banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
 11 
 le: Août 17, 2018, 11:08:38  
Démarré par Clad Oyio - Dernier message par Clad Oyio
Clad était de sorti, il avait décidé de flaner un peu en centre ville. Oui il y avait cours en ce moment, mais après tout il faisait bien ce qu'il voulait. C'était un peu son « mojo » ça. De faire ce qu'il voulait, quand il le voulait et surtout avec qui il voulait. Ce n'était pas rare non plus de le voir louper toute une semaine de cours, juste parce qu'il avait tout simplement la flemme de se lever le matin, ou alors d'arriver en retard prétextant qu'il avait mieux à faire. Et c'était vrai. L'homme est un accroc au sexe, son plus grand désir serait d'avoir toutes les femmes de cette Terre à ses pieds. Qu'il les utilise comme bon lui semble, qu'elles soient perverses au possible et qu'elles exaussent tous ses désirs. Un Dieu en fin de compte. Mais non, Clad n'avait que pour seul pouvoir l'invisibilité. Ah oui oui, c'est super bien comme pouvoir, il sait s'en servir de la meilleure des façons, plusieurs fois, trop de fois même. Afin d'assouvir ses moindres envies, il n'hésite pas à se rendre invisible pour matter toutes les jolies filles qu'il voit.

Tenez, comme ce jour de Mai. Comme dit plus tôt, Clad avait décider de flaner un peu, mais plus précisément, il avait décidé de faire un tour à la piscine publique. Vu qu'il faisait très chaud, il avait embarquer  avec lui, son short de bain et sa serviette, afin de profiter de l'eau et nager quelques longueurs. Une fois arrivée là bas, il se changea rapidement et se retrouva donc très vite dans l'enceinte aquatique. Le jeune homme ne pouvait rêver mieux que ça, des jolies filles de partout, leurs maillots moulant à la perfection leurs formes, celles aux gros seins notamment. Oui Clad les adorait, il aurait obligé les femmes de la planête entière à se refaire les seins s'il dictait ce monde. Mais encore une fois, Clad n'était qu'un humain, presque normal. Il s'asseya alors sur une chaise longue et admirait la vue.

Quelques instants plus tard, deux jolies jeunes filles firent leur apparition juste devant lui. Vu leur physique, elles devaient être toutes deux scolarisées. Mais ce qu'il remarqua surtout c'était les magnifiques maillots une pièce qu'elles portaient. Le tissu moulait à la perfection leurs énormes paires de seins, sans parler de leur cul qui ressortaient divinement bien ; leurs maillots faisant presque office de string. Clad eu une idée, un peu perverse certes ; il décida de se rendre invisible. Ni une, ni deux, il enleva son short et commença à jouer avec son engin. La situation l'excita très vite, c'est donc sans problème qu'il devint dur et long très  rapidement. Pendant quelques instants il se contenta de se branler, les jeune filles faisant bouger leurs opulantes poitrines, se claquant même parfois les fesses. Ca avait trop durer, Clad ne pu se retenir de jouir, cependant, trop à l'aise sans doute, il en oublia de se rendre invisible et se mit à jouir en toute visibilité.

Clad regarda partout autour de lui, heureusement personne ne l'avait vu, même s'il avait un petit doute sur la fille  qui approchait dans sa direction. Quoiqu'il en soit, Clad commença à remettre son short, quand une main vint l'en empêcher.

« Hé ! De quel droit tu fais ça ? » dit-il en regardant la même jeune fille qu'il voyait approcher.

 12 
 le: Août 17, 2018, 08:24:36  
Démarré par Nina & Noa Summers - Dernier message par Nina & Noa Summers
Coucou ! :3

Ne t'en fais pas, ce n'est pas trop tard. Par contre, il faut que tu saches que mon style d'écriture est assez particulier. Je ne fais pas dans l'érotisme et Nina&Noa sont loin d'être des Saintes.

Au cas où, je te conseille de survoler quelques uns de mes Rps pour être sûr que mon style te conviens !

Comme celui-ci, par exemple !

 13 
 le: Août 17, 2018, 07:59:08  
Démarré par Nina & Noa Summers - Dernier message par Ombre Apolutrosis
Salut ! Désolé pour la réponse un peu tardive, j'espère que tu la verras ! Eh bien ... je suis un petit nouveau sur le forum, et je n'ai encore jamais eu l'occasion d'écrire avec qui que ce soit (ayant fait ma présentation début juillet je suis parti en vacances et rentré il y a peu ><), mais ça pourrait être intéressant de faire quelque chose avec mon Ombre et tes jumelles. Au plaisir de découvrir leur charme fatal ! Sourire

 14 
 le: Août 17, 2018, 07:58:04  
Démarré par Stephen Connor - Dernier message par Stephen Connor
Punaise... Je suis déçue.

Je pensais que l'élection d'un nouvel administrateur allait de pair avec l'éviction de cet enfoiré de Connor.

😄

Félicitations Alice et bon courage. Sourire

😘

t ma number one é-è

 15 
 le: Août 17, 2018, 07:47:48  
Démarré par Princesse Alice Korvander - Dernier message par Yulia Vesselovski
Ce conflit qu'on appelait dores et déjà la Guerre des Clones avait été dès le départ un grand coup dur pour l'Ordre Jedi, qui avait vu des dizaines d'entre eux périr lors de la toute première bataille, sur Géonosis. Depuis, la guerre faisait rage aux quatre coins de la Galaxie entre la République et les Séparatistes, et pour le moment, aucun camp ne semblait devoir prendre l'ascendant. Pour chaque bataille ou planète gagnée par la République, les Séparatistes leur infligeait une défaite et reprenaient le contrôle d'un autre secteur. Les Jedi avaient du à contrecœur s'engager dans le conflit, et servaient pour la plupart en tant que commandants et généraux, un conflit meurtrier, qui diminuait peu à peu les effectifs de l'ordre. Chaque chevalier ou maître qui périssait était un formateur de moins, et l'ordre avait fini, au bout de plus d'un an, par se trouver obligé à accepter le fait que la règle d'un padawan par maître ne pouvait plus être appliquée.
Cela expliquait le duo que formaient Alyssa et Alenya. La jeune Twi'Lek était une padawan qui avait déjà derrière elle un bagage de formation dans l'art de la Force, mais dont le parcours avait été tumultueux. Non contente d'avoir perdu ses parents à cause de la guerre, elle faisait aussi partie de cette génération de padawans pour qui la guerre allait être une composante hélas incontournable de leur formation. La maîtresse d'Alyssa n'était guère à l'aise avec cette idée d'avoir à s'occuper de deux padawans en même temps, d'autant qu'elle considérait ne plus avoir grand chose à apprendre à Alyssa, car cette dernière sans la venue subite de ce conflit aurait déjà été promue en rang de chevalière. De fait, la maîtresse d'Alyssa déléguait à dessein une partie non négligeable de la formation de la jeune Alenya, estimant qu'il serait plus utile pour son apprentie d'ainsi expérimenter ses futurs devoirs de formatrice.

Alyssa avait en tout cas l'avantage d'être moins distante que sa maîtresse, qui n'avait pas vu d'un bon oeil que le Conseil lui "refourgue" une padawan à la volée. La belle jeune femme aux cheveux roux, touchée par l'histoire de sa camarade, avait donc plus ou moins endossée le rôle d'une grande soeur après d'elle. Au fil des mois, leur relation avait grandi, jusqu'à ce moment précis où Alenya avait été jugée digne de pouvoir construire son premier sabre laser. Là encore, c'était Alyssa qui s'était chargée de l'accompagner dans les grottes glacées de la planète à la recherche de son cristal, car leur maîtresse avait été aussi missionnée ici pour patrouiller à l'autre hémisphère de la planète, le Conseil craignant des attaques Séparatistes ici.
Une attaque avait bel et bien eu lieu, mais dans le temple où les deux padawan attendaient le retour de leur maîtresse. Sentant le danger, elles avaient du faire face à elles seules à des contingents de droïdes qui étaient parvenus à s'infiltrer dans le but de saboter les cavernes de cristaux, afin d'ébranler encore plus l'ordre et ses capacités à renflouer ses rangs. Alyssa avait été prête pour ce genre d'affrontements, mais Alenya était encore inexpérimentée. Même si la Twi'Lek s'était plutôt bien battue pour un premier combat sans sabre d'entraînement, et en conditions réelles d'engagement, elle avait été blessée, avant d'être secourue par Alyssa.

Depuis...depuis elles étaient stationnées dans le temple situé sous les plaines glaciales d'Ilum. Les deux padawans avaient reçues l'ordre de monter la garde sur le temple le temps que des renforts arrivent pour sécuriser la zone, quand à leur maîtresse, elle continuait ses investigations. C'est donc seule avec la Twi'Lek qu'Alyssa s'entraînait, un entraînement focalisé cette fois sur l'utilisation du sabre. Un art plus compliqué qu'il pouvait n'y paraître, car la lame énergétique d'un sabre laser ne pesait rien, le maniement différait donc largement d'une vibrolame classique, et le risque était d'oublier la lame du fait de l'absence de poids...
Pour les Jedi en revanche, le cristal se trouvant dans le sabre leur permettait d'avoir une sorte de lien inné avec, mais qui nécessitait beaucoup d'entraînement pour être maîtrisé. Alyssa et Alenya enchaînaient donc les passes d'armes, mais dans une ambiance pour le moins...pesante. Alenya, si elle était très dévouée à ses sessions d'entraînements, avait en revanche toujours le don pour être joviale durant ces moments, peu importe leur dûreté. Mais là...la jeune femme n'avait même pas besoin de la Force pour voir qu'elle était en train de culpabiliser, et ce à plusieurs niveaux.
Après une ultime passe, Alyssa quitta sa position de garde, et éteignit son sabre laser.

Très bien Alenya, il est temps de faire une pause. Celà fait des heures que nous enchaînons les passes d'armes, tu veux me tuer ?

Une tentative d'humour qui ne trouva malheureusement pas d'écho chez la Twi'Lek. La jeune femme soupira alors...elle savait ce qui la travaillait. Certes, Alenya devait être en train de culpabiliser de s'être fait blesser, mais surtout il y avait...ce baiser. Lorsqu'elle était tombée au sol, le pouls d'Alenya avait cessé de battre, et Alyssa avait donc tentée de la réanimer, notamment en lui faisant du bouche à bouche. La Twi'Lek avait repris conscience en même temps qu'Alyssa avait ses lèvres collées contre les siennes, et la jeune femme avait alors senti la langue de la padawan se glisser dans sa bouche...

Alenya...

Approchant dans son dos, elle posa délicatement sa main sur son épaule. Même si elles étaient sur une planète glaciale, la température ambiante au sein de cette salle d'entraînement était agréable, et de fait les deux padawans pouvaient s'entraîner avec des tenues assez légères. Sa main gantée de cuir se posa donc sur l'une des épaules nues de la Twi'Lek, un contact qui se voulait rassurant, mais Alyssa essayait elle aussi par ce biais de tâcher de trouver les mots. La situation était...compliquée. L'attachement émotionnel était quelque chose de strictement interdit chez les Jedi, mais dans le même temps, Alyssa avait suivi durant des années les enseignements de sa formatrice qui avait toujours eu une vision bien particulière du Code Jedi, qu'elle jugeait beaucoup trop restrictif. C'était entre autres comme ça qu'elle avait fini par embrasser les idées de sa maîtresse concernant l'amour, que les Jedi avaient trop souvent tendance à associer à la jalousie, l’obsession, tout en oubliant la bonté du sentiment originel.
Et de l'amour...elle avait fini par en ressentir à l'égard d'Alenya. L'amitié était venue d'abord, mais au fur et à mesure que les mois passaient, dans ce cadre de guerre permanente, Alyssa avait de plus en plus vu en Alenya une sorte de rayon de Soleil au milieu de toute l'obscurité qui embrasait la Galaxie. Lui déclarer sa flamme ? Elle y avait songé, avant de se résoudre à ne rien faire. Alenya était encore une novice, qui ne pouvait clairement pas se permettre de mettre son avenir au sein de l'ordre en jeu pour une amourette avec elle. Mais elle en souffrait depuis un moment, et si Alenya avait "fauté" en l'embrassant...Alyssa n'avait-elle pas tout autant fauté en la laissant faire ?
Pourtant...pourtant elle ne pouvait pas. Alyssa en souffrait, mais elle ne pouvait pas laisser ses propres envies interférer avec l'avenir d'Alenya. Il fallait qu'elle se forme, qu'elle devienne une Jedi, pas qu'elle se perde dans une histoire d'amour à l'issue potentiellement dramatique. Alyssa se sermonnait donc elle aussi, intérieurement.

Je sais que tu ne le penses pas ainsi...mais tu n'a vraiment rien à te reprocher pour ce qui s'est passé dans cette grotte l'autre jour. Tu es encore tellement jeune et inexpérimentée, tu ne peux pas poser sur tes épaules le même fardeau qu'un maître Jedi. Tu t'es retrouvée prise dans un déferlement d'évènnements auxquels tu n'a pas encore été formée à répondre, et pourtant toi et moi, nous sommes parvenues à sauver ce temple. Et nous l'avons fait "ensemble".

Alyssa usa à ce moment de sa main sur l'épaule de la Twi'Lek pour lui faire faire un demi-tour, afin qu'elle puisse la regarder, et posa alors ses deux mains sur ses joues.

Tu sais que je ne suis pas du genre à donner des compliments sans raison Alenya. Depuis le temps, tu le sais. Peu de padawans auraient été capables de m'aider comme tu l'a fait dans cette situation, et ce n'est pas une bête blessure qui change quoi que ce soit. Si j'avais été seule à ce moment, je serais morte, tu m'a sauvée toi aussi.

Non, il était clairement hors de question de mettre sur le tapis la question de ce baiser. Avec de la chance, Alenya penserait qu'elle n'avait rien remarqué, et c'était bien mieux ainsi. Honnêtement, là, Alyssa avait terriblement envie d'aller déposer un long baiser sur le petit nez rond de la Twi'Lek, avant de descendre vers ses lèvres...et même d'embrasser la moindre parcelle de son merveilleux corps. Mais faire ça, ce serait exposer Alenya à trop de problèmes potentiels, et la jeune femme l'aimait trop pour lui imposer ça.

Allez...redonne moi ce sourire radieux qui m'a manquée depuis des jours, et ensuite, on retournera travailler ta garde, d'accord ?

 16 
 le: Août 17, 2018, 07:39:11  
Démarré par Stephen Connor - Dernier message par Griselda
Punaise... Je suis déçue.

Je pensais que l'élection d'un nouvel administrateur allait de pair avec l'éviction de cet enfoiré de Connor.

😄

Félicitations Alice et bon courage. Sourire

😘

 17 
 le: Août 17, 2018, 06:42:51  
Démarré par Miruku - Dernier message par Clad Oyio
La vachette se débrouillait très bien, par rapport au tout début ça n'avait rien à voir. Elle lui léchait et suçait la bite depuis maintenant quelques minutes.  Clad prenait vraiment son pied. Puis il sentit les doigts de Miruku caresser ses boules. Il ouvrit les yeux et la regardait en train de le sucer mais y ajoutant donc ces doigts. Elle appuya légèrement sur ses bourses, c'était vraiment très agréable. Comment savait-elle qu'il fallait aussi s'occuper de ça ? Quoiqu'il en soit Clad continua de profiter de l'instant.

« Aaan oui … Continues comme ça ... » dit-il en fermant ses yeux.

Ses mains caresseaient à présent les deux gros seins de Miruku. Ils étaient tellement agréable à toucher qu'il ne pu s'empêcher de les serrer bien fort, de les pincer et même de les frapper. Une légère teinte rouge commença à se former sur les deux mamelles. L'excitation était trop forte, Clad n'allait pas tarder à envoyer son foutre, mais il voulait le faire dans la bouche de la vachette.

« Il … Il faut que je jouisse … Du lait va sortir de ma bite … Il faudra que tu le … Que tu le boives complètement jusqu'à la dernière goutte. » dit-il en pinçant très fort les tétons de la jeune fille. « Si tu ne le fais pas … Tu … Tu n'auras pas de bonbons ! » dit-il en sentant le lait de Miruku se répendre sur lui.

Clad était arrivé à présent à son maximum, il ne pouvait plus tenir. Il lâcha, dans un dernier vas et vient, tout son sperme dans la gueule de la vachette. Afin de s'assurer qu'elle boive tout, il posa ses deux mains sur son crâne afin de la forcer à ne pas recracher sa bite. Une fois fini de se décharger, il se posa sur l'herbe et chercha dans sa poche de pantalon un bonbon rond, toujours dans son emballage. Il le mit dans sa bouche et dit :

« Viens le chercher dans ma bouche. » dit-il en bloquant entre ses dents, le bonbon tant voulu par la vachette.

 18 
 le: Août 17, 2018, 06:26:02  
Démarré par Oxiale Mindos - Dernier message par Princesse Alice Korvander
Coucou.

Je reprends la modération de cette fiche.

Celle-ci porte sur l'Overmind, qui est l'un des personnages centraux du BG.

Le BG est actuellement en cours de réécriture, et l'Overmind, ainsi que les autres personnages centraux, font partie de cette refonte.

En l'état, cette version de l'Overmind a été faite sans consultation préalable du Staff, et, de ce seul motif, est irrecevable en tant que telle sans même à avoir à examiner la question du fond, comme nous aimons le dire entre juristes sur un ton suffisant et hautain.

Je t'invite donc à la modifier, et à faire de ton personnage une Annexienne, ou une héraut de l'Overmind si tu y tiens, ou un autre truc auquel je n'aurais pas penser, mais Oxiale ne peut être l'Overmind.

Si tu as des questions, n'hésite pas Souriant

 19 
 le: Août 17, 2018, 06:03:47  
Démarré par Veronique Hayes - Dernier message par Madeleine
Heu, ce que je peux... surtout en ce moment. ^^"
Je prends une douche, je mange des choses fraîches, j'allume mon ventilateur, et je pars à la chasse aux insectes Grima&ccedil;ant

Pensez-vous que la vérité est toujours bonne à dire ?

 20 
 le: Août 17, 2018, 05:59:38  
Démarré par Aphrodite - Dernier message par Madeleine
Ce coup de nostalgie que je viens de me prendre... Ind&eacute;ci

17:58 🌺

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox