banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible!

Vous pouvez y accéder ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 01:54:15  
Démarré par Yuka/Yuko Karistal - Dernier message par Yuka/Yuko Karistal
Cette journée allait être très agréable, Yuko le présentait bien. Auprès de sa petite Pleione membrée, elle avait fini de faire jouir son petit chat. Cette dernière s'amusait à l'excitée en remuant ses petites fesses maintenant son string enfilé, elle ne pouvait pas résister. D'abord en douceur, avec de tendres baisers et des caresses, mais bien vite, cette petite chatte réclamait plus. On se demande pas pourquoi Yuko l'aime tant. Mordant ce petit cul, griffant – même si cela ne laissait pas de réel marques – elle se plaisait à faire couiner son chaton. Une chance que Yuko veut lui laisser le temps de se reposer, elle aurait bien glissé sa langue entre ses petites fesses pendant qu'elle la masturbait, mais elle préférait partir sur autre chose de plus doux. La coiffer.

Avec douceur, elle coiffait les longs cheveux de sa fiancée, sa main passant sous le peigne, démêlant doucement ses petits nœuds en savourant cette beauté dans le miroir. Elle avait peu l'occasion de la voir avec les cheveux détachés, mais cela lui allait très bien en vérité. Bien entendu, Pleione se proposa de lui renvoyer la pareille juste après, elle n'avait rien contre cela, au contraire, ça lui plairait très certainement.

« Bien entendu, chaton. Mais je veux que tu gardes tes cheveux détaché aujourd'hui. Tu es tellement belle comme ça. Et tu as de magnifiques cheveux en plus. »

Avec ou sans ses couettes, elle était belle, mais un peu de changement ne faisait pas de mal non plus.

« Et toi aussi, tu pourras décider de me coiffer comme bon te semble. »

Sans ses couettes ? Une natte ? Une queue-de-cheval ? Yuko s'en fichait, il y avait juste les tresses qu'elle n'aimait pas. Ça faisait mal, ce n'était pas pratique et long à faire donc tant que ce n’était pas ça, elle laisserait carte blanche à sa petite amie. Terminant cela, elles échangeaient donc leur place, laissant à Pleione tout le loisir de peigner ses cheveux encore humides et de la coiffer selon son envie.

« Simple curiosité, tu préfères à l'origine les filles aux cheveux courts ou longs ? »

Tôt ou tard, elle devra bien se couper les cheveux donc elle pourra toujours les raccourcir pour essayer un jour. Après tout, ça repousse les cheveux.
Pour le second couple qui avait quitté la chambre, le temps était au lavage. Antares venait déshabiller Yuka qui en fit de même avec elle, plus lentement. Il faut dire que la belle était un peu à l'étroit dans les dessous de Yuka donc c'était plus compliqué. Tant que Yuka peut se coller à sa fiancée, ça lui convient après tout. Et une fois sous la douche, Antares avait une idée qui excitait grandement Yuka, la laver avec ses seins. Elle lui ferait de même après, mais pour le moment, il fallait faire mousser tout cela. Pétrissant sa poitrine avec ses mains, elle ronronnait doucement en observant Antares.

« Nyyyaaa, après, je te laverais aussi avec mes petits seins... »

Cela sera moins mou mais tout aussi agréable. Tel un petit chaton faisant ses pattes de velours, elle faisait durer le plaisir jusqu'à entendre Antares lui demander de se retourner. Et sentir sa poitrine dans son dos était aussi une chose tellement agréable, ça lui donnerait envie de recommencer cela plus souvent. Ses mains se baladaient autant sur son ventre pour la tenir qu'entre ses jambes, caressant cette petite zone en se posant certaines questions...

« Nyaaaa... C'est les deux, je pense... »

Levant ses bras, elle passait ses mains dans les cheveux d'Antares, lui laissant la possibilité de continuer de lui laver le dos comme de regarder par-dessus son épaule.

« N'oublie pas de me laver le corps aussi... Et la tête. »

Avoir la tête perdue entre ses seins, voilà qui lui donnait bien envie de prolonger encore un peu la douche...

 2 
 le: Aujourd'hui à 01:49:01  
Démarré par Sha - Dernier message par Kiriko Hattori
Un entraînement, voilà ce que la Celkhane voulait. Il était bon de se détendre entre les épreuves, mais ce n'était pas ça qui allait la faire gagner ensuite à ce tournoi. Elle devait donc surtout améliorer ce qu'elle savait déjà, mais surtout peaufiner sa maîtrise de la magie. Une tache loin d'être simple, la magie pure n'était pas son point fort et si durant ce tournoi et quelques fois auparavant, elle a réussi à mêlée magie et combat rapproché, ce n'était pas une chose simple qu'elle contrôlait. À force d'être accablé, elle avait réussi à mêlée sa magie à son arme, se débarrassant ainsi, un à un, de ses clones de slimes. Mais maintenant que le nombre avait nettement diminuer, il fallait vaincre Luxuria, cela ne sera pas une mince affaire après tout... Mais peu importe, pour la sorcière, ça lui plaisait ce genre de défi. Il fallait bien la vaincre si elle devait avoir la chance de vaincre ses autres adversaires durant le tournoi.

Le sourire quelque peu confiant, Luxuria lui prouvait de suite deux choses malgré ses assauts, la jeune femme était bien leur fille pour être ainsi doué, et de deux, elle n'allait pas jeter l'éponge aussi facilement. Usant de sa magie pour forme des tas de tentacules noirs autour d'elle, cette dernière venait même à la provoquer légèrement....

« Tu oses parler ainsi à ta mère ? Je connais une petite fille qui n'a pas eut assez de fesser dans sa vie. »

Il fallait bien qu'elle aussi la provoque après tout. Son épée était toujours enchantée et profitait de cela pour trancher un des tentacules un peu trop près. Il fut coupé et ainsi raccourci mas contrairement à ses clones qui étaient pratiquement pas solide, eux, ils l'étaient beaucoup plus. Mais vu leur nombre, en finir rapidement ne se fera pas en un clin d'œil, sauf en usant de magie, forcément. Sa lame l'était déjà, on va donc dire que la première étape était validé, restait à faire en sorte que la magie passe par son corps afin de la rendre plus rapide et agile afin de se sortir de cette zone et surtout. Elle tentait de rendre cela possible, mais ça ne fonctionnait pas, elle éliminait quelques tentacules sans réussir à faire passer sa magie dans ses muscles, son cerveau ou qu'importe l'endroit exact pour augmenter sa vitesse. Autant dire que sa fille lui laissait bien un petit temps d'adaptation, mais plus ça allait, et plus elle était dos au mur...

Ce fut lorsque deux de ses choses venaient la saisir, une de ses jambes et l'autre autour de la taille et quand ses pieds ne touchaient plus le sol que ses choses furent trancher avant que la sorcière ne disparaisse tant sa vitesse venait de grimper. Il faut croire qu'il faut vraiment que la situation l'exige pour maîtriser sa magie. Mais face à de tels adversaires, elle n'aura peut-être pas cette chance... Libéré d'eux, mais toujours dans la zone, elle attendait la prochaine attaque pour bondir et courir le long de cette chose, tranchant ses adversaires avant de disparaître de nouveau pour se retrouver derrière sa fille. Et chose promis, elle venait donner une claque sur sa fesse.

« Les méchantes petites filles, il faut les punir. »

Non, elle ne cherchait pas spécialement à continuer ce combat dans un lit, mais son honneur était en jeu, elle ne pouvait pas laisser sa fille lui parler ainsi. Si on suit la logique, sa magie était autant dans sa lame que ses jambes – du moins utile à sa vitesse – c'était déjà une bonne chose donc.

« Va plus loin, Nausicaa, je dois gagner cette finale donc ne me ménage pas. »

Cet endroit avait de quoi la soigner après tout donc autant profiter de ce service.

 3 
 le: Aujourd'hui à 01:46:45  
Démarré par Susan Storm - Dernier message par Susan Storm
Susan était envahie par une curiosité presque malsaine. Depuis ce baiser dans la nuit, elle avait réussi à fermer l’œil, prise dans des rêves à mi-chemin entre l'angoisse et la luxure, cela dépendait des moments. Et maintenant éveillée avant MJ, elle avait envie de pousser ses expériences plus loin, de découvrir la source de ce sentiment, de cette nouveauté en elle. Comme bien des gens de son époque, Susan n'avait pas fait d'expérience à la Fac ou l'université, du moins pas les mêmes que les jeunes peuvent dire de nos jours. Pas de baiser avec un garçon ou une fille sans arrière-pensée, pas de drogue, ect... Et en un instant, MJ avait réveillé en elle une de ses envies de jeunesse. Dans sa jeunesse, elle ne pensait pas vraiment à ça puis elle était avec Richard... du moins même si ses souvenirs ne le montre pas, elle le savait. Mais maintenant que Richard n'était qu'un nom et une personne censé la connaître sans qu'elle ne sache dans son cœur qu'il était vraiment son mari, elle se tournait vers MJ. Non pas qu'elle était amoureuse mais curieuse.

Mais de peur de franchir un cap inconnu, elle jouait sur la carte du sommeil, baisant son cou en fermant les yeux contre elle. Si elle réagit négativement, elle pouvait sortir cette carte de sa manche, sinon... Entre les soupirs de MJ avaient réveillé en elle de drôles d'envie et le simple fait d'avoir entendu cela lui donnait envie de gémir, mais elle ne le fit pas. De même, en sentant ses mains sur elle, elle continua de garder ses lèvres dans son cou, muette, mais son esprit en voulait plus de ses mains. Face à ce passionnant baiser, elle tenait bon son rôle, mais une fois renversé, impossible de garder les yeux clos, de peur d'avoir été trop loin, mais elle se retrouva uniquement face à MJ, sur elle.

« Oh ? »

Devait-elle dire pardon ? User de son atout faussement endormi ? MJ ne semblait pas furieuse ou choqué, au contraire. Le baiser se fit de plus belle pendant qu'elle soulevait le long tee-shirt lui servant de pyjama. Mise à part ce vêtement et sa culotte, elle n'avait rien. MJ avait un corps de déesse, si bien taillée et proportionné. Susan était loin d'être bonne à jeter, mais elle a quand même donnée naissance deux fois et bien qu'il faut le voir pour le remarquer, ça marquait quand même légèrement son corps. Les mains de la rouquine malaxaient son corps un moment pendant qu'elle la complimentait.

« Huuum, non... Toi, tu es belle. »

Elle aurait pu poser ses mains sur le lit et se laisser faire, mais Susan sentait un sentiment inconnu lui brûler le corps. Elle ignorait à quand remontait son dernier rapport sexuel, mais une chose lui semblait sûre, avec une femme, c'était une grande première. Ses bras venaient s'enrouler autour d'elle, elle ne voulait pas abandonner cette expérience maintenant, elle en voulait plus, bien plus. Toi, tu es belle.

 4 
 le: Aujourd'hui à 01:44:13  
Démarré par Old Man Logan - Dernier message par Suki Tetsuhiko
Même quand elle pensait que cela se terminait, ce n'était pas le cas. De vrais cafards ces types-là ! Suki n'avait donc pas le choix, elle grimpait dans un véhicule pour y arriver au plus vite sur place, le vieux était cramponner à l'arrière pour tirer sur des ennemis en chemin. Elle ne pensait pas en voir autant, mais il faut croire que ces types en vert savaient que leur mission approchait de la fin et ils étaient donc venue se rapprocher de la ligne d'arrivée... et accessoirement lui briser les ovaires ! Enfin, tant qu'elle venge sa patrie en liquidant un maximum de ses fous dangereux, cela ne sera pas plus mal. En chemin, elle roulait donc en esquivant les carcasses fumantes, c'était le vieux mutant qui avait pour mission de liquider tout ce qui était vert et voulait leur causer du tort. Ce n'était pas la partie qu'elle préférait, mais sa mission était de récupérer ce qui avait été volé, pas de liquider le plus de connard que lui.

Sauf qu'un pépin n'arrive jamais seul, un robot surgissait de nul part et parvint à tirer près de la voiture, de quoi crever un pneu, faisant tomber le vieux pendant qu'elle freinait en heurtant une autre jeep HS. Le robot se rapprochait du mutant, ce qui laissait à Suki le temps de voir avec sa fameuse arme, mais malheureusement, ce n'était pas un simple jeu, il ne lui restait qu'une cartouche... ça pouvait faire son petit effet, elle pourrait même sûrement le vaincre en visant son œil rouge mais... C'est une chose plus facile à dire qu'à faire, surtout de dos. Elle chargeait donc son arme, visant ce robot en se questionnant... Elle ne pouvait pas échouer si près du but et en plus, quand bien même elle pourrait le blesser... cela ne le tuera pas ? Et puis à quoi bon, elle attirait l'attention sur elle et plus sur lui qui est vieux, certes, mais qui est pratiquement increvable ! Peut-être en le noyant ? Et encore.

« Merde, on peut pas traîner là et on peut pas les laisser se barrer ! »

Elle avait bien un plan B si jamais ça ratait... mais cela voudrait dire miser ses dernières cartes... Essayons d'abord la chance. L’œil dans le viseur, elle tira dans la tête du robot, un bon choc qui lui faisait comprendre que ça avait fait mal ! Il avait un beau trou, mais un point faible, trop évident... Donc il fonctionnait toujours malgré les dégâts. Il se retourna vers Suki, mais le fait de voir sa dernière cartouche expulsé le rassurait et se retournait vers Logan. Bien, dans un sens, tant mieux. Il était temps de jouer sa dernière carte donc.

« Pas le choix... »

Faisant jaillir de l’électricité dans sa paume, elle courra vers le robot, vitesse normale pour lui bondir dessus et foutre son avant-bras dans son crâne. Elle canalisait sa magie dans sa main pour tout y expulser, si bien que ça en devenait dangereux pour eux. Le trop-plein venait de faire péter le robot qui n'explosait pas en mille morceaux de suite mais fumait de partout en crépitant. Mais pour Suki, puiser dans ses dernières ressources de magie, ça la rendait inutile. Comprenant que son ennemi était vaincu, elle se laissait tomber au sol et rampait pour s'éloigner le plus possible de leur adversaire. Et pas en s'éloignant vite, elle était lente, sans magie et sans munition. À part guidé Logan, elle va avoir du mal à suivre le rythme. Avec un peu de temps – chose peu probable vue l'urgence – elle pourrait marcher au moins normalement et continuer leur route, mais courir ou user d'une arme sans trembler ? Là, autant demander à un bébé d'utiliser un magnum sans l'effet de recul !

 5 
 le: Aujourd'hui à 01:40:14  
Démarré par Sarah Kerrigan - Dernier message par Rachel Foley
Rachel était toujours ravie de revoir Sarah, sa belle Sarah. On ne pouvait pas dire qu'elle était amoureuse de sa chef, Rachel aimait tout ce qui pouvait copuler. Mais dans sa mémoire, Sarah était sa chef mais aussi son amie, elle savait qu'avant sa vie de Formienne, elle était humaine, mais dans sa tête, derrière sa folie d'humaine, elle avait été plus longtemps une Formienne. Ce qui est faux mais ne gâchons pas un tel bonheur. Depuis son réveil, ici, elle avait donné naissance à Mileena, une véritable guerrière et sa fille, issue aussi des ADN de Sarah et d'Irina, mais après, ce ne fut que des œufs pour grossir ses armées. Les vrais guerriers à forme humaine comme sa fille, se doivent d'être des guerriers d'exception, avec, si possible d'ADN de Sarah, sinon, de personnes pouvant produire de bons guerriers pour la reine des lames. Mileena était une femme redoutable, son seul soucis était qu'elle n'arrivait pas à donner vie à une descendance. Non pas qu'elle ne peux pas, mais elle tue trop rapidement ses partenaires, hommes ou femmes. Comme quoi, il faut encore éduquer sa fille.

Avant de lui rendre visite, Sarah voulait à nouveau lui prouver son amour et se pencha vers sa queue, qu'elle venait nettoyer et surtout sucer. Un plaisir sans nom. Combien de temps depuis leurs derniers rapports ? Pas si longtemps, mais Rachel était très occupée à coucher avec ses jouets ou à servir aux autres formiens, tant que leur semence lui permet de pondre, ça lui va donc tout y passe. Enfin bon, être chef d'une telle armée, elle ne pouvait pas toujours être là. Idem pour Rachel qui partait parfois en virer pour trouver de nouveaux ADN pour ses enfants, des ADN qui pourraient donner naissance à de grands guerriers, mais aucun ne fait vraiment l'affaire, pour le moment du moins.

« Hoooooooooou, ma Saraaaaaaah~♥ »

Rachel posait ses mains sur sa tête, ses doigts étaient longs et ses griffes acceré, mais elle n'ira pas blesser Sarah, et sa peau était plus résistante que celle d'une humaine alors elle ne risquait rien. Même ses mains posée sur ses cuisses, ses tentacules remuaient pour se poser dessus, une caresse, une étreinte, tant qu'elle reste à sa place, Rachel n'en demandait pas plus.

« Huuuum cette bouuuuuche, haaaaa~♥ »

Ses mains gardaient un peu mieux sa tête contre elle, faisant quelque peu grandir sa queue, sans la faire grossir pour la glisser un peu plus vers sa gorge et savourer plus encore ce plaisir unique et si savoureux. Une fois sa queue tordue vers le fond de sa gorge, elle arrêtait sa croissance, ça lui suffisait. Elle relâchait un peu son étreinte pour mieux se mouvoir dedans, laissant aussi à Sarah l'occasion de reprendre de l'air pour mieux la sucer. Cela durait encore un peu, Rachel pouvait tenir longtemps, comme bien des Formiens, mais le temps de Sarah restait précieux. Sans expédier cela, elle ne fit pas non plus durer cela trop longtemps.

« Haaaaan, avale tout, ma jolie Sarah...~♥ Haaaaaaaaaaaaaaa !!!!~♥ »

Un véritable raz-de-marée blanc coula le long de sa gorge pour rejoindre son estomac. Elle avait beau s'être bien vidé dans son jouet, pour Sarah, elle gardait toujours un peu de foutre rien que pour elle.

« Hoooouu....~♥ Ha, tu es bien la meilleure suceuse à ce jour~♥ »

Un joli compliment pour la reine des lames. Le sourire ravi, elle caressait son visage en reprenant peu à peu forme humaine. Oubliant cette peau visqueuse, ces griffes pour reprendre sa beauté naturelle. Sa peau restait un peu gluante, mais c'étaient surtout ses cheveux qui gardaient cet aspect humide et gluante à chaque fois. Quand bien même sa beauté est rester intacte, les expériences oubliées de son passé lui ont laissé un regard où la folie règne en maître. C'est aussi pour cela que ses yeux sont cachés. Maintenant un peu plus petite que Sarah, elle se blottissait, nue contre son corps en passant ses bras autour de son cou.

« Il t'en reste au coin de la bouche, laisse-moi t'aider.~♥ »

Sa petite langue récoltait sa semence blanche, profitant de cela pour l'embrasser tendrement. Ha, ce que Rachel était heureuse en vivant avec elle et les autres.

 6 
 le: Aujourd'hui à 01:29:46  
Démarré par Rin Shibuya - Dernier message par Rin Shibuya
Rin était furieusement excitée et, malgré les dires de sa nouvelle camarade de chambre, celle-ci l'était au moins autant qu'elle, sinon plus. Néanmoins, elle ne semblait pas prête à coucher avec une autre fille, préférant cacher sa gène avec une excuse bidon. En tant que succube, Rin s'en rendit rapidement compte. On ne pouvait pas lui cacher ce genre de chose, surtout à moins d'un mètre d'elle. Mais puisqu'elle prétexta qu'elle préférait les grosse verge épaisse, elle allait lui montrer la sienne, plus d'excuses pour la repousser après ça.

- Si ce n'est que ça... Bon, il est temps de te révéler mon petit secret je pense...

La jeune fille se concentra brièvement, et un membre équin sortit de son intimité, lui arrivant aisément jusqu'à sa poitrine, rapidement suivi de deux énormes testicules. Le membre retomba ensuite à l'horizontale, reposant sur la tête de Yuki. Un membre avec une forte odeur enivrante, tandis que Rin augmenta la dose d'aphrodisiaque dans l'air de la chambre. Avec une telle concentration, la petite humaine n'allait pas résister longtemps.

- Elle est... assez grosse pour toi ?

La jeune succube, fit mine de légèrement perdre le contrôle de son excitation, commençant à frotter le bout de son membre sur la tête de sa camarade. Tout dépendait de cette dernière à présent, mais Rin ne se faisait aucun soucis.

 7 
 le: Aujourd'hui à 08:33:56  
Démarré par Akira Fubuta - Dernier message par Capitaine Hawk
Bienvenue! Sourire

 8 
 le: Aujourd'hui à 05:06:23  
Démarré par Akira Fubuta - Dernier message par Keira Metz
Bienvenue. Sourire

Rien à redire sur la fiche, tu es donc validée.

Bon jeu ! Souriant

 9 
 le: Aujourd'hui à 01:52:59  
Démarré par Asuka Kahori - Dernier message par Desmina
La soirée touchait à sa fin, et la nuit s’annonçait alors qu’Asuka semblait être au bout de ses forces pour aujourd’hui. Un épuisement si rapide à mes yeux. Une étincelle de vie si frêle était désormais en ma possession, et grâce à elle, j’avais toute liberté d’aller et venir à ma guise dans ce monde mortel. Quant à l’endurance de cette mortelle, ce ne serait qu’une question de temps avant qu’elle s’améliore suffisamment pour me servir. Car, à l’observer s’immerger dans la baignoire, je m’imaginai déjà un futur des plus distrayant pour elle, et surtout pour moi.

Des projets concrets ? Certainement que non, j’aimais me laisser porter par l’inspiration du moment, et il était hors de question de me priver de ma liberté d’expression. Quelque chose de cher aux humains, parait-il. Quoiqu’il en soit, Asuka était bel et bien en train de s’endormir dans son bain, s’attardant à des pensées chaotique sur la soirée que nous avions passé ensemble. Je me félicitai car, fort heureusement pour elle, la jeune femme ne semblait guère encline à se débarrasser de moi.

*Oui, rêve de ta maitresse. Elle va encore beaucoup s’amuser avec toi.* Pensai-je en l’observant, immatérielle, au-dessus d’elle.

La sommeil eut finalement raison d’elle. Qu’allais-je en faire ? N’était-il pas risqué pour un humain pour s’endormir là-dedans ? Avec un brin d’agacement, je repris ma forme physique, une démone magnifique et habillée d’une robe noire de soirée terriblement moulante, et l’observai un instant dans un silence complet. Agaçant. Mais il semblait nécessaire que je doive m’occuper de ma nouvelle propriété en veillant sur elle, ou bien en l’empêchant de se noyer. Après tout, sa vie m’appartenait.

Poussant un soupir presque inaudible, je me penchai au-dessus d’Asuka pour la soulever et la sortir de la baignoire, veillant à ne pas la réveiller en ne faisant aucun mouvement brusque. L’appuyant contre ma corps bouillant, ce qui semblait la sécher déjà en partie, je récupérai une serviette et l’essuyai délicatement avant de la reprendre dans mes bras. Direction le lit. Je couchai ma mortelle, nue, l’enveloppant doucement dans ses bras.

*Demain sera encore une nouvelle expérience, ma chère.*

Les lumières s’éteignirent quand je claquais des doigts, disparaissant dans une légère fumée à l’odeur de souffre. Je passais le restant de la nuit dans un état végétatif, ni complètement éveillée, ni même entièrement présente physiquement jusqu’aux première lueurs du jour.

Très tôt, une idée intéressante me vint. Je me matérialisai dans la chambre d’Asuka, m’arrêtant un instant pour déposer bien en évidence le collier dont je lui avais cadeau, mentionnant mon titre de propriété sur elle. Celle-ci avait intérêt à l’enfiler ! Un brin de magie plus tard, je me changeai en une apparence humaine, pantalon et veste de cuir noir, ma chevelure flamboyante retombant sur les épaules et sortit dans la rue encore plongée dans l’obscurité.

L’entreprise fut vite mise en place, car je voulais être prête lorsque Asuka sortirait de chez elle. Je l’avais laissé seule dans son appartement pour me procurer une luxueuse voiture, une splendide Lamborghini d’un noir parfait, qui l’attendait devant sa porte. Bien entendu, j’étais au volant. Lunettes de soleil assorti à mon ensemble noir, en véritable femme fatale, je fumais une longue cigarette procurée au même titre que le reste. Les démons n’ont que peu de problèmes matériels, n’est-ce pas ?

Asuka tardait pour se préparer alors qu’il était probablement temps pour elle de filer à l’école. A crois qu’elle allait oublier de s’éveiller. Je fis vrombir le moteur d’impatience, en attendant mon esclave, déjà amusée à l’idée que je puisse la conduire à son école avec cet engin. Elle n’allait certainement pas être au bout de ses surprises avec moi.

 10 
 le: Aujourd'hui à 01:42:43  
Démarré par Doutzen Kroes - Dernier message par Alix Sable
Cette nana aurait ma peau ! Je m’étais complètement faite avoir en fin de compte, avec son air angélique et ses petites manières, je le constatais bien alors que je me retrouvais aux prises avec une véritable furie de perversion. Au moins, je pouvais m’estimer satisfaite que Doutzen fasse attention à ne pas me briser la nuque ou à m’étouffer en s’excitant complètement sur le vibromasseur posé sur ma tronche. Tout ce qu’il me restait à faire, c’était apprécier… Lécher, mais surtout apprécier.

« Hmm… Aaah… Hmm… Aaah… Hmm… »

C’était en définitive, tout ce que je pouvais émettre à ce moment-là. La faute aux mouvements de bassin de la jolie blonde, m’empêchant de m’exprimer plus clairement qu’à travers des soupirs et des petits couinements. Quant à ma langue, elle avait trouvé un meilleur usage que la parole. Une position qui n’était certes, pas évidente à tenir, et je devais contorsionner ma langue pour atteindre le fruit délicieux de Doutzen mais… Quel pied !

Mon corps réagissait de lui-même, comme sous hypnose, se tendait et se crispait à chaque fois que ma maitresse s’empalait sur le jouet fixé sur mon visage. C’était étrange. Je ne ressentais rien de direct, ce n’était qu’un gode en plastique, mais pourtant, ça m’excitait au-delà de la raison. Doutzen n’avait-elle pas déclenché quelque chose au fond de moi ? Une dimension supplémentaire dans mon fantasme ? L’entendre et la voir se servir de moi comme un jouet sexuel me faisait partir en vrille.

« HMM ! » Hurlai-je, bien qu’étouffée par le masque.

Doutzen venait de s’attaquer à ma queue ! Celle-ci était si tendue, si brûlante et me faisait si mal que je venais de me cambrer en criant de toute mes forces sous le contact. Avec ces orgasmes à répétitions, j’étais après tout, plus que sensible à ce niveau-là, et cette position l’avait fait se tendre à l’extrême depuis un moment. Je gratifiais ma maitresse d’une sacrée érection, impossible à réprimer, et celle-ci semblait tout à fait s’en satisfaire.
Je secouai mes liens en signe de protestation, mais il n’y avait pas grand-chose à faire de mon point de vue. Doutzen était libre de faire ce qu’elle voulait de mon corps en sueur, et je sentis malgré moi, ma verge s’humidifier de plus en plus.

« Maitresse… Aah… » Parvenais-je à articuler. « Libérez… Aaah… Moi… J’pourrais… Vous prendre… Aaah. »

Ouais. Là dans l’instant, si Doutzen avait besoin de se soulager entre les jambes, c’était aussi mon cas. Alors si elle pouvait me fournir un endroit où fourrer ma bite, c’était tout bénéfice pour nous deux, non ? Je remuais furieusement ma langue pour essayer de lui faire payer le supplice qu’elle m’infligeait mais sans grand résultat, ses mouvements m’empêchant d’y aller franchement.
Par dépit, je tentais d’onduler des hanches, histoire de me soulager un minimum en glissant mon sexe plus loin entre les lèvres de ma maitresse. Je trépignais de frustration, et c’était probablement ce qu’elle cherchait à faire. Si seulement, Doutzen me laissait juste un peu plus faire, juste un peu… Quelque chose me disait pourtant que tout n’allait pas se passer comme je le désirai réellement.

Pages: [1] 2 3 ... 10
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox