’envie de l’embrasser sur place.

« Voici le plan... On va se faire passer pour de simples femmes venant prendre un bain, et, vers 18h50, on ira s’enfermer dans une cabine, jusqu’à ce que la piscine se vide. »

Elle fut presque tentée de demander à ce que leurs montres soient réglées. Parler de « plan », ça lui donnait l’impression d’être une espionne. L’agente Shani Stevens inventant une opération fumeuse pour un plan cul. Elle en aurait presque ri, si elle n’était pas si obsédée par les lèvres de la jeune femme. N’y tenant plus, elle l’embrassa alors dans la voiture, gémissant, sentant toujours son cœur battre follement dans sa poitrine.

*Cette fille... Elle me fait vraiment de l’effet !*
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #11 le: Février 15, 2013, 12:41:59 »

J'attrapais le manteau et l'enfilais sans broncher même si cela ne me plaisait guère, j'avais simplement horreur de porter des vêtements sur ma peau autre que de simple maillots de bains une pièce, mais d'après elle il le fallait si on ne voulait pas être arrêter par la police. Je continuais encore à la laisser contrôler notre situation pour l'instant et la suivis jusqu'à sa voiture, dans laquelle nous mentions à nouveau. Je remettais cette maudite ceinture qui donnait l'impression de me coller au siège et j'attendais silencieusement qu'ont arrive sur place pour enfin commencer à s'amuser.

« Voici le plan... On va se faire passer pour de simples femmes venant prendre un bain, et, vers 18h50, on ira s’enfermer dans une cabine, jusqu’à ce que la piscine se vide. »

Un plan plutôt banale mais il n'y-avait pas besoin de quelque chose de plus compliqué pour ce que nous étions venue faire. Mais dans ce plan se glissait un imprévu, le nouveau baiser sauvage de la belle Shani. Un imprévu délicieux que je ne refusais pas de savourer comme il se doit en  répondant à ce doux contact entre nos lèvres et en passant une main dans son dos pour appuyer son corps contre le mien. Nos poitrines semblaient fusionnés ainsi pressés l'une contre l'autre et rien semblait pouvoir nous défaire de ce moment.

Si on continue comme ça la piscine fermera avant qu'ont ai terminé... mais c'est tellement bon.

Dans cette confusion mon autre main qui se baladait sur la porte pour trouver un appuie pressa la petite poignée et ouvrit la portière de la voiture, nous faisant toute les deux tomber en arrière, sur le sol.

Aie bordel. Désolée j'ai pas fait exprès. Dis-je en me redressant et en lui tendant la main pour l'aider à se relever.

Bon ben maintenant que nous sommes dehors.. autant aller au bout.

Nous étions devant la porte d'entrée et la plupart des baigneurs semblaient sortir, au vu de l'heure c'était plutôt normal dans une quarantaine de minute la piscine serait fermée.

On a des invitation, des invitations spéciales ! Dis à l'accueil tout en narguant.

L'intérieur avait un sol ornée d'un carrelage bleu ciel fabuleux tandis que les murs étaient eux blanc, et orné du même type de carrelage. les vestiaires selon le plan affiché étaient à droite et le bassin droit devant, comme nous avions déjà la tenue sur nous inutile de passer par les vestiaires,je courais donc vers le bassin en indiquant à Shani que c'était par là. Et là il fallait le dire, même moi j'étais bluffé, le bassin était gigantesque et et de toute beauté, l'eau avait l'air d'une pureté sans égale pour une piscine, et les lieux étaient entretenues comme il se devait. Et malgré tout ce bien le bassin ne comptait qu'une baigneuse seule, surement du à la fermeture approchant à grand pas.

Voyant que la divine secrétaire semblait elle aussi émerveillé par ces lieux après s'être surement rincé l'oeuil sur moi pendant que j'avais couru devant elle, j'en profitais pour disparaître dans son dos et lui faire une farce. Sans même lui laisser le temps de se préparer ou encore d'enlever son manteau je la poussa à l'eau comme telle en riant d'amusement et en sautant à mon tours... dévêtue pour ma part de la veste qu'elle m'avait prêter.

Ahah, désolé, mais l'occasion était trop belle, tu avais tellement baisser ta garde.
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Février 16, 2013, 10:15:42 »

Ses lèvres étaient magnifiques, tendres, humides. Elle ne pouvait pas s’en lasser, et continuait à l’embrasser, se blottissant contre elle, envoyant sa langue... La femme lui répondait, et elles continuèrent à s’embrasser, jusqu’à ce que la main de la sirène agrippe la poignée de la porte. Elles tombèrent alors à la renverse, Shani poussant un petit cri, avant de se retrouver entre les seins de Lyli. Elle secoua la tête, et se redressa, surprise, revenant rapidement à la réalité, en comprenant ce qui s’était passé. La porte s’était ouverte, et, comme Lyli s’était adossée contre cette dernière, les deux femmes étaient tombées.

« Aie bordel. Désolée j'ai pas fait exprès glissa Lyli.
 -  Au moins, on ne pourra pas tomber plus bas... répliqua Shani en s’écartant.
 -  Bon ben maintenant que nous sommes dehors.. autant aller au bout » termina la femme.

Shani hocha la tête, et verrouilla sa voiture, puis suivit la jeune femme. Il y avait à vrai dire plus de gens qui sortaient de la piscine que de gens qui en entraient. La standardiste à l’accueil fut d’ailleurs surprise de voir deux femmes demander à entrer à une heure si tardive, mais elle ne refusa pas, et les laissa passer. Shani suivit Lyli, qui semblait excitée comme une puce. L’intérieur était en carrelage, comme dans n’importe quelle piscine, et elles allèrent directement à la piscine. Il y avait plusieurs bassins, le principal se situant sur le toit de la piscine. Shani observait ce dernier, avant que Lyli ne se mette à la pousser. Battant des bras, Shani s’écrasa dans l’eau, et en ressortit rapidement, sourcils froncés. Elle avait encore son manteau sur elle, et, surtout, ses lunettes, qui, pour le coup, étaient trempées. Elle les retira, voyant le fond de la piscine se flouter, alors que Lyli s’amusait de sa petite blague.

« Ahah, désolée, mais l'occasion était trop belle, tu avais tellement baisser ta garde. »

La secrétaire secoua la tête, et se fendit d’un léger sourire, avant d’embrasser Lyli.

« Tu es une vraie gamine... Mais je pense qu’il serait préférable que je me débarrasse de mon manteau. »

Elle se retourna, et sortit de l’eau, déposant, non seulement son manteau, mais aussi ses lunettes, sur un banc. Elle se retourna ensuite, et descendit. La plupart des autres clients se trouvant encore dans la piscine côtoyaient d’autres bassins, le bassin principal étant relativement vide. Il restait cependant encore les maîtres-nageurs, qui accordèrent de brefs regards aux jeunes femmes. Shani retourna dans l’eau, bien différente de celle de la mer, bien moins salée, et bien plus claire. Shani s’y désintéressa assez vite, et retourna se blottir contre Lyli, l’embrassant encore, contre le mur, ses mains dans ses cheveux.

« J’ai tellement envie de te faire l’amour, Lyli... Patienter une heure risque d’être difficile. »

Elle l’embrassa sur la joue, descendant sur sa nuque, leurs seins se caressant. Shani n’était pas une obsédée du sexe pour rien. C’était comme une drogue, une passion dont elle ne pouvait se passer, et qui revenait toujours l’agresser. Lyli était d’une telle beauté, et ses seins... Ils étaient tellement lourds, fermes, semblant tellement écrasés sous son soutien-gorge.

« J’espère en tout cas que ce cadre te plaît plus que ma chambre, ma petite sirène... Raconte-moi tout, je suis sûre que faire l’amour dans une piscine, c’est un de tes fantames... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #13 le: Février 27, 2013, 05:39:55 »

La secrétaire avait plutôt bien pris ma blague comme le montrait ce léger sourire sur ses lèvres, elle se contentait juste de sortir pour se déshabillé un peu et ne garder que l'essentiel. Je la laissait faire, de toute façon passer à l'action alors que nous n'étions pas seule était trop risqué pour moi, je ne voulais pas montrer que j'étais une véritable sirène au monde entier... D'ailleurs je ne ressentais pas le besoin d'utiliser la force cette fois-ci , ce ne serait surement pas un viol comme à mes habitudes mais plutôt une relation consentante avec cette femme. De toute façon, quelque chose me dit qu'elle ne tiendrait pas à s'échapper, même dans les contrainte de mon élément.

Fait donc, de toute façon je ne comptait pas laisser ses vêtements sur toi éternellement...

Elle m'avouait ensuite ouvertement ne pas pouvoir attendre pour me faire l'amour, alors qu'une autre nageuse était encore présente et avait tout entendu. Non pas que cela me gênait en faite, je n'étais pas pudique, pas le moins du monde, mais je pense que sur le coups, elle l'avait totalement oublié l'espace de quelque instant. Puis elle replongea pour se coller à moi, attirée comme un véritable aimant.

« J’espère en tout cas que ce cadre te plaît plus que ma chambre, ma petite sirène... Raconte-moi tout, je suis sûre que faire l’amour dans une piscine, c’est un de tes fantames... »

Un fantasme ? Pas vraiment, j'avais l'habitude d'être dans l'eau pratiquement 24H sur 24, cela était naturelle pour moi, je ne pouvais pas survivre sans eau.

Dans l'eau ou dans ta chambre... tant que nous y somme toute les deux c'est l'essentiel, non ? Dis je en reculant et en me libérant pour faire quelque brasses.

Mon intention n'était pas de la rejeter mais de faire grandir l'impatience en elle, elle en avait tellement envie, comme un désir ardent, elle désirait mon corps plus que tout en cet instant et devait se languir du moment ou elle pourrait enfin se lâcher. Je faisait donc une petite longueur avant de revenir sur moi, sous les yeux de l'autre nageuse qui sortait de la piscine pour s'en aller et nous laisser seule, peut être choquée par ce qu'elle venait d'entendre ? Dans tout les cas la situation était propice et nous n'avions plus besoin d'attendre avant de passer à la vitesse supérieur, nous ne risquions plus d'être dérangées par qui que ce soit à 20 minute de la fermeture.

Dit... ça te dit de jouer à un petit jeu ?

J'allais lui proposer une opportunité de céder à ses envies avant l'heure prévues, mais seulement sous certaines conditions.. qui n'en était en faite pas vraiment.. puisqu'elle n'avait aucune chance de gagner à ce qui allait suivre.

La première qui remonte à la surface a perdu, et si tu remonte après moi... en guise de récompense pour m'avoir battu, je te laisse me faire l'amour tout de suite... autant de fois que tu le désire...

C'était simple, un concours d'apnée classique dans lesquelles elle n'avait aucune chance de gagner, bien qu'elle ne le sache pas. Mais ce qu'elle ne savait pas non plus c'est que même après sa défaite... je ne comptais pas attendre une heure de plus pour lui faire l'amour moi non plus... et elle aurait donc droit à la même récompense.

Ce serait dommage de ne pas gagner non ? Si tu remonte avant moi et que tu perds notre défie je risquerais même de le prendre mal... je me dirais que je ne suis peut être pas assez désirable à tes yeux pour que j'en vaille la peine...

Bien sure ce n'était qu'une mise en scène, je voulais tout simplement voir à quel point elle me désirait, jusqu'ou elle était prête à se démener pour avoir le droit de me faire l'amour, même si je ne pouvais pas perdre.

Allons-y... 1... 2... et 3 ! dis-je avant de plonger ma tête sous l'eau la première et sans la quitter des yeux.
Journalisée

Shani Stevens
Dieu
-

Messages: 298



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Février 28, 2013, 02:11:47 »

Guère discrète, Shani ne réalisa pas, sur le coup, que quelqu’un avait pu les entendre. Mais, dans le fond, était-ce si choquant ? Shani était belle, et Lyli l’était aussi. Il aurait fallu faire preuve d’une chasteté hypocrite, ou être aveugle, pour ne pas être attirée, et pour ne pas imaginer ces deux femmes en train de faire sauvagement l’amour. Dans un film pornographique, elles auraient fait le tour du Web. Indéniablement. Lyli se défit du corps de Shani, qui comprit, à la manière dont elle agissait, qu’elle continuait à l’aguicher. Pensait-elle que Shani n’était pas suffisamment excitée ? Restant dans l’eau, en fronçant les sourcils, elle vit Lyli commencer à nager, et hésita à la rejoindre, avant de voir l’autre nageuse s’en aller. Lyli était décidément une femme bien mystérieuse, une créature belle et envoûtante, qui intriguait énormément la secrétaire de Mishima, qui n’avait guère l’habitude de tomber sur une telle femme. Elle la troublait, la perturbait, tout en l’excitant affreusement, lui faisant découvrir des sensations puissantes, un désir qu’elle n’avait que trop rarement éprouvé au cours de son existence. Lyli retourna vers elle, et lui proposa alors de jouer à un « petit jeu ».

*Un jeu ?*

Qu’est-ce qu’elle voulait dire par là ? Intriguée, Shani écarta ses cheveux, clignant des yeux, se demandant ce qu’elle voulait dire par là. Plus elle passait du temps avec elle, et plus cette femme mystérieuse l’intriguait. Elle entretenait délibérément le secret, et Shani était sûre qu’elle lui cachait quelque chose. Mais quoi donc ? Elle ignorait ce que cette dernière voulait dire, et, dans un sens, ce mystère contribuait à son propre charme, la rendant encore plus attirante et frustrante. Le jeu de Lyli consistait à faire un concours d’apnée. Celle qui résisterait la plus longtemps dans l’eau gagnerait le droit de faire l’amour sur l’autre, et l’entendre dire, sans hésitation, de la belle et magnifique bouche de Lyli, suffit à l’exciter, à l’émoustiller. Elle mouillait dans sa culotte, ayant l’impression d’être une espèce de jeune pucelle en manque. Shani se mordilla les lèvres, tandis que Lyli poursuivit ;

« Ce serait dommage de ne pas gagner non ? Si tu remonte avant moi et que tu perds notre défie je risquerais même de le prendre mal... je me dirais que je ne suis peut être pas assez désirable à tes yeux pour que j'en vaille la peine... »

Elle sourit.

« D’accord... Allons-y, ma belle. »

Elle ignorait si elle arriverait à vaincre Lyli, mais elle se promit de faire son mieux. Elle la narguait, voulait la voir faire ça... Et elle voulait encore lui faire croire que l’eau n’était pas son fantasme ? Shani aurait été curieuse de connaître l’histoire sexuelle de Lyli, car elle était convaincue que son histoire serait intimement liée à l’eau, et qu’elle avait du plus souvent faire l’amour dans l’eau que sur la terre ferme. Lyli se mit à énumérer le temps restant, et Shani aspira grandement l’air, avant de plonger également.

Sous l’eau, les sensations étaient différentes. Tout était comme enveloppé d’un voile qui perturbait la perception extérieure. Le toucher, le son, et même la vision. Elle cligna des yeux, observant le corps de Lyli, ne pinçant pas son nez. L’apnée... Elle savait que certains champions du monde parvenaient à tenir une dizaine de minutes, mais, sur ce point, elle n’avait jamais été très douée. Elle se rappela ses premiers essais, quand elle était gamine, dans sa baignoire. A cette époque, elle arrivait à tenir une minute, mais elle ne s’était jamais vraiment entraînée. Elle fermait la bouche, essayant d’avoir une respiration normale, de ne pas trop consommer d’oxygène, voyant Lyli devant elle. Les cheveux de Shani remuaient légèrement dans l’eau, et elle louchait sur ses seins, se frottant les cuisses l’une contre l’autre. La secrétaire se faisait l’effet d’une vraie perverse, et s’imaginait faire l’amour sous l’eau, lécher les belles cuisses de Lyli, son corps parfait, lui pincer les fesses... Elle était si belle, si excitante.... Des bulles s’échappèrent des lèvres de Shani.

Une minute s’écoula ainsi, et Shani commençait à sentir un étau dans sa gorge, quelque chose qui la serrait. Le plus troublant, c’était que Lyli ne semblait rien avoir, et se sentir... Très bien. Comme un poisson dans l’eau. Shani, elle, commençait à avoir de grosses joues, devant lutter contre l’envie inconsciente d’ouvrir les lèvres, et de boire de l’eau, ce qui serait fatal. Elle se mit à lentement remuer la tête, soupirant, alors que 90 secondes venaient de passer. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, et elle se mit à gémir, fermant et rouvrant les yeux sporadiquement, mais sans voir Lyli sortir de l’eau.

*Mais remonte, putain, remonte ! Pourquoi est-ce qu’elle ne remonte pas ?!*

Shani avait de plus en plus mal, et ouvrit les lèvres, soufflant, éjectant l’eau, avant de les refermer. 120 secondes... Elle souffrait, et continua à se tortiller, essayant de se forcer à penser à quelque chose. Elle tentait de faire défiler des images, mais la pression autour de ses poumons devenait trop forte. Elle secouait rapidement la tête, gémissant, soupirant, et finit par remonter à l’air libre. Elle sortit la tête hors de l’eau, et aspira de grandes goulées d’air, avant de s’agripper à l’échelle, sonnée, respirant lourdement, sentant son cœur hurler contre sa poitrine. Mal... Elle avait mal... Et elle commençait à comprendre que Lyli n’était pas normale.

*Soit c’est une championne du monde, soit elle a des facultés surnaturelles... Merde, elle n’a pas bronché, à aucun moment ! Comment est-ce possible ?! Je n’y comprends rien !*
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox