banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: intrusion chez les warren : Fail ? [Limma darts]  (Lu 1328 fois)
Fumi narita
Humain(e)
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 11, 2012, 08:33:19 »

Aujourd’hui je prends de gros risques ! Je m’infiltre chez les warren afin d’obtenir des informations sur une certaine personne. Seulement je ne prendrais pas mon sabre car si je me fais capturée, il ne tombera pas dans les mains de l’ennemi ! Ce sera ça de fait. Je me prépare dans mon petit appartement, non loin du repaire avant de tenter quoi que ce soit ! Car je sais que le harem de mélinda ce n’est pas de la camelote  et en plus, il a la surveillance de Thekos donc c’est d’autant, plus difficile de pénétrer ses lieux. Mais je pense que je vais être réduite en esclave j’ai un mauvais pré sentiment ! Mais qu’est-ce que ça va donner cette infiltration ? Si ça ce trouve c’est du suicide, et pour cause : Le système de sécurité est quasiment infaillible. 

Je sors de chez moi et je commence donc a m’y rendre à ce fameux harem, c’est un coin plutôt tranquille comme il fallait s’y attendre, je ne perds donc pas de temps et je vais de suite me cacher quelques part avant que les détecteurs de mouvement me film. Mais je vais passer par le toit tiens ! Je prends appuis sur une fissure du bâtiment et je m’en sers donc comme élan pour monter sur le toit d’un saut ! Je ne fais pas trop de bruit a l’atterrissage mais quelqu’un semble avoir entendu du bruits, et ce dirige vers la zone dans la quel j’étais il y a peu. C’était limite ! Je continue alors de m’avancer sur les toits et je regarde vite fais par les fenêtres des lieux : Des femmes sont en trains de ce faire plaisirs, je ne m’y attarde pas et je poursuis ma route. 

Toute fois, un éléments imprévu m’inquiète je me sens suivie par quelqu’un, déjà ? Non impossible ! Je n’ai fais que sauter sur le toit encore, ce n’ai pas quelqu’un qui ma griller ? Espérons le ! Je poursuis mon chemin et je saute d’un toit a un autre sans faire de bruit tel un ninja dans l’obscurité. Après tout, voyant qu’il n’y a personne en vue je descends alors dans le harem, dans une espèce de cour intérieur. Des filles passent, mais j’ai le réflexe de me cacher derrière un poteau pour ne pas me faire choper. Cette vielle astuce fait son effet, et elles passent sans me voir, une fois qu’elles sont parties je m’avance dans l’enceinte du bâtiment. Je marche coller contre le mur dans le couloir, et je vois une porte pour être précise entre ouverte. Est-ce que c’est un piège ?   Qui ne tente rien n’a rien après tout.
Je m’élance vers cette porte j’y rentre et je la referme derrière moi mais quand je regarde la chambre, je vois que c’est une véritable salle de torture. Une table une cage, des jouets sur des étagères, un lit avec des menottes. Vraiment tout y est pour être dominée…
 
-Euuuh… Faut que je sorte d’ici moi. Et vite !

Dis-je en voulant rouvrir cette fichue porte, mais celle-ci semble bloquée de l’exterieur. M’aurais ton découverte ou bien c’est un système de sécurité ? Afin d’empêcher les esclaves de sortir de plus si il y’ a quelqu’un d’autre que moi dans cette pièce je suis finie. Je m’approche de la fenêtre mais je remarque quelque chose qui fait que j’ose pas trop m’en approcher, et je reste donc prêt de la porte. Fixant la pièce .

-Si y a quelqu’un montrez-vous !

Dis-je en m'énervant car je n'aime pas avoir la sensation d'être suivie !
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 818


Démone soumise et dominante


Voir le profil
FicheChalant
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #1 le: Décembre 12, 2012, 12:01:15 »

Installer tranquillement sur son lit, Limma attendait tranquillement de s'endormir. Ce soir elle ne servait pas sa maîtresse et pouvait un soir de plus récupéré tranquillement en profitant de sa nuit. L'esclave n'était pas particulièrement fatiguer et toutes ses soirées au près de Melinda avait dérégler son horloge interne et elle ne trouvait pas le sommeil. Pour passer le temps et se rendre utile, Limma se servait des scanners de son corps et cadrait l'intégralité du harem et même un parti de l'extérieur. Sa l'amusait, elle pouvait voir d'une certaine façon tout ce qui se passait ici. L'inconvénient c'est que toute ses informations lui donnait mal à la tête. C'est ainsi qu'elle remarqua l'intruse arrivée.

-Pour Maîtresse je vais l'arrêter.

Elle ferma les yeux et Xia prit la place.

-Non, c'est moi qui vais le faire, j'ai envi de m'amuser.


La démone se mit à rire tendis que l'esclave lui souhaita bonne chance avant de s'endormir pour lui laisser intégralement la place. Xia se leva et s'étira contente de pouvoir enfin bouger librement. Elle ouvrit la fenêtre et sauta à travers. Avec la hauteur la chute aurait pu être mortelle, si elle n'avait pas déplié la chaine au tour d'un de ses bras pour l'accrocher à une cheminée et se tirer sur le toit. Sa cible était loin devant, elle ne risquait pas de se faire repérer. La démone continua à suivre l'intruse avec les scanners puis la vit descendre dans l'une des cours. Xia resta en hauteur et l'observa. Elle s'amusa à la voir se cacher derrière au poteau tendis que deux des esclave de la vampire passait sans la voir. La femme sortie pour pénétrer dans l'une des chambres sm du harem. Xia s'empressa de descendre pour rejoindre la porte. L'intruse avait fait l'erreur de refermer derrière elle. La démone passa délicatement le doigt sur la serrure et avec se contact elle put verrouiller la porte. Xia fit un sourire triomphant, la suite promettait d'être amusante.

L'intruse avait mal choisi sa pièce. Xia utilisa sa magie et se mit à rétrécir, encore et encore, jusqu'à être suffisamment petite pour se glisser sous la porte. Vue sa taille il était impossible de la voir à moins de cherché une fourmi. Pendant que l'intruse s'énervait de s'être faite piégé si lamentablement, la démone alla s'asseoir sur un tas de chaîne. Avec se contacte Xia pouvait user de son pouvoir sur le métal pour les contrôler comme des êtres vivants. Avec la vivacité d'un serpent les chaînes s'animèrent et s'accrochèrent aux quatre membres de l'intruse. Xia avait attrapé sa proie et allait pouvoir commencé à s'amusé. L'idée de rester invisible à l’œil de sa prisonnière l'amusait, elle voulait lui faire peur. Les chaînes étaient longues et partait depuis la cage. Utilisant toujours sa magie, les chaînes se mirent à s'enrouler au tour des barreaux du fond. Tirant subitement sur les menottes qu'elles avaient au bout, l'intruse faut subitement trainer en arrière l'obligeant à tomber et rapidement elle fut traîné dans la cage. Quand son jouet fut à l'intérieur, Xia sorti de sur les chaînes et toucha un barreau ce qui lui permet de manipuler la cage et fit fermer la porte d'elle-même. Maintenant il ne lui restait plus qu'à faire fonctionner son imagination pour la suite.

Journalisée

Fumi narita
Humain(e)
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 12, 2012, 08:36:09 »

Ne voyant arriver personne, j'étais très intriguée et je paraissais en même temps soulagée. Bien que malheureusement, ce fut la plus grosse erreur de mon intrusion, car a peine j'ai dis ouf que les chaines en métal ce dressent contre moi. Je reste figée en voyant ce spectacle assez désolant. Mais personne en vue, je suis seule dans la pièce, alors je ne comprend pas pourquoi des chaines en métal viendraient s'animés ? Dans tous les cas, elles ne firent pas rien ces chaines. Car aussitôt sortit de la cage elles foncent sur moi m'attrapant au quatre membres de mon corps. Et zut je n'ai pas eu le réflexe de l'esquiver. Me voila prisonnière, car j'ai beau forcer il n'y a rien que je puisse faire.

-Mais qu'est-ce que ?

Je fus surprise de voir qu'a l'intérieur de la cage, elles s'enroulent toutes seules. Ce qui veut dire que, je vais être entrainée dans cette cage de force. Et en effet je suis plaquée au sol puis trainer jusqu'à la cage, étant totalement dénouer de possibilité de m'enfuir. Une fois coincée a l'intérieur de la cage cette dernière ce referme d'elle même toute seule. Mais cette fois c'est légèrement différent. Je sens une sorte de magie a l'oeuvre, qui semble venir de cette zone, je ne suis pas si seule que ça mais impossible de savoir ou il ou elle ce trouve actuellement. Et donc tenter quoi que ce soit est inutile en l’occurrence... Me voila prit au piège de la personne qui me la tendue. Et en plus elle abime ma tenue japonaise  ! Cette belle robe bleu en forme de kimono, et un utô qui vient faire le tour de couleur verte pour venir fermer, comme un peignoir chez les européens. Mais en dessous, je porte des sous vêtements classiques. Pas de quoi s'inquiéter. En somme totale j'ai les habit d'une japonaise. Simple mais élégant. Je prend soin de mon physique aussi  c'est important. 

-Raaah merde ! Je me suis faite avoir... 

Dis-je en tirant sur les chaines, qui me retiennes prisonnière dans la cage et me privent ainsi de tout mouvement. Même donner un coup de pied dans la porte je ne peux pas le faire, et de toutes évidences elle serait cadenasser de suppose. Ou crocheter ou je ne connais pas le bon terme pour dire ça, mais c'est pas grave ! verouiller ! Voilà qui est mieux. Mais ça ne change rien a ma situation je suis enfermer dans cette cage, et enchainée. Et je ne sais pas du tout ou est mon interlocuteur, ni même ce qui pourrait m'arriver par la suite, bon ok je me suis faite avoir mais bon... Qu'est-ce qu'elle va faire ? Elle ne peut même pas me baillonner ni utiliser de jouet sur moi hahaha ! Du moins ce n'est que mon avis. Mais je pense que je ne devrais pas tarder a avoir la réponse a ma futur provocation.

-Je ne sais pas ou est-ce que vous vous cachez mais, attachée comme ça vous ne pourrez pas faire grand chose sur moi. 

Dis-je en souriant sournoisement. Cette provocation est risquée, mais en même temps elle me permettra de confirmer si j'ai bien, quelqu'un en face de moi, car si elle est sensible elle répondra a ma provocation d'une quelconque façon, et puis de toute façon j'aime prendre des risques dans la vie, alors un de plus un de moins qu'est-ce que ça change ? Quitte a ce faire capturer autant s'amuser un peu avec les maitres des lieux.
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 818


Démone soumise et dominante


Voir le profil
FicheChalant
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #3 le: Décembre 14, 2012, 12:55:41 »

Xia s'amusait de la situation autant que de sa liberté. La prisonnière n'avait pas froid aux yeux et la provoquait ouvertement. La démone minuscule souriait. Elle sauta du haut de la cage et tomba au sol, vue sa taille et la hauteur se fut un peu douloureux, mais elle sans préoccupa pas. Xia la laissa comme ça un petit moment le temps de marcher tranquillement en traversant la pièce. Il ne faut pas oublier qu'elle n'est pas plus grande qu'une fourmi et par conséquence cela prend du temps. Finalement Xia arriva au coin de la pièce où se trouvait ce qui l'intéressait. Il y avait plusieurs chaînes enroulées par terre, chacune munie de menotte. A croire que la vampire avait prévu cette salle pour elle.

Depuis que la prisonnière avait parlé il s'était écoulé plusieurs minutes. Xia entra en contact avec les différentes chaînes pour les animer avec son pouvoir. Une première chaîne se dressa comme un cobra menaçant faisant claquer sa menotte, puis glissa pour arriver à la hauteur des étagères. Se servant de la menotte comme d'une pince, elle se saisit d'une lame qui se trouvait dessus. La seconde chaîne qui était venue s'accrocher à la première, pour permettre à la démone de les manipuler toutes les deux. Xia chevaucha un maillon et fit ramper les chaînes pour rejoindre la cage sous les yeux de la prisonnière.

Se servant toujours de son contrôle sur le métal, elle anima de nouveau les chaînes qui tenaient la prisonnière. Cette fois chacune partirent dans une direction différente pour venir s'accrocher avec l'autre extrémité à coin en haut de la cage. Pour mieux décrire la scène la prisonnière était pendue par les quarts membres accrochés à chaque extrémité de la cage dans une position à la limite de l'écartèlement. La prisonnière pouvait voir le plafond de sa cage et pouvait juste bouger sa tête, le resté était entièrement immobilisé en l'air. Les menottes qui la maintenant ainsi devait lui faire mal, mais se n'était pas son problème.

Pour continuer à s'amuser, Xia fit glisser sa monture de métal entre les barreaux pour se mettre dessous elle. Comme elle avait fait plutôt, la chaîne se dressât puis monta la lame au niveau de cou de la prisonnière lui caressants la peau avec le tranchant. Subitement la lame donne un grand cou coupant avec précisions la robe sans pour autant blesser la propriétaire. Xia continua ainsi plusieurs fois jusqu’à lui découpé et lui faire tomber toute la robe la laissant juste en sous-vêtements.

Journalisée

Fumi narita
Humain(e)
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 15, 2012, 03:40:18 »

Voila la réponse a ma provocation car des chaines foncent droit sur moi comme la dernière fois, avec des menottes aux bouts tiens, je me demande bien qui doit gérer cette espace ? Mais bon ce n'est pas très important pour l'instant car les chaines qui retiennent mes mes membres s'écartent d'un coup en me collant contre le plafonds de  cette cage, j'ai eu mal sur le coup j'en laisse même échapper un petit gémissement, mais malheureusement ce n'est que le début de ma torture, car je sens que quelqu'un se trouve sous moi actuellement, je sens alors une lame venir ce pointer contre ma gorge. Elle coupe et elle ne plaisante pas.

La lame fait alors un grand geste, de haut en bas coupant ainsi ma robe avec précision, sans m'infliger une seule coupure la robe étant rompue elle tombe alors en morceau sur le sol me laissant ainsi en sous vêtements. Je ne sais pas ce qui a été prévu pour la suite mais mes sous vêtements, sont de couleurs bleu en harmonie avec le reste en faite ! J'aime bien être soigneuse moi, et bien que mon corps soit joli il n'y a pas de raison de le violer.  Je subis l'effet de la chaine qui écarte mes membres, et ça me fait mal, de plus mes seins sont compresser contre les barres de métal de la cage et cela provoque quelques sentiments de douleurs et de plaisirs

-A arrêtez ceci ! J j'ai mal s s'il v vous plait je m m'excuse de vous avoir provoquée. 

Dis-je en espérant qu'elle accepte mes excuses, je suis sur et certaine que je ne suis pas seule dans la pièce mais vu que celle ci semble contrôler le métal elle peut être n'importe ou, je suis clairement désavantager. Et la provocation était peut être pas être la meilleurs façon de faire tourner la situation a mon avantage. C'est vrai que j'ai eu satisfaction en même temps mais pas comme je le désirais et du coup je souffre a cause de ces chaines qui me font mal !

-Si vous ne me détachez pas ou du moins me posez pas je vais crier et vous pourrez plus jouer toute seule sur mon corps !

Dis-je en ayant une idée derrière la tête, car je suppose que ma chasseuse, doit avoir envie de jouer avec moi vu qu'elle me met a nue progressivement, toute fois il est possible qu'elle prenne un baillon comme solution alternative a ma réponse afin de me faire taire et continuer a jouer ainsi comme ça...
 
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 818


Démone soumise et dominante


Voir le profil
FicheChalant
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #5 le: Décembre 17, 2012, 07:40:33 »

Xia s'amusa de la situation. L'intruse n'était soit pas très futé, soit elle n'avait pas compris où elle se trouvait. Cette pièce était une chambre de torture utilisée pour des prisonniers où pour des adeptes du sm. D'où la présence d'objet dangereux, mais aussi d'instrument à bute purement sexuel. Il était évident que dans une telle pièce les cris étaient commun et en conséquence la pièce était conçu pour que les cries résonnent, mais ne sorte pas.

La démone n'allait donc pas se priver de l'entendre crier. Par contre elle accepta de la soulager un peu. Elle fit descendre un peu les chaînes, ainsi la prisonnière resta pendu tenu par les quatre membres, mais au moins elle n'était pas contre le plafond et restait à mi-hauteur entre le sol et le haut de la cage. Maintenant Xia chercha la bonne façon pour s'amuser avec elle. Le temps de trouver l'idée, elle faisait passer la lame tranchante sur la peau du ventre de la fille. Bien sûr elle ne forçait pas et faisait en sorte de ne pas la coupé y allant en douceur. Ainsi elle incitait sa prisonnière a resté tranquille si elle ne voulait pas prendre le risque de se blesser pour rien.

Finalement elle trouva l'idée qui lui plus. Se servant de la chaine tenant la lame, elle découpa le soutien gorges de la prisonnière passants la lame entres ses deux siens, le faisant tomber ensuite depuis son dos. Elle caressa le bout de ses siens avec la pointe de la lame, puis sorti pour rejoindre sa culotte. De là, elle passa la lame sur son intimité tallant tout juste le tissu, puis finalement elle coupa à l'aide d'une fente de chaque côté pour la faire tomber. La prisonnière se retrouva nue, lui restant tous juste ce qu'elle avait aux pieds. Se servant toujours d'elle, Xia alla lui découper pour lui retirer vraiment tout. Pendant ce temps l'autre chaine avait ramassé les restes de la culotte et la porta devant le visage de l'intruse à porter de nez et des yeux. Elle pouvait ainsi voir la découpe qui s'était passé entre ses jambes et éventuellement d'autre chose.

Une fois son jouet entièrement débarrassé de tous ses vêtements, elle était entièrement nue et enchaîné. Xia se leva de sa chaîne m'étant fin à son contrôle. Ce qui fit que la lame arrêta de la menacer et tomba simplement au sol. La démone laissa sa prisonnière pendue comme ça et parti de nouveau dans les étagères et regarda ce qu'elle avait à disposition pour s'amuser. Finalement  à cause de sa petite taille, il lui fallut du temps pour monter. Xia préférait attendre avant de se montrer et continuait donc encore à se cacher. Pour s'amuser, elle resta assise dans les étagères une bonne demi-heure, laissant la prisonnière s'imaginer ce qui pouvait bien lui arriver. Pendant ce temps, Xia réfléchissait à si elle allait la tuer où pas à la fin. Suivant son choix, ce qu'elle allait lui faire serait bien différent.

Journalisée

Fumi narita
Humain(e)
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 22, 2012, 01:25:55 »

Cette fois je suis bien sure qu'il y a quelqu'un car, quand je demande a ce qu'elle abaisse un peu les chaines elles se baissent pour que ma poitrine ne soit pas douloureuse au niveau de la cage. Cependant je suis toujours en situation délicate car la lame me caresse le ventre sans pour autant me couper mais l'air de dire, que si je tente quoi que ce soit elle me blessera. De cette façon de faire, elle peut me maintenir tranquille... 

La lame s'anime alors et vient couper mon sous tiens gorge, elle coupe le milieu  en passant entre mes deux seins.  Elle le fait tomber depuis mon dos  et vient caresser mes tétons avec le bout de sa lame. Ce qui a pour effet de me faire durcir, je ferme alors mes yeux, commençant a haleter et en commençant aussi a gigoter sur mes chaines, suspendue dans les airs. Mais cette torture ne dure pas car elle vient a présent couper ma culotte... Et me la poser sur le visage, je vois la trace de la coupure  bien nette, mais qu'est-ce que ça veut dire ? Je fais un mouvement de tête pour jeter la culotte par terre et je reste ainsi pendue, car la lame est tombée par terre dans un bruit métallique.

Je reste environs une bonne heure comme ça, et le peu d'excitation arracher par ma tortionnaire a disparue, je me demande bien ce qu'elle fabrique mais ça me montre une chose, vu le temps que je passe attacher en l'air elle semble avoir tout le temps pour s'amuser qu'elle le veut la maitresse des lieux n'ai pas encore venue, mais moi je commence a avoir mal attachée ainsi et je n'hésite pas a lui faire savoir. Car  ce qu'on a entendue cette dernière heure ce sont des mouvements de chaines a droite et gauches qui se sont entendues toutes l'heure. 

-Dit donc toi, je sais pas ou tu te cache mais restée suspendue en l'air comme ça me fait atrocement mal au poignet et aux chevilles...

Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 818


Démone soumise et dominante


Voir le profil
FicheChalant
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #7 le: Décembre 24, 2012, 01:32:44 »

Xia c'était installé dans les étagères laissant la prisonnière suspendue et perdu. La démone avait réfléchie à comment s'amuser avec et surtout à ce qu'elle allait faire d'elle à la fin. Elle aurait très bien put la tuer, mais cela pourrait attirer des ennuis à moins de bien la faire disparaître. Puis elle pourrait profiter de sang plus appétissant que ses prisonniers assécher. Elle ouvrait aussi l'offrir comme esclave à Melinda. Mais si Limma aimait la vampire, se n'était pas le cas de la démone et elle ne lui fera pas ce plaisir. Malgré le bruit des chaînes, prise dans ses réflexions Xia fini par s'endormir dans les étagères.

C'est finalement une plainte de la prisonnière qui la réveilla. Xia se surprit de s'être endormie de la sorte. Elle trouva qu'elle avait fait suffisamment attendre son jouet. La démone de dépêcha d'observer les différents jouets disponible et trouva quoi faire. Discrètement elle se dépêcha de retourner au-dessous de la prisonnière pour reprendre le contrôle des chaînes. Avec l'une d'entre elle, elle s'amusa à l'enrôlé au tour de son corps. La chaîne passa au tour de sa poitrine l'entourant, passant entre et les serrant, elles continuèrent de s'enrouler passant dans sont dos revenant sous ses seins, pour ensuite se diriger aux jambes, mais sans passé entre et fini par s'enrôler au tour de l'une d'elle. Pendant que l'une des chaînes réaliser un bondage froid à cause du métal, les autres tels des serpents avait rampé vers les étagères. Xia remplaça alors les menottes qu'elles avaient au bout par des godes métalliques en forme de vrille. Pour rendre ça plus intéressant elle fit en sorte que la prisonnière ne puisse voir se changement.

Xia fit revenir les chaînes sous la prisonnière. L'une des chaînes se dressa lentement passant entre les jambes de la prisonnière, lui montrant alors la vrilles qui se trouvait au bout et qui pour l'instant pouvait faire pensé à la tête de l'étrange serpent de métal. Lui laissant bien le temps d'observer l'objet, elle le fut reculer et descendre entre ses jambes puis la pénétra soudainement avec, tendit que la seconde équipée prenait le chemin de derrière. La pénétration fut brusque et sans préparation, pourtant la précision fut telle qu'elle lui rentra sans la blessés, peut être pas sans douleur, mais sans la blessé. Les chaînes se mirent alors à bouger comme des tentacules en elle faisant bouger les vrilles en elle. Mais la Démone prenait toujours soin de ne pas la blessé. Tant que la prisonnière ne s'agitait pas trop elle échapperait aux blessures.

Alors qu'elle s'amusait avec la prisonnière, la démone décida qu'il était tant pour elle de se montrer. Restant toujours pas plus grande qu'une fourmi elle monta le long des barreaux puis après une longue escalade elle descendit sur le long des chaînes qui tenaient son jouet suspendu et se dirigea sur son ventre. Bien sûre pour pouvoirs continué à contrôler les mouvements de ses chaînes elle avait fait en sorte d'être toujours en contact avec le métal. Une fois assise sur elle, Xia se fit grandir pour attendre la taille à peine plus grande qu'un petit chaton. Elle regarda la fille qui avait dut la remarqué avec le poids soudain qui était apparus sur elle.


-Alors, on s'amuse bien ? Normalement on passe à l'entrée pour venir jouer ici et il faut payer.
Journalisée

Fumi narita
Humain(e)
-

Messages: 112



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Mars 08, 2013, 03:34:57 »

Je me demande vraiment ce que cette furie manigance, mais il semblerait qu'il ou qu'elle est décidé de me laisser un peu tranquille... Car en effet un long moment de silence se déroule, et moi je suis toujours retenue attachée ici. Je me demande même comment je vais pouvoir sortir, cela risque d'être assez technique ! Pour l'instant je suis enfermée dans une cage. Le bruit des chaines rendaient le lieu stressant, je pense par ailleurs que cette pièce doit être anti son, puisque a priori c'est une salle réservée soit a la torture, soit au plaisir sexuel du bondage...

-Pfff j'vais pas restée ici 107 ans quand même.... 

Dis-je en me plaignant, car il ne ce passait plus un bruit dans la pièce ! Oui je me plains et alors ? Je ne vois pas ou est le souci moi ! C'est alors que dans un élan de stupeur les chaines recommençaient a ce mouvoir au tour de moi, je ne sais pas si c'est bon signe, mais je pense que ça va être ma fête. Elles revinrent même me faire un bondage, malédiction en plus de ça les chaines sont froides... C'est ce qui s'appelle faire un bondage a froid oui, c'est le bon mot. Malheureusement pour moi je vois une sorte de gode se dresser entre mes jambes... Rester la immobile c'est une sorte de vrille gode je vois ce qui m'attend... J'essaye de bougée, mais c'est naturellement impossible les chaines m'en empêchent et en plus je suis dans la cage donc bon. C'est alors que comme par enchantement du saint esprit... Elles se mirent a bouger comme des tentacules !...  Puis d'un coup le gode vrille rentre en moi.

- Aaaaahh.....  !!!

Le premier réflexe que j'ai c'est de gémir en fermant les yeux, et bien qu'il continue ces mouvements je sens comme une pression se poser sur mon ventre qui augmente de taille... Je la regarde avec un œil ouvert je vois une petite créature me regarder ! Surement avec un malin sourir vu que je suis sa proie. En tout cas a moins que mes yeux ne me jouent des tours, c'est une femme. Très petite... Visiblement elle fait parti de ce lieu vu qu'elle vient me parler de facture, alors que je ressens une sensation étrange en moi.

-Alors, on s'amuse bien ? Normalement on passe à l'entrée pour venir jouer ici et il faut payer. 

-C'est toi qui t'amuse a me retenir prisonnière ici ?....  Payer ?  Combien faut payer ?

Dis-je en la regardant alors que je rougie de plus en plus, elle me fait d'avantage crier avec le gode et je bouge, mais il y' a les chaines qui me retiennent. Vais-je devenir son esclave ? Pourtant  elle a pas l'air très commode cette petite demoiselle, mais elle a quand même réussie a me capturer je dois donc me méfier  ! Car comme le dit le proverbe " Petit, ne veut pas forcément dire faible"... Si elle est puissante alors je dois jouer son jeu si je veux avoir une chance de m'en sortir !
Journalisée

Limma Darts
Avatar
-

Messages: 818


Démone soumise et dominante


Voir le profil
FicheChalant
Description
Limma : Humaine esclave
Limma Darts : être mélanger et instable cyborg démone
Ximma : être mélanger et équilibré demi démone
Xia : Démone
« Répondre #9 le: Mars 15, 2013, 01:04:47 »

Xia s'amusa pas mal de la situation. Elle contrôlait les chaînes qui pénétraient la prisonnière, lui arrachant du plaisir forcé. On aurait pu se demander en quoi donné du plaisir pouvait être une punition, mais quand le plaisir continue, sans se préoccuper de si on vient de jouir ou non. Sa continue sans ménagement, sans faire attention à notre état. Voilà où était la torture.

-Tu sais, j'ai suivie ton intrusion depuis ton arrivée. Je sais trais bien que tu n'es pas une cliente. Personne d'autre que moi ne sais que tu es là. Je peux faire de toi ce que bon me semble.

Elle se mit à rire et accéléra la cadence des vas et viens en elle que se soit entre ses fesses et dans son intimité.

-Tu vas être un bon divertissement, tu parlais de comment payer ? Tu pourrais le faire de ta liberté ou ta vie. Je n'ai pas tué depuis trop longtemps et cala me démange. Mais je peux aussi faire de toi mon esclave. Tu vois ses magnifiques chaînes ? Je peux te faire la plus grande pénétration que n'as jamais subie. Il suffit que je les rentre en toi, que je te transperce et que je les enroule autour de tes os pour faire de toi ma marionnette.

Pour appuyer ses dire la chaîne qui était dans son cul stoppa ses vas et viens et s'enfonça lentement en elle s'approchant des limites.

-Sa fera mal, mais tu ne mourras pas, oh non. Je te tiendrais en vie par ma magie et tu serras dans une douleur perpétuelle. Hum que c'est excitant, je comment à mieux comprendre cette Carla, mais elle est bien trop gentille.


Regardant sa victime, elle lui montra en se glissant une main dans sa culotte, comment l'idée de la faire autant souffrir pouvait l'excité. En plus avoir une marionnette humaine lui plaisait bien.

-Oh, mais rassure toi, je pourrais prendre soin de toi. Je te laisse le choix, entre trois options. Soit tu choisis la mort et je te baiserais comme jamais tu ne l'as été et tu en mourras dans le plaisir et la douleur. Soit tu deviens mon esclave et tu garderas la vie, mais pas la liberté. Ou alors tu me racontes ce que tu es venue chercher ici et suivant cette réponse je pourrais te choir un avenir plus joyeux.

Xia ne précisa pas pour qui il serait plus joyeux. Si elle m'était trop de temps à choisir, la démone le ferait pour elle, mais vue les propositions, elle allait surement parler. Pendant ce temps l'une des chaînes continuer ses vas et viens dans vagin, tendit que l'autre lentement progressé dans son corps. Si elle tardait trop, la chaîne allait la transpercé et commençait à s'enrouler au tour de sa colonne vertébrale. Xia attendait sa réponse se caressant devant elle comme si rien n'était.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox