banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Duel au sommet [Faith Evans, Samara]  (Lu 2968 fois)
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 25, 2012, 09:01:32 »

Un duel au sommet de la tour s’annonçait. Velk’Ro le nécromancien croyait dur comme fer qu’il en serait l’un des protagonistes. Comment cela aurait-il pu en être autrement ! Dire qu’une démone, une simple démone avait réussi à entrer dans sa tour ! C’était déjà un exploit en soi mais ça ne s’arrêtait pas là, ce n’avait été que le début ! La démone avait massacré méthodiquement tous les défenseurs morts vivants, les squelettes, les zombies, les goules !

"Quel manque de savoir-vivre. Vous auriez pu éviter de massacrer ma cour."

Disait-il à Faith en se rencognant dans son trône capitonné de velours rouge. Il prenait un air bravache alors que la démone le regardait avec une expression neutre qui ne lui disait rien de bon.

"Alors, on est aussi nécrophile, hein ?"

Commenta la jeune femme en regardant brièvement les restes calcinés des zombies nues qui avaient formé en quelque sorte le harem du sorcier. Elle avait utilisé un fouet de feu sombre, une arme capable de mettre le feu à un mort vivant sans propager un incendie autour. Du feu très localisé, donc. Faith était tout de même un peu étonnée. Alors que le reste de la tour était austère, la salle du trône ressemblait à un lupanar avec tous ces coussins, tout ce velours rouge. Elle n’en fit néanmoins pas part à son ennemi et brandit son fouet dans sa direction, ne cachant plus son hostilité.

"Vous avez repéré ma position pour le compte d’êtres qui ont failli me tuer. Pour ça, je vais vous massacrer."

La terreur se lit sur le visage de Velk’Ro quand il comprit à qui il avait affaire. Ce n’était pas une simple démone ! Il se demandait quand même comment elle avait pu éviter ses sorts défensifs. Il se leva en ne parvenant pas à cacher ses doutes, prêt à se battre tout en sachant que cette lutte serait vaine ! La confrontation avec Faith allait débuter et le sorcier sentait qu’il allait subir une défaite éclair.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 26, 2012, 02:08:29 »

Bien qu’elle soit une démone, Samara se définissait aussi comme une magicienne... Et pas n’importe quelle magicienne. Elle était une Archimage émérite, qui avait, en tant que tel, reçu un certificat magique, un diplôme émanant de l’une des plus prestigieuses académies ashnardiennes. Si elle avait pu, elle aurait pu avoir une chaire à l’université, et dispenser des cours. Cependant, un poste théorique ne l’intéressait pas. Elle était une femme d’action, une démone qui avait usé de son influence magique pour se frayer une place au sein de la Cour impériale. Son rôle de magicienne se mélangeait ainsi à son rôle de conseillère politique, et les deux trouvaient ici un intérêt en la personne de Velk’Ro, un puissant mage qui avait été renvoyé de l’académie pour des pratiques contrevenant avec l’éthique des magiciens. Concrètement, Velk’Ro était un professeur en nécromancie qui, en tant que tel, dispensait des cours de nécromancie. Sa passion pour la nécromancie l’avait toutefois amené à dépêcher les frontières de la légalité, puisqu’il avait cessé de s’intéresser aux cobayes fournis par l’université pour former des groupes d’étudiants afin d’exhumer des cadavres dans les cimetières, et procéder à des rituels consistant à réveiller les morts, invoquer les fantômes... Velk’Ro avait fini par développer une véritable fascination pour la non-vie, à tel point qu’il en était devenu nécrophile. Il avait été radié de l’ordre des magiciens auquel il appartenait, mais avait emporté avec lui tous ses secrets.

Depuis lors, Velk’Ro, comme beaucoup de mages, avait vécu en solitaire, se dotant d’une tour, avec un laboratoire. L’argent n’était pas difficile à obtenir pour un puissant magicien. Il lui suffisait d’aller près de grands cimetières, et d’apporter son aide aux villageois, moyennant contribution. Les Ashnardiens estimaient même que Velk’Ro avait du créer lui-même des infestations zombies, afin d’obtenir de l’argent. Samara cherchait à développer ses talents magiques, et la nécromancie, un domaine riche en possibilités, l’intéressait beaucoup. Elle avait besoin de trouver des grimoires de recherche, les mémoires et les chroniques personnelles des magiciens. Elle avait dépassé le stade des manuels, pour se lancer dans le cadre de l’expérimentation empirique. Cependant, la nécromancie était un art difficile. Elle préférait trouver des notes pour réaliser de bonnes formules.

Ashnard voulait supprimer Velk’Ro, car sa tour se trouvait dans une colonie appartenant à l’Empire, près d’un marécage. Or, il était établi que, depuis la présence de Velk’Ro, le nombre de fantômes était en croissante augmentation, tout comme les zombies, ce qui commençait à avoir une sévère influence sur l’économie de la région. Cette dernière reposait essentiellement sur l’exploitation de lucratifs gisements de brai, mais les ouvriers étaient de plus en plus superstitieux, craignant que des zombies ne les attaquent. Les militaires avaient repéré la tour dans les marais, mais une première expédition s’était soldée par un échec retentissant, transformant les soldats en zombies serviles. Samara était donc partie près de la tour, utilisant son portail de téléportation pour rejoindre cette région hostile.

Elle avait rapidement compris qu’elle n’était pas la seule sur le coup, en constatant que les sortilèges magiques protégeant la tour étaient brisés, et qu’il y avait énormément de cadavres. La non-vie était devenue la mort, et elle grimpait rapidement la tour, n’affrontant quasiment aucune résistance, voyant un enchaînement de cadavres et de morts-vivants détruits.

*Visiblement, je suis arrivée après la fête...*

Velk’Ro n’était toutefois pas mort, car elle pouvait sentir son énergie magique. Elle affluait dans les murs de la tour, et elle rejoignit le dernier étage, au-dessus de son laboratoire. Le mage avait toujours eu le goût du luxe, et elle comprit que cette ultime pièce, constituée de coussins, de poufs, de gros tapis, et d’énormes lits élégants, constituait son harem privé, où il devait féconder des femmes zombies. Samara vit que toutes ses prostituées zombies avaient été tuées, et ne tarda pas à voir Velk’Ro... Face à une superbe femme à la chevelure grise :

« Vous avez repéré ma position pour le compte d’êtres qui ont failli me tuer. Pour ça, je vais vous massacrer. »

Une démone... Samara sentit sa nature démoniaque, et s’avança lentement, d’un pas élégant et glamour, son bâton de magicienne dans l’une de ses mains. Dans son dos, sa queue remuait de droite à gauche.

« Je ne me laisserais pas marcher dessus si facilement ! s’emporta Velk’Ro. J’ai percé les mystères de la Vie et de la Mort, mon pouvoir dépasse largement le tien ! »

Les mages étaient tous des vantards. Tendant ses mains, il envoyait une puissante lueur verdâtre vers la démone. Samara cligna des yeux, mais vit que la belle femme l’esquiva très facilement. Samara apparut alors, et frappa avec la base de sa canne, provoquant une vibration magique qui interrompit le duel.

« Hum-hum ! se racla-t-elle la gorge.
 -  Qu’est-ce cela ? Qui es-tu ?! »

Samara se mit à sourire.

« Je suis Samara, Archimage, et je viens récolter vos recherches.
 -  Quoi ?! s’exclama ce dernier, outré. Mes recherches sont personnelles !
 -  Je m’y attendais un peu...
 -  Je vous tuerais toutes, et vous deviendrez des zombies qui me lècheront la queue ! »

Ses mains se mirent à nouveau à luire, mais Samara attaqua. Son bâton brilla, et elle envoya une décharge magique qui frappa l’homme, le faisant décoller. Velk’Ro traversa une grosse porte, la renversant, et s’étala dans sa salle de bains. Samara tourna alors la tête vers l’autre démone, qui tenait entre les mains un fouet enflammé.

« Belle arme... Ça ne vous dérange pas de partager ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 26, 2012, 10:25:11 »

Même dans son arrogance, Faith se demandait comment elle avait pu dissiper les pièges magiques tapis dans la demeure du sorcier sans même s’en rendre compte. De deux choses l’unes, soit ses vibrations corporelles l’avaient fait pour elle, soit il y avait une autre personne dans ce lieu. Ou les deux … tandis qu’elle faisait face à Velk’Ro, la démone sentait une présence fantastique approcher d’eux. A coté de ça, même le charismatique sorcier avait l’air d’un morpion. Faith venait d’esquiver facilement la première attaque du nécromancien et allait contre-attaquer lorsqu’une vibration magique interrompit le début de massacre.

"Ha, une invitée surprise."

Dit-elle tranquillement en voyant une démone typée entrer dans la salle du trône. A tous les coups, elle n’avait pas non plus pris rendez-vous. Faith sentit aussitôt son cœur s’emballer dans sa poitrine. Des démons sous leur véritable apparence, elle en avait déjà vu quelques uns mais aucun n’avait une telle beauté. Le peu de tissu qu’elle portait mettait son corps en valeur, le transcendait. Ca formait un contraste frappant avec le corps en apparence humaine de la jeune femme. Son uniforme mettait son corps en valeur tout en lui donnant dans le même temps un air sobre qui lui plaisait évidemment beaucoup.

*Je me demande quel goût a sa peau*

Songeait-elle en changeant de fouet et en écoutant d’une oreille distraite le court dialogue entre la démone et le sorcier très grossier. Ce dernier vola d’ailleurs dans les airs.

"Belle arme... Ça ne vous dérange pas de partager ?"

En retour, Faith lui voua un regard quelque peu contrarié. Par la faute de peau rouge, elle avait comme le feu aux fesses et les seins durcis de désir.

"Merci. J’ai un faible pour les fouets. Belle … entrée. Je m’appelle Faith, j’ai foi dans la violence et dans le sexe torride. Je partage un lit douillet avec l’objet de mon désir mais je ne partage pas ma proie."

Ceci dit, elle étendit son fouet d’un geste vif, lequel alla s’enrouler autour du sorcier. Ce dernier venait de se relever et il allait jeter un sort qui fut interrompu par le fouet. Faith activa alors la lame laser, ce qui plongea sa proie dans d’atroces souffrances. La jeune femme ne se délectait pas de ce spectacle, c’était à cause de peau rouge qu’elle déshabillait clairement du regard.

"Voila ce qui va se passer. J’élimine Velk’Ro et vous prenez son journal intime. Comme ça va être très court, j’hésite un peu pour la suite des festivités. Je me demande si je vais vous combattre parce que je suis un peu déçue par ce que j’ai trouvé ici, comme adversaires. Je me demande si on pourrait s’envoyer en l’air. Enfin, je me demande si on pourrait se combattre ET s’envoyer en l’air. Vous auriez une préférence ?"

Demanda-t-elle, des fois qu’elle en tienne compte. Ceci dit, elle passait une langue gourmande sur ses lèvres et vouait un clin d’œil coquin à la démone tout en jouant du poignet qui tenait le fouet, ce qui accentuait encore la souffrance du sorcier. Faith voulait voir si elle plaisait à l’autre démone, si elle ressentait son aura de sensualité. Certes, elle était vêtue de façon à ne montrer qu’une jambe au galbe tellement bien formé mais c’était surtout le suggéré qui faisait surtout le charme de la jeune femme, son uniforme qui moulait parfaitement ses hanches pleines, son ventre plat, sa poitrine naturelle qui défiait la gravité.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 26, 2012, 11:33:45 »

« Je m’appelle Faith, j’ai foi dans la violence et dans le sexe torride. Je partage un lit douillet avec l’objet de mon désir mais je ne partage pas ma proie. »

L’Archimage démoniaque ne put s’empêcher de sourire à cette remarque. Tout était dit, et de manière assez rapide. Cette dernière pencha la tête d’un air intéressé. Sexuellement, et bien que ce soit curieux pour une démone, les hommes ne l’avaient jamais tenté. Elle les trouvait d’une laideur incroyable, d’un désintérêt sexuel total, elle qui aimait l’harmonie des corps, les belles formes alléchantes. De ce point de vue, elle se permit un regard très intéressé sur le corps de cette femme forte, cette Faith. Le cristal magique sur le sommet du long bâton de Samara se mit à briller d’une curieuse lueur rosée, et Samara comprit alors que la démone en face d’elle émettait des pulsions d’insatisfaction et de frustration. Concrètement, elle bandait, si tant est que ce terme soit approprié pour une femme. Reste à savoir qu’est-ce qui était à l’origine de cette situation : Samara... Ou Velk’Ro ?

Elle ne répondit rien sur le coup. Velk’Ro s’était relevé, blessé, hargneux. C’était... Étrange. Il semblait bien plus faible que dans les souvenirs de Samara. Il tenta de lancer un sort, mais Samara n’eut même pas à intervenir. Le fouet de Faith claqua à nouveau, ramenant Velk’Ro vers elle, afin qu’elle puisse enfoncer une espèce de sabre énergétique dans son corps. La lueur de désir qui brûlait dans les yeux de Faith était... Très excitante. Samara, en toute honnêteté, ne s’attendait pas vraiment à tomber sur une telle beauté dans la tour de Velk’Ro. C’était un sacré lot de consolation, car Samara était loin d’être insensible à ses charmes. Alors qu’elle restait dans son coin, toujours aussi muette, se cantonnant à un simple rôle d’observatrice, Faith vint lui parler :

« Je me demande si on pourrait s’envoyer en l’air. Enfin, je me demande si on pourrait se combattre ET s’envoyer en l’air. Vous auriez une préférence ? »

Samara se surprit à déjà beaucoup apprécier cette petite femme, qui était très directe. Elle se déplaça alors, atterrissant dans le dos de cette dernière, laissant son bâton à côté d’elle. Ses deux belles mains se posèrent alors sur les hanches de Faith, remontant le long de sa robe argentée. Outre la soyeuse texture de la robe, elle sentait une peau tendre, douce, et solide. Samara pencha alors sa tête, et vint embrasser le cou de Faith, tendrement, à travers ses cheveux, mordillant sa peau.

« Je te sens chaude comme la braise, Faith... Mais je ne me suis pas présentée à toi... »

Comme à son habitude, l’Archimage parlait sur un ton faible et langoureux. Sa queue tendre et douce se mit à glisser le long de l’une des jambes de Faith, celle qui était à découvert, et elle remonta vers ses cuisses, caressant sa culotte, s’enfonçant à l’emplacement de son vagin. Difficile, ainsi, de se méprendre sur les intentions de la démone.

« Je suis Samara, Archimage ashnardienne, et je suis venue dans cette tour pour m’accaparer les recherches de Velk’Ro, et éventuellement dévorer son âme, afin d’obtenir ses pouvoirs. Et j’aime les belles femmes fortes comme toi... Alors, je ne vais te demander qu’une chose... »

Samara ménagea une petite pause, retournant embrasser le cou de Faith, ses mains glissant sur sa robe. Oui, elle était vraiment très belle, très attirante... Et, maintenant qu’elle était si proche, l’Archimage pouvait sentir l’excitation de cette dernière.

« Puisque je ne peux pas le tuer, je veux que tu m’offres un beau spectacle... Fais-le souffrir, et je te ferais jouir avec tout mon talent et toute mon expérience ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 26, 2012, 06:06:01 »

Elle s’appelait Samara et elle était très appétissante. Elle ne semblait pas désirer se battre avec Faith mais ouverte à des ébats bien plus charnels avec elle. Voila qui était trop tentant.

"Puisque je ne peux pas le tuer, je veux que tu m’offres un beau spectacle... Fais-le souffrir, et je te ferais jouir avec tout mon talent et toute mon expérience !"

Voila qui ravit Fait mais en même temps, quelque chose la chiffonnait chez le sorcier. Il était censé opposer plus de résistance que ça. C’était comme s’il désirait mourir. Alors, elle comprit.

"Faites l’amour, pas la guerre, j’adhère dans ton cas, chérie. Je pense que tu vas avoir un beau spectacle parce que le monsieur nous cache une surprise. Allez, Velk’Ro, ne t’accroche pas comme ça au suspense, montre-nous la grosse bébète qui est en toi."

Ceci dit, elle l’acheva en resserrant l’emprise de son fouet, disloquant le corps de l’ennemi et aperçut en effet son visage souriant avant que le cadavre se transforme effectivement en une vilaine grosse bestiole.


La salle était immense sinon il n’aurait pas tenu là dedans, il pouvait même y gambader sans gêne. Avait-il prévu tout ça ?

"Ce n’est pas ça qui va me faire peur."

Ca ne faisait pas peur à Faith mais c’était quand même redoutable. Le monstre créait des genres de monstres de sang avec le sien de sang, qu’il envoyait ensuite contre la démone. Cette dernière sentait que si un seul de ces monstres la touchait, elle allait le sentir passer. Elle tua une créature de sang puis une autre, et quasiment aussitôt, elles furent remplacées. Autant s’en prendre directement au cœur ! Elle bondit vers le montre arachnoïde, dépassant les monstres de sang, évitant leurs doigts acides et elle trancha une patte, puis une autre avant d’enfoncer son sabre de lumière rouge dans la tête de la bête, ou le ventre, ou ce qui tenait lieu des deux. Néanmoins, cette chose avait une vitalité monstrueuse et d’un coup de patte, elle envoya Faith valdinguer dans les airs et heurter le mur du fond. Le temps que la jeune femme se redresse, la grosse bestiole avait déjà dressé une trentaine de créatures de sang qui formaient comme un mur infranchissable entre elle et la démone. Le défi était encore accentué par le fait que la bestiole ne restait pas inactive en fait. Elle profitait de la diversion causée par ses familiers pour lui drainer peu à peu son énergie Mana.

"Ha, un vrai défi ! Admirez le spectacle, Samara, je vais tous me les faire, et le gros moche en dernier !"

Dit-elle à la démone en voyant qu’elle n’était pas inquiétée, donc en lui parlant ainsi pour qu’elle continue à ne pas s’impliquer. C’était la proie de Faith, elle ne la partagerait pas.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 28, 2012, 05:43:26 »

Samara était d’accord avec Faith. Elle ignorait juste ce que Velk’Ro avait derrière la tête, mais ne tarda pas à avoir la réponse quand, en succombant, son corps se transforma. A force d’étudier la non-vie et de l’admirer, Velk’Ro avait fini par devenir lui-même une espèce d’indescriptible zombie. Il s’était transformé en une énorme araignée particulièrement dangereuse, une sorte de pondeuse qui, avec ses pattes, pouvait créer des monstres rouges. Samara observait cette scène, incrédule.

*C’est un niveau de magie très impressionnant...*

Velk’Ro confirmait les théories les plus folles liées à la nécromancie, et aux potentialités infinies que cette discipline mal connue et méprisée pouvait offrir. Samara se résolut même à libérer Faith de ses délicieuses caresses, et se força à ne pas intervenir. Velk’Ro était bien plus puissant, maintenant. Même Samara ne pouvait se permettre de le traiter à la légère. Les différentes informations récoltées par l’académie étaient fondées : Velk’Ro avait réussi l’impossible ! Il s’était transformé en une énorme araignée-reine nécromancienne. Son abdomen rouge ressemblait à une espèce de gueule sanglante affamée. Samara resta en retrait durant le début du combat, mais, plus le temps passait, et plus Velk’Ro se renforçait, multipliant ses sbires rouges. Certains soldats-squelettes fonçaient vers Samara, qui les repoussait en utilisant sa magie, se cantonnant toujours à un rôle d’observatrice.

Faith réussit à le blesser, mais Velk’Ro se régénérait. La patte brisée se reconstitua rapidement, et Velk’Ro se constituait une puissante armée, utilisant probablement les âmes des nombreux cobayes et autres prisonniers qui avaient servi à ses expériences macabres. Tout ceci dépassait complètement les compétences nécromanciennes de Samara, renforçant son intérêt pour ce monstre. Bien que Faith semblait faire un point d’honneur à s’occuper toute seule de Velk’Ro, l’Archimage ne pouvait pas prendre le risque de voir cette exquise femme être tuée.

« Ha, un vrai défi ! Admirez le spectacle, Samara, je vais tous me les faire, et le gros moche en dernier ! » tenta de la rassurer Faith.

Samara avait plutôt l’impression que c’était elle-même qu’elle tentait de rassurer. La belle démone savait toutefois que l’orgueil des démons n’était pas une chose à sous-estimer. Pour bien des démons, l’honneur était même plus important que leur vie elle-même. Si Samara aidait Faith maintenant, cette dernière pouvait s’en formaliser. Ceci mettait Samara dans une position ambiguë, car elle n’était pas vraiment se retrouver bloquée à un simple rôle d’observatrice neutre.

Velk’Ro, de son côté, envoya ses séides sur Samara, comprenant qu’il cherchait à l’occuper, tout en s’attaquant à Faith. Des lueurs rougeâtres jaillirent de ses pattes, et il frappa le sol. Des lueurs rouges remontaient également le long des murs. C’était la Tour de Velk’Ro, l’endroit où il était le plus puissant. Samara tapa avec son bâton sr le sol, envoyant une onde magique qui faucha plusieurs des soldats-squelettes. Elle restait en position défensive, et se battit avec son bâton, le faisant tournoyer en frappant ces monstres. Ils étaient relativement amorphes, mais elle vit alors des filaments rouges jaillir de la gueule de Velk’Ro, fondant tout droit sur Faith. Samara matérialisa alors un bouclier magique, qui bloqua les filaments

« S’il te touche avec ça, tu seras à sa merci, la prévint Samara. Velk’Ro est bien plus puissant que ce que je pensais... »

C’était une manière détournée de dire que Samara se réservait le droit d’agir. Le point faible de Velk’Ro était son abdomen rouge, mais ce dernier ne restait pas inactif. Il se mit à cracher de « petites » araignées, qui tombèrent sur le sol, avant de foncer vers les deux démones. Elles étaient petites par rapport à l’araignée venant de les pondre, mais, par rapport à une araignée classique, elles étaient plutôt énormes. Samara se permit un grognement. Elle détestait les araignées.

*Pourquoi diable faut-il que les nécromanciens en raffolent ?* soupira-t-elle.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 28, 2012, 07:21:23 »

Samara était intervenue, du coup elle compromettait la beauté du spectacle à venir. La démone modifiée avait songé à faire évoluer le monstre et ses familiers vers quelque chose de très orgiaque, comme une apparence de viol collectif sur sa personne alors qu’elle aurait rusé en réalité. En intervenant, Samara avait un peu gâché cette évolution mais en même temps, Faith n’avait pas besoin de prendre son pied avec ces créatures alors qu’elle pourrait goûter à un plaisir charnel avec la démone magicienne. Elle devait l’être puisqu’elle voulait le grimoire du monstre.

"On va passer au clou du spectacle !"

Annonça-telle en se dressant face à l’adversité avant de lancer un autre fouet vers l’énorme arachnoide. Commet mue d’une tête chercheuse, le fouet slaloma entre les sbires de sang et alla fouetter ce qui ressemblait le plus au postérieur du monstre. En agissant ainsi, elle venait de blesser son … ego ! Le résultat ne se fit pas attendre. Furieux, le monstre avala tous ses familiers, ce qui accrut de façon fantastique son pouvoir.

"Je sais ce que je fais, n’interviens surtout pas !"

Faith le savait mais l’autre démone ne le savait pas. En apparence, ça avait l’air fou. Le monstre engendrait une énorme énergie nécrotique qui allait transformer tout ce qu’elle toucherait en un tas d’ossements. Il menaçait ainsi la démone qui ne bougeait pas d’un millimètre, elle le défiait ouvertement de le faire !

"Allez, montre-moi ce que tu as dans le ventre, zombie de superette !"

Rendu fou furieux, Velk’Ro libéra d’un coup toute cette énergie noire en une vague monstrueuse qui fusa sur Faith et … ne l’atteignit jamais. L’énergie disparut et l’instant d’après, la grosse bestiole fut réduite à l’état de gros squelette qui ne tarda pas à se disperser dans la pièce. Quant à la jeune femme, elle avait disparu … ha non, elle était derrière Samara, lovée dans son dos à lui caresser les seins.

"Voila, son journal intime est à toi. Ca t’a plu ?"
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 28, 2012, 07:54:28 »

« Je sais ce que je fais, n’interviens surtout pas ! »

C’était pourtant tentant. Velk’Ro avait rappelé tous ses monstres, augmentant ainsi sa magie de manière... Très inquiétante. Samara restait en retrait, se sentant assez nerveuse. Un pouvoir terrifiant s’agitait entre les pattes du redoutable mage, et, si elle ne faisait rien, la situation risquait de totalement dégénérer. Samara ne pouvait tout de même pas rester les bras croisés en voyant son ennemi devenir monstrueusement puissant ! Elle se devait d’intervenir, mais, d’un autre côté, elle craignait que son intervention n’énerve profondément la belle, mais non moins redoutable Faith. Samara se cantonna donc à un rôle d’observatrice, en se disant que la belle devait avoir une idée derrière la tête, un plan.

Le sol se mettait à vibrer, et Velk’Ro lâcha alors une surpuissante attaque magique... Et Samara comprit qu’il venait d’imploser. Sans qu’elle ne se l’explique, le nécromancien s’était surchargé, probablement à cause des coups de fouet de Faith. L’Archimage se protégea avec un bouclier, tandis qu’une vague verdâtre remplissait toute la pièce, l’empêchant de voir quoi que ce soit. Lorsqu’elle put à nouveau cligner des yeux sans sentir ses pupilles être agressées, Samara vit que l’araignée immense ressemblait à un gros squelette, qui, lentement, se fissura et se désagrégeait. Velk’Ro tomba en poussière, et Samara ne sut quoi en penser. Était-il vraiment mort ? Avec les nécromanciens, on ne pouvait jamais vraiment savoir ce qu’il en était. Mais sa présence, en tout cas, n’était plus là.

Faith, en revanche, s’était glissée dans son dos, caressant les seins de Samara, qui se permit un léger sourire.

« Voila, son journal intime est à toi. Ca t’a plu ? »

L’Archimage sourit. Mort ou disparu, Velk’Ro avait laissé derrière lui son grimoire. Samara n’avait donc théoriquement plus rien à faire ici. Elle se retourna lentement, plantant son regard dans celui de Faith. Plus aucun intérêt professionnel ou magique ne la retenait ici... Mais il y avait d’autres enjeux dans cette pièce. Elle sourit lentement, et caressa avec l’une de ses mains la joue gauche de Faith, son pouce glissant sur ses lèvres, la griffant très légèrement.

« C’était... Très beau », acquiesça-t-elle.

Elle retira ses doigts. Le grimoire pouvait encore attendre un peu.

« Je constate que tu t’es beaucoup dépensée... J’aimerais bien te dire que, après l’effort, survient le réconfort, mais... A la vérité, ma belle, je doute fort que tu puisses te reposer beaucoup avec moi. »

Samara se pencha vers Faith, et l’embrassa alors sur les lèvres. Elle se blottit un peu contre le corps de cette dernière, tandis que sa queue se mit à glisser le long des jambes de la démone. La langue de Samara se fourra dans la bouche de Faith, prolongeant pendant une dizaine de secondes le baiser. La démone rouge en gémit légèrement, avant de retirer ses lèvres.

« Tu es aussi belle que sauvage, Faith... Tu as tout pour plaire à une démone comme moi. Et je n’ai pas trop eu l’occasion de me dépenser en venant... Il va donc falloir rattraper le temps perdu, que je me dépense un peu... Et je suis une femme très énergique ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Décembre 28, 2012, 09:01:50 »

Faith embrassa Samara à pleine bouche pendant ce qui lui semblait durer une douce éternité avant de s’arracher à ses lèvres comme à regret mais tout en la regardant avec la même avidité.

"C’était aussi très sale, ce rustre a souillé toute la pièce avec ses matières visqueuses et nous-mêmes, nous avons besoin d’un bon bain chaud … d’ailleurs, je vois que ta belle queue caudale ne doit pas te servir que pour te gratter le dos. Tout ça est très excitant ... hmmm, viens, je t’emmène …" ♪

Des vibrations de pur désir charnel émanaient du corps de la démone alors qu’elle semblait entrainer Samara dans une danse corporelle qui les faisait comme voler juste au dessus du sol. De façon plus prosaïque, Faith la poussait vers la salle de bains demeurée des lieux demeurée intactes, mais elle la poussait sans violence, avec finesse et doigté, l’entraînant dans on sillage en tourbillonnant vraiment comme si elles dansaient toutes les deux.

"Je vois que le vieux ne se refusait rien …"

Commenta la jeune femme en fermant la porte derrière elle sans quitter du regard la démone à la peau rouge. D’un coup, elles étaient coupées de la violence passée et plongées dans un luxe tapageur, une salle de bains faite de marbre d’or là où on se serait attendu à trouver du fer et des ossements. Néanmoins, Faith n’y prêtait pas vraiment attention, elle ne voyait que Samara. Elle l’embrassa à nouveau avec passion puis les débarrassa toutes les deux de leurs armes avant de lui susurrer à l’oreille :

"Ne te déshabille pas, c’est moi qui vais dénuder ton corps tellement excitant et puis tu feras de même pour moi …"

Ceci dit, elle fit couler l’eau dans la baignoire imposante qui prenait presque un air de jacuzzi avant de prendre un air un peu contrarié alors que le bain était prêt. Il y avait l'eau chaude mais il manquait quelque chose.

"Par l’Enfer, il n’y a pas de produit pour faire mousser le bain."

Commentait-elle avec un faux air dramatique. Ce disant, elle lorgnait vers Samara, des fois qu’elle puisse faire quelque chose dans ce style parce que ça pouvait être pratique, la magie sinon ça ne serait pas grave. Le plus important, ce n’était pas les bulles mais l’idée que Faith allait bientôt frotter son intimité contre celle de la démone. Ca la faisait mouiller rien que d'y penser.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 29, 2012, 12:27:57 »

Leur baiser ne laissa pas Faith sans réaction. Samara, grâce à ses connaissances en magie rose, pouvait sentir l’excitation de cette dernière. Inattendue, mais non moins là, et présente. Samara savait qu’elle était belle, et qu’elle pouvait déclencher ce genre de réactions, mais en voir devant ses yeux était toujours une expérience très plaisante. Samara se permit donc de sourire, tandis que Faith retournait l’embrasser, lui parlant de sa queue.

« D’ailleurs, je vois que ta belle queue caudale ne doit pas te servir que pour te gratter le dos. Tout ça est très excitant ... hmmm, viens, je t’emmène …
 -  Ma queue a de nombreuses fonctions, Faith... » répliqua l’Archimage sur un ton malicieux.

Elle se laissa ensuite emmenée par cette dernière, dans une espèce de curieux ballet. Faith avait une puissance phénoménale dans les bras. Samara, en comparaison, avait un corps frêle et fragile, sa puissance étant avant tout magique. Les prochaines heures, ou même journées, promettaient donc d’être très intéressantes, car Faith n’avait pas l’air d’être ce genre de femmes qu’on pouvait rapidement épuiser. Elle conduisit Samara dans une salle de bains richissime, luxueuse, avec des murs en or, des colonnades... Velk’Ro, effectivement, ne s’était rien refusé. Une telle ébauche de luxure était plutôt rare chez un nécromancien, mais restait assez agréable. La salle de bains comprenait une énorme baignoire, une sorte de petit bassin rond ressemblant à un jacuzzi.

Samara observa la pièce d’un coup d’œil, sa queue remuant de droite à gauche, excitée, et logiquement durcie. Elle se redressait, comme l’aurait fait le sexe d’un homme en état d’érection. Faith retourna l’embrasser, un baiser intense et profond, mêlant gémissements et coups de langues. Samara la laissa faire, retournant caresser avec une tendresse mêlée d’un zeste de douleur le corps de Faith. Elle la griffait très légèrement... Pour une démone. Une humaine aurait probablement eu très mal, mais Faith avait une peau très résistante, ce qui faisait que les coups de griffes de Samara n’étaient rien de plus que des grattements un peu prononcés. Elle sentit les mains de Faith se balader sur son corps, lui ôtant son glaive, avant qu’elle n’ôte également ses armes. Le bâton magique de Samara reposait dans un coin, inutile en la situation actuelle. Ce long baiser se termina ainsi dans des soupirs langoureux, appelant réciproquement à plus de caresses et de baisers.

Restant contre elle, Faith s’approcha de son oreille pour lui murmurer quelques conseils :

« Ne te déshabille pas, c’est moi qui vais dénuder ton corps tellement excitant et puis tu feras de même pour moi …
 -  Ma foi, c’est une très bonne idée... » répondit rapidement Samara.

Faith s’écarta ensuite d’elle, allant faire couler l’eau. Elle se mit à monter rapidement, plusieurs robinets venant libérer une eau propre, pure. Samara sentit l’eau chaude remonter, et Faith remplit l’eau à ras bord. Plusieurs minutes s’écoulèrent ainsi, pendant lesquelles la démone observait sa partenaire, louchant sur ses fesses. Même si la robe de Faith empêchait de les voir, elle devinait des formes moulantes. Elle aurait pu utiliser un sort pour voir à travers les tissus de la démone, mais elle voulait se réserver la surprise... L’eau continuait à monter, et Faith fit alors remarquer qu’il manquait quelque chose.

« Par l’Enfer, il n’y a pas de produit pour faire mousser le bain » s’exclama-t-elle en la regardant.

Samara comprit cette demande implicite, et s’avança lentement vers Faith. Elle avançait, comme toujours, de manière très sensuelle, ses jambes se frottant délicatement l’une contre l’autre, sa queue remuant derrière elle. Ses doigts vinrent caresser la surface de l’eau, remuant sur cette dernière.

« Hum... Tu as raison, c’est un grave oubli pour des femmes soucieuses de notre capital beauté telles que nous... »

Les doigts de Samara se mirent à luire, et elle utilisa sa magie pour faire apparaître des bulles. La magie pouvait être pratique en n’importe quelle circonstance, même les plus triviales. Le bain devint ainsi un très bon bain moussant, d’où de délicieuses effluves s’échappaient. Samara en profita aussi pour augmenter de quelques degrés la température de l’eau. Elle aimait les bains bouillants. Elle retira ensuite ses doigts.

« L’eau est à point, maintenant... »

Elle caressa le menton de Faith, relevant sa tête, et l’embrassa encore une fois. Leurs lèvres claquèrent tendrement, et l’Archimage l’embrassa ensuite sensuellement dans le cou, sa langue violette sortant de sa bouche pour lécher le cou de la démone, remontant sur sa joue, caressant quelques-uns de ses cheveux.

« Tu es exquise, Faith... Tellement attirante... Tu rehausses de beaucoup l’estime que je me faisais de mes propres congénères... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Décembre 29, 2012, 03:13:40 »

Il y avait des détails qui faisaient plaisir et Faith fut ravie du tour de magie exécuté par Samara. Elle ne sauta pas de joie mais elle voua un sourire des plus sensuels à sa belle, savourant les baisers dans son cou, et excitée à la pensée de ce que pourrait faire la queue caudale de la démone à la peau rouge. Le bain était donc prêt, n’attendant plus que le moment pour les accueillir mais sur la demande de la jeune femme, elles étaient encore habillées. Tout en continuant à dévorer Samara du regard, Faith entreprit donc de la déshabiller avec une exquise lenteur, en commençant par ses gants qui montaient sur ses bras tels des fourreaux. D’abord, délacer les lanières, puis faire glisser le tissu le long de sa chair satinée.

"Merci pour ce compliment qui me fait chaud, partout ma chère Samara. Je n’ai toujours que cette apparence, telle que tu me vois. J’ai été élevée sur terre."

Elle l’embrassait à nouveau avec volupté, goûtant à la langue agile de la démone tout en retirant l’autre gant.

"Je trouve qu’on se complète à merveille, toi qui transcendes ta beauté naturelle alors que de mon coté je parviens à rendre sexy mon uniforme … tu es d’accord avec moi ?"

L’autre gant retiré, Faith posait les mains sur sa poitrine à elle. Elle se disait que Samara devait désirer commencer aussi à la dénuder. Ce serait sûrement par les gants mais comme ce serait nettement plus rapide dans son cas, elle pourrait avoir dans l’idée de poursuivre un peu plus l’effeuillage.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Décembre 30, 2012, 02:03:26 »

Faith était une très belle femme, et l’excitation qu’elle éprouvait perturbait Samara, qui avait du mal à se concentrer, et à réfléchir de manière intelligente. La démone avait également envie de sexe, et elle mouillait délicatement. L’eau chaude à côté d’elle n’attendait plus qu’elles, mais, avant de pouvoir s’y plonger, il fallait encore réussir à se déshabiller. Faith se retourna vers sa partenaire, et lui ôta lentement ses gants, l’embrassant avec passion. Samara sentit sa queue remuer à nouveau de plaisir. Cette démone avait vraiment une très belle bouche. Elle ôta lentement les longs gants de Samara, dénudant ses bras, faisant tomber ces derniers sur le sol. Parallèlement, Faith lui avoua avoir été élevée sur Terre, ce qui fit sourire l’Archimage.

« Je suis heureuse de voir que les Terriens ne t’ont pas trop contaminé... »

Elles eurent droit à un autre baiser, où la langue humanoïde de Faith vint jouer avec celle de Samara. L’Archimage avait une langue qui, en temps normal, ressemblait aussi à celle d’une humaine, mais elle pouvait aussi l’allonger, en modifier la taille, les dimensions... C’est ce qu’elle fit, allongeant très légèrement sa longue langue violette, tout en réduisant également sa largeur, de manière à pouvoir l’enrouler autour de celle de Faith. Elle la pressa très délicatement, avant que son second gant ne tombe également. Leur baiser se rompit alors, la langue de Samara reprenant sa forme normale.

« Je trouve qu’on se complète à merveille, toi qui transcendes ta beauté naturelle alors que de mon coté je parviens à rendre sexy mon uniforme … tu es d’accord avec moi ? »

Samara se contenta de sourire, caressant avec chacune de ses mains les joues de Faith, qui touchait sa propre poitrine. Elle ne l’embrassa pas à nouveau, mais promena ses mains sr les boutons de la longue robe de Faith.

« Tu marques un point, ma belle... »

L’Archimage commença à jouer avec les boutons du haut de sa robe, les défaisant lentement. Elle prenait tout son temps, afin de faire saliver Faith, tandis que sa queue retournait caresser le corps de cette dernière, frottant ses jambes. Samara avait des dons de polymorphisme. Elle pouvait volontiers allonger sa queue, afin d’en faire un membre bien étoufferait qui s’enroulerait autour de Faith pour la presser amoureusement. Samara lui ôta les boutons du haut, afin de pouvoir, en glissant ses mains sous cet uniforme moulant et serré, caresser les seins de la femme.

« Hum... Je te sens chaude comme la braise... Rassure-toi, ma petite Faith, nous allons longuement nous amuser, toutes les deux... J’honorerai la beauté de ton corps comme il se doit, pendant des heures et des heures. Je te ferais découvrir des choses qui exauceront tes fantasmes les plus fous. »

Coucher avec Samara était une chance qui était réservée à peu de monde. Faith pouvait donc s’estimer très chanceuse, car Samara était bien décidée à passer beaucoup de temps avec elle. Elle remonta ses mains sur les joues de Faith, et, une fois n’est pas coutume, lui offrit un autre baiser.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Décembre 30, 2012, 04:07:26 »

Faith savourait les baisers de Samara et commençait à éprouver une sensation très étrange en se laissant déshabiller. Elle avait l’impression que la démone à la peau rouge avait beaucoup plus d’expérience qu’elle en matière de siècle, gendre des siècles de pratique en plus. De sucroit, elle avait aussi un corps qui pouvait changer d’apparence, comme sa langueet peut-être même sa queue caudale. Si on ajoutait le fait que Faith était vouée à détruire alors que Samara possédait une magie bien plus éclectique, alors c’était peut-être bien cette dernière qui allait faire l’amour à la jeune femme aux traits plus humains. En tout cas, l’évocation à la contamination humaine faisait sourire pendant qu’elle retirait le bustier de sa belle.

"Si je suis chaude comme la braise, toi tu es un volcan en éruption, ma beauté. Je me rends compte de la chance que j’ai de partager ces moments avec toi. Je pourrais même être dépendante de tes charmes exceptionnels …"

Ce disant, elle terminait de la dénuder. Elle étaient alors entièrement nues toutes les deux. Faith admirait le corps sublime de Samara, elle caressait sa poitrine plantureuse avant de se pencher et de lui embrasser un sein, de le lécher du bord jusqu’au mamelon avant de passer à l’autre.

"Tu es délicieuse."

Puisque Samara s’était servie des atouts son corps, Faith faisait de même en utilisant juste ce qu’il fallait la force supérieure de son corps pour faire s’asseoir la démone sur le rebord du bain. Ceci fait, elle lui écartait les cuisses et se lovait contre elle, l’embrassant à pleine bouche, jouant et encore avec sa langue. En parlant de langue, celle de Faith s’aventurait ensuite le long du cou de son amante, l’embrassant, le léchant, glissant entre les sillon de ses seins, descendant le long de son ventre plat pour aboutir devant son intimité. Là, elle donna de longs coups de langue sur la vulve, se délectant de sa chair et vu l’émoi partagé de Samara, elle n’eut pas de mal à enfoncer sa langue entre ses lèvres vaginales avant d’entamer un va et viens entre elles.
Journalisée
Samara
Avatar
-

Messages: 459



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Janvier 01, 2013, 09:59:40 »

Après avoir ôté les gants de Samara, Faith s’attaqua à son bustier, à cette longue tunique noire qui épousait ses formes à la perfection. La démone n’était pas stupide, ni faussement modeste. Elle était une ode à la beauté féminine, à la perfection, et à la luxure. Elle ignorait qui l’avait fécondé, de qui elle était née, et, plus elle réfléchissait à ses origines, plus elle se demandait si elle n’était pas le fruit d’une formule magique, une expérience magique destinée à créer la beauté humaine. D’une beauté redoutable, Samara était aussi particulièrement adroite et talentueuse dans tout ce qui concerne le sexe. Elle existait depuis environ deux siècles, et avait eu le temps de faire l’amour à de nombreuses reprises, essentiellement avec des magiciennes. Samara était une lesbienne confirmée, qui ne supportait pas le contact des mâles. Les seules fois où elle avait couché avec des hommes, ce contact l’avait tellement rebuté qu’elle en avait vomi. Faith retourna la parler, l’arrachant à ses pensées. Cette démone était une guerrière, qui ne devait pas avoir autant l’occasion qu’elle de faire l’amour.

*En d’autres termes, il va falloir rattraper le temps perdu...* songea Samara, avec un soupçon de plaisir dans le corps.

Ce soupçon remonta le long de sa colonne vertébrale, ses mains se faisant plus pressantes à déshabiller Faith. Elle en avait même des tremblements le long de ses doigts. Ils étaient le signe que la jeune femme était particulièrement excitée. Elle ôta les autres lourds boutons de la longue robe de Faith, faisant tomber sa tenue au sol. Elle lui ôta également ses gants, et, après quelques minutes, les deux démones se retrouvèrent totalement nues. La queue démoniaque de Samara était de plus en plus tendue et excitée. Faith, légèrement plus petite que Samara, se pencha pour prendre l’un de ses seins en bouche.

« Tu es délicieuse, la complimenta-t-elle.
 -  Hum... gémit Samara, caressant lentement les cheveux de Faith. Et toi, tu as une très belle bouche. »

Faith s’attaqua à ses deux seins, les léchant assez longuement. Samara la laissa tendrement faire, lui griffant son dos. Elle avait une peau très tendre, délicieuse, à la hauteur de ce qu’elle espérait. Sa partenaire empoigna ensuite Samara, qui se laissa faire. Elle était une magicienne accomplie, mais une frêle guerrière, peu résistante. Elle se retrouva sur le rebord de la baignoire, sentant les effluves de l’eau remonter dans son dos. Sa queue vint frotter le rebord de l’eau, répandant ici et là quelques vaguelettes. Elle ressemblait à la queue d’un chien qui serait excité, et qui remuerait sa queue dans tous les sens. Soupirant de plaisir, Samara se laissait faire, sentant les lèvres de Faith glisser le long de son corps, partant de sa nuque pour glisser vers ses seins. La démone terrienne prenait tout son temps, et Samara, jambes écartées, la laissait faire. Ses seins se durcirent, mais Faith ne s’arrêta pas là, glissant le long du ventre de Samara, embrassant son estomac, pour descendre entre ses cuisses.

A ce stade-là, sans aucun doute possible, Samara mouillait. Cette démone avait le potentiel de la rendre folle. Elle se débrouillait très bien, et Samara poussa un gémissement quand elle sentit sa langue s’enfoncer entre ses lèvres intimes, la titillant, caressant sa mouille, son délicieux nectar, ce liquide de vie. La langue de Faith était inquisitrice, curieuse. Elle explorait Samara, qui en soupirait de plaisir, et finit par faire sortir sa queue, et par faire parler la magie. Sa queue s’allongea un petit peu, et le bout se modifia. Une tête effilée de serpent apparut, avec une langue qui se mit à siffler. La tête de Faith remuait, et la queue de Samara vint délicatement s’enrouler autour de sa nuque, sans l’étouffer, avant de descendre vers ses seins. Le serpent au bout de la queue lécha alors le téton de Faith, délicatement, titillant son téton. L’une des mains de Samara, de son côté, caressait la nuque de Faith, ses longs cheveux, glissant sur les mèches, veillant à bien caler la tête de la démone entre ses jambes.

« Quand la magie et le sexe sont sur la même longueur d’onde, Faith, la porte du rêve est ouverte. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Faith Evans
Avatar
-

Messages: 107



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Janvier 02, 2013, 11:29:02 »

Faith se régalait à brouter ainsi le minou de la démone, elle buvait dans le même temps sa cyprine dont elle adorait le goût prononcé. Le corps de Samara était fait pour le plaisir charnel et la jeune femme aux cheveux d’argent aimait la façon donc cette queue caudale se transformait pour lui donner toujours plus de plaisir. Elle se disait que cette queue pourrait fort bien la pénétrer, lui faire l’amour peut-être aussi bien qu’un sexe d’homme. Elle avait le cœur qui battait la chamade à cette seule pensée. Néanmoins il était temps de commencer à prendre place dans le fameux bain moussant chaud. Faith caressa donc les seins de sa belle avant de se relever. Là, elle déposa un baiser fougueux sur les lèvres de son amante, lui voua un regard sensuel et entra dans le bain. En fait, elle s’assit sur le rebord du bain, juste devant Samara, les jambes plongées dans l’eau chaude un peu en dessous des genoux.

"Oui, tu as raison mais tu es tellement mieux qu’un rêve. Viens, je suis toute à toi."

Faith aurait pu écarter les cuisses mais c’eut été un peu vulgaire et trop facile. Samara préférerait certainement les lui écarter elle-même. La jeune femme se sentait parcourue de frissons rien qu’à la pensée du plaisir que la démone à la peau rouge pouvait leur offrir à toutes les deux. Elle désirait sentir cette langue polymorphe parcourir son corps, s’insinuer entre ses chairs intimes et éprouvait le même sentiment avide pour cette queue caudale qui était de toute évidence tellement pratique et jouissive.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox