banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

  Voir les messages
Pages: [1] 2 3
1  Préliminaires / Prélude / Re : Camille et la Semina-Phagus [Valilouvée] le: Décembre 23, 2017, 09:29:07
Et voilà, fiche mise à jour. \o/

Vous êtes en présence de Camille 2.0. Cette fiche est un reboot complet avec de nombreuses modifications fondamentales.

Je cherche actuellement un RP supplémentaire mais je souhaiterai quelque-chose de vraiment original qui sorte des sentiers battus, que ce soit sur la forme ou dans le thème.
N'hésitez pas à me proposer vos fantasmes les plus tordus, il n'y a que peu de choses qui me dérangent et j'accueille toujours la nouveauté avec curiosité et bienveillance (et puis je ne suis pas trop du genre à juger de toute façon).
2  L'entre-deux Mondes / Terreaufair / Lupus Semine, Antiqua Sitis le: Décembre 22, 2017, 11:29:18
Cher journal,
Voudras-tu bien m'excuser de t'avoir délaissé ces derniers temps? Mes voyages ont été tumultueux et tu sais que le passage à travers les failles me laisse toujours avec une faim dévorante qui me prend plusieurs jours à satisfaire.
Je viens de poser mes valises à ce qui semble être une version alternative de la Rome antique, à quelques nuances prêt qui ne sont pas pour me déplaire.
Pour commencer, la peuplade qui vit en ces lieux est fortement similaire aux humains de notre Terre d'origine. D'ailleurs, le premier jour j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver dans un documentaire ou une série historique. Tout y était, les villas, les thermes, les marchés, ces gens étaient vêtus sobrement de toges et de pagnes, bien que j'ai vu certains d'entre eux arborant fièrement des tenues plus proches des Égyptiens ou des tribus d'Europe du nord.
Tu me connaît petit journal, je ne suis pas des plus observatrices, certains me trouvaient même naïve autrefois, mais il ne m'a pas fallu longtemps pour remarquer quelques différences notables par rapport à l'idée que je me faisait des Romains.
Déjà, il n'y avait pas de soldats, pas de légionnaires, mais en plus personne n'était armé !
Ça c'était étrange, mais je m'y suis fait et je dois t'avouer que c'est plutôt reposant, vu que je ne sais pas trop me battre.
J'ai toujours ma dague attachée à la cuisse, mais c'est plus une façon de me rassurer, des fois que les mercenaires qui étaient à mes trousses trouvaient le moyen de parcourir les failles à ma recherche. Je dois t'avouer qu'égorger ces hommes au cours de l'acte était une expérience que je préférerai m'abstenir de reproduire.
Bref, je me sens plutôt en sécurité ici parmi ces gens étranges.
Pourquoi étrange ne me demandera tu pas fidèle journal ? Ces Romains ne parlent pas, ou très peu. Ils ne communiquent que le stricte minimum et il est possible de passer une journée à parcourir ces rues pavées sans entendre un seul mot. Le commerce n'existe pas, de même que la monnaie, ils prennent ce dont ils ont besoin et ils participent tous à leur manière à faire tourner la société. Je n'ai pas trop compris comment ils s'organisaient ni si ils avaient un chef, mais une chose est sûre : ils n'ont pas de lois ni de règles car ils n'en ont pas besoin. Ce sont des gens calmes et ordonnés.
Je vois bien à leurs regards que mon comportement est inapproprié, mais jamais personne n'a tenté de m'arrêter, aussi je ne risque pas de manquer de ressources avant longtemps.
Je dois même t'avouer cher journal que la situation me plaît beaucoup et qu'il m'arrive souvent de m'amuser là ou autrefois je subissais le désirs de mon parasite.
Eh oui !
Tu dois te dire que j'ai bien changé depuis les débuts de ma transformation et c'est ma foi vrai ; j'ai appris à aimer ma condition, et bien que la semina soit tenue en laisse grâce au Fnum qui embellit ma nuque, il me faut toujours nourrir mon parasite, ce que je fais de mon plein gré désormais.
Ça me rappelle un peu cette prière des alcooliques anonymes que rabâchait ma mère avant notre départ pour le Japon :
"Seigneur, donne moi la force de changer ce que je peux changer, le courage d'accepter ce qui ne peut l'être, et la lucidité de distinguer les deux."
C'est tellement vrai !
J'ai changé ce que je pouvais et j'ai accepté le reste. Que veux tu, c'est comme ça..

Maintenant, il faut que je te raconte la vraie raison qui m'a fait reprendre ce récit.
Parmi tous les mercenaires à mes trousses, l'un d'entre eux savait voyager à travers les failles et il m'a retrouvé. Mais tout ne s'est pas passé comme je le craignais et cette rencontre mérite certainement d'être immortalisée dans tes pages.




3  Préliminaires / Prélude / Re : La lame porteuse de morts | Done [Valicidée !] le: Décembre 19, 2017, 02:37:28
@ Angurva: Oui mais celle-ci n'explose pas : elle vibre !

Et je réalise tout à coup qu'elle vibre.... mmmh....

Bienvenue !  Clin d'oeil
4  Préliminaires / Le coin du chalant / Re : Le Journal Intime de Camille le: Décembre 19, 2017, 08:14:56
Chalant mis à jour.
La fiche est en cours de réécriture.
Camille reprend du service  Grimaçant
5  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Une Auberge Tranquille le: Septembre 30, 2017, 09:46:23
Il existe deux pulsions primordiales universelles car nécessaires à la vie: la faim et la concupiscence. Il arrive parfois dans la nature que ces deux instincts se combinent, donnant lieu à des scènes d'une rare violence. La mante religieuse et certaines araignées par exemple sont capables de dévorer leur partenaire au cours de l'acte sexuel. La Semina-Phagus cependant est très différente dans le sens ou les deux instincts ne font qu'un et l'exigence de sa satiété ne la pousse non pas à engloutir ses victimes mais à leur soutirer des quantités astronomiques de semence.
C'est cette faim avide qui pousse enfin Camille à se relever, à peine consciente. Son esprit de jeune adolescent toujours présent, quelque-part au fond de cet esprit ne contrôle plus rien et se trouve spectateur d'une scène qu'il a déjà trop vécue.

D'abord encore tremblante, ses frêles jambes ébènes luisantes de cyprine, elle se redresse subitement, ignorant royalement la neko qui vient se frotter contre celles-ci. Camille s'approche du halfelin attaché non loin d'elle. Le souffle du petit être s'est accéléré et son regard avide court de la jeune fille à la femme-chat suppliant que l'une d'elles vienne mettre un terme à son besoin impératif de se vider de sa semence. Bien évidemment, la semina qui contrôle Camille ne demande qu'a soulager le pauvre bonhomme. Camille s'accroupit devant lui et d'un geste rapide ouvre les lacets de ses chausses, dévoilant un cierge massif  d'une taille inhabituelle pour un individu de son espèce, prêt à déverser des flots ininterrompus moyennant une sollicitation adéquate.
C'est ce que Camille s'emploie à faire aussitôt, astiquant le membre viril brièvement de ses petites mains avant de le porter goulûment à sa bouche. Elle se trouve à présent à quatre pattes et le mouvement qu'elle applique à son corps pour sucer avidement le sexe dressé fait se dresser son petit cul rebondit offrant une vue splendide sur la petite fleur rose cachée entre ses jambes sous la jupe en cuir noir.

L'elfe noir, à la vue de ce spectacle et sous l'emprise des phéromones de la semina, s'agite comme un forcené tentant de se libérer de ses liens. Il s'adresse alors crûment à la petite chatte, tentant d'attirer son attention:
"Viens par ici petit matou! Viens me bouffer la bite, chaton!"
6  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Une Auberge Tranquille le: Septembre 24, 2017, 05:31:00
Les minutes qui suivent sont un peu floues dans la tête de Camille, l'obsession de son parasite lui emplissant l'esprit d'images phalliques et la fièvre la fait trembler de tous ses membres.
Le golem n'ayant reçut aucune instruction concernant la petite neko, il ne fait rien pour l'empêcher de les suivre. Les deux prisonniers ne pipent pas un mot, visiblement terrifiés par le golem qui a encore du sang sur les mains; pas le leur cependant. Ils essaient de faire des signes à la femme chat pour qu'elle les délivre de leurs liens, mais la petite féline ne semble pas percevoir leur requête silencieuse. Toute la scène ne dure de toute façon pas suffisamment longtemps pour permettre une quelconque tentative d'évasion et ils arrivent rapidement à une vieille auberge en ruine vaguement aménagée par Camille dans la hâte.
Le golem pose délicatement la jeune fille sur un matelas et verrouille la porte derrière lui avant d'attacher solidement les deux hommes à des poutres. Le temps que ce petit manège soit effectué, l'elfe et le hobbit ont une érection à faire pâlir d'envie un acteur de film porno. Les deux prisonniers sont à présent sous l'emprise des phéromones de la sémina et feraient absolument n'importe-quoi pour assouvir leurs bas instincts.
Camille de son côté n'a pas l'air en forme, une large auréole humide a déjà eu le temps de se former sur le matelas et ses vêtements sont détrempés, comme si elle venait d'être sauvée de la noyade. Elle ouvre les yeux et peine à se relever ne faisant pas plus attention à la neko que son golem précédemment.
7  Plan de Terra / Dictature d'Ashnard / Re : Une Auberge Tranquille le: Septembre 17, 2017, 09:37:06
« Mais que fait Madame Camille si loin dans la forêt ? Et pourquoi elle est accompagnée d’un géant en pierre et de deux esclaves ? »
Camille cherche alors un moyen d'expliquer la situation avec des mots simples sans pour autant faire peur à la petite créature.
"Ce golem est mon garde du corps, il me protège contre ceux qui pourraient vouloir me faire du mal, quant à ces deux là..  ils vont me tenir compagnie pendant les grands moments de solitude qu'il m'arrive parfois de traverser."
Pas vraiment des moments de solitude, mais bon, cette explication suffira pour l'instant.
Camille avance la main dans le but de caresser la tête de la neko:
"Eh bien Luna, tu es une très jolie petite chatte, tes maîtresses doivent être drôlement fières de toi. Je suis sûre qu'on va très bien..."
Prise d'un léger spasme, Camille a stoppé sa phrase et s'installe un silence gênant. La faim, cette faim dévorante qui lui gâche presque tous les instants de son quotidien, est de retour plus tôt que prévu. Camille sens la fièvre monter comme une vague de châleur qui prend son essor depuis son bas ventre puis se met à irradier depuis la base de son crâne.
Oh bon sang, non, pas maintenant!

"Je.. je dois te laisser, mais on se recroisera peut-être."
Camille serre les dents, une goutte de sueur perle à son front et elle sent l'humidité se former à son entrejambe. Elle se doute que les cheveux de sa nuque doivent commencer à être poisseux et elle sait que bientôt ses vêtements seront trempés. Elle passe une main derrière sa nuque afin de temporiser la faim et est prise d'un orgasme cérébral, brouillant toutes ses fonctions motrices un court instant. La jeune fille a un hoquet de plaisir et tombe à genoux.
Oooh... Mince, c'était pas un petit celui-là. Il faut que je me dépêche de rentrer.
Elle se relève encore tremblante, la faim s'étant faite plus sourde et tente de reprendre un peu de constance, faisant mine de réajuster sa chemise.
"Luna, je dois te laisser, mais tu peux passer quand tu veux chez moi. Je suis à l'auberge de l'autre côté du ruisseau." Elle pointe son doigt dans la direction. Puis s'adressant au golem:
"Porte moi jusqu'à l'auberge et ne me lâche qu'une fois là-bas en sécurité, quoi que je te dise. Ensuite attache les deux autres bien solidement à un poteau."
8  Plan de Terra / Les bas fonds / Transaction contre la faim (PV Ghanor Lonefury) le: Septembre 15, 2017, 06:09:48
"Mademoiselle Camille veut-elle que je prépare le repas?"
"Merci Maï, mais je vais surtout prendre un bain, je suis de sortie ce soir. Prépare moi une tenue pratique pour...
....non, laisse tomber, je les choisirai moi même. Et je te rappelle que je ne mange pas. Je veux dire, genre, jamais quoi.."

La terranide panda effectua un courbette pour signifier qu'elle allait obéir avant de quitter la pièce.
Bon elle est mignonne cette esclave, mais elle est pas très futée. J'espère qu'elle tiendra le coup...
Camille avait enfin passé le pas et avait réussi à passer sa répugnance pour l'esclavagisme afin de palier aux inconvénients dus à sa situation. Cette esclave lui avait coûté une fortune mais depuis le temps qu'elle subissait son parasite, Camille avait fini par en percevoir certains bons côtés. L'un d'entre eux venait du fait que ses victimes finissaient immanquablement lessivées sur le carreau. Leur faire les poches n'était plus qu'un jeu d'enfant que Camille s'était empressée de jouer à chaque fois qu'elle le pouvait. Quitte donc à passer par de trop fréquentes phases d'orgies dantesques, Camille avait appris à choisir ses "amants" et à préparer le terrain pour que tout se passe sans mauvaise surprise. Elle pensait même à aménager les caves du manoir pour accueillir plus d'esclaves afin de satisfaire les besoins de la semina.

Le grand manoir qu'elle occupait depuis maintenant deux semaines appartenait à un certain Baron VonMhein, un vampire particulièrement vicelard qui avait eu le malheur de jeter son dévolu sur elle. Camille n'avait que peu apprécié le membre froid du mort-vivant mais la semina avait fait un véritable festin cette nuit là. Au petit matin, le vampire était encore en train de donner des coups de boutoir quand ils furent surpris par les premiers rayons du soleil, et Camille s'était retrouvée sous un tas de cendres avec un ventre rond comme une gestation de neuf mois. Il lui avait fallu toute la journée suivante pour évacuer l'excédent et elle aurait très certainement écopé d'une tendinite au poignet si son parasite ne lui permettait pas une si fabuleuse capacité de régénération.

Ainsi, la petite fortune qu'elle avait accumulé lui avait permis de décorer un peu plus chaleureusement le manoir, mais elle lui avait aussi valu d'être recherchée par la garde de Nexus, raison pour laquelle elle utilisait autant que possible des intermédiaires pour ses affaires courantes.
La Fouine, un terranide qui tenait certainement son nom de son activité vu qu'il ressemblait plus à un rat qu'à une belette, lui servait de contact pour tout ce qui touchait aux activités illégales à Nexus. Bien au courant des recherches de Camille (mais pas de la semina, elle ne lui faisait pas suffisamment confiance), il avait pris contact avec un autre Terranide, un certain Ghanor Lonefury qui était détenteur d'informations susceptibles de l'intéresser.
Malheureusement pour elle, celui-ci insistait pour la rencontrer et refusait catégoriquement de faire sa transaction par l'intermédiaire de la Fouine, mettant Camille dans une situation délicate.
Dans un sens, Camille savait que la semina avait peu de chance de se réveiller ce soir là; elle avait prévu le coup et la soirée de la veille avait fourni son flot de semence, offrant à Camille un charmant petit ventre rebondi; mais elle savait aussi que la semina était parfois imprévisible.
Je me demande à quoi ressemble ce Lonefurry. Avec un nom comme ça, je doute que ce soit un petit lapin...
9  Plan de Terra / Ville-Etat de Nexus / Re : La Quête du Fnum [Camille et Kiraki] le: Septembre 14, 2017, 12:52:06
L'après-midi fut particulièrement pénible pour Camille. La pluie n'avait toujours pas cessé, rendant la chevauchée périlleuse à cause de la boue et Camille se sentait un peu mal vis-à-vis de Kiraki qui devait pour sa part faire le chemin à pied. La ceinture de châsteté dont elle avait fait les frais s'était avérée particulièrement désagréable de par ses frottements avec la selle et pour courroner le tout, Camille sentait la faim monter en elle. Elle savait par habitude que si l'équipe qui l'accompagnait n'avais pas été protegée contre le pouvoir de la semina phagus, les mâles de l'équipe auraient déjà une errection inhabituelle (tout en conservant leur self control). Avant la fin de la journée, ils auraient fini par se jeter sur elle, avides de nourrir la faim insatiable de son parasite. Bien que Camille ait eu du mal à se concentrer, elle ne manqua pas de remarquer une petite masure parmi les champs à l'approche du coucher de soleil. De la fumée s'échappait tranquillement, indiquant par là avec certitude la présence d'habitants, certainement paysans, dans la demeure.
Parfait, voilà mon repas de ce soir. Ça devrait me permettre de tenir quelques jours.
Elle était soulagée d'atteindre la première étape, d'autant qu'elle était hantée depuis des heures par des visions phalliques et ne savait pas quand elle allait perdre le contrôle. Bien contre son gré, elle n'avait cessé d'imaginer le troll la prendre sauvagement, quand ce n'était pas Kiraki.
Elle reprit la clef auprès de la sorcière et s'en alla sans un mot, laissant les aventuriers derrière elle. Elle avait laissé son cheval car elle savait qu'une fois la semina au pouvoir, celui ci aurait tout le loisir de s'enfuir sans que personne ne s'intéresse à lui.
C'est donc à pied, pataugeant dans la boue,  que Camille se dirigeait vers la chaumière. La fièvre devenait intenable et la faim commençait à irradier sa chaleur depuis son bras ventre vers l'ensemble de son corps. Un liquide chaud et poisseux lui coulait dans la nuque et entre les jambes bien qu'il ne soit pas visible à cause de la pluie. Elle avait maintenant la maison en vue quand un bruit de pas se fit entendre dans la boue derrière elle...
10  Ville de Seikusu, Kyoto, Japon, Terre / Centre-ville de Seikusu / Re : Première sortie le: Septembre 13, 2017, 12:29:34
"Hey hooo. Qu'est ce que tu fais? Calme toi, on a pas le temps pour ça. Pitié, reviens à toi..."    
Camille reprend ses esprits, quelque peu calmé. La faim ne s'est pas totalement retirée et reste en présence, sourde comme une migraine qui ne voudrais pas vous lâcher, mais la semina semble assouplir son emprise.
Prenant soudain conscience qu'il se trouve dans une ruelle malfamée, la main dans le pantalon face à une inconnue, Camille sent la honte monter en lui. Il se relève en toute hâte et cherche à se refaire une contenance, réajustant machinalement ses vêtements.
"Oh.. ..je.. excusez moi madame, je ne sais pas ce qu'il m'arrive. Je.. je ne comprend pas."
Camille est pris d'un sanglot, désemparé par la situation, certainement chamboulé par des hormones qu'il ne contrôle pas et des larmes se mettent à couler sur les traits fins de son visage qu'il s'essuie rapidement du revers de sa manche. N'osant pas évoquer sa masturbation en public, il cherche du regard un moyen de détourner la conversation et il remarque le holster du capitaine:
"Vous êtes flic? Oh merde, j'imagine que vous allez m'emmener au poste? J'ose même pas imaginer la tête de mes parents." Machinalement, il sort son portefeuille et le tend à la fliquette, ouvert sur sa carte d'identité, puis, pris d'un doute à la vue des hommes au sol :
"Vous êtes bien de la police hein ? Ils sont morts ?"
11  Préliminaires / Prélude / Re : Camille et la Semina-Phagus [Valilouvée] le: Septembre 10, 2017, 04:47:57
Oui  Sourire
Bon par contre, Thaïs Feuilledelune (ce sera le nom de ma halfelin) sera une "vraie" hobbite trappue. J'hésite encore pour les poils aux pieds par contre... Roulement des yeux
12  Préliminaires / Prélude / Re : Camille et la Semina-Phagus [Valilouvée] le: Septembre 10, 2017, 10:39:11
Je me permet un petit up pour signaler que je suis toujours à la recherche de RP hentai avec Camille.
J'en profite aussi pour vous proposer une envie d'un perso prochain qui s'il intéresse quelqu'un pourrait vite voir sa fiche rédigée.
J'aimerai incarner une Halfeling (une hobbit quoi) dans le monde de Terra. Outre ses pouvoirs relativement faibles de prêtresse qui lui permettraient des sorts de soins, celle-ci serait infectée par une autre semina-phagus que Camille, bien moins puissante avec juste la vulve supplémentaire à la base du crâne mais sans les autres pouvoirs (à peine une libido supérieure à la moyenne).
Voilà, à vos MPs Clin d'oeil
13  Plan de Terra / Ville-Etat de Nexus / Re : La Quête du Fnum [Camille et Kiraki] le: Septembre 09, 2017, 09:12:22
Camille tourne en rond ce soir là. Depuis sa métamorphose, ni la faim, ni le froid ni le sommeil ne l'affectent. La ville est étrangement calme, tout comme son parasite d'ailleurs, comme si la pluie avait tout effacé pour un monde meilleur. Illusion bien entendu et Camille, malgré sa naïveté savait que sitôt la pluie passée, les intrigues politiques reprendraient à Nexus; la semina attendrait peut-être même moins longtemps...

Bon, c'est sûr, je ne risque rien avec le moine vu qu'il est castré, mais j'espère que ces trolls de lune sont aussi résistants à la magie et obéissants à leurs maîtres qu'on le dit. Quand à ce Kiraki, il me fait froid dans le dos. Je n'ai jamais vu des yeux comme les siens. J'espère que ses pouvoirs sont aussi redoutables qu'il en a l'air, sinon on risque de passer un sale moment. Enfin, moi surtout.

Le matin trouve la cité encore toute endormie. Le feu de la révolte n'a pas encore donné signe de vie et les rues sont toujours aussi désertes.
Tant mieux se dit Camille, #notre sortie sera d'autant plus discrète.#
Il enfourche sa monture, un petit hongre docile, et se dirige vers le point de rendez-vous.
Camille a fière allure avec ses longues botes de cuir montant jusqu'au dessus des genoux, sa jupe du même cuir brun tanné et sa chemise de lin au laçage lâche au niveau de la poitrine. Il ne peut s'en empêcher, il aime pouvoir regarder subrepticement l'échancrure de ses seins et peut-être même inconsciemment que les autres le regardent bien qu'il n'arrive pas encore à se l'admettre. Il a gardé sa capeline rouge mais ses longs cheveux noirs sont à présent détachés afin de cacher son anatomie cervicale et les bouclettes offrent un joli reflet auburn aux rayons du soleil naissant. Une dague est ceinte autour de sa cuisse noire, bien qu'il ne sache pas réellement se battre, mais elle lui donne un petit côté aventurière; du moins le croit-il.
C'est le cœur léger qu'il prend la tête de l'expédition et rapidement il se prend d'affection pour la sorcière. Enfin, quand on parle d'affection, c'est surtout sa beauté féminine et magistrale qui lui plaît. Evitant toute la matinée d'approcher trop des hommes du groupe, il discute avec la sorcière pendant la plus grande partie du trajet.
C'est aux alentours de midi qu'il vient les voir, tout sourire, pour proposer une pause déjeuner.
14  Préliminaires / Prélude / Re : Céleste "Jour-sans-Fin" Hendricks [Valilouvée] le: Septembre 07, 2017, 12:56:41
Ça pourrait être une bonne idée. Mais je pense plutôt que c'est un point que je vais essayer de développer en RP, si je trouve un perso qui souhaite faire cette trame explicative avec moi.
15  Discussions / Blabla / Re : Horloge parlante le: Septembre 07, 2017, 12:14:04
Camille est tombée sur cette article édifiant hier soir et s'est dit qu'il serait vraiment dommage de ne pas le partager : http://www.alternet.org/sex-amp-relationships/6-most-common-secret-sexual-fantasies-and-what-they-mean
En gros, pour ceux qui ne lisent pas l'anglais ou qui auraient la flemme de le lire : Les fantasmes de l'être humain sont ceux qu'on retrouve ici majoritairement sur le forum, ce qui fait que nous sommes loin d'être anormaux, déviants ou pervers. À la rigueur notre différence avec Monsieur et Madame tout-le-monde, c'est que nous sommes au clair avec nos fantasmes et notre sexualité et que nous les partageons avec de parfaits inconnus.

La montre de Camille indique 12h15
Pages: [1] 2 3
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox